You are on page 1of 37

vertical_couvBAT.

indd 1
la nature, les plantes – sauvages

bio, naturellement, en Bretagne.
et auteur, autour de ses passions :
Vialard est maintenant journaliste
Ex-pépiniériste de collection, Noémie

ou apprivoisées –, les jardins naturels
et la cuisine verte. Elle cultive son jardin,

JARDINONS À LA VERTICALE !
Cantonné pendant longtemps à l’installation de plantes grimpantes et de plantes à palisser,
le jardinage à la verticale s’est fortement développé ces dernières années sous l’impulsion de
Patrick Blanc, inventeur du concept du Mur Végétal®. Depuis, les techniques se sont multipliées
(murs prêts à poser, petits tableaux végétaux…).

Ce sont toutes ces techniques que l’auteur, Noémie Vialard, vous présente dans ce livre, et en
particulier le concept du Mur Végétal® de son ami Patrick Blanc, en s’appuyant sur le mur d’aro-
matiques qu’il a conçu pour elle. Un pas à pas photographique vous guide ainsi dans les différen-
tes étapes de l’élaboration d’un tel mur.

Noémie Vialard vous propose ensuite une vingtaine de compositions de jardins à la verticale. Cha-
que composition est décrite à l’aide d’une illustration et d’explications simples vous permettant de

www.rustica.fr
www.fleuruseditions.com
une marque de Fleurus Éditions
Rustica Éditions
22,50 € TTC la réaliser et de l’entretenir.

Noémie Vialard
Préface de Patrick Blanc JARDINONS À LA VERTICALE !
Préface de
Patrick Blanc

JARDINONS À LA VERTICALE !
Noémie Vialard
2
1
INTRODUCTION

COMPOSITIONS
Les autres techniques /

Des installations « maison » /
Le Mur Végétal de Patrick Blanc /

D’après le concept du Mur Végétal /

Les plantations classiques, en terre /
L’histoire du jardinage à la verticale /

17/02/10 15:36:20

4

SOMMAIRE PRÉFACE 7

AVANT-PROPOS 9

INTRODUCTION 10
L’histoire du jardinage à la verticale 12
- De la culture classique au Mur Végétal 14
- Les Murs Végétaux de Patrick Blanc… et ses émules 20

Le Mur Végétal de Patrick Blanc 24
- Construire votre petit mur 26
- L’entretien et la bonne santé du mur 40

Les autres techniques 44
- La culture des plantes grimpantes et à palisser 46
- À faire soi-même 52
- Les prêts à installer 56

COMPOSITIONS 58
D’après le concept du Mur Végétal 60
- Mur de feuillages 62
- Mur antimoustiques 66
- Mur gourmand 68
- Mur d’aromatiques 72
- Mur de senteurs 76
- Mur de mousses… ou presque ! 80
- Mur de fougères 84
- Damier noir et blanc 88

Des installations « maison » 92
- Casiers de fougères 94
- Patchwork de succulentes 98
- Rond de joubarbes 102
- Rond de thyms 106

vertical_00BAT.indd 4 10/02/10 11:41:36

5

Les plantations classiques, en terre 110
- Paravent de jasmin d’hiver 112
- Tapisserie à petits points 116
- Colonne parfumée 118
- Quadrillage d’un grand mur 120
- Mur de légumes 122
- Ruse pour clore le potager 126
- Gouttière habillée d’une clématite 128
- Frise bicolore pour encadrer une porte 130
- Habillage de la base d’un tronc d’arbre 132
- Grimpantes sur l’échelle 134
- Fagots de noisetiers pour annuelles 136
- Mur de pierres et rideau d’aromatiques 138

CARNET D’ADRESSES 141

INDEX 142

Un grand merci…
à Patrick Blanc
à Pascal Heni
à Jérôme Niort
à Thierry Chastagnier
à Jean Luc Le Gouallec
à Géraldine Bouclon

à Frédérique Chavance, l’éditrice
patiente et toujours de bonne humeur,
malgré les retards…

et bien sûr, à Méline. Si elle n’avait
pas écrit toutes les parties techniques,
j’aurais renoncé à ce livre…

vertical_00BAT.indd 5 10/02/10 11:41:36

vertical_01intro-BAT.indd 10 10/02/10 15:27:45 .

indd 11 10/02/10 15:27:45 . INTRODUCTION vertical_01intro-BAT.

indd 24 10/02/10 15:27:46 . 24 LE MUR VÉGÉTAL DE PATRICK BLANC vertical_01intro-BAT.

réduction maximum du poids. 25 Il n’y a aucune improvisation dans la réalisation actuelle des Murs Végétaux du botaniste Patrick Blanc. vertical_01intro-BAT.indd 25 10/02/10 15:27:46 . tenue du fin substrat en position verticale. à la recherche des bons matériaux. Sélection et disposition des espèces. fixation et développement des végétaux. étanchéité et pérennité du mur résultent de nombreuses années d’expérimentation.

des palissades. vertical_01intro-BAT. cette année. mêlant des végétaux « cultivés » aux plantes sauvages de la région. J’en rêvais depuis des années… Lorsqu’il y a 4 ans je me suis installée en Bretagne. qui doit tenir compte de la personnalité du jardinier et de l’environnement. C’est le cas du mien : il se fond dans mon jardin et me donne les moyens d’assumer ma gourmandise ! Patrick a choisi les plantes et a dessiné le plan en fonction de mes goûts. d’une fibre manuelle reconnue et d’une petite dose de patience ? Lancez-vous dans l’aventure ! Peut-être même aurez-vous envie de laisser cou- rir votre imagination. 26 I N T R O DUCTION CONSTRUIRE VOTRE PETIT MUR L’envie d’installer un petit mur végétal vous tarau- de ? C’est plus facile qu’il n’y paraît si vous êtes bricoleur ! Vous êtes doté d’un peu de bon sens. grâce à l’ins- tallation du Mur Végétal. puisque ton amour des plan- tes passe avant tout par le plaisir des sens. Au fil des mois. Composer des mini-murs végétaux est un exercice de style. « mon » cocon ! Mais il restait une verrue au milieu de mon univers qui pre- nait forme : le mur en parpaing d’une petite dépendance. j’étais transportée… et en attente… discrète. formant un cocon. tu les touches. j’ai travaillé mon jardin. en rajoutant un cadre ou de jolies gouttières ? L’HISTOIRE DE MON PETIT MUR D’AROMATIQUES Je vais d’abord vous raconter comment est né mon petit mur d’aromatiques. » Bien sûr. c’est- à-dire dans un esprit très « campagne ». il n’y a jamais eu de Mur avec ce genre de végétaux : ça sera le premier. Patrick Blanc m’a dit aussitôt. d’une lai- deur absolue ! Verrue vite cachée. tu les sens.indd 26 10/02/10 15:27:46 . tu les manges ! Et puis. des murs. en faisant le tour du jardin : « Il te faut un Mur ! Com- posé uniquement d’aromatiques. Tu les regardes. de ma façon d’appréhender et d’aimer la nature. Les grimpantes ont pris possession des arbres. comme j’aime.

Les Quelle é tourdie ! amis de passage repar- Tout bêtement. le Mur était entiè. dans 1 an. Santoline. calaments. afin qu’il monte la structure et ins- talle la pompe. Ces cycles sont différents Quand tout fut au suivant les régions et l’empla. en 15 variétés. avec Jérôme et lui. en 80 espèces et variétés. sans me baisser pour la cueillette ! J’ai tout à portée de main. teucriums. au fil cher que 3 fois par jour. s’installer que les espè- En novembre. souple. mais que 3 fois par jour. de main. je n’avais pas pris tent avec des brassées garde en achetant le program. herbe à curry… Les thyms.. micromerias. parfumer tains Murs Végétaux de Patrick. afin qu’il puisse se pro. romarin. À suivre… que à bord ! Car les plantes. nepetas. la paroi s’est métamorphosée. et voisin. agastache. me suis aperçue que le être l’arrosage que 4 ou 5 fois feutre était sec. Et je coupe l’eau lorsqu’il beaucoup plus lisible. artémise. est venu les « agrafer ». des 20 roma- été obligée de m’en procurer un rins formant une ligne nouveau. en été. la maison. sur 18 m2 ! de parfums et de saveurs à ajouter aux petits plats. et plein mois de juillet. au départ. Jérôme a tout préparé en un rien de temps. En quel. Patrick a dessiné le plan du Mur. pour trouver le la surveillance devait bon rythme. si l’entretien cement du mur. par grand soleil. sont un peu plus longs à pendant 3 minutes. artémises. point. Opérationnel et vif. thyms. agastaches. Ils grammer jusqu’à 6 fois par jour. Pani- par jour. un est minime. thym. Ce mur de 18 m2 est composé de 350 plan- tes. pas encore vertical_01intro-BAT. née sympathique. ce mur va venir. L’an prochain. qui supervise l’entretien de cer. sont toutes sortes de tisanes. le dessin sera 2 fois. et en hiver. parfumées. C’était fin juin. d’herbes. aspérule. sauge. Le Mur Végétal de Patr ick Blanc 27 Il a briefé un de mes amis pro- ches. Trois mois après. par exemple. monar. sauges. santolines. sarriette. ques heures. en oblique. rement couvert et fleuri. sarriettes.indd 27 10/02/10 15:27:46 . origans. hysope. lavandes.. 350 plantes. lorsque Patrick est revenu. pour aromatiser les plats. en 80 espèces et variétés : menthes. Depuis. gèle. un copain de toujours. je en été je ne déclencherai peut. je concocte quantité de salades d’herbes. Des aromatiques à portée des.. concocter des salades Thierry.. Jérôme. La force de mateur : il ne pouvait se déclen. oseille. choisi les plantes sur le catalogue de la pépinière « Arom’antique » – j’ai ajouté à la liste deux ou trois belles et bonnes auxquelles je tenais particulièrement – et me les a fait livrer chez moi. Jour. J’ai donc des ans. les être régulière : en plantes seront bien installées. tanaisies. je sus que peu. je n’arrose plus ces herbacées. permettant une débauche de tisanes. J’ai tâtonné. préparer lamiers. cedronelle. par cinq.

La question de l’écologie Le mur végétal n’est pas encore tout à fait écologique ! La consommation d’eau est relativement importante. taille les sous-ar- brisseaux. alors que toutes les autres sauges – elegans. 28 I N T R O DUCTION enracinées dans le feutre. décomposées puis minéra- lisées par les micro-organismes. fabriquée à partir de tissus recyclés. En revanche. agité en permanence. De plus. lorsque je sens une attaque se profiler. meilleure est l’absorption de molécules diverses. En effet. de nouvelles technologies permettent maintenant de fabriquer des PVC en matériaux recyclés. Je les remplace au fur et à mesure de mes découvertes. afin de ne distribuer que la quantité d’eau nécessaire à l’humidifica- tion de la nappe d’irrigation. produit compatible avec la culture bio). la nappe agit comme une surface filtrante des particu- les toxiques qui y sont retenues. mon mur avait belle allure. souvent d’origine chimique. les piles du programmateur étaient mortes… Je vérifie aussi. mis à part la nappe horti- cole. pour une bonne disso- lution. très régulièrement le mélange engrais et sels minéraux. sont rejetés dans la nature dans le cas d’un circuit d’irrigation ouvert. désherbe et n’oublie pas de poser au sol de l’antilimaces (du Ferramol. en jardinerie. par un bulleur d’aquarium. surveille l’extension des plantes trop envahissan- tes.indd 28 10/02/10 15:27:46 . avant d’être absorbées par les racines des plantes. mellifera. gra- hamii et ses hybrides… – se plaisent particulièrement bien. Dommage. dont la plu- part des sels minéraux sont absorbés par les racines des plantes fixées sur le mur. en pépinière. Très vite. d’où l’im- portance de distribuer une solution très diluée. Quant aux durées d’arrosage. Sinon. j’agis comme au jar- din : je rabats les fleurs fanées. coupe le feuillage lorsqu’il jaunit. dentata. syriacum. il y a encore des progrès à faire pour que le mur soit entiè- rement écologique ! La tendance s’inversera forcément dans les prochaines années : l’industrie des plastiques évo- lue rapidement et les PVC fabriqués à partir de plastiques recyclés se trouvent déjà facilement au Japon. elles doivent être réduites. Même si cette action dépolluante et le plaisir d’être entouré de verdure participe au bien-être des habitants. n’auraient pas supporté un man- que d’eau plus de 2 jours : en fait. le dynamisme même du mur a une activité dépolluante avérée non seulement grâce à la photosynthèse des végétaux mais aussi au rôle du support de culture. Heureusement. vertical_01intro-BAT. je me suis rendu compte que les sauges officina- les ne voulaient pas vivre de cette façon. Les engrais. afin qu’il reforme une belle touffe. la plupart des matériaux ne sont ni recyclés ni recyclables. Plus il y a de diversité d’espèces de plantes. ou lors d’une fête des plantes. car avec les variétés panachées et pourpres.

Une fois le mur construit et végétalisé. L’eau et ses nutriments dévalent le mur. Tuyau d’irrigation 6. Le Mur Végétal de Patr ick Blanc 29 LE PRINCIPE Le principe est simple : il s’agit de fixer une plaque de PVC au mur. Mais ces dernières ne vivent pas de l’air du temps : elles ont besoin d’eau. Un tuyau percé est relié à une pompe qui se déclenche quelques minutes. et régulièrement. fixé en haut de la paroi. additionnée d’une solution nutritive très diluée. Le principe du Mur Végétal 1. puisqu’il n’y a pas de terre pour la retenir. Fentes de plantation 4 3 5 6 vertical_01intro-BAT. Mur porteur 1 2. il ne faut pas négliger l’entretien : un suivi sérieux est essen- tiel à la pérennité du mur. de la recou- vrir d’une double couche de nappe horticole et d’y insérer les plantes. par l’intermédiaire de tasseaux de bois. humidifiant les racines. Tasseaux de bois 2 3. leur permettant de se développer et de se ramifier entre les fibres de la nappe. Panneau de PVC 4.indd 29 10/02/10 15:27:46 . sur toute la longueur. Un système d’irrigation rudimentaire. dans laquelle circule l’eau. plusieurs fois par jour – selon la saison et l’exposition –. pourvoit à cette nécessité. Deux couches de nappe horticole 5.

44 LES AUTRES TECHNIQUES vertical_01intro-BAT.indd 44 10/02/10 15:27:48 .

En voici quelques-unes. de manières différentes. en faisant grimper les végétaux ou en les palissant. suivant leur mode de croissance. pots ou jardinières.indd 45 10/02/10 15:27:48 . vertical_01intro-BAT. permettant de végétaliser à la verticale murs et parois diverses. les jardiniers ne manquent pas d’astuces pour accrocher. 45 Si la plantation en pleine terre reste la plus classique.

Ainsi. Si vous plantez une grimpante ligneuse. D’autres s’accrochent par des vrilles solides : c’est le cas de la vigne. enlacent leur hôte en enroulant leurs tiges en spirale. il est donc indispensable de connaître son mode de fixation. Elles brodent les constructions en les intégrant au jardin. Avant d’acheter une grimpante pour habiller une colonne ou cacher un mur. sur un mur. 46 I N T R O DUCTION LA CULTURE DES PLANTES GRIMPANTES ET À PALISSER Les plantes grimpantes adoucissent la rigueur d’une façade. pen- sez à la place qu’elle occupera lorsqu’elle sera adulte. elles rampent sur le sol en atten- dant de trouver une branche ou un poteau qu’elles colonise- ront alors très vite. n’hésitent pas à utiliser leurs voisines pour s’y faufiler. donnent du relief au jardin. c’est le pétiole qui s’enroule sur les branches fines ou sur un fil. pergola.indd 46 10/02/10 15:27:48 . Beaucoup d’arbres d’ornement et de fruitiers se prêtent au palissage à condition d’avoir une végétation peu vigoureuse et facilement contrôlable. Ligneuses ou herbacées. Sur un fil ou un grillage. la glycine de Chine de celle du Japon. il s’accroche avec des racines adventives. Chacune a sa façon d’émettre ses grandes branches souples et de s’attacher à son support. en raphia. parfument les patios. mali- gnes. les plantes grimpantes. il existe une grimpante pour chaque sup- port : colonne. quant au lierre. arbre et arbuste. par exemple. pilier. en plastique armé. tonnelle. Les plantes volubiles sont parfaites sur un treillage. Mais les plantes grimpantes n’ont pas toutes la faculté de s’agripper seules. Ce qui dif- férencie. afin d’atteindre la lumière parfaite qui leur permettra de s’épanouir. Mais elles ne sont pas seules à pouvoir garnir un mur. se tressent sur les piliers. soit à gauche. se tournant tou- jours du même côté. grillage. Les ventouses de la vigne vierge adhèrent à leur support . Des liens en ficelle. soit à droite. LES PLANTES GRIMPANTES Les modes de fixation Incapables de se tenir dressées. en fil de fer plastifié ou des attaches spécifiques main- vertical_01intro-BAT. volubiles. les plantes à vrilles s’établissent vite. Certaines. palissade. le personna- lisant en douceur. s’y accrocher et grimper. crampons qu’il est presque impossi- ble d’arracher. si elles n’ont pas de support. installez des plantes à crampons et à ventouses. En effet. mur. Chez la clématite.

puis arrosez. pendant l’année qui suit la plantation. Vérifiez réguliè- est à toute épreuve. Si les plantes grimpantes ne nuisent pas ratif de les surveiller. Creu- sez un trou de 50 à 70 cm en tous sens. tout en conservant le tuteur dans un premier temps.indd 47 17/02/10 14:33:13 . ser et fixer les branches qui ont poussé à l’automne. elles servent En hiver. aux murs – au contraire. utilisez des attaches dotées d’un clou et d’une boucle en plastique. sur le bois. Les autres techni ques 47 tiennent ces lianes sur leur support. Les intempéries et l’usure ayant bien sou. la chute des feuilles laisse le d’isolant thermique –. il est impé. 5. 2. liez-les avec du raphia. pour les animer en été. Guidez la plante au fur et à mesure de sa croissance. Sur les murs. seules. préparez le terrain en le désher- bant. Ces annuelles. Attention aux toitures vent raison de ces attaches. entre les tuiles ou les ardoises. ajoutez du compost et positionnez la plante. Profitez-en pour palis. Arrosez de mai à octobre. Guidez la plante vers son support. Si vous semez des annuelles grimpantes. il n’en est pas de champ libre pour vérifier si leur solidité même pour les toitures. vertical_01intro-BAT. Comment planter En pleine terre : tenez compte du sol et de l’exposition. Remplacez-les ou rement que les tiges ne se faufilent pas consolidez-les. Mélangez du compost à la terre. Pour planter une cobée en godet. puis rebouchez. Positionnez la plante. faites un grand trou de 2 à 3 fois la grosseur de la motte en tout sens. Palissez les branches. Arrosez sans mouiller 4 5 le feuillage. Attention à ne pas trop serrer les liens. 1 2 3 1. garnissent toutes sortes de sup- ports ou s’accrochent à des grimpantes ligneuses. enfoncez des crochets. 4. afin de ne pas blesser les tiges. Rebouchez. 3.

indispensable à la plantation. semées en mai. la culture en bac est pos- sible à condition de respecter quelques principes de base. se développent rapide- ment et surtout fleurissent plus long- temps que les espèces vivaces. ravissantes et florifères. au printemps.Les plantes à crampons : les crampons fixent solidement étincelants. pour s’en- rouler sur la balustrade du balcon. Vérifiez que les trous d’évacuation sont bien percés. Elles ont leur place au balcon où elles adorent s’enrouler sur la balustrade et même sur un rebord de fenêtre. elles s’agrippent au moindre support. les tiges contre leur support. le récipient doit faire au moins 60 cm de dia- mètre s’il doit accueillir une plante ligneuse. fai- tes-les grimper sur un arbuste de prin- temps qui connaîtra ainsi une nouvelle floraison. Page de droite : Un bel Elles ont pour noms ipomées (ou volubilis). éclairent un coin un peu oublié. d’en glis- accueille le visiteur. L’arrosage. Qu’il soit en bois. en fibrociment ou en pierre reconstituée. jaune d’or. En règle générale. schizophragmas. sans oublier une poignée de compost. la terre doit avoir séché entre deux arrosages. se mêlant entre elles… Les plantes grimpantes annuelles sont faciles à semer. assure un bon suivi. Les grimpantes ligneuses : En automne et en hiver. bignones. Utilisez-les pour décorer un vieux grillage ou une palissade. Lierres. aux- quelles elles s’enchevêtrent d’ailleurs élégamment. capucines… le pyracantha soleil d’or en fleurs. car elles ont une adhérence puissante et s’accrochent à presque toutes les surfaces. mur ou écorce d’arbre. ser une autre dans une poterie afin qu’elle retombe joliment. il est couvert de fruits . Il y a toujours Une guirlande de volubilis la place d’en faire courir une sur un tronc d’arbre. hortensias grimpants. Ces plantes n’ont pas besoin d’aide extérieure. enlaçant les suspensions. semez-en au pied d’une façade disposant d’un treillis. pileostegias… vertical_01intro-BAT. se donnent en spectacle tout l’été. habillant les grillages.indd 48 17/02/10 14:36:00 . 48 I N T R O DUCTION En pots : pour décorer les façades des terrasses. débordant des potées. puis posez une couche de 7 à 10 cm de billes d’argile pour assurer un bon drainage. un bon surfaçage. pois de exemple de palissage : senteur. Préparez un substrat composé de 2/3e de terreau et 1/3e de terre de jardin. en terre cuite. en mars. cobées. sur 10 cm. et 20 à 30 cm pour des annuelles. Les grimpantes idéales Les annuelles : volubiles. avec un mélange de terreau et de compost. se fait ensuite en fonction du temps. Cha- que année. Indispensables pour égayer un mur. les annuelles.

Les autres techni ques 49 vertical_01intro-BAT.indd 49 10/02/10 15:27:48 .

vertical_02_compo-BAT.indd 58 10/02/10 15:55:32 .

indd 59 10/02/10 15:55:32 . COMPOSITIONS vertical_02_compo-BAT.

60 D’APRÈS LE CONCEPT DU MUR VÉGÉTAL vertical_02_compo-BAT.indd 60 10/02/10 15:55:32 .

en petit. Et n’oubliez pas qu’elles ne peuvent être installées que dans un cadre personnel. Gardez toujours à l’esprit que ces structures ne doivent jamais dépasser 2 m de haut. sous peine d’accident. 61 Voici quelques idées à mettre en pratique pour « copier ». Pour des tailles plus importantes. vertical_02_compo-BAT. le concept du Mur Végétal.indd 61 10/02/10 15:55:32 . optez pour le concours d’un professionnel.

.Les heuchères. ‘Feesey’ Plantation : dans des poches.20 m à 1.Rampantes. • 5 Heuchera ‘Citronelle’ • 5 Heuchera villosa PLANTES CHOISIES ‘Chantilly’ • 9 Stachys byzantina ‘Silver .Les fines et longues feuilles argentées RÉALISATION et persistantes d’Helichrysum italicum STRUCTURE : 2 JOURS ssp. • 6 Ophiopogon planiscapus . de vert et de crème. présentent des coloris étourdissants : pourpre presque noir. Les hampes florales ‘Nana’ érigées. serotinum (plante curry) sont surtout PLANTATION : 8 HEURES renommées pour leur senteur de curry. 62 CO M P OSI TION S MUR DE FEUILLAGES CONCEPT DU MUR VÉGÉTAL Plantes (vivaces) Surface : pour un mur de 2 m de large sur • 10 Phalaris arundinacea 2 m de haut. les ajugas (bugle rampante) adhèrent bien au support.Imperata cylindrica ‘Red Baron’ (impé- ‘Nigrescens’ • 9 Ruta graveolens rata) est une graminée absolument ravis- ‘Jackman’s Blue’ sante : son feuillage rouge lumineux et vert fluo fait l’unanimité. • 6 Imperata cylindrica ‘Red Baron’ Entretien : arrosage avec de l’engrais • 6 Hosta ‘Honeybells’ dilué. Le feuillage de ‘Burgundy Glow’ se panache de pourpre. grâce à son feuillage vert clair. sont de couleur vert pâle avec des reflets serotinum violine. mais son feuillage persistant. citron et argenté. grêles. de rose.50 m. • 3 Helichrysum italicum ssp. Toutes deux fleurissent bleu. . avec programmateur. . bordées ‘Atropurpurea’ • 15 Artemisia schmidtiana et striées de vert vif. . Les feuilles de ‘Atropurpurea’ sont pourpres et très brillantes. Elle possède de jolies fleurs mauves. .Hosta ‘Honeybells’ (hosta) joue avec la lumière. vertical_02_compo-BAT. hautes de 1.indd 62 10/02/10 15:55:33 . Elles fleurissent en fins épis.Le cultivar Stachys byzantina ‘Silver Carpet’ (oreille d’ours) ne fleurit pas. par tuyaux percés passant en haut • 5 Heuchera ‘Black Beauty’ du mur. poilu et argenté fait corps avec le support. Cette gra- Glow’ minée pousse en longues lanières lumineu- • 5 Ajuga reptans ses. .La variété Phalaris arundinacea ‘Feesey’ Carpet’ (ruban de bergère) est beaucoup moins • 5 Ajuga reptans ‘Burgundy envahissante que l’espèce type. sur un feuillage persistant.Pour obtenir un fin tapis argenté. rien ne vaut Artemisia schmidtiana ‘Nana’ (armoise). blanc crème à reflets rosés. avec leur feuillage persis- tant en rosettes.

effiloché. rose…. Hosta ‘Honeybells’ ‘Nana’ d’effet sur une terrasse. nervuré. pourpre. Heuchera ‘Citronelle’ 3. un grand balcon.Ruta graveolens ‘Jackman’s Blue’ (rue) 11 7 ‘Nigrescens’ 5 est un petit buisson au feuillage délicat. citron. Ajuga reptans EMPLACEMENT ‘Atropurpurea’ 1. 1 5 2 7. luisant…. Helichrysum italicum 10. Heuchera ‘Black Beauty’ 1 8 3 6. vert vif. 6 8 13 ‘Jackman’s Blue’ 9. poilu. plissé….indd 63 10/02/10 15:55:33 . 11. Phalaris arundinacea culture : Ophiopogon planiscapus ‘Nigres. très sombres. vert tendre. laineux. D’après le concept du Mur Végétal 63 En cœur. bleu argenté. velouté. violine. Ruta graveolens 12 finement découpé. Imperata cylindrica ‘Red 13. 8. Ophiopogon planiscapus . ivoire. vert sombre. Ajuga reptans rosette persistante de feuilles en laniè. doux. doré. Artemisia schmidtiana ‘Silver Carpet’ Lieu : ce mur de feuillages fait beaucoup 2. la diversité des feuillages est infinie ! . 4 3 8 ‘Feesey’ 11 cens’ (herbe aux turquoises) forme une 2 5. Baron’ vertical_02_compo-BAT. Heuchera villosa dans un patio ou une petite cour. 10 4 ‘Burgundy Glow’ res. bleuté. 12. mi-ombre légère. feutré.Voici peut-être la plante la plus noire en 9 4. Stachys byzantina Exposition : soleil doux.

coupez de moitié le feuillage de l’artémise. afin que ces végétaux restent bien com- pacts. 64 CO M P OSI TION S PLANTATION DURÉE DE VIE Quand planter : de mars à mai. Enlevez délicatement les feuilles quand Page de droite. il peut arriver ou bien arrivée d’eau coupée. Au printemps. et d’autres fois d’une Placez chaque plante dans une poche. de haut en bas. ‘Silver Carpet’. ce problème d’arrosage : piles défectueuses mur a tout pour plaire. il suffit de les arracher délicatement. serotinum. Et cela prolonge leur vie. pour que les racines ces de plantes sur 10 sont persistantes. Les mousses envahissent très vite les espaces restés vides.Vérifiez régulièrement les dosages de sans état d’âme. par- conserver qu’à peine autour des racines. . car ces gastéropodes sont friands de feuilles d’hostas. tiges arrivent. Stachys byzantina drica ‘Red Baron’ en hiver et supprimez. tassant bien. que certaines meurent : remplacez-les . Plantes : .Au cours du mois de mars. ‘Burgundy Glow’. l’ophiopogon.Laissez les tiges sèches d’Imperata cylin. en façon éclatante. Artemisia schmidtiana ‘Nana’. . adhèrent bien à la paroi. mettez quelques granulés antilimaces (Ferramol.L’oreille d’ours. Phalaris arundina- cea ‘Feesey’. déprogrammation sont des éléments vivants . afin que les plus envahissantes ne « mangent » pas leurs voisines. les au printemps.indd 64 10/02/10 15:55:34 . Mais les plantes sur le programmateur. Stachys byzantina ‘Sil- ver Carpet’. nutriments. les heuchères et les ajugas ne demandent aucun soin. entre en dormance à partir de décembre et jusqu’au mois de mars. lorsque les nouvelles Ruta graveolens ‘Jackman’s Blue’. ce qui et ôtez le maximum de terre pour n’en n’empêche pas ces plantes de fleurir. Lorsqu’elles s’étendent trop. vertical_02_compo-BAT. Heuchera ‘Citronelle’. si ce n’est couper une tige trop longue qui se dégarnit ou une feuille abîmée. de l’hé- lichrysum et de la rue (Ruta graveolens).Les feuilles des hostas se liquéfient à l’arrivée des premières gelées : ôtez-les aussitôt. compatible avec la culture bio) au sol. Ces feuillages aux couleurs si diverses Comment planter : sortez les mottes sont aussi attirants que des fleurs. si nécessaire. car 7 espè- poches. . Ajuga reptans . ce qui confère une ENTRETIEN unité à l’ensemble. Ci-dessous : Hosta ‘Honeybells’. . puis agrafez les bords des En hiver. fois discrètement. ce mur reste attractif.Surveillez très régulièrement l’étalement de toutes ces plantes. lorsque les pre- miers bourgeons apparaissent. Structure : Capable de vivre pendant des dizaines . sans tirer sur le feutre et sans abîmer la plante mère et la plante voisine. Helichrysum italicum ssp.Le ruban de bergère.Vérifiez quotidiennement s’il n’y a pas un d’années si l’entretien est bien fait. et de gauche à droite : elles se délitent.

indd 65 10/02/10 15:55:34 . D’après le concept du Mur Végétal 65 vertical_02_compo-BAT.

66 CO M P OSI TION S MUR ANTIMOUSTIQUES XXX Plantes • 6 Artemisia abrotanum • 10 Thymus pseudolanuginosus • 6 Melissa officinalis • 6 verveines citronnelle • 6 pélargoniums odorants à odeur de citron • 6 basilics à petites feuilles RÉALISATION STRUCTURE : 1 JOURNÉE ET DEMIE PLANTATION : 4 HEURES vertical_02_compo-BAT.indd 66 10/02/10 15:55:34 .

Il en 3 4 va de même pour le pélargonium et la ver- veine citronnelle si vous habitez une région où les hivers ne sont pas rigoureux. Faites de même avec le thym. Artemisia abrotanum Cueillez le basilic.La mélisse (Melissa officinalis). ou bien arrivée d’eau coupée. déprogrammation feuillage persistant. 4.Vérifiez quotidiennement s’il n’y a pas un . arrachez-la Quand planter : en mai. 1. et les fleurs mauves. Il en existe . nosus) s’étale très vite. vivace.En mars. repas. Melissa officinalis citronnelle et la mélisse de mai à octobre. par tuyaux percés passant en haut du mur. à fleurs. Chassez-les en plantant des végétaux à odeurs citronnées : ils détestent ! CONCEPT DU MUR VÉGÉTAL Comment planter : sortez les mottes et Surface : pour un mur d’une surface de ôtez le maximum de terre. avec de l’engrais que les racines adhèrent bien à la paroi. attaquent certaines peaux. thym et artémise vont 5 vivre pendant de nombreuses années. Verveine citronnelle 5 Récoltez le thym toute l’année. Rabattez-la fin juin. de moitié. PLANTATION . au joli surnom d’aurone problème d’arrosage : piles défectueuses (Artemisia abrotanum). puis agrafez les bords des poches pour Entretien : arrosage. en tassant bien. en juin. la moitié des plantes sont en dor- 1 5 mance. Mélisse.Le thym laineux (Thymus pseudolanugi. et une autre à pour repartir de plus belle au printemps. N’hésitez pas à le placer également . le thym.La mélisse entre en dormance en hiver. . Thymus pseudolanuginosus 5 6. vertical_02_compo-BAT. dilué.Si une plante s’étale trop. S’ils ne repartent pas au printemps sui- Lieu : installez ce mur sur un balcon ou une vant.Ne laissez aucune de ces plantes monter près des portes et des fenêtres. Pélargonium odorant 5 DURÉE DE VIE 3 4 Ce mur est surtout attractif en été. avec programmateur. est une vivace à sur le programmateur. terrasse. changez-les. et lorsque les moustiques sont 2 5 au rendez-vous ! 5 En hiver. Exposition : soleil. D’après le concept du Mur Végétal 67 Dès qu’il fait beau. car ce serait au détriment du feuillage. à proximité des coin repos et . les moustiques. . ENTRETIEN Structure : PLANTES CHOISIES . voraces.L’artémise.indd 67 10/02/10 15:55:34 . la verveine 2 5 3. rabattez la touffe de l’artémise . une variété à feuille doré. . feuillage panaché vert et jaune. lorsqu’humidité et chaleur se conjuguent.La verveine citronnelle et le pélargonium EMPLACEMENT odorant sont d’une rusticité moyenne. au moment où toutes les plantes sont en pleine 6 végétation. couvrent presque Plantes : entièrement le tout petit feuillage gris. présente un feuillage vert clair. en rampant. très fin. plante dans une poche. . puis en septembre.Vérifiez les dosages de nutriments.Replantez du basilic chaque année. en mai. Placez chaque 1 m de large sur 2 m de haut. Basilic RÉCOLTE 6 2. gris perle. à part le thym et le pélargonium. 1 5. délicatement. Plantation : dans des poches.

EN TERRE vertical_04_compo-BAT. 110 LES PLANTATIONS CLASSIQUES.indd 110 10/02/10 17:12:18 .

. vertical_04_compo-BAT. Ensuite. un palissage et une taille adéquats. si la plante est choisie en fonction de l’orientation et du sol.indd 111 10/02/10 17:12:18 . 111 Il n’y a rien de plus facile à réussir que l’installation en pleine terre. un arrosage suivi.. et le tour est joué ! Osez l’originalité.

70 m de haut • Fil de fer épais • Compost TECHNIQUE Pour confectionner un paravent en trois panneaux (il peut être constitué d’un ou deux panneaux également).indd 112 17/02/10 14:58:39 . espacés d’1 m. sur 50 à 70 cm de profondeur. positionnez vos 4 piquets en quinconce. en commençant par le haut. 112 CO M P OSI TION S PARAVENT DE JASMIN D’HIVER Plantes • 3 jasmins d’hiver • Sachets de graines d’annuelles Matériel • 4 gros piquets de bois de 2. Enfoncez-les dans le sol à l’aide d’une masse. vertical_04_compo-BAT. Reliez les poteaux RÉALISATION par du fil de fer bien tendu tous les 30 ou 2 HEURES 40 cm. devant l’endroit à dissimuler.

Par ailleurs. Suzanne aux yeux noirs…) : . persistant. non parfumées. pour une floraison de juillet aux petites fleurs jaunes. Les plantati ons classiques. pourquoi ne pas installer un paravent couvert de plantes grimpantes ? Élégant. une exposition ensoleillée. qu’importe ! Elles sont le soleil de l’hiver. mais de rose. pour le fleurir à la belle saison (pois de senteur. sert de fond à des 50 cm. rose. pour une floraison estivale dans les tons rum. il se maintient facilement à la hauteur . il n’y a plus à hésiter ! Du s oleil ! Le jasmin supporte une exposition à mi- ombre. tous les bre. comme le compost ou les poubelles. Bien rustique. ou Jasminum nudiflo. blanc. mais les annuelles grimpantes ont toutes besoin de soleil pour bien s’épanouir. élégant. cette plante se liserons aux grandes fleurs en cornet. les grimpantes annuelles s’y hissent facilement. les en place fin mai. mauve. capucines grimpantes. en poquets. si vous le pouvez. vertical_04_compo-BAT. Privilégiez donc. semez des pois de senteur dès avril. Elle supporte toutes les teintes somptueuses : tous les tons de bleu situations. de place partout. Le jasmin d’hiver. du plein soleil à l’ombre. où elle et de violet. peut atteindre 3 à 4 m de haut. volubilis.indd 113 17/02/10 14:58:40 . pourpre… Semez- fleurit quand même. Le feuillage vert som. mais premières gelées.Les ipomées (volubilis) sont de ravissants choisie. bon marché et facile à réaliser. en terre 113 Pour cacher un coin disgracieux. violet et blanc.Pour des parfums légers mais très pré- PLANTES CHOISIES sents.

ENTRETIEN ples. le coin de jeu des 3 graines.indd 114 17/02/10 15:02:57 . Comment planter : à l’avant. jaune . cueillir pour les mélanger aux salades.Au fur et à mesure de la pousse du jas- ou paille.Les capucines grimpantes sont toutes PLANTATION dans les tons orangés. au cœur sombre. passé pour semer la Suzanne aux yeux noirs (Thunbergia alata). Ses fleurs sim. juste après la floraison. à fleurs simples Quand planter : en automne ou bien au ou à fleurs doubles. sont regroupées en grap. en . chaque semaine. palissez-le et accrochez-le à l’aide de . min. semez. N’hésitez pas à les printemps.Le jasmin d’hiver n’a guère besoin de taille. suivant votre goût et l’allure de vertical_04_compo-BAT. de mai à septembre. en avril. apportez deux poignées mai.Pour sortir des sentiers battus. Ses fleurs. cette installation peut aussi les choisies en poquets (c’est-à-dire par cloisonner le potager. Lieu : paravent pour cacher un endroit . pes dressées. taillez Exposition : soleil ou mi-ombre. semez les annuel- disgracieux. chaque panneau.Chaque année. arrosez tubes orangés. . de compost et positionnez les jasmins. mais si certaines branches devien- EMPLACEMENT nent gênantes ou anarchiques.Attendez que tout risque de gelée soit Rebouchez.La première année de plantation. . tous les 70 cm. raphia sur les fils. puis arrosez abondamment. sont orange. Mina lobata (mina). fin mai. 114 CO M P OSI TION S . au milieu de Leur saveur piquante est incomparable. mélange. dans des trous de 3 à 4 cm de enfants ou servir de cache au réservoir profondeur) : une seule variété ou en d’eau de pluie. faites un trou de 40 cm Semez-les en poquet au début du mois de en tous sens. en avril.

une nuit dans l’eau tiède avant de les mettre en terre. FLORAISON La floraison du jasmin a lieu de novembre à mars. En haut. en terre 115 votre jardin. cette installation sera tou- jours l à ! Page de gauche : Suzanne aux yeux noirs.indd 115 17/02/10 15:03:54 . coriaces. vertical_04_compo-BAT. de haut en bas : Mina lobata. et ceci jusqu’aux gelées. Elle s’arrête s’il fait très froid. à gauche : Jasminum nudiflorum. volubilis. puis redémarre au moindre redoux. Ci-dessus. Les plantati ons classiques. Les annuelles commencent à s’épanouir en juin. surtout si vous semez plusieurs variétés. DURÉE DE VIE Dans 20 ans. Pensez à faire tremper ces graines.

Compact.indd 116 10/02/10 17:12:21 . non calcaire. apportez du terreau de feuilles et une poignée de compost. EMPLACEMENT Exposition : au nord ou à l’ouest . (hortensia grimpant) Aidez-le tout de même. Cette grimpante ne grandit guère pendant les deux premières années. Hydrangea petiolaris couvre une surface de 25 m2 environ. puis positionnez la plante dans le trou. humifère. avant de tomber. PLANTATION Quand planter : au printemps ou à l’automne. ou presque : l’hortensia grim- 1 Hydrangea petiolaris pant s’agrippe seul avec ses crampons. le feuillage de l’hortensia grimpant s’orne de fleurs en corymbes en juin. N’hésitez pas à le planter au pied d’un arbre. mais se rattrape bien vite. Arrosez copieuse- ment et paillez. puis les feuilles prennent un beau ton doré en automne. Il ne nécessite aucune taille et n’est jamais malade. les tiges rouges jouent les dentel- les. sur 4 à 5 m de large. Hydrangea petiolaris pousse parfaitement bien à l’ombre. • Terreau de feuilles • Compost PLANTES CHOISIES Très rustique. à se Matériel diriger vers le mur. et s’accroche seul. si ce n’est l’apport annuel de com- vertical_04_compo-BAT. qu’il coloni- sera en quelques années. ENTRETIEN RÉALISATION L’hortensia grimpant demande peu d’en- 1 HEURE tretien. dans un massif d’arbustes. Ces corymbes sèchent joliment. Fai- tes un trou de 40 cm en tous sens. Lieu : parfait pour garnir un grand mur à l’ombre. pour atteindre 5 à 7 m de haut. frais. Comment planter : l’hortensia aime un sol profond. mi-om- bre ou ombre. sur le support. En hiver. 116 CO M P OSI TION S TAPISSERIE À PETITS POINTS TECHNIQUE Plantes Rien à faire. au départ. et même en cou- vre-sol. bien appliquées sur le support. à l’aide de crampons. à 40 cm du mur.

Mais sa rusticité n’est pas à toute épreuve : elle résiste jusqu’à . l’hortensia grimpant s’épanouit en inflorescences ivoire qui se détachent. vertical_04_compo-BAT.S. sur 5 à 6 m de large. Les qui gênent le passage.12 °C.indd 117 10/02/10 17:12:21 . . Les corymbes sont plus spectaculaires que sur l’hortensia grimpant. petiolaris : il mesure de 6 à 8 m de haut.S. avec des minuscules fleurs fertiles au cen. Des dizaines d’années. ‘Moonlight’) et une forme à bractées L’hortensia grimpant fleurit de juin à sep. veloutées FLORAISON (S. Il existe une forme à feuilles tilleul. et se colorent en automne. et des fleurs stériles. car l’inflorescence plate est agrémentée de belles bractées blan- post. en terre 117 Tel un manteau douillet protégeant le mur. comme des points de tapisserie. en rescences dépassent 30 cm de diamè- bordure. en fin d’hiver. Coupez les branches ches. Ses magnifiques inflo- tre. ‘Roseum’). tembre. integrifolium mesure 6 m de haut. tre. À DURÉE DE VIE réserver au Midi et aux zones côtières. ainsi que celles qui feuilles ovales dépassent 10 cm de long sèchent. sur 3 m de large. s’ornant de fleurs en corymbes. en fin d’hiver. Les plantati ons classiques. sur un somptueux feuillage vert sombre. roses (S. Et pourquoi pas Schizophragma ? Vous pouvez remplacer Hydrangea petio- laris par Schizophragma hydrangeoides ou Schizophragma integrifolium : . hydrangeoides est très proche d’H. juchées sur un pédoncule. plus grandes.

le trachelospermum sous le nom de jas- min étoilé ou bien encore de Rhynchos- permum. RÉALISATION 2 HEURES vertical_04_compo-BAT. dans les jardineries. 118 CO M P OSI TION S COLONNE PARFUMÉE Plantes 1 Trachelospermum jasminoides ou 1 Trachelospermum asiaticum Matériel • Grillage à poule • Fil de fer • Compost Les autres noms du trachelospermum On trouve souvent.indd 118 10/02/10 17:12:21 .

Arrosez bien le premier été qui suit la . croissance. si la plante n’est pas Le trachelospermum demande peu d’en. persis. afin que nombreuses variétés. Il ne reste alors qu’une colonne de froids jusqu’à . le parfumer… et le dissimuler ! TECHNIQUE Procurez-vous du grillage fin. rapidement. Arrosez parfaitement.indd 119 10/02/10 17:12:21 . Les plantati ons classiques. Il existe une variété pana- chée : T. en détachant bien chaque voire .Trachelospermum asiaticum (jasmin étoilé plantation et paillez. en l’écartant de 2 cm. . persistantes.Trachelospermum jasminoides : de ravis- Comment planter : plantez le jasmin étoilé santes petites fleurs étoilées. ivoire. déteste les vents dominants. Les feuilles ovales. Maintenez le Mais vous n’aurez ni parfum ni fleurs. Choisissez-en un les tiges puissent s’y faufiler. ner parfaitement la colonne. moins rustique que son confrère puisqu’il puis enroulez-le au fur et à mesure de sa supporte des températures jusqu’à . donc on ne les distingue pas mettez une bonne couche de graviers au très bien. jaune paille sont jolies. air penché. mais verdure. panaché ou uni. côté soleil. tantes. puis en maintenant ces branches avec du raphia. EMPLACEMENT . parfumées. brillantes. l’habiller. non calcaire. jaune) : ce trachelospermum est un peu . apparaissent de la fin du prin- trou de 40 cm en tous sens. avec ses minuscules feuilles semi- min) : cette liane persistante peut attein. grillage à l’aide de fil de fer. détruite par une très forte gelée.10 °C). DURÉE DE VIE Cette composition tient pendant de nom- ENTRETIEN breuses années.12 °C quand il est bien installé. type grillage Un peu de lierre ? à poules. Entourez le sup. et la floraison est de courte fond du trou de plantation. consistante.Guidez le jasmin étoilé vers le support. kia). moins rustique. Il aime une temps au milieu de l’été. voire . PLANTES CHOISIES Muehlenbeckia complexa (Muehlenbec- .15 °C. bien régu.12 °C. poignée de compost à la terre d’origine. à très petites feuilles. branche.Trachelospermum jasminoides (faux jas. permum par du lierre. se glisse facilement entre dre 6 à 7 m de haut. car le poteau doit être gainé pour être Lieu : le trachelospermum supporte des oublié. Il doit gai.Supprimez les branches indisciplinées. vert sombre. afin que la mai au mois d’août : plante s’installe bien durant l’été. facile à modeler. ‘Variegatum’. dans un le jasmin.10 °C. prennent des teintes rouges et brique en hiver.Trachelospermum asiaticum : ses fleurs Cette plante craint l’humidité hivernale. tretien et de soin : vertical_04_compo-BAT. FLORAISON PLANTATION Le trachelospermum fleurit du mois de Quand planter : d’avril à mai. très en pleine terre ou en grand bac. . Vous pouvez remplacer le trachelos- port à habiller de ce grillage. en terre 119 Vous cherchez une solution pour cacher un pilier de soutènement ou bien un poteau ? Plantez à sa base un Trachelospermum jasminoides : il va coloniser le support. mais elles ont un Si le sol n’est pas suffisamment drainé. les mailles grâce à ses vrilles et pousse épaisses. sans être entêtantes comme le plus près possible du support. . terre légère. Ajoutez une durée. Il en existe de lièrement. Exposition : soleil. En climat doux (la température ne doit pas descendre en dessous de .