You are on page 1of 47

ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN

RECENSEMENT GENERAL 2004
Démographie Alphabétisation et Scolarisation Activité Conditions d’habitat

SERIE REGIONALE REGION CHAOUIA OUARDIGHA

DIRECTION REGIONALE DE SETTAT

Mai 2006

ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN

SERIE REGIONALE CHAOUIA-OUARDIGHA 2004

DIRECTION REGIONALE DE SETTAT

Mai 2006

2

SOMMAIRE

Présentation et principaux résultats .......................................................................4 CHAPITRE I- Caractéristiques démographiques ...................................................7 I.1 Accroissement démographique et répartition spatiale de la population.............7 I.2 Structure par âge et sexe de la population ..........................................................9 I.3 Statut matrimoniale de la population ..................................................................11 I.4 Fécondité.............................................................................................................14 CHAPITRE II- Les Caractéristiques de l’éducation ..............................................15 II-1 L’aptitude à lire et à écrire ................................................................................15 II.2 Scolarisation ......................................................................................................18 CHAPITRE III- L’activité Economique ................................................................20 III-1 Participation à l’activité économique ..............................................................20 III-2- Structure professionnelle de la population active .........................................23 CHAPITRE IV- Ménages et conditions d’habitation ............................................24

IV.1- Ménages et chefs de ménage ................................................................. 24
IV.1.1 Effectif et taille des ménages ........................................................................24 IV.1.2 caractéristiques des chefs de ménages .........................................................25

IV.2- Conditions d’habitation des ménages ................................................... 27
IV.2.1 Type de logement .....................................................................................27 IV.2.2 Ancienneté des logements ........................................................................28 IV.2.3 Statut d’occupation ...................................................................................29 IV.2.4 Occupation des logements ........................................................................30 IV.2.5 Equipements des logements......................................................................31 IV.2.6 Mode d’approvisionnement en eau potable et d’éclairage pour les ménages non raccordés à un réseau public de distribution.....................32 IV.2.7 Mode d’évacuation des eaux usées ...........................................................34 IV.2.8 Autres équipements ..................................................................................35 IV.2.9 Accès à l’infrastructure routière ...............................................................37 Annexes ..........................................................................................................38

3

Présentation et principaux résultats
Le présent document a pour objet de présenter d’une manière succincte les résultats se rapportant au recensement général de la

population et de l’habitat qu’a connu dernièrement notre pays. S’intéressant au niveau régional, ce document fait partie d’une série de publications que le Haut Commissariat au Plan a programmé dans le cadre de la diffusion des données de l’opération nationale en question. Les aspects abordés, touchent principalement : Les caractéristiques démographiques, Le niveau d’instruction de la population, La participation et l’activité économique, Ménages et conditions d’habitation. Pour apprécier les résultats, des comparaisons ont été recherchées par rapport, non seulement au niveau spatial (milieu urbain/rural, niveau national), mais également au niveau du genre. De même, pour saisir le sens des évolutions temporelles des données, cette appréciation a été opérée par rapport à celles du recensement général de 1994. Le recensement général de 2004, a confirmé la décélération de l’accroissement de la population régional (0.93% par an entre 1994 et 2004) et la désertification soutenue d’un bon nombre de communes rurales enregistrant des taux d’accroissement annuel moyen négatifs. D’ailleurs l’augmentation du nombre de personnes sur le territoire régional est due en bonne partie à l’accroissement de la population

4

L’allongement de l’âge pour le premier mariage (31.8% en moyenne par an. Mais. Il touche les femmes plus que les hommes. la baisse de la fécondité (3.7% en 1994 à 67. Du point de vue de structures d’âge.5% en 2004 (Du tiers aux deux tiers des filles rurales). De son côté. La région demeure une région rurale. les taux enregistrés restent élevés et supérieurs à ceux relevées pour l’ensemble du pays (46.urbaine (92%). sont autant de facteurs qui expliquent ces transformations irréversibles L’analphabétisation a bien reculé. Se situant à 1. il est à noter que le rythme d’accroissement annuel de la population active est très élevé.0%).3% contre 43.2 enfants en moyen par femme durant sa vie de procréation) et le développement du célibat.3 ans pour les femmes). Ce fléau demeure essentiellement rural dans la mesure que 70. Sur le plan d’activité. Il est passé de 32. le taux de scolarisation a connu également une forte augmentation et particulièrement pour les filles en milieu rural. d’importants changements sont opérés ou vont devenir plus apparents dans les proches futurs : recul du poids des jeunes ou des personnes ayant moins de 15 ans.5% des analphabètes résident en milieu rural. renforcement continu de celui des personnes en âges intermédiaires ainsi que celui des personnes âgées.2 ans pour les hommes et 26.7%. Le taux de son urbanisation est de 43. il est deux fois plus important que celui constaté 5 .

ce phénomène. La proportion revenant à l’habitat sommaire ou bidonville est de 5. on constate une amélioration des conditions d’habitations. En 2004. doivent parcourir au moins 6 Km et en moyenne 9. Concernant les conditions de vie de la population. la taille des ménages est de 5. Signalons. Mais. 6 . est un phénomène rural plus qu’urbain. Pour ce qu’est des conditions d’habitations. représentent 15. d’une certaine manière. 15 % des ménages du monde rurale. En moyenne. les ruraux sont obligés de parcourir 2. Ce qui se traduira par des pressions de plus en plus importantes sur le marché de l’emploi.9 % de l’ensemble des ménages.2 en 1994.5 personnes par ménage contre 6. Sur les 20357 ménages dénombrés dans toute la région sous cette catégorie.6 Km pour atteindre une route goudronnée. que Les ménages dont le chef est une femme. cherchant à bénéficier de cette catégorie de voie de communication. les personnes se regroupent en ménages de taille de moins en moins petite. Les taux de raccordement aux réseaux publics de distribution de l’électricité ou d’approvisionnement en eau potables ont connu de fortes augmentations et particulièrement en milieu rural. Sur le plan d’occupation des logements. en dernier lieu.pour l’ensemble de la population régionale. Signalons. Le nombre de pièces par logement s’est amélioré. il demeure limité. 11755 résident en milieu rural.3 Km.8%. qu’au niveau de l’accès des ménages à l’infrastructure routière et surtout en milieu rural. en milieu urbain le type de logements habités par les ménages est dominé par le type d’habitat : Maisons marocaine moderne. pour la région.

93 2.CHAPITRE I : CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES I.Ceci peut être expliqué par le fait que la Région demeure un grand foyer d’émigration et notamment vers l’étranger. qui à elle seule. cette part est respectivement de : 30. y réside plus de la moitié de la population régionale (57.46 0.1.06% pour 1982-1994 et 1. Ce taux est en régression. Pour la période antérieure : 1982-1994.Accroissement démographique et répartition spatiale de la population Au premier Septembre 2004. Evolution de la population légale de la Région de Chaouia Ouardigha durant 1982-2004 PROVINCE BENSLIMANE KHOURIBGA SETTAT REGION MAROC 1982 138 437 437 002 692 359 1 267 798 20 419 555 1994 180 300 480 839 847 938 1 509 077 26 073 717 2004 199 612 499 144 956 904 1 655 660 29 891 708 Taux d'accroissement annuel moyen en % 1994/82 2004/94 2.06 1. ce taux était de : 1.2% et 12.93 %.38 La répartition le poids de spatiale de cette population reste marquée par la province de Settat.38 % pour 1994-2004.1%. Pour les autres provinces à savoir : Khouribga et Benslimane.02 0.8%).46%. l’effectif de la population de la région est de 1655660 habitants correspondant ainsi à un taux d’accroissement annuel moyen durant la période 1994-2004 de 0.70 1.80 0. Cette décélération de la croissance est plus importante que celle enregistrée au niveau nationale : 2. 7 .37 1.22 1.23 1.

Evolution de la population de la région par milieu de résidence 1982-2004 Milieu de résidence urbain Rural Total Région Taux d'urbanisation Régional en % Taux d'urbanisation National en % 1982 419 675 848 123 1 267 798 33.7 55.7%.Sur ce même plan. il y a lieu de soulever le fait que la Région reste une région à prédominance rurale. Un niveau qui est loin de 11 points de celui enregistré au niveau national (55. sur les 146 583. D’ailleurs.1 42. il se situe à 43.1%). 134 885 proviennent du milieu urbain.0 51.5 2004 724 001 931 659 1 655 660 43. le nombre total des personnes additionnelles sur le territoire régional.8 1994 589 116 919 961 1 509 077 39.1 8 . Si son taux d’urbanisation en 1982 était de 33. on assiste à une certaine désertification dans les zones Sud et Sud Est (les taux d’accroissement sont négatifs). en 2004.1%. ville de Berrichid et Ouled Hriz). c’est le phénomène d’urbanisation. Mais. qui a soutenu l’accroissement constaté de la population. Sa contribution est située à hauteur de 92%. En effet. Un entassement de la population est relevé dans les zones proches ou immédiatement adjacentes au territoire du grand Casablanca (ville de Settat.

6 % ont moins de 30 ans. En 1994.1 2.9 2.3 4.3 3.59 ans 60 .0 5.8 1.24 ans 25 .1 10.5 1.2 1.14 ans 15 .4 5.0 1.0 4. Un peu moins du tiers de cette population est âgé de moins de 15 ans (32.54 ans 55 .5 5.9 4.69 ans 70 . 42.2 0.1 10. ce rapport était de 102 hommes pour 100 femmes.1 4.0 9 .74 ans 75 ans et plus Non déclaré 85 532 89 884 94 010 87 583 79 101 67 542 57 638 47 414 48 266 41 401 35 299 20 471 18 457 13 511 12 871 16 525 3 170 Effectifs Féminin 81 914 85 812 88 871 85 350 81 723 70 273 60 513 51 519 51 562 39 389 33 054 20 994 22 233 14 973 17 081 20 432 1 683 Total 167 446 175 696 182 881 172 933 160 824 137 815 118 151 98 933 99 828 80 790 68 353 41 465 40 690 28 484 29 952 36 957 4 853 Fréquences (%) Masculin Féminin Total 5.9 2. Population de la Région selon l'âge quinquennal et le sexe 2004 Age quinquennal Masculin 0 .5 2.9 1.7 1.1 3.4 7.2.4 2.2 0.1 1.5 2.5 2.5 % ont moins de 20 ans et 60.1 3.8 0.2 2.7 3.2 6.7 % soit un rapport de masculinité de : 99 hommes pour 100 femmes.4 0.0%) .3 1.0 0.1 0.9 ans 10 .7 5.3 Total 818675 827376 1646051 49.7 11. La population régionale malgré le ralentissement de son accroissement global.Structure par âge et sexe de la population : Le pourcentage des personnes de sexe masculin par rapport à la population totale de la Région est de 49.5 9.19 ans 20 .2 5.29 ans 30 -34 ans 35 –39 ans 40 .8 8.2 10. elle reste une population jeune.2 5.0 6.8 4.2 5.8 2.2 5.4 ans 5 .64 ans 65 .44 ans 45 .7 50.I.0 1.49 ans 50 .3 100.

0 Ces changements se sont traduits par une réduction notable de la proportion des enfants de moins de 15 ans en faveur de l’accroissement du poids des personnes en âges d’activité (15 à 59 ans) et celui des personnes âgées (60 ans et plus).Cependant ces chiffres cachent un déplacement net des poids relatifs des classes d’âges entre les deux recensements. En effet.0 7.0 5. Ce qui se traduit par des pressions supplémentaires sur le marché de l’emploi.0 1. le pourcentage de la population en âge d’activité a atteint 60 % de la population totale en 2004 contre 55% en 1994. 10 . se particularise par un rétrécissement apparent de sa base.0 3. Pyramide des âges en 2004 75 et 70-74 65-69 60-64 55-59 50-54 45-49 40-44 35-39 30-34 25-29 20-24 15-19 10-14 5-9 0-4 Groupe d'âge Hommes Femmes 7.0 5.0 1. La pyramide des âges correspondant à 2004.0 3.

1 31. fait ressortir que plus de la moitié de la population est mariée (54. alors que le veuvage reste un phénomène féminin.9 31.0 Ensemble 38.2 59.9 7.7 0.2 100.5 60. Population âgée de 15 ans et plus selon l'état matrimonial et le sexe 2004 (En%) Masculin Célibataire Marié Divorcé Veuf Total 45. Les personnes veuves et divorcées représentent respectivement 6.8 55.3 Statut matrimoniale de la population La répartition de la population âgée de 15 ans et plus selon l’état matrimonial en 2004.6 11.0 11 .3 55.5 7. La proportion des célibataires se situe à 38.La population régionale et nationale par grand groupe d’âge 1994 0–14 ans 15–59 ans 60 ans et plus 0 – 14 ans 2004 15– 59 ans 60 ans et plus Région National 37.4 2.6 8.1 0.6%.2 1.9 100. Cette répartition approchée selon le sexe.7 8.2 37 55.3 100.0 54.0 Féminin 30.2 %).4 53.0%.6 6.1 I.2% et 1. montre que le célibat touche plus les hommes que les femmes.

le milieu de résidence et le sexe 2004 Milieu de résidence Urbain Sexe Masculin Féminin Total Masculin Féminin Total Masculin Féminin Total 15 .7 55.5 12 .3 2.4 48. Il est plus élevé en milieu urbain qu’en milieu rural.5 3.3 2. que c’est pour les citadines.5 85.4 56.5 41.7 71.5 2.5 78.1 99.5 % en 2004. montre que quelque soit le milieu de résidence.1 91.6 92.2 20 .9 1. Pourcentage des célibataires âgés de 15 à moins de 30 ans selon l'âge quinquennal.4 87.7 30.8 74.9 Rural 2.4% en 1994 à 2. Il est passé de 1.7 2.4 89. la proportion des célibataires chez les hommes demeure plus importante que chez les femmes.1 Rural Les deux milieux Le taux de célibat définitif (à 55 ans) a connu une hausse appréciable.7 65.2 87.8 99.4 90. Taux de célibat définitif en % à 55 ans selon le sexe et le milieu de résidence 2004 Sexe Masculin Féminin Total Urbain 2.7 35. qu’il a enregistré son plus haut niveau : 3.4 51.0 46.2 Ensemble 90.24 ans 95.0 63.2 94.2 73.2 25 . Notons.3%.1 69.5 62.1 84.29 ans 74.2 Total 2.3 56.0 93.9 67.7 77.6 60.Ce phénomène de célibat analysé également selon l’âge quinquennal.19 ans 99.

5 27.9 24.8 23.6 ans plus tard que les femmes.8 27.9 ans). Age moyen au premier mariage de la population âgée de 15 ans et plus selon le milieu et le sexe Milieu Urbain Masculin Féminin Total Rural Masculin Féminin Total Ensemble Régional Masculin Féminin Total Ensemble national Masculin Féminin Total 28.1 30.5 29. 13 .2 31.0 32.9 30.3 28.8 29.9 ans en 1994.2 26.0 25. de plus en plus tard.0 26. Il est en hausse de 1.9 28. pour la première fois.1 29.7 26.9 25.5 26. l’âge moyen au premier mariage est de 28. Cet écart n’était que de 4.3 ans par rapport au niveau enregistré en 1994(26.En parallèle au renforcement du phénomène de célibat.3 28.5 25. les personnes se marient.2 ans. En 2004.7 30.6 24.0 Sexe 1994 2004 Les hommes se marient en moyenne de 5.

mille) et indices synthétiques de fécondité des femmes en âge de procréation selon le milieu de résidence et l'âge quinquennal 2004 Groupes d'âge 15 .6 enfants par femme en 2004 contre 3.9 10.0 3.6 88.6 127.2 6.4 115.0 159.6 2.24 ans 25 .0 0.0 30. L’indice synthétique de fécondité (nombre moyen d’enfants par femme durant sa vie de procréation) est de 2.Age moyen au premier mariage Age en années 35.44 ans 45 .34 ans 35 .39 ans 40 .0 15.8 Rural 28.Fécondité La rentrée tardive en première union de mariage.4.49 ans ISF ISF (niveau national 2004) ISF (niveau régional 1994) Urbain 16. ce rapport n’est que de 2.1 116.0 25.3 30.8 enfants en 1994. Taux (p.8 36.6 2.1 2.29 ans 30 .0 Masculin Urbain Féminin Rural Ensemble Total I.1 111.5 Ensemble 23. En étant de 2.7 140. Cette réduction est plus accentuée en milieu urbain.4 68.5 3.6 25.0 20.0 143.8 8.2 14 .1 3.3 85.2 en 1994.1 enfants par femme.5 2.9 78.19 ans 20 . ont eu des répercutions directes sur la réduction de la fécondité.1 2.0 10.0 138. et le développement du phénomène du célibat entre autres.0 5.5 3.

5 %). a connu une baisse appréciable de 11 points par rapport à l’année 1994 (57. le niveau de fécondité a connu une réduction entre les deux derniers recensements et ce pour les deux milieux de résidence. Les taux en question atteignent leur plus haut niveau autour de 27 ans.LES CARACTERISTIQUES DE L’EDUCATION II-.1.44 ans 45 . Toutefois. Ce taux. Cependant.4 %) et que 7 sur 10 analphabètes résident en milieu rural (70. il y a lieu de signaler qu’à peu près de 2 sur 3 analphabètes sont des femmes (63.29 ans 30 . pour le milieu rural.34 ans 35 .39 ans 40 . Cette baisse a touché aussi bien les deux milieux de résidence que les deux sexes.2 %). s’élève à près de 604 000 personnes correspondant ainsi à un taux d’analphabétisation de 46.19 ans 20 .L’aptitude à lire et à écrire En 2004.Selon l’âge. ces taux demeurent importants et plus élevés. 15 . malgré son niveau élevé.49 ans Age quinquennal Urbain Rural Ensemble Ensemble pour 1994 CHAPITRE II.24 ans 25 . Taux de fécondité (Année 2004) 180 Nombre d'enfants pour mille femmes 160 140 120 100 80 60 40 20 0 15 .3 %. le nombre de personnes âgées de 10 ans et plus et qui ne sont pas capables de lire ou d’écrire.

4 31.0 34.7 80.9 55. au plus 3 personnes sur 10 sont touchées par ce fléau social.2 60. Chez les générations les plus jeunes (moins de 25 ans).49 ans 50 et plus Ensemble 9.4 46.6 59.9 41.4 70.0 42.3 43.0 28.1 72.6 93.24 ans 25 – 34 ans 35 .0 59.Taux d'analphabétisme de la population âgée de 10 ans et plus selon le sexe et le milieu de résidence (En % ) Sexe 1994 Masculin Féminin Ensemble Urbain Rural Ensemble 24.6 40. Pour les personnes âgées de 50 ans et plus. le taux d’analphabétisation accuse une hausse régulière.14 ans 15 .5 29.5 58.3 16 .1 46.3 58.0 Selon l’âge.4 44. Ces ratios sont nettement inférieurs à ceux enregistrées en 1994 et plus particulièrement pour la population en bas d’âge.5 21.6 37.1 Ensemble 13.2 2004 Masculin Féminin Ensemble Ensemble du pays (2004) 18.2 57.1 30.1 49.9 84. L’amélioration de ces indicateurs peut être expliquée par les efforts entrepris dans le cadre de la généralisation de l’éducation de base.3 45. au moins 8 personnes sur 10 sont analphabétes.2 73. Taux d'analphabétisme selon les grands groupes d'âges et le sexe2004 (En %) Masculin 10.3 56.3 46.3 70.3 Féminin 17.3 66.5 34.

9%. Signalons que pour les personnes âgées de moins de 15 ans. cet écart devient de plus en plus important pour atteindre son niveau maximal pour les personnes âgées de 40 ans : 41 points. D’une manière globale.0% 30. Ce pourcentage s’élève à 16% pour la langue arabe seule.0% 50.3 points.0% 40. cet écart est presque nul entre les deux milieux. cet écart n’est que de 17. la proportion de la population âgée de 10 ans et plus lisant et écrivant en même temps l’arabe et le français est de 29. Taux d'analphabétisme selon l'âge et le milieu de résidence 100.0% 90.0% 70.0% 0. la probabilité d’être un analphabète en milieu rural est deux fois plus importante qu’en milieu urbain.0% 10 14 ans 15 19 ans 20 24 ans 25 29 ans 30 -34 ans 35-39 ans 40 44 ans 45 49 ans 50 54 ans 55 59 ans 60 64 ans 65 69 ans 70 74 ans 75 ans et plus Age qinquennal Urbain Rural Les deux milieux Ecart entre le taux du rural et celui de l''urbain En matière de connaissance des langues.En plus de cette disparité entre les deux sexes. les deux milieux de résidences connaissent des taux nettement divergents. Selon l’âge.0% Taux 60.0% 20. 17 . A partir de l’âge de 60 ans.0% 10.0% 80.

autres sauf français Autres langues 220 762 132 807 230 529 58 245 507 409 2004 Féminin Effectif 383 078 75 578 158 769 41 703 256 266 Ensemble Effectif 603 840 208 385 389 298 99 948 763 675 % 34.6 35.7 0.3 16.1 % 58. 18 . Si en 1994 une fille rurale sur trois était scolarisée. en 2004 ce sont deux filles sur trois fréquentent un établissement scolaire. 42 200 enfants en âge de scolarité n’ont pas fréquentés un établissement scolaire ou n’arrivent pas à terminer leur cycle de scolarité.3 30. en ce même milieu rural. La part revenant au milieu rural de ce chiffre est de 83. L’évolution de la scolarisation des enfants entre les deux recensements montre une nette progression des taux. En dépit de l’amélioration de ces taux.1 6.1 Ensemble national % 43 17. Par ailleurs.8 9. aussi bien pour les deux milieux de résidence que les deux sexes. français Arabe.1 0.Population âgée de 10 ans et plus selon les langues lues et écrites et sexe Langues lues et écrites Masculin Effectif Néant Arabe seul Arabe.0 0. étaient inscris à l’école.1 0.5 24.0 % 46.0 100 II.1 0.0 1 302 909 100. français et autres Arabe.1 11.3 20.0 659 650 100.0 29. la scolarisation des filles rurales a enregistré une amélioration de 35 points entre 1994 et 2004.5 %.1 0.9 7. Ainsi.2 Scolarisation Au niveau de la région.3 0.1 0. un peu plus de 8 enfants sur 10 âgées de 7 à 12 ans au moment du recensement ( Septembre 2004 ).2 Total 643 259 100. les garçons enregistrent une avance de 8 points par rapport aux filles.3 9. soit 6 – 11 ans au début de l’année scolaire 2003-2004.

4 9. 13. Population âgée de 10 ans et plus selon le niveau d'étude et le milieu de résidence 2004 Niveau scolaire Région Néant Préscolaire Primaire Collégial Secondaire Supérieur Total National Néant Préscolaire Primaire Collégial Secondaire Supérieur Total Urbain 30.3 91.5 2.7% ont le niveau primaire.5 2.2 2.1 100 (En%) Ensemble 46.9 100 59.5%. Prés de 26.6 1.9 26.8 3.8 67.7 46.2 84.8 13.9 8. révèle que 46% de cette population n’ont reçu aucune instruction.6 27.7 26.7 100 29.6 59 32.0 1.4 8 100 Rural 58. ces chiffres cachent de fortes disparités entre les deux milieux de résidence et ce à l’exception pour le primaire. Ceci peut être expliqué par le schéma d’implantation des établissements scolaires. Cependant.0 3.8 82.3 6.6 80.9% ont le niveau collégial et quand aux secondaire et supérieur leur pourcentage s’élève respectivement à 8% et 3.7 14.3 25.4 82.7 2.5 77.3 Urbain Rural Ensemble La répartition de la population âgée de 10 ans et plus selon la scolarisation.2 26.7 13.9 2.9 0.7 5 100 19 .3 28 18.5 100 42.4 65.5 71.2 19.1 75.3 44.5 80.3 7.8 92.5 55.8 14 8.5 1.Taux de scolarisation (en %) des enfants âgées de 7 à 12 ans selon le sexe et le milieu de résidence Sexe 1994 Masculin Féminin Ensemble 2004 Masculin Féminin Ensemble 92.

8 0. Notons par ailleurs. Ce rythme est deux fois plus rapide que celui relatif à l’ensemble de la population.1 0.4 22.5 100 20 .3 0. C’est un peu plus d’une personne sur trois est active (35.8%.1 %).L’ACTIVITE ECONOMIQUE III-1 Participation à l’activité économique En 2004. La population féminine active a connu également durant la même période un accroissement imposant.5 2.0 1.5 3. Cependant.1 Féminin Effectif 123 964 365 680 151 674 738 1 225 7 592 136 782 39 721 827 376 % 15.1 16.8 100 Ensemble Effectif 583 248 365 680 330 136 1 894 17 325 18 480 271 475 57 813 1 646 051 % 35.CHAPITRE III. le nombre de personnes actives dans la région est de 583248.1 0.2 20. Le taux annuel de son accroissement est de 4. la population active reste en sa majorité masculine (79 % en 2004). Par rapport à 1994.1 2.1 0.0 44.2 100 459 284 % 56. qu’une personne sur cinq est encore sur les bancs des écoles (20.2 18.1 1.4 %).1 1.3 16. Répartition de la population selon le type d'activité et le sexe 2004 Type d'activité Masculin Effectif Actif Femme au foyer Elève étudiant Propriétaire Retraité Grand malade Enfant Autre Total 178 462 1 156 16 100 10 888 134 693 18 092 818 675 21.8 %. ce stock de ressources humaines est en accroissement annuel moyen de 1.9 16.5 4.

3% 12. Taux brut d'activité de la population selon le milieu de résidence et le sexe Année 2004 Milieu de résidence Urbain Rural Ensemble Masculin 53. 21 . mais avec des niveaux plus élevés et en particulier chez le sexe féminin. En 1994. Ils sont autour de 35 %. Si on considère le sexe. Mais. Ceci se traduit par des pressions de plus en plus importantes sur le marché de l’emploi et la féminisation croissante de la main d’œuvre.4% L’évolution du taux d’activité en fonction de l’âge connaît un accroissement net et ce jusqu’à l’âge de 27 ans.Les niveaux des taux d’activité bruts selon les deux milieux sont à peu prés similaires.4% 56.0% Ensemble 35. ce taux varie entre 12.0% et 58.4% chez le sexe masculin. il décroît d’une manière moins prononcée.1% 35.0% 58. A partir de ce point. c’est la même évolution qui a été enregistrée.3% pour les féminins et oscillant entre 53. cette similarité cache de forte disparité.7% 35.2% et 18.1% Féminin 18.2% 15.

1% 21.9% 84.39 ans 40 .6% 97.2% 17.29 ans 30 -34 ans 35 .19 ans 20 .3% 82.8% 97.49 ans 50 .5% 89.9% 51.0% 20.2% Taux net d'activité selon l'âge et le sexe 120.54 ans 55 .0% 100.8% 57.7% 10.59 ans 60 ans et plus Age Masculin 2004 Féminin 1994 Féminin 2004 Ensemble 1994 Ensemble 2004 Masculin 1994 22 .2% 97.0% 15 .6% 95.39 ans 40 .0% 23.3% 52.2% Ensemble 41.0% 40.0% 60.4% 59.4% 57.9% 53.2% 20.1% 83.8% 26.4% 61.44 ans 45 .1% 57.49 ans 50 .9% 96.5% 57.6% 5.8% 28.9% 19.29 ans 30 -34 ans 35 .0% 0.6% Féminin 27.0% 13.19 ans 20 .54 ans 55 .44 ans 45 .0% Taux 80.24 ans 25 .6% 30.Taux net d'activité selon l'âge quinquennal et le sexe (Population âgée de 15 ans et plus) 2004 Age quinquennal 15 .59 ans 60 ans et plus Ensemble Masculin 54.24 ans 25 .6% 46.

0 Rural 2.5 %).5 100.5points).1 1. Il est cette fois-ci de 6 actifs pour 10 (61. Population active selon la situation dans la profession et le milieu de résidence 2004 Situation professionnelle Employeur Indépendant Salarié Aide familial Apprenti Total Urbain 2. Un peu plus de 4 actifs sur 10 sont des salariés (42 %). leurs parts restent aux alentours de 2 %.3 29. Quand aux employeurs.4 35. on note en particulier la régression du salariat (2 points) au profit du développement des statuts d’employeurs (0.0 100.3 point) et d’indépendants (2.5 42.0 en % Ensemble 2.2 100.0 23 .7 61.6 1.5 %). En comparaison avec les niveaux enregistrés en 1994.0 18.9 29. Les indépendants représentent un peu plus du tiers de la population active (35.III-2 Structure professionnelle de la population active : La répartition des actifs (non compris les chômeurs qui n’ont jamais travaillé) selon la situation dans la profession est marquée par la prédominance du salariat.5 2. Ce rapport est plus important en milieu urbain.4 31.5 37.5 2.

Ménages et chefs de ménages IV.2 2004 4. Ce qui explique la réduction de la taille moyenne des ménages. ce chiffre est en accroissement annuel moyen de 2. Effectif et tailles des ménages selon le milieu de résidences 1994 et 2004 Milieu de résidence Ménages 1994 Urbain Rural Ensemble 108 710 133 700 242 410 2004 148 041 150 210 298 251 Taille moyenne des ménages 1994 5.5 en 2004. elle n’est que de 5. ce poids relatif diminue et selon un rythme plus rapide.09 %.CHAPITRE IV.1.2 5. et ce jusqu’à la valeur correspondant à la taille moyenne des ménages (5.4 6. Annuel moyen en % 3.MENAGES ET CONDITIONS D’HABITATION IV. continuent globalement à leur tours 24 .5 Tx d'accrois.1 . Par rapport à 1994.9 6. Ce rythme est plus élevé à celui enregistré pour l’effectif global de la population.Mais.5 personnes par ménage).2 personnes par ménage en 1994. Les pourcentages des ménages en milieu urbain en fonction de la taille des ménages. à partir de ce point.8 6. En étant de 6.09 La répartition des ménages selon le nombre de personnes dans le ménage et le milieu de résidence se distingue par les faits suivants : Plus la taille du ménage s’accroît.1 Effectif et taille des ménages Le nombre de ménages dénombré en 2004 est de 298251 ménages.14 1.17 2. plus le poids de ces ménages augmente.

0 100. En milieu rurale.0 2.8 11.0 25 .1 15.0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 et plus Nombre de personnes par ménage Urbain Rural Ensemble IV.0 8.0 100.9 84. 15.0 4.0 14.0 18.1 Féminin 20.0 12.2 88.à s’accroître et avec des niveaux plus élevé à ceux du milieu rural et ce jusqu’au point : 6 personnes % des ménages Répartition des ménages selon le nombre de personnes dans ménage et le milieu en % 20.0 10.0 0.1. Répartition des ménages selon le sexe et le milieu de résidence du Chef de ménage (en %) Milieu de résidence Urbain Rural Total Masculin 79.1 %. ce taux est nettement plus faible : 11.0 6.2 Caractéristiques des chefs de ménages En 2004.0 16.9 Ensemble 100.9 % des ménages se sont placés sous les auspices des femmes.

3%). l'âge moyen du chef de ménages selon le sexe et le milieu de résidence (en années) Sexe Masculin Féminin Total Urbain 48. les femmes chefs de ménages sont généralement plus âgées que leurs homologues de sexe masculin. Si pour les femmes. le taux d’analphabétisation des chefs de ménages est de 57. ce taux est de 73. la quasi-totalité des chefs de ménages ruraux et de sexe féminin sont incapable de lire ou d’écrire. en moyenne de 5 années.8 %. pour les hommes.9 % pour ceux du milieu urbain.3 ans.3 Total 49. En dépit de cela.7 50.4 49.L’âge moyen du chef du ménage se situe à 50. Si un chef de ménage citadin de sexe masculin sur trois est analphabète. ces chiffres cachent des disparités encore plus fortes entre les deux sexes.2 53.5 54. on ne constate pas de grandes différences. 26 .4% pour les chefs de ménages ruraux et 41. soit une différence. Selon le milieu.3 Au niveau d’instruction.3 51. C’est un niveau largement supérieur à celui enregistré pour l’ensemble de la population de la région (46.6 57. Mais.3 Rural 50. il n’est que de 50 ans . cet âge est d’environ 55 ans. Selon le milieu de résidence.

quant au niveau d’étude supérieur.Conditions d’habitation des ménages IV.1%).1 13.9% Total 41.4 8.4 %( le tiers).7 100.4% 57.2 6.4 100.5 100.9 7. Un peu plus de 3 ménages sur 4 occupent un logement de ce type (76.8 5.7 4.8% La proportion des chefs de ménages disposant d’un niveau d’étude au moins égal au primaire est de 36. Elle se situe à 4.6% 95.8% Féminin 77. Un 27 .4% 83.1 11.1 0.0 Rural 73.5% Chefs de ménages selon le niveau d'étude et le milieu de résidence (%) Niveau d'étude Néant Préscolaire Primaire Collégial Secondaire Supérieur Total Urbain 42.5% 70.8 3.Type de logement Le type de logement dominant en milieu urbain est : Maison marocaine moderne.7 2.1.3 7.0 Total 57.9% 73. cette proportion n’atteint guère 5%.2.3 4. 2.Taux d'analphabétisation des chefs de ménages selon le milieu de résidence et le sexe Milieu de résidence Urbain Rural Total Masculin 32.7 20.0 IV.8%.6 16.7% 52.5 13. Les ménages habitant un logement de type habitat sommaire ou bidonville constituent 5.

0 5.5 2. Toutefois.pourcentage qui est nettement inférieur à celui enregistré en 1994 (9.0 urbain (1994) 2.4 4.8 40. Sur les 20 357 ménages dénombrés sous cette catégorie.1 5.9 100.4 100.6 76. 28 . les logements de type maisons marocaines traditionnelles sont les plus anciens avec un âge moyen de 32.0 Ensemble 1. l’âge moyen des logements occupés par les ménages est de 26 ans.6 7. En milieu urbain.6 11. le parc en question est moins vieux que celui du milieu rural de 8 ans en moyenne.0 5. En ce qui concerne les maisons marocaines modernes et les villas.9 2.1 4.2 3. demeure un fléau lié plutôt au milieu rural plus qu’au milieu urbain.6 6.0 Rural 0.0 IV.3%).8 79.8 1.4 69.2 ans.3 1 2. Ceci peut s’expliquer par l’attrait des zones émergeantes et celles adjacentes au territoire du grand Casablanca et en particulier vers le nord-ouest de la région. Il est environ de 20 ans.7 3.8 9.5 0.8 40. 11755 sont localisés sur un territoire rural et les 8 602 restants sont en milieu urbain.3 100.6 3.1 4. leur âge moyen est pratiquement similaire.1 100. ce phénomène (habitat insalubre) pour la région.2. Quant aux logements de type appartement. Selon le type d’habitat en milieu urbain.2 Ancienneté des logements En 2004. Répartition des ménages selon le type de logement et le milieu de résidence (%) Type de logement Villa Appartement Maison marocaine traditionnelle Maison marocaine moderne Maison sommaire ou bidonville Habitation de type rural Autres Total Urbain 3.

3 19.9 8.0 29. un peu moins des deux tiers des ménages en milieu urbain sont propriétaires de leur logement (62. elle est en moyenne de 27.4% en 2004. Ce qui permet de dire que le phénomène d’habitat insalubre a apparaît en milieu rural 10 années plus tard qu’en milieu urbain (1986 contre 1976).1 23.8 Ensemble 19.2 100.2. la proportion des ménages locataires a reculé de 30.9 ans.6 100.5 Rural 15.7 30. 29 .1 ans pour le milieu rural.7% en 1994 à 25.5 %). En 1994.0 21.3 Statut d’occupation Selon le statut d’occupation.0 38. Le développement du statut du propriétaire a été opéré au détriment de la location.2 40.3 ans pour le milieu urbain et 18.1 19.7 IV.0 25. L’âge moyen des habitats regroupés au sein de cette catégorie est de 12. ce taux n’était que de 52. En effet.6 %. S’agissant de l’ancienneté des logements de type sommaire ou bidonville.leur introduction est relativement récente.0 35.2 27.7 100. Répartition des ménages selon l'ancienneté du logement (En %) Age du logement Moins de 10 ans De 10 à moins de 20 ans De 20 à moins de 50 ans 50 ans et plus Total Age moyen du logement en années Urbain 23.

8 32.7 1.7 1.4 4.0 Urbain (1994) 14.1 5.8 1.4 1.0 4.1 31.5 3.9 1.0 30 .3 27.7 4.5 1. en 2004 ce pourcentage a diminué de 4 points pour atteindre 38. Toutefois.6 100.7 12.6 5. Cette amélioration est également enregistrée par rapport au niveau national.7 100.3 100.7 3.5 1.3%.0 Urbain (1994) 52.5 1.0 Ensemble 11.6 30.4 2.5 12.2 4.1 1.0 0.3 9.5 100. Répartition des ménages selon le nombre de pièces habitées et le milieu de résidence Nombre de pièces 1 2 3 4 5 6 7 8 et plus Non déclaré Total Urbain 11.8 17.1 14.6 7.4 28.0 7.1 2.2 3.1 1.8 30.0 IV.6 100.4 1. Si 43.7 8.9 100.0 (en %) Urbain national (2004) 13.5 27.9 100.7 2.0 34.3 100.8 2.0 Ensemble 74.Répartition des ménages selon le statut d'occupation de leur logement (%) Statut d'occupation Propriétaire Locataire Logement de Fonction Logé gratuitement Autres Total Urbain 62.4 1.1 13.3 27.1 4.6 2.8 26.5 25.9 6.0 Rural 86.4 27.0 Rural 11. on constate une amélioration des conditions d’habitation des ménages par rapport à 1994.0 1.2 100.9 8.2% des ménages citadins occupent en 1994 des logements comprenaient au plus deux pièces. il est à signaler le développement d’une certaine concentration des ménages autour des logements à 3 pièces.4 Occupation des logements Sur le plan du nombre de pièces des logements occupés.7 1.5 2.3 13.2.2 1.

9 Urbain national (2004) 1.0 1 2 3 4 5 6 7 8 et plus Non déclaré Nombre de pièces Urbain Urbain (1994) Urbain national (2004) Le taux d’occupation.5 Equipements des logements Le degré d’équipement et de confort des logements occupés par les ménages s’est nettement amélioré entre 1994 et 2004. Toutefois.6 Rural 2.8 Urbain (1994) 1.6 IV.6 en milieu urbain.0 20.2. Cette amélioration a concerné les deux milieux.0 35. Taux d'occupation des pièces des logements habités Urbain 1.0 5.Ménages selon le nombre de pièces et la résidence 40.0 15.0 % des ménages 30. est de 1.0 Ensemble 1. calculé en rapportant le nombre de personnes sur celui des pièces. Notons qu’en 1994. ce ratio était de 19 personnes pour 10 pièces. demeurent en deçà de celles observées au niveau national.0 0.0 25. ces conditions de vie des ménages à l’intérieur de leur logement globalement. correspondant ainsi à 16 personnes pour 10 pièces.0 10. 31 .

32 . ce pourcentage est de 84.5 77.En milieu urbain.7 87.1 19.7 9.6%).5 1.3 84.2.4 4.0 3.5 74.8 1.7 Urbain (1994) 81. Pour l’eau potable courante.6 37.5 3.5 60.6%). presque 9 ménages sur 10 habitent des logements reliés à un réseau public de distribution d’électricité (89.2 89.9 3.2 11.1 20.2 31. en milieu urbain. les ménages habitant des logements non raccordés à un réseau de distribution d’eau potable et s’approvisionnant des puits représentent la quasi-totalité des ménages (84.7 76. Par contre.4 27. un ménage sur trois occupe un logement pourvu d’électricité et seulement 3.6 Rural (1994) 82.5 58.7 1.2 43.4 32. soit un peu plus de 8 ménages sur 10.4 % des ménages accèdent à l’eau potable courante. Quant au milieu rural. Ménages selon les équipements de base de leur logement par milieu de résidence (en %) Elément de confort Cuisine WC Bain moderne Bain local Eau potable Electricité Urbain 87. c’est les fontaines publiques qui demeurent le mode d’approvisionnement le plus fréquent avec un pourcentage de 41.9 93.5 IV.3 Ensemble 86.6%.6 Rural 85.6 Mode d’approvisionnement en eau potable et d’éclairage pour les ménages non raccordés à un réseau public de distribution Approvisionnement en eau potable En milieu rural.2 %.

on note un sous développement du mode d’approvisionnement : fontaine publique.9 2. c’est seulement un peu plus d’un ménage sur deux.5 Ensemble 77.0 3. C’est ainsi qu’on assiste à un recul imposant de l’utilisation du kandil ou bougie et de la lampe à pétrole au profit à un recours plus intense à la lampe à gaz.7 2.5 9.1 14. Alors que la proportion des ménages utilisant la lampe à gaz est passée de 28.4 1. si un peu moins de deux ménages sur trois utilisent le kandil ou bougie en 1994.4 41.Par rapport au niveau national.4 5.2 Urbain national 18. En milieu rural. Ménages dont le logement n’est pas relié à un réseau public de distribution selon le mode d'approvisionnement en eau potable par milieu de résidence (en %) Mode d'approvisionnement Eau de puits Eau de source Fontaine publique Autre source d'eau Urbain 33.0 Mode d’éclairage des logements L’accroissement du nombre des raccordements des logements au réseau électrique tel qu’il a été évoqué auparavant. s’est accompagné d’importants changements au niveau du mode d’éclairage utilisé par les ménages dont le logement n’est pas relié au réseau électrique. 33 .8 51 17.3 13.3 % entre 1994 et 2004.6 5.4 Rural national 51.6 Rural 84. en 2004.4 23.6 6.1 % à 39.2 13. 10 points d’écarts pour les milieux urbains et 6 points pour les milieux ruraux.

7 100.2 32.4 42.0 100. le mode le plus fréquent est la fosse septique avec un pourcentage avoisinant la moitié.5 12.4 29.0 79 11. Ménages selon le réseau d'évacuation des eaux usées par milieu de résidence (En%) Région Mode d'évacuation Urbain Réseau public Fosse sceptique Puits perdu Autre moyen d'évacuation Total 84.8 0.2. plus de 8 ménages citadins sur dix utilisent le réseau public comme mode d’évacuation des eaux usées.0 Ensemble Urbain Rural Ensemble 42.0 9.9 5.8 4. Soit 45. le recours aux fosses septiques est relativement moins intense qu’en niveau national.9 100.4 53.3 39.5 11.0 National 34 .4 100. Cependant.0 Rural 0. Un niveau qui est nettement supérieur à celui enregistré au niveau national (79.3 55.1 6.0 0.0 Ensemble 1.0 48. Au niveau du monde rural.8 0.7 Mode d’évacuation des eaux usées En 2004.0 7.5 %.3 21.7 45.0%).4 27.6 21.7 36.0 2004 Rural 0.3 67.4 0.5 29.Ménages dont le logement n'est pas relié à un réseau public de distribution d'électricité selon le mode d'éclairage utilisé et le milieu de résidence (En %) Mode d'éclairage Urbain Lampe à pétrole Lampe à gaz Kandil.1 1.4 6.1 40.8 42.8 0.7 IV.1 0.0 1.3 38.4 100.1 25.4 Urbain 1.4 Ensemble 0.2 100.6 1994 Rural 1.6 1. bougie Energie solaire Groupe électrogène Autres 0.6 65. soit 84 %.4 18.1 26.4 2.0 3.8 8.5 11.5 68.

que cette distance.5 6.9 6. et de 9.5 46. Ménages dotés de certains équipements domestiques et milieu de résidence (En %) Equipements domestiques Télévision Parabole Téléphone fixe Téléphone mobile Urbain 87. le téléphone mobile est plus au moins répandu.8 Autres équipements Le pourcentage des ménages disposant d’un téléviseur est de 74. Mais.8 100. plus la taille des ménages et le taux d’analphabétisme augmentent.5 Ensemble 74.2 25.5 34.6 IV. Cette distance est en moyenne de 2. taille du ménage et taux d'analphabétisme Classes de distance à une route goudronnée Moins de 2 Km De 2 à moins de 6 Km 6 Km et plus Total Moyenne parcourue en km 0.9 1.8 Rural 61. Si la parabole et le téléphone fixe sont peu présents en milieu rural.6 % des ménages 50. Environ un ménage rural sur deux possède au moins un GSM.2.2 Taux d'analphabétisme 54.3 Km pour 15% des ménages ruraux bien que ces derniers parcourent au moins 6 Km. Relevant également.1 9.2 %.2% 35 .2.0 18.9 Accès à l’infrastructure routière Parmi les questions nouvellement introduites lors du dernier recensement est la distance en kilomètre que les membres d’un ménage rural sont obligés à parcourir pour atteindre une route goudronnée.IV.4 6.1 58.3 5.0 taille du ménage 5.3 2.0% 59. Distance à une route goudronnée.6 km. soit trois ménages sur quatre.9 70. il est à noter que pour la moitié des ménages.3 3. plus elle croit.3 45.3% 61.5% 69. ce parcours est de 300 m.7 14.3 10.

36 .

ANNEXES 37 .

3 1.8 2.1 25 402 7.4 48 854 10.8 6.9 0.1 31 025 6.39 ans 40 .7 1.8 8.2 51 562 6.7 1 378 0.0 29 488 7.29 ans 30 -34 ans 35 .2 6.24 ans 25 .4 ans 5 .6 1.0 33 411 9.4 11 398 2.8 36 862 8.54 ans 55 .7 85 350 10.2 373 250 100.4 9.7 39 341 8.59 ans 60 .4 18 916 4.7 79 101 9.4 469 970 100.4 8 383 1.69 ans 70 .3 100.2 39 389 4.6 6.7 809 0.39 ans 40 .3 100.0 2.5 1 683 0.5 7.8 10.4 818 675 100.2 33 298 9.4 17 295 3.9 52 006 11.59 ans 60 .3 100.8 10 037 2.1 35 299 4.4 88 871 10.8 8 142 1.14 ans 15 .6 2.0 20 994 2.49 ans 50 .3 20 455 4.0 9.4 348 705 100.59 ans 60 .39 ans 40 .4 5 766 1.24 ans 25 .6 2.3 22 521 6.0 81 914 9.9 ans 10 .9 41 401 5.0 18 004 5.9 5.9 8 091 2.4 ans 5 .9 36 496 9.0 35 020 9.1 4.6 1.4 89 884 11.0 Rural Total 0 .24 ans 25 .0 Effectif 67 948 71 028 74 894 72 073 70 636 61 612 54 890 49 433 49 997 41 419 33 364 18 604 16 394 11 781 11 773 13 857 2 252 721 955 99 498 104 668 107 987 100 860 90 188 76 203 63 261 49 500 49 831 39 371 34 989 22 861 24 296 16 703 18 179 23 100 2 601 924 096 167 446 175 696 182 881 172 933 160 824 137 815 118 151 98 933 99 828 80 790 68 353 41 465 40 690 28 484 29 952 36 957 4 853 1 646 051 Total % soustableau 9.2 0.0 Féminin Effectif % soustableau 33 473 9.5 9.5 60 513 7.19 ans 20 .7 10.64 ans 65 .29 ans 30 -34 ans 35 .1 9 480 2.7 67 542 8.64 ans 65 .14 ans 15 .7 12 871 1.8 48 266 5.2 10.5 12 898 2.4 7.5 0.0 6.2 26 825 7.0 3 170 0.64 ans 65 .29 ans 30 -34 ans 35 .3 20 471 2.4 36 977 9.3 1 792 0.3 81 723 9.8 7 044 1.5 28 201 8.74 ans 75 ans et plus Non déclaré Total 38 .54 ans 55 .8 17 081 2.7 10 759 2.8 2.3 3.4 10.2 17 694 3.74 ans 75 ans et plus Non déclaré Total 0 .19 ans 20 .9 24 893 5.44 ans 45 .2 454 126 100.3 37 917 10.5 23 172 6.1 45 803 9.6 16 525 2.2 6.49 ans 50 .4 32 236 6.4 5.2 20 473 5.14 ans 15 .5 18 457 2.9 53 876 11.19 ans 20 .0 48 441 10.7 4.1 10.9 85 812 10.2 874 0.0 10.9 ans 10 .1 20 432 2.8 2.9 26 912 7.3 25 094 5.9 9.69 ans 70 .7 11 347 2.7 14 973 1.3 51 519 6.0 51 057 10.69 ans 70 .8 33 054 4.0 94 010 11.0 47 414 5.5 56 093 11.5 1.8 8 320 1.8 11.5 2.2 12 341 2.3 13 511 1.44 ans 45 .8 37 338 10.Population selon le milieu de résidence.54 ans 55 .7 50 792 11.9 ans 10 .5 6 653 1.9 36 008 10. l'âge et le sexe Milieu de résidence Urbain Age quinquennal Masculin Effectif % soustableau 34 475 9.9 70 273 8.6 1.3 57 638 7.74 ans 75 ans et plus Non déclaré Total 0 .9 11 514 2.4 4.5 4 729 1.0 5 128 1.3 11.2 827 376 100.2 9 124 2.44 ans 45 .8 24 607 5.9 35 577 10.6 20 946 6.6 7 059 2.8 5.5 9 335 2.5 22 233 2.5 2.8 8.2 51 894 11.8 44 385 9.7 11.4 ans 5 .2 2.0 10.4 24 737 5.9 4.8 8.49 ans 50 .0 85 532 10.5 87 583 10.5 15 360 4.

3 6. l'état matrimonial et le sexe Milieu de résidence Urbain Masculin Etat matrimonial Effectif Célibataire Marié Divorcé Veuf Total Célibataire Marié Divorcé Veuf Total Célibataire Marié Divorcé Veuf Total 110 782 124 324 1 935 1 886 238 927 137 185 165 437 1 685 2 845 307 152 247 967 289 761 3 620 4 731 546 079 % colonne Féminin % Effectif colonne 33.3 100.2 99 171 268 470 38 682 1 792 469 970 103 053 166 373 484 715 61 364 3 170 818 675 21.0 12.1 314 999 0.9 177 863 0.0 Féminin Effectif % colonne 39 964 10.9 33 591 100.3 100.4 100.9 64 230 100.0 30.2 31 123 8.5 1 378 0.0 100.2 1.0 8.0 20.0 54.0 Total Effectif 200 060 261 460 11 788 32 525 505 833 223 165 343 300 6 441 36 436 609 342 423 225 604 760 18 229 68 961 1 115 175 % colonne 39.6 7.9 1.2 373 250 100.1 57.5 58.7 59.4 348 705 100.2 7.0 38.4 56.0 Total Effectif 81 162 132 708 452 028 53 805 2 252 721 955 120 394 191 759 527 064 82 278 2 601 924 096 201 556 324 467 979 092 136 083 4 853 1 646 051 % colonne 11.0 28.8 57.0 22 682 6.6 56.2 100.3 0.7 85 980 53.0 11.8 30 639 100.8 9 853 0.7 2.4 100.Population selon le milieu de résidence.4 62.5 0.1 8.7 11.0 266 906 44.0 36.0 12.0 58 539 12.3 1.3 100. le milieu de résidence.0 569 096 Rural Total 39 .8 55.3 100.2 100.8 9.3 59.4 3.3 874 0.9 92 588 258 594 43 596 809 454 126 98 503 158 094 494 377 74 719 1 683 827 376 20.6 11.4 175 258 53.0 0.0 61 855 13.4 51.9 0.3 216 245 62.5 0.1 59.6 20.4 89 278 52.4 100.0 302 190 45.6 6.2 18.0 13.9 19.6 11.8 67 202 19.2 0.4 2.1 100.0 Rural Total Population âgée de 15 ans et plus selon.9 9.2 100.7 65 506 17. les grands groupes d'âges et le sexe Milieu de résidence Urbain Grands groupes d'âges Moins de 6 ans De 6 à 14 ans De 15 à 59 ans 60 ans et plus ND Total Moins de 6 ans De 6 à 14 ans De 15 à 59 ans 60 ans et plus ND Total Moins de 6 ans De 6 à 14 ans De 15 à 59 ans 60 ans et plus ND Total Masculin Effectif % colonne 41 198 11.0 137 136 0.6 51.5 8.2 19.5 100.7 14 609 0.0 46.6 0.6 235 783 63.1 6.5 4 756 0.

Taux (p.3 85.4 68.4 115 138.3 30.34 ans 35 .8 36.24 ans 25 .39 ans 40 .1 Rural 28.7 140 159 143.8 8.6 25.9 78.5 3.29 ans 30 .0 Ensemble 23.6 88.mille) et indices synthétiques de fécondité des femmes en âge de procréation selon le milieu de résidence et l'âge quinquennal 2004 Groupes d'âge 15 .6 127.49 ans ISF Urbain 16.9 10.2 6.1 116.6 40 .1 111.6 2.19 ans 20 .5 2.44 ans 45 .

8 46.1 9.3 Sexe Féminin 3.2 81.6 67.0 37.2 97.5 59.7 37.2 29.9 88.8 25.4 25.8 94.6 18.0 88.19 ans 20 .39 ans 40 .3 61.69 ans 70 .0 94.2 59.64 ans 65 .7 48.7 77.2 91.6 88.9 98.1 43.9 14.1 67.5 62.5 17.0 85.19 ans 20 .4 58.2 48.2 8.64 ans 65 .49 ans 50 .14 ans 15 .1 98.9 46.54 ans 55 .7 46.9 86.24 ans 25 .1 75.7 89.29 ans 30 -34 ans 35 .6 70.59 ans 60 .1 27.74 ans 75 ans et plus Non déclaré Total Masculin 2.0 94.5 81.3 58.0 82.5 44.24 ans 25 .4 54. l'âge quinquennal et le sexe (en %) Milieu de résidence Urbain Age quinquennal 10 .8 77.5 40.44 ans 45 .74 ans 75 ans et plus Non déclaré Total 10 .8 82.1 70.54 ans 55 .6 80.8 53.24 ans 25 .6 13.1 87.1 72.6 75.1 Total 3.8 98.2 13.9 76.1 24.7 84.9 86.0 97.4 61.6 9.29 ans 30 -34 ans 35 .39 ans 40 .69 ans 70 .1 44.5 71.3 84.19 ans 20 .5 27.54 ans 55 .3 87.4 82.2 23.8 11.0 73.8 58.6 17.5 36.9 30.8 70.1 99.6 92.5 88.9 94.2 49.5 99.0 25.4 42.0 44.7 73.69 ans 70 .3 46.49 ans 50 .9 29.2 34.1 39.9 91.4 40.5 25.7 98.2 21.0 59.49 ans 50 .6 99.2 61.4 49.44 ans 45 .2 82.8 63.6 62.8 55.9 79.0 74.5 76.1 34.44 ans 45 .74 ans 75 ans et plus Non déclaré Total 10 .4 93.5 60.59 ans 60 .3 55.7 5.64 ans 65 .6 11.29 ans 30 -34 ans 35 .0 41.4 92.0 38.2 65.0 96.6 33.0 52.7 73.4 95.14 ans 15 .9 92.4 73.3 46.0 99.8 62.59 ans 60 .14 ans 15 .2 80.0 35.6 97.5 20.3 95.3 88.0 84.9 66.39 ans 40 .4 17.2 27.Taux d'analphabétisme selon le milieu de résidence.6 19.3 Rural Total 41 .0 25.

1 100.0 46.0 100 Total 42 .0 100 Total 30.0 34.0 29.1 6.9 14.1 34.1 0.1 22.1 11.1 0.5 14.9 21.8 0.3 2.3 0.1 0.6 3.3 20.0 46.1 0.3 0.9 46. fr et autres Ar et autres Autres langues Total Masculin 18.6 0.1 100.6 16.6 35.5 24.1 12.2 16. fr et autres Ar et autres Autres langues Total Néant Arabe seul Arabe français Ar.6 0.0 0.0 0. le milieu de résidence et le sexe ( en % ) Milieu de résidence Urbain Langues écrites et lues Néant Arabe seul Arabe français Ar.7 0.8 1.1 100 Sexe Féminin 41.9 40.0 58.0 100.Population âgée de 10 ans et plus selon les langues écrites et lues.9 17.1 0.0 59.0 100.9 7.0 0.4 14.1 100.8 9.0 0.0 0.0 72.6 10.5 0.3 16.7 27.8 11.0 100. fr et autres Ar et autres Autres langues Total Rural Néant Arabe seul Arabe français Ar.1 0.

4 19.2 0.0 20.1 0.8 0.4 0.7 100.3 23.1 0.2 19.4 100.3 100.0 35.8 25.8 Total Effectif % colonne 253315 150267 180998 1131 14632 7599 90074 23939 721955 329933 215413 149138 763 2693 10881 181401 33874 924096 583248 365680 330136 1894 17325 18480 271475 57813 35.0 15.0 2.9 16.1 0.3 92 219 674 13 730 4 326 45 398 7 380 348 705 274 306 26.3 1.1 0.5 1.4 13.0 12.1 0.1 0.3 0.1 1.0 454 126 56.9 12.0 4.0 373 250 58.1 0.6 3.0 100.0 1646051 43 .8 0.1 100.2 47.2 20.5 136 782 2. le milieu de résidence et le sexe Sexe Milieu de résidence Urbain Type d'activité Actif Femme au foyer Elève étudiant Propriétaire Retraité Grand malade Enfant Autre Total Rural Actif Femme au foyer Elève étudiant Propriétaire Retraité Grand malade Enfant Autre Total Total Actif Femme au foyer Elève étudiant Propriétaire Retraité Grand malade Enfant Autre Total 178 462 1 156 16 100 10 888 134 693 18092 818675 86 243 482 2 370 6 562 89 295 10 712 469 970 459 284 18.7 23.0 1.5 3.5 100.0 44.1 1.1 12.5 3.5 4.0 2.1 123 964 365 680 21.1 0.0 39721 827376 100.3 738 1 225 7 592 16.8 151 674 0.4 55 627 215 413 62 895 281 323 4 319 92 106 23 162 100.0 Féminin Effectif % colonne 68337 150 267 88 779 457 902 3 273 44 676 16 559 18.1 1.1 16.3 40.1 Masculin Effectif % colonne 184978 53.3 16.3 5.2 3.1 0.2 2.1 2.2 100.1 20.9 1.2 13.Population selon le type d'activité.0 35.2 18.4 22.0 1.4 0.

8 35.3 12.8 44.1 76.1 17.9 58.1 1.6 16.8 16.2 34.7 97.39 ans 40 .9 97.4 91.3 59.9 96.5 27.7 76.0 93.9 82.5 50.8 2.6 22.6 32.0 13.6 26.39 ans 40 .24 ans 25 .0 23.0 52.49 ans 50 .69 ans 70 .4 9.4 59.4 21.29 ans 30 -34 ans 35 .4 61.2 22.44 ans 45 .2 97.2 97.0 53.9 84.4 27.29 ans 30 -34 ans 35 .2 54.6 97.54 ans 55 .54 ans 55 .8 83.5 87.59 ans 60 .74 ans 75 ans et plus Total 15 .Population âgée de 15 ans et plus selon le taux d'activité.9 96.44 ans 45 .74 ans 75 ans et plus Total 15 .5 32.3 52.19 ans 20 .0 51.7 22.6 30.1 57.2 82.0 7.6 95.24 ans 25 .3 55.1 2.49 ans 50 .69 ans 70 .3 63.9 5.1 11.5 19.8 57.4 37.6 31.19 ans 20 .9 69.5 57.2 17.7 24.8 61.8 55.6 41.2 Total 44 .2 10.9 25.24 ans 25 .9 19.2 20.7 31.5 67.9 97.6 46.5 76.5 97.39 ans 40 .7 6.59 ans 60 .2 4.8 49.9 16. le milieu de résidence et le sexe ( en %) Milieu de résidence Age quinquennal Masculin Sexe Féminin Total Urbain Rural 15 .54 ans 55 .3 94.49 ans 50 .5 89.7 16.29 ans 30 -34 ans 35 .2 21.7 97.7 10.8 11.8 21.5 8.9 40.9 59.3 56.7 12.9 41.2 51.2 56.0 60.1 83.2 15.0 2.59 ans 60 .4 13.1 97.4 94.0 23.4 71.6 49.4 51.9 96.8 28.19 ans 20 .8 97.4 3.2 38.6 7.64 ans 65 .4 62.7 46.69 ans 70 .1 58.74 ans 75 ans et plus Total 36.64 ans 65 .5 10.4 25.44 ans 45 .1 42.3 31.8 5.4 57.64 ans 65 .4 57.7 58.

4% 56.9 23.9% 74.Age moyen et taux d'analphabétisation de la population âgée de 15 et plus selon le statut dans la profession Situation dans la profession Age moyen en années Taux d'analphabétisme Milieu de résidence Urbain Employeur Indépendant Salarié Aide familial Apprenti Total Employeur Indépendant Salarié Aide familial Apprenti Total Employeur Indépendant Salarié Aide familial Apprenti Total 43.2 43.8 50.2 35.8% 31.1 23.6% 67.6% 15.5% Rural Total Sexe Masculin Employeur Indépendant Salarié Aide familial Apprenti Total Employeur Indépendant Salarié Aide familial Apprenti Total Employeur Indépendant Salarié Aide familial Apprenti Total 48.5 41.8 36.9% 17.1 48.3% 51.8% 31.0% 31.0% 42.3% 69.8 36.8% 22.4% 24.6% 43.6 43.9 33.0% 21.2 35.9% 36.4% 53.9 23.8% 52.8% 52.4% 55.8% 22.8 33.5 25.8 33.5% 51.5% 44.8 23.2 37.5% 44.8 23.2% 57.8 38.9 40.6 25.0 48.9 36.4% 56.5% Féminin Total 45 .1% 31.2 25.2 26.8% 18.7 24.7% 67.3% 51.7 36.7 37.6 25.2 43.1 27.9 23.7% 29.7 51.6 37.8 44.6% 51.6% 48.7% 30.

9 0.3 6.5 3.7 100.6 0.9 7.5 0.1 0.0 1.0 2.6 1.8 14.1 0.4 2.7 1.6 0.7 1.0 2.0 0.0 0.1 7.2 7.1 0.00 Total 5.5 10.0 0.0 5.5 1.2 7.7 11.4 31.1 0.7 0.4 0.4 1.7 1.5 0.3 0.2 1.1 4 0.8 49.3 13.1 7.2 0.1 0.6 1.1 7.0 7.2 4.2 13.6 1.5 4.2 0.1 1.8 16.1 0.1 0.5 10.7 6.0 5.6 5.5 0.4 0.7 2.3 0.6 1.1 0.2 1.4 1.4 0.0 0.6 2.0 1.8 16.7 1.4 6 et plus 0.0 14.00 Ménages selon le nombre de pièces d'habitation et le nombre de personnes dans le ménage (En %) Milieu de résidence Urbain Nombre de personnes dans le ménage 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 et plus Total 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 et plus Total 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 et plus Total Nombre de pièces d'habitation 1 1.2 2.7 0.9 0.1 0.5 1.0 0.2 0.8 1.5 N.7 11.2 5.0 3.1 0.6 0.3 5.1 0.7 0.7 0.D 0.0 0.5 0.1 0.9 0.8 2.7 0.2 0.0 1.2 0.5 1.1 0.6 8.2 0.3 0.4 0.6 6.3 4.2 0.4 0.2 2.4 0.1 5.2 3.7 0.6 2.6 1.4 5.1 0.2 9.1 0.2 0.4 6.4 6.5 100.2 0.2 0.4 0.0 4.3 0.2 4.0 2.3 14.1 0.1 0.3 14.2 1.8 0.7 3.1 1.3 0.4 27.6 11.3 0.2 0.3 12.1 0.0 11.2 0.1 0.6 8.0 0.1 4.1 1.1 1.9 0.6 2.1 0.6 2.1 2.1 0.3 7.00 rural 4.3 17.5 17.3 0.1 3 0.1 3.2 2.7 0.7 0.6 2.4 0.1 0.1 0.5 0.9 4.0 4.1 13.5 2.1 0.2 0.0 0.4 0.5 0.0 0.9 0.9 1.5 2.5 0.6 1.3 12.3 0.3 1.3 0.1 3.9 1.3 0.1 0.1 0.9 7.0 5.7 0.3 0.9 9.6 0.0 1.3 0.1 0.4 0.1 1.2 0.0 1.1 0.7 2.5 2.1 9.6 3.0 7.7 2.6 0.6 50.0 14.9 1.4 1.9 1.1 0.0 1.9 0.7 5.1 3.1 0.0 0.9 14.1 1.4 2 0.7 1.2 0.8 0.2 100.3 2.5 0.1 0.6 15.7 8.6 Total 3.2 0.2 1.7 18.0 1.2 0.5 0.1 2.8 14.6 2.6 4.3 0.4 0.9 0.2 0.8 0.1 14.5 1.1 2.6 1.2 3.0 0.8 9.6 0.3 4.6 1.1 0.3 2.9 5 0.0 1.1 0.2 0.6 5.4 0.5 100.0 0.0 0.4 0.2 0.3 0.7 1.0 0.1 0.1 2.Ménages selon le nombre des personnes dans le ménage (En %) Nombre de personnes dans le ménage 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 et plus Total Urbain 6.0 Rural Total 46 .7 1.2 6.

Boulevard Mohamed V B.ma 47 .P: 646 26 000 Settat Tel 023-40-41-82 Fax :023-72-05-65 E.Direction régionale de Chaouia-Ouardigha 64. Mail : drstmpep@menara.