Limitons l’usage des pesticides dans

les maisons et jardins

le Conseil général de l’Isère a édité ce petit guide. peut ainsi agir pour préserver notre santé. Pour permettre à 7 7 8 8 tous les Isérois de mieux connaître les risques et les alternatives possibles à leur utilisation.Sommaire Les pesticides. à prendre en Précautions cas d’utilisation 9 Le Conseil général de l’Isère a aussi engagé un travail de fond avec la Direction départementale Limiter l’usage des pesticides 10 10 12 15 de l’équipement pour renoncer au désherbage chimique au bord des routes. collectivité ou particulier. dangereuses La toxicité pour l’homme La toxicité pour les animaux La toxicité pour les plantes santé et notre environnement. à vapeur ou à flammes. les pesticides mettent en danger notre des substances Les pesticides. 2 3 . l’homme est exposé aux pesticides 4 4 5 6 Édito Trop fréquemment utilisés dans nos maisons et jardins. des substances trop répandues Qu’est-ce que c’est ? Trop de pesticides en liberté dans la nature Partout. notre environnement et notre planète. Et il subventionne les communes pour l’acquisition de matériel de désherbage thermique. A la maison Dans le jardin Adresses utiles Chacun à son niveau.

grand gibier… 4 producteur et t le . University of Minnesota. es ont été es de pesticid . Appelés aussi produits phytosanitaires ou phytopharmaceutiques. escargots. Trop de pesticides en liberté dans la nature Au contact de l'eau. souris. champignons. insectes. moisissures. acariens.des Les pesticides. oiseaux. ils sont composés : ◗ d'une ou de plusieurs substances actives qui tuent un organisme ciblé : insectes. mouillants ou émulsionnants. rats. employés pour diluer ou augmenter l’efficacité du mélange. du sol ou de l'air. ◗ Les recherches évaluent à moins de 1 % la part de pesticides qui entre en contact avec l’organisme ciblé ! ◗ Ce qui veut dire que 99 % des substances déversées se dispersent inutilement dans notre environnement ! (source : Pimentel. ◗ d'un ou de plusieurs additifs. plantes. tropsubstances répandues Qu'est-ce que c'est ? Les pesticides sont des produits chimiques conçus pour détruire des "organismes indésirables". etc. tropsubstances répandues des Les pesticides. limaces. vers de terre. 1996) ◗ Une foule d’organismes non visés est donc exposée aux pesticides : plantes. vendues en 20 1er fres Quelques chif ous ? aviez-v Le s e é ticide d au suffit de pes ruisse ’un bord d voquer une à pro n sur pollutio m 1 gram versé au ! 10 km 5 . Ce sont les multiples adjuvants.La France occ lisation de uction et l’uti pour la prod pesticides.82 500 tonn 02.La France es pesticides. r européen de consommateu e mondial upe le 3 rang . les substances actives des pesticides se dégradent en produits dérivés dont la toxicité est mal connue et apparaît parfois plusieurs années après la première utilisation.

des Les pesticides. la Direction régionale de l’environnement a répertorié 177 molécules différentes d’herbicides dans les eaux superficielles et 45 dans les eaux souterraines. ◗ Combinés. des vomissements ou des troubles neuro-musculaires. les pesticides peuvent être toxiques pour l’homme. dans les sols. dans les nappes phréatiques. de can gés. elpom ital immunitaire. dénonce d es par réé ou endocriniennes. on parle de toxicité aiguë. synergie entre molécules. l'hom ticides mente s de pe lon lui. ◗ Une étude menée par Lig'air en 2002 dans la région d'Orléans a montré la présence de 18 substances actives dans l'air. ◗ En Rhône-Alpes. dans les aliments. 6 7 . etc.000 personnes ont consommé au moins une fois une eau polluée par les pesticides. c id Pomp s maladies de résidus des maladies e "Ce ts ence livr prés limen me" la dans les a nt le neurologiques. dangereuses Partout. aug chez les des cancers. on parle de toxicité chronique. tropsubstances répandues des substances Les pesticides. des que B omini gue à l'Hôp son D perturbations ans rolo cancé . des nausées. ◗ Si les problèmes de santé apparaissent des mois ou des années après une exposition répétée aux pesticides. L’intoxication chronique est difficile à évaluer car elle résulte de plusieurs paramètres : accumulation des substances dans l’organisme. sensibilité de la personne. ombre jeunes et â n sujets Et en Isère ? En 2001. dans l'air ambiant. L’intoxication aiguë se manifeste par des irritations cutanées. ◗ Quand les troubles surviennent immédiatement après l’exposition au produit. la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales estimait que 127. La toxicité pour l'homme A des doses mêmes faibles. se ers c qui. l’homme est exposé aux pesticides On retrouve des résidus de pesticides à peu près partout. ces paramètres peuvent aboutir à des altérations du système A lire me.

noc er). légumes et céréales prélevés contenaient des résidus de pesticides dont 7 % à des teneurs supérieures aux maxima autorisés. sulfate de t is ne son bordela Ces produits uité. Seuls les produits portant cette mention sur l’emballage sont désormais utilisables. par exemple.preuves insuffisantes") ◗ plus de 5 % d'une molécule classée R63 ("risque possible pendant la grossesse d'effets néfastes sur l'enfant") La toxicité pour les animaux ◗ Les intoxications aiguës et chroniques tou- chent les animaux sauvages : hécatombes d’oiseaux et de poissons. dangereuses à Précautions enprendre cas d’utilisation Si vous devez utiliser des pesticides. ou de f nt pas sans in ns a io cepend z les précaut ne our Pre aires p nécess ploi.des substances Les pesticides. par des granulés anticoagulants destinés à la lutte contre les rongeurs. Il s’ag tions lo ara bio e prép illie ment d u entielle minéraux (bo re ess de cuiv à base e. Le saviezvous ? e aussi d it Il existe giques. disparition d'abeilles. veillez à acheter uniquement des produits portant la mention "emploi autorisé dans les jardins".esticides Le sp 8 9 . etc. leur em vous ? saviez. Cette indication assure que le produit ne sera pas classé T+ (très toxique) ou T (toxique) et ne contiendra pas : ◗ plus de 1 % de molécule classée R40 ("effet cancérogène suspecté . 60 % des échantillons de fruits. empoisonnement de chauves-souris. La toxicité pour les plantes Selon une enquête réalisée en 2000 par la Direction générale de la consommation et de la répression des fraudes. On retrou ve des molécules de pesticid es même da ns la grais se des ours p olaires. ◗ Les animaux domestiques sont parfois aussi victimes d’empoisonnements accidentels provoqués.

boules de cèdre. thym. ◗ Pour éliminer les mites. les répulsiv l’hiver. Renforcez sa résistance aux parasites en équilibrant sa nourriture (demandez conseil à un vétérinaire). nous vivons dans un habitat imprégné de ces substances : insecticides contre les mouches ou les guêpes. ◗ La lutte contre les mouches peut se faire avec des bandes de glu ou en recourant à la tapette. souvent oubliés. romarin. En voici quelques uns : ◗ Pour éloigner les moustiques. ◗ Contre les acariens. un lavage fréquent du linge et une bonne aération des pièces constituent la meilleure prévention. Les blattes et les cafards apprécient les recoins où s’entassent des résidus alimentaires. les pesticides employés dans les traitements de charpentes ont tué les chauves-souris.Limiter l’usage des pesticides Limiter l’usage des pesticides À la maison L’utilisation des pesticides est devenue une habitude pour beaucoup d’entre nous. pulvérisateurs. ◗ Pour lutter contre les puces de votre animal domestique. traitements des meubles et charpentes contre les insectes. géranium. ez de errez injectez-les directeParsem et vous les v ent e possèd passag ment dans le bois le talc tés aie et q La cr proprié pendant l’automne ou mêmes es. à long terme. 11 . il suffit d'un nettoyage régulier des soieries et des lainages associé à des répulsifs naturels (clous de girofle. a ur leur ellent moins toxiques et un exc s morceaux s fuir. genièvre. citronnelle. cyprès) ou à des plaquettes autocollantes non toxiques. utilisez des plantes à effet répulsif : laurier. des produits sains et des gestes simples. Pour éviter la disparition de ces hôtes stuce Petite a constitue inoffensifs et insectivores. Le froid les repousse également. granulés contre les rongeurs. poser des problèmes pour la santé des habitants de la maison. Sans nous en rendre compte. Abandonnez les colliers anti-puces qui contiennent des substances pouvant. c’est efficace et moins dangereux qu’un jet d’aérosol. ◗ Pendant des années. surtout s’ils sont humides. ◗ Calfeutrez tous les points d'entrée potentiels 10 pour les insectes ou les rongeurs. lorsque les chauves-souris sont absentes. permettent de résoudre bien des problèmes. produits biocides en tout genre… Pourtant. lavez-le au savon et peignez-le régulièrement. lavande. Un entretien rigoureux coûte moins cher qu’un répulsif chimique. isi utilisez les produits les q Le citron mo nti-fourmis.

.Installez des barrières ou des pièges ◗ Contre les limaces. bourdons. les courtilières s’y réfugient. ◗ Vous pouvez aussi planter des engrais verts. peu informés des risques réels liés à ces produits. Les grenouilles dévorent de grandes quantités d’insectes friands de légumes. Ce sont des espèces auxiliaires. piégez les courtilières en enfonçant des pots de fleurs à ras de terre en bordure des cultures. champignons et bactéries) qui élaborent l'humus. touffes d’orties… ◗ Plantez ou gardez les haies constituées d’essences locales. vers. pucerons. Attirées. La meilleure alternative aux pesticides consiste donc à donner au sol les moyens de fournir des produits sains. vieille souche laissée au coin du jardin. Après quelques jours. 12 13 . parfois semées en association avec des céréales. rats). campagnols. Pour les protéger. ◗ Protégez les pollinisateurs : abeilles.Prenez soin de votre sol Le sol est un véritable écosystème où vivent de nombreux micro-organismes (insectes. moutardes. charançons. ◗ Pour apporter de l'humus à votre sol. Trompées. ◗ Installez des nichoirs pour accueillir les mésanges. . ◗ Préservez ou créez des mares. papillons. sarrasins. grandes consommatrices de chenilles et d’insectes ravageurs. les jardins reçoivent davantage de produits phytosanitaires par unité de surface que les terres agricoles… Tout jardinier amateur doit donc essayer de restreindre l’usage des substances les plus toxiques. Il suffit de le remplir avec tous les déchets biodégradables du jardin et de la cuisine. Un sol riche en humus est excellent pour la croissance des végétaux et la résistance des plantes vis-à-vis des ravageurs. cétoines. épandez des cendres de bois ou des coquilles d’œufs pilées autour de vos cultures. remplacez les pots par du fumier. retirez-le pour les livrer aux oiseaux.Limiter l’usage des pesticides Limiter l’usage des pesticides Dans le jardin En France. Souvent. souvent du seigle. mammifères. vers. Ce sont des plantes de la famille des légumineuses (ex : vesces. Elles abritent la faune prédatrice de parasites (limaces. les jardins représentent une superficie d’un million d’hectares.Attirez les espèces auxiliaires Oiseaux. phacélie). L’utilisation des pesticides est une habitude pour de nombreux jardiniers amateurs. des maladies ou du froid. A l’automne. . ◗ Capturez les larves des insectes en disposant des fanes d’épinards ou de pommes de terre sur le sol. ◗ Entre mai et novembre. les larves s’agglutinent sous ce couvert. voici quelques conseils : ◗ Faites quelques aménagements : petits tas de pierres ou de sable. vous pouvez utiliser un composteur en bois ou en plastique recyclé. batraciens et bien d'autres animaux contribuent à l’élimination d’insectes ravageurs.

elle diminue les attaques du mildiou. 04 76 20 68 65 . 04 76 34 80 80 ADABIO 40. 04 76 42 64 08 GENTIANA 5. L’usage d’un désherbeur thermique. Sarclez quand le sol est sec afin d’éviter l’enracinement des morceaux coupés. avenue Marcelin Berthelot 38 000 Grenoble Tél. (3 sema non ? nnant.Pour lutter contre les plantes indésirables La méthode préventive la plus efficace est le mulch c'est-à-dire le paillage. Associée aux tomates. CONSEIL GÉNÉRAL DE L'ISÈRE Service environnement 9.Une c pucerons par 50 1 ut en près de ope pe 4000 a chrys -L qu'à mer jus consom a vie larvaire dans s ines). place Bir Hakeim 38 000 Grenoble Tél. versez de l’eau bouillante dessus. C’est très efficace ! ◗ Le désherbage thermique est également accessible aux particuliers.Pensez aux plantes auxiliaires Judicieusement disposées dans votre jardin.38 000 Grenoble Tél. l'arrachage manuel reste le meilleur moyen pour éliminer les plantes indésirables. ◗ Pour éliminer les mauvaises herbes qui poussent entre les joints des dalles et des pavés. r Eto eut tue 14 15 . léger et pratique. ◗ Au pied des pommiers. occinell .Limiter l’usage des pesticides Adresses utiles . les essences aromatiques éloignent les parasites des fleurs ou de votre potager. ep jour. permet d’éliminer sans se baisser les herbes et mousses le long des plate-bandes ou entre les dalles. ◗ Le romarin repousse la piéride du chou. 04 76 03 37 37 TERRE VIVANTE Domaine de Raud 38 710 Mens Tél. 04 76 00 33 31 FRAPNA 5. rue Jean Bocq . Le mulch empêche le développement des plantes spontanées et limite le dessèchement du sol. la capucine prévient l’apparition des pucerons lanigères. place Bir Hakeim 38 000 Grenoble Tél. N’attendez pas la montée en graine pour les enlever. ◗ Pour les petites surfaces.

Création Orépük GRAPHISTE .cg38.Source texte FRAPNA / Rémi Boulongne .fr Com CGI .09/2004 . rue Jean Bocq 38 000 Grenoble Tél.Conseil général de l'Isère Service environnement 9.Illustrations G. Crisci . 04 76 00 33 31 Fax 04 76 00 39 30 www.