Bulletin d’information de La société d’astronomie de Montréal et du Centre francophone de la SRAC

Décembre 2006
vol. 20, no 4 Solstice d’hiver

Sommaire
Mot du président ......................... p. 2 Décès de Jacqueline Lavoie.........p. 2 Epsilon Eridani b ...........................p. 3 Décès de Marcel Séguin ..............p. 4 Échos du C.A. ..............................p. 5 Page SRAC ................................. p. 6 Nouveaux membres .....................p. 6 Messier 42 en lumière “Ha” ..........p. 7 Merci de vos dons ........................p. 7 Éclipse totale de Lune ..................p. 8 Échos du CA ...............................p. 8

Calendrier d’hiver 2006 - 2007
16 janvier : Gilles Guignier : " Spectroscopie avec une webcam " 23 janvier : Maurice Provencher : " Mythologie égyptienne " 30 janvier : Hugues Lacombe : " Ciel du mois de février " 6 février : Conférencier de l'Université de Montréal 13 février : Assemblée générale 20 février : Films : " Les miroirs du temps) (23 min.) et " Collisions cosmiques " (26 min.) 27 février : Hugues Lacombe : " Ciel du mois de mars "

Meilleur s voeux à l’occasion des Fêtes ! Que l’année 2007 vous a ppor te paix et réconf or t et de nombr euses n uits c lair es !

3 mars : Soirée publique au Parc-nature de l'Île-de-la-Visitation 6 mars : Conférencier de l'Université de Montréal 13 mars : film : " Toutatis " (48 min.) 20 mars : Michel Boucher : " Les cadrans solaires " 24 mars : Soirée publique au Parc-nature de l'Île-de-la-Visitation 27 mars : Hugues Lacombe : " Ciel du mois d'avril "

Fermeture du magasin En fermant son magasin la SAM ferme la porte sur l’époque où les astronomes amateurs étaient des fabricants de télescopes. On passe maintenant aux années du tout prêt et de l’automatisme des instruments commerciaux.

Le mot du président
Hugues Lacombe

tout mon appui. Les personnes intéressées devraient d'ores et déjà communiquer avec moi à cet égard. Nous vous transmettons avec cet envoi l'information au sujet de la prochaine réunion de l'Assemblée générale. Votre participation y est importante et fort appréciée. Pour terminer, et au nom du Conseil d'administration, je transmets à tous les membres et leurs familles, mes meilleurs vœux pour l'année 2007.

" On tourne la page "
En novembre plusieurs membres ont participé à la vente de fermeture du magasin. Cette soirée marquait la fin d'une époque, celle où la Société d'astronomie de Montréal jouait un rôle important à titre de fournisseur de matériel de fabrication de télescope pour beaucoup d'astronomes amateurs au Québec. Le magasin a été créé en 1969 par Henri Simard avec Marcel Legris et Lise Beauchamp, dans la salle Michel Sarrazin du Jardin botanique de Montréal. D'ailleurs je tiens à souligner le rôle important joué par Marcel Legris qui a géré le magasin pendant de nombreuses années. Maintenant, beaucoup moins de gens fabriquent leur télescope. Les temps ont changé. Les ventes du magasin sont devenues de plus en plus anémiques au fil des années. Le temps était venu de tourner la page. J'aimerais également souligner le bon travail de Lorraine Morin qui s'est méritée récemment le Prix Méritas de la Fédération des astronomes amateurs du Québec. Ce prix souligne la qualité de l'ensemble des travaux en astronomie d'un astronome amateur au Québec. Lorraine est une ancienne présidente de la SAM. Elle y est toujours active, surtout en rapport à l'Astro-Notes et à la tenue chaque été du CAFTA. Lorraine est également présidente du Club d'astronomie de Dorval. Par ailleurs, j'achève ma troisième année à la présidence de la SAM. Quelqu'un d'autre prendra la relève lors de l'Assemblée générale du 13 février 2007 à laquelle vous êtes tous conviés. Il est temps pour moi aussi de " tourner la page ". Cela dit, je compte bien continuer à être très actif au sein de la Société et la prochaine personne à occuper la présidence aura Décembre 2006 p. 2 Astro-Notes

Décès de Jacqueline Lavoie
Par Hugues Lacombe

En septembre la SAM a perdu une de ses membres, et probablement la plus âgée. Mme Jacqueline Lavoie participait régulièrement aux conférences du mardi. Les habitués se souviendront de sa personnalité affable et de sa saisissante vigueur. Elle était âgée de 91 ans. Mme Lavoie s'était jointe à la SAM en 1979 et a été la dernière à devenir " membre à vie ", une catégorie de membres qui n'est plus octroyée. Elle faisait encore du bénévolat auprès de nombreuses organisations en plus d'être membre active des amis du Jardin botanique de Montréal.

Lorraine Morin qui reçoit le prix “ Méritas “

C'était une amie, elle va nous manquer.

Une scène qui ne se verra plus à la SAM, des membres qui consultent et achètent au magasin de la SAM.

Maurice Provencher et Gilles Beauséjour, des habitués du magasin de la SAM.

Epsilon Eridani b
Par René St-Germain

Epsilon Eridani b est une exoplanète qui est en orbite autour d'une autre étoile que le Soleil, soit l'étoile Epsilon Eridani située à 10,4 années-lumière de la Terre, elle appartient à la constellation d'Eridanus-Eridan (AD : 3h 32m 55,85552s; D -9° 27' 29,744'' ), sa masse relative au Soleil est de 0,8 et elle a une magnitude de 3,73. L'étoile Epsilon Eridani est une étoile semblable au Soleil mais certaines observations indiquent qu'il s'agirait peut-être d'une étoile binaire. Epsilon Eridani b orbite à une distance de son étoile approximativement égale à la distance entre notre Soleil et la ceinture d'astéroïdes. Pour ce qu'on en sait, cette planète est analogue à Jupiter, si ce n'est l'excentricité élevée de son orbite. Elle serait l'exoplanète la plus proche de notre système solaire. Elle est 1,55 plus massive que Jupiter et tourne en 2502 jours (- 7 années) autour de son étoile dans le même plan qu'un disque de poussières dont la présence avait déjà été soupçonnée plusieurs années auparavant. Epsilon Eridani pourrait devenir visible en 2007 lors de sa plus grande distance angulaire avec son étoile. Fritz Benedict, de l'université du Texas, estime qu'Epsilon Eridani b pourrait retenir des satellites de nature tellurique dont la température de surface permettrait de conserver l'eau à l'état liquide.
Type : planète géante gazeuse Méthode de détection : Masse relative à Jupiter (Jupiter = 1) : Mesure de la vitesse radiale de l'étoile 0,86 hôte (Radial Velocity / Doppler Spectroscopy) Distance moyenne à son étoile : 3,3 UA Source : Planet Quest : New Worlds Période de révolution : 2502,1 jours Atlas Excentricité de l'orbite : 0,608 Jean Etienne, Futura-Sciences, le 13/10/2006 Découverte : En 2000, par le McDonald Observatory.

Décembre 2006 p. 3

Astro-Notes

On a aussi appris le décès de M. Marcel Séguin.
Par Gilbert St-Onge

M. Séguin est mort le 2 novembre 2006 à Joliette à l'âge de 84 ans. Nos sentiments accompagnent ses parents et amis. Il fut membre de la SAM dès 1952 et il était même sur le conseil d'administration de la SAM à l'époque. Son implication sur le conseil d'administration eut un deuxième souffle de 1963 à 1973. M Séguin fut remarqué entre autres par son observatoire de Pierrefonds qu'il inaugura en décembre 1969. Il s'agissait d'un dôme de 3.2 m. de diamètre qui abritait un télescope "Starliner" de 200mm F/7. En 1970 il fonda un petit groupe de recherche en photographie à la SAM. Puis en 1973 il remplaça le télescope de 200mm par un télescope de Newton de 315mm F6. Son observatoire resta à Pierrefonds jusqu'en 1979. Un article dans L'Astro-Notes de décembre 1998 par François Chevrefils, intitulé "Les premiers observatoires de Montréal" parle de M. Marcel Séguin. Puis dans la revue "Le Québec Astronomique" de août 1973 page 5, on parle de l'inauguration du télescope Newton 315mm F/6. Deux photos, une de l'observatoire et l’autre de M. Séguin font la page couverture.

(photos) prises au foyer primaire du monstre. Ces images (diapos) montraient des planètes toutes petites mais combien belles pour un jeune de ~ 20 ans de l'époque. Ces commentaires et explications en plus de toute la passion qu'il développa chez moi ont réussi à m'inspirer tellement que, en 1979, je proposai à mon frère d’acheter l'observatoire et le télescope Newton de 315mm F6, pour l'installer au nordouest de Lachute où il fut en fonction jusqu'en 1995. Cette observatoire nous servit des centaines de nuits, l'été comme l'hiver, on y effectua des centaines de photos et des dizaines de milliers d'images CCD. Toutes sortes de projets astronomiques y furent développés. Entre autres les premières images de l'objet stellaire jeune RY Tauri furent effectuées au foyer de ce télescope. Vous pouvez voir quelques-uns des projets effectués grâce à ce télescope sur le site web "Les Saisons du Ciel" dans les dossiers "Archives" et "Les Travaux et Recherches Astronomiques" à l'adresse : http://astrosurf.com//stog/saisons_ciel/ Allez dans les Dossiers, (sections) "Les Travaux et Recherches Astronomiques", vous pourrez apprécier plusieurs travaux effectués à ce télescope. Et dans "Les Archives" et ou "Les Constellations", bien des images d'objets célestes sont de ce télescope. Suite p. 5. L’observatoire de Marcel Séguin en 1973 à Pierrefond alors que le Newton 315mmF/6 y est installé.

Une époque
par Gilbert St-Onge

M. Séguin a contribué à faire de moi l'astronome amateur que je suis. C'est entre autres à une de ses présentations à la SAM alors qu’ il était accompagné de quelques amateurs du groupe de photos je pense, c'était un peu après l'installation de son télescope Newton de 315mm F6, c'est là qu'il m'influença le plus. À cette occasion il présentait les premières images Décembre 2006 p. 4 Astro-Notes

On peut voir à droite l’observatoire de St-Onge vers 1990. C’est essentiellement la même structure qui a servi tout ce temps. Celle-ci était au nord-ouest de Lachute sous un bon ciel.

Echos du C.A.
Par Hugues Lacombe Votre conseil d'administration a tenu sa troisième réunion le 6 octobre. Le Conseil d'administration a discuté des questions de nature administrative suivantes : . Il fut convenu de ne pas renouveler nos abonnements aux revues L'Astronomie et Sky and Telescope. . Un placement rachetable en tout temps de 1000 $ a été effectué. Les questions opérationnelles ont également fait l'objet de discussions : . Le programme des conférences de l'hiver-printemps 2007 est en voie de préparation. Il fut décidé d'ajouter la présentation occasionnelle de films reliés à l'astronomie. Au sujet des soirées publiques, il fut décidé de continuer à faire des présentations à l'intérieur du chalet au Parcnature de l'Île-de-la-Visitation, beau temps mauvais temps. Par ailleurs il fut suggéré d'installer en permanence une

structure promotionnelle au parc nature de l'Ile de la visitation afin de promouvoir les soirées publiques de la SAM. Enfin, il est possible qu'une soirée publique soit organisée à l'Ile Bizard en 2007. . Le Comité organisateur du CAFTA a tenu une réunion le 28 septembre. Il a décidé de donner au Club d'Astronomie Orion une somme de $300 afin de les aider à acheter un télescope pour remplacer celui qui a brûlé. Le comité organisateur est à la recherche de nouveaux bénévoles pour être préposés à l'accueil lors de l'édition 2007. . Il fut décidé d'ajouter au logo de la SAM, le nom de la Société. Des esquisses seront préparées pour approbation par le Conseil d'administration. Par ailleurs le Conseil d'administration s'est penché sur deux anniversaires importants qui pointent à l'horizon 2008 : le 60e anniversaire du Centre francophone de Montréal et le 40e annivers a i re de la Société d'astronomie de Montréal en 2008. Hugues Lacombe s'est porté volontaire pour rédiger des "Règlements généraux“ Suite p. 8

M. Marcel Séguin près du télescope de 315 mm F/6 Alors je veux dire Merci à M. Marcel Séguin pour toute cette belle influence. Et je crois que son instrument a fait bien plus qu'il n’en avait espéré. Voici une liste très partielle de titres de travaux exécutés à ce télescope : - L'observation de NGC 2261 - Étude des bras spiraux des galaxies de type Sc - Qui souffle sur M13 ? - Jupiter 1983 - À l'affût d'Uranus - Photographier Mars - Des films pour toutes les circonstances - Le CCD à la Pleine Lune - UN CCD? POUR FAIRE QUOl ? - L’OSJ RY Tauri 1993 / 1995 - M87 Une galaxie géante - Les objets IC 1296 et ??? dans la Lyre - Les films conventionnels et le (DTC) CCD - IC 4617 dans Hercule tout près de M13 - NGC 2261 et l'étoile variable R Monoceros - La comète Shoemaker-Levy 9 et Jupiter 1994 - etc ... ... ...Merci G. St-Onge

Décembre 2006 p. 5

Astro-Notes

Société royale d’astronomie du Canada Centre francophone de Montréal

qui a droit de vote. Comme vous pouvez le soupçonner la discussion est animée! Et il y aura encore des changements à la constitution de la SRAC.

de pouvoirs ou simples décisions désavantageuses de l'organisme national. À la fin de cette affaire, les membres auront à voter pour ou contre les changements. Si vous avez une opinion sur le sujet, faites-le moi savoir. Vous pouvez me rejoindre par courriel à scattol@videotron.ca ou en personne aux réunions du mardi soir. Dernière petite nouvelle. Il est possible que l'assemblée générale de la SRAC

La discussion ne fait que commencer et se poursuivra jusqu'en mars et probablement encore plus longtemps. On propose de remplacer la structure actuelle par une nouvelle qui est comPar Patrice Scattolin plètement différente; la discussion sera probablement longue et difficile. La L'année fiscale 2006 serait, grosso discussion est centrée sur trois quesmodo, une année équilibrée au budget tions principales : de la SRAC. En fait, il y aura probable- quelles sont les ment un déficit d'environ $5000. Mais activités que la devrait c'est trop tôt pour le dire puisque le SRAC faire, qui devrait gros des revenus provenant des publiau cations ne se sont pas encore matéri- participer processus de alisés, le tout peut encore changer. Les décision, comprédictions pour les ventes de publications étant toujours incertaines, le ment le tout être $5000 entre facilement dans la marge devrait financé ??? d'erreur. Mais la bonne nouvelle c'est qu'il n'y aura pas d'augmentation de la cotisation pour 2007. Cependant la si- La proposition tuation financière reste toujours pré- qui est avancée plusieurs caire et je ne serais pas surpris de par de revoir une augmentation au menu pour membres l'exécutif est un 2008. conseil d'admiLe conseil d'administration de la SRAC nistration beaucoup plus épuré. Ce frôle les 50 membres et une réunion conseil contient 6 membres de l'exécudemande une pièce qui puisse en con- tif et 6 représentants des membres, tenir la majorité. C'est difficile à trouver élus au suffrage universel. Les mais l'exécutif semble y être arrivé dépenses de ce conseil seraient avec la chambre du conseil de payées à 100% et il se réunirait quatre l'Université de Toronto à Mississauga. fois par année. C'est un départ marqué C'est une pièce sur mesure, avec une avec les 100 ans de traditions de la table qui peut asseoir facilement 30 SRAC où les centres jouent un rôle personnes, avec micro pour les con- principal dans l'administration de l'orseillers, projecteurs numériques avec ganisation nationale. Les centres ne écrans intégrés, accès téléphonique seraient plus représentés au conseil efficace. C'est la salle la plus fonction- d'administration. nelle qu'il nous a été donné d'utiliser. Ma principale difficulté avec cette De plus elle est très abordable. proposition est l'évacuation complète de la notion de centre, qu'ils soient La dernière réunion du conseil national représentés par un représentant ou de la SRAC a principalement porté sur leur président comme ce fut le cas le modèle de gouvernance de la jusqu'au début des années soixante. SRAC. En gros la gouvernance c'est la En effet l'élimination du pouvoir des structure et le fonctionnement du concentres les rend vulnérables à des seil d'administration de la SRAC. changements qui pourraient leur être Combien il coûte, comment il est strucdésavantageux et ouverts à des abus turé, de quel grosseur, qui y participe, Décembre 2006 p. 6 Astro-Notes

Photo de James Edgar de Régina de 2009 ait lieu en août au Saskatchewan Summer Star Party. C'est intrigant comme proposition parce que l'une des principales activités sera de faire de l'observation dans la réserve de ciel noir la plus noire au Canada. J'admets que la proposition m'attire. La proposition n'a pas encore été acceptée puisqu'il est trop tôt pour le faire et qu'elle présente certains problèmes de logistique. Nous avons encore le temps d'y penser.

Merci de vos dons
Les membres suivants ont fait de généreux dons à la SAM. Merci au nom de la Société et de tous les membres. 99036 Hervé Jolicoeur

M42 en filtre Hydrogène alphe d’une transmission de ~10nm

La nébuleuse de Orion Messier 42
Par G. St-Onge et L. Morin

Lors du denier camp d’astronomie au Domaine St-Bernard près du mont Tremblant, nous avons finalement eu une nuit d’observation. À cette occasion quelques images de M42 en lumière Hydrogène alpha ont été faites. Les trois images qui suivent montrent notre travail de cette nuit-là, où nous avons fait des images pour capter M42 en filtre l’émission Ha et d’autres pour ne voir “i”, ce filtre ne que de la lumière continue. c o n t i e n t a u c u n e L’image “no 3” montre le résultat de la lumière en soustraction de continu au Ha. M42 émission signi- semble émettre en “Ha” sur pratiquement toute sa surface... ficative.

L’image #3 en dessous montre que la lumière en émission Ha de M42.

Bienvenue à nos nouveaux membres
Brian Laufer Éric Laufer Jérome Laufer Olivier Laufer Jocelyne Veillette Mike Drewery Lucie Lacombe Chandi Bernier Richard Monier Lynda Harrison

Collaborez à l’Astro-Notes Faites-nous parvenir vos photos, textes, dessins, ou croquis... Par la poste à l’adresse ; C.P. 206, Station St-Michel Montréal, QC H2A 3L9 Ou par courriel “ gilberts@ca.inter.net “ Date de tombée Le 10 février Printemps 2007 Décembre 2006 p. 7 Astro-Notes

La prochaine éclipse totale de la Lune
Par Hugues Lacombe

. 16h30 : la Lune entre dans l'ombre de la Terre . 17h36 : la Lune se lève . 17h44 : début de l'éclipse totale . 18h57 : fin de la totalité . 20h11 : la Lune quitte l'ombre de la Terre La soirée d'observation au Parcnature commencera donc, exceptionnellement, à 16h30 par une présentation à l'intérieur du chalet. Puis à partir de 17h30 on ira à l'extérieur se mettre à l'affût de la Lune qui se lèvera déjà très sombre. Par la suite on pourra observer la fin de la totalité et les dernières phases de l'éclipse. En soirée, on pourra également observer les planètes et les étoiles comme à l'habitude. Habillez-vous chaudement.

Suite Échos du CA pour le Centre francophone de Montréal de la SRAC. Par ailleurs il fut décidé, en principe, d'offrir à la FAAQ d'être le club hôte pour l'organisation de son Congrès annuel en 2008. (Note : ce ne sera pas possible parce qu'en 2008 ce Congrès se tiendra à Québec compte tenu du 400e anniversaire de la Ville. Il faudra trouver d'autres façons de souligner nos anniversaires). La prochaine réunion du C.A. aura lieu le 1er décembre et il en sera question dans le prochain numéro de l'Astro-Notes. N'hésitez pas à communiquer vos idées ou préoccupations aux membres de votre C.A.

La prochaine éclipse totale de la Lune aura lieu le samedi 3 mars 2007. Vous êtes invités à venir l'observer au Parc-nature de l'Île-de-laVisitation. On en profitera pour tenir le même soir la 1ère soirée publique de l'année. Cette éclipse aura ceci de particulier pour les observateurs de Montréal, que la Lune se lèvera déjà dans l'obscurité, façon de parler. En effet, voici les temps qui nous intéressent.

Bulletin d'information de La société d'astronomie de Montréal et du Centre francophone de Montréal de la Société royale d'astronomie du Canada
Volume 20, numéro 4, décembre 2006 (Solstice d’hiver) ISSN-0843-8978

La société d'astronomie de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a comme objectif la promotion de l'astronomie. La société distribue à ses membres ce bulletin trimestriel, L'Astro-Notes. Elle possède un terrain pour l'observation astronomique situé à St-Valérien de Milton, où des soirées d'observation sont organisées régulièrement. Les membres de la SAM peuvent également emprunter des livres et consulter des périodiques astronomiques à la bibliothèque de la société, qui renferme plus de trois cents volumes. Les membres de la SAM ont également l'option de devenir membres de la SRAC qui offre des avantages supplémentaires : un annuaire astronomique, l’"Observer's Handbook"; une revue trimestrielle, "The Journal"; et un abonnement à la revue "SkyNews". La société d'astronomie de Montréal : Adhésion: 37$/année (20$ étudiant; 47$ famille) Privilèges: - Assister aux conférences, causeries et participer aux activités organisées; - Astro-Notes (4 numéros/an); - 10% de réduction au comptoir de vente; - Emprunts à la bibliothèque; - Accès au terrain de St-Valérien. Centre francophone de la SRAC : Adhésion: 40$/année (doit être membre de la SAM). Privilèges: - Annuaire "Observer's Handbook"; - Revues "The Journal" et "Sky News"(6 nos/an); - Forum de discussion Internet "RASC List" Conseil d'administration Président : Hugues Lacombe Vice-président : Patrice Scattolin Secrétaire : Michel Boucher Trésorier : Hugues Lacombe Conseiller : René St-Germain, Serge-Antoine Melanson Autres responsables Conférences : Hugues Lacombe Bibliothèque : François Chevrefils Site Web : David Boucher Astro-Notes : Gilbert St-Onge & L. Morin CAFTA : Comité du CAFTA St-Valérien : Patrice Scattolin Représentant à la SRAC : Patrice Scattolin FAAQ : Hugues Lacombe Liste de membres : René St-Germain

Les réunions ont lieu les mardis à 20h00 au Centre de loisirs St-Michel : 7110, 8e avenue, Montréal (près du Métro St-Michel) Téléphone (répondeur) : (514) 201-3982 Correspondance : C.P. 206, Station St-Michel Montréal, QC H2A 3L9 Page Web : http://www.lasam.ca Courriel : info@lasam.ca

Le bulletin de la SAM, l'Astro-Notes est publié quatre fois par année, aux équinoxes et aux solstices. La SAM invite tous les astronomes amateurs à contribuer à l'Astro-Notes. La SAM n'est cependant pas responsable des erreurs qui pourraient se glisser dans l'Astro-Notes. De même, les informations et les opinions émises dans les articles publiés dans l'Astro-Notes sont celles des auteurs individuels et n'engagent en rien la société d'astronomie de Montréal. Le responsable de l'Astro-Notes se réserve le droit de refuser, de corriger ou de modifier légèrement les textes soumis.