You are on page 1of 12

ECHOSLPT Bulletin d’information trimestriel du programme Lecture Pour Tous - n°01 - Mars 2019

CAMPAGNE DE COMMUNICATION DE LECTURE POUR TOUS


Mobilisation de tous les acteurs autour de la lecture initiale

Crédit photo : El Hadji N’Diaye/Lecture Pour Tous

Dans ce numéro
ÉDITORIAL PORTRAIT
Motivation p. 2 Mamadou Kébé : élève modèle de performances en lecture p. 8

ZOOM SUR... L’APPROCHE DÉCONCENTRÉE DE ECHOS DES RÉGIONS


SUIVI DU SYSTÈME ÉDUCATIF (ADSE) Visite du Ministre de l’Éducation nationale et de la Directrice
Une nouvelle méthode de suivi du système d’apprentissage p. 3 de l’usaid à Fatick et Kaolack : des enseignants témoignent du
succès de l’approche Lecture Pour Tous p. 9
ACTUALITÉS Visites d’écoles et de classes du programme Lecture Pour Tous:
Lancement de la campagne de communication de Lecture l’école Semmé 1 de Kanel et la communauté mobilisées pour
Pour Tous : mobilisation de tous les acteurs autour de la lecture accueillir l’Ambassadeur des États-Unis p. 9
initiale p. 4 Enseignement de la lecture initiale : Les enseignants à l’école
Lecture en wolof, seereer et pulaar en classes de CI et CP : le d’une approche éprouvée, pratique et efficace p. 10
Ministère de l’Éducation dispose de normes provisoires pour
Évaluer les compétences des élèves p. 5 TRUCS ET ASTUCES EN LECTURE
5 astuces pour lire rapidement p. 12
STRUCTURE DU MEN A LA UNE
La Direction de l’Alphabétisation et des Langues nationales AGENDA
p. 6 p. 12
‘‘ S
La campagne uite à la publication du numéro test Monsieur Tulinabo S. Mushingi,
de commu- de Echos Lecture Pour Tous, nous Ambassadeur des États-Unis au Sénégal.
nication vise voici lancés dans la production Extrait de son discours : « Je tiens par la
régulière de cet important outil de main ces deux enfants, que nous souhaitons
l’adhésion et le
communication. voir devenir gendarme, chef de programme,
soutien de la maire et président(e) de la République.
communauté L’intérêt que vous avez manifesté à la
ÉDITORIAL

Accompagnons-les ».
lecture de ce bulletin d’information, à
éducative et du
travers vos nombreuses appréciations Selon la théorie du changement prônée par
grand public
positives et critiques constructives, motive Lecture Pour Tous, l’enseignant(e) occupe
au programme davantage le Comité de rédaction. une position centrale parce que qualifié(e),
Lecture Pour épanoui(e) professionnellement et
Désormais, les activités de Lecture Pour
Tous. motivé(e). C’est dans ce cadre que le
Tous vous seront relatées régulièrement.
programme organise chaque année des
C’est ainsi que vous lirez dans ce numéro
sessions de formation en didactique
un compte rendu d’une activité phare
rénovée de la lecture
de Lecture Pour Tous qui
a été le lancement de la Motivation initiale à l’intention des
directeurs et enseignants
Campagne nationale de
de la zone d’intervention. Echos Lecture
communication. Cette campagne vise
Pour Tous revient sur ces formations qui
l’adhésion et le soutien de la communauté
se sont déroulées du 02 au 18 novembre
éducative et du grand public au programme
à Diourbel, Fatick, Kaffrine, Kaolack,
Lecture Pour Tous. A propos d’adhésion et
Louga et Matam.
de soutien, nous saluons ceux manifestés
par les communautés éducatives à Ce sont là quelques-uns de nos articles-
l’occasion de visites d’écoles ayant démarré phares que nous vous invitons à lire et à
les classes de lecture initiale en langues partager.
nationales avec le programme Lecture
En attendant, nous vous présentons nos
Pour Tous au cours de l’année scolaire
meilleurs vœux au seuil de ce nouvel
2017-2018. La première a eu lieu le 15
an. Que 2019 soit pour nous tous une
novembre 2018, aux écoles élémentaires
année de bonheur, de santé, de paix et de
Serigne Aliou Cissé (Kaolack) et Ngouloul
prospérité.
Peul (Fatick), avec Monsieur Serigne
Mbaye Thiam, Ministre de l’Éducation Dewenati !
nationale et Madame Lisa Franchett, Yo Allah roku én tawterede m’bo wury !
Directrice de l’Agence des États-Unis pour
le développement international (USAID). Ndokle !

La seconde visite a été effectuée le 28 Le Comité de rédaction


novembre 2018, à l’école Sémmé 1
de Kanel (Matam) par Son Excellence

Direction de la publication : DEE Programme Lecture Pour Tous


Secrétaire de rédaction : DFC
Sicap Sacré Cœur Pyrotechnie
Comité de rédaction
Lot No 73, Cité Keur Gorgui
SG ; DEE ; DALN ; DFC ; DRTS ; DPRE ; INEADE ;
Tél. : 33 821 20 32
DRH ; INSPECTION DAARA ; IA ; IEF BP. 16471 Dakar Fann
Appui technique
SIMEN ; LPT El Hadji N’Diaye
Contacts Coordonnateur communication
Ministère de l’Éducation nationale Lecture Pour Tous
Direction de l’Enseignement élémentaire Tél. : 33 821 20 32 / 78 589 66 68
Rue Hachamiyou TALL E : endiaye@at-pnlsen.com
Tél. : 33 849 54 17
BP : 4025 Dakar-Fann

2 Echos LPT - n°01


L’approche Déconcentrée de Suivi du Système Éducatif

Une nouvelle méthode de suivi du système d’apprentissage


ZOOM SUR ...

Pour soutenir les acteurs du Ministère de l’Éducation nationale (MEN) au ni-


veau déconcentré (Inspection d’Académie- IA et Inspection de l’Éducation et de la
Formation- IEF) dans le suivi et la prise de décision, le programme Lecture Pour
Tous a introduit l’Approche Déconcentrée de Suivi du Système Éducatif (ADSE).
L’ADSE est un dispositif de suivi du système d’enseignement/apprentissage des-
tiné aux acteurs du MEN au niveau local (IA et IEF).

L
’ADSE permet de classer les écoles et les IEF par rapport des domaines retenus :
à l’atteinte d’une norme minimale de performance. Elle
• Le taux de présence de nos enseignants et élèves est satisfai-
aide également à identifier les écoles ou IEF présentant
sant ;
des problèmes/réussites par rapport aux objectifs de per-
formances. • Les enseignants dans l’ensemble maîtrisent la démarche et les
activités liées à la lecture ;
• La disponibilité du matériel est une réalité dans nos écoles,
même s’il reste encore des efforts à faire dans la période de
distribution et la quantité nécessaire ;
• Néanmoins, des difficultés en combinatoire en L1 (Langue
première) ont été relevées chez certains élèves.

Formation des Inspecteurs des IEF de Kaolack commune, Gossas, Kaffrine


et Matam avec la participation de l’INEADE et de l’IA de Kaolack (du 17 au
09 avril 2018). Crédit photo : Ibrahima MALE/Lecture Pour Tous.

Mise à l’essai de l’outil ADSE par les inspecteurs à l’école Saér Diéye Bakary
de Kaolack Commune. Crédit photo : Ibrahima MALE/Lecture Pour Tous.

Séance de testing de l’outil ADSE avec une élève de la classe de CI. Crédit
photo : Ibrahima MALE/Lecture Pour Tous.
Pour la première année de mise en œuvre de cette approche, une
expérience pilote a été menée dans les IEF de Matam, Gossas,
Kaolack Commune et Kaffrine. L’ensemble des acteurs locaux
chargés de piloter le système éducatif au niveau déconcentré du
Analyse des données ADSE à l’IEF de Matam, avec la participation de l’en-
MEN ont été formés à la mise en œuvre de l’approche. semble du personnel. Crédit photo : Ibrahima MALE/Lecture Pour Tous.
A la suite de cette formation, une collecte de données ADSE a été
menée du 07 au 14 mai 2018 par les Inspecteurs des IEF ciblées.
L’analyse des données montre que globalement, le seuil minimum
de performance a été atteint et même dépassé dans la quasi-totalité

3
LANCEMENT DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION DE LECTURE POUR TOUS
Mobilisation de tous les acteurs autour de la lecture initiale
Le programme Lecture Pour Tous a lancé le 6 novembre 2018 à Dakar une campagne nationale de commu-
nication. L’objectif est d’obtenir l’adhésion et le soutien de la communauté éducative et du grand public au
ACTUALITÉS

programme Lecture Pour Tous.

L
’événement s’est déroulé sous la pré-
sidence de la Secrétaire générale du
Ministère de l’Éducation nationale
(MEN), Mme Ndèye Khady Diop
Mbodj avec la participation de la Directrice
du Bureau des Programmes de l’Agence des
États-Unis pour le Développement Interna-
tional (USAID), Mme Karen Welch.
Dans son discours, Mme Welch a déclaré
avoir toutes les raisons d’être fière des pro-
grès accomplis par le programme de lecture Discours de la Directrice des programmes de Discours du Président de la Fédération Nationale
en langues nationales. L’USAID. Crédit photo : El Hadji N’Diaye / des Parents d’Élèves et Etudiants du Sénégal
Lecture Pour Tous (FENAPES). Crédit photo : El Hadji N’Diaye/
Lecture Pour Tous
à contribuer activement à la campagne de
communication afin d’en obtenir un impact cement de ses compétences à travers la série
positif au niveau de l’opinion. de formations.
En écho à cette invite, la Fédération nationale Au total 98 personnes ont pris part à la cé-
des Parents d’Élèves du Sénégal (FENAPES), rémonie, représentant des structures cen-
représentée par le Président Bakary Badiane, trales et déconcentrées du Ministère de
s’est engagée à s’investir pleinement auprès l’Éducation ; les partenaires du programme
des autres acteurs de l’école pour une réussite (USAID, ARED, ADLAS, Plan Internatio-
du programme Lecture Pour Tous. nal Sénégal, Mott MacDonald) ; des ONG
Discours de Mme la Secrétaire générale du MEN. S’exprimant au nom des inspecteurs, M. Sey- (Sightsavers, Save the Children, Tostan,
Crédit photo El Hadji N’Diaye/ Lecture Pour dou Sy, Inspection d’Académie de Diourbel a Child Fund, World Vision, Aide et Action,
Tous déclaré qu’« il y a nécessité de travailler à une Imagination Africa) ; des organisations de la
campagne de communication pour l’adhésion Société civile : la Coalition des Organisations
Elle a aussi rappelé que l’engagement et le
de l’ensemble des acteurs de la communauté en Synergie pour la Défense de l’Éducation
soutien des parents et des communautés sont
éducative à la synergie d’actions qu’impose le Publique (COSYDEP), la Coordination na-
la clé de la réussite scolaire des enfants. « Nous
programme Lecture Pour Tous ». tionale des opérateurs en alphabétisation du
espérons que le lancement de cette campagne
En sa qualité de maître titulaire d’une classe Sénégal (CNOAS), la Coalition Éducation
nationale d’information encouragera les pa-
du programme Lecture Pour Tous, M. El pour Tous, le Forum civil, des associations
rents à œuvrer davantage pour le renforcement
Hadji Djaga Fall a informé l’assistance qu’un de parents d’élèves (la Fédération Nationale
des aptitudes en lecture, pour la réussite de cette
test de niveau en lecture, appliqué à des élèves des Parents d’Élèves et Etudiants du Sénégal
initiative » a dit la Directrice du Bureau des
transférés en début d’année, a permis de dé- (FENAPES), l’Union Nationale des Parents
programmes de l’USAID.
tecter la différence de niveau entre ceux ayant d’Élèves du Sénégal (UNAPES) ; la Coopéra-
A sa suite, Madame Ndèye Khady Diop tion Japonaise (JICA) ; l’École des bibliothé-
Mbodj, Secrétaire générale du MEN, a re- suivi l’enseignement de la lecture avec le pro-
gramme Lecture Pour Tous et ceux qui sont caires, archivistes et documentalistes (EBAD)
mercié l’USAID pour son appui et invité tous ; le secteur privé (Fondation Sonatel, Édition
les acteurs impliqués directement ou indirec- dans les classes classiques. Ce programme lui
a permis aussi de mieux prendre en charge Papyrus) et la presse.
tement dans la mise en œuvre du programme
son développement personnel, avec le renfor-

Ils ont dit...


« Je voudrais saisir cette opportunité pour « Nous espérons que le lancement de cette « La FENAPES, présente dans tout le
encore remercier l’USAID et inviter par la campagne nationale d’information encou- Sénégal, s’engage à s’investir pleinement
même occasion tous les acteurs impliqués ragera les parents à œuvrer davantage pour auprès des autres acteurs de l’école pour
directement ou indirectement dans la mise le renforcement des aptitudes en lecture une réussite du programme Lecture Pour
en œuvre de ce programme, à contribuer pour la réussite de cette initiative. » Tous.»
activement à la campagne de communi-
Mme Karen Welch, Directrice du Bu- M. Bakary Badiane, Président de la
cation afin d’en obtenir un impact positif
reau des programmes de l’USAID. Fédération Nationale des Parents
optimal au niveau de l’opinion nationale
d’Élèves et Etudiants du Sénégal (FE-
et même internationale. »
NAPES
Madame N’Dèye Khady Diop Mbodj,
Secrétaire générale du MEN

4 Echos LPT - n°01


Lecture en Wolof, Seereer et Pulaar en classes de CI et CP
Le Ministère de l’Éducation dispose de normes provisoires pour évaluer
les compétences des élèves
Les standards ou normes de performance sont des attentes claires par rapport au seuil de performance en lec-
ture pour chaque niveau dans les écoles. Par exemple, pour la lecture, les normes devraient être le niveau de
connaissances et de compétences que les apprenants devraient démontrer à la fin de chaque niveau d’études
pour être de bons lecteurs.

Travaux en groupe de langue sur les critères qualitatifs des textes à Saly. Crédit photo : Macaty Fall/Lecture Pour Tous.

E
n définissant les niveaux de standards, la Performance ou
les Repères (benchmarch1), on met l’accent généralement
sur la compréhension et la fluidité : un bon niveau de
compréhension est atteint quand l’élève répond correc-
tement à 80% des questions de compréhension de la lecture d’un
texte calibré sur son niveau (4 réponses justes sur 5 questions)
[EGRA indicateur de programme de l’USAID]. Pour mesurer la
capacité de lecture orale, la fluidité, on mesure le nombre de mots
correctement lus par minute. Un bon niveau est atteint quand
l’élève arrive à répondre à au moins 80% des questions.
Au Sénégal il n’existe pas de normes spécifiques à la lecture en
langue nationale. La plupart des évaluations nationales mesurent
Travaux de groupe durant l’atelier de révision des seuils à Thiès . Crédit
les performances des élèves en fonction de scores moyens et de photo : Macaty Fall/Lecture Pour Tous.
moyenne générale, ou bien, elles procèdent à des comparaisons
entre cohortes expérimentales et cohortes témoins pour dégager du MEN, les spécialistes de langues, les universitaires et les ONG
des conclusions. travaillant sur la question (SIL, ARED) ont défini des normes pro-
Pour combler ce gap, le programme Lecture pour Tous appuie le visoires de lecture initiale en langue nationale pour le CI et CP en
MEN à définir les normes de performance en lecture des élèves Wolof, Pulaar et Seereer ainsi que le profil du lecteur de CI et CP.
de CI, CP et CE1 (1ère, 2ème et 3ème années) pour les trois langues Les résultats de la deuxième évaluation (Mini EGRA CI) tenue en
nationales (Pulaar, Wolof et Seereer). 2018 ont permis, lors de l’atelier tenu les 30 et 31 octobre 2018,
C’est dans ce cadre qu’un premier atelier de définition des normes de réviser les normes provisoires établies en 2017 et de définir le
de performance en lecture s’est tenu en novembre 2017. Ainsi, sur profil du lecteur. La définition des normes nationales pour la lec-
la base des résultats de l’évaluation EGRA (Baseline), les acteurs ture en langues nationales et un consensus autour de ces normes
sont une urgence pour améliorer l’efficacité des apprentissages
dans la classe et des politiques éducatives.
1 Le benchmark serait les niveaux minimaux de performances atteintes à
chaque niveau pour donner suite aux évaluations EGRA

5
STRUCTURE DU MEN À LA UNE

LA DIRECTION DE L’ALPHABÉTISATION
ET DES LANGUES NATIONALES

Missions Organisation
• Veiller à l’élaboration des stratégies en vue de La Direction de l’Alphabétisation et des Langues
l’éradication de l’analphabétisme nationales (DALN) est créée par le décret 2008-
832. Elle est directement placée sous la tutelle du
• Répondre, dans le cadre d’une offre diversi- Ministère de l’Éducation nationale.
fiée, aux besoins d’éducation des populations Elle est subdivisée en quatre divisions compre-
rurales et urbaines, jeunes et adultes nant chacune deux bureaux :
• Assurer la coordination, le suivi et l’évalua- ➢La Division Développement des Langues na-
tion des activités d’éducation non formelle et tionales (DDLN)
de développement des langues nationales sur 1. Bureau Étude et Recherches
le territoire 2. Bureau Environnement lettré
• Impulser, coordonner et suivre les recherches ➢La Division Planification-Suivi-Évalua-
sur les langues nationales ainsi que les langues tion-Statistiques (DPSES)
non encore codifiées 1. Bureau planification et statistiques
• Développer une stratégie adéquate d’intro- 2. Bureau Suivi-Évaluation
duction des langues nationales dans la vie pu- ➢La Division Communication-Partenariat-Ré-
blique et officielle seaux (DCPR) avec deux bureaux :
• Veiller à la normalisation des productions en 1. Bureau communication
langues nationales 2. Bureau Partenariat
• Impulser le partenariat local entre les com- ➢La Division Éducation des Jeunes et des
munautés, les services techniques de dévelop- Adultes (DEJA)
pement à la base, les entreprises et le secteur 1. Bureau Éducation des Jeunes
privé. 2. Bureau Éducation des Adultes

•••
PROGRAMMES ET PROJETS RÉALISÉS
Résultats
Programmes et projets Nbre d’apprenants Nbre de facilitateurs Nbre de classes Observations
formés
Programme d’alphabétisa- 14 677 dont 4 681 190 volontaires 190 ECB Période de 2013 à 2016
tion et d’apprentissage des pour les Écoles com-
métiers pour la lutte contre munautaires de base
la pauvreté (PALAM) (ECB)
85 340 2 620 facilitateurs et 2620 Période de 2015 à 2018
Programme national 488 superviseurs
d’éducation de base des
jeunes et des adultes (PNE-
BJA)

SAPP/Classes passerelles 2 272 100 100 Période de 2016 à 2017

6 Echos LPT - n°01


PROGRAMMES ET PROJETS EN COURS DE RÉALISATION
Programmes Objectif général Régions Effectifs des ap- Nombre de faci- Nombre de
et projets ciblées prenants prévus litateurs prévus classes prévues
PNEBJA Contribuer à l’au- 14 14 500 510 510
tonomisation des
citoyen(ne)s sénéga-
lais(e)s et à l’éradication
de la pauvreté à travers
l’éducation de base des
jeunes et des adultes
analphabètes âgés de 15
ans et plus.
SAPP/Classes Réduire le taux d’en- 7 6000 150 150
passerelles fants hors l’école

•••
• Introduction des modules d’alphabétisation dans la
Forces de la daln formation des élèves-maitres.
• De 2013 à 2017 : ouverture de 2110 classes d’al-
phabétisation fonctionnelle (CAF) sur l’ensemble • Lancement prochain du grand prix du chef de
du pays dans le cadre de la mise en œuvre du Pro- l’État pour les langues nationales.
gramme national d’éducation de base des jeunes • Poursuivre les projets d’Insertion/Réinsertion des
et des adultes analphabètes (PNEBJA), dont 240 Enfants hors de l’école (SAPP ou classes passerelles)
classes spécifiques pour des cibles à besoins spé- pour la période 2019 – 2030.
ciaux (par exemple les artisans, les talibés des daara, • Organiser le prix du Président de la République
les aveugles ou malvoyants, les détenus, les parle- pour le meilleur écrivain en langues nationales.
mentaires, les communautés linguistiques dont les
langues sont nouvellement codifiées. • Organiser le colloque sur l’Alphabétisation.
• L’élaboration d’un curriculum de l’éducation de • Organiser la table ronde des bailleurs du sous-sec-
base selon l’approche par les compétences. teur de l’Éducation de base des jeunes et des adultes
(EBJA).
• L’existence d’un large vivier de formateurs et de
gestionnaires de programme. • Poursuivre le processus d’élaboration du Docu-
ment de Politique linguistique.
• L’existence de matériel didactique diversifié.
• La production et l’utilisation d’outils de suivi et La daln dans Lecture Pour Tous
d’évaluation des performances des apprenants. • Participer au comité technique chargé de l’opéra-
• L’initiation des agents de l’État à la lecture et l’écri- tionnalisation des orientations du comité conjoint.
ture des langues nationales. • Participer à la coordination technique du pro-
• La formation en langues nationales des interprètes gramme.
à l’Assemblée nationale. • Participer au suivi et à toutes les activités du pro-
• L’érection de 22 langues au rang de langues natio- gramme.
nales sur les 25 recensées. • Participer à la conception et la vérification ortho-
graphique des supports (manuels et autres) en lan-
Autres acquis et perspectives gues nationales.
• Valorisation des acquis de l’expérience (VAE) des • Élaborer la cartographie linguistique de la région
facilitateurs en alphabétisation. de Saint-Louis dans le cadre du programme de
• La Recherche action sur la mesure des apprentis- financement direct entre le Gouvernement des
sages en alphabétisation (RAMAA) appuyée par États-Unis, à travers l’USAID, et le gouvernement
l’UIL. du Sénégal à travers le ministère de l’Éducation na-
• Formation des facilitateurs dans les Centres de for- tionale.
mation des personnels de l’éducation.
7
Mamadou Kébé
Élève modèle de performances en lecture
PORTRAIT

L’élève Mamadou Kébé,


classe de CPA à l’école
d’application de Matam 2.
Crédit photo : Ousmane
BA/IA Matam.

L
’élève Mamadou Kébé fré- Mamadou vit avec sa mère Fatima recteur Seydou Nourou ne cessent
quente la classe de CPA Aïdara, ménagère. de le citer en exemple dans les ren-
à l’école d’application de Il bénéficie du programme Lecture contres pédagogiques et dans les
Matam 2. Il est né en juil- Pour Tous depuis l’année dernière. fora communautaires.
let 2011 à Soubalo, un quartier tra- Aujourd’hui le potache lit de ma-
ditionnel de pêcheurs, situé à la pé- nière fluide et expressive, grâce au
riphérie de la commune de Matam. soutien de son père. Il le suit le soir,
Mamadou est issu d’une famille à quand il rentre du travail.
revenus faibles. Son père, M. Mous- Satisfait de ses performances, son
sa Kébé, est agriculteur et pêcheur. maître Mohamadou Kébé et son di-

8 Echos LPT - n°01


ÉCHOS DES RÉGIONS
VISITE DU MINISTRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA
DIRECTRICE DE L’USAID A FATICK ET KAOLACK
Des enseignants témoignent du succès de l’approche Lecture Pour Tous
Le 15 novembre 2018, les écoles élémentaires Serigne Aliou Cissé (à Kaolack) et Ngouloul Peul (à Fatick)
ont reçu la visite de Monsieur Serigne Mbaye Thiam, Ministre de l’Éducation nationale et Madame Lisa
Franchett, Directrice de l’USAID.
l’approche de Lecture Pour Tous dans les écoles
élémentaires Ngouloul Peul et Serigne Aliou
Cissé, respectivement des régions de Kaolack et
de Fatick.
Dans chacune des deux écoles, les deux person-
nalités ont assisté à des séances de lecture de CP,
et à des sessions de révision d’environ 30 mi-
nutes intégrant la lecture de l’alphabet, celle de
lettres et de sons, des formations et associations
Les élèves de l’école élémentaire Serigne Aliou syllabiques et la lecture de mots. Ces sessions Les délégations du MEN et de l’USAID, plusieurs
Cissé (Kaolack) chantent l’hymne national du se sont déroulées en wolof à l’école élémentaire invités et la communauté suivent sur écran géant,
Sénégal en présence de Monsieur Serigne Mbaye le déroulement de la séance de lecture en pulaar
Serigne Aliou Cissé de Kaolack et en pulaar à
Thiam, de Mme Lisa Franchett (au centre), de la classe de CP de l’École élémentaire Ngou-
l’école Ngouloul Peul. loul Peul (Fatick), qui accueille M. Serigne Mbaye
des Autorités régionales et académiques et de
membres de la communauté. M. Serigne Mbaye Thiam et Mme Lisa Fran- Thiam et Mme Lisa Franchett.
- Photo Lecture Pour Tous - chett se sont par la suite adressés aux repré- et financier. Mme Lisa Franchett a remercié la
sentants de la communauté éducative et à la communauté pour sa mobilisation et le Mi-
« Nous tenons des classes de CI et de CP depuis presse. L’occasion a ainsi été donnée à Monsieur
plusieurs années mais la performance en lecture nistère de l’Éducation nationale pour son « en-
le Ministre de présenter Lecture Pour Tous, le gagement sans faille » dans les interventions de
des élèves de CI en fin d’année scolaire 2017-2018 contexte dans lequel il s’inscrit et les résultats
dépasse de loin celle de nos élèves de CI d’avant, Lecture Pour Tous.
visés. Il a aussi adressé des remerciements au
et même de CP ». Ce témoignage résume les peuple américain qui, à travers l’USAID, sou-
appréciations de deux enseignants qui utilisent tient Lecture Pour Tous sur le plan technique

VISITES D’ÉCOLES ET DE CLASSES DU PROGRAMME LECTURE POUR TOUS


L’école Sémmé 1 de Kanel et la communauté mobilisées pour accueillir l’Ambassadeur des États-Unis

L’Ambassadeur des États-Unis au Sénégal a effectué une visite, le 28 novembre 2018, à l’école Sémmé 1 de
Kanel (région de Matam), bénéficiaire du programme Lecture Pour Tous. Son Excellence Monsieur Tulinabo
S. Mushingi en a profité pour souligner l’importance de Lecture Pour Tous, qui espère-t-il, pourrait générer
de futurs cadres du pays, dont peut-être un président de la République.

L
’année scolaire 2017-2018 a été scellée par la mise en œuvre ef-
fective des interventions de Lecture Pour Tous dans 1133 écoles
élémentaires publiques, incluant 18 daara des régions de Kao-
lack, Fatick, Kaffrine et Matam. Parmi ces écoles, celle de Sémmé
1, dans le département de Kanel (Matam) s’est distinguée par la mobilisa-
tion de sa communauté très active dans les activités du programme.
C’est dans ce contexte que Son excellence M. Tulinabo S. Mushingi a été
accueilli à l’école Sémmé 1 le mercredi 28 novembre 2018 par le maire de
la commune de Sémmé, les Autorités académiques, l’équipe pédagogique,
plus de 200 élèves et une centaine de membres de la communauté réunis
École élémentaire Sémmé 1, région de Matam, département de
Kanel, 28 novembre 2018, vue de la haie d’honneur des élèves autour du Comité de Gestion de l’École (CGE).
de l’école - Photo Lecture Pour Tous - Monsieur l’Ambassadeur a pu assister à une séance de lecture et à la chan-
son de l’alphabet dans une classe de CI. Il a ensuite suivi une séquence de
lecture sur les lettres et les syllabes en langue pulaar dans une classe de CP.
Cette visite fait suite à celle effectuée par son Excellence M. Tulinabo S.
Mushingi le 17 novembre 2018, à l’école Guédel Mbodj dans la région
de Kaolack. Elle lui a permis de se retrouver avec les acteurs de l’école et
de la communauté, pour des échanges directs sur le programme Lecture
Pour Tous. Entouré de deux élèves de l’école, Monsieur l’Ambassadeur
s’est adressé à tous et à toutes pour délivrer ce message : « Nous sommes
réunis aujourd’hui pour l’Éducation. Je tiens par la main ces deux enfants,
École élémentaire Sémmé 1, région de Matam, département de Kanel, que nous souhaitons voir devenir gendarme, chef de programme, maire et
28 novembre 2018, Son Excellence l’Ambassadeur M. Tulinabo S. président(e) de la République. C’est notre objectif, à travers la mise en œuvre
Mushingi, entouré de deux élèves de l’école, délivre un message à la de ce programme important qu’est Lecture Pour Tous. Accompagnons-les ».
communauté - Photo Lecture Pour Tous -

9
ÉCHOS DES RÉGIONS
ENSEIGNEMENT DE LA LECTURE INITIALE
Les enseignants à l’école d’une approche éprouvée, pratique et efficace

Chaque année, le programme organise à l’intention des directeurs et enseignants


de sa zone d’intervention, des sessions de formation en didactique rénovée de la
lecture initiale.

Kaolack -École élémentaire Ibrahima Fall - Salle 1- Photo de fa- Guinguinéo-GéoFM-Restitution des travaux de groupe. Crédit photo :
mille. Crédit photo : Ablaye Niang/Lecture Pour Tous. Ablaye Niang/Lecture Pour Tous.

D
urant l’année 2018, ces formations se matériel de l’an 3 ;
sont déroulées du 02 au 18 novembre • la lecture et l’écriture des langues nationales
au sein des Académies de Diourbel, Fa- avec comme référence les décrets présidentiels
tick, Kaffrine, Kaolack, Louga et Ma- de 2005 ;
tam. Livrées par les équipes techniques régionales
appuyées par les membres de l’équipe technique • les trois temps de la démarche pédagogique ex-
nationale, elles ont permis de former les directeurs plicite « je fais, nous faisons, tu fais » à travers
et les enseignants en deux sessions successives, or- différents types de leçons ;
ganisées respectivement du 02 au 08 novembre et • l’évaluation des compétences fondamentales en
du 11 au 17 novembre 2018. lecture (EGRA) ;
L’objectif principal était de former les acteurs opé- • l’utilisation des ressources numériques à travers
rationnels sur les processus et procédures d’uti- la flotte lecture et la plateforme SMS ;
lisation du matériel didactique de l’an 3 du pro-
• l’implication des parents dans l’accompagne-
gramme.
ment des enfants à domicile ;
L’ingénierie de formation mise en œuvre s’est ados-
• l’approche genre, l’inclusion, la prise en charge
sée sur une approche pratique alternant présenta-
des déficiences et la lutte contre les violences en
tions introductives, modélisations, simulations,
milieu scolaire.
exercices d’application et feed-back, avec des mo-
ments de travail de groupe suivis de plénières mar- Au terme de ces journées de formation qui ont vu
quées par des débats de très haute facture aboutis- l’implication active des autorités du niveau décon-
sant à des consensus forts. centré, les participants ont unanimement salué le
caractère pratique de l’approche, avant de s’engager
Les contenus de formation se sont structurés essen-
solennellement à une mise en œuvre méthodique,
tiellement autour des thèmes suivants :
rigoureuse et méticuleuse des éléments de forma-
• la caractérisation de l’approche méthodolo- tion reçus.
gique proposée par Lecture Pour Tous ;
• les inflexions et les nouvelles routines intro-
duites dans l’approche méthodologique et le

10 Echos LPT - n°01


CAMPAGNE DE COMMUNICATION DE LECTURE POUR TOUS
Après le lancement à Dakar, les régions prennent le relais

La campagne de Communication pour le Changement Social et de Comportement (CCSC) est lancée depuis
le mois de décembre 2018, pour atteindre toutes les régions d’intervention de la composante « engagement
parental et communautaire », à savoir Kaolack, Kaffrine, Matam, Louga, Diourbel et Saint-Louis. Elle
s’inscrit dans la campagne nationale de communication, lancée en novembre 2018 à Dakar.

Lancement officiel de la campagne de communication par l’Adjoint au Gouverneur de la région


de Diourbel, aux côtés de l’Inspecteur d’Académie de Diourbel, du Secrétaire général du Conseil
départemental de Diourbel et du maire de Kael. (Crédit photo : Bureau de zone LPT)

Visite de l’exposition par l’Adjoint au Gouverneur de Diourbel, avec sa délégation et quelques parti-
cipants. (Crédit photo : Bureau de zone LPT)

C
ette campagne de communication est menée essentiellement • l’organisation de Visites à Domicile (VAD) pour suivre l’application
pour que les parents et les communautés soutiennent la lec- des séances pratiques par les parents ;
ture initiale des enfants de CI, CP et CE1. Elle est axée sur • l’organisation de forums communautaires sur des thématiques de
les facteurs qui bloquent l’adhésion des parents et des com- promotion de la lecture initiale et des forums sur les performances
munautés à cette cause. des enfants en vue de développer des activités d’information et de
Pour cette première phase, la campagne va durer 6 mois. Les principales sensibilisation sur l’importance de la lecture et le suivi parental et
activités portent sur : communautaire ;

• des consultations dans 10 départements et 6 régions ; • la campagne de création de maisons modèles de lecture pour pro-
mouvoir l’environnement lettré dans les ménages ;
• une campagne d’affichage dans les points stratégiques des commu-
nautés dans les zones d’intervention du projet ; • l’organisation de journées portes ouvertes, jeux-concours… par les
Comités de gestion des écoles (CGE) des établissements d’interven-
• la formation de relais communautaires pour outiller les parents sur tion du résultat 3.
les stratégies de suivi des enfants à la maison dans 767 écoles/com-
munautés (111 relais communautaires ont été formés à cet effet) ;

11
TRUCS ET ASTUCES EN LECTURE

5 astuces pour lire rapidement


Demandez aux enfants de se servir d’un marqueur, d’un stylo ou d’un doigt pour guider la lecture, en le plaçant sur
les mots qui suivent ceux sur lesquels ils se trouvent. De cette façon, ils parviendront à ne pas perdre le fil de la lecture.

Apprenez aux enfants à lire un ensemble de phrases à la fois. Vous pouvez les encourager à placer les yeux sur le centre
de la phrase. Cela les aidera à avoir une vision périphérique et à lire par bonds. Ils parviendront ainsi à capter plus
facilement les groupes de mots.
Modifiez l’ordre des lettres comme s’il s’agissait d’un jeu. Toutefois, ne changez ni les prénoms ni la place des mots.
L’enfant réalisera ainsi que son cerveau peut lire les mots comme un tout et non lettre par lettre. Exemple : « l’odrre
des ltteers dnas un mto n’a pas d’ipmrotncae ».

Amenez-les à localiser des mots-clés. Montrez-leur un texte (court pour commencer) et en guise de jeu (toujours),
invitez-les à trouver un mot particulier le plus rapidement possible. Ils auront ainsi plus de facilité à passer en revue
tous les mots.

Évitez de revenir en arrière en lisant. Cela implique qu’à la première lecture, il faut rester concentré. De même, il faut
éviter de lire dans un environnement bruyant.

AGENDA
Activités planifiées du 1er mars au 30 avril 2019
ACTIVITÉS LIEU ACTEURS IMPLIQUÉS DATE
RÉSULTAT 1 : L’enseignement de la lecture en premières années du primaire public et des daaras est amélioré
Orientation des inspecteurs sur la didac- Dans les 6 académies Tous les inspecteurs des IA, 12 au 18 mars 2019
tique et le coaching IEF et CRFPE
Mise à niveau des directeurs sur le coaching Dans les 21 IEF Tous les directeurs ne tenant 20 au 23 mars 2019
pas de classes LPT, les inspec-
teurs.
Élaboration des modules de la formation Saly DEE, DFC, IGEF, FASTEF, Du 1er au 03 avril 2019
initiale DALN, Directeurs CRFPE,
Formateurs
Ecriture de scénarios pour la production Saly DEE, DFC, IGEF, FASTEF, Avril
de vidéos pédagogiques sur la formation DALN, DRTS
continue des enseignants
RÉSULTAT 2 : le système de l’enseignement de la lecture à l’école primaire est amélioré
Formation de l’équipe technique nationale Région DEE, DFC, INEADE, DALN, Mi-mars
sur les seuils de performances en lecture IGEF, Consultante
Production et diffusion des programmes National DEE, DFC, DRTS, IA, IEF, Du 11 mars-30 Avril
radio RADIOS, AME, CODEC,
FENAPES, UNAPES,
Atelier de renforcement de capacités des Kaffrine Chargés de communication 25-26 mars
agents du MEN en techniques de commu- des IEF
nication
RÉSULTAT 3 : L’engagement des parents et des communautés dans le soutien de la lecture est amélioré
Renforcement des capacités des CGE pour Régions Avril
la mise en œuvre des activités d'engagement
parental et communautaire
ACTIVITÉS TRANSVERSALES
Audit post-distribution du matériel pour Dans les 21 IEF IEF 04 au 15 mars 2019
l'an 3 intégrant le ratio fille garçon