You are on page 1of 4

TD : L E SYSTEME ENDOMEMBRANAIRE

INTRODUCTION:
Le système endomembranaire caractérise les cellules eucaryotes. C'est un ensemble de cavités
intracellulaires commmuniquant entre elles et avec le milieu extérrieur.
Il regroupe principalement:

I.LE RETICULUM ENDOPLASMIQUE

Le réticulum endoplasmique (RE) correspond à un ensemble de cavités ou citernes, de canalicules


ou vésicules. Les citernes peuvent être pourvues de ribosom es c'est l'ergastoplasme ou le réticulum
endoplasmique rugueux dit encore réticulum endoplasmique granulaire (REG) ; ou dépourvues de
ribosomes il s'agit alors du réticulum endoplasmique lisse (REL) nommé également réticulum
agranulaire.
FONCTIONS: a.Fonctions spécifiques au REG
1-Synthèse et translocation de protéines sécrétées, membranaires et résiddentes des vésicules, ces
protéines sont synthétisées par les ribosomes du RE et vont pour cela faire appel au peptide signal.

2-Glycosylation et acquisition de la configuration définitive:


A ce niveau il existe deux types de glycosylation :
La N glycosylation est la plus fréquente
Le dolichol est un acide gras synthétisé dans le cytoplasme. Il s’insère dans la membrane du RE sur
lequel vont se greffer une arborisation de 14 résidus sucrés : 2 "N-acétylglucosamines", 9 "mannoses"
et 3 "glucoses". Le polysaccharide est transféré par une "glycosyl transférase" sur l’acide aminé
Asparagine de la chaine polypeptidique.
*Le RE est aussi responsable de la C-
glycosylation : adjonction d'un mannose sur tryptophane
b. Fonctions du RE lisse:
– Synthèse des phospholipides membranaires et cytosoliques.
–Synthèse de cholestérol, d’hormones stéroïdiennes.
– Stockage et libération du calcium.
– Détoxification : intéresse surtout des molécules liposolubles .
II.L'APPAREIL DE GOLGI

L’appareil de Golgi est une organite cellulaire polymorphe constitué d’un ou plusieurs
dictyosomes.
Un dictyosome est un ensemble de vésicules et de saccules aplatis organisés comme une
pile d’assiettes.
Chaque dictyosome est entouré de vésicules qui assurent la communication entre ses
différents saccules et aussi entre l’appareil de Golgi et le reste du système endomembranaire
ou la membrane plasmique.

Fonctions de l’appareil de Golgi:


1-La O-glycosylation :
Elle se déroule dans l’appareil de golgi, plus exactement dans les saccules médians et trans.
Dans cette glycosylation, la chaîne glycosylée est transférée sur l’oxygène
porté par l’acide aminé sérine ou thréonine de la protéine par une « o-glycosyl-transférase ».
2- Emballage des produits sécrétés :
Les protéines synthétisées dans le RE cheminent dans l’appareil de Golgi, grâce aux vésicules de
transition. Elles pénètrent dans l’appareil de Golgi par la face Cis (CGN) , transitent par les
saccules médians et gagnent les saccules trans. Elles sont ensuite emballées dans des vésicules de
sécrétion.
3- La phosphorylation : «indispensable à la maturation des glycoprotéines enzymatiques solubles des
lysosomes »
Elle se déroule dans les saccules Cis de l’appareil de Golgi et se produit en deux étapes : 1.une "N-
acetyl-glucosamine phosphotransférase" accroche le N-acetyl-glucosamine-phosphate sur le carbone 6
du résidu mannose de la glycoprotéine.
2.une deuxième enzyme entre en jeu, la "N-acétyl-glucosamine phospho-glucosidase"

libère le "N-acétyl-glucosamine" et laisse le phosphate lié au carbone 6 du mannose de la


glycoprotéine.
4- La sulfatation :
Les protéines sécrétées sont fréquemment sulfatées.
Le groupement "SO4-- "est ajouté soit à des résidus tyrosines soit à des chaînes glycosylées issues de
la N-glycosylation grâce à une "sulfotransférase".
* Apres (glycosylation, sulfatation, clivage de précurseurs…), l’appareil de Golgi les trie puis les
exporte vers d’autres compartiments(membrane plasmique, endosomes, lysosomes…) ou vers le
milieu extracellulaire (sécrétion), par exocytose.
III. Les endosomes

Les endosomes ont plusieurs origines. Ils proviennent :


a. des vésicules d’endocytose issues de la membrane plasmique. Ces vésicules sont lisses ou revêtues
de clathrine(La clathrine est une protéine structurelle, constituant l’enveloppe de certaines vésicules) et
de cavéoline (une famille de protéines membranaires) et transportent des molécules prélevées dans le
milieu extracellulaire.
b.des vésicules de transport ayant bourgeonné du Golgi trans et du TGN (trans golgi network).
Elles leur apportent notamment des hydrolases acides et des pompes à protons (ATPase H+).
Grâce à cet apport, les endosomes se transforment progressivement en lysosomes.
Le matériel membranaire et soluble des endosomes est transporté vers les lysosomes avec lesquels il
peut fusionner.
*On distingue deux classes d’endosomes en fonction de leur pH :
a. Les endosomes précoces sont directement alimentés par l’endocytose. Ils présentent un pH proche
de celui du milieu extracellulaire (7,4).
b. Les endosomes tardifs présentent un pH plus acide (6,5) intermédiaire entre le pH des endosomes
précoces et celui des lysosomes (5).

IV.LES LYSOSOMES

Compartiment de morphologie très hétérogène, de pH acide (pH 5) et contenant de nombreuses


hydrolases acides (car actives uniquement à pH acide).
Les hydrolases acides sont des enzymes capables d’hydrolyser l’ensemble des familles de molécules
biologiques.
• On distingue ainsi :
des nucléases(dégradent ADN, ARN) ; des protéases (dégradent protéines) ;
des glycosidases (dégradent les glucides), des phosphatases (coupent les phosphates),des lipases
(dégradent les lipides), des sulfatases (coupent les groupements sulfates), etc.
*Les lysosomes sont présents dans toutes les cellules eucaryotes à l’exception des hématies.
Fonctions des lysosomes:
Les lysosomes ont pour fonction d’effectuer la digestion intracellulaire.
Les molécules à digérer dans les lysosomes y arrivent par quatre voies:
1-L’endocytose.
2-La phagocytose.
3-L’entrée directe depuis le cytosol.
4-L’autophagie.