You are on page 1of 8

D

EC01 ACTION DU VENT SUR


LES STRUCTUES
DEVOIR LIBRE

Bourquia Nafissa
Sissani Hafsa

07 JANVIER 2019
Introduction
Le vent, est le mouvement au sein
d’une atmosphère. Agissant sur une structure,
engendre une déformée, éventuellement un
arrachement d’éléments … Par conséquent, il
provoque des efforts sur les différentes parois
qu’il rencontre.

Notre Cas d’étude est un immeuble de grande hauteur ses dimensions sont :
d=17 m, b= 19 m et h=51 m tel que h>2b, disposant d’une toiture non inclinée
et horizontale. Il se situe dans une zone urbaine dont au moins 15 % de
surface est couverte de bâtiments et d’hauteur moyenne supérieure à 15 m.

Etant localisé dans la région parisienne, l’Ile-de-France de code 75, qui est
comprise dans la zone des climats tempérés à influence océanique. Les vents
d'Ouest, d'origine maritime, dominent une grande partie de l'année. Lorsque
les influences continentales l'emportent, les hivers deviennent rigoureux et les
étés particulièrement torrides. Les variations climatiques dépendent de
l'agglomération parisienne elle-même, du relief et de l'éloignement vers l'Est.

Aussi, il s’agit d’un ouvrage fermé c.-à-d. Le vent arrivant sur la première face
est chassé latéralement ou dévié au-dessus de l’ouvrage. Des turbulences
sont ainsi engendrées. En fonction de ses positions horizontales et verticales,
les pressions du vent sur la paroi peuvent varier. Un phénomène de pression
ou dépression intérieure se superpose à ces efforts extérieurs (forces
normales et frottements).

L’effet du vent est une action très complexe. Il est donc indispensable de
prendre des hypothèses simplificatrices, sans trop s’éloigner des phénomènes
réels.
Les données :
 La vitesse du vent de base: Vb = 24 m/s
 Catégorie du terrain: = IV
 Dimension du plan rectangulaire parallèle à la
direction du vent : d = 17 m
 Dimension du plan rectangulaire perpendiculaire
à la direction du vent: b =19 m
 Hauteur du bâtiment : h = 51 m
 Coefficient d’orographie négligé : C0 (ze) = 1
 Coefficient de pression interne : Cpi = 0
 Cdir = 1.0, Cseason = 1.0 selon EN1991-1-4
4.2(2) P
 Hauteur de référence : ze = h = 51 m [EN1991-
1-4 §7.2.2(1)]

 La vitesse du vent de référence :

La vitesse du vent observable en rase campagne à 10 m de hauteur dépend, entre autres,


de deux paramètres : la saison et la direction.

Vb = 24 m/s

 La rugosité du terrain :

La longueur de rugosité z0 et la hauteur minimale zmin sont spécifiés selon EN1991-1-4 Table
4.1 étant en fonction de la catégorie du terrain. Pour le IV, les valeurs correspondantes
sont : z0 = 1.000 m and zmin = 15.0 m.

kr = 0.19 ⋅ (z0 / z0,II)0.07 = 0.19 ⋅ (1.000 m / 0.050 m)0.07 = 0.2343 m

 Le coefficient de rugosité Cr(ze)

Tient compte de l'état de surface du site ainsi que de la hauteur, au-dessus du sol, de la
facette recevant le vent

Pour ze ≥ zmin:

cr(ze) = kr ⋅ ln(ze / z0) = 0.2343 m ⋅ ln(51.000 m / 1.000 m) = 0.9213

 La vitesse du vent moyenne

Elle qui sera observée sur la construction étudiée. Elle doit donc tenir compte de
l'environnement de la construction, c'est-à-dire des turbulences observées à la hauteur (z)
de l'élément recevant le vent. Elle sera notée v m(z) tel que :
La vitesse du vent vm(ze)sur terrain rugueux, selon EN1991-1-4 équation (4.3) :

vm(ze) = cr(ze) ⋅ c0(ze) ⋅ vb = 0.9213 ⋅ 1.000 ⋅ 24.00 m/s = 22.11 m/s

 La turbulence du vent :

L’intensité de turbulence du vent s’écrivant selon EN1991-1-4 équation 4.7 :

Pour ze ≥ zmin:

Iv(ze) = kI / [ c0(ze) ⋅ ln(ze / z0) ] = 1.000 / [ 1.000 ⋅ ln(51.000 m / 1.000 m) ] = 0.2543

Avec kI = 1.000 selon EN1991-1-4 §4.4(1)

 Pression de vitesse de base :

qb = (1/2) ⋅ ρ ⋅ vb2 = (1/2) ⋅ 1.25 kg/m3 ⋅ (24.00 m/s)2 = 0.360 kN/m2

 La pression dynamique de pointe

ρ = 1.25 kg/m3 selon EN1991-1-4 §4.5(1)

qp(ze) = (1 + 7⋅Iv(ze)) ⋅ (1/2) ⋅ ρ ⋅ vm(ze)2 = (1 + 7⋅0.2543) ⋅ (1/2) ⋅ 1.25 kg/m3 ⋅ (22.11


m/s)2 =0.850 kN/m2

ce(ze) = qp(ze) / qb = 0.850 kN/m2 / 0.360 kN/m2 = 2.3601

 La pression dynamique (z=b) :

qp(b) =(1 + 7⋅Iv(z)) ⋅ (1/2) ⋅ ρ ⋅ vm(z)2 =(1 + 7/(1*ln(z))) ⋅ (1/2) ⋅ ρ ⋅ (kr.vb.ln(z))2 = 0.5671 kN/m2

avec
Iv(ze) = kI / [ c0(z) ⋅ ln(z / z0) ]

 Les coefficients structuraux

En utilisant l’abaque 3 pour les bâtiments en béton à


base rectangulaire d=17 m et h=51 m on trouve ainsi CsCd= 0,90

 Force normale exercée par le vent

Fw,e = cs cd Σ qp(ze) cpe Aref(z)

Tableau vue en face :

e = min(b, 2h) = min(19.000 m, 2 ⋅ 51.000 m) = 19.000 m


Surfaces A B

Cpe -1,2 -0,8

-1 ,02 -0,68
We [Kn/m2] kN/m2 kN/m2

Aref
[m²] 153,8 673,2

Fwe [KN/m] 156,876 538,56

Tableau vue en plan :

Surfaces D D' E

Cpe 0,8 0,8 -0,63

We [Kn/m2] 0,68 0,4536 -0,5355

Aref
161,5 161,5 161,5
[m²]

Fwe [KN/m]
109,82 73,2564 86,4025

(La zone D commence du niveau h-b = 32.000 m jusqu’à l h = 51.000 m)


(La zone D' commence du sol jusqu’à b = 19.000 m)
Tableau toiture horizontale :

Surfaces F G H I(-) I(+)

Cpe -1,831 -1,2 -0,7 -0,2 0,2


We
[Kn/m2] 1,56 -1,02 -0,595 -0,17 0,17
Aref
[m²] 2 x 9,025 18,05 144,4 142,5
Fwe
[KN] 28,236 18,411 85,918 24,225 24,225

Coefficients de pression extérieures et hauteurs de référence


Z1=19 q(z1)=0,5671 kN/m2 wnet,D (z1) = 0,68052 kN/m2

Strip 1 : Z2=22 q(Z2)=0,6041 kN/m2 wnet,D (z2) = 0,72492 kN/m2

Strip 2 : Z3=25 q(Z3)=0,6371 kN/m2 wnet,D (z3) = 0,76452 kN/m2

Strip 3 : Z4=28 q(Z4)=0,6668 kN/m2 wnet,D (z4) = 0,80016 kN/m2

Strip 4 : Z5=31 q(Z5)=0,6939 kN/m2 wnet,D (z5) = 0,83268 kN/m2

Z6=51 q(Z6)=0,850 kN/m2 wnet,D (z6) = 1,02 kN/m2

Z1=19 qb(z1)=0,5671 kN/m2 wnet,E,(z1) = 0,45368 kN/m2

Strip 1 : Z2=22 q(Z2)=0,6041 kN/m2 wnet,E (z2) = 0,48328 kN/m2

Strip 2 : Z3=25 q(Z3)=0,6371 kN/m2 wnet,E (z3) = 0,50968 kN/m2

Strip 3 : Z4=28 q(Z4)=0,6668 kN/m2 wnet,E (z4) = 0,53344 kN/m2

Strip 4 : Z5=31 q(Z5)=0,6939 kN/m2 wnet,E (z5) = 0,55512 kN/m2

Z6=51 q(Z6)=0,850 kN/m2 wnet,E (z6) = 0,68 kN/m2

Distributions des pressions aérodynamiques sur les murs


On prend q(ze)=0,850

zone F: wnet,F = -1.556 kN/m2


(zones F , L= e/10 = 1.900 m et l=e/4 = 4.750 m)

- For zone G: wnet,G = -1.020 kN/m2


(zone G entre les 2 zones F)

- Zone H: wnet,H = -0.595 kN/m2


(zone H , L=e/10 = 1.900 m à e/2 = 9.500 m)

- Zone I: wnet,I = -0.170kN/m2 or +0.170 kN/m2


(zone I , L= e/2 = 9.500 m jusqu’à d = 17.000 m tout au long de la direction du vent)