You are on page 1of 2

disque compact

1
PRÉSENTATION
disque compact, support optique de stockage d’informations numériques, destiné à l’enregistrement et à la reproduction de sons ou d’images. Le procédé de gravure et de lecture optique, mis au point conjointement en 1979 par les firmes Philips et Sony, possède plusieurs applications, notamment le disque compact audio (également appelé Compact Disc et abrégé CD), le CD-ROM, le CD-R et le CD-RW, le CD-I, le DVD et le DVD-RW, le HD-DVD et le Blu-ray.

2

CD

Un Compact Disc (CD), également appelé CD-DA (Compact Disc Digital Audio, disque compact numérique audio) dans la littérature technique, est un disque de 12 cm de diamètre et de 1 mm d’épaisseur, constitué de matière plastique rigide et recouvert d’une couche métallique sur une de ses faces. Ce type de disque est capable de stocker jusqu’à 78 min d’enregistrement sonore sous forme numérique. À l’aide d’un puissant laser, la séquence binaire est en effet gravée sur le métal le long de pistes concentriques, sous forme d’alvéoles de longueur variable, profondes de 0,83 µ et espacées de 1,6 µ. Durant la lecture du CD, un laser de faible puissance parcourt ces pistes, se réfléchissant de diverses manières au passage des niches. Ces variations sont alors détectées par une cellule photoélectrique, la séquence binaire étant ainsi lue, puis transformée en sons à l’aide d’un convertisseur numérique-analogique. De nos jours, les disques compacts ont largement remplacé les disques classiques en vinyle, qui restent toutefois employés par les disc-jockeys (voir house music ; techno). Comparés aux disques vinyles, les CD apportent en effet de nombreuses améliorations : la fidélité de la restitution du son est bien meilleure, les CD n’introduisant notamment ni distorsion ni bruit de fond ; ils sont moins encombrants et plus faciles à manipuler ; enfin, la lecture par laser se fait sans aucun contact du mécanisme avec la surface du disque, évitant ainsi toute usure du support (voir enregistrement et reproduction du son).

3

CD-ROM, CD-R ET CD-RW

CD-ROM Le CD-ROM (sigle de l'anglais Compact Disc Read Only Memory) est un disque compact (à lecture seule ou réinscriptible) d'une capacité d'environ 700 Mo. Il est principalement utilisé pour le stockage de données (archivage). Par ailleurs, comme il peut contenir des applications et des bases de données de toutes sortes (texte, son, image, vidéo), il a constitué le support idéal pour une diffusion de masse de données volumineuses (encyclopédies et dictionnaires multimédia, etc.) jusqu'à l'arrivée du DVD (de l'anglais Digital Versatile Disc), dont la capacité est environ 7 fois plus grande. Médium de diffusion privilégié de la musique depuis sa création, le CD-ROM tend là aussi à être supplanté par la musique numérique téléchargeable. D. Boone/Corbis

Il existe également des disques compacts capables de stocker des données informatiques, comme le CD-ROM (Compact Disc Read Only Memory) ou le CD-R (Compact Disc Recordable). Le CD-ROM, disque à lecture seule d’une capacité maximale de 900 Mo, se consulte sur un micro-ordinateur muni d’un lecteur spécifique, qui le décode de la même manière qu’un disque dur ou une disquette. Ce type de disque compact peut contenir des applications et des bases de données de toutes sortes : texte, son, image, vidéo. Conçus à l’origine pour les professionnels, les CD-ROM connaissent une expansion fulgurante. Ils sont notamment utilisés comme support de livraison des logiciels et des applications multimédias. Une variante du CD-ROM, le CD-R (ou CD enregistrable), peut être gravé une fois pour toutes par l’utilisateur, puis relu aussi souvent qu’il le souhaite comme un CD-ROM normal, d’où sa dénomination de WORM (Write Once, Read Many). Un tel support est employé pour l’archivage ou le stockage d’informations stables. L’arrivée sur le marché en 1997 des CD-RW (Compact Disc ReWritable,c’est-à-dire réinscriptibles), qui permettent d’effacer et de réenregistrer plusieurs fois une même portion du disque, étend l’utilisation des CD-R au stockage de données temporaires.

4

CD-I

Le CD-I (Compact Disc Interactif) est un disque compact destiné à stocker des applications multimédia grand public. Le lecteur de CD-I est une sorte de micro-ordinateur simplifié, relié au téléviseur et muni d’une télécommande. Le terme CD-I désigne l’ensemble des normes associées à cette technologie, définissant l’affichage, l’animation, la sonorisation, ainsi que le codage des données audio, vidéo ou texte. Ce support, commercialisé au début des années 1990, est rapidement délaissé au profit des CD-R qui ne nécessitent pas d’appareillage spécifique.

5

DVD, HD-DVD ET BLU-RAY

Au début de l’année 1997 est commercialisé un nouveau support optique, le DVD (Digital Versatile Disc), disque qui présente le même aspect extérieur qu’un CD audio, mais dont la capacité est multipliée par sept environ (pour un DVD simple face, simple couche). Grâce à l’utilisation d’un laser de longueur d’onde plus courte, la gravure est en effet plus fine, la dimension des alvéoles étant ainsi réduite à 0,4 µm et leur écartement à 0,74 µm pour un DVD classique d’une capacité de 4,7 Go. Plusieurs variantes de DVD sont néanmoins réalisées pour répondre aux besoins toujours croissants de stockage de données numériques dans une optique quantitative et qualitative : à une ou deux faces lisibles, et à une ou deux couches de stockage sur chaque face, soit des capacités variant de 4,7 à 17 Go. Comme pour le CD-R, une version réinscriptible (DVD-RW) permet de sauvegarder temporairement tout type de fichiers. Dans un premier temps, la capacité du DVD n’apparaît pas indispensable à l’enregistrement du son, le CD audio étant amplement suffisant pour graver un album de musique. Le DVD est plutôt destiné à remplacer les cassettes VHS classiques et les vidéodisques, car il peut en effet contenir un film entier numérisé, doté de plusieurs canaux de son haute-fidélité (voir vidéo). Il est aussi appelé à succéder au CD-ROM pour les applications informatiques et multimédias. Par ailleurs, la succession du DVD classique est déjà amorcée depuis la sortie en 2006 de deux nouveaux formats, le HDDVD (High Density DVD, DVD haute densité) et le Blu-ray (technologie utilisant un rayon laser bleu), de capacités respectives de 15 Go et 25 Go par couche. Microsoft ® Encarta ® 2009. © 1993-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.