You are on page 1of 3

EXTRAITS ET CITATIONS POUR LE LUNDI

L’engagement dans la cité

La foi qui n'agit point, est-ce une foi sincère ?

RACINE
ATHALIE

Vous me dites : je ne voudrais pas être absorbé par les choses temporelles, et je vous
réponds que c'est nous qui les rendons temporelles, car tout procède de la Bonté suprême .
(Sainte Catherine de Sienne) – Et si nous ne sommes pas capables d'accueillir le temporel
comme éternel, nécessairement nous accueillerons l'éternel comme temporel. Celui qui n'élève
pas la terre jusqu'au ciel dégrade le ciel jusqu'à la terre (dévotions puériles et intéressées,
conformisme religieux, etc)

GUSTAVE THIBON
1970 – NOTRE REGARD QUI MANQUE A LA LUMIERE

De tous les mauvais usages que l'on peut faire de la prière et des sacrements, aucun n'est
aussi odieux que cet abus de paresse qui consiste à ne pas travailler et à ne pas agir et ensuite, et
pendant et avant, à faire intervenir la prière pour combler le manque… Demander la victoire et
ne pas avoir envie de se battre, je trouve que c'est mal élevé.
(…)

Les croisés, entre tous autres Saint Louis, qui faisaient une guerre sainte, qui se battaient
littéralement pour le corps de Dieu, pour le temporel de Dieu, puisqu'ils se battaient pour le
recouvrement du tombeau de Jésus Christ, ne s'y fiaient pourtant pas. Ils ne priaient pas comme
des oies qui attendent la pâtée. Ils priaient, mieux que nous, et ensuite, et si je puis dire en
exécution de leur prière, et presque déjà en couronnement de leur prière, ils se battaient, eux-
mêmes, tant qu'ils pouvaient, de tout leur corps, et eux-mêmes de tout leur temporel. Car dans le
temporel et pour la conquête du temporel, il faut aussi engager le temporel.
Et pourtant ces gens-là priaient mieux que nous. Mais quand ils avaient prié, ils bouclaient
leur ceinturon, pour le couronnement même de leur prière et aussi obéissant ainsi à la loi de
travail.

CHARLES PEGUY
1909 – 1914 – ŒUVRES EN PROSE

- 244 -
Association Notre Dame de Chrétienté
EXTRAITS ET CITATIONS POUR LE LUNDI

La religion refuse d'être parquée ou cantonnée dans le domaine privé du foyer ou des
bâtiments du culte. Dieu doit pouvoir être servi aussi en plein air. De plus l'appartenance
religieuse ne se limite pas à la conviction intime et personnelle: elle se traduit aussi dans un
engagement en société.

CARDINAL DANEELS, ARCHEVEQUE DE MALINES


BRUXELLES – CONFERENCE DU 18 DECEMBRE 2001 EN LA CATHEDRALE DE STRASBOURG.

Visite de trois jeunes gens :


C'est l'âge où on demande des principes aux aînés. Je leur dis : "Gardez intact un double
regard : l'un ébloui devant l'Eternel, l'autre clairvoyant devant ce qui ce passe. Et que l'un ne
déteigne pas sur l'autre.

GUSTAVE THIBON

Tout ce qui mène à Dieu ? L'amitié, l'union des esprits et des cœurs, l'art, la poésie et la
philosophie, la prière bien sûr, les beautés de la création, la politique aussi, au sens de Platon,
qui la mettait au-dessus des plus nobles activités de l'esprit. Je comprends que vous n'aimiez pas
la politique, quand on voit ce qu'elle est devenue : un instrument de puissance aux mains
d'individus sans scrupules. Mais si elle était l'art de faire vivre les hommes ensemble pour les
conduire à leur fin ? D'autre part, n'entre pas qui veut en politique, il y faut une vocation et des
grandes aptitudes. Ne la méprisez pas :"Rien de ce qui la dépasse ne se fait sans elle."
(…)

Méfions-nous des spiritualités pures qui oublient l'ordre du temps, les préparations
laborieuses et la longue patience des recommencements sans lesquels rien de durable ne sera
jamais accompli sur la terre.

UN MOINE
LETTRE AUX 18 – 20 ANS DE L'AN 2000 –

Que diriez-vous de celui qui laisserait empoisonner ses frères par peur de ruiner en les
avertissant la considération de l'empoisonneur ?

LEON BLOY

- 245 -
Association Notre Dame de Chrétienté
EXTRAITS ET CITATIONS POUR LE LUNDI

La présence des laïcs chrétiens dans la vie politique et sociale est non seulement
importante pour s’opposer aux divers totalitarisme, à commencer par le communisme, mais aussi
pour exprimer en termes politiques et sociaux la tradition et la culture chrétienne.

JEAN-PAUL II
LETTRE AUX EVEQUES A L’OCCASION DE L’EPIPHANIE

Un règlement de la Marine décrétait autrefois que "la seule faute impardonnable d'un chef
est l'inaction".
Il est remarquable de trouver la même pensée, mais infiniment valorisée par la finalité
divine, sous la plume d'une pure contemplative, Mère Anne de Jésus, fondatrice du Carmel en
France qui écrivait en 1604, à la belle époque du salon Acarie: "L'amour ne souffre point
l'oisiveté…".

AMIRAL AUPHAN

Mon jeune camarade, l'avenir nous apprendra qu'il ne suffit malheureusement pas d'être
catholique. Il faut encore travailler dans le temporel, si on veut arracher l'avenir aux tyrannies
temporelles.
Mon jeune camarade, puisque vous êtes catholique, c'est un grand mystère qu'il ne suffise
pas d'être catholique, et qu'il faille encore, et qu'il faille en outre, et qu'il faille en plus peiner
toute sa vie, tout son temporel, dans le temporel.

CHARLES PEGUY
CITE PAR JEAN MADIRAN

Ah ! assez de silence ! criez avec mille langues ! Je vois qu'à force de silence le monde est
pourri.

SAINTE CATHERINE DE SIENNE

Le plus grand service qu'un homme puisse rendre à ses semblables, aux époques de
défaillance et d'obscurcissement, c'est d'affirmer sans crainte la vérité, alors même qu'on ne
l'écouterait pas.

MONSEIGNEUR FREPPEL ( EVEQUE D’ANGERS 1869-1891 )

Sentinelle endormie, avant-garde des ennemis

ANTOINE DE SAINT-EXUPERY
CITADELLE

- 246 -
Association Notre Dame de Chrétienté