ENQUÊTES SMART

Évaluation de la situation nutritionnelle dans 5 communes de la partie Nord du District de Tolagnaro

Rapport Final

Novembre 2007 ONN/ SNUT/PNSAN/ /UNICEF

RESUME 1. Introduction Depuis août 2007, différents acteurs oeuvrant dans le domaine de la sécurité alimentaire ont constaté l’existence d’un problème d’insécurité alimentaire au niveau de 5 communes, Manantenina, Soavary, Bevoay, Ampasimena et Analamary, du District de Tolagnaro. Compte tenu de la présence d’un contexte similaire à celui de l’année 2005-2006 durant laquelle une crise nutritionnelle avait frappé ces mêmes zones, une enquête SMART a été menée du 24 au 28 Novembre 2007 afin d’évaluer la situation nutritionnelle. 2. Résultats principaux Anthropométrie
Prévalence Malnutrition aiguë globale P/T<-2 z-scores et/ou oedèmes Malnutrition aiguë sévère P/T<-3 z-scores et/ou oedèmes 12.1 % 1.1 % Intervalle de Confiance à 95% 9.1 % - 15.2 % 0.1 – 2.0 %

Mortalité
Taux Mortalité brute (population totale) Nombre de décès/10,000 personnes/jour Mortalité enfants 0-59 mois Nombre de décès/10,000 enfants/jour 0.05 0.00 Intervalle de Confiance à 95% 0.00 – 0.12 0.00 – 0.00

3. Conclusion La prévalence de la malnutrition aiguë globale estimée à 12,1% avec 1,1% de malnutrition reste préoccupante au vu de la situation de la situation de sécurité alimentaire qui prévalait dans ces communes au moment de l’enquête. Les communes enquêtées ont, en effet, subi une série d’aléas climatiques au cours de l’année 2007. D’une part, des pluies excessives ont causées des inondations durant le 1er trimestre ayant un impact négatif sur la récolte principale de riz et résultant à une soudure précoce. D’autre part, les pluies du mois d’août/septembre nécessaires à la production du riz de contre saison ont été insuffisantes. Il est donc anticipé que la récolte attendue pour le mois de Décembre soit inférieure à la « normale » résultant ainsi en une période de soudure prolongée. Il est donc recommandé de : Mettre immédiatement en place des programmes Argent Contre Travail et/ou Vivres Contre Travail afin d’améliorer l’accessibilité des ménages à la nourriture et de prévenir une détérioration de l’état nutritionnel de la population. Etablir une capacité minimum pour le traitement ambulatoire de la malnutrition aiguë dans les 12 communes enquêtées à titre de préparation à l’urgence. Réévaluer la situation de sécurité alimentaire au moment de la récolte de contre saison afin de définir la stratégie d’intervention pour les mois suivants. Refaire une enquête nutritionnelle dans 4 mois afin de suivre l’évolution de la situation nutritionnelle -1-

1. INTRODUCTION Depuis le mois d’Août 2007, les intervenants des différents projets oeuvrant dans le domaine de l’alimentation et de la nutrition (CARE et les ONG du PNNC SEECALINE) ont constaté l’existence d’un problème d’insécurité alimentaire au niveau de 5 communes situées dans la partie Nord du District (Manantenina, Soavary, Bevoay, Ampasimena et Analamary). La même situation a, par ailleurs, été observée dans 12 communes de la partie Sud de Vangaindrano qui sont géographiquement proches. La partie nord du District de Tolagnaro a, en effet, été frappée par des inondations de janvier à mars 2007 entraînant une mauvaise récolte du riz de grande saison (riz Vatomandry), auxquelles a succédé une période très sèche compromettant la récolte du riz contre saison (riz hosy) prévue pour le mois de décembre. Ainsi la période de soudure a été précoce (mois de Juin au lieu du mois d’Août) et risque d’être longue et difficile. Compte tenu de la présence d’un contexte similaire à celui de l’année 2005-2006 durant laquelle une crise nutritionnelle a frappé ces zones, une enquête SMART a été menée au niveau des 5 communes de la partie Nord du District de Manantenina du 24 au 28 Novembre 2007.

-2-

2. OBJECTIFS L’enquête a eu pour objectifs de : Estimer la prévalence de la malnutrition aiguë globale chez les enfants entre 6 et 59 mois ; Estimer le taux de mortalité brute et le taux de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans, Estimer la couverture de la vaccination de la rougeole et du BCG ainsi que la couverture de la supplémentation en vitamine A et du déparasitage chez les enfants de moins de 5 ans 3. MÉTHODOLOGIE 3.1. Echantillonage La méthode des enquêtes par grappes à 2 degrés de sondage a été utilisée pour l’enquête. Premier degré de sondage : sélection des grappes. Les grappes ont été sélectionnées au hasard en utilisant la technique des « probabilités proportionnelles à la taille de la population » à l’aide du logiciel Nutrisurvey. La liste des 27 « fokontany » des 5 communes et leur population respective a servi de base de sondage pour le tirage au sort des 30 grappes (annexe 1). Second degré de sondage : sélection des ménages Sur le terrain, il y a eu un tirage aléatoire simple des ménages à l'intérieur de chaque grappe. Les enquêteurs ont défini les limites de la grappe à l’aide d’un guide issu de la communauté. Dans chaque grappe, l’équipe des enquêteurs aidée par son superviseur a procédé à un balayage systématique de tous les ménages constituant ladite grappe. Une liste exhaustive de ces ménages a été alors élaborée. Le nombre de ménages requis par grappe a ensuite été tiré au hasard à partir de cette liste. Pour le volet anthropométrique uniquement les ménages ayant des enfants de 6 à 59 mois étaient éligibles. Par contre, pour le volet mortalité, tous les ménages tirés au hasard, y compris ceux ne comptant pas d’enfants étaient éligibles et ont été inclus. 3.2. Taille des échantillons 3.2.1. Anthropométrie Les hypothèses suivantes ont été utilisées pour le calcul de la taille de l’échantillon pour l’anthropométrie : Nombre d’enfants moins de 5 ans dans les 12 communes : 7 065 Prévalence de la malnutrition aiguë attendue : 12 % maximum Précision désirée : 3% Effet de grappe attendu : 2 3.2.2. Mortalité Afin d’assurer l’obtention d’un taux précis de la mortalité chez les enfants de moins de 5 ans, la taille requise de l’échantillon a été calculée pour cet indicateur plutôt que pour la mortalité brute, et ce avec les hypothèses suivantes : Nombre de population totale dans les 12 communes : 7 065 Taux de mortalité attendu : 0,5 décès/10000/jour maximum Précision désirée : 0,4 décès/10000/jour Effet de grappe attendu : 2

-3-

Durée de la période de rappel : 90 jours avec comme date mémorable du début de la période de rappel la date de la dernière élection des députés soit le 23 Septembre 2007. Le calcul de la taille des échantillons pour les volets anthropométrique et de mortalité est résumé dans le tableau 1.
Tableau 1 : Taille des échantillons Anthropométrie 7 065 Population enfants 12 % Prévalence/taux attendu 3% Précision désirée 2 Effet de grappe Mortalité 7065 0.5 0.5 2 90 1517 26

Période de rappel Taille de l’échantillon en nombre d’enfants Taille de l’échantillon en nombre de ménages* Nombre d’enfants par grappe Nombre de ménages à tirer au hasard par grappe 3.3. Fiches de collectes des données

848 28 -

* Nombre moyen d’enfants moins de 5 ans par ménage = 2

Une fiche anthropométrique simple a été utilisée pour le volet nutritionnel (annexe 2) et deux autres fiches (une pour chaque ménage et une autre pour chaque grappe) ont été utilisées pour le volet mortalité (annexe 3 & 4). Les informations collectées étaient les suivantes : 3.3.1. Pour l’enquête anthropométrique Sexe de l’enfant ; Date de naissance/Age: La date de naissance a été relevée à partir d’un document au nom de l’enfant ou bien elle a été donnée par la mère ou la personne qui s’occupe de l’enfant. Cependant, lorsque la date de naissance est inconnue, l’enquêteur a essayé de l’estimer avec l’aide du parent ou du moins estimer l’âge en mois ; Poids: Les enfants ont été pesés à l’aide d’une balance de type Salter d’une capacité de 25 kg et graduée aux 100 grammes près. Chaque jour ou avant le début des mesures dans chaque village, les balances ont été vérifiées grâce à un poids de référence afin de garantir leur bon fonctionnement ; Taille: La taille a été mesurée à l’aide d’une toise graduée à 0,1 cm près chez tous enfants sauf les handicapés. Les enfants âgés de 2 ans et plus ont été mesurés debout, la tête, les épaules, les fesses et les talons touchant la toise. L’enfant regardant droit devant lui et les genoux maintenus droits. Quant aux enfants âgés de moins de 2 ans, ils ont été mesurés couchés. L’enfant est placé au milieu de la toise, le corps tendu en maintenant les épaules et les genoux contre le bois, les talons touchant le curseur ; Oedèmes bilatéraux: Une pression avec le pouce pendant 3 secondes (compter 1021, 1022, 1023) a été appliquée sur le dos des deux pieds en même temps. Si un godet persiste sur les 2 pieds, l’enfant présente des oedèmes nutritionnels. Si l’enfant présente un oedème sur un seul pied, il n’a pas été enregistré comme ayant des oedèmes bilatéraux ; -4-

Périmètre Brachial: Le PB est mesuré sur le bras gauche pendant le long du corps et à mi-distance entre les os du coude et de l’épaule avec des bandes graduées d’une précision de 1 mm ; Supplémentation en vitamine A chez les enfants de 6 à 59 mois ; Déparasitage au mébendazole des enfants de 1 à 5 ans ; Morbidité rétrospective durant les 15 jours précédents l’enquête : diarrhée, toux, fièvre, paludisme confirmée, rougeole… ; Vaccination de l’enfant : BCG (6-59 mois) et anti-rougeoleux (9-59 mois). 3.3.2. Pour l’enquête sur la mortalité Nombre de personnes présentes (total et les enfants de moins de 5 ans) dans le ménage le jour de l’enquête ; Nombre de personnes arrivées (total et les enfants de moins de 5 ans) dans le ménage depuis le 23 septembre 2007 (dernière élection : élection des députés) ; Nombre de personnes ayant quitté le ménage (total et les enfants de moins de 5 ans) depuis le 23 septembre 2007 (dernière élection : élection des députés) ; Nombre des naissances depuis le 23 septembre 2007 (dernière élection : élection des députés) ; Nombre des décès (total et les enfants de moins de 5 ans) depuis le 23 septembre 2007 (dernière élection : élection des députés). 3.4. Indicateurs utilisés 3.4.1. Anthropométrie L’indice poids pour la taille est utilisé dans les situations d’urgence et sert à évaluer la malnutrition aiguë ou émaciation. Cet indice évalue le déficit du poids par rapport à la taille et est indicatif d’un état de malnutrition récente ou aiguë. Ce déficit pondéral est la conséquence d'un apport alimentaire récent inadéquate en quantité ou qualité et /ou de maladies infectieuses récentes, en particulier la diarrhée. La malnutrition aiguë est définie comme un rapport poids/taille (P/T) inférieur à moins 2 écarts type ou zscores de la population de référence du NCHS (National Centre for Health Statistics). La malnutrition aiguë modérée est définit par un P/T compris entre -3 et -2 z-scores alors que sa forme sévère est définit par un P/T < -3 z-scores. La présence d’œdèmes nutritionnels bilatéraux est le signe clinique utilisée pour diagnostiquer une autre forme de malnutrition aiguë appelée kwashiorkor. Classification Malnutrition sévère Malnutrition modérée Pas de malnutrition Tableau 2 : Définition de la malnutrition aiguë P/T exprimé en z-scores P/T exprimé en % de la médiane P/T <-3 z-scores et/ou œdèmes -3 z-scores <= P/T < -2 z-scores P/T >= -2 z-scores P/T < 70% et/ou œdèmes 70% <= P/T < 80% P/T >= 80%

Le périmètre brachial est aussi utilisé pour identifier les enfants souffrant de malnutrition aiguë. Il varie très peu de 6 à 59 mois d’âge et peut, à ce titre, être utilisé sans référence à un standard pour l’âge. Il est un indicateur de la fonte musculaire et adipeuse au niveau du bras et permet d’identifier les enfants à haut

-5-

risque de mortalité. Les valeurs seuil pour le PB varient selon les auteurs, elles ne sont pas universelles. Celles que nous avons utilisées pour ces enquêtes sont présentées dans le tableau ci-dessous. Tableau 3 : Valeurs seuil pour le PB Valeurs de PB Classification PB < 11,0 cm Malnutrition sévère 11,0 cm =< PB < 12,5 cm Malnutrition modérée PB >= 12,5 cm Pas de malnutrition 3.4.2. Mortalité Les deux indicateurs utilisés pour le volet mortalité sont : le Taux de Mortalité Brute (TMB) pour toute la population enquêtée et le Taux de Mortalité chez les Enfants de moins de 5 ans (TME). TMB = Nombre total de décès au cours de la période de rappel = Décès/10000 personnes/jour (Population totale/10000) x période rappel TME = Nombre total de décès chez les enfants de 0-59 mois = Décès/10000 personnes/jour (Population enfants/10000) x période rappel 3.5. Contrôle de la qualité des enquêtes 3.5.1. Contrôle de qualité des échantillons La distribution démographique des échantillons permet de déterminer si ces derniers sont biaisés en terme d’âge et de sexe, et s’ils sont représentatifs ou non de la population (6-59 mois) enquêtées. Dans les enquêtes nutritionnelles les classes d’âge, 6-17 mois, 18-29 mois, 30-41 mois, 42-53 mois et 54-59 mois sont construites autour des âges entiers afin de minimiser les biais dus aux déterminations approximatives et inexactes des âges en l’absence de date de naissance précise. La distribution par âge des échantillons ne doit pas être significativement différente d’une distribution typique pour les enfants dans les pays en voie de développement comme montré dans le tableau ci-dessous. Tableau 4 : Distribution démographique typique (OMS, 2000)
Groupe d’âge 6-17 mois 18-29 mois 30-41 mois 42-53 mois 54-59 mois Proportion 23,9% 25,5% 22,4% 19,2% 9,0%

Le cas échéant l’échantillon sera biaisé ce qui pourra résulter en une surestimation ou une sous-estimation de la prévalence de la malnutrition. En effet, les enfants les plus jeunes (6-29 mois) sont en général plus touchés par la malnutrition aiguë que les enfants plus âgés (30-59 mois). Aussi une sous représentation des groupes d’âge
plus jeunes peut conduire à une prévalence plus basse que dans la réalité alors qu’une sous représentation des groupes plus âgés peut conduire à une prévalence plus élevée que dans la réalité.

-6-

si l’un des sexes est plus enclin à être touchée par la malnutrition aiguë.

De la même façon, la distribution par sexe des échantillons ne doit pas être significativement différent de celle attendue pour les enfants de 6-59 mois dans les pays en voie de développement et le ratio garçons :filles doit être compris entre 0.9 et 1.1. Les conséquences d’un biais de sélection dans le sexe dépendront du contexte à savoir 3.5.2. Contrôle de qualité des données anthropométriques Le logiciel Nutrisurvey opère une série de contrôle standardisé afin d’évaluer la qualité des données anthropométriques. D’une part, les biais potentiels des mesures sont évalués en analyse la fréquence d’apparition des décimales finales des valeurs du poids et de la taille, les enfants devant être mesurés précisément au 100 g près pour le poids et au mm près pour la taille. L’apparition systématique d’une décimale spécifique, le plus souvent il y a une préférence vers les décimales 0 ou 5, indique un manque de précision et donc un manque de fiabilité pour les estimations de la prévalence de la malnutrition. D’autre part, les caractéristiques de la courbe de distribution du poids/taille de l’échantillon, l’écart type, le degré de symétrie et le degré d’aplatissement, sont comparées à celles d’une distribution normale afin d’évaluer la fiabilité et de la vraisemblance des mesures anthropométriques. Une enquête de qualité acceptable doit avoir un écart type de la distribution P/T compris entre 0,8 et 1,2 z-scores alors que dans une enquête de très grande qualité, l'écart type est compris entre 0,9 et 1,1 et se rapproche de la valeur idéale de 1. La forme de la courbe de distribution du poids/taille est un autre indicateur de qualité des enquêtes, en particulier le degré de symétrie et d’aplatissement dont les valeurs doivent être proche de la valeur 0 comme dans une distribution normale et comprises dans les limites acceptables de -1 à +1. Une valeur positive pour la symétrie indique une longue queue sur la droite de la courbe alors qu’une valeur négative indique une longue queue sur la gauche de la courbe. Une valeur positive pour l’aplatissement indique une courbe relativement plate par rapport à une distribution normale alors qu’une valeur négative indique une courbe relativement pointue par rapport à une distribution normale. 3.6. Analyse des données

L’analyse des données des 3 enquêtes a été réalisée par le logiciel Nutrisurvey, version Décembre 2006. Certaines analyses complémentaires ne pouvant pas être réalisées sur Nutrisurvey ont été faites avec le logiciel SPSS (vs 13).

-7-

4.

RESULTATS

4.1. Profil démographique de l’échantillon Le tableau 5 montre qu’il n’y pas de biais dans la sélection de l’échantillon en terme de sexe ; le ratio garçons/filles est compris entre les limites attendues de 0.9 à 1.1. En ce qui concerne l’âge il y a une légère sur représentation des tranches d’age 6-17 mois et 30-41 mois et donc une légère sous représentation des tranches d’age 18-29 mois et 54-59 mois. Tableau 5: Distribution de l’âge et du sexe de l’échantillon
Garçons 6-17 mois 18-29 mois 30-41 mois 42-53 mois 54-59 mois Total 4.2. Anthropométrie 4.2.1. Qualité des données anthropométriques N 114 79 128 94 23 438 % 51.8 47.3 58.7 50.5 46.9 52.1 N 106 88 90 92 26 402 Filles % 48.2 52.7 41.3 49.5 53.1 47.9 N 220 167 218 186 49 840 Total % 26.2 19.9 26.0 22.1 5.8 100.0 Ratio G/F 1.1 0.9 1.4 1.0 0.9 1.1

Tableau 6 : Résultats du contrôle de qualité des données anthropométriques Décimales Décimales Ecart Type Symétrie Aplatissement Poids Taille Courbe P/T Courbe P/T Courbe P/T Pas de biais Pas de biais 0.876 0.358 0.266 Les résultats du contrôle de qualité montrent qu’il n’y a pas de préférence pour une décimale spécifique dans les valeurs du poids et de la taille indiquant que les mesures ont été prises avec la précision nécessaire de 100 g pour le poids et de 1 mm pour la taille. D’autre part, l’écart type de la distribution du poids/taille en zscores est comprise entre les limites acceptables de 0.80 à 1.2 z-scores, la distribution du poids/taille est symétrique avec une valeur comprise entre -1 et +1, et le degré d’aplatissement est compris entre les valeurs normales de -1 et +1, indiquant que la courbe à une distribution proche de celle d’une distribution normale. 4.2.2. Prévalence de la malnutrition aigue en Z-scores Tableau 7: Prévalence de la malnutrition aiguë en Z-scores et/ou oedèmes par sexe
Prévalence de la malnutrition globale (<-2 z-scores et/ou oedèmes) Prévalence de la malnutrition modérée (<-2 z-scores et >=-3 z-scores) Prévalence de la malnutrition sévère (<-3 z-scores et/ou oedèmes) Total N = 840 (102) 12.1% (IC 95%: 9.1 – 15.2) (93) 11.1% (IC 95%: 8.4 -13.7 (9) 1.1% (IC 95%: 0.1- 2.0) Garçons N = 438 (67) 15.3 % (IC 95%: 10.8– 19.8) (61) 13.9% (IC 95%: 9.9 –17.9) (6) 1.4% (IC 95%: 0.1– 2.7) Filles N = 402 (35) 8.7% (IC 95%: 5.9 – 11.5) (32) 8.0% (IC 95%: 5.1 – 10.8) (3) 0.7% (IC 95%:0.1- 1.6)

La prévalence des oedèmes est de 0.1 %. -8-

On observe une différence dans la prévalence de la malnutrition aigue globale entre les garçons et les filles (15.3% contre 8.7%) qui est presque de 2 fois, mais celle-ci n’est pas statistiquement significative. Tableau 8: Prévalence de la malnutrition aiguë en Z-scores (et/ou oedèmes) par âge
Emaciation sévère (<-3 z-scores) Age (mois) 6-17 18-29 30-41 42-53 54-59 Total Total N 220 167 218 186 49 840 N 4 2 1 1 0 8 % 1.8 1.2 0.5 0.5 0.0 1.0 Emaciation modérée (>= -3 et <-2 z-scores) N 31 20 19 15 8 93 % 14.1 12.0 8.7 8.1 16.3 11.1 Normal (> = -2 z-scores) N 185 144 198 170 41 738 % 84.1 86.2 90.8 91.4 83.7 87.9 N 0 1 0 0 0 1 Oedèmes % 0.0 0.6 0.0 0.0 0.0 0.1

Tableau 9: Distribution de la malnutrition aiguë en Z-scores et/ou oedèmes
Oedèmes présents Oedèmes absents <-2 z-scores Marasme kwashiorkor (n = 1) 0.1 % Marasme (n = 101) 12.0 % >=-2 z-scores Kwashiorkor (n = 0) 0.0 % Normal (n = 738) 87.9 %

Seul un cas d’oedèmes a été observé lors de cette enquête, la forme prédominante de la malnutrition étant le marasme.

La moyenne de la distribution PT en Z-scores est de -1.04 avec un écart-type de 0.88 indiquant que la courbe est décalée sur la gauche par rapport à la courbe de référence dont la moyenne est égale à 0 et l’écart type à 1.00.

-9-

4.2.3. Prévalence de la malnutrition aigue en % de la médiane Tableau 10: Prévalence de la malnutrition aiguë en % de la médiane et/ou oedèmes N = 840 (53) 6.3 % Prévalence de la malnutrition globale (< 80% médiane et/ou oedèmes) (IC 95%: 4.1– 8.5) Prévalence de la malnutrition modérée (51) 6.1% (>= 70% et <80% médiane) (IC 95%: 4.1- 8.1) (2) 0.2 % Prévalence de la malnutrition sévère (< 70% médiane et/ou oedèmes) (IC 95%: 0.1 – 0.6 ) Tableau 11: Prévalence de la malnutrition aiguë en % de la médiane et/ou oedèmes par âge
Emaciation sévère (<- 70% médiane) Age (mois) 6-17 18-29 30-41 42-53 54-59 Total Total N 220 167 218 186 49 840 N 0 1 0 0 0 1 % 0.0 0.6 0.0 0.0 0.0 0.1 Emaciation modérée (>= 70% et <80%) N 17 11 11 9 3 51 % 7.7 6.6 5.0 4.8 6.1 6.1 Normal (> = 80% médiane) N 203 154 207 177 46 787 % 92.3 92.2 95.0 95.2 93.9 93.7 N 0 1 0 0 0 1 Oedèmes % 0.0 0.6 0.0 0.0 0.0 0.1

4.2.3. Prévalence de la malnutrition aigue évaluée par le PB Tableau 12: Prévalence de la malnutrition aiguë évaluée par le PB
N Prévalence de l’émaciation (PB < 125 mm) Prévalence de l’émaciation modérée (110 mm =< PB < 125 mm) Prévalence de l’émaciation sévère (110 mm < PB) 68 59 9 % 8.1 % 7.0 % 1.1 %

4.3. Mortalité Tableau 13: Taux de mortalité brute et taux de mortalité chez les enfants En nombre de décès par 10,000 personnes par jour
Taux de mortalité brute (I.C. à 95 %) 0.05 (0.00 – 0.12) Taux de mortalité (0-59 mois) (I.C. à 95 %) 0.00 (0.00 – 0.00)

- 10 -

4.4. Autres résultats Morbidité rétrospective Tableau 14 : Morbidité chez les 6-59 mois
n 840 367 Maladies/Symptômes Diarrhée 48 Toux 153 Fièvre 184 Paludisme confirmé 20 Rougeole 1 Autres 98 Morbidité totale % 43.6 % 13 % 41.7 % 50.1 % 5.4 % 0.3 % 26.7 %

Plus de 40% des enfants ont présenté un symptôme ou une maladie dans les 15 jours précédents l’enquête avec une prédominance de la fièvre et des infections respiratoires aiguës.

Couverture de la vaccination BCG et rougeole La couverture vaccinale de chaque antigène a été calculée par rapport à la population préconisée par le calendrier vaccinal, à savoir vaccination BCG après la naissance et vaccination rougeole à partir de 9 mois. Tableau 15 : Couverture vaccinale
BCG (6-59 mois) n= 840 Oui (n=788) 91.8 % Rougeole (9-59 mois) n= 780 (n=498) 63.8 %

Couverture de la Supplémentation en vitamine A et du déparasitage lors de la SMME La couverture de la supplémentation en vitamine A et du déparasitage a été calculé par rapport à la population cible de la SSME, à savoir administration de la vitamine A de 6 à 59 mois et administration du mébendazole de 12 à 59 mois. Tableau 16 : Supplémentation en vitamine A et déparasitage
Vitamine A (6-59 mois) n = 840 Oui (n= 772) 91.8 % Mébendazole (12-59 mois) n= 727 (n= 651) 89.5 %

- 11 -

5. CONCLUSION La prévalence de la malnutrition aiguë globale a été estimée à 12,1% avec 1,1% de malnutrition sévère ce qui représentait, au moment de l’enquête, environ 855 enfants de 6–59 mois souffrant de malnutrition aiguë exprimée en z-scores (777 cas modérés et 77 cas sévères) répartis dans les 5 communes. La situation nutritionnelle demeure préoccupante au vu de la situation de sécurité alimentaire qui prévalait dans ces communes au moment de l’enquête, à savoir que l’année 2007 a connu plusieurs aléas climatiques qui ont eu un impact négatif sur la sécurité alimentaire des ménages. D’une part, durant le premier trimestre 2007 des pluies abondantes ont entraînées des inondations qui ont réduit les rendements de la récolte principale de riz, vary Vatomandry, qui a normalement lieu en juin et juillet, résultant en une soudure précoce. D’autre part, il y a eu une pluviométrie insuffisante au mois d’août et septembre, durant la période de préparation et de repiquage du riz vary Hosy. Il est donc anticipée que la récolte de contre saison attendue pour le mois de décembre soit inférieure à la « normale » résultant ainsi en une période de soudure prolongée. Les taux de mortalité chez la population générale et chez les enfants de moins de 5 ans de 0,05 et 0,00 décès/10000/jour étaient inférieurs aux seuils d’alerte, respectivement de 1 décès/10000 personnes/jour et 2 décès/10000 enfants/jour. Les autres indicateurs de santé montrent que la morbidité était élevée avec plus de 40% des enfants ayant souffert d’un ou plusieurs symptômes/maladies lors des 2 semaines précédant l’enquête. D’autre part, la couverture vaccinale de la rougeole était basse, avec seulement 64% des enfants de 6-59 mois étant vaccinés, et bien en dessous des recommandations internationales d’une couverture de 90%. Par contre, la couverture de la supplémentation en vitamine A et en mébendazole était élevé avec 90% des enfants ayant bénéficié de la dernière campagne de la SSME d’octobre 2007. Il est à noter que la situation de sécurité alimentaire et nutritionnelle dans les 5 communes du Nord du District de Tolagnaro est similaire à celle des 12 communes du Sud de Vangaindrano enquêtées une semaine plus tôt. La prévalence de la malnutrition aiguë globale était alors estimée à 10,3% (IC : 8.0% -12.6%) avec 1.3% (IC : 0.7% -2.0%) de malnutrition sévère et les tests statistiques montre qu’il n’y a pas de différence statistiquement significative entre les 2 enquêtes. Aussi, les mêmes actions sont préconisées et listées cidessous : Mettre en place des programmes Argent Contre Travail et/ou Vivres Contre Travail afin d’améliorer l’accessibilité des ménages à la nourriture et de prévenir une détérioration de l’état nutritionnel de la population. Etablir une capacité minimum pour le traitement ambulatoire de la malnutrition aiguë dans les 5 communes enquêtées à titre de préparation à l’urgence et dans le cadre de la stratégie d’intégration du traitement de la malnutrition aiguë aux services de santé de routine. S’assurer que les familles des enfants pris en charge pour le traitement de la malnutrition aiguë soient incluses dans les programmes de sécurité alimentaire (ACT ou VCT). Réévaluer la situation de sécurité alimentaire au moment de la récolte de contre saison afin de définir la stratégie d’intervention pour les mois suivants. Refaire une enquête nutritionnelle dans 4 mois afin de suivre l’évolution de la situation nutritionnelle.

- 12 -

Annexe 1 : Liste des grappes tirées
Commune Manantenina FKT Manantenina haut Manantenina Bas Ankarefo Ambalamateza Esama Ankaramamy Manambato Analamary Lapamena Soavary Andriambe Marorohy Beventihazo Marokibo Ampasimena Tanandava Amboahangy Vinanitelo Torondrehy Ambatobe Andanjasakalaha Beharena Ienakara Bas Fenoambany Soamanonga Ankily Masiakena Pop /Fkt 1164 1203 994 1487 275 1466 973 1045 997 820 1434 560 1613 1035 1673 1230 1200 2008 1319 270 778 896 1395 1794 1086 1033 2209 Pop enf<5 ans 210 217 179 268 50 264 175 188 179 148 258 101 290 186 301 221 216 361 237 49 140 161 251 323 195 186 398 Grappes 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18-19 20 21 22 23 24-25 26 27 28 29-30

Analamary Soavary

Ampasimena

Bevoay

- 13 -

Annexe 2 : Anthropométrie
Date : _________________ Région : ________________ ______________________________ Fokontany : _____________________ __________________________ Nom du superviseur : _________________________
Enfant a reçu vitamine A lors de la SSME 0= Non 1 = Oui 9 =NSP Enfant a reçu le mebendazol lors de SSME 0= Non 1 = Oui 9 =NSP

District : ___________________ Grappe numéro : _____________

Commune : Equipe numéro :

No

Ménage no.

Sexe (F/M)

Date de naissance

Age en mois

Poids (kg) ± 100g

Taille (cm) ± 0,1cm

% Poids/Taille 1 < 70 % 2 >=70% et <80% 3 >= 80%

Morbidité dans les 2 dernières semaines
0 = non 1 = diarrhée 2 = toux 3 = fièvre 4 = palu confirmée 5 = rougeole 6 = autres 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6

Vaccination
Enfant a eu vaccin contre Rougeole 0= Non 1 = Oui 9 = NSP 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 Enfant a eu vaccin BCG 0= Non 1 = Oui 9 =NSP

Oedèmes n = Non y = Oui

PB (mm)

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14

F M F M F M F M F M F M F M F M F M F M F M F M F M F M

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2

3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3

n n n n n n n n n n n n n n

y y y y y y y y y y y y y y

0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1

9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9

0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1

9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9

0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1

9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9

14

Annexe 3 : Mortalité par ménage
Région : _____________ Fokontany:_______________ Date: Numéro de ménage_______
Énumérez les Membres du ménage (Inscrivez leur nom)

District:

Commune : _______________

Numéro de grappe:

Numéro d’Equipe:

No

Sexe (F/M)

Age (ans)

Né après le 23 sept 2007 ?

Arrivé dans le ménage depuis 23 sept 2007?

Ont quitté définitivement le ménage depuis le 23 sept 2007?

Cause du décès

A. Combien de personnes constituent le ménage ? Enumérez-les : 1 F M Oui Non Oui Non 2 F M Oui Non Oui Non 3 F M Oui Non Oui Non 4 F M Oui Non Oui Non 5 F M Oui Non Oui Non 6 F M Oui Non Oui Non 7 F M Oui Non Oui Non 8 F M Oui Non Oui Non 9 F M Oui Non Oui Non 10 F M Oui Non Oui Non 11 F M Oui Non Oui Non 12 F M Oui Non Oui Non B. Combien de personnes ont quitté définitivement le ménage depuis le 23 sept 2007? Enumérez-les : 1 F M Oui Non Oui Non 2 F M Oui Non Oui Non 3 F M Oui Non Oui Non 4 F M Oui Non Oui Non C. Y a-t-il eu de décès dans votre ménage depuis le 23 sept 2007? Enumérez-les : 1 F M Oui Non 2 F M Oui Non 3 F M Oui Non Résumé : Membres du ménage – total Membres présents aujourd’hui et âgés de moins de 5 ans Membres présents mais arrivés depuis le 23 sept 2007- total Membres présents mais arrivés depuis le 23 sept 2007et âgés de moins de 5 ans Membres qui ont quitté depuis le 23 sept 2007- total Membres qui ont quitté depuis le 23 sept 2007et âgés de moins de 5 ans Naissances depuis le 23 sept 2007 Décès depuis le 23 sept 2007– total Décès depuis le 23 sept 2007et âgés de moins de 5 ans

15

Annexe 4 : Synthèse mortalité par grappe
Région : ___________ Fokontany:_____________ Date:
Nombre de personnes présentes le jour de l’enquête Total < 5 ans

District: Numéro de grappe:
Nombre de personnes arrivées dans le ménage depuis le 23 sept 2007 (naissances exclues) Total < 5 ans

Commune : ______________ Numéro d’Equipe:
Nombre de personnes parties du ménage depuis le 23 sept 2007 (décès exclus) Total < 5 ans

No

Nombre de Naissances

Nombre de Décès Total < 5 ans

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26

16