Bulletin d’information de La société d’astronomie de Mars 2005 vol.

19, no 1 Montréal et du Centre francophone de la SRAC Équinoxe de printemps

Sommaire
Mot du président ........................ p. 2 Assemblée générale 2005 ...........p. 2 CAFTA 2005 ................................p. 2 L’observatoire royal de Belgique .p. 3 Images du ciel profond ................p. 4 Images du ciel profond ................p. 5 Page de la SRAC ....................... p. 6 Nouveaux membres ................... p. 6 La SAM dans les écoles .............p. 7 Ciel de saison .............................p. 7 Rallye lunaire ..............................p. 8

Conférences printemps 2005
Sous le thème : L’astronomie en images
8 mars : Introduction à l’astronomie CCD, par André Gendron / Michel Richer 15 mars : Optimisation d'un télescope newtonien pour un usage strictement visuel, par Yvon Massicotte 22 mars : Des applications scientifiques du CCD en astronomie. par G. St-Onge / L. Morin 29 mars : Ciel du mois 5 avril : M. Patrick Dufour, Université de Montréal Evolution des naines blanches et l'âge de la Galaxie: une autopsie de cadavres stellaires 12 avril : Atelier CCD, par André Gendron / Michel Richer. Prise d’images CCD du centre et traitement de ces images par les membres de la SAM 19 avril : Des travaux et mesures appliqués à la Web Cam en astronomie par Stéphane Lemon 26 avril : Ciel du mois

CAFTA 2005 29-30-31 juillet 3 3 Parc des Îles Saint-Timothée T

De belles images de printemps par André Gendron M81 ci-dessous et pages 4 - 5

M81, NGC 3031 Les images de M81 : Prises le 13 juin entre 4h16m55s UT et 4h23m01s UT. 10 images d'une durée de 25 secondes ont été prises et la température de la caméra était de -14.8ºC

Le mot du président
Hugues Lacombe
Le printemps est à nos portes et, avec lui, des nuits plus douces déjà. C'est le temps de sortir notre équipement et de se remettre à l'observation. Et même si l'on est encore frileux, du moins peut-on prolonger un peu ces instants où l'on rêvasse en admirant le ciel étoilé à l'œil nu. Et l'on peut s'en mettre plein la vue, avec Saturne et Jupiter qui trônent dans le ciel du soir. Sans compter la Lune qui s'amuse à jouer à saute-moutons avec les planètes. Elle ne sera d'ailleurs pas très loin de Saturne le 16 avril, la Journée internationale de l'astronomie. Ça tombe bien parce que cette année la SAM a choisi cette date pour débuter ses soirées d'observation publiques au Parc-nature de l'Île-de-laVisitation. Ce sera une bonne occasion pour venir partager avec le public votre passion pour les étoiles. Le printemps c'est également le temps du ménage. J'espère, avec d'autres bénévoles, donner un petit coup de balai à notre petit chalet au terrain d'observation à St-Valérien, question de le rendre un peu plus accueillant pour les membres. Si vous désirez faire de l'observation au terrain mais préféreriez être accompagné, faitesmoi signe. Je compte également faire un peu de ménage au local, pour nous permettre d'y présenter nos conférences de façon confortable. Car nous aurons peut-être à délaisser l'autre salle plus tard cette année, question de réduire nos dépenses. Pour l'instant les conférences hebdomadaires du mardi se poursuivront dans cette deuxième salle jusqu'à la fin d'avril. Par la suite, j'espère que la SAM pourra présenter des conférences deux fois par mois dans son local durant les mois d'été, avant de reprendre son programme régulier à l'automne. Ce n'est pas encore réglé au moment d'écrire ces lignes mais j'y travaille.

Comme toujours, je suis à la recherche de bénévoles. Si vous avez le goût de vous impliquer un peu dans le déroulement des activités de la SAM, n'hésitez pas à communiquer avec moi. On trouvera ensemble quelque chose qui vous intéresse. Il n'est pas nécessaire que vous soyez membre du Conseil d'administration pour autant. Et en vous impliquant un peu plus dans la SAM, vous vous y sentirez davantage chez vous et la SAM ne s'en portera que mieux. Au plaisir de vous revoir sous les étoiles.

Personne d'autre n'a accepté de siéger au C.A. lors de l'Assemblée générale. Par ailleurs j'ai subséquemment demandé à Serge-Antoine Melanson de se joindre au C.A., à titre d'administrateur, nomination que le Conseil d'administration a depuis entérinée. Enfin, Patrice Scattolin a été choisi par les membres de la SRAC comme représentant du Centre francophone de Montréal auprès du Conseil national, pour un mandat de deux ans. J'ai été choisi comme représentant substitut et j'épaulerai Patrice dans l'exercice de ses fonctions. Au nom de tous les membres de la SAM je remercie ceux qui ont bien voulu accepter d'œuvrer au sein du Conseil d'administration. Ça demande temps et énergie, et tout ça bénévolement. J'invite les autres membres à les appuyer dans la mesure de leur disponibilité.

L'Assemblée générale 2005
Par Hugues Lacombe
L'Assemblée générale de la SAM s'est réunie le 8 février 2005 pour recevoir les rapports du Conseil d'administration 2004 et pour élire un nouvel exécutif pour l'année en cours. Contrairement à l'Assemblée générale de février 2004, suffisamment de membres étaient présents pour constituer le quorum et tout s'est déroulé rondement et sans grand drame. La situation financière de la Société est saine mais on ne roule pas sur l'or. En 2004 les revenus ont diminué et malgré les efforts pour contrôler les dépenses, l'année s'est terminée avec un déficit opérationnel à cause d'une dépense imprévue. Mais des imprévus il y en a tout le temps. Aussi faut-il continuer de gérer notre argent de façon serrée. C'est du moins le message que les membres ont laissé au nouveau Conseil d'administration. Lors de l'Assemblée, les personnes suivantes ont été choisies pour former ce nouveau Conseil d'administration : -Hugues Lacombe : président et trésorier -Patrice Scattolin : vice-président -François Chevrefils : secrétaire -René St-Germain : administrateur

CAFTA 2005
Cette année le CAFTA en est à sa 25e édition. Nous soulignerons l’occasion par différentes activités. Le concours a encore lieu au parc des Îles de Saint-Timothée les 29-30-31 juillet. Le conférencier invité est David Levy, le découvreur de comètes. La conférence aura lieu le samedi soir. Nous donnerons tous les détails dans l’Asto-Notes, édtion de juin 2005. Réservez votre fin de semaine dès maintenant et préparez vos télescopes ! C’est un rendez-vous !

Mars 2005 p. 2

Astro-Notes N

L'Observatoire royal de Belgique
Hugues Lacombe
En septembre dernier je suis allé en Belgique pour y saluer un ami de longue date. Avant mon départ, j'ai communiqué avec le Cercle astronomique de Bruxelles (CAB), le pendant de la SAM dans la capitale belge, pour voir si je pouvais assister à l'une de leurs conférences régulières et pour m'enquérir des possibilités de tourisme " astronomique ". M. Albert Lheureux, le président du CAB, m'a ouvert grandement les portes de son organisation et j'ai pu assister à une conférence de M. Yves Buseguies de l'Observatoire royal de Belgique, sur les supernovae de Type 1A. Mais ce qui est plus remarquable, c'est que M. Lheureux a aussi organisé une visite privée, pour mon épouse et moi, de l'Observatoire royal de Belgique (ORB). Nous y avons été reçu par l'astrophysicien le Dr. Frédéric Clette, du Département de physique solaire, un spécialiste de l'imagerie ultraviolet extrême. M. Lheureux nous a accompagnés lors de cette visite ainsi que M. Sébastien Collignon, également du CAB.

campagne " est devenu d'abord " la banlieue ", puis " la ville ", rendant presque impossible les observations utiles du ciel étoilé. C'est pourquoi l'ORB s'est depuis spécialisé dans l'observation solaire.

par le traitement des données de l'EIT (Extreme Ultraviolet Imaging Telescope) , un instrument à bord de SOHO. L'Observatoire royal de Belgique compte plusieurs coupoles dont une loge une vieille lunette de 40 cm, datant de 1895, qui est demeurée en service jusque dans les années 1970. Une autre loge un télescope Schmidt de 1,20 m qui a servi jusqu'en 1975 alors que la pollution lumineuse l'a rendu moins utile pour les travaux scientifiques. Depuis on l'a modernisé et le télescope sert maintenant à faire le suivi d'orbites d'astéroïdes. Il est muni d'un détecteur CCD de 2000x3000 pixels au foyer primaire, ce qui lui permet d'atteindre la magnitude 21. Après cette visite, M. Lheureux nous a fait visiter l'observatoire du Cercle astronomique de Bruxelles (CAB), surnommé " la coupole " et situé non loin de l'ORB. Cet observatoire date de 1968. On y retrouve un télescope équipé d'un miroir de 257 mm. Le CAB a pris naissance en 1960 et compte aujourd'hui près de 300 membres.

L'Observatoire royal de Belgique Depuis 1981 l'ORB est le siège du Sun Spot Index Data Center (SIDC). C'est donc l'ORB qui produit le célèbre Index international du nombre de taches solaires. Les observations se font à l'aide de trois lunettes solaires montées sur une même table équatoriale. L'instrument le plus vieux, une lunette de 15 cm, a plus de 100 ans. Elle permet l'observation en lumière blanche et sert à produire les dessins quotidiens, par temps clair évidemment, des taches visibles sur la photosphère. Une deuxième lunette de 10 cm, muni d'un détecteur CCD de 1024x1024 pixels, sert à l'observation en H alpha. Enfin, une autre lunette de 15 cm sert à la photographie en lumière blanche. Datant de 1957, l'année internationale de géophysique, cet instrument était à l'époque le meilleur télescope solaire de son temps.

Hugues Lacombe et le Dr. Frédéric Clette L'Observatoire royal de Belgique (ORB) date de la fin du XIXe siècle. Comme pour tous les observatoires de cette époque, ce qui était alors " la

Comme l'ORB s'occupe également des prévisions de la météo spatiale depuis que cette activité lui fut transférée de l'observatoire de ParisMeudon en l'an 2000, on a rebaptisé le SIDC Solar Influences Data Analysis Center. Ces prévisions sont produites

Les trois lunettes solaires montées sur une même table équatoriale. Mars 2005 p. 3 Astro-Notes N

De belles images de printemps par André Gendron
Des galaxies : M101, M109, M82 et une nébuleuse planétaire M97 Tout cela dans la constellation de La Grande Ourse.

M101, NGC 5457

La constellation de La Grande Ourse

Les images de M101 : Prises le 11 juin entre 5h31m29s UT et 5h47m25s UT. 25 images d'une durée de 20 secondes ont été prises et la température de la caméra était de -14.8ºC Coordonnées des objets (2000) M101 (NGC 5457) M109 (NGC 3992) M97 (NGC 3587) M81 (NGC 3031) M82 (NGC 3034) AD AD AD AD AD 14h 03m.2 11h 57m.7 11h 14m.9 09h 55m.8 09h 56m.2 Déc. Déc. Déc. Déc. Déc. +54° +53° +55° +69° +69° 21’ 22’ 01’ 04’ 42’

Il y a aussi de très beaux objets dans les constellations voisines. Ces constellations ont paru dans des Astro-Notes antérieurs, Printemps 1999 : Chevelure de Bérénice Printemps 2000 : La Grande Ourse Printemps 2001 : Le Lion Printemps 2002 : La Vierge Printemps 2003 : Les Chiens de chasse

M109, NGC 3992
Les images de M109 : Prises le 12 juin entre 4h58m37s UT et 5h13m33s UT. 20 images d'une durée de 30 secondes ont été prises et la température de la caméra était de -14.8ºC

Pour toutes ces constellations, vous avez une carte qui vous indiquent les principaux objets. Bonnes observations ! Références : Mallas and Kreimer, The Messier Album, Sky Publishing Corporation, NY, 1980

Mars 2005 p. 4

Astro-Notes N

De belles images de printemps par André Gendron

M97, NGC 3587
Les images de M97 : Prises le 11 juin entre 4h23m37s UT et 4h38m40s UT. 20 images d'une durée de 30 secondes ont été pri-ses et la température de la caméra était de -14.8ºC

M82, NGC 3034
Les images de M82 : Prises le 13 juin entre 4h53m53s UT et 5h00m49s UT. 15 images d'une durée de 15 secondes ont été prises et la température de la caméra était de -14.8ºC Les instruments utilisés par André Gendron : - Le télescope est de la compagnie Celestron C-11, muni d'un réducteur de longueur focale f/6.3 de la compagnie Celestron, et d'un flip-miror de la compagnie Meade sur une monture EQ-6 équipée d'une raclette Bodoerfer Elextronix, modèle MTS-3 La caméra est une audine Q fabriquée par l'auteur. Les conditions d'observation : La transparence = 8/10 Seeing = 8/10 Presque pas d'humidité. Le site d'observation : L'Ascension (au nord de Montréal).

Collaborez à l’Astro-Notes
Faites-nous parvenir vos photos, textes, dessins, ou croquis... Par la poste à l’adresse ; C.P. 206, Station St-Michel Montréal, QC H2A 3L9 Ou par courriel “ gilberts@ca.inter.net “

Date de tombée
Été 2005

Le 10 mai 2005

Mars 2005 p. 5

Astro-Notes N

Société royale d’astronomie du Canada Centre francophone de Montréal

bres. Une version entièrement électronique du rapport annuel revient donc sur la table. Ce n'est pas sans problèmes car l'envoi du rapport annuel contient d'autres documents tel que les procurations, les bulletins de vote le cas échéant. Le règlement actuel impose qu'une copie soit envoyée à chaque membre ce qui fait qu'un envoi postal est inévitable. Pour le journal de la SRAC les suggestions ne manquent pas. Comme exemple une version électronique, de passer de 6 numéros à 4 numéros, ou des suggestions plus simples comme utiliser un papier moins dispendieux ou effectuer des changements techniques au procédé d'impression. Pour l'instant il semble improbable que des changements de fond aient lieu dans un avenir rapproché. Ceci dit, les résultats du sondage ont démontré que journal n'est pas aussi apprécié des membres que l'Observer's Handbook ou SkyNews. Plusieurs en déduisent que le journal devrait augmenter son contenu pour débutant pour plaire à un plus grand nombre de membres. Ça reste à suivre. Un autre résultat frappant du sondage est que plusieurs membres, surtout dans l'ouest, sont déçus de recevoir SkyNews après le début du mois de publication. En fait c'est une des plaintes les plus fréquentes au sujet des publications. La résolution de ce problème est complexe et dépend, en partie, de la collaboration de la maison d'édition qui publie SkyNews. Ici aussi nous sommes sur la voie d'accomplir du progrès. Le projet de renouvellement de la cotisation en français par courrier électronique a été accepté par le conseil national. Donc dans les mois à venir cette nouvelle initiative devrait débuter. Donc tous les membres de la SRAC recevront comme premier avis de renouvellement un courriel bilingue. À partir de ce courriel vous pourrez aller au magasin électronique de la SRAC qui lui aussi sera en français et renouveler votre cotisation en payant par carte de crédit. J'ignore quand le pro-

gramme débutera mais je vous tiens tous au courant.

Nouveaux membres 04012 - Jean-Christophe Pelletier C 05001 - Gilles Vadnais 05002 - Yannick Durand 05003 - Liliane Alarie
Suite du rallye lunaire, page 8
Étape 3 Tout en n'oubliant pas votre parapluie, vous vous dirigez vers une paire de cratères qui ont été dédiés à un sélénographe allemand (1797-1850) et à un naturaliste français (1660-1732). Vous piquez ensuite vers le sud pour atteindre un cratère qui a été baptisé en l'honneur d'un explorateur et d'un naturaliste anglais. Il est connu pour sa découverte de la théorie de l'évolution en parallèle avec un autre naturaliste anglais plus connu. Votre objectif de cette étape est d'atteindre un cratère de cinquante-huit (58) kilomètres, qui honore un astronome, géographe et mathématicien grec (-275 à -195). Il a été le premier à calculer la circonférence de la Terre et une méthode pour trouver les nombres premiers. Qui suis-je? Dans quelle mer je suis? -------------------

Par Patrice Scattolin
L'année 2004 en aura été une difficile financièrement pour la SRAC. Les chiffres ne sont pas encore finalisés au moment où j'écris mais le rapport préliminaire parle d'un déficit d'environ $27,000 sur un budget de $450,000. Le déficit pour l'année 2005 s'annonce encore plus gros. La première ébauche du budget contenait un déficit de $50,000 qui a finalement été réduit d'environ $25,000. Ceci laisse un déficit qui est encore trop gros. D'autres coupures devront être réalisées l'année prochaine Le premier conseil national de la SRAC porte toujours sur le budget et les débats ont été longs et difficiles. Il est difficile d'augmenter les revenus par autres voies que par l'augmentation des cotisations et du prix de vente des publications. Alors que par le passé le volume de vente des publications était stable et le nombre de membres augmentant, il était possible d'augmenter les prix. Mais ce n'est plus le cas. Le volume des ventes des publications et le nombre de membres sont en baisse. Le moment n'est donc pas idéal pour une augmentation des prix. Malgré cette conjoncture défavorable une proposition d'augmentation des cotisations de $5 a été déposée et sera passera au vote à l'assemblée annuelle du mois de mai. Ceci dit, rien n'exclut que des coupures de dépenses comblent une partie du déficit. Pour l'instant les publications semblent être principalement visées. Les résultats du sondage indiquent que le rapport annuel est la publication la moins prisée des mem-

Solution du rallye lunaire de l’A.-N. de décembre
Exercice 1 Fermat. Ce cratère a été dédié à Monsieur Pierre de Fermat, qui a découvert la théorie des nombres. Exercice 2 Apianus ou Apian. Exercice 3 Balmer, une plaine murée de 112 kilomètres. Un défi possible aux jumelles. Lamé, un cratère de 84 kilomètres.

Mars 2005 p. 6

Astro-Notes N

La SAM dans les écoles
Par Hugues Lacombe
L'automne dernier Pierre Tournay, un astronome amateur bien connu de la région de Montréal, lançait un appel à l'aide pour présenter des ateliers d'astronomie dans le cadre du Programme " Les innovateurs " de la Société pour la promotion de la science et de la technologie (SPST). Dans le cadre de ce programme, des centaines de bénévoles rendent visite chaque année à des élèves pour leur transmettre leur passion et leur enthousiasme pour le savoir scientifique Dans le cadre de ce programme Pierre Tournay avait soumis à la SPST un projet intitulé " Les beautés du ciel "

Quand la SPST en a fait la promotion, nombreuses furent les écoles et les bibliothèques (au-delà de 80 en fait) qui ont demandé de recevoir la visite de Pierre. C'était trop pour une seule personne. C'est pourquoi Pierre a demandé de l'aide. Aux dernières nouvelles, nous étions une quinzaine à lui prêter main-forte. Il y a peut-être d'autres membres de la SAM qui ont répondu à l'appel. C'est ainsi que depuis novembre j'ai visité tour à tour l'École François de Laval (une classe de 3e-4e année), l'École St-Léon de Westmount (deux classes de 6e année), l'École StArsène (une classe de 5e-6e), la Bibliothèque Plateau Mont-Royal (deux classes de 2e regroupées) et l'École St-Barthelémy-Vimont Annexe (une classe de 1re année et une de 2e année). Je compte en faire trois autres d'ici la fin des classes. À l'occasion René St-Germain m'accompagne. Périgée : 26 mai Dist 364241 km Mois de juin NL : 06 juin 16:55 PQ : 14 juin 20:22 Apogée : 11 juin Dist 405507 km Les Planètes Les deux planètes principales à observer ce printemps sont Jupiter et Saturne Jupiter Elle a son opposition le 3 avril. Elle sera donc observable une bonne partie de la nuit tout le printemps. C’est un bon temps pour dessiner et photographier la planète. Il y a également les satellites de Jupiter qu’on peut observer. Dans la Vierge, une constellation très bien placée dans le ciel du printemps Saturne Très belle planète observable presque toute la nuit. À la fin du mois de mai, elle se couche à 22h30. Dans Les Gémeaux. Mars

C'est une expérience très enrichissante. En général je parle aux élèves de la Terre, de la Lune et du Soleil, puis du système solaire et, enfin, des étoiles. Je n'ai jamais l'occasion de suivre ce plan à la lettre parce que les questions fusent sans arrêt et que j'en profite pour aborder tout autre sujet qui les intéresse. Les élèves sont très attachants. Certains me remettent des dessins et quelques-uns m'ont même demandé mon autographe! Mais il n'y a pas de quoi s'enfler la tête parce que lorsqu'on me demande si j'ai déjà été sur la Lune je dois, malheureusement, leur répondre non. Ce qui est stimulant, c'est de voir leur soif d'apprendre et de comprendre. Ils se montrent très intéressés par l'astronomie et sont souvent surpris par les très grandes dimensions des astres et des distances en jeu.

Le ciel de saison Printemps 2005
par Lorraine Morin
Phases de la Lune (HNE) Mois de mars NL : 10 mars 04:10 PQ : 17 mars 14:19 PL : 25 mars 15:58 Périgée : 07 mars Dist 363233 km Apogée : 19 mars Dist 404847 km Mois d’avril DQ : 01 avril 19:50 NL : 08 avril 15:32 PQ : 16 avril 09:37 PL : 24 avril 05:06 Périgée : 04 avril Dist 368496 km Apogée : 16 avril Dist 404303 km Périgée : 29 avril Dist 369031 km Mois de mai DQ : 01 mai 01:24 NL : 08 mai 03:45 PQ : 16 mai 03:56 PL : 23 mai 15:18 DQ : 30 mai 06:47 Apogée : 14 mai Dist 404609 km

Dans le ciel du matin, elle se lève un peu plus tôt chaque jour et elle est aussi un peu plus brillante fin mai. Vénus Dans le ciel du soir. Basse à l’horizon en mai, elle prend de la force en juin. Divers Équinoxe de printemps Le 20 mars à 07:33 Heure avancée Le dimanche 3 avril à 2:00 Journée internationale tronomie Le 16 avril de l’as-

Pluie d’étoiles filantes 21/22 avril : les Lyrides Nombre 15/h, vitesse 48 km/s, durée 3 jours 5/6 mai : les Eta Aquarides Nombre 20/h, vitesse 65 km/s, durée 3 jours
Référence : Coelix

Mars 2005 p. 7

Astro-Notes N

Rallye lunaire
par Michel Auclair
Voici la première partie d’un nouveau rallye lunaire. Deuxième partie en juin et réponse à ces exercices. Étape 1 Le départ se situe à une des bases d'Apollo où Scott et Irwing atterrirent le 30 juillet 1971. Vous allez ensuite escalader le mont Hadley, qui a été un mécanicien et astronome anglais (1682-1744). Il a réalisé l'octant qui est un outil ancêtre du Sextant et qui a été imaginé par Newton. Vous cheminerez ensuite sur une chaîne de montagnes.

Votre destination pour cette étape est un petit cratère de vingt-deux (22) kilomètres qui a été consacré à un astronome et mathématicien grec d'Alexandrie du troisième siècle avant Jésus Christ sous le règne de Philadelphe. Il a été l'auteur de sept (7) livres sur l'astronomie. Qui suis-je? Étape 2 Vous vous dirigez vers un mont et une rainure qui portent aussi le nom d'un général américain de la seconde guerre mondiale, mais qui ont été dédiés à un astronome et mathématicien anglais (1692 - 1762), qui a découvert l'aberration astronomique (due au mouvement de la Terre et de celui de la lumière émise par les étoiles), la précession ainsi que la nutation de l'axe terrestre. Il a aussi établi des tables de réfraction

astronomique et des tables de mouvements de satellites de Jupiter. Vous passez ensuite à l'est de Bancroft pour vous orienter vers votre seconde destination intermédiaire. Je suis un grand cratère de quatrevingts trois (83) kilomètres. J'ai eu le grand honneur de recevoir le nom d'un très grand mathématicien grec qui a vécu au troisième siècle avant Jésus Christ. Il a entre autres complété les livres d'Euclide sur la géométrie, travaillé sur le rapport 2/3 entre la sphère et le cylindre, obtenu une méthode de calcul précise pour la valeur Pi, décrit le principe du levier, découvert la loi régissant les corps flottants (théorème portant son nom - pensez à Euréka) ainsi qu'imaginé le principe de la vis sans fin. Qui suis-je et sur quel marais je suis? Suite p. 6

Bulletin d'information de La société d'astronomie de Montréal et du Centre francophone de Montréal de la Société royale d'astronomie du Canada
Volume 19, numéro 1, mars 2005 (Équinoxe du printemps) ISSN-0843-8978
La société d'astronomie de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a comme objectif la promotion de l'astronomie. La société distribue à ses membres ce bulletin trimestriel, L'Astro-Notes. Elle possède un terrain pour l'observation astronomique situé à St-Valérien de Milton, où des soirées d'observation sont organisées régulièrement. Un comptoir de vente de matériel astronomique permet aux membres et au public intéressé de se procurer, lors des réunions, divers articles (livres, miroirs, oculaires, posters, cherche-étoiles,...). Les membres de la SAM peuvent également emprunter des livres et consulter des périodiques astronomiques à la bibliothèque de la société, qui renferme plus de trois cents volumes. Les membres de la SAM ont également l'option de devenir membres de la SRAC qui offre des avantages supplémentaires : un annuaire astronomique, l’"Observer's Handbook"; une revue trimestrielle, "The Journal"; et un abonnement à la revue "SkyNews". La société d'astronomie de Montréal : Adhésion: 37$/année (20$ étudiant; 47$ famille) Privilèges: - Assister aux conférences, causeries et participer aux activités organisées; - Astro-Notes (4 numéros/an); - 10% de réduction au comptoir de vente; - Emprunts à la bibliothèque; - Accès au terrain de St-Valérien. Centre francophone de la SRAC : Adhésion: 37$/année (doit être membre de la SAM). Privilèges: - Annuaire "Observer's Handbook"; - Revues "The Journal" et "Sky News"(6 nos/an); - Forum de discussion Internet "RASC List" Conseil d'administration Président : Hugues Lacombe Vice-président : Patrice Scattolin Secrétaire : François Chevrefils Trésorier : Hugues Lacombe Conseiller : René St-Germain, Serge-Antoine Melanson Autres responsables Conférences : Hugues Lacombe Comptoir : Bibliothèque : François Chevrefils Site Web : Frédéric Camilleri Astro-Notes : Gilbert St-Onge & L. Morin CAFTA : Yvan Prégent St-Valérien : Patrice Scattolin Représentant à la SRAC : Patrice Scattolin FAAQ : Hugues Lacombe

Les réunions ont lieu les mardis à 20h00 au Centre de loisirs St-Michel : 7110, 8e avenue, Montréal (près du Métro St-Michel) Téléphone (répondeur) : (514) 201-3982 Correspondance : C.P. 206, Station St-Michel Montréal, QC H2A 3L9 Page Web : http://www.lasam.ca Courriel : info@lasam.ca

Le bulletin de la SAM, l'Astro-Notes est publié quatre fois par année, aux équinoxes et aux solstices. La SAM invite tous les astronomes amateurs à contribuer à l'Astro-Notes. La SAM n'est cependant pas responsable des erreurs qui pourraient se glisser dans l'Astro-Notes. De même, les informations et les opinions émises dans les articles publiés dans l'Astro-Notes sont celles des auteurs individuels et n'engagent en rien la société d'astronomie de Montréal. Le responsable de l'Astro-Notes se réserve le droit de refuser, de corriger ou de modifier légèrement les textes soumis.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful