You are on page 1of 123

Antennes

Fethi Choubani , Professeur à Sup’Com


GSM: (+216)98602578/23885264
Fixe : (+216) 71 857 000
Fax : +216 71 856 829
E-mail: fethi.choubani@supcom.tn
1
Choubani/Sup'Com_2019 Antennes
Plan Général

 Généralités (Lois EM, Rayonnement, Types, doublet de Hertz)

 Caractéristiques des Antennes

 Bilan de liaison/Equation de Friis


 Antennes filaires: Dipôle demi-onde, autres antennes filaires

 Alignements et Réseaux d’antennes

 Ouvertures rayonnantes (Rectangulaire, Circulaire)

 Autres antennes

2
Choubani/Sup'Com Antennes
Lois de l’Electromagnétisme

Antennes 3
Choubani/Sup'Com_2019
Principe et Mécanismes de
Rayonnement

4
Choubani/Sup'Com Antennes
Mise en évidence de la
Propagation et du Rayonnement

Montage de Hertz
5
Choubani/Sup'Com Antennes
Mise en évidence de la
Propagation et du Rayonnement

Montage de Tesla

6
Choubani/Sup'Com Antennes
Mécanismes de Rayonnement

Propagation : Lignes de champs électrique Détachement des lignes de champs E

7
Choubani/Sup'Com Antennes
Distribution du courant

Ligne de transmission bifilaire Dipôle linéaire

8
Choubani/Sup'Com Antennes
Construction d’un dipôle demi-onde

9
Choubani/Sup'Com Antennes
Onde en espace libre
Antenne demi-onde

10
Choubani/Sup'Com Antennes
Visite Guidée
TYPES D’ANTENNES

Doublets, antenne fouet,..

-Gain Faible

-Omnidirectionnelle

11
Choubani/Sup'Com Antennes
TYPES D’ANTENNES

ANTENNE TROMBONE

ANTENNE DELTA

ANTENNE GROUND-PLANE

12
Choubani/Sup'Com Antennes
TYPES D’ANTENNES

Monopole quart d’onde avec


Plan de masse (144 MHz)

 Vertical

 Principe des images

 Carrosse de la voiture = GND

 Zin ~ 36.6 ohms

13
Choubani/Sup'Com Antennes
TYPES D’ANTENNES
Antenne pour Emetteur AM: tour, pylone

Meshing de la masse à la base

14
Choubani/Sup'Com Antennes
TYPES D’ANTENNES
Antennes Boucles
-petites devant 
-Récepteurs AM
- recherche de direction;bidirectionnelle;…

15
Choubani/Sup'Com Antennes
TYPES D’ANTENNES

Antenne Hélicoidale : polarisation circulaire

16
Choubani/Sup'Com Antennes
TYPES D’ANTENNES

Discône Antenne:

très large bande :25 à 1300 MHz

17
Choubani/Sup'Com Antennes
TYPES D’ANTENNES

Antenne Tourniquet

-2dipôles horizontaux à 90°

-Déphasage de 90°

- Polarisation H

- Omdirectionnelle

18
Choubani/Sup'Com Antennes
TYPES D’ANTENNES

Antenne Yagi

-Pilote : dipôle simple ou replié


- Réflecteur de différentes formes
- Plusieurs directeurs

 x'

Réflecteur Pilote Directeurs

19
Choubani/Sup'Com Antennes
TYPES D’ANTENNES

cornet conique cornet sectoral

Ouvertures Rayonnnantes: Cornets,..

20
Choubani/Sup'Com Antennes
TYPES D’ANTENNES

Standard
Shielded
Parabolic
Antenna
Antenna

Ouvertures Rayonnnantes
Paraboloïdes

Focal Plane
Antenna GRID Antenna

21
Choubani/Sup'Com Antennes
TYPES D’ANTENNES

Antennes imprimées
Simple réseau

22
Choubani/Sup'Com Antennes
TYPES D’ANTENNES

arbre Tapis de Sierpinski

Antennes fractales
Filaires microbande

23
Choubani/Sup'Com Antennes
A retenir: Classification

- Filaires

- Ouvertures

- Microbandes

+ AUTRES ALIGNEMENTS ET RESEAUX

24
Choubani/Sup'Com Antennes
Doublet de Hertz

+q

i
E,H

-q
Doublet de Hertz expérimenté après Maxwell

25
Choubani/Sup'Com Antennes
DOUBLET DE HERTZ

 Fil rectiligne
 longueur h très inférieure à la longueur d'onde
 Courant d’alimentation constant.

 Antenne élémentaire = Source de référence


 Calcul des antennes filaires

   équation de conservation de l' électricité 


 
divJ    0   i  dq 
t  
 
I
dt
dJ  h
z
h    z   J 0
Au voisinage de
2 dz  2 I0
O
 h  h z
Nous avons donc:    z   I 0  j  q  z    0
 2  2 h

26
Choubani/Sup'Com Antennes
DOUBLET DE HERTZ

   e  jkr
A
4  I
r
  e  jkr  
Soit : A  I0 h z  Az z
4 r
z

 r

A  ( Az cos  ,  Az sin  ,0 )

h I0 y

27
Choubani/Sup'Com Antennes
DOUBLET DE HERTZ

Hr  0 H  0
1  1  e  jkr  
H 
4
I 0 h jk  
 r r
sin 
 B  rot A
   
E   jA  gradV  divA  j V  0
 2 2 jk k 2 
  3  2   cos
cos  r r r 
  e  jkr j 
I 0 he jkr  1  jkr  2 sin 
1 1
E   j I 0h  sin  
4 r  4 r r
0
0

28
Choubani/Sup'Com Antennes
DOUBLET DE HERTZ

En champ lointain:

 e  jkr k e  jkr
E  E  j I0 h sin  H  H  j I0 h sin 
4 r 4 r

Formule Pratique:

I0 h
E  60  sin 
r
plan  /2

  C.sin
29
Choubani/Sup'Com Antennes
DOUBLET DE HERTZ

Orientation des champs: z


H dans le plan parallèle Er

 E
E dans un plan méridien y
E

30
Choubani/Sup'Com Antennes
DOUBLET DE HERTZ

E dans l’espace:   E  ,   r cte

  C.sin

plan  /2

31
Choubani/Sup'Com Antennes
 Généralités
 Rappel sur les lois d’électromagnétisme
 Principe et Mécanismes de Rayonnement
 Types d’antennes
 Doublet de Hertz

 Caractéristiques des Antennes


• Diagramme de Rayonnement
• Ouverture à mi-puissance
• Lobes secondaires
• Résistance de Rayonnement
• Impédance d’entrée
• Directivité et Gain
• Polarisation

 Bilan de liaison/Equation de Friis

32
Choubani/Sup'Com Antennes
Caractéristiques des Antennes

33
Choubani/Sup'Com Antennes
Rôle de l’antenne
Définition:
L’antenne d’émission assure le transfert de l’énergie électromagnétique
fournie par le dispositif d’émission (propagation guidée) en énergie
électromagnétique rayonnée en espace libre.

L’antenne de réception assure le transfert de l’énergie électromagnétique


Incidente (onde plane en espace libre) en énergie électromagnétique guidée
vers un dispositif de réception.

Ce transfert est conditionné par différents paramètres:

- La bande de fréquence de fonctionnement


- La capacité de l’antenne à privilégier des zones de l’espace (Directivité)
- La conservation les caractéristiques vectorielles du champ (polarisation)
- Les pertes diverses

34
Choubani/Sup'Com Antennes
Bandes et Applications
Bandes de Quelques Utilisations
Fréquences
VLF, LF, MF, HF Communications, Radio, navigation

VHF(30-300MHz) Radiodiffusion-Communications

UHF(0,3-1GHz) Radiodiffusion-Communications

L(1-2GHz) Communications avec les mobiles

S(2-3,4GHz) Liaisons intersatellites

C(3,7-7,2GHz) Télécommunications civiles

X(7,2-10,5GHz) Télécommunications militaires

Ku(10,5-18GHz) Télécommunications militaires-DBS-Intersatellites

Ka (18-40GHz) Télécommunications civiles et militaires

V(40-75GHz), W(75-110GHz), mm(110-300GHz)

35
Choubani/Sup'Com Antennes
Diagramme de Rayonnement

Définition:
Le diagramme de Rayonnement est La représentation du champ E (ou H)
ou le plus souvent de la puissance en fonction des angles de déviation  et
 à distance constante.

Détermination/Calcul:

Puissance rayonnée dans la direction OM P ,  


 une direction où cette fonction est max Pmax  P 0 ,  0 
P  ,  
Le diagramme de rayonnement : r  ,   
Pmax

36
Choubani/Sup'Com Antennes
Diagramme de Rayonnement en 3-D

La représentation en trois dimensions est fastidieuse

37
Choubani/Sup'Com Antennes
Diagramme de Rayonnement en coupe

Représentations par des coupes dans les plans


orthogonaux. ex: le plan vertical et le plan horizontal
ou encore les plans E et H.
38
Choubani/Sup'Com Antennes
Diagramme polaire/Ouverture à mi-puissance

39
Choubani/Sup'Com Antennes
Diagramme linéaire/Ouverture et Lobes

40
Choubani/Sup'Com Antennes
Exemples de diagrammes de rayonnement

41
Choubani/Sup'Com Antennes
Exemples de diagrammes

42
Choubani/Sup'Com Antennes
Zones de Rayonnement

43
Choubani/Sup'Com Antennes
Zones de Rayonnement

I. Zone de champ proche réactif (Zone de Rayleigh)

Les champs E et H sont en quadrature de phase; donc l’impédance d’onde est réactive
et l’énergie est stockée au voisinage de l’antenne

II. Zone de champ proche rayonnant (Zone de Fresnel)

Les champs sont principalement en phase mais ne présentent pas de fronts d’onde
sphériques; donc le diagramme varie avec la distance. C’est la région où sont effectuées
les mesures en champs proches .

III. Champ lointain (Zone de Fraunhofer)


e  jkr
Les champs E et H sont en phase et montrent des fronts d’onde sphériques ( ),
le diagramme ne varie donc pas en fonction de la distance . r
L’impédance d’onde est réelle et la puissance réelle est propagative

44
Choubani/Sup'Com Antennes
Diagrammes dans les différentes zones

45
Choubani/Sup'Com Antennes
Radian(rd) et Stéradian(sr)

C  2r d  dA
r2
C 2r 0  
rad   r 2 sin dd
r r d  0    2
r2
rads  2r d  sin dd

46
Choubani/Sup'Com Antennes
Densité de Puissance surfacique
Densité de puissance par unité d’angle solide
Densité de puissance par unité d’angle solide ou encore
intensité de rayonnement: P(,) en Watts/stéradian

Densité surfacique de puissance: p en Watts/ m²

Source ponctuelle Isotrope: rayonne uniformément son énergie dans toutes les directions
De l’espace. Elle n’a qu’une existence théorique. C’est une antenne fictive.

Pt Pt
p1  W / stéradian p2  W/m 2
4 4 R 2

Densité de puissance par Densité surfacique


unité d’angle solide de puissance
47
Choubani/Sup'Com Antennes
Source ponctuelle isotrope

 Déphasage du champ sur une sphère:


2R
0

 kR E = E e  jkr 
La sphère = une surface équiphase
L’onde émanant de la source ponctuelle est sphérique.

POYNTING  E sur la sphère de rayon

2
1 E 60 Pt
p2  E  V /m
2 120 Soit
R
48
Choubani/Sup'Com Antennes
Résistance de Rayonnement
 1   * 1 k sin  2

Densité de Puissance Rayonnée P EH  * 2
I I h r
= Flux de Poynting 2 2 4 2 0 0
r 2

2 
Puissance totale rayonnée: W   PdS     sindd
Pr 2

S 0 0

La résistance équivalente qui absorberait la même puissance s’appelle:


La résistance de rayonnement de l’antenne (assimilable à une résistance ohmique)

Pt
R0  2 Avec: Pt= puissance rayonnée
I0= courant max(ventre)
I0
Pmax 4
R0  2
I0  r  ,  d
0
En fonction du diagramme

49
Choubani/Sup'Com Antennes
Résistance de rayonnement d’un doublet

Champ rayonné par un doublet de Hertz:

I0 h
E  60  sin 
r
Puissance totale rayonnée:

2  2
* h 
W   PdS    Pr sin dd  40I 0 I 0    2
2

S  0  0 

Résistance de rayonnement:
2
1 h
W R0 I 0 I 0*  R0  80 2  
2 

50
Choubani/Sup'Com Antennes
Impédance d’entrée

Zin= Rin + jXin

Rin=Rr + RL ;

RL est la résistance Joule

Xin=0 pour antenne accordée

Très important :
-Adaptation
- Ligne d’alimentation (feeder)

51
Choubani/Sup'Com Antennes
Impédance du dipôle

Inductive antenna

Parallel resonances

Capacitive antenna
Serial resonances

Half-wavelength : Z=73+j42 ohms

Choubani/Sup'Com Antennes
Directivité
 Définition: La directivité est la mesure de la manière dont l’antenne
concentre son rayonnement dans une partie de l’espace.

P  ,   P  ,  
D  ,    D  ,    4
P1 Pt
4P ,  
D ,   
4
Pt   P ,  d 4
0
 P ,  d
0

Directivité D dans la direction du maximum de rayonnement

4Pmax 4Pmax 4
D 4
 4
 4

0
P( ,  )d 
0
Pmax r ( ,  )d 
0
r ( ,  )d

53
Choubani/Sup'Com Antennes
Efficacité des antennes
t   rcd
Z in  Z c
in 
Z in  Z c
 r  1  in
2

  c d  efficacitéde rayonnement


t  efficacité totale
 r  efficacité de réflexion
c  efficacité de conduction
 d  efficacité du diélectrique
54
Choubani/Sup'Com Antennes
Gain de l’antenne

Gain = Directivité avec pertes

Pt
 Pt= Ptransmise
Pa=Palimentation
Pa
4P ,   4
G  ,     D ,   G 4
Pa 0
r ( ,  )d

55
Choubani/Sup'Com Antennes
EXERCICE

Q: En supposant que le diagramme de Rayonnement


soit de révolution autour de Oz, simplifier
l’expression de son gain.

4 4
R: G 4
 2 
 0
r ( ,  )d 
0
d   ( ) sin d
0

4 2
G 
 
2   ( ) sin d   ( ) sin d
0 0

 est le rendement de l’antenne

56
Choubani/Sup'Com Antennes
Application à un doublet

r  ,     ( )  sin  2
 1 z

2 2
G 
 
( = 1)
0
 ( )d 
0
sin 2  sind

2 3
G    1.76 dB
4 2
3
Gdoublet  1.76 dB / source isotrope
57
Choubani/Sup'Com Antennes
Influence d’un plan conducteur

A  Polarisations
 V: source et image en phase
d=H
 H : source et Image en opposition
O
d=H

Plan conducteur infini (plusieurs )


Le sol n'est pas parfait
La phase du  n'est pas rigoureusement 0° ou 180°
( dépend de la nature du sol et de la fréquence)

58
Choubani/Sup'Com Antennes
Polarisation

1. Rectiligne

2. Circulaire

a. Droite (CW:Clock Wise, RH:Right Hand)

b. Gauche (CCW: Counter Clock Wise, LH)

3. Elliptique

a. Droite (CW, RH)

b. Gauche (CCW, LH)

59
Choubani/Sup'Com Antennes
Polarisation Circulaire

60
Choubani/Sup'Com Antennes
Polarisation elliptique

61
Choubani/Sup'Com Antennes
Détermination de la Polarisation

 

E(x, y, z)  a x E x 0  a y E y 0 e j e jkz

E (x, y, z; t)  Re E(x, y, z)e jt 
 
 Rea x E x 0  a y E y 0 e j e jkz e jt 
 

I. Polarisation rectiligne: II. Polarisation Circulaire:


1. Ex00, Ey0=0 1. Ex0 = Ey0

2. Ex0=0, Ey0  0 =(1/2+n), n=0,1,2,…

3. Ex00, Ey0  0 : + Clockwise (RH)

=n, n=0,1,2,… - Counterclockwise(LH

62
Choubani/Sup'Com Antennes
Détermination de la Polarisation
II. Polarisation Elliptique:

A. Ex0  Ey0 ,   n, n=0,1,2,…

B. Ex0 =Ey0 ,   (1/2+n), n=0,1,2,…

Majoraxis OA
AR   , 1  AR  
MinorAxis OB

1
1  
 
1
OA   E x20  E y20  E x40  E y40  2 E x20 E y20 cos2  
2
2

2  
  2Ex0 E y 0 

1
 tan 1  2 cos 
 E x 0  E y 0
2
1
2 2 
1  
 
1
OB    E x20  E y20  E x40  E y40  2 E x20 E y20 cos2  
2
2

2  

63
Choubani/Sup'Com Antennes
Facteur de Pertes de Polarisation
Polarization Loss Factor (PLF):
  2
PLF   w . a  cos
2

0  PLF  1
  2  
PLF (dB)  10 log  w . a  20 log  w . a
   PLF  0

Efficacité de Polarisation
(Polarization mismatch or Loss Factor):

2
l e E inc
pe  2 2
l e E inc
le  longueur vectorielleeffective de l' antenne
E inc  Champ électriqueincident

64
Choubani/Sup'Com Antennes
Calcul de PLF
Exemple1: Exemple2:
 
Ewi  ax E0 ( x, y )e  jkz
   
  Ea  (a  ja ) E (r ,  ,  )
Ea  (ax  a y ) E (r , ,  )e  jkz

Solution: Solution:
   
  a  ja  a  ja
   Ea  2 E (r , ,  ) a 
Ewi  a x E0 ( x, y )e  jkz  w  ax 2 2
     
 ax  a y  ax  a y Ea   a 2 E ( r ,  ,  )
Ea  2 E (r , ,  ) a 
2 2
  CW: CW:
  2  ax  a y
2

PLF   w . a  a x .  
   a  ja
2
 a  ja w 
1 a  2
PLF   3dB 2
2
    2
  2  a  ja  a  ja 
PLF   w . a    
 2  2 
11
2

PLF   1  0dB
2

65
Choubani/Sup'Com Antennes
PLF pour différents scénarios

66
Choubani/Sup'Com Antennes
Antenne en mode Transmision

67
Choubani/Sup'Com Antennes
Antenne en mode Transmision
Z G  Rg  jX g Puissance Rayonnée par l’antenne:
Z A  RA  jX A 1 2
Pr  I g Rr
 ( RL  Rr )  jX A 2
Vg Vg Vg
Ig    Puissance dissipée par l’antenne:
Zt ZG  Z A ( Rg  RL  Rr )  j X A  X g 
1 2
Ig 
Vg PL  I g RL
( Rg  RL  Rr ) 2  X A  X g 
2 2
Puissance dissipée par le générateur
En conclusion, à l’adaptation : 1 2
-La moitié de la puissance est Pg  I g Rg
2
dissipée en chaleur par Rg (la
Puissance maximale délivrée par le
résistance interne du générateur), générateur (à l’adaptation)
2
*
V V
Soit: 1 Ps  g 1 1 1
Ps  Vg I g*  Vg
g

2 8 Rr  RL 2 2 2( Rr  RL )
-L’autre moitié est délivrée à Vg
2
1
l’antenne pour le rayonnement et la 
4 Rr  RL
dissipation
68
Choubani/Sup'Com Antennes
Antenne en mode Réception

69
Choubani/Sup'Com Antennes
Cornet en mode Réception

70
Choubani/Sup'Com Antennes
Efficacité de l’antenne
Puissance Rayonnée par l' antenne 1 l
 RL  RDC  (Courant Continu)
Puissance délivrée à l' antenne  A
l l 
1 2 RL  RHF  Rs  (Courant HF)
I g Rr P P 2
 2
1 2 1 2 P: Périmètre
I g Rr  I g RL
2 2 l: Longueur du fil
Rr A: section

Rr  RL Rs : Résistance de surface
: conductivité (S/m)

Exemple:
Puissance Rayonnée par l' antenne l=/2 donc, Rr=73 
 Résonance (XA==0) à f=100MHz
Puissance délivrée à l' antenne
Rr =5.7107 S/m; b=3.10-4 

Rr  RL 
v
 3m , l

 1 .5 m
73 f 2
 C  2b  6 10 4  , Rhf  0.698
73  0.349
 0.9952  1
Puisque l  , RL  Rhf  0.348
2 2
 (dB)  0.02
71
Choubani/Sup'Com Antennes
Longueur (Hauteur) Effective
La longueur (ou hauteur) effective est une longueur équivalente pour une antenne
(ouverture ou élément linéaire) qui est analogue à la surface effective/équivalente.
Elle est utilisée pour déterminer la tension induite aux bornes de l’antenne quand une onde
la heurte. Elle est liée au champ lointain rayonnée par une antenne alimentée par Iin :
 
E  a E  a E
a

kIin  jkr
  j e le( ,  )
4r

VT  Voc   E dl  E .le( ,  )
i i
c

Voc max   E dl  E .le( ,  )


i i
VT max c max

Voc  E .le( ,  )
i

Avec : Voc : La tension induite par l' onde


incidente aux bornes de l' antenne
i
E : le champ électriqueincident
le : la longueur effective (vectorielle)

72
Choubani/Sup'Com Antennes
Surface effective
La notion de surface effective ou ouverture équivalente de l’antenne s’emploie lorsque
l’antenne est dans le mode de réception. C’est la surface effective d’absorption d’une onde
plane incidente sur l’antenne:
2
PT RT I T
Ae  
Wi Wi
VT  
2
RT
  
2Wi  Rr  RL  RT 2   X r  X T 2 

A l’adaptation (Transfert optimum de puissance):

 
2
VT RT
Aem   
8Wi  Rr  RL 2 
2
VT  1 
  
8Wi  Rr  RL  

73
Choubani/Sup'Com Antennes
Surface effective
Exercice préliminaire
Une onde plane est incidente sur un doublet court et sans pertes (l<<).
Trouver la surface effective maximale Aem en fonction de la résistance de rayonnement:
 l 
2

Rr  80 

On suppose que le champ incident est polarisé linéairement selon l’axe du doublet.
2
VT 1
Pour RL=0 : Aem 
8Wi Rr
Puisque le doublet est court, le courant induit est considéré constant et de phase uniforme.

La tension induite est donc: VT  E.l E2


Pour une onde plane, la densité surfacique de puissance est donnée par: Wi 
Où  est l’impédance intrinsèque du milieu (120 Ω pour l’espace libre). 2
2
El 32
Aem  
 E   l  8
2 2 2
8  80 2 
 2   
74
Choubani/Sup'Com Antennes
Principe de Réciprocité
Surface effective maximale
Directivité maximale

2 Antennes , une émettrice et une réceptrice alternativement , pour déterminer la surface


équivalente maximale et pour préparer le calcul du bilan de liaison.

75
Choubani/Sup'Com Antennes
Surface effective maximale
Directivité maximale
Si l’antenne n°1 est isotrope, sa densité de puissance rayonnée à la distance R serait:
Pt
W0  où Pt est la puissance maximale rayonnée
4R 2

Pt
La densité rayonnée par l’antenne 1 est donc: Wt  Dt
4R 2

La puissance reçue par l’antenne 2 et transférée à la charge devient:


Pt Dt Ar
Pr  Wt . Ar  ou encore :
4R 2

Dt Ar 
Pr
Pt
4R 2 

Si l’antenne 2 est utilisée comme émettrice, l’antenne 1 comme réceptrice et le milieu est
linéaire, passif et isotrope , on peut écrire:

Dr At 
Pr
Pt

4R 2  
Dt Dr
At

Ar

76
Choubani/Sup'Com Antennes
Surface effective maximale
Directivité maximale
Pour les valeurs maximales de surfaces effectives Atm et Arm ainsi que les valeurs
maximales de directivités Dtm et Drm des antennes 1 et 2 , on peut écrire:

D0t D0 r

Atm Arm
Arm
Si l’antenne 1 est isotrope (D0t=1) alors Atm  montre que la surface équivalente
D0 r
d’une source isotrope est égale au rapport de la surface équivalente par la directivité
maximale de n’importe quelle autre antenne.

32
Par exemple pour doublet infinitésimal: A  rm  8 
A 2

D0 r 1.5 4
tm

Ae
Pour toutes les antennes, nous pourrons écrite: D  4
2
77
Choubani/Sup'Com Antennes
Bilan de liaison
Equation de FRIIS

La densité de puissance rayonnée dans la direction (t ,t) est donnée en fonction du gain,
Pt Gt  t , t  Pt Dt  t , t 
de la directivité et de l’efficacité de l’antenne par: Wt   
4R 2 4R 2
tr

Or , puisque la surface équivalente de réception est liée à sa directivité et efficacité par:

2
Ar   re Dr  t , t .
4

78
Choubani/Sup'Com Antennes
Bilan de liaison
Equation de FRIIS
La puissance reçue par l’antenne de réception est donnée par:
2
Pr   re Dr  r , r  Wt
4
 
t . r
2

 tr re2 Dt  t , t Dr  r , r Pt


4R 2
Ou en forme plus générale:

 1      
2
 
 Dt  t , t Dr  r , r  t . r
Pr
 t r 1  t
2 2 2

 4R 
r
Pt
Pour des antennes adaptées en réflexion et en polarisation , alignées pour un maximum de
rayonnement et de réception:

Pr   
2

  G0t G0 r (Equation de Friis)


Pt  4R 

79
Choubani/Sup'Com Antennes
Température de l’antenne
Facteur de mérite Gr/T
Pour les liaisons longue distance, les signaux reçus sont très faibles. Du côté réception, le
rapport C/N doit être considéré.
- C: puissance porteuse modulée à l’entrée récepteur (W)
- N: densité spectrale de bruit à l’entrée récepteur (W/Hz)

Vue de l’antenne C/N dépend du facteur de mérite Gr/T


- Gr : gain de l’antenne de réception TA  1 
- T: Température de bruit à l’entrée du récepteur, donnée par: T  
 1  TF  TR
L F L F 
TR  FR  1T0 : Température de bruit effective à l' entrée du récepteur
TF : Température du " feeder"
LF : Pertes" feeder"
1
TA 
4  g

d (u )T (u )d : Température de bruit antenne

T (u ) : Température du bruit dans la direction u


(Terre  290K et espace  5K pour le zénith et 150K pour l' horizon)
80
Choubani/Sup'Com Antennes
Antennes: Plan Partie II

♦ Antennes filaires: Dipôle demi-onde

♦ Autres antennes filaires

♦ Alignements et Réseaux

♦ Ouvertures rayonnantes
* ouverture rectangulaire
* ouverture circulaire

♦ Autres antennes
Choubani/Sup'Com Antennes 81
DIPOLE DEMI-ONDE

Les dipôles= demi-onde ou onde entière

A B A B

   

Dipôle demi-onde Dipôle onde entière

z
M

' r'

I  z   I sin k l  z 
r
Idz

m
2l

Choubani/Sup'Com Antennes 82
Calcul du Champ Rayonné par un dipôle
 e
jkr
Q: Champ E rayonné par un doublet de Hertz: E  j Idzsin
4 r
z M
1°) Soit un dipôle demi-onde en rayonnement lointain
' r'
r très grand devant l:
r
 
' Idz

1 1

l
'
r r 2
 jkr '   jkr  jkz cos

l=
2

Montrer que:
E  j60 I0

cos  cos
2

r sin

I0 est la valeur maximale du courant dans le dipôle.

Choubani/Sup'Com Antennes 83
Dipôle (Suite)
2°) Déterminer la Résistance de rayonnement et le Gain ?
x
sin t
Si( x)   dt (Sinus intégral de x)
0 t

cos t
Ci( x)    dt (Cosinus inté gral dex)
x t
x
1  cos t
Ci(x) = Lnx +    dt
0 t
  0.577  Constante d' EULER

3°) En utilisant le Principe de X des diagrammes: déduire le diagramme


de rayonnement d’une antenne onde entière.

4°) Tracer graphiquement les diagrammes (/2 et ). Commenter.

Choubani/Sup'Com Antennes 84
Résultats: Diagramme de Rayonnement

 
cos cos 
 ( )  2 
sin 

Choubani/Sup'Com Antennes 85
Résultats: Rr, Zin, G

Résistance de Rayonnement R=73


(normalisation à Zc=75Ω)
2L
Impédance d’entrée (Rr+jX) 73. 2  j 42. 5  j 2 Z0 cot g
L = longueur de chaque brin 

 Effet du rayon des brins

 Effet de la proximité du sol

Gain G=2.15dB par rapport à une source isotrope

(Le Dipôle est supposé sans pertes)

Choubani/Sup'Com Antennes 86
Principe du Dipôle replié
C
A B
I
C A B C
A B
I
Ligne 300

Si le Demi-onde est alimentée par P=70watts 70


et sachant que Zin=70 Ω alors: I  1A
70
Avantage de l’Antenne repliée: un courant I=0.5A donnerait le même champ.

70
L'impédance au centre de l'antenne est alors: Z 2
 280
0. 5

Il faut bien entendu tenir compte de l’Effet du rayon des brins.

Ensuite il faut prévoir une technique d’adaptation.

Choubani/Sup'Com Antennes 87
Autres antennes filaires

- Fils longs rectilignes, en V, en nappes,…

- Boucles, Hélicoidales, ….

- Trombones, Tourniquet,…
+ ∑fils= Alignements ou Réseaux
- Losange, Cadre,

- Ground plane, ….

- Autres…….

Choubani/Sup'Com Antennes 88
Alignements et Réseaux

Choubani/Sup'Com Antennes 89
Alignements et Réseaux
Généralités
Défintion:
Les antennes réseaux sont constituées d’un ensemble de sources juxtaposées permettant
d’obtenir des caractéristiques de rayonnement qu’on ne peut avoir avec une seule source
(directivité plus grande, contrôle du faisceau,…)

Elles sont utilisées :

- En Radar (détection, poursuite, observation), faisceaux mobiles


- En télécommunications (antennes embarquées), faisceaux fixes ou mobiles

Elles permettent d’obtenir:

- Des faisceaux simples fixes ou mobiles


- Des faisceaux formés
- Des faisceaux multiples

Choubani/Sup'Com Antennes 90
ALIGNEMENTS

Hi M
O
i
di
Si

* Si une source du groupement


* O un point arbitraire,origine
SN des phases.
* Si définie en position par sa
distance di de l' origine et par i

* Si alimentée par un champ d'amplitude Ai et de phase i


* M un point à grande distance du groupement

Choubani/Sup'Com Antennes 91
ALIGNEMENTS

Champ créé par une source i: ei  60 Pt e jkS M i

 Si M 
En tenant compte de A et  : 1
ei  Ai e ji e  jkSi M
Si M
En posant :  i  kdi cos i  i
e  jkOM N

Le champ total devient : eM 


OM
 i
A
1
e j i

E, Aie j
N
Ou encore en valeur relative : i

 Champ d ’ interférences du groupement

Choubani/Sup'Com Antennes 92
FACTEUR DE GROUPEMENT

 Antennes élémentaires

toutes identiques et orientées de la même façon

E  ,   A F  , e  .............  A F  , e
1 1
j 1

N
j N

1
 1
i
j i

E  ,   F  ,   A e  F  , E  , 
N

 Tenir compte du couplage entre sources

Choubani/Sup'Com 93
Antennes
CAS DE 2 SOURCES EN PHASE

EM EA  EB  A0 coskd cos 
M

 2  

Les 2 sources en phase: 0 A B

-d d

EM coskd cos coskd sin  z M


0 0

Max rayonnement 

toujours suivant Oz  0 
y
A B

Rayonnement transversal : BROAD SIDE ARRAY

Choubani/Sup'Com Antennes 94
CAS DE 2 SOURCES EN OPPOSITION


EM EA  EB  A0 coskd cos  M
 2 

Les 2 sources sont déphasées de : 

A B
EM  sinkd cos sinkd sin  -d d
z M

 
Il y a toujours un zéro suivant (Oz) : 0




y
A B

Rayonnement longitudinal ; Diagramme plus large


Choubani/Sup'Com Antennes 95
CAS DE 2 SOURCES EN QUADRATURE

EM EA  EB  A0 coskd cos 
 2 
M
Les 2 sources sont déphasées de /2:

 
EM  cos 1  cos  A B
4  -d d
z M

Diagramme en cardioïde 0 

Le max Selon oy (vers le retard) 


y
A B

Rayonnement en bout = END FIRE ARRAY

Choubani/Sup'Com Antennes 96
Principe de l’ANTENNE YAGI_UDA
LENTZ : mécanisme de réception

2 sources en quadrature et séparées de quart d’onde.


Parasite Pilote
En réalité : Couplage …..mesures Avant

  

Si L > alors la réactance propre
4
X 00 est inductive  X 00  0 3


Si L < alors la réactance propre 2
4
X 00 est capacitive  X 00  0 1

0
-60 -40 -20 0 20 40 60
Réactance antenne parasite
Le calcul exact est complexe et le “Cut&Try”
est souvent d’actualité.

Choubani/Sup'Com Antennes 97
ANTENNE YAGI

Réflecteur > Pilote =demi_onde > Directeur s

 x'

Réflecteur Pilote Directeurs

Choubani/Sup'Com Antennes 98
ALIGNEMENT UNIFORME
z M

 H
O i
x
d d d d d d d

-j  kdsin  
 j -jkdsin
E2  E1e e  E1e
-j2  kdsin  
 j -jkdsin
E3  E2 e e  E1e

-j(N -1)  kdsin  


 j -jkdsin
E N  E N 1e e  E1e
Choubani/Sup'Com Antennes 99
Caractéristiques d’un
Alignement uniforme
N

 j  N 1
sin
2
Le champ total ET  E1e Avec:   kd sin   
2

sin
2 N
sin
1
Le diagramme de rayonnement devient ainsi:  ( ) 
2
N sin 
2
La position des maximas des lobes du réseau est obtenue par: N


2s  1  s  1,2,....
2 2

La position des zéros est obtenue par: N   p p  0,1,2,....
2
N
sin
La largeur à -3dB est donnée par:
1 2  0.707 Soit:   50.8   50.8  (dégrés)
N sin  3 dB
Nd l
2

Le premier lobe latéral a un niveau égal à: -13.26dB (3dB et NLS pour N>20)

Choubani/Sup'Com Antennes 100


Réseaux

Répartition en Lignes et Colonnes de sources

Ouvertures différentes en site et azimuth

Propriétés intéressantes en NLS

Réalisation de distribution d’alimentation

Exemples: GSM; Microbandes, Radars,….

Choubani/Sup'Com Antennes 101


Application: Antenne onde entière

Q: En utilisant le principe de multiplication des diagrammes ,déduire le champ créé


par une antenne onde entière (l= ).

R: D’après le principe de X des digrammes :

E1  ,   = F  ,  xE  ,  
F  ,    diagrammede rayonnement d ' un dipôle
E  ,    diagrammede rayonnement de deux sources isotropes

Soit donc:

 
cos cos 
   
E1  ,   = cte x
2
x2A 0cos kdcos  
sin   2

Choubani/Sup'Com Antennes 102


Application: Antenne onde entière


Pour une antenne onde entière: d et  = 
4

 
cos cos 
E1  ,   = cte x 2  xsin  cos 
 
On obtient alors: sin   2 
sin cos 
 cte x
sin 

Choubani/Sup'Com Antennes 103


Application: Antenne onde entière

Soit donc: z


sin  cos
   
sin 
 50 51 52 53 54 55

 1.176 1.182 1.186 1.188 1.189 1.188

  max  54 

Choubani/Sup'Com Antennes 104


Ouvertures Rayonnantes

Choubani/Sup'Com Antennes 105


Ouvertures Rayonnantes
Généralités
Une Ouverture rayonnante est une surface (souvent plane en pratique) siège d’une
distribution de champ électromagnétique. A l’extérieur de cette surface le champ est
supposé nul.
Les lois de l’électromagnétisme permettent de calculer le champ rayonné par cette
ouverture à grande distance ou en zones proches. A grande distance on obtient le
diagramme de rayonnement de l’ouverture.
y
Si l’ouverture a une normale suivant Oz alors le
Rayonnement de l’ouverture est dans le demi plan z>. x
De principe le demi espace arrière reste inaccesiible
Au rayonnement de l’ouverture.

z
S
G   4
2
S  Surface de l' ouverture
  efficacité

Choubani/Sup'Com Antennes 106


Ouvertures Rayonnantes
 3 zones de rayonnement
 D est le diamètre de la surface
 r la distance de l'antenne

Choubani/Sup'Com Antennes 107


Ouvertures Rayonnantes
x
M
A

E ( x, y )  A( x, y )e j  x , y 
 
 z

E H m
y
Si  x, y   0 alors :

EM 
1
  A( x , y )cos   cos  
e jk  x sin   y cos  sin  
dxdy
2 R 

Choubani/Sup'Com Antennes 108


Ouvertures Rayonnantes
Partie intéressante du diagramme: cos  cos  1

1 jk  x sin   y cos  sin  


EM  
R   A( x , y )e dxdy x
M
A
Plan E:   0,    
1
 
jky sin
EM  A( x , y )e dxdy  
R 
 z

Plan H:   ,   0 E H m
y
1
 
jkx sin
EM  A( x , y )e dxdy
R 

Choubani/Sup'Com Antennes 109


Ouvertures Rayonnantes
La distribution est : 4
- équiphase D ( = surface de l' ouverture)
- amplitude uniforme 2

4
G f
Quand la distribution d'amplitude n'est pas
uniforme le gain s'écrit :
2

f  1 = facteur de gain

Surface équivalente de réception :  eq  . f

4   eq
G
 2

Choubani/Sup'Com Antennes 110


Ouvertures Rectangulaires
A0 ab 1  cos sin u1
Dans le plan xoz: E 
R 2 u1
A0 ab 1  cos sin u2
Dans le plan yoz: E 
R 2 u2 x M
A

 
b
u1  sin  
  z

a
u2  cos sin  b
m

E H

y a

Choubani/Sup'Com Antennes 111


Ouvertures Rectangulaires

Diagramme en :
sinu x
M
u A

 


Ouvertures à mi_puissance :  z

m
b E H

y a

 
 3dB  50.5 et  3dB  50.5
b a

Choubani/Sup'Com Antennes 112


Ouvertures Circulaires

a 2 1  cos  1
E 
R 
0
A(r ) J 0 (ur)rdr x
M
A

 2a D 

u   sin    sin 
a

 z
 
 
r  E H m
 a y

 D = diamètre de l' ouverture



Choubani/Sup'Com Antennes 113


Ouvertures Circulaires

Très souvent : Ar   e0  e1 1 r  


2 p

a 1  cos 
2
 J1 (u ) p
2 p! 
E  e0  e1 p 1 J p 1 (u )
R  u u 
2
 J1 (u ) 2 p! p

2e0  e1 p 1 J p 1 (u )
 u u  max e1
f 
 e  e 1  r   rdr
1
2
2 p e0
0 1
1 1
0

Choubani/Sup'Com Antennes 114


Ouvertures Circulaires
DISTRIBUTION UNIFORME:

a 1  cos  J1 (u )
1
2
E  e0
R u
D
J1 ( sin  )
    2
J1 (u )
2 
u D
sin
 1 4 7 10

Les zéros (nuls) du diagramme: J ( u)  0


1

u  3.832 , 7.015 , 10.173 , 13.324


Choubani/Sup'Com Antennes 115
Ouvertures Circulaires
J1 ( u )
Maxi rayonnement (lobes secondaires )
u
u  0 , 5.136 , 8.417 , 11.62
La largeur à -3dB

2 J1 ( u ) 1 2a
= , u  1. 6  sin  0  1. 6
u 2 

2 0  58.5 (en degrés)
D

Choubani/Sup'Com Antennes 116


Ouvertures Circulaires
e0

e1

Illumination
  0 dB   0.25 14dB   0.5 9.6dB
f  3 ( ) L. S ( dB)  3 ( ) L. S ( dB)  3 ( ) L. S ( dB)
f f
Uniforme 
1 58.5 17.6
 D

Parabolique  
0.75 73 24.7 0.87  23.7 0.92 64.5 22
67 D
p 1 D D

Parabolique  
0.55 84 30.7 0.81  32.3 0.88 66.5 26.5
p2 D 70.5 D
D


Atténuation sur les bords :  dB  20 log
 1
Choubani/Sup'Com Antennes 117
Projecteurs d’onde

A
M M'
 P
 x FM  MP  2 f 0  constante
DO z
f0  F
4 f 0
Déphasage au plan focal:
0
B
A
M
P
i() Exemple de distribution
O

2
 D 
B Règle empirique: G  0.6 
Zone de débordement  0 

Choubani/Sup'Com Antennes 118


Projecteurs d’onde

Pertes de débordement
O Spill-over


A C

A' D
d Blocage par source
D O z
B' D' primaire

B C'

Choubani/Sup'Com Antennes 119


Projecteurs d’onde

O z R.O.S à cause du blocage

A'

M0 M' Montage excentré


F
O z
(c)

B'

Choubani/Sup'Com Antennes 120


Projecteurs d’onde
paraboloïde (réflecteur principal)

M
M"

M'

F2 Q F1
O z

hyperboloïde (subréflecteur)

source primaire

Montage Cassegrain

Choubani/Sup'Com Antennes 121


Antennes adaptatives
Antennes Reconfigurables
Réduire les interférences

Améliorer la couverture

Optimiser l ’occupation spectrale


 Antennes à fentes, intégration

 Vers les fréquences plus élevées (UWB)

 Antennes large bande/ Multibande

 Antennes intelligentes «compactes»

Choubani/Sup'Com Antennes 122


References
[1] Balanis, C.A. Antenna Theory: Analysis and Design, 2nd Ed. Joh Wiley
& Sons, Inc. 1997.

[2] Kraus, J.D. Antennas, 2nd Ed. McGraw-Hill Inc. 1988.

[3] Ramo, S. Whinnery, J.R. and Van Duzer, T. Fields and Waves in
Communication Electronics. John Wiley & Sons, Inc. 1965.

[4] Schekunoff, S.A. and Friis, H.T. Antennas Theory and Practice. John Wiley
and Sons, Inc. 1952.

[5] Stratton, J.A. Electromagnetic Theory. McGraw-Hill Publishing Company.


1941.

[6]Jasik, H. (Editor). Antenna Engineering Handbook. McGraw-Hill Book


Company. 1961.

[7] Thourel, L. The Antenna. Chapman & Hall, London. 1960.58.

[8]Harrington, R . F ., Time harmonic electromagnetic fields. McGraw-Hill


Book Company. 1961.

[9]Collin R.E.,Zucker, F.J., Antenna theory-Part I. McGraw-Hill


Book Company. 1969.

Choubani/Sup'Com Antennes 123