You are on page 1of 3

Name :

Form :

FICHE D’EVALUATION ET DE NOTATION POUR LA COMPREHENSION DE L’ORAL (LV1)

 Situer la prestation du candidat à l’un des cinq degrés de réussite et attribuer à cette prestation le nombre de points indiqué.

GENDERCIDE : sex-SELECTIVE ABORTIONS KILLING INDIA’S


FUTURE?

Comprendre un document de type monologue ou


exposé.
Le candidat n’a pas compris le document, il n’en a repéré que des éléments isolés sans parvenir à établir de liens entre eux. 1
Il n’a pas identifié le sujet ou le thème du document.

A1 Le candidat est parvenu à relever des mots isolés, et à les mettre en relation pour construire une amorce de 2–3
compréhension du document.

A2 Certaines informations ont été comprises, mais le relevé est incomplet, conduisant à une 3.5 – 6
compréhension encore lacunaire ou partielle.  Le candidat a compris qu’il s’agit d’un
reportage télévisé.
Exemples d’éléments essentiels d’information attendus:
- Les familles veulent un garçon à tout prix
- Il est plus avantageux financièrement d’avoir un fils.
- Les familles ont recours à l’avortement en fonction du sexe de leur futur bébé
- Reportage dans un village indien
- 2 fois plus de garçons que de filles dans ce village
- Interview d’un médecin dans l’hôpital du village
- Connaître le sexe du bébé avant la naissance + avorter en fonction du sexe du futur bébé est illégal

B1 Les informations principales ont été relevées, l’essentiel a été compris, compréhension 7-8
satisfaisante.
Les familles pratiquent l’avortement parce que c’est plus avantageux financièrement d’avoir un garçon en Inde
- On ne donne pas leur chance à tous les enfants de ce village.
- Chaque jour le médecin voit des patients qui sont prêts à tout pour construire une famille avec plus de garçons que de filles donc si cette situation
continue, d’ici à 2021, les hommes seront 20% plus nombreux que les femmes.
- Cette tendance est une réalité nationale et pas une coïncidence.

B2 Des détails significatifs du document ont été relevés et restitués conformément à sa logique 8.5 - 10
interne. Le contenu informatif a été compris, ainsi que l’attitude et le point de vue du locuteur .
Compréhension fine.
Le terme « gendercide » fait l’objet d’une explicitation
- L’Inde est une société patriarcale. Importance de la tradition : dot versée à la famille du marié avant le mariage
- Les conclusions du dernier recensement sont inquiétantes : qui ces jeunes garçons épouseront-ils quand ils grandiront ? Risque que de nombreux
hommes se retrouvent sans partenaire.
- Même si tout le monde est au courant, personne n’est prêt à reconnaître l’existence de ces avortements déterminés par le sexe.
NOTE sur 10 : /10 NOTE de l’élève
sur 20 : /20

Appréciation :

handSCRIPT :
GENDERCIDE : sex-SELECTIVE ABORTIONS KILLING INDIA’S FUTURE?

Journalist : India is becoming an increasingly male-dominated society . As the


latest census shows, the number of girls born there is at an all-time low. Families
are desperate for sons as they’re financially far more attractive, but that is
resulting in a rising number of gender-selected abortions.This gendercide may
eventually leave many Indian men without partners .

Reporter : “It takes a village to raise a child “ , the saying goes, but in the
village of Karora about 3 hours from the Indian capital not every child is given a
chance.
Here there are twice as many boys as girls and according to the latest Indian
census numbers the trend of more boys is a national reality and no coincidence.

Rajiv Gupta : Each family wants that there should be at least one son who can
look after the family business, who can look after the family name and look after
the parents when they are older.

Reporter : In India sex-selective abortion and finding out the sex of a baby before
birth are illegal , but every day Gupta sees patients who are willing to do just
about anything to construct a family with more boys than girls.
Rajiv Gupta : On a daily basis you have people who come to you begging to
get the sex of their child known and there are people who have got their sex
determination done and they want abortion of the unborn female child and they are
ready to pay you anything.

Reporter : While the villagers in Karora can’t deny the statistics, few will talk
about what’s happening to all the baby girls.

Related Interests