You are on page 1of 66

Destinataire :

MME Virginie EVEN


COMMUNE DE LE RELECQ KERHUON -
HOTEL DE VILLE
PLACE DE LA LIBERATION
DEKRA Inspection SAS BP 80
ACTIVITE CTC FINISTERE 29480 LE RELECQ KERHUON
1 avenue Baron Lacrosse
ZI de Kergaradec
29850 GOUESNOU
Tel : 02.98.42.58.58
Fax : 02.98.42.12.27

LE RELECQ-KERHUON - CONSTRUCTION D'UNE MEDIATHEQUE


MUNICIPALE

RAPPORT INITIAL DE CONTROLE TECHNIQUE EN PHASE PRO

Maître d’Ouvrage : COMMUNE DE LE RELECQ KERHUON - HOTEL DE


VILLE
Mission concernée : Hand + L + Pha + SEI

Nature des travaux : Construction neuve

Rapport établi par :

GAEL DIGUET YVON PELLEAU FREDERIC GELLA


Spécialiste acoustique Responsable d'affaires Spécialiste électrotechnique

Référence : 50320052/4 Nombre de pages : 66 Date : 11 juillet 2011

DEKRA Inspection,
Siège Social : 19, rue Stuart Mill, PA Limoges Sud Orange - BP 308 - 87008 LIMOGES Cedex 1
www.dekra-industrial.fr - N°TVA FR 44 433 250 834
SAS au capital de 7 925 600 € - SIREN 433 250 834 RCS LIMOGES - NAF 7120 B
RC ERPIGH+/V.1007
SOMMAIRE

1 DONNÉES GÉNÉRALES .......................................................................................3


1.1 OBJET DU RAPPORT ...................................................................................................................3

1.2 IDENTIFICATION DES INTERVENANTS .....................................................................................3

1.3 DESCRIPTION DE L’OPÉRATION ...............................................................................................3

1.4 ÉTENDUE DE LA MISSION ET DU PRÉSENT RAPPORT .........................................................4

1.5 AVIS DES SERVICES COMPÉTENTS .........................................................................................5

1.6 CLASSEMENT ...............................................................................................................................5

1.7 FORMULATION DES AVIS ...........................................................................................................6

1.8 LISTE DES DOCUMENTS EXAMINÉS .........................................................................................8

2 AVIS SUR LE DOSSIER EXAMINÉ .......................................................................9


2.1 RÉCAPITULATIF DES AVIS ET OBSERVATIONS .....................................................................9

2.2 RISQUE D'INCENDIE DANS UN ERP DU 1er GROUPE .......................................................... 14

2.3 ALEAS RELATIFS A LA SOLIDITE........................................................................................... 39

2.4 ACCESSIBILITÉ DES CONSTRUCTIONS AUX PERSONNES HANDICAPÉES .................... 49

2.5 INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES ET ÉCLAIRAGE ................................................................. 64

2.6 AUTRES MISSIONS ................................................................................................................... 66

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

RC ERPIGH+/V.1007 Page 2/66


1 DONNÉES GÉNÉRALES

1.1 OBJET DU RAPPORT


Le présent rapport a été établi par DEKRA Inspection dans le cadre de la mission
Hand + L + Pha + SEI de contrôle technique de construction qui lui a été confiée par le maître de
l'ouvrage.

Ce rapport rend compte des avis et observations formulés à l’issue de l’examen des documents
de conception qui lui ont été fournis.

Lorsque ces documents sont destinés à la consultation des entreprises, il constitue tout ou partie
du Rapport Initial de Contrôle Technique tel que prévu à l’article 4.2 de la norme NF P 03 100.
La diffusion du présent rapport « in extenso » aux entreprises consultées ou retenues pour la
réalisation des travaux est à la charge du maître de l’ouvrage.

1.2 IDENTIFICATION DES INTERVENANTS


 MAITRE D’OUVRAGE COMMUNE DE LE RELECQ KERHUON -
HOTEL DE VILLE
PLACE DE LA LIBERATION
BP 80
29480 LE RELECQ KERHUON

 MAITRE D'ŒUVRE DDL architectes


31, rue du Couëdic
56100 LORIENT

1.3 DESCRIPTION DE L’OPÉRATION


 Adresse du chantier : Site de Kerzincuff
29480 LE RELECQ KERHUON

 Nature et objet des travaux :

- Résumé du programme de travaux :


Travaux de construction d'une médiathèque et de réaménagement du site de Kerzincuff sur
la commune du RELECQ KERHUON (29).

- Destination de l'ouvrage et nature des locaux principaux :


Bâtiment en simple RDC comprenant:
* un espace bibliothèque / discothèque / vidéothèque / multimédia / BD/mangas avec un
accueil
* une salle de groupe de 23,5m²
* un sas d'entrée avec sanitaires hommes / femmes / familles
* un salon culturel de 94,8m²
* un patio couvert

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

RC ERPIGH+/V.1007 Page 3/66


* une zone bureaux / salle personnel / équipement / magasin / ménage / stock. interne /
local poubelle traversée par une circulation accessible au public (dégagement vers issue de
secours)

- Nombre de bâtiments et de niveaux par bâtiment :


Bâtiment en simple RDC avec zone CTA en terrasse accessible par un escalier intérieur.

- Type(s) de structure :
Plancher bas RDC en béton (poutrelles béton précontraint / hourdis polystyrène)
Elévations en béton armé.
Plancher haut de RDC en dalle béton au droit de la toiture technique
Charpente bois.
Etanchéité bicouche élastomère + isolant polyuréthane sur support panneaux bois.
Mur rideau et menuiseries extérieures aluminium.

 Caractéristiques ou particularités :

- Conditions d'accessibilité et desserte : 1 façade accessible, desservie par voie engins.

- Description et isolement par rapport aux tiers : bâtiment isolé des tiers en vis-à-vis (centre
Jean Jacolot, crêche, locaux associatifs) par distance > 8m.

- Hauteur du plancher bas du niveau le plus haut : bâtiment en RDC.

- Choix de la distribution : 1 compartiment.

1.4 ÉTENDUE DE LA MISSION ET DU PRÉSENT RAPPORT


Missions Hand, L, Pha, SEI.

 Limites d’intervention sur existants :

Sans objet.
Construction neuve.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

RC ERPIGH+/V.1007 Page 4/66


1.5 AVIS DES SERVICES COMPÉTENTS
 Prescriptions du Permis de Construire ou de l’autorisation de travaux

Les avis des Services Administratifs concernés et notamment ceux de la Commission de Sécurité
compétente doivent être impérativement pris en compte :
Avis en date du : 12/05/2011

1.6 CLASSEMENT
 Source d’information des hypothèses prises en compte et effectifs :

Permis de construire n° 29 235 11 0020 P0: avis du SDIS29 en date du 12/05/2011.

Calcul des effectifs :

Salle de groupe: effectif limité à 19 personnes (CO 38).


Salon culturel selon article L3: 1p/m² soit 85 personnes
Bâtiment sur déclaration (article S3): 291 personnes
Personnel sur déclaration: 8 personnes

Effectif du public: 291 personnes


Effectif du personnel: 8 personnes

Effectif total admissible: 299 personnes

 Catégorie ou classe : 4è catégorie

 Type(s) et / ou activité(s) : Type S (L): médiathèque.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

RC ERPIGH+/V.1007 Page 5/66


1.7 FORMULATION DES AVIS
La signification des abréviations utilisées est précisée ci-après :
 F : avis favorable
Les dispositions techniques de principe envisagées au stade conception sont
satisfaisantes. L’avis de principe est formulé sur la base des documents communiqués, sa
portée est conditionnée par le degré de précision de ces documents.
 S : avis suspendu
Les dispositions techniques de principe envisagées au stade conception doivent être
complétées. Les éléments d’information fournis sont insuffisants pour émettre un avis
favorable sur les principes indiqués au CCTP, il y aura donc lieu d’apporter à DEKRA
Inspection les compléments d’information nécessaires, faute de quoi notre avis devra être
considéré comme défavorable.
 D : avis défavorable
Les dispositions techniques de principe envisagées au stade conception ne sont pas
satisfaisantes et doivent être impérativement modifiées.
Il peut s’agir par exemple d’une disposition non conforme par rapport aux dispositions
réglementaires ou aux règles de l’art, ou d’un risque aggravé de sinistralité.
 SO : sans objet ou non applicable
Les dispositions techniques citées dans le référentiel d’examen ne rentrent pas dans le
cadre du projet examiné.
Cet avis est notamment formulé en sécurité des personnes, pour les réaménagements de
bâtiments existants pour les parties de l’établissement non modifiées par les travaux
 PM : pour mémoire
La disposition concernée ne donne pas lieu à formulation d’un avis dans le cadre du
document fourni au maître d’ouvrage : il s’agit en général d’une définition ou d’un rappel.
 HM : hors mission
La rubrique ou partie de rubrique concernée ne fait pas partie de notre mission. DEKRA
Inspection attire l’attention du Maître d’ouvrage et des constructeurs sur ce point.
 AC : autorités compétentes
Les dispositions concernées nécessitent l’accord des autorités compétentes.
 RS : rapport spécifique
La disposition concernée est analysée dans un autre document.
La responsabilité de DEKRA Inspection ne peut être recherchée pour une mauvaise
conception ou exécution d'ouvrages dont les documents ne lui ont pas été transmis ou
d’ouvrages utilisés pour des destinations qui ne lui ont pas été signalées. Il en est de même
pour des dommages liés à la non prise en considération de nos avis.
Les constructeurs seront donc particulièrement attentifs à diffuser leurs documents d'exécution
et justificatifs ainsi qu’à prendre en compte les modifications ou dispositions complémentaires
que nos avis pourraient révéler nécessaires.
Les résultats des auto-contrôles menés par les constructeurs concernant l’exécution de
l’ensemble des ouvrages des différents corps d’état seront à nous transmettre au fur et à
mesure de l’avancement du chantier.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

RC ERPIGH+/V.1007 Page 6/66


Sur chantier, l’examen des ouvrages et éléments d’équipement est effectué sur les parties
visibles et accessibles au moment de l’intervention du contrôleur technique, qui ne procède à
aucun démontage ou sondage destructif.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

RC ERPIGH+/V.1007 Page 7/66


1.8 LISTE DES DOCUMENTS EXAMINÉS

DOCUMENTS DATE

PIECES ECRITES
CCTP lots n° 1 à 15 Juin 2011
Dossier objectifs techniques du maître d'ouvrage
Notice acoustique Juin 2011
Rapport d'étude géotechnique FONDASOL (mission G11) n° ANB 10 028 - 001 23/02/2010
Rapport d'étude géotechnique GINGER CEBTP (mission G12) n° OVA4.B058 version A 19/04/2011

PLANS PAYSAGE
Plans n° Pay01 à Pay06 Juin 2011

PLANS ARCHITECTE
Plans n° Archi01 à Archi11 Juin 2011

PLANS LOTS TECHNIQUES


Plans n° GO0 à GO5 26/05/2011
Plans n° CH-V01, CH-V02 et PL01 30/05/2011
Plan n° EL-CF01 30/05/2011

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

RC ERPIGH+/V.1007 Page 8/66


2 AVIS SUR LE DOSSIER EXAMINÉ

2.1 RÉCAPITULATIF DES AVIS ET OBSERVATIONS

POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

RISQUE D'INCENDIE DANS UN ERP DU 1er GROUPE

Arrêté du 25 Juin 1980 modifié Dispositions générales

Article GN 8 Principes fondamentaux de Bâtiment en RDC avec issues de secours donnant S


conception et d'exploitation d'un directement de plain-pied sur l'extérieur.
établissement pour tenir compte des
difficultés rencontrées lors de l'évacuation Handicap auditif à prendre en considération pour
la diffusion du signal d'alarme: flash lumineux à
prévoir en complément des diffuseurs sonores
dans les sanitaires.

Article CO 17 Protection de la couverture Toitures situées à moins de 12m des bâtiments tiers: S
par rapport à un feu extérieur étanchéité bicouche autoprotégée sur isolant non
classé M0.
Prévoir un complexe d'étanchéité (bicouche
autoprotégé) classé T30 indice 1.

Article CO 28 Locaux à risques particuliers Local chaufferie: porte CF1/2h à prévoir au lieu de D
PF1/2h prévue

Article CO 44 Caractéristiques des blocs- Portes CF à 2 vantaux avec ferme-portes: à S


portes équiper de sélecteur de fermeture (porte DAS
entre médiathèque et circulation bureaux et porte
chaufferie).

Article DF 4 Application Application de l'IT246: note de calcul à transmettre. S


Les équipements de désenfumage devront être
conformes aux normes en vigueur, particulièrement
les exutoires devant assurer les fonctionns de
désenfumage et d'amenée d'air naturelle.

Article CH 32 Circuit de distribution et de Clapets CF2h autocommandés (avec fusibles S


reprise d'air 70°C) à prévoir en traversée des parois des locaux
à risques importants (magasin et stock interne).

Article CH 38 Filtres Débits d'air traité à préciser (+ ou - 10000m3/h). S

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

RC ERPIGH+/V.1007 Page 9/66


POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Article MS 4 Différents moyens d'extinction Rappel de la prescription 1°) du SDIS29: PM


"Assurer une défense incendie extérieure par un
ou plusieurs hydrants dont le plus proche doit
être implanté à moins de 100m de l'entrée
principale du bâtiment, la distance maximale entre
2 hydrants doit être de 200m. Ceux-ci doivent
garantir un débit minimal 90m3/h pendant 2 heurs
(fascicule D9). Les poteaux et bouches d'incendie
doivent répondre respectivement aux normes NF
EN 14384 et NF EN 14339 et leur implantation
conforme à la norme NF S 62-2000."

Article MS 60 Automatismes Asservissement prévu: déverrouillage des portes S


d'issues de secours avec contrôle d'accès.

Prévoir également la fermeture des portes DAS.


Le désenfumage n'est pas obligatoirement
commandé par l'équipement d'alarme.

ALEAS RELATIFS A LA SOLIDITE

Analyse par ouvrages et éléments d'équipements indissociables

Consoles Structure porteuse de auvent extérieur au sas S


d'entrée (ossature en console): à justifier (stabilité,
résistance, déformations).

Sol d'assise Pour le parking à créer, le rapport d'étude D


géothechnique FONDASOL exige un décapage de
la partie supérieure des limons (support très
sensible à l'eau), le recompactage du fond de
forme et la réalisation d'une couche de forme de
forte épaisseur.
Dispositions prévues au CCTP insuffisantes: pas
de terrassement, mise en oeuvre directe des
matériaux de fondation.

Une étude géotechnique appronfondie concernant


la réalisation des voiries sera à réaliser.

Profondeur / hors-gel La profondeur d'enfouissement des canalisations S


d'adduction d'eau devra assurer leur mise hors-gel.

Consoles et porte-à-faux Dimensionnement des poutres B12, B18 et B20 en S


console au niveau du auvent d'entrée: à justifier.
Justification de la structure support pour reprise
du moment d'encastrement (poutres BA sur
poteaux et voiles BA côté salon culturel).

Technique traditionnelle, ou avec Murs rideau et menuiseries aluminium à rupture de S


justificatif valide pont thermique: avis technique en cours de validité
demandé.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

RC ERPIGH+/V.1007 Page 10/66


POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Vitrage de sécurité Selon le DTU 39 , les vitrages des portes et de leurs S


parties attenantes d'une largeur inférieure à 1,5 m,
doivent être de sécurité sur leurs 2 faces.

ACCESSIBILITÉ DES CONSTRUCTIONS AUX PERSONNES HANDICAPÉES

Décret n°2006-555 du 17 mai 2006 et arrêté du 1er août 2006 modifié - Accessibilité aux personnes
handicapées des établissements recevant du public et des installations ouvertes au public lors de
leur construction ou de leur création

Revêtement de sol du cheminement Prévoir: S


* soit un contraste visuel et tactile par rapport à
son environnement
* soit un repère continu et tactile sur toute sa
longueur et visuellement contrasté

Repère à prévoir notamment au niveau de la


traversée:
* de voirie côté parking
* du parvis Jacolot
* de l'espace central
* du parvis médiathèque

Largeur > = 1,40 m, hors obstacles Cheminement de 1,40m de large à prévoir à D


proximité des places de stationnement adaptées
(1,20m de large sur plan).

Si saillie de plus de 15 cm, prévoir un Potelets métal extérieurs: respecter les exigences S
dispositif de contraste et un rappel tactile de l'annexe 3 de l'arrêté du 15/01/2007 précisant
ou un prolongement au sol les dimensions recommandées pour la détection
des bornes et poteaux par une canne d'aveugle.

Nez de marches Prévoir pour les emmarchements extérieurs (n°1 S


et 2) des nez de marches:
* de couleur contrastée
* non glissants
* sans débord excessif par rapport à la
contremarche

1 main courante Prévoir 2 mains courantes pour chaque S


emmarchement extérieur.

Dispositions à respecter pour les mains courantes:


* hauteur par rapport au sol comprise entre 0,80 et 1
m, si présence de garde corps, alors la main courante
peut être placée à la hauteur minimale requise pour
un garde corps
* se prolonge horizontalement de la longueur d'une
marche au-delà de la 1ère et la dernière marche de
chaque volée sans créer d'obstacle dans la circulation
horizontale
* continue, rigide et facilement préhensible
* différenciée de la paroi support grâce à un
éclairage ou un contraste visuel

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

RC ERPIGH+/V.1007 Page 11/66


POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Au droit d'un croisement de ce Côté piétons : positionner un élément permettant S


cheminement avec un itinéraire pour l'éveil et la vigilance
véhicules : Côté véhicules : marquage au sol ainsi qu'une
signalisation

Lavabo adapté : Dispositions à prévoir pour les lavabos dans les S


sanitaires hommes et femmes et le sanitaire
familles:
* espace vide en partie inférieure : profondeur >
= 0,30 m, largeur > = 0,60 m et hauteur > = 0,70 m
* accessibilité en position assise de la
robinetterie

Valeurs minimales d'éclairement mesurées Valeurs minimales d'éclairement prévues au sol: S


au sol * 200 lux au droit des postes d'accueil
* 100 lux en tout point des circulations intérieures
horizontales

Valeurs minimales d'éclairement à respecter


également:
* 20 lux en tout point du cheminement extérieur
accessible
* 50 lux en tout point des circulations piétonnes
des parcs de stationnement
* 20 lux en tout autre point des parcs de
stationnement

Une note de calcul d'éclairage sera à transmettre.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

RC ERPIGH+/V.1007 Page 12/66


POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

AUTRES MISSIONS

Analyse par mission

Avis sur documents Préciser au CCTP: S


- lot GO, l'épaisseur du plancher béton de 20cm min.
du local technique au niveau R+1
- lot étanchéité, l'épaisseur de 22mm et la densité de
550kg/m3 des panneaux OSB et le complexe devra
présenter un affaiblissement acoustique Rw+Ctr de
38dB min.
- lot cloisons, ajouter la réalisation du montage d'une
cloison type SAD 160 entre sanitaires et salle groupe,
ajouter un habillage complémentaire (1 plaque de
plâtre) de la cloison 98/48 entre sanitaires familles et
accueil médiat. au niveau de la porte à galandage,
pose des habillages muraux absorbants à partir de
2.5m du sol (au CCTP partie haute) et les coffres des
descentes EP/EV/EU seront constitués d'une plaque
de plâtre BA 18mm et laine minérale de 85mm d'ép.
- l'affaiblissement acoustique Rw+C de 36dB des
bloc-portes bureaux, salle d'équipements, salle du
personnel et du local chaufferie
- lot revêtement de sol, l'indice d'amélioration aux
bruits d'impact DLw de 15dB min et non 6 pour le
revêtement caoutchouc en lés
- lot plomberie/sanitaires, le Ds de 45 db(A) des
robinets flotteurs des WC, le Lap de 20dB(A) de la
robinetterie, la pression d'utilisation limitée à 3 bars et
l'amélioration des colliers anti vibratiles sera d'au
moins 24dB(A).

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

RC ERPIGH+/V.1007 Page 13/66


2.2 RISQUE D'INCENDIE DANS UN ERP DU 1er GROUPE
Arrêté du 25 Juin 1980 modifié Dispositions générales

POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Livre 1
DISPOSITIONS APPLICABLES
A TOUS LES
ETABLISSEMENTS RECEVANT
DU PUBLIC

Chapitre 1
CHAPITRE UNIQUE

Section 1
Classement des établissements

Article GN 1 Etablissement classé en 4è catégorie de type S (L) F


Classement des établissements selon permis de construire n° 29 235 11 0020 P0: avis
du SDIS29 en date du 12/05/2011.

Calcul des effectifs :

Salle de groupe: effectif limité à 19 personnes (CO 38).


Salon culturel selon article L3: 1p/m² soit 85 personnes
Bâtiment sur déclaration (article S3): 291 personnes
Personnel sur déclaration: 8 personnes

Effectif du public: 291 personnes


Effectif du personnel: 8 personnes

Effectif total admissible: 299 personnes


Article GN 2 SO
Classement des groupements
d'établissements ou des établissements
en plusieurs bâtiments voisins non isolés
entre eux
Article GN 3 SO
Classement des groupements
d'établissements et des établissements
en plusieurs bâtiments isolés entre eux

Section 2
Adaptation des règles de sécurité et
cas particuliers d'application du
règlement

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 14/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Article GN 4 PM
Procédure d'adaptation des règles de
sécurité
Article GN 5 Locaux de type S uniquement: médiathèque. SO
Etablissement comportant des locaux de Activité secondaire de type L: salon culturel.
types différents
Article GN 6 PM
Utilisations exceptionnelles des locaux
Article GN 7 SO
Etablissements situés dans les
immeubles de grande hauteur
Article GN 8 Bâtiment en RDC avec issues de secours donnant S
Principes fondamentaux de conception directement de plain-pied sur l'extérieur.
et d'exploitation d'un établissement pour
tenir compte des difficultés rencontrées Handicap auditif à prendre en considération pour la
lors de l'évacuation diffusion du signal d'alarme: flash lumineux à
prévoir en complément des diffuseurs sonores
dans les sanitaires.
Article GN 9 SO
Aménagement d'un établissement
nouveau dans des locaux ou bâtiments
existants
Article GN 10 SO
Application du règlement aux
établissements existants

Section 3
Contrôles des établissements

Article GN 11 PM
Notification des décisions
Article GN 12 PM
Justification des classements de
comportement au feu des matériaux et
éléments de construction

Section 4
Travaux

Article GN 13 PM
Travaux dangereux

Section 5
Normalisation

Article GN 14 PM
Conformité aux normes essais de
laboratoires

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 15/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

LIVRE II
DISPOSITIONS APPLICABLES
AUX ÉTABLISSEMENTS DES
QUATRE PREMIÈRES
CATÉGORIES

Titre 1
DISPOSITIONS GENERALES

Chapitre 1
GENERALITES

Article GE 1 PM
Objet

Section 1
Contrôle des établissements

Article GE 2 PM
Dossier de sécurité
Article GE 3 PM
Visite de réception
Article GE 4 PM
Visites périodiques
Article GE 5 PM
Avis relatif au contrôle de la sécurité

Section 2
Vérifications techniques

Article GE 6 PM
Généralités
Article GE 7 La réponse de la commission de sécurité à la demande F
Conditions d'application de permis de construire nous a été transmise.
Avis émis: favorable avec prescriptions à réaliser.
Article GE 8 Par DEKRA INSPECTION. F
Types de vérification
Article GE 9 Par DEKRA INSPECTION. F
Rapports de vérifications
Article GE 10 SO
Obligations des techniciens compétents
lors des vérifications

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 16/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Chapitre 2
CONSTRUCTION

Section 1
Conception et desserte des bâtiments

Article CO 1 PM
Conception et desserte
Article CO 2 Bâtiment à simple RDC distribué par compartiment et F
Voie utilisable par les engins de secours desservi par voie engin.
et espace libre
Article CO 3 Une façade accessible comportant au moins une sortie F
Façade et baie accessibles normale au RDC.
Article CO 4 Une façade accessible desservie par une voie de 6m F
Nombre de façades accessibles et de large avec une chaussée libre de stationnement de
dessertes par des voies ou espaces 4m de large.
libres
Article CO 5 SO
Espaces libres et secteurs

Section 2
Isolement par rapport aux tiers

Article CO 6 PM
Objet
Article CO 7 SO
Isolement latéral entre un établissement
recevant du public et les tiers contigus

Article CO 8 Médiathèque isolée des tiers en vis-à-vis (centre Jean F


Isolement entre un établissement Jacolot, crêche, locaux associatifs) par distance > 8m.
recevant du public et les bâtiments
situés en vis-à-vis
Article CO 9 SO
Isolement dans un même bâtiment entre
un établissement recevant du public et
un tiers superposés

Article CO 10 SO
Franchissement des parois verticales
d'isolement ou aires libres d'isolement

Section 3
Résistance au feu des structures

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 17/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Article CO 11 PM
Généralités
Article CO 12 Eléments de structure prévus SF1/2h. F
Résistance au feu des structures et
planchers d'un bâtiment occupé en
totalité ou partiellement par
l'établissement recevant du public/règles
générales
Article CO 13 Planchers sur vides sanitaire: aucun degré de F
Cas particuliers de résistance au feu de résistance au feu n'est exigé pour un bâtiment en
certains éléments de structure simple RDC.
Structure de toiture bois visible depuis les locaux.
Article CO 14 Structure de toiture bois visible depuis le local. F
Cas particuliers des bâtiments en rez-
de-chaussée
Article CO 15 SO
Cas particulier de certains bâtiments à
trois niveaux au plus

Section 4
Couvertures

Article CO 16 PM
Généralités
Article CO 17 Toitures situées à moins de 12m des bâtiments tiers: S
Protection de la couverture par rapport à étanchéité bicouche autoprotégée sur isolant non
un feu extérieur classé M0.
Prévoir un complexe d'étanchéité (bicouche
autoprotégé) classé T30 indice 1.
Article CO 18 Lanterneaux B-s1,d0 prévus. F
Protection de la couverture par rapport à
un feu extérieur : cas particuliers

Section 5
Façades

Article CO 19 PM
Généralités
Article CO 20 Mur rideau et menuiseries métalliques. F
Revêtement de façade Béton armé.
Bardage métallique.
Article CO 21 Bâtiment en simple RDC. SO
Résistance à la propagation verticale du
feu par les façades comportant des
baies

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 18/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Article CO 22 Bâtiment en simple RDC. SO


Résistance à la propagation verticale du
feu par les façades ne comportant pas
de baie

Section 6
Distribution intérieure et
compartimentage

Article CO 23 PM
Généralités
Article CO 24 Zone bureaux / magasin / équipement / locaux F
Caractéristiques des parois verticales et techniques distribué en cloisonnement traditionnel.
des portes (cloisonnement traditionnel et Dispositions prévues entre circulation et locaux:
secteur) * parois CF1h
* blocs-portes et châssis vitrés PF1/2h
Article CO 25 1 seul compartiment (dérogation acceptée par la F
Compartiments SDIS29).

Parois CF1h entre la médiathèque et la zone bureaux.


Bloc-porte CF1/2h prévu avec ferme-porte.
Désenfumage: voir article DF8.
Article CO 26 Les parois verticales auquel un degré de résistance au PM
Recoupement des vides feu est exigé doivent être construites de plancher à
plancher.

Section 7
Locaux non accessibles au public,
locaux à risques particuliers

Article CO 27 Local chaufferie et ensemble magasin / stock. interne PM


Classement des locaux en fonction de considérés à risques importants.
leurs risques Locaux ménage, poubelles, stockage café, équipement
considérés à risques moyens.
Article CO 28 D
Locaux à risques particuliers
§ 1 Locaux à risques importants Local chaufferie: D
* parois verticales et plancher haut CF2h
* porte CF1/2h à prévoir au lieu de PF1/2h prévue

Ensemble magasin / stock. interne:


* parois CF2h + plafond CF2h
* sas avec parois CF1h et blocs-portes CF1/2h
équipées de ferme-portes et ouvrant vers la sortie
§ 2 Locaux à risques moyens Local poubelles, stockage café et ménage: F
* parois CF1h à monter jusque sous toiture
* portes CF1/2h équipées de ferme-portes
Article CO 29 PM
Locaux à risques courants et logements
du personnel

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 19/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Section 8
Conduits et gaines

Article CO 30 PM
Généralités
Article CO 31 PM
Conduits traversant, prenant naissance
ou aboutissant dans un local à risques
courants ou moyens accessible ou non
au public
§ 1 Principe PM

Article CO 32 PM
Conduits traversant prenant naissance
ou aboutissant dans un local à risques
importants
Article CO 33 SO
Vide-ordures et monte-charge

Section 9
Dégagements

Sous-Section 1
Dispositions générales

Article CO 34 PM
Terminologie
Article CO 35 Dégagements en nombre et largeur suffisants et F
Conception des dégagements convenablement répartis.
Absence de cul-de-sac.
Article CO 36 Les dégagements de 1UP auront une largeur de F
Unité de passage, largeur de passage passage de 0,90m, ceux de 2UP 1,40m et ceux de 3UP
1,80m.
Article CO 37 PM
Saillies et dépôts

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 20/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Article CO 38 Effectif total inférieur à 300 personnes: F


Calcul des dégagements * exigé: 2 dégagements totalisant 4UP
* prévu: 2 dégagements totalisant 5UP + 1
dégagement de 1UP (café culturel) qui ne peut être pris
en compte qu'une seule fois soit dans le nombre des
dégagements normaux, soit dans le nombre d'UP de
ces dégagements

Effectif dans la bibliothèque inférieur à 300 personnes:


* exigé: 2 dégagements totalisant 4UP
* prévu: 2 dégagements totalisant 5UP

Effectif dans le café culturel inférieur à 100 personnes:


* exigé: 2 dégagements totalisant 2UP
* prévu: 2 dégagements totalisant 4UP

Effectif dans la salle de groupe à limiter à 19


personnes: 1 seul dégagement de 1UP disponible.
Article CO 39 SO
Calcul des dégagements des locaux
recevant du public installé en sous-sol
Article CO 40 SO
Enfouissement maximal
Article CO 41 SO
Dégagements accessoires et
supplémentaires
Article CO 42 Par blocs autonomes de balisage. F
Balisage des dégagements

Sous-Section 2
Sorties

Article CO 43 Distance à parcourir à partir de tout point des locaux F


Répartition des sorties, distances pour atteindre une sortie sur l'extérieur:
maximales à parcourir * inférieure à 50m si le choix existe entre plusieurs
sorties
* inférieure à 30m sinon
Article CO 44 Portes CF à 2 vantaux avec ferme-portes: à équiper S
Caractéristiques des blocs-portes de sélecteur de fermeture (porte DAS entre
médiathèque et circulation bureaux et porte
chaufferie).

Les portes des locaux sas magasin et sanitaire


personnel s'ouvrent à 180° et se rabattent sur la paroi
de la circulation afin de ne pas créer de saillie.
Article CO 45 Portes des locaux recevant + de 50 personnes F
Manoeuvre des portes s'ouvrant dans le sens de l'évacuation.
Dispositifs de déverrouillage par crémones pompiers,
barres antipaniques, boutons molletés.
Article CO 46 Porte 2 vantaux avec contrôle d'accès + porte 1 vantail F
Portes des sorties de secours d'IS du café culturel: dispositif conforme à la norme NF
S 61.937, ventouses raccordées au SSI, boîtier
déclencheur vert.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 21/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Article CO 47 Porte entre médiathèque et circulation bureaux. F


Portes à fermeture automatique
Article CO 48 Portes automatiques dans le sas d'entrée: F
Portes de types spéciaux * coulissante entre sas et médiathèque
* battante 2 vantaux à l'entrée du sas (porte
extérieure)
Sous-Section 3 SO
Escaliers
Article CO 49 à Article CO 56

Sous-Section 4 Espaces d'attente


sécurisés

Article CO 57 SO
Les solutions équivalentes

Article CO 58 SO
Emplois d'un espace
Article CO 59 SO
Caractéristiques d'un espace

Article CO 60 ERP à simple RDC avec un nombre de dégagements F


Les cas d'exonération adaptés praticables de plain-pied.

Section 10
Tribunes et gradins

Article CO 61 SO
Tribunes et gradins non démontables

Chapitre 3
AMENAGEMENTS INTERIEURS,
DECORATION ET MOBILIER

Article AM 1 PM
Généralités
§1 PM
objet

Section 1
Produits et matériaux de parois

Article AM 2 PM
Produits et matériaux de parois
Article AM 3 SO
Parois des dégagements protégés

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 22/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Article AM 4 Faïence et plaques de plâtre M1 peintes. F


Parois verticales des dégagements non
protégés et des locaux
Article AM 5 Plafonds en plaques de plâtre M1. F
Plafonds des dégagements non Faux-plafonds suspendus en métal déployé.
protégés et des locaux Faux-plafonds acoustique 600x600, 1200x1200 et
3000x3000 classés A1.
Habillage MDF M1.
Article AM 6 SO
Parties transparentes ou translucides
incorporées dans les plafonds
suspendus ou tendus des dégagements
non protégés et des locaux.
Article AM 7 Dispositions prévues: F
Sols des dégagements non protégés et * revêtement caoutchouc Bfl-s1
des locaux * revêtement textile Bfl-s1
* revêtement PVC M3
* carrelage M0
* revêtement textile essuie-pieds M3
Article AM 8 Isolants non classés M0 protégés par écran thermique F
Produits d'isolation (plaques de plâtre cartonnées BA13).
Isolants A2-s1,d0 sur faux-plafonds en métal déployé.

Section 2
Eléments de décoration

Article AM 9 SO
Revêtements muraux tendus et
éléments de décoration en relief fixés à
l'intérieur des locaux ou dégagements
Article AM 10 SO
Eléments de décoration flottants à
l'intérieur des locaux et dégagements

Section 3
Tentures, portières, rideaux, voilages,
cloisons coulissantes ou repliables

Article AM 11 Interdit. PM
Tentures et rideaux disposés en travers
des dégagements
Article AM 12 Classement M1 prévu. F
Tentures et rideaux disposés dans les
locaux et dégagements
Article AM 13 SO
Rideaux de scènes et d'estrades
Article AM 14 En matériaux de catégorie M3. F
Cloisons coulissantes ou repliables

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 23/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Section 4
Gros mobilier, agencement principal,
planchers légers surélevés

Article AM 15 PM
Principe général
Article AM 16 PM
Gros mobilier, agencement principal
Article AM 17 SO
Planchers légers surélevés

Article AM 18 SO
Rangées de sièges

Section 5
Eléments à vocation décorative

Article AM 19 PM
Arbres de Noël et décorations florales
Aticle AM 20 PM
Appareils fonctionnant à l'éthanol

Chapitre 4
DESENFUMAGE

Article DF 1 PM
Objet du désenfumage
Article DF 2 PM
Documents à fournir
Article DF 3 Désenfumage naturel du compartiment. F
Principes de désenfumage
Article DF 4 Application de l'IT246: note de calcul à transmettre. S
Application Les équipements de désenfumage devront être
conformes aux normes en vigueur, particulièrement les
exutoires devant assurer les fonctionns de
désenfumage et d'amenée d'air naturelle.
Article DF 5 SO
Désenfumage des escaliers

Article DF 6 SO
Désenfumage des circulations
horizontales encloisonnées et des halls
accessibles au public

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 24/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Article DF 7 SO
Désenfumage des locaux accessibles au
public

Article DF 8 Ensemble bibliothèque + café culturel désenfumé F


Désenfumage des compartiments naturellement:
* exutoires en toiture avec commandes CO2
* amenées d'air par ouvrants DAS en façade Nord +
portes extérieures (café culturel)
Article DF 9 PM
Entretien et exploitation
Article DF 10 Par DEKRA INSPECTION. PM
Vérifications techniques

Chapitre 5
CHAUFFAGE, VENTILATION,
REFRIGERATION, CLIMATISATION,
CONDITIONNEMENT D'AIR ET
INSTALLATION D'EAU CHAUDE
SANITAIRE

Section 1
Généralités

Article CH 1 PM
Objectif et domaine d'application
Article CH 2 PM
Conformité des appareils et des
installations
Article CH 3 Gaz de ville. F
Sources énergétiques autorisées
Article CH 4 PM
Documents à fournir

Section 2
Implantation des appareils de
production de chaleur

Article CH 5 Chaudière gaz en local chaufferie: puissance > 70kW F


Installations de puissance utile (2 x 45kW): local à risques importants.
supérieure à 70 Kw Revêtement incombustible pour les parois du local
(doublage et plafond en plaque STUCAL M0).
VH et VB prévues.
Porte ouvrant vers l'extérieur.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 25/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Article CH 6 SO
Installations de puissance utile inférieure
ou égale à 70 kW

Article CH 7 SO
Galeries techniques
Article CH 8 SO
Utilisation de combustibles solides
Article CH 9 Chaudières à ventouses. F
Evacuation des produits de combustion
Article CH 10 PM
Moyens de lutte contre l'incendie
Article CH 11 SO
Sous-stations
Article CH 12 SO
Générateurs électriques
Article CH12-1 SO
Installations de cogénération

Section 3 SO
Stockage des combustibles
Article CH 13 à Article CH 17

Section 4 SO
Distribution en phase liquide de
butane ou de propane

Section 5
Chauffage à eau chaude et à vapeur
et à air chaud

Article CH 23 PM
Equipement des chaudières
Article CH 24 SO
Production d'air chaud à combustion
Article CH 25 Eau chaude vers radiateurs, éjecteurs à induction F
Fluides caloporteurs SPILOTAIR et plafond rayonnant: réseau de distribution
en tubes acier.
Calorifugeages M1 prévu.

Section 6
Eau chaude sanitaire

Article CH 26 Préparateurs d'eau chaude électriques individuels. F


Production d'eau chaude sanitaire

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 26/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Article CH 27 Calorifugeages M1 prévus. F


Calorifugeage

Section 7
Traitement d'air et ventilation

Article CH 28 PM
Installations de ventilation

Sous-Section 1 Ventilation de confort: 1 caisson simple flux et 1 caisson


Ventilation de confort double flux.

Article CH 29 F
Température de l'air
Article CH 30 SO
Générateurs d'air chaud à combustion
Article CH 31 SO
Installations
Article CH 32 Gaines en acier galvanisé. S
Circuit de distribution et de reprise d'air
Clapets CF2h autocommandés (avec fusibles 70°C)
à prévoir en traversée des parois des locaux à
risques importants (magasin et stock interne).
Article CH 33 F
Prises et rejets d'air
Article CH 34 Coupure d'urgence "Ventilation" prévue dans le hall F
Dispositifs de sécurité d'entrée.
Article CH 35 SO
Production, transport et utilisation du
froid
Article CH 36 CTA double flux implantée sur terrasse technique en F
Centrale de traitement d'air toiture.
Article CH 37 SO
Batteries de résistances électriques
Article CH 38 Débits d'air traité à préciser (+ ou - 10000m3/h). S
Filtres
Article CH 39 PM
Entretien des filtres
Article CH 40 SO
Unités de toiture monoblocs

Sous-Section 2 SO
Ventilation mécanique contrôlée
Article CH 41 à Article CH 43

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 27/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Section 8 SO
Appareils indépendants de
production-émission de chaleur
Article CH 44 à Article CH 56

Section 9
Entretien et vérification

Article CH 57 PM
Entretien
Article CH 58 Par DEKRA INSPECTION. PM
Vérifications techniques

Chapitre 6
INSTALLATIONS AUX GAZ
COMBUSTIBLES ET AUX
HYDROCARBURES LIQUEFIES

Section 1
Généralités

Article GZ 1 PM
Domaine d'application
Article GZ 2 PM
Dispositions générales complémentaires
Article GZ 3 PM
Documents à fournir

Section 2 SO
Stockage d'hydrocarbures liquéfiés
(butane et propane commerciaux)
Article GZ 4 à Article GZ 9

Section 3
Dispositifs de détente et de comptage

Article GZ 10 F
Emplacements des détendeurs
Article GZ 11 F
Emplacement des compteurs

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 28/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Section 4
Conduites/organes de coupure et de
détente

Article GZ 12 F
Conformité et mise en œuvre des
matériels à gaz
Article GZ 13 PM
Restrictions au passage des
canalisations dans le bâtiment
Article GZ 14 Coupure en façade à proximité de la porte de F
Organes de coupure extérieurs aux chaufferie.
bâtiments
Article GZ 15 Organe de coupure chaufferie confondu avec la F
Organes de coupure des locaux coupure bâtiment en façade.
d'utilisation
Article GZ 16 SO
Desserte en gaz des différents niveaux
d'un bâtiment
Article GZ 17 PM
Conditions d'installation des tuyauteries
autres que les conduites montantes
Article GZ 18 PM
Raccordement en gaz des appareils
d'utilisation
Article GZ 19 PM
Essais

Section 5 SO
Aération et ventilation des locaux,
évacuation de produits de la
combustion
Article GZ 20 à Article GZ 25

Section 6
Appareils d'utilisation

Article GZ 26 PM
Conformité des appareils à gaz

Section 7
Conformité, entretien et vérification
des installations de gaz

Article GZ 27 PM
Certificat de conformité

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 29/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Article GZ 28 PM
Mise en gaz et utilisation
Article GZ 29 PM
Entretien
Article GZ 30 Par DEKRA INSPECTION. PM
Vérifications techniques

Chapitre 7
INSTALLATION ELECTRIQUE

Section 1
Généralités

Article EL 1 PM
Objectifs
Article EL 2 PM
Documents à fournir
Article EL 3 PM
Définitions
Article EL 4 PM
Règles générales

Section 2
Règles d'installation

Article EL 5 F
Locaux de service électrique
Article EL 6 SO
Matériels à haute tension ou contenant
des diélectriques susceptibles d'émettre
des vapeurs inflammables ou toxiques
Article EL 7 SO
Implantation des groupes électrogènes
Article EL 8 SO
Batteries d'accumulateurs et matériels
associés (chargeurs, onduleurs)
Article EL 9 F
Tableaux « normaux »
Article EL 10 F
Canalisations des installations « normal-
remplacement »
Article EL 11 F
Appareillages et appareils d'utilisation

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 30/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Section 3 SO
Installations de sécurité
Article EL 12 à Article EL 17

Section 4 SO
Maintenance, exploitation et
vérifications
Article EL 18 à Article EL 19

Section 5 SO
Installations temporaires
Article EL 20 à Article EL 23

Chapitre 8
ECLAIRAGE

Section 1
Généralités

Article EC 1 PM
Objectifs
Article EC 2 PM
Règles générales
Article EC 3 PM
Définitions des différents éclairages
Article EC 4 PM
Documents à fournir
Article EC 5 PM
Appareils d'éclairage

Section 2
Eclairage normal

Article EC 6 F
Règles de conception et d'installation

Section 3
Eclairage de sécurité

Article EC 7 F
Conception générale
Article EC 8 F
Fonctions de l'éclairage de sécurité

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 31/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Article EC 9 HM
Eclairage d'évacuation
Article EC 10 F
Eclairage d'ambiance ou d'anti-panique
Article EC 11 SO
Conception de l'éclairage de sécurité à
source centralisée constituée d'une
batterie d'accumulateurs
Article EC 12 F
Conception de l'éclairage de sécurité par
blocs autonomes
Article EC 13 PM
Maintenance et entretien
Article EC 14 PM
Exploitation
Article EC 15 PM
Vérifications

Chapitre 9 SO
ASCENSEURS, ESCALIERS
MECANIQUES ET TROTTOIRS
ROULANTS
Article AS 1 à Article AS 11

Chapitre 10 SO
INSTALLATIONS D'APPAREILS DE
CUISSON DESTINES A LA
RESTAURATION
Article GC 1 à Article GC 22

Chapitre 11
MOYENS DE SECOURS CONTRE
L'INCENDIE

Section 1
Généralités

Article MS 1 PM
Différents moyens de secours
Article MS 2 Voir dispositions du type S ci-après. PM
Dispositions particulières

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 32/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Article MS 3 PM
Documents à fournir

Section 2
Moyens d'extinction

Article MS 4 Extincteurs portatifs: à la charge du maître d'ouvrage. PM


Différents moyens d'extinction
Rappel de la prescription 1°) du SDIS29:
"Assurer une défense incendie extérieure par un ou
plusieurs hydrants dont le plus proche doit être
implanté à moins de 100m de l'entrée principale du
bâtiment, la distance maximale entre 2 hydrants
doit être de 200m. Ceux-ci doivent garantir un débit
minimal 90m3/h pendant 2 heurs (fascicule D9). Les
poteaux et bouches d'incendie doivent répondre
respectivement aux normes NF EN 14384 et NF EN
14339 et leur implantation conforme à la norme NF
S 62-2000."
Sous-Section 1 SO
Bouches et poteaux d'incendie privés et
points d'eau
Article MS 5 à Article MS 7

Sous-Section 2 SO
Branchements et canalisations
Article MS 8 à Article MS 13

Sous-Section 3 SO
Robinets d'incendie armés
Article MS 14 à Article MS 17

Sous-Section 4 SO
Colonnes sèches
Article MS 18 à Article MS 21

Sous-Section 5 SO
Colonnes en charge (dites colonnes
humides)
Article MS 22 à Article MS 24

Sous-Section 6 SO
Installations d'extinction automatique ou
à commande manuelle
Article MS 25 à Article MS 30

Sous-Section 7 SO
Déversoirs ponctuels
Article MS 31 à Article MS 34

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 33/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Sous-Section 8 SO
Eléments de construction irrigués
Article MS 35 à Article MS 37

Sous-Section 9
Appareils mobiles et moyens divers

Article MS 38 Extincteurs portatifs à la charge du maître d'ouvrage. PM


Caractéristiques
Article MS 39 PM
Emplacement
Article MS 40 SO
Moyens divers

Section 3
Dispositions visant à faciliter l'action
des sapeurs-pompiers

Article MS 41 PM
Affichage du plan de l'établissement
Article MS 42 SO
Moyens pour faciliter l'action des
sapeurs-pompiers
Article MS 43 SO
Tours d'incendie
Article MS 44 SO
Trémies d'attaque

Section 4
Service de sécurité d'incendie

Article MS 45 PM
Généralités
Article MS 46 PM
Composition et mission du service
Article MS 47 PM
Consignes
Article MS 48 PM
Formation et qualification du personnel
du service de sécurité incendie
Article MS 49 PM
Service assuré par des sapeurs-
pompiers
Article MS 50 SO
Poste de sécurité

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 34/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Article MS 51 PM
Exercices d'instruction
Article MS 52 PM
Présence de l'exploitant

Section 5
Système de sécurité incendie (S.S.I.)

Article MS 53 PM
Objet
Article MS 54 PM
Zones : terminologie
Article MS 55 PM
Conception des zones

Sous-Section 1 SO
Système de détection incendie
Article MS 56 à Article MS 58

Sous-Section 2
Système de mise en sécurité incendie
(S.M.S.I.)

Article MS 59 PM
Généralités
Article MS 60 Asservissement prévu: déverrouillage des portes S
Automatismes d'issues de secours avec contrôle d'accès.

Prévoir également la fermeture des portes DAS.


Le désenfumage n'est pas obligatoirement
commandé par l'équipement d'alarme.
Sous-Section 3
Système d'alarme

Article MS 61 PM
Terminologie
Article MS 62 Equipement de type 2b prévu. F
Classement
Article MS 63 SO
Utilisation de l'alarme générale sélective
Article MS 64 F
Principes généraux d'alarme
Article MS 65 F
Conditions générales d'installation
Article MS 66 F
Règles spécifiques applicables aux
équipements d'alarme des types 1 et 2

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 35/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Article MS 67 PM
Conditions d'exploitation

Sous-Section 4
Entretien et consignes d'exploitation

Article MS 68 PM
Entretien
Article MS 69 PM
Consignes d'exploitation

Section 6
Système d'alerte

Article MS 70 Par téléphone urbain. F


Définition, règles générales
Article MS 71 SO
Communications radioélectriques

Section 7
Entretien, vérifications et contrôles

Article MS 72 PM
Entretien et signalisation
Article MS 73 Par DEKRA INSPECTION. PM
Vérifications techniques
Article MS 74 PM
Contrôles
Article MS 75 PM
Autres obligations de l'exploitant

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Disp Gén ERP / V 1006


RC ERPIGH+/V.1007 Page 36/66
Arrêté du 12 juin 1995 modifié - Dispositions particulières Type S

POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

LIVRE II
DISPOSITIONS APPLICABLES
AUX ÉTABLISSEMENTS DES
QUATRE PREMIÈRES
CATÉGORIES

TITRE II
DISPOSITIONS PARTICULIÈRES

CHAPITRE VII
ÉTABLISSEMENTS DU TYPE S

Section 1
Généralités

Article S 1 Voir article GN 1 PM


Établissements assujettis
Article S 2 Voir article GN 1 PM
Calcul de l'effectif

Section 2
Construction

Article S 3 Cloisonnement par compartiment autorisé. F


Conception
En dérogation aux dispositions de l'article CO25 (§2,a),
un seul compartiment par niveau est admis si la surface
de ce niveau ne dépasse pas 800m², or la médiathèque
fait 825m² (surfaces de la zone bureaux déduites): une
dérogation à ce sujet a été acceptée par le SDIS29.
Article S 4 Médiathèque considéré comme établissement à risques F
Isolement par rapport aux tiers particuliers.
Article S 5 SO
Parcs de stationnement couverts
Article S 6 SO
Niveaux partiels
Article S 7 SO
Atriums, patios et puits de lumière
Article S 8 Voir articles CO27 et CO28. PM
Locaux à risques particuliers

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Type S /V.0407
RC ERPIGH+/V.1007 Page 37/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Section 3
Désenfumage

Article S 9 Etablissement de la classe 3 au sens de l'annexe de PM


Domaine d'application l'IT246.
Article S 10 SO
Cas de plusieurs niveaux mis en
communication

Section 4
Chauffage

Article S 11 F
Domaine d'application

Section 5
Installations électriques

Article S 12 Article supprimé par l'arrêté du 19/11/01 SO


Conditions d'installation

Section 6
Éclairage

Article S 13 Article supprimé par l'arrêté du 19/11/01 SO


Éclairage normal
Article S 14 F
Éclairage de sécurité

Section 7
Moyens de secours

Article S 15 Extincteurs portatifs à la charge du maître d'ouvrage. PM


Moyens d'extinction
Article S 16 Equipement d'alarme de type 2b prévu. F
Système de sécurité incendie, système
d'alarme
Article S 17 SO
Détection automatique d'incendie
Article S 18 A charge de l'exploitant. SO
Service de sécurité incendie
Article S 19 Par téléphone urbain. F
Système d'alerte

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Type S /V.0407
RC ERPIGH+/V.1007 Page 38/66
2.3 ALEAS RELATIFS A LA SOLIDITE
Analyse par ouvrages et éléments d'équipements indissociables

POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

SOLIDITÉ DES OUVRAGES ET


ÉLÉMENTS D'ÉQUIPEMENTS
INDISSOCIABLES

Définition générale Les aléas techniques à la prévention desquels le PM


suivant la norme NF P 03-100 contrôle technique contribue au titre de la mission de
base L, sont ceux qui, découlant de défauts dans
l'application des textes techniques à caractère
réglementaire ou normatif, sont susceptibles de
compromettre la solidité de la construction achevée ou
celle des ouvrages et éléments d'équipement
indissociables qui la constituent.
Cette mission de base peut, suivant demande du Maître
d'Ouvrage, être complétée par une ou des missions
complémentaires relatives à la solidité.
Expression des avis sur l'ouvrage Dans le cadre de sa mission, le contrôleur technique PM
est amené à formuler des avis sur l'ouvrage, ou sur des
parties d'ouvrage, plutôt que sur des produits isolés.
L'appréciation éventuelle portée par le contrôleur
technique sur le choix, par le prescripteur, d'un
matériau ou d'une fourniture, n'est formulée qu'au
regard de la capacité supposée de ce produit à conférer
à l'ouvrage les caractéristiques requises.
Le prescripteur reste bien sur libre de proposer tout
produit similaire bénéficiant de justificatifs techniques
équivalents, et ne remettant pas en cause les
caractéristiques requises de l'ouvrage.
Pour rappel des spécifications communes aux DTU,
lorsqu'un DTU demande la mise en oeuvre de produits
ou procédés couverts par un avis technique du CSTB,
ou un DTA, ou une certification de produit, l'entreprise
ne peut proposer de produits variants bénéficiant
d'autres modes de preuve, attestés par organismes
accrédités ou assimilés, en vigueur dans d'autres pays
de l'espace économique européen, que si elle est en
mesure d'apporter au maître d'ouvrage tous les
éléments de preuve nécessaires à l'appréciation de
l'équivalence (au moins un mois avant tout acte
constituant un début d'approvisionnement). Il appartient
alors au maître d'ouvrage d'accepter ou de refuser
l'équivalence du produit proposé.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

trame L /V.1007
RC ERPIGH+/V.1007 Page 39/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

CONCEPTION D'ENSEMBLE

Géologie, stabilité du site L'adaptation au sol du projet devra respecter les F


conclusions des rapports d'études géotechniques:
* FONDASOL (mission G11) n° ANB 10 028 - 001
* GINGER CEBTP (mission G12) n° OVA4.B058
version A
Contreventement F
Consoles Structure porteuse de auvent extérieur au sas d'entrée S
(ossature en console): à justifier (stabilité, résistance,
déformations).
Hypothèses de calcul (surcharges Hypothèses surcharges climatiques: F
statiques, dynamiques, accessoires, ex : * vent: zone 3 site exposé (moins de 6km de la mer)
nacelles...) * neige: région 1A

Surcharges d'exploitation sur dalle basse de RDC


(plancher à prédalles): 400kg/m².
Enrobage des armatures des parements Suivant le BAEL 91, l'enrobage minimal de chaque F
extérieurs en béton armé armature sera, dans les cas courants,de: - 5 cm pour
les ouvrages à la mer - 3 cm pour les parements
exposés aux intempéries - 1 cm pour les parois
intérieures Cet enrobage pourra être majoré pour des
raisons de résistance au feu.
Corrosion des structures métalliques Les ouvrages métalliques extérieurs (bardages, F
ossatures, menuiseries ...) auront une protection
anticorrosion adaptée au site (distance comprise entre
3km et 10km de la mer).

V.R.D.

Voirie Selon les conditions générales d'intervention COPREC,


seules les voiries dont la destination est la desserte
privative de la construction sont visées par la mission
de contrôle L.

Trafic F
Côtes inondables SO

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

trame L /V.1007
RC ERPIGH+/V.1007 Page 40/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Sol d'assise Pour le parking à créer, le rapport d'étude D


géothechnique FONDASOL exige un décapage de la
partie supérieure des limons (support très sensible
à l'eau), le recompactage du fond de forme et la
réalisation d'une couche de forme de forte
épaisseur.
Dispositions prévues au CCTP insuffisantes: pas de
terrassement, mise en oeuvre directe des matériaux
de fondation.

Une étude géotechnique appronfondie concernant


la réalisation des voiries sera à réaliser.
Revêtement Selon les conditions générales d'interventions HM
COPREC, les couches d'usure des chaussées et voies
piétonnières ne sont pas visées par la mission de
contrôle L.

Réseaux Selon les conditions générales d'intervention


COPREC, seuls les réseaux dont la destination est la
desserte privative de la construction sont visés par la
mission de contrôle L.

Généralités

Tracé/position par rapport aux autres PM


réseaux

Assainissement

Nature des canalisations (marquage, F


compatibilité avec les effluents et
l'environnement)
Pente PM
Profondeur PM
Regards F
Joints F
Pose / remblais F

Adduction d'eau

Nature des canalisations F


Profondeur / hors-gel La profondeur d'enfouissement des canalisations S
d'adduction d'eau devra assurer leur mise hors-gel.

Pose / remblais F

Gaz

Nature des canalisations F


Profondeur F

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

trame L /V.1007
RC ERPIGH+/V.1007 Page 41/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Pose / remblais F

Electricité

Nature des canalisations F


Profondeur F
Pose / remblais F

Divers

Terrassements F

FONDATIONS /
INFRASTRUCTURES /
SOUTÈNEMENTS / DALLAGES /
EAUX SOUTERRAINES

Analyse de l'étude de sol La profondeur d'enfouissement des canalisations


d'adduction d'eau devra assurer leur mise hors-gel.
Nature, nombre et implantation des F
sondages
Profondeur des sondages F
Hydrogéologie Absence de venue d'eau n'a été constatée lors des PM
sondages.
Faciès géologiques Coupe géotechnique établie: F

Formation n°1: remblais, terre végétal et limon sur 1à


1,4m de profondeur.

Formation n°2: substratum schisteux


Qualité de chaque couche F
Argiles gonflantes SO
Contraintes d'environnement SO
Carrières , vestiges enterrés, ou autres SO
anomalies
Conclusion claire sur :
Les fondations (hypothèses) Un mode de fondations superficielles (semelles filantes F
ou isolées) ancrées de 0,30m minimum dans le
substratum schisteux peut être envisagé, avec une
contrainte de calcul de 300kPA aux ELS.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

trame L /V.1007
RC ERPIGH+/V.1007 Page 42/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS
Faisabilité des dallages et voiries Un dallage sur terre plein peut être envisagé F
moyennant les précautions suivantes:
* purge des remblais, terre végétale, limon et poches
médiocres
* terrassement jusqu'au fond de forme
* compactage du fond de forme à 95% de l'optimum
proctor normal
* mise en oeuvre de la couche de forme de 0,5m
d'épaisseur mini avec compactage à 95% de l'optimum
proctor normal

Pour le parking à créer, le rapport d'étude


géothechnique FONDASOL exige un décapage de la
partie supérieure des limons (support très sensible à
l'eau), le recompactage du fond de forme et la
réalisation d'une couche de forme de forte épaisseur.
Présence d'eau Aucune venue d'eau constatée lors des sondages. PM

Terrassements généraux

Tenue des talus PM

Essais et matériaux

Essais sur éprouvette béton F


Formulation du béton PM

Fondations superficielles (semelles


filantes ou isolées)

Prédimensionnement Massifs et semelles filantes. F


Choix des matériaux Massifs béton. F
Terrassement et fond de fouille F
Bétonnage F
Ferraillage F
Niveaux d'assise, hors gel F

Dallage Dalle basse de RDC en plancher poutrelles / hourdis. SO

OSSATURES EN ELEVATION

Essais, matériaux et procédés

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

trame L /V.1007
RC ERPIGH+/V.1007 Page 43/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Essais sur éprouvette béton F


Formule de béton - avis sur les BPE PM

Structure verticale

Poteaux Ŕ suspentes

Prédimensionnement, déformations et F
flambement en particulier au droit des
joints et des nœuds d'ossature
Cheminement des efforts horizontaux et F
verticaux et reports de charges

Voiles en béton

Prédimensionnement en tenant compte Suivant le BAEL 91, l'enrobage minimal de chaque F


des problèmes de protection contre la armature sera, dans les cas courants,de: - 5 cm pour
corrosion (enrobage des aciers) les ouvrages à la mer - 3 cm pour les parements
exposés aux intempéries - 1 cm pour les parois
intérieures. Cet enrobage pourra être majoré pour des
raisons de résistance au feu.
Le problème de la superposition des SO
ouvertures a été examiné sur les
élévations des voiles

Acrotères: ferraillage, fractionnement.. F

Murs en maçonnerie porteuse ou non

Composition du mur et F
prédimensionnement
Disposition des chaînages horizontaux F
et verticaux

Structure horizontale

Dalles - Poutres - Solives

Prédimensionnement (résistance et F
compatibilité des déformations avec les
éléments portés)
Transfert des charges verticales au droit F
des trémies
Transfert des actions horizontales aux F
éléments de contreventement
Consoles et porte-à-faux Dimensionnement des poutres B12, B18 et B20 en S
console au niveau du auvent d'entrée: à justifier.
Justification de la structure support pour reprise du
moment d'encastrement (poutres BA sur poteaux et
voiles BA côté salon culturel).

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

trame L /V.1007
RC ERPIGH+/V.1007 Page 44/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Linteaux F

Systèmes industrialisés en béton

Eléments de structure préfabriqués en Les éléments de structure préfabriqués en béton armé F


béton armé ou précontraint ou précontraint ne sont plus mis en observation par la
Commission Prévention Produit (C2P): communiqué de
la C2P n° 8 annulé en juillet 2005, suite à la parution
des "recommandations professionnelles sur les
assemblages" et du "guide FIB-CERIB sur la mise en
oeuvre des éléments linéaires de structure en béton".
Leur mise en oeuvre requiert toutefois une attention
particulière.

Technique traditionnelle ou avec F


justificatif valide
Prédimensionnement (résistance et F
déformations)

Structure et charpente métallique ou


bois

Hypothèses de charge F
Prédimensionnement en tenant compte F
de la stabilité maçonnerie -charpente
Contreventement F
Dispositifs d'ancrage et de reprise de F
poussées
Assemblage (nature - contrôle) F
Protection et traitement des bois F
Dispositifs d'évacuation EP F

Escaliers

Prédimensionnement F
Conditions d'appui des volées F

CLOS COUVERT

Parois extérieures traditionnelles

Composition et épaisseur F

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

trame L /V.1007
RC ERPIGH+/V.1007 Page 45/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Conformité du type de façade avec les F


exigences du site
Isolation thermique et traitement des F
ponts thermiques
Dispositions prises pour éviter les F
remontées capillaires

Menuiseries extérieures, façades


légères, verrières

Technique traditionnelle, ou avec Murs rideau et menuiseries aluminium à rupture de pont S


justificatif valide thermique: avis technique en cours de validité
demandé.
Profilés en alliage aluminium F
thermolaqué qui n'ont pas le label
"QUALICOAT Qualité Marine"
Choix des vitrages
Vitrage isolant F
Vitrage de sécurité Selon le DTU 39 , les vitrages des portes et de leurs S
parties attenantes d'une largeur inférieure à 1,5 m,
doivent être de sécurité sur leurs 2 faces.

Classement de la menuiserie adapté aux Classement A*2 E*5 V*a2 prévu. F


exigences du site
Etanchéité entre vitrage et menuiserie, PM
et drainage de feuillure
Calfeutrements périphérique (étanchéité PM
à l'eau et à l'air)
Fixations sur la structure PM
Dilatation PM

Etanchéité et toiture-terrasse

Elément porteur, support Etanchéité non isolée inaccessible sur béton avec F
protection gravillonnée: terrasse technique.
Etanchéité isolée inaccessible sur panneaux bois avec
autoprotection minérale: ensemble des toitures
terrasses.
Pente F
Isolant thermique F
Complexe d'étanchéité F
Accessibilité terrasse et protection Terrasses inaccessibles. SO
mécanique
Les relevés et leur protection F

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

trame L /V.1007
RC ERPIGH+/V.1007 Page 46/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Evacuation des E.P. F

ÉLÉMENTS D'ÉQUIPEMENTS

Cloisons (distribution - doublage) Les cloisons distributives non porteuses, dissociables HM


de la structure, ne relèvent pas de la mission de
contrôle L.
Les cloisons de doublage thermique participant au clos
couvert relèvent de la mission de contrôle L (prévention
des condensations)

Revêtements de sol Les revêtements de sol dissociables de la structure HM


(peut concerner tout revêtement non scellé) ne relèvent
pas de la mission de contrôle technique L.

Faux plafonds et isolations en comble Les faux-plafonds dissociables de la structure ne HM


ou plénum relèvent pas de la mission de contrôle technique L, sauf
pour les éléments participant au clos-couvert
(prévention des condensations)

Garde-corps Les éléments dissociables de la structure (garde-corps HM


amovibles ou démontables..) ne relèvent pas de la
mission de contrôle technique L.

Menuiseries intérieures Les éléments dissociables de la structure (non scellés HM


au gros oeuvre..) ne relèvent pas de la mission de
contrôle technique L.

Plomberie Les éléments dissociables de la structure (non HM


encastrés en dalle ni scellés au gros-oeuvre ..) ne
relèvent pas de la mission de contrôle technique L.

Chauffage Les éléments dissociables de la structure (non HM


encastrés en dalle ni scellés au gros-oeuvre ..) ne
relèvent pas de la mission de contrôle technique L.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

trame L /V.1007
RC ERPIGH+/V.1007 Page 47/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Ventilation - Climatisation Les éléments dissociables de la structure (non HM


encastrés en dalle ni scellés au gros-oeuvre ..) ne
relèvent pas de la mission de contrôle technique L, sauf
ceux participant au clos-couvert (prévention des
condensations).

Distribution électrique Les éléments dissociables de la structure (non HM


encastrés en dalle ni scellés au gros-oeuvre ..) ne
relèvent pas de la mission de contrôle technique L.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

trame L /V.1007
RC ERPIGH+/V.1007 Page 48/66
2.4 ACCESSIBILITÉ DES CONSTRUCTIONS AUX PERSONNES
HANDICAPÉES
Décret n°2006-555 du 17 mai 2006 et arrêté du 1er août 2006 modifié - Accessibilité aux
personnes handicapées des établissements recevant du public et des installations
ouvertes au public lors de leur construction ou de leur création

POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Article 4 du décret n°2006-555 L'article 2 du décret n° 2006-555 modifie la sous


(art. R. 111-19 à R. 111-19-6 du section 4 de la section III du chapitre 1er du titre 1er du
livre 1er du code de la construction et de l'habitation en
CCH) introduisant la sous section : Dispositions applicables
lors de la construction ou de leur création
d'établissements recevant du public ou d'installations
ouvertes au public.

Art. R. 111-19 à R. 111-19-1 Il donne les caractéristiques à respecter pour les PM


Domaine d'application établissements recevant du public (ERP) et les
installations ouvertes au public (IOP) lors de leur
construction ou leur création (c'est-à-dire par
changement de destination avec ou sans travaux).
Ces dispositions ne s'appliquent pas aux ERP 5ème
catégorie qui sont créés par changement de destination
pour accueillir des professions libérales lorsqu'ils sont
aménagés dans des locaux à usage d'habitation
existants.

Les établissements recevant du public et les


installations ouvertes au public ainsi que leurs abords
doivent être accessibles aux personnes handicapées
quel que soit leur handicap.

Art. R. 111-19-2 Les conditions d'accès des personnes handicapées


Accessibilité aux bâtiments doivent être les mêmes que celles des autres publics
ou, à défaut, présenter une qualité d'usage équivalente.
Les constructions et les aménagements listés ci-
dessous doivent être accessibles et satisfaire aux
exigences définies dans l'arrêté du 1er août 2006
modifié, détaillées dans la suite du rapport.

Cheminements extérieurs Voir art. 2 de l'arrêté du 1er août 2006 modifié. PM

Stationnement des véhicules Voir art. 3 de l'arrêté du 1er août 2006 modifié. PM

Conditions d'accès et d'accueil dans les Voir art. 4 et 5 de l'arrêté du 1er août 2006 modifié. PM
bâtiments
Circulations intérieures horizontales et Voir art. 6, 7 et 8 de l'arrêté du 1er août 2006 modifié. PM
verticales à l'intérieur des bâtiments

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

HAND ERP / V. 0811


RC ERPIGH+/V.1007 Page 49/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Locaux intérieurs et sanitaires ouverts Voir art. 11 et 12 de l'arrêté du 1er août 2006 modifié. PM
au public
Portes et sas intérieurs et les sorties Voir art. 10 et 13 de l'arrêté du 1er août 2006 modifié. PM

Revêtement des sols et des parois Voir art. 9 de l'arrêté du 1er août 2006 modifié. PM

Equipements et mobiliers intérieurs et Voir art. 11 et 14 de l'arrêté du 1er août 2006 modifié. PM
extérieurs

Art. R. 111-19-3 Certains types de ERP doivent respecter, en plus des


Accessibilité à certains types de ERP exigences édictées aux art. 2 à 14, des dispositions
supplémentaires. Les ERP concernés sont ceux listés
ci-dessous.
Etablissements et les installations Voir art. 16 de l'arrêté du 1er août 2006 modifié. PM
recevant du public assis
Etablissements disposant de locaux SO
d'hébergement ouvert au public
Etablissements et installations SO
comportant des douches, des cabines
d'essayage, d'habillage ou de
déshabillage
Etablissements et installations SO
comportant des caisses de paiement
disposées en batterie

ARRETE DU 1er AOUT 2006 L'arrêté du 1er août 2006 modifié fixe les dispositions
MODIFIE prises pour l'application du décret n°2006-555 relatif à
l'accessibilité aux personnes handicapées des
établissements recevant du public et des installations
ouvertes au public lors de leur construction ou de leur
création.

Art. 1 Les obligations définies aux articles 2 à 19, ci-dessous, PM


GENERALITES sont à respecter afin d'assurer l'accessibilité des
établissements recevant du public et des installations
ouvertes au public ainsi que leurs abords.
Il est à noter que certains points de la réglementation,
visant notamment les handicaps sensoriels, ne font pas
encore l'objet de référentiel technique commun précis.
Les avis correspondants portés au présent rapport sont
donc établis selon l'appréciation propre du contrôleur,
au vu des dispositions présentées, sans préjuger
d'interprétation contraire.

Art. 2 Le cheminement extérieur doit permettre d'assurer une


CHEMINEMENTS EXTERIEURS continuité dans la chaîne des déplacements, depuis
l'accès au terrain jusqu'à l'entrée du ou des bâtiments.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

HAND ERP / V. 0811


RC ERPIGH+/V.1007 Page 50/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Repérage et guidage

Signalisation adaptée A prévoir à l'entrée du terrain, à proximité des places de PM


stationnement et à chaque choix d'itinéraire.
Revêtement de sol du cheminement Prévoir: S
* soit un contraste visuel et tactile par rapport à
son environnement
* soit un repère continu et tactile sur toute sa
longueur et visuellement contrasté

Repère à prévoir notamment au niveau de la


traversée:
* de voirie côté parking
* du parvis Jacolot
* de l'espace central
* du parvis médiathèque
Caractéristiques dimensionnelles

Profil en long
Horizontal et sans ressaut PM
(tolérances : ressaut à bords
arrondis ou chanfreinés avec une
hauteur < = 2 cm)
Si dénivellation, le plan incliné < = Pente de la rampe entre rue Jézéquel et parvis F
5% (tolérances : pente < = 8% sur médiathèque <5% et de longueur <10m.
une longueur < = 2 m et pente < =
10% sur une longueur < = 0,50 m)
Un palier de repos
Horizontal au dévers près de 2% F
Dimensions: 1,20 x 1,40 m F
En haut et en bas de chaque plan F
incliné
Pente > = 4%, un palier tous les 10 F
m
Entre deux ressauts successifs, PM
distance > = 2,50 m
Ressauts successifs en pente dits PM
"pas d'âne" : interdits
Profil en travers
Largeur > = 1,40 m, hors obstacles Cheminement de 1,40m de large à prévoir à D
proximité des places de stationnement adaptées
(1,20m de large sur plan).
Retrécissement ponctuel : largeur > SO
= 1,20 m sur une faible longueur
Eviter la stagnation de l'eau PM
Dévers < = 2% PM

Espaces à aménager le long du


cheminement
(horizontaux au dévers près de 2%)

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

HAND ERP / V. 0811


RC ERPIGH+/V.1007 Page 51/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS
Espace de manoeuvre - demi-tour :
en chaque point où un choix PM
d'itinéraire est possible
devant les portes d'entrées PM
accessibles comportant un système
de contrôle d'accès
Espace de manoeuvre - porte : de Espace non obligatoire devant les portes ouvrant PM
part et d'autre de chaque porte ou uniquement sur un escalier ainsi que pour les portes
portillon des sanitaires, douches et cabine d'essayage ou de
déshabillage non adaptés.

Espace d'usage : devant chaque PM


équipement ou aménagement
Sécurité d'usage

Sol non meuble, non glissant, non Béton désactivé et stabilisé renforcé. F
réfléchissant et sans obstacle à la
roue
Trous ou fentes avec une largeur ou A respecter pour les grilles sur caniveaux. PM
diamètre < = 2 cm
Eléments empiétant sur le
cheminement
Passage libre d'une hauteur > = PM
2,20 m doit être laissé libre entre
l'élément et le sol
Si saillie de plus de 15 cm, prévoir Potelets métal extérieurs: respecter les exigences S
un dispositif de contraste et un de l'annexe 3 de l'arrêté du 15/01/2007 précisant les
rappel tactile ou un prolongement au dimensions recommandées pour la détection des
sol bornes et poteaux par une canne d'aveugle.
Si le cheminement est bordé à une PM
distance < 0,90 m par une rupture de
niveau > 0,40 m, alors nécessité d'un
dispositif de protection
La partie arrière d'un escalier non SO
fermée doit comporter un rappel
tactile au sol au niveau des parties <
2,20 m
Les parois vitrées doivent être Concerne les parois vitrées situées sur les PM
équipées d'éléments visuels cheminements ou en bordure immédiate.
contrastant avec l'environnement
immédiat
Volée d'escalier avec 3 marches et
plus :
Largeur entre mains courantes > = F
1,20 m
Marches F

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

HAND ERP / V. 0811


RC ERPIGH+/V.1007 Page 52/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS
Installation d'un revêtement de sol Bande podotactile prévue en haut de l'escalier côté F
permettant l'éveil et la vigilance à "parvis Jacolot".
une distance de 0,50 m de la
première marche située en haut de
l'escalier
Contremarche d'une hauteur > = F
0,10 m pour la 1ère et la dernière
marche de la volée et visuellement
contrastée par rapport à la marche
Nez de marches Prévoir pour les emmarchements extérieurs (n°1 et S
2) des nez de marches:
* de couleur contrastée
* non glissants
* sans débord excessif par rapport à la
contremarche
1 main courante Prévoir 2 mains courantes pour chaque S
emmarchement extérieur.

Dispositions à respecter pour les mains courantes:


* hauteur par rapport au sol comprise entre 0,80 et 1
m, si présence de garde corps, alors la main courante
peut être placée à la hauteur minimale requise pour un
garde corps
* se prolonge horizontalement de la longueur d'une
marche au-delà de la 1ère et la dernière marche de
chaque volée sans créer d'obstacle dans la circulation
horizontale
* continue, rigide et facilement préhensible
* différenciée de la paroi support grâce à un éclairage
ou un contraste visuel
Volée d'escalier avec moins de 3 SO
marches :
Au droit d'un croisement de ce Côté piétons : positionner un élément permettant S
cheminement avec un itinéraire pour l'éveil et la vigilance
véhicules : Côté véhicules : marquage au sol ainsi qu'une
signalisation
Dispositif d'éclairage Le dispositif d'éclairage doit répondre aux exigences de PM
l'article 14.

Art. 3 Les parcs de stationnement intérieurs ou extérieurs à


STATIONNEMENT AUTOMOBILE l'usage du public dépendant d'un ERP ou d'une IOP
doivent comporter des places de stationnement
adaptées et localisées à proximité de l'entrée, du hall
d'accueil ou de l'ascenseur et reliées par un
cheminement accessible (conforme à l'article 2 ou à
l'article 6).

Nombre (arrondi à l'unité supérieure)

< = 500 places : F


2 % du nombre de places prévues pour
le public

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

HAND ERP / V. 0811


RC ERPIGH+/V.1007 Page 53/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

> 500 places : SO


fixé par arrêté municipal (mais sans être
< 10 places)

Repérage

Marquage au sol + signalisation F


verticale

Caractéristiques dimensionnelles

Place horizontale, dévers limité et < = PM


2%
Largeur > = 3,30 m F

Atteinte et usage

Présence de contrôle d'accès ou de SO


sortie non visible par le personnel:
Place raccordée au cheminement
d'accès à l'entrée du bâtiment ou de
l'ascenseur
Ressaut < = 2 cm PM
Sur 1,40 m à partir de la place : F
cheminement horizontal au dévers
près
Les places doivent permettre à un F
usager en fauteuil roulant de quitter
l'emplacement une fois le véhicule
garé

Art. 4 Le niveau d'accès principal au bâtiment doit être


ACCES A L'ETABLISSEMENT OU A accessible en continuité avec le cheminement extérieur
L'INSTALLATION accessible.

Repérage

Des entrées principales : F


par artifices architecturaux ou par
l'emploi de matériaux différents ou
contrastés
Dispositif d'accès : SO
par un contraste visuel ou une
signalétique

Atteinte et usage

Implantation des systèmes de


communication entre le public et le
personnel et les dispositifs de
commande manuelle :

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

HAND ERP / V. 0811


RC ERPIGH+/V.1007 Page 54/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS
Distance entre un angle rentrant de PM
parois ou tout obstacle > = 0,40 m
Hauteur comprise entre 0,90 m et PM
1,30 m
Système d'ouverture des portes : F
utilisation en position assise comme en
position debout
Si déverrouillage électrique : F
temps d'ouverture assez long pour le
passage des PMR
Un signal sonore et visuel doit PM
accompagner le fonctionnement d'un
dispositif d'accès
Interphones SO

Art. 5 Au moins un des points d'accueil (si plusieurs dans un


ACCUEIL DU PUBLIC même volume) doit être accessible et signalé.
Les espaces ou équipements dédiés à la
communication doivent faire l'objet d'une qualité
d'éclairage renforcée (voir article 14).
Banque d'accueil

Utilisable en position debout et F


assise
Permettre la communication visuelle F
entre les usagers et le personnel
Si nécessité d'utiliser un clavier, lire
ou écrire :
Hauteur < = 0,80 m F
Prévoir espace vide en partie F
inférieure (p > = 0,30 m, l > = 0,60
m, h > = 0,70 m)
Si accueil sonorisé

Prévoir un système de transmission F


du signal acoustique par induction
magnétique et signalé par un
pictogramme
Transmission ou doublage visuel des PM
informations sonores nécessaires à
l'utilisation du point d'accueil

Poste d'accueil avec dispositif Le dispositif d'éclairage doit répondre aux exigences de PM
d'éclairage l'article 14.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

HAND ERP / V. 0811


RC ERPIGH+/V.1007 Page 55/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Art. 6 Les personnes handicapées doivent pouvoir accéder à


CIRCULATIONS INTERIEURES l'ensemble des locaux ouverts au public de façon
HORIZONTALES autonome par un cheminement sans danger avec des
éléments le structurant qui sont repérables par les
personnes malvoyantes.

Caractéristiques dimensionnelles

Profil en long
Horizontal et sans ressaut F
(tolérances : ressaut à bords
arrondis ou chanfreinés avec une
hauteur < = 2 cm)
Si dénivellation, le plan incliné < = SO
5% (tolérances : pente < = 8% sur
une longueur < = 2 m et pente < =
10% sur une longueur < = 0,50 m)
Un palier de repos SO

Entre deux ressauts successifs, SO


distance > = 2,50 m
Ressauts successifs en pente dits SO
"pas d'âne" : interdits
Profil en travers
Largeur > = 1,40 m, hors obstacles A respecter avec le mobilier. PM
Retrécissement ponctuel : largeur > PM
= 1,20 m sur une faible longueur
Eviter la stagnation de l'eau F
Dévers < = 2% F

Espaces à aménager le long du


cheminement
(horizontaux au dévers près de 2%)
Espace de manoeuvre - porte : de Espace non obligatoire devant les portes ouvrant F
part et d'autre de chaque porte ou uniquement sur un escalier ainsi que pour les portes
portillon des sanitaires, douches et cabine d'essayage ou de
déshabillage non adaptés.

Espace d'usage : devant chaque F


équipement ou aménagement
Sécurité d'usage

Sol non meuble, non glissant, non F


réfléchissant et sans obstacle à la
roue
Trous ou fentes avec une largeur ou PM
diamètre < = 2 cm

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

HAND ERP / V. 0811


RC ERPIGH+/V.1007 Page 56/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Eléments empiétant sur le


cheminement
Passage libre à conserver entre > = 2,20 m : cas général PM
l'élément et le sol, d'une hauteur: > = 2 m pour les accès aux parcs de stationnement
En saillie de plus de 15 cm, prévoir PM
un dispositif de contraste et un
rappel tactile ou un prolongement au
sol
Si le cheminement est bordé à une SO
distance < 0,90 m par une rupture de
niveau > 0,40 m, alors nécessité d'un
dispositif de protection
La partie arrière d'un escalier non SO
fermée doit comporter un rappel
tactile au sol au niveau des parties <
2,20 m
Les parois vitrées doivent être Concerne les parois vitrées situées sur les PM
équipées d'éléments visuels cheminements ou en bordure immédiate.
contrastant avec l'environnement
immédiat
Volée d'escalier avec 3 marches et SO
plus
Volée d'escalier avec moins de 3 SO
marches
Dispositif d'éclairage Le dispositif d'éclairage doit répondre aux exigences de PM
l'article 14.

Art. 7 SO
CIRCULATIONS INTERIEURES
VERTICALES

Art. 8 SO
TAPIS ROULANTS, ESCALIERS ET
PLANS INCLINES MECANIQUES

Art. 9
REVETEMENTS DES SOLS, MURS ET
PLAFONDS

Pas de gêne visuelle ou sonore PM


Tapis posés ou encastrés
Dureté nécessaire pour ne pas PM
gêner la progression des fauteuils
Ressaut < = 2 cm F

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

HAND ERP / V. 0811


RC ERPIGH+/V.1007 Page 57/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Aire d'absorption équivalente PM


représentant au moins 25% de la
surface au sol des espaces réservés
à l'accueil, à l'attente du public et aux
salles de restauration.

Art. 10 Les portes, battantes ou automatiques, situées sur les


PORTES, PORTIQUES ET SAS cheminements doivent pouvoir être utilisées sans
danger.

Caractéristiques dimensionnelles

Portes (locaux avec > = 100


personnes)
Largeur > = 1,40 m F
Si vantaux, largeur > = 0,90 m F

Portes (locaux avec < 100 personnes)


Largeur > = 0,90 m F

Portes sanitaires, douches, cabines


d'essayage ou de déshabillage NON
ADAPTES
Largeur > = 0,80 m F

Portique de sécurité SO
Espace de manoeuvre de type porte
Devant chaque porte sauf pour F
celles ouvrant uniquement sur un
escalier ainsi que pour les portes
des sanitaires, douches, cabines
d'essayage ou de déshabillage NON
ADAPTES
Sas SO

Atteinte et usage

Poignées
Facilement préhensible et PM
manoeuvrable en position debout et
assise (y compris par une personne
ayant des difficultés à faire un geste
de rotation du poignet)
Extrémité située à plus de 0,40 m Sauf pour les portes ouvrant uniquement sur un PM
d'un angle rentrant de parois ou de escalier ainsi que pour les portes des sanitaires,
tout obstacle douches, cabines d'essayage ou de déshabillage NON
ADAPTES

Porte à ouverture automatique Portes automatiques coulissantes dans le sas d'entrée.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

HAND ERP / V. 0811


RC ERPIGH+/V.1007 Page 58/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS
Durée d'ouverture assez longue F
pour le passage d'une PMR
Détection des personnes de toutes PM
tailles
Déverrouillage de la porte : PM
par un système d'ouverture électrique,
signalé par un signal sonore et lumineux
L'effort nécessaire pour ouvrir la PM
porte (équipée ou non d'un ferme
porte) < = 50 N
Si porte avec un dispositif SO
incompatible avec les exigences
d'accessibilité
nécessité d'installation d'une porte
adaptée à proximité et possibilité pour la
personne de se signaler à l'accueil

Sécurité d'usage

Eléments visuels contrastés sur les PM


portes avec parties vitrées

Art. 11 Les usagers handicapés doivent pouvoir accéder à


LOCAUX OUVERTS AU PUBLIC, l'ensemble des locaux ouverts au public et en ressortir
EQUIPEMENTS ET DISPOSITIFS DE de manière autonome. Ils doivent également pouvoir
COMMANDE repérer, atteindre et utiliser tous les équipements,
mobiliers et dispositifs de commande et de service qui y
sont situés.
Repérage

Equipements et mobiliers : PM
par un éclairage particulier ou un
contraste visuel
Dispositifs de commande : PM
par un contraste visuel ou tactile

Atteinte et usage

Espace d'usage : PM
au droit des équipements, mobiliers et
dispositifs de commande et de service
Equipements ou mobiliers :
Au moins 1 accessible, si plusieurs Pour les consignes dans le sas d'entrée, les F
équipements du sanitaire familles, le meuble accueil, ...
Utilisable en position debout ou F
assise
Caractéristiques pour la position
assise :

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

HAND ERP / V. 0811


RC ERPIGH+/V.1007 Page 59/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS
Commande manuelle et équipement PM
dont l'utilisation nécessite de voir,
lire, entendre, parler à une hauteur
comprise entre 0,90 et 1,30 m
Elément de mobilier permet de lire PM
un document, écrire, utiliser un
clavier : sa hauteur < = 0,80 m et
présence d'un espace en partie
inférieure de dimensions :
profondeur > = 0,30 m, largeur > =
0,60 m et hauteur > = 0,70 m
Guichets d'information ou de vente F
manuelle :
si communication avec le personnel
sonorisée : installation d'un dispositif de
sonorisation équipé d'un système de
transmission du signal acoustique par
induction magnétique signalé par un
pictogramme
Eléments de signalisation et SO
d'information adaptés
Toute information sonore doit être PM
doublée par une information visuelle
si un point d'affichage instantané
existe

Art. 12
SANITAIRES

Nombre

1 cabinet d'aisances par niveau F


(si sanitaires prévus pour le public)
Situés au même emplacement que les F
autres
Si séparés par sexe, 1 accessible par 1 bloc sanitaires hommes / femmes. SO
sexe
Si présence de lavabos, miroirs, PM
distribteur de savon, sèche mains,
alors 1 de chaque accessible

Caractéristiques dimensionnelles

Espace d'usage : F
accessible par une personne en fauteuil
roulant et situé latéralement à la cuvette
en dehors du débattement de porte
Espace de manoeuvre (demi-tour) : F
à l'intérieur du cabinet d'aisances (à
défaut à l'extérieur devant la porte)

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

HAND ERP / V. 0811


RC ERPIGH+/V.1007 Page 60/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Atteinte et usage

Le cabinet d'aisances adapté


comporte :
Dispositif de fermeture de la porte PM
Lave-mains : F
plan supérieur à une hauteur < =
0,85 m
Surface assise de la cuvette : à l'exception des sanitaires destinés spécifiquement à PM
hauteur comprise entre 0,45 et l'usage des enfants.
0,50 m
Barre d'appui latérale :
Hauteur comprise entre 0,70 et 0,80 PM
m
Supporte le poids d'un adulte PM

Lavabo adapté : Dispositions à prévoir pour les lavabos dans les S


sanitaires hommes et femmes et le sanitaire
familles:
* espace vide en partie inférieure : profondeur > =
0,30 m, largeur > = 0,60 m et hauteur > = 0,70 m
* accessibilité en position assise de la robinetterie
Urinoirs : SO
si en batteries, positionnés à des
hauteurs différentes

Art. 13 Les sorties accessibles doivent être facilement


SORTIES repérées, atteintes et utilisées et correspondre à un
usage normal du bâtiment.
Repérage

Repérage possible en tout point :


Soit directement PM
Soit par une signalisation adaptée PM
différente de celles des issues de
secours

Art. 14 Les circulations intérieures et extérieures doivent avoir


ECLAIRAGE une qualité d'éclairage satisfaisante de sorte à ne pas
créer de gêne visuelle, que l'éclairage soit artificiel ou
naturel.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

HAND ERP / V. 0811


RC ERPIGH+/V.1007 Page 61/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Valeurs minimales d'éclairement Valeurs minimales d'éclairement prévues au sol: S


mesurées au sol * 200 lux au droit des postes d'accueil
* 100 lux en tout point des circulations intérieures
horizontales

Valeurs minimales d'éclairement à respecter


également:
* 20 lux en tout point du cheminement extérieur
accessible
* 50 lux en tout point des circulations piétonnes
des parcs de stationnement
* 20 lux en tout autre point des parcs de
stationnement

Une note de calcul d'éclairage sera à transmettre.


Extinction progressive, si le système PM
d'éclairage est temporisé
Si détecteur de présence : PM
la détection couvre l'ensemble de
l'espace concerné et 2 zones de
détection successives doivent
obligatoirement se chevaucher
Aucun effet d'éblouissement direct PM
des usagers en position debout et
assise ou de reflet sur la signalétique

Art. 15 Les établissements, visés aux articles 16 à 19, doivent PM


DISPOSITIONS SUPPLEMENTAIRES en plus des exigences exposées aux articles 1 à 14
APPLICABLES A CERTAINS TYPES répondre à des dispositions supplémentaires propres à
D'ETABLISSEMENTS chacun d'eux décrites ci-après.

Art. 16 Dans les restaurants ainsi que dans les salles à usage
ETABLISSEMENT RECEVANT DU polyvalent ne comportant pas d'aménagements
PUBLIC ASSIS spécifiques, ces emplacements doivent pouvoir être
dégagés lors de l'arrivée des personnes handicapées.

Nombre d'emplacements accessibles :

Total des places < = 1000 :


2 si total places < = 50 PM
2 + 1 supplémentaire par tranche ou PM
fraction de 50 places,
si 50 < total places < = 1000
Total places > 1000 : PM
fixés par arrêté municipal (mais sans
être < 20 places)

Caractéristiques dimensionnelles

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

HAND ERP / V. 0811


RC ERPIGH+/V.1007 Page 62/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

Espace d'usage = emplacement PM


accessible
Cheminement d'accès à ces PM
emplacements conforme aux
exigences de l'article 6

Répartition

Places adaptées réparties PM


(en fonction des différentes catégories
de places offertes au public)

Art. 17 SO
ETABLISSEMENT AVEC LOCAUX
D'HERBEGEMENT

Art. 18 SO
DOUCHES ET CABINES

Art. 19 SO
CAISSES DE PAIEMENT DISPOSEES
EN BATTERIE

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

HAND ERP / V. 0811


RC ERPIGH+/V.1007 Page 63/66
2.5 INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES ET ÉCLAIRAGE
Risques électriques - Code du travail (articles R. 4215-x)

POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES

INSTALLATION HAUTE TENSION SO


Locaux réservés à la production, la
conversion, la distribution à Câbles
souterrains

INSTALLATION BASSE TENSION

Conditions générales d'installation PM


Choix suivant risques : appareillage PM
(IP), canalisations
Conformité du matériel PM
Identification des circuits, des PM
appareils, des conducteurs
Subdivision des circuits PM
Séparation omnipolaire PM
Coupure d'urgence PM
Isolement des circuits PM

Protection contre les contacts directs SO


et indirects par TBT
Section et continuité des conducteurs PM
de protection
Installations de sécurité F
Eclairage d'évacuation F
Eclairage d'ambiance ou d'anti- F
panique
Source centrale SO

Blocs autonomes Une totale séparation entre les circuits spécifiques à F


l'éclairage normal des dégagements et des locaux
nécessitant un éclairage de sécurité, de tout autre
circuit alimentant des locaux ne nécessitant pas
d'éclairage de sécurité est à prévoir.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Elec Gen/V.0609
RC ERPIGH+/V.1007 Page 64/66
POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS
Autre qu'éclairage de sécurité SO

Protection contre les contacts directs PM


Protection contre les contacts F
indirects
Neutre relié directement à la terre - F
Schéma TT
Neutre non relié directement à la SO
terre - Schéma IT

Mise au neutre des masses - SO


Schéma TN

Liaisons équipotentielles PM
supplémentaires
Double isolation ou isolation PM
renforcée
Protection par séparation des circuits SO
Installation à courant autre SO
qu'alternatif
Protection contre les risques de Fournir une note de calcul validant les caractéristiques F
brûlures, incendie, explosion de l'appareillage électrique mis en oeuvre dans les
tableaux électriques. En l'absence, nous ne pouvons
nous prononcer quant à l'adéquation de l'appareillage.
Locaux à risque d'incendie, Apposer un dispositif différentiel 300 mA à l'origine des F
d'explosion circuits terminaux desservant les locaux à risque.

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Elec Gen/V.0609
RC ERPIGH+/V.1007 Page 65/66
2.6 AUTRES MISSIONS
Analyse par mission

POINTS EXAMINES OBSERVATIONS AVIS

ISOLATION ACOUSTIQUE

DOCUMENTS EXAMINES Documents remis: PM


- notice acoustique de juin 2011
- CCTP PRO de juin 2011
- plans

AVIS SUR DOCUMENTS Préciser au CCTP: S


- lot GO, l'épaisseur du plancher béton de 20cm min. du
local technique au niveau R+1
- lot étanchéité, l'épaisseur de 22mm et la densité de
550kg/m3 des panneaux OSB et le complexe devra
présenter un affaiblissement acoustique Rw+Ctr de
38dB min.
- lot cloisons, ajouter la réalisation du montage d'une
cloison type SAD 160 entre sanitaires et salle groupe,
ajouter un habillage complémentaire (1 plaque de
plâtre) de la cloison 98/48 entre sanitaires familles et
accueil médiat. au niveau de la porte à galandage, pose
des habillages muraux absorbants à partir de 2.5m du
sol (au CCTP partie haute) et les coffres des descentes
EP/EV/EU seront constitués d'une plaque de plâtre BA
18mm et laine minérale de 85mm d'ép.
- l'affaiblissement acoustique Rw+C de 36dB des bloc-
portes bureaux, salle d'équipements, salle du personnel
et du local chaufferie
- lot revêtement de sol, l'indice d'amélioration aux bruits
d'impact DLw de 15dB min et non 6 pour le revêtement
caoutchouc en lés
- lot plomberie/sanitaires, le Ds de 45 db(A) des
robinets flotteurs des WC, le Lap de 20dB(A) de la
robinetterie, la pression d'utilisation limitée à 3 bars et
l'amélioration des colliers anti vibratiles sera d'au moins
24dB(A).

Référence : 50320052/4
LE RELECQ-KERHUON - Construction d'une médiathèque municipale

Autres Mis /V0712


RC ERPIGH+/V.1007 Page 66/66