You are on page 1of 5

La Pluridisciplinarité en rééducation : Collaboration MK,

Ergo et APA.

Définitions :
 Interdisciplinarité
 Pluridisciplinarité
 Transdisciplinarité

Cas clinique :

Mr T, 60 ans, peintre en bâtiment à son compte encore en activité.


Vit avec son épouse en milieu urbain.
2 enfants mariés et qui vient à leur domicile respectif.
Gaucher.

Habitus :
 Travail beaucoup
 Vélo de route et VTT
 Monsieur était plutôt solitaire
 Aimait garder sa petite fille
 Randonnée avec son épouse

ATCD :
 Polytraumatisé suite à accident de vélo avec
o Fracture ouverte tibia/fibula jambe gauche
o Fracture fémur gauche avec ostéosynthèse par plaque
Domicile :
 Maison individuelle
 Avec un étage
 Rez de chausser :
o Salon
o Salle à manger
o Cuisine
o WC
o Accès terrasse et jardin
 1 étage :
er

o Chambres
o Salle de bain

Motif d'hospitalisation :
AVC sylvien gauche profond sur dissection carotidienne gauche.
Hémiplégie gauche spastique.

Evaluations initiales :
 Cutanéo-trophique : RAS à droite/ Cicatrice souple à gauche
 Respiratoire : auscultation et observation : PNP de déglutition
 Articulaire :
o Déficit de flexion du genou gauche 90°
o Déficit d'extension du poignet droit 10°
 Musculaire :
o Echelle de spasticité de Ashworth modifiée pour le membre supérieur à 3
o Echelle de spasticité de Ashworth modifiée pour le membre inférieur à 2
o Pas de déficit du côté non hémiplégique
o Evaluation selon la cotation de Daniels
 Cognitif :
o Apraxie visuo-constructive
o Aphasie de Broca
o Héminégligence centrée sur l'objet
o Anosognosie
 Sensibilité :
o Déficit sensitif du coté hémiplégique (test pique touche, monofilament)
o Statesthésique
o Kinesthésique
 Douleur
o RAS
 Psychologique :
o Syndrome anxio-dépressif majeur avec idée noire et formulation d'idées
suicidaires

Plan de traitement :
 Finalité :
o RAD
o Reprise des activités occupationnelles, de productions, et de la vie
quotidienne.
 But :
o Patient en difficulté pour formuler ses buts compte tenu de son contexte
anxio-dépressif
o MCRO (ergo) et entretien motivationnel (APA) pour faire naître des buts
pour le patient dans sa prise en charge
o Résultat :
 Marche
 Langage (orthophoniste)
 Autonomie
 Vélo
 Phase initiale aigue :
o Objetifs :
 Limiter la rétraction ostéo-tendineuse
 Mobilisation passive des 4 membres
 Positionnement pour éviter les troubles cutanéo-trophique
 Favoriser la récupération motrice
 Mobilisation analytique et spécifique du côté hémiplégique
 Utilisation en actif aidé du membre inférieur
 Utilisation en actif aidé du membre supérieur (suspension
suédoise)
 Favoriser le contact social et l'identité sociale
 Lutter contre l'anosognosie
 Focalisation et maintien attentionnel
 Maintien du lien social (technique de communication)
 Exploration visuelle
 Favoriser l'autonomie aux transferts :
 Tonus du tronc : équilibre et travail neurosensoriel en
position assise
 Contrôle du genou hémiplégique
 Renforcement musculaire des 2 hémicorps (par co-
activation musculaire) avec augmentation de la force
musculaire et de la résistance musculaire
o 2 à 5 fois par semaine
o 30 à 60 minutes par séance
o série de 6 à 15 répétitions de 50 à 100% de la charge
maximale
o Mouvements concentriques/excentriques avec poids
du corps et/ou résistance, en position assise puis en
position debout si possible.
 Mobilisation en actif aidée de l'hémicorps hémiplégique
(Bobath actualisée)
 Mobilisation en actif/actif aidé en utilisant les AVQ et
situation ludique pour intégrer le geste au mouvement
 Favoriser l'intégration neuro-sensorielle de l'hémicorps
hémiplégique :
 Actif aidé à partir d'activité de la vie quotidienne signifiante
 En bimanuelle
 Surveillance respiratoire
 Phase intermédiaire :
o Evaluation :
 MIF / indice de Barthel
 Trunk control test
 Echelle de Berg
 Test de deglutition
 En plus des bilans initiaux
o Favoriser l'autonomie aux déplacements :
 Passage du pas
 Transfert de poids
 Equilibre
 AT à la marche
 Augmenter la vitesse de marche, l'endurance à la marche et
l'équilibre (+/- cadence, longueur du pas et temps d'appui)
 Parcours de marche basé sur le franchissement d'obstacle,
la proprioception et l'équilibre
 3 à 5 fois par semaine
 10 à 45 minutes
 intensité légère à modérée en fonction de la complexité du
parcours et du ressenti du patient (EVA entre 3 et 6 ou 7 /
10)
o CI : double tâche
o Situations d'échecs
o Favoriser l'autonomie dans les AVQ
 Mise en situation écologique
 Dispositif technique de compensation pour pallier les déficiences
actuelles et augmenter la motivation intrinsèque
o Poursuivre la rééducation cognitive
 Double tâche
 Fonctions exécutives
o Lutter contre les troubles ostéotendineux :
 Posture de l’hémicorps droit
 Phase terminale :
o Evaluation :
 Epreuve d'effort (idéalement par échange gazeux) pour
déterminer le 1er seuil ventilatoire (sv1)
 Isocinétisme (pour informer de la capacité musculaire d côté sain)
 T6M, BERG, … (comparatif)
o Entretien des amplitudes articulaires
o Poursuite du travail de la posture debout et du schéma de marche
 Positionnement du pied droit pour diminuer l’attitude en
inversion
 Améliorer la prise d’appui
 Contrôle du genou en charge
 Travail de l’équilibre debout avec déséquilibre intrinsèque et
extrinsèque
o Poursuite de la reprise des AVQ :
 AVQ complexe
 Nécessitant de la planification
 Fonctions exécutives
 Transfert dans la vie quotidienne (en centre ou à domicile)
o Favoriser la reprise du vélo
 Travail cardiorespiratoire :
 3 à 5 fois par semaine
 5 à 20 minutes pour le temps d'adaptation puis 30 à 45
minutes
 intensité : 60 à 85% de la fréquence cardiaque maximale
soit approximativement la fréquence cardiaque
d'entrainement (ou à sv1)
 Velo sur home trainer
 Choix du dispositif technique de compensation
 Evaluation
 Essai et adaptation
 Mise en situation écologique
 Financement
 Phase de consolidation et entretien:
o Maintenir les capacités et les acquis
 Mobilisation pour éviter l'apparition de flexum (spasticité)
 Maintien d'une activité physique adaptée (réseau sport santé)
 Maintien de l'autonomie et de l'indépendance dans les AVQ

A retenir :
 Importance de travailler en collaboration
o Ne pas multiplier les bilans
o Prendre le patient en soin de façon holistique
o Mettre le patient au centre du processus
o Permettre la technicité de chaque profession
o Maximiser les effets de la rééducation
o Accompagner le patient dans son accident de la vie