Manifeste de la Navigation Tranquille

(Slow Sailing) 1.- L’important ce n’est pas le bateau mais le rapport que tu établis avec lui et la mer. Peu importe sa longueur, son prix ou son équipement ; peu importe que ce soit un canot à rame ou un grand yacht ; ce qui compte, c’est de le considérer non pas comme un objet quelconque faisant partie de tous ceux que tu possèdes mais comme un compagnon de voyage qui peut procurer plaisir, expériences inoubliables, une connaissance de la mer et, surtout, de toi-même. 2.- Séjourne à bord, même si ce n’est qu’amarré au port. Qu’il devienne une partie de ton espace vital. Travaille sur ton bateau, retouche-le, de façon à ce qu’une partie de ton bateau devienne ton oeuvre, et qu’une partie de ton oeuvre soit en rapport avec ton bateau. Cela établira des liens plus solides entre ton bateau et toi. 3.- Lorsque tu navigues ne sois pas pressé. Pars sans penser à l’heure du retour, comme si tu partais faire un long voyage. Oublie ta montre et laisse le soleil te guider. Si tu élimines la vitesse et le temps de l’équation, il ne reste que l’espace : la mer. 4.- Pars naviguer sans cap précis, sans destination. Navigue, simplement ; laisse-toi porter par le vent et la mer. Ne pense pas aux milles parcourus ni à ceux qu’il reste à faire. Tu ne vas nulle part. Uniquement navigue et jouis du moment. 5.- Oublie l’électronique et navigue à l’ancienne. Apprend à ne pas dépendre des instruments. Combien y a-t-il de temps que tu ne prends pas un relèvement ou la hauteur d’un astre ? Marque ta position et trace le cap sur une carte en papier. Oublie les penons ; sens le vent sur ton visage et sur ta nuque. Apprend l’art de naviguer : c’est lui qui caractérise les vrais marins. 6.- Coupe le cellulaire, la radio, l’appareil de musique. Coupe pendant un certain temps les liens qui t’unissent à la terre. Silence ! Écoute la rumeur de la mer : la vague d’étrave, le battement de la voile, l’haleine du vent. 7.- Ne t’agrippe pas à la barre ou à la roue. Cède le gouvernail à un membre de l’équipage et laisse-toi porter. Combien y a-t-il de temps que tu ne t’allonges plus sur le pont ou que tu ne t’assieds plus à l’étrave, pieds pendants ? Si tu es seul, amarre la barre, équilibre le bateau avec les voiles et laisse-toi mener. Fais confiance à l’équipage et à ton bateau. 8.- Rédige un journal de bord. Note les détails de tes sorties et les sensations que tu éprouves. Tu conserveras ainsi les émotions de chaque sortie et tu pourras les revivre plus tard. Partage ces expériences et ces émotions avec d’autres personnes à travers un blog ou comme tu voudras. 9.- Si tu aimes faire des régates, ne les fais jamais en pensant au prix, mais parce que c’est par la compétition que tu apprends à mieux connaître la mer, ton bateau et toimême. Il n’y a pas de prix plus stimulant que cet apprentissage. 10.- N’abandonne pas ton bateau, il ne le ferait jamais. 11.- Contemple la mer un instant tous les jours, imprègne-toi de son énergie et emmène-la là où tu ailles.