n’a qu’1 œil

n’a qu’1 œil
ÉDITIONS n’a qu’1 œil ASSOCIATION LOI 1901 19, rue Bouquière 33 000 Bordeaux 05.56.51.19.77 naqu1oeil@free.fr n° siret : 411 546 724 00039 n° APE : 9003 A

#1

LoS MUCHoS
jouent

19, RUE BOUQUIÈRE / 33000 BORDEAUX 0556511977 / naqu1oeil@free.fr

SPECTACLE DE MOTS ET DE SONS À GÉOMÉTRIE VARIABLE

LoS MUCHoS

LoS MUCHoS
est un collectif d’intervention artistique à géométrie variable (écriture, arts plastiques, recherches sonores et musicales) composé de deux plasticiens, Carole Lataste & Benjamin Charles.

LoS MUCHoS jouent BLABLABLA,

Lecture/spectacle sur mesure et tous publics de notre projet BLABLABLA, Petit dictionnaire illustré. Jonglant avec la musique populaire, les bruits et les mots, tous les moyens sont bons pour faire découvrir les définitions de notre collection et vous fouetter la cervelle…
Joué en 2010 : à n’a qu’1 œil le 22 décembre 2009 et le 25 mars 2010, au centre d’animation SaintPierre le 22 janvier 2010, au théâtre national, dans le cadre du festival Les Didascalies à Périgueux le 19 février, à L’escale du livre le 10 avril, à Port-Sainte-Marie (47) le 11 juin, au festival Chahuts le 19 juin et à la bibliothèque de Bacalan le 25 juin.

18 GUIDE BORDEAUX
Envoyez vos bons plans à : sortir-bordeaux@20minutes.fr

MARDI 6 AVRIL 2010

FESTIVAL L’Escale du livre ouvre sa 8e édition ce week-end

LE LIVRE SE MET EN SCÈNE
JULIE MILLET

Un véritable village dédié au livre et à la parole littéraire, c’est le pari de L’Escale du Livre pour cette 8e édition. Parmi les grands invités, citons Marie NDiaye, lauréate du Goncourt 2009, l’écrivain Sud-africain André Brink. Albert Camus est également à l’honneur pour le cinquantième anniversaire de sa mort. Des performances Depuis quelques années, les organisateurs ont repensé la formule de ce salon littéraire et en ont fait un véritable festival dédié au livre, dans tous ses états. C’est pourquoi cette année, outre les traditionnels stands des éditeurs et les séances de dédicaces, le festival propose un certain nombre de performances et spectacles.

DR

Le salon du livre de Bordeaux s’installe dans le quartier Sainte Croix.

Les 9, 10 et 11 avril, quartier Sainte Croix, TNBA et Conservatoire. Tél. : 05 56 10 10 10, www.escaledulilvre.com Tout est gratuit sauf deux spectacles.

W PRATIQUE

Alex Beaupain, le musicien qui a signé la bande originale du film de Christophe Honoré Les chansons d’amour (César 2008 de la meilleure musique), présente Tout ira bien, une histoire pour piano, voix et violoncelle, avec Kéthévane Davrichewy et Valentine Duteil. Les Bordelais seront aussi présents. La joyeuse équipe de N’a qu’1 œil propose une lecture spectacle d’un dictionnaire atypique, nommée Blablabla#2. « On essaie de traduire ce que les gens ont dans la tête avec des mots et des images », explique Carole Lataste, l’auteur

de l’ouvrage. Avec un musicien, Benjamin Charles, Carole Lataste mixe les définitions. D’« amour », sentiment très fort, dans lequel on fait un bouche à bouche, au mot béarnais « mesclagne » en passant par « timide » ou « zone », les mots référencés font réfléchir et rire. « On est dans une époque où l’on applatit les mots, on les adoucit. » Carole Lataste leur redonne vie et consistance. W
Tout ira bien, jeudi 8 avril à 20 h 30 au TNBA, 7 €, réservation conseillée. Blablabla#2, le samedi 10 avril à 18 h 30, au forum des livres, gratuit.

THÉÂTRE

� BISON RAVI � REDONNE VIE À VIAN À LA BOITE À JOUER
« On n’est pas là pour se faire en-

LES BONS PLANS DE 20 MINUTES
ART VENTE AUX ENCHÈRES AU MUSÉE DES BEAUX ARTS Les diplômés 2009 de l’école des Beaux Arts exposent leurs œuvres au musée des Beaux

BLABLABLA

édition conçue comme un projet artistique participatif d’une biennale de mots, d’une collection de prêt-à-dire.
-> BLABLABLA # 2

- sa mise en vente en librairies en mars 2010.
-> BLABLABLA # 3

- sera enrichi d’un CD audio, bande son de mises en voix, réalisée avec le collectif LoS MUCHoS. Les ateliers d’écriture orale et de chœur dès septembre 2010. - des résidences de création de lexiques contextuels, des lectures/spectacles sur mesures et des expositions d’extraits sont prêtes à vendre. Nous envisageons de les proposer partout en France (bibliothèques, centres d’art, librairies, festivals) mais aussi à l’étranger (alliances et universités françaises, structures autour de la fabrication de la langue française et de la francophonie).

BLABLABLA se propose d’explorer les concepts, les sensations et les expériences à

BLABLABLA
UNE RECHERCHE
ARTISTIQUE polymorphe DANS UN ESPACE SOCIAL

travers le langage et sa fabrication sur le vif. Collection de mots classés par ordre alphabétique, chaque recueil expose une recherche de nouveaux sens, des souvenirs, de traductions, des relectures, etc. Photographie d’ici et maintenant, par son ancrage dans le temps et par la diversité des publics touchés, ce projet interroge polymorphement, la notion de mémoire, avec l’objectif de sensibiliser les publics à la lecture et à l’écriture par le biais de la réalisation d’un livre Ce projet se pose comme un aboutissement artistique, social et éthique du fondement de notre démarche artistique. Il est devenu, par la transversalité inhérente à son concept, un espace de rencontres hétéroclites, à travers les mots et leurs illustrations (au sens de mettre en lumière).

CE PROJET EST L’EXPRESSION D’UNE RÉFLEXION, TANT D’UN POINT DE VUE CULTUREL, QUE D’UN POINT DE VUE POLITIQUE ET ÉTHIQUE, DANS LE BUT D’ASSURER, PAR LA PUBLICATION DES MOTS DES GENS, UNE PLUS GRANDE MIXITÉ SOCIALE ET CULTURELLE ET UNE REPRÉSENTATIVITÉ PLUS JUSTE DES DIVERSITÉS.

CARNET DE MÉMOIRES

BLABLABLA # 2,

janvier 2010, 150 x 200 mm, couverture plastique, 352 pages 1 couleur + 4 cartes postales couleurs. 2000 exemplaires, 32 euros. Il ne suffit pas d’ajouter des mots nouveaux pour qu’un dictionnaire soit actualisé ; la modernité pénètre la langue dans toute son épaisseur : les mots, certes, mais aussi les significations, les contextes d’emploi, les locutions et les allusions qui sont les témoins et les signaux de notre époque. BLABLABLA est donc innovant, parce que la langue française, les personnes qui l’utilisent, le contexte social, politique et culturel se transforment. La langue évolue de plusieurs façons ; parfois accidentellement, parfois nécessairement. Le lexique est la mesure de toute chose. Et nous devons faire le point chaque fois qu’un écart devient sensible entre le dictionnaire en tant que texte achevé et l’univers culturel présent. Nous avons conservé la méthode de récolte des mots et des images, en ateliers, avec des publics d’âge et de situation différents. Chaque définition est notée scrupuleusement, relue, réécrite avec la personne qui nous l’a donnée, jusqu’à ce qu’elle soit la plus juste, la plus proche possible de l’intention de l’orateur. L’illustration est utilisée pour traduire l’indicible et rendre visible le contenu de leur mot. Tous ces élément sont ensuite revisités, réunis et mixés par Carole Lataste, dans le but d’en proposer une compilation objective. BLABLABLA reste fidèle à son rôle d’observateur et de récolteur de sens, rôle qui répond à la demande majoritaire des usagers de la langue française, puisque tout change en nous et autour de nous.

TOUS LES 2 ANS PUBLICATION D’UNE COLLECTION AUGMENTÉE ET COUVERTURE ORANGE (EN CHANTIER) AVEC CHANGEMENT DE TOUCHER. TOUT LE TEMPS ATELIERS D’ÉCRITURE, DE MISE EN SON, LECTURES/SPECTACLES, RÉSIDENCES DE CRÉATION DE LEXIQUES CONTEXTUELS ET EXPOSITIONS AVEC TOUS LES PUBLICS.