2007 

 

Projet de loi  relatif aux  modalités de l’élection du  Conseil d’Administration 
Décret IMP064 
  En lieu et place de la tenue régulière d’une élection complète et formelle du  Conseil d’Administration tous les quatre mois, un membre de #Win peut à tout  moment se porter candidat et recueillir l’avis puis les suffrages des membres.   

 

Sébastien Santoro aka Dereckson  Conseil d’Administration de #Win  29 octobre 2007 

Projet de loi relatif aux modalités de l’élection du Conseil d’Administration  Projet de décret
  À tous, présents et à venir, Salut.

Vu le rapport au Sénat ci‐annexé ;   Avons arrêté et arrêtons : Article premier. Déposons au Sénat un nouveau projet relatif aux modalités de l’élection du  Conseil d’Administration.  Article second. Le texte initial du projet est annexé au présent arrêté.  
 

 

Projet de loi relatif aux modalités de l’élection du Conseil d’Administration  Annexe I – Rapport au Sénat
Vos excellences sénatoriales, présidentielle et jurisconsulaires,  Notre  Conseil  a  ces  dernières  années  constaté  l’inadéquation  de  la  procédure  actuelle  de  vote pour l’élection du Conseil d’Administration.  Si  la  Constitution  demande  l’élection  du  Président  tous  les  quatre  mois,  elle  donne  une  totale  liberté  au  Législateur  pour  fixer  la  durée  du  mandat  du  Conseil  d’Administration,  le  nombre de ses membres ou les conditions d’éligibilité.  Elle stipule néanmoins que le Conseil doit être élu démocratiquement.  Le  système théorique  actuel  voulant  une  élection  conjointe  du  Conseil  d’Administration  et  du Président tous les quatre mois, élection convoquée par une loi, trouve ses limites dans  l’organisation  de  seulement  trois élections formelles sur les vingt et un  auriant  théoriquement dû se dérouler entre septembre 2002 et septembre 2007.  Cette absence de vote est évidemment liée à la limitation du nombre de membres du canal  mais semble poser problème. Les élections formelles sont en outre très lourdes à organiser.  Notre  Conseil  propose  de  remédier  à  cette  situation  en  définissant  la  notion  de  confiance  apportée par les membres par son élection.  Les  modalités  actuelles  d’élection  serait  applicable  lorsqu’il  n’existe  plus  de  Conseil  d’Administration, après sa dissolution par le Sénat ou par une Vox Populi.  Cette  dissolution  entraînerait  l’organisation  automatique  par  le  Président  d’une  élection  dans  les  quarante  jours,  laissant  ainsi  vingt  cinq  jours  pour  que  les  candidats  puissent  présenter leurs programmes et quinze jours pour le suffrage.  De  telles  élections  seraient  exceptionnelles  et  le  signe  que  la  confiance  est  rompue,  survenant en cas de crise ou de divergences sur ce que #Win doit être.  Notre Conseil propose que lorsque la confiance règne, tout membre puisse individuellement  et à tout moment se porter candidat au Conseil d’Administration.  Après avoir porté acte de candidature, un forum sera établi pour dix jours, permettant aux  membres de lui poser les questions nécessaires à forger leur conviction. Un vote sera ensuite  appelé,  pour  une  durée  d’au  moins  sept  jours  et  d’au  plus  quinze  jours,  en  fonction  du  quorum de participation.  Notre  Conseil  estime  que  l’absence  potentielle  d’un  de  ses  membres  n’est  point  un  problème  eu  égard  à  la  possibilité  d’invocation  de  la  loi  implication  et  responsabilité  pour  exclure l’administrateur absent. 

Projet de loi relatif aux modalités de l’élection du Conseil d’Administration  Annexe II – Projet de loi
Vu l’article 7 de la Constitution ;  Considérant que la nomination au Conseil d’Administration est une marque de confiance des  membres envers l’un d’eux ;  Considérant l’absence de durée idéale d’un mandat d’administrateur ;  Constatant  que  la  loi  Implication  &  Responsabilité  permet  au  Conseil  d’Administration  de  constater le départ d’un administrateur inactif ;  Considérant que tant lorsque la confiance règne, les membres doivent pouvoir octroyer un  mandat  d’administrateur  en  tout  temps,  de  la  manière  la  plus  efficace  possible  dans  le  respect de nos valeurs démocratiques ;  Considérant  qu’une  élection  formelle  du  Conseil  d’Administration  doit  avoir  lieu  lorsque  la  confiance ne règle plus ;  Qu'il soit stipulé par notre Président, sur l'avis et suite à l'assentiment de nos Sénateurs, garants du pouvoir législatif de #Win et par l'autorité ceux-ci ce qui suit : Titre premier. De l’élection formelle du Conseil d’Administration. Art 1.  L’élection  formelle  du  Conseil  d’Administration  entraîne  la  fin  du  mandat  de  ses  membres et le renouvellement intégral de ceux‐ci.  Art 2. L’élection formelle est organisée par le Président dans le respect des coutumes, lois,  usages de #Win.  Art 3.  L’élection  formelle  est  organisée  vingt  cinq  jours  après  la  dissolution  du  Conseil  ou  l’absence de membre en son sein.  Titre second. De la nomination d’un membre au Conseil d’Administration. Art 4. Tout membre de #Win peut annoncer son intention de se porter candidat au Conseil  d’Administration  lorsque  le  celui‐ci  siège  régulièrement,  en  dehors  de  toute  période  d’élection formelle ou précédant celle‐ci.  Art 5. Le membre ayant l’intention de se porter candidat recueillera les avis des membres de  #Win.  Tout membre dispose du droit d’exprimer son avis.  Tout membre siégeant au Sénat, au Conseil d’Administration ou au Collège des Parrains et  des Marraines de #Win est tenu à exprimer son avis.   

Projet de loi relatif aux modalités de l’élection du Conseil d’Administration 
Art 6. Entre le dixième et le seizième jour de son annonce initiale, le candidat confirmera sa  candidature au Conseil d’Administration ou annoncera l’ajournement de cette décision.  À défaut, le Président constatera au dix‐septième jour l’ajournement de cette décision si le  candidat n’a pas respect. Art 7. Un vote sera appelé pour une durée de sept jours permettant à tous les membres de  #Win de se prononcer sur cette candidature  Ce vote sera prolongé d’une journée si un quorum de cinquante pour cent des membres de  #Win ayant exprimé leur suffrage n’a pas été atteint.  Le Président prendra connaissance du résultat du vote. Si l’intégralité des membres se sont  exprimés  ou  si  une  tendance  très  claire  d’approbation  ou  de  non  approbation  de  la  candidature  est  établie,  il  annoncera  les  résultats  définitifs.  Dans  le  cas  contraire,  une  prolongation a lieu.  La  prolongation  totale  du  vote,  par  application  de  l’alinéa  second  ou  troisième,  ne  peut  dépasser huit jours.  Art 8. Le membre élu siège au sein du Conseil d’Administration à l’annonce du résultat.  Titre troisième. Des effets de la dissolution du Conseil d’Administration Art 9. La dissolution du Conseil d’Administration a pour effet :  1. la fin de mandat des administrateurs actuels  2. l’annulation des votes initiés selon l’article sept et des demandes d’avis selon l’article  cinq  3. l’interdiction  de  se  porter  candidat  sur  base  de  l’article  5  et  de  l’application  des  articles du titre second jusqu’à l’élection du Conseil d’Administration.  Art 10. Le  membre  ayant  confirmé  sa  candidature  selon  l’article  sixième  lorsque  survint  la  dissolution est automatiquement candidat à l’élection formelle suivant cette dissolution.