You are on page 1of 3

ANNEE 2019

EXAMEN DE DYNAMIQUE DES STRUCTURES

Date : 2 Avril 2019


Durée : 2h45

Exercice 1

Une barre rigide de masse distribuée m repose et pivote autour d'un appui fixe placé en son centre. La
barre est connectée à un ressort et à un amortisseur placés aux distances indiquées sur la figure ci–
dessous. Une masse M, égale à la masse de la barre ( M = 3mL ) de forme cubique de dimension L/2 est
attachée à l'extrémité de la barre.

La barre est soumise à une force P(t) à l'extrémité opposée à la masse.

L/2 L L L/2 L/2

P(t)

L/2

K C

Les données du problème sont:



K/M = 4π2s–2
• Longueur totale de la barre 3L
• Masse totale de la barre M = 3mL
• Masse de la masse cubique M= 1 tonne

Dans la suite on raisonne avec pour origine la position d'équilibre statique (non prise en compte des
déplacements liés à la gravité) et on retiendra des conditions initiales nulles en vitesse et déplacement.
Pour chaque résultat numérique on précisera les unités.

(a) Combien de degrés de liberté possède le système?


(b) Etablir les équations du mouvement du système en utilisant la méthode de votre choix.
(c) Calculer la fréquence propre non amortie du système.
(d) Déterminer la valeur de la constante C pour obtenir 10% d'amortissement critique.
(e) Calculer, en fonction de P0 l'effort dans le ressort lorsque la force P(t) est une fonction de
Heaviside définie ci–dessous:
0 t<0
P(t ) = 
 P0 t≥0

Nota: On rappelle que l'inertie massique en rotation autour de son centre de gravité d'une barre de
longueur L et de masse totale M est I0 = ML2/12. Celle d'un cube de côté a et de masse M autour d'un
axe passant par son centre de gravité et perpendiculaire au plan de la figure vaut I1 = Ma2/6.

Exercice 2

Une structure est modélisée de façon simplifiée comme un système à 2 degrés de liberté représenté sur
la figure ci-dessous.
L z
v
EI u
m

2L EI

z
EI
Pour les applications numériques on retiendra = 100 s −2 et on supposera les poutres infiniment
mL 3

rigides en compression.

(a) Etablir les matrices de masse et rigidité du système. Pour l'établissement de la matrice de la
matrice de rigidité vous pouvez utiliser toute méthode de votre choix: calcul de la matrice de
flexibilité par utilisation de la formule de Clapeyron et inversion, équations de Lagrange…
(b) Calculer les modes propres et fréquences propres de ce système. On vérifiera que les pulsations
propres valent: ω1 0.471
= = EI mL3 , ω2 1.424 EI mL3
(c) En retenant un amortissement de 5% pour chacun des modes calculer le déplacement maximal
de la masse m et le moment maximal (en fonction de m et L) à la base du poteau lorsque le
système est soumis en pied de poteau à un mouvement représenté par le spectre de réponse
donné ci-dessous; donner une représentation graphique de ce spectre. Pour chaque résultat
(déplacement, effort) on précisera les unités. Le mouvement imposé est supposé agir
successivement:

• Dans la direction horizontale


• Suivant l'axe incliné zz

Spectre de réponse en pseudo-accélération (PSA) à 5% d'amortissement critique

PSA = an Re(T ) avec :


T
•T≤TB : Re(T ) = RA + ( RM − RA)
TB
• TB≤T≤TC : Re(T ) = RM
TC
• TC≤T≤TD : Re(T ) = RM
T
TT
• TD≤T : Re(T ) = RM C 2D
T

an [m/s2] TB [s] TC [s] TD [s] RA RM

2.5 0.20 0.40 3.20 1.0 2.5