You are on page 1of 148

N° 399 - Décembre 2017

IA

TESTS
Sony RX10 IV
Fuji X-E3

L’ÉPREUVE
DU TERRAIN
Panasonic GH5
Nikon D850
COMPARATIF
Les transstandards
ultralumineux
Sigma/Tamron/Canon/Nikon

HUAWEI MATE 10 PRO


Meilleur smartphone
photo ?
• Les forçats de la rédac’ É D I T O
Guy-Michel Cogné (directeur de la rédaction),
Benoît Gaborit, Pascal Miele, Frédéric Polvet,
Pierre-Marie Salomez.
• Rubriques & chroniques
Tests appareils, objectifs & accessoires :
Guy-Michel Cogné, Pierre-Marie Salomez,
Pascal Miele. Expos, festivals & concours :
Benoît Gaborit, Hervé Le Goff.
Pratique & leçon de photo : Tout le staff !
Des abonnements à vie
Critique-Photo : La rédac’. Livres : Mana2C.
Bouffées d’oxygène : Patrice-Hervé Pont (rétro),
Ghislain Simard, Franck Mée.
qui ne disent pas clairement leur nom
• La prod’
Manuel Gamet, Lucie Marembert, Emmanuelle

A
Dartayet. Coordination : Marie Cogné.

• Envoyer infos & communiqués de presse dobe avait promis que Lightroom serait Mais il y a pire: s’ils décident de mettre fin à
- Matériel, livres : redaction@chassimage.com toujours distribué sous licence perpé- l’engagement, le temps passé à créer leurs
- Événements : calendrier@chassimage.com tuelle. Mais les promesses n’engagent catalogues sera en partie perdu; ils auront
• Adresse postale de la rédaction que ceux qui les tiennent et Lightroom encore accès à leurs images (c’est heureux!)
Chasseur d’Images Rédaction, n’est plus distribué que par abonnement. mais leurs catalogues seront figés. Quant aux
BP 80100, 86101 Châtellerault Cedex
Le photographe désirant utiliser cet outil devra geaks ayant opté pour le cloud, Adobe les
• Envoyer des photos à la rédac’  donc, désormais, payer de 12 à 60 € par mois, remerciera d’avoir payé leur stockage lointain
Sur www.chassimages.com, créez votre es- selon la formule choisie. Chez les pros, la nou- plus cher qu’un disque dur maison, en rédui-
pace privé (onglet “Service photo CI-Rédac”)
puis transmettez vos images en choisissant
velle est passée comme une lettre à la poste, la sant graduellement leur espace: gare à ceux
la rubrique pour laquelle vous les proposez mensualisation n’étant pas plus onéreuse que qui n’auront pas sauvegardé avant de rompre!
(Défis, Portfolio, Critique…). les mises à jour périodiques d’antan. Mais pour Ces arguments, balayés d’un revers par ceux
Il est aussi possible d’envoyer vos photos sur les autres utilisateurs, la pilule est plus dure à
CD, DVD, carte ou clé USB, mais pas par mail. qui gèrent l’instant sans se soucier du lende-
• Adresse postale du service photo
avaler, pour d’innombrables raisons. main, expliquent les levées de boucliers contre
Chasseur d’Images Service Photo Il faut dire qu’Adobe n’a rien fait pour arron- la politique Adobe. La mariée est ravissante
13 rue des Lavoirs dir les angles: outre des dénominations qui se mais il y a, dans le bouquet, des bombes à
86100 Senillé Saint Sauveur
télescopent, ses offres commerciales sont aussi retardement qu’il est légitime de craindre.
• Publicité éditions papier & web difficiles à décrypter que les tarifs d’un opéra- Si je m’attarde sur cet “épisode Adobe”, c’est
Nadège Coudurier - pub@photim.com teur de télécoms. Nous avons aussi calculé parce qu’il n’est, à mes yeux, que le premier
Éditions Jibena, 11 rue des Lavoirs, qu’en abandonnant la boîte, les revendeurs et d’une évolution vers le virtuel dont on ne
86100 Senillé Saint Sauveur les coûts qui en découlent, au profit d’une dis-
Tél : (33) 0-549-85-4985. mesure pas les conséquences. D’ores et déjà,
tribution directe de logiciels immatériels, via nos mobiles et leurs indiscrètes applis, nous
• Abonnements Adobe augmente, mine de rien, ses prix de communiquons notre vie à des géants qui l’ex-
Éditions Jibena, BP 80100, 400 à 500 % (!). La suppression des intermé- ploitent et la monétisent. Quand on prend une
86101 Châtellerault Cedex. diaires est pleine d’avantages mais, comme
Tél : (33) 0-549-85-4985. photo avec certains outils, elle enrichit des
Fax : (33) 0-549-85-4999.
souvent, ce n’est pas le consommateur qui en bases de données. Google, par exemple, a
Service abonnements : abonne@photim.com bénéficie. Mais au-delà de ces considérations annoncé qu’il va bientôt améliorer nos photos
Boutique : commande@photim.com bassement matérielles, c’est justement l’intérêt en temps réel en prenant en compte jusqu’à
• Direction du client qui pose problème. 200.000 images prises du même lieu et à d’au-
Chasseur d’Images, 11-13 rue des Lavoirs,
86100 Senillé-St-Sauveur.
Jusqu’à maintenant, les logiciels vendus sur tres moments par d’autres utilisateurs. Bientôt,
(33) 0-549-85-4985. abonnement étaient des outils que l’on pou- plus besoin d’attendre la belle lumière: on
Fax : (33) 0-549-85-4999. vait remplacer par d’autres à tout moment, pourra prendre une photo par un matin d’hiver
GPS : N46 46 32 EO 00 35 02 sans conséquence grave. Une photo travaillée et demander sa version été indien. Non, ce
• Réseau Presstalis : Presse-Promotion,
avec Photoshop, par exemple, peut être n’est pas de la fiction: ça existe déjà, mais ça ne
Ligne diffuseurs de presse : (33) 0-549-90-7835. reprise par n’importe quel logiciel d’une autre marche pas encore très bien parce que les
firme: si on arrête l’abonnement, on ne perd ni bases ne sont pas assez fournies. Ne cherchez
Directeur de la publication : Guy-Michel Cogné. – Dépôt légal à son travail, ni l’accès à ses images. Or, avec les pas ailleurs les raisons pour lesquelles on nous
parution. Imprimé en France par Roto Press Graphic, La Chapelle-
en-Serval. Édité par Jibena, S.A. au capital de 549.000 €, 4 rue de dernières offres, l’abonnement ressemble de pousse vers le cloud: “ils” ont besoin de four-
la Cour-des-Noues, 75020 Paris – Copyright GMC © 2017. plus en plus à un contrat de mariage promet- mis travailleuses!
“Chasseur d’Images", “Chassimages”, "Photim", “Photimage”, tant quelques pleurs et douleurs en cas de
“Nat’Images”, "L’ABC de la Photo”, “Shootim”, sont des marques Magique, disent les uns, en fonçant tête
déposées – Tous droits réservés pour tous pays. Reproduction inter- divorce. Adobe a transformé la licence à durée baissée vers ce cloud tellement prometteur.
dite, quel que soit le procédé (compris photocopie, numérisation, illimitée en licence à paiement illimité. Terrifiant pensent les autres, en se rebellant et
Internet, bases de données). Toute représentation ou reproduction,
même partielle, est illicite sans accord préalable (article L.122-4 du Les photographes qui ressen- en cherchant des voies alterna-
code de la propriété intellectuelle). ISSN : 0396-8235. Commission tent l’abonnement comme une tives. Entre ces deux extrêmes,
paritaire : n° 1022K82200.
privation de liberté et comme on peut aussi analyser, réfléchir,
Chasseur d’Images n’accepte aucune publicité rédactionnelle.
Les marques citées le sont dans un seul but d’information et à titre une chaîne au pied ont raison: penser en fonction de ses pro-
gratuit. Ces citations ne signifient pas que les procédés soient tom- quand partiront en vacances ou pres besoins et non de l’avis
bés dans le domaine public. L’envoi de textes ou photos suppose n’utiliseront pas Lightroom général. Et, surtout, rester lucide
que l’auteur possède les autorisations éventuellement nécessaires
à leur diffusion et implique l’accord des auteurs et modèles pour durant plusieurs semaines, ils pour ne pas être dupe…
une reproduction libre de droits. Les documents, insérés ou non, ne continueront à payer un abon-
pourront être rendus. Guy-Michel Cogné
nement qu’ils n’utiliseront pas.
Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 3
22 Chasseur
d’Images
399
S O M M A I R E
IMAG E S
42 3
8
• Édito
• L’Actu
Présentation en avant-première des nouveautés à
venir: côté boîtiers avec le Canon EOS G1X Mark III et
le Sony Alpha 7R III, et côté optiques avec le 17 mm
f/1,2 Olympus ou le 16 mm f/1,4 Sigma.
16 • Cimaises
Au programme de votre automne, Malick Sidibé à la

50
Fondation Cartier, Eugene Richards à la Grande Arche,
la Révolution russe à Perpignan et deux festivals: les
“Chroniques nomades” d’Auxerre et les
“Photaumnales” de Beauvais.
26 • Exporama
1/ 300 idées de sorties en France, en Belgique et en
2 Suisse pour un automne culturel.
42 • Portfolio Stephen Wilkes
Fruit de longues heures de travail, sur le terrain et
devant l’écran, les spectaculaires images de Stephen
Wilkes réussissent à compresser le temps.
50 • Défi (du mois): vintage
La nostalgie ne touche pas que les fabricants
d’appareils, elle inspire aussi nos lecteurs. Comment
être vintage sans être passéiste, c’est tout l’enjeu de
notre Défi du mois.
66 • Trois procédés vintage

66
Profitons de notre thématique du mois pour détailler
trois procédés alternatifs: les traitements croisés, le
cyanotype et les virages sépia et à l’or.
72 • Prochains Défis

Le magazine des passionnés de photo

4 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


76 Chasseur
d’Images
399
S O M M A I R E
TECHNIQUE
76 • Zooms transstandards :
f/2,8, est-ce le bon choix?
À l’occasion du renouvellement des modèles Sigma et

90 Tamron, comparatif des 24-70 mm f/2,8 proposés par


Canon, Nikon et les opticiens indépendants.
88 • Test Olympus 45mm f/1,2 M. ZUIKO PRO ED
À peine annoncé, le 45 mm Olympus est déjà en test!
90 • Test Fuji X-E3
Après ses frères de gamme, l’hybride Fuji à viseur latéral
passe à son tour au capteur 24 Mpix: une réussite.
96 • Test Sony RX10 IV
Plus vite, plus cher… ainsi pourrait-on résumer cette
quatrième déclinaison du bridge Sony à capteur 1”.
2/ 100 • Test terrain:
2 Panasonic GH5/Canon EOS-1DX II
L’été dernier, Olivier Anrigo a couvert pour L’Équipe Mag
le Silk Way Rallye. Il raconte les coulisses de ce reportage

96 et explique son choix d’emporter deux boîtiers aux


caractéristiques très différentes: les GH5 et EOS-1DX II.
110 • Test terrain Nikon D850
Nous avons confié le nouveau reflex Nikon à trois
photographes experts, Stéphane Hette, Nicolas Meunier
et Ghislain Simard. Voici leurs impressions de terrain.

100 122 • Test Huawei Mate 10 Pro


126 • Coin collection: Elop Elca
128 • Critique photo
132 • Concours
135 • Contact: petites annonces
143 • Je m’abonne
146 • Encore quelques mots…

110 Le magazine des passionnés de photo

6 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


L’ACTU
SONY ALPHA 7R III :
HAUTE DÉFINITION ET RÉACTIVITÉ

Stabilisation améliorée

D
epuis la sortie du Nikon D850,
les rumeurs allaient bon train Depuis la génération II des Alpha 7, la
sur le successeur du Sony stabilisation est intégrée au boîtier. Le
Alpha 7R II. Les caractéris- bénéfice est double. Tous les objectifs, y
tiques les plus sérieuses comme les plus compris les très compacts, les très lumi-
loufoques circulaient mais le suspense neux ou ceux de formule complexe, peu-
restait entier: serait-on dans la continuité vent bénéficier de la stabilisation. La rota-
avec un 7R III ou passerait-on à la nou- tion autour de l’axe optique est prise en
velle ligne avec un 9R ? compte, ce qu’une stabilisation optique
Optiques Sony Si Sony a finalement choisi la première ne peut compenser. Sony promet un gain
L’annonce de l’Alpha 7R III s’accom- option, l’Alpha 7R III emprunte beaucoup de 5,5 vitesses selon la norme CIPA, une
pagne de la sortie d’un nouveau à l’Alpha 9. norme un peu généreuse à notre goût
24-105 mm f/4. Ce zoom stabilisé mais qui laisse présager un gain d’environ
Définition inchangée : 42 Mpix 4 vitesses en conditions réelles.
fait partie de la série G, le haut de Le capteur de l’Alpha 7R II ayant fait
gamme chez Sony. ses preuves, Sony le conserve. Est-ce Ergonomie revue
L’encombrement (84 x 113 mm) est exactement le même Cmos ou s’agit-il Le passage du 7R II au 7R III n’a pas
similaire à ce que propose la d’une version améliorée ? Difficile à d’effet sur la taille du boîtier, même si
concurrence (24-105mm Canon ou savoir tant les marques communiquent certains points évoluent.
24-120mm Nikon) mais le poids peu sur ce sujet. Un accu référencé NP-FZ100 remplace
(663g) est un peu moindre. Le processeur de traitement d’image le NP-FW50 de la génération précédente.
La construction optique fait appel à porte toujours le même nom (Bionz X) Ce nouveau modèle (le même que celui
mais il gagne en puissance. Selon Sony, le de l’A9) est un peu plus gros et offre une
une formule très sophistiquée avec
nouveau Bionz est presque deux fois plus autonomie bien plus élevée. C’est impor-
quatre lentilles asphériques dont tant car l’appareil consomme plus.
puissant (x1,8) que son prédécesseur.
deux “Advanced Aspherical” (deux
Cette puissance est mise à profit pour Autre différence par rapport au prédé-
surfaces asphériques) et trois en doper l’autofocus (399 points en phase et cesseur, le 7R III reçoit deux logements
verre ED. Des avancées qui ont 425 en contraste) qui couvre 68 % du pour cartes mémoire (SD UHS-I et SD
pour effet de réduire l’aberration champ, contre 45% pour le 7R II. UHS-II) et deux prises USB (micro et C).
chromatique. Cet autofocus est aussi plus rapide, ce Le viseur électronique passe de 2,4 à
Le Sony 24-105mm f/4 OSS G est qui permet à la rafale de monter à 10 i/s 3,7 Mpoints. Il ajoute des points blancs
disponible au prix de 1.350€. avec mise au point active. Cette rafale au RVB classique, ce qui améliore sa lumi-
peut utiliser l’obturateur mécanique clas- nosité. Le même dispositif s’applique à
Parallèlement, Sony annonce le dé- sique ou l’obturateur électronique (totale- l’écran arrière (1,44 Mpts).
veloppement d’un super téléobjec- ment silencieux).
tif ultralumineux 400mm f/2,8 GM
OSS. Peu d’informations ont filtré
(pas de prix, de délais, de taille, de ••• SUR LE WEB
poids ou de formule optique), le • DxO acquisition et évolution. C’est fini, sur le site DxO, mais une nouvelle version est
but est clairement de calmer l’impa- DxO Optics Pro disparaît au profit de PhotoLab. annoncée pour 2018.
tience des photographes qui atten- Le nouveau logiciel reprend beaucoup des caracté-
dent ce type d’objectif. Si vous êtes ristiques d’Optics Pro, en particulier le traitement
haute qualité des Raw ainsi que les corrections
de ceux-là, vous pouvez commen- optiques, mais s’y ajoutent les traitements localisés
cer à faire des économies! via la technologie des U-Points.
Cette nouvelle fonction est possible parce que DxO
a acquis la “Nik Collection” auprès de Google.
La suite Nik actuelle reste disponible gratuitement

8 #ci399 - Décembre 2017


Nouvelles fonctions téléphone s’ajoute la possibilité de se • Fiche technique Sony Alpha 7R III
connecter à un ordinateur ou un serveur
Pour que vos images gagnent en préci- Capteur 24x36 Cmos rétroéclairé
FTP. Les applications à charger sur l’appa-
sion, vous pouvez utiliser un mode de 42,4Mpix • Processeur Bionz X • Mon-
reil ont disparu, il est vrai qu’elles étaient
prise de vue multiple (170 Mpix au total) ture d’objectif: Sony FE (E avec crop
assez peu utilisées.
qui créera une image de très haute réso- APS-C) • Cadence maxi: 10 i/s (obtura-
lution. Pour l’heure, nous avons peu d’in- La vidéo 4K gagne en qualité avec une
teur mécanique ou électronique) avec AF
formations sur le procédé utilisé, il s’agit lecture de tout le capteur suivie d’un
actif • Obturateur: 30 s à 1/8.000 s
probablement d’un assemblage de qua- échantillonnage 4K. Le même procédé
(Synchro X : 1/250 s) • ISO: 100 à 32.000
tre fichiers Raw. La définition de 42 Mpix est utilisé en format “Super 35”. Le
mode ”Instant HDR” permet d’exploiter (extension 50-102.400 ISO) • Viseur élec-
est conservée. En éliminant l’interpola-
une nouvelle courbe Log puis de sortir tronique 3,69 Mpoints, x 0,78 • Écran
tion de la matrice de Bayer (comme sur le
directement des images HDR sur les télé- inclinable tactile - 7,6 cm - 1,44 Mpoints •
Pentax K-1), on améliore la précision des
viseurs compatibles. Vidéo: 4K 30p - Full HD 120p • Wi-Fi,
couleurs.
Bluetooth • Deux cartes SD (1 UHS-I et 1
La prise de vue distante devrait être L’Alpha 7R III est disponible au prix de
3.500 € (boîtier nu). UHS-II) • Batterie NP-FZ100 (autonomie
mieux prise en compte grâce à “Imaging
viseur : 530 vues ; écran : 650 vues) •
Edge”, une série d’applications dédiées.
Dimensions: 127 x 96 x 74 mm • Poids:
La transmission Wi-Fi s’améliore elle 657 g • Prix: 3.500 € nu
aussi. À la communication directe par

• DxO One Autre information importante, la version pour télé- L’idée serait amusante
La DxO One, appareil photo à connecter au iPhone, phone Android est annoncée. Attention, ne sont si l’appareil était pré-
va passer en version 3 concernés que les téléphones récents dotés d’un senté comme un jouet
grâce à une mise à jour connecteur USB type C. (ce qu’il est) et vendu
de firmware. Cette évo- ••• 30 €. Le problème est
lution permet la diffu- Le mois dernier, nous vous parlions du possible retour que le prix de départ est
sion Facebook Live, y de Yashica. Ça y est, la marque a lancé un financement fixé à 124 $. Pour pho-
compris MultiCaméra participatif chez Kickstarter pour le Y35, un compact tographier en numé-
(conjointement avec numérique assez ordinaire déguisé en argentique. Il ne rique avec des effets
l’iPhone) ainsi que les dispose pas d’écran arrière mais des cartouches per- argentiques, il existe
vidéos Timelapse. mettent d’appliquer des presets aux images. déjà des téléphones.

#ci399 - Décembre 2017 9


L’ACTU
FOCALES FIXES LUMINEUSES Objectifs
LEICA M THAMBAR 90 MM
La marque allemande réédite le Tham-
bar-M 90 mm f/2,2. Cet objectif de por-
trait en monture M est conçu pour créer
un flou esthétique ou romantique. Il re-
prend l'exacte formule optique de son
aïeul produit en 1935.
Disponible à partir de mi-novembre,
au prix de 5950 €.

SIGMA 16 MM F/1,4
OLYMPUS 17 & 45 MM F/1,2
Olympus et Sigma ont profité du salon Photo Plus à New-York pour annoncer la com-
mercialisation de nouvelles focales fixes lumineuses. Celles d’Olympus sont dédiées ZEISS MILVUS 25 MM
aux appareils à capteur 4/3”, celle de Sigma sera disponible en monture Micro 4/3 La famille Milvus compte un nouveau
membre. Le 25 mm f/1,4, commercialisé
mais aussi Sony E (appareils à capteur APS-C). au prix de 2.400 €, rejoint les autres fo-
cales fixes à mise au point manuelle.

L
es hybrides attirant de plus en plus de Olympus 17 mm et 45 mm f/1,2 Toutes sont disponibles en montures Ca-
photographes, les opticiens indépen-
dants commencent à regarder avec in- Après le 25 mm f/1,2 (au centre de l’image), non et Nikon.
térêt ce nouveau marché. Pendant ce temps, sorti en 2016 avec l’OM-D E-M1 Mk II, c’est
les fabricants d’appareils, comme Olympus, maintenant un 17 mm f/1,2 et un 45 mm
enrichissent leur catalogue avec des produits f/1,2 (testé page 88) qu’Olympus commercia-
moins grand public, mais terriblement atti- lise. La photo ci-dessus montre que les trois
rants pour un photographe expert: les focales objectifs ont quasiment la même taille, profi-
fixes lumineuses. tent d’une ergonomie similaire et d’un diamè-
tre de filtre identique (ø 62 mm). Leur prix
Sigma 16 mm f/1,4 est également très proche: 1.400 € pour le
Sigma a déjà à son catalogue des focales fixes 17 mm, 1.300 € pour les 25 et 45 mm.
pour les appareils à capteur 4/3” (Olympus et • Sigma DC 16 mm f/1,4 Art
Panasonic essentiellement). Les mêmes réfé- 16 éléments en 13 groupes • Dia-
rences sont disponibles aussi en monture Sony. phragme à 9 lamelles • Ouverture mini:
PENTAX 50 MM ET 11-18 MM
Si en format 4/3”, il faut multiplier par deux Les objectifs Pentax annoncés en déve-
f/16 • MAP: 25 cm (x0,1) • Dimensions: loppement deviennent réalité. Le 50 mm
la focale pour obtenir l’équivalente, en format
ø 72 x 92 mm • Poids: 405 g • Filtre: ø f/1,4 présenté au CP+ 2017 sera com-
APS-C le facteur est de 1,5. Aux 19, 30 et
60 mm f/2,8 et 30 mm f/1,4 Art (on vous 67 mm • Montures Micro 4/3” et Sony E mercialisé en février prochain. Le zoom
laisse faire le calcul) il faut maintenant ajouter • Prix et dispo non communiqués. grand-angle DA 11-18 mm pour petit
le 16 mm f/1,4 Art. Monté sur un Sony Alpha, • Olympus 17 mm f/1,2 ED Pro
capteur attendra, lui, l’été pour arriver sur
cet objectif cadrera comme un ultra grand-an- les rayonnages. Les prix et les caractéris-
15 éléments en 11 groupes • Dia-
gle de 24 mm. Sur un appareil 4/3”, on ob- tiques définitives ne sont pas connus.
tiendra un grand-angle de quasiment 35 mm phragme à 9 lamelles • Ouverture mini:
(32 mm). L’objectif est encombrant (ø 72 x f/16 • MAP: 20 cm (x0,15) • Dimensions:
92 mm) en raison de la grande luminosité et ø 68 x 87 mm • Poids: 390 g • Filtre: ø
sera plus à l’aise sur le Sony que sur les 4/3”, où 62 mm • Prix : 1.400 € (dispo mars 2018).
la focale sera en plus moins intéressante. Les
• Olympus 45 mm f/1,2 ED Pro
utilisateurs de ce format plébiscitent la com-
pacité. Or, on trouve aux catalogues Olympus Fiche détaillée page 88 • Prix: 1300 €
et Panasonic des 14 et 15 mm plus en accord (dispo novembre 2017).
avec la philosophie du concept.

10 #ci399 - Décembre 2017


L’ACTU
POWERSHOT G1X MK III : LE COMPACT
@ LA RÉDAC’
EN LIGNE
CANON PASSE AU CAPTEUR APS-C
e G1X est le plus ancien des compacts
Lightroom d’Adobe
Adobe a mis à jour Lightroom, son
logiciel de développement, re-
L PowerShot à grand capteur. Depuis
son lancement au printemps 2012, il
a été rejoint par les G3X, G5X et G7X,
touche et catalogage. Les Ligh- tous trois à capteur 1 pouce (8,8 x
13,2 mm). Si les deux premières versions
troom 6 et CC, logiciels quasi iden-
du G1X étaient équipées d’un Cmos 1,5”
tiques dont la seule différence était (14 x 18,7 mm), le nouveau modèle béné-
d’être vendus pour le premier en li- ficie, lui, d’un capteur APS-C (14,8 x
cence perpétuelle et/ou boîte, pour 22,2 mm) de 24 Mpix, comme les reflex
le deuxième en abonnement, cè- APS-C et les hybrides EOS-M. Ce capteur
dent la place à Lightroom CC et répond à la technologie Dual Pixel, qui
Lightroom Classic. Lightroom Clas- dope la réactivité de l’autofocus en ajoutant phone et la connexion est facilitée par la
sic est la poursuite des versions une composante de corrélation de phase à présence du Bluetooth.
précédentes (6 ou CC), mais la li- la détection de contraste.
cence perpétuelle disparaît : Ligh- Davantage sur la réserve, la partie vidéo
Pour simplifier, on peut dire que ce G1X n’autorise que les séquences en Full HD
troom Classic ne sera accessible Mark III est un EOS M5 à objectif fixe. Il
que par abonnement. À cette ver- 60p et pas en 4K. La griffe flash permet de
dispose d’un zoom stabilisé équivalent à travailler avec les cobras de la marque
sion qui travaille sur les images en- un 24-72 mm dont la luminosité maximale comme avec un reflex.
registrées sur l’ordinateur hôte glissante est de f/2,8-5,6. Pour maintenir
vient s’ajouter Lightroom CC qui un ensemble compact, il a fallu rogner sur La recharge de l’appareil est possible en
travaillera, lui, sur les images enre- la luminosité maximale en position télé- USB, sans sortir la batterie de l’appareil ou
gistrées sur les serveurs Adobe. objectif. L’appareil éteint (objectif rétracté) alors en utilisant le chargeur fourni.
Cette version est elle aussi unique- présente un volume similaire à celui d’un • Fiche technique
ment accessible par abonnement, EOS M5 équipé du pancake de 22 mm.
avec une taille plus ou moins im- Capteur APS-C 24 Mpix de technologie
La réactivité de l’autofocus devrait être éle-
portante de l’espace disque loué. vée. Canon annonce une cadence maxi avec Dual Pixel • Processeur Digic 7 • Objec-
AF de 7 i/s. L’obturateur central (dans l’ob- tif: équivalent 24-72 mm f/2,8-5,6 IS –
Cette mise à jour suscite beaucoup Stabilisé – Mise au point mini: 10 cm (GA)
jectif ) monte au 1/2.000 s.
de questions sur notre forum. Nous et 30 cm (T) • Cadence maxi: 9 i/s (7 i/s
y reviendrons en longueur dans no- Le G1X Mark III dispose d’un viseur élec-
tronique et d’un écran orientable tactile. avec AF) • Obturateur: 30 s à 1/2.000 s •
tre prochain numéro.
Il est pilotable à distance par un smart- ISO: 100 à 25.600 • Viseur: électronique
Renseignements : www.adobe.fr (2,36 Mpoints) – Relief d’œil: 22 mm •
Écran: orientable, tactile – 7,6 cm – 1,04
Mpoints • Vidéo: Full HD 60p • Wi-Fi
(NFC) – Bluetooth • Batterie NB-13L •
Dimensions: 115 x 78 x 51 mm • Poids:
400 g • Prix: 1.210€ (disponible fin
novembre)

16611 596 C’est le nombre d’appareils photo


vendus par l’industrie japonaise depuis
le début de l’année (du 1er janvier au
31 août, source CIPA). L’intérêt de ce chiffre est qu’il est très proche de celui de 2016.
Le marché photo, en déclin depuis quelques années, serait donc en train de se stabiliser.
Même si le marché des compacts s’est écroulé, ils représentent encore 50% des unités
vendues… à relativiser car ce chiffre passe à 27% en valeur.
12 #ci399 - Décembre 2017
L’ACTU
LUMIX G9 ET LEICA 200 MM F/2,8 :
PANASONIC VISE LES PHOTOGRAPHES

L
e Lumix GH5 est bien connu des vi-
déastes, un peu moins des photo-
graphes. C’est dommage car ses ca-
ractéristiques le rendent tout à fait apte à
la photo d’action (voir pages 100-109 de
ce numéro). Afin de changer cela, Panaso-
nic dévoile le Lumix G9. Par son look déjà,
a e e ne pas faire… l’appareil correspond davantage aux habi-
tudes des photographes: un écran supérieur
Découvrir qu’on s’est fait voler une LCD, reprenant nombre d’infos de l’état
image, qu’un autre la signe ou des réglages du boîtier, un sélecteur de
l’utilise sans y être autorisé n’est modes d’exposition et un levier de modes
jamais agréable ; alors on saute sur d’entraînement (concentrique au précé-
son clavier, on invective le coupa- dent), deux molettes, un joystick à l’arrière
ble… et on commet l’erreur à cause pour positionner les collimateurs AF et un
de laquelle on ne pourra sélecteur de mode AF. L’obturateur monte
obtenir aucune réparation. au 1/8.000 s et la cadence à 20 i/s avec au- Ce Lumix dispose de deux emplacements
Joëlle Verbrugge est photographe tofocus (60 i/s avec AF sur la première vue). pour carte SD (standard UHS II), du Wi-
et avocate et, pour les avoir sou- À ces caractéristiques s’ajoutent les modes Fi, du Bluetooth et d’une prise USB 3.
vent défendus ou plaidés, elle Photo 6K et Haute Résolution 80MP. Panasonic a annoncé en même temps l’ar-
connaît bien les mécanismes liés Le viseur électronique devrait être confor- rivée d’un téléobjectif 200 mm f/2,8 qui
au droit à l’image. Comme les pro- table à utiliser, le recul d’œil est suffisant ira comme un gant au G9.
blèmes répondent souvent aux même pour les porteurs de lunettes. L’écran
arrière est tactile et orientable. Fiches techniques
mêmes schémas, elle a rédigé de
petits manuels qui résument tout La vidéo sera possible en 4K 60p et Full • Lumix G9 Capteur 4/3” de 20 Mpix
ce qu’il faut faire ou éviter, sous HD 60p. S’il laisse au GH5 les modes vidéo stabilisé 5 axes • Cadence maxi: 60 i/s (60
forme de check-lists. “évolués”, le G9 surclasse les autres appareils i/s en mode AF-S et 20 i/s en mode AF-C)
Ce sont des livres pratiques, de toutes marques confondues. La possibilité • Mode Photo 6K et 4K à 30 i/s • Obtura-
de greffer une poignée (DMW-BGG9) teur: 60 s à 1/8.000 s (obturateur électro-
vrais pas-à-pas où elle détaille
améliorera la prise en main, notamment en nique premier rideau) • ISO: 200 à 25.600
droits et devoirs, réactions ou pré-
cadrage vertical, et donnera encore plus • Viseur: électronique (3,68 Mpoints) – re-
cautions, selon des thématiques
d’autonomie. lief d’œil: 21 mm – grandissement: x 0,83
très précises. On m’a volé ma photo
• Écran: orientable, tactile – 7,6 cm – 1,04
et Photo d’enfants : droits et devoirs
Mpoints • Vidéo: 4K 60p, Full HD 60p •
sont les deux derniers nés. Wi-Fi – Bluetooth • Dimensions: 137x97 x
La collection Checklist comporte de 91 mm • Poids: 660 g • Tarif probable:
nombreux autres guides dont les 1700 €, disponible en janvier 2018.
titres se passent de sommaires : En-
• Leica DG 200 mm f/2,8 OIS Elmarit
treprises, communiquez par l’image
Focale: 200 mm (équivalent 400 mm en 35
en toute légalité ; J’édite mon livre
mm) • Formule optique: 15 lentilles en 13
tout seul ; Mon éditeur et moi ; Pho-
groupes • Stabilisation compatible avec
tographe de mariage ou encore un celle du boîtier (Dual I.S. 2) • Livré avec
best-seller, Le photographe et son multiplicateur 1,4x • Tarif et disponibilité
modèle. non communiqués.
On les trouve à la Fnac et sur Ama-
zon à 23,90€ l’un ou en version
ebook chez l’éditeur pour 19,90 €.
À lire absolument car, comme
l’écrit si bien Joëlle, “n’attendez
pas que la loi s’intéresse à vous
pour vous intéresser à elle !”
www.29biseditions.com

14 #ci399 - Décembre 2017


 Cimaises • Paris (14 ) e

Malick Sidibé,
l’enchanteur de Bagadadji
Accompagnée de musiques, Ci-contre –

d’animations et de soirées, Danser le twist,


la rétrospective du photographe 1965. Collection
Fondation Cartier
malien décédé en 2016 transmet pour l’art contem-
le rayonnement joyeux dont son porain, Paris.
studio éclairait toute une société © Malick Sidibé

en quête de bonheur et d’identité.

On assimile parfois Malick Sidibé à


Seydou Keïta, son aîné de 15 ans. Les
deux photographes ont été découverts
en 1994, à la faveur du premier festival
de la photographie africaine de Bamako,
avant d’être exposés à la Fondation Car-
tier en 1994 et 1995. Comme Keïta et
quinze ans après lui, Sidibé est mort à
l’âge de 80 ans, laissant une œuvre de
portraitiste considérable, dans laquelle se
reconnaît la jeunesse bamakoise des an-
nées 1960-1970.
Un studio nommé Malick
Quand il ouvre en 1962 le “Studio
Malick” à Bamako, Malick Sidibé a 26
ans. Natif d’un village peul, le jeune
homme a déjà un long parcours, jalonné
de talent, de volonté d’opportunité. Na- quelles se glissaient les épreuves des di- dans notre n° 384 de juin 2016, elle se-
turellement employé aux travaux de la verses soirées, plus de deux-cent cin- rait sans doute à trouver dans l’écart des
ferme de sa famille d’éleveurs et d’agri- quante tirages d’époque nous ramènent deux clientèles, moins riche, plus jeune
culteurs, il doit à un certain don pour le au temps du succès planétaire du twist et plus populaire chez Sidibé, à l’image
dessin de suivre les cours de l’École des et de la volonté universelle d’une jeu- du moyen format, plus accessible que
artisans soudanais avec la perspective nesse en mal d’émancipation. La danse l’aristocratique chambre 13x18 de Keïta.
d’une carrière dans la bijouterie. Se dé- et ses figures, les extravagances de la Elle apparaît aussi dans la production
couvrant un attrait pour la photogra- mode, le profil avantageux des scooters, elle-même du Studio Malick quand, sur
phie, l’adolescent change d’avis et se fait tout participe à ces fêtes que Sidibé par- les berges du fleuve Niger, aux heures
embaucher comme petite main dans le court avec son flash et son Rollei, quand solaires du dimanche, le photographe re-
studio d’un artisan français. L’apprenti il n’accueille pas sa clientèle en son stu- joignait les adolescents et les amoureux
se montre assez habile pour ouvrir dès dio. À toute heure et même après la fin pour immortaliser les moments de bon-
1955 son premier studio. Sept ans plus du bal, le Studio Malick est devenu une heur et la belle santé des corps.
tard, pignon sur rue, le Studio Malick adresse courue du quartier de Bagadadji.
accueille une clientèle de jeunes gens et Hervé Le Goff
Avant ou après la fête, on vient en habi-
de jeunes filles épris des modes venues tué se faire tirer le portrait chez le pho-
d’Europe et d’Amérique, ravis de sou- • Malick Sidibé, Mali Twist. Fondation Cartier pour
tographe dont on sait qu’il fait tout et l’art contemporain, 261 Boulevard Raspail, Paris
mettre leur look à un artiste de leur âge. même davantage pour que chacun soit 14e, jusqu’au 25 février 2018.
Les vintages d’une certaine jeunesse beau, adaptant ses soleils artificiels, har- • Catalogue 296 pages 19,5 x 26 cm, 300 repro-
ductions couleur et noir et blanc, textes de Brigitte
Entre les œuvres du peintre congolais monisant ses fonds et ses sols aux étoffes Ollier, André Magnin, Manthia Diawara, Robert Storr
J-P Mika et du sculpteur ghanéen Paa et aux parures. S’il fallait chercher une et Malick Sidibé, coédité par la Fondation Cartier
Joe commanditées pour l’exposition, différence avec Seydou Keïta dont nous pour l’art contemporain et Xavier Barral. Versions
présentions l’exposition au Grand Palais française et anglaise, relié, 45 euros.
étayés des “chemises de carton” dans les-

16 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


 Cimaises • Auxerre (89)

Chroniques nomades :
partir d’Auxerre
L’édition 2017 du festival consacré des Rohingyas. Flor-Aël Surun réalise trimoine collectif. Le monde des récits • Chroniques
à l’ailleurs ouvre les chemins d’une auprès des chamanes de Corée l’exploit des anciens rhapsodes homériens avec nomades,lefes-
imagination voyageuse rebondis- d’atteindre l’invisible, ouvert au regard “Odysseus”, la navigation égéenne de tival de la photo
par les danses rituelles qui rythment son de voyage. Ab-
sant sur des œuvres empruntées à Michaël Duperrin qui confronte, dans le
baye Saint-Ger-
la littérature, au cinéma ou à la grand sujet “Les10000 esprits”. Il restait blanc-bleu de ses cyanotypes, les er- main,2bis place
peinture. Autant de bonnes rai- à Jean-Pierre Favreau d’étendre sa collec- rances d’Ulysse aux aspects de la Grèce Saint-Germain,
sons de faire le voyage en Bour- tion de mégapoles aux agglomérations contemporaine, à l’heure de son intégra- Auxerre (89).
Jusqu’au 17 dé-
gogne, sans modération. japonaises, photographiées au filtre de la tion à la vieille Europe. Le même exploit cembre.
solitude des foules qui les traversent. est accompli par François Louchet qui
Retour sur images
recrée dans la campagne normande l’at- Ci-dessous –
Nous n’avons qu’une Terre et les excur- mosphère de Dersou Ouzala, le film my-
sions interplanétaires sont encore hors Cette édition 2017 opère un clivage de © Jean-Pierre
l’idée même du voyage en cultivant le thique d’Akira Kurosawa, et par Gilles Favreau
de prix. Voilà pourquoi les voyages à tra- Boudot qui, avec “Les Grands Range-
vers le globe ne sont pas près de renon- second pouvoir de l’image, de transposer
ce qu’elle ne montre pas. Notre numéro ments”, assemble des objets divers pour
cer à la photographie, même si l’image retrouver en studio les horizons por-
n’exerce plus la fascination des daguer- du mois de décembre 2016 présentait
“Lointains souvenirs”, l’album de pho- tuaires évoqués par les peintres clas-
réotypes quand ils restituaient les vraies siques dans leurs rêves de Nouveaux
proportions des pyramides d’Égypte ou tographies par lequel Flore retrouvait la
Cochinchine des livres de Marguerite mondes. Hervé Le Goff
le vertige des chutes du Niagara. Institué
il y a vingt ans, le festival “Chroniques Duras. À ses côtés, trois de ses confrères
Nomades” reste un des grands rendez- réalisent la même mise au jour d’un pa-
vous de cette photographie qui
conjugue en bonne concordance des
temps les verbes voir et voyager, quand
le parcours des uns offre aux autres le
spectacle du monde. Entourant l’hom-
mage rendu à Sabine Weiss par l’exposi-
tion des photographies de son voyage de
1994 en Bulgarie, deux grands axes gou-
vernent l’édition 2017: la géographie
pure et le parcours d’auteur.
Est et Sud, toujours lointains
Gilles Perrin et Osvalde Lewat se par-
tagent l’Afrique en des domaines oppo-
sés, qui nous éloignent des guerres et des
famines si souvent montrées. Avec ses
Polaroid noir et blanc en grand format
qui constituent une belle partie de son
œuvre, le premier a poursuivi sa quête
de l’authenticité des peuples autochones
avec la rencontre des Mursi et des Surma
en Éthiopie, quand la seconde livre en
couleurs chaudes les heures nocturnes
des grandes villes de la République dé-
mocratique du Congo. Trois photo-
graphes reviennent d’Asie, sur autant de
registres différents. Avec “Slowly”, Anita
Andrzejewska propose la quiétude d’un
cheminement à travers une Birmanie
éternelle, prise entre la fin de la dictature
militaire et l’émergence des persécutions

18 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


 Cimaises • Perpignan (66)

La Révolution russe :
la photographie à l’épreuve de l’évènement
La quatrième exposition du Centre international du photojournalisme inauguré en août 2015 célèbre le
centenaire de l’insurrection de Petrograd, épicentre des événements qui allaient triompher du régime
tsariste. Documents rarissimes, censurés ou retrouvés, cent épreuves pour l’Histoire, hors discours.

Février 1917: la vieille Europe enlisée mouvements populaires de la capitale tsa- fiant, quand il ne fixe pas la pose hé-
dans la tuerie de près de dix millions riste. Le troisième lot appartient à la mine roïque des Gardes rouges, fusils pointés
d’hommes apprenait qu’à Petrograd, la constituée par les photographies de presse contre les forces réactionnaires. La force
Russie connaissait une Révolution telle françaises et américaines retrouvées au de cette exposition d’un centenaire tient
qu’on n’en avait vu depuis celle de 1789 classement des archives. précisément dans la mise au jour d’un
en France. La paix revenue et les bles- fonds d’illustration au moment où, en
Insurgés et instantanés
sures encore béantes, l’information même temps qu’un empire, la photogra-
Le parcours de huit sections qui com-
dotée de moyens modernes secrétait les phie accomplissait sa propre révolution,
mence avant le retrait de la Russie du
matériaux de ce qui serait notre histoire passant de sa vocation contemplative à
conflit mondial, passe par l’adhésion
contemporaine, après avoir fait vibrer la sa puissance d’observation et bientôt de
historique au parti du Paradis des Peu-
fibre du discours et de la propagande: le persuasion.
ples, s’arrête aux figures de Kerenski, de
cinéma naissant pour Lénine, la photo- Lénine et de Staline pour s’achever avec Hervé Le Goff
graphie bien rodée pour Staline, le XXe l’éviction de Léon Trotski. Autant dire
siècle avait offert à l’idéologie marxiste que l’évocation se concentre sur l’inté-
deux de ses vecteurs les plus efficaces. rieur de la période cruciale d’une Révo-
Le reportage en perspective lution qui voyait le passage inédit et
L’exposition montée à Perpignan reste radical du régime féodal millénaire à •1917, La Révolution qui a changé le monde. Col-
en amont de l’arsenal déployé par les l’expérience socialiste jusqu’alors pensée lection Michel Lefebvre, Centre international du
nouveaux maîtres du Kremlin: ces pho- ou décrite dans les livres. Où l’on per- photojournalisme,couventdesMinimes,rueRabelais,
çoit que le photographe est encore toléré Perpignan (66), jusqu’au 17 décembre 2017.
tos de 1917 ont été prises sans le talent de • Catalogue “1917, images d’une révolution”, Ci-dessous –
futurs artistes officiels nommés Alexandre comme un témoin insolite qui attire çà 128pages, 24 x 32 cm, Otium éditions, 34 euros. Iakov Steinberg
Rodtchenko, Arkady Shaikhet ou Boris et là un regard solitaire, curieux ou mé- Gardes rouges

Ignatovich, mais aussi sans les directives


du pouvoir. C’est ce qui leur vaut au-
jourd’hui de livrer un témoignage aussi
fort que la plongée sur la perspective
Nevski en pleine fusillade du 4 juillet.
Les cent tirages exposés viennent d’un
corpus que Michel Lefebvre, responsable
des hors-séries du Monde et collection-
neur de documents politiques, a consti-
tué à partir de trois sources. On trouve
d’abord la production des cartes-photos
d’opérateurs établis à Petrograd, parmi
lesquels émergent les signatures de Iakov
Steinberg et de Viktor Bulla et qui, des
grèves de février 1917 à l’insurrection
d’octobre 1917, assuraient une chronique
visuelle diffusée par la poste à travers
l’Europe. Les albums photographiques de
particuliers constituent le deuxième fonds
de l’évocation, qui montrent les derniers
moments de l’Empire et les premiers

20 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


 Cimaises • Puteaux (92)

Eugene Richards,
grise Amérique
En accueillant la première rétros-
pective du photographe améri-
cain, le nouvel espace dédié au
photojournalisme livre une image
sombre mais sensible des quatre
dernières décennies. Une course
du temps aux dures étapes.

Few Comfort or Surprise: The Arkansas


Delta, son premier livre publié en 1973
chez MIT Press, lui a valu d’être agressé
par des blancs qu’il avait choqués.
Quelques années plus tard, le comité du
W. Eugene Smith Memorial, qui avait
financé son projet “Knife and Gun
Club”, estimait que le travail terminé
avait dépassé les limites du supportable.
Une partie de ces images figurent parmi
les cent-soixante tirages de la rétrospec-
tive présentée à l’Arche du photojourna-
lisme. Leur force et leur violence
trouvent une résonance dans les incur-
sions du photographe dans les zones si-
nistrées de l’humanité qui n’ont rien à journalisme et engagement, Eugene Ri- tête coupée de poupée, la borne d’incen- Ci-dessus –
envier à la dureté du sud des États-Unis chards ne s’éloignera jamais du territoire die détournée par la canicule de Broo- Le Tueur. Hôpital
quand elles sont déchirées par les de l’injustice et de la misère, ni des situa- klyn, Tom, le SDF héros de la série
pour fous crimi-
nels, Lima, Ohio,
guerres, brûlées par la famine ou dé- tions qu’elles engendrent. Sans vraie “Inside The Story” logeant aux égouts de 1981
truites par la drogue et la folie. chronologie, l’exposition déroule le par- Manhattan. Deux sections éloignent le © Eugene Richards

L’enfant de Dorchester cours d’une œuvre de plus de quatre dé- visiteur de cette descente en misère ordi-
Ce contact avec la pauvreté, Eugene Ri- cennies, habitée d’une gravité si constante naire pour l’emmener peut-être plus loin
chards le doit à son engagement en 1968 qu’elle semble intemporelle. ou du moins ailleurs. “Exploding into
dans l’association caritative VISTA. Alors Life” accompagne la maladie de Doro-
Mauvaises fortunes thea Lynch, la première femme du pho-
âgé de 24 ans, titulaire d’un diplôme de Quatorze séquences aux titres aussi élo-
journaliste obtenu à l’université de Bos- tographe, atteinte par le cancer du sein,
quents que “Living poor in USA”, “Co- avec son cortège de souffrances, de méta-
ton, formé à la photographie dans la caine True, Cocaine Blue” ou “A
classe de Minor White au Massachusetts morphoses et de tendresse. “Soon as I • Eugene Ri-
Procession of Them” naviguent entre le Get to the Mountain”, projet en cours et
Institute of Technology, Richards décide chards, The Run-
constat social et racial des États-Unis, les en couleur, conçu avec la sagesse d’un On of Time - La
de faire une carrière dans l’image et de la séquelles et les témoignages des jeunes course du temps.
septuagénaire, s’apparente à un road
dédier à l’état des lieux d’une certaine militaires mutilés, l’hôpital en aval des L’Arche du Pho-
movie à travers les États-Unis, à la ren-
Amérique qui ne se montre guère. Avec tragédies meurtrières, l’univers psychia- tojournalisme,
contre des Américains de l’intérieur, cette Toit de la Grande
Dorchester Days, son deuxième livre pu- trique exploré sous diverses latitudes. fois sans inviter l’indigence ou la préca- Arche, 1 parvis
blié en 1978, l’homme revient sur les Dans cette saga plutôt amère mais dont la de la Défense
rité, mais sans non plus faire vibrer la
lieux de son enfance, confirmant une sensibilité se protège du sensationnalisme, Puteaux (92).
note d’une happy life. Jusqu’au 10 jan-
profondeur qui lui vaut d’intégrer se reconnaissent plusieurs photographies
vier 2018.
l’agence Magnum. Conjuguant photo- célèbres, la fillette noire d’Arkansas et sa Hervé Le Goff

22 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


 Cimaises • Beauvais (60)

Photomnales 2017,
une couleur nommée Caraïbes
La quatorzième édition des Photaumnales maintient le niveau pertinent
d’un thème unique, aussi bien servi par ses expositions qu’il est introduit
par son joli titre: “Couleur Pays”. Ci-dessous –
© Jean-Luc de Laguarigue

Comment les appeler? Caraïbes fran-


çaises, territoires d’outre-mer? Les
termes d’identité, d’appartenance, s’ils
véhiculent des pensées pleines de respect
ne parviennent pas à masquer cette dif-
férence plus grande qu’un océan: part
entière de la France républicaine, les îles
n’en restent pas moins l’héritage colonial
des Indes occidentales françaises,
comme les avait étiquetées Colbert. On
se doute qu’il y a là une chère et forte al-
lusion à l’origine, et que les portraits
photographiques qui sont faits de la
Guadeloupe et de la Martinique ne sont
pas seulement nostalgiques.
Un fonds patrimonial
Le parcours commence par une large
sélection de vues stéréoscopiques du
fonds iconographique de la Fondation
Clément sur la Martinique du début du
XXe siècle, avec l’épisode tragique de
l’éruption de la montagne Pelée. Plus
joyeux, sa chambre photographique em- photo de mode par ses séquences marti- apparences, les artistes plasticiens font un
barquée dans son automobile, le grand niquaises, la plus grande partie de l’expo- groupe conséquent dans lequel se distin-
amateur Armand Benoit-Jeannette sillon- sition est ouverte aux jeunes guent les compositions, les collages, les
nait la Martinique jusqu’à produire une photographes “pays” et à leurs recherches inventions ou les travaux ready-made de
somme d’images documentaires et de personnelles d’auteur. Avec “Alma Mujesira Elezovic, Gilles Elie-dit-Co-
Mater”, Jean-Baptiste Barret rejoint Ni- saque, Anabell Guerrero, Nadia Huggins
portraits, qui allaient faire la matière de sa
colas Nabajoth et son immersion origi- et Shirley Rufin. On appréciera enfin la
production de cartes postales. Plus
nale dans le travail des hommes, quand rigueur documentaire et raisonnée des
proches de nous mais ancrées dans l’His-
Steeve Cazaux s’intéresse sur le mode in- photographes conscients de l’importance
toire, les magnifiques photographies
time à l’identité guadeloupéenne. Les de cerner et de transmettre l’âme des
prises en 1948 par Denise Colomb, mis-
mystères d’une histoire peu écrite et de lieux: Jean-Luc de Laguarigue, Sylvain
sionnée pour suivre la célébration du cen-
rites sans livres sont à leur tour sondés Duffard, Daniel Gondrouffe et Jean Po-
tenaire de l’abolition de l’esclavage aux
par les objectifs sensibles de Robert pincourt ont relevé ce défi de retrouver,
Antilles. Un reportage édifiant en dia-
Charlotte auprès des descendants d’es- même en noir et blanc, cette ineffable
logue avec les chroniques d’Arlette Rosa-
claves évadés dits “marrons” et de couleur des terres de mer.
Lameynardie, établie à Fort-de-France en
Charles Chulem-Rousseau sur les mani- Hervé Le Goff
1961, après un long périple à travers l’Eu- festations festives de carnavals immémo-
rope et l’Asie. riaux, contrepoint de la recherche de
L’inspiration Caribéenne David Damoison menée sur les traces de • Couleur Pays. Le Quadrilatère, 22 rue Saint-Pierre,
Autour de l’invitation faite à Françoise la littérature. Inspirés par la volonté de Beauvais (60), jusqu’au 31 décembre 2017.
Huguier qui rajeunissait en 1983 la commander la matière ou de diriger les Programmation détaillée : www.photaumnales.fr

24 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


E porama Panorama des petites et grandes expos, du 15 novembre au 15 décembre

Sommaire
27 : Olivier Culmann au Bourget
28 : Agenda culturel
30 : Appels à exposer
34 : Lu, vu, entendu…
36 : Lucien Hervé à Tours
36 : Foires au matériel
38 : Amélie Labourdette à Paris

Le symbole signale les expositions majeures et/ou conseillées par la Rédac’.

05 - In Paese, le bruit du souvenir 06 - Jean-Michel Fauquet - Les 13 - Le monde tel qu’il va ! - 13 - Pop style icons - Une soixan- David Templier : un témoignage sur
- Le village corse de Pruno, photogra- œuvres photographiques de Jean- Huit expositions présentées lors des taine de clichés réalisés par le photo- la fragilité mais également la férocité
phié entre ombre et lumière par Ber- Michel Fauquet résultent de procé- dernières Rencontres d’Arles : “Mon- graphe de mode Michel Haddi. 26 de la nature : ici la douce lumière
nard Cantié. Jusqu’au 6 janvier 2018. dés qui font appel au dessin, à la santo : une enquête photogra- octobre au 10 février 2018. McArthur bleutée d’un iceberg éphémère, là la
Théâtre La Passerelle, 137, bd peinture et à la sculpture. Jusqu’au phique” par Mathieu Asselin, “La Glen Provence, Mas de la Péronne, silhouette à peine perceptible d’une
Georges Pompidou, Gap. 21 janvier 2018. Musée de la Photo- dynamique de la poussière” par Phi- rue de la quénouille, Miramas. maison résistant à une tempête de
graphie Charles Nègre, 1 place Pierre lippe Dudouit, “La maison Chypre” 13 - Portraits officiels - Photos neige… Expo présentée dans le
06 - 4x4 - Photos du collectif Photon. Gautier, Nice. par Monique Deregibus… Du 1er cadre du festival “Les Boréales”. Du
d’ours en peluche par Sylvie Huet.
Du 1er novembre au 10 février 2018. novembre au 7 janvier 2018. Hangar Du 2 décembre au 6 janvier 2018. 16 novembre au 30 décembre.
06 - Re-cyclages - Voyage artistique
Galerie du Palais de l’Europe, 8 av. au cœur des déchets à travers 50 J1, 2 quai de la Joliette, Marseille. Flair Galerie, 11 rue de la Calade, Bibliothèque Alexis de Tocqueville,
Boyer, Menton. photos d’Alain Fouray et 10 pan- Arles. 15 quai François Mitterrand, Caen.
13 - Le Royaume - Série de por-
06 - 12e Festival PhotoMenton - neaux d’information. Jusqu’au 10 traits réalisés dans le Vermont par 13 - Rencontres à Réattu - Œuvres 14 - Club photo de Verson - Les
Festival organisé par l’association décembre. Parc Phoenix, 405 prome- Stéphane Lavoué. Également expo- issues des collections du musée sur adhérents du club présentent leur
PhotoMenton. 110 photographes. nade des Anglais, Nice. sés : “Tales of an island” de Valentine le thème du portrait. Jusqu’au 7 jan- 29e exposition. www.photoclub-ver-
Ateliers, conférences, formations et 06 - Vertiges de la forêt - Photos du Riccardi et “Tout doit disparaître” de vier 2018. Musée Réattu, 10 rue du son.fr Du 17 au 26 novembre.
marathon photo (le 19 novembre). collectif Photon. Jusqu’au 31 décem- Robin Lopvet. Jusqu’au 25 décem- Grand Prieuré, Arles. Espace Senghor, rue de Hambühren,
Profits reversés à l’ONG humanitaire bre. Grilles du Parc de la Maison de bre. Galerie Le Magasin de Jouets, 13 - Roman-photo - Une histoire Verson.
HAMAP (hamap.org). Du 18 au 26 l’environnement, angle bd Cessole et 19 rue Jouvène, Arles. du roman-photo en 300 objets, 14 - Planche(s) Contact #8 -
novembre. Galerie du Palais de l’Eu- av. de Castellane, Nice. 13 - Nous sommes foot - 300 films, témoignages, photos et docu- Peter Lindbergh, Vasantha Yoganan-
rope, 8 avenue Boyer, Menton. 07 - Gourmandise - Série de Jean- œuvres (objets, photos, installations ments. Duane Michals, le Professeur than, Claude Nori et Françoise
06 - Ashayer, tribus nomades - Une Marie Dupond, fruit d’une collabora- et vidéos) documentent la pratique Choron, Guy Debord, etc. Du 13 Huguier sont les têtes d’affiche de
tion avec le chef Pierre Yves Jacques du football et la culture populaire qui décembre au 23 avril 2018. Mucem, cette 8e édition du festival, qui met la
épopée photographique signée Bât. Georges-Henri Rivière, Fort
Sébastien. Du 7 novembre au 7 jan- l’accompagne. Jusqu’au 12 février plage à l’honneur. Tremplin “Jeunes
Kares Le Roy sur les nomades qui Saint-Jean, 13000 Marseille. Tél. 04- talents”, concours photo (“La 25e
vier 2018. La grappe d’or, 32, rue Fer- 2018. Mucem, Bât. Georges-Henri
peuplent les paysages de l’ancienne dinand Malet, Saint Péray. 84-35-13-13. Heure”, le 28 octobre) et rencontres
Perse et d’Asie Centrale. Jusqu’au 8 Rivière, Fort Saint-Jean, Marseille.
12 - Mississippi, terre de blues - Un Tél. 04-84-35-13-13. 13 - Saturnium - Création de la complètent le programme. Jusqu’au
janvier 2018. Musée départemental photographe SMITH et du composi- 26 novembre. Lieux divers, Deauville.
des Arts asiatiques, 405 promenade voyage au cœur de l’Amérique à tra- 13 - Phot’Aix 2017 - Pour sa 18e
vers les photos de Sylvie Bosc. Du 27 édition, le festival expose les regards teur Antonin Tri Hoang. Jusqu’au 3 16 - Géométries parisiennes - Pro-
des Anglais, Nice. décembre. Chapelle du Méjan, Arles. menade photographique par Gilles
octobre au 13 janvier 2018. Galerie croisés de 10 photographes chinois
06 - Cinq regards de photo- du Causse - Espace Jean Marie Périer, et français dans l’ancien collège des 13 - Utopia - Photomontages de Phi- Barthez. Du 6 au 30 novembre. Cen-
graphes - Photos de Virginie Blanc- 17 avenue du Rouergue, Villeneuve Prêcheurs. Invité d’honneur : Li Wei. lippe Calandre issus de plusieurs tre Culturel Amicale Laique, place de
Brude, Pascal Cervantes, Michel d’Aveyron. 5 parcours thématiques (portrait, fra- séries. Un travail en N&B autour de l’hotel de ville, Gond Pontouvre.
Gouaud, Hervé Muniere et Sarah Ver- 13 - LC Radieuse - Photos de Pixe- gilité, thème libre) en 23 lieux à Aix- l’architecture et du rêve. Jusqu’au 9 16 - Singularité - Portraits de Gilles
meersh. Jusqu’au 31 décembre. La liums. Jusqu’au 2 décembre. MITTSU en-Provence. Jusqu’au 31 décembre. décembre. Galerie Goutal, 3ter rue Perrin, au fil de ses voyages. Jusqu’au
Galerie inattendue, 651 bd Pierre A, 6 Rue Neuve Sainte-Catherine, Ancien collège des Prêcheurs, 30 pl. Fernand Dol, Aix-en-Provence. 10 décembre. Les Modillons, 2 allée
Sauvaigo, La Colle-sur-Loup. Marseille. des Prêcheurs, Aix-en-Provence. 14 - 66º Nord - L’Islande vue par du Logis Cassé, Vindelle.

26 #ci399 - Décembre 2017


“he Others”
Image issue
de la phase 1 : LUI ET SES AUTRES Le Bourget (93)
portraits en
studio photo- uréolé du Prix Niépce Gens d’Images reçu au prin- phases sur les modes de représentation en vigueur dans
graphique
© Olivier
A temps dernier, Olivier Culmann revient en région pa-
risienne avec une double exposition autour de sa plus
l’Inde d’hier et d’aujourd’hui : de la photo en studio au
portrait retouché, photoshoppé, voire repeint. Christian
Culmann
fameuse série, “he Others”. Ce travail sur la société in- Caujolle décrit “he Others” comme “l’un des projets les
dienne, ses castes et ses codes résiste habilement à toute plus complexes qu’il [lui] ait été donné de voir autour du por-
tentative de résumé. Réalisé entre 2009 et 2014 dans les trait.” Une complexité délectable en vérité qui n’exclut ni le
studios de Delhi, Chennai, Pondichéry et Bombay, il ne sens, ni l’humour et encore moins le spectateur.
met pas en scène – comme on pourrait s’y attendre – les
Olivier Culmann - The Others. Jusqu’au 29 décembre.
gens du cru mais l’auteur lui-même dans une diversité d’ac- Centre culturel A. Malraux, La Capsule, Le Bourget (93).
coutrements censée traduire l’identité multiple des habi- Et en plein air, place de la République (Paris 10e)
tants du pays. À cela s’ajoute un questionnement en quatre jusqu’au 20 novembre.

Décembre 2017 #ci399 27


Agenda
16 novembre, 14h: à l’ENSP d’Arles (13), ren-
contre avec la photographe SMITH, parallèle-
ment à l’expo “Saturnium” (Chapelle du Méjan).
16 novembre, 19h: table ronde autour de la
question de la circulation des images sur les
réseaux sociaux avec l’artiste Alinka Echeverría
et un sociologue spécialiste de l’image. Salle
Lumière, Musée de l’Élysée, Lausanne (Suisse).
18 novembre, 11h: “Les photographies sont-
elles des œuvres de l’esprit?”, conférence
d’Éric Delamarre à la médiathèque de
Montélimar (26) dans le cadre du festival
“Présence(s) Photographie”.
18 novembre, 11h: rencontre avec Sabine
Delcour et Géraud Soulhiol au Centre d’art et
de photographie de Lectoure (32) à l’occasion
de leur expo “Il était une fois le territoire”.
22 novembre: sortie en DVD de Visages
Villages d’Agnès Varda et JR. Alaska © Marc Riboud
23 novembre, 18h30: dialogue de collection-
Pour sa 4e édition, le festival “Présence(s) Photographie” rend un double hom-
neurs à la Fondation Henri Cartier-Bresson mage à Marc Riboud, d’abord à travers une rétrospective de son œuvre, ensuite
(Paris 14e). Avec agnès b. et Marin Karmitz. via la présentation, pour la première fois en France, de l’intégralité de la série
Entrée libre dans la limite des places disponi- “Alaska”, née d’un road-trip entre l’Alaska et le Mexique en 1958. Cette expo et
bles, réservation obligatoire: contact@henricar- toutes les autres sont à découvrir à Montélimar (26) dès le 17 novembre.
tierbresson.org
23 novembre, 18h30: à la BnF (Paris 13e), visite
de l’exposition “Paysages français, une aven-
ture photographique” commentée par
Jacqueline Salmon.
25 novembre, 14h30: conférence d’Amar 17 - Festival Photos & Nature - Fes- humaine. Du 6 novembre au 2 Brihat et “Parures” de Christine
Guillen sur la photo animalière au Salon tival organisé par le jeune club décembre. Espace Baudelaire, 27, Mathieu. Un atelier d’initiation au
République de Saint-Nazaire (44). Images de La Tremblade (17). Des avenue Charles Baudelaire, Dijon. paysage est prévu le samedi à 15h.
29 novembre: sortie au cinéma du documen- associations naturalistes (LPO), des 22 - Fred Stein, Paris/New York - Jusqu’au 26 novembre. Maison des
taire de Raymond Depardon, 12 jours. stands de matériel photographique Rétrospective en 150 images du tra- Arts, Salle de spectacle, Musée du
4 décembre, 20h: concert de Songhoy Blues et plus de 400 photos seront propo- vail de Fred Stein (1909-1967), pho- Verre,Arboretum,Conches en Ouche.
dans le cadre de l’exposition “Malick Sidibé, sées au public ainsi qu’une confé- tographe pour le Front Populaire, 28 - En compagnie de Michel
Mali Twist” à la Fondation Cartier (Paris 14e). rence par le Directeur du marais aux portraitiste et arpenteur des rues Butor - Autour de la figure de Michel
oiseaux d’Oléron. Du 25 au 26 parisiennes. Jusqu’au 9 décembre. Butor, portraits d’artistes et d’écri-
6 décembre, 19h: à la maison de vente novembre. Foyer d’Animation Cultu- L’Imagerie,19 rue Jean Savidan,Lan-
Cornette de Saint-Cyr (Paris 8e), mise aux vains par Maxime Godard. Jusqu’au
relle, 13 av. du Général de Gaulle, La nion. 1er décembre. L’Esperluète et Le Pont
enchères de 160 clichés réalisés, pour la plu- Tremblade.
part, par des photographes de Paris Match. 25 - Mois du portrait - Manifesta- desArts,10 rue Noël Ballay, Chartres.
17 - Les racines du hasard - Série de tion organisée par l’association Pho- 29 - Chasseurs des ténèbres /
7 décembre: parution aux éditions Delpire de FX Combes. Jusqu’au 9 décembre. tographie Besançon Les Amis. Des
Fragilités, ouvrage consacré aux lauréats 2017 Chasseurs de miel - Deux séries
Carré Amelot, 10 bis rue Amelot, La expos (Esther Narbaud, Didier Viodé d’Éric Valli racontant l’existence
de la Bourse du Talent (exposition dans la fou- Rochelle. et Gregory Olympio), des stages et
lée à la BnF, du 15 décembre au 4 mars 2018). d’hommes vivant en harmonie avec
18 - Wildlife Photographer of des rencontres). Du 1er au 30 novem- la nature, dans une vallée reculée du
9 décembre, 15h: au CPIF (Pontault- the Year 2017 - Présentation des bre. Lieux divers à Besançon. Népal ou au sud de la Thaïlande.
Combault, 77), rencontre dialoguée autour de photos lauréates du concours orga- www.mois-du-portrait.fr Jusqu’au 31 décembre. Abbaye de
l’exposition “Before the eye-lid's laid”. En pré- nisé par le Natural History Museum 26 - Présence(s) Photographie - Daoulas, 21 rue de l’église, Daoulas.
sence d’Agnès Geoffray, de J. Emil Sennewald de Londres. Du 15 décembre au 18 5e édition du festival, avec un hom-
et d’Emmanuel Alloa. 29 - Mali, le don du fleuve - Une
mars 2018. Muséum d’histoire natu- mage à Marc Riboud autour de deux réflexion sur le thème du voyage, à
13 décembre, 18h30: table ronde relle, 9 allée René Ménard, Bourges. expositions, dont l’inédite (en travers le regard humaniste et poé-
“Photographie et projet de paysage” à la Cité 19 - Images sans frontières - Pho- France) “Alaska”. 14 autres photo- tique de Bernard Descamps.
de l’architecture et du patrimoine (Paris 16e). graphes invités, 16 projections, une
tos de Daniel Roblin. Du 6 novembre Jusqu’au 13 décembre. Média-
Avec Frédéric Pousin, architecte, des photo- “Journée du livre et de la photogra-
au 8 décembre. Petite salle d’exposi- phie” (le 19 novembre) et diverses thèque François Mitterrand, 68 rue
graphes et des paysagistes. tion du théâtre, place Aristide Briand, Vincent Jézéquel, Le Relecq-Ker-
animations. Du 17 novembre au 3
14 décembre, 18h30: à la BnF (Paris 13e), visite Brive. huon.
décembre. Centre d’art Espace Cha-
de l’exposition “Paysages français, une aven- 21 - Belles plumes - Photos deJean- 30 - Déclic-Image - Expo collective
brillan, 127 rue Pierre Julien, Monté-
ture photographique” commentée par Fred Noël Santot. Jusqu’au 18 décembre. limar. sur le thème du patrimoine. Du 18
Delangle. Bibliothèque municipale, Varois et au 19 novembre. salle des confé-
27 - 7e Biennale photogra-
16 décembre, 15h: visite guidée de l’expo Chaignot. phique de Conches - Quatre exposi- rences de la Mairie, Place Jean Jau-
“66° Nord” par le photographe David 21 - D’ici, de là - Photos de Jean-Luc tions : “Le monde réinventé” de Julie rès, Villeneuve lez Avignon.
Templier. Bibliothèque Alexis de Tocqueville, Bailly : formes et couleurs de pay- de Waroquier,“Les portraits” d’Élodie 31 - L’innocence ternie - Photos de
Caen (14). sages marqués par l’activité Guignard,“Les années Biot” de Denis Melody Garreau présentées dans le

28 #ci399 - Décembre 2017


xporama
Passport, 1994-1995
© Alexander
Chekmenev

Dans le cadre du
parcours “Photo
Saint-Germain”,
la galerie Folia
(Paris 6e) présente
“Passport”, travail
documentaire
d’Alexander Chek-
menev réalisé à
travers l’Ukraine
au lendemain de
la chute de l’Union
soviétique, alors
qu’est lancée une
vaste campagne
de nationalisation
du passeport.
À voir jusqu’au
21 décembre.

cadre du festival Manifesto. 33 - Valérie Belin - Expo mono- 34 - Refuzniks, dire non à l’armée diversité particulière des landes bre- 41 - Paysages intérieures -
Jusqu’au 12 décembre. Photon graphique centrée sur le corps et la en Israël - Série de Martin Barzilai tonnes. Du 25 novembre au 26 août Exposition de sept photographes
Expo, 8 rue du pont Montaudran, frontière entre le vivant et l’inanimé sur les “refuzniks”, ces Israélien qui 2018. Écomusée du Pays de Rennes, posant un regard particulier sur le
Toulouse. dans l’œuvre de Valérie Belin. Du refusent, pour des raisons poli- La Bintinais, route de Châtillon-sur- paysage et la nature : Thibaut Cuis-
31 - The Zaïd garden - Photos 25 octobre au 25 mars 2018. Insti- tiques ou morales, de faire leur ser- Seiche, Rennes. set, Gérard Rondeau, Elger Esser,
d’Alexandre Chamelat. Du 1er au 30 tut Bernard Magrez, Château Labot- vice militaire. Jusqu’au 3 février 35 - Vacuité - Deux séries de Valen- Robert Charles Mann, Hanns
novembre. Le Cactus, 13 bd Las- tière, 16 rue de Tivoli, Bordeaux. 2018. Maison de l’Image docu- tin Fougeray autour de la représen- Zischler, Éric Sander et François
crosses, Toulouse. mentaire, 17 rue Lacan, Sète. tation du vide en photographie. Méchain. Du 18 novembre au 28
34 - Le retour de la talève sultane
32 - Il était une fois le territoire - - Daniel Maillard présente son 34 - Regards photographiques - Jusqu’au 18 novembre. Galerie Le février 2018. Domaine de Chau-
À travers médiums et techniques exposition photo et un film sur la Expo collective proposée par le club Carré d’Art, Centre culturel Pôle sud, mont-sur-Loire.
variés (photographies argentiques talève sultane. Il sera présent le 9 Lattes-Photo-34. Jusqu’au 12 jan- 1, rue de la Conterie, Chartres de 44 - 27e Salon national d’auteurs
à la chambre, dessins, photomon- décembre de 14h à 17h. Du 31 vier 2018. Galerie photo des Bretagne. de Saint-Nazaire - Exposition orga-
tage, objets, sculptures, images octobre au 31 décembre. Maison Schistes - Caveau des vignerons de 37 - Lucien Hervé - Reconnu nisée par “Objectif Image”. 15 séries
projetées), Sabine Delcour et Cabrières, route de Fontès, pour ses photographies d’architec- présentées. Conférence d’Amar Guil-
de la Nature, chemin des étangs,
Géraud Soulhiol livrent leur Cabrières. ture (Le Corbusier surtout), Lucien len sur la photographie animalière le
Lattes.
approche de la notion de territoire. 34 - Syrie, l’impossible silence, Hervé s’est aussi intéressé à 25 novembre à 14h30. Du 18 au 26
34 - Objectif croisés - Deux exposi- 2016-2017 - “Syrie, l’impossible l’homme. La preuve en images…
Du 18 novembre au 4 mars 2018. tions collectives sur deux thèmes, novembre. Salon République, av. de
Centre d’art et de photographie, 8 silence” n’est pas un reportage de Du 18 novembre au 27 mai 2018. la république, Saint-Nazaire. Contact
conçues conjointement par les guerre. C’est une évocation person- Château de Tours, 25 av. André Mal-
cour Gambetta, Lectoure. : objectif.
clubs photo de Clapiers, Aigues- nelle, une fiction photographique raux, Tours. Lire page 36.
33 - Mérignac Photographic
Mortes, Saint-Drézéry et Bail- image.saintnazaire@orange.fr
Festival - Sous le commissariat de de Philippe Fourcadier qui parle de 37 - Oésiades de l’image 2017 -
largues. Du 24 au 25 novembre : chaos, de désolation, de dévastation 44 - Average - Photographies de
François Cheval, une quinzaine Manifestation organisé par le MIST. Paul Stewart. Jusqu’au 18 novembre.
d’expositions de photographes “L’envers du décor”, salle Georges d’un pays, la Syrie, en proie à la Expos photo de 10 clubs locaux et Galerie Hasy, 21 grande rue, Le Pou-
contemporains avec pour marraine Brassens à Saint-Drézéry (34). Du 2 guerre. Du 8 au 23 décembre. Gale- de l’invité d’honneur, Julien Bou-
au 3 décembre : “Sur la route”, salle rie Passages, 11 rue Paul Valéry, liguen.
l’Espagnole Isabel Munoz. Stages, langer. Ateliers, studio et projec-
lectures de portfolios, conférences des fêtes de Villetelle (34). Sète. tions de diaporamas le samedi, 44 - Faune, flore, paysage - Expo
et projections complètent le pro- 34 - Ralph Gibson, la trilogie 35 - Expédition polaire (1934- foire au matériel le dimanche. Du réunissant six photographes de Sau-
gramme. Jusqu’au 17 décembre. 1970-1974 - Cette expo présente 1935) - Le Grand Nord vu par Robert 24 au 26 novembre. Centre culturel tron Images sur le thème de la
Lieux divers, Mérignac. pour la première fois l’ensemble Gessain (1907-1986), médecin, eth- Oésia, rond point de la Chassetière, nature. Du 25 au 26 novembre.
https://merignac-photo.com des tirages de “The somnambulist” nologue, psychanalyste et explora- Notre Dame d’Oé. Espace de la Vallée, 2 rue de la Mai-
33 - Prix HSBC 2017 - Présentation (1970), Déjà-Vu (1973) et “Days at teur. Du 16 novembre au 24 janvier 41 - Ici et ailleurs - Ici : photos ani- rie, Sautron.
des deux lauréates : Laura Pannack sea” (1974), les trois volumes de 2018. Galerie Le Carré d’Art, 1 rue de malière de Éric Boucherie. Ailleurs : 44 - Plumes de Loire - Photos de
et Mélanie Wenger. Du 10 novem- Ralph Gibson parus chez Lustrum la Contrerie, Chartres de Bretagne. photos du Vietnam de Corinne Yannick Le Boulicaut Jusqu’au 27
bre au 9 décembre. Arrêt sur Image Press. Jusqu’au 8 janvier 2018. 35 - Landes de Bretagne, un patri- Foussard. Du 1er décembre au 26 novembre. Université catholique de
Galerie, 45 cours du Médoc, Bor- Pavillon populaire, esplanade moine vivant - Peintures, photos et janvier 2018. Maison de retraite les Nantes - Salle NA101, 31 rue des
deaux. Charles de Gaulle, Montpellier. animaux naturalisés illustrent la bio- tilleuls, 7 rue du puits, Vendôme. Naudières, Rezé.

Décembre 2017 #ci399 29


Appels à exposer
• Du 26 au 30 avril 2018, Hyères accueillera le accompagnées d’une bio et d’un texte organisatrice, attend vos dossiers de
33e Festival International de Mode et de explicatif avant le 31 décembre. Infos/envois candidature. Dates de dépôt: du 1er
Photographie. Date limite d’inscription: 24 (via WeTransfert): décembre 2017 au 31 janvier 2018.
novembre. Modalités: www.villanoailles- festivalphoto.gv@gmail.com Renseignements:
hyeres.com • Les Nuits photographiques de Pierrevert philippe.moor@wanadoo.fr ou 06-10-77-47-
• La 6e édition du Festival Nature dans l’Ain fêteront leurs dix ans en 2018. Si vous voulez 63 ou 05-53-27-20-85.
se tiendra les 4, 5 et 6 mai 2018 à Hauteville- que votre travail soit projeté aux côtés de • Dans le cadre de l’édition 2018 de son
Lompnes. Vous avez jusqu’au 10 décembre grands noms de la photographie, envoyez festival “Street Photography” (à Courthézon
pour soumettre votre proposition d’exposition votre dossier de candidature (série cohérente (84), du 29 juin au 26 août), l’association
sur le thème de la nature. Nouveauté cette de 15 à 30 photos, pas de thématique) avant PhotOfeel vous invite à soumettre vos projets
année: peintres, sculpteurs, photographes et le 14 janvier. Renseignements: d’expositions. Date limite: 31 mars 2018.
cinéastes peuvent présenter des carnets de www.lesnuitsdepierrevert.com Infos: http://photofeel.net (“Candidature”).
voyage ou des reportages incluant l’impact de • Ouverts aux photographes pros, aux • L’Association Passion Photographique de
l’homme sur la nature. Inscriptions: plasticiens et aux amateurs expérimentés, les Tournus (Saône-et-Loire) a l’ambitieux projet
www.festival-nature-ain.fr 23e Itinéraires photographiques en Limousin de proposer tout au long de l’année 2018 des
• La 3e édition du festival Spot-Nature se se dérouleront à Limoges et alentour en juin, expos collectives et thématiques. Chaque
tiendra à Octeville-sur-Mer (76) du 19 au 21 juillet et août 2018. Pour y participer, adressez mois, les travaux de dix photographes seront
mai 2018. Vous avez jusqu’au 31 décembre à Photo-Look avant le 15 janvier 2018 un présentés au public qui attribuera à chacun
pour soumettre votre candidature. dossier composé d'une série homogène une note. À la fin de l’année, un grand
Renseignements sur www.spotnature.tk (thème libre) et d’une fiche explicative. Infos: gagnant sera désigné. Inscription payante.
• Pour sa 8e édition (été 2018), le festival du www.ipel.org ou 06-81-06-20-09. Contact/infos: Jacqueline Maltese. Tél. 06-03-
Guilvinec “L’Homme et la Mer”, recherche • Les 8e Rencontres photographiques de Nu 56-69-34. association-passion-
des photographes travaillant autour de ce Artistique auront lieu à Villaréal (47) du 4 au 12 photographique@ laposte.net /
thème. Envoyez une série de dix photos, août 2018. FocaleNuArt, l’association www.passion-photographique.com

44 - Sténopés exquis - Expo col- l’église, Marcilly-en-Villette. Sergey Gorshkov, Dallol, aux fron- 57 - Anciens ? Nouveaux ! / La ville regard de six grands photographes
lective sur le principe du cadavre 47 - L’œilleton inversé, la prison tières de la vie” d’Olivier Grunewald périphérique - Deux séries de contemporains : Alberto Garcia-Alix,
exquis et présentation de travaux vidée et ses bleus - Déconstruisant ou encore “La planète affolée de Sébastien Pierres et Fabien Husslein. Henk Wilschut, Cédric Gerbehaye,
personnels. Tous les photographes la figure anonyme du “maton”, asso- Hans Silvester”. Du 16 au 19 novem- Jusqu’au 15 décembre. Jardins Jean- Valérie Jouve, Claudine Doury et
sont des adeptes du sténopé. ciée à celle du bourreau dans l’in- bre. Lieux divers, Montier-en-Der. Marie Pelt, parc de la Seille, Metz. Denis Rouvre. Jusqu’au 30 novem-
Quelques noms : Sabine Dizel, Jes- conscient collectif, les photos et ins- www.photo-montier.org 57 - Rencontres, coïncidences, pla- bre. Maison de la Photographie, 28
seca Ferguson, Guy Glorieux, Mat- tallations d’Arnaud Théval s’attachent 54 - Terres d’exil - Photos de Jean- giats - En une centaine de photos, rue Pierre Legrand, Lille.
thias Hagemann, Georgia Krawiec, à observer les surveillants comme un François Jolly. Jusqu’au 19 novem- Guy Delahaye établit des correspon- 59 - Ombres vagabondes - En gla-
Marie-Noëlle Leroy, Annick microcosme, avec humanité, ten- bre. Château des Lumières, place de dances entre les travaux chorégra- neuse d’images, Nadia Anemiche
Maroussy, Eric Mengual, odilE, dresse et humour. Jusqu’au 30 la 2e Division de cavalerie, Lunéville. phiques de Pina Bausch, Carolyn photographie le quotidien de son
Jacques Prud’homme, Guilhem novembre. Musée des Beaux-arts, 54 - 8e Rencontres naturalistes Carlson, Sankai Juku, Angelin Preljo- quartier. Jusqu’au 7 janvier 2018. La
Senges, Henrieke Strecker, Henry place du Dr Esquirol, Agen. “Seichamps Nature” - 26 expos, caj… Jusqu’au 19 novembre. Arse- Piscine - Musée d’art et d’industrie
Thomas. Du 29 novembre au 24 50 - Cap à l'Amont - Paysages et conférences (dont “À la rencontre du nal, 3 avenue Ney, Metz. André Diligent, 23 rue de l’Espé-
décembre. L’Atelier, 1 rue de Cha- oiseaux marins, et métiers de la puma” par Jean-Marie Séveno, rance, Roubaix.
teaubriand, Nantes. 58 - Beauté fragile - 40 photos d’in-
pêche vus par Dominique Bensi. Du samedi soir), animations pour les sectes, d’araignées et d’oiseaux par 59 - Panorama 19 - Roman - Pas
45 - 7e Journées de l’image - Expo 5 au 23 décembre. Maison du Litto- enfants (journée réservée aux sco- Yves Contant. Jusqu’au 20 novem- moins de 54 œuvres inédites seront
de photographies N&B proposée par ral, rue des algues, Tourlaville. laires le 26). Du 26 au 28 janvier bre. Musée municipal Gautron du dévoilées lors de ce “rendez-vous
le Club Photo Chapellois. 200 clichés 51 - Patrimoines revisités - Le patri- 2018. Espace Socio-Culturel, 10 pl. Coudray, 22 place de l’église, Marzy.
François Mitterrand, Seichamps. annuel de la création” : films, instal-
réalisés par les adhérents accompa- moine rémois vu par cinq photo-
gnent une exposition thématique http://seichampsnature.free.fr/ 59 - Frances Dal Chele - Dans la lations, photographies, perfor-
graphes : Jordi Bernardo, Arno Gisin- même ville et en deux expos, les mances… Jusqu’au 31 décembre. Le
autour des “Traces”. Ouverture les ger, Claudio Sabatino, Paolo Verzone 56 - La firme - Reportage de Richard
week-ends et le lundi 18. Du 9 au 18 questionnements de Frances Dal Fresnoy - Studio national des arts
et Sophie Zénon. Jusqu’au 31 Pak dans le petit archipel Tristan da Chele, (Portrait CI nº 383 de mai contemporains, 22 rue du Fresnoy,
décembre. Mezzanine de l’Espace décembre. Le Cellier, 4bis rue de Cunha (Atlantique Sud), territoire
Béraire, 12 route Nationale, La Cha- 2016) : “Fondements”, sur l’intégra- Tourcoing.
Mars, Reims. habité le plus isolé au monde. tion, et “Du Loukoum au Béton”, sur
pelle Saint-Mesmin. Jusqu’au 3 décembre. Le Kiosque, 59 - Performance ! - Œuvres issues
52 - 21e Festival international la Turquie et les aspirations de sa jeu- des collections du Centre Pompidou.
45 - Déclic Sully Photo Club - Expo- de photo animalière et de nature - rive droite du port, quai Éric Tabarly,
sition photographique annuelle du Vannes. nesse à l’ère de la globalisation. Jusqu’au 14 janvier 2018. Tripostal,
Parrainée par Reza et Kyriakos Kazi- Jusqu’au 17 novembre. Maison des av. Willy Brandt, Lille.
“Déclic Sully Photo Club”.Entrée libre. ras, cette nouvelle édition propose 56 - Séquences particulières - Expo
Du 2 au 3 décembre. Centre Fran- Arts, Espace Aragon, place Robes-
comme d’habitude le meilleur de la proposée par les éditions du Chien pierre et Mairie, Sin-le-Noble. 59 - Survie en Himalaya - Photos
çoise Kuypers, 3 rue des Déportés, photo nature à travers des anima- Noir. 4 photographes : Catherine issues du fonds Jules Jacot Guillar-
Sully sur Loire. tions, des conférences, des rencon- Chatal, Jacques Dolivet, Yvonne Fai- 59 - Identités ! - Photos de Vincent mod, médecin et alpiniste neuchâte-
45 - L’eau, paisible, mouve-men- tres, un pôle matériel et, bien sûr, vre et Jean Jack Moulin. Ouverture Perez. Jusqu’au 30 novembre. Mai- lois, qui prit part à deux expéditions
tée, tumultueuse - Exposition des des expositions. Une centaine au du mercredi au dimanche. Du 2 au son de la Photographie, 28 rue Pierre en Himalaya en 1902 et 1905.
lauréats du concours organisé par la total, parmi lesquelles “50 nuances 31 décembre. La Galerie qui tourne, Legrand, Lille. Jusqu’au 4 mars 2018. Forum dépar-
mairie de Marcilly-en-Villette. Du 9 de lion” de Laurent Baheux, “Les cas- 5, rue Tour de l’Isle, La Roche-Ber- 59 - Mise au poing - La précarité et temental des Sciences, 1 place de
au 10 décembre. Mairie, 62 place de cades du plateau de Putorana” de nard. l’exclusion en France vues à travers le l’Hôtel de ville , Villeneuve d’Ascq.

30 #ci399 - Décembre 2017


Gorsad. Der- © Reza - Webistan
rière ce nom
se cache un Reza est l’un
trio de photo- des parrains du
graphes ukrai- 21e Festival de
niens à Montier-en-Der
l’univers punk (52), événement
et enfantin. À photo nature
découvrir à la dont la pro-
galerie Dilecta grammation
(Paris 3e) s’ouvre à bien
jusqu’au 9 d’autres
décembre. champs. Ren-
dez-vous du 16
© Gorsad au 19 novembre.

59 - Thibaut Cuisset, Paysage(s) bre. Ferme des Aigrettes, 181 allée regard aide à la compréhension de 68 - Filles de l’Est - Dans les créa- photographie d’identité depuis sa
- Un territoire, quatre expositions de la Découverte, Marck. l’architecture, du paysage urbain, du tions de Marianne Marić, l’art, la création. Jusqu’au 14 janvier 2018.
portant sur la notion de frontière 63 - Dommages & refuges - Travaux monde... Jusqu’au 21 novembre. La mode, le design, la photographie, la Musée Nicéphore Niépce, 28, quai
entre les Flandres belge et française récents de six jeunes photographes Chambre, 4 place d’Austerlitz, Stras- musique et la vidéo fusionnent à tra- des messageries, Chalon-sur-Saône.
et les spécificités paysagères du litto- portant un regard décalé sur notre bourg. vers l’utilisation des corps de 73 - Mauvais temps, migrations
ral et de l’arrière-pays dunkerquois. À société : Wiktoria Wojciechowska, 67 - Expo photo de Molsheim - femmes. Jusqu’au 22 décembre. La contemporaines en Méditerranée
Dunkerque, au château Coquelle, du Laëtitia Donval, Florence Joubert, Expo proposée par le club Passion Filature, 20 allée Nathan Katz, Mul- - Reportage de Maryvonne Arnaud
14 septembre au 22 décembre. À Rita Puig-Serra Costa, Emilie Arfeuil, Photo Molsheim. 200 clichés sur des house. réalisé début 2016 en Grèce et
Grande-Synthe, à la galerie Robes- Anne-Sophie Emard. Jusqu’au 30 thèmes divers (animalier, paysage, 69 - Play again - Série de Po Sim jusqu’au camp d’Idomeni. Du 8
pierre, du 15 septembre au 30 décembre. Hôtel Fontfreyde, 34 rue studio, portrait, etc.). Du 18 au 19 Sambath, fruit d’une résidence à novembre au 16 décembre. Espace
novembre. À Bourbourg, au CIAC, du Malraux, 67 place du Président Mit-
des Gras, Clermont-Ferrand. novembre. Hôtel de la Monnaie, rue Givors. Jusqu’au 16 décembre. La
16 septembre au 22 décembre. À terrand, Chambéry.
Dunkerque, au LAAC, du 14 octobre 63 - Partie de campagne - Photos et de la Monnaie, Molsheim. Mostra, 3 rue du Suel, Givors.
2017 au 25 mars 2018. films tirés des collections des 67 - Ici au loin - Photos de Pentti 69 - Réflexions faites - Murs Mûrs - 73 - Photo Nature - Paysages mon-
Archives départementales du Puy- Sammallahti. Jusqu’au 26 novem- Photos de Georges Gelbard. Du 28 tagnards et poèmes par Guillaume
60 - Couleurs de brame - La forêt de Guestin. Du 27 novembre au 8 jan-
Compiègne et ses hôtes par Éric et de-Dôme sur le thème de la cam- bre. Stimultania Pôle de photogra- novembre au 18 décembre. Hôtel de
pagne comme espace de loisirs des phie, 33 rue Kageneck, Strasbourg. Ville, Caluire. vier 2018. Centre hospitalier spécia-
Matthieu Pasquier. Du 18 novembre lisé de la Savoie, 89 av. Bassens, Bas-
au 6 janvier 2018. Galerie Hutin, 1 citadins. Jusqu'au 14 décembre. 67 - Identidad - Regards croisés sur 69 - The market - Série documen-
Archives départementales du Puy- sens.
pl. Saint-Jacques, Compiègne. la France et la Colombie par trois taire de Mark Current réalisée dans
de-Dôme, 75 rue de Neyrat, Cler- photos photographes : Liliana diverses places financières, à Franc- 74 - D’un Continent à l’Autre -
60 - Les Photaumnales : cou- mont-Ferrand. L’évènement Nature à Annecy -
leurs pays - Photographies issues de Angulo, Mariangela Aponte Nunez et fort, à la City de Londres, à la place
66 - 1917, la révolution qui a Guillaume Chauvin. Du 04 novem- boursière de Dublin et à la bourse de Bruno et Dorota Sénéchal présentent
collections historiques et images la 5e édition de cette exposition, avec
d’artistes contemporains donneront changé le monde - Cent photogra- bre au 22 décembre. La Chambre, 4 marchandises de Addis-Abeba.
phies sur la naissance de l’Union place d’Austerlitz, Strasbourg. Jusqu’au 25 novembre. Le Bleu du 40 nouvelles photos explorant trois
à voir les territoires d’outre-mer de thèmes : les oiseaux des forêts du
Guadeloupe et de Martinique. soviétique. Collection Michel Lefeb- 67 - ST-ART - Foire européenne d’art Ciel, 12 rue des fantasques, Lyon.
Canada (labellisée LPO), les ours
Jusqu’au 31 décembre. Le Quadrila- vre. Jusqu’au 17 décembre. Centre contemporain. Critique d’art invité : 71 - Fnac : une collection pour bruns de la taïga, et en avant-pre-
tère, 22 rue Saint-Pierre, Beauvais. international du photojournalisme, Henri-François Debailleux. Du 17 au l’exemple 2 / un regard sur le mière, les ours polaires dans le Nord
Lire page 24. Couvent des Minimes, rue Rabelais, 20 novembre. Parc des expositions, monde - Expo composée selon trois Manitoba. Jusqu’au 2 février 2018.
62 - Détournement de fonds - Perpignan., Lire page 20. Wacken, 7 pl. Adrien Zeller, Stras- axes : les avant-gardes des années Chambre de Métiers et de l’Artisanat
Photos de Georges Rousse, maître de 66 - Cathédrales - Photos de Jean- bourg. 1930, les humanistes et les repré- de la Haute-Savoie, 28 av. de France,
l’illusion optique. Jusqu’au 30 Claude Liehn. Jusqu’au 2 décembre. 67 - Sur le vif - Expo organisée par le sentants de l’agence Magnum. Annecy.
décembre. Ancienne Banque de Galerie Lumière d’Encre, 47 rue de la club Photo Graff’. Du 24 novembre Jusqu’au 14 janvier 2018. Musée 74 - Instants sauvages - Des expos
France, rue de la Paix, Lens. République, Céret. au 10 décembre. La Vill’A, rue Kraft, Nicéphore Niépce, 28, quai des mes- de photos (Florence Dabenoc, Denid
62 - Les animaux des Hauts-de- 67 - Archifoto 2017 - Présentation Illkirch Graffenstaden. Contact : sageries, Chalon-sur-Saône. Girard, Philippe Klein, André
France - Photos animalières de Phi- des lauréats de ce concours récom- Pierre Heckel. Tél. 03-88-67-08-65 / 71 - Papiers, s’il vous plaît ! - Un Moenne-Loccoz, Carole Reboul,
lippe Druesne. Du 9 au 10 décem- pensant les photographes dont le pierre.heckel@orange.fr tour d’horizon de l’évolution de la Julien Arbez, Fabien Dubessy, Jean-

32 #ci399 - Décembre 2017


xporama

Iris © Collectif Lumen “Sténopé exquis”


L’Iris-Project sera l’une des attrac- Du 29 novembre
tions du 22e ST-ART, foire d’art au 24 décembre,
contemporain se tenant à Stras- L’Atelier (Nantes
bourg (67) du 17 au 20 novembre. 44) accueille la
fine fleur des
sténopistes pour
une exposition
“Nous sommes peut-être pas- mêlant travaux
sés à côté d’une belle histoire”, personnels et
série d’Arthur Dreyfus à la gale- œuvres collec-
rie Patrick Gutknecht (Paris 3e) tives réalisées
jusqu’au 20 janvier. selon le jeu du
Les barreaux © Arthur Dreyfus cadavre exquis.

Christophe Delattre, Eric Durr, Max et Empire of dust - Série d’Amélie Impromptus - Photos récentes de vier 2018. Galerie &co 119, 119 rue décembre. Galerie &co 119, 119 rue
Léo Méroth, Daniel Rodriques, Dora Labourdette autour de constructions Yuki Onodera. Jusqu’au 25 novem- Vieille du Temple. Vieille du Temple.
Zarzavatski), de sculptures (Marie- inachevées. Du 9 novembre au 23 bre. Pierre-Yves Caër Gallery, 7 rue Sessions BB - Road trip photogra- PARIS 4e
José Moenne-Loccoz), d’aquarelles et décembre. Galerie Thierry Bigai- Notre-Dame de Nazareth. phique de Marcel Hartman articulé
de gravures (Jacques Rime, Mélanie Beate et Serge Klarsfeld ou les
gnon, Hôtel de Retz, Bâtiment A, 9 Lucien Hervé, le bâtisseur autour des albums “Palermo Holly- combats de la mémoire (1968-
Lurne). Conférences, films, diapora- rue Charlot. d’ombre - Photographies. Du 4 wood” et “Volver” de Benjamin Bio- 1978) - Sur un fil chronologique,
mas, atelier sculpture complètent le Femmes du monde - La galerie novembre au 23 décembre. Galerie lay. Jusqu’au 13 janvier 2018. Gale- l'exposition restitue à travers objets,
programme. Du 24 au 26 novembre. Maubert, 20 rue Saint-Gilles. rie Anne-Dominique Toussaint, 26 documents et photographies les res-
Polka fête ses 10 ans avec un double
Lieux divers, Cornier. www.instants- rue Saint-Claude. sorts et les enjeux d’une action où se
accrochage de prestige, réunissant Naked war - Série de Bettina Rheims
sauvages74.fr Shinjuku lost child - Série de Yang mêlent vie publique et vie privée.
des photos de Marc Riboud et Sebas- issue de la rencontre entre la photo-
74 - Le chic français : images de tiao Salgado sur le thème de la graphe et les activistes FEMEN. Du Seung-Woo. Du 9 novembre au 22 Du 7 décembre au 29 avril 2018.
femmes, 1900-1950 - Regard femme. En sus, les grilles de la Cour 28 octobre au 25 novembre. Galerie décembre. in)(between gallery, 39 Mémorial de la Shoah, 17 rue Geof-
rétrospectif sur l’histoire de la photo de Venise accueillent la série “Equus” Xippas, 108 rue Vieille du Temple. rue Chapon. froy-l'Asnier.
de mode au début du XXe siècle. Du d’Emanuele Scorcelletti. Du 10 Nous sommes peut-être passés à Sour patch kids - Choquantes et / ou Collectif Prisme - Photos de Jean
28 octobre au 21 janvier 2018. Palais novembre au 20 janvier 2018. Polka côté d’une belle histoire… - Série attendrissantes, des photos sur l’en- Luc Coudun, Catherine Chansac,
Lumière, quai Charles Albert Besson, Galerie, 12 rue Saint-Gilles. d’Arthur Dreyfus que l’auteur fance par un trio de photographes Nicolas Idée, Nathalie de Ribier et
Évian-les-Bains. explique ainsi : “J’ai demandé à des ukrainiens nommé Gorsad. Du 2 Daniel Lepicard. Du 17 au 25 novem-
From chaos to art - Photos de Tania
PARIS 3e garçons de me montrer, sur leur télé- novembre au 9 décembre. Dilecta - bre. Espace Orphée, 6, rue Simon Le
Mouraud. Jusqu’au 25 novembre. Maison et galerie d’éditions, 49 rue Franc.
Agoramania, la ville dans tous ses Galerie Rabouan Moussion, 11 rue phone, une photo d’eux plus jeunes,
états - Parcours artistique sur la place qu’ils affectionnaient. C’est un por- Notre-Dame de Nazareth. Face à face - Portraits d’artistes et
Pastourelle.
de l’individu dans la cité. Quelques trait de lui-même que me présente Time immemorial - Photos et photographes illustres (Sabine
photographes au programme, dont Hereafter - Deux reportages : mon modèle, qui accepte donc de vidéos de Yang Yongliang mêlant Weiss, ORLAN, Sebastiao Salgado,
Stéphane Couturier, Bertille Bak ou “Becoming South Sudan” d’Alinka jouer avec sa propre image transfor- paysages montagneux et imagerie Bernard Faucon, Sarah Moon…) par
Anna Malagrida. Jusqu’au 6 janvier Echeverria et “The Fall” de Pia Eli- mée.” Du 11 novembre au 20 janvier urbaine. Du 4 novembre au 23 Zhong Weixing. Du 8 novembre au 7
2018. MAIF Social Club, 37 rue de zondo. Du 27 octobre au 27 janvier 2018. Galerie Patrick Gutknecht, 78 décembre. Galerie Paris-Beijing, 62 janvier 2018. Maison européenne
Turenne. 2018. Institut culturel du Mexique, rue de Turenne. rue de Turbigo. de la Photographie, 5-7 rue de
119 rue Vieille du Temple. Oh Man - Série de Lise Sarfati réali- Un Français à New York - Dans Fourcy.
Clouzot et les arts plastiques, une
suite contemporaine - Expo d’art Hybrides - Exposition collective et sée à Los Angeles en 2012 et 2013. les pas de Jean-Pierre Laffont, L’art dans la peau - Le tatouage à tra-
contemporain en lien avec l’œuvre pluridisciplinaire (sculpture, photo, Du 23 novembre au 13 janvier 2018. témoin privilégié des mouvements vers les œuvres de 41 artistes. Du 8
cinématographique de Henri- dessin, gravure, vidéo et peinture) sur La Galerie particulière, 16 rue du sociaux qui ont agité la société amé- novembre au 14 janvier 2018. Gale-
Georges Clouzot. Côté photo, Franck le thème de l’hybridation. Invitée : Perche. ricaine dans les années 60 et 70. rie Sakura, 21 rue du bourg Tibourg.
Perrin présente la série “Panoramic l’association d’artistes Goya Aragon. Roadside lights - Série d'Eiji Ohashi Jusqu’au 29 novembre. Galerie de Les mondes silencieux - Dans leurs
obsessions”. Du 17 novembre au 12 Du 30 novembre au 3 décembre. réalisée par le Japon, à la lumière l’Instant, 46 rue de Poitou. créations photographiques et vidéo-
janvier 2018. Topographie de l’Art, Espace Commines, 17 rue Com- des distributeurs automatiques de Upon my sword - Série d'Alexia graphiques, le duo d’artistes Brod-
15 rue de Thorigny. mines. boisson. Du 8 décembre au 13 jan- Monduit. Du 8 novembre au 2 beck & de Barbuat évince toute trace

Décembre 2017 #ci399 33


Lu, vu, entendu… Allemagne
(ex-RDA),
 “Sans le rock ’n’ 1990
roll, je ne serais jamais © Raymond
Depardon /
devenu photographe. Magnum
Mais sans le LSD non Photos
plus! (…) Le premier à
[appareil] que j’ai pu Plus qu’un
me payer était un mois pour
Pentax, mais pas un découvrir
modèle cher, un truc “Traverser”,
cheap avec un objectif l’exposition
basique, rudimentaire. que la Fon-
dation
Le plus fou c’est que Henri Car-
j’ai dû faire la séance tier-Bresson
avec Syd Barrett très (Paris 14e)
peu de temps après consacre à
l’avoir acquis. Ensuite, l’œuvre
j’ai récupéré un grand- photogra-
angle dont je me suis phique de
pas mal servi avec Syd. Raymond
J’adorais cet effet qui Depardon.
correspondait bien aux
délires de l’époque.”
Mick Rock, dans le
n°603 de Rock & Folk
(novembre 2017).

humaine (ou presque). Du 8 novem- janvier 2018. Mind’s eye - Galerie supports. Avec, côté photo, Brassaï, les travaux de trois photographes autres marques identitaires). Du 3
bre au 7 janvier 2018. Maison euro- Adrian Bondy, 221 rue Saint- Claude Cahun, Dove Allouche et autour de lieux abandonnés : “Anyw- au 19 novembre. Musée national
péenne de la Photographie, 5-7 rue Jacques. Oscar Santillan. Jusqu’au 11 février here out of the world” d’Olivia Eugène Delacroix, 10 rue de Furs-
de Fourcy. My own unknown - Photos de Dra- 2018. Musée Zadkine, 100 bis rue Lavergne, “Saudade” de Thomas tenberg.
Over - Depuis son petit autogire, gana Jurišić sur la liberté et la com- d’Assas. Jorion et “Inner landscapes” de PhotoSaintGermain - Parcours
Kacper Kowlaski capture des pay- plexité de l’exil. Du 9 novembre au 7 Horvatyear - Diptyques - Pour Ramon Cornado (en collaboration d’exposition dans une sélection de
sages polonais, endormis sous la janvier 2018. Centre culturel irlan- célébrer 2018, année de ses quatre- avec la sculptrice Béatrice Bizot). Du musées, galeries et librairies de la
neige. Du 25 octobre au 20 janvier dais, 5 rue des Irlandais. vingt-dix ans, Franck Horvat a pré- 7 novembre au 2 décembre. Galerie rive gauche. Jusqu’au 19 novembre.
2018. Photo12 Galerie, 10-14 rue paré à partir son fonds photogra- Insula, 24 rue des Grands Augustins. www.photosaintgermain.com
PARIS 6e
des Jardins Saint-Paul. phique une série de 365 diptyques New York in black - Photos de Refuge - Reportage de Bruno Fert
Afrique humaniste - Une qua- Christophe Jacrot, prises dans un
Strokar - Partant des clichés du pho- rantaine de photos N&B prises par : autant que les jours de l’année. Du dans des camps, campements ou
toreporter Fred Atax, 40 street- 3 au 19 novembre. Galerie Le Mino- Manhattan privé d’électricité et logements pour migrants, en
Léon Hesrchtritt en Afrique au cours plongé dans le noir après le passage
artistes créent des œuvres origi- de l’année 1963. Du 3 novembre au taure, 2 rue des Beaux-arts. France, en Italie, en Grèce et en Alle-
nales. Jusqu’au 19 novembre. Italia - Série N&B de Martin Bogren. de l’ouragan Sandy, fin octobre magne. Une quarantaine de tirages,
2 décembre. Galerie Bernard Dulon, 2012. Du 5 décembre au 13 janvier
Centre Wallonie-Bruxelles, 127-129 10 rue Jacques Callot. Du 3 au 19 novembre. Le Plac’Art alternance de diptyques et trip-
rue Saint-Martin. Photo, 12 rue de l’éperon. 2018. Galerie de l’Europe, 55 rue de tyques ponctués de paysages en
András Bánkuti - Les bouleverse- Seine. couleur. Jusqu’au 19 novembre.
Une anthropologie imaginaire - ments politiques et sociétaux de Ivan Bettex - Ivan Bettex a fait le
Photos de Claude Mollard. Du 8 Paris-New York - Photos de Gail Palais de l’Institut de France, 27
l’Europe centrale vus par un repor- portrait d’artistes, parmi les plus Albert Halaban, Alain Cornu, Eliott quai de Conti.
novembre au 7 janvier 2018. Mai- ter hongrois à l’œil aiguisé : András importants du milieu du XXe siècle :
son européenne de la Photogra- Erwitt, Claire de Virieu et Takeshi Shi- Un demi-siècle dans l’Himalaya -
Bánkuti. Du 10 novembre au 16 Cocteau, Picasso, Léger, Vlaminck, kama. Du 1er novembre au 1er février
phie, 5-7 rue de Fourcy. décembre. Institut hongrois de Lurçat, Buffet, Tinguely… Du 3 au Une invitation au voyage et à la
2018. Hôtel & Spa La Belle Juliette, contemplation à travers le regard et
Visions of Venice - Venise par Paris, 92 rue Bonaparte. 19 novembre. Sparts Gallery, 41 rue 92 rue du Cherche-Midi.
Roberto Polillo, photographe plasti- de Seine. les photos de Matthieu Ricard.
Céleste - Deux séries de Matthieu Passport - Photos de l’Ukrainien Jusqu’au 28 février 2018. La Hune,
cien. Du 10 novembre au 30 Gafsou sur la nature du sacré, sur Jeune - Le regard de huit photo-
décembre. Galerie 111, 111 rue Alexander Chekmenev réalisées 16 rue de l’abbaye.
notre façon d’appréhender l’infini, graphes sur la jeunesse. Du 7 au 18 alors qu’il était missionné pour faire
Saint-Antoine. l’indicible, etc. Du 3 au 19 novem- novembre. Galerie du CROUS, 11 Weegee - De 1935 à 1946, Wee-
du porte à porte durant une cam- gee fut l’une des figures les plus
PARIS 5e bre. Galerie Eric Mouchet, 45 rue rue des Beaux-arts. pagne de nationalisation du passe-
Jacob. inventives de la photographie amé-
At home - Quand Masaki Yama- La jeune fille à la fleur, 50 ans port. Du 3 au 21 décembre. Galerie ricaine. Connu pour sa capacité à
moto photographie sa famille… Du Chine 2.0 - Photos de la jeune pho- après - Retour sur la genèse de cette Folia, 13 rue de l’abbaye. arriver avant tout le monde sur les
7 novembre au 2 décembre. Mind’s tographe chinoise Chen Man. photo emblématique, tout en célé- Périphérie - Mohamed Bourouissa lieux du crime, il domina la scène
eye - Galerie Adrian Bondy, 221 rue Jusqu’au 20 janvier 2018. La Mai- brant le regard engagé et huma- s’attache à représenter les jeunes new-yorkaise. L’expo présente 44
Saint-Jacques. son de la Chine, 76 rue Bonaparte. niste de Marc Riboud, disparu en des quartiers de La Courneuve, de tirages d’époques, dont 22 inédits.
Eve réincarnée - Photos de Colette Être pierre - Autour des sculptures août 2016. Du 3 au 19 novembre. Pantin, de Clichy Montfermeil, d’Ar- Du 3 au 19 novembre. Galerie
Pourroy. Une évocation poétique de d’Ossip Zadkine, une exposition col- Galerie Arcturus, 65 rue de Seine. genteuil ou encore du Mirail (atti- Meyer Oceanic & Eskimo Art, 17 rue
sa sœur aînée. Du 5 décembre au 9 lective mêlant les génération et les L’esprit des lieux - Expo réunissant tudes, codes vestimentaires et des Beaux-Arts.

34 #ci399 - Décembre 2017


xporama
© Alix de
Montaigu

“Résonances”
ou la rencon-
tre d’Alix de
Montaigu et
d’Évelyne
Yeatman-Eiffel,
du 28 novem-
bre au 9 dé-
cembre à la
galerie Mona
Lisa (Paris 7e).

“Le chic fran-


çais” s’exporte
et s’expose au
Palais Lumière
d’Évian (74)
jusqu’au 21
janvier 2018.

Mode pour
Vogue, Maurice
Tabard, 1947
© Musée Nicé-
phore Niépce,
Chalon/Saône

Women house - Le regard de Atelier Néerlandais, 121 rue de Lille. et des œuvres anciennes issues des l’Hôpital-Saint-Louis. tion de Marin Karmitz. Jusqu’au 21
femmes photographes (Claude Louis Faurer - Une vingtaine de collections du Petit Palais. Jusqu’au The others - Série d’Olivier Cul- janvier 2018. La Maison rouge -
Cahun, Birgit Jürgenssen, Cindy tirages de Louis Faurer (1916- 14 janvier 2018. Petit Palais, 6 av. mann. Un travail sur les codes socié- Fondation Antoine De Galbert, 10
Sherman, Karin Mack, Helena 2001), ami de jeunesse de Robert Winston Churchill. taux de l’Inde et leurs modes dere- bd de la Bastille.
Almeida, Zanele Muholi, Kirsten Frank, avec lequel il partagea les Irving Penn - Conçue par le présentation. Jusqu’au 20 Lieux saints partagés - À travers
Justesen, Francesca Woodman, Lau- pages mode de Harpers Bazaar. Metropolitan Museum of Art de NY, novembre. Place de la République. œuvres d’art, photos, films documen-
rie Simmons, Sue Williamson) sur Jusqu’au 2 décembre. In camera cette exposition rend hommage à The show must go on… - Plongée taires ou objets ethnographiques,
les rituels quotidiens de la vie galerie, 21 rue Las cases. l’un des génies du portrait du XXe dans les concerts rock / Metal à tra- l’exposition explore les points com-
domestique et de l’habitat contem- Résonances - Photos d’Alix de Mon- siècle. Jusqu’au 29 janvier 2018. vers une centaine de photos de muns des trois monothéismes
porain. Jusqu’au 28 janvier 2018. taigu, objets et sculptures d’Evelyne Grand Palais, avenue Winston Chur- Hugues Chantepie et Catherine (judaïsme, christianisme, islam). Du
Monnaie de Paris, 11 quai Conti. Yeatman-Eiffel. Du 28 novembre au chill. Alberola. Du 22 au 27 novembre. 24 octobre au 21 janvier 2018.
PARIS 7e 9 décembre. Galerie Mona Lisa, 32 Souterrain - Ali Kazma filme et pho- Galerie Négatif +, 104 rue de la Musée national de l’Histoire de l’im-
Dans la peau d’un soldat. De la rue de Varenne. tographie les situations, les lieux et Fayette. migration, 293 av. Daumesnil.
Rome antique à nos jours - Expo Sentinelles - Photos de Sandra les structures qui montrent la capa- Rencontres photographiques PARIS 13e
retraçant la vie de soldat de l’Anti- Chenu Godefroy. Jusqu’au 8 janvier cité de l’homme à transformer le du 10e - Organisée par l’asso Fêtart,
monde. Jusqu’au 21 janvier 2018. Au loin, nos paysages - Dans cette
quité jusqu’au XXIe siècle, complé- 2018. Hôtel national des Invalides, la manifestation présente le travail série d’Aglaé Bory, paysages et por-
tée par des photos d’Edouard Elias et 129 bd de Grenelle. Jeu de Paume, 1 place de la de 90 artistes contemporains en
Concorde. traits se mêlent et nous renvoient à
Philippe de Poulpiquet, reporters de Ville déserte - Depuis 2014, divers lieux du 10e arrondissement. l’histoire universelle de nos racines.
guerre. Jusqu’au 28 janvier 2018. Genaro Bardy capture le silence et PARIS 9e Parrain de cette édition : Mathieu Du 24 octobre au 4 février 2018.
Musée de l’Armée - Hôtel des Inva- l’obscurité des grandes villes que Always someone awake and Pernot. Jusqu’au 18 novembre. Mai- Bibliothèque nationale de France,
lides, 129 rue de Grenelle. sont Paris, New York, Londres ou someone asleep - Expo collective, rie, 72 rue du fbg Saint-Martin.
www.rencontresphotoparis10.fr quai François Mauriac.
Derniers paysages - Photos de Rome. Du 7 décembre au 7 janvier avec Anne Collier, Ceal Floyer, Liam Jean Rouch, l’homme-cinéma
Richard Oppenheim. Du 13 au 26 2018. Galerie Hegoa, 16 rue de Gillick, Gabriel Kuri, Pierre Paulin et PARIS 11e
- Rétrospective associant archives
novembre. Galerie 30 32, 30 Rue de Beaune. Bruno Serralongue. Du 1er décem- Alexandra Hedison - Photogra- manuscrites et sonores, photogra-
Bourgogne. PARIS 8e bre au 25 février 2018. Galerie des phies. Jusqu’au 26 novembre. H phies et plus d’une cinquantaine
La guerre d’Indochine - Un galeries, 40 bd Haussmann. Gallery, 90 rue de la Folie-Méricourt. d’extraits de films dont certains sont
Albert Renger-Patzsch, les
photographe à contre-emploi - 34 choses - Hommage à Albert-Ren- Cuba ! - La Havane vue par Maurice The Yokohama Project - Expo visibles pour la première fois du
photos argentiques originales des ger-Patzsch, photographe hors Renoma. Jusqu’au 31 décembre. conçue par Giada Ripa autour de grand public. Jusqu’au 26 novem-
reportages de Willy Rizzo en 1950 norme qui joua un rôle important Galerie Sophie Leiser, 40 rue de la photos anciennes datant de plus de bre. Bibliothèque nationale de
et 1952 en Indochine. Jusqu’au 13 dans le mouvement de la Nouvelle Tour d’Auvergne. 150 ans et réalisées par Felice France, quai François Mauriac.
janvier 2018. Studio Willy Rizzo, 12 Objectivité. Jusqu’au 21 janvier PARIS 10e Beato. Jusqu’au 25 novembre. Gale- Paysages français. Une aven-
rue de Verneuil. 2018. Jeu de Paume, 1 place de la rie Danysz, 78 rue Amelot.
Jour de colère - Série de Jean- ture photographique, 1984-
L’Europe autrement ! - Photos Concorde. Christian Bourcart sur les supporters PARIS 12e 2017 - La France depuis les années
de Henri Cartier-Bresson, Nico Bick, Andres Serrano - Un dialogue de Donald Trump. Du 2 au 25 Étranger résident - Photos, pein- 80 jusqu’à aujourd’hui, sous l’œil de
Otto Snoek. Jusqu’au 17 décembre. entre des photos d’Andres Serrano novembre. Fisheye Gallery, 2 rue de tures, sculptures issues de la collec- 160 photographes (quelque 1000

Décembre 2017 #ci399 35


HERVÉ,
PRÉNOM LUCIEN
Tours (37)
J etez son nom, celui de Le Corbusier
vient en ricochet. Le maître architecte
doit en efet une part de sa notoriété aux
clichés noirs et tendus de Lucien Hervé
qui, mieux que d’autres, ont su révéler
l’âme de ses constructions. Mais si l’archi-
tecture occupe une place prépondérante
dans son travail, le photographe a exercé
son œil de géomètre et son goût pour les
contrastes forts sur bien d’autres sujets que
le bâti, comme le montre l’exposition pré-
sentée par le Jeu de Paume au Château de
Tours. Les 160 tirages sélectionnés par
Imola Gebauer, collaboratrice de Lucien
Hervé dans les années 2000, dressent le
portrait d’un artiste attiré par la ligne et
l’épure mais aussi par l’humain, le tout
étant de s’appliquer à “dire le maximum
avec un minimum de moyens.”
Lucien Hervé - Géométrie de la lumière.
Du 18 novembre au 27 mai 2018. Châ-
teau de Tours, 25 av. Malraux, Tours (37).
Mais aussi Galerie Maubert (Paris 3e).
Guichets du Louvre, Paris, France, 1948
© Lucien Hervé, Paris

Foires au matériel
13 - Marseille - 27e Foire occasion, collection, Christian Dandreis: 06-51-19-19-68. de l’Image. Date: 26 novembre. Centre culturel
édition de Phocal - Marché au matériel photo foire@phocal.org / www.phocal.org Oésia, rond point de la Chassetière, 37390 Notre
occasion et collection, présence d’éditeurs de 22 - Plérin - 10e Phototroc - Bourse au Dame d’Oé.
livres photo, vente et signatures de livres, expo matériel photo, cinéma, vidéo et informatique Belgique - Woluwe-Saint-Pierre - 29e
de photographies (dont membres de Phocal), d’occasion organisée par l’association Occaphot’, bourse au matériel photo. Date: 3
projections de séries sonorisées. Date: 19 ART’images. Date: 11 février 2018. Salle décembre. Athénée Royal Crommelynck, av.
novembre. Hippodrome de Pont de Vivaux, 222, Edelweiss, quai Chanoine Guinard, 22190 Plérin. Orban 73, 1150 Woluwe-Saint-Pierre.
Bd Mireille Lauze, 13010 Marseille. Contact: Contact: Yvon Royer. Tél. 02-96-72-73-97. www.photographia-asbl.com
contact@artimages.bzh Allemagne - Östringen - 32e Bourse au
30 - Nîmes - 32e Salon des matériel photo organisée par le club
antiquités photographiques et Fotofreunde Ostringen. Service d’interprète
cinématographiques organisé par le gratuit pour les visiteurs français. Infos: Ruediger
club Niépce Daguerre. Date : 4 mars Kasten (ruediger.kasten@gmx.de). Tél. 0049-
2018. Grand Hôtel de Nîmes, Centre 7253-22589. Date: 17 mars 2018. Salle
hôtelier, Ville active, sortie autoroute Hermann-Kimling-Halle, Mozartstr. 1, Östringen
Nîmes Ouest, 30000 Nîmes. Tél. 04-66- (à 6 km à l’est de l’autoroute Francfort-Bâle,
29-86-87. Fax. 04-66-84-72-76. sortie Kronau).
37 - Notre Dame d’Oé - Foire au
matériel photo organisée par le MIST
(Magie de l’Image et du Son en
27e Bourse Phocal Touraine) dans le cadre des Oésiades

36 #ci399 - Décembre 2017


xporama

Accouchement à la lampe
à pétrole, Attankpe
© Pascal Maitre / Cosmos

À Attankpe (Bénin), dans la maison de Raïssa Godjo, aide-soignante spécialisée en maïeutique, les accouchements se déroulent
à la lampe à pétrole et avec une petite torche. La difficulté d’accès à l’électricité est au cœur de “Quand l’Afrique s’éclairera”,
reportage de Pascal Maitre visible à la Maison européenne de la photographie (Paris 4e) jusqu’au 7 janvier 2018.

tirages). Du 24 octobre au 4 février PARIS 15e 11 janvier 2018. Goethe Institut, 17 concours de photoreportage. Du 4 water-polo, une plongée dans le tra-
2018. Bibliothèque nationale de À l’aube du japonisme - Des pièces av. d’Iéna. novembre au 3 décembre. Galerie vail de portraitiste de Charles Fréger.
France, quai François Mauriac. remarquables et souvent inédites en Trait d’union - Une soixantaine de Carla Sozzani, 22 rue Marx Dormoy. Jusqu’au 7 janvier 2018. Centre d’art
PARIS 14e France : maquettes de maisons japo- portraits Harcourt invitent à réfléchir, PARIS 19e contemporain Matmut, 425 rue du
Mali Twist - Rétrospective naises, objets en laque, nacre ou d’un siècle à l’autre, à la notion de Barbara - Manuscrits, correspon- Château, St-Pierre-de-Varengeville.
Malick Sidibé. L’exposition réunit céramique, livres, photographies, transmission. Jusqu’au 30 avril dances, dessins, photos (Robert Dois- 76 - Jeff Lescene, 30 ans de
pour la première fois ses photogra- peintures et estampes. Du 21 2018. Studio Harcourt, 6 rue de Lota. neau, Jean-Pierre Leloir, Just Jaeckin, concerts - 40 clichés de groupes
phies les plus exceptionnelles et novembre au 20 janvier 2018. Mai- PARIS 18e etc.) et documents inédits confiés par musicaux,de 1987 à aujourd’hui.Du
emblématiques ; des tirages son de la Culture du Japon à Paris, les proches de la chanteuse laissent
101bis quai Branly. Lost Shadows & Not yet, already 7 novembre au 10 décembre. La Tra-
d’époque réalisés par lui-même de gone - Deux séries dans lesquelles deviner la Barbara intime et passion- verse, 37 Rue Luis Corvalan, Cléon.
1960 à 1980 ; un choix de “che- Paysages photographiques : réin- Thomas Zamolo questionne les née. Jusqu’au 28 janvier 2018. Phil-
venter le réel - Expo collective en harmonie de Paris, 221 av. Jean Jau- 76 - Le territoire - L’exposition
mises” rassemblant ses prises de concepts d’indépendance, la dispari- regroupe les photographies du terri-
vue de soirées ainsi qu’un ensem- prolongement de la grande rétros- tion et la fugacité de l’expérience rès.
pective présentée à la BnF. Du 24 toire normand entrées dans la collec-
ble de portraits inédits d’une humaine. Jusqu’au 26 novembre. 76 - Comme une histoire... Le
beauté intemporelle. Jusqu’au 25 octobre au 25 novembre. Galerie Little Big Galerie, 45 rue Lepic. tion du Frac Normandie depuis sa
Havre - Une sélection de photos fondation en 1983. Avec : Gabriele
février 2018. Fondation Cartier Esther Woerdehoff, 36 rue Falguière. issues des collections du MuMa
Portes ouvertes “d’Anvers aux Basilico, Jean-Claude Bélégou, Syl-
pour l’art contemporain, 261 Bou- PARIS 16e Abbesses” - À l’initiative de l’associa- autour du Havre et de son territoire
levard Raspail. Lire page 16. associées à des œuvres “invitées”, vaine Branellec, Thibaut Cuisset,
Dialogue photographique tion “d’Anvers aux Abbesses”, près de
peintures, photographies, vidéos. John Davies, Tom Evans, Jean
Traverser - Avec l’écriture Jean Rouch & Catherine de Clip- 120 artistes (dont une dizaine de
pel - Regards comparés sur l’Afrique. photographes) ouvrent leur lieu de Quelques noms : Lucien Hervé, Gaumy,Andrea Keen, Gilles Saussier.
comme fil d’Ariane, cette exposi- Jusqu’au 24 novembre. INSA Rouen
tion invite à une traversée de l’œu- Du 25 octobre au 7 janvier 2018. création au public. Dans les 18e et 9e Sabine Meier, Bernard Plossu, Véro-
vre de Raymond Depardon depuis Musée de l’Homme, 17 place du Tro- arrondissements de Paris. Du 17 au nique Ellena, Manuela Marquès... Normandie, avenue de l’Université,
ses premiers pas à la ferme du cadéro. 19 novembre. Point d’accueil, 11 rue Du 26 novembre au 18 mars 2018. Saint-Étienne-du-Rouvray.
Garet jusqu’à aujourd’hui. Insgeheim - Architecture et paysage, d’Orsel. Infos : www.anvers-aux- Musée d’art moderne André Mal- 76 - Olivier Desclos - Photogra-
Jusqu’au 17 décembre. Fondation espaces et surfaces sont au centre abbesses.com raux, 2 bd Clemenceau, Le Havre. phies. Jusqu’au 29 novembre.
Henri Cartier-Bresson, 2 imp. l’œuvre photographique de Friede- World Press Photo - Présentation du 76 - Fabula - De l’Inde à la Chine, Domaine de Roges, av. des sources,
Lebouis. rike von Rauch. Du 10 novembre au palmarès 2017 du prestigieux des légionnaires aux joueurs de Forges-les-Eaux.

Décembre 2017 #ci399 37


DES LENDEMAINS
QUI HANTENT
Paris 3e
À l’origine de la série “Empire of dust”, il y
a la découverte par la photographe et
dessinatrice nantaise Amélie Labourdette des
ecomostri, ces constructions inachevées qui,
dans une époque marquée par les bouleverse-
ments socio-économiques, prolifèrent dans le
sud de l’Italie. Photographiés sous un ciel
blafard, les squelettes accrochés à lanc de
colline, les piles sans pont, les stades aban-
donnés au lierre traversent en vaisseaux fan-
tômes les paysages calabrais et siciliens. Et
laissent entrevoir un monde post-humain.
Amélie Labourdette - Empire of dust.
Jusqu’au 23 décembre. Galerie Thierry
Bigaignon, 9 rue Charlot, Paris 3e.

Empire of dust © Amélie Labourdette -


courtesy Galerie hierry Bigaignon

76 - Peak oil - Projet photogra- 78 - Photos d’hier et images d’au- Jean-Daniel Ouvrard (paysages sur- les handicapés mentaux qu’on rie d’Aguesseau, 137 rue d’Agues-
phique sur le paysage industriel par jourd’hui - Pour célébrer ses 80 ans volés en montgolfière). Du 25 au 26 enferme… Jusqu’au 10 janvier seau, Boulogne-Billancourt.
Geert Goris. Du 9 décembre au 14 d’existence, l’UPAC (photo-club du novembre. Salle des fêtes, place de 2018. Arche du photojournalisme, 1 92 - Nuits américaines - À travers
janvier 2018. Frac Normandie, 3 Chesnay) présente une expo mêlant l’église, Béruges. parvis de la Défense, Puteaux. Lire diverses techniques (installation,
Place des Martyrs de la Résistance, clichés archivés depuis sa création et 86 - Le Petit Prince du Hornstran- page 22. performance, peinture, photogra-
Sotteville-lès-Rouen. photos d’aujourd’hui. Du 11 au 19 dir - Rencontre avec le renard polaire. 92 - La frontière introuvable - Expo phie, vidéo), Sophie Kitching revient
77 - Before the eye-lid’s laid - Tra- novembre. Mairie, salle Maurice Photos de Fabien Zunino réalisées en collective : 37 photos grand format sur le voyage de Chateaubriand en
vail sur les actes violents réalisé par Cointe, Le Chesnay. Islande. Expo dans les bibliothèques (120x180 cm) illustrant le rappro- Amérique à la fin du XVIIIe siècle.
Agnès Geoffray à partir de photos 78 - Spécial Noir & Blanc - Photos universitaires de Poitiers en trois chement entre les Hauts-de-Seine et Jusqu’au 4 mars 2018. Maison de
trouvées. Jusqu’au 23 décembre. de Jean-Michel Berts, Marie Blin, temps : BU de Sciences du 27/10 au les Yvelines et plus particulièrement Chateaubriand, 87 rue de Chateau-
CPIF, 107 av.de la République, Pon- Jean-Luc Boetsch, Kyriakos Kaziras, 01/12/2017 (rencontre avec le la continuité géographique et écono- briand, Châtenay-Malabry.
tault-Combault. Michel Lagarde et Alex Timmermans. public le 14/10 à 18h) ; BU de Lettres mique. Jusqu’au 14 décembre. Deux 92 - Photographes en liberté -
77 - Fuori Campo - Photographe ita- Du 3 novembre au 3 décembre. du 04/12/2017 au 12/01/2018 (ren- lieux : Parc du Domaine départe- Expo proposée par le club Rueil-
lien, né à Milan, Simone Casetta par- Galerie Blin plus Blin, 1bis rue contre avec le public le 11/01 à mental de Sceaux et Parc départe- Images. 4 photos par auteur sur des
court le monde depuis la fin des Amaury, Montfort l’Amaury. 11h30) ; BU de Médecine du 15/01 mental des Chanteraines (Ville- thèmes divers : paysages, animaux,
années 70, réalisant un travail de 84 - 11e Soirée diaporama - Soirée au 16/02/2018. neuve-la-Garenne). scènes de rue… Du 31 octobre au 25
reportage hors mode. Jusqu’au 17 proposée par l’association Lou Four- 89 - Chroniques nomades - Fes- 92 - L’ivresse du mouvement - novembre. Médiathèque Jacques
décembre. Galerie HorsChamp, niquié. À partir de 20h30. Tél. 04-90- tival dédié à la photographie de Actions décisives, entraînements, Baumel, 15-21 Boulevard du Maré-
place de l’église, Sivry-Courtry. 23-17-85. Du 18 au 18 novembre. voyage. Quelques noms : Flore, vestiaires, public, portraits de sportifs chal Foch, Rueil Malmaison.
77 - Les gendarmeries du monde - Salle des fêtes, Caumont-sur- Oswalde Lewate, Gilles Perrin, Flore- célèbres, etc. Plus de 80 photos réali- 92 - Prix Levallois 2017 - Exposition
46 pays sont dotés d’une gendarme- Durance. Aël Surun… Jusqu’au 17 décembre. sées par des pros du sport (Neil Lei- des lauréats : Alexander Caballero
rie. Objets, documents, costumes et 84 - L’art et la vigne - Expo collective Abbaye Saint-Germain, 2bis pl. Saint- fer, Gerry Cranham…) et des photo- Diaz, Louis Matton et Bieke Depoor-
photographies explorent leurs points et pluridisciplinaire autour de la Germain, Auxerre. Lire page 18. graphes plus généralistes (Gérard ter. Jusqu’au 25 novembre. Galerie
communs et leurs divergences. vigne. Avec les photographes Victor www.chroniquesnomades.com Rancinan, Gérard Uféras…). Du 2 L’Escale, 25 rue de la gare, Levallois.
Jusqu’au 15 juillet 2018. Musée de Saez, Camille Meffre et Martial Lor- 92 - Corps pour Elles - Dans la veine novembre au 7 janvier 2018. Maison 93 - The Others - Série d’Olivier
la gendarmerie nationale, 1-3 rue cet. Jusqu’au 6 janvier 2018. La du “bodyscape”, une autre vision du des Arts d’Antony, 20 rue Velpeau, Culmann. Un travail sur les codes
Émile Leclerc, Melun. Ferme des Arts, Vaison-la-Romaine. corps féminin par l’artiste photo- Antony. sociétaux de l’Inde et leurs modes
78 - 2e Biennale de Photographie 84 - La vie en couleurs - Expo graphe J.LEO. Du 7 novembre au 22 92 - Maria by Callas - Un parcours dereprésentation. Jusqu’au 29
& Sculpture - L’Association consacrée à un pan méconnu du tra- décembre. Espace Carpeaux, Courbe- sensible et intime dans la vie de décembre. Centre culturel André
Contrastes de Sartrouville (78) orga- vail de Jacques-Henri Lartigue : ses voie. Maria Callas, rythmé par de nom- Malraux, La Capsule, Le Bourget. Lire
nise sa 2e Biennale de Photographie photos couleur. Du 28 octobre au 18 92 - La course du temps - Rétros- breuses archives inédites. Jusqu’au page 27.
et Sculpture. Du 30 novembre au 10 février 2018. Campredon Centre pective de Eugene Richards en près 14 décembre. La Seine Musicale / 94 - Stephen Shames, une
décembre. Espace St Paul, 19 rue des d’art, 20 rue du Dr Taller, L’Isle-sur-la- de 160 tirages illustrant les pro- Grand Salon, Ile Seguin, Boulogne- rétrospective - Tirages originaux
Rosiers, Sartrouville. Règlement et Sorgue. blèmes de la société américaine, les Billancourt. et documents d’archives retracent le
bulletin d’inscription sur http://asso- 86 - Club photo de Béruges - Expo victimes de la misère, de la ségréga- 92 - No flash - Photos de Meyabe. travail de Stephen Shames sur la
ciation contrastes.blogspot.fr annuelle du club. Invité d’honneur : tion sociale et raciale, de la violence, Du 25 octobre au 5 décembre. Gale- société américaine des années 1960-

38 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Schahausen, 2016,
du projet “Étrangement familier”
© Zhang Xiao
à
Sous la direction de la Fondation
Suisse pour la Photographie (Winter-
thour) et du Musée de l’Élysée (Lau-
sanne), cinq photographes de
renommée internationale – la Mexi-
caine Alinka Echeverría, l’Américain
Shane Lavalette, l’Allemande Eva
Leitolf, le Britannique Simon Roberts
et le Chinois Zhang Xiao – ont été in-
vités à questionner l’image de la
Suisse. Réunis sous l’intitulé “Étran-
gement familier”, leurs travaux res-
pectifs sont visibles jusqu’au 7 janvier
au Musée de l’Élysée de Lausanne.

1970. Jusqu’au 14 janvier 2018. photos de trois membres du PCDN Esneux - Photos aquatiques et sub- quatre photographes et une sélec- Vevey - Ambrotypes - Série de
Maison de la photographie Robert local : Jacques Dengis, Sacha d’Hoop aquatiques (plantes, insectes, tion de 20 photos patrimoniale du portraits réalisés par Sébastien Koh-
Doisneau, 1 rue de la Division du de Synghem et Pierre Van Dromme. amphibiens) de Johann Debain. Du CIO. Jusqu’au 19 novembre. Le ler selon la technique du collodion
Général Leclerc, Gentilly. Du 25 novembre au 10 décembre. 4 décembre au 8 janvier 2018. Res- Musée Olympique, quai d’Ouchy 1. humide. Jusqu’au 14 mars 2018.
94 - Studio Lévin - L’histoire du Maison du Bailli, grand-place 20. taurant L'Arlecchino, rue de la sta- Lausanne - Gus Van Sant - Rétrospec- Musée suisse de l’appareil photogra-
studio tenu par Sam Lévin et Bruxelles - Twelve portraits - Pho- tion 45. tive inédite en Suisse autour des phique, Grande place 99.
Lucienne Chevert (de 1934 à 1983) à tos de Todd Hido. Du 3 novembre au Onoz - Expressions urbaines - Photos films et des œuvres plastiques du Winterthur - The Hobbyist - Expo col-
travers ses archives photogra- 31 janvier 2018. La Galerie particu- de Philippe Depireux. Du 24 novem- cinéaste américain. Du 25 octobre au lective autour du lien qui unit hobby
phiques. Jusqu’au 18 novembre. lière, place du châtelain 14. bre au 3 décembre. Espace de 7 janvier 2018. Musée de l’Élysée, av. et photographie. Jusqu’au 28 janvier
Théâtre Jacques Carat, 21 rue Louis l'Homme de Spy (EHoS), 301 route de l’Élysée 18. 2018. Fotomuseum, 44 Grüzens-
Bruxelles - Waiting for the sun - trasse, Winterthur.
Georgeon, Cachan. Série de Josef Hoflehner, dédicace à d'Eghezée. Lausanne - Étrangement fami-
95 - Journées photographiques l’âge d’or de l’industrie automobile Tournai - Épreuves d’artistes - Une lier. Regards sur la Suisse - Alinka Winterthur - Looking for Lenin -
de L’Isle-Adam - Exposition organi- américaine. Jusqu’au 25 novembre. centaine d’œuvres réalisées par trois Echeverría, Shane Lavalette, Eva Lei- Reportage de Niels Ackermann
sée par le Club JH Lartigue sur deux La Photographie Galerie, 100 rue de photographes pratiquant des procé- tolf, Simon Roberts et Zhang Xiao ont mené en Ukraine où le photo-
thèmes : “Insolite” et “Couleur Stassart. dés anciens : Isa Marcelli (ferrotypes sillonné la Suisse en observateurs graphe suisse a cherché les restes
bleue”. Du 2 au 3 décembre. Espace et tirages argentiques), Arthur Mee- indépendants et subjectifs… Du 25 des statues de Lénine. Jusqu’au 23
Bruxelles - The Rolling Stones 1965- octobre au 7 janvier 2018. Musée de décembre. Galerie Coalmine, Tur-
Magallon, 5 rue Bergeret, L’Isle- 1985 - Photos de Michael Cooper, han (tirages lith) et William Mark
Adam. Ingram (tirages platine). Du 26 octo- l’Élysée, av. de l’Élysée 18. nerstrasse 1.
Bob Gruen, Gered Mankowitz, Terry
95 - Regards d’étudiants sur la O’Neill et Dominic Lamblin. Jusqu’au bre au 10 décembre. Domaine de
Ville Lumière - Les étudiants de 2e 31 décembre. Photo House, 96b rue Graux, rue de Graux.
année de l’École nationale supé- Blaes.
rieure Louis-Lumière portent un Bruxelles - Robert Doisneau - SUISSE Annonce, mode d’emploi
regard inédit autour de la théma-
Rétrospective autour de trois axes : le Genève - Images de science - Qu’est-
tique “Le rayonnement lumineux”, à Pour que votre exposition figure dans l’Exporama de Chasseur
merveilleux quotidien, Palm Springs ce qu’une image de science ? En
Paris d’une part et au sein des aéro- d’Images, il suffit de nous envoyer un bref descriptif (titre, nom
1960 et les ateliers d’artistes. quoi se distingue-t-elle d’une autre
ports d’autre part. Jusqu’au 1er jan- du photographe, dates, lieu, etc.) accompagné, si besoin,
vier 2018. Terminal 2F de l’aéroport Jusqu’au 4 février 2018. Musée image ? Quelle est sa place dans la d’une présentation plus complète ou d’un visuel tiré de l’expo
Paris-Charles de Gaulle, Roissy-en- d’Ixelles, rue Jean Van Volsem 71. recherche ? L’expo tente de répondre (Jpeg, 3000 pixels de large). Votre annonce doit nous parvenir
France. Charleroi - Un automne au Musée à ces questions. Jusqu’au 26 août un mois avant la parution du numéro visé.
de Charleroi - Trois expos : Stéphane 2018. Musée d’histoire des sciences, • Chasseur d’Images, Exporama,
Couturier, Alexandre Christiaens 128 rue de Lausanne. BP 80100, 86101 Châtellerault.
BELGIQUE (“Réseau cristallin”) et Anne-Sophie Lausanne - Trois volets : l’exposition • benoit@chassimage.com
Braine-le-Château - Natura 1440 - Costenoble (“L’heure bleue”). “Who shot sports : une histoire pho- Nouveauté! Désormais, vous pouvez poster directement votre
Mise en valeur du patrimoine natu- Jusqu’au 3 décembre. Musée de la tographique de 1843 à nos jours”, annonce sur le site www.chassimages.com
rel de Braine-le-Château à travers les Photographie, 11 av. Paul Pastur. une rétrospective “Rio 2016” par

40 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


La plus belle rencontre
Chez votre
entre photographes marchand
et passionnés de photo-nature de journau
x!
Stephen Wilkes
L(’)E(SPACE-)T E MPS

42
D’UNE IMAGE
Pont de la Tournelle,
Impossible de passer devant une des œuvres Paris, 2013
de Stephen Wilkes sans être fasciné
par l’ambiance unique qui s’en dégage.
Grâce à un pharaonique travail d’assemblage,
le photographe américain réussit à nous raconter
l’histoire d’un lieu et d’une journée,
de l’espace et du temps, sur deux dimensions.
Une expérience étourdissante!

43
n plus de cent ans d’existence, la site. Il peauinera le concept durant treize

E photographie n’a cessé d’évoluer


Genèse d’une série ans, jusqu’à ce que la technologie rattrape
et de se démocratiser, sa pratique En 1996, le magazine Life contacte Ste- enin ses rêves et lui permette de franchir une
s’invitant chaque jour un peu plus phen Wilkes pour lui commander une image ultime étape: associer harmonieusement les
dans notre quotidien jusqu’à devenir omni- panoramique de l’équipe de tournage et des meilleurs moments du jour et de la nuit sur
présente. Saisir l’instant est devenu aussi deux acteurs principaux du ilm Romeo + Ju- une seule et même image. La série “Day to
commun qu’envahissant. Mais y a-t-il meil- liette de Baz Luhrmann. Sur place, le photo- Night” (du jour à la nuit) était née!
leur moyen pour témoigner du temps qui graphe tâtonne. Il ne parvient pas à obtenir
passe ? Ce souci est justement au cœur du ce qu’il veut. Pour embrasser l’ensemble du Voyage dans le temps
travail photographique de Stephen Wilkes. plateau, il doit se tenir en hauteur, ce qui a La démarche appliquée à la série “Day to
pour efet de tasser l’angle de champ. Il dé- Night” consiste à photographier des lieux
Tout au long de son parcours, le New- cide alors de multiplier les prises de vues,
yorkais s’est évertué à illustrer l’inéluctable emblématiques depuis un point ixe et sans
photographiant techniciens et igurants par jamais déplacer le matériel de prise de vue.
course du temps et, plus généralement, à re- petits groupes, dans l’idée de composer un
pousser les limites de la représentation de la Selon les cas, les séances durent 15 à
montage panoramique. Quand il en arrive 30 heures et génèrent plus de 1 500 images !
mémoire. Dans la rouille et la poussière des aux deux acteurs principaux, Leonardo Di
séries qu’il réalise dans les bâtiments désaf- Stephen Wilkes sélectionne ensuite les
Caprio et Claire Danes, il leur demande de meilleures vues diurnes et nocturnes qu’il
fectés d’Ellis Island et de l’ancienne usine s’enlacer. Stephen Wilkes prend sa photo
Bethlehem Steel à la in des années 1990, incorpore dans une seule photographie,
puis décide d’en faire une deuxième en met- censée représenter “notre voyage conscient
on sent déjà cette envie de témoigner du tant à proit le miroir monumental qui re-
passage du temps et des hommes. Mais rien avec le temps”.
lète toute la scène, mais cette fois-ci en
de révolutionnaire. D’autres ont exploré demandant aux deux acteurs de s’embrasser. “J’ai beaucoup appris en faisant ce travail,
avant lui les lieux abandonnés pour expri- C’est seulement quatre semaines plus tard, raconte le photographe. Sur la patience et
mer l’idée de la fuite du temps. Comme en collant ensemble les quelque 250 clichés sur le pouvoir de l’observation. Quand on
souvent, c’est un heureux concours de cir- réalisés ce jour-là, que le photographe se rend photographie de haut une ville comme New
constance qui va permettre au photographe compte de la portée de l’artiice: il vient de York, les automobilistes que l’on croise au
de trouver sa voie et de basculer dans une compresser le temps dans une image compo- quotidien ne sont plus simplement des gens
autre sphère. dans des voitures. Ils forment un grand banc

44 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Portfolio
Page de gauche —
Western Wall,
Jerusalem,
2012

Ci-contre —
Flatiron 9/11,
New York City,
2010

Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 45


46 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com
Portfolio

Parc national Serengeti,


Tanzanie, 2015

Décembre 2017 #ci399 47


de poissons. C’est cette énergie qu’une image préciser sa pensée: “Le temps est une chose
comme “Times Square” (voir ci-dessous) extraordinaire que l’on ne peut jamais saisir.
cherche à capturer. En l’observant de près, on D’une façon unique, je crois que ces images
y devine des histoires. Time Square est un ca- commencent à donner un visage au temps.
nyon, c’est de l’ombre et de la lumière.” * Elles incarnent une nouvelle réalité métaphy-
sique visuelle. Quand vous passez 15 heures à
Donner un visage au temps regarder un lieu, vous voyez les choses diférem-
S’inspirant des théories d’Albert Einstein, ment que si vous venez avec votre appareil,
Stephen Wilkes envisage le temps comme un prenez la photo et repartez. (…) Les avancées
tissu qu’il peut plier et mettre à plat sur un seul technologiques aidant, les photos permettent
plan. Quand l’on scrute ses images, le regard une nouvelle narration d’histoires inconnues,
navigue de gauche à droite, d’avant en arrière, créant une fenêtre intemporelle sur le monde.” *
de haut en bas voire en diagonale. C’est “Day to Night” est une somme, une com-
comme explorer le continuum espace-temps pilation de tout ce que Stephen Wilkes afec-
dans le cadre d’une image en deux dimensions. tionne en photographie. Il est question de
Chaque composition demande plusieurs paysage, de photo de rue, de couleurs, d’ar-
mois de travail à Stephen Wilkes. Une plon- chitecture, de perspective, d’échelle, mais en-
gée dans l’inconnu puisqu’il ne sait jamais core et surtout d’histoire.
lors de la prise de vue à quoi ressemblera le Frédéric Polvet
résultat inal. C’est à la in du processus qu’il * Extraits d’une conférence TED donnée en février 2016
décide de ce qu’il garde et de ce qu’il aban- La galerie GADCOLLECTION (Paris 4e)
donne. Que cherche-t-il? “Une vision propre consacre, jusqu’à fin décembre, une exposi-
créant une harmonie unique entre deux tion aux photos de Stephen Wilkes.
mondes en désaccord.” Et le photographe de www.gadcollection.com Ci-dessous —
Times Square,
New York City, 2010

48 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Portfolio

Double page précédente — Ci-dessus —


Parc national Serengeti, Tanzanie, 2015 Tunnel View, Parc national de Yosemite, 2014
Au Serengeti, Stephen Wilkes avait pour projet L’inspiration picturale est au centre de l’œuvre
de photographier la grande période de migra- de Stephen Wilkes et elle a toujours joué un rôle
tion. Mais en arrivant sur place, c’était la sé- important dans sa vie. Le peintre Albert Biers-
cheresse. Durant cinq semaines, les animaux tadt (1830-1902) a ainsi inspiré sa série sur les
n’avaient qu’un souci en tête : se désaltérer. Le parcs nationaux. Pour la photo ci-dessus, le
photographe a donc jeté son dévolu sur un point New-yorkais a créé sa propre version de la val-
d’eau : “J’ai passé 26 heures dans une cachette lée du Yosemite d’après une des toiles du pein-
à 7 mètres de hauteur. Ce que j’ai vu est inima- tre. Cette image lui a demandé 30 heures de
ginable, ranchement biblique. Toutes ces es- travail, passées essentiellement au bord d’une
pèces rivales s’abreuvaient l’une après l’autre falaise à essayer de capturer les étoiles et le clair
au même point d’eau. Cette même ressource de lune au moment de leur transition sur
que l’humanité se disputera pendant les cin- El Capitan, mais aussi le va-et-vient des tou-
quante prochaines années. Ils avaient compris ristes au premier plan.
ce que nous refusons de voir : que l’eau est une
denrée précieuse que nous devons partager.” *

Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 49


Raymond Widawski
"J’ai photographié
ces deux sympathiques cheminots
dans leur locomotive lors des journées
de la vapeur à Mariembourg (Belgique)
avec mon Panasonic Lumix GX8 et
un zoom 12-60 mm, presque à sa focale maxi
(55 mm, soit un équivalent 110mm).
Ensuite, j’ai simplement appliqué
un léger filtre sépia, sous Photoshop.”
1/200 s à f/5,6, 800 ISO.

50 #ci399 - Décembre 2017


P É C IA
S

L
vintage

Ledéfi

#ci399 - Décembre 2017 51


C IAL
É
SP

vintag Robert Pickering


"Mes sujets préférés sont les portraits ou les
personnes en groupe, dans la rue mais, timide,
je me limite souvent à la nature ou la nature morte.
Pour ce Défi Vintage, j’ai organisé un shooting
avec deux amies. Normalement, j’utilise peu les
filtres de Lightroom mais, y ayant été encouragé,

L’art et la manière de j’ai essayé… et j’avoue qu’ils m’ont bien aidé


à obtenir le look vintage que je recherchais”.
Nikon D3300, zoom 18-55 mm.

“vieillir” nos photos 1/200 s, f/5,6, 800 ISO.

D epuis un moment déjà, le vintage


est à la mode et sévit dans tous les
domaines, automobile, décoration,
habillement et, bien sûr photographie.
Aucun secteur n’échappe au culte des
deux écoles: la vraie, la pure, celle des
passionnés de procédés alternatifs, pré-
férant la chambre ou la chimie à l’ordi-
nateur, et celle du tout numérique qui,
pour utiliser des appareils modernes,
podes, tout possesseur de smartphone
peut se faire plaisir en obtenant un effet
vintage immédiat. Chaque jour, des mil-
lions d’images sont “vieillies” ou per-
sonnalisées via ##!"#$$ ou
années passées; de la moto vintage à la n’en est pas moins sensible aux rendus !##. Mais aussi performantes
Fiat 500 revisitée en passant par le d’hier. Dans les deux cas, et même si les soient-elles, ces applis ne traitent que
disque vinyle ou le retour en force du motivations et les outils diffèrent, tous des photos de téléphones et n’offrent
Polaroid, pour paraître tendance, il faut ont le même but: donner à leurs images pas une définition suffisante pour satis-
s’inscrire dans la mouvance vintage. une touche d’originalité.
faire un expert. Entre chimie et applis, il
Initialement,  !#$ désignait des À la fin de ce dossier, Pascal Miele, le existe une troisième voie, la retouche
vêtements ou des accessoires anciens; le Docteur Labo de la rédac’, explique personnalisée sur ordinateur.
terme a ensuite été étendu à tout objet trois procédés réellement authentiques,
authentique remonté du passé, avant de virages à l’or ou sépia, cyanotype ou N’est pas vintage qui veut
s’appliquer à tout ce qui évoque une traitements croisés. Tous passent par Donner une touche rétro à  !$
époque révolue, même s’il s’agit d’une des cuvettes et de la chimie et nécessi- $$" #$ est très simple: quelques
copie. Pour la photographie, il existe tent temps et application. Aux anti- clics de souris suffisent. À ceci près que

52 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Jean-Claude Durgniat - OZ images - Red melancholy -
“Shooting réalisé en studio, en style boudoir. Inspiration peinture de la Renaissance”
Ne manquez pas une excursion sur le site de l’auteur, https://ozimages.ch
Canon EOS 5D Mark III, zoom 70-200 mm f/8 à 100 mm. 1/90 s, F/4, 100 ISO. Éclairage de studio

Chasseur d’Images Décembre 2017 - #ci399 53


1 2

 !$"$$" #$ ne se prête pas for- un mot, il ne suffit pas de colorer une image 1 - Raymond Widawski - ”Personnage
cément à cet exercice. Pour que vintage rime en beige, de la désaturer et de lui ajouter un photographié lors des Journées des statues
avec authenticité, il faut que la photo soit effet radial pour simuler le vignetage: il faut vivantes, à Marche-en-Famenne (Belgique).
pensée, dès la prise de vue, en fonction du que tout, dans la photo, “respire” l’époque Le sujet a été détouré et placé sur un fond
traitement qu’elle recevra plus tard, sous que vous souhaitez évoquer et c’est tout ce travaillé avec Photoshop. Filtre sépia et
bords avec les filtres Nik Software.
peine d’incongruité. Or, nous sommes entou- qui fera la différence entre un instantané
Olympus E-M1 MarkII, 60 mm f/2,8 macro.
rés d’objets, d’accessoires ou d’éléments de Snapchat filtré à la va-vite et un vrai travail 1/640 s à f/3,2, 500 ISO.
décoration qui “datent” les images. Avant d’auteur.
d’envisager la moindre intervention, le pho- 2 - Thierry Olive - ”Fairy Child”. Shooting
tographe doit donc se comporter comme la Les bases du vintage numérique enfant en studio, avec deux Chimera en
scripte qui, sur un plateau de cinéma, traque La photo à vieillir est trouvée? Passons à lumière directe. Retouche Photoshop CC.
le détail qui fâche. Une calandre de Kadjar l’acte! Quel que soit l’effet recherché, les Pentax K-5 II, zoom 18-55 mm, 1/100 s à
derrière la Facel Vega rendra le traitement manipulations de base seront toujours les f/5,6, 1600 ISO.
vintage-1954 risible; de même qu’une paire mêmes: simuler le rendu d’un film, d’un 3 - Jonathan Loute - Photo issue d’une
de Nike fluo aux pieds de la dame au sté- papier ou d’un procédé ancien ou recréer série de portraits d’inspiration vintage.
nopé ou une iWatch au poignet du conduc- l’ambiance caractéristique d’une époque. Ou Nikon D7100, 16-85 mm. 1/200 s à f/13.
teur de loco-vapeur! Bref, ne passez à la conjuguer les deux…
4 - Jean-Christophe Guisset - “Le Lieute-
moulinette que les sujets qui sont déjà eux- Les solutions sont nombreuses et tous les nant Olive”. Autoportrait façon vintage avec
mêmes un peu rétro ou, mieux encore, faites filtres “créatifs” prêts à l’emploi utilisent les un Olympus sur pied et une télécom-
en sorte que la prise de vue soit, à l’origine, mêmes recettes, dans un ordre et avec un mande. Filtre Art et traitement Lightroom.
naturellement vintage. dosage différent: correction sélective de cou- E-M10 Mark II, Zuiko 25 mm f/1,8. 1/100 s
leur, modification de l’exposition et du à f/2,2, 200 ISO.
Pour cela, profitez des fêtes, spectacles ou
des reconstitutions d’époque, chinez, fouillez contraste, actions sur les courbes et applica- 5 - Jean-Claude Durgnat - OZ images.
les greniers, trouvez des accessoires du tion éventuelle de fonds (effet de papier cra- “Portrait couleur de Fred”. Prise de vue réali-
passé. Pour le portrait, soignez particulière- quelé par exemple). sée en studio. Canon EOS 5D Mark III,
zoom 70-200 mm f/2,8 à 80 mm.
ment vêtements et coiffures. Les modes évo- Le style années 60 s’obtient idéalement en 1/160 s à f/5, 100 ISO.
luent, les styles aussi et la réussite d’une partant d’une image aux couleurs acidulées,
photo vintage dépend de la parfaite adéqua- à la mode à l’époque, puis en appliquant suc-
tion entre l’ambiance de la scène initiale et cessivement différents filtres pour réchauffer
l’effet appliqué ultérieurement à la photo. En la photo, diminuer le contraste et atténuer les

54 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


CIAL

S
vintage

3 4

Chasseur d’Images Décembre 2017 - #ci399 55


1 2

noirs, comme sur un tirage qui a commencé


à s’effacer. Pour simuler une photo de classe
astuces que l’on n’aurait peut-être jamais
trouvées soi-même. À condition de ne pas Charme
d’avant-guerre, désaturer puis appliquer un
filtre sépia est une première étape, à suivre
par un filtre flou, un effet de vignettage et
oublier qu’en matière de retouche et d’effets
spéciaux, il n’existe aucune règle, aucune
valeur standard, aucune norme: c’est vous le
d’hier
1 - Jean-Marc Angelini - ”Le décor de
des marges à l’ancienne, sous réserve que chef, c’est vous qui décidez! Quand un tuto
cette ancienne maison de Canale di Verde,
décor et personnage soient raccords! recommande
$ !$"""#!#! " n’hé- en Corse, se prêtait à une image vintage.
sitez pas à vous écarter de cette valeur si elle Rien à ajouter lorsque la jeune fille de la
L’expert aura à cœur d’effectuer ces opéra-
ne correspond pas à votre image. Comme à maison a accepté de prendre la pose”.
tions lui-même, via un logiciel de retouche,
la cuisine quand, préparant un riz au cara- Rendu finalisé sous Retrographer. Nikon
ce qui lui permettra de doser finement
mel vous terminez par un riz au miel! D700, 28-300 mm à 58 mm. 1/200 s à f/9,
chaque action et d’obtenir un résultat 100 % 200 ISO.
personnel. Il commencera toujours son tra- Dans tous les cas, ne travaillez jamais sur
vail par une correction sélective des couleurs un fichier original car ces opérations ont 2 -Jean-Marc Angelini - ”Princesse”. Photo
dans le but de délaver le noir sans toucher au beau être créatives, elles n’en sont pas moins argentique prise vers 1980 avec un Canon
destructives. L’effet que vous adorez A1. Urbex à Eze Village.
noir lui-même, mais en diminuant le jaune,
le magenta et le cyan. Ensuite seulement on aujourd’hui vous sortira peut-être par les 3 - Didier Perrusset - “Nu en lumière
intervient sur l’exposition, en s’efforçant yeux dans quelques mois, parce que surdosé naturelle et viré en sépia”. Contraste ajusté,
d’éclaircir les blancs, sans contraste excessif. ou trop vu ailleurs. Le vintage, c’est sympa, grain ajouté pour un effet vintage. Décor
Un exercice de haute voltige, qui passe par la mais un beau noir et blanc, tiré aux petits de tentures évocateur. ,Canon EOS 760D,
oignons sur un papier Fine Art, c’est pas mal 24 mm. 1/30 s à f/4, 4000 ISO..
création de calques multiples grâce auxquels
il sera facile de revenir ou modifier le dosage non plus… 4 - Jean-Luc Legrand - ”La playmate
de chaque effet, sans devoir recommencer de Sabrisse, devant des anciennes cuves viti-
zéro. Il faudra aussi apprendre à jouer sur les
Revisiter les effets préfabriqués coles”. Région de Perpignan. Sony A99,
Tous les logiciels de retouche possèdent, zoom 24-70 Zeiss à 35 mm. 1/30 s à f/7,
courbes et comprendre pourquoi les courbes
dans leur version de base, une petite collec- 800 ISO.
en formes de S sont les plus précises. tion de filtres ou d’effets programmés per-
5 - Jean-Luc Legrand - “Pose nostalgie”.
Il existe, sur internet, des milliers de tutos mettant d’accéder au style vintage, soit par Quelque part en Espagne, dans un ancien
qui expliquent comment reproduire tel ou tel un seul clic, soit en combinant plusieurs fort. Sony A99, Zeiss 16-35 à 26 mm.
effet. Beaucoup sont très bien faits et ont une actions. Photoshop et Lightroom n’échappent 1/50 s à f/8, 800 ISO.
énorme valeur pédagogique, car ils ensei- pas à la règle et aident à transformer très vite
gnent, par l’exemple, des méthodes ou des des photos, de personnaliser le résultat et de

56 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


CIAL

S
vintage
Céline Deniard - ”J’ai fait poser une
de mes amies, Garance, avec qui j’ai
voulu créer une mise en scène inspirée Années
folles
des fifties américaines. Nous avons
bénéficié du cadre idéal d’un restau-
rant typique et d’une belle lumière
de fin de journée. Nikon D300, zoom
16-85 mm. 1/30 s, f/5,3, 640 ISO

mémoriser les paramètres choisis afin de les


appliquer à toute une série. Ces effets “stan-
dards” ont beau être efficaces et personnalisa-
bles, la vintagemania incite vite à se tourner vers
les extensions qui en promettent plus, les fameux
“plug-ins”. Dans ce domaine, on trouve le meil-
Jean-Claude Durgniat - leur et le pire avec, comme premier piège immé-
”Poum Poum Pi Dou” diat, le risque de passer ses nuits à essayer un
Shooting en studio, style par un chacun des filtres de ces “collections”
Pin-up des années folles. sans, finalement, trouver le bon. Ces plug-ins ne
Canon EOS 5D Mark III, sont, en fait, que la compilation de séries d’ac-
zoom 24-70 mm à 60 mm, tions, de filtres et dosages préprogrammés. En
1/160 s, f/7, 100 ISO. clair, on vous vend des scripts que vous auriez
pu réaliser vous-mêmes. Voilà pourquoi on s’en
lasse très vite.
Dans ce domaine, il faut donc savoir faire le
tri, se méfier des annonces tonitruantes, des fil-
tres vendus par poignées de 100 et encore plus
des pubs-arnaques qui fleurissent sur Facebook,
promettent des résultats miraculeux mais trans-
forment vos images en bouses immondes.
Les pépites de la rédac’
Il ne suffit pas de désaturer une photo, de
modifier contraste et exposition et de lui appli-
quer un calque beige pour en faire une œuvre
d’art. Fiez-vous plutôt aux valeurs sûres, aux
logiciels ou collections de filtres et plug-ins qui
ont fait leurs preuves et qui ont été conçus avec
une véritable approche photographique et artis-
tique.
La collection Nik Software est l’une de nos
pistes favorites. Rachetée il y a longtemps par
Google qui en a extrait le célèbre Snapseed, elle
est pour l’instant distribuée gratuitement et vient
juste d’être reprise par DxO qui promet, pour
2018, d’importantes évolutions (et très certaine-
ment le retour à la distribution payante!). En
attendant, on peut toujours la charger gratuite-
ment sur le web et son module Analog Efex Pro
est une petite pépite pour qui veut simuler des
rendus anciens: type d’appareil, distorsion de
l’objectif, fuites de lumière, saletés et rayures,
bokeh, vignetage, rien n’est oublié et tout peut
être personnalisé au poil de cil près!
Dans la même veine, DxO FilmPack 5, utilisa-
ble en plug-in ou comme appli autonome est
aussi un excellent simulateur de films anciens

58 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


CIAL

S
vintage

Jean-Luc Legrand
“Sur le pont de l'ancien paquebot Le Lydia”. Modèle Caroline.
Sony A99, zoom Zeis 24-70 mm à 40 mm. 1/500 s à f/9. 200 ISO.

Chasseur d’Images Décembre 2017 - #ci399 59


Ambiances
reconstituées
1 - Jean-Claude Ortiz - ”Tête en l'air”. Lors du centenaire de l'Ecole
de Chissey-les-Mâcon, une classe du siècle dernier a été reconstituée;
j'en ai profité pour photographier mon fils. Filtre photo et correction
sélective pour "jaunir" l’image et la faire paraître plus ancienne. Je l’ai
ensuite flotée partiellement et ai assombri les bords avec le pinceau".

1 2 - Jean-Luc Legrand - ”Lors d'un workshop que j'avais organisé.


Dionea, dans un camion américain de la seconde guerre Deux flashs
de studio avec boîtes à lumière. Sony A900. 50mm 1/125 f/10.
2
3 - Jean-Marc Angelini - A l'épicerie de Fond de Gras, sur la ligne du
train minier, Luxembourg. Ce lieu a été restauré avec soin et j’ai cher-
ché un angle intéressant. Rendu vintage renforcé par Retrographer.
4 - Jacky Dumangin - "La Soupe” - Autoportrait en studio, avec deux
sources de lumière continue”. Nikon Df sur pied avec retardateur -
50 mm f/1,8. 1/125 pour 500 ISO.

dont les algorithmes ont été programmés d’après


l’analyse de véritables films anciens (!) ce qui donne
donc un résultat photographique et permet de
simuler, d’après tout fichier issu d’un appareil
numérique actuel, le rendu que l’on aurait obtenu
avec un film récent ou très ancien. Chaque effet pro-
posant à l’utilisateur d’introduire ses propres préfé-
rences, il est aisé d’obtenir facilement des résultats
“maison” qui pourront être appliqués à l’identique
sur toute une collection de photos.
Autre pépite, Retrographer, plug-in pour Photo-
shop, lui aussi conçu avec une véritable approche
de photographe. Ne soyez pas effrayé par la pro-
messe de “1100 paramètres de caméra préréglés et
des millions de combinaisons possibles”, qui peut
faire craindre le pire: l’outil est réellement pratique
et il permet de transformer les images sans les dété-
riorer, ce qui est bien le but recherché.
Il est intéressant de constater que nos trois outils
3 favoris reviennent souvent dans les préférences des
lecteurs qui ont envoyé des images pour participer à
4 ce  " !#$. Le web regorge d’autres solutions,
tels les presets VSCO permettant de retrouver, sur
Lightroom, des effets inspirés de l’appli VSCO Cam
pour smartphones. De même qu’il est très instructif
de voir que, parmi toutes les photos vintage reçues
à la rédaction, très peu viennent d’Instagram, de
Snapchat, Snapseed ou des applis qui règnent pour-
tant en maîtres sur les mobiles.
De là à dire que nos Lecteurs ont intuitive-
ment deviné qu’une bonne photo style Vin-
tage ne se limite pas à un filtre ou un effet, il
n’y a qu’un pas…!
Dossier réalisé par
Guy-Michel Cogné

60 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


CIAL

S
vintage

Céline Pascal souhaitait “revisiter”


la photo de mariage en la traitant façon
vintage. Elle a eu beaucoup de chance,
car les mariés et leurs amis ont joué le jeu
et le résultat est à la clé: excellent!
La prise de vue initiale, réalisée avec
un Nikon D800 et un 70-200 f/2,8 était
déjà d’un très haut niveau, avec un choix
étudié des poses, des cadrages et de la
profondeur de champ. Mais la lumière
est aussi très soignée, grâce à l’utilisation
du flash plein jour, qui débouche les
ombres et évite les contrastes excessifs. Il
restait à Céline à réaliser un traitement
maison donnant aux images une légère
teinte sépia et un aspect vintage aux
autres couleurs, sans dénaturer pour
autant les tons chair ni sans “colorer” la
robe en jaune. Un travail tout en subtilité,
qui supposait d’appliquer les mêmes
réglages à toutes les images pour que le
reportage soit homogène. Pari réussi:
tout est en harmonie, depuis les tenues
des mariés jusqu’au style des images.

Chasseur d’Images Décembre 2017 - #ci399 61


3

1 4

2 5

Objets datés 1 - Jean-Noël Aubin - ”Réalisée dans une maison ancienne et traitée
avec Analog Efex Pro 2 pour lui donner cet aspect photo ancienne.”
2 - Stanislas Brochier - ”Reportage sur le cabinet médical des années
30. Le principe est d'associer des matériels que je chine et un contexte
Comme toujours en photographie, tout commence par un médical rétro. Éclairage LED + lumière extérieure”.

sujet! Dénicher des objets du passé et les remettre dans leur 3 - Marie-Hélène Blanchet - ”Un vieux piano désaccordé, quelques
accords écrits sur le papier il y a bien des années”. Retour dans le passé
contexte, profiter d’un défilé de voitures anciennes, d’une
accentué par un effet HDR”.
reconstitution ou d’un spectacle et travailler le cadrage en veil-
4 - Frédéric Lasserre - "Après le départ de la secrétaire".
lant à ce qu’aucun élément intrus ne trahisse la date réelle de Remington portable, appareil Agfa. Trois sources lumineuses, traite-
prise de vue (enseigne, mobilier urbain moderne, montre, ment Lightroom, Photoshop et Nik collection..
smartphone…) permet de partir sur une bonne base. Plus tard, 5 - Stéphane Levillayer - ”Lors d'un festival qui réunissait les plus
on pourra travailler le rendu de l’image, lui appliquer différents belles autos de ces dernières années et surtout les voitures rétro.
filtres ou effets et même réaliser plusieurs variantes. Mais c’est J'ai recherché un traitement collant à l'époque de la voiture, avec des
couleurs légèrement désaturées”.
dès le premier déclenchement qu’il faut penser à ce devenir.

62 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


CIAL

S
vintage

Hervé Martin - ”Vespa, dans les rues


de Nantes”. Samsung NX-100 et zoom
20-50 mm. Traitement via Photoshop
et Snapseed.

Jean Brenier -
”Ce bel avion bien positionné, l'air conquérant face au ciel,
mais lumière de dimanche au pensionnat.
Clic quand même, et confirmation devant l'écran: c'est
morne! En appuyant sur les touches bonheur, joie, gaieté,
du clavier, mais ça ne marche toujours pas. Et, enfin,
cet effet dramatique et salutaire. Vintage peut-être?”
Sony A58 et 90 mm. 1/200 s, f/10, 100 ISO.

Chasseur d’Images Décembre 2017 - #ci399 63


Photos d’aujourd’hui, comme si c’était hier…
Jean-Marc Angelini - Page de droite, en haut
Sténopé, format carré et “vieillissement contrôlé”
Vincent Demoulin -
1 - ”Mathilde a choisi ses accessoires pour cette image réalisée ”Ar Jentilez, photographié en juin dernier à proximité de la pointe
dans le décor d'une serre abandonnée, au sténopé sur D700". du Grouin, lors de sa venue à la fête organisée pour les 30 ans de
la bisquine cancalaise. Traitement réalisé avec "On1 Effects".
2 -- “Anthony Derycke, joueur de banjo traditionnel, pose pour la Un look vintage façon vieille carte postale recolorée, obtenu en
pochette du prochain album des Ramblin'Pickers”. Image réalisée empilant plusieurs filtres de l'outil. La scène s'y prêtait bien avec
au Noct 58 mm f/1,2, objectif déjà vintage, puis passée par la couleur des voiles et le rocher dans le fond.
Camera Raw avant d’être finalisée via Retrographe.
3 - ”L'image de base, en couleur, est composée d'une photo En bas
panoramique prise au iPhone 5 (sous-bois avec lumière de cou- Jean-Luc Legrand -
cher de soleil) et d'une photo prise au sténopé (Mathilde) en ”Château de Crussol. L’image de départ, réalisée avec un Sony
fusion tons clairs. Pour renforcer l'effet sténopé, j'ai recadré en A99 et un zoom Zeiss 16-35 mm, a ensuite été traitée, via plu-
carré et utilisé le logiciel Retrographer. sieurs calques, avec des filtres de la Nik Collection.
4 - "Toujours dans la serre abandonnée, avec Mathilde. Prise de
vue réalisée avec un Nikon D700 et un sténopé”.

64 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


CIAL

S
vintage

Chasseur d’Images Décembre 2017 - #ci399 65


TROIS PROCÉDÉS VINTAGE

Traitements croisés
Les traitements croisés sont une façon simple
de détourner les procédés couleur argentiques.
Croiser les traitements consiste à développer
un négatif dans du E6 ou une diapositive dans du C41,
le but étant d’obtenir des contrastes et des couleurs
qui s’éloignent du rendu photographique classique.

Film négatif et traitement E6 (Ektachrome, etc.). La péremption n’est diffère complètement de ce que donne
Nous allons rapidement passer sur ce pas un souci car le but n’est pas d’obte- un négatif.
traitement croisé car il est moins prati- nir un rendu parfait. Les films étant utilisés hors de leur
qué: les films négatifs ont un masque Attention, bien qu’il s’agisse de diapo- “domaine de compétence”, les résultats
orange qui reste visible après dévelop- sitives, les films Kodachrome ne varient du tout au tout. Traitée en C41,
pement et les images positives sont conviennent pas au traitement croisé. une pellicule Velvia ne va pas réagir
peu plaisantes. Pas mal de laboratoires proposent le comme une Ektachrome ou une Provia.
La teinte orange peut être éliminée traitement C41, ceux qui préfèrent s’en Il est toutefois possible de donner des
en post-traitement une fois le film occuper eux-mêmes peuvent se tour- tendances générales.
scanné… mais à quoi bon se donner ner vers des kits dédiés. Le contraste est élevé avec des
tant de mal pour en arriver à une ombres vite bouchées (peu de détails
retouche logicielle!
Traitement croisé : dans les noirs). Le contraste des
pour quel résultat? lumières est généralement plus
Au moment de faire développer votre
film, signalez bien que vous voulez du Les films négatifs ou diapositive sont “normal”.
fabriqués sur le même principe: La colorimétrie varie grandement
E6 car le laboratoire peut être tenté de
plusieurs couches sensibles (au rouge, d’un film à l’autre (dominante bleue,
corriger votre “erreur” en traitant votre
au vert et au bleu) superposées. C’est verte, rouge, etc.). À cela s’ajoutent des
film au C41.
grâce à cet “ADN commun” qu’il est bascules: la tendance colorée change
Si vous avez un peu d’expérience,
possible de traiter du positif en négatif selon qu’elle concerne une zone claire,
vous pouvez développer vous-même
et inversement. sombre ou en demi-teinte.
en E6 (un kit trois bains existe chez
Si le principe est identique, la J’omets volontairement la sensibilité
Tetenal).
réalisation est très différente. Certaines car les écarts sont forts d’un film à
astuces techniques améliorent la l’autre. L’unique solution est de faire
Film diapositive et traitement C41 qualité en positif et d’autres ne sont des essais.
Le film diapo développé en C41 est possibles qu’en négatif. La différence la Si on dispose d’un lot de films
bien plus courant. Une fois traité, il n’est plus visible réside dans la teinte orange identiques, on en teste un premier
pas positif mais négatif. Il faut le scan- des films négatifs, destinée à améliorer avant d’aborder le sujet. Si on a un seul
ner ou le tirer sur papier pour obtenir le rendu coloré. Grâce au tirage qui le film ou plusieurs dépareillés, la seule
une image positive. “compense”, le masque orange solution est de multiplier les
Les films diapo se font rares (il reste disparaît sur le tirage final. expositions, de préférence en sous-
surtout les Fuji Provia et Velvia), mais on Cette particularité, ajoutée à d’autres, exposant (200 ISO pour un film de 100
peut se replier sur des films anciens fait qu’une diapositive traitée en C41 ISO par exemple).

66 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Un portrait (série “Malà Morskà Vila”)
réalisé en traitement croisé
Film: Kodak Elite Chrome II
Appareil: Nikon FM2 et 50 mm f/2
Photo: Charlotte Skurzak
Modèle: Hana Bolkonski
Stylisme: Clara Maeda
Coiffure: Art by le moutons

Exploiter les négatifs Le croisement numérique type d’effet “à la main” suivez les Ci-dessous –

Une diapositive traitée en C41 donne Simuler un traitement croisé en numé- grandes lignes indiquées plus haut: L’outil Courbes
contraste augmenté, ombres bouchées, de Gimp permet
un film négatif qui doit donc être rique est assez simple. La plupart des
dominante de couleur et bascules colo- de jouer avec la
transcrit en positif (tiré sur papier ou logiciels proposent des presets (préré- courbe de
scanné) pour devenir exploitable. glages) qui le font en mode automa- rées. Parmi les nombreux outils possi- chaque couleur
Le tirage papier argentique offre une tique et souvent avec plusieurs bles, la courbe est la méthode la plus (RVB) ainsi
large marge de manœuvre et variantes possibles. pratique car elle permet, à elle seule, de qu’avec le rendu
l’informatique rend tout ou presque Si vous avez envie d’expérimenter ce jouer sur les quatre points concernés. général.
possible.
L’argentique traditionnel permet
d’intervenir sur la teinte et sur la
densité, mais on ne peut pas jouer sur
les bascules et le contraste (sauf au prix
de manipulations très complexes).
Précisons qu’en dehors du circuit
artisanal, ce type de tirage a
pratiquement disparu. Les laboratoires
utilisent surtout des tireuses
numériques (le film est scanné), le
problème est de savoir comment la
machine va interpréter les “erreurs” du
film pour en tirer une image.
Le tirage “maison” avec un scanner de
film est une bonne solution. On peut
corriger beaucoup de choses mais on
peut surtout décider d’avoir la main
légère. C’est le point le plus délicat de
l’interprétation numérique du négatif :
jusqu’où aller dans les corrections afin
de respecter la nature de l’image.

Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 67


Cyanotype
Reconnaissable à sa belle couleur bleue, le cyanotype
est un procédé de tirage qui utilise des sels de fer.
Sa faible sensibilité aux ultraviolets est contraignante
pour insoler l’image, mais elle est aussi un avantage:
pas besoin de labo, on peut travailler dans une pièce
modérément éclairée.

La chimie du cyanotype Un procédé très souple Selon le type de support, la concentra-


Le cyanotype fait partie des procédés L’avantage du cyanotype est qu’il est tion du produit et l’exposition, l’image va
totalement artisanaux: on prépare tout facile à aborder et économique (avec le du bleu délavé au bleu marine. Un sup-
soi-même, y compris le papier de kit Disactis on prépare plus de 150 port basique va éclaircir le bleu alors
tirage. feuilles A4). qu’un support acide va le rendre plus
Deux éléments composent la solution La préparation est simple: on étend le dense.
sensible: du ferricyanure de potassium mélange des deux solutions au pinceau Notez que l’eau oxygénée permet de
et du citrate de fer ammoniacal. sur le papier, on effectue un passage ho- densifier les bleus.
Si le “cyanure” du ferricyanure n’a rien rizontal, puis un vertical et on laisse sé-
à voir avec celui des romans policiers, cher la feuille à l’abri de la lumière. Le négatif
une mise en garde s’impose. Sans être Pour un A4, comptez environ 40 à 60 Avant d’aborder la question du négatif,
des poisons violents, ces produits sont gouttes (2 à 3 ml) de chaque solution. il faut signaler que le cyanotype est idéal
toxiques. Il faut les manipuler avec pré- Beaucoup de papiers peuvent être uti- pour les photogrammes, ces silhouettes
caution, porter des gants, bien étique- lisés, l’essentiel est qu’ils résistent au obtenues directement en posant sur le
ter les flacons et les ranger hors de por- trempage. D’autres supports, comme le papier des objets ou des végétaux.
tée des enfants. tissu, sont envisageables. Le tirage se faisant par contact, le né-
Quelques précautions permettent gatif doit être à la taille de l’image dési-
Préparation des solutions d’obtenir de meilleurs résultats: rée. Il est facile d’imprimer un négatif en
On prépare deux solutions séparées, – ne mettez pas la solution en contact utilisant du film transparent pour impri-
d’un côté le ferricyanure de potassium avec du métal (risque de taches sur mante. Un passage en noir et blanc puis
(15 g pour 100 ml d’eau déminéralisée) l’image). Pour cette raison, préférez les une inversion des valeurs permettent
et de l’autre le citrate de fer ammonia- pinceaux mousse aux pinceaux à virole d’avoir rapidement un négatif. Certes les
cal (20 g pour 100 ml d’eau déminérali- métallique; tonalités sont assez approximatives, mais
sée). – le cyanotype préfère les milieux légè- dans bien des cas ce n’est pas un pro-
Les solutions se préparent facilement rement acides, ce qui explique que cer- blème.
et se conservent bien, mais ce n’est tains papiers réagissent mal. Un passage Pour une restitution précise des valeurs
plus le cas une fois qu’on les a mélan- de la feuille dans du vinaigre blanc (ou il faut un négatif étalonné. La procédure
gées. Contentez-vous donc de la quan- un acide faible) améliore la situation. est un peu plus complexe mais la qualité
tité nécessaire. L’idéal est d’utiliser des L’exposition se fait par contact sous ul- du résultat s’en ressent. Un outil en ligne
flacons avec compte-gouttes ou des traviolets. Dit comme ça c’est impres- (github.com/joker-b/ChartThrob) per-
seringues. Notez que le mélange doit sionnant, mais en pratique c’est simple. met, en association avec Photoshop
se faire à parts égales. Par contact signifie que l’on pose le né- (CS2 et plus récent), d’imprimer des né-
Le ferricyanure et le citrate se gatif directement sur la feuille puis que gatifs étalonnés.
trouvent chez les vendeurs de produits l’on presse le tout: un cadre sous verre
chimiques. Chez Disactis (disactis.com) serré par des pinces suffit. Quant aux ul- Le virage des cyanotypes
par exemple, on trouve du citrate d'am- traviolets, ils peuvent être obtenus grâce Comme un tirage argentique, un cya-
monium ferrique (citrate de fer ammo- à un éclairage spécial ou grâce au soleil. notype peut être viré. Plusieurs formules
niacal vert) et du ferricyanure de potas- Aux beaux jours c’est idéal. existent (acide tannique, acide pyrogal-
sium à 8 € les 50 g. Disactis vend aussi On voit l’image bleuir pendant l’insola- lique) mais la plus simple reste le virage
un kit réunissant les solutions déjà pré- tion. L’exposition est bonne quand les au thé. On prépare un thé très fort (ce
parées, des seringues de mesure, un zones non cachées par le négatif virent sont les tannins qui virent l’image) dans
pinceau et un guide d’emploi (36 € le du bleu au vert brun. lequel on trempe l’épreuve déjà hu-
tout). Le développement est simplissime: il mide. Il faut compter au minimum cinq
Le citrate existe sous deux formes: il suffit de passer l’image à l’eau (eau cou- minutes pour que le virage se fasse.
peut être vert ou brun. Le vert est plus rante ou renouvelée) pour éliminer les Dans le thé, l’image passe du bleu au
sensible, mais les deux donnent de produits non insolés. Une fois lavée, la brun, mais attention le papier blanc se
bons résultats. feuille est mise à sécher. teinte légèrement lui aussi.

68 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


À droite –
Vintage
Pour réaliser ce cyanotype, j’ai posé
une branche directement sur une
feuille de Canson C à grain enduite
de solution cyanotype, le tout pressé
par une vitre serrée avec des pinces.
Les traces de pinceau (étendage de la
solution) sont volontairement laissées
apparentes. On peut aussi les mas-
quer, c’est une affaire de goût.
Ci-dessous –
Une autre branche exposée de la
même façon, mais cette fois le cyano-
type a été viré au thé. On notera
que le thé vire le cyano en brun mais
teinte aussi le blanc du papier.

Le cyanotype numérique Ci-contre–

Simuler un cyanotype en numérique Un exemple


est très facile, beaucoup de logiciels de cyanotype
numérique
ont un réglage dédié dans leurs pre-
sets. Mais on peut aussi s’en passer et
faire un cyano “à la main”.
Comme les virages, un cyanotype est
une image monochrome colorée (ici en
bleu). Il suffit donc de passer l’image en
noir et blanc, puis de transformer ce
noir et blanc en bleu et blanc… Voilà,
c’est fini. Enfantin, non? Pour le passage
en bleu, je vous renvoie à la page sui-
vante où l’opération est détaillée.

Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 69


Virages sépia et à l’or
Les virages sont des modifications chimiques apportées
aux tirages noir et blanc. Le plus connu est le sépia,
mais en il existe une multitude (sélénium, cuivre, uranium, etc.).
On trouve même des virages pour les procédés non argentiques
(platine, cyanotype, etc.).
Sans oublier le virage à l’or qui donne de très beaux rouges.

Virages pour papier argentique • Version inodore Le virage à l’or


Un papier argentique est composé Thiourée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 à 8 g L’appellation correspond à deux
d’argent. C’est ce métal qui crée les gris Hydroxyde de sodium (soude) . . 8 à 2 g méthodes distinctes. Le virage direct
de l’image. Un virage consiste à rempla- Eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1000 ml dépose un peu d’or sur l’argent, amélio-
cer tout ou partie de cet argent par un La proportion thiourée/soude joue sur la rant ainsi sa conservation et modifiant
autre élément, ce qui change la couleur teinte (il faut 10 g au total pour 1 litre). imperceptiblement sa teinte. L’autre
de l’image. Dans le cas du virage sépia, Ces ingrédients sont en vente chez les méthode, qui nous intéresse, consiste à
le soufre remplace l’argent, donnant fournisseurs de chimie (Disactis et au- virer à l’or un tirage sépia. On obtient
une image marron beige. tres). Rappel important: comme tou- alors une image d’un beau rouge.
jours, la manipulation de ces produits
Avant de commencer doit se faire avec précaution (voir recom- Les produits chimiques
Le virage sépia se pratique sur un mandations pour le cyanotype). Ici encore, il existe des produits tout
tirage argentique terminé (fixé et lavé). Attention, on ne verse JAMAIS l’eau sur prêts. Le plus facile à trouver est le
On peut même virer un tirage ancien à la soude. Pesez-la puis versez-la progres- Tetenal Goldtoner, une solution qui a le
condition de le mouiller avant virage. sivement dans l’eau en remuant douce- mérite de la simplicité.
Tous les papiers N&B argentiques peu- ment. Voilà, c’est tout! Étant donné sa Par contre, préparer ses bains pose
vent être virés, mais les résultats varient concentration (8 g/litre), la causticité est un problème: l’or est cher!
d’une émulsion à l’autre. Plusieurs faible. On est loin de la “lessive de Heureusement, certains fournisseurs
marques (Tetenal, Rollei, etc.) proposent soude” utilisée en bricolage. vendent du chlorure d’or en solution à
des virages sépia déjà préparés. Une petite balance est utile pour les 1 %. Cela suffit, le virage utilisant de fai-
préparations. Un modèle basique (moins bles quantités.
Les produits chimiques de 15 € sur les grands sites de vente en Le virage à l’or se pratique en un seul
ligne) suffit pour ce type d’usage. bain, sur un sépia bien lavé. Quand le
Un virage sépia classique comporte
tirage est ancien, il faut le laisser trem-
deux étapes: un premier bain blanchit per avant virage.
l’image, un second apporte la coloration. En pratique
Un blanchiment total donne un sépia Beaucoup de paramètres jouent sur Ingrédients du bain pour virage à l’or
marron, un blanchiment écourté donne l’aspect des résultats. Si l’on a un besoin • Solution A
une image plus dense. précis, il faudra faire des essais avec Sulfocyanure d'ammonium . . . . . . . . 5 g
des épreuves tirées dans les mêmes Eau déminéralisée . . . . . . . . . . . . 250 ml
Ingrédients du blanchiment conditions.
Ferricyanure de potassium . . . . . . . .10 g Les bains “s’épuisent” avec le temps, • Solution B
Bromure de potassium . . . . . . . . . . . .10 g préparez donc vos solutions peu avant Chlorure d’or
Eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1000 ml l’emploi et pour un usage unique. Les ré- (50 ml de solution à 1 %) . . . . . . . . 0,5 g
La solution agit rapidement. Si l’on sultats seront plus réguliers. Eau déminéralisée . . . . . . . . . . . . 250 ml
veut un blanchiment partiel, mieux vaut Un bain de blanchiment dilué se • Bain
diluer le bain (jusqu’à cinq fois) pour un contrôle mieux qu’un bain concentré, et Solution A . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 ml
meilleur contrôle. il a le même effet: utile pour un blanchi- Solution B . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 ml
Deux options existent pour le bain de ment partiel. L’image ne disparaît pas to- Eau chaude (30 à 40°) . . . . . . . .1000 ml
coloration: le sulfure de sodium dont talement, il en reste toujours des traces :
c’est normal. En pratique, obtenir la teinte rouge
les vapeurs voilent les émulsions et
Après blanchiment, on rince le tirage n’est pas chose aisée. Comme toujours,
sentent l’œuf pourri et la thiourée qui
avant de passer au virage. des essais conduisent à de meilleurs
ne voile pas et ne sent rien.
La coloration est rapide, elle est géné- résultats.
Ingrédients du bain de coloration ralement achevée en moins d’une mi- Le dosage indiqué ci-dessus donne du
• Version malodorante nute. rouge. On peut aller vers le pourpre ou
Sulfure de sodium . . . . . . . . . . 50 à 80 g Après virage, on lave et sèche la photo, le brun en doublant ou triplant les
Eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1000 ml comme après un tirage argentique. volumes de solutions A et B.

70 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Vintage

Le virage se mène très simplement: on


plonge l’image sépia dans le bain d’or
(chaud). Quand la teinte obtenue est
satisfaisante, on passe le tirage dans le
fixateur, puis on le lave et on le sèche.
Ces opérations sont identiques à celles
d’un traitement papier.
Vu le prix du chlorure d’or (30 € les
50 ml de solution à 1 %), il est tentant de
réutiliser le bain de virage. C’est possi-
ble si vous ne recherchez pas un rouge
précis, mais à éviter si vous voulez une
teinte constante d’une image à l’autre.

Acheter ou préparer soi-même ? tous créés sur le même modèle: Ci-dessus –


d’abord un passage en noir et blanc, Coloration en sépia d’une image noir
Réaliser ses propres bains de virage puis un passage du noir à la couleur qui et blanc. La commande Teinte/Satura-
n’est intéressant que si on a une produc- donne une image monochrome de la tion permet d’obtenir toutes les
tion importante ou si l’on veut s’initier à couleur voulue. nuances de sépia voulues.
la préparation des chimies. Le virage Une fois ce principe compris, faire du Il existe d’autres méthodes, dont des
étant moins critique qu’un révélateur, filtres automatisés qui n’exigent qu’un
sépia, du rouge, du bleu ou du vert n’est
c’est un bon entraînement. simple clic de souris.
qu’une formalité.
Le photographe qui fait peu de La méthode pratique pour changer le En haut, à gauche –
virages a tout intérêt à acheter des pro- ton d’une image noir et blanc est d’utili- Un sépia (thiourée).
duits du commerce. Une solution ser le réglage Teinte/Saturation. On
rapide, simple et moins chère si l’on s’en choisit la couleur (un rouge orange pour
En haut, à droite –
tient à de petites quantités. le sépia) via le curseur de teinte puis on Un sépia (thiourée) viré à l’or.
ajuste la saturation pour que l’image ne Le saviez-vous ? Le terme “sépia” vient
Le virage version numérique soit pas trop colorée. La méthode fonc- de l’encre projetée par la seiche. Les
Le virage sépia est l’effet numérique le tionne pour d’autres effets, comme le images virées ayant la même couleur
plus répandu sur les logiciels. Quelle que les dessins faits à la sépia, le
virage à l’or ou le cyanotype.
terme a été emprunté.
que soit leur couleur, les virages sont Pascal Miele

Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 71


Préparez les
prochains défis
Chaque mois, la Rédaction de Chasseur
d’Images donne ses conseils photo
autour d’un thème annoncé à l’avance
afin que tous les Lecteurs puissent
contribuer à l’élaboration du dossier en
envoyant leurs propres images.
Voici la liste des prochains thèmes et
quelques tuyaux pour décrocher une
parution.
Pour participer, il suffit d’envoyer vos photos,
sans omettre de renseigner les données Exif.
Ce qui se fait facilement avec votre logiciel de
retouche ou de traitement (tout est résumé sur
notre site). C’est dans les données Exif qu’en cas
de parution, nous irons chercher vos coordon-
Défi 401
nées (nom et adresse complète, svp), votre
légende et vos explications techniques.
Vive les couleurs vives!
Un alignement de façades colorées, une robe
Ouvrez votre espace privé rouge, le plumage éclatant d’un oiseau, des
dans la photothèque de la rédac’ fruits aux couleurs vives, un maquillage intense,
une carrosserie rutilante, une foule bigarrée, des
Pour faciliter la dépose des photos, Chasseur parapluies multicolores, une écharpe magenta,
d’Images offre désormais un nouveau service : une voile qui claque sur un ciel bleu, un bateau
la photothèque de la rédac’ ! La première fois, de pêche couleur indigo… tous ces sujets aux
c’est un peu compliqué : il faut créer un compte, couleurs vives excitent nos objectifs!
inscrire ses coordonnées et répondre à un mail
de validation ; ça demande un peu de temps Le Défi 401 sera, justement, consacré à la
mais cela permet de protéger vos photos afin meilleure façon de photographier ces explo-
que vous seul et la rédac’ puissiez y accéder. sions de couleurs. Tous les sujets sont permis:
Ensuite, c’est facile : déposez vos images architecture, portrait, mode, graphisme, nature
quand ça vous plaît dans votre espace privé. ou reportage sportif, dès lors que le résultat pré-
Choisissez la rubrique à laquelle elles sont desti- sente des couleurs vives ou saturées ou un
nées, puis suivez leur évolution au sein de la contraste marqué entre les différents tons. Les
rédaction, avec la possibilité de les retirer ou de effets peuvent être réalisés dès la prise de vues
les changer… sauf si elles viennent d’être rete- (c’est toujours préférable) ou plus tard, par traite-
nues pour parution. Mais dans ce cas, vous en ment numérique. Dans ce dernier cas, ne man-
êtes déjà informé ! quez pas d’expliquer la méthode utilisée, en do-
Bien sûr, les moyens traditionnels fonction- cumentant comme il se doit champs IPTC et
nent toujours et ceux qui préfèrent glisser un données Exif de chaque image.
CD, un DVD ou une clé USB dans une enve- Pour ce Défi 401, la rédac’ compte sur vous
loppe le peuvent aussi. pour faire claquer les couleurs!
Adresse postale pour CD, DVD ou clés USB:
Chasseur d’Images, 13 rue des Lavoirs,  Date limite: 20 décembre 2017
86100 Senillé-Saint-Sauveur.
Site de dépose: www.chassimages.com,
onglet “Service Photo CI-Rédac”

72 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Défis de la Rédac’

Défi 402 Défi 403


La photo avec un drone Télécommande
Quand l’appareil photo prend de la hauteur… et prise de vues à distance
c’est un drone! Mieux qu’une perche à selfies,
On n’est pas toujours derrière le viseur! Prise
moins cher qu’un hélico, plus maniable qu’un
de vue à risques, photo discrète, sujet difficile à
ballon ou un cerf-volant, le drone-photo réalise
approcher, cadrage insolite, point d’observation
des panoramiques par grand vent, fait le tour
inaccessible, déclenchement automatique… les
des clochers, filme un bateau qui file sur l’eau et
occasions de faire des photos à distance sont in-
suit automatiquement son propriétaire. Cette
nombrables et nécessitent la mise en œuvre de
“caméra volante” délivre des photos quasiment
solutions très variées, allant du simple retarda-
impossibles à obtenir autrement.
teur en passant par la télécommande par cor-
Le drone passe sous les ponts, grimpe au pla- don, infrarouge ou radio, la barrière laser, le
fond dans une grande salle ou vole en rase- piège photo ou… l’appli smartphone.
mottes sous la barbe d’un animal. Il permet
C’est à toutes ces solutions que sera dédié le
donc de réaliser de très belles images et ce sera
DÉFI 403. Approche discrète d’un animal, photo
le thème du DÉFI 402 de Chasseur d’Images!
de sports à risques ou simples selfies au bout
Envoyez-nous vos meilleures photos prises d’une perche, toutes vos images réalisées à dis-
avec un drone (attention, photos, pas vidéos!) tance, par quelque moyen que ce soit et pour
en expliquant où, comment et avec quel drone tout type de sujet nous intéressent.
vous les avez faites. Sachez vous montrer origi-
Adressez-nous vos images en détaillant avec
nal et créatif. Un village juste vu depuis 50 m de
toutes les précisions utiles le type d’installation,
haut ne nous intéresse pas trop: on veut de
le matériel choisi et la façon dont vous l’avez uti-
vraies photos, bien cadrées et bien exposées et
lisé. Joignez éventuellement un croquis ou une
pas seulement des sujets ordinaires, vus d’un
photo de l’installation. Et comme d’habitude,
peu haut. Bref, soyez cré-a-tif!
n’hésitez pas à prendre ce thème au sens large
avec deux impératifs : qualité et créativité. Pour
 Date limite: 20 février 2018 une fois, on ne dit pas… à vos viseurs!

 Date limite: 20 mars 2018

Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 73


Livres
■ Profession photographe indépendant ■ Dépannage Lightroom en 200 questions/réponses

Éric Delamarre Scott Kelby

4e édition avec la mise à jour 2016 des dernières À consulter quand vous êtes bloqué
évolutions fiscales, sociales et administratives. dans la pratique et que vous avez besoin
Cet ouvrage guide le photographe pour trouver d’une réponse immédiate.
les meilleures solutions en fonction des situations.
DEPANLIGHT 19,90 €
PHOTINDE 26 €
■ Lightroom 6CC par la pratique
■ Capture One par la pratique
Gilles Theophile
Philippe Ricordel
Les nouveautés de Lightroom 6/CC sont traitées
43 exercices pratiques présentés « étape par étape » en détail pour permettre aux photographes de
pour vous aider à maîtriser votre flux de production gagner en créativité et en productivité.
depuis l’importation des images, jusqu’à leur diffusion.
LIGHT6CC 28 €
CAPTURE1 25 €
■ Photo numérique, le best of
■ Olympus E-510
Scott Kelby
David Schloss
Une compilation de tous les conseils pratiques
Guide pratique complémentaire au mode d'emploi d’un expert pour photographier comme un pro ;
traditionnel, pour exploiter toutes les fonctions ils sont répertoriés sous 220 rubriques illustrées
de l'appareil. pour une application simple et rapide.

VME510 16,20 € BESTKELBY 19,90 €

■ Apprendre à photographier en numérique ■ Illustrator CC

Jean-Marie Sepulchre Eric Sainte-Croix

Ce guide répond aux questions des débutants. Ateliers conçus pour les débutants. 43 exercices
Comment choisir l'appareil de ses rêves selon ses besoins sont expliqués et illustrés par des captures
et son budget ? d'écran détaillées.

PHOTNUM5 12,90 € EXERILCC 22 €

■ Photographier avec son Nikon D500 ■ En vol

Vincent Lambert Ghislain Simard

Cet ouvrage vous apprend à utiliser la puissance En vol, le premier livre de Ghislain Simard. 240
et la richesse des configurations du Nikon D500, pages dédiées aux papillons et aux techniques
pour en tirer le maximum. de prise de vues des insectes en vol ! Photos et
conseils pratiques, quinze ans d'expérience en
NIKOND500 26 € un seul ouvrage !

ENVOL 20 €
■ Les secrets de la photo en gros plan

Ghislain Simard
■ Passeurs de lunes,
Les techniques de la photo rapprochée expliquée les nuits secrètes des animaux sauvages
par l'expérience terrain de Ghislain Simard, spécialiste
Eric Médard
de la macro. Trois parties sont mises en avant :
- La technique : avec un rappel des bases, le matériel, Quatre années auront été nécessaires à Éric
l'éclairage. Médard pour positionner ses pièges photogra-
- Le terrain : mieux observer lea nature en se servant phiques et ainsi suivre l’activité nocturne des
des éléments naturels pour composer son image animaux sauvages de notre entourage. Des
- Pour aller plus loin : grand angle, photo ultrarapide, flash stroboscopique... images réalisées avec un système de prise de vue en lumière invisible.
SIMGROPLAN 25 € PASSLUNES 34 €
• Boutiquechassimages.com est une Boutique en ligne, qui ne possède pas de magasin. Commandes par Internet (http://www.boutiquechassimages.com) ou par courrier :
(Boutique Chassimages, BP 80100, 86101 Châtellerault Cedex - France). Délai de traitement des commandes : 48 h ouvrables + acheminement. Prix garantis durant le mois
qui suit la date de parution de cette annonce. Tout article ne donnant pas satisfaction (logiciels exceptés), sera échangé moyennant son retour, complet et sous emballage
d’origine, sous 15 jours maxi après avoir obtenu, auprès de nos services, un numéro de retour.
[ boutiquechassimages.com ]
Chasseur d’Images
Mesures & terrain

76 • Zooms transstandards:
f/2,8, est-ce le bon choix ?
Comparatif des zooms 24-70 mm f/2,8 Sigma, Tamron,
Canon et Nikon.

88 • Test Olympus 45 mm f/1,2 M. ZUIKO PRO ED


À peine annoncé, le nouveau 45 mm Olympus est dèjà en
test dans Chasseur d’Images.

90 • Test Fuji X-E3


Après ses frères de gamme, l’hybride Fuji à viseur latéral
passe à son tour au capteur 24 Mpix : une réussite.

96 • Test Sony RX10 IV


Plus vite, plus cher… ainsi pourrait-on résumer cette
quatrième déclinaison du bridge Sony à capteur 1”.

100 • Test terrain: Lumix GH5/Canon EOS-1DX


De retour d’un reportage sur le Silk Way Rallye, Olivier
Anrigo explique son choix d’emporter deux boîtiers aux
caractéristiques très différentes: les GH5 et EOS-1DX II.
110. • Test terrain: Nikon D850
Nous avons confié le nouveau reflex Nikon à trois
photographes experts, Stéphane Hette, Nicolas Meunier
et Ghislain Simard. Voici leurs impressions…
122. • Test Huawei Mate10 Pro
Un smartphone aux fonctions photo évoluées…

Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 75


Plus que la grande luminosité, c’est la stabilisation que j’ai
appréciée lors de cette prise de vue. J’ai déclenché au 1/10 s
et l’image est nette. Le temps de pose long noie plus ou
moins dans le flou les éléments en fonction de leur mobi-
lité. On ne gagne pas à tous les coups, mais parfois la muse
des photographes est conciliante…
- Le groupe Cinq Oreilles accompagné de la Fanfare des Éléphants -

76 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Technique & pratique

Zooms transstandards
Un f/2,8, est-ce le bon choix?
Le zoom 24-70 mm f/2,8 est l’objectif rêvé
pour nombre de photographes. À l’occasion
du renouvellement de deux modèles, un
Sigma et un Tamron, faisons le point pour
voir si ces zooms sont de vrais bons choix!

A
vec l’évolution des techniques de fabrication des ob-
jectifs (lentilles moulées, asphériques, etc.), la plage
de focales des zooms transstandards s’est étendue,
offrant ainsi encore plus de polyvalence. Le grand-an-
gle de 35 mm des années 90 a laissé place à l’ultra grand-angle
de 24 mm. En 2012, Tamron a changé son zoom lumineux 28-
75 mm f/2,8 pour un 24-70 mm f/2,8 et l’a en plus doté de la stabi-
lisation — une première sur ce genre de zooms. Progressivement SIGMA TAMRON
les autres marques, à l’exception de Canon, emboîtent le pas et  DG  Di 24-70 mm f/2,8 SP VC USD G2
24-70 mm f/2,8 OS HSM Art
offrent aussi cette aide à la prise de vue.
Un match opticien indépendant contre marque mère
Sigma disposait déjà d’un modèle aux caractéristiques proches,
mais il ne bénéficiait pas de la stabilisation. C’est chose faite avec
ce nouveau 24-70 mm f/2,8 qui rejoint au catalogue la famille Art.
Tamron conserve la formule optique de son modèle de 2012 et
adopte les standards de la gamme SP G2. Ces deux objectifs ont
l’avantage de coûter moins cher que les modèles équivalents
dans les catalogues des marques mères et sont quasiment au
même niveau de performance.
Nous avons testé ces deux nouveaux modèles et les avons com-
parés aux Canon et Nikon. Pourquoi simplement à ces deux-là?
Parce que les nouveaux Sigma et Tamron ne sont disponibles
qu’en monture Canon ou Nikon. Pentax et Sony A ne constituent
plus une part de marché suffisante pour être référencés, dixit les
opticiens indépendants. Quant à la monture E de Sony, monture
de ses hybrides à grand capteur, ni Sigma, ni Tamron, n’ont pour
l’instant franchi le pas. Mais les choses peuvent vite changer…
Tout est toujours une histoire de compromis
À l’issue de ce test comparatif, nous sommes un peu sur la ré-
serve quant aux performances optiques de ces objectifs. Ils pro-
mettent beaucoup, coûtent cher, surtout les modèles Canon et
Nikon, mais ne sont pas le meilleur choix pour un photographe
exigeant. Il faut être conscient qu’ils répondent à un souci de po- NIKON
lyvalence et sont plutôt adaptés à une pratique de reportage où il
CANON
 EF 24-70 mm f/2,8 L USM II  AF-S 24-70 mm f/2,8 ED VR
faut agir vite. Pour un photographe qui fait de tout un peu, prend
son temps et n’a pas besoin souvent de la grande luminosité, un
zoom moins ouvert pour la photo de tous les jours, complété par
une ou plusieurs focales fixes très lumineuses est un choix plus
qualitatif et pas forcément plus onéreux.
Pierre-Marie Salomez

Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 77


Revue de détail

SIGMA TAMRON
DG 24-70 mm f/2,8 OS HSM Art Di 24-70 mm f/2,8 SP VC USD G2
Il existait déjà un Un zoom présen-
zoom 24-70 mm tant les mêmes ca-
dans le catalogue ractéristiques est
Sigma, le passage à déjà au catalogue
la série Art s’accom- Tamron. Il revient
pagne d’une re- modernisé en
fonte de la formule adoptant les codes
optique et de visuels et tech-
l’ajout de la stabili- niques de la série
sation. SP G2.

Ce nouveau zoom bénéficie d’une excellente construc- Le premier 24-70 mm f/2,8 Tamron a marqué son temps,
tion. Un joint de baïonnette évite les entrées de poussière car il fut le premier transstandard lumineux équipé de la
et d’humidité. Située à l’avant de l’objectif, la bague de va- stabilisation. Tamron le modernise en le dotant du look de
riation de focales est large, ce qui facilite la prise en main la série SP G2, d’une stabilisation plus efficace et d’un
et la tenue de l’ensemble. Celle de distance, à l’arrière, est nouveau traitement des lentilles.
fine mais son maniement n’appelle aucune critique. L’ob- La construction est excellente, de même que la résis-
jectif ne s’allonge que de 3 cm entre 24 et 70 mm. tance aux intempéries. La bague de zooming est située à
La mise au point est rapide et silencieuse. La reprise du l’avant, position idéale pour celle qui sera le plus mani-
point est possible dans tous les modes autofocus. En pulé. La bague de distance se situe à l’arrière. La course
mode AF-C (ou Ai-Servo chez Canon), il suffit de placer angulaire est trop courte pour une bonne précision. Un
l’interrupteur de mode de mise au point sur MO (Manuel défaut que le Tamron partage avec le Sigma et le Nikon.
Override). Le moteur de mise au point est rapide et silencieux et la
L’objectif est compatible avec le reprise du point possible dans tous les modes AF.
dock USB. On peut ainsi adapter la Le tableau de bord de l’objectif est simple: un interrup-
course angulaire de la bague de dis- teur pour le mode de mise au point, un autre pour mettre
tance à ses habitudes et corriger les en fonction la stabilisation.
éventuelles erreurs de calage de L’encombrement est le même que celui de ses voisins
mise au point. L’autre interrupteur 107 mm de test (Sigma et Canon) et le poids se situe à mi-chemin
active la stabilisation. Ce zoom, livré de celui des deux autres. Il s’allonge de 3 cm à 70 mm. Un
complet, existe dans les montures verrou bloque le zoom sur sa position la plus courte. Il est
Canon, Nikon et Sigma. livré avec pare-soleil et étui en montures Canon et Nikon.

140 mm

108 mm

180 mm

140 mm
1060 g 940 g
ø 88 x 107 mm ø 88 x 108 mm

1.450 € 1.400 €
180 mm

78 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Technique & pratique
ǀ Les produits concurrents ǀ

CANON NIKON
EF 24-70 mm f/2,8 L USM II AF-S 24-70 mm f/2,8 ED VR
Si la formule op- Sortie en 2015,
tique est toujours cette version du
excellente, ce 24- zoom Nikon bénéfi-
70 mm est le seul à cie de l’arrivée de la
ne pas être stabi- stabilisation. Mais
lisé. Il conserve les performances
l’avantage d’être moyennes dans les
de la marque de angles des pre-
l’appareil, mais cela miers exemplaires
a un coût non négli- ont laissé les photo-
geable. graphes perplexes.

En 2012, Canon a mis à jour son 24-70 mm f/2,8, mais Les dimensions de ce zoom sont impressionnantes. Il est
sans le doter de la stabilisation, alors qu’au même mo- long (15,5 cm) et encore plus à 24 mm (18 cm). C’est aussi
ment Tamron lançait le premier zoom transstandard lumi- le plus lourd de notre panel. Avec le pare-soleil, la lon-
neux stabilisé. Nikon en 2015 et Sigma en 2017 emboî- gueur atteint 20,5 cm, et elle ne varie pas avec la focale,
tèrent le pas de la stabilisation optique embarquée. car le pare-soleil est attaché à la partie fixe du fût.
Le zoom a le liseré rouge de la série L, soit le haut de Ce 24-70 mm bénéficie d’une excellente finition, visible
gamme Canon. L’excellence de la construction confirme au joint qui équipe la baïonnette. La large bague de zoo-
cette appartenance. Les deux bagues sont de même ming se situant à l’arrière, la prise en main est différente et
taille. Celle de variation de focales est située à l’arrière. On on sent un déséquilibre de l’ensemble, déséquilibre ac-
préfère le choix de Sigma et Tamron de la placer à l’avant. centué par la grande longueur de l’objectif. Encore plus
On utilise de moins en moins celle de distance, et plus la que sur le Canon, placer la bague à l’avant (comme Nikon
main est vers l’avant meilleure est la stabilité de l’en- le fait sur son 70-200 mm) aurait amélioré l’agrément
semble. Un verrou bloque le zoom sur sa position la plus d’utilisation. Le diamètre plus petit
compacte (24 mm). de cette bague est par contre un
La course angulaire de la bague de distance est suffi- avantage pour les petites mains.
sante pour une mise au point manuelle facile et précise. L’amplitude angulaire de rotation
Le maniement est très agréable. L’absence de stabilisa- de la bague de distance est trop
tion fait de lui le plus léger de la bande. Il s’allonge de courte. 155 mm
3 cm en longue focale. La mise au point est rapide, silen- La mise au point est rapide et la re-
cieuse et la reprise du point possible en mode One-Shot. prise du point possible dans tous les
modes AF. La stabilisation dispose
de deux modes: ACTIVE pour les
photos en filé et NORMAL pour les
sujets immobiles. 180 mm

113 mm

205 mm

145 mm
840 g 1110 g
ø 88 x 113 mm ø 88 x 155 mm

1950 € 2200 €
175 mm

Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 79


Les mesures
Corrections OFF

SIGMA DG 24-70 mm f/2,8 OS HSM Art / Sur capteur 24x36 / Canon EOS 5DSR (50 Mpix)
Face à un capteur 24x36, le piqué est excellent au distorsion est forte aux deux extrémités du zoom.
 centre dès la pleine ouverture et à toutes les focales.
Dans les angles et à f/2,8, il est très bon de 24 à 50 mm et
L’aberration chromatique est bien corrigée aux focales
moyennes, moins aux focales extrêmes.
bon ensuite. En fermant d’une valeur le diaphragme, le Si l’on tolère une légère baisse de rendement dans les
piqué monte d’un cran: excellent de 24 à 50 mm et très angles (piqué très bon et aberration chromatique percepti-
bon au-delà. À f/5,6, le champ cadré est homogène sauf à la ble), les performances optiques sont excellentes sur toute
plus longue focale où les angles restent moins performants. la plage de focales. En mode sévère, c’est entre 35 et
Le vignetage est visible à pleine ouverture et à 24 mm. Il 50 mm que ce zoom excelle. 
s’efface à f/5,6 (sauf à 24 mm où il reste voisin de 0,4 IL). La

Corrections OFF

TAMRON Di 24-70 mm f/2,8 SP VC USD G2 / Sur capteur 24x36 / Canon EOS 5DS (50 Mpix)
Le piqué est excellent au centre dès la pleine ouver- sion est forte aux deux extrémités, moins entre 35 et
 ture jusqu’à 50 mm. Au-delà, il faut fermer d’un cran
pour atteindre l’excellence (à f/2,8, il est moyen). Dans les
50 mm. L’aberration chromatique est très bien corrigée
sur l’ensemble de la plage, excepté à 24 mm — mais elle
angles, le piqué est très bon à toutes les focales sauf à sera à peine visible sur un A3.
70 mm (moyen). Dès f/4, le champ cadré est homogène. Il Les performances optiques sont excellentes jusqu’à
faut fermer à f/5,6 pour une performance équivalente à 50 mm en mode tolérant (couleur claire). À 70 mm, il faut
70 mm. fermer à f/4. En mode sévère (couleur foncée), ce zoom est
Le vignetage est visible à pleine ouverture pour toutes excellent sur toute la plage dès f/4, voire dès f/2,8 entre 35
les focales. Il est beaucoup moins gênant dès f/4. La distor- et 50 mm. 

80 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Corrections OFF

Comment
lire nos
mesures
Nous ne donnons pas
directement les résultats
de mesure concernant
le piqué au centre, sur
les bords et dans les an-
gles. Nous préférons
mettre en avant le résul- CANON EF 24-70 mm f/2,8 L USM II / Sur capteur 24x36 / Canon EOS 5DS (50 Mpix)
tat visible sur l’image. Face à l’EOS 5D , le piqué du 24-70 mm Canon est
À partir des mesures  S
excellent au centre dès f/2,8 et à toutes les focales. Dans
les angles, il est plus que très bon. En fermant à f/4, il monte
de piqué dans les diffé- encore et à f/5,6, le champ cadré est homogène.
rentes zones de l’image, Le vignetage, très visible à 24 mm, reste présent même en
nous calculons la taille fermant le diaphragme. Il est notable aux autres focales. La
de tirage maximale au- distorsion est forte à 24 et 70 mm, moins aux autres focales.
delà de laquelle l’objec- L’aberration chromatique est bien corrigée, mais elle sera
légèrement visible sur un tirage A3.
tif ne permet plus de En activant les corrections optiques à la prise de vue, les
faire apparaître des dé- Jpeg s’améliorent nettement (ni vignetage, ni A.C.). La taille de
tails (détails visibles à tirage en mode sévère dépasse alors le A3 à f/2,8 et s’approche
courte distance). On du A2 à partir de f/4. L’avantage des objectifs de la marque.
peut bien sûr tirer plus
grand, mais l’image ne
gagnera pas en résolu-
tion. Corrections OFF
Nous avons aussi deux
critères discriminants
que nous appliquons à
nos résultats de mesure.
Le premier, que nous
appelons tirage en
mode sévère (repré-
senté en couleur som-
bre), impose que le
champ cadré soit homo-
gène, le piqué excellent
sur toute l’image et que
l’aberration chroma- NIKON AF-S 24-70 mm f/2,8 ED VR / Sur capteur 24x36 / Nikon D850 (45 Mpix)
tique ne soit pas per-
Face aux 45 Mpix du D850, le piqué est excellent au
ceptible. Le deuxième
critère, que nous appe-
 centre à toutes les focales dès f/2,8. Dans les angles, il
est mieux que très bon jusqu’à 40 mm, très bon au-delà. Il
lons mode tolérant (re- faut fermer à f/5,6 pour avoir un champ cadré homogène. Au-
présenté en couleur delà de 35 mm, les angles sont toujours en retrait.
claire), impose que le Le vignetage est visible à pleine ouverture pour toutes les
piqué au centre soit ex- focales. Il s’efface dès f/4. La distorsion est forte à 24 et au-
delà de 50 mm, moins aux focales moyennes. L’aberration
cellent, mais admet une chromatique s’envole, elle est même hors graphe à 24 mm.
baisse dans les angles Ce défaut fait baisser les performances optiques. Il est impos-
(niveau très bon) et un sible de le corriger totalement, même en travaillant en Raw.
peu d’aberration chro- En mode tolérant, la taille de tirage est élevée, mais les an-
matique. gles sont imparfaits (aberration chromatique). 

Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 81


Ce qu’en pense la Rédac’

SIGMA TAMRON
DG 24-70 mm f/2,8 OS HSM Art Di 24-70 mm f/2,8 SP VC USD G2
Caractéristiques Caractéristiques
Focales 24-70 mm Focales 24-70 mm
Formule optique 19 éléments en 14 groupes Formule optique 17 éléments en 12 groupes
Angle de champ 84° à 34° Angle de champ 84° à 34°
Ouvertures f/2,8 à f/22 Ouvertures f/2,8 à f/22
Mise au point mini. 37 cm (x 0,21 à 70 mm) Mise au point mini. 38 cm (x 0,20 à 70 mm)
Stabilisation / Retouche du point Oui / Oui Stabilisation / Retouche du point Oui / Oui
Filtre Diaphragme
/ ø 82 mm / 9 lamelles Filtre Diaphragme
/ ø 82 mm / 9 lamelles
Taille / Poids (avec PS) ø 88 x 107 mm / 1060 g Taille / Poids (avec PS) ø 88 x 108 mm / 940 g
Accessoires fournis Bouchons, pare-soleil, étui Accessoires fournis Bouchons, pare-soleil, étui
Tarif 1.450 € Tarif 1.400 €
Montures Canon, Nikon, Sigma Montures Canon, Nikon

Cette nouvelle version du transstandard lumineux de En intégrant ce 24-70 mm à la gamme SP G2, Tamron n’a
Sigma appartient à la série Art. Elle bénéficie d’une stabili- pas changé la formule optique. Très bonne sur le premier
sation efficace qui permet de déclencher net à 70 mm à modèle, elle affiche les mêmes performances ici. La stabili-
1/15s (voir pages suivantes) et d’une nouvelle formule op- sation, annoncée plus efficace, est très appréciable pour
tique très performante aux focales intermédiaires dès la déclencher à des temps de pose longs. À 70 mm, on dé-
pleine ouverture, un peu moins aux focales extrêmes en clenche net à tous les coups au 1/15 s.
raison d’une aberration chromatique un peu forte. Si vous Si ce n’est la faiblesse à 70 mm f/2,8, les performances
travaillez en Raw, un passage par la case post-traitement optiques de ce zoom sont très bonnes. À 24 mm, c’est
réduira les défauts, mais en Jpeg boîtier, non. Les correc- l’aberration chromatique qui fait chuter la qualité d’image.
tions optiques à la prise de vue sont activables en monture Les corrections optiques à la prise de vue sont impossi-
Canon (EOS 5Ds), et même si leur utilisation est déconseil- bles… il faut faire avec les défauts de l’objectif. En Raw, le
lée par Sigma, l’effet est bénéfique. traitement des fichiers dans un logiciel comme Lightroom,
L’objectif est massif et assez lourd, mais le maniement sur DxO Optics Pro (le meilleur à ce jeu-là) ou Capture One le
le terrain reste agréable. La précision et la fluidité des place à égalité avec un objectif de la marque de l’appareil.
bagues y sont pour beaucoup. Sur le terrain, ce zoom est encombrant et long, surtout à
Comme pour les autres références de ce test, le poids se 70 mm, et l’écart de poids avec les concurrents est trop fai-
fait sentir sur les épaules ou durant les longues séances. ble pour faire une différence.
La distance minimale de mise au point est courte: idéale Ce 24-70 mm est compatible avec le dock USB (TAP-In).
à 70 mm, un peu lointaine à 24 mm. Les focales fixes font Cela évite le passage en SAV pour les mises à jour et la
mieux. Le défaut est partagé avec les autres zooms. personnalisation de l’objectif.
Vous pouvez lui préférer le 24-105 mm f/4 Art, moins lu- Le prix est comparable à celui du Sigma. Mais la garantie
mineux mais qui va plus loin en longue focale. est de 5 ans pour le Tamron contre 3 ans pour le Sigma.

Excellent entre 35 et 50 mm dès f/2,8, ce Sigma Excellent entre 35 et 50 mm, le Tamron pèche à
24-70 mm Art est un peu en retrait aux focales ex- pleine ouverture à 24 et 70 mm. La stabilisation
trêmes. La stabilisation est très efficace et le prix est très appréciable et le prix bien inférieur à
raisonnable. Contrat rempli pour Sigma, car en celui des rivaux des marques mères. Ce renouvel-
plus le tarif est moins élevé que celui des zooms lement le conforte dans sa position d’alternative
Canon et Nikon. très intéressante.

82 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Technique & pratique

CANON NIKON
EF 24-70 mm f/2,8 L USM II AF-S 24-70 mm f/2,8 ED VR
Caractéristiques Caractéristiques
Focales 24-70 mm Focales 24-70 mm
Formule optique 18 éléments en 13 groupes Formule optique 20 éléments en 16 groupes
Angle de champ 84° à 34° Angle de champ 84° à 34°
Ouvertures f/2,8 à f/22 Ouvertures f/2,8 à f/22
Mise au point mini. 38 cm (x 0,21 à 70 mm) Mise au point mini. 38 cm (x 0,28 à 70 mm)
Stabilisation / Retouche du point Non / Oui Stabilisation / Retouche du point Oui / Oui
Filtre / Diaphragme ø 82 mm / 9 lamelles Filtre / Diaphragme ø 82 mm / 9 lamelles
Taille / Poids (avec PS) ø 88 x 113 mm / 840 g Taille / Poids (avec PS) ø 88 x 155 mm / 1110 g
Accessoires fournis Bouchons, pare-soleil, étui Accessoires fournis Bouchons, pare-soleil, étui
Tarif 1.950 € Tarif 2.200 €

Ce 24-70 mm constitue, avec le 16-35 et le 70-200, la tri- Testé dès sa sortie en 2015, ce zoom n’avait pas
plette du reporter. Il a été modernisé en 2012, époque où convaincu. Le piqué était excellent au centre, mais à peine
l’absence de stabilisation n’était pas un défaut. Aujourd’hui, bon dans les angles. Un défaut accentué par une aberra-
ce n’est plus le cas. Cela lui coûte d’ailleurs un “cœur”. Op- tion chromatique très forte, que même un passage dans
tiquement, il est très bon et comme il est de la marque de nombre de logiciels de correction ne parvenait pas à faire
l’appareil, on peut bénéficier dès la prise de vue des cor- disparaître totalement.
rections optiques. Lors de ce nouveau test, on a constaté une amélioration
Comme avec les autres objectifs testés, on espérait un légère des performances dans les angles lorsque le 24-70
rendement optique un peu meilleur, mais les contraintes est monté sur un D850, mais pas sur un D810. Le change-
optiques sont telles que l’on ne peut visiblement pas faire ment de type de capteur et de définition y est-il pour
monter le niveau sans tout chambouler. quelque chose? Peut-être… mais on ne peut croire que ce
La distance de mise au point est courte à 70 mm, un peu léger gain soit lié à une qualité de fabrication plus exi-
lointaine à 24 mm. Cette remarque vaut pour tous les geante (on rappelle que ce zoom coûte 2.200 €), comme
zooms. l’affirme Nikon. L’idée est inconcevable. En plus, à partir de
Le prix étant élevé, si vous n’avez pas un besoin indis- quel numéro de série ce resserrement des exigences au-
pensable de la grande ouverture, il y a au catalogue rait-il eu lieu? Bref, nous restons toujours sceptiques face à
Canon un 24-70 mm f/4 et même un 24-105 mm f/4, stabi- ce zoom.
lisés tous les deux, dont les performances et l’agrément Ajouter la stabilisation est une bonne chose, mais c’est le
d’utilisation n’ont rien à lui envier. En plus, ils affichent des seul plus du nouveau modèle. Si vous êtes reporter, que
tarifs raisonnables. vous avez besoin de la plage 24-70 mm et de la grande lu-
minosité, il faudra faire avec les qualités, les limites et l’en-
combrement de ce zoom. Pour un amateur expert, d’autres
options (focales fixes et/ou zoom Nikon ou autres) sont
possibles pour la photo de tous les jours.

Ce zoom a pour lui d’être de la marque de l’appa- Les performances dans les angles se sont un peu
reil photo, ce qui lui assure une compatibilité to- améliorées depuis nos premiers tests, mais il ne
tale et sur le long terme. L’absence de stabilisa- convainc toujours pas. Encombrement, poids, dé-
tion rend le tarif élevé difficile à accepter, d’au- fauts optiques ne changent pas notre jugement
tant que le rendement optique n’a rien d’excep- initial: ce 24-70 mm n’est pas à la hauteur de ses
tionnel. ambitions.

Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 83


Quelques points
de différence

Joints de baïonnette Verrou sur le pare-soleil


 Les quatre zooms testés disposent d’un joint de baïonnette. Celui-ci
protège le matériel face aux entrées d’humidité et de poussière. Cette
surprotection (car le maintien en contact des deux surfaces des baïon-
nettes protège déjà bien) est un plus auquel les photographes doivent  Les zooms Canon et Tamron ont
prêter attention. Mais il faut espérer que le vieillissement des matières un verrou sur le fût qui bloque la
utilisées ne soit pas, un jour, pire que le mal. Un joint qui durcit, qui bague de variation de focale sur
craque et qui empoussière le capteur au montage peut faire pas mal de sa plus petite valeur, au maximum
dégâts et imposer un passage au SAV. de compacité donc. C’est une pro-
tection supplémentaire lors du
 À l’exception de celui du Sigma, le pare-soleil de ces zooms est équipé transport à l’épaule ou dans le sac,
d’un verrouillage. Une fois en place, il ne peut plus tourner et ne quittera même si c’est moins utile que sur
pas son logement. La lentille frontale de l’objectif est alors bien proté- un long zoom, style 150-600 mm.
gée. Il n’est pas indispensable de rajouter un filtre, si ce n’est dans les
situations à risque: poussière forte, boue, embruns.

Objectifs de marques tierces


L’effet des corrections
embarquées CANON SIGMA
 EF 24-70 mm f/2,8  DG 24-70 mm f/2,8
Un des arguments contre les ob- Raw, l’adoption d’un objectif de
jectifs des indépendants comme marque compte moins car les logi-
Sigma ou Tamron est que la com- ciels de correction prennent en
patibilité est partielle. On ne peut compte les optiques tierces.
appliquer de corrections optiques à Mais on constate parfois que
la prise de vue, alors que l’opéra- même avec un objectif de marque
tion est possible avec les objectifs indépendante, les corrections op-
de même marque que le reflex. tiques sont accessibles et actives —
L’appareil ne reconnaît pas l’objectif quand bien même l’opticien recom-
ou, s’il le reconnaît, ne possède pas mande de les désactiver. Cela est
dans sa mémoire la cartographie certainement dû au fait que, de
des défauts optiques. Les Jpeg sont plus en plus souvent, les profils de
donc moins optimisés, entachés de correction sont intégrés dans l’ob-
vignetage, de distorsion ou d’aber- jectif et plus dans l’appareil. La mise
ration chromatique. à jour des logiciels internes des ob-
Dans le cadre d’une pratique de jectifs en est la preuve.
reportage d’actualité, où il faut agir Sur le Sigma en monture Canon,
vite et où le temps manque pour un on peut corriger les défauts à la
traitement des images, l’utilisation prise de vue (voir ci-contre), mais
d’objectifs de la marque est un plus. nous ne savons pas pour combien
Idem pour le photographe qui pri- de temps. Il suffit parfois d’une mise
vilégie l’utilisation du Jpeg. Mais à jour du micrologiciel de l’appareil
pour celui qui prend son temps et pour que le bénéfice disparaisse: le
peut corriger les images en post- jeu du chat et de la souris…
traitement, Jpeg ou idéalement

84 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Technique & pratique

Efficacité de la stabilisation
La stabilisation par l’image

Afin de visualiser l’effet de la stabilisation


sur les images, nous avons photographié
avec un des quatre zooms testés (à 70 mm)
une mire à différentes vitesses avec et sans la sans stab : 1/125 s sans stab : 1/30 s
stabilisation.
La grande définition des capteurs actuels
offre des images à la résolution record. Mais
pour en profiter, il faut assurer une excellente
stabilisation de l’appareil pour éviter un mi-
crobougé qui apparaîtra sur un tirage de
grande taille. Et il faut se méfier des vitesses
que l’on pense suffisantes.
Par exemple à 1/125 s à 70 mm, on
constate sur certaines images (voir les extraits
ci-contre d’un A1) un “je-ne-sais-quoi” qui fait
dire qu’elles ne sont pas tout à fait nettes sans
la stabilisation. L’activation de celle-ci garantit
une netteté optimale à tous les coups même
à 1/125 s. Au 1/30 s, l’effet est évidemment
plus attendu et plus visible.
avec stab : 1/125 s avec stab : 1/30 s

La stabilisation par la mesure


70 mm 70 mm 70 mm

SIGMA DG 24-70 mm f/2,8 OS HSM Art TAMRON Di 24-70 mm f/2,8 VC USD G2 NIKON AF-S 24-70 mm f/2,8 ED VR

La stabilisation des zooms est très efficace: on top de la netteté. Au 1/30 s, on est flou un Ces résultats ne sont en rien des absolus.
déclenche net à tous les coups au 1/15 s à coup sur deux. Selon son habileté, le photographe peut ga-
70 mm. Sans elle, dès le 1/60 s, on note Avec le raccourcissement de la focale, on gner ou perdre une vitesse. Rien ne remplace
quelques ratés, et si on regarde à la loupe, peut gagner encore une vitesse et déclencher l’expérimentation individuelle.
dès le 1/125 s, certains clichés ne sont pas au net au 1/8 s à 24 mm.

Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 85


Faisons le bilan

La comparaison par l’image (ci-dessous) 24 mm et f/2,8, la distorsion mieux contenue Pour les images au format Raw, les logiciels
montre bien la différence entre deux généra- que sur d’autres zooms, mais quand même de traitement disposent des profils de correc-
tions de zooms transstandards lumineux. Si pas négligeable. Le défaut le plus gênant tion. Cocher une case suffit pour les objectifs
la polyvalence s’est accrue sur la version ac- tient au niveau d’aberration chromatique qui pris en compte, qu’ils soient de la marque ou
tuelle, notamment grâce à l’ajout de la stabi- va d’assez élevé à très élevé selon modèles et d’un opticien indépendant.
lisation, l’encombrement n’est plus le même focales et qui demande des prouesses pour Nos tests sont effectués avec et sans les
et les épaules des reporters souffrent plus une correction efficace… et encore, parfois corrections et nous publions systématique-
que dans les années 1990. C’est pour cela cela ne suffit pas. ment les résultats sans corrections. On voit
qu’ils n’hésitent pas à se tourner vers du ma- ainsi la performance brute des objectifs. Nos
L’apport de la photographie numérique
tériel moins encombrant, comme un hybride. commentaires s’appuient sur les résultats ob-
Mais rassurez-vous, le zoom lumineux n’est Pour compléter ces remarques, il faut préci- tenus dans les deux configurations.
pas l’unique solution pour le photographe ser que la photographie numérique a changé
aussi la donne. Les opticiens ont récupéré un Polyvalence et mythe du tout-en-un
amateur, les gammes optiques sont vastes.
peu de liberté grâce à la possibilité de correc- La plage de focales des zooms transstan-
Des centimètres et des grammes tions optiques à la prise de vue ou en post- dards s’est élargie. On a gagné en angle de
Avec l’augmentation de l’amplitude de la traitement. Il est donc possible de laisser filer champ grâce au passage de 35 à 24 mm. Un
plage de focales, qui est passée de x2 (35- quelques défauts à la conception. zoom transstandard permet de cadrer très
70 mm) dans les années 1990 à x2,5 (28- Dans les appareils, avec les objectifs de la large (groupe, paysage, architecture, etc.) et
70 mm) dans les années 2000, pour atteindre marque mère, on peut activer des profils de d’aller chercher le portrait ou un détail au
quasiment x3 avec les 24-70 mm actuels, les correction (vignetage, distorsion et aberration petit téléobjectif, et cela dans toutes les
fabricants doivent faire des prouesses pour chromatique). Les Jpeg sont alors plus “pro- conditions de lumière et sans changer d’ob-
conjuguer tous les paramètres du cahier des pres” et les objectifs paraissent plus perfor- jectif. Le photographe gagne ainsi en rapidité
charges: luminosité, plage de focales, com- mants, images à l’appui. d’action et en variété de points de vue.
pacité, qualité optique, sans oublier la moto- Le reporter peut faire l’intégralité de ses
risation silencieuse et la stabilisation. images avec ce seul objectif, alors qu’il lui fal-
Heureusement pour eux que la contrainte lait auparavant ajouter dans son fourre-tout
budgétaire est secondaire sur ces zooms… un ultra grand-angle, avec, pour être aussi
Si la polyvalence est meilleure, l’encombre- réactif que maintenant, la nécessité d’un
ment et le poids des objectifs n’ont plus rien deuxième boîtier sur lequel le monter.
de comparable. Et que dire de la discrétion. Les zooms ont facilité la pratique du repor-
Tout cela serait acceptable si les perfor- tage. À tel point que sur le deuxième boîtier, il
mances étaient excellentes, or globalement y a en alternance, et selon les cas et habi-
ces zooms sont en dessous de ce qu’on peut tudes, un télézoom 70-200 mm ou un ultra
attendre. Mais peut-on faire mieux? grand-angle type 16-35 mm plutôt qu’une fo-
Les performances optiques des quatre mo- cale fixe. Et comme ils sont stabilisés, de nou-
dèles testés sont proches: les lois de l’op- velles images sont possibles. On peut
tique sont ce qu’elles sont, les contraintes des déclencher net à des temps de pose longs et
opticiens aussi. Le vignetage est assez fort à conserver si nécessaire plus de profondeur
de champ qu’avec une focale fixe non stabili-
sée dont on devra ouvrir plus le diaphragme
pour conserver un temps de pose suffisant.
Mais si ces zooms font tout bien, ils ne font
rien très bien. Une focale fixe offrira un meil-
leur piqué et sera plus lumineuse. Ce qu’elle
perdra en polyvalence, elle le gagnera en ori-
ginalité des clichés. En plus, il n’est pas dit
qu’avec deux ou trois focales fixes on ne fasse
pas aussi varié qu’avec un ou deux zooms.
Question d’œil!
Pour un photographe qui veut le meilleur,
qui n’a pas un besoin fréquent de la grande
ouverture, c’est un équipement mixte qu’il
faut choisir. Un petit zoom, type 24-70 mm f/4
stabilisé, compact, discret et léger auquel on
ajoute une ou plusieurs focales fixes. Les fa-
bricants commençant à équiper leurs focales
fixes de stabilisation (Tamron et Canon), cette
solution prend encore plus de force.

86 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Technique & pratique
ǀ Les alternatives : le zoom f/4 ǀ

CANON EF 24-70 mm f/4 L IS USM CANON EF 24-105 mm f/4 L IS USM II


Il est compact, a Renouvelé en
peu de défauts et début d’année, ce
surtout le gros 24-105 mm a élevé
avantage d’être sta- d’un cran les per-
bilisé. Si on ajoute formances de l’an-
à ce descriptif un cien modèle (da-
prix modéré tant de 2005). L’en-
(850€), on tient là combrement est le
le zoom idéal pour même que celui du
la photo de tous les 24-70 mm f/2,8. Il
jours. perd un dia-
phragme de lumi-
nosité, mais il
monte au 105 mm
et est stabilisé. Son
prix (1250 €) est
NIKON AF-S 24-85 mm f/3,5-4,5 G ED VR plus élevé que
celui du concurrent
C’est la solution Sigma, mais c’est
compacte et écono- un Canon.
mique (500 €) pour
s’équiper d’un zoom
transstandard.
Les performances SIGMA DG 24-105 mm f/4 HSM Art
sont bonnes,
et on peut le com- Pour les nikonistes
pléter par une fo- c’est un premier
cale fixe adaptée à choix face au 24-
sa pratique. 120 mm f/4 ci-
contre. Les perfor-
mances optiques
sont très bonnes et
la finition excel-
NIKON AF-S 24-120 mm f/4 G ED VR N lente (série Art
oblige). En plus, on
Ce zoom est un très peut utiliser le dock
bon 24-70 mm et USB pour limiter les
un bon 24-120 mm. risques de défaut
Il est stabilisé et de compatibilité
son prix (1100 €) avec les futurs re-
est moitié moindre flex. Face au Canon,
que celui du les performances
24-70 mm. Le sont de même ni-
Sigma ci-contre le veau et le prix est
surclasse. moindre (800 €).

Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 87


OLYMPUS 45 mm f/1,2 M. Zuiko Pro ED
Caractéristiques
Focale équivalente 90 mm
Formule optique 14 éléments en 10 groupes
Angle de champ 27°
Ouvertures f/1,2 à f/16
Mise au point mini. 50 cm (x 0,1)
Stabilisation / Retouche du point Non / Oui
Filtre / Diaphragme ø 62 mm / 9 lamelles
Taille / Poids (avec PS) ø 70 x 85 mm / 410 g
Accessoires fournis Bouchons, pare-soleil, étui
Tarif 1.300 € (disponible en décembre)

Au 25 mm f/1,2 sorti l’an dernier en même temps que l’E-M1 II


Olympus ajoute deux focales fixes ultralumineuses: ce 45 mm
et un 17 mm de même ouverture maximale f/1,2. Le 45 mm
est un superbe petit téléobjectif à coupler aux boîtiers stabili-
sés Olympus ou Panasonic.

Ce qu’en pense la Rédac’


Les focales fixes Olympus sont toutes excellentes, surtout celles des
séries Pro et Premium. Ce court téléobjectif complète à merveille le
25 mm f/1,2 Pro et le 75 mm f/1,8 Premium. Avec cette triplette, on a dans
un encombrement assez contenu de quoi réaliser de superbes images.
Pourvu que le 17 mm f/1,2 soit aussi bon!
Ce 45 mm n’a aucun défaut, si ce n’est son prix. L’agrément d’utilisation
est excellent. Une fois monté sur un hybride stabilisé, il donne accès à des
images impossibles hier. En plus, comme les boîtiers Olympus sont dis-
85 mm 115 mm crets (inaudibles en mode électronique), les acharnés de spectacle vont
adorer. La profondeur de champ est très courte, mais plus importante
qu’avec un capteur plus grand. Parfois ça compte pour conserver un
Revue de détail temps de pose adapté à la photo souhaitée: on n’est pas obligé de fer-
En raison de sa grande luminosité, ce téléobjectif est plus mer le diaphragme. 
encombrant qu’à l’habitude pour une optique destinée aux
appareils à capteur Micro 4/3”. La luminosité a un prix: pour 1 / Sur capteur 4/3” (20 Mpix) / Olympus E-M1 II
IL de plus que le 45 mm de la page ci-contre, le poids est
multiplié par quatre. Malgré cela, il reste encore très léger.
Une fois monté sur le boîtier, l’encombrement n’est en rien
comparable au même ensemble en format 24x36.
Ce 45 mm est traité contre les intempéries et bénéficie
d’une excellente construction. La large bague de distance se
tourne facilement et elle est suffisamment freinée pour assu-
rer une bonne précision en mise au point manuelle. Vu la fai-
ble profondeur de champ, le focus peaking est un vrai plus.
Pour passer en mode mise au point manuelle, il suffit de la
tirer vers soi. L’échelle de distance apparaît alors. En mode
AF, elle ne tourne pas. La mise au point est silencieuse.
La distance minimale de mise au point est assez courte et le
Dès la pleine ouverture, le piqué est excellent au centre et mieux que très
grandissement est à x0,1. On cadre alors un champ horizon-
tal de 15,5 cm. La longueur de l’objectif ne change pas avec
la mise au point.
 bon dans les angles. En fermant le diaphragme à f/2, le champ cadré est
bien plus homogène. Le format de tirage en conditions sévères (couleur foncée)
Le pare-soleil (fourni) dispose d’un verrou pour consolider sa tutoie le A3 dès f/2,8. Si on laisse filer un peu les angles, on atteint le A3 dès f/1,4
fixation. L’objectif bénéficie sur son fût d’une touche L-Fn, qui (couleur claire).
est paramétrable. Le blocage d’AF est activé par défaut.  Olympus corrige en permanence les défauts optiques et ce n’est pas débrayable.
Les corrections sont embarquées dans le fichier Raw.
Le vignetage est corrigé par l’appareil, la distorsion aussi. L’aberration chro-
matique sera invisible sur un tirage A3.
Bilan: ce 45 mm f/1,2 offre des performances de haute volée dès la pleine
ouverture. Il n’est pas stabilisé, mais les boîtiers Olympus le sont. 

88 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Tests d’objectifs
ǀ Les produits concurrents ǀ

OLYMPUS LEICA-PANASONIC
45 mm f/1,8 42,5 mm f/1,2 Nocticron Asph OIS
Ce 45mm, moins ouvert de Ce concurrent direct est au ca-
2/3 IL, mais de prix et d’en- talogue Panasonic depuis trois
combrement bien plus réduits, ans. Ses performances sont
affiche des performances en elles aussi de haut niveau, et
retrait. Mais il reste très bon. le tarif est proche.

Ce qu’en pense la Rédac’ Ce qu’en pense la Rédac’


Ce 45mm f/1,8 est au catalogue Olympus depuis longtemps et ses Testé à sa sortie sur un boîtier de 16 Mpix, cet objectif avait impres-
performances sont très bonnes. Il marque le pas sur le modèle plus sionné par son niveau de performance. Les images sont homogènes
lumineux en mode de tirage sévère à toutes les ouvertures, mais seu- et quasi au top dès f/1,2. La construction est excellente, l’encombre-
lement aux ouvertures plus grandes que f/4 en mode tolérant. ment et le poids sont proches de ceux de l’Olympus.
Il a pour lui sa légèreté et Il offre la stabilisation — à
Caractéristiques sa compacité, sans oublier Caractéristiques l’époque de sa sortie, les
Focale équivalente 90 mm un prix plus doux. Mais il est Focale équivalente 85 mm
boîtiers Panasonic ne
Mise au point mini. 50 cm (x0,1) livré nu sans accessoires. Mise au point mini. 50 cm (x0,1) l’avaient pas. On peut main-
Stab. / Retouche du point Non / Oui Si vous avez besoin de Stab. / Retouche du point Oui / Oui tenant combiner les deux
Filtre ø 37 mm compléter un zoom trans- Filtre ø 67 mm stabilisations (au moins sur
Taille / Poids ø 56 x 46 mm / 120 g stansdard à moindre coût, Taille / Poids ø 74 x 77 mm / 425 g un boîtier Panasonic). Ce
Accessoires fournis bouchons il est idéal. Pour un adepte Accessoires fournis Pare-soleil, 42,5 mm est livré complet.
Pare-soleil LH40B optionnel (35 €) du portrait, le f/1,2 est bouchons, étui souple Son prix, très élevé, est dans
Tarif 300 € mieux adapté.  Tarif 1.300 € la norme actuelle de ce
genre d’objectif. 

/ Sur capteur 4/3” (20 Mpix) / Olympus PEN-F / Sur capteur 4/3” (16 Mpix) / Panasonic GX7

À la pleine ouverture, le Dès la pleine ouverture, le


 piqué est très bon au
centre et bon dans les angles. En
 piqué est excellent au
centre et dans les angles. En fer-
fermant le diaphragme à f/2,8, il mant le diaphragme, il progresse
monte d’un cran (excellent et très encore et atteint son maximum à
bon) et à f/4 le champ cadré est f/4. Le format de tirage en condi-
homogène. Le format de tirage tions sévères est moins important
en conditions tolérantes (couleur qu’avec l’Olympus en raison de la
claire) atteint le A3 à f/4. moindre définition du capteur du
Le vignetage, la distorsion et Panasonic. Face à un capteur de
l’aberration chromatique sont 20 Mpix, il progresserait et attein-
corrigés à la prise de vue par l’ap- drait la même taille que pour le
pareil (en Jpeg et en Raw). Ces 45 mm Olympus.
défauts sont donc négligeables. Le vignetage est fort à f/1,2,
Bilan: ce 45 mm est très bon à négligeable dès f/2. La distor-
pleine ouverture et excellent dès sion est faible et l’aberration
f/4. Si vous n’utilisez pas tout le chromatique invisible sur un ti-
temps la grande ouverture, c’est rage A3. Les résultats sont donnés
un bon choix.  sans corrections optiques.
Bilan: il est excellent et plus
homogène que l’Olympus. 
Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 89
Compact et
très performant
Le X-E, hybride compact à viseur latéral, était le
dernier Fuji non équipé du capteur 24 Mpix.
C’est chose faite, et bien faite, avec l’arrivée du X-E3.

Chez Fuji, le passage de 16 à 24 Mpix a Le X-E3 est très jusqu’à 6.400 ISO. Elles sont très fines et … tout est possible dans le menu Lec-
commencé en janvier 2016 avec le X- compact. Il a détaillées et les Jpeg idéalement optimi- ture et l’onglet Conversion Raw.
Pro2. Cet hybride haut de gamme à vi- perdu un centi- sés — comme toujours chez Fuji. Vous pouvez aussi travailler face à l’or-
mètre en lon- En mode standard, qui porte le nom
seur latéral optique et électronique est le dinateur, mais il faut savoir que les fi-
gueur par rap-
chouchou des reporters. Il délivre une port au X-E2s
d’une ancienne référence de film argen- chiers Raw de Fuji (.RAF) ne sont pas re-
qualité d’image excellente jusqu’à 6.400 qu’il remplace. tique de la marque (Provia), le contraste connus par tous les logiciels. Ceci est dû
ISO. Deuxième appareil à avoir reçu le Ce gain de place, est idéal dans les zones de moyenne et à la matrice de répartition des filtres co-
capteur 24 Mpix (en juin 2016), le X-T2 est un argument basse densités et les hautes lumières lorés placés sur les photosites. Elle n’uti-
est un hybride à viseur central qui offre la supplémentaire sont douces et progressives. On peut lise pas la structure de Bayer mais une
même qualité d’image que le X-Pro2 et pour emporter encore les adoucir en utilisant le mode répartition différente (X-Trans) propre à
un autofocus plus réactif, jusqu’à la ca- avec soi en per- DR (Dynamic Range). Son utilisation fait Fuji. Lightroom et Capture One savent
dence de 11 i/s. Ont suivi en début d’an- manence cet passer la sensibilité minimale de 200 à interpréter les données des fichiers, plu-
hybride très per- 400 ou 800 ISO selon sa force (DR200
née 2017 le X-T20 (un mini X-T2 au prix formant.
tôt lorsqu’ils sont en mode Non com-
plus abordable) et le X100F (compact à ou DR400), mais c’est à essayer. pressé. DxO Optics ne sait pas les lire, et
viseur latéral hybride). Face aux scènes très contrastées, on cela depuis le début.
Il aura donc fallu attendre près de deux peut remonter un peu le niveau des om-
ans pour voir arriver ce capteur 24 Mpix bres (ton ombre) afin de les rendre plus Autofocus réactif jusqu’à 14 i/s
dans le X-E3. Pour celui qui n’utilise pas lisibles sur le tirage — question de goût. Un bon capteur n’est rien sans un auto-
le viseur optique et cherche un boîtier Tout est possible dans les menus d’opti- focus réactif. Celui du X-E3 l’est. Il suit le
compact, ce “mini X-Pro2” est le choix misation des images. sujet à la cadence de 8 i/s (obturateur
idéal. En plus, il est moins cher. Si vous travaillez en Raw, vous pouvez mécanique) et jusqu’à 14 i/s (obturateur
revenir sur les réglages choisis à la prise électronique). Les 91 collimateurs, qui
Qualité des Jpeg jusqu’à 6.400 ISO de vue. Changer la balance des blancs, peuvent être dédoublés en 325, cou-
Grâce à ce nouveau capteur, le X-E3 l’exposition, le niveau des ombres et des vrent la quasi-totalité de l’image. Il est
propose la même qualité d’image que hautes lumières, le type de rendu: doux possible de les grouper de multiples fa-
ses frères. Les images sont excellentes (Astia),coloré(Velvia), noir& blanc (Acros) çons pour améliorer l’efficacité du suivi.

90 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Du matin au soir, le Fuji X-E3 m’a
suivi partout, accompagné du 18-
55 mm f/2,8-4 stabilisé (monté sur
l’appareil), du 23 mm f/2 (dans la
poche), d’une paire de jumelles et
d’un télézoom (dans un petit sac).
À la fin de la randonnée, toutes les
batteries étaient
vides, les
miennes comme
celles du Fuji.
Mais mes
épaules n’ont
pas nécessité de
soins particuliers.
Une belle jour-
née d’automne!

Le module autofocus travaille en mode surance d’une journée sans panne


détection de contraste sur la totalité des sèche. Même si l’accu (NPW126S,
91 collimateurs et sur les 49 centraux en comme les autres Fuji) est rechargeable
mode corrélation de phase (réactivité).
Premières journées d’automne
en USB directement dans l’appareil, ce
qui peut dépanner, Fuji fournit encore le La compacité En bref
chargeur secteur — une bonne chose. encore réduite
Mpix APS-C
La compacité de l’appareil s’avère un
gros avantage lorsqu’on part en pleine
nature, sans but précis et cum pedibus.
J’ai fixé sur le X-E3 son zoom transstan-
Par contre, un chargeur double, idéale-
ment capable de charger en simultané,
serait un vrai plus, car ici il faut
entraîne la dispa-
rition du flash
intégré — c’est à
la mode en ce
24 monture X
deux heures et demie pour faire le plein
dard 18-55 mm f/2,8-4 et mis le 23 mm d’une unité. Impossible donc de régéné-
moment. Mais
Fuji livre avec
1/4.000 s
f/2 dans la poche de ma veste. Certaines rer plus d’une batterie en une soirée. À l’appareil un
fois, j’ai complété l’équipement avec un bon entendeur! Comme c’est bientôt petit flash EF-X8 8 i/s
télézoom, qui a pris place dans le sac à Noël, si le chargeur pouvait aussi avoir capable de
dos, avec le casse-croûte. Mais j’en ai fait une prise compatible avec celle de la piloter les flashs 91 points AF
peu d’usage (du zoom pas du casse- voiture (ancien allume-cigare), cela com- distants en mode
croûte) car je trouve qu’avec le viseur la- sans fil.  14 i/s (avec AF, obtu électro.)
blerait l’utilisateur et le testeur.
téral, la prise en main d’une longue fo- Pas besoin
cale n’est pas idéale. Ce n’est que mon Ergonomie simple, menus complexes d’accessoire  Écran tactile
supplémentaire.
ressenti. Le X-E3 est, en revanche, très Si l’ergonomie du X-E3 est facile à ap-  Compact et léger
agréable à utiliser avec les petits zooms préhender (bagues de diaphragme, sé-
ou une focale fixe. lecteur de vitesse, correcteur d’exposi-
Les hybrides consomment plus que les tion), on ne peut pas en dire autant des 335 g (nu)
reflex et comme ils sont compacts, les menus, si touffus qu’il n’est pas aisé de
batteries sont petites. Glisser deux batte- retrouver une fonction. Heureusement, 1.300€ (kit 18-55)
ries supplémentaire dans le sac est l’as- My Menu existe. On peut y placer, au

Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 91


 Bruit numérique & textures
 Réactivité de l’autofocus (face à un sujet rapide) Les images sont très détaillées 200 ISO mais elles gagnent à être un
peu accentuées pour donner le meilleur. En haute sensibilité, tous les
mesurée avec le zoom Fuji XF 40-150mm f/2,8 R LM OIS WR détails sont là à 3.200 ISO. Et même à 6.400 ISO, si la scène n’est pas
• 8 i/s - obturateur mécanique trop contrastée, on constate peu de pertes.
Le niveau de bruit suit l’augmentation de sensibilité et n’est vraiment
50 45 40 35 30 25 20 15 10 5 0 gênant qu’à partir de 6.400 ISO. La réduction de bruit en mode stan-
dard (0) offre un bon compromis. La faire varier ne redonne pas de dé-
• 14 i/s - obturateur électronique tails en dessous de 3.200 ISO
La dégradation des textures est nulle jusqu’à 800 ISO, faible ensuite
50 45 40 35 30 25 20 15 10 5 0 jusqu’à 3.200 ISO. Opter pour la réduction de bruit faible conserve
plus de détails à 6.400 ISO et 12.800 ISO: ça peut dépanner.
Distance (en m) entre le sujet (lancé à 50 km/h) et l’appareil photo
Le comparatif de bruit sur tirage A2 montre que le capteur Fuji et son
La cadence en obturateur mécanique est déjà élevée. On peut encore traitement prennent un peu le dessus en hauts ISO. Le X-T20 est un peu
l’augmenter (quasiment la doubler) en utilisant l’obturateur électronique. moins performant en Jpeg, malgré un capteur de même définition.
Dans l’un ou l’autre des modes, l’autofocus suit le sujet avec facilité.
Comme souvent avec les autofocus avec mesure sur le capteur, ils Aspect des images sur tirage A2
lâchent prise plus vite lorsque le sujet est très proche.

 Précision de l’autofocus en basse lumière


LV

IL +5 IL 0 IL -4
(peu sensible) (très sensible)
200 ISO 3.200 ISO
La sensibilité en basse lumière de l’autofocus est très bonne. Le X-E3 fait le
point jusqu’à IL-1. C’est le cas de tous les appareils Fuji. Si le sujet est bien
15
contrasté, on peut encore descendre un peu la luminosité; mais si le point RB Normale (0)
Augmentation du bruit
en fonction de la sensibilité

est fait, la réactivité chute quand même. RB Faible (-4)


RB Élevée (+4)
 Accentuation - Selon réglage choisi sur l’appareil 10

-4 -1 0 +1 +2 +3 +4
5
Sans Faible Normale Forte
Les images sont peu accentuées, il est possible de pousser de quelques
0
crans dans les menus pour des tirages de petite taille. Le réglage par défaut
200 400 800 1.600 3.200 6.400 12.800 25.600 51.200
est plutôt adapté aux grands tirages où l’accentuation doit rester invisible.
Dégradation des textures

Contraste - Dans les différentes zones de l’image


en fonction de la sensibilité

 100 %
HL Gr BL 80 %

60 %
Doux Normal Fort
Le contraste en mode standard (Provia) est bon pour toutes les densités de 40 %
l’image. Les valeurs sombres (BL) sont fortes mais détaillées, les tons moyens
20 %
(Gr) bien restitués et les hautes lumières (HL) douces et progressives.
0%
200 400 800 1.600 3.200 6.400 12.800 25.600 51.200

 Dynamique en Raw selon la sensibilité Comparaison du bruit sur tirage A2 en fonction de la sensibilité
6.400 ISO Olympus PEN-F
1.600 ISO
400 ISO Canon EOS M5
200 ISO
Fuji X-T20
6 IL 7 IL 8 IL 9 IL 10 IL 11 IL 12 IL 13 IL 14 IL
La dynamique des images en Raw est très élevée.On dispose de 13,3IL à 200ISO Fuji X-E3
et de 10IL encore à 6.400 ISO. L’origine du capteur ne fait pas de doute: c’est la
signature d’un Sony. Des résultats excellents mais à moduler car Fuji a tendance à
surestimer la sensibilité (2/3 IL environ). 100 200 400 800 1.600 3.200 6.400 12.800 25.600

92 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Fuji X-E3
Fuji X-E3 Fuji X-T20 Canon EOS M5 Olympus PEN-F Sony Alpha 6500
Capteur APS-C (15,6x23,7) - 24 Mpix APS-C (15,6x23,7) - 24 Mpix APS-C (14,8x22,2) - 24 Mpix 4/3” (13x17,3) - 20 Mpix APS-C (15,6x23,7) - 24 Mpix
Processeur EXR Pro EXR Pro Digic 7 TruePic VII Bionz X
Autofocus 91 pts (49 pts phase), -3 IL 91 pts (49 pts phase), -3 IL 49 pts (contraste/phase), -1 IL 81 pts (contraste), - 4 IL 425 pts
Obturateur méca. 1/4.000 à 30 s - X=1/180 s 1/4.000 à 30s - X=1/180 s 1/4.000 à 30 s - X=1/200 s 1/8.000 à 60 s - X=1/320 s 1/4.000 à 30 s - X=1/160 s
Obturateur électro. 1/32.000 s 1/32.000 s — 1/16.000 s —
Cadence 8i/s - 14 i/s 8 i/s - 14 i/s 9 i/s 10 i/s 11 i/s
Mémoire 38 vues en Jpeg (illimitée à 8 i/s) 40 vues en Jpeg (illimitée à 8 i/s) 28 vues en Jpeg 40 vues en Jpeg 300 vues en Jpeg
tampon 22 vues en Raw 23 vues en Raw 18 vues en Raw 36 vues en Raw 100 vues en Raw
ISO (ISO étendu) 200 à 12.800 (100-51.200) 200 à 12.800 (100-51.200) 100 à 12.800 (25.600) 200 à 25.600 100 à 51.200
7,6 cm - 1,04 Mpts 7,6 cm - 1,04 Mpts 8,1 cm - 1,62 Mpts 7,6 cm - 1,04 Mpts 7,6 cm - 0,92 Mpts
Écran
fixe, tactile inclinable, tactile inclinable, tactile orientable, tactile inclinable, tactile
Électronique 2,36 Mpts Électronique 2,36 Mpts Électronique 2,36Mpts Électronique 2,36 Mpts Électronique 2,36 Mpts
Viseur
x0,62 - 17,5 mm x 0,62 - 17,5 mm - 22 mm x 1,23 - 20 mm x0,7 - 21mm
Vidéo 4K 30p - Full HD 60p 4K 30p - Full HD 60p Full HD 60p Full HD 60p 4K 30p - Full HD 120p
Divers Capteur X-Trans III, Capteur X-Trans III, Capteur stabilisé, Capteur stabilisé,
1 carte SD (UHS I), Wi-Fi, 1 carte SD (UHS I) 1 carte SD (UHS I), 1 carte SD (UHS I) 1 carte SD, Wi-Fi (NFC),
Bluetooth, USB 2, mini HDMI, Wi-Fi, USB 2, micro HDMI, Wi-Fi (NFC), USB 2, mini HDMI, Wi-Fi, USB 2, mini HDMI, Bluetooth, USB 2, mini HDMI,
micro, batterie NP-W126S batterie NP-W126S batterie LP-E17 batterie BLN-1 batterie NP-FW50
Dimensions 121 x 74 x 43 mm 118 x 83 x 41 mm 115 x 89 x 60 mm 125 x 72 x 37 mm 120 x 67 x 53 mm
Poids avec accu 337 g 381 g 430 g 427 g 453 g
Prix nu 900 € 900 € 1.000 € (M5) 1.200 € 1500 €
Prix en kit 1.300 € (18-55 XF OIS) 1.000 € (16-50 XC) 1.100 € (15-45 IS STM) 1.300 € (14-42 EZ) 2.400 € (16-70 OSS)

calme, les fonctions que l’on utilise sou- Si un sujet se présente de façon furtive
vent et les rappeler sans avoir à mémori- et que l’appareil n’est pas réglé idéale- Qualité d’image jusqu’à 6.400 ISO
ser l’endroit où Fuji les a cachées. ment pour la scène, placez le levier du Autofocus réactif et cadence de déclenchement
Une pression sur la touche MENU Q à capot sur AUTO et le X-E3 prend le Compacité et légèreté
l’arrière fait apparaître l’essentiel des pa- contrôle de tout. Il ne vous reste qu’à
ramétrages photographiques. On se dé- presser le déclencheur. C’est aussi le Menus touffus et complexes
place avec le joystick, qui sert aussi à mode idéal pour les débutants. Des Plus de flash intégré, mais flash EF-X8 fourni
bouger le collimateur AF, et on tourne la modes Scènes sont accessibles d’une ro- Autonomie (livrer deux batteries serait un plus)
molette pour faire défiler toutes les va- tation de molette.
leurs possibles du paramètre. Là encore,
si le choix de Fuji ne vous correspond
D’une génération à l’autre
pas, vous pouvez changer les fonctions Fuji vient d’ajouter aux fonctions de ses Note technique: 5/5 Coup de cœur de la rédac’: 5/5
et leur emplacement. appareils, l’enregistrement possible d’un
Raw avec le bracketing de simulation de Gestion du bruit   Qualité d’image
Le clic de la molette arrière est para-
film. Le X-E3 n’aura pas besoin d’une à 3.200 ISO sur tirage A2
métrable. Plutôt que le zoom dans à 200 ISO
l’image, j’y ai placé le blocage d’autofo- mise à jour, il en est nativement équipé.
cus (AF-L) — la position de la touche pré- Pilotage et transmission des images se Gestion
vue par Fuji, sur le repose-pouce, ne me font aisément à partir d’un smartphone. du bruit   Texture à
satisfaisait pas. En mode mise au point La connexion Bluetooth facilite la recon- sur A2 3.200 ISO
naissance mutuelle. à 3.200 ISO
manuelle, la fonction AF-L permet la
mise au point automatique par simple Le soir tombe et la luminosité aussi.
pression : vraiment pratique. Malgré la grande ouverture du 23 mm Gestion   Contraste
L’écran arrière est tactile mais fixe. La f/2, j’ai eu droit à quelques flous de de l’accentuation
fonction tactile est conservée lorsqu’on bougé pour cause de vitesse insuffi-
porte l’œil au viseur. Si le trèfle à quatre sante. Avoir un capteur stabilisé serait un  AF basse lumière
Réactivité autofocus 
touches est absent, une touchette avec vrai plus. Pourvu que la prochaine géné-
glissement vers le bas, le haut, à gauche ration en soit équipée. En attendant, j’ai
ou à droite, le remplace très bien. utilisé le zoom qui, lui, est stabilisé.
Les indications données par l’écran et Pierre-Marie Salomez
le viseur sont toujours en bas de l’image, 100 200 400 800 1.600 3.200 6.400 12.800 25.600
et elles suivent le sens de cadrage. Dia-
ble que c’est agréable! Qualité d’image selon la sensibilité

Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 93


Le X-E3 et ses concurrents ǀ Fuji ǀ

FUJI X-E3
1300 €
(kit 18-55)

C’est le boîtier le plus compact de


la gamme Fuji. Avec son capteur
24Mpix et son autofocus réactif
(14i/s), il satisfera le photographe
expert qui privilégie la légèreté du
matériel. Accompagné d’une des
nombreuses focales fixes ou d’un
zoom de la gamme Fuji, il sera très
à l’aise en reportage et intimidera
moins grâce à son viseur latéral.

Choisir un boîtier Fuji est


simple et compliqué à la
fois. Simple, car il n’y a qu’un FUJI X-T20
type de capteur (APS-C) et
tous les appareils ont la 1.000 €
même définition: 24 Mpix (kit 16-50)
(seule exception: le X-A10,
hybride entrée de gamme La fiche technique et le prix nu sont
sans viseur encore à
quasiment les mêmes que ceux du
16Mpix). On ne choisit donc
pas entre deux Fuji pour la X-E3. Pour un encombrement simi-
qualité d’image: elle est ex- laire, le X-T20 offre une prise en
cellente jusqu’à 3.200-6.400 main différente avec son viseur
ISO. Compliqué, car l’offre électronique centré. Son écran est
est variée. Mais ce n’est pas inclinable en plus d’être tactile.
un défaut, plutôt une chance
pour les photographes. Il
suffit de faire coller son
choix avec sa pratique: ap-
pareil à viseur centré (X-T)
ou latéral (X-E et X-Pro), vi-
seur électronique (tous) ou FUJI X100F 1.350 €
optique et électronique (X-
Pro et X100).
Il y en a pour tous les bud- Son objectif compact fait du X100F
gets. Le X-Pro2 et le X-T2 un excellent compagnon de tous
sont les plus chers. Le pre- les jours. Son viseur optique et/ou
mier mise sur son viseur et électronique est un vrai plus pour
le deuxième sur sa réactivité.
Ce sont les seuls à offrir un celui qui aime. Si vous êtes partisan
obturateur mécanique au d’un équipement minimaliste, il
1/8.000 s, mais tous les Fuji sera préférable au X-E3. Mais il faut
montent au 1/32.000 s en savoir se contenter du 35 mm.
obturateur électronique.
Seul vrai défaut des Fuji?
Le capteur non stabilisé.

94 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


ǀ Autres marques ǀ

CANON EOS M5
1.100 €
(kit 15-45)

L’EOS M5 est aussi performant et


compact que le X-E3 et la qualité
d’image est excellente jusqu’à
3.200 ISO. L’autofocus est réactif (4
i/s avec AF). Son écran est orienta-
ble et tactile mais il est en retrait
sur le plan de la vidéo (pas de 4K).

Dans les gammes des au-


tres fabricants, le X-E3 a de
sérieux concurrents. Actuel-
lement, seuls Nikon et Pen-
tax ne proposent pas d’hy- OLYMPUS PEN-F 1.300 €
brides. (kit 14-42)
Chez Canon, les EOS M of-
frent une qualité d’image Le capteur du PEN-F est un peu
proche avec leur capteur
plus petit, mais il est stabilisé et ses
24Mpix et disposent d’un
autofocus réactif. Comme objectifs sont encore plus compacts
chez Fuji, le capteur n’est que ceux du Fuji. La qualité
pas stabilisé. La gamme op- d’image est excellente jusqu’à
tique n’est pas très fournie. 1.600-3.200 ISO. Il rivalise en com-
Chez Sony, ce sont les pacité et en élégance avec le X-E3.
Alpha 6••• qui défendent
les couleurs des hybrides à
capteur APS-C. Ils sont très
performants, notamment sur
la réactivité de l’autofocus.
En plus du nouveau 6500,
on trouve encore le 6000 et 1.700 €
le 6300. SONY Alpha 6500 (kit 16-50)
Comme Fuji, Olympus
n’utilise qu’un type de cap-
teur (Micro 4/3”) et ses ap- Son capteur de 24 Mpix est stabilisé
pareils ont un viseur latéral et l’autofocus très réactif, mais l’Al-
(PEN) ou central (OM-D). La pha 6500 est cher. Le 6300, son
stabilisation du capteur et la
prédécesseur, est encore disponible
compacité sont deux argu-
ments forts du PEN-F. à un prix plus abordable (1.000€ en
Dans la même famille de kit). Mais si la qualité d’image est la
capteur, on peut aussi citer même, le capteur n’est pas stabilisé.
Panasonic dont le GX8 à
capteur 20 Mpix est tout
aussi performant que les
Olympus. Ils peuvent même
s’échanger leurs optiques.

Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 95


Sony RX10 IV

S’il n’en
reste qu’un…
Combiner en un seul appareil les atouts d’un reflex expert,
les possibilités d’une gamme d’objectifs et la souplesse
d’un compact… telle est la vocation du Sony RX10 IV.
Un “bridge-camera” excellent… mais à quel prix !
En quatre générations, le Sony RX10 a Autrefois réservé La saga du Sony RX10 mieux défini que sur les modèles pré-
bien changé. Le zoom est passé de 24- à un public ama- cédents, mais surtout il gagne le tactile,
teur, le bridge
Tout le monde n’ayant pas suivi la
200 à 24-600 mm et l’électronique a série des RX10 depuis le début, un un point sur lequel Sony était en retard.
été totalement revue. Ces rénovations devient “expert”
et offre des fonc- résumé des trois premières saisons Déjà importantes sur le premier RX,
en profondeur (changement de cap- tions innovantes. s’impose avant le nouvel épisode. les fonctions vidéo ont pris de plus en
teur inclus) ont permis de donner à Un boîtier plus de poids au fil des générations. Le
Le RX10 appartient à la famille des
l’appareil une vélocité sans pareille. comme le RX10 IV est doté de la vidéo 4K, du Full
bridges, ces tout-en-un reconnaissables
RX10IV s’adresse à leur zoom puissant. Mais Sony s’est HD et d’un ralenti à 1.000 i/s. La pré-
Un Cmos identique… mais différent! aux photo-
Au premier abord, le capteur est tou- démarqué dès le premier modèle des sence d’une prise micro et d’une prise
graphes qui veu-
jours le même depuis le RX10 original : lent de bonnes concurents en plaçant un “modeste” casque ou encore le crantage débraya-
un Cmos 1 pouce (8,8 x 13,2 mm) de images sans 24-200 mm devant un capteur très haut ble de la bague de diaphragme sont
20 Mpix. Ce capteur équipe de nom- avoir à s’embêter de gamme, là où les autres misaient sur autant de détails montrant que l’image
breux appareils, les compacts experts avec un appareil l’alliance zoom extrême et capteur ordi- animée est prise très au sérieux.
compliqué et naire. Le capteur 1 pouce, quatre fois L’autofocus était correct sur les deux
récents en particulier.
encombrant. plus grand qu’un Cmos de bridge clas-
Mais sur le RX10 IV, comme sur le premières versions du RX10 et très
RX10 III ou le RX100 V avant lui, il s’agit sique, offre une bien meilleure qualité rapide sur le III. Sur le IV, il est fulgurant.
d’un nouveau modèle. Les circuits d’image. Nous n’avons pas pu le prendre en
internes de ce capteur ont été repen- Le RX10 IV possède un zoom équiva- défaut, même en ambiance sombre ou
sés (ils sont en cuivre et pas en alumi- lent 24-600 mm (8,8-220 mm) bien plus face à un sujet de faible contraste.
nium comme sur un Cmos classique). polyvalent que celui du RX10 original.
Cette nouvelle architecture lui permet Le viseur électronique utilise toujours la Qualités et défauts du RX10 IV
d’être beaucoup plus rapide. La tech- dalle 2,4 Mpoints que l’on retrouve par- Le public des bridges s’est longtemps
nologie a fait ses preuves et Sony l’a tout aujourd’hui (en 2013 c’était un limité aux photographes amateurs qui
réutilisée sur le capteur 24x36 de modèle haut de gamme). cherchaient un appareil à tout faire
l’Alpha 9. L’écran arrière est inclinable, il est pour un tarif abordable. Un choix qui

96 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


La polyvalence du zoom 24-600 mm du RX10 IV permet
d’envisager des cadrages amusants. Une façon d’aborder
des sujets ordinaires sous un angle différent.

impliquait de ne pas avoir d’ambitions le RX10 IV ne fait qu’accentuer lourde-


photographiques trop élevées, car la ment la tendance.
qualité d’image était comparable à Face à un sujet bien éclairé, la qualité Le RX10 IV dis-
celle des compacts (capteur identique). pose d’un zoom
Sony RX et Panasonic FZ, ont marqué
des images rivalise avec de nombreux
reflex ou hybrides. de bonne qualité,
meilleur aux
En bref
un bond en avant sur le plan des perfor- Le zoom équivalent 24-600 mm est courtes focales
Mpix 1 pouce
mances… mais aussi sur celui du prix.
On est passé de moins de 300 € à près
de 2.000 € ; les clients pour ce type de
produit ne sont donc plus les mêmes et
très bon jusqu’à 300 mm (110 mm réels)
puis seulement bon à partir de 400 mm.
Les plus exigeants espéraient l’excel-
(classique), mais
utilisable sans
souci jusqu’à
20 24-600 mm f/2,4-4
lence sur toute la plage de focales, mais 600 mm.
1/32.000s
24 i/s
315 points AF
 AF ultra-réactif
 Écran inclinable tactile
 Wi-Fi & Bluetooth

1095 g
2.000 €
Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 97
 Bruit numérique & textures
À 100 ISO, les photos sont détaillées. L’accentuation, plutôt douce,
 Réactivité de l’autofocus (face à un sujet rapide) donne un rendu très agréable. À 3.200 ISO, la qualité d’image reste
mesurée à la position équivalent 200 mm élevée. Le traitement du bruit, assez léger, permet de conserver un as-
pect naturel. Pour autant, le bruit est quasi invisible.
Comme toujours chez Sony, le mode “RB Standard” est celui ou l’anti-
50 45 40 35 30 25 20 15 10 5 0 bruit est le plus actif. Dans ce mode, le bruit est très bien maîtrisé
Distance (en m) entre le sujet (lancé à 50 km/h) et l’appareil photo jusqu’à 3.200 ISO. À 6.400 ISO, sa présence se fait sentir.
La dégradation des textures est faible jusqu’à 1.600-3.200 ISO et plus
L’autofocus du RX10 IV, annoncé comme ultrarapide, serait capable de marquée ensuite. Le traitement du bruit est très bien mené, le mode
faire le point à 24 i/s. Notre mesure le confirme! RB Standard a un très faible effet destructif sur les plus fines textures.
Certes l’appareil est favorisé par le fait que notre sujet mobile se déplace Le comparatif de bruit sur tirage A2 montre un niveau de bruit iden-
de façon linéaire à une vitesse constante, mais c’est le cas pour tous les tique entre RX10 II et IV, tous deux très proches du FZ2000. Canon a
appareils mesurés. fait des choix différents sur le G3X avec un lissage moins prononcé.
À courte distance (moins de 3 m), l’appareil décroche: classique. Rares
sont les couples boîtier-objectif qui parviennent à descendre aussi bas.
Le RX10 IV serait probablement moins à l’aise pour suivre, à 600 mm, les Aspect des images sur tirage A2
mouvements imprévisibles d’un joueur de foot qui dribble, mais ce n’est
pas la vocation d’un tel matériel.

 Précision de l’autofocus en basse lumière


LV

100 ISO 3.200 ISO


IL +5 IL 0 IL -4
(peu sensible) (très sensible)
15
L’autofocus est sensible en basse lumière (IL +1), mais il n’atteint pas les
Augmentation du bruit

RB Standard
en fonction de la sensibilité

résultats extraordinaires de certains hybrides. On notera toutefois que même RB Off


en basse lumière la réactivité reste élevée. RB Faible
10

 Accentuation - Selon réglage choisi sur l’appareil 5


-3 -2 -1 0 1 2 3

0
Sans Faible Normale Forte 100 200 400 800 1.600 3.200 6.400 12.800
L’accentuation standard est plutôt faible, mais surtout l’amplitude est
restreinte. Le très doux (-3) reste un peu accentué et le très dur (3) est à
Dégradation des textures

peine plus accentué que la normale.


en fonction de la sensibilité

Ce choix assez inhabituel est probablement dicté par le zoom de grande 100 %
amplitude dont les performances optiques, à partir de 400 mm, sont bonnes 80 %
mais pas extraordinaires: un peu d’accentuation améliore les résultats, mais
trop ferait apparaître des artefacts désagréables. 60 %
Cette modération produit des images plaisantes. Les photographes qui ont
besoin d’une très forte ou très faible accentuation travailleront en Raw. 40 %

20 %

 Contraste - Dans les différentes zones de l’image 0%


200 400 800 1.600 3.200 6.400 12.800 25.600
HL Gr BL
Comparaison du bruit sur tirage A2 en fonction de la sensibilité
Doux Normal Fort
Canon PowerShot G3X
La gestion du contraste est classique. Les hautes lumières (HL) sont assez
douces, les gris (Gr) normalement contrastés et les ombres (BL) un peu plus Panasonic Lumix FZ2000
dures, ce qui leur donne du détail. Cette mesure a été faite en désactivant au
préalable l’optimisation dynamique (DR). L’activation de l’optimisation dyna- Sony RX10 III
mique (mode Auto ou DR1 à DR5) va surtout adoucir les hautes lumières. Les
gris moyens et les ombres voient aussi baisser leur contraste mais dans une
Sony RX10 IV
proportion moindre. Le DR Auto est un excellent choix pour la photo clas-
sique, le DR5 est à réserver aux sujets très contrastés.
100 200 400 800 1.600 3.200 6.400 12.800 25.600

98 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Sony RX10 IV
Sony RX10 IV Sony RX10 III Sony RX10 II Panasonic FZ2000 Canon G3X
Capteur 1” (8,8x13,2)-20Mpix 1” (8,8x13,2)-20Mpix 1” (8,8x13,2)-20Mpix 1” (8,8x13,2) -20Mpix 1” (8,8x13,2) - 20 Mpix
Processeur Bionz X Bionz X Bionz X Venus Engine Digic 6
Autofocus 315 pts - - 49 pts 31 pts
Obturateur méca. 1/2.000 à 30 s 1/2.000 à 30 s 1/2.000 à 30 s 1/4.000s à 60s 1/2.000 à 30 s
Obturateur électro. 1/32.000 s 1/32.000 s 1/32.000 s 1/16.000s -
Cadence 24 i/s 14 i/s 14 i/s et 5 i/s 12 i/s 3 i/s
Mémoire 270 vues en Jpeg 52 vues en Jpeg 100 vues en Jpeg
- -
tampon 114 vues en Raw 32 vues en Raw 37 vues en Raw
ISO (ISO étendu) 100-12.800 100-12.800 100-12.800 125 à 12.800 (80-25.600) 125 à 12.800
7,6 cm - 1,44 Mpts 7,6 cm - 1,23 Mpts 7,6 cm - 1,23 Mpts 7,6 cm - 0,92 Mpts 8,1 cm - 1,62 Mpts
Écran
inclinable, tactile inclinable, non tactile inclinable, non tactile orientable, tactile inclinable, tactile
Électronique 2,36 Mpts Électronique 2,36 Mpts Électronique 2,36 Mpts Non
Viseur Électronique 2,36 Mpts
x 0,7 - 23 mm x 0,7 - 23 mm x 0,59 - 23 mm option: EVF-DC1 (2,36 Mpts)
Vidéo 4K 25p - Full HD 60p 4K 25p - Full HD 60p 4K 25/30p - Full HD 60p 4K 30p - Full HD 60p Full HD 60p
Divers 24-600 mm f/2,4-4 OSS 24-600 mm f/2,4-4 OSS 24-200 mm f/2,8 OSS 24-480 mm f/2,8-4,5 OIS 24-600 mm f/2,8-5,6 IS
MaP: 3 cm (GA) et 72 cm (T) MaP: 3 cm (GA) et 72 cm (T) MaP: 3 cm (GA) et 25 cm (T) MaP mini: 3 cm (GA), 1 m (T)1 MaP: 5 cm (GA) et 85 cm (T)
SD (XC HC), Wi-Fi (NFC), USB 2, SD (XC HC), Wi-Fi (NFC), USB 2, SD (XC HC), Wi-Fi (NFC), USB 2, SD (UHS I), Wi-Fi, USB 2, HDMI, SD (UHS I), Wi-Fi (NFC), USB 2,
HDMI, Bluetooth, accu NP-FW50 HDMI, batterie NP-FW50 HDMI, batterie NP-FW50 batterie DMW-BLC12E HDMI, batterie NB-10L
Dimensions 133 x 94 x 127 mm 133 x 94 x 128 mm 121 x 88 x 129 mm 138 x 102 x 135 mm 123 x 76 x 105 mm
Poids avec accu 1095 g 1095 g 813 g 966 g 730 g
Prix 2.000 € 1.500 € 1.300 € 990 € 820 €
Bilan Cette quatrième version du Le zoom 24-600 mm est le Ce “vieux” RX10 est toujours en Par rapport au FZ1000, l’op- Le G3X n’a pas de viseur, mais
RX10 gagne une réactivité même que sur le RX10 IV. L’AF vente. Le zoom 24-200 mm peut tique et les fonctions vidéo du son zoom et son capteur 1“ le
record… mais à quel prix ! est très rapide, mais un cran en sembler étroit, mais il est bien FZ2000 ont été revues : une placent en concurrent
dessous du nouveau venu. souvent suffisant et le tarif est mise à jour modeste mais effi- direct des Sony RX10 et
Un très bon compromis. (presque) sage. cace. Un très bon choix. Panasonic FZ2000.

il faut être réaliste, les objectifs inter- pas sûr que ce genre de raffinement
changeables 16-300 mm (équivalent suffise. Le RX10 est un appareil telle- Rafale 24 i/s (avec autofocus pleinement actif)
24-450 mm) pour le format APS-C ou ment universel que, d’une certaine ma- Simple d’emploi, AF ultra-réactif, appareil performant
28-300 mm pour le 24x36 ne font pas nière, il gâche le plaisir du photographe Vidéo 4K et fonctions vidéo avancées (ralenti x40)
beaucoup mieux tout en étant bien “pur et dur”. Je m’explique. Devoir
moins polyvalents. changer d’objectif est parfois une cor- Tarif à la limite du dissuasif pour un bridge-camera
Depuis quelques années, l’optique a vée, mais cela peut aussi devenir une Autonomie de 350 vues seulement
fait d’incroyables progrès, mais cer- source de plaisir. Face au sujet, avant de Efficace mais pas “sexy” et vraiment massif
taines limitations subsistent. Nonobs- photographier, on se pose la question
tant, le zoom du RX10 IV, associé aux rituelle: 18-55 ou 55-200 mm? Avoir à
traitements informatiques du boîtier, choisir permet de se sentir un peu plus Note technique: 5/5 Coup de cœur de la rédac’: 3/5
permet d’obtenir de très bons résultats. aux commandes. Avec un bridge, les
Ce n’est pas parfait, mais aucune autre prises de décision existent aussi, mais Gestion du bruit   Qualité d’image
solution ne fait aussi bien pour un si fai- elles n’ont pas la même saveur. Elles se à 3.200 ISO sur tirage A2
limitent à tourner une bague ou à pous- à 200 ISO
ble encombrement. Et même en accep-
tant de doubler ou tripler le volume, au- ser un curseur. Gestion
cune autre solution n’est aussi univer- Dans la catégorie des tout-en-un, l’effi- du bruit   Texture à
selle et qualitative que le RX10 IV. cacité prime… quitte à ce que ces ap- sur A2 3.200 ISO
pareils — toujours plus polyvalents, plus à 3.200 ISO
Comme toujours avec les bridges,
l’autonomie est réduite (350 vues). Au- légers, plus simples d’emploi — appa-
tre défaut du RX10 IV : la richesse des raissent comme des jouets. Jouet de Gestion   Contraste
menus (jusqu’à 14 pages par rubrique !) luxe en ce qui concerne le RX10 IV ! de l’accentuation
ne facilite pas la navigation. Pascal Miele
Réactivité autofocus  AF basse lumière
Est-ce suffisant • Confidences…
pour convaincre les experts? L’attribution du Coup de cœur final a suscité un
L’envie de Sony de séduire un public vif débat au sein de la rédac’. En cours de test, et
d’experts est visible à certains détails, après de longues hésitations, la note est tombée
comme la bague de diaphragme à l’an- de 4 à 3 cœurs. 2.000 €, soit le double d’un 100 200 400 800 1.600 3.200 6.400 12.800 25.600
cienne, crantée par tiers. Mais il n’est Panasonic FZ2000, est-ce bien sérieux ? Qualité d’image selon la sensibilité

Chasseur d’Images Décembre 2017 #ci399 99


Olivier Anrigo

Impressions de spécialiste

GH5/EOS-1DX “J’étais très enthousiaste à l’idée de

Duel dans le désert


couvrir cet événement. Plus qu’une
simple course, le Silk Way Rallye est
une aventure sillonnant la Russie,
le Kazakhstan et la Chine, trois pays
totalement différents sur le plan des
coutumes comme sur celui des pay-
sages. Les rencontres humaines
L’été dernier, Olivier Anrigo a couvert un rallye-raid. et le décor à couper le souffle font de
Rien d’étonnant pour un photographe professionnel… cette course une expérience unique.
M’étant documenté avant le départ,
sauf qu’il est parti avec un double équipement: Panasonic comme je le fais pour tout reportage,
Lumix GH5 et Canon EOS-1DX II. Il nous explique les raisons je savais que ma tâche serait ardue”.

de ce choix et tire les conclusions de cette expérience.

S
uivre un rallye-raid est éprouvant d’abord pour réaliser des images. D’une part, comme je traite des sujets variés, actualité,
pour le reporter professionnel car, j’étais en commande pour un portfolio de sport, événements, etc., je suis amené à utili-
comme les concurrents, il a une obli- huit pages sur Sébastien Loeb à paraître ser des appareils différents. La vidéo fait de
gation de résultat: il doit raconter en dans L’Équipe Mag au mois de juillet. Je de- plus en plus partie aussi des demandes aux-
images les événements grands et petits qui vais donc être très attentif à tous les faits et quelles il faut répondre. Le matériel néces-
jalonnent le parcours. Si en plus il multiplie gestes du nonuple champion du monde des saire finit par prendre de la place et le trans-
les équipements photographiques avec rallyes durant cette aventure. port devient plus compliqué.
l’idée de tester leurs possibilités sur un ter- D’autre part, je devais couvrir la course Pour un rallye-raid le poids du matériel est
rain de jeu aussi exigeant que la steppe et le dans son intégralité pour E.P.A. (European limité et on peut vite atteindre cette limite si
désert, la sortie de route n’est pas loin… Mais Press Agency - www.epa.eu), agence de on additionne équipements photo et vidéo.
certains sont joueurs et ont le talent et l’expé- presse télégraphique internationale qui enri- Pour les avoir utilisés je connaissais les per-
rience pour relever le défi. Ainsi, l’été dernier, chit quotidiennement sa banque d’images formances des appareils Panasonic de la
Olivier Anrigo a décidé de couvrir la Route pour ses clients presse et Internet du monde série GH en vidéo, mais je ne savais pas ce
de la Soie 2017 avec deux Canon EOS-1DX II entier. Ce détail impliquait de transmettre dont ils étaient capables en photo. Du coup
et deux Panasonic Lumix GH5. chaque jour mes images, et ce même dans je me suis demandé si, pour réduire le poids,
les conditions difficiles qui m’attendaient… la solution n’était pas d’emporter que ce ma-
Chasseur d’Images — Es-tu parti suivre cette
course avec comme seule intention le test Pourquoi as-tu ajouté une contrainte maté- tériel-là, compact et léger. En raison de mes
du matériel? rielle à cet emploi du temps déjà chargé? commandes, je ne pouvais pas prendre ce
Olivier Anrigo — Non, bien sûr (ndlr — Ouf, Je suis comme tous les photographes, je risque, alors j’en ai pris un autre, plus limité,
sinon on ne sert plus à rien!), j’allais sur place cherche à diversifier ma production et en emportant pour une fois, en plus de mes

100 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


L’avis du pro

Canyon d’Urumqi, désert de Gobi, Chine

EOS-1DX habituels, des Panasonic GH5,


pour tester leurs aptitudes en photo Silk Way 2017 : la Route de la Soie
d’action. La marque était, en plus, très
intéressée par mon expérience. La Silk Way est une course de rallye-raid qui se déroule sur le continent asiatique. La sep-
Une fois sur place, je me suis rapide- tième édition a eu lieu du 7 au 21 juillet 2017. La compétition a mené les concurrents de
ment aperçu que je pouvais alterner les Moscou à Xi’An en traversant trois pays: Russie, Kazakhstan et Chine. Elle a été remportée
journées de prise de vue avec les uns en catégorie voiture par Cyril Despres et David Castera sur Peugeot 3008 DKR.
ou les autres, les Panasonic se révélant
très efficaces en photos d’action.
La Silk Way c’est:
Pour honorer tes commandes, tu n’as
pas été gêné par le fait que les images 9600 km parcourus, dont
ne sont pas toutes faites avec le même 4094 km de spéciales
matériel? chronométrées,
Non, les agences nous font confiance 14 étapes, 385 véhicules,
et c’est le résultat qui compte, pas les 35 nationalités (pilotes),
moyens pour les obtenir. De toute 143 représentants des
façon, j’ai travaillé en Raw + Jpeg pour médias, 6 avions et
pouvoir corriger les différences de 6 hélicoptères et…
rendu au cas où. Mais les Jpeg sont 1 seul jour de repos.
bien optimisés par les deux marques.
Avec les Panasonic je travaillais en Raw

Chasseur d’Images #ci399 - Décembre 2017 101


4/3 et Jpeg 3/2 car je n’étais pas habitué aux
proportions du capteur 4/3”, mais je me suis
aperçu après coup, qu’il y avait certaines
images qui passaient très bien en format 4/3,
plus carré.
La définition des capteurs — de 20 Mpix
dans les deux cas — est suffisante pour obte-
nir des images bien résolues.
Les zooms utilisés sont très performants
dans les deux marques. Le seul qui ne m’a
pas pleinement convaincu est le 8-18 mm Pa-
nasonic. Mais avec les 12-35 et 35-100 mm,
la barre est très haute. Chez Canon, les 16-35
et 70-200 mm sont des incontournables pour
ce genre de travail.
Les capteurs sont de taille différente, qu’en
est-il de la montée en ISO?
C’est le point que je souhaitais valider. Pa-
nasonic m’avait prévenu que l’appareil ris-
quait d’atteindre plus vite ses limites qu’un
reflex à grand capteur. Images à l’appui, je
peux dire que jusqu’à 1.600 ISO, c’est excel-
lent — et c’est déjà très bien. Au-delà, cela
commence à moutonner.
En sport automobile c’est important d’avoir
une bonne montée en ISO pour pouvoir lais-
ser filer un peu la sensibilité et conserver des
temps de pose courts. Les véhicules passent
vite et le 1/1.000 s est le minimum. Si en plus
la luminosité de la scène est réduite, cela se
complique encore. Même si je préfère tou-
jours travailler à la sensibilité la plus basse
possible, des restes de “mon éducation à
l’image” de chez Reuters.
Avec un grand capteur, c’est plus facile.
Jusqu’à 6.400 ISO, le Canon est très perfor-
mant. Mais lorsqu’on connaît les limites de
son matériel, on sait d’avance s’il sera adapté
ou pas à la prise de vue que l’on souhaite et
(Suite P.107)

À gauche,
en haut et au milieu –
Étape 7, Urdzhar-Karamay.

“Les traversées de rivière


sont toujours spectaculaires.
Pour figer l’action, il faut
déclencher avec un temps
de pose court: 1/2.000 s.”

Ci-contre –
Étape 1, Moscou-Cheboksary.

“La pluie nous a accompa-


gnés durant toute la course.
Bains de boue garantis!”

102 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


La Silk Way d’Olivier Anrigo

“L
e départ est donné le 7 juillet à Moscou sous la pluie,
une pluie qui d’ailleurs ne nous quittera quasiment
jamais, sauf certains jours où la température atteint
des records (45°C). Dès les premières étapes sur le sol
russe, je comprends à quoi ressemblera mon quotidien
pour les semaines à venir: une course perpétuelle.
L’anticipation et la récolte d’informations sont les clés de
la réussite pour un tel reportage. La veille de chaque spé-
ciale, nous faisons un point avec Maris, mon chauffeur let-
ton (l’homme à la barbe à papa), pour élaborer le plan-
ning du lendemain. Celui-ci nous sert à déterminer un
spot pour les clichés, en tenant compte de l’heure à
les photographies. Au troisième jour de course, nous quit-
laquelle les premiers équipages y passeront. Anticiper le
tons les rivières et les forêts de Russie pour les terres plus
passage de Sébastien Loeb est un vrai challenge. Cela
arides du Kazakhstan. Les jours se suivent, on prend le
nous oblige à partir chaque jour aux aurores, entre 4h et
rythme, mais parfois un imprévu compromet la suite du
5h du matin (ce qui nous laisse 2h à 4h de sommeil par “Plus on avance
reportage. Par exemple, à notre arrivée au bivouac de
nuit). Je comble mon déficit de repos comme je le peux,
Semey (étape 5, Kazakhstan), nous subissons une sou- dans la course, plus
le plus souvent durant les trajets en voiture, quand ces
daine tempête de pluies diluviennes. Je suis alors sous la
derniers rendent la chose possible!
Nous roulons chaque jour entre 600 et 900 km pour
tente dédiée à la restauration, à 60 mètres de la tente de je me rends compte
presse où se trouve mon matériel. En toute honnêteté, je
atteindre le bivouac suivant. Plus on avance dans la
pense n’avoir jamais couru aussi vite! Heureusement, j’ai
que la réussite de ce
course, plus je me rends compte que la réussite de ce
reportage dépendra également de la condition physique
récupéré mes boîtiers sains, saufs et secs alors que toutes reportage dépendra
les tables alentour étaient déjà inondées. Je n’ai pas man-
de chacun. On ne peut pas sortir indemne d’un tel péri-
qué de remercier ma bonne étoile! également de la
ple. Il faut prendre soin de soi. Malgré tout, la majorité
des personnes présentes sur notre bivouac itinérant
Nous sommes à mi-course, le Kazakhstan est derrière condition physique
nous et le désert de Chine est pour demain. Allongé sur le
seront malades plusieurs jours — j’en ferai partie. Une
tarmac pour gagner quelques minutes de sommeil, je de chacun. On ne
seule journée de repos est prévue. Ce n’est pas beaucoup,
repense aux derniers événements et surtout à l’abandon peut pas sortir
mais elle fait un bien fou!
de Sébastien Loeb sur accident. Heureusement que j’ai
Le temps de vie au bivouac est compté lui aussi car une indemne d’un tel
déjà engrangé pas mal d’images et que je n’ai pas tout
fois rentré de la journée de prise de vue, je dois décharger
misé sur les rotations en hélicoptère de la deuxième périple. Il faut pren-
les cartes mémoire sur l’ordinateur, trier les photos, éditer
semaine de course. Photographiquement, cela reste frus-
celles retenues, les légender pour enfin les transmettre. dre soin de soi.”
trant. Il me manquera certains plans que seul l’hélicoptère
Simultanément, il faut aussi ne pas oublier de recharger
pouvait permettre. Ce sont les aléas du sport! Le reste du
les batteries de la journée. Ce n’est qu’après avoir accom-
temps sera donc consacré uniquement au suivi de la
pli toutes ces tâches que je peux penser à prendre une
course pour EPA, avec encore de belles images à la clé,
douche, me restaurer et dormir deux ou trois heures.
notamment des autres Peugeot 3008.”
La variété des paysages est une mine inépuisable pour

Chasseur d’Images #ci399 - Décembre 2017 103


16 juillet, Urumqi, Chine. La course attaque le
désert. Lors de cette neuvième étape, un évè-
nement va bouleverser les plans d’Olivier.

“P
our la plupart des pilotes, c’est ici que la pour le duo de champions. L’aventure s’arrête à Concernant ce 16 juillet, la meilleure analogie Départ de la
course commence réellement. Sébastien mi-parcours pour Sébastien Loeb. est celle du reportage sur un match de boxe qui première étape
Loeb et Daniel Elena, du team Peugeot Ne comptant pas que sur les belles images se termine au bout de 30 secondes par KO… et “C’est l’image
Dakar 2008, sont en tête avec une belle avance. promises par le désert, je m’étais appliqué, jour qu’il faudra tout de même illustrer! classique par
excellence, mais
Ils seront les premiers, comme souvent, à ouvrir après jour depuis le début de la course, à respec- Dans le cadre d’un portrait pour la presse elle est
le bal de la première spéciale dans le désert. ter mon cahier des charges pour le portfolio du magazine, il n’y a pas que des images spectacu- incontournable.
Cette position n’est pas dénuée de risques, celui pilote. Heureusement ! Si tel n’avait pas été le cas, laires à produire, il faut aussi retracer le quotidien On sent dans les
de prendre le mauvais chemin, de perdre du je serais rentré bredouille. Là encore, cela prouve du champion (au bivouac, dans les villages, etc.), yeux de
Sébastien toute
temps…il faut faire la trace! Contre toute attente, l’importance d’organiser son travail. Il ne faut pas ne pas oublier de varier les approches (plans la concentration
après quelques heures dans les dunes chinoises, hésiter à faire des images dès que l’occasion se larges, plans serrés, images graphiques) et tenir du pilote qui va
Sébastien et Daniel ont un accident spectaculaire. présente, ne jamais remettre à demain. Et comme compte d’une mise en page future (double page, s’élancer.”
Le tonneau, dont ils sortent sains et saufs, ne leur la course n’est pas que dans les cockpits, je devais cadrage vertical, horizontal, gauche, droite) dont
permettra pas de repartir. Après seulement être à 100 % tout le temps, tout en m’économi- on ignore tout. C’est stressant mais terriblement
quelques heures dans le désert, c’est déjà la fin sant car nul n’est à l’abri d’un passage à vide. motivant, et l’expérience aide à gérer.”

104 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Impressions de spécialiste
“La difficulté est
de produire des
images variées en
sachant que l’on a
qu’un passage par
jour du bolide
devant l’appareil.”

“Il faut faire


avec les aléas
météorologiques.
Le bleu n’a pas
toujours été au
rendez-vous sur la
Silk Way, mais ce
n’est pas pour me
déplaire. Les ciels
lourds, orageux
enrichissent
certaines images.”

“Plus l’approche est variée, plus le reportage sera complet et intéressant.


Évidemment, il y a les images incontournables, celles que l’on ne doit pas rater,
et puis il y a les inattendues, offertes par la magie de l’évènement. Il faut donc être
toujours aux aguets. Cela demande de la concentration et c’est épuisant.”

La Silk Way de Sébastien Loeb

Chasseur d’Images #ci399 - Décembre 2017 105


Étape 8, Karamay-Urumqi.
“Les dunes gagnent du terrain… bientôt le désert “.

Canon EOS-1DX Mk II

Dans le
fourre-tout
d’Olivier
Anrigo

Panasonic GH5
Olivier a partagé son temps entre deux équipements montée en sensibilité excellente jusqu’à 1.600 ISO, l’er- titution des couleurs et des détails est parfaite. Je n'ai
de marques différentes (Canon et Panasonic), mais com- gonomie bien adaptée à une pratique de la photo d’ac- pas été surpris par leur efficacité.”
portant chacun deux boîtiers et deux zooms: “C’est très tion où il faut agir vite et changer souvent les réglages.
polyvalent, et on échappe aux changements d’objectifs L’encombrement réduit et le poids léger des hybrides Détail du matériel emporté par Olivier
dans un environnement hostile.” Pour éviter le mélange Panasonic sont un avantage dans l’espace exigu d’un • 2 Canon EOS-1 DX Mk II, un 16-35 mm f/2,8, un 70-200 mm
des genres, il partait un jour en Canon et l’autre en hélicoptère. En outre, ils ont des fonctions inédites qui f/2,8, un multiplicateur 1,4x (qu’il n’a finalement pas utilisé),
Panasonic: “La décision se prenait au feeling.” apportent des plus.” des batteries supplémentaires.
L’attente et l’inquiétude d’Olivier étaient grandes sur Évidemment, les boîtiers Canon ont confirmé leur • 2 Panasonic Lumix GH5 et leur poignée, un 8-18 mm f/2,8-4,
l’aptitude des Panasonic à répondre à ce style de repor- excellence pour le reportage sportif : “Ils sont extrême- un 12-35 mm f/2,8, un 35-100 mm f/2,8 et un 12 mm f/1,4
tages, où les boîtiers pros, typés action, règnent en maî- ment agréables à utiliser, avec une prise en main ferme (appréciable au bivouac), des batteries supplémentaires.
tres. Dès les premiers jours de course, iI a été rassuré et et sûre malgré le poids, une cadence d'image élevée et Nous n’avons volontairement pas indiqué le matériel utilisé
agréablement surpris: “L’autofocus est très réactif, la un suivi de l'autofocus absolument irréprochable. La res- pour chacune des photos publiées.Saurez-vous les différencier?

106 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


(Suite de la P.102)
on trouve des solutions.
Grâce à la compacité des GH5, j’ai pu met-
tre dans mon fourre-tout, en plus des deux
zooms, un 12 mm f/1,4 qui m’a été bien utile.
Avec lui, je gagne deux valeurs d’ouverture
de diaphragme sur les zooms; cela com-
pense les ISO. Et le tout reste léger et discret.
Côté Canon, le 16-35 mm f/2,8 a été parfait
pour les illustrations au bivouac (mécani-
ciens, paysages, ambiances, etc.). Ces op-
tiques à grande ouverture f/1,4 et f/2,8 sont
idéales pour rester dans des ISO exploitables
en condition de faible luminosité.
On sait que les hybrides consomment plus
avec leur viseur électronique, as-tu eu des
problèmes d’autonomie?
Non, j’avais dans la poche de mon gilet ou
dans le sac une batterie supplémentaire, et
cela pour les deux types de configuration.
Mais je n’en ai jamais eu besoin. La poignée
du GH5, avec sa deuxième batterie, aug-
mente l’autonomie; et si la vidéo est grosse
consommatrice de courant, le GH5 reste
assez sobre en mode photo.
Hormis le format du capteur, plus carré,
quelles ont été les nouveautés pour toi?
Si j’avais déjà utilisé un viseur électronique
en vidéo, en photo je n’avais pas pratiqué
souvent. Je m’en suis servi, mais je n’ai pas
trouvé mes marques: l’impression d’une dis-
tance, d’un manque d’engagement dans
l’image… et le rendu me semblait moins pré-
cis, moins fin que sur l’écran arrière.
J’ai d’ailleurs plutôt utilisé et apprécié ce
dernier, il est orientable et tactile. Dans les
espaces réduits comme le cockpit d’un héli-
coptère c’est un gros plus. D’habitude, œil au
viseur, il faut surveiller en permanence l’hori-
zon de l’image sous peine de travers. Et
même en procédant ainsi, il y en a. En ca-
drant avec l’écran arrière, j’ai beaucoup
mieux contrôlé. Peut-être le fait de voir la
ligne d’horizon réelle en plus de celle ca-
drée. J’ai compensé sans m’en apercevoir:
vraiment bien.
Autre point intéressant, le capteur est stabi-
lisé et c’est une vraie aide au cadrage. Sur le
Canon ce sont les objectifs qui sont stabili-
sés. Un système très efficace aussi.
J’ai apprécié la fonction tactile. D’un doigt
je pouvais indiquer l’endroit de la mise au
point, la jante avant par exemple, et le suivi
de sujet maintenait le point. Je pouvais ca-
drer au mieux et déclencher ensuite. L’auto-
focus est très réactif. Sur les rafales je n’ai pas
eu beaucoup de déchets.
La cadence de déclenchement est très éle-
vée sur le Canon (14 i/s), mais le GH5 avec
ses 9 i/s fait le job aussi. On a le 1/8.000 s sur
les deux appareils.
J’ai découvert, utilisé et apprécié le mode
Photo 6K du GH5. Je plaçais l’appareil à ras
du sol sur un petit trépied, effectuais une
pré-mise au point, et quand le véhicule ap-
prochait, je déclenchais la rafale et me
concentrais avec l’autre appareil sur un ca-

107
drage différent. Ensuite, il fallait évidemment
choisir dans la séquence à 30 i/s la meilleure
image. C’est parfois long, mais ça occupe
pendant la liaison vers le bivouac. Ce mode
m’a bluffé, je vais approfondir son utilisation.
À voir les images, les conditions météorolo-
giques ont été variées. L’idéal pour un test.
Comment se sont comportés les appareils?
Je n’ai eu aucun souci. L’utilisation de deux
appareils avec deux zooms évite les change-
ments. Il y avait de la boue et de la poussière,
mais je n’ai pas nettoyé souvent les capteurs.
Les molettes, crantages et autres pièces
mobiles des appareils, comme l’écran arrière
orientable du Panasonic, ont encaissé la
pluie, la poussière, le chaud sans flancher…
Mieux que moi!
Le bilan semble positif…
Oui, tout à fait. Avec les Canon les images
sont assurées dans toutes les conditions de
lumière plus facilement qu’avec les Panaso-
nic où il faut parfois surveiller les ISO, mais la
compacité et l’agrément d’utilisation d’un
GH5 sont à prendre en compte. Si les hauts
ISO s’améliorent, il a vraiment sa chance —
d’autant qu’il est trois fois moins cher.
Sur les Canon comme sur les Panasonic,
l’ergonomie est bien pensée. On trouve tout
à portée de doigts. Il y a de nombreux bou-
tons paramétrables sur le Panasonic, il suffit
de choisir celui dont l’emplacement nous
semble le plus pratique. Non vraiment, ces
deux appareils conviennent parfaitement à la
pratique de la photo d’action.
Il reste des sports, comme le football, où
les longs télés et les gros boîtiers sont en-
core de mise — et avec raison — mais les pe-
tits hybrides compacts commencent à pou-
voir se frotter à la photo d’action et ils appor-
tent de nouvelles façons de photographier.
Propos recueillis par
Pierre-Marie Salomez
Retrouvez le photographe sur www.olivieranrigo.fr

À gauche, en haut —
Étape13, Alxa Youqi-Zhongwei.
“La course se fait aussi à deux, de
manière à venir au secours des
coéquipiers en cas de
mésaventure.”

Olivier Anrigo, photographe multicarte Ci-contre —


"Après avoir parcouru 40 km de
Son père Bernard, photographe pro, (Afrique, Europe, cercle polaire, etc.), à dunes en voiture dans des
l’initie très jeune au maniement des la suite desquelles il décide de dévelop- conditions périlleuses pour nous
comme pour le matériel, je
appareils photo. La passion de l’image per une activité de formations de pho- cherchais les meilleurs spots en
grandit au point qu’une fois adulte, tographie animalière en conditions de attendant le passage des premiers
Olivier en fait à son tour sa profession. safari au Kenya et en Tanzanie. pilotes."
Sa rencontre avec Éric Gaillard, pho- Depuis quelques années, différents
tographe chez Reuters, constitue un fabricants collaborent avec le photo- Page de droite —
© Jérôme Bourret

tournant dans la carrière d’Olivier qui graphe: son expertise et ses retours de Étape 9, Urumqi-Hami.
intègre alors les équipes de l’agence de terrain sur le matériel, notamment lors “Faire la trace, une sensation
presse internationale. de ses voyages, sont très appréciés. d’immensité et un sentiment de
Passionné de nature et de photogra- Olivier continue aussi à couvrir le liberté…”
phie animalière, il entreprend plusieurs sport et l’actualité pour des agences et
expéditions autour de la planète médias, comme EPA ou L’Équipe.
L’avis du pro

109
Un photographe qui Stéphane Hette, Ghislain

Le Nikon D850
découvre un nouvel Simard et Nicolas Meunier.
appareil, surtout s’il s’agit Les deux premiers sont des
d’un modèle haut de adeptes de la macro aux

sur le terrain
gamme comme le D850, approches très différentes,
se sent tel un enfant devant le troisième travaille avec
ses jouets le matin de Noël. des modèles. Tous ont en
Puis, très vite, arrive le commun d’utiliser le flash,
moment où il songe à la mais chacun exploite cet
responsabilité qui lui éclairage de façon bien
Présenté en détail dans nos précédents numéros, incombe: ce jouet devra particulière, ce qui rend
le D850 a franchi brillamment l’étape du CI-Lab. se transformer en outil et d’autant plus intéressants
produire des photos pour leurs commentaires.
Mais comment ces résultats se concrétisent-ils sur le magazine. Les présentations sont
les images? Pour le savoir, nous avons demandé à Nous avons confié le faites, place maintenant
D850 à trois nikonistes aux images et aux
trois photographes habitués du matériel Nikon de avec lesquels nous impressions de terrain.
mettre le nouveau reflex à l’épreuve du terrain. collaborons régulièrement: Pascal Miele

Morgane
Flash Profoto A1
avec gélatine
bleue. Le mé-
lange d’éclai-
rage urbain
orange et de
lumière de flash
bleue donne
un contraste
de couleurs aux
effets très
graphiques.
 24 mm f/1,8,

à f/5,6,1/40s,
800 ISO

Modèle :
Morgane
(sur Instagram :
momopassmo)

110 #ci399 - Décembre 2017


Nicolas Meunier
En mode, la tendance actuelle est aux éclairage naturels, les
flashs ne sont plus la source principal mais viennent peaufiner
la lumière naturelle ou renforcer l’ambiance… sans la dénatu-
rer. Une façon de travailler qui impose de monter en ISO afin
d’exploiter la lumière disponible.
Les images de Nicolas bénéficient souvent d’une post-pro-
duction musclée : ombres remontées de 3 ou 4 IL, clarté qui
dépasse 100 % ou contraste maxi sur certaines zones. Or, ces
traitements génèrent des artefacts ou du bruit dès que l’on
monte en sensibilité. Avec son D810 il récupère facilement
des informations dans les ombres, beaucoup moins dans les
hautes lumières. Et il n’est pas question de dépasser 200 ISO.
La dynamique et les hautes sensibilités du D850 s’annon-
çant excellentes, un test en situation difficile s’imposait. Deux
nouveaux outils ont été utilisés : le D850 donc et le Profoto A1,
un flash de studio forme “cobra” à la puissance limitée mais
qui permet d’être mobile et produit une belle lumière.
Les images ont été réalisées en fin de journée et à la nuit
tombée. Il a donc fallu s’accommoder de la faible lumière am-
biante, des ombres denses et parfois des éclairages publics
violents. Ce type de conditions demande de la mobilité (d’où
l’intérêt d’un équipement léger) et de la réactivité. Après la
séance façon Blade Runner, Nicolas a ainsi repéré un tunnel
routier baigné d’une lumière orange. Couplant un flash bleu à
l’éclairage ambiant, il réalise l’image désirée en quelques mi-
nutes. Une photo toute simple qui finalement ouvre ce dossier !
En attendant que la nuit tombe, Nicolas examine les pre-
miers Raw sur l’ordinateur. Les images fourmillent de détails.
Même à 800 ISO les ombres remontent facilement, et les cou-
leurs ne bavent pas malgré les gélatines très saturées… Le
D850 semble supporter les mauvais traitements infligés par le
photographe, le test peut donc être poussé plus loin !

Première séance :
façon Blade Runner

“M
e voici à la Défense avec le D850, un 24 mm f/1,8 AFS et
deux assistants. L’un porte un Profoto B2 en bandoulière
(250 joules, 1,6 kg), l’autre le nouveau Profoto A1 (75
joules, 560 g). Le B2 est équipé d’une gélatine rose et le A1 d’une
bleue. Pas de modeleur encombrant ni de pied: mobilité et discré-
tion sont de rigueur.
Notre première destination : un escalator en aluminium très gra-
phique mais aussi très… mobile ! Morgane, notre modèle, se place
sur une marche, tournée vers nous. Je me mets à genoux tandis
que, quatre marches plus bas, les assistants installent leur flash à
droite et gauche.
Je photographie à 800 ISO, en rafale lente, pendant toute la durée
du déplacement.
Nous recommençons l’opération une petite dizaine de fois. Je
découvre qu’il faut absolument utiliser une carte XQD si on veut un La nuit est tombée, nous nous installons près d’une large enseigne
boîtier réactif car même avec une SD rapide, l’affichage des images couverte de leds. La mesure de lumière sur le panneau lumineux
sur l’écran arrière se fait lentement. donne 800 ISO, f/5,6, 1/100 s. Les ombres sont légèrement débou-
Examinées depuis l’écran du boîtier, les photos montrent une large chées par le Profoto A1 équipé de sa gélatine bleue. Trois minutes et
plage dynamique : reflets spéculaires sur l’aluminium, ombres très quelques rafales plus tard, nous avons nos photos.
denses… Je croise les doigts pour maîtriser tout cela quand je Les leds roses percent sous la chevelure blonde de Morgane, il faudra
serais devant l’ordinateur ! prendre garde aux hautes lumières au moment de la retouche.” 
#ci399 - Décembre 2017 111
Seconde séance : façon comics

“P
ar rapport à la première séance,le setup est inchangé,sauf la lité.Rattraper les hautes lumières devient simple,je gagne environ
gelatine du B2 qui passe au jaune.Le but est que Sandrine, 1,5IL.Ouf,les cheveux blonds de Morgane devant les leds sont saufs !
dans le rôle de Silk (personnage des comics Spiderman),sem- Remonter les ombres de plus d’1 IL fait apparaître du bruit, mais
ble être éclairée par la lueur des immeubles.À 200 ISO,sans trépied, ramené à une taille de tirage courante, il disparaît vite: le bénéfice
le décor sera sous-exposé d’environ 2 IL qu’il faudra récupérer en post- des 45 Mpix.” 
production.
Le “secret” de ce type d’image est simple: pour
conserver l’ambiance nocturne, les flashs doi-
vent être sur les côtés ou très haut. Cela permet
de bien dessiner la silhouette du sujet. Placés
dans l’axe de l’appareil, les flashs agiraient
comme des phares de voiture qui hurleraient
“lumière pas naturelle”.
La fine trame de la combinaison de Sandrine,
associée aux lumières rasantes, est un très bon
test pour le D850. Sur certaines images un léger
moiré apparaît, qui, heureusement, se gomme
en post-production.
L’exceptionnelle dynamique du D850 permet à
200 ISO de faire ressortir tous les détails des
immeubles dans le lointain, mais le bruit monte
Modèle :
Sandrine
aussi… à l’impossible nul n’est tenu!
(sur Facebook : À 800 ISO, les progrès sont énormes par rapport
Image brute Image après traitement
EkidnaCostumes) aux appareils que j’ai utilisés avant à cette sensibi-

112 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Nicolas Meunier

#ci399 - Décembre 2017 113


Ghislain Simard
Quittons la Défense pour le sud-est de la France où Ghislain L’obturateur électronique
a lui aussi confronté sa pratique au D850. Certaines Ghislain a une prédilection pour le flash, dont il se sert pour
caractéristiques, déjà présentes sur les récents Nikon (le figer les mouvements rapides du sujet davantage que pour
passage du réglage ISO côté déclencheur par exemple), lui l’éclairer. L’obturateur électronique, par son silence, sa réactivité
étaient familières, mais il a découvert d’autres points, l’écran et la possibilité d’accéder à des temps d’obturation courts, l’in-
orientable en particulier. S’il n’a pas exploité cette possibilité téresse donc au plus haut point… sauf que la version présente
— “sans doute par manque d’habitude” —, il admet qu’elle sur le D850 est limitée et n’offre pas toutes ces caractéristiques.
doit être utile en macro, son domaine de prédilection. Un premier signe a alerté Ghislain: les dénominations alam-
C’est sur sa “montagne favorite”, à cinq minutes de son biquées, “mode silencieux” et “déclenchement en visée écran
domicile, et par un magnifique soleil d’automne que Ghislain silencieux”, montrent que Nikon n’est pas particulièrement à
a testé le D850, couplé au 105 mm macro. l’aise avec le dispositif.
Au bout de quelques photos, un premier constat Le mode silencieux est associé au Live View, le déclenche-
s’impose: “Le viseur est superbe, meilleur même que celui ment intervient alors sans bruit ni vibration. C’est utile avec cer-
du D5! Il ne lui manque qu’un dégagement oculaire un peu taines vitesses d’obturation critiques pour tirer le meilleur d’un
plus important pour être parfait… En regardant mes premiers capteur qui ne pardonne rien. Les ennuis arrivent quand on
clichés, je me familiarise avec l’écran tactile. La navigation est cherche les temps de pose courts, une fonction présente sur
simple et intuitive, j’apprécie particulièrement de zoomer des hybrides à 700 € mais absente chez Nikon.
dans l’image par une double touche sur l’endroit à agrandir”. Un autre manque attriste Ghislain: “J’aurais aimé pouvoir

Le focus stacking : un must pour la macro !

“U
n des premiers sujets que je photographie est une cocci- au point entre 2 et 4 permet un travail de grande précision. Pour la photo
nelle, immobile, posée sur des petites fleurs sèches typiques Une fois les photos prises,je les ai assemblées avec le logiciel Heli- de coccinelle de la
de l’ambiance d’automne qui règne autour de moi. con Focus.Comme souvent avec ces fonctions spéciales, il faut pren- page de droite, la
Je choisis un point partiellement dégagé afin de jouer avec les flous. fonction prise de
dre garde à ne pas exagérer l’effet car on tombe vite dans la carica-
Pour que l’effet soit graphique, je ne dois pas fermer le diaphragme vue avec décalage
ture.Tout est affaire de dosage. Le cliché de la coccinelle montre que de mise au point a
au-delà de f/11. Le grandissement élevé (1:2) produit une profon- le stacking peut passer au second plan, pour se mettre au service du été utilisée. Elle est
deur de champ très limitée, si limitée que les élytres du petit coléop- rendu d’image. réglée de la façon
tère ne peuvent pas être totalement nets. De plus, on ne distingue La fonction prise de vue par décalage de mise au point dispose de suivante :
plus bien la tige qui porte la coccinelle. C’est la quadrature du cercle : deux autres paramètres que je n’ai pas activés ici. Le premier com-  nombre de dé-

je veux de la profondeur de champ sur mon sujet, mais pour préser- pense l’exposition afin d’uniformiser tous les clichés de la séquence. clenchements : 20 ;
ver l’ambiance floue je ne dois pas trop fermer le diaphragme. Le second active le mode silencieux. L’appareil n’utilise alors plus  largeur du

La petite coccinelle doit savoir que je suis en train de tester le D850 et l’obturateur, la séquence de photos est enregistrée dans un silence décalage : 2 ;
que l’appareil dispose d’une fonction qui va résoudre mon problème :  intervalle entre
total et sans aucune vibration. C’est magique… tant qu’on n’a pas
la prise de vue avec décalage de mise au point (ou focus stacking). les vues : 1 s (afin
besoin du flash. de laisser le temps
Cette fonction permet d’automatiser un mode opératoire qui existe En effet, la mauvaise surprise est que l’utilisation de l’obturateur aux flashs de se
depuis bien longtemps. Le but est de prendre une série de photos électronique ne permet pas la mesure des éclairs des flashs en TTL. recharger) ;
avec un décalage progressif de la mise au point, les différentes Dommage, on va devoir travailler avec le flash réglé en manuel…  mode silencieux :
images sont ensuite assemblées afin d’étendre la mise au point artifi- même pas ! La synchro-X n’est pas active non plus. off (l’obturateur
ciellement. Ici, j’avais besoin de reconstituer une profondeur de Chez Nikon,le flash et l’obturation électronique électronique est
champ virtuelle d’un centimètre environ afin d’avoir la tige,l’insecte et sont incompatibles.”  incompatible avec
les fleurs sèches nets. le flash).
De nombreux paramètres doivent être réglés pour le focus stacking. Cette fonction ne
peut être utilisée
J’ai décidé de prendre 20 photos à f/11, en laissant entre chaque dé- qu’avec l’appareil
clenchement un intervalle d’une seconde afin que mes flashs aient le sur pied et face à
temps de recycler. Le paramètre le plus délicat à ajuster est celui de la un sujet parfaite-
largeur du décalage de mise au point. Il s’agit en ef- ment immobile.
fet d’un coefficient relatif (échelle de 1 à 10) et pas
d’une valeur absolue. La notice explique que le dé-
calage est uniquement fonction de la focale de l’ob-
jectif… Heureusement, c’est faux ! Le rapport de re-
production et le diaphragme, qui conditionnent la
profondeur de champ, sont pris en compte. L’expé-
rience vécue avec la coccinelle m’a montré qu’un décalage de mise

114 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Coccinelle immobile parmi les fleurs fanées
J’ai profité des tiges enchevêtrées pour créer un
flou harmonieux autour de l’insecte. Pour obtenir
ce rendu, je ne pouvais pas fermer le dia-
phragme au-delà de f/11. Alors, impossible
d’avoir coccinelle, fleurs et tige toutes nettes.
Pour cela, il me faudrait une profondeur de
champ de plus d’un centimètre, impossible à ob-
tenir au grandissement 1:2 utilisé pour cadrer le
petit coléoptère. Voilà l’occasion rêvée de tester la
fonction Focus shift photography.
Je vais pouvoir prendre automatiquement une
série de vues en décalant progressivement la
mise au point. Pour cette image, 20 photos ont
été assemblées avec Helicon Focus.
 Nikon D850, AFS VR 105 mm f/2,8 G Micro,

rapport 1:2, 1/250 s à f/11, 4 flashs.

#ci399 - Décembre 2017 115


éteindre l’écran et laisser l’appareil miroir relevé et obturateur
ouvert prêt à déclencher… Ce n’est pas possible. Pour attendre
le bon moment, on est contraint de laisser chauffer le capteur ce
qui consomme de l’énergie.”

L’absence de flash intégré


Certains photographes se félicitent de l’absence de flash in-
tégré, Ghislain les rejoint sur un point: “Je préfère un prisme
protégé par un capot tout métal plutôt qu’un flash minuscule
qui éclairera mal mes clichés”. Mais dans le même temps il ap-
précie qu’un flash intégré puisse commander à distance, et
sans accessoire, des flashs déportés.
L’absence de flash intégré aurait été largement compensée
par une commande radio (système utilisé par le SB-5000) inté-
grée au boîtier, mais bien entendu, ce n’est pas le cas. Le pilo-
tage distant d’un SB-5000 passe par l’accessoire radio qui s’ins-
talle sur la prise 10 broches. Or, Ghislain utilise cette prise pour
commander le boîtier lors de ses séances macro… Raté, il fau-
dra choisir entre le flash et la commande filaire!
Sur ce point, sa conclusion est simple: “Avec le D850, oubliez
le SB-5000 et préférez l’occasion. Un vieux flash SB-800 de 2004
est pleinement compatible avec le D850.”
Les photos de cet article ont été réalisées avec un module
SU-800 installé sur la griffe du D850, qui pilotait des cobras SB-
910 et des flashs macro SB-R200. Un équipement qui fournit,
avec un maximum de souplesse, la meilleure lumière possible
au capteur ultra-défini du D850.
Ce petit papillon, un souci
45 Mpix de haut vol! (Colias croceus), réalise un
Celles et ceux qui ont eu la chance de voir les photos de looping comme s’il partici-
Ghislain tirées en grand format savent qu’il place la barre haut pait à un meeting aérien or-
en matière de piqué. Donc quand il dit: “J’ai été impressionné ganisé dans les teintes de
par la qualité des images produites par le Nikon D850”, la l’automne.
Le 400 mm f/2,8, utilisé ici à
phrase est lourde de sens!
f/5,6 et à sa distance de mise
Avant d’aller sur le terrain, il a pris quelques photos au 50 au point minimale, donne
mm f/1,4 G. Sur l’écran de l’ordinateur, à 100 %, les images tout son potentiel face au
faites à grande ouverture l’ont déçu… pour autant elles étaient capteur de 45 Mpix.
parfaitement exploitables en tirage. Mais le niveau d’exigence Le niveau de détail obtenu
de Ghislain est tel qu’il est passé au 60 mm macro. Sa conclu- est tel que, malgré le
sion? “Ça déchire grave!” cadrage large, on distingue
les écailles sur les ailes.
Précisons qu’il a effectué sa sortie terrain avec des optiques Les nervures des feuilles
Nikon de premier choix: les 60 et 105 mm macro, le PC-E 24 sont elles aussi restituées
mm f/3,5 (excellent à courte distance), le 200 mm f/2 et le 400 avec une grande finesse.
mm f/2,8. “Avec ces objectifs de rêve, le Nikon D850 procure un Nikon D850, AFS VR 400 mm
niveau de détails sans précédent. De plus, il n’est pas nécessaire f/2,8 G (x 0,18), à f/5,6,
d’accentuer beaucoup les images nativement très fines. Je 1/250 s, 4 flashs SB-910
n’avais jamais obtenu ce niveau de qualité en 24x36. Pour véri- (durée d’éclair : 1/32.000 s)
fier la capacité du nouveau capteur à gérer une dynamique
étendue, j’ai travaillé sur des scènes en fort contre-jour. Dans
toutes les situations que j’ai testées, les résultats sont toujours
très bons.” Et le photographe de conclure: “Pas de doute
possible, le capteur rétroéclairé de 45 Mpix du nouveau boî-
tier écrase les générations précédentes.”

“L’absence de flash intégré


aurait été compensée par une
commande radio…”

116 #ci399 - Décembre 2017


Ghislain Simard

D850 et 400 mm f/2,8

“J
’ai rapidement eu le sentiment que la finesse des l’étroit plan de netteté du 400mm. En agrandissant
images du D850 et les flous d’arrière-plan d’un l’image, on découvre les plus fins détails des
téléobjectif à grande ouverture devaient se nervures des feuilles en contre-jour. Sur le papillon
marier à merveille. La chance était avec moi puisque figé en vol par les flashs,
j’ai profité de quelques journées bien ensoleillées d’oc- on distingue les fines
tobre pour photographier un papillon en vol devant écailles des ailes.
des feuilles automnales éclairées en contre-jour. Pour obtenir plus de
La poignée MB-D18 s’impose pour manipuler le détails, il aurait fallu que
couple D850 & 400mm f/2,8 car le boîtier semble je travaille avec un moyen
minuscule derrière l’énorme télé! format, c’est-à-dire un boî-
J’ai trouvé plusieurs spécimens de soucis, un petit tier dix fois plus cher que
papillon jaune qui vole jusqu’en fin de d’automne le D850… et qui m’aurait
dans le sud-est de la France. L’un d’eux m’a fait un privé de l’effet produit
cadeau en réalisant un passage sur le dos juste dans par le 400mm.” 

#ci399 - Décembre 2017 117


Stéphane Hette
Cap à l’Est à présent, pour savoir ce que pense Stéphane
Hette du Nikon D850 après quelques jours d’utilisation.
L’idée de départ était de confronter le petit nouveau au
“vieux” Nikon D3X (10 ans d’âge) que Stéphane utilise tous
les jours. Elle est vite tombée à l’eau. Non seulement
doubler les images est compliqué, surtout quand les
insectes deviennent rares, mais la vérité éclate rapidement:
les 45 Mpix du D850 écrasent les 24 Mpix de l’ancêtre… le
contraire aurait été étonnant!
La confrontation aux oubliettes, Stéphane se concentre sur
le D850. Il a derrière lui une longue pratique des reflex Ni-
kon, il est donc en pays de connaissance: “Je glisse une carte
dans le boîtier et je retrouve mes marques immédiatement.”
En revanche, certaines fonctions absentes du D3X, comme
l’écran orientable ou même le Live View, lui sont totalement
étrangères. Il ne les utilisera pas du tout durant sa prise en
main. Il reste un inconditionnel du viseur et se félicite de la
qualité de celui du D850: “Il est ultralumineux et le grossisse-
ment élevé facilite la mise au point manuelle, j’obtiens des
photos nettes à f/2 ou avec des bagues-allonge.”
Laissons le temps au temps. Un jour Stéphane verra l’inté-
rêt de l’écran orientable et du Live View, ne serait-ce que pour
photographier les insectes en contre-plongée au ras du sol.
Espérons seulement qu’il n’attende pas d’être rattrapé par le
grand âge pour se pencher sur la question!

Confort d’emploi
Au rayon des petits détails ergonomiques qui lui plaisent,
Stéphane cite le verrouillage de la molette de sélection de
mode. Une protection contre les changements intempestifs
qui surviennent parfois avec le D3X. Équipé de sa poignée, le
D850 est confortable. La prise en main rappelle alors celle
des boîtiers monoblocs. Stéphane en arrive même à regret-
ter que cette poignée ne soit pas directement intégrée au
boîtier. On sent ici son attachement à l’ergonomie très étu-
diée du D3X.

“J’ai retrouvé mes marques


immédiatement”

Graminée
(fétuque, probablement Festuca arundinacea)
Avec les bagues allonge, à f/9, le bokeh est as-
sez exceptionnel et la précision telle que l'on
voit parfaitement le filet liant chaque anthère,
formant les étamines. On distingue aussi la
structure quadrillée de l'anthère où logeaient
les grains de pollen.
La macro est un domaine où, en un millimètre,
tout change d’une image à l’autre.
 Nikon D850, 60 mm Macro AFD

+ 3 bagues-allonge, f/9, 1/200 s, 64 ISO


Flashs : SU-800 + 9 SB200R

118 #ci399 - Décembre 2017


En haut – Ci-dessus –
Libellule écarlate Punaise nébuleuse
Ce vieux mâle vit sans doute ses derniers jours, il était parmi les der- Quand les journées refroidissent, certaines punaises se rapprochent des
niers à voler au-dessus de la mare où j'ai coutume d'aller aux libellules habitations et trouvent refuge sur un mur, une porte ou dans l'espace
comme certains vont aux champignons. Grâce à la large couverture AF, entre la fenêtre et le volet. Elles sont alors assez calmes, ce qui facilite la
j'ai pu cadrer l'insecte sur la branche de chèvrefeuille exactement prise de vue.
comme je le souhaitais, sans devoir changer de cadre ou faire une
mise au point manuelle. Un réel confort ! Ci-dessus, à gauche –
 D850, 60 mm Macro AFD + 3 bagues-allonge,
À f/25, avec les bagues-allonge, le rostre apparaît distinctement ainsi
f/22, 1/250 s, 64 ISO que de nombreux autres détails. Au milieu, à f/ 9, c'est la finesse des
Flashs: SU-800 + 9 SB200R ailes qui se dévoile. À droite, juste avant l'envol, la scène est parfaite-
ment restituée jusque dans la texture des ailes.
 Même matériel, avec et sans bagues-allonge, f/9 à f/35, 1/250 s, 64 ISO

#ci399 - Décembre 2017 119


Dans un autre registre, il salue la présence de deux loge-
ments de carte mémoire mais regrette les deux formats diffé-
rents: “Pourquoi un nouveau format de plus? Avec ce système
on n’a jamais la bonne carte ou le bon lecteur.” Sur ce point,
on peut difficilement lui donner tort: sauf à posséder déjà un
D5, le nikoniste se retrouve à devoir gérer un format de carte
mémoire supplémentaire.

Face aux images


Adepte de la prise de vue au flash, une des rares pratiques
photo où l’on a parfois trop de lumière, Stéphane apprécie la
présence des 64 ISO. L’autofocus répond également à ses
attentes: “Non seulement il est précis, mais comme les colli-
mateurs couvrent plus de surface de l'image, je peux soigner
mes cadrages tout en conservant l’autofocus.”
Notre testeur note également “la souplesse du déclen-
cheur et la douceur d’amortissement du miroir”. Voilà qui
devrait éviter les flous de bougé qui arrivent de temps en
temps à cause de vibrations mal compensées. “Même avec
les tigres du platane, qui ne mesurent que 5 mm de long, à
main levée et malgré la bague-allonge, je n’ai pratiquement
pas eu de flous de bougé.”
Toujours au sujet du déclenchement, il souligne sa faible
latence: “Indispensable pour capter les insectes en vol.”
La résolution des images est telle que Stéphane fait des
découvertes: ”Je peux voir des détails de structure d'écaille
ou d'aile que je n'avais jamais observés jusqu'à présent. Les
45 mégapixels du capteur sont réellement incroyables”.
Sur le terrain, et même à la maison, la qualité de l’écran
arrière et la simplicité d’emploi du zoom (grâce à l’écran tac-
tile) sont eux aussi appréciés. Ils participent grandement au
confort d’emploi du D850.
Un dernier détail a séduit Stéphane: l’efficacité du net-
toyage de capteur. “Ne trouver que quatre taches sur une
photo prise à f/22, voilà qui est agréable!” La macro à faible
ouverture devant un fond blanc ne pardonne rien, et une
poussière invisible dans d’autres circonstances prend ici une
importance démesurée.

“Deux formats de cartes mémoire ?


Comme ça, on n’a jamais
celle qui convient !”

Détail agrandi de la photo ci-contre –


Diptère sur dactyle
J’ai cueilli cette mouche de la famille
des tachinaires sur un dactyle aggloméré.
Je la voyais depuis plusieurs jours,
mais elle décollait à mon approche.
La rosée matinale l’ayant quelque peu
endormie, j'en ai profité pour
la photographier.
 Nikon D850, 60 mm Macro AFD,

f/22, 1/250 s, 64 ISO


Flashs : SU-800 + 4 SB200R

120 #ci399 - Décembre 2017


Stéphane Hette
L’avenir lui appartient
Le bilan est plus que positif, mais Stéphane garde la tête
sur les épaules. L’heure de la retraite n’a pas encore sonné
pour le D3X, il attendra que celui-ci tombe en panne pour
songer à le remplacer par un D850.
À l’issue de cette triple prise en main, les avis de nos “tes- Détail agrandi de la photo Ci-dessous –
teurs” se recoupent. Tous soulignent l’incroyable définition Piéride du chou et punaise nébuleuse
du capteur et la très bonne réactivité du boîtier. Ensuite, cha- Même à f/10, le modelé de la plante est particu-
cun s’est attaché aux détails propres à sa pratique. Stéphane, lièrement bien rendu. Les poils du papillon, tout
qui travaille à main levée, aurait aimé retrouver l’ergonomie comme les écailles des ailes, sont parfaitement
d’un boîtier monobloc. Ghislain, qui utilise souvent des visibles. Au passage, on se rend compte que la
temps de pose très courts est déçu par l’obturateur électro- punaise a elle aussi du poil aux pattes… et au
nique et la façon dont sont pilotés les flashs. Enfin, Nicolas, menton? La rencontre n'a duré qu'une seconde.
qui pousse les fichiers dans leurs retranchements, note que Le papillon s'est envolé dès que la punaise l’a
l’on gagne en dynamique… mais qu’il reste encore une touché.
 Nikon D850, 60 mm Macro AFD,
bonne marge de progression!
f/10, 1/200s, 64ISO
Flashs: SU-800 + 9 SB200R
Stéphane remercie Jean-François Cart et Frédéric Hendoux pour
l’aide apportée à l’identification de certaines espèces.

“Grâce aux 45 millions de pixels,


j’ai découvert, sur mes photos,
des détails que je ne voyais pas à l’œil nu”

#ci399 - Décembre 2017 121


Test PHOTOphone

HUAWEI Mate 10 Pro Huawei Mate 10 Pro,


taille réelle, en prise de
vue classique. La grille

Le meilleur pour l’image d’aide au cadrage évite


les horizons penchés.
Ci-contre, image 20 mpix
(5.120 x 3.840), à
f/1,6, 1/1000 s, 100 ISO,
Deux objectifs Leica Summilux, deux capteurs 12 et 20 mégapixels, depuis un appareil en
vol (environ 100 km/h).
un zoom numérique, une ouverture de f/1,6, un bokeh contrôlé Le paysage n’est pas le
par un système d’intelligence artificielle… pas de doute, Huawei sujet favori du 10 Pro
mais il s’en sort bien.
sait parler aux photographes ! Reste à savoir si le ramage se La richesse de détails
rapporte au plumage et c’est ce que nous avons voulu savoir en du feuillage est une
épreuve redoutable pour
testant, quelque temps avant sa sortie, le nouveau Mate 10 Pro. la compression Jpeg.

A
u moment où les débats font rage En quelques années, Huawei a construit une coque silicone transparente adaptée à
sur les raisons d’aimer ou de fuir son image en surfant sur la réputation de ses formes, n’altérant pas son look et, atten-
les smartphones à plus de 1000 €, son partenaire Leica et sur la vague noir et tion rare, fournie d’origine. Elle assure une
Huawei arrive avec un modèle en blanc. On a vu de belles expos dans les ga- excellente protection des deux objectifs
forme de consensus, le Mate 10 Pro. Écran leries réputées et on trouve désormais des contre les empreintes et les rayures.
Oled 6”, encombrement raisonnable, proces- Huawei dans les poches de grands photo-
Esthétiquement, l’appareil est sans sur-
seur Kirin 970 avec intelligence artificielle et, graphes. Le Mate 10 Pro s’inscrit dans cette
prise. Les fabricants s’observent et se co-
surtout, de nouvelles ambitions en photo lignée, reprend la recette du système bi cap-
pient tellement que leurs modèles finissent
grâce à une caméra associant deux objectifs teur/bi objectif, mais se plie aux tendances
par tous se ressembler. Le dos en verre et
Leica et deux capteurs 12 et 20 mégapixels. du moment, qui veulent que les écrans
l’écran aux bords arrondis sont enchâssés
Alors que Samsung et Apple tentent de sé- soient toujours plus grands dans des appa-
dans un cadre métallique qui assure la rigi-
duire les geaks à coups de reconnaissance reils si possible plus petits (!) mais aussi, plus
dité: l’ensemble est étanche, parfaitement
faciale ou d’émojis adoptant le faciès de leur rapides, plus autonomes et plus conviviaux.
assemblé et la prise en mains est agréable,
maître, Huawei s’adresse aux photographes Le changement dans la continuité…
bien plus que celle des Galaxy Note 8 ou S8
avec d’autres arguments: zoom x 2 sans C’est en pleine guerre Samsung Galaxy dont la courbure est telle qu’on ne sait plus
perte, images 5210 x 3840, possibilité d’en- Note 8 contre iPhone 8 ou X que le Huawei comment les cramponner sans déclencher
registrer en mode RAW, objectif à grande Mate 10 Pro est arrivé à la rédaction, avec des actions intempestives. Ici, aucune
ouverture permettant de gérer le bokeh et presque un mois d’avance sur sa date de touche physique en façade, mais un écran
mode pro pour prendre le contrôle de tous commercialisation: chouette, on aura le panoramique aux proportions inhabituelles
les paramètres de prise de vue. temps de bien le tester! Dans son coffret, (18h9) qui remplit 81 % de la surface et déli-

122 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Huawei Mate 10 Pro

vre une image excellente. La résolution


n’est pas au niveau de certains concur- 12 + 20 = 20… millions de pixels
rents (2160 x 108, soit 402 ppp donc
mieux que les iPhone 8 et 8+), l’image Huawei reprend sur le Mate 10 Pro une solution qui a fait le succès de ses modèles haut de
est fine, correctement contrastée et la gamme précédente : un module photo constitué de deux objectifs Leica Summicron f/1,6
chromie est bonne. Logique pour un de 3,95 mm (l’équivalent d’un grand angle 27 mm) associés à deux capteurs différents, de
écran Amoled. Rendu modifiable via 12 et 20 mégapixels.
les Paramètres, c’est en mode FHD+
avec température de couleur par dé- Cette configuration particulière lui permet de
faut que l’affichage est le meilleur pour réaliser des photos noir et blanc d’excellente
un usage photo. qualité, mais aussi d’offrir, en couleur, une réso-
lution maxi de 5120 x 3840 mpix, soit la baga-
Le Mate 10 Pro tourne sous Android telle de 20 millions de pixels.
8 avec une surcouche Huawei plus dis- Huawei exploite cette “double caméra” pour
crète que celle de Samsung; du coup, zoomer, jusqu’à un rapport de x2 maxi, soit
à la mise en route, l’appareil semble l’équivalent d’un objectif de 52 mm, sans perte
pauvre à un habitué du iPhone. Une de qualité… mais en mode 12 mpix. On peut
fois la logique Android assimilée et la zoomer au-dela, mais il s’agit alors d’un reca-
personnalisation terminée, l’outil de- drage numérique et la qualité s’en ressent.
vient plus complet et fonctionnel, en
restant dépourvu des derniers gadgets

Chasseur d’Images #ci399 - Décembre 2017 123


à la mode. Ici, pas de recharge par induction, ce cerveau embarqué, c’est en mode prise nuscule et d’un objectif de très courte focale
pas de reconnaissance faciale, mais un clas- de vue. Dès que l’on vise une scène, le 10 rendait l’autofocus inutile, l’hyperfocale et la
sique capteur d’empreinte digitale placé au Pro l’analyse, détecte le type de sujet et faible définition faisant le reste. Mais à me-
dos, sous l’objectif (un poil trop près, d’ail- adapte ses réglages en conséquence. Ainsi, sure que les objectifs et les capteurs se sont
leurs, gare au doigt sur la lentille!). il ne photographiera pas de la même ma- améliorés, la nécessité d’une mise au point
nière un texte, un portrait et un paysage. plus fine est apparue. En adoptant un Sum-
Faute de fonctions ludiques, Huawei privilé-
milux de 27 mm ouvrant à f/1,6, Huawei a
gie deux caractéristiques qui devraient plaire Au début du test, nous avons choisi de réa-
une obligation de résultat et il lui faut donc
aux pros: l’appareil accepte deux cartes SIM liser nos images en laissant le Mate 10 Pro se
un autofocus rapide, précis et capable de lo-
et sait gérer deux abonnements , ce qui peut débrouiller seul. Surprise agréable en voyant
caliser le sujet principal dans l’image. Ce
être utile pour un usage mixte. Autre innova- qu’une note manuscrite est bien interprétée
dont le 10 Pro s’affranchit très bien. L’utilisa-
tion, un mode station de travail permettant, comme du texte, qu’il sait distinguer un chat
teur garde la possibilité d’indiquer lui-même
si on le connecte à un grand écran, de simu- d’un chien, des fleurs et des feuilles et qu’il
la zone à prendre en compte, tant pour l’ex-
ler le comportement d’un ordinateur de bu- identifie une cuisse de canard aux girolles
position que pour la MAP) d’un simple “tap”
reau à mi-chemin entre station Chrome et comme de la nourriture! Comme c’est bluf-
sur l’écran tactile. Mais il peut, ensuite, passer
Windows. Une ouverture intéressante pour fant, on a essayé de le piéger… et nous y
en mode créatif et jouer sur la profondeur de
les nomades, mais qui manque encore de sommes arrivés: le tartare de saumon dans
champ; c’est le rôle du mode grande ouver-
développements avant que le smartphone une assiette fleurie a été confondu avec des
ture dont l’effet est spectaculaire, puisqu’il
puisse se substituer à un ordinateur portable. fleurs, le 10 Pro n’a pas fait la différence entre
noie le fond dans un flou plutôt esthétique.
des noix et une allée de graviers et il n’a pas
IA : l’intelligence artificielle su nous dire si le coprin chevelu est comesti- Attention: nous entrons dans le domaine
prend le pouvoir ble ou non. Un jour, peut-être! de l’image calculée et, ici, l’optique et le logi-
ciel travaillent main dans la main sans que
Dans sa communication, Huawei insiste sur Au-delà de l’aspect ludique, la reconnais-
l’on sache exactement qui fait quoi. Le résul-
les vertus de son processeur et présente le sance du sujet choisit les paramètres (vitesse,
tat est souvent heureux, mais on n’est jamais
Mate 10 Pro comme un smartphone doté sensibilité, mise au point) les mieux adaptés
à l’abri de quelques surprises: ainsi, sur nos
d’une intelligence artificielle (IA). La pro- au sujet, ce qui est une excellente chose
photos aériennes, il nous est arrivé de voir
messe est belle, mais difficile à démontrer pour un smartphone conçu pour photogra-
apparaître des barres floues sans raison ap-
car l’IA est, par nature, discrète et travaille phier les bons moments de la vie sans se
parente. Visiblement, le 10 Pro avait
dans l’ombre. Les ingénieurs expliquent que soucier du moindre réglage. confondu notre château et ses fenêtres avec
le système devient plus intelligent à mesure
Bokeh et gestion un visage aux grands yeux!
qu’on l’utilise, qu’il veille à ne pas solliciter
inutilement la batterie et que c’est grâce à du flou d’arrière-plan Mode portrait. L’écran annonce: Permet de
tout cela que l’appareil est si véloce. Le 10 prendre des photos style Leica avec des ef-
Deux icônes, dans la marge gauche, inté-
Pro est effectivement très réactif et offre une fets d’embellissement et bokeh”. J’ignore s’il
ressent le photographe créatif…
navigation fluide; mais ne nous demandez s’agit du style Leica ou de mon charme natu-
pas de dire ce qui est lié à l’IA et ce qui est… Mode grande ouverture. Les premiers pho- rel (!), mais je me suis trouvé très beau en me
naturel! D’autant que tout dépend des appli- tophones n’avaient aucun système de mise “selfiant” ainsi: peau de bébé, pas de cernes
cations. Le seul moment où l’on voit poindre au point: la combinaison d’un capteur mi- ni de rides, l’effet d’embellissement est bien

Du iPhone X au Huawei Mate 10 Pro En un seul tableau, les performances des quatre meilleurs smartphones
photo actuels, comparés sur neuf critères de qualité : Exposition-contraste,
Couleur, Autofocus (vitesse & précision), Texture, Bruit (grain), Artefacts,
Les performances PHOTO comparées Flash, Zoom, qualité du Bokeh.
des quatre meilleurs smartphones actuels Ces évaluations résultent de mesures et des tests perceptuels DxO Mark.
Elles mettent en lumière points forts et points faibles de tous ces modèles.
Huawei Mate 10 Pro Le Huawei Mate 10 Pro domine le iPhone X pour le rendu des couleurs et
Samsung Galaxy Note 8 l’autofocus. Il est pratiquement à égalité pour l’exposition, le contraste, les
Apple iPhone 8 Plus textures, le bruit et le flash. Il est en léger retrait pour la beauté du bokeh.
Apple iPhone X Il est battu par tous ses concurrents pour le zoom.

124 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


Ci-dessus, détail
extrait d’un agran-
dissement format
60 x 80 cm.

là, mais un peu musclé tout de même. Pour Le photographe ne souhaitant pas s’en re- gèrement accentués, les tons chair des por-
un rendu plus naturel et un résultat mieux mettre aux décisions de l’intelligence artifi- traits semblent un peu lissés et roses, telles
contrôlé, l’expert aura intérêt à passer en cielle a tout loisir de passer en mode pro des images optimisées pour plaire au grand
mode Pro. pour imposer ses choix: type de mesure public. L’expert, soucieux de couleurs fidèles,
(spot, sélective ou intégrale), sensibilité (50 à de rendu naturel et préférant doser lui-
En glissant le doigt vers la gauche, on ac- 3200 ISO), temps de pose (30 secondes à
cède aux Paramètres. Choix de la résolution, même vibrance ou contraste préférera ses
1/4000 s), mode AF (ponctuel, continu ou choix aux décisions automatiques.
mode Raw, GPS, filigranes, grilles de compo- manuel) ou balance des blancs. Ne cherchez
sition, retardateur… chacun personnalisera pas le choix du diaph: on n’en est pas en- Le 10 Pro nous a donné d’excellents résul-
son 10 Pro à son idée. On peut même de- core, sur un smartphone, à l’iris variable et tats en extérieur et nous a snobés en inté-
mander le déclenchement auto par recon- bokeh ou profondeur de champ restent rieur où, pour la première fois, nous trouvons
naissance de sourire ou commande vocale: dans le domaine du calcul. Quoi qu’il en soit, un smartphone capable de travailler en
dire Cheese pour prendre une photo; on le 10 Pro apparaît comme un appareil com- basse lumière. Dîner aux chandelles, visite au
n’arrête pas le progrès! plet, doté d’une bonne ergonomie. Si ce musée ou ambiances nocturnes ne lui font
En glissant le doigt vers la droite, voici les n’était la prise en mains et l’obligation de le pas peur: même à 5 lux et en contre-jour, sa
14 modes préprogrammés, dont des fonc- tenir entre les doigts écartés, il serait aussi dynamique est suffisante pour s’affranchir du
tions peu courantes: Light Painting, Time- agréable qu’un compact expert. Pour balayer piège, sans perte de détails, sans poussée af-
Lapse, Panorama 3D. Sans oublier le mode cette critique, nous suggérons à Huawei de folante de bruit numérique, avec juste une
Noir & Blanc, qui a fait le succès des smar- lui offrir une poignée optionnelle avec dé- petite dominante chaude, acceptable (sinon
phones Huawei et qui reste l’une des spécifi- clencheur séparé et nous serons quasiment agréable!) pour ce type de sujet.
cités du 10 Pro puisque son capteur secon- comblés.
daire 20 Mpix est monochrome. Bref, la pa- C’est la bonne surprise de ce test: un
smartphone qui peut faire face à des sujets
lette est large et suffisamment bien pensée Les sujets et basse lumière
pour satisfaire aussi bien un grand public ne lui font pas peur jusqu’alors considérés trop difficiles. Sans ri-
amateur d’effets spéciaux faciles ou un ex- valiser avec un reflex (bien sûr!) ni un com-
pert ayant un besoin ponctuel. Côté qualité d’image, le Huawei Mate 10 pact expert doté d’un bon zoom et d’une er-
Pro décroche le meilleur score photo au test gonomie faite pour la prise de vues, le Hua-
Zoom 2 x sans perte DxO Mark, devant le Samsung Note 10 et les wei Mate 10 Pro est un excellent compagnon
nouveaux iPhone 8. Nos essais de terrain de poche pour les photographes exigeants
et réglages de pro confirment ces résultats, bien que le classe- auxquels il arrive de s’éloigner de leur fourre-
Le recours à deux capteurs et deux objec- ment, sous forme de palmarès, soit quasi im- tout sans pour autant renoncer à leur pas-
tifs permet à Huawei de combiner les deux, possible à faire, tellement les paramètres à
sion. Côté qualité, zoom excepté, il est à éga-
soit pour une résolution plus élevée, soit prendre en compte sont nombreux. Nous
lité et parfois devant le iPhone X pour prati-
pour le noir et blanc, soit pour zoomer dans avons, par exemple, réalisé les mêmes
l’image, sans perte de qualité, mais seule- quement la moitié de son prix : un autre ar-
images en mode Auto/Intelligence artificielle
ment depuis le mode 12 Mpix: le zoom n’est et en mode normal, sans trouver de diffé- gument en sa faveur !
pas disponible en résolution 20 Mpix. rences criantes. En IA, les paysages sont lé- Guy-Michel Cogné

Chasseur d’Images #ci399 - Décembre 2017 125


(
(Elop Elca
Souvenirs
de la rue des Dames
Cette histoire remonte aux années cinquante, je venais juste
d’attraper le virus de la photo. Je passais souvent dans ce coin
du XVIIe où ma grand-mère vivait
tout à fait retirée, chez les
sœurs. Par sa fenêtre mon-
taient les cris aigus d’une
cour d’école; elle ne sup-
portait pas. Rue des Dames
habitaient aussi mes co-
pains Cayla, qui chantaient
à décibels que veux-tu le
folklore de la basoche.
Et puis un jour, silence chas-
sant tapage, mon regard est
attiré par une obscure vi-
trine, rue des Dames. On y
avait scotché un catalogue.
Celui de l’Elca. Un appareil
sur lequel le silence était total.
Il n’est plus jamais sorti de ma mémoire…

Elca, ça ne me disait absolument rien, sinon confie à Horst Zschage la conception d’un à une qualité d’image élevée). Compteur Ci-dessus–
qu’à une lettre près, cela faisait “Leica” dans “24x24 simple”. Le résultat sera une des d’images actionné par l’opérateur après Elop Elca avec ob-
le désordre. Il s’agissait d’un étrange 24x24, toutes premières réalisations allemandes ori- chaque vue. Pas de sécurité contre les dou- jectif Elocar 35 mm
f/4,5; le déclen-
format par lui-même insolite. ginales postérieures à la guerre. bles expositions et les non expositions. cheur est sur le
De quoi tisonner ma curiosité. Fiche technique. À l’examen, l’appareil surprend. Sa présenta- capot, à côté de la
Elle est restée longtemps sur sa faim, ma cu- Boîtier en laiton plié, vermiculé noir; par- tion est excellente. Il a généralement bien fenêtre du comp-
riosité. Jusqu’à ce que je contacte Ulrich ties métalliques nickelées (puis chromées vieilli – une performance si on songe à la teur; sous le viseur,
Schleiffer, qui avait entrepris de raconter, un à satinées); épaisseur 29 mm, tout juste qualité approximative des matériaux alors le sélecteur P/I.
un, dans le bulletin du club allemand Niépce- comme un Leica. Obturateur simplissime disponibles. Son poids le démarque de la ca-
Daguerre, l’histoire des petits fabricants ger- pose/instantané, sans armement. Déclen- melote.
maniques de l’immédiat après-guerre. cheur va-et-vient très dur. Minuscule objec- En revanche, son équipement fait tache.
Merci à lui pour son aide inestimable! tif triplet non traité “Elocar” de 35 mm à C’est à peu de chose près celui d’un box…
mise au point hélicoïdale jusqu’à 1 mètre Intéressante mais étrange combinaison.
Une équation improbable (fourni par l’entreprise Buschak, voisine Pourquoi diable s’être compliqué la vie avec
La société ELOP (Electro Optic) avait été d’Elop). Trois diaphragmes: f/4,5 plus f/6,3 les exigences d’un 35 millimètres – sans ap-
fondée fin 1945 aux confins de Flensbourg, et f/9, ces deux-là au moyen de vannes porter pour cela à l’opérateur le confort qu’il
près de la frontière danoise. En 1946, elle noyées dans le boîtier (position peu propice est en droit d’en attendre?

126 #ci399 - Décembre 2017


Le coin des iconomécanophiles

(pour Universal Camera). Gros succès de Ci-dessus, flex et son accueil chaleureux par la presse et
de gauche à droite —
p curiosité. Dame, le concept de reflex com- le public.
bles. Sans doute aussi parce qu’elle connotait mence à percer… L’Elca de face, En 1952, Agfa reprend donc UCA qui dis-
objectif retiré;
la modernité. Mais l’année suivante, suite à mille difficul- on distingue les paraît complètement en tant que construc-
Là-dessus, le choix du format carré apportait tés diverses, ELOP est contraint de déposer marquages verts teur, son nouveau propriétaire l’affectant à
pas mal d’avantages: compacité, économie son bilan. Une nouvelle entreprise, UCA, “6,3” et “9” de la production d’accessoires. Peu glorieux
(50 vues sur le film standard de 36), profon- prend la suite. Meyer y est présent. On a part et d’autre peut-être, mais la continuité de l’unité de fa-
deur de champ (de 4 mètres à l’infini à f/4,5). compris: l’effort principal de la nouvelle so- de la commande
des diaphs (ici en
brication était préservée. Meyer, lui, passe
L’Elca était proposé au prix de 65 marks. ciété va porter sur le développement de position 4,5). carrément chez Agfa. Pendant un temps, il
Deux fois moins cher qu’un 24x36 classique l’Ucaflex. creuse l’idée d’un Ucaflex à posemètre em-
genre Vito. Mais deux fois plus cher qu’un L’Elca II, qui continue à se vendre couçi- Elca vu de des- barqué TTL… il sera aussi fugitivement
box perfectionné comme le Tengor de Zeiss couça, est simplement agrémenté d’une sus. Le petit question de rebaptiser l’Ucaflex “Suptima”
Ikon. L’Elca était ainsi tout seul dans sa griffe et poursuit quelque temps une dis- poussoir au des-
sus du E de Elca et de le commercialiser sous la bannière
niche, position délicate que seul un indus- crète carrière sous le nom d’Ucanett. De actionne le comp- Agfa (un prototype aurait été assemblé).
triel puissant peut d’ordinaire se permettre. toute façon, lui ne m’aurait certainement teur d’images. C’était un vieux rêve: las de fabriquer des
pas hanté comme le fantomatique Elca. modèles basiques, et désireux d’affirmer son
Le deuxième souffle Quant à l’Uniflex, enfin au point, il entre en Le dos retiré
révèle une savoir-faire, Agfa avait déjà tâté du 24x36
En 1948, Electro Optic et Buschak fusion- production, non sans une cascade de pro- construction haut de gamme avec l’Ultima de 1939 (ob-
nent. Hans Buschak, qui a pris les com- blèmes de brevets avec plusieurs sociétés, étonnamment turateur à rideaux, télémètre couplé à coïn-
mandes de la nouvelle entité, charge Zschage dont Leitz, qui accuse UCA d’avoir copié la soignée. cidence de type Karat et Carl Zeiss Sonnar
de créer une version améliorée de l’Elca. synchro “universelle”. Bien longtemps après, 50mm f/2 interchangeable). Projet tué
D’autre part, il engage Fritz Meyer, transfuge trop tard, Meyer gagnera le procès. dans l’œuf par la Deuxième Guerre mon-
d’Allemagne de l’Est, pour finaliser son pro- Mais il est temps de dévoiler pour vous les diale. On n’en possède qu’une unique
jet de Neucaflex, initialement conçu pour le mystères de cet Ucaflex. photo…
compte de la société Neubert à Iéna. C’est un appareil tout à fait atypique par Et maintenant, le bilan.
Nous examinerons successivement ces deux son système de mise au point mixte ref lex/ On estime aujourd’hui qu’ELOP a produit
machines. non ref lex. Il recourt en effet à un “plon- environ 3000 Elca puis 5400 Elca II.
L’Elca II a tout ce qui faisait défaut à l’Elca geur” qui récupère la partie centrale de la Ultérieurement, UCA a livré 1100 Ucanett.
initial. Un obturateur digne de ce nom zone visée et la renvoie vers l’œil de l’opéra-
Soit ensemble un peu moins de 10000 boî-
(Vario, Prontor 200 ou 300, synchronisés). teur, grâce à un petit prisme redresseur, ce
tiers. Pas si mal pour un fabricant si minus-
Un déclencheur plongeant classique. Un qui permet une mise au point aisée. Un dé- Ci-dessous– cule, des produits si atypiques et en des
objectif maison traité performant (Elopan clencheur à grande course commande dans Elca II. temps si difficiles.
40 mm f/2,5 à cinq lentilles et diaphragmes un premier temps l’escamotage de ce “péri- Beaucoup mieux.
scope”, l’opérateur n’ayant plus qu’à cadrer, Quant à l’Ucaflex, sa production tourne aux
à iris – l’Elocar f/4,5 étant conservé pour la Mais beaucoup
dans le même oculaire, au moyen d’un vi- moins rigolo. alentours de 1000 exemplaires, ce qui, avec
version d’entrée de gamme). La mise au
point reste hélicoïdale, et l’objectif, hélas, seur de Galilée (donc, sans souffrir de l’ab- (crédit photos sa très grande originalité technique, en fait
placé devant l’obturateur. Il y a une sécurité sence de présélection), puis lâchait les
P.H. Pont) un gibier de choix pour les collectionneurs.
contre les doubles expositions. Le boîtier, rideaux. Un peu comme sur le Periflex an- L’Elca, j’en conviens, est moins
légèrement agrandi, est désormais gainé (sur glais. excitant pour l’esprit.
demande, de couleur vive). Bref, un petit L’expérience optique aquise Mais dans le bazar de ma mé-
format plutôt classique, dont le prix dépasse au temps de Buschak permit moire, il a conservé le charme
désormais les 100 marks, à l’instar de ses à UCA de réaliser un Ucalux énigmatique de son image
concurrents directs. C’est infiniment mieux 50 mm f/1,9 à six lentilles. entr’aperçue, aussitôt disparue,
que l’Elca – mais le charme est rompu. Toute une gamme d’optiques mais jamais oubliée, des an-
L’Elca est rentré dans le rang! Schneider était en outre pré- nées-lumière avant le numé-
Voyons à présent comment pousse le bébé vue: de 40 à 360 mm! rique, rue des Dames.
de Meyer. Mais de nouveaux nuages
Après deux ans de travail, en 1950, il par- s’amoncelaient, qui allaient Patrice-Hervé Pont
vient à présenter à la Photokina un descen- prévaloir contre l’innova-
dant abouti du Neucaflex, rebaptisé Uniflex tion incontestable de l’Uca-

Décembre 2017 #ci399 127



CRITIQUEPHOTO
Le s c h o i x d e Fré d é r i c Po l v e t ● Nickel Pas mal Euuuh... Au secours !

L’épreuve de la goutte d’eau, exercice prisé


des photographes bidouilleurs, nécessite un
Critiquer ? minimum de matériel et de préparation. Mais
Comment et pourquoi ? c’est une pratique addictive, chaque prise de
vue donnant un résultat différent. Quand
Avant de lire, merci de prendre connais- certains choisissent la bonne vieille méthode
sance de la “règle du jeu” acceptée par “artisanale” à l’aide de flashs haute vitesse et
ceux qui proposent leurs images et par d’une télécommande, d’autres ont recours à
ceux qui se lancent dans un commentaire Jean-Luc Boudin un dispositif conçu spécifiquement pour ce
nécessairement subjectif. Canon EOS 70D, 18-135 mm type de photo et géré par ordinateur. Le
à 108 mm, f/8, 100 ISO +
 Les images publiées sont choisies Water drop machine et 2 vôtre a été fabriqué par vos soins en suivant
en fonction des remarques qu’elles flashs cobra un tutoriel. Visiblement, vous maîtrisez le
appellent et non au vu de leur qualité. sujet. Rien d’original, mais c’est réussi.
 Toutes les photos ont été soumises
volontairement par leurs auteurs.
 La parution n’est pas garantie et il
ne nous est pas possible de commenter
en privé les photos non publiées. Mais
nous participons régulièrement à des
salons ou festivals durant lesquels vous
pouvez nous montrer vos images.
 Nos avis ne sont pas des “verdicts”
définitifs et sont eux-mêmes sujets à
critique: on n’a pas forcément raison!
S’il nous arrive d’être durs, c’est pour
rappeler que toute image mérite de
l’attention. Quand une photo présente
des défauts, beaucoup d’amateurs se
retranchent derrière sa valeur affective.
Un raisonnement qu’on ne peut pas
entièrement partager dans la mesure
où, par définition, une photo souvenir
ou une photo de famille est faite pour
durer et mérite donc d’être soignée!
S’il est essentiel de savoir saisir l’instant
et de capturer les bons moments de la
vie, l’émotion véhiculée par une photo
n’excuse ni les fautes de cadrage ni les
défauts techniques qui, dans dix ou
vingt ans, seront toujours là. Aussi,
quand on peut les éviter… faisons-le!
Guy-Michel

Faites-nous parvenir vos photos*


avec les infos de prise de vue
(boîtier, focale, vitesse, diaph, tech-
nique utilisée) à l’adresse suivante:
Critique photo - Chasseur d’Images,
BP 80100, 86101 Châtellerault Cedex
Ou, mieux, déposez-les directement
sur www.chassimages.com
*Les documents, utilisés ou non,
ne seront pas retournés.

128 #ci399 - Décembre 2017 FKDVVLPDJHVFRP


Bernard Meleliat
Canon EOS 80D,
EF-S 18-135mm f/3,5-5,6 IS
STM à 135 mm, f/8 1/400 s,
100 ISO

Des couchers de soleil comme ça, c’est sûr, ça


donne envie de garder un petit souvenir pour les
mauvais jours. Rien à redire sur la technique,
l’exercice est à la portée de tous et une bonne
mesure matricielle se charge généralement de
gérer l’exposition comme il se doit. Dans ce cas
précis, la composition aurait mérité davantage de
soin. Toute la zone inférieure plongée dans les
ténèbres du contre-jour ne sert à rien et plombe
l’ensemble de l’image. Il était possible de mettre
la scène en valeur en conservant lors du cadrage
seulement les éléments fondamentaux (le soleil, le
ciel embrasé et la silhouette des bâtiments). Placer
le soleil sur un point fort et laisser tout le champ
au ciel me semble la meilleure option.

Romain Vuillermet
Canon EOS 5D Mark II,
EF 24-70mm f/2,8L USM,
à 68 mm, f/2,8 1/1000 s,
100 ISO

Je suis relativement partagé


au sujet de cette image même
si je la trouve réussie. Vous
avez eu très peu de temps
pour saisir la scène, donc vous
avez opté pour un cadrage
large. L’attitude de l’enfant
trahissant son déplacement
depuis le côté droit de la
pièce, vous avez bien fait de
choisir cette composition.
Cependant il ne se passe pas
grand-chose dans la moitié
d’image vide. Toutes les
informations nécessaires à la
lecture de la scène se
trouvent dans l’autre partie.
Un cadrage au carré se justifie
alors parfaitement pour
donner plus de tranchant à la
composition.

&KDVVHXUGŇ,PDJHV #ci399 - Décembre 2017 129


Nous sommes ici en présence d’un artefact
numérique dû à la saturation du capteur
photographique liée à une trop forte luminosité.
Face à ce soleil couchant, le Cmos 2 Mpix de la
tablette de votre épouse n’a pas tenu le choc,
provoquant ce qu’il est commun d’appeler un
“black dot” ou point noir. Vous vous étonnez de
ne pas être parvenu à reproduire ce bug avec
votre Nikon D5100, réjouissez-vous
au contraire! Qu’un
fidèle abonné de
Chasseur d’Images
puisse se poser
une telle question
a même de quoi Guy Poiteaux
surprendre. Tablette Asus Zen Pad 10”

L’originalité de la photographie ci- Ces enfants se jetant à la mer auraient


dessous tient à la perte de repères qu’elle pu donner lieu à quelques clichés très
génère. Suite à de fortes pluies, une dynamiques. Passe encore le point de vue
Fabrice Brunet
épaisse couche d’eau s’est répandue sur plongeant, mais pourquoi avoir choisi ce
Mucem, Marseille,
le sol, créant un miroir dans lequel se cadrage vertical intégrant une partie de printemps 2017
reflètent les palmiers alentour. Le cadrage l’habillage des infrastructures du Mucem? Sony RX10 Mark III,
coupe les arbres sans ménagement et tire Quand le point de vue ne permet pas de à 25 mm, f/4, 1/400 s,
parti des lignes blanches au sol qui saisir l’action de manière adéquate et qu’on 100 ISO
apparaissent par transparence. Le manque de temps pour multiplier les ten-
lampadaire dans le coin supérieur droit tatives, mieux
répond aux troncs des palmiers, tandis vaut laisser
qu’un petit pot de glace fait office de tomber.
point d’accroche dans la zone ouverte. Dommage,
le plongeur à
l’horizontal
prouve pour-
tant que la
scène avait du
Alexandre Reynders potentiel…
Fuji X-T1, XF 35mm f/2 R
WR à f/5,6 1/680 s, 200 ISO

130 #ci399 - Décembre 2017 FKDVVLPDJHVFRP


Pas simple de prendre en photo une struc-
ture immense comme le pont de Saint-
Nazaire. Vous avez opté pour un plan large
qui plonge au final l’édifice dans un certain
anonymat. Pourquoi ne pas avoir zoomé au
maximum des capacités de votre compact?
En utilisant le porte-conteneurs, il y avait
moyen de réali-
ser une compo-
sition plus par-
lante. Reste un
souvenir de vo-
tre passage dans Fabrice Guin
la région, mais Pont de Saint-Nazaire
iriez-vous jusqu’à Kodak Easyshare C613,
l’encadrer? à 53 mm, f/6, 1/274 s, 80 ISO

“Ce qui m’a plu sur cette photo, écrivez-


vous, c'est le profil de l'espion qui surveille
la statue, puis j'ai remarqué une tête de pro-
fil.” Je vous avoue que si vous n’en aviez pas Vous avez eu la bonne idée de vous poster en
parlé, je n’y aurais pas prêté attention. contrebas de ce relief encaissé et de composer avec
Les jeux d’ombres, de lignes et de volumes les éléments, les volumes et la perspective. Résultat,
associés à cette statue méritaient sans doute vous obtenez une photo équilibrée tant par son
un cliché. Mais vous êtes resté sur votre idée respect de la règle des tiers que par ses tonalités,
de mise en scène fantasque sans vous impli- où se mêlent le minéral et le végétal. Le regard part
quer davantage dans la naturellement du coin infé-
composition. rieur gauche pour chemi-
Le recadrage pro- ner jusqu’à la maison.
posé ne boule- La lumière est homogène,
verse pas l’intérêt l’exposition bonne et le ciel
de l’image mais Hubert Mutin Stéphane Pareige
bien rendu. La sensibilité
tente de suppri- Nikon D7000, 18-105 mm Chemin côtier, près de
f/3,5-5,6 à 52 mm, f/20, 1/80 s, Locquirec en Bretagne excessive accidentelle ne
mer le superflu. 200 ISO gêne en rien sauf si vous
Nikon D300, 35 mm f/1,8
à f/8, 1/1600 s, 1000 ISO comptez agrandir l’image
(mauvaise manipulation) (des détails auront certai-
nement été détériorés).

&KDVVHXUGŇ,PDJHV #ci399 - Décembre 2017 131



Concours
Un concours à l’honneur : Salon photographique international de Vernon
Après une première édition sous le signe de la
photographie humaniste, le Groupe Photo de la
Région de Vernon vient d’annoncer le lance-
ment de son 2e Salon international (accessoire-
ment, le 41e sur le plan national). Celui-ci se
tiendra du 21 au 29 avril à Vernon (Eure) et aura
pour invité d’honneur Jacques-Michel Coulan-
deau. Le concours organisé dans ce cadre est
ouvert à tous. Trois sections sont proposées:
“Libre monochrome”, “Libre couleur” et “Photo-
journalisme monochrome” (images ayant un
contenu informatif et un impact émotionnel, qui
reflète la présence humaine dans notre monde).
Les auteurs peuvent envoyer au maximum qua-
tre tirages par section, montés sur support semi-
rigide de 40 x 50 cm. La date limite de réception
est fixée au 12 février 2018.
Règlement complet: http://salon.gprv.free.fr/
Phare © Patrick Poujoulet - Médaille d’or PSA 2017, catégorie “Libre couleur”

Se mettre au vert - Jusqu’au 31 janvier artistique et jeunes de 25 ans ou moins. 3 et par catégorie. Format numérique. Un autre regard sur le rugby - Jusqu’au
2018. Concours ouvert aux amateurs, photos maxi par auteur et par catégorie. Règlement : http://objectif-images-viry.fr/ - 20 janvier 2018. Concours ouvert à tous,
organisé par le cinéma Paradiso de Saint- Règlement/renseignements : Attention, concours payant. organisé par l’association Rugby Culture et
Martin-en-Haut (69) dans le cadre du thierry.taton@yahoo.fr / 06-21-19-34-15. Les 4 éléments : la terre, l'eau, l'air, le Passion dans le cadre du 4e festival
“Festi’vache” 2018 (12e rencontres sur le 5e Salon national photographique du feu - Jusqu'au 20 décembre. Concours "Rugb'images" (à Albi, Gaillac et Castres
monde rural). Thème : “Se mettre au vert”. Pays Bigouden - Jusqu’au 1er décembre. ouvert à tous, organisé par l'Office du 20 au 29 mars 2018). Thème : “Un autre
3 photos maxi par auteur (tirages 20x30 sur Concours ouvert à tous, organisé par regard sur le rugby”. 4 photos maxi par
municipal des Sports, Loisirs & Culture de
support 30x40 avec attache). Règlement : auteur. Règlement : http://rugbimages.com
l’Association Photographique Bigoudène. Remiremont dans le cadre de la "22e
www.cinemaparadiso.fr Thème libre (2 catégories : monochrome et Semaine de la photographie" (du 1er au 11 Figez le sport ! - Jusqu’au 28 février
Animal - Jusqu’au 11 février 2018. couleur papier). 4 photos par auteur et par février 2018). Thème : "Les 4 éléments : la 2018. Concours ouvert à tous, organisé par
Concours ouvert à tous, organisé dans le catégorie, 30 par club, montées sous passe- terre, l'eau, l'air, le feu". 3 photos maxi par l’Asbl Liège Sport. Thème : “Figez le sport
cadre du 8e Festival photo Atout Sud (du 16 partout 30x40.Attention, concours payant ! auteur. Format : 18 x 24 à 24 x 30 cm. (toute image faisant l’apologie de la
mars au 14 avril 2018 à Rezé (44)). Thème : Règlement/infos diverses : Michel Le Gac, 8 Règlement : O.M.S.L.C., 14, rue des violence sera exclue du concours). 4 photos
“Animal”. 2 photos par auteur. Règlement : rue Louis Braille, 29120 Pont l’Abbé. prêtres, 88200 Remiremont. Tél. 03-29-23- maxi par auteur. Règlement :
www.festivalphoto-atoutsud.com legac_michel@wanadoo.fr 28-65. www.omslc-remiremont.org www.liegesport.be/reportages/figez-le-
sport/ Ville de Liège (Liège Sport), Rue des
Simplicité - Jusqu’au 16 décembre En musique - Jusqu’au 17 mars 2018. Photo animalière et de nature - Jusqu’au Mineurs, 17, 4000 Liège.
2017.Concours ouvert à tous, organisé par Concours ouvert aux amateurs, organisé par 18 mars 2018. Concours gratuit, ouvert à
le club photo Objectif 24 de la MJC de le club Focale 41. Deux thèmes : “En tous, organisé par l’association Egletons 3e Concours national d’Art
Salon de Provence. 4 thèmes : “Simplicité”, musique” et thème libre. 10 photos maxi Photo Nature dans le cadre du festival Photographique d’Aurillac - Jusqu’au 31
“Une histoire en 4 images”, par auteur : tirages papier au format 20 x “Natura l’Œil”. 5 catégories: “Oiseaux décembre 2017. Concours ouvert à tous,
organisé par le Cantal Photo Club. Thème
“Photomontage” et thème libre. 3 photos 30 cm et montés sur support rigide de 30 x sauvages”, “Mammifères sauvages”,
libre. Deux catégories : papier monochrome
maxi pour les thèmes “Simplicité”, le thème 40 cm (avec système d’accrochage fiable). “Autres animaux sauvages”, “Proxy/macro
et papier couleur. 4 photos maxi par
libre et le thème “Photomontage”, une Règlement : Club photo La Focale 41, 12, faune, flore, éléments naturels”, “Paysages
catégorie (20 au total pour les clubs).
seule série pour une histoire en 4 images. rue des écoles, 41250 Mont-près- naturels d’ici et d’ailleurs”. 10 photos maxi
Tirages montés sur support 30x40cm.
Tél. 06-70-86-05-64. Règlement : Chambord. www.lafocale41.com - au total. Règlement : https://epnature.com/
Règlement : http://www.cantal-photo-
http://objectif24.wordpress.com Attention, concours payant ! Architectures - Jusqu’au 31 mai club.fr/concours/concours-2018/ Attention,
Textures - Jusqu’au 17 février 2018. Le sport et l’eau - Jusqu’au 28 février 2018.Concours ouvert à tous, organisé par concours payant.
Concours ouvert aux amateurs, organisé par 2018. Concours ouvert à tous, organisé par l’association Argian. Thème : La Nature reprend ses droits - Jusqu’au
l’association Images Photographiques en Objectif Images Association (Viry-Chatillon). “Architectures”. 3 photos maxi par auteur 1er février 2018. Concours ouvert à tous,
Cotentin (Valognes). Thème : “Textures”. 4 Thème : “Le sport et l’eau” (2 catégories : au format 20 x 30 cm (papier ou fichier organisé par l’Association d’Animation de
catégories : noir et blanc, couleur, création couleur ou N&B). 5 photos maxi par auteur Jpeg). Règlement : www.argian-photo.com Champdieu et de son prieuré dans le cadre

132 #ci399 - Décembre 2017 FKDVVLPDJHVFRP


À chacun son thème

Four bikes © Wolfgang Lin - Médaille d’or FIAP 2017, catégorie “Journalisme” Envolée © Serge Dissoubray - Médaille d’or FIAP 2017, catégorie “Libre monochrome”

des “Parenthèses photographiques”. Sauvage - Jusqu’au 1er décembre. "Jeux d'eau", "L’oiseau menacé" et "Mini- Le mouvement / Une couleur dominante
Thème : “La Nature reprend ses droits”. 3 Concours ouvert à tous, organisé dans le série". 10 photos maxi par auteur toutes - Jusqu'au 2 mars 2018. Concours ouvert
photos maxi par auteur au format 20 x 30 cadre des 29e Rencontres Cinéma-Nature catégories confondues. Catégorie aux amateurs, organisé par le club photo
cm. Règlement : Association d’Animation (6-8 avril à Dompierre/Besbre). Thème : spécifique pour les photographes âgés de fontenaisien. 2 thèmes : "Le mouvement"
de Champdieu et de son prieuré, Concours “Sauvage” (à interpréter librement). 4 15 à 17 ans. Règlement : www.festival- (N&B), "Une couleur dominante" (couleur).
photo, 82, rue de la mairie, 42600 photos maxi par auteur. Règlement : oiseau-nature.com - Attention, concours 3 photos maxi par auteur et par thème (22
Champdieu. mairie-champdieu- www.rencontres-cinema-nature.eu payant (sauf pour les jeunes). par club). Photos au format 18 x 24 cm
animation@orange.fr - Tél. 04-77-97-17-29. Festival Nature dans l’Ain - Jusqu’au 7 Nature sauvage - Jusqu’au 31 janvier minimum sur support 30 x 40 cm, sans
9e Biennale de photographie de janvier 2018. Concours ouvert à tous, 2018. Concours ouvert à tous, organisé par système d'accrochage. Règlement : Club
Maisons-Laffitte - Jusqu’au 17 décembre. organisé dans le cadre du “6e Festival l’asso du Festival de la Camargue et du Photo Fontenaisien, maison des
Concours ouvert à tous, organisé par la ville Nature dans l’Ain” (du 5 au 6 mai 2018 à Delta du Rhône en partenariat avec associations, 25 rue des cordiers, 85200
de Maisons-Laffitte et le Photo-Club USML. Hauteville-Lompnes). Thèmes : Paysage, l’association Regard du Vivant et les Fontenay-le-Comte. www.club-photo-
Deux thèmes : “Ombre et lumière” et Faune, Oiseau, Macro. Une section est photographes Frédéric Larrey, Thomas fontenaylecomte.fr - Attention, concours
“Osez le flou dynamique” (flous de réservée aux jeunes et aux étudiants. 3 Roger et Thierry Vezon. Thèmes : A) Nature payant.
mouvement, pose lente, zooming, filés, photos par auteur et par catégorie. sauvage (image unique); B) Nature sauvage Minimaliste - Jusqu'au 15 janvier 2018.
etc.). 4 photos maxi, tous thèmes Règlement : http://festival-nature-ain.fr en Camargue (image unique); C) Nature Concours ouvert aux amateurs, organisé par
confondus. Règlement : Ancienne Eglise, sauvage (portfolio de 5 images); D) Nature la mairie et l'atelier photo Arranoa de Saint-
Par routes et chemins - Jusqu'au 17 mars
Centre Ianchelevici, 6 ruelle de la Vieille sauvage (image unique, section réservée Pée sur Nivelle (64). Thème : "Minimaliste".
2018. Concours ouvert aux amateurs,
Église, 78600 Maisons Laffitte. aux moins de 20 ans). 5 photos maxi par Tirages 20x30 sur support 30x40 cm.
organisé par le club photo de Guérande
http://photomaisonslaffitte.fr/concours_bien auteur et par catégorie. Règlement : Règlement : http://arranoa.canalblog.com/
(44). Thème : "Par routes et chemins". 4
nale_ml/concours_photo_reglement https://festival-camargue.fr/ Attention, Attention, concours
photos maxi par auteur (20 par club). concours payant ! payant.
41e Salon photo de Vernon en Tirages de 18x20 cm à 24x30 cm sur
Normandie - Jusqu’au 12 février 2018. support 30x40 cm. Règlement :
Concours ouvert à tous (voir ci-dessus), www.clubphoto-guerande.fr / Attention, Annonce, mode d’emploi
organisé par le Groupe Photo de la Région concours payant.
de Vernon (Eure) et patronné par la FPF. 28e Festival de l'Oiseau et de la Nature Pour annoncer votre concours, envoyez votre demande
Thèmes : “Photojournalisme” (N&B) et - Jusqu'au 30 novembre. Concours ouvert à accompagnée du règlement du concours à calendrier@chassimage.com.
thème libre (catégories : N&B ou couleur). 4 tous, organisé dans le cadre du 28e Festival Vous pouvez aussi utiliser le formulaire prévu à cet effet sur notre site Internet
photos maxi par section et par auteur, sur de l'Oiseau et de la Nature (en Baie de www.chassimage.com (rubrique “Événements”).
support 40 x 50 cm. Règlement : Somme, du 21 au 29 avril 2018). Thème : Attention, nous n’annonçons dans ces pages que les manifestations respectant
http://salon.gprv.free.fr/ Attention, l'oiseau, décliné en 5 catégories : "L’oiseau la charte “Concours équitable” (www.concoursequitable.com).
concours payant. dans son environnement", "Haute-couture",

&KDVVHXUGŇ,PDJHV #ci399 - Décembre 2017 133


Papiers
Harman - Inkjet
Longévité des tirages des supports Digital Fine Art Les papiers HARMAN by Hahnemühle sont certiiés Format A4 Format A4 Format A3 Format A3
Qualité Archive ISO 9706, norme de conservation développée pour répondre aux attentes des galeries
et musées, les plus exigeants en terme de résistance au vieillissement. 5 feuilles 30 feuilles 30 feuilles 30 feuilles
Profils ICC : Réf : Réf : Réf :
 Fibre Duo - 210 g - 100% alpha-cellulose, mate, surface lisse, ------ 10646553 10646552 10646551
Les profils ICC sont imprimable sur les deux faces, orientation des fibres pré-déterminée. 31 € 64 € 81 €
téléchargeables gratuitement
Réf : Réf : Réf :
sur le site Internet
 Cotton Smooth - 300 g - 100% coton, blanc, mat. ------ 10646503 10646502 10646501
www.hahnemuehle.com/ Un toucher coton, une surface très fine et souple pour un rendu mat. 42 € 83 € 107 €
harmanbyhahnemuehle.
Tous les profils sont contrôlés  Cotton Textured - 300 g - 100% coton, blanc, mat. Un léger Réf :
10646507
Réf :
10646506
Réf :
10646505
et vérifiés. Hahnemühle grain aquarelle et une surface très mate donnent à ce papier coton, ----
s'engage à accompagner son caractère unique. 42 € 83 € 107 €
ses clients dans la mise
en place des profils ICC.
 Art Fibre - 300 g - 100% alpha-cellulose, blanc, brillant. Réf :
10646511
Réf :
10646510
Réf :
10646509
Ce papier, fabriqué à base de fibres, séduit par sa surface finement brillante. ------
Très grande profondeur d'image. 42 € 83 € 107 €
16 feuilles, format A4
 Art Fibre Warmtone - 300 g - 100% alpha-cellulose, blanc Réf : Réf : Réf :
• 2 flles Matt Cotton Smooth, 300 g. naturel, brillant. Une version plus chaude du Gloss Art Fibre. Ce papier au ton 10646515 10646514 10646513
------
• 2 flles Matt Cotton Textured, 300g. naturel associé à la surface fine et brillante offre un rendu particulier aux 42 € 83 € 107 €
• 2 flles Gloss Art Fibre, 300 g. images tirées sur ce papier à base de fibres.
• 2 flles Gloss Art Fibre Warmtone,
300 g.  Baryta - 320 g - 100% alpha-cellulose, blanc, brillant. Réf :
10646537
Réf :
10646535
Ce papier, fabriqué à base de fibres, séduit par sa surface finement brillante. ------ ------
• 2 flles Gloss Baryta, 320 g. 27 € 71 €
Très grande profondeur d'image.
• 2 flles Gloss Baryta Warmtone,
320 g. Réf : Réf : Réf :

• 2 flles Canvas 450 g.



 Baryta Warmtone - 320 g - 100% alpha-cellulose, blanc, bril- 10646543 10646542 ------ 10646540
lant. Papier identique au Gloss Baryta mais avec un ton blanc naturel. 5€ 27 € 71 €
• 2 flles Matt Fibre Duo, 210 g.
Réf : Réf :

vas - 450 g - Poly-coton, blanc. Surface toilée blanche avec une struc- ------ 10646519 ------ 10646517
10646702 11 € ture très fine ; papier idéal pour les encadrements sur châssis.
42 € 99 €

Hahnemühle - Photo Format A4 Format A3 Format A3


25 feuilles 25 feuilles 25 feuilles

Photo Matt Papier lisse mat, teinte chaude. Ce papier a la particularité de pouvoir être imprimé Réf : Réf : Réf :

H
ahnemühle Photo
est la nouvelle gamme Fibre Duo sur ses deux faces (recto-verso). Il est idéal pour la réalisation des albums et des 10641910 10641911 10641912
210 210 g portfolios. 23 € 45 € 57 €
de Hahnemühle,
leader mondial des papiers Un papier PE ultra-brillant et ultra-lisse avec un couchage micro-poreux de dernière Réf : Réf : Réf :
Digital FineArt. Fabriquée Photo Glossy technologie. Avec son grammage élevé de 260 g, il offre une meilleure stabilité que la 10641920 10641921 10641922
avec le soin et la qualité 260 g plupart des papiers photo jet d’encre. Les rendus des couleurs, amplifiés par la blan-
qui caractérisent l'ensemble cheur éclatante du support, sont exceptionnels de vivacité. 17 € 32 € 41 €
des papiers Beaux-arts
d'Hahnemühle, cette gamme Photo Un papier PE semi-brillant (fini « Luster ») extra-blanc avec couchage micro-poreux. Réf : Réf : Réf :
L’amplitude du gamut et la DMax sont excellents. Sur ce support, qui offre toutes les 10641932
est constituée de deux papiers Luster 10641930 10641931
garanties de longévité des couleurs, le séchage de l’encre est quasi-instantané. Le
avec couchage micro-poreux 260 g
grammage élevé de 260 g permet une très bonne stabilité du support. 17 € 32 € 41 €
de dernière génération, à séchage
ultra rapide, et d'un papier Photo Silk Papier blanc, 100 % fibres à surface satinée. Permet des noirs très intenses Réf : 10641950 Réf : 10641951 Réf : 10641952
fibre mat, à l'aspect très proche Baryta 310 g et des couleurs ultra denses. Images très piquées. 32 € 59 € 79 €
des papiers FineArt mats.
Blanc, brillant perlé. Papier PE à structure fine avec une surface nacrée. La reproduc- Réf : Réf : Réf :
Photo Pearl tion vivante et détaillée des couleurs garantit des impressions avec un grand réa- 10641960 10641961 10641962
310 g lisme photographique et une qualité impressionnante. Grande résistance aux
rayures superficielles et aux traces de doigts. 19 € 41 € 52 €

Photo Fabriqué en polycoton, ce papier est une toile tissée en trame fine. L'enduction Réf : 10641941 Réf : 10641942
Canvas mate très blanche favorise l'éclat des impressions en couleur et accentue ------
320 g le contraste des impressions en noir et blanc. 32 € 86 €

Profils ICC www.hahnemuehle.com


• Boutiquechassimages.com est une Boutique en ligne, qui ne possède pas de magasin. Commandes par Internet (http://www.boutiquechassimages.com) ou par courrier :
(Boutique Chassimages, BP 80100, 86101 Châtellerault Cedex - France). Délai de traitement des commandes : 48 h ouvrables + acheminement. Prix garantis durant le mois
qui suit la date de parution de cette annonce. Tout article ne donnant pas satisfaction (logiciels exceptés), sera échangé moyennant son retour, complet et sous emballage
d’origine, sous 15 jours maxi après avoir obtenu, auprès de nos services, un numéro de retour.
[ boutiquechassimages.com ]
Papiers
Hahnemühle - Fineart
Format A4 Format A3 Format A3
25 feuilles 25 feuilles 25 feuilles
FineArt Pearl - 285 g - Papier en fibres destiné aux photos Réf : 10641655 Réf : 10641654 Réf : 10641653

D
epuis 425 ans,
traditionnelles, très blanc, brillant et résistant. Effet brillant perlé. 47 € 91 € 119 €
les papeteries
Hahnemühle fabriquent FineArt Baryta Satin - 300 g -100 % Fibre - blanc - finition satiné : Réf : 10641733 Réf : 10641732 Réf : 10641731
d’authentiques papiers papier baryté avec une surface satinée. 34 € 67 € 86 €
à la cuve de haute qualité
et au toucher exceptionnel.
Photo Rag Satin - 310 g - Blanc, 100 % coton. Surface qui confère aux Réf : 10641659 Réf : 10641658 Réf : 10641657
• FineArt Brillant • zones imprimées un éclat légèrement brillant. 47 € 95 € 119 €
Le papier Digital FineArt est
ennobli pour l’impression Photo Rag Baryta - 315 g - Blanc ultra-brillant, 100 % coton, Réf : 10641663 Réf : 10641662 Réf : 10641661
à jet d’encre par l’application surface très fine. Idéal pour l’impression de portraits N & B. 51 € 101 € 129 €
d’une couche spéciale qui
absorbe l’encre. Il se plie
Photo Rag Pearl - 320 g - Blanc naturel, 100 % coton perlé. Il reproduit Réf : 10641667 Réf : 10641666 Réf : 10641665
très fidèlement les œuvres d’art aux tons chauds et fins. 49 € 98 € 126 €
aux exigences de résistance
à la décoloration de FineArt Baryta - 325 g - Papier Alpha Cellulose, finition baryté. Surface Réf : 10641671 Réf : 10641670 Réf : 10641669
la norme ISO 9076 pour ultra-lisse et brillante très réfléchissante. 47 € 96 € 123 €
une palette chromatique la plus Réf : 10641675 Réf : 10641674 Réf : 10641673
fidèle et la plus étendue possible.
Baryta FB - 350 g - Alpha Cellulose, surface ultra lisse, extra blanche et
brillante. Correspond au papier baryté traditionnel. 34 € 67 € 86 €
Photo Rag Book & album - 220 g - 100 % coton, blanc, surface lisse, Réf : 10641694 Réf : 10641693 Réf : 10641692
imprimable sur les 2 faces avec orientation des fibres. 35 € 72 € 91 €
Photo Rag Duo - 276 g - Papier imprimable sur deux faces. 100 % coton, Réf : 10641607 Réf : 10641606 Réf : 10641605
blanc. Idéal pour les portfolios et albums. 43 € 89 € 111 €
Bamboo - 290 g - Papier en fibres de bambou, 10% coton, grain fin, mat, Réf : 10641611 Réf : 10641610 Réf : 10641609
• FineArt Mat Lisse •

blanc naturel. 41 € 83 € 101 €


Photo Rag Ultra Smooth - 305 g - Blanc éclatant, 100 % coton, texture Réf : 10641615 Réf : 10641614 Réf : 10641613
très lisse. Permet les reproductions couleurs et noir & blanc. 44 € 89 € 112 €
FineArt Brillant Photo Rag - 188 g - Blanc, surface lisse, mate et soyeuse, grain fin, 100 Réf : 10641603 Réf : 10641602 Réf : 10641601
16 feuilles, format A4 % coton. 32 € 65 € 84 €
Contient deux feuilles Photo Rag - 308 g - Blanc, surface lisse, mate et soyeuse, grain fin, 100 Réf : 10641619 Réf : 10641618 Réf : 10641617
de chacun des papiers suivants : % coton. 44 € 89 € 112 €
FineArt Pearl, FineArt Baryta
Satin, Photo Rag Satin,
Photo Rag Bright White - 310 g - 100 % coton, extra blanc, grain Réf : 10641623 Réf : 10641622 Réf : 10641621
fin. Surface lisse et soyeuse. 44 € 89 € 112 €
Photo Rag Baryta, Photo Rag
Pearl, FineArt Baryta, Baryta FB, William Turner - 190 g - Blanc naturel, 100 % coton, simple face à Réf : 10641627 Réf : 10641626 Réf : 10641625
Leonardo Canvas surface légèrement granuleuse. Grain aquarelle. 32 € 65 € 83 €
Albrecht Dürer - 210 g - Blanc, 50% coton. Texture aquarelle. Confère Réf : 10641631 Réf : 10641630 Réf : 10641629
10640308 12 €
• FineArtMat Texturé •

une touche artistique aux reproductions des œuvres d’art. 31 € 62 € 79 €


Torchon - 285 g - Structure épaisse à gros grains, blanc clair. Permet de Réf : 10641635 Réf : 10641634 Réf : 10641633
FineArt Mat Lisse reproduire la beauté durable et fidèle de l’original. Alpha cellulose. 31 € 62 € 80 €
14 feuilles, format A4
German Etching - 310 g - Blanc nature. Alpha cellulose. Surface mate et Réf : 10641643 Réf : 10641642 Réf : 10641641
Contient deux feuilles de chacun veloutée, grain aquarelle léger. Pour les reproductions des lithographies et
des papiers suivants : Bamboo, des pastels. 35 € 72 € 93 €
Photo Rag ultra-smooth,
Photo Rag, Photo Rag Bright
Museum Etching - 350 g - Blanc naturel, 100% coton. Surface typique d’un Réf : 10641651 Réf : 10641650 Réf : 10641649
papier gravure. Support idéal des images aux fins dégradés de gris. 48 € 97 € 123 €
White, Daguerre Canvas, Rice
Paper, Photo Rag Book et album Daguerre Canvas - 400 g - Blanc neige, polycoton, trame fine au toucher textile. ------
Réf : 10641678
------
Permet d’obtenir des couleurs vives et des noir & blanc contrastés. 65 €
10640303 12 €
• Canvas •

Monet Canvas - 410 g - Epaisse toile 100 % coton blanc avec une structure fine. ------ ------ ------
Idéal pour les reproductions artistiques. Sans azurants optiques.
FineArt Mat Texturé Leonardo Canvas - 390 g - Toile blanche extra-brillante, poly-coton. Grain fin Réf : 10641681 Réf : 10641676
------
12 feuilles, format A4 et souple. Très résistante à l’eau et aux frottements. 78 € 99 €
Contient deux feuilles de chacun
des papiers suivants : Albrecht Photo Rag - 308 g - Mat, surface fine et douce, toucher velouté. Boîte de 25 feuilles Réf : 10641740
• Panoramique •

Dürer, Torchon, German Etching, ainsi qu’une fiche détaillée d’instructions pour le tirage. Format : 21 x 59,4 cm 89 €
William Turner, Museum Etching,
Monet Canvas Photo Rag Baryta - 315 g - Sa texture fine combinée au brillant du baryté donne Réf : 10641741
aux images un côté expressif. Boîte de 25 feuilles ainsi qu’une fiche détaillée
10640304 12 € d’instructions pour le tirage. Format : 21 x 59,4 cm 99 €
Chasseur d’Images

Pour paraître dans cette rubrique, merci d’utiliser


le bulletin publié en page 138 de ce numéro !

Stages
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES perfectionnement, sur mesure d’hiver / Camargue. 13- Vends LEICA M7 + 75 mm, vi-
01- Photoshop, formation et cours ou traitement d’images. Groupes ✆ 06-98-41-04-77. seur 21, 24, 28 mm, moteur M +
personnalisés sur vos images, et individuelles. Bons cadeaux www.natureauvol.com/stages boîte Summicron 50 R, LEICA flex Rol-
2h ou journée, accompagnement et formations pro. E-mail : leimeter 2,8, NIKON F + DOS 250 +
de projet expo, portfolio. contact@stages-et-formations- ÉTRANGER
2/50 2 obj. Contax G. Chambre et
✆ 06-09-72-45-43. Inde. Au royaume de Shan,
photo.com. ✆ 06-62-12-65-04. accessoires Sinar 4x5, 5x7 visée re-
www.clarimage.com voyage exceptionnel en quête
flex, soufflet, rallonge... MAMIYA Press
07- Stages photo initiation NOUVELLE AQUITAINE de la panthère des neiges au
Super 23, plusieurs Minox 35.
nature, traitement de l’image, 64- Formations, stages et voyages Ladakh du 17/02 au 07/03/18.
Spiti, la vallée secrète de l’Himalaya, E-mail : bcdefg@laposte.net.
macro, paysage. photo avec un photographe pro : ✆ 06-59-85-11-88.
www.ardeche-photo.com. Pays basque, Pyrénées et Maroc voyage prévu été 2018.
✆ 06-86-25-85-21. (cours pratiques et théoriques) ; Info et contact :
07- Sorties et voyages photo plus d’infos sur le blog Patrick. ✆ 06-11-41-89-49 14- Vends NIKON D300S, 5200 clics,
nature en Camargue, en Espagne, www.luzphotos.com, et Sylvain 06-82-94-14-83 état exceptionnel, avec boîte,
menu formations. www.mountainlight.fr facture, accessoires et notice (offre
programme sur le site
64- Fabien Dubessy, photographe Maroc - Voyage/Stage photo Mai une batterie en plus et un protège
www.lessternes.com.
pro vous propose 3 stages 2018 - 1 semaine de voyage photo écran neuf. Prix ferme : 450€.
✆ 06-86-25-85-21.
de 2 jours au printemps 2018 : de Marrakech au dunes de Mer- ✆ 06-18-76-16-13.
26- Rémi Pozzi organise toute
initiation/perfectionnement, macro zouga. Terre de lumière et de
l’année des stages photo France
spécial ambiances et poses longues. contrastes, vivez le Maroc en photo
et étranger, paysage, macro, 14- Vends boîtiers NIKON D3 et D3s.
210€ le weekend 190€ si réservation avec les conseils d’un photographe
reportage et post-traitement. Matériel très bien entretenu.
avant le 31 dec. ✆ 06 29 61 49 61 pro. web : www.stages-photo-
www.stages-photo-nature.com. ✆ 06-62-16-50-38.
Infos sur www.fabiendubessy.fr maroc.com ✆ 06-03-98-56-09.
✆ 06-83-07-29-22.
fabien.dubessy@yahoo.fr Norvège - Orques et aurores bo-
74- Stages photo Mont Blanc.
réales entre l’île de Senja et alpes 17- Vends CANON EOS 7D mk2 ex-
Le secret d’une image réussie. OCCITANIE de Lyngen du 19 au 26/01/2018 ; cellent état 1000€. Objectif CANON
La technique ouvrira les portes de 81- Carmaux - Redevenez maitre L’âge de glace: boeufs musqués EFS 17/ 55 2.8 bon état 530 euros.
la créativité. tous niveaux, groupes, de vos photos. De la prise de vue du Dovrejell en hiver du 26/1 EFS 60 2.8 macro comme neuf :
individuel... Stages «Tailor made». à la retouche. Stage animé par Jé- au 02/02/2018 Infos et contacts : 200€ multiplicateur ; X2
Art- Presse- Communication. rôme Miquel 37 ans d’expérience. Patrick ✆ 06-11-41-89-49 et X1.4 150 euros chacun.
Fbook/instantdécisif/. Prise de vue : Découverte et perfectionnement. et Sylvain 06-82-94-14-83. Prix négociable si achat groupé.
studiobuonaventura.com. E-mail : Un thème précis à chaque stage www.mountainlight.fr ✆ 0546354661.
studiobuonaventura@orange.fr. de 4 heures. Un peu de théorie
Jc Vanwaes. ✆ 06-60-59-88-48. jpgarreaud@yahoo.fr
et on passe à la pratique.
P Deloche. ✆ 06-72-88-22-35.
BRETAGNE
Groupe de 3 à 5 personnes maxi.
www.miquelphoto.fr
Ventes 25- Vends objectif NIKKOR 24-70,
01- Vends NIKON D810 très bon facture et boîte d’origine, tbe :
22- Stages photo en Bretagne et PAYS DE LA LOIRE 900€ + flash Cobra SB910 pas servi :
Vietnam avec Quyên. Stage person- état, aucun choc, aucune rayure
85- Spéciales photo dans le Marais (36000 déclenchements) + housse 300€. E-mail : f.petit4@free.fr.
nalisé 1/2 à 2 jours Paimpol. Poitevin pour les grues cendrées, silicone + carte CF 32gb (x1000), ✆ 09-51-15-38-92.
Voyage photo delta du Mékong lever et coucher du soleil sur ouver-
sur les traces de M. Duras facture. Prix : 2.000€.
ture spéciale de la réserve. ✆ 06-63-90-20-69.
18/02 - 02/03/2018, rizières www.konig-photo.com 26- Vends CARL ZEISS Distagon T
miroir et ethnies du nord 19/05 - rubrique école de photo. 2,8/21 mm ZE CANON et son
01/06/2018. E-mail : 13- Vends objectifs ZUIKO M 2/12 : filtre B + W Filtre Pola. Circulaire
quyenphotographe@gmail.com - PROVENCE-ALPES- 400€, 1,8/17 mm : 300€, 1,8/25 : (HTC) MRC XS-Pro Nano D82 Juin
quyen-photo.fr CÔTES D’AZUR 250€, 1,8/45 : 150€. Tous en état 2013, peu servi, parfait état, com-
29- S&F Photo propose stages et 05- Stage photo avec Léo Gayola neuf, boîtes, peu ou pas utilisés. plet, 2 factures. Prix : 900€.
formations photo toute l’année photographe pro / guide mon- ✆ 06-37-69-75-71. ✆ 06-47-02-15-26.
dans tout le Finistère. Initiation, tagne. Rut du bouquetin / Féerie

136 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com


LA BOUTIQUE PHOTO

TOUT NIKON TOUT DE SUITE *

26- Vends matériel EUMIG S8 marche : 80€ port compris.


sonore peu utilisé : projecteur RS E-mail : jblackwood@hotmail.fr.

*Sur place ou par correspondance, sous réserve de disponibilité chez Nikon France.
3000, caméra 128 XL : 80€ avec ✆ 06-86-22-48-13.
offerts : visionneuse ERNO dual,
projecteur dia ELYSEE 24x36 74- Vends objectif NIKKOR AFS
et 6x6, lampes de rechange, 3,5-5,6/18-200 G ED VRII,
flacon de colle KODAK. état neuf, facture : 495€.
E-mail : gmpuel26@orange.fr E-mail : michelfra2@gmail.com. Nouveau !
✆ 06-11-95-27-03.
28- Vends boîtier CANON 5 D
MARK 3 - Juillet 2012 - 39000 dé- 78- Vends NIKON D7200, 250
clenchements - Excellent état - clics, flash SB 900, 2,8/17-55, Nouveau ! Nouveau !
Acheté chez Objectif Bastille 4,5-5,6/70-300 + filtres, complet
à Paris - Prix : 1.400€. en boîtes, le tout état neuf.
✆ 06-61-97-63-66. Prix : 1.700€ l’ensemble, négociable.
Donne sac photo Lowepro.
40- Vends kit ELIMCHROM D-Lite ✆ 06-12-42-71-63. AF-S 8-15 mm AF-S 28 mm
RX4, état neuf, emballage d’origine, f/3,5-4,5 E ED f/1,4E ED
à prendre sur place Seignosse.
Prix : 600€.
78- Vends FUJI XT1 + Fujinon www.lbpn.fr
18-55, 2016, sous garantie : 850€.
E-mail : organoff@wanadoo.fr. E-mail : gartil@orange.fr.
✆ 06-80-13-71-69. ✆ 06-32-46-76-82.
Agent Nikon Pro Centre Premium
44- Vends NIKON F6, NIKKOR DX 10,5 191, rue de Courcelles 75017 Paris - Tél. : 01 42 27 13 50 - Fax : 01 42 27 13 70
81- Vends 100/300 PANASONIC Mardi au samedi de 10 à 19 h - Métro Porte de Champerret
Fish-Eye, DX 35x1,8, DX 18x200 VR, état neuf : 300€. Longue vue Kowa
viseurs NIKON DR4 et DR6 AFS 15x35 77 + occulaire 30x grand angle
D, jumelles LEICA 10x42 BN, LEICA très bon état + adaptateur photo :
SL2 noir + 35x2, LEICA M 90x2,8, 250€. Divers Retina ZEISS
HASSELBLAD 40x4 CFR, le tout Voigtlander AGFA de collection.
en excellent état. ✆ 05-63-54-78-99. Le soir.
✆ 02-40-04-35-46
ou 06-48-34-89-01.
91- Vends CANON EFS 3,5-5,6/15-85
mm IS USM, état neuf, vendu
49- Vends MASTER TECHNICA avec un filtre UV, un filtre pola
4x5 Inch : 800€. Super Angulon + un filtre gris neutre variable
8/90 mm : 345€. Super Angulon 2-400 + bouchons. Prix : 350€ + port.
8/121 mm : 300€. Schneider E-mail : pholive@free.fr.
Symmar 5,6/240 mm : 300€ ✆ 06-82-34-80-54.
avec planchettes, 9 boîtes
de 10 AGFA Chromer 100s
4x5 Inch 100-21 : 300€. 91- Vends CANON 700D très bon
✆ 02-41-50-31-95. état : 350€. 1,8/50 STM CANON
état neuf + PS : 100€. 70-300 IS USM
CANON très bon état : 330€.
68- Vends pour collectionneur Emballages d’origine, factures,
machine professionnelle de tirage logiciels, batterie, notice.
contact noir et blanc, années 50. ✆ 01-64-59-77-39 ou 06-37-98-46-09.
Renseignements et prix à débattre.
✆ 06-68-07-84-93.

71- Vends CANON EOS 1DX 2013,


peu servi + 2E accu : 2.800€. CANON
5D Mark III, bon état : 1.750€
décembre 2012, visible à Montier.
✆ 06-40-95-49-01.

73- Vends appareil photo Argen-


tique marque PRACKTICA avec flash
et objectifs en parfait état de

chassimages.com #ci399 - Décembre 2017 137


Kit Pied et rotule Feisol
Un Trépied ultra-léger en 3 sections de tubes carbone (type CT3342), capable de supporter 10 fois son poids. Les trois jambes
du pied se replient sur 180° et les tubes se bloquent par une bague de serrage au caoutchouc renforcé. Un système astucieux
permet de placer la rotule entre les trois tubes pendant le transport, pour la protéger au dépliage et diminuer la hauteur
une fois plié.
Un crochet placé sous la rotule au sommet du trépied permet de fixer un poids, pour éliminer toute vibration et stabiliser
votre prise de vue.
Max
Plateaux optionnels 710 et 750 également disponibles. Kg Kg
Livré avec un sac de transport.
10 kg 1,05 kg 1,38 m 16 cm 48 cm

Le kit complet (rotule+pied) - KITFEISOL2 459 €


CT3342NEW (pied seul) 359 €

La rotule (type CB50D) possède un réglage de friction et une platine de fixation avec verrou et blocage.
Livrée avec un plateau plat 750.
Max
Kg Kg

50 mm 540 g 19 kg

Rotule - CB50D 157 €

[ boutiquechassimages.com ]
Votre texte dans le prochain numéro…
Tout abonné a droit à une annonce gratuite par numéro. Rédigez votre texte DÉPARTEMENT N’oubliez pas vos coordonnées à publier
sans rature et transmettez-le en tenant compte des délais de bouclage.
La parution n’est garantie que pour les textes complets, parvenus dans les délais.
Une fois le texte transmis, aucune modification n’est possible.

Nom & Prénom .......................................................................................................................................


Adresse complète ......................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................... 15 €
Code ..................... Ville.............................................................................................................................
Tél. ..............................................................................................................................................................
e-mail : ......................................................................................................................................................
Les coordonnées ci-dessus ne seront ni publiées, ni communiquées à des tiers 18 €
Le prix de l’annonce varie selon sa longueur (15 € pour le module de base, puis 3 € par ligne
21 €
supplémentaire). Nos abonnés bénéficient d’une annonce gratuite par numéro.
Annonce payante Ci-joint le règlement d’un montant de .............. € 24 €
À l’ordre des Éditions Jibena Chasseur d’Images
27 €
Annonce gratuite (pour abonnés) Numéro d’abonné......................................................
(une annonce par numéro) 30€
Je m’abonne à Chasseur d’Images France pour 1 an / 47 €
Bulletin en avant-dernière page Europe pour 1 an / 72 € Rubrique souhaitée Date de parution souhaitée
Chèque bancaire Chèque postal Chèque bancaire Ventes matériel Emploi Numéro 400
Achats matériel Sociétés (Parution : 16 décembre 2017. Daté Janv/Février 2018)
Date limite de réception : 24 novembre 2017
Règlement par Carte bancaire (Visa, Eurocard MasterCard…) Modèles Divers
Stages/formations Numéro 401
(Parution : 10 février 2018. Daté Mars 2018)
Numéro de carte bancaire Date limite de réception : 25 janvier 2017
Inscrivez ci-contre les 3 derniers chiffres figurant au dos Les annonces hors délais sont reportées au numéro suivant, quelle que soit leur date d’arrivée
de votre carte bancaire (sur le panneau de la signature)
Date d’expiration À retourner à Chasseur d’Images Annonces
Nom du titulaire ................................................................................................................. BP 80100 - 86101 Châtellerault Cedex
138 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com
68- Jeune homme musclé fitness
cherche femme photographe ama-
teur pour pose photo nu, charme,
X exclu, aussi dessin etc...
✆ 06-99-28-22-40.

94- Vends objectif SIGMA pour CANON :


Images numériques
69- Vends NIKON D4 état impecca-
2/24-35 mm, garantie 12 / 2018 , ex-
cellent état : 650€. CANON EF 2/35 mm ble avec emballage, accessoires,
IS USM , garantie avril 2019 , excellent mode d’emploi en français
état : 350€. Remise en main propre à le tout d’origine.
Paris. ✆ 06-08-03-28-40 . Avec 2 batteries supplémentaires
NIKON EL-EL18 + Cartes CF Lexar
UDMA x300 de 8 Go
Sociétés, commerces et SONY XQD 16 Go. 1900€.
✆ 06 86 79 48 67
33- Magasin Photo tout équipé
120 m2 à 30 min de Bordeaux (2 stu-
dios (identités ANTS + Portrait),
Développeuse Film, MINI LAB Fron-
Emploi MAGASINS
3 SERVICES
tier, 4 Bornes numériques, traceur 38- Recherche pour saison hiver
EPSON, photocopieur). CA 100000€ - 2017-2018 photographes serieux(ses)
Vente fonds de commerce clés en et motivé(es), bon relationnel, possi-
main (stock inclus) 80.000€ - Loyer bilité de logement. Adresse postale :
850 €/mois. ✆ 06-81-16-83-23. Stars Photo route du Coulet 38750
Libr e servic e numérique
Alpe d’Huez. Envoyer CV détaillé. T irage phot o ar gentique & jet d’encr e en ligne
75 - Paris 20e. Studio photo re- Site : Starsphoto.fr. Labora t oir e arrgentique
cherche photographe, graphistes ou E-mail : starsphoto38@gmail.com. Impr es sion d’ art graphique
autres pour partager frais et loyer à ✆ 06-07-58-36-44. Tableau phot o
Livr e phot o
Paris 20e, 400€ par mois ou 100€ la Servic e en ligne
journée. Michel. ✆ 06-60-68-62-89. 66- Recherche photofilmeur + At elier encadr ement
vendeur. % évolutif, gros secteur
exclusif, logement prévu.
Modèles CV + lettre de motivation.
E-mail : christian.photo@wanadoo.fr.
66- Recherche h/f, taille, grosseur,
couleur, âge, handicap, sans
✆ 06-72-70-42-50.
Retrouvez nos annonces
importance, mais tattoo, piercings,
trace de maillot interdit. Pour photos
yoga naturiste. Droit à l’image ga-
Divers en ligne sur
ranti. Equipe professionnelle. 200€ / 75- Cherche personne pour
jour + dépenses / repas. Carte FFN aider classement photos sur Mac,
payée. 2 jours minimum, 6 jours max. logiciel photo et Lightroom
✆ 06-41-95-52-59.
SMS réponse assurée.
et développer Raw.
✆ 06-86-95-87-30.
www.chassimages.com

Le Pod, discret mais efficace * Courroies et bande velcro.


Appareils compacts Oui Oui
Appareils reflex _ _
Appareils reflex avec télé _ _
Mini camescope Oui Oui
petits sacs remplis Camescope _ _
de billes qui ne bougent Appareils moyen format _ _
plus quand on les pose : Dimensions 9,5 x 3,8 cm 9,5 x 3,8 cm
idéal pour servir d’appui
à un appareil photo compact. Poids 0,2 kg 0,2 kg
Il trouve sa place n’importe Vis universelle 1/4 x 20 Oui Oui
où, sur un mur, un escabeau.
Accessoires inclus* _ _
Pas besoin de mode d’emploi,
ni de piles. Remarques Vis centrale Vis excentrée
RÉFERENCES PODJ PODB
[ boutiquechassimages.com ] PRIX 9€ 9€
chassimages.com #ci399 - Décembre 2017 139
Supports - rotules
 Joystick compacte Rotule pour pied Feisol

Capacité de charge : 5 kg en position normale, 2,5 kg à La rotule (type CB50D) possède un réglage de friction
la verticale. Niveau à bulle intégré et système de pla- et une platine de fixation avec verrou et blocage.
teau rapide. Compatible avec tous les appareils 35 mm. Livrée avec un plateau plat 750.

322RC2 (ROTULE) 139 € CB50D 157 €


200PL14 (PLATEAU SUPPLÉMENTAIRE) 17 € Ventouse avec rotule Ball

Rotule à crémaillère 410 Junior Manfrotto Cette mini rotule Cullmann (CB3.1) est montée sur une
large ventouse et offre une fixation optimale et sûre aux
Extrêmement compacte, cette rotule unique offre appareils photo, caméras, vidéo, GPS… sur toutes les sur-
des mouvements micrométriques autobloquants dans faces lisses telles que le verre ou le métal. - Poids : 275 g
les trois directions, panoramique, bascule latérale et bas- - Hauteur : 120 mm - Diamètre ventouse : 98 mm
cule avant/arrière. Un système de plateau extra plat est - Charge maxi : 3kg.
incorporé (plateau 410PL). Cette rotule convient C41033 59 €
parfaitement aux appareils 35 mm et aux moyens formats.
Fixation d’appareil livré : 1/4” + 3/8”, vis incluse. Couleur noir,
Attache rapide
degré de rotation pour chaque tour complet - poids 1.22 kg
MS410 183 € Se fixe sur une rotule, à l’extrémité d’un monopode.
Composée d’une embase de 2 niveaux et d’un plateau
hexagonal à visser sous l’appareil, pour une mise en place
SBH-200DQ - Rotule Midi Ball
et un retrait sans devissage. Livrée avec un plateau.
À plateau rapide (type 6183BK) – Hauteur : 87mm MS625 69 €
– Diamètre de la base : 43mm – Poids : 350g – Poids maxi
supporté : 5 kg – Vis appareil : ¼ » - Fixation trépied : ¼ » Plateau projection
– Plateau rapide : 6183BK.
SLK200 71 € En fonte d'alu injectée 26 x 36 cm. Fixation sur pied
ou rotule par vis au pas standard pour transformer
Adaptateur plateau RC2 un trépied en table de projection.
Dimensions (L x l) : 35 x 26 cm. Poids : 1,010 kg.
Se fixe sur le plateau d’une rotule classique pour MS183 54 €
le montage/démontage instantané du boîtier.
MS323 36 € Adaptateur 3/8 - 1/4

Lot de 2 adaptateurs.
Adaptateur rapide
MS148KN 5€
Pour le montage/démontage instantané d’un appareil sur
son pied. Rectangulaire, avec deux niveaux à bulle pour
être bien d’équerre. Livré avec vis 1/4 et 3/8. Poids : 265 g. Plateau (grand)
MS394 54 € Plateau compatible avec les rotules Feisol Wimberley,
Arcaswiss. 1 pas de vis 1/4. Idéal pour les objectifs
Plateau coulissant longs. Poids : 100 g - Longueur : 10 cm
Universel pour montage rapide de l'appareil sur un pied. FEISOL710 29 €
Glissement avant/arrière. Longueur : 14 cm. Poids : 320 g.
Plateau
MS357 64 €
Plateau compatible avec les rotules Feisol Wimberley,
Support « Spécial Téléobjectif » Arcaswiss. 1 pas de vis 1/4. Idéal pour les objectifs
longs. Poids : 50 g - Longueur : 5 cm
Permet de monter un reflex avec un long téléobjectif en utili- FEISOL750 25 €
sant l'écrou de pied de l'appareil et celui de l'objectif. Offre une
stabilité maxi, sans vibration. Recommandé au-delà de 200 mm.
Quickgrip
MS359 81 €
Cette rotule universelle est très ergonomique et se mani-
Adaptateur grife porte-lash 1/4 pule d'une seule main. Elle ne pèse que 970 g et peut
supporter jusqu'à 4 kg de charge en toutes positions.
Pour fixer les accessoires avec pas de vis 1/4 ou 3/8 sur Poids : 970 g hauteur : 22 cm.
une griffeporte-flash (pas standard 24 x 36).
MS262 11 € QUICKGRIP 86 €
• Boutiquechassimages.com est une Boutique en ligne, qui ne possède pas de magasin. Commandes par Internet (http://www.boutiquechassimages.com) ou par courrier
: (Boutique Chassimages, BP 80100, 86101 Châtellerault Cedex - France). Délai de traitement des commandes : 48 h ouvrables + acheminement. Prix garantis durant le
mois qui suit la date de parution de cette annonce. Tout article ne donnant pas satisfaction (logiciels exceptés), sera échangé moyennant son retour, complet et sous em-
ballage d’origine, sous 15 jours maxi après avoir obtenu, auprès de nos services, un numéro de retour.
[ boutiquechassimages.com ]
Nettoyage - Capteurs
Nettoyage capteurs
Microibre spécial optique
Les kits, c’est pratique… Le nettoyage des capteurs des reflex numé-
riques est devenu un sujet incontournable pour les photographes et Nettoie, sèche sans laisser de trace,
les produits proposés pour y remédier sont nombreux sur le marché. résiste à l'eau de Javel, ne peluche pas,
ne raye pas, garde toutes ses qualités
Le choix de la boutiquechassimages se porte sur les kits contenant juste
même après de nombreux lavages
le nécessaire pour un nettoyage de base. Les produits sont fabriqués
(en machine de 30 à 90°).
en milieu stérile, puis emballés individuellement pour une pureté opti-
male. Les articles contenus dans chacun des kits sont à usage unique. Format : 15 x 9,5 cm.
Les bâtonnets Alpha Premium sont pliés et non soudés pour nettoyer
les coins du capteur plus facilement. KIT5M 14 €
Pour toute information, retrouvez nos articles sur le nettoyage des capteurs KIT3M 9€
et les antipoussières dans les numéros de Chasseur d’images 291 et 275.
MICROFIBRE 4€
REIDL Imaging

Poire soulante
Kit de voyage constitué de 4 bâtonnets
Alpha Premium Sensor cleaning Swabs,
Poire soufflante Kaiser en
10 lingettes de nettoyage optique
caoutchouc grande capacité pour
et 1 solution de nettoyage Gamma 15 ml :
la puissance. Buse rigide, valve
le tout dans un petit sac de rangement.
sur entrée d’air arrière. Facile à uti-
La largeur des bâtonnets dépend de votre appareil ; 3 largeurs liser. Livrée avec pinceau objectif.
sont disponibles :
Dimensions : ø 6cm,
- Largeur 17 pour : Canon EOS M, M3, 1000D, 1100D, 1200D, 100D, 10D, longueur : 18,5 cm, poids : 130g.
300D, 350D, 400D, 450D, 500D, 550D, 600D, 650D, 700D , 750D, 760D, 7D
et MKII, D30, D60, 20D, 30D, 40D, 50D, 60D, 70D, 80D. Fuji X-A1, X-A2, X- KAI6316 9€
Pro1, X-E1, X-E2, X-M1,X-T1, X-T10. Konica Minolta Maxxum 5D et 7D.
Nikon D1, D1H, D1X, D2H, D2Hs, D40, D40X, D50, D60, D70, D70s, D80,
D90, D100, D3000, D3100, D3200, D5000, D5100, D5200, D5300, D5500. Gants en coton blanc
Olympus Air A01, E-1, E-3, E-5, E-30, E-300, E-330, E-400, E-410, E-420, E-
450, E-500, E-510, E-520, E-600, E-620, PEN E-P1, PEN E-P2, PEN E-P3, PEN Ces gants vous permettront de manipuler
E-P5, PEN E-PL1/s, PEN E-PL2, PEN E-PL3, PEN E-PL5, PEN E-PL7, PEN E- vos tirages, vos négatifs, vos diapos,
PM1/M2, OMD-E-M10, OMD-E-M5/M5II, OMD-E-M1. Panasonic G1, G10, vos objectifs en évitant toute trace de doigt.
G2, G3, G5, G6, G7,GF1, GF2, GF3, GF5, GF6, GF7, GH1, GH2, GH3, GH4, Ils sont lavables à toute température.
GM1, GM5, GX1, GX7, L1, L10. Pentax *istD, istDL, istDS, Kr, Kx, K-01, K-S1,
K-S2, K-3, K-3II, K-7, K-10D, K-20D, K-30, K-50, K-100D/super/K-110, K- Livrés sous blister. Existe en 2 tailles.
200D, K-500, K-2000/km. Samsung GX10, GX20, NX1, NX5, NX10, NX11,
GANT12 (taille 12, taille L) 6€
NX20, NX30, NX100, NX200, NX210, NX300, NX500, NX1000, NX1100,
NX2000, NX3000. Sony A-100, A-200, A-230, A-290, A-300, A-330, A-350, GANT15 (taille 15, taille XL) 6€
A-380, A-390, A-450, A-500, A-550, A-560, A-580, A-700, NEX-3 et 3N,
NEX-5 et 5N, 5R, NEX-6, NEX-7, NEX-C3, A5000, A5100, A6000, AQX1,
SLTA33, A35, A37, A55, A57, A58, A65, A77, A77II. Kit de nettoyage capteur

KIT17 29,90 € EZ kit de nettoyage capteur


Visible Dust avec 4 spatules
- Largeur 20 pour : Canon EOS-1D, MKII,
vertes 1,0X (24 mm) + flacon
MKIIN, MKIII, MKIV. Fuji S1, S2, S3, S5 Pro.
Smear Away de 1 ml.
Kodak DCS760, 620X, 620. Leica M8. Nikon
D2Xs, D200, D300, D300s, D7000, D7100,
D7200. Pentax K5, K5II/s. Sigma SD1, SD9, KITCAPTEUR 21 €
SD10, SD14, SD15.
KIT20 29,90 €
Recommandations
- Largeur 24 pour : Canon EOS 5D, 5DMKII, Pour procéder au nettoyage consulter la notice de votre appareil
5DMKIII, 5DSR, 6D, 1Ds, 1DSMKII, 1DSMKIII, pour accéder au capteur. Il est indispensable de maintenir l’obturateur de
1DX. Contax N Digital, Kodak DCS 14n, l’appareil ouvert pendant la totalité du nettoyage au risque d’endomma-
ger l‘appareil. Respecter scrupuleusement la notice de votre appareil.
SLR/c, SLR/n. Leica M9, M Monochrom,
ME220, M240. Nikon Df, D3, D3s, D3x, Assurez-vous que vous maîtrisez bien l’ouverture et la fermeture de
D4/4s, D600, D610, D700, D750, D800 et e, l’obturateur. Veillez à ce que des particules de poussière sur vous-même
ou vos vêtements ne puissent pas tomber dans l’appareil pendant
D810 / A. Sony A850, A900, SLTA99 et A7/A7R, A7II/A7RII (avec douceur). le nettoyage. Les particules de poussière ne sont pas visibles à l’œil nu.
Ne mettez pas trop d’Eclipse : 2 ou 4 gouttes suffisent. La solution s’éva-
KIT24 29,90 € pore instantanément. Plus d’info sur www.reidlimaging.com
• Boutiquechassimages.com est une Boutique en ligne, qui ne possède pas de magasin. Commandes par Internet (http://www.boutiquechassimages.com) ou par courrier :
(Boutique Chassimages, BP 80100, 86101 Châtellerault Cedex - France). Délai de traitement des commandes : 48 h ouvrables + acheminement. Prix garantis durant le mois
qui suit la date de parution de cette annonce. Tout article ne donnant pas satisfaction (logiciels exceptés), sera échangé moyennant son retour, complet et sous emballage
d’origine, sous 15 jours maxi après avoir obtenu, auprès de nos services, un numéro de retour.
[ boutiquechassimages.com ]
Difuseurs - chartres
■ Tribalance, charte de gris, Lastolite réversible ■ Carte de balance des blancs CMP Refcard 6

Il offre la même fonctionnalité de calibration


que l’Xpobalance avant la prise de vue.
Il comporte une face noir/blanc/gris
18 % destinée à équilibrer la balance des
blancs de l’appareil photo et ajuster votre his-
togramme. La deuxième face est un réflecteur
argenté pour déboucher les ombres.

Diamètre : 75 cm déplié.

TRIBALANCE 79 €

■ Digi Grey...

retrouvez les vraies couleurs de vos photos ! Le principe est simple : faire une première prise de vue de la scène à
photographier avec la carte de référence CMP Refcard 6 dans le champ.
Digi Grey de Mobichrome est une charte de Faire ensuite les prises de vues normalement.
gris permettant la réalisation d’une balance des
La première vue qui comporte la CMP Refcard 6 sera utilisée pour définir
blancs en photo studio ou photo à l’extérieur.
les réglages adéquats pour les conditions de prise de vue : soit lors du
Cet accessoire rectifie les couleurs de vos pho- développement du fichier raw en numérique - soit lors du scan si vous
tos comme un professionnel même si vous n’y êtes en argentique - soit pour affiner les réglages dans Photoshop à l'aide
connaissez rien ! de l'outil « courbes », si vous faites des prises de vues en JPEG.

Il fonctionne avec tous les appareils photo numériques même celui de Le nouveau support utilisé pour la fabrication de la CMP Refcard 6 permet
votre téléphone portable ! Le Digi Grey est fabriqué dans un matériau une meilleure Dmax de la plage noire (Dmax 2.02, niveau L 8 en Lab)
synthétique gris neutre avec une surface mate afin d’éviter les reflets. Il et une meilleure réponse spectrale aux différents illuminant. Il en résulte
est insensible une balance des blancs plus fiable dans toutes les conditions lumineuses
aux intempéries, aux rayures, aux moisissures et ne se casse pas… et une plus grande facilité d'emploi de la mire.
vous ne l’achetez qu’une fois.
Les caractéristiques :
L’utilisation du Digi Grey est à la portée de tout le monde.
- Format : (17x 13.5 x1 cm )
Rendez-vous sur le site digigrey.com pour plus de détails…
disponible en 2 formats. - Dmax et neutralité des gris améliorées (Dmax 2.02 et précision des
plages
DIGI GREY mini avec 0.5% de tolérance),
Format carte de crédit 5,5 x 8,5 cm, 3 mm d’épaisseur, - 2 plages noires et blanches de grande taille et 5 plages de gris
DJMINI 15€ intermédiaires,
- les plages blanches, noires et grises sont référencées en valeur Lab,
DIGI PACK medium - 2 dégradés légèrement colorés pour un décalage de la balance
DJMEDIUM 22 € des blancs afin de restituer les ambiances lumineuses observées
à l'oeil nu.

■ Diffuseurs REFCARD6 28 €

Parapluie doré, dos noir à utiliser comme ■ Colorbalance


réflecteur et à fixer sur le porte-para-
pluie. Lumière chaude. Recommandé Permet de mesurer la qualité et la quantité
pour le portrait et le nu. de lumière, le détaildes ombres, ainsi que
la balance des blancs. Il se divise en 4 zones
PPDOR 60 cm 22 € de densité de couleur, appelées patchs :
le plus large, le gris (18 %), est composé de tissu
Parapluie argenté-doré d'un côté, synthétique chromatique neutre.
noir de l'autre à utiliser comme réflecteur
et à fixer sur le porte-parapluie (non réversible). Il reste stable en couleur et en densité pendant
plusieurs années. Le patch noir reflète environ 3 %
MIXTE 60 cm 22 € de la lumière qu'il reçoit, le blanc plus de 92 % et le
patch mat translucide reflète 80 % de la lumière.
Parapluie blanc mat, dos noir, utile pour accentuer
Livré avec une pochette de transport.
le contraste de la prise de vue.
PPBLANC 60 cm 22 € COLORB 61 €
• Boutiquechassimages.com est une Boutique en ligne, qui ne possède pas de magasin. Commandes par Internet (http://www.boutiquechassimages.com) ou par courrier :
(Boutique Chassimages, BP 80100, 86101 Châtellerault Cedex - France). Délai de traitement des commandes : 48 h ouvrables + acheminement. Prix garantis durant le mois
qui suit la date de parution de cette annonce. Tout article ne donnant pas satisfaction (logiciels exceptés), sera échangé moyennant son retour, complet et sous emballage
d’origine, sous 15 jours maxi après avoir obtenu, auprès de nos services, un numéro de retour.
[ boutiquechassimages.com ]
OFFRE DÉCOUVERTE Abonnem
’Images Chasseu ent
ement Nat r
24lie€u*
Abonn d ’ Images
numéros 1 an /
1 an / 6 10 numéro
s
au
de

Abonnement
39 € *
au lieu
DUO de

61 € *
au lieu
de

Je choisis ! Nom et prénom : .................................................................................................................................

Abonnement DUO 61 € Adresse complète :..............................................................................................................................


❑ 1 an / 10 numéros de Chasseur d’Images ...............................................................................................................................................................
1 an / 6 numéros de Nat’Images ...............................................................................................................................................................
Abonnement Découverte 39 € Code postal : ........................................................................................................................................
❑ 1 an / 10 numéros de Chasseur d’Images Ville :.....................................................................................................................................................
Téléphones : .... / .... / .... / .... / .... ou .... / .... / .... / .... / ....
Abonnement Découverte 24 €
e-mail : .................................................................................................................................................
❑ 1 an / 6 numéros de Nat’Images
Numéro client ou d’abonné (facultatif) :................................................
❑ Carte bancaire (CB, VISA ou MASTERCARD) RÈGLEMENT (ordre : Jibena)
Date et signature
❑ Chèque bancaire
(France métropolitaine uniquement)
Numéro de carte bancaire
❑ Carte bancaire
Inscrivez ci-contre les 3 derniers chiffres figurant au dos
de votre carte bancaire (sur le panneau de la signature) Date d’expiration
(remplir ci-contre)

Nom du titulaire ................................................................................................... ❑ Par virement #

# En cas de virement : Jibena - BIC : BNPAFRPPPEE . IBAN : FR7630004008270002136176842 . Joindre ce bulletin d’abonnement avec nom et adresse du bénéiciaire.

Bulletin à retourner à Chasseur d’Images Abonnements - 13 rue des Lavoirs - Senillé - 86100 Senillé/St Sauveur
Abonnement en ligne sur www.boutiquechassimages.com
Offre valable jusqu’au 31/01/2018 accessible à tout nouvel abonné et aux abonnés déjà en cours. Tarifs France exclusivement.
* Offre promotionnelle non cumulable avec toute autre remise.
Studio
 Kit Photolex  Kit Support de fonds pliant Phocusline (pour 1 rouleau)

Facile à mettre en oeuvre, ce kit Strobist est idéal Facilement transportable, il est composé de 2 pieds pneumatiques
pour monter un studio avec votre flash sabot. noirs 4 sections (tubes et fonderies de serrage en aluminium),
1 barre télescopique 3 sections pour monter un fond papier de 1,35 m
Le parapluie tri forme argent permet de restituer à 2,75 m ou des fonds tissus, 2 pinces multifonctions pour éviter
toute la puissance du flash en offrant de nom- que le fond se déroule et 1 sac de transport compartimenté.
breuses variations d'éclairage.
2,90 m Caractéristiques techniques :
Caractéristiques techniques : (3 sections)
Parapluie argent tri-forme (rond/oval/ carré) : • Hauteur pliée des pieds : 96 cm
diamètre 114 cm, Pied noir : hauteur déplié : • Hauteur maxi des pieds : 280 cm
1,90 m, poids : 1,5 kg, rotule parapluie avec

2,80 m (4 sections)
• Hauteur mini des pieds : 85 cm
griffe • Diamètre de la base : 108 cm
de blocage, sac de transport noir.
• Longueur mini barre : 124 cm
Poids du kit complet : 2,470 kg
• Longueur maxi barre : 290 cm
KITFLEX 153 € • Ø des sections : 19 - 22,4 -
26 - 29,5 mm
Magic studio : la in des relets indésirables ! • Ø des jambes : 22 mm
• Poids Total : 4 kg
Le Magic Studio est un petit stand
cm • Charge maximum : 8 kg
de prise de vues original qui se déplie 108
en un instant et se transforme en • Format postal kit pliant seul :
une sorte de « cage de lumière » 126 cm x 14 x 16.
Kg
Le Magic Studio est comparable à un • Poids colis : 5,9 kg.
8 kg
studio portable que le photographe
peut utiliser avec toutes sortes de
fonds (non fournis). L’ensemble est
KITPLIANT 179 €
translucide avec un masque détacha- Fond en tissu Phocusline (100% coton en 140 g) 3m x 3m
ble en forme de fenêtre : effet de
“lumière nordique”, douce et diffuse.
NOIR - 250005 69 €
L’accessoire que les pros utilisent pour photographier les objets réfléchis- GRIS - 250007 69 €
sants (verre, bijoux, argenterie…) procure une meilleure saturation des
couleurs. Surface de prise de vue de 43 cm environ. Fourni avec les tiges BLANC - 250008 69 €
d’armature qui rigidifient l’ensemble et livré dans une housse ronde, pour
un transport aisé. Format de la boite : 75 x 75 cm.
Format magic studio plié : L : 43 cm, H : 43 cm.  Kit barebulb
Kg

MSTUDIO 200 g 73 € Le Barebulb fonctionne de manière


autonome sans cordon grâce à sa cel-
lule d'autodéclenchement intégrée,
 Dôme studio pilotée par l'éclair de l'appareil photo.

Outre l'autodéclenchement par


Cette tente à lumière légère la cellule, le nouveau BareBulb
est idéale pour la photogra- dispose d'une prise mini-jack pour
phie de petits objets. synchro par cordon. La commutation en mode digital permet aussi de
Ses côtés translucides le déclencher avec le deuxième éclair des appareils émettant un pré-
blancs apportent un éclai- éclair avant obturation pour la mesure de l'exposition (systèmes flash
rage doux et constant quel évolués et beaucoup d'appareils numériques).
que soit le lieu des prises de Kit complet comprenant :
vues ; le fond est double • Un Barebulb • Un porte lampe • Un parapluie argent-blanc • Un pied
face, blanc ou gris. • Un sac de rangement.
Les rabats permettent de lester en extérieur. Le mécanisme d’ouverture et Fiche technique :
de fermeture comme un parapluie en facilite l’utilisation. • Puissance nominale, 60 joules. - Nombre-guide avec réflecteur 45° :
Dimensions de la base : 62 x 62 cm Le dôme est utilisable avec le matériel 22 pour ISO 100. • Temps de recyclage : 4s. - Durée de l'éclair : 1/1000s. -
habituel d’éclairage de studio (non fourni). Diamètre : 9cm. • Douille standard à vis E27. • Durée de vie du tube flash :
H 1000 cycles. - Distance effective de déclenchement de la cellule : 10m
Livré avec housse de protection et courroie de transport. 51 cm à 30°. - Cellule intégrée. - Livré sans support, avec dôme standard.

DOME5891 41,90 € KITBULB 89 €

• Boutiquechassimages.com est une Boutique en ligne, qui ne possède pas de magasin. Commandes par Internet (http://www.boutiquechassimages.com) ou par courrier :
(Boutique Chassimages, BP 80100, 86101 Châtellerault Cedex - France). Délai de traitement des commandes : 48 h ouvrables + acheminement. Prix garantis durant le mois
qui suit la date de parution de cette annonce. Tout article ne donnant pas satisfaction (logiciels exceptés), sera échangé moyennant son retour, complet et sous emballage
d’origine, sous 15 jours maxi après avoir obtenu, auprès de nos services, un numéro de retour.
[ boutiquechassimages.com ]
ABONNEZ-VOUS
2017
N° 397 Octobre

utés
Nouvea

Nikon D85 0
pixels
45 millions de
Tiny Planet
à Chasseur d’Images & Nat’Images
FRANCE ÉTRANGER
EUROPE
MÉTROPOLITAINE SUISSE, DOM ET TOM
doué
Tout petit, mais très
Olympus E-M
10 III
 Chasseur d’Images
Réussir les
il
couchers de sole
LUMIÈRES sur le
Ofre découverte 1 an / 10 numéros  39 € - -
S 200D / 6D II
VINCENT M
MONT
Canon EO
sont excellentes
Les mesures
!
6 mois / 5 numéros  26 €  40 €  43 €
1 an / 10 numéros  47 €  72 €  79 €
BP 80100
2 ans / 20 numéros 89 € 142 € 156 €
86101 Châtellerault Cedex
05-49-85-49-85
Fax : 05-49-85-49-99  Nat’Images
http://www.boutiquechassimages.com
Ofre découverte 1 an / 6 numéros  29 € - -
Coordonnées 6 mois / 3 numéros  15 €  22 €  24 €
Nom et prénom : .................................................................................................................................................................. 1 an / 6 numéros  29 €  39 €  45 €
.......................................................................................................................................................................................................... 2 ans / 12 numéros 54 € 76 € 86 €
Adresse complète : ..............................................................................................................................................................
..........................................................................................................................................................................................................
 Chasseur d’Images + Nat’Images
..........................................................................................................................................................................................................
Code postal : .......................................................................................................................................................................... Ofre découverte DUO 1 an  61 € - -
Ville : ............................................................................................................................................................................................. 1 an / 10 num CI + 6 Nat’Images  71 €  111 €  123 €
Téléphones ** : .... / .... / .... / .... / .... 2 ans / 20 num CI + 12 Nat’Images  137 €  216 € -
ou .... / .... / .... / .... / ....
e-mail : ........................................................................................................................................................................................ Nous ne commercialisons pas notre ichier d’adresses. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6.1.1978,
vous disposez d’un droit d’accès et de rectiication aux informations vous concernant
Numéro client ou d’abonné (facultatif) : ............................................................................................................... auprès du service Abonnements. abonne@photim.com

Je passe ma commande
RÉFÉRENCE DÉSIGNATION PRIX UNITAIRE € QUANTITÉ TOTAL €

** Le numéro de téléphone (ixe ou portable) est obligatoire dans le cadre de l’envoi en Colissimo. Il s’agit d’un service d’acheminement rapide de marchandises
n’excédant pas 30kg en France métropolitaine, Monaco et Andorre. Le colis est déposé sans signature dans la boîte aux lettres du destinataire. Si elle ne peut contenir Sous total €
le colis, un avis de passage y est déposé. Il indique les coordonnées du bureau de poste où retirer le colis dans un délai de 15 jours. Au-delà de cette période, le colis
est retourné à l’expéditeur.
Forfait port
PORT ET EMBALLAGE (Les frais de port sont déjà compris dans les tarifs abonnements) (pour commande
seulement)

 France métropolitaine
Colissimo - 7 € Express - 18 € TOTAL €
(48 heures) (J+1)

 Europe et Suisse
 Normal - 13,90 € Express - 21 € RÈGLEMENT (ordre : Jibena)
(J+4) (J+2)
 Monde Normal - 23 € (J+6-7)
Chèque bancaire
(France métropolitaine uniquement)
Carte bancaire (CB, VISA ou MASTERCARD) Date et signature

Numéro de carte bancaire


Carte bancaire (remplir ci-contre)

Inscrivez ci-contre les 3 derniers chifres igurant au dos


de votre carte bancaire (sur le panneau de la signature) Date d’expiration Par virement #
Nom du titulaire ...........................................................................................................

# En cas de virement : Jibena - BIC : BNPAFRPPPEE . IBAN : FR7630004008270002136176842 . Joindre ce bulletin d’abonnement avec nom et adresse du bénéficiaire.
On ne va pas se quitter comme ça
par Guy-Michel Cogné

La luminosité particulière du lieu, abondamment servie par les


multiples fenêtres et filtrée par les rideaux a apporté son grain de
sel; à dix centimètres près, j’avais des résultats très différents. J’ai
donc beaucoup bougé.
Les photos ont été prises avec un Canon EOS 650D et le zoom
18-55 mm du kit. Plus tard, j’ai retravaillé l’image sur ordinateur,
pour parfaire l’effet vintage.”
Suite à notre appel, et n’ayant pas noté la façon dont il a
traité son image, Jean-François retrouve son original et
passe la soirée à reconstituer sa recette. Il nous en livre les
ingrédients bruts quelques heures plus tard: “Texture 420bysi-
rius-sdz, trouvée sur DeviantArt, en lumière tamisée, qui a apporté
Les dessous de la couverture du grain, donné la tonalité vintage et du volume à la moquette. Ac-
Chaque mois, la rubrique Défis aborde un nouveau sujet, tion sur les courbes, en jouant sur les trois composantes, niveaux,
construit et illustré à partir des photos de nos Lecteurs. Un balance des couleurs. Color Efex pro 4: detail extractor, darks
choix rédactionnel qui est l’un des fondements de Chasseur contrast, brillance warmth, glamour, contrast color range, en bais-
d’Images. Soucieux d’associer ceux qui nous lisent à l’élabo- sant les curseurs des contrastes. Color selective Photoshop: notam-
ration de leur magazine favori, nous publions les meilleures ment le grey augmenté, qui apporte au final un vert intéressant (cf.
images reçues, et parfois l’une d’elles décroche la couverture. Jaime Ibarra). Couleur bleue foncée, exclusion 30 %. Dodge and
burn. Lissage de la peau par high pass inversé. Plus « simplement »,
C’est ce qui vient d’arriver à Jean-François Block, dont le
l’alliance détail extractor (6/-17/17) et contrast only (-9/-16/6/8)
travail sur le thème de la photo vintage nous a tapé dans
est intéressante…”
l’œil. Dans un premier temps, sa photo est choisie pleine
page; mais les cheminots de Raymond Widawski (p. 50-51) Jean-François confie qu’il est très attiré par les traitements
la détrônent finalement, car ils font une superbe “double qui donnent aux photos l’aspect de gravures ou de tableaux.
d’ouverture”. Puis la photo de Ludivine glisse dans le dos- À ce titre, il suit un certain nombre de tutos contributifs.
sier des couvertures possibles. Un choix qui, au fil des jours, Ceux de Brooke Shaden (How to Use Photoshop to Create
ne fera que se conforter. Pas de doute, on tient la Une! a Fairy Tale Composite Photograph), Jamie Ibarra (Colour
Grading), K1 productions (tutos brefs et performants
Jean-François était prévenu que son image avait été présé-
Fall/Autumn Warm Edit) ou How to create the Magazine’s
lectionnée, sans autre précision. Ça se passe comme ça, les
Look sur Photoshop – NowPhotoshop.
maquettes sont mouvantes et, à mesure qu’un article
avance, les pages bougent beaucoup, des photos changent de Amateur passionné et pur autodidacte, il se dit “interpellé
place ou de format, d’autres sont remplacées… par la dualité de la photographie à l’image du monde, de l’homme
et de la création et addict de la sublimation de l’ordinaire.”
La veille du calage sur roto, on appelle le photographe
pour annoncer la bonne nouvelle et vérifier que son modèle Une addiction salutaire, puisqu’elle le mène… à la Une!
est bien d’accord pour paraître en couverture. Rapides
échanges de courriels et de sms, tout est O.K., tout le monde
est ravi, on verrouille le projet, la maquette devient pdf. Prochains rendez-vous
Jean-François Block nous parle de Ludivine, son modèle: • On vous attend tous au Festival de Montier-en-Der
“Je ne suis pas trop photogénique, m’avait-elle dit, quand je l’avais (du jeudi 16 au dimanche 19 novembre), point de rencontre
abordée lors d’une commémoration de la libération de son village incontournable de tous les passionnés de photo nature…
par les Alliés en 1945. J’ai profité de la sollicitation de jeunes, costu- • …et bien évidemment dans la prochaine édition de
més pour l’occasion, qui souhaitaient être photographiés avec elle. Chasseur d’Images, qui portera le n° 400 et se devra donc
Quelques mois plus tard, je lui ai proposé de faire des photos dans d’être un sacré numéro pour nous, comme pour tous ceux
un hôtel réputé de la région, qui avait “la tonalité rétro/vintage”. sans lesquels nous n’aurions pu tracer ce long et beau che-
Ludivine a capté le job de top en une dizaine de minutes. Elle a min.
même voulu prendre en photo le hall de l’hôtel, qui a servi de cou- On compte sur vous!
verture au livre photo, créé pour immortaliser cet après-midi. Guy-Michel
146 #ci399 - Décembre 2017 chassimages.com
• News - Toutes les nouveautés “matériel” en temps réel

• Calendrier complet des stages, expos et concours,


par dates, par thèmes, par département !

• Cote de l’Occasion - L’argus photo des appareils, accessoires & objectifs

• L’Image du Jour - Les déclics de la rédac’

• SOS Vols - Signalez, détectez et retrouvez le matériel volé

• Petites annonces - Ventes et achats de particulier à particulier

• Galerie des Lecteurs - Postez, commentez, critiquez vos images

• L’Index - Retrouvez les articles déjà parus

• La Boutique - Livres, accessoires, précédents numéros, papier photo…

• Forum - Le plus vivant et le plus fréquenté de tous les forums photo

NOUVEAU
• Service photo de la rédac - Votre espace privé dans la photothèque CI
pour proposer vos images & portfolios, participer aux Défis de la rédac’…

www.chassimages.com