Projet mondial de monitorage des médias 2010

Avant-propos de Margaret Gallagher

GMMP

Projet mondial de monitorage des médias

Rapport GMMP
Recherche compilée par Sarah Macharia, Dermot O’Connor et Lilian Ndangam Avant-propos : Margaret Gallagher Observations : Amie Joof, Mindy Ran et Nidya Pesántez-Calle. Voir l’Annexe 6 pour consulter les notes biographiques. Collecte de données : Équipes de moniteurs bénévoles – groupes de base œuvrant en communication, chercheurs universitaires, étudiants et professionnels des médias – de 108 pays du monde entier. Voir l’Annexe 4. Développement de la base de données, collecte des données, gestion des données et tableaux : Media Monitoring Africa (MMA). Perfectionnement de la méthodologie de recherche du quatrième GMMP : Gender Links et un groupe de travail virtuel international. Voir l’Annexe 5.

Septembre 2010 Projet Mondial de monitorage des médias 2010
Remerciements Joanne Sandler, directrice exécutive adjointe (UNIFEM) et Jennifer Cooper, Spécialiste des programmes de communications (UNIFEM). Lavinia Mohr, directrice des programmes à la WACC ainsi que l’ensemble du personnel, y compris Gisèle Langendries, Chloe Shantz-Hilkes et Laura Knox. Les associations régionales, les membres et les partenaires de la WACC. Les coordinateurs et coordinatrices ainsi que les moniteurs du GMMP dans 108 pays du monde. Soutien financier Fonds de développement des Nations Unies pour la femme (UNIFEM), Women’s World Day of Prayer (WWDP) – Comité allemand, Stichting Rotterdam (Pays-Bas), Donneur anonyme (Pays-Bas) et Pain pour le prochain (Suisse). Le Projet mondial de monitorage des médias est coordonné par l’Association mondiale pour la communication chrétienne (WACC), un réseau de communicateurs et de communicatrices d’envergure mondiale, qui fait la promotion de la communication pour le changement social. La WACC a des bureaux à Londres, au Royaume-Uni et à Toronto, au Canada. www.waccglobal.org www.whomakesthenews.org Publié par l’Association mondiale pour la communication chrétienne (WACC). Septembre 2010. Photo de la page couverture : Chiapas Media Project, Mexico Traduit de l’anglais par Claire Mazuhelli Conception graphique : Brad Collicott

Placé sous licence Creative Commons (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de travaux dérivés 2.5). Pas d’utilisation commerciale. Vous n’avez pas le droit d’utiliser cette création à des fins commerciales. Vous n’avez pas le droit de modifier, de transformer ou d’adapter cette création.

À chaque réutilisation ou distribution de cette création, vous devez faire apparaître clairement au public les conditions contractuelles de sa mise à disposition. Rien dans ce contrat ne diminue le droit moral de l’auteur ou des auteurs.

Table des matières
Avant-Propos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . iii Préface . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . v Sommaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . viii Sommaire des résultats . . . . . . . . . . . . . . . . viii Genre et progrès dans la marge des nouvelles . . . . . viii Transmettre les nouvelles . . . . . . . . . . . . . . . . x Contenu des nouvelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . x Qui figure dans les nouvelles du cyberespace? . . . . . xii Vers un journalisme éthique et l’équilibre de genre : Un point de vue syndical . . . . . . . . . . . . . . . . xii Une feuille de route pour accélérer les progrès dans la description et la représentation des femmes dans les nouvelles . . . . . . . . . . . . . . xii 1 . Une Journée Dans Les Nouvelles Du Monde . . . . . . 1 10 novembre 2009 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 Méthodologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 Pays participants au GMMP 2010 . . . . . . . . . . . . 2 Portée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 Les thèmes évoqués dans les nouvelles le jour du monitorage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 2 . Genre Et Progrès Dans La Marge Des Nouvelles . . . . . 7 Occupation des sujets des nouvelles . . . . . . . . . . 10 Fonction des sujets des nouvelles . . . . . . . . . . . 12 Âge des sujets des nouvelles . . . . . . . . . . . . . . 12 Victimes et survivants . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 Identité et famille . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Photos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 Récapitulation des résultats . . . . . . . . . . . . . . 21 3 . Transmettre Les Nouvelles . . . . . . . . . . . . . . 23 Aperçu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 Présenter les nouvelles . . . . . . . . . . . . . . . . 23 Rapporter les nouvelles . . . . . . . . . . . . . . . . 24 Observations de Amie Joof . . . . . . . . . . . . . . . 26 Récapitulation des résultats . . . . . . . . . . . . . . 29 4 . Contenu Des Nouvelles . . . . . . . . . . . . . . . 30 La place centrale qu’occupent les femmes dans les nouvelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 L’(in)égalité des sexes dans les nouvelles . . . . . . . . 30 Les stéréotypes sexuels dans les nouvelles . . . . . . . 35 Le genre, les médias et les droits humains des femmes 39 Observations de Nidya Pesántez Calle . . . . . . . . . 40 Récapitulation des résultats . . . . . . . . . . . . . . 42 5 . Qui Figure Dans Les Nouvelles Du Cyberespace? . . . 43 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43 Méthodologie de monitorage des nouvelles sur l’Internet . . 44 L’ordre du jour des nouvelles sur l’Internet . . . . . . . 44 Les sujets des nouvelles dans les photos et le multimédia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 Les reporters dans les nouvelles en ligne . . . . . . . . 47 Stéréotypes et marginalité dans les nouvelles en ligne . . 47 Regard vers l’avenir . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48 Récapitulation des résultats . . . . . . . . . . . . . . 49 Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49

GMMP Monitors, Trinidad and Tobago

GMMP Monitor, Jordan

i

. . 77 4 . Études De Cas . . . . . . . . . . Dominican Republic ii . . . . India . . . . . . . . . . . . . . . 117 GMMP Monitors. . . . . . . 84 6 . . . . . . . . . . . . Reportages affichant des stéréotypes subtils .108 14 . . . et sujets des nouvelles . . . . 61 8 . . . . . 90 7 . . . 55 3 . . 72 1 . . . . . . . . . 51 2 . . . 92 8 . . . . . . . . .112 Annexe 4 . . . . . . . . . . 60 « Les planchers collants » et pire encore . Index des tableaux et des graphiques . . . . . coordinateurs régionaux et nationaux . . Sujets des nouvelles par catégorie d’occupation . . . . 94 9 . . . . Sujets des nouvelles cités dans les journaux . . . 98 11 . Sujets des nouvelles qui sont des victimes . à la radio et dans les journaux . 65 Annexe 2 . . 56 4 . . . . . . Pays participants. . . . . . . . . . . Reportages sans référence au genre et occasions manquées . . . . . . . . Présentateurs et reporters à la télévision. . . . . . . à la radio et dans les journaux . . . . . . . . Reportages qui mettent en évidence des problèmes touchant à l’égalité ou à l’inégalité entre les femmes et les hommes . 72 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . .6 .New Delhi GMMP Monitors. . 74 3 . Sujets des nouvelles par relations familiales . . . . . . . . Notes méthodologiques . . . . . . . Sexe du reporter dans des reportages avec des sujets féminins et masculins . . . . . . . . . . . . . . Reportages qui contestent ou renforcent manifestement des stéréotypes . . . Reportages où l’on est attentif aux questions de genre . Belgium GMMP Monitors. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sexe des présentateurs. . Sujets des nouvelles à la télévision. . . . . . . . Thèmes des reportages où les femmes occupent une position centrale . . . . .110 15 . .103 12 . . . . Une Feuille De Route Pour Accélérer Les Progrès Dans La Description Et La Représentation Des Femmes Dans Les Nouvelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vers Un Journalisme Éthique Et L’équilibre De Genre : Un Point De Vue Syndical . 116 Annexe 6 . reporters. . . . . 61 Revue du plan d’action issu du GMMP 20052 . . .106 13 . . . Résultats nationaux . . . . 60 Initiatives : Anciennes et nouvelles . . . 58 7 . . . . . . . . Sujets des nouvelles qui figurent dans des photos de journaux . . . . . . Reporters par thème principal . . . . . . 81 5 . . . . 114 Annexe 5 . . 50 1 . . . . Reportages affichant des stéréotypes flagrants . . . . . . . . . . . . . . . . . . Observations : Notes biographiques des collaboratrices . . . . . . . . . . Fonction des sujets des nouvelles . . . . . . . . Sujets des nouvelles par thème principale . . . . . . . . 70 Annexe 3 . . 96 10 . . 63 Annexe 1 . . . . . Membres du groupe de travail virtuel .

les décideurs interprètent fréquemment le fait de revendiquer en faveur d’une politique qui tient compte des questions de genre comme un assaut sur la « liberté » – d’expression. est ainsi profondément incrustée dans les pratiques culturelles normatives et par conséquent. tous les cinq ans. plutôt qu’aux femmes ou par les femmes. non plus que dans les sujets des nouvelles. Pourtant. Depuis 1995. le Projet mondial de monitorage des médias (GMMP) travaille à documenter le profond désaveu de la voix des femmes dans les médias d’information de la planète. L’un des résultats les plus étonnants émergeant de la première étude en 1995 est sans doute l’homogénéité des constatations. Elles décrivent la réalité de la production quotidienne de l’information. Parmi les principaux défis identifiés. le quatrième Projet mondial de monitorage des médias confirme la représentation d’ensemble constatée 15 ans plus tôt. le nombre lui-même nous rappelle que dans le « miroir du monde » que nous présentent les médias d’information. celles-ci ne reconnaissent pas les positions sociales et économiques distinctes des femmes et des hommes. pour surveiller leurs médias. jusqu’à l’avènement du GMMP il n’existait aucune vue d’ensemble mondiale en mesure de consigner la nature systématique de l’exclusion des femmes dans les médias d’information. La raison d’être du GMMP depuis sa création est précisément de contribuer à ce changement. dans les coutumes de collecte et de production générale d’information. et ainsi de suite. les visages que l’on aperçoit et les voix que l’on entend demeurent largement ceux des hommes. mais il ne s’agit pas d’une tâche impossible. la couverture insuffisante de la part des médias et le caractère répandu de iii . La visibilité des femmes dans les actualités était extrêmement et uniformément faible. un rédacteur a jugé qu’un reportage mettant en lumière les dimensions de genre d’un sujet d’actualité ne méritait pas d’être signalé dans les nouvelles. il s’agit alors d’un sérieux déni de parole. En dépit d’une expansion considérable du nombre de pays participants (atteignant 108 en 2010) et de l’inclusion d’un échantillon pilote de sites Web nationaux et internationaux. Le projet prend source au cœur de l’une des préoccupations principales et persistantes du mouvement des femmes à travers le monde : l’aspect politique de la représentation. De telles réponses ne peuvent être perçues comme de simples rationalisations. les universitaires et les activistes féministes ont mis en lumière les dimensions culturelles du pouvoir et le rôle des médias dans la reproduction de schémas particuliers d’inégalité des genres. Dans les nouvelles. Les droits des femmes à la liberté d’expression et à l’information sont largement limités par des strates de contraintes structurelles. il vise à être véritablement transformationnel. ce profil général s’est reproduit dans les études successives. Lorsque mis au défi. elles sont plus souvent qu’autrement une simple expression qui cache un enchevêtrement d’évaluations et de priorités liées au genre. radio). on n’a pu trouver une experte féminine adéquate. Les raisons pour lesquelles persiste cette exclusion des voix des femmes sont à la fois nombreuses et complexes. économiques et culturelles. Ainsi. mais également au sein des 71 pays qui en faisaient partie. à tous les cinq ans. Cependant. permettant de rappeler aux professionnels des médias et aux décideurs en matière de politiques. En remettant dans les mains des activistes et des chercheurs des outils de monitorage simples et en développant les habiletés en matière d’éducation aux médias et de revendication par le processus de monitorage. Le GMMP représente beaucoup plus qu’un exercice de collecte de données. par une répartition inéquitable des ressources narratives. certaines personnes ne peuvent adapter ou contrôler le matériel à partir duquel elles élaborent des comptes-rendus les concernant. d’une forme profonde d’oppression »1. La sous-représentation. De même que les journalistes argumenteraient que les tentatives de rétablir les déséquilibres de genre dans le contenu médiatique représenteraient l’abdication de leur « objectivité » professionnelle. Cela ne signifie pas pour autant que la situation soit statique. l’Organisation des États américains (OEA). La régularité de l’exercice de monitorage offre aux militants et militantes une formidable justification. Plus encore. télévision. l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Ces pratiques et ces coutumes sont extrêmement difficiles à modifier. Le nombre relatif à la présence des femmes dans les actualités a atteint 24 % en 2010. on n’a pu convaincre aucune femme de s’exprimer. ni les droits ni la liberté ne sont sans distinction de sexe. de presse et des médias dans leur ensemble. aucune région. les relations de genre qui déterminent et résultent de ces positions. Depuis. les journalistes offrent fréquemment des explications plutôt simplistes : on n’a pas eu le temps de trouver une femme. une augmentation par rapport aux 17 % de 1995. le ratio femmeshommes ne s’approchait de la parité dans aucun média. En définissant de manière implicite les « gens » ou le « public » comme masculins. non seulement dans l’ensemble des trois médias (journaux. Cependant. et la Commission africaine pour les droits de l’homme et des peuples (ACHPR). le GMMP est grandement préoccupé par la reddition de comptes chez les médias.Avant-Propos « Si. Ce fait est d’ailleurs reconnu dans une déclaration de 2010 émise par les rapporteurs spéciaux sur la liberté d’expression désignés par les Nations Unies. la tendance à ignorer les femmes – ou au mieux – à parler de. bien que cette augmentation soit prometteuse. Toutefois. leurs obligations à l’égard de leurs auditoires ou de leurs énoncés au soutien de l’égalité des sexes. et les priorités sexospécifiques qui surgissent de ces positions et de ces relations. Il est cependant terriblement ardu de modifier les politiques. ils évoquent notamment « la discrimination en ce qui concerne l’exercice du droit à la liberté d’expression ». Les femmes et les autres groupes traditionnellement marginalisés « continuent de lutter pour faire entendre leurs voix et avoir accès à des informations d’intérêt pour eux ». On témoigne d’un énoncé symbolique puissant lorsque des centaines de groupes du monde entier se rassemblent le même jour. Depuis des décennies. comme les pratiques.

P. Why Voice Matters: Culture and Politics After Neoliberalism. LaRue. Tlakula (2010). http://www2. Comme l’illustrent les résultats 2010. En dépit de tels signes indiquant un fléchissement du discours classique relatif à la « liberté d’expression » vers la reconnaissance des conceptions des libertés de communications qui soient fondées sur les droits. Déclaration commune marquant dix années de collaboration: 10 grandes menaces qui pèseront sur la liberté d’expression au cours des dix prochaines années.org/english/bodies/hrcouncil/ docs/14session/A. Le débat qu’elle génère demeure marginal dans les plateformes de plusieurs des principaux mouvements sociaux et politiques. 2 F. C.14. M. page 9.HRC. Londres.ohchr.Add. la lutte pour les droits des femmes en matière de médias et de communication est colossale.2_fr. Haraszti.23. Le Projet mondial de monitorage des médias a contribué de manière inestimable à ce que ces questions demeurent inscrites aux ordres du jour internationaux.Avant-Propos clichés ou d’informations dénigrantes sont tous cités comme obstacles à l’exercice équitable de droit à la liberté d’expression2. Botero et F. Margaret Gallagher 1 Nick Couldry (2010). le projet sera essentiel pendant des années à venir. Sage Publications.pdf iv . régionaux et locaux.

définissait comme objectif le fait de permettre aux femmes de mieux s’exprimer et de mieux participer à la prise des décisions dans le cadre et par l’intermédiaire des médias et des nouvelles techniques de communication et favorisait une représentation nuancée et diversifiée des femmes par les médias. Le premier GMMP et. Les données ont été analysées par le Media Monitoring Project en Afrique du Sud. Bien peu de participants au premier GMMP auraient pu prévoir que ce projet serait un jour l’étude longitudinale la plus vaste et la plus durable portant sur le genre et les médias que le monde ait connue. qui depuis plus de quinze ans organisent et mènent à bien le monitorage. Il s’agit d’un élément clé de l’espace public et privé dans lesquels évoluent les gens. les Nations Unies adoptaient à l’unanimité la Déclaration et le Programme d’action de Beijing lors de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes. Les normes éthiques et professionnelles élevées et les politiques rédactionnelles fondées sur des intérêts éclairés représenteront sans aucun doute certains des facteurs qui détermineront l’avenir de la profession journalistique et des médias d’information traditionnels. v . en septembre 1995. sur quelque plateforme que ce soit. Il y a quinze ans. avec le soutien de l’Association mondiale pour la communication chrétienne (WACC) et d’autres organisations. alors que l’analyse des données était effectuée par Media Monitoring Project. Le rapport a été lancé au Forum des ONG à Beijing. L’avenir du journalisme professionnel est également lié à la recherche de journalisme de qualité. similaire au respect pour la vérité. 2009 Le journalisme et les médias composent avec de nombreux défis dans ce monde en constant changement. comme nous le constaterons. L’élan ayant mené au premier GMMP était d’intégrer la responsabilité des médias dans la lutte pour l’égalité des sexes. Erin Research Inc. culturel et politique »1 . « La représentation impartiale des genres est une aspiration professionnelle et éthique. Les personnes qui sont laissées pour compte et les choses qui ne sont pas couvertes sont tout aussi importantes. Jim Boumelha. les nations et les sociétés. Il était également coordonné par la WACC. de groupes de la société civile voués au travail sur le genre et les communications. Ce succès est en grande partie fondé sur la participation volontaire des coordinateurs nationaux et régionaux et des milliers de moniteurs du monde entier. l’équité et l’honnêteté ». Aidan White. affirmait que l’acte du journalisme pour le bien commun ne survivra pas. Le projet est également guidé par un engagement à faire en sorte que les résultats tirés des données recueillies par plusieurs chercheurs de divers contextes soient comparables et précis. président de la Fédération internationale des journalistes (FIJ). les piliers culturels de l’inégalité des sexes et de la discrimination à l’égard des femmes sont renforcés par les médias. Les organisations non gouvernementales et les associations professionnelles des médias étaient incitées à « encourager la création de groupes de surveillance des médias capables de contrôler les médias et de tenir des consultations avec eux afin de veiller à ce qu’il soit dûment tenu compte des besoins et des préoccupations des femmes »2 . 108 pays ont participé à la journée de monitorage. Le Programme d’action soulignait l’importance des médias en matière de promotion des femmes et dans la Section J. Lors du quatrième GMMP. Les personnes et les choses qui figurent dans les nouvelles et la manière dont on représente les gens et les événements sont significatifs. comportait la surveillance de la radio. la télévision et les journaux? Pourquoi estce si important? Malgré la récente prolifération de médias sociaux dans certaines régions. un organisme pionnier à l’égard de la « surveillance des médias ». les médias d’information demeurent la source d’information. d’associations professionnelles des médias et des universités. sans engagement à l’égard de l’éthique et des valeurs3. d’idées et d’opinions la plus importante et la plus influente à l’échelle mondiale. et sur un pied d’égalité. Cinq ans plus tard. Elle a mené au rapport Global Media Monitoring Project: Women’s Participation in the News. Dans plusieurs pays. où la convergence des nouveaux médias et des médias conventionnels a des conséquences imprévisibles. auquel participaient 70 pays. le quatrième GMMP révèlent que le monde dont on rend compte dans les actualités est principalement masculin. à la prise de décisions dans les domaines économique. dans plusieurs parties du monde. social. Les décideurs et les propriétaires du domaine médiatique ont beaucoup à gagner à tenter de joindre de nouveaux auditoires qui. Le premier GMMP était coordonné par l’ONG canadienne Media Watch. le 18 janvier 1995. le Programme des femmes de la WACC coordonnait le second GMMP. Une nation ou une société qui ne se connaît pas entièrement ne peut répondre aux aspirations de ses citoyens. de la télévision et des journaux dans 71 pays. sont composés de femmes actuellement peu servies. Secrétaire général de la Fédération internationale des journalistes dans Rétablir l’équilibre : L’égalité des genres dans le journalisme. La première journée de monitorage. Quelque 76 pays participaient au troisième GMMP tenu en 2005. Pourquoi se préoccuper des médias d’information? Qu’est-ce qui pousse autant de personnes à surveiller bénévolement la radio. de syndicats de journalistes. Le Programme d’action proposait un cadre qui permettrait « [d’]éliminer tous les obstacles qui empêchent les femmes de jouer un rôle actif dans tous les domaines de la vie publique et privée en participant pleinement. FIJ. Canada a élaboré la méthodologie et conçu les outils de monitorage.Préface Le Projet mondial de monitorage des médias (GMMP) représente la recherche la plus étendue et la plus substantielle au monde portant sur le genre dans les médias d’information. provenant tour à tour de groupes communautaires. Les bénévoles du GMMP ont des antécédents diversifiés.

Au cours de la dernière décennie. mais le GMMP nous amène dans cette voie ». au sein des syndicats et dans la pratique journalistique6. le GMMP a généré une impulsion et une énergie favorisant le changement. De l’autre côté du monde. lors d’une réunion du groupe de soutien de l’Inter Press Service (IPS) à Rome. Anna Turley. Elle a également augmenté en Asie. soit celui de « Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes ». mais qu’il y est intrinsèque. associations médiatiques professionnelles. une campagne d’envergure mondiale où se succèdent programmes et activités soutenant et renforçant la qualité dans le domaine du journalisme5. Au rythme actuel de “Nous souhaitons que les gestionnaires des médias prennent au sérieux ce que nous aurons à dire sur la représentation des genres dans les médias”. En effet. dans les Caraïbes. L’égalité des sexes par le truchement des médias est inscrite aux priorités du programme actuel de l’IPS. pendant qu’ailleurs les progrès demeurent lents ou se sont même effrités. “Le GMMP représente la démocratie en action … il met en lumière la façon dont les gens de partout au monde manifestent leur passion à l’égard des médias. avec la participation du gouvernement local. Les organisations de la société civile ont accéléré leurs efforts en matière de formation en compétences d’analyse des médias selon une perspective de genre. ont utilisé le rapport GMMP 2005 Qui figure dans les nouvelles. Certaines formations destinées aux praticiens des médias ont intégré les résultats du GMMP. par lequel l’agence vise à augmenter la couverture indépendante de sujets liés à l’égalité des sexes7. on s’est penché sur le rôle des médias dans la couverture des questions relatives au troisième objectif du Millénaire pour le développement. à Cuenca en Équateur. en Europe. nous avons constaté une augmentation de six points de pourcentage quant à la présence des femmes à titre de sujets dans les nouvelles. aussi isolées qu’elles soient. organisations internationales et locales des droits humains des femmes ou travaillant à l’égalité. Media Monitoring Africa. Abebech Wolde. voire des organes de réglementation du domaine de la radiodiffusion. leur aspiration d’être des agents de changement. où il est souligné l’importance des médias pour les droits des femmes et le développement humain dans les pays arabes ou encore l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation. D’autres groupes provenaient de pays qui n’avaient pas participé aux GMMP mais qui avaient besoin de données fiables propres à leurs pays respectifs. Puis. la science et la culture (UNESCO) qui y fait référence dans la publication de 2008 Indicateurs de développement des médias: cadre pour l’évaluation du développement des médias (maintenant disponible en six langues). de l’égalité des sexes et ce qui est essentiel. au Moyen-Orient. Dans la préface du rapport GMMP 2005. la FIJ lançait son initiative sur l’éthique en journalisme intitulée The Ethical Journalism Initiative. ex-coordinatrice du Programme des femmes à la WACC. en plus d’être adaptée pour le monitorage de reportages sur des thèmes d’actualité selon une perspective tenant compte du genre. démontrent la manière dont le journalisme tenant compte des sexes et qui les représente de manière équilibrée est non seulement compatible au journalisme de haute qualité. peut notamment citer les agences multilatérales comme le Programme des Nations Unies pour le développement. Ces situations. la maison d’édition pour femmes et organisation de médias et de ressources Asmita forme régulièrement des femmes des communautés de plusieurs districts du Népal afin qu’elles interviennent activement auprès des médias locaux à propos de reportages déséquilibrés ou sexistes. le GMMP a contribué à bâtir la capacité des groupes de la société civile à interagir avec leurs médias d’information et à revendiquer en faveur de médias et de politiques de communication équitables à l’égard des deux sexes4. centres de formation médiatique. Par exemple. À ces appels à réaliser un quatrième GMMP. La collaboration s’est considérablement accrue en Afrique – particulièrement dans les pays francophones. Les résultats du GMMP 2010 indiquent qu’il reste une longue route à parcourir. Plusieurs agences de développement des médias. Le changement se produit plus rapidement dans certaines sphères d’importance. on peut cerner des situations où intervient un journalisme exemplaire. sous l’égide duquel est publié le Rapport sur le développement humain arabe 2005. la FIJ a activement incité les syndicats de journalistes et les organisations médiatiques à prendre au sérieux l’égalité des sexes dans les salles de rédaction. dans chacune des dimensions des nouvelles mesurées par le GMMP. s’ajoutait le vaste intérêt que démontrait vi . l’abondante utilisation des conclusions du GMMP par les organisations et agences internationales. écrivait « Si ces [petites] avancées sont dues à une prise de conscience qui nous incite à remettre en question la représentation actuelle plutôt que de l’accepter. En 2008. elles ont le potentiel de changer les choses… Cette transformation ne se fera pas du jour au lendemain. ce rapport inclut 43 pays n’ayant pas participé aux GMMP précédents. Ethiopian Media Women’s Association et coordinatrice du GMMP pour l’Éthiopie Les rapports du GMMP précédents ont trouvé de multiples usagers. faisant valoir l’urgence de se tourner vers un journalisme plus équilibré et plus équitable sur le plan du genre.Préface Un outil pour le changement Le rythme d’une extrême lenteur selon lequel se produit le changement révélé par le troisième GMMP a pavé la voie à une revendication plus marquée et mieux orchestrée en faveur de médias d’information plus justes sur le plan du genre. Afrique du Sud Le quatrième GMMP a suscité une véritable explosion de participation. En 2009. On Le GMMP 2010 La décision de mener un quatrième GMMP a été prise en réponse aux requêtes de groupes du monde entier. Entre 2000 et 2010. Il importe également de noter la participation accrue des pays arabes. en Afrique du Nord et dans le Pacifique. La méthodologie du GMMP est devenue un modèle utilisé partout au monde dans le cadre d’exercices de monitorage des médias centrés sur le genre. Les praticiens des médias contribuent au changement. le Grupo de Apoyo al Movimiento de Mujeres del Azuay (GAMMA) a institutionnalisé le monitorage citoyen des médias. nationales et locales évoluant à l’extérieur du réseau GMMP et qui réclamaient des données mises à jour au soutien de leur travail. Pourtant. Les années qui ont suivi ont vu grandir l’intérêt et les préoccupations relativement aux dimensions de ge nre dans les médias d’information.” William Bird. Au cours des cinq dernières années. Certains avaient pris part aux projets antérieurs et faisaient valoir la nécessité de compter sur des preuves mises à jour pour favoriser le changement.

Des remerciements doivent également être adressés aux membres du conseil d’administration de la WACC et aux comités directeurs régionaux pour leur soutien au GMMP. Nous souhaitons exprimer toute notre reconnaissance aux membres et au personnel de la WACC. Fédération internationale des journalistes. les groupes de la société civile préoccupés de développement humain. 2008. WACC Remerciements Des préparatifs et une planification élaborés précèdent chacune des phases de monitorage du GMMP. 6 White. 2 Ibid. Aidan White.org/mdg3. Il est nécessaire que prennent place un dialogue et des interventions concertés chez les militants de la promotion des femmes. qui ont proposé un cadre d’analyse qualitative. Nous apprécions tout particulièrement la confiance indéfectible d’UNIFEM à l’égard de la WACC. les usagers et les professionnels des médias. 5 Voir le site Web de l’initiative www. 7 Voir www.ethicaljournalisminitiative. Leur engagement passionné a généré un ensemble de preuves qui soutiendra tous ceux et celles qui travaillent à instaurer le changement.org. Nous devons beaucoup à William Bird et à Media Monitoring Africa (MMA). Women’s World Day of Prayer – German Committee. un bailleur de fonds des Pays-Bas qui souhaite conserver l’anonymat. qui s’est manifesté de diverses manières. Les médias et justice pour les genres. ainsi que. vii . Nous sommes ravis de souligner l’apport considérable de Margaret Gallagher. les décideurs. y compris en 1 La Déclaration et le Programme d’action de Beijing. Nous sommes profondément reconnaissants envers nos donateurs pour leur soutien : Pain pour le prochain (Suisse). 1995. lorsque pertinent et opportun. les propriétaires. MMA a mis l’épaule à la roue dans le perfectionnement des outils de recherche de monitorage. lui accordant une grande latitude dans la direction du projet selon les exigences de circonstances changeantes. et le Fonds de développement des Nations Unies pour la femme (UNIFEM). les outils et la méthodologie de monitorage.. tenu à Moscou en 2007 et fut lancée officiellement en 2008. WACC. il faudra encore plus de 40 ans avant d’atteindre la parité. qui ont contribué au succès de cette phase du GMMP. 2007. coordonnant la recherche dans leurs régions respectives. Cette initiative a été adoptée par le Congrès mondial de la FIJ. 3 To Tell the Truth: The Ethical Journalism Initiative. Aidan. paragraphe 1. en plus de former les coordinateurs afin qu’ils utilisent les outils correctement. également situé en Afrique du Sud. anciens et actuels. WACC Sarah Macharia Responsable de programme. The Ethical Journalism Initiative.Préface changement. Lavinia Mohr Directrice des programmes. Fédération internationale des journalistes. Le GMMP 2010 n’aurait pas été possible sans eux. Nous sommes reconnaissants à l’égard du groupe de travail virtuel international (voir l’Annexe 5) qui a peaufiné le processus. l’auteure des rapports GMMP précédents (2000 et 2005). les décideurs du secteur public. qui continue après toutes ces années de prodiguer ses judicieux conseils. les institutions d’enseignement et les agences de développement du domaine des médias. 2008. Fédération internationale des journalistes et Rétablir l’équilibre : Égalité des genres dans le journalisme. Nous remercions Colleen Lowe Morna et Gender Links en Afrique du Sud. paragraphe 242 a. 4 Voir Mission Possible : Manuel des groupes d’intervention œuvrant pour l’égalité des sexes dans les médias. 2009. fourni des conseils sur la méthodologie et contribué à la formation des coordinateurs du GMMP. Des remerciements sincères à tous les bénévoles des 108 pays du monde qui ont assuré la coordination régionale et nationale et qui ont surveillé leurs médias d’information locaux dans le cadre du quatrième GMMP. dont la responsabilité première consistait à développer et à gérer les bases de données des résultats du monitorage. y compris la production des tableaux de données présentés dans ce rapport.ips. dès maintenant et au cours des années à venir.

les médias. Depuis 1995. à la radio ou à la télévision. alors que les enjeux prennent l’avant-scène du débat public. l’augmentation de la visibilité des femmes dans les reportages sur les sciences/la santé (passant de 22 % des sujets de nouvelles en 2005 à 32 % en 2010) explique dans une large mesure l’augmentation de la présence des femmes dans les nouvelles. le monitorage des médias fut officiellement reconnu dans la Déclaration et le Programme d’action de Beijing. en comparaison aux hommes. Les thèmes principaux sont : politique et gouvernement. tous les cinq ans. En outre. Dans les faits. criminalité et violence. le 10 novembre 2009. sciences et santé. les arts. ce qui est notamment manifeste lors de changements aux politiques locales et étrangères dans le contexte de crises humanitaires. le monde que décrivent les nouvelles demeure majoritairement masculin. c’est-à-dire les personnes interviewées et celles qui sont les sujets des nouvelles. Genre et progrès dans la marge des nouvelles ❚ Seulement 24 % des personnes que l’on entend ou desquelles il est question dans les nouvelles de la presse écrite. Les reportages sur la politique/gouvernement (29 %). un portrait duquel les femmes sont largement absentes. 1 044 membres du personnel et 2 710 sujets de nouvelles ont été examinés. le rythme selon lequel augmente la visibilité des femmes dans les nouvelles s’est maintenu au cours de la dernière décennie. auxquels participaient 20 769 personnel des médias des nouvelles (annonceurs. Le second fait consiste à ce que les nouvelles soient aptes à influer les ordres du jour liés aux politiques. le monitorage des nouvelles Internet a été intégré au GMMP à titre de projet pilote. La nécessité de focaliser sur les médias d’information devient évidente lorsque l’on considère deux faits en particulier. 1 281 journaux et stations de radio et de télévision ont fait l’objet de monitorage. D’autre part. les nouvelles sont la source d’information principale sur les enjeux et les événements. Cette sous-représentation a pour effet de créer un profil déséquilibré du monde. on témoigne encore une nouvelle augmentation de 3 points de pourcentage illustrant une évolution lente mais constante au cours de la dernière décennie. La recherche a couvert 16 734 reportages. où seulement 17 % des personnes vues et entendues dans les nouvelles étaient des femmes. de la radio et de la télévision sont des femmes . en marge de l’analyse des résultats des nouvelles parues dans les journaux. social et juridique. sur les sciences/la santé sont moins fréquemment abordées. comparativement aux autres thèmes majeurs. arts. connaissances qui à leur tour nourrissent la compréhension des collectivités à l’égard de leur univers et leurs réactions à cet univers. les femmes représentant plus de la moitié de la population mondiale. les personnes célèbres. La recherche a révélé relativement peu de changement au cours des cinq dernières années quant à la hiérarchie des priorités dans l’ordre du jour des médias d’information. Cette question devint la pierre angulaire du Projet mondial de monitorage des médias (GMMP). De 2005 à 2010. 76 % – plus de 3 sur 4 – des personnes dans les nouvelles sont des hommes . Ce portrait ne correspond pas à la réalité. inclusifs et participatifs du point de vue du genre. Dans le cadre du quatrième GMMP. Les nouvelles sur les domaines social/ juridique. En 2005. les études ont démontré la rareté des voix des femmes dans le contenu des médias d’information.Sommaire Il y a seize ans. Plus tard. médias et sports. atteignant respectivement une moyenne de 13 %. dans 108 pays du monde. adoptés en 1995. la recherche longitudinale et l’initiative de plaidoyer portant sur le genre et les médias d’information la plus vaste et durable au monde. lors de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes. Toutefois. malgré une lente mais constante progression de la présence des femmes dans les nouvelles au cours des dix dernières années. des visionnaires participant à la conférence Women Empowering Communication1 ont posé une question qui paraît fort simple : à quoi ressemble l’image du genre2 lors d’une journée de nouvelles « ordinaire »? Derrière cette question. personnes célèbres. le 18 janvier 1995 a dressé un profil du genre dans les médias d’information de 71 pays. Les preuves qualitatives et quantitatives recueillies ont révélé que les femmes sont outrageusement sous-représentées dans la couverture des nouvelles. comme outil de changement vers l’égalité des sexes. ce thème occupe moins d’espace dans l’ordre du jour des informations. Il résulte de cette situation que les actualités présentent une vision du monde centrée sur les hommes. Pour la première fois. dans 16 pays et huit sites Web de nouvelles internationales. Les résultats du monitorage des nouvelles Internet sont présentés dans un chapitre distinct. La proportion accrue de femmes comme sujets des nouvelles est moins marquée dans les reportages Sommaire des résultats Le système de classification du GMMP classe les nouvelles sous sept catégories de thèmes principaux et 52 sous-thèmes (voir l’Annexe 1). Le premier GMMP. la présence des femmes dans les nouvelles avait augmenté à 21 % – une augmentation par 3 points de pourcentage par rapport à la présence des femmes selon la recherche menée en 2000. Il s’agit d’une amélioration considérable par rapport à 1995. Soixanteseize sites Web de nouvelles nationales. subsistait un besoin de découvrir dans quelle mesure on pouvait affirmer que les médias étaient démocratiques. D’une part. présentateurs et reporters) et un total de 35 543 sources ou sujets de nouvelles. Tout d’abord. et la jeune fille. économie. En revanche. le GMMP documente les tendances dans la représentation et l’image des femmes et des hommes dans le discours et l’imagerie des médias d’information. les sports ainsi que viii . en septembre de la même année. tenue sous l’égide des Nations Unies. 11 % et 9 % du total des reportages dans les trois médias. la criminalité/violence (19 %) et l’économie (18 %) dominent les actualités. comportant 1 061 reportages. comparativement aux points de vue des hommes.

6 % des femmes et 3 % des hommes sont représentés comme survivants. considérant que le nombre absolu de femmes sujets des nouvelles est beaucoup moins élevé (seulement 24 %) que le nombre d’hommes sujets des nouvelles. Dans les journaux. masque les multiples identités des femmes.Sommaire touchant les thèmes ayant une priorité élevée dans l’ordre du jour des nouvelles. En outre. où la visibilité des femmes dans les nouvelles étrangères a augmenté jusqu’à correspondre à leur visibilité dans les reportages locaux. catégories d’emploi sur 25 : les sujets des nouvelles représentés comme personnes au foyer (72 %) et les sujets représentés comme étudiants (54 %). il diminue graduellement depuis 1995. ❚ Quelque 52 % des femmes dans les nouvelles sont citées. La présence des femmes dans les reportages sur la politique/gouvernement a augmenté de 14 à 19 % au cours de la période. soit 20 %. autonomes et participantes actives à l’ensemble de la société. Nonobstant ce fait. une augmentation comparativement aux 50 % en 2005 . bien au-delà de leur foyer. survivants. alors qu’il n’est souligné que dans 12 % des cas où les sujets sont des hommes. alliée au fait d’atténuer leurs rôles et leur autorité dans leurs collectivités. Par contre. ❚ La présence des femmes dans les nouvelles de l’étranger a augmenté pour correspondre à leur présence dans les nouvelles locales . Le tableau que nous dépeignent les nouvelles est un monde où les femmes sont pratiquement invisibles comme participantes actives au travail à l’extérieur du foyer. dans les histoires portant sur l’économie. en plus de leurs fonctions dans les nouvelles. la disparité la plus marquée se trouvant dans les professions . Il en va de même pour les professionnels de la santé (69 %). les fonctionnaires (83 %) et les scientistes (90 %). en comparaison avec les nouvelles de portée nationale ou étrangère. L’identification des femmes selon leur situation familiale. où 4 % des femmes et 8 % des hommes étaient dépeints comme ❚ Un total de 26 % des femmes sujets de nouvelles dans les journaux figurent sur les photos. ❚ Les nouvelles représentent toujours un monde dans lequel les hommes sont plus nombreux que les femmes dans presque toutes les catégories d’occupations. les professionnels du domaine juridique (83 %). Il est remarquable de constater qu’en 2010. à titre de porteparole (des gens qui représentent ou parlent au nom des autres) et en tant qu’expertes (les personnes qui font des commentaires en fonction de leurs connaissances et de leur expertise) a considérablement augmenté. la voix directe des femmes demeure dans les faits assez dérisoire. Chez les reporters féminins et masculins. comparativement à 17 % des hommes . seulement 19 % des porte-parole et 20 % des experts sont des femmes. ❚ À titre de personnes interviewées ou entendues dans les nouvelles. particulièrement dans les professions telles qu’elles sont représentées dans les nouvelles : 69 % des sujets représentés comme éducateurs dans les nouvelles sont des hommes. alors que le pourcentage est demeuré le même. La présence des femmes comme personnes s’exprimant à partir de leur expérience personnelle. Il se peut que cette tendance soit synchronisée à la prééminence accrue des femmes. Les femmes avancent lentement vers la parité comme personnes exprimant l’opinion populaire dans les nouvelles. Malgré les progrès. les femmes demeurent confinées au rang de « personnes ordinaires ». Cette tendance s’interrompt dans le quatrième GMMP. représentant 44 % des personnes interviewées à ces fins dans les nouvelles. comparativement à 34 % en 2005. ix . alors que les hommes étaient plus susceptibles d’être cités (53 %) que les femmes (50 %). Une analyse qualitative des photos paraissant dans les journaux publiés le jour du monitorage révèle que les hommes sont habituellement photographiés en gros plan et entièrement vêtu et que les corps des femmes sont beaucoup plus fréquemment exposés alors qu’elles sont plus ou moins vêtues. comme êtres humains indépendants. Il s’agit d’un virage par rapport à la situation de l’an 2005. Les femmes (52 %) sont légèrement plus susceptibles que les hommes (50 %) d’être citées. Au cours des dix dernières années. alors que les hommes continuent d’être principalement représentés comme « experts » . si nous mettons en application les leçons tirées des résultats du GMMP liés à la sousreprésentation des femmes sur plusieurs fronts. Cependant. Cette conclusion est révélatrice si on la considère parallèlement aux statistiques sur la représentation des sujets des nouvelles dans leurs diverses occupations. En revanche. 81 % des porte-parole et 80 % des experts dans les nouvelles sont de sexe masculin. Les sujets dans les reportages présentés par des femmes journalistes sont aussi susceptibles que des sujets de reportages produits par des journalistes masculins d’être identifiés selon leur situation familiale. de 2000 à 2005. ❚ Quelque 18 % des femmes sujets de nouvelles sont représentées comme victimes en comparaison avec 8 % des sujets masculins . à l’échelle mondiale. la proportion de femmes comme sujets des nouvelles identifiées. représentées ou décrites comme travailleuses ou professionnelles a augmenté dans certaines catégories d’emploi. Cependant. les femmes ont été les plus visibles dans le cadre de reportages locaux. Bien que l’écart entre le pourcentage de femmes et le pourcentage d’hommes décrits comme victimes demeure considérable. Les femmes sont plus nombreuses que les hommes dans seulement deux ❚ Les journalistes sont presque deux fois plus susceptibles de mentionner l’âge de leurs sujets féminins qu’ils ne le sont de mentionner l’âge de leurs sujets masculins . Entre 1995 et 2005. ❚ Les femmes sujets de nouvelles sont identifiées en fonction de leur situation familiale quatre fois plus souvent que ne le sont les hommes sujets de nouvelles . on constate une propension à identifier les femmes sujets de nouvelles selon leur situation familiale qui est trois à quatre fois plus élevée que la propension à identifier les sujets masculins en fonction de leur situation familiale. l’écart entre les sexes demeure élevé. Cela représente un renversement de situation par rapport à 2005. l’âge est mentionné dans 22 % des cas où les femmes sont les sujets des nouvelles. il est difficile d’affirmer la mesure dans laquelle l’augmentation dans la représentation médiatique reflète avec exactitude les changements réels se produisant dans le monde. les femmes sont désormais deux fois plus susceptibles que les hommes d’être représentées comme survivantes . le rythme d’augmentation de la présence des femmes dans les nouvelles étrangères au cours des cinq dernières années correspond au taux noté au cours de la période précédente.

Amie Joof (Chapitre 3) aborde les tendances des pratiques dans les salles de rédaction et dans les processus de production des nouvelles qui contribuent à ces bien maigres progrès. les reportages produits par les journalistes masculins continuent d’être plus nombreux que ceux des femmes dans tous les sujets . Cette situation est différente de celle qui régnait entre 1995 et 2005 lorsque les reportages locaux étaient plus susceptibles d’être présentés par les femmes que ne l’étaient les reportages qui avaient une portée plus vaste. La proportion de reportages produits par des femmes dans la cohorte des 50 à 64 ans a également augmenté de façon remarquable. Contenu des nouvelles ❚ Quelque 13 % de tous les reportages sont centrés spécifiquement sur les femmes . 51 % des reportages dont les présentateurs font partie de cette catégorie d’âge sont présentés par des femmes. et dans les reportages sur « l’économie ». appuyées par du monitorage et des évaluations efficaces. nationales et étrangères soit semblable sur le plan du pourcentage de reportages assignés aux femmes journalistes. soit moins de la moitié du nombre total de reportages présentés dans les deux médias combinés. si l’on veut faire en sorte de supprimer les cultures des salles de rédaction qui font obstacle aux changements plus rapides. Le pourcentage des reportages sur les sciences/la santé présentés par des femmes a considérablement décliné entre 2000 et 2005. Ici encore. une régression de 4 % depuis 2005 et elle est moins élevée qu’en 1995. en comparaison avec 8 % en 2005. où le nombre de tels reportages a triplé depuis 2005. 38 % des reportages nationaux et 37 % des nouvelles internationales sont présentés par des femmes. soit 37 % . Ainsi. Cette tendance s’est maintenue au cours des dix dernières années. sous le thème « sciences/santé ». 24 % des sujets des reportages présentés par les femmes journalistes ❚ Depuis l’an 2000. les reportages par des femmes journalistes de cette catégorie d’âge ont augmenté. Elle met en lumière la nécessité d’instaurer à l’interne des politiques rédactionnelles et des lignes directrices sur les reportages qui tiennent compte des dimensions de genre. les hommes a augmenté sous tous les thèmes majeurs. a augmenté jusqu’en 2005. Actuellement. Les résultats démontrent un changement remarquable en Amérique latine. Le pourcentage de reportages présentés par des femmes journalistes. on ne constate aucune amélioration depuis 2005 quant à l’éventualité que les reportages soient particulièrement axés sur les femmes. Il importe de souligner les statistiques relatives à la radio. Actuellement. ❚ Un total de 52 % des reportages télévisés et de 45 % de ceux entendus à la radio sont présentés par des femmes . Cette statistique atteint 42 % en 2010. l’augmentation la plus élevée se trouvant dans la catégorie « personnes célèbres/arts ». passant de 17 % en 2005 à 40 % aujourd’hui. La moyenne totale de reportages à la télé et à la radio présentés par des femmes est de 49 %. alors que les reportages ayant une moindre priorité sont plus susceptibles d’être attribués à des femmes journalistes. Cependant. contrairement aux 18 % des reportages présentés par les journalistes masculins. on constate une légère amélioration depuis 2005. Il faudra approfondir la recherche à ce sujet pour confirmer si c’est réellement le cas. Dans sa réflexion sur les statistiques. ce qui n’est toutefois pas suffisant pour rejoindre les niveaux observés il y a dix ans. en Europe et en Amérique latine. étaient des femmes. ❚ Désormais. les reporters et les journalistes. il n’en demeure pas moins que l’écart entre les sexes persiste dans les reportages de toutes portées. suivie cinq ans plus tard d’une régression marquée de 8 %. Ce déclin fut suivi d’une augmentation atteignant 44 % en 2010. l’incidence de reportages qui soulèvent des enjeux relatifs à l’(in) égalité des sexes est plus élevée chez les femmes reporters que chez leurs homologues masculins. 34 % des reportages présentés par des journalistes âgés de 35 à 49 ans étaient soumis par des femmes. Les changements varient entre 3 et 11 %. pratiquement dans la même mesure que le sont les reportages locaux . alors que 4 % des reportages évoquaient ou comportaient des commentaires sur l’inégalité ou l’égalité des sexes. où l’on a constaté une progression significative entre 2000 et 2005 (de 27 % à 45 % des reportages présentés par des femmes). Cela suggère l’atteinte possible de la parité numérique avec les présentateurs masculins du même âge. La stagnation des statistiques d’ensemble en 2010 est issue de la variation négative observée à la radio entre 2005 et 2010. Elle fait également valoir l’importance de former et de sensibiliser les rédacteurs. Il y a cinq ans. Il s’agit d’un changement considérable si on compare ce chiffre aux 10 % de la recherche en 2005. En Afrique. où elle atteignait 51 %. ❚ Seulement 6 % des reportages soulignent des questions d’égalité ou d’inégalité des sexes . passant de 46 % à 38 %. Les hommes produisent 67 % des reportages sur la politique/ gouvernement. seulement 7 % des reportages étaient transmis par des présentatrices de nouvelles âgées de 50 à 64 ans. En 2000. En revanche. il faudra mener des recherches additionnelles afin de confirmer cette tendance de manière concluante. Il y a cinq ans. les statistiques se trouvent à 28 % et 22 % respectivement. où les femmes sont le centre de 13 % des reportages. le pourcentage de reportages présentés par des femmes en comparaison avec ceux que produisent x . 65 % des histoires relatives à la criminalité/la violence et 60 % des nouvelles sur l’économie. les reportages présentés par les reporters masculins dans les Caraïbes sont ❚ Les reportages présentés par des femmes journalistes comportent plus de femmes sujets des nouvelles que les reportages présentés par des hommes .Sommaire Transmettre les nouvelles ❚ Le pourcentage de reportages présentés par des femmes journalistes à la télévision. Par surcroit. les reportages étrangers et nationaux sont présentés par des femmes et ce. où le taux augmente de 3 à 11 %. Néanmoins. Les exceptions se situent sous « politique/ gouvernement ». où l’on observe une augmentation de 6 % en 2005 à 16 % en 2010. tous médias confondus. Quelque 40 % des reportages locaux. à l’exception de « sciences/santé » . Sous trois des thèmes majeurs. à la radio et dans les journaux est exactement le même qu’en 2005. bien que la répartition entre les nouvelles locales. ❚ Plus de reportages télévisés sont actuellement présentés par des femmes plus âgées qu’il y a cinq ans . Les statistiques suggèrent fortement que les reportages auxquels les décideurs des salles de rédaction accordent une plus grande valeur du point de vue de l’information sont moins susceptibles d’être assignés à des femmes journalistes.

Dans toutes les régions. le Moyen-Orient est remarquable : les productions des femmes reporters contestent les stéréotypes sept fois plus que celles des reporters masculins. comparativement à 42 % de ceux des hommes. Le changement le plus impressionnant est survenu en Amérique latine. Un examen sérieux des reportages sur des questions liées aux OMD. L’Amérique latine compte désormais la proportion la plus élevée de reportages qui contestent les stéréotypes (13 %). les actions et les attitudes de la collectivité et de la société. les reportages portant sur le domaine « social/juridique » contestent plus souvent les stéréotypes que les reportages sur tout autre sujet. Cependant. À cet égard. où de tels reportages ont plus que quadruplé au cours des cinq dernières années. Il est fort xi .2 et 7 fois plus que les reportages de leurs homologues masculins. notamment la pauvreté.2 fois plus fréquemment que les reportages de leurs collègues masculins. qui contestent les stéréotypes. Cette conclusion suggère que de nombreux reportages ratent l’occasion de générer une sensibilisation à l’égard des instruments visant à protéger les droits humains. ces deux thèmes dominant les actualités. Toutefois. les droits des femmes ou l’égalité des sexes. ❚ Un très grand nombre de reportages sur la paix (64 %). l’éducation. ❚ Quelque 46 % des reportages renforcent les stéréotypes sexuels. Dans l’ensemble. alors que le Moyen-Orient présente le pourcentage le plus élevé (81 %) de nouvelles qui renforcent les stéréotypes. les statistiques révèlent une disparité de genre dans les modèles de reportages. que les thèmes où les femmes ont traditionnellement été marginalisées. le VIH et le SIDA. les nouvelles qui mettent en lumière l’égalité des sexes et les reportages qui contestent les stéréotypes sexuels – sous les cinq thèmes démontre des résultats positifs exceptionnels dans les nouvelles abordant le VIH et le SIDA. les médias d’information de toutes les régions ont progressé dans la diffusion de nouvelles ❚ Parmi cinq objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) sélectionnés. nommément les thèmes abordant la politique et l’économie. de discrimination et de stéréotypes dans le contenu des médias d’information. en réponse à la sensibilisation accrue de l’ensemble du public sur cette question. ni ne renforçant les stéréotypes.Sommaire deux fois plus susceptibles de mettre en lumière l’(in)égalité que ceux des journalistes féminines. L’écart le plus faible se trouve en Amérique du Nord. Dans la mesure où les médias sont une voie d’accès vers la culture qu’ils contribuent à façonner. cette soidisant neutralité est un leurre qui sert à perpétuer les préjugés sexistes subtils ou que l’on ne met pas en question. où les reportages des femmes contestent les stéréotypes 1. la faible priorité accordée à ce thème dans les médias diminue son impact général sur l’augmentation de contenu de nouvelles dénué de stéréotypes. Un total de 35 % des reportages présentés par les femmes reporters renforcent les stéréotypes. ne contestant. les reportages présentés par des femmes journalistes contestent les stéréotypes entre 1. ils possèdent également le pouvoir de bâtir des imaginaires sociaux différents dans lesquels les femmes en particulier s’épanouissent. exacerbant ainsi les effets des reportages stéréotypés sur la consolidation de la discrimination. Les relations de pouvoir entre les sexes représentées sous des angles discriminatoires à l’égard des femmes. 2. Le fait que deux de ces thèmes occupent une large part de l’ordre du jour des nouvelles implique leur incidence démesurée sur le renforcement des stéréotypes. les reportages sur le VIH et le SIDA étaient les plus sensibles aux sexospécificités . qui affublent la « masculinité » et la « féminité » de stéréotypes dans un contexte culturel donné et qui présentent les inégalités entre les sexes comme « normales ». La faible incidence de mentions des questions d’(in)égalité ou de commentaires à ce propos dans les reportages qui dominent les nouvelles implique un grand nombre d’occasions manquées qui auraient pu contribuer à rehausser la conscientisation du public et à susciter des débats sur l’inégalité. et la violence sexiste (56 %) renforcent les stéréotypes sexuels . suivis de près par les nouvelles portant sur les célébrités ou la politique. Une comparaison des résultats relatifs à trois indicateurs – les nouvelles où les femmes occupent une place centrale. libres de discrimination ❚ Les reportages présentés par les femmes journalistes sont manifestement plus susceptibles que ceux qui sont soumis par les hommes de contester les stéréotypes et ils sont également moins susceptibles de renforcer les stéréotypes que ceux des hommes . Plus de 50 % des reportages sur la « criminalité » renforcent les stéréotypes. servent à renforcer. ce qui étaye les observations de groupes travaillant dans le domaine des communications ou sur le genre au sujet de la relative invisibilité des droits humains/des femmes dans le contenu de l’information grand public. Pour ce qui est de cet indicateur. la guerre (56 %). il se peut que les médias aient aussi été proactifs dans la mise en évidence des questions de genre dans les reportages sur le VIH et le SIDA. Parallèlement. ❚ Seulement 10 % des reportages citent ou font référence aux instruments juridiques pertinents à l’échelle locale. Nidya Pesàntez-Calle (Chapitre 4) avance que le pouvoir des médias réside dans leur capacité à influencer « l’imaginaire social » – le sens commun de masse qui régit les comportements. probable que ces résultats encourageants découlent de l’accent placé sur les dimensions sexospécifiques du VIH et du SIDA. à justifier et à perpétuer l’imaginaire social qui soutient une vision du monde qui est tout aussi biaisée. par rapport à 4 % des reportages soumis par des hommes. à la fois pour les médias et pour l’ensemble de la société civile qui souhaitent examiner la faible compréhension des OMD du point de vue de l’égalité des sexes : peut-être est-ce l’occasion de mettre de l’avant les préoccupations liées au genre que suscitent les OMD dans le débat public entourant ces questions. 6. régionale ou internationale en matière d’égalité des sexes et/ou de droits humains . Dans sa réflexion sur les preuves démontrant la présence de préjugés sexistes. Quelque 7 % des reportages présentés par des femmes contestent les stéréotypes. le développement (59 %). Voilà qui semble suggérer certaines ouvertures. nationale. De tous les thèmes abordés. l’environnement et le partenariat mondial (les OMD 1. 7 et 8 respectivement) révèle que les nouvelles sur le VIH et le SIDA sont les plus sensibles aux sexospécificités dans le contexte de la moyenne mondiale de la recherche du GMMP. La majorité de nouvelles sur des sujets importants comme l’éducation (63 %) ou le droit de la famille (63 %) semblent neutres. L’examen de la liste des reportages révèle que les thèmes majeurs « sciences/santé » et « social/juridique » comportent une proportion plus élevée de reportages qui mettent en évidence les questions d’(in) égalité. presque huit fois plus que les histoires qui contestent ces stéréotypes (6 %) . y compris le travail accompli pour favoriser les reportages sur le VIH et le SIDA qui sont attentifs aux questions de genre.

❚ Seulement 36 % des nouvelles de l’échantillon étaient présentées par des femmes. en plus de ceux et celles qui ont accès à la formation. Inhérente à cette responsabilité. comparativement à 33 % dans les médias conventionnels. figuraient sur les photos et les composantes multimédias visuels accompagnant les reportages . où le total est de 13 % . afin d’instaurer un milieu de travail équilibré et exempt de sexisme. ❚ Un total de 16 % des femmes sujets des nouvelles en ligne étaient décrites comme victimes. Deuxièmement. la Vers un journalisme éthique et l’équilibre de genre : Un point de vue syndical « Le journalisme éthique évoque le fait de prendre ses responsabilités face aux choix qui sont faits. contrairement à 36 % des reportages en ligne. Le plan révisé confirme la constante pertinence des actions de 2005 : plaidoyers et lobbying. qui sont embauchés. ce qui est comparable à la situation des médias conventionnels. les rédacteurs et la brochette plus vaste de professionnels des médias qui sont sensibles aux incidences de leur pratique sur les réalités que vivent leurs auditoires. Ran passe en revue le plan d’action élaboré après le GMMP 2005. de même que 69 % des reportages sur la criminalité/la violence et 75 % de ceux qui portent sur les personnes célèbres/les arts/les médias/ les sports. compétences d’analyse des médias et le développement du monitorage des médias. par rapport à 5 % des hommes sujets des nouvelles . comparativement à 21 % des hommes. objectifs organisationnels et monitorage interne. sensibilisation et formation des journalistes et des rédacteurs. Toutefois. Le plan d’action (Chapitre 8) vise non seulement à accélérer le rythme du changement. y compris les journalistes. équilibré est un journalisme éthique.Sommaire et de stéréotypes qui limitent leurs habiletés et restreignent les occasions qui leur sont offertes. Cette conclusion suggère que la sousreprésentation des femmes dans les médias d’information conventionnels se propage dans le monde virtuel de l’information. une comparaison de ces résultats à ceux qui touchent les nouvelles dans les journaux. suggèrent que les nouvelles sur Internet représentent un format sous lequel les préjugés liés au genre deviennent non seulement plus visibles. 64 % des reportages sur l’économie sont présentés par des hommes. en comparaison aux 64 % qui étaient présentées par des hommes . les femmes sont au moins trois fois plus susceptibles que les hommes d’être représentées comme victimes dans les nouvelles sur l’Internet. allié à une conscience des incidences de ces choix. Dans l’ensemble. qui ont des promotions. qui présentent les nouvelles et leur contenu. La manière dont les médias représentent les genres devrait ainsi préoccuper toute personne qui aspire à l’émergence de sociétés moins discriminatoires. les reporters. Qui figure dans les nouvelles du cyberespace? ❚ Les femmes représentaient seulement 23 % des sujets dans les nouvelles dans les reportages de 84 sites Web ayant fait l’objet de monitorage . à la télévision et à la radio dans les mêmes pays révèle une différence statistique importante : 41 % des reportages des médias traditionnels grand public dans les pays participant au projet pilote Internet étaient présentés par des femmes journalistes. Premièrement. à la fois dans le contenu des nouvelles et dans la salle de rédaction ». compte tenu des tendances historiques au déséquilibre alarmant sur le plan du sexe des reporters dans le cadre de reportages sur la politique présentés dans les médias grand public – un thème de première importance à l’ordre du jour des médias d’information. ❚ Quelque 26 % des femmes sujets de nouvelles. politiques et responsabilité des médias. ❚ Les femmes étaient au centre de 11 % des nouvelles en ligne. Voilà une bonne nouvelle pour les femmes reporters. Ainsi. la dominance des reporters masculins dans les médias grand public conventionnels se reproduit dans les informations en ligne et elle est même encore plus prééminente dans les nouvelles touchant l’économie. les décisions sur qui on interviewe. criminalité/la violence et les personnes célèbres. mais également à réorienter les progrès vers les domaines des politiques et des pratiques médiatiques qui contraignent les avancées vers des médias plus équitables en matière de genre. Chapitre 7) xii . (Mindy Ran. 42 % des reportages sur la politique présentés sur Internet le sont par des femmes. Une feuille de route pour accélérer les progrès dans la description et la représentation des femmes dans les nouvelles Si le rythme de changement observé depuis 2000 quant à la présence des femmes dans les nouvelles se maintient. la radio et la télévision. Ran recommande une intervention supplémentaire : l’amélioration de l’équilibre des genres dans l’industrie des médias. soit la presse écrite. il faudra plus de 40 ans encore avant d’atteindre la parité. pour proposer une voie d’avenir qui s’inspire des débats au sein des syndicats regroupant les journalistes. qui à son tour ne peut être atteint que par le truchement de l’équité. ❚ On a jugé que 42 % des nouvelles en ligne renforçaient les stéréotypes sexuels. alors que seulement 4 % les contestaient et que la majorité (54 %) ne faisaient ni l’un ni l’autre . mais aussi plus concentrés qu’ils ne le sont dans les médias traditionnels. Autrement dit. sous quelle fonction. la notion qu’un journalisme juste. les différences parfois statistiquement significatives3. plus inclusives et équitables. sur la manière de les représenter visuellement.

sports Social et juridique Criminalité et violence Science et santé Économie Politique et gouvernement % de femmes comme sujets des nouvelles par sexe du journaliste 51 % Hommes 49 17 21 15 16 22 14 17 17 24 19 21 27 10 7 % Hommes 83 79 85 84 78 86 83 83 76 81 79 73 90 93 2000 % Femmes 18 22 13 17 23 17 15 14 23 21 18 21 18 12 % Hommes 82 78 87 83 77 83 85 86 77 79 82 79 82 88 2005 % Femmes 21 22 17 21 27 19 18 20 28 28 22 22 20 14 34 31 30 23 17 14 42 42 27 23 17 16 14 12 19 17 23 % Hommes 79 78 83 79 73 81 82 80 72 72 78 78 80 86 66 69 70 77 83 86 58 58 73 77 83 84 86 88 8 5 16 2010 % Femmes 24 24 22 24 26 23 20 26 26 30 24 32 20 19 44 36 29 23 20 19 41 41 31 34 17 11 16 17 18 18 26 % Hommes 76 76 78 76 74 77 80 74 74 70 76 68 80 81 56 64 71 77 80 81 59 59 69 66 83 89 84 83 8 5 17 N/A N/A N/A N/A N/A N/A 29 N/A N/A 10 N/A N/A 44 45 24 24 12 9 11 10 19 21 25 56 55 76 76 88 91 89 90 7 4 11 % Femmes 49 56 41 % Hommes 51 44 59 69 64 72 74 66 70 67 71 73 61 71 54 65 74 18 % Femmes 53 57 49 37 42 45 29 44 34 32 36 35 40 33 38 43 32 25 % Hommes 47 43 51 63 58 55 71 56 66 68 64 65 60 67 62 57 68 20 % Femmes 49 52 45 37 44 37 33 40 38 32 37 38 43 35 44 40 33 28 % Hommes 51 48 55 63 56 63 67 60 62 68 63 62 57 65 56 60 67 22 28 N/A N/A N/A 33 24 28 28 N/A 72 N/A N/A N/A 67 76 72 72 N/A 31 36 28 26 34 30 33 29 27 39 29 46 35 26 24 N/A N/A xiii . pédagogue Activiste dans une ONG Fonctionnaire Personnalité sportive Homme/femme d’affaires / Droit Politicien % Décrit comme victime % Décrit par son statut familial % Dans les photos de presse écrite Rapporter et présenter les nouvelles % Femmes % Reportages présentés à la télé et à la radio Télévision Radio % Reportages Télévision Radio Presse écrite % Reportages – Portée Local National International Étranger % Reportages – Thèmes principaux : Célébrités. sports Social et juridique Criminalité et violence Science et santé Économie Politique et gouvernement Fonction dans le reportage : Exprimer une opinion Expérience personnelle Témoin oculaire Sujet du reportage Expert Porte-parole Occupation Non indiqué Célébrité Académicien. arts. Constatations principales: 1995-2010 1995 Sujets d’actualité % Femmes Tous les médias Télévision Radio Presse écrite Portée: Local National International Étranger Sujet principal du reportage : Célébrités. arts.Sommaire 1.

VIH et SIDA ODM 7 . Partenariats mondiaux % Reportages qui défient les stéréotypes de genre ODM 1 . aux droits humains ou aux droits des femmes . Education ODM 6 . Environnement ODM 8 . sports Social et juridique Criminalité et violence Science et santé Économie Politique et gouvernement % Décrit comme victime Femmes Hommes % Reportages qui renforcent les stéréotypes de genre % Reportages qui défient les stéréotypes de genre % Reportages qui ni renforcent ni défient les stéréotypes de genre % Reportages par les femmes Célébrités. Partenariats mondiaux % Reportages soulignant l’égalité/ inégalité entre les sexes ODM 1 . Isis International-Manila et la International Women’s Tribune Centre (IWTC). les différences sont statistiquement significatives selon un intervalle de confiance de 95 %. ce qui signifie que l’éventualité où elles seraient apparues purement par hasard n’est que de 1 sur 20. VIH et SIDA ODM 7 . sports Social et juridique Criminalité et violence Science et santé Économie Politique et gouvernement % Dans les images et les elements multimédias Femmes Hommes % Reportages centrés sur les femmes 23 27 32 22 33 24 17 16 5 42 4 54 36 25 47 31 45 36 42 3 2 25 3 1 5 5 16 3 1 26 21 11 1 Organisée par l’Association mondiale pour la communication chrétienne (WACC). arts. Résultats du GMMP 2010 relatifs à quelques objectifs du Millénaire pour le développement (ODM) % Reportages centrés sur les femmes ODM 1 . 3 Lorsqu’énoncées. Pauvreté ODM 2 . Education ODM 6 . xiv . Pauvreté ODM 2 . Contrairement au « genre ». 2 La notion de « genre » fait référence aux relations de pouvoir hiérarchique entre les hommes et les femmes. Partenariats mondiaux 8 9 39 4 19 Qui Figure Dans Les Nouvelles Du Cyberespace? % femmes comme sujets dans les reportages Célébrités. qui est relationnel.Sommaire 1995 Contenu des nouvelles % Reportages centrés sur les femmes Célébrités. Education ODM 6 . arts. arts. N/A 2000 10 16 19 10 7 11 4 N/A N/A N/A N/A 2005 10 17 17 16 8 6 3 3 6 4 N/A 2010 10 16 17 16 13 16 11 6 46* 6 10 N/A N/A N/A N/A *La différence marquée entre les conclusions de 2005 et 2010 est le résultat d’une précision et d’une clarté accrues. VIH et SIDA ODM 7 . quoique cette distinction soit moins généralisée en français qu’elle ne l’est en langue anglaise. le « sexe » fait davantage référence à l’aspect biologique. Environnement ODM 8 . Environnement ODM 8 . Pauvreté ODM 2 . sports Social et juridique Criminalité et violence Politique et gouvernement Science et santé Économie % Reportages qui défient les stéréotypes de genre % Reportages qui renforcent les stéréotypes de genre % Reportages qui soulignent l’égalité/inégalité entre les sexes % Reportages qui font référence aux instruments relatifs à l’égalité des sexes. y compris la « masculinité » et la « féminité » dans un contexte culturel donné.

‘Atormentado por la pobreza’ (Tourmenté par la pauvreté) (Primera Hora. Par contre. juste et équilibrée en matière de genre. de l’Amérique latine et de la région du Pacifique. « Un budget favorisant la croissance économique » (The Times of Malta). l’économie et les sujets courants régulièrement en vedette dans les nouvelles. Armés de crayons. Ce rapport dresse le tableau du genre dans les médias d’information provenant d’un nombre record de 108 pays1.). la recherche longitudinale et l’initiative de revendication portant sur le genre et les médias d’information la plus Méthodologie La méthodologie de monitorage du GMMP a été peaufinée et mise à jour pour améliorer la clarté des questions. alors que le troisième. « Disgrâce sanglante : Une pénurie de sacs de stockage cause un embouteillage aux centres transfusionnels… » (The Gleaner. les grands titres mettaient en lumière des élections annoncées. de l’Europe. intégrer de nouvelles préoccupations thématiques et refléter les changements intervenus dans l’environnement des médias d’information. l’échange de coups de feu entre la Corée du Nord et la Corée du Sud dans la mer du Japon a été couvert en Asie et dans les nouvelles internationales. tenu le 18 janvier 1995. L’ordre du jour des informations en ce 10 novembre 2009 était marqué par la routine habituelle : la politique.1. était chargé du processus de revue de la méthodologie. au Danemark. dans le cadre du quatrième Projet mondial de monitorage des médias (GMMP). cette date a vu des moniteurs bénévoles dans plus de 100 pays du monde se pencher sur leurs journaux nationaux. Aucun sujet particulier n’a dominé les nouvelles dans la plupart des pays. tout comme le nombre de pays qui y prennent part. de guides de monitorage et de grilles de codage. Suivant les pratiques habituelles de reportage. jusqu’à aujourd’hui. les manchettes attiraient l’attention sur les histoires suscitant un grand intérêt. Ils en sortent avec de nouvelles réflexions sur les stéréotypes sexuels et sur le déséquilibre de la couverture des voix des femmes et des hommes dans les reportages quotidiens ». des Caraïbes. Jamaïque). Les diverses composantes du GMMP convergent vers une raison d’être principale qui consiste à contribuer à la transformation des médias d’information vers une couverture plus éthique. était coordonné par l’organisme canadien Évaluation nationale des images des femmes dans les médias (ÉvaluationMédias Inc. Le premier GMMP. Pakistan). au contraire d’une journée de nouvelles ordinaire. Par exemple. Porto Rico). les nouvelles nationales de la Géorgie abordaient les conflits armés entre Géorgiens et Ossètes et on parlait de fraude et de détournement d’avion en Afrique du Sud. au cours de laquelle les questions régulièrement présentées ont fait l’objet de leur couverture habituelle. 4 morts. Ils font partie d’un réseau mondial résultant de 15 ans de GMMP. des syndicats de journalistes. Ailleurs. du Moyen-Orient. de l’Amérique du Nord. Dipti Kotian. 3 blessés » (Jang newspaper. en cours ou qui venaient de se terminer. Cependant. Il a tracé un portrait du genre dans les médias d’information à partir des données recueillies dans 71 pays de l’Asie. la criminalité. regarder consciencieusement les émissions d’information locales et examiner méthodiquement les sites Web d’information de leurs pays. ils avaient pour mission d’observer et d’analyser les nouvelles et de consigner leurs conclusions sur les indicateurs liés au genre. de groupes de la société civile travaillant dans le domaine du genre ou des communications. Des relents de reportages sur les célébrations du 20e anniversaire de la chute du mur de Berlin ont occupé les ondes. Indian Institute of Journalism and New Media étendue et la plus durable au monde. Le nombre et le profil des participants s’élargissent. composé de chercheurs universitaires et de représentants des groupes travaillant dans les domaines du genre et des communications. Une Journée Dans Les Nouvelles Du Monde 10 novembre 2009 « La police gagne la guerre contre les vols à main armée » (Ghana Chronicle). En Inde. En Estonie et en Hongrie. Les bénévoles provenant de groupes de la base. on accordait une certaine attention aux questions entourant la propagation de l’influenza H1N1. au Liban et aux Philippines notamment. les paramètres de codage sont demeurés sensiblement les mêmes afin d’assurer la comparabilité des 1 . des événements spéciaux ont retenu plus d’attention dans certaines régions que dans d’autres parties du monde. Un groupe de travail virtuel. Le travail cumulatif accompli depuis 1995 par le truchement et au-delà du GMMP a contribué à créer une remarquable expérience dans le cadre du quatrième GMMP. « Une bombe éclate à Peshawar en 24 heures. Les inondations dans la province de Phu Yên se trouvaient à la une au Vietnam. « Le 10 novembre fut une journée bien remplie mais agréable et une excellente expérience d’apprentissage pour nos étudiants… Ils ont affirmé que cet exercice les a aidés à observer de manière critique les nombreux « coins ronds » et lacunes journalistiques dans les pratiques de reportage de nos médias grand public. tenue le 16 février 2005 accueillait 76 pays participants. Le deuxième GMMP du 1er février 2000 a recueilli des données dans 70 pays. le 10 novembre fut une journée de nouvelles ordinaire. particulièrement dans les informations européennes. ce qui correspond à une augmentation de 44 % par rapport au nombre de pays ayant pris part à la recherche de 2005. en Roumanie. écouter attentivement les radiodiffusions. d’associations de praticiens des médias et d’universités se sont unis dans un engagement commun visant à créer des médias d’information équitables en matière de genre. de l’Afrique. Dans l’ensemble. L’Association mondiale pour la communication chrétienne (WACC) a coordonné le second GMMP et les recherches subséquentes.

Vincent and The Grenadines St. Grenada and The Grenadines Vincent Grenada & Tobago Trinidad Trinidad & Tobago Suriname Suriname Guyana Guyana Mexico Mexico Guatemala Guatemala El Salvador El Salvador Nicaragua Nicaragua Rica Costa Costa Rica Ecuador Ecuador Peru PeruBrazil Brazil Bolivia Bolivia Paraguay Paraguay Chile ChileArgentina Argentina Uruguay Uruguay 2 . Une Journée Dans Les Nouvelles Du Monde Pays participants au GMMP 2010 Canada Canada United States United States Jamaica Jamaica Haiti Haiti Dominican Republic Dominican Republic Puerto Rico Puerto Rico Belize Belize St Lucia St Lucia St.1.

Northern Ireland.1. Une Journée Dans Les Nouvelles Du Monde Netherlands Denmark Norway Sweden Finland Iceland Austria Czech Republic Poland Estonia Belarus Hungary Romania Croatia Bosnia & Herzegovina Kosovo Bulgaria Montenegro Turkey Cyprus Georgia United Kingdom (England. Rep (Brazzaville) Congo. Wales) Ireland. Republic of Belgium Germany Switzerland France Spain Portugal Italy Greece Malta United Arab Emirates Jordan Lebanon Israel Egypt Tunisia Guinaée Conakry Senegal Mauritania Liberia Burkina Faso Ghana Togo Benin Niger Nigeria Cameroon Congo. Dem Rep Namibia Botswana South Africa Lesotho Ethiopia Sudan (south) Kenya Uganda Tanzania Burundi Mauritius Kyrgyzstan China Japan South Korea Pakistan India Nepal Bangladesh Taiwan Vietnam Thailand Philippines Malaysia Madagascar Zambia Zimbabwe Australia Papua New Guinea Fiji Tonga New Zealand 3 . Scotland.

Elle comportait notamment des ateliers de formation en personne à l’échelle locale. Journaux 77 96 28 186 65 26 21 20 519 Radio 57 64 35 157 40 34 5** 21 413 Télévision 41 69 24 132 41 21 7 14 349 Internet* 19 3 34 6 14 8 84 Total 175 248 90 509 146 81 39 69 8 1365 * Les actualités sur l’Internet ont été monitorées dans un projet pilote dans 16 pays. Des médias grand public. au nombre de médias à coder. L’Annexe 1 fournit de plus amples renseignements sur la méthodologie de monitorage du GMMP 2010. des Caraïbes (11). rapportées par 1 044 membres du personnel médiatique. qui sont des témoins oculaires des événements. À titre de projet pilote. les bulletins et les émissions à sélectionner ainsi que la manière de les coder. stations de radio et de télévision ont fait l’objet de monitorage dans 108 pays de l’Afrique (26). Un total de 1 281 journaux. on a adopté une stratégie à multiples volets. publié par les Nations Unies. des directives et des fiches de codage vierges. de la région du Pacifique (5). régionale et mondiale. 2. Une autre innovation a vu le jour au cours du GMMP 2010. touchant 2 710 sujets de nouvelles. Les moniteurs codaient l’information de base sur le médium. On a distribué des trousses de monitorage et des guides méthodologiques détaillés. le nombre de pays participants a doublé. de l’Asie (13). (Voir l’Annexe 4 pour la liste des pays participants) Portée On a invité les moniteurs à choisir des médias qui sont représentatifs de la diversité et de la densité des médias de leurs pays pour ce qui est de l’auditoire. y compris les syndicats et les associations journalistiques. avant que les données ne soient intégrées à la base de données mondiale. de l’Amérique latine (13) et de l’Amérique du Nord (2). du Moyen-Orient (6).1. soit une base de données mise à la disposition des moniteurs. 20 769 membres du personnel (annonceurs. Africa 24. un élément qui a contribué à diminuer le temps nécessaire au transfert des données des feuilles de codage vers une base de données centrale. représentant toutes les régions sauf l’Afrique et l’Amérique latine. Une Journée Dans Les Nouvelles Du Monde résultats dans les recherches de 1995. Telesur et BBC World. des ressources destinées aux formateurs et des tutoriels autogérés à l’intention des moniteurs. Les bases de données nationales ont fait l’objet d’une série de vérifications contrôlant leur qualité. de la propriété et de la langue.org. Les médias ayant fait l’objet de monitorage dans le cadre du GMMP 2010. des journaux et de la télévision.whomakesthenews. illustrant un intérêt grandissant chez les groupes de la société civile. Les guides précisaient les critères relatifs au choix des médias. Le projet pilote couvrait 8 sites de nouvelles internationaux et 76 sites nationaux. Al Jazeera. Africa News. et par la voie du site Web du GMMP. Les directives comportaient des exemples illustrés de reportages en plus d’échantillons de fiches de codage déjà complétées. des secteurs privés et publics ont été retenus pour faire l’objet de monitorage et l’on a exclu les médias marginaux sur le plan des opinions ou de la portée. voire triplé dans certaines régions. les nouvelles sur l’Internet ont été intégrées au GMMP pour la première fois. Les sites de nouvelles internationales codés couvraient toutes les régions et comprenaient CNN International. Euronews. Les équipes de monitorage des pays sélectionnés où le taux d’accès à l’Internet par habitant était élevé ont été invitées à coder les sites Web nationaux choisis selon des critères établis. des vidéoconférences. ou encore des personnes sur lesquelles le reportage est centré. Les « sujets de nouvelles » font référence aux personnes interviewées à titre d’experts. 2005 et 2010. comprenant des formulaires. en réponse à l’importance grandissante du Web comme source d’information. alors que les sites nationaux étaient codés dans 16 pays participant au GMMP. soulignait un accès à l’Internet exceptionnellement élevé par habitant. Aucun reportage des actualités sur radio n’a été monitoré aux États-Unis Afrique Asie Caraïbes Europe Amérique Latine Moyen Orient Amérique du Nord Pacifique International TOTAL 4 . les détails du contenu du reportage. permettant la capture des données dans chaque pays. les courriels. pour un total de 84 sites Web. Deutche Welle World. Les tendances liées au genre dans les nouvelles sur l’Internet sont analysées de manière distincte au Chapitre 5 de ce rapport. présentateurs et reporters) et 35 543 sujets de nouvelles. si elle mettait en lumière des questions d’(in)égalité et si elle renforçait les stéréotypes. de l’Europe (32). Les données touchent 16 734 reportages. les personnes qui figuraient dans les nouvelles – journalistes/reporters et les sujets des nouvelles – et une analyse du reportage fondée sur le genre où l’on examinait si la nouvelle était centrée sur les femmes. Pour faire en sorte que la méthodologie soit comprise de manière uniforme et exacte. www. Le projet pilote a généré 1 061 reportages. 2000. ceux-ci ne sont pas inclus dans l’analyse contenue dans le restant du rapport. Depuis 2005. de porte-paroles ou encore aux personnes qui s’expriment en représentant l’opinion populaire. pour la recherche « genre et médias ». Voir table 2 Des invitations à participer à une recherche pilote de monitorage sur l’Internet ont été acheminées aux équipes de monitorage du GMMP évoluant dans les pays où le Rapport mondial sur le développement humain 2009. Certaines comparaisons sont établies dans ce chapitre afin de tenter de tirer des conclusions sur les similitudes et/ou les différences importantes entre les nouvelles Internet et celles de la radio. ** Les statistiques sont seulement du Canada. Les sites de nouvelles internationales comprenaient toutes les régions du monde. Les résultats du monitorage des nouvelles en ligne sont analysés séparément au Chapitre 5 .

2010 5 . médias. social et juridique. arts. les sports ainsi que les nouvelles sur les sciences/la santé sont moins fréquemment abordées. Les reportages sur les domaines social/juridique. les personnes célèbres. on trouve aux premiers rangs de la hiérarchie des priorités à l’ordre du jour des nouvelles les thèmes politique/gouvernement et criminalité/violence. médias. les reportages sur la politique/gouvernement (29 %). en Asie. le fait que le jour du monitorage précédait de peu le Jour du souvenir (Canada) et le Veteran’s Day (États-Unis). criminalité et violence. dans les Caraïbes et dans la région du Pacifique.1. La recherche a révélé relativement peu de changement au cours des cinq dernières années quant à la hiérarchie des priorités dans l’ordre du jour des médias d’information. le thème principal criminalité/violence faisait l’objet du pourcentage le plus élevé de reportages en Amérique du Nord. sports Sciences et Santé Autre La jeune fille * ** Journaux 27% 20% 19% 14% 9% 11% 0 Thème nouveau Radio 23% 17% 27% 11% 8% 11% 1% Thème nouveau Télévision 23% 22% 18% 10% 14% 9% 1% Thème nouveau Total 25% 20% 21% 12% 10% 10% 2% 100%*** Journaux 32% 19% 16% 15% 7% 10% 1% * Radio 28% 18% 21% 12% 10% 9% 1% * 2010 Télévision 26% 22% 17% 10% 14% 9% 2% * Total 28% 20% 17% 13% 11% 9% 2% * 100%*** N** 4685 3329 2949 2146 1773 1539 274 39 16734 indique moins de 1% dans tous les tableaux. sports Sciences et Santé Thèmes évoques dans l’ensemble des médias : 2005 . arts. Au cours de la journée mondiale de monitorage. Le profil observé en Amérique du Nord peut s’expliquer de deux manières. 11 % et 9 % du total des reportages dans les trois médias. les médias. en Europe. personnes célèbres. qui affirmait que la prévalence élevée de reportages sur les 3. la prédominance persistante de la « lutte contre le terrorisme » dans le discours politique américain et deuxièmement. médias et sports. Le portrait tracé aux Caraïbes est assez caractéristique. en Amérique latine et au Moyen-Orient. Les thèmes évoqués dans les nouvelles: 2005-2010 2005 Thème Politique et gouvernement Criminalité et violence Économie Social et Juridique Personnes célèbres. Le thème principal politique/gouvernement recevait le pourcentage le plus élevé de couverture en Afrique. En revanche. la criminalité/violence (19 %) et l’économie (18 %) dominent les actualités. arts. Total N pour la pondération en 2010 (voir les notes méthodologiques dans l’annexe) *** Le total pour la colonne peut être légèrement plus ou moins que 100% dû à l’arrondissement Politique et gouvernement Criminalité et violence Économie Social et Juridique Personnes célèbres. économie. Une Journée Dans Les Nouvelles Du Monde Les thèmes évoqués dans les nouvelles le jour du monitorage Le système de classification du GMMP classe les nouvelles sous sept catégories de thèmes principaux et cinquantedeux sous-thèmes (voir l’Annexe 1). deux journées nationales vouées à commémorer les anciens combattants. Premièrement. considérant l’explication de la coordinatrice du GMMP en Jamaïque. Les thèmes principaux sont : politique et gouvernement. et la jeune fille. sciences et santé. Voir table 3 Dans l’ensemble des régions. atteignant respectivement une moyenne de 13 %. les arts.

accident aérien. tremblement de terre. 6 . Une Journée Dans Les Nouvelles Du Monde crimes violents est assez courante dans ce pays2. arts. voies de fait. Les thèmes évoqués dans les nouvelles : Comparaisons régionales. alors qu’un nombre moins élevé mais relativement significatif a été classifié à la fois sous crime (politique) violent et non violent. Certains n’ont pas participé. inondation. 2010 Afrique Asie Caraïbes Europe Amérique Latine Moyen Orient Amérique du Nord Pacifique % Politique et gouvernement Criminalité et violence Économie Social et Juridique Personnes célèbres. accident d’automobile… ». 2 GMMP 2009/2010. Un examen plus approfondi des résultats régionaux obtenus dans les Caraïbes démontre qu’au cours de la journée mondiale de monitorage. des sous-thèmes de « criminalité/violence ». Formulaire pour l’information contextuelle. Le compte final de pays participants aux fins de ce rapport atteint 108. enlèvement. violence liée à la drogue… ». famines.1. un grand nombre de reportages ont été classifiés sous « crime violent. rapt. 4. sports Sciences et Santé Autre La jeune fille 29% 17% 18% 18% 7% 9% 1% * 30% 18% 20% 14% 8% 9% 1% * 22% 27% 15% 17% 9% 9% 2% * 31% 18% 15% 11% 13% 10% 2% * 25% 22% 17% 15% 9% 11% 1% * 48% 12% 11% 11% 7% 9% 3% * 24% 30% 11% 9% 7% 15% 1% 2% 16% 22% 15% 18% 19% 6% 3% * 28% 20% 17% 13% 11% 9% 2% * 100% Total N 4685 3329 2949 2146 1773 1539 274 39 16734 1 Le nombre de pays ayant manifesté leur intérêt à participer était plus élevé. alors que d’autres ont soumis des données qui ont été exclues de l’analyse en raison de discordance ou pour d’autres motifs. accidents. Une grande partie des reportages de la région du Pacifique codés sous le même thème principal ont dans les faits été classifiés sous « catastrophes. médias. meurtre. Jamaïque.

à 16 %. Sujets féminins dans les nouvelles par média: 19952010. Il importe ici de clarifier ces notions. Au cours des 15 dernières années. Dans l’ensemble. à 32 % en 2010. alors que 76 % sont des hommes. Pour ce qui est des thèmes principaux des nouvelles. la répartition régionale révèle des progrès dans certaines régions. la hiérarchie des priorités suscite des questions sur les critères servant à déterminer le mérite accordé aux thèmes des nouvelles. où l’on a constaté une augmentation de la présence des femmes de 6 %. le monde que décrivent les nouvelles demeure majoritairement masculin. vues ou au sujet desquelles on lit dans les nouvelles. Sujets féminins dans les nouvelles par région: 19952010 1995 Journaux Radio Télévision Général 16% 21% 15% 17% 2000 17% 22% 13% 18% 2005 21% 22% 17% 21% 2010 24% 24% 22% 24% 6. De tous les thèmes. La régression apparente en Afrique. Dans l’ensemble. On constate également des progressions faibles mais statistiquement significatives1 sous les thèmes politique/gouvernement. Les intérêts stratégiques et pratiques sexospécifiques se trouvent dans toute la gamme de reportages examinés dans le cadre du GMMP. Parallèlement à cette conclusion. alors que d’autres stagnent. Néanmoins. ce portrait ne correspond pas à la réalité. en dépit d’une lente mais constante progression de la présence des femmes dans les nouvelles au cours des dix dernières années. Le résultat obtenu en 2010 pour l’Afrique est similaire au résultat de 2005. Les intérêts sexospécifiques émergent des relations entre les sexes et Seulement 24% des sujets* sont femmes *Défini comme ‘personnes qui sont interviewées ou de qui traitent les nouvelles’ 5. confirmant par conséquent l’exactitude de la statistique de 19 %. l’augmentation était de 14 % à 19 % au cours de la période. il devient manifeste que la présence soi-disant plus élevée des femmes est en réalité numériquement négligeable dans l’ensemble du paysage médiatique. 1995 2000 2005 2010 Afrique Asie Caraïbes Europe 22 14 22 16 16 14 27 20 17 11 17 24 19 20 15 25 25 18 19 19 25 21 23 15 26 26 21 19 20 25 26 29 16 28 25 24 Au cours des cinq dernières années. Or. Compte tenu de l’ordre du jour des nouvelles au cours de la journée mondiale de monitorage et de la constatation voulant que ces thèmes soient beaucoup moins importants dans la hiérarchie des priorités.2. les filles et les femmes demeurent lourdement sous-représentées dans la population des personnes entendues. se situant entre 10 et 13 %. passant de 22 % à titre de sujets de nouvelles en 2005. alors qu’en général ces thèmes reçoivent moins d’attention. alors que les reportages sur l’économie ne démontraient aucun changement. demeurant à 20 %. Il est plus manifeste sous le thème sciences/santé. aux hommes sujets de nouvelles a augmenté de deux à cinq points dans les trois médias. Cependant. de 22 % des femmes sujets de nouvelles en 1995. l’Europe et l’Amérique latine ont démontré les augmentations les plus notables. Dans les reportages sur la politique. Genre Et Progrès Dans La Marge Des Nouvelles Seulement 24 % des personnes que l’on entend ou desquelles il est question dans les nouvelles de la presse écrite. le pourcentage de femmes par rapport 7 . ce qui paraît évident à la lumière de l’espace qui leur est accordé dans l’ordre du jour des médias. à 19 % en 2010 pourrait en fait s’expliquer par le nombre de pays participants de ce continent qui a plus que doublé dans les 15 dernières années. le changement est réparti de manière inégale. et une augmentation négligeable dans les nouvelles télévisées. on constate une stagnation ou encore une très légère augmentation. les femmes représentant plus de la moitié de la population mondiale. passant de 12 en 1995 à 26 en 2010. les femmes sont le plus présentes dans les nouvelles sur les sciences/la santé (représentant 32 % des sujets de nouvelles) et sur le thème social/juridique (30 %). alors que le Moyen-Orient compte le plus faible. La présence des femmes a augmenté dans les reportages sur les « sciences et la santé ». L’Amérique latine possède actuellement le pourcentage le plus élevé de femmes sujets de nouvelles (29 %). Amérique Latine Moyen Orient Amérique du Nord Pacifique Général Un examen plus approfondi de la répartition à travers les trois médias au cours des 15 dernières années révèle une augmentation constante cumulative des femmes comme sujets des nouvelles dans la presse écrite et à la radio. suivie de près par l’Europe où l’on observe une augmentation de 5 %. Les statistiques les plus notoires portent sur l’Amérique latine. les enjeux pertinents aux intérêts pratiques sexospécifiques des femmes se concentrent dans les thèmes « sciences / santé » et « social/juridique ». social/juridique et criminalité/violence. Dans toutes les autres régions. de la radio et de la télévision sont des femmes.

Aujourd’hui. il est étonnant d’observer l’absence des femmes comme sujets de nouvelles dans des domaines où l’on s’y attendrait pourtant. Sujets féminins dans les reportages locaux. 26 % des sujets des nouvelles locales et 26 % des sujets des nouvelles étrangères sont des femmes. seulement 37 % des sujets de reportages sur le mouvement des femmes sont des femmes alors qu’elles représentent 30 % des personnes qui sont présentées dans des reportages sur les femmes candidates aux élections. arts. la visibilité accrue des femmes reflète leur présence plus marquée à tous les échelons de la vie publique. Il est d’autant plus regrettable qu’elles le soient dans les thèmes qui ont des 7. Les intérêts pratiques sont issus des besoins pratiques qui sont fonction des rôles différents selon le genre : par exemple. En outre. médias. Cependant. nationaux et internationaux : 1995-2010. Toute différence entre le nombre total de personnes dans les nouvelles et ce tableau est dû au nombre de personnes dans les nouvelles dont le sexe n’a pas été codé. Actuellement. sports Criminalité et violence Économie Politique et gouvernement La jeune fille* Autre* Total * ** 27% 19% 24% 21% 10% 7% 17% 2000 21% 21% 23% 18% 18% 12% 18% 2005 22% 28% 28% 22% 20% 14% 21% 2010 32% 30% 26% 24% 20% 19% 69% 38% 24% Total N (Tous sujets) 2828 4194 3234 6761 4579 10615 87 399 **32697 (-)=Nouveau thème en 2010 ou statistiques non disponibles. Quelque 14 % des sujets des nouvelles dans les reportages nationaux de 1995 étaient des femmes. où la visibilité des femmes dans les nouvelles étrangères a augmenté jusqu’à correspondre à leur visibilité dans les reportages locaux. au cours des cinq dernières années. Les reportages sur ‘la jeune fille’ et ‘autres thèmes’ représentent moins de 1% du total général. les situations où les femmes brisent les barrières traditionnelles pour occuper des postes de pouvoir et d’autorité qui étaient autrefois la chasse gardée des hommes ou encore elles mettront explicitement en lumière la marginalisation historique des femmes dans le cadre d’un enjeu donné. à l’échelle mondiale. Dans le cas qui nous occupe. il se peut que dans une certaine mesure. 8. Dans les deux « types » de reportages. Entre 1995 et 2005. Par exemple. L’attention portée aux intérêts pratiques dans les nouvelles ne devrait en aucun cas voiler la nécessité de se concentrer aussi sur les intérêts stratégiques. de façon explicite. Exclue les sujets des nouvelles dont le sexe n’était pas connu. Présence générale des femmes dans les nouvelles: 1995-2010 1995 Sciences et Santé Social et Juridique Personnes célèbres. Les nouvelles qui sont attentives aux intérêts sexospécifiques stratégiques des femmes reconnaîtront par exemple. de 2000 à 2005. Les femmes ont aussi une plus grande visibilité dans les reportages nationaux et dans ceux qui mettent en cause leurs propres pays et d’autres pays (« national et autre »). Les femmes sont plus nombreuses que les hommes dans 4 des 52 sousthèmes de reportages identifiés par le GMMP. soit une hausse de 10 % au cours des 15 dernières années. Il ne surprendra personne que deux des quatre sous-thèmes portent sur les filles ou les femmes : la jeune fille et la participation des femmes aux processus économiques. Genre Et Progrès Dans La Marge Des Nouvelles sont distincts chez les femmes et chez les hommes. les nouvelles sur la santé ou le bien-être des enfants sont perçues comme pertinentes aux intérêts pratiques sexospécifiques des femmes. si nous mettons en application les leçons tirées des résultats du GMMP liés à la sousreprésentation des femmes sur plusieurs fronts. les femmes ont été les plus visibles dans les reportages locaux. c’est-à-dire les intérêts qui sont liés à la transformation des relations entre les sexes de manière à corriger les positions de pouvoir inéquitables. % Féminin Portée Local National National et autre* Etranger. 23 % sont des femmes. international Total * 1995 22% 14% 17% 17% 17% 2000 23% 17% 15% 14% 18% 2005 27% 19% 18% 20% 21% 2010 26% 23% 20% 26% 24% Impliquant d’autres pays en plus de celui dans lequel le reportage est codé 8 . les femmes prennent traditionnellement soin des enfants et des personnes âgées et malades. En revanche. Les femmes sont sous-représentées dans tous les autres sous-thèmes.2. Cette tendance s’interrompt dans le quatrième GMMP. il est difficile d’affirmer la mesure dans laquelle l’augmentation dans la représentation médiatique reflète avec exactitude les changements réels se produisant dans le monde. le rythme d’augmentation de la présence des femmes dans les nouvelles étrangères au cours des cinq dernières années correspond au taux noté au cours de la période précédente. Il se peut que cette tendance soit synchronisée à la prééminence accrue des femmes. en comparaison avec les nouvelles de portée nationale ou étrangère.

Partenariats mondiaux (systèmes internationaux de commerce et de finances) Sports. modèles économiques Transport. traitement. etc . décès de célébrité Violence contre la femme. sécurité nationale. pneumonie Autre sujet/ne sais pas Mouvements. etc Politiques. santé. de l’enfant. Le sexe des sujets des nouvelles dans divers thèmes de reportages: 2010. chômage…) Crimes violents. politiques. découvertes Questions de consommation. représentation des hommes et/ou des femmes Violence contre les enfants. pollution. livres. syndicats. préscolaire. famines. danse Catastrophes. nature. dépenses militaires. minorités Education. négociations. culture. etc . droit de la propriété Contrôle des naissances. de l’homme. Indicateurs et statistiques économiques Autres politiques nationales. trafic. etc . sauvetage gouvernemental d’entreprises Guerre. fraudes Arts. mutilation génitale VIH/SIDA. Droit et codes de la famille. accidents. viol. les arts. Genre Et Progrès Dans La Marge Des Nouvelles 9. prix. versement de pots de vin. violence sous l’égide de l’État Émeutes. recherche médicale (hormis VIH/SIDA) Les médias (y compris internet). jardins d’enfants. meurtres. agriculture. traités Migrations. santé. maintien de la paix Crise économique. éducation. etc . ONU. activisme. équipement Défense nationale. harcèlement sexuel. terrorisme. personnes affectées. hygiène. ressources durables Science. logement. négligence Droits de la femme. etc . tremblements de terre. écologie Autres événements politiques et gouvernementaux Religion. manifestations. % Général des sujets féminins Problèmes de développement. virus. stérilisation Évolution des relations homme-femme (en dehors du foyer) La participation des femmes au processus économique Relations familiales. en faveur de la femme Le rôle des femmes dans la politique et la prise de décisions Nouvelles. conflit ethnique. y compris attitudes et pratiques culturelles. grippe. etc . enlèvement. fécondité. tradition. Autres sujets sociaux ou juridiques Médecine. festivités Autres sujets concernant la science ou la santé Autres questions liées au travail (grèves. mariages. université. etc . recherches. naissances. routes. inondation Pauvreté. mode. vol. alphabétisme Autres épidémies. réfugiés. etc . cinéma. pratiques. exploitation économique 12% 13% 13% 13% 14% 16% 17% 17% 17% 17% 18% 18% 19% 19% 21% 21% 21% 22% 23% 23% 24% 24% 24% 24% 25% 25% 27% 28% 28% 29% 30% 30% 33% 33% 33% 34% 34% 34% 34% 36% 36% 37% 37% 39% 40% 42% 43% 44% 47% 51% 58% 58% 69% 88% 87% 87% 87% 86% 84% 83% 83% 83% 83% 82% 82% 81% 81% 79% 79% 79% 78% 77% 77% 76% 76% 76% 76% 75% 75% 73% 72% 72% 71% 70% 70% 67% 67% 67% 66% 66% 66% 66% 64% 64% 63% 63% 61% 60% 58% 57% 56% 53% 49% 42% 42% 31% 50% 9 . Crimes non-violents. Économie rurale. contagions. technologie. racisme Système juridique/judiciaire. gouvernement. loisirs et divertissements. conflit entre les générations Actualités sur la jeune fille. troubles publics Autres événements économiques Paix. rapt. controverses. législation (hormis famille) Environnement. mannequins. manifestations sportives. Politique étrangère/internationale. fréquence.2. Concours de beauté. bien-être social Les femmes en tant que candidates aux élections Autres sujets touchant à la criminalité Autres sujets concernant des personnalités. violence sexuelle contre les enfants. stratégies. etc .

Le paysage que nous renvoient les nouvelles décrit un monde où les femmes sont pratiquement invisibles comme participantes actives au travail à l’extérieur du foyer. Par ailleurs. pensionnaire Chômeur. rabbin. enseignant. on constate également une diminution notable de sujets des nouvelles représentés comme professionnels des médias (de 36 % à 29 % au cours des cinq dernières années). seulement 10 % sont des femmes. les fonctionnaires (83 %) et les scientistes (90 %). les professionnels du domaine juridique (83 %). Du nombre total de sujets de nouvelles identifiés. Occupation des sujets féminins dans les nouvelles: 2000-2010. suspect Policier. elles atteignent 40 %. etc . artiste. Si l’on se fie aux statistiques sur les moyennes mondiales des femmes aux parlements. un taux effarant de 69 % sont des hommes et il en va de même pour les professionnels de la santé (69 %). prostituée Villageois ou résident Retraité. cadre d’entreprise. etc Haut fonctionnaire du gouvernement. Membre de la famille royale. Personnalité sportive. politicien… Fonctionnaire dans les services du gouvernement Avocat. etc . Lorsqu’on aborde la question de la violence fondée sur le genre. Travailleur à son compte. 10. comparativement aux 10 % de l’an 2000. quant à la part des femmes dans les professions. sur la pauvreté 29 % et sur le développement 25 %. dans une ONG. la proportion de femmes sujets de nouvelles identifiées. magistrate. etc . Célébrité. dans ce monde qui nous est présenté. Genre Et Progrès Dans La Marge Des Nouvelles incidences démesurées sur les femmes par rapport aux hommes.2. Par exemple. chanteur Autre Personne vivant d’une activité sexuelle. moine. prêtre. La disparité la plus marquée se trouve dans les professions. Parmi les sujets de reportages représentés comme professionnels de la santé/des services sociaux. monarque Académicien. il existe de légères diminutions. les mines. pédagogue. sur l’éducation 34 %. Parmi les sujets de nouvelles que l’on présente comme hauts fonctionnaires du gouvernement. Cependant. seulement 42 % des sujets de nouvelles sont des femmes. pour ce qui est des sujets de reportages représentés comme employés % Féminin Occupation ou position Dirigeant d’une famille. Voir table 9 de bureau. Il est encore plus déconcertant de constater le déséquilibre des thèmes fondamentaux relatifs à l’égalité des sexes : dans les reportages sur les droits humains. Professionnel des services de santé ou sociaux Professionnel des medias. arbitre Professionnel des sciences ou de la technologie Criminel. comme travailleurs dans l’agriculture/les mines/la foresterie (de 15 % à 13 %). sur la santé 33 %. l’esquisse que nous renvoient les nouvelles n’est pas compatible à la réalité. représentés ou décrits comme éducateurs. les hommes sont plus nombreux que les femmes dans presque toutes les catégories d’emploi. dans les reportages sur le VIH et le SIDA. élève. écrivain. une diminution par rapport aux 12 % de l’an 2000. jeune (jusqu’à 18 ans) Employé de bureau ou de services. ou occupation non indiqué Activiste ou travailleur humanitaire. athlète. etc . militaire. telles que décrites dans les actualités. économiste Travailleur dans l’agriculture. les statistiques réelles se situaient à 13 % en 2000 et atteignent 19 % aujourd’hui2. de 24 à 34 %. 17 % sont des femmes. juge. seulement 34 % des sujets de nouvelles sont des femmes. les femmes passent de 35 % en 2000 à 45 % en 2005 et comme travailleurs dans une organisation de la société civile/activistes. la pêche Personnalité religieuse. journaliste. Dans le cas de sujets de nouvelles représentés comme professionnels des sciences/ingénieurs. parent homme ou femme Etudiant. Homme/femme d’affaires. Occupation des sujets des nouvelles Au cours des dix dernières années. La progression semble correspondre à l’augmentation du nombre de femmes occupant des fonctions publiques. officier de sécurité Pourcentage des sujets féminins dans les nouvelles 2000 81% 46% n/a 35% 45% 44% n/a n/a 35% 33% 24% n/a 27% 20% n/a 15% 10% 12% n/a n/a 15% 9% 9% 12% 7% 4% 18% 2005 75% 51% 44% 40% 42% 42% n/a 39% 33% 19% 23% 33% 25% 30% 36% 23% 12% 17% 18% 12% 13% 21% 16% 10% 9% 5% 21% 2010 72% 54% 46% 45% 41% 41% 39% 39% 35% 35% 34% 31% 31% 31% 29% 22% 17% 17% 17% 14% 13% 13% 11% 10% 8% 7% 24% 10 . etc . artisan. acteur. etc . manœuvre. représentées ou décrites comme travailleuses ou professionnelles a augmenté dans certaines catégories d’emploi. quoique statistiquement significatives. alors qu’elles atteignaient 20 % en l’an 2000. entraîneur. 31 % sont des femmes. écolier Enfant.

2. 10 November. Genre Et Progrès Dans La Marge Des Nouvelles The Gleaner. Jamaica. 11 . 2009.

Les femmes qui fournissent des opinions reflétant l’opinion populaire – la fonction qui leur est le plus fréquemment accordée – sont identifiées comme villageoise/résidentes (24 %). Genre Et Progrès Dans La Marge Des Nouvelles Fonction des sujets des nouvelles À titre de personnes interviewées ou entendues dans les nouvelles. politiciennes ou leaders politiques. En revanche. de « témoins oculaires » ou pour exprimer une opinion populaire. compte tenu que 75 % des sources de nouvelles3 sont des hommes. seulement 19 % des porte-parole sont des femmes et par conséquent. 11.2. En effet. tiré du journal en ligne croate Slobodna Dalmacija. la sousreprésentation scandaleuse des femmes dans la catégorie des experts contredit la réalité où l’écart entre les sexes dans divers champs d’expertise n’est pas aussi marqué qu’il ne l’est dans le discours et l’imagerie des médias. de « porte-parole ». comme témoins oculaires ou comme personnes exprimant un point de vue reflétant l’opinion populaire. Les hommes continuent de dominer tous les autres groupes d’âge en dépit de l’écart homme-femme qui s’amenuise chez les personnes de 35 ans et plus paraissant à l’écran. elles sont moins susceptibles d’être identifiées comme travailleuses ou d’être décrites comme des personnes participant à la vie sociale. fournissant des opinions populaires). Les profils changent dans les groupes d’âge plus élevés. alors que seulement 35 % des sujets des nouvelles de ce groupe d’âge étaient des femmes. Les personnes « ordinaires » sont celles qui fournissent des comptes rendus en tant que témoins oculaires. les femmes demeurent confinées au rang de « personnes ordinaires ». les « experts » sont ces personnes qui expriment des commentaires selon leurs connaissances ou leur expertise spécialisées ou qui sont porte-parole représentant ou s’exprimant au nom de groupes. il y a cinq ans. Les femmes de 65 ans et plus sont plus de cinq fois susceptibles d’être interviewées comme personnes ordinaires plutôt 44% 2010 36% 34% 31% 30% 29% 23% 23% 17% 14% 20% 19% 2005 Expert ou commentateur Opinion populaire Expérience personnelle Témoin oculaire Sujet 12 Porte-parole . Les femmes représentent également 36 % des personnes fournissant des commentaires selon leur expérience personnelle et 29 % de celles qui font des témoignages ou des comptes-rendus en tant que témoins oculaires. économique ou politique et on est moins susceptible de préciser leur profession. Fonction des sujets féminins dans les nouvelles: 2005-2010. Un exemple. les hommes sont plus susceptibles d’être identifiés comme professionnels pour l’ensemble des fonctions dans lesquelles ils figurent aux nouvelles. Les femmes et les hommes sont tous deux susceptibles de figurer comme personnes ordinaires fournissant des opinions selon leur expérience personnelle. Voir table 13 À la télévision. et dans les nouvelles télévisées où on apercevait la personne en question. Cela suggère fortement que les journalistes sont presque deux fois plus enclins à mentionner l’âge des sujets de nouvelles féminins qu’ils ne le sont à souligner l’âge de leurs sujets de nouvelles masculins. représentant l’opinion populaire reflétant le citoyen ordinaire ou qui s’expriment selon leur expérience personnelle. Une personne soupçonnée de vol est décrite comme « une femme de 47 ans loquace et agréable et qui est belle à voir » en dépit du fait que le reporter admette luimême n’avoir jamais vu cette femme! Une comparaison entre les résultats de 2005 et de 2010 démontre une augmentation du pourcentage de femmes sujets de nouvelles décrites selon leur âge et ce. Ainsi. Sur le plan numérique. Malgré cette progressions. les hommes dominant largement à titre d’experts. que ce soit à titre « d’experts ». comparativement à 19 % et 20 % respectivement en 2010. dans tous les groupes d’âge sauf le plus élevé (65 ans et plus) et le moins élevé (12 ans et moins). La recherche de 2010 démontre que les femmes s’approchent lentement de la parité comme personnes exprimant en reflétant l’opinion populaire dans les actualités. une augmentation au cours des cinq dernières années. 14 % des porteparole et 17 % des experts étaient des femmes. L’âge est mentionné dans 22 % des cas où le sujet est une femme et dans 12 % lorsque les hommes le sont. Voir table 14 et 15 La disparité de genre dans les fonctions des personnes de 18 ans et moins interviewées dans les nouvelles est négligeable. Âge des sujets des nouvelles On a demandé aux moniteurs de coder l’âge des sujets des nouvelles dans la presse écrite où l’âge était explicitement mentionné dans le texte. étudiantes (18 %) et personnes au foyer (16 %). Voir table 12 Presque la moitié (49 %) des femmes qui figurent dans les nouvelles comme porte-parole sont identifiées comme hauts fonctionnaires du gouvernement. la représentation des femmes comme porte-parole du reste des catégories d’occupations est bien faiblement répartie. alors que les hommes continuent d’être principalement représentés comme « experts ». Par contre. Sous cette statistique en apparence réjouissante se cache une constatation plutôt navrante : en réalité dans les nouvelles. les femmes comme sujets des nouvelles sont dorénavant plus nombreuses que les hommes dans le groupe d’âge de 19 à 34 ans (à 54 %). Dans les fonctions où les femmes figurent le plus (comme témoins oculaires. cette représentation est largement biaisée en faveur de la voix masculine. elles atteignent 44 % des personnes interviewées à ces fins comparativement à 34 % en 2005. La présence des femmes comme porteparole et experts dans les nouvelles s’est aussi améliorée depuis 2005. notamment chez les interviewés de 35 à 64 ans.

artiste. magistrate Professionnel des services de santé ou sociaux Académicien. selon le sexe. jeune (jusqu’à 18 ans) Retraité. écolier Professionnel des sciences ou de la technologie Employé de bureau ou de services Personnalité religieuse. Fonction des sujets dans les nouvelles. élève. journaliste Villageois ou résident Travailleur à son compte. militaire. acteur. 2005-2010. rabbin Travailleur dans l’agriculture. chanteur Etudiant. par occupation: 2010. enseignant Professionnel des medias. pédagogue. 2005 12 ans ou moins 13-18 19-34 35-49 50-64 65 ans ou plus 41% 38% 36% 33% 22% 43% 50% 59% 62% 64% 67% 78% 57% 21% 58% 44% 42% 37% 24% 2010 79% 42% 56% 58% 63% 76% 50% 13 . moine. les mines. Journaux : Âge des sujets dans les nouvelles.2. Genre Et Progrès Dans La Marge Des Nouvelles 12. cadre d’entreprise Policier. dans une ONG Avocat. artisan. selon le sexe. politicien Fonctionnaire dans les services du gouvernement Homme/femme d’affaires. Porte-parole %F Haut fonctionnaire. prêtre. écrivain. officier de sécurité Activiste ou travailleur humanitaire. pensionnaire Royauté Chômeur Criminel. manœuvre Personnalité sportive. juge. arbitre Dirigeant d’une famille. la pêche Enfant. suspect Personne vivant d’une activité sexuelle. athlète. entraîneur. prostituée TOTAL 49% 12% 5% 2% 10% 3% 4% 4% 2% 0% 0% 1% 2% 1% 0% 1% 2% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% %M 53% 12% 7% 6% 6% 4% 2% 2% 1% 0% 1% 2% 0% 1% 0% 0% 0% 2% 1% 0% 0% 0% 0% 0% 0% Expert ou commentateur %F 23% 7% 7% 2% 10% 11% 12% 11% 4% 0% 0% 0% 1% 4% 0% 3% 3% 0% 0% 0% 1% 0% 0% 0% 0% %M 24% 9% 9% 8% 4% 11% 8% 12% 4% 0% 1% 2% 0% 2% 0% 4% 1% 1% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% Expérience personnelle %F 12% 3% 4% 2% 2% 1% 5% 5% 2% 9% 7% 1% 17% 6% 9% 0% 5% 1% 0% 4% 2% 0% 1% 1% 0% %M 23% 4% 9% 6% 2% 1% 2% 2% 1% 8% 8% 4% 4% 5% 6% 1% 4% 2% 3% 2% 1% 0% 1% 1% 0% Témoin oculaire %F 20% 1% 1% 0% 5% 2% 3% 4% 3% 15% 8% 1% 10% 1% 11% 0% 7% 2% 0% 1% 2% 0% 1% 0% 0% %M 22% 3% 9% 9% 1% 5% 3% 5% 5% 8% 10% 1% 1% 2% 3% 0% 3% 3% 1% 1% 2% 1% 0% 3% 0% Opinion populaire %F 7% 1% 0% 1% 1% 1% 3% 3% 3% 24% 4% 1% 16% 3% 18% 0% 3% 0% 2% 7% 2% 0% 1% 0% 0% %M 14% 7% 6% 4% 4% 1% 1% 8% 1% 18% 6% 1% 7% 2% 5% 1% 2% 2% 1% 5% 2% 1% 0% 0% 0% %F 34% 2% 2% 0% 1% 1% 0% 7% 8% 1% 0% 0% 2% 20% 0% 0% 2% 0% 1% 12% 0% 5% 1% 0% 0% Autre %M 60% 5% 2% 4% 1% 2% 0% 4% 2% 0% 1% 2% 0% 5% 0% 1% 0% 1% 0% 1% 0% 2% 1% 6% 0% Total N 5505 1443 1103 879 861 795 783 706 437 410 337 325 300 265 229 205 200 189 120 103 94 67 47 41 5 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 15449 13. parent homme ou femme Célébrité.

selon le sexe : 2010. Une telle représentation renforce les stéréotypes du caractère exceptionnel masculin à mesure que les hommes vieillissent.2. Personnes ordinaires 12 ans ou moins %F %M %F %M %F %M %F %M %F %M %F %M 73% 88% 88% 86% 75% 64% 46% 28% 41% 23% 84% 50% Experts 27% 12% 12% 14% 25% 36% 54% 72% 59% 77% 16% 50% qu’à titre d’expertes. En revanche. 12 ans ou moins %F Expérience personnelle Témoin oculaire Opinion populaire Porte-parole Expert ou commentateur Total 25% 36% 23% 2% 14% 100% %M 12% 67% 5% 0% 15% 100% %F 8% 44% 12% 3% 32% 13-18 %M 7% 49% 32% 7% 6% 100% %F 14% 48% 10% 11% 17% 19-34 %M 18% 45% 8% 17% 11% 100% %F 31% 26% 9% 23% 11% 35-49 %M 43% 15% 7% 28% 7% 100% %F 38% 22% 6% 21% 14% 50-64 %M 52% 15% 4% 25% 4% 100% 65 ans ou plus %F 4% 44% 16% 12% 24% 100% %M 37% 30% 13% 13% 7% 100% Total N 6799 4147 2365 869 750 14930 100% 100% 100% 100% * Les sources des nouvelles dont l’âge n’a pas été codé ou dont l’âge n’a pas été déterminé sont exclues de ce tableau. 14 65 ans ou plus 50-64 35-49 19-34 13-18 . Âge des sources des nouvelles (personnes interviewées). les hommes sont aussi susceptibles d’être interviewés comme experts qu’ils ne le sont à titre de personnes ordinaires. selon le sexe : 2005-2010 2005 12 ans ou moins 13-18 19-34 35-49 50-64 65 ans ou plus Total 43% 40% 35% 25% 15% 12% 50% 57% 60% 65% 75% 85% 88% 25% 27% 54% 37% 24% 17% 2010 75% 73% 46% 63% 76% 83% 50% N 133 164 1649 2863 3041 676 8526 15. contrairement à l’expertise et aux connaissances moyennes ou sous la moyenne dans le cas des femmes qui avancent en âge. Télévision : Âge des sujets dans les nouvelles. Genre Et Progrès Dans La Marge Des Nouvelles 14.

race. les femmes sont dorénavant deux fois plus susceptibles que les hommes d’être décrites comme survivantes. viol. catastrophe. on a assisté à une diminution générale de la tendance à attribuer le statut de victimes aux sujets des nouvelles. selon le sexe: 2005-2010 2005 %F Accident. à 1 300 en 2010. Il est remarquable de constater qu’en 2010. Chez les femmes sujets de nouvelles. harcèlement sexuel. la pauvreté. mutilation génitale Autre crime tel que vol. en comparaison à 8 % des sujets masculins.2. Un examen détaillé des catégories de victimes ventilées révèle des changements considérables. Bien que l’écart entre le pourcentage de femmes et le pourcentage d’hommes dépeints comme victimes demeure assez élevé. le nombre de sujets de nouvelles décrits comme survivants n’a pas diminué aussi drastiquement. trafic. sont représentés comme survivants. maladie Autre victime Violence domestique (par conjoint/autre membre de la famille) Autre crime tel que vol. il rétrécit graduellement depuis 1995. ethnie. où 4 % des femmes et 8 % des hommes étaient représentés comme survivants. capacité Violation fondée sur la religion ou la tradition TOTAL MOYENNE REPRÉSENTÉE COMME SURVIVANTS 42% 6% 15% 10% 17% 10% * n/a 100% 4% %M 52% 4% 10% 3% 15% 16% * n/a 100% 8% %F 35% 13% 13% 11% 10% 10% 7% 1% 2010 %M 38% 4% 13% 1% 12% 18% 9% 5% 100% 3% Nombre des victims 521 104 142 60 203 182 66 22 1300 100% 6% 15 . l’écart du ratio femmes-hommes des sujets des nouvelles décrits comme survivants de la violence 16. passant de 1 576 en 2005. terrorisme Violation fondée sur la religion ou la tradition TOTAL MOYENNE REPRÉSENTÉE COMME VICTIMES 32% 14% 9% 20% 4% 7% 12% 2% 100% 19% %M 36% 10% 6% 22% 3% 2% 21% 1% 100% 8% %F 31% 19% 14% 11% 9% 7% 7% 1% 2010 %M 32% 14% 6% 17% 8% 2% 17% 4% 100% 8% Nombre des victims 915 475 302 618 192 123 346 54 3025 100% 18% 17. 18 % sont représentées comme victimes. religion. viol. terrorisme Discrimination fondée sur sexe. d’agression. mutilation génitale Guerre. Sujets des nouvelles présentés comme survivants. Sujets des nouvelles présentés comme victimes. Parallèlement. Le pourcentage de femmes décrites comme victimes de violence domestique. capacité Violence sexuelle non domestique et généralement de l’abus. Parallèlement. religion. âge. en dépit d’un ensemble de données largement élargi obtenu de 108 pays. maladie Violence domestique (par conjoint/autre membre de la famille) Autre survivant Violence sexuelle non domestique et généralement de l’abus. meurtre Discrimination fondée sur sexe. ethnie. Ces statistiques suggèrent possiblement qu’au cours des cinq dernières années. 6 % des femmes. comparativement à 3 % des hommes. de viol perpétré par le mari et de meurtre par des membres de la famille et des partenaires a augmenté. Genre Et Progrès Dans La Marge Des Nouvelles Victimes et survivants Le GMMP 2010 a généré moins de sujets de nouvelles décrits comme victimes (3 025) que dans la recherche 2005 (3 612). selon le sexe: 2005-2010 2005 %F Accident. harcèlement sexuel. catastrophe. meurtre Guerre. passant de 9 % il y a cinq ans à 14 % en 2010. Il s’agit d’un revirement par rapport à la situation en 2005. En revanche. race. la pauvreté. âge. trafic.

Les tendances liées à la description des sujets des nouvelles selon leur situation familiale. comme c’est le cas de ceux qui sont présentés par des hommes. une division des responsabilités familiales qui est désormais amoindrie. Michelle Obamas kaerligheds-tips (Les conseils de Michelle Obama sur les relations amoureuses) Ce bref article résume une entrevue accordée par la première dame des États-Unis. Bien que l’article la qualifie « d’importante » et de « super-femme de 45 ans ». L’identification des femmes selon leur situation familiale alliée au fait d’atténuer leurs rôles et leur autorité dans leurs collectivités masque les multiples identités des femmes. 29 % des femmes qui témoignaient selon leur expérience personnelle étaient identifiées comme mères. Sujets des nouvelles identifiés selon leur situation familiale. La photo accompagnant le reportage est un gros plan intimiste de Michelle et Barack Obama qui prend beaucoup d’espace dans la page. Le récit renforce le stéréotype selon lequel une femme vise essentiellement « à attirer. Il est intéressant de noter que le ratio des femmes par rapport aux hommes comme sujets de nouvelles décrits comme victimes de violation fondée sur la religion. Cette constatation serait confirmée de manière concluante dans un échantillon de « victimes » plus vaste. la tendance dans les reportages étant de dissocier les hommes de leurs responsabilités familiales. à 13:4 en 2010. Qu’un reporter soit une femme ou un homme ne change rien sur l’éventualité de représenter les sujets des nouvelles en fonction de leur situation familiale. Le profil général et constant voulant que les femmes sont presque quatre fois plus susceptibles que les hommes d’être identifiées en fonction de leur situation familiale contrevient aux efforts de faire valoir l’autonomie des femmes comme individus qui assument des rôles. alors Danemark. etc. on ne fait aucunement référence à son éducation dans les meilleures universités américaines. Les reporters féminins et masculins sont tous deux beaucoup moins susceptibles d’identifier les hommes sujets des nouvelles en fonction de leur situation familiale.2. Dans la même veine. les croyances culturelles. etc. 5 % des femmes porte-parole étaient identifiées d’après leur situation familiale. comme êtres humains indépendants. la tradition. s’est drastiquement renversé au cours des cinq dernières années. En 2005. Le pourcentage de femmes et d’hommes décrits comme des victimes de discrimination fondée sur le genre. l’origine ethnique. Par conséquent. en comparaison à seulement 1 % des hommes porte-parole. selon le sexe: 20002010. la race. a plus que doublé. 2 % des femmes sujets des nouvelles et 1 % des hommes étaient décrits comme victimes de telles violations. des droits et des responsabilités dans la société élargie. dans chacune des catégories de fonction sont demeurées constantes depuis 2005. passant de 6:4 en 2005. puisque l’ensemble des données des 108 pays ne compte que 54 « victimes » de cette catégorie. La situation familiale est mentionnée dans 16 % des reportages où les femmes sont les sujets des nouvelles présentés par des femmes journalistes. les normes culturelles tenues pour acquises sont responsables de la manière dont nous façonnons notre vision du monde. Mettant en relief cet aspect. une approche plus critique exige une interrogation sur ce qui est construit socio-culturellement conçu comme « normal ». Cependant. Elle est l’unique source dans cet article. De toute évidence. Michelle Obama. alors que les femmes occupent des emplois rémunérés à l’extérieur du foyer.T. comme en témoignent les statistiques atteignant respectivement 5 % et 4 %. L’accent démesuré placé sur son apparence a tôt fait de diminuer sa stature de « femme très importante ». à la revue Glamour – une publication ayant pignon sur rue aux États-Unis d’Amérique. à parler de « ce qui rend sa relation avec le président Obama stable et solide » et à discuter de mode vestimentaire. la religion. filles. Les statistiques n’ont pas changé en 2010. Cela a aussi pour effet de retracer.. au-delà de leur foyer et du ménage. les hommes assumant de plus en plus le soin des enfants. Journal B. etc. Cette constatation est révélatrice lorsque l’on considère parallèlement les statistiques sur la représentation des sujets des nouvelles dans leurs diverses professions. Identité et famille Les femmes sujets de nouvelles sont identifiées en fonction de leur situation familiale quatre fois plus fréquemment que ne le sont les hommes sujets de nouvelles. ce sont 1 % des femmes et 4 % des hommes sujets de nouvelles. L’article souligne que le lectorat de Glamour a élu Michelle Obama à titre de femme la plus importante de l’année. En 2010. Voir tables 16 et 17 nouvelles. Il y a cinq ans. son rôle dans le reportage consiste à indiquer « ce qu’il faut rechercher chez un homme ». 2000 21% 2005 2010 18% 17% 4% 5% 5% 16 . non plus qu’à la carrière extrêmement prolifique qu’elle menait avant de devenir première dame des États-Unis. ces résultats suggèrent qu’il est nécessaire d’instaurer une approche plus critique sur le plan du genre dans la pratique journalistique au sein des salles de rédaction. autonomes et participantes actives à l’ensemble de la société. en plus de leurs fonctions dans les 18. à attraper et à garder un homme ». de manière détournée. Il y a cinq ans. la mesure dans laquelle les médias d’information représentent les femmes comme victimes de violence domestique correspond à la représentation opposée des femmes qui sont survivantes de telle violence. Genre Et Progrès Dans La Marge Des Nouvelles domestique s’est élargi pratiquement dans la même mesure. bien au-delà de leur foyer.

selon le sexe du reporter: 2010 Photos On a invité les moniteurs à indiquer si les photos des sujets paraissaient ou non dans les articles de journaux. en plus d’être exposées comme passives.parole Expert ou commentateur Expérience personnelle Témoin oculaire Opinion populaire 22% 5% 3% 29% 22% 14% %M 8% 1% 0% 12% 15% 5% %F 24% 5% 4% 29% 24% 7% %M 7% 1% 1% 12% 11% 5% 21. Les photos. 19. On leur a également demandé d’élaborer une analyse des images fondée sur le genre. domestiquées ou encore comme victimes ou subordonnées des hommes. etc. Fonction des sujets identifiés d’après leur situation familiale. %F L’objet Porte. identifiés d’après leur situation de famille. Sujets des nouvelles selon le sexe. Sujets des nouvelles cités dans les journaux : 2000-2010 La manière dont les femmes et les hommes sont dépeints semble différer considérablement. Lorsque les femmes paraissent dans les photos. Il en va de même en 2010. comparativement à seulement 17 % des hommes. 52 % de femmes sont citées. Tenant compte du fait que le nombre absolu de femmes sujets de nouvelles par rapport aux hommes sujets de nouvelles est beaucoup moins élevé (seulement 24 %). 22. les voix des femmes qu’on lit directement dans les actualités demeurent en fait assez négligeables. qui a diminué de moitié. selon le journaux de partout au monde. Le changement qui semble le plus encourageant porte sur le déclin de la tendance à identifier les femmes qui offrent des points de vue reflétant l’opinion populaire en fonction de leur situation familiale. alors que ce chiffre atteignait 50 % en 2005. Alors que les hommes sont habituellement photographiés en gros plan et entièrement vêtus. On a avancé que les images des femmes sont employées dans les médias pour titiller ou exciter. les articles et la une des journaux ont été soumis avec les fiches de codage. impression générale émerge quant à l’utilisation de l’imagerie visuelle en 2005 2010 fonction du genre. Les unes de partout au monde sont parsemées d’images de jeunes femmes adoptant des positions sexualisées. ce sont fréquemment les femmes plus jeunes qui y figurent. La recherche a démontré que 26 % des femmes sujets de nouvelles paraissaient dans les photos. Sujets des nouvelles photographiés dans les journaux. la fréquence comparative à laquelle les femmes sont représentées partiellement vêtues est beaucoup plus élevée. combinées aux sous-titres et à la mise en page servent plus souvent qu’autrement à renforcer les stéréotypes sexuels dans des mesures différentes. époux. s’ils considéraient que ces images présentaient un intérêt en cette matière. accompagnées de grands titres sordides et de formules 17 . Les femmes sont fréquemment sexualisées. Genre Et Progrès Dans La Marge Des Nouvelles que 12 % des hommes sous la même catégorie de fonctions étaient décrits comme pères. selon le sexe: 2000-2010 Sujets féminins Reporters féminines Reporters masculin 16% 16% Sujets masculin 5% 4% Les résultats démontrent une tendance croissante à citer les femmes sujets de nouvelles dans les journaux. Actuellement. passant de 14 % en 2005 à 7 % en 2010.2. dans certains cas. Les photos. brutalisées. En survolant des centaines de pages de 20. une sexe: 2005-2010.

2. Hungary Dernière Heure. UK Metro Xpress. Kenya The Times. Genre Et Progrès Dans La Marge Des Nouvelles La Nazione. Suriname Daily Telegraph. Daily Mail. Belgium The Citizen. Italy Blikk. Denmark El Sharouk. Egypt 18 . South Africa The Star.

Dominican Republic 19 .2. Nepal Daily News. Senegal Maariv. Bolivia The West Australian Australia El Caribe. Israel The New Zealand Herald El Pais. Uruguay Cambio. Botswana Le Rénovateur. Genre Et Progrès Dans La Marge Des Nouvelles The Himalayan Times.

créant ainsi une collision entre deux métaphores communs dans les médias – le corps de la femme et une arme violente. on constate qu’il porte sur l’ancien président de l’association professionnelle des comptables qui demande à ses membres d’éviter les pratiques comptables frauduleuses alors que la femme de la photo prend sa relève à la présidence.2. Elles n’ont pas de noms et paraissent passives. ses membres inférieurs recouverts d’une toile. En revanche. Un article sur la violence domestique dans metroXpress du Danemark. Un journal égyptien. On évoque ici les photos de femmes qui s’adressent à un auditoire en tenant des ballons de football (Herald de Nouvelle-Zélande). son image était reproduite au-dessus d’un article sur le Kalachnikov. Sur la couverture de The Citizen en Afrique du Sud. lorsqu’on lit l’article. soit dans son uniforme de l’armée ou dans son maillot de bain et accompagnée de légendes comme « Barbie de combat » (dans La Dernière Heure en Belgique). les poings levés (The News de 20 . Le titre indique « Il l’a tuée ». une photo de la publication belge La Dernière Heure. Genre Et Progrès Dans La Marge Des Nouvelles accrocheuses sexistes. faisait l’objet de reportages dans les journaux d’au moins quatre pays du monde. alors qu’à l’intérieur du journal. la une montre des hommes armés des forces de sécurité s’apprêtant à expulser des colons de la forêt de Mau. Dans le même journal. dans The Daily Mail Telegraph. et la femme en bikini d’autre part. qui prennent la parole lors d’un rallye. la photo entière est exposée et l’article qui l’accompagne porte sur une actrice de théâtre qui joue le rôle d’une travailleuse du sexe. Le reportage principal et l’image qui l’accompagne portent sur un garçon tenant la photo de son père militaire en uniforme alors que le père le regarde avec un air d’approbation en adoptant une posture qui semble imiter celle de la Reine Élizabeth II dont la photo paraît au- dessus de son épaule. Après la noyade de deux garçons à Soweto. alors que des témoins la fixent. une image tronquée montre le torse et le pelvis d’une femme assise à côté du sous-titre « paradis des prostituées ». Cependant. Par exemple. Il arrive aussi fréquemment que les photos des femmes soient juxtaposées à des légendes suggestives ou sexualisées qui n’ont rien à voir avec la femme qui y figure ou encore que les femmes représentées n’aient rien à voir avec l’article en question. complète le tableau dépeignant une masculinité militarisée et une féminité sexualisée. Dans The Daily News du Botswana. un véhicule de luxe à l’arrière-plan paraît à côté du titre « Un gang des bimbos démantelé ». illustrant une femme élégante portant des verres fumés et fumant un cigare. qui est également soldat dans l’armée britannique et avait été déployée en Irak. bon nombre d’autres tendances peuvent être observées quant à la représentation visuelle des femmes. Le contraste entre le jeune garçon et son père d’une part. paraît la photo d’une femme et d’un homme qui participent à un souper sous le titre « Évitez la tentation – Mogae ». fréquemment subtilement et parfois ouvertement violentes. une femme britannique qui a intenté une action contre son patron pour harcèlement sexuel est photographiée dans une position malencontreuse et la légende qui s’y réfère mentionne qu’elle est « une blonde idiote humiliée ». L’article parle de l’arrestation de femmes membres d’un réseau de vol d’autos. une photo accompagnant le reste de l’article montre des femmes se tenant passivement debout devant leurs maisons de fortune. les images des hommes dans les journaux de partout au monde affichent des figures actives. les journaux sud-africains The Citizen et The Star affichaient des images de secouristes masculins ramenant stoïquement les corps alors que l’on montrait en gros plan les visages inondés de larmes des femmes désespérées. Bien que la notion de femmes comme voleuses d’autos puisse défier les stéréotypes de la femme docile. La une du West Australian nous offre un puissant aperçu des stéréotypes sexuels. La journée mondiale de monitorage se déroulait au cours de la période précédant le concours de beauté Miss Univers 2009. Par exemple. où la femme paraît en complet de travail. où elles portent des masques et des bikinis ont parus dans les journaux de plusieurs pays du monde. accroupie contre un mur : on la perçoit entre ce qui semble être les jambes d’un homme menaçant. Les photos d’un groupe de femmes Ukrainiennes protestant contre les mesures excessives adoptées par leur gouvernement en réponse au virus H1N1. montre une femme en larmes. Il arrive très fréquemment dans les nouvelles que les photos et les légendes où figurent des femmes servent à renforcer une gamme des stéréotypes. Cependant. engagées dans des activités allant de débats politiques aux combats armés. comme faisant partie du paysage. Kristina Hodge. Une première page de la publication italienne La Nazione illustre cette tendance de façon macabre : la photo en gros plan d’un homme soupçonné de meurtre est représentée au-dessus d’une photo du corps de sa victime. la représentation de cet article est décidément misogyne et sensationnaliste. Dans The Himalayan Times au Népal. Certaines photos contestent réellement les stéréotypes ou elles jettent un nouvel éclairage sur les sexes. La robe de la femme présente un décolleté plongeant. travaillant aux champs ou à des tâches domestiques. y compris une masculinité militarisée et une féminité sexualisée. dans l’article qui paraît à l’intérieur du journal. Même lorsque les légendes ou les titres tentent de contester les stéréotypes. souvent sans que l’information décrivant le contexte ne soit présentée quant au message des femmes qui protestaient. ils reposent sur la sexualisation du sujet féminin pour attirer l’attention sur l’article. sur la plage. les femmes sont présentées comme des victimes. Par contre. la légende d’une histoire intitulée « conduite dangereuse » est accompagnée de la photo d’une femme qui se met du rouge à lèvre alors qu’elle est au volant. paraît l’image d’une femme en maillot de bain qui annonce les pages sur la mode avec la légende « bikini blitz». Les images des candidates paraissaient partout. la même histoire est présentée dans The Daily Telegraph. Dans le journal kényan The Star. évoquant le stéréotype voulant que les femmes soient des conductrices dangereuses. Elles sont souvent de régions rurales. l’El Sharouk présente la photo d’une femme faisant le signe de la paix en public à côté d’une autre photo où des hommes participent à une émeute. Dans le sous-en-tête de la page. Ces images passent de la pornographie manifeste (comme la femme nue de la première page du journal hongrois Budapest Blikk) à la suggestion plus subtile (comme l’illustre l’utilisation fréquente des images de mannequins pour faire la promotion des reportages sur la mode et la beauté). La candidate de l’Angleterre. vêtue d’un bikini. Les femmes sont fréquemment représentées en arrièreplan. Une image explicite dans The Times of Suriname montre une femme couchée dans la rue sous la pluie devant une auto. habituellement dans le journal du pays duquel elles étaient originaires et la plupart du temps elles étaient représentées lors de la portion du concours portant sur les maillots de bain. Les images de femmes accompagnées de légendes suggestives abondent. Au-delà de la sexualisation manifeste des femmes dans les nouvelles par la sélection des images. Dans plusieurs cas. La légende indique que le garçon a choisi de suivre les traces de son père et de s’engager dans la réserve militaire.

la proportion de femmes comme sujets de nouvelles identifiées. alors qu’il n’est souligné que dans 12 % des cas où les sujets sont des hommes. Au cours des dix dernières années. L’imagerie de l’information qui ne dépeint pas de manière exacte et éthique la réalité des genres et de la société ne sert qu’à déformer la réalité plutôt qu’à la refléter. Il en va de même pour les professionnels de la santé (69 %). Cependant. Cette tendance s’interrompt dans le quatrième GMMP. 76 % – plus de 3 sur 4 – des personnes dans les nouvelles sont des hommes . les femmes sont désormais deux fois plus susceptibles que les hommes d’être représentées comme survivantes . si nous mettons en application les leçons tirées des résultats du GMMP liés à la sousreprésentation des femmes sur plusieurs fronts. Les politiciens paraissent souvent en gros plan ou seuls sur un podium au-dessus des foules. l’âge est mentionné dans 22 % des cas où les femmes sont les sujets des nouvelles. comparativement à 34 % en 2005. 21 . Toutefois. l’écart entre les sexes demeure élevé. 6 % des femmes et 3 % des hommes sont représentés comme survivants. espagnol Las Provincias et bulgare). représentant 44 % des personnes interviewées à ces fins dans les nouvelles. seulement 19 % des porte-parole et 20 % des experts sont des femmes. le rythme d’augmentation de la présence des femmes dans les nouvelles étrangères au cours des cinq dernières années correspond au taux noté au cours de la période précédente. le rythme selon lequel augmente la visibilité des femmes dans les nouvelles s’est maintenu au cours de la dernière décennie. Les femmes avancent lentement vers la parité comme personnes exprimant l’opinion populaire dans les nouvelles. 81 % des porte-parole et 80 % des experts dans les nouvelles sont de sexe masculin. Récapitulation des résultats ❚ Seulement 24 % des personnes que l’on entend ou desquelles il est question dans les nouvelles de la presse écrite. Par contre. ❚ À titre de personnes interviewées ou entendues dans les nouvelles. comme des mécaniciennes travaillant dans un centre auto (El Païs en Uruguay). Malgré les progrès. alors que les hommes continuent d’être principalement représentés comme « experts » . qui se fient aux hommes. La présence des femmes comme personnes s’exprimant à partir de leur expérience personnelle. Il est remarquable de constater qu’en 2010. Le paysage que nous renvoient les nouvelles décrit un monde où les femmes sont pratiquement invisibles comme participantes actives au travail à l’extérieur du foyer. les femmes ont été les plus visibles dans le cadre de reportages locaux.2. ❚ La visibilité des femmes dans les nouvelles étrangères a augmenté jusqu’à correspondre à leur visibilité dans les reportages locaux . Bien que l’écart entre le pourcentage de femmes et le pourcentage d’hommes décrits comme victimes demeure considérable. de 2000 à 2005. où seulement 17 % des personnes vues et entendues dans les nouvelles étaient des femmes. on présente deux filles championnes d’échec qui « peuvent battre les hommes aux échecs ». et beaucoup moins dans les reportages hautement prioritaires comme ceux qui abordent la politique/le gouvernement. Bien qu’il importe de montrer des images de femmes dans des rôles non traditionnels. il est difficile d’affirmer la mesure dans laquelle l’augmentation dans la représentation médiatique reflète avec exactitude les changements réels se produisant dans le monde. Dans Midi Madagasikara (à Madagascar). malgré une lente mais constante progression de la présence des femmes dans les nouvelles au cours des dix dernières années. les femmes représentant plus de la moitié de la population mondiale. illustrant un progrès évoluant ❚ Les nouvelles représentent toujours un monde dans lequel les hommes sont plus nombreux que les femmes dans presque toutes les catégories d’occupations. les politiciennes sont souvent représentées comme sujets sexualisés. représentées ou décrites comme travailleuses ou professionnelles a augmenté dans certaines catégories d’emploi. Dans les journaux. chaperonnée par des politiciens ou flanquée d’anciens leaders renommés comme Mikhaïl Gorbatchev. en comparaison aux nouvelles de portée nationale ou étrangère. En outre. Il se peut que cette tendance soit synchronisée à la prééminence accrue des femmes. la représentation de femmes et de politiciennes puissantes est fréquemment subtilement différente de celle qu’on réserve aux hommes. Les femmes ne sont plus nombreuses que les hommes que dans deux catégories d’emploi sur vingt- ❚ Les journalistes sont presque deux fois plus susceptibles de mentionner l’âge de leurs sujets féminins qu’ils ne le sont de mentionner l’âge de leurs sujets masculins . le monde que décrivent les nouvelles demeure majoritairement masculin. la croissance de la visibilité des femmes est largement issue de leur présence accrue dans des thèmes de moindre priorité à l’ordre du jour des médias d’information. cinq : les sujets des nouvelles représentés comme personnes au foyer (72 %) et les sujets représentés comme étudiants (54 %). montre un homme portant tendrement un poupon alors que la légende explique qu’il est un leader du Parlement de la jeunesse qui a initié un mouvement de jeunes parents pour favoriser un leadership moral dans la société. la disparité la plus marquée se trouvant dans les professions . Il s’agit d’une amélioration considérable par rapport à 1995. les professionnels du domaine juridique (83 %). où 4 % des femmes et 8 % des hommes étaient dépeints comme des survivants. La chancelière allemande Angela Merkel paraît dans diverses photos (dans le journal danois Jyllands-Posten. En revanche. Ce portrait ne correspond pas à la réalité. à titre de porteparole (des gens qui représentent ou parlent au nom des autres) et en tant qu’expertes (les personnes qui font des commentaires en fonction de leurs connaissances et de leur expertise) a considérablement augmenté. En revanche. de la radio et de la télévision sont des femmes . D’une part. où la visibilité des femmes dans les nouvelles étrangères a augmenté jusqu’à correspondre à leur visibilité dans les reportages locaux. à l’échelle mondiale. les femmes demeurent confinées au rang de « personnes ordinaires ». En revanche. ou occupant des postes qui ne sont pas traditionnellement destinés aux femmes. particulièrement dans les professions telles qu’elles sont représentées dans les nouvelles : 69 % des sujets représentés comme éducateurs dans les nouvelles sont des hommes. les fonctionnaires (83 %) et les scientistes (90 %). Une photo du Gleaner en Jamaïque. Genre Et Progrès Dans La Marge Des Nouvelles Saint-Vincent-et-les-Grenadines). Nonobstant ce fait. ❚ Quelque 18 % des femmes sujets de nouvelles sont représentées comme des victimes en comparaison avec 8 % des sujets masculins . à un rythme lent mais constant au cours des de la dernière décennie. il diminue graduellement depuis 1995. Entre 1995 et 2005. Cela représente un renversement de situation par rapport à 2005. D’autre part.

Une analyse qualitative des photos paraissant dans les journaux publiés le jour du monitorage révèle que les hommes sont habituellement photographiés en gros plan et entièrement vêtus et que les corps des femmes sont beaucoup plus fréquemment exposés alors qu’elles sont plus ou moins vêtues. org/wmn-e/world. une augmentation comparativement aux 50 % en 2005 . la voix directe des femmes dans les nouvelles demeure dans les faits assez dérisoire. démontre que 19 % des parlementaires du monde sont des femmes. 22 . bien au-delà de leur foyer. Cette constation est révélatrice lorsqu’on la considère parallèlement aux statistiques sur la représentation des sujets des nouvelles dans leurs diverses professions. ❚ Quelque 52 % des femmes dans les nouvelles sont citées. comme êtres humains indépendants.2. 2 Une recherche compilée en 2010 par l’Union interparlementaire. Les femmes (52 %) sont légèrement plus susceptibles que les hommes (50 %) d’être citées. Genre Et Progrès Dans La Marge Des Nouvelles ❚ Les femmes sujets de nouvelles sont identifiées en fonction de leur situation familiale quatre fois plus souvent que ne le sont les hommes sujets de nouvelles . alors que les hommes étaient plus susceptibles d’être cités (53 %) que les femmes (50 %). considérant que le nombre absolu de femmes sujets de nouvelles est beaucoup moins élevé (seulement 24 %) que le nombre d’hommes sujets des nouvelles. L’identification des femmes selon leur situation familiale alliée au fait d’atténuer leurs rôles et leur autorité dans leurs collectivités masque les multiples identités des femmes. les différences sont statistiquement significatives selon un intervalle de confiance de 95 %. http://www. ❚ Un total de 26 % des femmes sujets de nouvelles dans les journaux figurent sur les photos. l’organisation internationale des parlements. ce qui signifie que l’éventualité où elles seraient apparues purement par hasard n’est que de 1 sur 20. autonomes et participantes actives à l’ensemble de la société. 1 Lorsqu’énoncées. Il s’agit d’un virage par rapport à la situation régnant en 2005. en plus de leurs fonctions dans les nouvelles.ipu. Cependant.htm 3 Les « sources » de nouvelles sont définies comme les personnes interviewées dans les nouvelles et n’incluent pas les personnes sur lesquelles porte le reportage. en comparaison avec 17 % des hommes .

a augmenté jusqu’en 2005. à la radio et dans les journaux est exactement le même qu’en 2005. La stagnation des statistiques d’ensemble en 2010 est issue de la variation négative observée à la radio entre 2005 et 2010. où l’on chute sous la 1995 2000 2005 2010 TOTAL N moyenne mondiale de 45 % et où l’on Présentatrices (F et M) enregistre les plus grands écarts dans les Caraïbes (seulement 16 % des reportages Présentatrice radio n/a 41% 49% 45% 4040 à la radio sont présentés par des femmes) Présentatrice télévision n/a 56% 57% 52% 3999 et en Amérique latine (29 %). les trois médias confondus. Toutes les autres régions affichent des moyennes moins élevées que la moyenne mondiale. par région : 1995-2010. TOTAL DES PRÉSENTATEURS Reporters féminines Reporter journal Reporter radio Reporter télévision TOTAL DES REPORTERS 25% n/a n/a 28% 26% 28% 36% 31% 29% 45% 42% 37% 33% 37% 44% 37% 51% 49% 53% 49% 8039 (F et M) 4693 1514 3339 9546 24. La statistique est similaire au niveau de l’an 2000 et moins élevée qu’il y a 15 ans. soit 37 %. une régression de 4 % depuis 2005. Il importe de souligner les statistiques relatives à la radio. soit moins de la moitié du nombre total de reportages présentés dans les deux médias combinés. Reportages par des présentatrices et des reporters féminines. Transmettre Les Nouvelles Aperçu Un total de 52 % des reportages télévisés et de 45 % de ceux entendus à la radio sont présentés par des femmes. l’Asie et l’Amérique latine. Voir table 24 Présenter les nouvelles Dans l’ensemble. une statistique qui demeure toutefois en-dessous de la moyenne mondiale de 42 %. La moyenne totale de reportages à la télévision et à la radio présentés par des femmes est de 49 %. La statistique actuelle se situe à 51 %. Il y a cinq ans. L’Amérique latine est exceptionnelle puisqu’on y observe une progression notable. où l’on a constaté une progression significative entre 2000 et 2005 (de 27 % à 45 % des reportages présentés par des femmes). on dépasse la parité quant au ratio de reportages présentés par des femmes par rapport à ceux qui sont présentés par des hommes : 60 % des nouvelles télévisées dans les Caraïbes sont présentées par des femmes. où 51 % des reportages étaient présentés par des femmes. L’examen des statistiques régionales relatives à la radio démontre que l’Europe et le Moyen-Orient sont les deux seules régions où le nombre de reportages présentés par des femmes est égal aux nombre de reportages présentés 23. de 28 % en 2000 à 38 % en 2010. sauf trois – l’Europe. 52 % des reportages télévisés et 45 % de ceux entendus à la radio sont présentés par des femmes. alors que 52 % des nouvelles télévisées sont présentées par des femmes. alors qu’on constate une légère augmentation en Asie. Dans toutes les autres 2010. Région Afrique Asie Caraïbes Europe Amérique Latine Moyen Orient Amérique du Nord Pacifique TOTAL 2000 36% 42% 41% 40% 28% 47% 46% 49% 2005 41% 49% 41% 42% 38% 41% 48% 50% 2010 34% 44% 34% 41% 38% 46% 35% 35% 42% Total N 1658 3729 897 7244 2328 991 407 751 18005 Les statistiques régionales sur la télévision révèlent que dans la région des Caraïbes. La ventilation des données selon les régions révèle un déclin général au cours de la dernière décennie pour ce qui est des reportages par des présentatrices ou reporters féminines dans toutes les régions. L’Asie suit cette région. Le pourcentage de reportages présentés par des femmes journalistes.3. Des recherches additionnelles seront nécessaires pour confirmer qu’il s’agit bien de la réalité. les écarts les plus marqués se trouvant dans la région du Pacifique (seulement 26 % des reportages présentés par des femmes) et en Amérique du Nord (32 %). Reportages par des présentatrices et des reporters féminines: 1995par des hommes. régions on remarque des disparités sur le plan du genre. suivie cinq ans plus tard d’une régression marquée de 8 %. ce qui suggère l’atteinte de la parité avec les présentateurs masculins du même groupe d’âge. Le changement en Europe est statistiquement négligeable. seulement 7 % de reportages dont les présentateurs étaient âgés de 50 à 64 ans étaient présentés par des femmes. 23 . Le pourcentage de reportages présentés par des femmes journalistes à la télévision.

sauf « sciences/santé ». Les Caraïbes sont intéressantes. les reportages des hommes continuent d’être plus nombreux que ceux des femmes dans le cas de tous les thèmes. 26. On retrouve encore ici le rendement impressionnant de l’Amérique latine. la région ayant fait des avancées exceptionnelles. L’examen de la ventilation par thème démontre que le pourcentage de reportages présentés par des femmes. 52% 58% 51% 57% 19-34 35-49 50-64 65 ans ou plus 27. Reportages par des femmes journalistes. Rapporter les nouvelles Un examen plus approfondi des données régionales ventilées portant sur les reportages selon le sexe du reporter et selon le média démontre une tendance commune. 28. de 27 % des reportages par des femmes en 2000. par région. par région. Cependant. Néanmoins. bien qu’elle soit toujours en dessous de la moyenne mondiale qui se situe à 37 % et qu’elle soit dernière parmi les régions en fonction de cet indicateur. selon le sexe des annonceurs/présentateurs. Dans l’ensemble. On remarque une régression dans la région du Pacifique. à l’exception de reportages télévisés dans les Caraïbes. Les Caraïbes mènent avec 45 % des reportages y étant présentés par des femmes. démontrant la proportion la plus élevée de reportages par des femmes journalistes (48 %). l’Afrique avec 38 % et l’Amérique latine avec 38 %. les femmes rapportent entre 20 et 40 % des nouvelles. passant de 21 % à 30 %. on n’a pas observé le rétrécissement de l’écart de genre qui s’était produit entre 2000 et 2005. un résultat exactement égal à celui d’il y a cinq ans. Dans tous les médias et dans toutes les régions. en plus des femmes reporters à la télévision (51 %). compte tenu du fait que parallèlement à ces résultats. le pourcentage mondial de reportages présentés par des femmes demeure à 37 %. les reportages produits par des femmes représentent moins de 50 % du nombre total de reportages. 24% 38% 36% 33% 35% Asie 47% 48% Caraïbes 26% 51% 31% 40% Europe 42% 45% Amérique 38% Latine 35% 38% Moyen 29% Orient 29% 34% Amérique 29% du Nord 33% 43% Pacifique 42% 31% Afrique Journaux Radio Télévision 2005 2010 en comparaison avec ceux qui sont présentés par des hommes a augmenté au cours de la dernière décennie et ce. Reportages par des femmes journalistes. Dans la plupart des régions. à 42 %.3. la région devance de très peu l’Europe. à 41 % en 2010. Reportages à la télévision par des présentatrices. Aucun reportage des actualités sur radio n’a été monitoré aux États-Unis. selon l’âge de la présentatrice: 2010. sous tous les thèmes majeurs. Les changements varient de 3 à 11 %. Transmettre Les Nouvelles 25. 24 . Afrique Asie Caraïbes Europe Amérique Latine Moyen Orient Amérique du Nord Pacifique 2000 24% 28% 30% 31% 37% 40% 39% 41% 45% 34% 34% 35% 27% 44% 41% 34% 35% 33% 36% 35% 34% 43% 44% 39% * Les statistiques pour la radio sont seulement pour le Canada. Les Caraïbes sont en tête. ce qui pourrait être dû à l’échantillon plus vaste en 2010 qui reflète peut-être plus adéquatement la situation actuelle de la région. par média: 2010. Reportages présentés à la radio et à la télévision. où 40 % des reportages radiophoniques sont présentés par des femmes. par région: 2000-2010. 2010 RADIO F Afrique Asie Caraïbes Europe Amérique Latine Moyen Orient Amérique du Nord Pacifique TOTAL 34% 43% 16% 50% 29% 50% 42% 44% 45% M 66% 57% 84% 50% 71% 50% 58% 56% 55% N 447 1137 434 2126 805 501 91 184 5725 F TÉLÉVISION M 56% 48% 40% 56% 59% 56% 68% 74% 48% N 505 1881 252 3063 1037 349 132 368 7587* 44% 52% 60% 44% 41% 44% 32% 26% 52% L’Afrique s’est également améliorée. l’augmentation la plus marquée se trouvant dans la catégorie « personnes célèbres/arts ». Voir table 27 Un examen des données ventilées selon les régions pendant la période de 2000 à 2010 révèle une amélioration du pourcentage de reportages présentés par les femmes reporters dans la plupart des régions. la région est loin derrière quand il est question de la proportion de reportages par des femmes journalistes à la radio (26 %). La région du Pacifique est première sur le plan des régions ayant la proportion la plus élevée de reportages radiophoniques par des femmes.

alors que l’on mesurait pour la première fois cet indicateur. selon les thèmes principaux. dix ou quinze ans. Inversement. ce résultat a eu pour effet de créer une situation où les reportages des femmes journalistes sont moins nombreux que ceux présentés par des hommes. Voir tables 31 et 32 Il y a cinq ans. il faudra mener des recherches additionnelles afin de confirmer cette tendance de manière concluante. Quelque 40 % des reportages locaux sont présentés par des femmes alors que ces chiffres atteignent 38 % pour les reportages nationaux et 37 % pour les reportages étrangers. Actuellement. nationale ou étrangère. arts. Transmettre Les Nouvelles Sous quatre thèmes principaux. c’est-à-dire s’ils abordaient des événements se produisant sur la scène locale. Si l’on se réfère au résultat voulant que les deux premiers thèmes soient placés plus haut sur la liste de priorités des médias d’information. Cette tendance s’est maintenue au cours des dix dernières années. La proportion de reportages produits par des femmes dans la cohorte des 50 à 64 ans a également augmenté de façon remarquable. Reportages par des femmes journalistes. Dans l’ensemble. Ces chiffres illustrent l’extrême lenteur de l’évolution vers un journalisme plus équilibré sur le plan du genre. 1995-2010. Reportages par des femmes journalistes. international 1995 2000 2005 2010 2000 2005 2010 * Les statistiques pour les reportages codés comme ‘ne sais pas’ ne sont pas montrées * Cette catégorie contient moins de 1% du nombre total de reportages dans le GMMP. On a demandé aux moniteurs de coder la portée des reportages. médias. les reportages étrangers et nationaux sont tout aussi susceptibles que les reportages locaux d’être présentés par les femmes. Ceci n’était pas un thème à part en 2000 et 2005. 52 % des reportages présentés par des personnes de ce groupe d’âge l’étaient par des femmes. les reportages sous les catégories « sciences/santé » et « social/juridique » sont toujours celles où les femmes sont les plus susceptibles de présenter des reportages. il est plausible de conclure que la probabilité que les reportages auxquels les décideurs des salles de rédaction accordent le plus de valeur soient assignés aux femmes est beaucoup moins élevée que la probabilité que des reportages que l’on considère moins prioritaires ne soient confiés aux femmes. Ainsi. Les reportages axés sur les événements impliquant le pays et d’autres nations – comme les histoires régionales – étaient codés sous « national et autre ». Cette situation diffère de celle qui avait cours il y a cinq. alors qu’aujourd’hui ce chiffre atteint seulement 39 %. Sciences et Santé Social et Juridique Économie Personnes célèbres. dans tous les groupes d’âge. En dépit des progrès réalisés. 24 % des sujets des reportages présentés par les journalistes féminines étaient des femmes. En 2005. Dans une certaine mesure aujourd’hui. 2000-2010. alors que les femmes présentaient une proportion plus élevée de nouvelles locales que de nouvelles ayant une portée plus vaste. sports Criminalité et violence Politique et gouvernement La jeune fille* 46% 38% 44% 39% 40% 43% 35% 43% 40% 27% 35% 38% 29% 33% 35% 26% 32% 33% * * 43% National National et autre Etranger. passant de 17 % en 2005 à 40 % aujourd’hui. les résultats suggèrent des progrès dans les groupes d’âge plus élevés. même si la division entre les reportages locaux. nationaux et étrangers s’émousse sur le plan du pourcentage de reportages assignés aux femmes journalistes. contrairement aux 25 . 29. Les catégories principales « politique/gouvernement » et « criminalité/violence » sont toujours celles où il est le moins probable que les reportages soient présentés par des femmes. les statistiques se trouvent à 28 % et 22 % respectivement. Cette statistique atteint 42 % en 2010. 34 % des reportages présentés par des journalistes âgés de 35 à 49 ans étaient soumis par des femmes. Les reportages présentés par des femmes journalistes comportent plus de femmes sujets des nouvelles que les reportages présentés par des hommes. l’ordre portant sur l’éventualité que les reportages soient présentés par des femmes est retourné à celui que l’on constatait en 2000. l’écart élevé entre les sexes demeure pour ce qui est de l’ensemble des reportages. au cours des dix dernières années.3. Local 33% 34% 44% 40% 24% 30% 34% 38% 28% 33% 32% 32% 28% 29% 36% 37% 18 % des reportages présentés par les journalistes masculins. En 2000. donc les statistiques ne sont pas disponibles. 30. Ici encore. Il est intéressant de noter que les statistiques portant sur la cohorte des 19 à 34 ans sont tombées bien en dessous de la parité. selon la portée.

3. Transmettre Les Nouvelles 31. Sujets féminins dans les nouvelles, selon le sexe du reporter: 2000-2010

24% 2000

18%

25% 2005

20%

28% 2010

22%

*Non montré: Autres sources (transsexuel, chacun démontrant moins de 0.2% pour les reporters femmes et hommes), et sources qui n’ont pas pu être classifiées.

32. Reportages par des femmes journalistes dans les nouvelles télévisées, selon l’âge du reporter: 2005-2010.

19-34 35-49 50-64 65 ans ou plus*

2005

2010

52%

34%

17%

39% 0%

42%

40%

45%

*Seulement 1 reporter (homme) de 65 ans et plus en 2005

Observations de Amie Joof
L’approche qui domine dans une salle de rédaction détermine la mesure dans laquelle le produit final tiendra compte des sexospécificités, « l’approche » étant conçue comme l’interaction entre plusieurs aspects. Ces aspects incluent les politiques de rédaction, le niveau de sensibilisation et d’engagement du rédacteur à l’égard des questions de genre, les reportages assignés, l’angle sous lequel est traité le reportage, les techniques d’entrevue, le langage employé, le choix des images, la quantité d’espace allouée aux préoccupations des groupes marginalisés (desquels les femmes représentent une grande majorité) en plus de l’éthique et de l’assurance de la qualité dans la couverture de l’actualité. La recherche du GMMP 2010 a démontré des changements positifs en termes de dimensions de genre dans les médias d’information examinés. Cependant, le fait que les changements soient si minimes est dû à bon nombre de facteurs pouvant contribuer à ce qu’il en soit ainsi. Mon commentaire est axé sur les facteurs présents dans les salles de rédaction et la production des nouvelles elle-même. Les questions qui viennent immédiatement à l’esprit sont les suivantes : Quelle est la nature des habitudes et des processus de production au sein des maisons d’information? Qui assume la supervision de ces processus et quelles positions les hommes et les femmes occupent-ils? Les femmes sont-elles en position d’influence? Les salles de rédaction ont-elles un annuaire des femmes expertes qui puissent servir de sources de nouvelles? Les salles de rédaction comptent-elles sur des lignes directrices qui rehausseront leurs reportages sur les questions relatives au genre? Y a-t-il des programmes de mentorat sur la couverture des questions de genre et développement dans les maisons d’information? Trouve-t-on dans les maisons d’information des mécanismes efficaces de monitorage et d’évaluation qui assurent une juste représentation des hommes et des femmes et qui améliorent l’équilibre de genre à la fois dans la salle de rédaction et dans la pratique journalistique? Tout d’abord, les rédacteurs, les réviseurs de chroniques et les reporters d’expérience évoluant dans la salle de rédaction, en majorité des hommes, sont habituellement responsables d’assigner les tâches aux reporters et

26

3. Transmettre Les Nouvelles

aux journalistes. L’attribution du travail dans les maisons d’information n’est pas toujours fondée sur la compétence des individus à couvrir certains domaines; les stéréotypes dans la distribution des reportages persistent. Les femmes journalistes continuent de couvrir les actualités « légères » comme la culture, la santé et d’autres enjeux sociaux, plutôt que de rendre compte de sujets qui peuvent sembler plus lourds, comme la politique, les affaires, la technologie, les sciences, les élections ou la finance. Les femmes journalistes sont rarement considérées comme de « grands reporters ». En outre, il importe aux décideurs des salles de rédaction d’être conscients de la nécessité de produire des reportages équilibrés en matière de genre et d’être des mentors qui peuvent guider leurs collègues dans la production d’une couverture plus juste sur ce plan. À titre de leaders qui supervisent les processus de production des nouvelles, il est crucial qu’ils reconnaissent la valeur d’améliorer les compétences de reportage de leurs journalistes du point de vue du genre, ce qui à son tour améliorera la qualité de l’ensemble du reportage. Les décideurs en salles de rédaction doivent constamment rappeler aux reporters, au cours de rencontres de rédaction et avant leurs affectations, toute l’importance de porter attention aux normes élevées de professionnalisme, d’éthique et de créativité, où l’équilibre et l’équité en matière de genre sont des composantes intégrantes du professionnalisme. Dans le cadre d’un scénario différent, un reporter peut tenir compte des genres et fournir des reportages justes et progressifs sur ce plan, sans toutefois avoir le dernier mot sur les décisions éditoriales. Prenant l’exemple de l’Afrique, où la majorité des contrôleurs, des rédacteurs et des reporters d’expérience sont des hommes, certains préjugés sexistes dans le contenu des médias ne se produisent pas par hasard. Ces préjugés touchent une variété d’éléments, parmi lesquels la manière dont les reportages sont assignés, le choix de la personne qui couvre une nouvelle, la façon dont les reportages sont réécrits et révisés, les sources vers lesquelles sont aiguillés les reporters et les points de vue jugés importants et devant être retenus. En fait, l’absence de diversité des voix dans les nouvelles illustre le statu quo de la société, fondé sur des stéréotypes appartenant à notre culture commune et qui accorde plus de place aux hommes qu’aux femmes comme sources d’information et de

connaissances. La plupart des voix dans les actualités sont masculines et compte tenu de la manière dont sont régies les salles de rédaction, l’objectif premier est d’obtenir la nouvelle, peu importe la diversité des sources. Il importe également de se pencher sur la nature complexe des maisons d’information. La plupart de ces organismes comportent des unités/ sections et/ou des bureaux qui traitent des différents aspects de la programmation comme l’éducation, les chroniques et/ou les documentaires, les sports, la salle de nouvelles, les émissions dramatiques, etc. L’expérience nous démontre que parfois, il existe peu, voire aucune coordination entre les différentes unités ou sections, particulièrement au sein des salles de nouvelles. Dans les endroits où les salles de nouvelles et les unités de production ne travaillent pas de concert pour produire des reportages de qualité, il va de soi qu’il y aura des occasions manquées dans la couverture liée au genre. Cela s’avère particulièrement chez les médias électroniques et la presse écrite, où la pratique de production des nouvelles est axée sur les événements; l’impératif d’obtenir des résultats rapidement résulte également en occasions manquées d’intégrer à la couverture les points de vue tenant compte du genre ou des droits. Le défi demeure : les médias doivent trouver la manière d’intégrer les dimensions de genre comme fil conducteur se rapportant à toutes questions de développement, qu’il s’agisse d’éducation, de santé, de droits humains, de pauvreté, de gouvernance efficace, de démocratie, d’élections de VIH ou de SIDA, de santé génésique ou d’enjeux économiques. Les préoccupations relatives aux dimensions de genre sont reléguées aux magazines, aux commentaires, aux chroniques ou aux documentaires dans les médias électroniques. Parfois, on fait référence de manière erronée aux émissions ciblant largement un auditoire féminin en les étiquetant « programmation de genre ». L’expérience auprès des maisons d’information en Afrique révèle une impression que le « genre » est synonyme de « femmes ». Cela suggère une mauvaise compréhension de la notion et de l’impact de relations de pouvoir biaisées sur les progrès sociaux. Les auditoires des médias en sont venus à s’attendre à ce que les émissions ou les chroniques sur le « genre » soient axés sur les « questions relatives aux femmes ». Cette

constatation évoque la nécessité pour la direction des maisons d’information d’intégrer le genre, décision qui exige le soutien indéfectible des contrôleurs des salles de rédaction, des unités/ départements de production et d’autres sections des maisons d’information. Il importe ici de souligner l’importance du niveau de sensibilisation et de connaissances à l’égard des questions de genre, des protocoles en cette matière et de ce qu’ils impliquent, ainsi que de l’engagement institutionnel envers les reportages équilibrés. Là où la sensibilisation est faible, les reportages auront tendance à renforcer les stéréotypes plutôt que de les contester. Par contre, si la sensibilisation est élevée et qu’il existe à l’interne des politiques, des lignes directrices, du matériel et des ressources liés au genre, on aura tendance à produire des reportages qui contesteront les stéréotypes sexuels, qui mettront en lumière l’égalité ou l’inégalité des sexes et iront même jusqu’à utiliser les politiques nationales sur l’égalité des sexes ou les instruments juridiques de droits humains ou de droits des femmes comme fondements à la programmation et au contenu des nouvelles. La plupart des maisons d’information n’ont pas de matériel ressource ou de lignes directrices sur les politiques qui puissent servir de guides aux reporters. Cependant, un cadre de politique qui soutient l’égalité des sexes adopté à l’interne ne suffit pas en soi. Il doit être appuyé par un programme de formation systématique qui pourrait être composé de courtes sessions de formation formelles, accompagnées de coaching et d’activités de mentorat internes qui tiennent compte de la structure et des dynamiques de la salle de rédaction, du personnel et d’autres éléments. La formation devrait débuter dans les institutions de formation en journalisme et se poursuivre au sein des maisons d’information. Quant à elles, les institutions de formation en journalisme ont la responsabilité de passer les programmes éducatifs en revue, d’intégrer les dimensions de genre à l’enseignement, de développer les ressources de formation pertinentes et d’encourager les étudiants à entamer des recherches sur les questions relatives au genre et aux médias. Le fait d’intégrer le genre dans la formation sur les médias et l’enseignement du journalisme développera la capacité des journalistes à contester les stéréotypes qui persistent à reléguer les femmes au second plan et à assurer une couverture médiatique juste en matière

27

3. Transmettre Les Nouvelles

de genre. En outre, cela rehaussera les compétences et les capacités des formateurs et des chargés de cours à enseigner un journalisme marqué de conscience et de sensibilité à l’égard des préoccupations liées à l’inégalité des sexes et à la discrimination. En dernier lieu, les plans internes devraient établir les indicateurs qui serviront à surveiller les répercussions, non seulement en ce qui a trait à la quantité, à la qualité et à la diversité des voix, mais également la fréquence des reportages et des émissions sur les questions d’égalité des sexes. Une telle approche holistique comblera l’écart entre d’une part, les contrôleurs et les décideurs et d’autre part, les reporters et les producteurs, ce qui contribuera à graduellement transformer la pratique médiatique. La plupart des maisons d’information et des syndicats et associations de journalistes ne comptent sur aucun plan de formation ou de programmes de mentorat systématiques et structurés, ayant une composante de genre bien intégrée, à l’intention de leurs travailleurs ou de leurs membres. La formation et la sensibilisation des rédacteurs, des reporters et des journalistes sont des conditions indispensables pour traiter du reportage stéréotypé. À l’examen des maisons d’information où l’on n’observe que de rares exemples de reportages attentifs aux questions de genre, on constate la présence de facteurs contributeurs. Comme élément primordial, on peut évoquer la volonté politique aux échelons supérieurs. Prenant l’exemple de l’Afrique, on constate une forte corrélation entre ce qui transpire au niveau national en matière de politiques et de programmes sur le genre et le développement – alignés au Programme d’action de Beijing, au Protocole de l’Union africaine (UA) sur les droits des femmes, aux protocoles sur le genre et le développement et à d’autres instruments – et la façon dont les médias rapportent les enjeux de genre et développement. À l’échelle nationale et régionale, la plupart des gouvernements ont adopté et ratifié l’ensemble des protocoles en question. Cependant, ces protocoles n’ont pas été mis en application de manière étendue en raison de réticences à l’égard de certains articles, particulièrement ceux

qui portent sur la culture, les traditions, la religion ou le droit coutumier. Dans certains cas, les dispositions inscrites aux protocoles contredisent les lois nationales, situation de laquelle découlent des politiques comportant de sérieuses lacunes. Cela implique une absence de volonté politique quant à l’établissement ou à la mise en œuvre efficace de politiques sur le genre et une résistance au changement, non seulement de la part des personnes qui détiennent le pouvoir, mais également au sein de l’ensemble de la société à prédominance patriarcale. Les médias faisant partie de ladite société, emboîtent le pas, adoptant des attitudes et des points de vue qui sont reflétés dans et par la couverture médiatique et la culture interne. Jusqu’à un certain point, cela explique les préjugés et les stéréotypes que représentent les médias par leur couverture. Les médias reflètent la société dans la mesure où les reportages et les pratiques font écho aux préjugés et à la discrimination qui interviennent dans les expériences réelles et vécues. Les niveaux de formation et d’éducation sont étroitement liés au recrutement, au perfectionnement professionnel et à l’avancement, en plus de la capacité de contester professionnellement les injustices fondées sur le sexe au sein des maisons d’information, des syndicats et des associations. Cela a des incidences sur les occasions offertes aux femmes d’occuper des postes de leadership et de prise de décisions. Ces écarts quant à l’ensemble de ces facteurs ont pour effet de perpétuer le statu quo où les postes de leadership sont dominés par les hommes dans les institutions, les syndicats et les associations médiatiques. Le cycle est reproduit lorsque les propriétaires de médias assignent des postes de responsabilité aux hommes plutôt qu’aux femmes, la raison la plus communément invoquée pour ce faire reposant sur le préjugé envers les autres responsabilités familiales qu’assument les femmes. Le fait que les femmes occupent bien peu de postes de leadership dans les institutions médiatiques limite les occasions qui leur sont présentées d’influencer le contenu en faveur des femmes ou des préoccupations liées à l’égalité des sexes.

Les résultats et l’analyse émanant du GMMP soutiennent l’argument faisant valoir l’importance de mettre en place des politiques relatives au genre et des lignes directrices en matière de reportage, soutenues par un monitorage et une évaluation efficaces au sein des maisons d’information, de sorte à contribuer à l’augmentation de reportages justes, équilibrés et éthiques. À ces fins, la formation et la sensibilisation des rédacteurs, des reporters et des journalistes demeurent indispensables.

28

les reportages par des femmes journalistes de cette catégorie d’âge ont augmenté. Il faudra approfondir la recherche à ce sujet pour confirmer si GMMP Monitors. bien que la répartition entre les nouvelles locales. ❚ Un total de 52 % des reportages télévisés et de 45 % de ceux entendus à la radio sont présentés par des femmes . l’augmentation la plus élevée se trouvant dans la catégorie « personnes célèbres/arts ». où elle atteignait 51 %. Cela suggère l’atteinte possible de parité numérique avec les présentateurs masculins du même âge. La proportion de reportages produits par des femmes dans la cohorte des 50 à 64 ans a également augmenté de façon remarquable. ❚ Depuis l’an 2000. seulement 7 % des reportages étaient transmis par des présentatrices de nouvelles âgées de 50 à 64 ans. La moyenne totale de reportages à la télévision et à la radio présentés par des femmes est de 49 %. suivie cinq ans plus tard d’une régression marquée de 8 %. a augmenté jusqu’en 2005. ❚ Plus de reportages télévisés sont actuellement présentés par des femmes plus âgées qu’il y a cinq ans . passant de 46 % à 38 %. Ethiopia 29 . ❚ Désormais. il n’en demeure pas moins que l’écart entre les sexes persiste dans les reportages de toutes portées. Ici encore. le pourcentage de reportages présentés par des femmes par rapport à ceux que produisent les hommes a augmenté sous tous les thèmes majeurs. où l’on a constaté une progression significative entre 2000 et 2005 (de 27 % à 45 % des reportages présentés par des femmes). Ce déclin fut suivi d’une augmentation atteignant 44 % en 2010. les statistiques se trouvent à 28 % et 22 % respectivement. alors que les reportages ayant une moindre priorité sont plus susceptibles d’être attribués à des femmes journalistes. Cette statistique atteint 42 % en 2010. pratiquement dans la même mesure que le sont les reportages locaux . ce qui n’est toutefois pas suffisant pour rejoindre les niveaux observés il y a dix ans. Actuellement. Cette tendance s’est maintenue au cours des dix dernières années. les reportages étrangers et nationaux sont présentés par des femmes et ce. le pourcentage est exactement le même qu’en 2005. nationales et étrangères soit semblable sur le plan du pourcentage de reportages assignés aux femmes journalistes. La stagnation des statistiques d’ensemble en 2010 est issue de la variation négative observée à la radio entre 2005 et 2010. Quelque 40 % des reportages locaux. Ainsi. Cette situation est différente de celle qui régnait entre 1995 et 2005. une régression de 4 % depuis 2005 et elle est moins élevée qu’en 1995. Le pourcentage des reportages sur les sciences/la santé présentés par des femmes a considérablement décliné entre 2000 et 2005. 51 % des reportages de cette catégorie d’âge sont présentés par des femmes. soit 37 % . à l’exception de «sciences/santé » . au cours des dix dernières années. 24 % des sujets des reportages présentés par les journalistes féminines étaient des femmes. Les hommes produisent 67 % des reportages sur la politique/ gouvernement. il faudra mener des recherches additionnelles afin de confirmer cette tendance de manière concluante. soit moins de la moitié du nombre total de reportages présentés dans les deux médias combinés. contrairement aux 18 % des reportages présentés par les journalistes masculins. 38 % des reportages nationaux et 37 % des nouvelles internationales sont présentés par des femmes. Il importe de souligner les statistiques relatives à la radio. 34 % des reportages présentés par des journalistes âgés de 35 à 49 ans étaient soumis par des femmes. Transmettre Les Nouvelles Récapitulation des résultats ❚ Pour ce qui est des reportages présentés par des femmes journalistes à la télévision. Actuellement. Les statistiques suggèrent fortement que les reportages auxquels les décideurs des salles de rédaction accordent une plus grande valeur du point de vue de Les reportages présentés par des femmes journalistes comportent plus de femmes sujets de nouvelles que les reportages présentés par des hommes . à la radio et dans les journaux. Il y a cinq ans. Il y a cinq ans. En 2000. les trois médias confondus. Les changements varient entre 3 et 11 %. les reportages produits par les journalistes masculins continuent d’être plus nombreux que ceux des femmes dans tous les sujets . lorsque les reportages locaux étaient plus susceptibles d’être présentés par les femmes que ne l’étaient les reportages qui avaient une portée plus vaste. c’est réellement le cas.3. Néanmoins. De surcroit. 65 % des histoires relatives à la criminalité/la violence et 60 % des nouvelles sur l’économie. Le pourcentage de reportages présentés par des femmes journalistes. passant de 17 % en 2005 à 40 % aujourd’hui. l’information sont moins susceptibles d’être assignés à des femmes journalistes. Ces chiffres illustrent l’extrême lenteur de l’évolution vers un journalisme plus équilibré sur le plan du genre.

suggérant des résultats qui pourraient être plus représentatifs de la région actuellement. plus de 95 % des reportages ne sont pas axés principalement sur les femmes. en sciences/santé. Cette régression dans le Pacifique pourrait toutefois s’expliquer par l’échantillon plus vaste issu du plus grand nombre de pays participants de la région. La recherche du GMMP a révélé que les femmes occupent une place centrale dans les nouvelles dans seulement 13 % des reportages. criminalité/violence et les personnes célèbres. les femmes rapportaient 36 % des reportages qui ne mettaient en lumière aucune dimension d’inégalité et les reporters masculins 64 %. de 4 % en 2005 à 12 % en 2010. des sous-thèmes importants comme les politiques économiques et l’économie rurale comptent parmi ceux qui affichent un pourcentage alarmant où les femmes n’occupent pas la place centrale. Dans certaines régions. Par exemple. Voir table 33 Même si les reportages sur l’économie axés principalement sur les femmes sont presque quatre fois plus fréquents. les 53 % restants étant rapportés par les hommes. alors qu’elles ne le font que dans 10 % des reportages présentés par des hommes. En 2005. on observe que de tels reportages ont triplé. Contenu Des Nouvelles La place centrale qu’occupent les femmes dans les nouvelles La notion de la « place centrale » des femmes dans les nouvelles fait référence à la mesure dans laquelle les femmes « figurent » dans les nouvelles de manière substantielle. de 3 % à 11 %. comme la région du Pacifique. En 2005. Bien que la majorité des personnes dont on rapporte les actions ou les opinions soit des hommes. qui s’approchent de la moyenne 30 . de 2 en 2005 à 6 en 2010 pourrait expliquer les nouveaux résultats. La stagnation des moyennes mondiales implique que dans l’ensemble. D’autres régions ont soit stagné ou régressé. comparativement à 6 % actuellement. L’(in)égalité des sexes dans les nouvelles On observe une légère augmentation dans la proportion de reportages mettant en lumière des questions d’égalité ou d’inégalité des sexes. on constate des progrès remarquables. ce qui représente néanmoins une progression statistiquement significative si on la compare à 10 % en 2005. Les progrès qui semblent s’être produits au Moyen-Orient. Ces régions sont actuellement deuxième et troisième respectivement. où l’on constate un déclin de 2 %. contrairement aux résultats de 2005. On peut citer en exemple les reportages qui abordent les questions qui touchent particulièrement les femmes comme le plafond de verre dans l’emploi ou encore les histoires entourant le fardeau que doivent assumer les grand-mères africaines alors qu’elles doivent assurer les soins des enfants devenus orphelins des suites du SIDA. on note que les femmes occupent une place centrale dans 13 % des reportages présentés par des femmes. Ces résultats sont plus ou moins similaires à ceux de la recherche de 2010. Le statu quo demeure en 2010. au cours des cinq dernières années. passant de 3 % en 2005 à seulement 1 % actuellement. En 2005 ces enjeux étaient abordés par 4 % des reportages. en Amérique latine. passant de 1 % de reportages traitant de questions d’égalité ou d’inégalité des sexes en 2005 à 4 % en 2010 pourrait en fait indiquer une représentation plus exacte de la région : l’augmentation du nombre de pays participants. comparativement à 8 % en 2005. L’Amérique du Nord et les Caraïbes menaient avec 5 % en 2005. on n’a remarqué aucune amélioration quant à l’éventualité que les reportages soient principalement axés sur les femmes dans les nouvelles portant sur les thèmes social/juridique. les femmes paraissent parfois au cœur de certains reportages. doublant les pourcentages atteints il y a cinq ans. la ventilation régionale démontre des variations entre les reporters féminins et masculins. Les résultats de 2010 démontrent une différence évidente entre les hommes et les femmes dans la manière de présenter des reportages. À l’examen du personnel qui évolue derrière les reportages. Dans les actualités abordant la politique/le gouvernement. les femmes occupent maintenant la place centrale dans 13 % des reportages. les femmes rapportaient 47 % des nouvelles soulevant des questions d’inégalité. les modèles de reportages journalistiques n’ont pas changé. ce qui révèle une différence significative dans la manière de rapporter la nouvelle. cette statistique a augmenté de 6 % en 2005 à 16 % en 2010 et pour les reportages sur l’économie.4. mondiale se situant à 6 %. Cependant. Ceci étant dit. où l’on n’avait décelé aucune réelle différence quant à cet indicateur. Sous ces deux sous-thèmes.

droit de la propriété. financement. en faveur de la femme Les femmes en tant que candidates aux élections (local. virus. droits et coutumes de succession Nouvelles. pneumonie atypique Autre sujet : n’utiliser cette catégorie que si aucun des codes de sujet ci-dessus n’est approprié Sports. commerce. nature. régional. accident de la circulation Autres sujets concernant la science ou la santé Religion. négociations. national) Violence contre la femme. routes Economie rurale. recherche. droits de l’enfant. y compris attitudes et pratiques culturelles ayant un impact sur elle. réfugiés. Les femmes occupent-elles une position centrale ? Non Actualités sur la jeune fille. amniocentèse. vol. handicaps. syndicats. Internet). violence sexuelle contre les enfants. livres. sauvetage gouvernemental. manifestations sportives. des minorités Contrôle des naissances. logement. Contenu Des Nouvelles 33. violence liée aux stupéfiants Autres événements économiques Autres sujets sociaux ou juridiques Médias y compris les médias nouveaux (ordinateurs. controverses. développement communautaire Pauvreté. manifestations. ressources durables. système judiciaire. accident. interruption de grossesse Relations familiales. plaidoyer etc. stérilisation. bourses des valeurs Science. agriculture.4. pornographie Médecine. traitement. manifestations. réchauffement général. rapt. demandeurs d’asile. parents célibataires… Concours de beauté. tradition. relations avec d‟autres pays. équipements. jardins d‟enfants. pratiques et politiques agricoles. violence domestique. modèles économiques Transport. fraudes Défense nationale. législation (hormis famille. prise en charge des enfants. inondation. tremblement de terre. violence (seulement si le reportage concerne la jeune fille) Le rôle des femmes dans la politique et la prise de décisions La participation des femmes au processus économique (travail informel. xénophobie Crimes violents. préscolaire à université. trafic. la Banque mondiale. sécurité nationale Politique étrangère/internationale. festivités Arts. alphabétisation Paix. conflit entre générations. comme par exemple. mutilation génitale Violence contre les enfants. exploitation économique. racisme. éducation. mariages. écologie. pollution. dépenses. national) élections. la dette) Migrations. emploi. trafic de stupéfiants. politique. décès. les arts. tourisme Autres questions liées au travail grèves. trafic. nécrologies de célébrités. des rôles et des rapports entre les sexes Autres sujets touchant à la criminalité et à la violence Autres sujets concernant des personnalités. corruption (y compris corruptions et pratiques 88% politiques irrégulières Autres épidémies. droits agraires 89% 86% 87% 90% 89% 89% 89% 93% 91% 92% 93% 89% 93% 93% 94% 96% 95% 96% Non Pas certain Oui 31 . naissances. négociations. événements. terrorisme. harcèlement sexuel. traités Environnement. entraînement. réglementation. contagions. 2010. troubles publics Système juridique. politiques. développements Crise économique. mode. vache folle. propriété et héritage) Guerre. hygiène. négociations sociales. sécurité. représentation par les médias des hommes et/ou de femmes. guerre civile. régional. violence sous l’égide de l’État Autres politiques nationales/gouvernement (local. aides de beauté Evolution des relations homme-femme. voies de fait. stratégies. famine. prix. fréquence. loisirs et divertissements. enlèvement. santé. danse Education. royauté Droits humains. trafic. ouragan. meurtres. traités (local. rachat et fusion d‟entreprises Politiques. protection de consommateur. droits des homosexuels. théâtre. personnes affectées Droit et codes de la famille. féminicide. intégration. mannequins. crash aérien. discours Questions de consommation. activisme. versement de pots de vin. découvertes. négligence VIH-SIDA. le FMI. conflit ethnique. national) Problèmes de développement. les médias Partenariats mondiaux (systèmes internationaux de commerce et de finances. chômage Indicateurs et statistiques économiques. La place centrale des femmes dans les nouvelles. technologie. financement (hors VIH-SIDA) Autres événements politiques et gouvernementaux Catastrophe. régional. cinéma. emploi rémunéré. bien-être social. entrainements et défilés militaires. enseignements. personnalités importantes. financement Émeutes. santé. travail non payé) Mouvements. culture. chômage. viol. fécondité. aide aux nécessiteux 24% 28% 34% 26% 38% 42% 51% 48% 60% 59% 60% 63% 61% 69% 47% 72% 75% 80% 80% 80% 81% 82% 84% 83% 81% 82% 77% 85% 88% 88% 85% 87% 84% 50% Oui 71% 69% 66% 62% 54% 54% 39% 39% 37% 35% 34% 34% 34% 31% 22% 20% 19% 19% 17% 16% 15% 15% 14% 13% 13% 13% 11% 11% 10% 9% 9% 9% 9% 8% 8% 7% 7% 7% 6% 6% 6% 6% 5% 5% 4% 4% 4% 4% 3% 2% 1% 1% Crimes non violents. droits de la femme. l'OMC. grippe. éducation des adultes. recherche médicale. affaires.

En Afrique. 34. en Amérique du Nord et en Europe sont beaucoup plus minces. 32 .4. le ratio est énorme : seulement 3 personnes pour chaque dizaine d’individus dans les reportages abordant l’(in)égalité des sexes sont des hommes. alors qu’aucune différence n’a été constatée en Asie et au Moyen-Orient. les chiffres se situent à 12 % pour les journalistes féminines et à 10 % pour les journalistes masculins. atteignant en moyenne 5:6. Voir table 38 Il n’est pas étonnant de constater que les reportages explicitement axés sur les femmes. par région. Les Caraïbes étonnent au sens où les reportages présentés par des hommes (18 %) sont dans une large mesure plus susceptibles de mettre en lumière des enjeux d’(in)égalité que ne le sont les reportages soumis par les journalistes féminines (10%). Reportages qui soulignent les questions d’(in)égalité des sexes. En réalité. En Afrique. selon le sexe du reporter: 20052010. mettent de l’avant des enjeux d’inégalité des sexes. Au MoyenOrient. Afrique 4% 5% Asie 3% 3% Caraïbes 5% 9% Europe 3% 3% Amérique 4% Latine 12% Moyen Orient1% 4% Amérique 5% du Nord 10% Pacifique 3% 1% 2005 2010 35. Contenu Des Nouvelles La ventilation des données 2010 par région révèle une diversité de profils. 7 % des reportages réalisés par des femmes évoquent des questions d’(in)égalité. les statistiques sont de 7 % pour les reportages des femmes et de 3 % pour ceux des hommes. une très faible proportion des reportages sous les thèmes pertinents aux préoccupations des femmes du point de vue de l’égalité des sexes font valoir l’(in)égalité : par exemple. alors que c’est le cas de 4 % des reportages présentés par des hommes. les reportages présentés par des femmes sont plus susceptibles de soulever les questions d’égalité ou d’inégalité entre les sexes que les reportages produits par des hommes. La différence observée en Amérique du Nord est statistiquement peu significative. selon le sexe du reporter: 2010. Les écarts en Asie. 36. Dans les Caraïbes. En Europe. alors qu’en Amérique latine. donc cette statistique devrait être interprétée avec caution. En effet. Reportages qui soulignent les questions d’(in)égalité des sexes. dans le Pacifique. ils ne constituent que 3 % des reportages sur la politique intérieure. comme ceux qui traitent du contrôle des naissances ou de la participation des femmes à l’économie. par région: 2005-2010. Reportages qui soulignent les questions d’(in)égalité des sexes. occupent un rang élevé dans la liste (classés par ordre descendant) de reportages qui mettent en évidence les questions d’(in)égalité des sexes. Si l’on considère le ratio de femmes par rapport aux hommes comme sujets de nouvelles dans les reportages soulevant les questions d’égalité des sexes. 3 % de ceux qui parlent de pauvreté et 2 % de ceux qui traitent d’éducation. on constate des tendances qui diffèrent considérablement. 39 % des reportages sur le contrôle des naissances et 31 % de ceux qui abordent la participation des femmes à l’économie. le ratio de femmes par rapport aux hommes dans les reportages où sont soulevés les enjeux d’inégalité ou d’égalité des sexes est de 1:2. Afrique 7% 4% Asie 2% 2% Caraïbes 10% 18% Europe 7% 3% Amérique 12% Latine 10% Moyen Orient 2% 2% Amérique 7% du Nord 6% Pacifique *3% 0% Reporters Féminines 2010 2005 Souligne l’inégalité des sexes 47% 46% 53% 54% Ne souligne pas l’inégalité des sexes 2010 2005 36% 36% 64% 64% Reporters Masculins * Seulement 1% des reportages sur la journée mondiale de monitorage des médias provenant de la région du Pacifique ont mis en évidence des problèmes touchant à l’égalité ou à l’inégalité entre les femmes et les hommes. en Europe et en Amérique latine.

La seconde préoccupation. La rareté des reportages abordant ces thèmes tout en contestant les stéréotypes implique à la fois la propagation des inégalités et des occasions manquées de rehausser la sensibilisation du public et de favoriser les débats entourant ces questions. notamment « la politique » et « l’économie » : cela signifie que le statu quo n’est aucunement contesté. par région. Contenu Des Nouvelles 37.4. Reportages qui soulignent les questions d’(in)égalité des sexes. Sujets féminins Afrique Asie Caraïbes Europe Amérique Latine Moyen Orient Amérique du Nord Pacifique 36% 44% 32% 47% 40% 71% 46% 46% Sujets masculins 64% 56% 68% 53% 60% 29% 54% 54% 56% Moyenne mondiale 44% L’examen de la liste de reportages selon leur rang révèle que les thèmes principaux « sciences/santé ». 33 . sans doute la plus sérieuse. La première préoccupation est liée au fait que l’on accorde relativement peu d’espace dans les nouvelles à ces thèmes comparativement à celui que l’on réserve aux autres thèmes principaux. est issue des proportions relativement faibles de reportages qui mettent de l’avant des enjeux d’inégalité dans le cadre de thèmes où les femmes ont été traditionnellement marginalisées dans leurs expériences réelles et vécues. Ainsi. selon le sexe des sujets des nouvelles: 2010. notamment « la politique/ le gouvernement » ou « l’économie ». et « social/ juridique » comportent des proportions plus élevées de reportages qui mettent en évidence les questions d’(in)égalité que les reportages sur les thèmes où les femmes ont été traditionnellement marginalisées. l’incidence générale des reportages qui traitent des questions d’inégalité est en réalité plutôt négligeable dans l’ensemble du contexte des actualités.

droits de l‟enfant. réfugiés. discours. manifestations sportives. fréquence. stratégies. chirurgie cosmétique Autres questions liées au travail grèves. Contenu Des Nouvelles 38. versement de pots de vin. viol. droits et coutumes de succession Paix. éducation des adultes. accident. national) Questions de consommation. fécondité. le FMI. écologie. harcèlement sexuel. demandeurs d‟asile. intégration. syndicats. pratiques particulières Concours de beauté. système judiciaire. trafic. Incidence où le reportage soulève des questions d’(in)égalité des sexes. enseignements. crash aérien. préscolaire à université. la Banque mondiale. sécurité nationale Politiques. famine. mannequins. féminicide. controverses. législation (hormis famille. régional. traitement. Internet). violence (seulement si le reportage concerne la jeune fille) Le rôle des femmes dans la politique et la prise de décisions (local. politique. exploitation économique. entraînement. développements Autres épidémies. 2010. affaires. représentation par les médias des hommes et/ou de femmes. hygiène. théâtre. tradition. commerce. technologie. événements.4. droits de la femme. national) élections. traités (local. négociations. aides de beauté. y compris attitudes et pratiques culturelles ayant un impact sur elle. aide aux nécessiteux Transport. découvertes. financement Les femmes en tant que candidates aux élections (local. chômage Droit et codes de la famille. financement. voies de fait. jardins d‟enfants. contagions. national) Religion. l’OMC. financement (hors VIH-SIDA) Environnement. bien-être social. guerre civile. manifestations. régional. racisme. international) Science. Met en évidence l’égalité ou l’inégalité des genres Evolution des relations homme-femme. parents célibataires Mouvements. décès. danse Politique étrangère/internationale. éducation. mutilation génitale Relations familiales. grippe. des minorités VIH-SIDA. sécurité. tremblement de terre. le processus politique Pauvreté. terrorisme. modèles économiques (au niveau national. activisme. cinéma. accident de la circulation Sports. vache folle. violence liée aux stupéfiants Nouvelles. droits agraires Émeutes. protection de consommateur. sauvetage gouvernemental. politiques. santé. développement communautaire Migrations. la dette) Défense nationale. en faveur de la femme Médias y compris les médias nouveaux (ordinateurs. loisirs et divertissements. pornographie Actualités sur la jeune fille. meurtres. entrainements et défilés militaires. pneumonie atypique Indicateurs et statistiques économiques. traités. logement. chômage. plaidoyer etc. handicaps. relations avec d‟autres pays. ressources durables. prix. nécrologies de célébrités. travail non payé) Droits humains. amniocentèse. fraudes Problèmes de développement. rapt. vol. équipements. virus. droit de la propriété. tourisme Crimes non violents. négociations. violence sexuelle contre les enfants. interruption de grossesse La participation des femmes au processus économique (travail informel. troubles publics 85% 39% 31% 29% 25% 24% 11% 11% 10% 10% 9% 8% 8% 5% 5% 4% 4% 4% 4% 4% 4% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 2% 2% 2% 2% 2% 2% 1% 1% 1% 1% 1% 1% 0% 0% 0% Oui 50% Non 15% 61% 69% 71% 75% 76% 89% 89% 90% 90% 91% 92% 92% 95% 95% 96% 96% 96% 96% 96% 96% 97% 97% 97% 97% 97% 97% 97% 97% 97% 98% 98% 98% 98% 98% 98% 99% 99% 99% 99% 99% 99% 100% 100% 100% * Pas montré: les statistiques pour la réponse ‘ne sais pas’ et pour les reportages classifiés comme ‘autre’ sous chaque thèmes principaux 34 . pratiques et politiques agricoles. royauté Autres politiques nationales/gouvernement (local. corruption (y compris corruptions et pratiques politiques irrégulières) Violence contre les enfants. trafic. négociations sociales. agriculture. naissances. routes Médecine. recherche médicale. réchauffement général. livres. violence domestique. prise en charge des enfants. manifestations. dépenses. enlèvement. alphabétisation Système juridique. national) Partenariats mondiaux (systèmes internationaux de commerce et de finances. le maintien de la paix par l‟ONU Crise économique. culture. emploi. réglementation. ouragan. nature. comme par exemple. conflit entre générations. pollution. mode. festivités. recherche. conflit ethnique. négligence Guerre. trafic de stupéfiants. trafic. violence sous l’égide de l’État Arts. mariages. inondation. santé. régional. stérilisation. rachat et fusion d‟entreprises Education. personnalités importantes. personnes affectées Violence contre la femme. bourses des valeurs Economie rurale. régional. des rôles et des rapports entre les sexes au foyer et en dehors du foyer Contrôle des naissances. xénophobie Crimes violents. emploi rémunéré. propriété et héritage) Catastrophe. droits des homosexuels.

l’auteur utilise plusieurs verbes évoquant la probabilité – « pourrait ». Les opinions des sources sont présentées de manière équilibrée par l’auteur. (2) contestaient de tels stéréotypes ou (3) ne contestaient ni ne renforçaient les stéréotypes. dans la section sur la santé. deux hommes et une femme. fertilité. Compte tenu de la diversité des « stéréotypes » dans différents contextes culturels. Le reporter utilise une gamme d’expressions caractéristiques de l’identité des femmes. Trois sources sont citées dans l’article. ils n’étaient pas aptes à les coder adéquatement. dans l’article lui-même. les femmes ont une propension à tromper leurs partenaires Pays : Roumanie Source : Gandul Résumé : L’article aborde les résultats de deux projets de recherche américains qui ont examiné les effets des menstruations et de l’ovulation sur l’infidélité des femmes. « non sexistes » et « prouvées scientifiquement ». On parle d’abord de l’article en première page. non pas leur beauté. de même qu’une formation destinée aux équipes de monitorage locales. de leurs rôles ou de leurs occupations. La rétroaction des moniteurs ayant participé à la recherche de 2005 a révélé que malgré le fait qu’ils aient été en mesure d’identifier beaucoup plus de reportages contenant des stéréotypes. On observe sur la photo accompagnant l’article une femme portant une courte robe noire et des talons aiguilles. On suggère que les hormones féminines contribuent largement à l’infidélité. On a également offert une formation substantielle. Les chercheurs suggèrent que le taux d’hormones élevé chez les femmes pendant l’ovulation augmente leur libido. La notion a été étoffée en 2010 et des exemples imagés de stéréotypes ont été ajoutés. Il s’agit d’un stéréotype suggérant en outre que puisque les hommes n’ovulent pas. en affirmant que l’infidélité est instiguée chez elles par les hormones de reproduction. 35 . À l’inverse. La photo semble refléter cette ligne de pensée. à la lumière des efforts investis pour développer une compréhension commune de la notion de « stéréotypes ». Analyse : Le titre de l’article met nettement en évidence les stéréotypes à l’égard des femmes. ovulation et attirance sexuelle. Bien que le titre de l’article présente les résultats des études (probablement pour attirer l’attention du lecteur sur le sujet). plusieurs ateliers régionaux et nationaux. à titre de préparation avant le codage. « voudrait » – ce qui signifie que les résultats des études ne peuvent être généralisés. en plus d’échanges constants virtuels et en personne sur la notion. Contenu Des Nouvelles Les stéréotypes sexuels dans les nouvelles On a demandé aux moniteurs de coder les reportages selon qu’ils (1) renforçaient les stéréotypes sexuels. Le titre n’indique pas que ce soit tiré d’une recherche. notamment : menstruations. de leurs caractères. La photo représente les femmes comme des symboles sexuels. ils sont moins susceptibles de tromper leurs partenaires. Titre de l’article : Lors de l’ovulation. les femmes sont plus infidèles que les hommes. les reportages qui renforçaient les stéréotypes étayaient les hypothèses généralisées. comme « crédibles ». Les reportages qui contestaient les stéréotypes incluaient ceux qui renversaient certaines idées reçues à l’égard des femmes et des hommes sur le plan de leurs attributs. simplistes et fréquemment exagérées envers la masculinité et la féminité dans un contexte culturel donné. La version plus longue de l’article paraît en page 12. les leaders des équipes de monitorage étaient invités à identifier et à discuter abondamment des exemples avec les moniteurs. faute de clarté en cette matière.4. Par conséquent. On a établi une stratégie de formation à plusieurs volets : on a mis en place des ateliers de formation mondiaux. Conclusion : Le stéréotype selon lequel les femmes qui ovulent sont infidèles amplifie les perceptions du public voulant qu’il existe des différences majeures sur le plan de la fidélité des femmes qui sont en relation. Les résultats du monitorage de 2010 présentent des différences marquées par rapport à ceux obtenus en 2005. « devrait ». la manière d’identifier les « stéréotypes » et la façon de répondre à la question.

en comparaison avec 4 % des reportages présentés par des hommes. Social et Juridique 40% 8% 51% 2079 les personnes célèbres et les nouvelles La jeune fille** 20% 33% 46% 37 sur la politique. mais elle est néanmoins deux fois plus élevée que celle de 2005. arts et médias 48% Politique et gouvernement Économie 46% 43% Quelque 46 % des reportages renforçaient les stéréotypes sexuels. Le MoyenOrient mène toutes les régions. Reportages et stéréotypes sexuels. ce thème n’occupe que 9 % de l’espace dans les actualités. comparativement à 42 % de ceux qui sont présentés par des hommes. L’Amérique latine mérite une mention spéciale pour son excellent rendement alors qu’elle mène dorénavant comme région affichant le pourcentage le plus élevé de reportages qui contestent les stéréotypes (13 %. par région : 2010. Considérant ce résultat à la lumière de la constatation voulante que ces thèmes occupent pratiquement Moyenne mondiale et total 46% 6% 49% 15947* 60 % de l’ordre du jour des médias d’information. Les pourcentages les plus élevés de reportages renforçant les stéréotypes portent sur la criminalité/la violence. Toutes les régions ont progressé au cours des cinq dernières années quant à la proportion de reportages qui contestent clairement les stéréotypes. avec la proportion la plus élevée de reportages qui renforcent les stéréotypes (81 %). la probabilité que les reportages présentés par des femmes journalistes contestent les stéréotypes est plus élevée que celle de 36 . les nouvelles abordant le thème « social/juridique » comportaient la proportion la plus élevée (8 %) de reportages qui contestaient les stéréotypes. Ces statistiques démontrent une disparité fondée sur le sexe dans les manières de rapporter les nouvelles. Cependant. Inversement. Cette statistique de 6 % semble minime. Contenu Des Nouvelles 39. suivie de l’Afrique à 77 %. selon le thème: 2010. Cela implique une augmentation dans la tendance des reportages à contester les stéréotypes au cours des cinq dernières années. si les les reportages classifiés sous le thème de la ‘jeune fille’ seront plus souvent que jamais nouvelles portant sur l’économie centrés sur des femmes. Reportages et stéréotypes sexuels. Sciences et Santé 43% 5% 52% 1495 Renforce des stéréotypes Afrique Asie Caraïbes Europe Amérique Latine Moyen Orient Amérique du Nord Pacifique 77% 42% 39% 46% 30% 81% 61% 10% 88% 30% 57% 14% Ne conteste ni ne renforce 18% 53% 55% 49% Conteste des stéréotypes 5% 5% 6% 4% 13% 4% 9% 2% À l’exception des reportages sur les jeunes filles. après une quadruple augmentation depuis 2005). équitable en matière de genre serait transformationnelle.4. Par ailleurs. ou la politique étaient rapportées de façon moins stéréotypée. 35 % des reportages présentés par des journalistes féminines renforcent les stéréotypes. presque huit fois plus que les histoires qui contestaient ces stéréotypes (6 %). leur contribution à un contenu de nouvelles 40. on peut avancer qu’ils * Statistiques exclues pour ‘autres thèmes’ et la réponse ‘ne sais pas’ ** Les résultats apparemment impressionnants devraient être interprétés en vue du fait que contribuent grandement au renforcement des stéréotypes. Thème Criminalité et violence Renforce des stéréotypes 51% Ne conteste ni ne renforce 5% 6% 5% 4% Conteste des N stéréotypes 44% 45% 49% 53% 3233 1712 4522 2869 Personnes célèbres. Voir table 40 Un total de 7 % des reportages présentés par des femmes contestent les stéréotypes.

En réalité. exacerbant ainsi les effets des reportages stéréotypés sur la consolidation de la discrimination. on constate bien peu de différence entre les reportages des femmes et des hommes journalistes. ne contestant. Voir tables 42 et 43 Les modèles de reportages dans les nouvelles qui contestent clairement les stéréotypes sont similaires à ceux que l’on observe dans les reportages mettant en lumière des dimensions d’(in) égalité des sexes. Reporters féminines Renforce Afrique Asie Caraïbes Europe Amérique Latine Amérique du Nord Pacifique 75% 39% 35% 46% 29% 50% 21% 29% 84% 50% 51% 46% Ni renforce ni conteste Conteste Reporters masculins Renforce Ni renforce ni conteste Conteste 18% 4% 54% 57% 50% 59% 13% 30% 90% 3% 3% 3% 10% 2% 9% 1% 15% 10% 78% 11% 43% 14% 8% 21% 14% 40% 46% 31% 85% Moyen Orient 64% 60% 12% 11% 61% 4% 9% 37 4% . 2010. Les reportages présentés par des femmes sont également moins susceptibles de renforcer les stéréotypes que ceux qui sont présentés par des hommes. La majorité de nouvelles sur des sujets importants comme l’éducation (63 %) ou le droit de la famille (63 %) semblent neutres. l’économie. Contenu Des Nouvelles voir les reportages des hommes contester les stéréotypes. selon le sexe du reporter. Les reportages axés spécifiquement sur les femmes. cette soidisant neutralité est un leurre qui sert à perpétuer les préjugés sexistes subtils ou que l’on ne met pas en question. selon le sexe du reporter. Ainsi. comme la politique. Voir table 41 À l’exception de l’Amérique du Nord. les reportages par des femmes journalistes sont beaucoup moins susceptibles de renforcer les stéréotypes que ne le sont les reportages réalisés par des reporters masculins. par région. Stéréotypes sexuels dans les reportages. la défense nationale et le commerce. Cependant. Des proportions élevées de reportages sur la paix (64 %). les reportages présentés par les femmes sont presque cinq fois plus susceptibles que les reportages présentés par les hommes de contester les stéréotypes sexuels. alors qu’au Moyen-Orient ils sont sept fois plus susceptibles de le faire. ces sujets ont des répercussions démesurées sur les femmes. 42. En Amérique du Nord. 41.4. des femmes au pouvoir sur le plan politique et de contrôle des naissances sont plus susceptibles de contester les stéréotypes que les reportages qui portent sur des thèmes dont on présume erronément qu’ils ont une incidence égale sur les femmes et les hommes. aux Caraïbes. particulièrement aux Caraïbes et au Moyen-Orient. la guerre (56 %) et la violence sexiste (56 %) renforcent les stéréotypes sexuels. Stéréotypes sexuels dans les reportages. le développement (59 %). Visiblement. ni ne renforçant les stéréotypes. Renforce des stéréotypes Ne conteste ni ne renforce Conteste des stéréotypes Féminine 35% 55% 7% Masculin 42% 51% * Une comparaison avec la recherche de 2005 n’est pas possible due aux efforts faits dans la méthodologie de 2010 pour augmenter le niveau de précision et de clarté sur la question se rapportant à cet indicateur. la disparité de genre dans les modèles de reportages est manifeste dans la ventilation régionale des données. 2010. qui traitent notamment de la participation des femmes à l’économie.

parents célibataires Contrôle des naissances. financement. représentation par les médias des hommes et/ou de femmes. terrorisme. pneumonie atypique Crimes non violents. handicaps. fréquence. amniocentèse. manifestations sportives. dépenses. contagions. négociations sociales. mannequins. troubles publics Science. meurtres. bien-être social. réfugiés. aides de beauté. trafic. naissances. manifestations. crash aérien. racisme. voies de fait. financement (hors VIH-SIDA) Politique étrangère/internationale. agriculture. technologie. mode. violence sexuelle contre les enfants. exploitation économique. développement communautaire Système juridique. harcèlement sexuel. controverses. intégration. rapt. enseignements. protection de consommateur. négligence Mouvements. violence liée aux stupéfiants Émeutes. éducation des adultes. culture. international) Problèmes de développement. activisme. fraudes Autre sujet Défense nationale. entrainements et défilés militaires. négociations. Internet). nécrologies de célébrités. trafic de stupéfiants. développements Pauvreté. traités. pollution. sécurité. des minorités Droit et codes de la famille. réchauffement général. tremblement de terre. traités (local. travail non payé) Actualités sur la jeune fille. des rôles et des rapports entre les sexes au foyer et en dehors du foyer La participation des femmes au processus économique (travail informel. santé. prise en charge des enfants. Contenu Des Nouvelles 43. législation (hormis famille. éducation. mutilation génitale Economie rurale. tourisme Autres politiques nationales/gouvernement (local. décès. négociations. conflit ethnique. mariages. régional. bourses des valeurs Questions de consommation. hygiène. ressources durables. interruption de grossesse Le rôle des femmes dans la politique et la prise de décisions (local. logement. commerce. politique. syndicats. affaires. loisirs et divertissements. nature. xénophobie Crimes violents. relations avec d‟autres pays. festivités. recherche médicale. sauvetage gouvernemental. guerre civile. emploi rémunéré. emploi. demandeurs d‟asile. personnes affectées Les femmes en tant que candidates aux élections (local. routes Politiques. tradition. droit de la propriété. équipements. sécurité nationale Autres épidémies. pornographie VIH-SIDA. fécondité.4. les médias Migrations. violence (seulement si le reportage concerne la jeune fille) Relations familiales. santé. prix. stérilisation. pratiques particulières Violence contre la femme. le maintien de la paix par l’ONU Environnement. discours. réglementation. y compris attitudes et pratiques culturelles ayant un impact sur elle. aide aux nécessiteux Education. écologie. droits agraires Autres sujets touchant à la criminalité et à la violence Nouvelles. national) Autres sujets sociaux ou juridiques Crise économique. inondation. régional. conflit entre générations. plaidoyer etc . alphabétisation Paix. féminicide. système judiciaire. violence domestique. Renforce des Ne conteste ni Conteste des stéréotypes ne renforce stéréotypes 42% 36% 20% 21% 49% 38% 47% 16% 31% 38% 38% 44% 26% 58% 52% 56% 45% 57% 52% 54% 41% 35% 52% 36% 41% 49% 32% 64% 31% 49% 56% 49% 49% 39% 48% 39% 44% 46% 45% 36% 53% 59% 44% 52% 36% 36% 58% 46% 41% 52% 45% 42% 46% 15% 22% 46% 47% 22% 33% 29% 64% 52% 46% 47% 43% 61% 29% 38% 35% 46% 34% 40% 38% 51% 57% 41% 58% 53% 46% 63% 30% 64% 47% 40% 47% 47% 57% 49% 58% 53% 50% 52% 61% 44% 38% 53% 46% 61% 62% 39% 52% 57% 46% 54% 57% 49% 43% 42% 33% 32% 30% 29% 24% 21% 17% 16% 15% 13% 13% 13% 9% 9% 9% 9% 8% 8% 8% 7% 7% 6% 6% 5% 5% 5% 5% 4% 4% 4% 4% 4% 4% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 2% 2% 2% 2% 1% 1% 6% Thème Evolution des relations homme-femme. national) Droits humains. jardins d‟enfants. rachat et fusion d‟entreprises Guerre. régional. traitement. danse Sports. violence sous l’égide de l’État Arts. corruption (y compris corruptions et pratiques politiques irrégulières) Autres sujets concernant la science ou la santé Partenariats mondiaux Moyenne mondiale et total N *Pas montré: les statistiques pour la réponse ‘ne sait pas’ 38 . préscolaire à université. trafic. ouragan. virus. royauté Autres événements politiques et gouvernementaux Autres sujets concernant des personnalités. versement de pots de vin. vol. cinéma. droits de la femme. droits et coutumes de succession Médias y compris les médias nouveaux (ordinateurs. politiques. découvertes. stratégies. droits de l‟enfant. régional. trafic. manifestations. vache folle. recherche. pratiques et politiques agricoles. national) Violence contre les enfants. enlèvement. droits des homosexuels. personnalités importantes. en faveur de la femme Concours de beauté. chirurgie cosmétique Religion. accident. livres. le processus politique Transport. chômage Indicateurs et statistiques économiques. famine. Stéréotypes sexuels dans les sous-thèmes des reportages: 2010. les arts. financement Autres événements économiques Catastrophe. événements. modèles économiques (au niveau national. national) élections. accident de la circulation Médecine. théâtre. chômage. propriété et héritage) Autres questions liées au travail grèves. grippe. viol. entraînement.

VIH-SIDA OMD 7 . Les nouvelles dans le Pacifique et en Amérique latine affichaient les proportions les plus faibles. Pauvreté OMD 2 . La recherche du GMMP a tenté de cerner. 2 % sur l’éducation. VIH-SIDA OMD 7 . Éducation OMD 6 . Voir table 45 Des cinq OMD sélectionnés. Parallèlement. comme cadre servant à guider le développement jusqu’en 2015. 5 % sur l’éducation. aux droits humains ou aux droits des femmes. y compris le travail accompli pour favoriser les reportages sur le VIH et le SIDA qui tiennent compte des dimensions de genre. 4 % sur l’environnement et 19 % pour les reportages sur un partenariat mondial (les OMD 1. 25 % sur le VIH et le SIDA. 3 % sur l’environnement et 1 % sur le partenariat mondial contestaient clairement les stéréotypes sexuels. à la lumière du rendement exemplaire de la région relativement à d’autres indicateurs de pratique journalistique ayant fait l’objet de monitorage dans le GMMP. les médias et les droits humains des femmes Droits : Les militants en faveur de médias justes en matière de genre avancent que les droits humains et les droits des femmes sont relativement invisibles dans le contenu des nouvelles grand public1. Les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) : Les huit objectifs du Millénaire pour le développement ont été adoptés en l’an 2000.4. 2. à 2 et 5 % respectivement. Région Afrique Asie Caraïbes Europe Amérique Latine Moyen Orient Amérique du Nord Pacifique Moyenne mondiale % reportages 13% 8% 9% 9% 5% 22% 21% 2% 10% 45. Voir table 44 Le Moyen-Orient et l’Amérique du Nord ont produit les proportions les plus élevées de reportages faisant référence aux instruments relatifs à l’égalité des sexes. Résultats du GMMP 2010 relativement aux objectifs du Millénaire pour le développement sélectionnés. Environnement OMD 8 . L’objectif global vise à réduire de moitié la pauvreté absolue de l’ensemble de la planète. Pauvreté OMD 2 . Partenariats mondiaux 8 9 39 4 19 % de reportages qui mettent en évidence l’(in)égalité des genres OMD 1 . Ces résultats suggèrent qu’un très grand nombre de reportages ratent l’occasion de sensibiliser le public au sujet des instruments édictés pour protéger les droits humains. Partenariats mondiaux % de reportages qui défient les stéréotypes des genres OMD 1 . Contenu Des Nouvelles Le genre. Reportages qui font référence aux instruments relatifs à l’égalité des sexes. Il est fort probable que ces résultats encourageants découlent de l’accent placé sur les dimensions sexospécifiques du VIH et du SIDA. 39 % sur le VIH et le SIDA. il se peut que les médias aient aussi été proactifs dans la mise en évidence des questions de 44. le fait d’évoquer les dispositions juridiques relatives aux droits humains pourrait avoir pour effet de rehausser la sensibilisation sur les recours juridiques dans les situations où émergent la discrimination ou l’injustice. Éducation OMD 6 . les droits des femmes ou l’égalité des sexes. Pour ce qui est d’un troisième indicateur – le fait de contester clairement les stéréotypes sexuels – l’étude à démontré que seulement 5 % des reportages sur la pauvreté. 2010. Partenariats mondiaux 5 5 16 3 1 3 2 25 3 1 39 . La recherche GMMP s’est donnée comme objectif de vérifier dans quelle mesure les journalistes exploitaient les occasions que présentaient les reportages de rehausser la conscientisation à l’égard des instruments juridiques mis en place et destinés à protéger les droits humains et les droits des femmes. VIH-SIDA OMD 7 . Pauvreté OMD 2 . la recherche a démontré que seulement 8 % des reportages sur la pauvreté sont principalement axés sur les femmes. ce qui soutient la conclusion évoquant la relative invisibilité des droits dans le contenu des actualités grand public. Les résultats en Amérique latine méritent qu’on s’y attarde. La recherche a révélé que seulement 10 % des reportages ayant fait l’objet de monitorage citaient ou faisaient référence aux instruments juridiques locaux. Cependant. 3 % sur l’environnement et 1 % sur le partenariat mondial mettent en évidence les questions d’(in)égalité. Environnement OMD 8 . sous l’angle du genre. y compris l’injustice fondée sur le genre. le paradigme de développement des OMD a fait l’objet de critiques féministes sur plusieurs fronts. Pour ce qui est de l’indicateur relatif aux médias attentifs aux questions de genre. alors que ce chiffre atteint 9 % pour les reportages sur l’éducation. les modèles de reportages médiatiques sur les questions relatives aux OMD. 7 et 8 respectivement). C’est en effet cette région qui présente la plus grande proportion de reportages qui contestent les stéréotypes sexuels et de reportages qui mettent de l’avant les questions d’(in)égalité des sexes. Environnement OMD 8 . 6. % des reportages dans lesquels les femmes occupent une position centrale OMD 1 . En fonction d’un second indicateur – la mesure dans laquelle les reportages mettent en évidence l’inégalité des sexes – la recherche a révélé que seulement 3 % des reportages sur la pauvreté. 16 % sur le VIH et le SIDA. aux droits humains ou aux droits des femmes (cités dans plus de 20 % des reportages). parmi lesquels le défaut d’intégrer les dimensions sexospécifiques aux huit objectifs3. régionaux ou internationaux pertinents relatifs à l’égalité des sexes et/ou aux droits humains. l’année où les objectifs devraient être atteints. Éducation OMD 6 . l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes recoupant chacun des objectifs2. on a observé que les reportages sur le VIH et le SIDA sont les plus sensibles aux questions de genre dans le contexte des statistiques moyennes mondiales recueillies lors du GMMP. Quoiqu’il n’existe aucune corrélation directe entre les indicateurs.

les messages produits et diffusés par les médias de masse s’entremêlent aux événements de nos vies quotidiennes. engendrant au bout du compte notre vision du monde a l’égard de « l’idéal » social. les femmes se sont intégrées aux espaces publics autrefois strictement réservés aux hommes. son environnement et plus sa vision du monde est solidement ancrée. le contenu se métamorphose pour devenir la « réalité » qui nous entoure. même si cette « réalité » est bien loin de nos quotidiens et même si elle est composée de faits intentionnellement sélectionnés. regardent un bulletin d’information télévisé ou écoutent un radio-journal. Nous sommes devenus plus dépendants des médias pour comprendre la vie et pour saisir nos propres réalités. La pensée en action : comportements et habitudes La manière dont les médias représentent la réalité normalise l’exclusion des filles et des femmes. Les comportements sociaux. les individus et les collectivités d’aujourd’hui puisent à peu de sources de savoir et d’information sur la réalité qui les entoure. moins elle acceptera les informations diffusées par les médias comme la « vérité ». Compte tenu du 40 . Nous accordons moins de temps aux interactions interpersonnelles qui pourraient nous aider à mieux nous comprendre nousmêmes. La preuve recueillie démontre que les médias d’information soutiennent un imaginaire social qui exclut les femmes et exerce de la discrimination à leur égard. plus elle sera susceptible d’accepter la représentation de la « vérité » que lui proposent les médias. bien que les femmes représentent au moins la moitié de l’humanité. La mesure de cette acceptation est inversement proportionnelle au niveau de connaissances de la personne ou de la société. les institutions et les lois communes à une société donnée – exige l’examen du pouvoir des médias de masse ainsi que leur capacité d’influencer la pensée sociale et de façonner les comportements. Contenu Des Nouvelles genre dans les reportages sur le VIH et le SIDA. nous lisons moins de livres et nous passons moins de temps à apprendre de la nature. Les espaces publics sont les lieux où se produisent les événements couverts par les actualités. plus la personne ou la société possède de connaissances sur sa réalité. il est notoire que l’exclusion et la discrimination sont les piliers de la subordination. De ce point de vue. concentrés et médiatisés par les rédacteurs-réviseurs ou les directeurs de l’information. elles demeurent en périphérie de l’actualité en dépit du fait que depuis des décennies. Or. Seulement 24 % des gens dans les informations sont des femmes. constituant un cadre de référence. les actions et les attitudes sont régis par le « sens commun » de masse – l’imaginaire social. à la fois pour les médias et pour l’ensemble de la société civile qui souhaitent examiner la faible compréhension des OMD du point de vue de l’égalité des sexes : peut-être est-ce l’occasion de mettre de l’avant les préoccupations liées au genre que suscitent les OMD dans le débat public entourant ces questions. la plus grande souplesse entourant le travail a mené les femmes aux emplois rémunérés à l’extérieur du foyer.4. renforcent les stéréotypes sexuels. En d’autres mots. Lorsque les auditoires lisent un journal. Observations de Nidya Pesántez Calle Les nouvelles et la création de la pensée Une réflexion sur le rôle des médias dans la construction des imaginaires sociaux – c’est-à-dire les valeurs. Le pouvoir des médias est issu d’éléments qui sont en fait les deux côtés d’une même médaille : le premier. 31 ans après la ratification de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) en 1979. ils admettent généralement ce qui est présenté comme la « vérité ». en plus du travail non rémunéré qu’elles effectuent à la maison. En revanche. l’aptitude limitée des auditoires à confronter et à questionner les messages que véhiculent les médias. Examinons trois données statistiques émanant du quatrième GMMP. de réflexion et de conceptualisation de ce qui est réel. en réponse à la sensibilisation accrue de l’ensemble du public sur cette question. un nombre ahurissant. moins une personne ou une société possède de connaissance sur ses réalités. la capacité des médias de présenter leurs « vérités » comme des vérités absolues et le second. Ce qui est présenté dans les médias de masse se transforme progressivement et rapidement en vérité. seulement 13 % des nouvelles sont principalement axées sur les femmes et 46 % des reportages. Voilà qui semble suggérer certaines ouvertures. Autrement dit. Par exemple. Malheureusement.

41 . comme l’indique la statistique de 24 % liée à la présence des femmes dans les informations. particulièrement si personne d’autre ne peut prendre soin de l’enfant. En outre. Lorsque l’on perçoit indument que les femmes représentent à peine le quart de l’humanité. il en découle logiquement une représentation médiatique qui omet de revendiquer spécifiquement en leur nom. si les questions relatives aux inégalités des sexes ne sont pas évoquées dans les enjeux importants de l’actualité. le comportement social ne répudie pas la personne qui agresse. Le fait que les hommes et les femmes soient représentés sous l’angle de stéréotypes sexuels a une incidence sur les comportements. de la démocratie. la jeune mère jouit de minces possibilités de trouver un emploi convenable. au type de nouvelles que l’on perçoit comme méritant d’être disséminées ou encore au rôle qu’elles jouent dans le contexte de l’information – illustre bien leur importance ou pertinence minimale dans la sphère médiatique et publique. de capacités et de qualité morale. nous adopterons subséquemment et dans une même mesure des comportements. Le changement n’est possible que si nos imaginaires sont transformés. La marginalité des femmes dans les médias d’information – qu’elle soit due à leur relative absence du contenu. faute de connaissances. qui les exclut et qui les subordonne. Les normes à l’égard des étudiants qui deviennent pères sont différentes – ils sont libres de compléter leurs études. Le fait de persister à renforcer un tel comportement humain nous éloignera davantage de la voie du développement. le fait qu’une femme soit violée dans l’espace public ne soulève aucun tollé à l’échelle sociale. Des pas de géant doivent être franchis pour instaurer des messages médiatiques qui favorisent une compréhension alternative de nos sociétés. alors qu’elle doit assumer le rôle de soutien financier auprès de son enfant en dépit du fait que ce rôle ne s’inscrit pas dans le stéréotype. En vertu de ce paramètre. L’imaginaire social perçoit que l’espace public est strictement réservé aux hommes. Contenu Des Nouvelles rôle que joue l’information injuste et déséquilibrée sur le plan du genre comme élément constitutif du maintien et du renforcement d’un imaginaire social qui est discriminatoire à l’égard des femmes. Elle se voit contrainte de démontrer que son comportement précédant la violation adhérait au stéréotype féminin. mais tente plutôt de cerner la « raison » ayant motivé l’incident.4. de la justice et de la paix. de trouver un emploi et de poursuivre leur parcours de vie. On s’attend à ce qu’une étudiante qui devient mère abandonne ses études pour accomplir son devoir maternel. pour différentes raisons liées aux stéréotypes. ce qui produit à son tour un impact sur le développement sociétal ainsi que sur l’actualisation de l’égalité des sexes et des droits des femmes. Par exemple. les actions et les attitudes de la société. respectant les attentes sociétales. le résultat est manifeste : les actions et les préoccupations entourant l’inégalité sont reléguées au second rang de l’ordre du jour public. les femmes étant des envahisseuses qui accaparent des espaces qu’elles ne devraient pas occuper. De telle sorte que si les femmes subissent de la violence au foyer. qui excluent et qui subordonnent. les filles et les femmes auront moins d’occasions que les garçons et les hommes d’accéder à l’éducation. Entre-temps. des actions et des attitudes qui sont discriminatoires. une compréhension qui confère plus de pouvoir tout en étant plus équitable.

L’Amérique latine compte désormais la proportion la plus élevée de reportages qui contestent les stéréotypes (13 %). alors que 4 % des reportages évoquaient ou comportaient des commentaires sur l’inégalité ou l’égalité des sexes. Le fait que deux de ces thèmes occupent une large part de l’ordre du jour des nouvelles implique leur incidence démesurée sur le renforcement des stéréotypes. 2. En Afrique. où les femmes sont le centre de 13 % des reportages. Il s’agit d’un changement considérable si on compare ce chiffre aux 10 % de la recherche en 2005. on constate une légère amélioration depuis 2005. Ces résultats suggèrent qu’un très grand nombre de reportages ratent l’occasion de sensibiliser le public au sujet des instruments édictés pour protéger les droits humains. les reportages sur le VIH et le SIDA étaient les plus sensibles 1 Analyse lors de la rencontre de consultation mondiale de la WACC sur le genre et les médias. Voilà qui semble suggérer certaines ouvertures. où le nombre de tels reportages a triplé depuis 2005. Parallèlement. par rapport à la moyenne mondiale . PNUD. en réponse à la sensibilisation accrue de l’ensemble du public sur cette question. Nations Unies. Les résultats démontrent un changement remarquable en Amérique latine. Le changement le plus impressionnant est survenu en Amérique latine. par rapport à 4 % des reportages soumis par des hommes. Sous trois des thèmes majeurs. en comparaison avec 8 % en 2005. Le Cap. y compris le travail accompli pour favoriser les reportages sur le VIH et le SIDA qui tiennent compte des questions de genre. l’incidence de reportages qui soulèvent des enjeux relatifs à l’(in) égalité des sexes est plus élevée chez les femmes reporters que chez leurs homologues masculins. La faible priorité accordée à ce thème dans les médias diminue son impact général sur l’augmentation de contenu de nouvelles dénué de stéréotypes.4. aux sexospécificités. où le taux augmente de 3 à 11 %. les nouvelles qui mettent en lumière l’égalité des sexes et les reportages qui contestent les stéréotypes sexuels – sous les cinq sujets démontre des résultats positifs exceptionnels dans les nouvelles abordant le VIH et le SIDA. la guerre (56%). Cependant. l’environnement et le partenariat mondial (les OMD 1. alors que le Moyen-Orient présente le pourcentage le plus élevé (81 %) de nouvelles qui renforcent les stéréotypes. on ne constate aucune amélioration depuis 2005 quant à l’éventualité que les reportages soient particulièrement axés sur les femmes. les ❚ Seulement 10 % des reportages citent ou font référence aux instruments juridiques pertinents à l’échelle locale. Dans l’ensemble. les statistiques révèlent une disparité de genre dans les tendances de reportage. où l’on observe une augmentation de 6 % en 2005 à 16 % en 2010. 42 . cette soidisant neutralité est un leurre qui sert à perpétuer les préjugés sexistes subtils ou que l’on ne met pas en question. Un examen rigoureux des reportages sur les questions liées aux OMD. exacerbant ainsi les effets des reportages stéréotypés sur la consolidation de la discrimination. ce qui soutient les observations de groupes travaillant dans le domaine des communications ou sur le genre au sujet de la relative invisibilité des droits humains/des femmes dans le contenu de l’information grand public. ❚ Un très grand nombre de reportages sur la paix (64 %). ni ne renforçant les stéréotypes. en Europe et en Amérique latine. 3 Voir par exemple l’essai de Carol Barton dans Women’s movements and gender perspectives on the Millennium Development Goals. régionale ou internationale en matière d’égalité des sexes et/ou de droits humains . Une comparaison des résultats relatifs à trois indicateurs – les nouvelles où les femmes occupent une place centrale. De tous les thèmes abordés. nationale. notamment la pauvreté. Rapport 2008. Quelque 7 % des reportages présentés par des femmes contestent les stéréotypes. l’éducation. 6. comparativement à 42 % de ceux des hommes. ❚ Les reportages présentés par les femmes journalistes sont manifestement plus susceptibles que ceux qui sont soumis par les hommes de contester les stéréotypes et ils sont également moins susceptibles de renforcer les stéréotypes que ceux des hommes . reportages « sociaux/juridiques » contestent plus souvent les stéréotypes que les reportages sur tout autre sujet. sous le thème « sciences/santé ». Plus de 50 % des reportages sur la « criminalité » renforcent les stéréotypes. et dans les reportages sur « l’économie ». ❚ Quelque 46 % des reportages renforcent les stéréotypes sexuels. ❚ Parmi cinq objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) sélectionnés. La majorité de nouvelles sur des sujets importants comme l’éducation (63 %) ou le droit de la famille (63 %) semblent neutres. 2008. 2 Objectifs du Millénaire pour le Développement. et la violence sexiste (56 %) renforcent les stéréotypes sexuels . Il est fort probable que ces résultats encourageants découlent de l’accent placé sur les dimensions sexospécifiques du VIH et du SIDA. Cependant. les médias d’information de toutes les régions ont progressé dans la diffusion de nouvelles qui contestent les stéréotypes. les reportages présentés par les reporters masculins dans les Caraïbes sont deux fois plus susceptibles de mettre en lumière l’(in)égalité que ceux des reporters féminines. suivis de près par les nouvelles portant sur les « célébrités » ou la « politique ». Pour ce qui est de cet indicateur. le développement (59 %). 7 et 8 respectivement) révèle que les nouvelles sur le VIH et le SIDA sont les plus sensibles aux sexospécificités par rapport à la moyenne mondiale de la recherche du GMMP. le VIH et le SIDA. En revanche. Les exceptions se situent sous «politique/ gouvernement ». où de tels reportages ont plus que quadruplé au cours des cinq dernières années. ne contestant. Contenu Des Nouvelles Récapitulation des résultats ❚ Un total de 13 % de tous les reportages est centré spécifiquement sur les femmes . les droits des femmes ou l’égalité des sexes. dans Civil society perspectives on the Millennium Development Goals. il se peut que les médias aient aussi été proactifs dans la mise en évidence des questions de genre dans les reportages sur le VIH et le SIDA. presque huit fois plus que les histoires qui contestent ces stéréotypes (6 %) . ❚ Seulement 6 % des reportages mettent de l’avant des questions d’égalité ou d’inégalité des sexes . à la fois pour les médias et pour l’ensemble de la société civile qui souhaitent examiner la faible compréhension des OMD du point de vue de l’égalité des sexes : peut-être est-ce l’occasion de mettre de l’avant les préoccupations liées au genre que suscitent les OMD dans le débat public entourant ces questions. Un total de 35 % des reportages présentés par les femmes reporters renforcent les stéréotypes.

opère à la fois entre et au sein des pays et se manifeste selon des facteurs liés à la géographie. Le projet pilote sur le monitorage des nouvelles Internet faisant partie du quatrième GMMP pourrait s’avérer la première recherche interculturelle sur le genre dans les nouvelles en ligne. particulièrement en Afrique et en Amérique latine. l’utilisation de l’Internet n’est pas répandue. les maisons d’information et les agences de presse traditionnelles dominent l’offre de nouvelles et d’information. les auditoires des médias d’information comptent sur les médias traditionnels pour recevoir leurs nouvelles5. L’avènement de l’Internet a suscité les visions d’un monde futuriste caractérisé par la production et le partage démocratiques des nouvelles et de l’information. En outre. Selon Thorsten Quandt. il faut reconnaître qu’il existe de grandes divergences entre les pays du Nord et les pays du Sud quant à l’accès à l’Internet et aux TIC. un rapport de recherche portant sur trois sites Web d’information situés aux ÉtatsUnis3. Cette inégalité de diffusion et d’adaptation des produits TIC et de l’accès à l’Internet identifiée comme « la ligne de démarcation numérique ».5. Les recherches actuelles se sont penchées sur la manière dont les femmes utilisent les technologies de l’information et des communications (TIC) pour créer leurs propres nouvelles ou pour favoriser la mobilisation politique. la « ligne de démarcation numérique » est aussi courante dans les pays technologiquement avancés. à la fois à l’échelle locale et transnationale1. l’Internet remplace les médias traditionnels d’information dans les pays technologiquement avancés. il semble exister un vacuum quant au travail empirique sur le genre dans les nouvelles sur l’Internet. malgré son potentiel de transcender les contextes nationaux. alors que le contenu des nouvelles sur les sites Web sont parfois produits initialement pour le Web. pour faire la promotion de points de vue équilibrés en matière de genre dans les communications ont été accueillies favorablement par bon nombre de personnes6. la recherche préparatoire au GMMP a décelé un seul travail publié sur le genre dans le contenu des nouvelles en ligne. « Le Web n’est pas aussi ‘mondial’ qu’on le croit. où l’utilisation de l’Internet ne fait toujours pas partie du quotidien de nombreux citoyens4. D’emblée. La réalité entourant le contenu des nouvelles sur l’Internet s’est avérée passablement moins transformative. Cependant. on notait que « le journalisme en ligne est un outil moderne pour diffuser de l’information traditionnelle »7. Dans plusieurs régions du monde. Qui Figure Dans Les Nouvelles Du Cyberespace? Introduction Les actualités sur l’Internet représentent un ajout essentiel au GMMP. en l’an 2000. Le projet répond à la question de la mesure dans laquelle les nouvelles en lignes reproduisent les modèles liés au genre représentés et dépeints dans les médias conventionnels. Cela suggère que le contenu et la consommation de l’Internet. Les possibilités de créer du contenu généré par les utilisateurs. demeurent étonnamment locaux. à la race et à la classe. Si les fermetures de journaux dans certains pays en faveur de leurs versions en ligne sont un indicateur fiable. Afin de concevoir l’étude. Quoiqu’on ait beaucoup écrit sur la manière dont les TIC approfondissent les inégalités entre les pays industrialisés et les pays en développement. au sexe. Par surcroit. Il convient ici d’énoncer quelques mises en garde sur le caractère novateur du contenu des nouvelles sur l’Internet. certains Les nouvelles Internet le 10 novembre 2009 ‘ 43 . du moins en matière de nouvelles. D’autres études ont émis des critiques féministes à l’égard des structures de l’industrie des médias et des TIC qui atteignent une envergure mondiale. Même à l’ère du contenu généré par les utilisateurs et des sites de « médias sociaux » comme Twitter et Facebook. il persiste un débat entourant l’écart entre les sexes quant à l’accès aux TIC et à leur utilisation. à la lumière de l’importance croissante du Web comme média d’information. particulièrement par les femmes. Le contenu est très limité par le contexte national traditionnel et les intérêts (auxquels on s’attend) des utilisateurs8. il importait de commencer par comprendre la structure de l’Internet et du contenu des nouvelles sur le Web. Déjà. y compris leur rôle dans le renforcement des relations de pouvoir reposant sur le patriarcat et le capitalisme au sein de la société2.

46. sur les journalistes. L’ordre du jour des nouvelles sur l’Internet 47. ou encore sur le moment de la journée où le contenu des nouvelles était téléchargé vers le serveur. Le contenu des fils de presse. Les pays avaient été sélectionnés en fonction de l’accès élevé à l’Internet par habitant tel que consigné dans le Rapport mondial sur le développement humain des Nations Unies publié en 2009. sur les gens qui figuraient dans le reportage et on ajoutait une analyse de la nouvelle. de 12 à 14 nouvelles ou reportages tirés des pages d’accueil ou de la section des nouvelles des sites Web ont fait l’objet de monitorage. Le nombre réel de pays participants se situe à 16. Pour ce qui est des réseaux mondiaux qui fournissent des nouvelles internationales et des nouvelles 44 . alors que les nouvelles sont mises à jour. 2004). Compte tenu des fréquents changements apportés au contenu en ligne au cours d’une journée. La recherche sur les profils d’utilisation entre les versions imprimées et les versions en ligne de deux journaux néerlandais a révélé bien peu de différences entre la quantité de nouvelles disponibles et la manière dont les utilisateurs d’Internet lisaient et retenaient les nouvelles (D’Haenens et al. Bien qu’il y ait eu plus d’articles en ligne. ceux qui sont situés à un clic de souris sont sur la deuxième couche du site Web et ceux qui sont situés à deux clics de souris sont sur la troisième couche. Seuls les sites Web majeurs diffusant des nouvelles locales ou nationales ont été sélectionnés pour fins de codage – parmi lesquels plusieurs étaient associés à d’importantes boîtes d’information dans chacun des pays. sur le reportage (y compris les composantes multimédias). leur taille réduite signifiait que la quantité totale de nouvelles était plus grande dans les versions imprimées. occupant respectivement 25 %. Pays participants et nombre de sites Web de nouvelles ayant fait l’objet de monitorage. Comme c’est le cas des médias conventionnels. 2010. la date et l’heure à laquelle on y avait accédé et le pays d’origine. La page d’accueil permettait aux lecteurs de fureter et de Méthodologie de monitorage des nouvelles sur l’Internet Les moniteurs de 25 pays ont été invités à participer au projet pilote de monitorage des nouvelles sur l’Internet. n’occupant que 9 % de l’espace. Les moniteurs ont sauvegardé des captures d’écran et conservé des registres des reportages de sorte à les localiser aisément au cas où le contenu des sites Web serait modifié avant que le codage ne soit terminé. les thèmes social/juridique et sciences/santé sont au second plan. intérieures à leurs pays d’origine. C’est donc dans ce contexte que le projet pilote était introduit et que la méthodologie de monitorage a été élaborée. L’un des éléments significatifs réside dans la manière dont les nouvelles en ligne permettent aux lecteurs de choisir l’ordre dans lequel ils accéderont aux reportages et dans la quantité de temps qu’ils prennent pour lire la première page : la page d’accueil des nouvelles électroniques comportait plus d’information que la première page des versions imprimées.5. Les articles de la page d’accueil sont sur la première couche. Les reportages situés au-delà de la troisième couche d’un site n’étaient pas codés. les moniteurs des pays en question ne codaient que les pages Web de nouvelles internationales ou intérieures. des sites d’information spécialisée. où la connectivité à l’Internet et son utilisation étaient élevées. Chine Japon Malaysia Taiwan Jamaïque Autriche Danemark Estonie Allemagne Pays-Bas Norvège Suède Islande Australie Nouvelle-Zélande Canada Médias internationaux 5 5 4 5 3 3 6 5 4 1 3 7 5 8 6 6 8 cliquer sur les nouvelles qui captaient leur attention. qu’ils lisaient par la suite en tout ou en partie. avant de retourner à la page d’accueil. Pour chacun des reportages on consignait aussi des renseignements spécifiques sur le site Web d’origine. remplacées ou archivées. % part Criminalité/violence Politique/gouvernement Économie Personnes célèbres/arts/ médias/sports Social/juridique Sciences/santé Autre Jeune fille* TOTAL 25% 21% 19% 14% 9% 9% 2% 0% 100% N 267 226 199 150 100 93 21 1 1057 *indique moins de 1% L’ordre du jour des nouvelles sur l’Internet correspond à celui que l’on observe dans les médias traditionnels : les reportages sur la criminalité/la violence. Principaux thèmes dans les nouvelles sur l’Internet. Ces décisions étaient fondées sur la connaissance contextuelle comme les habitudes moyennes de la population relativement aux nouvelles ou aux profils d’accès aux nouvelles en ligne. Qui Figure Dans Les Nouvelles Du Cyberespace? moniteurs de l’Internet du GMMP ont constaté que le contenu était plus ou moins identique aux nouvelles paraissant dans les versions imprimées de ces publications. le guide de monitorage des nouvelles sur l’Internet du GMMP classifie l’endroit où sont placés les reportages sous différentes « couches » en fonction de là où se situe la nouvelles sur le site Web. 21 % et 19 % de l’espace. Ceci étant. y compris le nom du site. En général. L’étude était conçue pour réaliser le monitorage de fournisseurs majeurs de nouvelles Internet dans certains pays sélectionnés. la politique et l’économie dominent les actualités en ligne. Les sites de nouvelles internationales codés couvraient toutes les régions du monde. les coordinateurs des équipes de monitorage ont pris des décisions sur le moment où le codage devait avoir lieu. des blogues ou des distributeurs de nouvelles n’était pas codé. l’adresse électronique ou l’URL. Pour chacun des reportages. on recueillait des informations sur le site Web.

la religion… Victime de violence sexuelle non domestique et généralement d’abus et de harcèlement sexuels. de la maladie… Autre victime : la décrire dans la section “Remarques » de la fiche de codage .5. la tradition. d’agression physique. Féminin Médias internationaux Chine Japon Malaysia Taiwan Jamaïque Autriche Danemark Estonie Allemagne Pays-Bas Norvège Suède Islande Australie Nouvelle-Zélande Canada Moyenne mondiale et Total N 47% 19% 14% 24% 22% 29% 16% 30% 30% 34% 0% 33% 27% 56% 33% 6% 18% 26% Masculin 50% 11% 18% 32% 20% 16% 11% 25% 39% 14% 13% 37% 27% 47% 21% 10% 13% 21% N 143 172 104 112 183 69 128 130 103 203 20 81 152 46 377 220 280 2523 45 . arts et médias Politique et gouvernement Sciences et Santé Criminalité et violence La jeune fille Social et Juridique Économie Moyenne mondiale 23% 17% 33% 22% 70% 32% 24% 23% 77% 83% 67% 78% 30% 68% 76% 77% 49. par exemple mutilation génitale. les femmes sont au moins trois fois plus susceptibles que les hommes d’être représentées comme victimes. Au sein de la catégorie des femmes sujets de nouvelles dépeintes comme victime. 35 % sont victimes de violence domestique. 19 % d’accidents/ de catastrophes/de pauvreté et 4 % de violations fondées sur la religion/ la culture. Autrement dit. 2010. Principaux thèmes des nouvelles sur Internet. 2010 Féminin Masculin Personnes célèbres. selon le sexe. agression. selon le sexe des sujets des nouvelles. de trafic hors du foyer Victime de la guerre. Ainsi. d’une catastrophe naturelle. de terrorisme. un résultat qui suggère que la sous-représentation historique des femmes dans les médias d’information traditionnels s’est transposée dans le monde de l’information virtuelle. de violence psychologique. selon le sexe. Victime d’un autre crime tel que vol avec voie de fait. La proportion est plus élevée qu’elle ne l’est dans les médias traditionnels. en comparaison à 5 % des sujets masculins. Représentation des sujets des nouvelles sur Internet comme victimes. immolation de la fiancée… Moyenne mondiale et Total N Masculin N 35% 20% 55 19% 15% 12% 9% 5% 4% 0% 23% 13% 28% 6% 2% 8% 0% 43 29 42 15 7 13 0 La présence des femmes dans les nouvelles en ligne est tout aussi négligeable qu’elle ne l’est dans les nouvelles diffusées dans les médias traditionnels. Qui Figure Dans Les Nouvelles Du Cyberespace? 48. l’ethnie. de la pauvreté. meurtre… Victime d’une discrimination fondée sur le sexe. Seulement 23 % des sujets des nouvelles dans les sites Web échantillonnés étaient des femmes. Voir table 49 Les résultats désagrégés selon le sexe portant sur les manières de représenter les sujets des nouvelles comme victimes démontrent qu’elles sont comparables. les femmes représentaient entre 17 % et 33 % des sujets des nouvelles. les reportages sur l’économie comportant la proportion la plus élevée (33 %) et les nouvelles sur les personnes célèbres la plus faible (17 %). Féminin Victime de violence domestique (par l’époux/l’épouse/le partenaire/un autre membre de la famille). 16 % des femmes sujets des nouvelles en ligne sont représentées comme victimes. de meurtre… Victime d’un accident. bien qu’elle ne soit pas statistiquement significative. l’âge. Sujets des nouvelles sur l’Internet dans les photos et les composantes vidéo. 2010. Dans la catégorie des sujets des nouvelles de sexe masculin dépeints comme victimes.. la race. Pour tous les thèmes sauf celui de ‘la jeune fille’ . 28 % sont victimes 16% 5% 204 50. de violences fomentées par l’Etat… Victime de violation fondée sur la religion. de vigilantisme. de viol. qu’il s’agisse de « nouveaux » médias ou de médias « traditionnels ». les croyances culturelles. de viol marital. dans les nouvelles en ligne.

les sites de nouvelles suédois contiennent des proportions égales de sujets de nouvelles féminins et masculins (27 %). Bien que les nouvelles sur l’Internet provenant de l’Islande affichaient le nombre absolu le plus faible de sujets de nouvelles dans le contenu multimédia relativement au reste de l’échantillonnage. selon le sexe du reporter. Principaux thèmes des nouvelles sur l’Internet. cependant. Quelque 26 % des femmes sujets de nouvelles paraissaient dans les photos et les clips multimédias. 2010. si la personne était présentée sous une forme visuelle multimédia accompagnant le reportage. Les résultats démontrent que les sujets des nouvelles dans les sites Web de nouvelles internationales sont représentés dans les contenus multimédias beaucoup plus souvent qu’ils ne le sont dans les sites nationaux. Les éléments multimédias accompagnant les reportages en ligne de portée internationale contiennent presque deux fois plus. il s’agit d’un pays peu populeux. dans 10 des 16 pays qui composaient l’échantillon. pour chacun des sujets de nouvelles codés. Ce n’est pas étonnant. 2010. 51. En effet. Bien que l’écart de genre quant aux sujets des nouvelles dans le contenu multimédia soit plutôt faible dans le cas de médias internationaux. 52. héberger et maintenir un tel contenu. les femmes sujets de nouvelles étaient présentées plus fréquemment (63 %) que les hommes dans les images et les éléments multimédias et ce. l’un des pays les moins densément peuplés au monde. voire davantage. l’animation. Féminin Médias internationaux Chine Japon Malaysia Taiwan Jamaïque Autriche Danemark Estonie Allemagne Pays-Bas Norvège Suède Islande Australie Nouvelle-Zélande Canada Moyenne mondiale et Total N 31% 31% 15% 68% 32% 43% 57% 34% 44% 40% 50% 14% 37% 43% 51% 40% 35% 36% Masculin 69% 69% 85% 32% 68% 57% 43% 66% 56% 60% 50% 86% 63% 57% 49% 60% 65% 64% N 45 45 13 19 91 7 23 59 39 20 2 43 70 7 51 10 43 587 Les sujets des nouvelles dans les photos et le multimédia Les images fixes. selon le sexe du reporter. On a demandé aux moniteurs d’indiquer. il s’agit du seul pays où plus de la moitié des femmes sujets de nouvelles (56 %) figuraient dans ce type de contenu. les vidéos et tout autre contenu multimédia sont utilisés pour attirer et retenir l’attention des auditoires en ligne. de femmes sujets de nouvelles (47 %) et d’hommes sujets de nouvelles (50 %) que la moyenne des autres sites en fonction de cet indicateur. arts et médias La jeune fille Moyenne mondiale et Total N* 47% 45% 42% 36% 31% 25% 0% 36% Masculin 53% 55% 58% 64% 69% 75% 0% 64% N 57 56 125 88 178 72 0 576 *Exclue les statistiques pour des reportages classifiés sous ‘autres’ thèmes Dans l’ensemble. 23 % d’accidents et 2 % de violence sexuelle non domestique. les bandes audio.5. Reportages sur l’Internet. Qui Figure Dans Les Nouvelles Du Cyberespace? de crime. Voir table 50 46 . comparativement à 21 % des hommes. Le Rapport mondial sur le développement humain des Nations Unies publié en 2009 concède à l’Islande le taux le plus élevé d’utilisateurs Internet par habitant. Féminin Social et Juridique Sciences et Santé Politique et gouvernement Économie Criminalité et violence Personnes célèbres. compte tenu des ressources dont disposent les médias internationaux pour développer. cet écart n’existe pas dans les médias d’information en ligne suédois.

Ces résultats font écho à la situation dans les médias traditionnels : dans les deux cas. les femmes reporters dans les domaines de la politique/ gouvernement sont plus susceptibles de voir leurs reportages publiés sur l’Internet que dans les médias traditionnels. seulement 25 % des reportages en ligne sont présentés par des femmes. de la criminalité/violence (69 % présentés par des reporters masculins) et des personnes célèbres/arts/médias/sports (75 %). Une comparaison des résultats à ceux obtenus des nouvelles à la radio. on observe beaucoup moins de reportages en ligne présentés par des femmes par rapport aux hommes que dans les nouvelles à la radio. Les reportages sur les sciences/la santé sont les plus susceptibles de ne pas contester. Qui Figure Dans Les Nouvelles Du Cyberespace? Les reporters dans les nouvelles en ligne Seulement 36 % des nouvelles de l’échantillon étaient rapportées par les femmes. comparativement à 43 % dans les médias traditionnels. un contraste marqué par rapport aux 36 % des nouvelles en ligne. comme il était avancé plus tôt. par thème. non plus que de renforcer les stéréotypes : cette caractéristique. Voilà une bonne nouvelle pour les femmes reporters. à la radio et à la presse écrite. 41 % des reportages des médias traditionnels dans les pays participant au projet pilote étaient présentés par des reporters féminines. Même sous le thème personnes célèbres/arts/médias/sports. Cela est plus particulièrement évident sous les thèmes de l’économie où 64 % des reportages sont présentés par des hommes. sert à consolider le statu quo.5. alors que le chiffre le moins élevé (36 %) se rapporte aux histoires qui traitent du thème « social/juridique ». Deux conclusions émergent de ces résultats. arts et médias Politique et gouvernement Sciences et Santé Criminalité et violence Moyenne mondiale et Total N 36% 42% 40% 46% 43% 43% Ni conteste ni renforce 57% 52% 54% 51% 55% 55% Conteste les stéréotypes 7% 6% 6% 2% 2% 2% N 99 195 148 220 88 261 37% 59% 4% 1011 54. on témoigne d’une situation comparable à celle des médias traditionnels. Pour le reste des thèmes principaux. à l’exception de sciences/santé. à la 53. à la télévision ou dans la presse écrite. si l’on se fie à ce que nous indique l’étonnante différence positive par rapport à la télévision. En effet. où les reportages présentés par des hommes sont plus nombreux que ceux qui le sont par des femmes. Le nombre de nouvelles rapportées par les hommes dépasse celui des reportages soumis par des femmes sous tous les thèmes principaux. la télévision ou dans la presse écrite. alors que seulement 4 % les contestaient et que la majorité (54 %) ne les renforçaient pas plus qu’ils ne les contestaient. qui plus souvent qu’autrement 47 . Les reportages sur les sciences/la santé contestent le plus souvent les stéréotypes (7 % des reportages). la dominance des reporters masculins dans les médias traditionnels grand public est reproduite dans les nouvelles en ligne et elle est encore plus prééminente dans les nouvelles sur l’économie. Deuxièmement. Renforce les stéréotypes Social et Juridique Économie Personnes célèbres. 2010. alors que les hommes en présentaient 64 %. compte tenu des tendances historiques au déséquilibre alarmant sur le plan du sexe des reporters dans le cadre de reportages sur la politique présentés dans les médias grand public – un thème de première importance à l’ordre du jour des médias. Nouvelles sur l’Internet et stéréotypes sexuels. en comparaison avec la moyenne mondiale qui se situe à 38 % dans les médias traditionnels. comparativement à 33 % de ces reportages à la radio. la criminalité/ la violence et les personnes célèbres. les reportages sont entre huit et neuf fois plus susceptibles de renforcer les stéréotypes que de les contester. Ici encore. Voir tables 51 et 52 Stéréotypes et marginalité dans les nouvelles en ligne On a observé que 42 % des reportages en ligne renforçaient les stéréotypes sexuels. celui de la politique comporte le plus de nouvelles qui renforcent les stéréotypes (46 %). Nouvelles sur l’Internet et stéréotypes sexuels. Premièrement. Voir tables 53 et 54 Parmi tous les thèmes abordés par les nouvelles en ligne. 2010 Renforce les stéréotypes Ni conteste |ni renforce Conteste les stéréotypes 42% 54% 4% télévision et dans la presse écrite dans les mêmes pays révèle une différence statistiquement significative9. Des comparaisons préliminaires aux moyennes mondiales de reporters dans les médias traditionnels démontrent des pourcentages remarquablement plus élevés de reportages en ligne présentés par des femmes sous les thèmes politique/gouvernement et social/ juridique : 42 % des reportages traitant de politique sur l’Internet sont présentés par des femmes. 47 % des actualités en ligne portant sur le thème social/juridique sont présentées par des femmes.

avant qu’il ne soit trop tard. Il s’agit d’une constatation alarmante si l’on considère que les sites sélectionnés sont dignes de confiance. tous les indicateurs examinés ont produit des résultats qui étaient. en fonction d’un indicateur clé – le pourcentage de reportages présentés par des femmes – la recherche a révélé une différence statistiquement significative entre les reportages diffusés sur Internet et les reportages dans les journaux. pour ce qui est de la connectivité et possiblement de l’élaboration du contenu. Quels sont les effets sur les dimensions de genre dans les nouvelles en ligne de tous L’ascension rapide de l’Internet au rang des principales sources d’information devrait inciter les tenants de nouvelles équitables sur le plan du genre à agir dès maintenant pour influencer le changement aux pratiques journalistiques en ligne. Les femmes occupent le plus fréquemment la place centrale dans les nouvelles relatives au thème personnes célèbres/arts/médias/sports (23 %). Les femmes occupaient la place centrale dans 11 % de l’échantillon de nouvelles en ligne. D’aucuns affirment que tout le monde peut devenir « journaliste » sur l’Internet. Occupent-elles une position centrale ? Personnes célèbres. Les reportages dans lesquels les femmes occupent la place centrale sont principalement axés sur des questions qui touchent les femmes de manière distincte. La place centrale des femmes dans les reportages sur l’Internet. Par exemple. peuvent tirer profit. la sensibilité des sites Web aux évaluations et aux commentaires des utilisateurs crée un point d’entrée. Qui Figure Dans Les Nouvelles Du Cyberespace? 55. soit marqué par un journalisme en ligne juste et équilibré. ces compromis visant à raccourcir les reportages en « octets-nouvelles » et de toutes les concessions que nécessite la diffusion sur le Web? Les résultats démontrent que la situation concernant le genre est tout aussi sombre. au sein et à l’extérieur des médias. perçu comme un idéal auquel on peut tendre et aspirer. particulièrement dans les pays technologiquement avancés. liés à des maisons d’information d’envergure et que les pays de l’échantillon sont aux premiers rangs des progrès en matière de TIC. dans les nouvelles en ligne qu’elle ne l’est dans les médias traditionnels. 48 . il est essentiel que l’exemple que donnent les fournisseurs de nouvelles sur Internet. tandis qu’elles occupent le moins d’espace central dans les reportages sur l’économie (5 %). à divers niveaux. ce qui soutiendrait une vision du monde qui est préjudiciable à l’égalité et au bien-être des femmes et de la société. Regard vers l’avenir L’enjeu qui orientait le projet pilote de monitorage des nouvelles en ligne consistait à savoir si les préjugés sexistes que l’on observait dans la presse écrite. normes desquelles les promoteurs de l’égalité des sexes. Il importait de connaître les incidences particulières des choix que faisaient les rédacteurs et les journalistes composant avec la pression d’attirer et de retenir les auditoires en ligne. Quoique les médias traditionnels demeurent la principale source de nouvelles pour bon nombre de personnes.5. par exemple le chômage chez les femmes. 2010. de la radio ou de la télévision. Il se peut que les sites Web d’information soient en quelque sorte une loupe à travers laquelle les préjugés sexistes transmis par les médias d’information traditionnels deviennent encore plus évidents. En fait. sinon davantage. difficiles à satisfaire et capricieux. à la radio et à la télévision. à la radio et à la télévision étaient reproduits dans le contenu des informations sur le Web. À cet égard. auditoires que l’on a décrit tour à tour comme exigeants. ce qui est comparable à la situation des médias traditionnels où la statistique est de 13 %. pires que ceux issus des nouvelles de la presse écrite. arts et médias Criminalité et violence Sciences et Santé Politique Social et Juridique Économie Moyenne mondiale et Total N 77% 87% 88% 92% 92% 95% 89% Non Oui 23% 13% 12% 8% 8% 5% 11% N 149 259 90 222 98 192 1010 est marqué par l’inégalité des sexes et la discrimination qui caractérisent la plupart des sociétés du monde. Le journalisme en ligne professionnel et de qualité établit des normes plus élevées.

177-193. What’s Missing in Feminist Research in New Information and Communication Technologies? Feminist Media Studies. Thorsten. 7 Kopper et al. 2007. Bibliographie Burke..5. la dominance des reporters masculins dans les médias grand public conventionnels se reproduit dans les informations en ligne et elle est même encore plus prééminente dans les nouvelles touchant l’économie. 3 Burke & Mazzarella. Lee. 2002. No. figuraient sur les photos et les composantes multimédias accompagnant les reportages . (No) News on the World Wide Web? A Comparative Content Analysis of Online News in Europe and the United States. Gender and Development. Vol. Cole. Qui Figure Dans Les Nouvelles Du Cyberespace? Récapitulation des résultats ❚ Les femmes représentaient seulement 23 % des sujets des nouvelles dans les reportages de sites Web ayant fait l’objet de monitorage .5. 2002. Albrecht Kolthoff et Andre Czepek.2. Feminist Media Studies.undp. 8 Quandt 9 La différence est statistiquement significative selon un intervalle de confiance de 95 %. 2010. No. 49 .University of Southern CaliforniaAnnenberg. 215-236. 2005. Justin. World Internet Project Report Finds Large Percentage of Non-Users. Vol.2. Vol.3. 717-738. contrairement à 36 % des reportages en ligne. Programme des Nations Unies pour le développement. les différences parfois statistiquement significatives. Thompson. 2008. la ❚ On a jugé que 42 % des nouvelles en ligne renforçaient les stéréotypes sexuels. Thompson et al.5. 395-418 D’Haenens.3. suggèrent que les nouvelles sur Internet représentent un format sous lequel les préjugés sexistes deviennent non seulement plus visibles. Research Review: Online Journalism – a Report on Current and Continuing Research and Major Questions in the International Discussion. 2004. Cette conclusion suggère que la sousreprésentation des femmes dans les médias d’information conventionnels se propage dans le monde de l’information virtuelle.2. Annenberg Center for the Digital Future. on observe une différence statistiquement significative : en effet. 363-382. Gerd G. Kopper. pp. Vol.org/fr/rapports/ mondial/rmdh2007-2008/ ❚ Un total de 16 % des femmes sujets de nouvelles en ligne étaient décrites comme victimes. No. Somolu. 2000: page 500. No. si on compare ces résultats avec ceux qui touchent les nouvelles dans les journaux. USC Annenberg School for Communication and Journalism. ce qui est comparable à la situation des médias conventionnels. PNUD. criminalité/la violence et les personnes célèbres. Cindy et Sharon Mazzarela. 6 Somolu. Deuxièmement. 2007.15. Women’s Alternative Internet Radio and Feminist Interactive Communications: Internet Audience Perceptions of Feminist International Radio Endeavour (FIRE). Vol.3. 42 % des reportages sur la politique présentés sur Internet le sont par des femmes. et María Suárez Toro. Journalism Studies. 64 % des reportages sur l’économie sont présentés par des hommes. Toutefois. 2006. Margaret E. les femmes sont au moins trois fois plus susceptibles que les hommes d’être représentées comme victimes dans les nouvelles sur l’Internet. and Significant Gender Disparities in Going On-Line. 3. Katerina Anfossi Gómez. Gajjala. Rapport mondial sur le développement humain 20072008. News in Online 1 Somolu. Lee.2. 191-210. Quandt. comparativement à 21 % des hommes. Journalism Studies. 4 Pierce. de même que 69 % des reportages sur la criminalité/la violence et 75 % de ceux qui portent sur les personnes célèbres/les arts/les médias/ les sports. comparativement à 33 % dans les médias conventionnels. ‘Telling Our Own Stories’: African Women Blogging for Social Change. 6. Micky. Dans l’ensemble.9. 2008. en comparaison avec 64 % qui étaient présentés par des hommes . Vol. 41 % des reportages des médias traditionnels grand public dans les pays participant au projet pilote Internet étaient présentés par des femmes journalistes. ❚ Quelque 26 % des femmes sujets de nouvelles. mais aussi plus concentrés qu’ils ne le sont dans les médias traditionnels. Oreoluwa. 31. compte tenu des tendances historiques au déséquilibre alarmant sur le plan du sexe des reporters dans le cadre de reportages sur la politique présentés dans les médias grand public – un thème de première importance à l’ordre du jour des médias d’information.499512. 2 Lee. Voilà une bonne nouvelle pour les femmes reporters. Ainsi. New Media and Society. 477-489. 2007. Feminist Media Studies. No. ❚ Les femmes étaient au centre de 11 % des nouvelles en ligne. A slightly new shade of lipstick’: Gendered mediation in Internet news stories. http://hdr. 5 PNUD. où le total est de 13 % . ❚ Seulement 36 % des nouvelles de l’échantillon étaient présentées par des femmes. 2000. the World Internet Project. Premièrement. No. Vol.. par rapport à 5 % des hommes sujets des nouvelles . Nicholas Jankowski et Ard Heuvelman. Radhika. 2006. 2008.1. Gajjala. No. à la télévision et à la radio dans les mêmes pays. Pierce. No. 2010:1 citant Jeffrey I. Autrement dit.Women’s Studies in Communication. 2005. An Interrupted Postcolonial/Feminist Cyberethnography: Complicity and Resistance in the ‘Cyberfield’. alors que seulement 4 % les contestaient et que la majorité (54 %) ne faisaient ni l’un ni l’autre . and Print Newspapers: Differences in Reader Consumption and Recall. 6. Vol. soit la presse écrite. 2002. 2008. la radio et la télévision.

Les « stéréotype subtils » ne sont pas toujours aisément identifiables. par rapport à la perte d’un enfant. tout comme dans les médias d’information. tels qu’en tant que victimes ou objets sexuels. structures . combien de femmes et combien d’hommes bénéficient de certains genres de subventions. Avec une attention spécifique au genre: Articles concernant l’inégalité entre hommes et femmes. quels usages sont faits de ces subventions. Stéréotype subtil Articles ou images encourageant la perception traditionnelle des rôles familiaux des femmes et publics des hommes. En dernier lieu. notamment les femmes en tant qu’objets sexuels ou encore les hommes comme hommes d’affaires puissants. les faisant paraître « normaux ». Les stéréotypes flagrants sont abondants dans les médias de masse. 2. Les « stéréotypes flagrants » sont définis comme ceux où les femmes et les hommes sont représentés dans des rôles stéréotypés. 56. Cadre de classification des études de cas du GMMP* 1. et où est encouragé le débat sur des questions liées au genre dans la perspective des droits humains. selon une matrice comportant quatre catégories de stéréotypes. les reportages qui renforcent les stéréotypes aient été beaucoup plus facilement repérables que les reportages qui contestent les stéréotypes. et non de celles des deux parents. par exemple. y compris par le biais de données disperses sur le genre. Les reportages « sans référence au genre » et les occasions manquées sont des articles qui auraient pu être rehaussés en y intégrant un plus vaste échantillon de points de vue ou en mettant en lumière les incidences distinctes sur les femmes et les hommes. comme dans le cas de l’angoisse maternelle. Articles ou images où les hommes sont représentés jouant des rôles stéréotypés tels que ceux de leaders ou d’hommes d’affaires experts. Articles faisant allusion aux femmes sur la base de relations personnelles étrangères au sujet de l’intrigue. Stéréotype flagrant Articles ou images où les femmes sont représentées dans des rôles stéréotypés. les reportages attentifs aux questions de genre où sont contestés les stéréotypes et où est encouragé le débat sur des questions liées au genre. et où l’on ne fait connaître qu’une seule perspective sur un sujet. Occasions manquées/ Sans référence au genre (GB – [Gender-blind]) Articles où l’on observe un manque d’équilibre (donc. ils renforcent les notions de « féminité » et de « masculinité » de sorte à les « normaliser » : par exemple quand on fait référence à « l’angoisse maternelle » et non de celles des deux parents. comme les barrières (‘plafonds de verre’) dans certaines professions. de diversité) quand aux sources de référence. développé par Gender Links pour l’étude de ligne de base Southern Africa Gender and Media. 3. lorsqu’il est fait allusion à une femme ministre du culte comme étant l’épouse de quelqu’un. D’autres reportages porteront une attention spécifique aux dimensions de genre. l’impact négatif des coupures de subventions pour les femmes pauvres. comme par exemple. On peut également citer en exemple ces articles faisant allusion aux femmes sur la base de relations personnelles étrangères au sujet de l’intrigue : par exemple. processus. dépouillant les récits de perspectives nouvelles et intéressantes.6. Certains articles de cette catégorie montreront un équilibre de genre quant à leurs sources de référence ou ils démontreront ou discuteront de la manière dont un enjeu aura des répercussions différentes sur les femmes et les hommes. campagnes visant à promouvoir l’égalité des genres. lorsque l’on fait référence à une femme ministre du gouvernement en évoquant qu’elle est « l’épouse de » quelqu’un. Le fait que la plupart des articles contestant les stéréotypes proviennent de l’Amérique latine confirme les données statistiques qui révélaient une plus grande prévalence de tels reportages dans cette région. par rapport au sort ou au comportement d’un enfant. 4B . Articles et images où sont mis en cause des stéréotypes. où il est fait état de différentes perspectives et différents impacts sur femmes et hommes. et les différentes conséquences d’éventuelles coupures de ces dernières. tel que dans le cas des femmes pilotes ou des hommes dispensateurs de soins. 50 . présentant des préoccupations particulièrement importantes dans le contexte de l’égalité des sexes. Ce sont des reportages où l’on observe un manque d’équilibre de genre quant aux sources de référence ou qui sont dépourvus d’une perspective de genre. là où il aurait été possible d’en mettre une de l’avant. comme par exemple. 4C . Articles dépourvus d’une perspective de genre dans le cadre d’affaires quotidiennes telles que les élections ou le budget. par rapport aux autres régions du monde. Attentif/ve aux questions de genre 4A . Études De Cas On a demandé aux moniteurs de classifier les reportages qu’il serait intéressant de soumettre à une analyse du genre plus approfondie. Les études de cas de cette section ont paru dans les nouvelles du 10 novembre 2009. Il est révélateur que dans l’ensemble. 4. Articles montrant un équilibre de genres quant à leurs sources de référence. comme l’ont rapporté les moniteurs. * Ce cadre de classification des études de cas a été adapté d’après le système Genre et Médias (GEM).

Dans cet univers de miroirs déformants. sous le couvert d’une nouvelle sur un site Web tombé en panne. Une et page 17 Résumé : Angie est la fille d’une propriétaire de maison close chilienne fort connue et soupçonnée de faire la traite de personnes. où le sexe est utilisé pour vendre les nouvelles. n’est dans les faits qu’une énorme publicité pour une émission de téléréalité. tout devrait être clair : cette représentation sensationnaliste et sexualisée du corps d’une jeune femme. 51 . on trouve des gros plans des nouveaux participants à la téléréalité d’Angie sous la manchette : « Nouvelles histoires dans le peloton! ». les lignes qui démarquent les nouvelles et la publicité sont de plus en plus ténues. qui personnifient faussement la réalité. comme un autre produit de la carrière de sa mère. Études De Cas 1. L’ascension de la jeune fille comme vedette de téléréalité est attribuée de manière assez discutable à son identité comme fille d’une maquerelle notoire au Chili. L’article rapporte que des photos d’elle adoptant des positions suggestives ont été affichées sur le site Web Califas – homme à femmes – par un amateur et qu’elles sont suscité tellement de trafic sur le Web que le site est tombé en panne. Tabloïd. Les photos sont reproduites à la une du journal et à la page 17. D’ores et déjà. Dans la manchette du haut. accompagnées de manchettes aguichantes. Reportages affichant des stéréotypes flagrants Titre: « Des photos torrides d’Angie posant avec des condoms dans la bouche font planter le Web » Pays: Chili Source: La Cuarta. Dans la colonne latérale côtoyant les photos. ridiculisant la petite taille de la jeune fille et dégradant les femmes qui sont sexuellement exploitées par les entrepreneurs/exploiteurs du sexe comme sa mère. les notions fictives à l’égard des femmes sont couvertes d’un voile de vérité à propos des célébrités. Les images elles-mêmes dépeignent une jeune fille adoptant des positions provocantes et sensuelles. Angie est devenue célèbre en raison de sa mère et parce qu’elle est la vedette d’une téléréalité. Dans le contexte de cet article. on y fait référence en l’identifiant comme la « mini recrue ». Analyse : Le titre de cet article à la une du tabloïd est accompagné de diverses photos qui sont reproduites avec l’article à l’intérieur du journal. à la fois visuellement et dans le texte. qui a écrit un livre sur sa carrière et qui est devenue une célébrité dans les médias populaires. la jeune fille est représentée.6. Conclusion : Dans le monde de la « téléréalité » et de « l’infodivertissement ». La féminité-objet-sexuel est une ressource fréquemment utilisée dans les publicités chiliennes pour accroître les cotes d’écoute des émissions de télé et pour attirer des lecteurs de journaux où l’on présente sans censure toutes sortes d’images séduisantes. contribuant au stéréotype voulant que les femmes soient de simples objets sexuels.

Résumé : Le journaliste. on voit les corps des femmes couverts par une bâche et on entend des commentaires explicites des témoins sur ce qui s’est produit. des écoles et des commerces. avec ces mots d’introduction de la part du présentateur de nouvelles : « À n’en pas douter. Il les a tuées toutes les deux avec un couteau qu’il a enlevé à un enfant qui pelait une orange dans l’entrée de la maison.6. par le truchement de reportages insensibles et contraires à l’éthique qui rapportent la violence avec sensationnalisme. l’acte lui-même n’est pas dénoncé non plus qu’analysé et aucune interrogation. aucun débat ou aucune explication au sujet de la mort de ces femmes ne sont présentés. On fait référence aux deux femmes enceintes simplement comme les victimes et on souligne que 30 femmes ont été assassinées en 2009 à l’issue de « violence intrafamiliale ou domestique ». Analyses : La juxtaposition de ces deux récits distincts mais reliés est révélatrice de la pratique journalistiques des salles de nouvelles télévisées et de l’hypocrisie du traitement masculiniste réservé aux problèmes sociaux. les opinions présentées au sujet de la nouvelle loi dans le premier reportage 52 . Le premier reportage informe l’auditoire d’une nouvelle loi mise en vigueur par la municipalité de Grenade. on explique que les femmes et les transsexuels qui pratiquent la prostitution dans des zones isolées courent de très grands risques. Tout au long du reportage. Puis. un soustitre apparaît à l’écran affirmant : « Un Nicaraguayen attaque deux femmes à la machette ». La violence sexiste est dans une large mesure nourrie de stéréotypes à propos de la masculinité et de la féminité. il a attenté à ses jours avec une machette. deux des hommes semblent résider dans des zones où l’industrie du sexe est florissante et ils doutent du fait que la loi change quoi que ce soit. télévision Résumé : Ce reportage télévisé comporte deux histoires distinctes qui sont présentées simultanément afin d’approfondir l’impact du thème de la prostitution à Madrid. » Après cet énoncé. L’utilisation des termes « violence intrafamiliale ou domestique » sert à masquer la nature sexospécifique de la violence : il s’agit d’un femicide. aux mains de ceux qui commettent la violence envers leurs corps et la seconde fois. une vitrine pour la prostitution » Pays : Espagne Source : Tele 5. Le reportage cède le pas au deuxième récit. Bien que le reportage ne les identifie pas. L’accent placé sur la nationalité du présumé meurtrier contribue à perpétuer la xénophobie au Costa Rica. Le récit débute par une voix masculine qui explique qu’il est minuit à la Casa de Campo (un grand parc urbain dans la ville de Madrid). Dans les images présentées à l’écran. de l’assassinat de femmes en raison de leur sexe et il est rendu possible par les stéréotypes similaires que la société et les médias perpétuent sur les femmes comme des êtres soumis. Le reportage est axé sur la description de l’acte. La femme qui témoigne décrit avec force détails que l’homme agissait comme s’il poignardait « des morceaux de viande ». la première enceinte de 7 mois et la deuxième de neuf mois et sur le point d’accoucher. En plus d’identifier le présumé meurtrier comme « Nicaraguayen » dès le début et vers la fin du reportage. on fait référence au meurtrier en le nommant « l’homme » et aux femmes comme « victimes de violence intrafamiliale (ou domestique) » et on parle du meurtre comme de « l’acte sanglant ». On interviewe trois hommes. inférieurs et dociles. alors qu’il s’agit plutôt d’un jeune garçon. Premièrement. En outre. le reporter interviewe un enfant. on énonce plus tard que l’homme a tenté de se trancher la gorge avec la même machette qu’il a utilisée pour assassiner les femmes. On ajoute à la fin du reportage qu’une section additionnelle de la législation exige que tous les marchands ambulants qui font de la vente au détail possèdent une licence et on affiche des images de policiers masculins s’adressant à des gens qui emballent des boîtes sur le coin des rues. La voix du présentateur de nouvelles est remplacée par celle d’une femme reporter qui fait état du nouvel édit municipal alors que la caméra montre une série d’images filmées de loin où l’on observe des femmes qui « font la rue ». Pendant ce temps. Suivant cette introduction. un chauffeur de taxi présente sa version et une voisine fournit plus de détails sur ce qui s’est produit. le fait d’évoquer la nationalité crée implicitement une distance entre le crime et la société costaricaine et infère que de tels actes sont en réalité « étrangers ». Analyse : Il s’agit du premier reportage des nouvelles et il est d’une durée de cinq minutes. présente le reportage comme ceci : « Un homme de nationalité nicaraguayenne s’est présenté chez un voisin où il a retrouvé sa femme et sa belle-mère. un autre homme. nouvelles télévisées. toutes deux enceintes. dont ces détails lugubres sont décrits dénote un manque de respect à l’égard de la dignité et du souvenir des femmes qui font l’objet du sensationnalisme avec lequel on traite la violence sexiste dans le style du reportage. Ensuite. en l’identifiant comme un « jeune homme ». La manière détachée. Études De Cas Titre : « Un homme tue sa femme et sa belle-mère. Le troisième homme semble par son langage et son apparence être un politicien. le principal témoin. même s’il dure cinq minutes. Un homme décrit ce qu’il a vu sans émotions. Madrid est une véritable vitrine de sexe… ». sans en évoquer le contexte ou la cause. Conclusion : Les femmes qui ont souffert de violence sexiste sont fréquemment doublement victimisées : la première fois. qui affichent des images horribles et obscènes des cadavres des victimes de femicides ne servent qu’à perpétuer la violence à l’égard des femmes. Toute discussion de ces questions est complètement omise de ce reportage.Telenoticias. comme celui de la sécurité et des droits des travailleurs et travailleuses du sexe. Après avoir tué ces deux personnes. sous peine d’amendes au client comme à la personne qui se prostitue. De tels reportages. diminuant la gravité de la violence en détournant l’attention de sa nature sexospécifique. Titre : « Une nouvelle loi interdisant la prostitution : Madrid. avant de tenter de se suicider à Florencia de San Carlos » Pays : Costa Rica Source : Canal 7. le reporter interviewe un ambulancier paramédical qui fait référence à « lui » comme le coupable alors que défilent à l’écran des images vidéo d’un homme dans l’ambulance. les incohérences dans la façon du reporter de raconter les événements traduisent la tentative d’ajouter des éléments sensationnalistes à l’histoire : alors que l’on affirme au départ que l’homme à tué les deux femmes avec un couteau qu’il aurait enlevé à un jeune garçon qui pelait une orange dans l’entrée de la maison. presque clinique. À un certain moment. interdisant la prostitution dans les limites de 200 mètres des résidences. sur les lieux d’un double homicide à San Carlos.

« des étrangers clandestins » et des désespérés. l’inclusion de prises de vues éloignées de femmes qui font la rue est teintée de voyeurisme. On fournit peu de détails sur les incidences de la loi. Le récit est raconté de son point de vue. Études De Cas sont exclusivement offertes par des hommes. Bien que l’on tente d’appliquer des solutions juridiques élaborées de manière étroite aux problèmes sociaux associés à la prostitution. sa culpabilité est mitigée par le fait qu’elle était sous l’influence de drogues. Deuxièmement. journal Résumé : L’article est extrait d’un ouvrage écrit pas l’une des reporters travaillant à ce journal. Néanmoins. Le reportage lui-même raconte brièvement l’histoire d’une femme. Analyse : Bien que le reportage conteste les stéréotypes voulant que les femmes soient nourricières plutôt que meurtrières. qu’ils sont vulnérables. Les femmes devenues des meurtrières ». la personne interviewée explique qu’elle peut faire beaucoup d’argent en clarifiant les conditions auprès des clients masculins. la caméra affiche des gros plans de lèvres et de décolletés. loin des immeubles et des rues éclairées. Le dernier segment du reportage évoque les femmes du centre de Madrid. Pendant ce temps. La loi aura pour effet direct de forcer les travailleurs du sexe à exercer leur commerce dans des endroits isolés de la ville. Le reportage semble inférer que ces problèmes ne touchent pas les « vraies » femmes espagnoles légitimes et qu’ils ne sont pas la responsabilité des hommes espagnols qui ont recours aux services des travailleurs du sexe. En dépit du fait que cette histoire aurait pu être présentée de sorte à mettre en évidence la question plus vaste de la violence sexuelle qui ne se limite pas aux individus en cause. le problème de la prostitution à Madrid est verbalement associé aux « femmes de diverses nationalités » contrôlées par la mafia. un vieil homme. Sous prétexte de discuter des risques auxquels font face les travailleurs du sexe qui circulent dans les endroits isolés de la ville pour trouver des clients. La photo qui accompagne l’article montre le visage de la femme. ou sur les impacts de la loi sur les travailleurs du sexe qui opèrent dans la rue. On trouve à côté de la photo de la femme. il semble que si l’on se fie à ce reportage. ce qui les placera dans des situations encore plus risquées. les travailleurs du sexe espagnols (les voix entendues ne proviennent que de transsexuels ayant un accent espagnol) sont représentés comme s’ils étaient autonomisés et conscients de leurs droits alors qu’on dit des étrangers. même si elle n’était pas sous l’influence de drogues. cet angle est totalement ignoré au profit d’une focalisation sur Clara. subsahariennes et asiatiques » travaillent. se rende au lancement du livre. Titre de l’article : « Clara la pourfendeuse. la gravité du problème est restreinte par l’imagerie utilisée. à l’exploitation sexuelle et économique et à la discrimination sexiste à l’égard des travailleurs du sexe relèvent du domaine des criminels. Même si l’on prétend à une certaine sollicitude. il est court et il ne décrit que ces deux gestes. faisant usage de drogues. Cela renforce la permissivité accordée à la clientèle masculine de la prostitution espagnole. qui ne sont pas interviewés. il fait nuit. plutôt que d’établir clairement ce lien. Cependant. on trouve une brève publicité intitulée « Les avocats du diable. un couteau ensanglanté. Dans le second reportage. et la manière dont elle a plus tard – toujours sous l’influence des drogues – tué et mutilé cet homme. Le récit présente la femme comme un être irrationnel. Au-dessus de l’article. Elle a jeté la tête de sa victime dans un puits de ventilation » Pays : Hongrie Source : Bors. 53 . Les interventions verbales sont présentées sans révéler les visages des interlocuteurs. incapable de freiner ses passions. la prostitution n’est prise au sérieux que dans la mesure où elle fournit un matériel qui satisfait aux fantasmes que génèrent les corps féminisés. Or.6. La femme conclut qu’elle ferait la même chose aujourd’hui à quiconque la violerait. ce qui sert à amplifier l’effet de choc et d’horreur. apparemment destinée à freiner la prostitution tel que l’ont demandé les propriétaires. Lorsque les travailleurs du sexe sont enfin interviewés. les voix des personnes qui sont réellement touchées par la situation ne sont pas prises au sérieux. qui a été victime d’un viol collectif commis par son narcotrafiquant et plusieurs de ses amis masculins. alors qu’encore ici. on y fait référence implicitement en soulignant la « ghettoïsation croissante de la prostitution ». la voix d’un travailleur du sexe qui semble masculine raconte les histoires qu’elle a entendues à propos de viols et de violence à l’égard des « filles africaines » et combien les risques sont élevés dans les sections isolées de la ville. Conclusion : L’auditoire est laissé sous l’impression que les véritables problèmes liés à la violence. Du double message issu du contraste entre la gravité de la situation et l’imagerie sensationnaliste et sexuellement explicite. « fréquemment sous le contrôle de la mafia ». 3e partie. Selon cet article. Les téléspectateurs entendent une voix rauque. Parallèlement. On ne demande à aucune des femmes représentées de donner leur point de vue sur la manière dont la nouvelle loi les touchera. qui raconte que les hommes viennent la nuit pour se « décharger » et qu’ils poursuivent « gaiement leurs mariages au petit matin ». une femme qui avait tué son mari abusif. où les « prostituées sud-américaines. l’auteure a été touchée que l’une des personnes qu’elle avait interviewées. l’introduction au véritable récit laisse clairement entendre qu’il ne s’agit que d’une occasion de publicité visant à augmenter la vente du bouquin. tout en rejetant le blâme pour la violence à l’égard des travailleurs du sexe sur les travailleurs sans-papiers ou sur les réseaux organisés de traite de personnes. Son nom paraît à la fois dans la manchette et la légende accompagnant l’article. le reportage affiche un véritable festival d’anatomie féminine. sur les droits économiques des petits vendeurs qui n’ont rien à voir avec la prostitution. Et il n’est pas certain que ces femmes soient en réalité des travailleuses du sexe. probablement celle d’un travailleur du sexe transsexuel. L’article publicitaire affiche la couverture du livre et une photo de la journaliste accompagnée d’un avocat célèbre. alors que l’on affiche des images de femmes Noires ou qui semblent latinoaméricaines.

il attaque sa mère avec un couteau ») Pays : Croatie Source : Većernji list Résumé : Le reportage qui paraît dans la section du journal portant sur la criminalité et la violence. les autorités et la société font presque toujours fi de la violence et les femmes ne reçoivent aucun soutien de la part de ces autorités. Titre : Dino je već sa 12 godina ranio oca. Dans la première phrase de l’article. Le reportage aurait pu être axé sur ce crime et le défaut des autorités à protéger l’enfant et à prendre les mesures adéquates envers le professeur. Il s’agit d’une représentation qui suggère implicitement que le meurtre puisse être justifié par le style de vie de la mère. puisque le système de justice pénale reconnaît et punit le meurtre sans reconnaître ni punir la violence sexuelle ou la violence sexiste. Il l’avait attirée en lui offrant de l’aider à se préparer aux examens d’école primaire.» Après la description de la manière dont le crime a été commis. a sa 16 je na majku krenuo nožem (« À 12 ans. alcoolique). lascive. En fournissant des détails sur la jeune fille qui permettent de l’identifier assez facilement. on s’attend en général à ce que les femmes soient passives. tente d’être perçu comme très précis puisqu’il n’emploie que des données et des faits clairs et nets. On y renforce de manière flagrante les stéréotypes négatifs à l’égard de la jeune fille et en ne protégeant pas sa vie privée. parce « qu’elle amenait plusieurs hommes à l’appartement ». Conclusion : Par le langage et les photos utilisés. ce reportage tente de représenter la jeune fille comme si elle pratiquait la promiscuité sexuelle. La fillette est devenue enceinte après qu’elle eut été agressée sexuellement par son professeur. il fournit des renseignements sur son adresse. mariées et des mères responsables. Analyse : La manchette – Une fillette de 5e année donne naissance à un enfant à BanshKhali – est sensationnaliste et semble suggérer que la jeune fille est sexuellement active. L’article affirme que le professeur avait entretenu pendant un an une « relation immorale » avec l’enfant. Il n’y a aucun commentaire positif à l’égard de la mère assassinée. La photo qui accompagne le récit nous montre la jeune fille tenant son enfant. la grossesse de l’enfant résulte du viol par son professeur. Sans effort d’analyse approfondie. Tout cela suggère que les mères déviantes sont probablement à condamner lorsque leurs enfants deviennent des toxicomanes ou qu’ils commettent des crimes. Dino blesse son père et à 16 ans. Études De Cas Conclusion : La présentation sensationnaliste de cette histoire ne permet aucune considération de la complexité de ce phénomène ou aucune réfutation des stéréotypes sexuels. le journaliste affirme que : « Lors d’une des nombreuses querelles dues à l’abus d’alcool. Une mère qui boit et qui adopte la promiscuité dévie de la perception sociétale qui règne et qui prescrit la manière dont une mère doit se comporter. Quoique le reportage ne nomme pas la jeune fille. Il renforce possiblement les attitudes traditionnelles qui découragent l’éducation de la jeune fille. l’article raconte que le père du garçon a quitté la maison il y a 18 ans et que le garçon a attiré l’attention des policiers une première fois quand il était intervenu dans une querelle entre ses parents alors qu’il n’avait que 12 ans. Le reportage présente la victime comme une personne ayant adopté un style de vie marqué par la promiscuité avant qu’elle ne soit assassinée. Le reportage précise aussi que le garçon a commencé à frapper sa mère en juin. le récit suggère implicitement que le style de vie de la mère est responsable de sa mort. le reportage s’articule autour et reconstruit des stéréotypes sur la maternité et la vie familiale voulant que les femmes soient de mères. L’auteur 54 . le style de vie négligeant et lascif de Silvana Babić (46 ans) a tragiquement pris fin ce dimanche. décrit le meurtre d’une mère par son fils. Les femmes qui tuent leurs abuseurs reçoivent des peines sévères. Cela tend à éradiquer l’empathie des lecteurs envers la victime. Tenant compte de l’ensemble du contexte sociétal où l’accès à l’éducation est historiquement biaisé en faveur des garçons. Titre : « Une fillette de 5e année donne naissance à un enfant à BanshKhali » Pays : Bangladesh Source : Dainik Azadi. En réalité. on la place à risque de subir encore plus de stigmatisation. Celles qui contestent ces attentes sont perçues comme des femmes qui expriment une féminité déviante. le reportage place la jeune fille et sa famille à risque de subir encore plus de représailles sociales. Son fils Dino (22 ans) l’a battue à mort avec une statuette et l’a étranglée avec une cravate de soie. les entrevues et les groupes de soutien mutuel ont souligné toute la complexité de la problématique : les hommes ne font face à pratiquement aucune punition ou restriction d’accès dans le cas où ils sont des partenaires violents. journal Résumé : L’article porte sur une étudiante de 5e année ayant donné naissance à un enfant dans un hôpital local. des nourrices et des épouses responsables. en plus des descriptions du comportement violent du garçon. une personne en situation de pouvoir et d’autorité sur elle. Analyse : Des nombreux adjectifs utilisés pour qualifier la mère (négligente. Les associations de femmes en Ukraine ont mis sur pied plusieurs projets mettant en évidence les liens entre l’emprisonnement des femmes pour des crimes violents et la violence qu’elles avaient subie de la part de leurs partenaires masculins. Les enquêtes.6. Conclusion : Dans le cadre social où évoluent les médias. Aucune action n’a été entreprise à l’encontre du professeur en dépit du fait que les habitants avaient signalé la situation aux autorités. le nom de son école et de l’hôpital où elle a été traitée. ce type de représentation est issu de stéréotypes sur la jeune fille. bien que son visage soit brouillé.

il avance que cela n’aurait pas été possible sans les « trois hommes d’État visionnaires ». le choix des personnes interviewées renforce le stéréotype lié au champ d’expertise professionnelle des femmes (les rôles de genre traditionnellement conférés aux femmes). Premièrement. escorté de soldats suggère la rigidité militaire. un biais qui reflète la plus grande présence des hommes en politique. L’article mentionne que devant la porte de Brandebourg. renforcé par la sélection des sources. Cela semble être lié davantage à son sexe qu’à son poste de chancelière. Cette situation fait fi de la réalité de nombreuses femmes qui travaillent à des horaires doubles. Conclusion : Bien qu’il importe que les voix des femmes soient entendues dans les médias. le choix des sources peut transmettre un message sexospécifique sur un sujet donné. en affirmant « qu’elle se joint à la mélodie » et qu’elle prononce un « discours émotif ». Le fait qu’une mère engagée à temps plein dans le travail à la maison soit présentée comme une figure d’autorité sur la question d’élever des enfants semble renforcer la notion que le domaine des femmes est la sphère domestique et que leur responsabilité première est de prendre soin des enfants. Radio Résumé : Ce reportage traite du débat entourant la responsabilité partagée entre les hommes et les femmes quant à l’éducation des enfants. soit que les femmes et les hommes sont tous deux responsables d’élever et d’éduquer les enfants. ce qui n’est manifestement pas la faute du journaliste. bien que le président rende hommage aux « gens ordinaires de l’Allemagne » pour la « révolution pacifique » et pour le démantèlement du mur qui séparait l’Est et l’Ouest. Dimitri Medvedev de la Russie. Section internationale. absent lors de l’événement. la soirée mettait en vedette des chansons de Placido Domingo et des allocutions des leaders actuels des puissances alliées ayant occupé l’Allemagne après la Seconde Guerre mondiale : Gordon Brown de la Grande-Bretagne. l’utilisation de sources d’information desquelles découlent les points de vue présentés sur le sujet est en soi une forme subtile de stéréotype : seules les femmes sont consultées sur le rôle des parents dans l’éducation des enfants. Horst Köhler rendant hommage à l’ex-chancelier Helmut Kohl.6. Gorbatchev et Kohl dirigeant à l’époque les États-Unis. comme Merkel en Allemagne. L’une des sources est une « mère au foyer ». Nicolas Sarkozy de la France et la secrétaire d’État américaine Hillary Clinton. l’autre étant une experte en développement de l’enfant. Les femmes qui font partie de la main-d’œuvre rémunérée et celles qui partagent les responsabilités du soin des enfants avec des partenaires et des membres de la famille ne sont pas consultées. 55 . Le fait de céder le crédit ultime à trois « grands hommes » pour des processus historiques auxquels ont participé simultanément des millions de personnes. la Russie et l’Allemagne de l’Ouest. Études De Cas 2. Le fait que des expertes soient présentées comme sources d’information dénote un certain progrès. marquant le 20e anniversaire de la chute du mur de Berlin. Cependant. anciens et actuels. En dernier lieu. le reporter ne consulte pas les hommes. sape l’importance accordée à ces mêmes hommes et femmes « ordinaires ». Conclusion : En dépit de l’ascension des femmes à des postes de pouvoir politique. on décrit Merkel en termes émotifs. à titre de chancelière de l’Allemagne. Journal. L’absence de voix masculine sur ce thème implique que le soin des enfants ne les concerne pas et ce. les femmes. En outre. Analyse : Même si le reportage affirme que le fait d’élever des enfants est une responsabilité que partagent les hommes et les femmes. Analyse : Dans cet article. Mikhaïl Gorbatchev et George Bush père. Le stéréotype subtil. même les femmes puissantes. De plus. page 29. Cependant. Michelle Bachelet au Chili et Cristina Fernandez en Argentine. Merkel est représentée tenant un parapluie. se réunissent dans la capitale allemande pour célébrer la ‘révolution pacifique qui a changé le monde’ » Pays : Espagne Source : Las Provincias. Bush. D’autres stéréotypes sexuels abondent : il est décrit qu’Hilary Clinton « déroge à la rigidité du protocole » de la cérémonie largement dominée par les hommes en présentant un message vidéo d’Obama en son absence. L’interview d’un expert masculin aurait contribué à réfuter ce stéréotype. même si les hommes assument en réalité de plus en plus de responsabilités à cet égard. seulement deux femmes sont mentionnées parmi les noms de huit ou neuf hommes. dont la chancelière Angela Merkel était l’hôtesse. entre Sarkozy et Medvedev qui apparemment ne tiennent pas de parapluie et qui semblent stoïques sous la pluie. sont toujours représentées dans les médias dans l’ombre de l’archétype des « grands hommes ». l’article est truffé de représentations plus subtiles des stéréotypes sexuels : alors que Merkel est nommée comme l’hôtesse principale de la cérémonie. On peut toutefois lire cette image différemment : Merkel tient son propre parapluie alors qu’il peut sembler que les deux hommes comptent sur leurs assistants pour s’abriter de l’averse. sert à miner le message et la perspective de cet article. Des citations tirées des discours de Gordon Brown et la vidéo d’une allocution du président Barack Obama. Reportages affichant des stéréotypes subtils Titre : « Comment éduquer les enfants » Pays : Mexique Source : Hechos AM. étaient suivis de citations de Merkel et du président actuel de l’Allemagne. au foyer et à l’extérieur de celui-ci. Résumé : Cet article de journal décrit les cérémonies officielles. elle n’est citée qu’après Gordon Brown et Barack Obama. pour leur rôle dans la « révolution pacifique » hors du communisme. la transmission de stéréotypes sexuels est subtile mais visible. La description de l’arrivée du président allemand Köhler. un groupe qui assument de plus en plus de responsabilités relatives au soin des enfants au cours des dernières années à la suite du virage s’étant produit quant à la division du travail selon le sexe. Titre : « Berlin évoque le triomphe de la liberté : Les dirigeants du monde. Clinton elle-même n’est pas citée.

Le fait que l’écart de genre résulte de la croissance du secteur privé en Inde n’est même pas considéré.delfi. Il semble que dans cette région de la Bulgarie.” lisas Lotman. 23. la croissance atteindra 9 % en Inde » Pays : Mexique Source : Reforma. looduskaitsja ja poliitik Aleksei Lotman ning ettevõtja Jüri Mõis. alors que le fardeau des responsabilités liées à la reproduction sociale augmente. august Naistekas Krimi Ekspress Maaleht MisToimub Date Täheke Kohalikud uudised Ilm Arvamus Maailm Kultuurileht e-Eesti Uut Delfis ANNA TEADA: Kas oled pidanud vastu võtma ümbrikupalka? (137) RAHVA HÄÄL Uudised > Päevauudised > Eesti Saada lugu Saada foto Saada video Saada vihje Loe rahva häält UUDISED Jüri Mõis: Nord Stream oleks loonud töökohti www. Nord Streami projektist eemale jäämine võib Eesti jaoks tähendada ka seda. avec les réformes Mõisa hinnangul ei võitle mõistlikud riigid investeeringutega. Le titre de l’émission télévisée est « Citoyens de la République ». selon les projections énoncées au Forum économique mondial. Conclusion : En ne mettant de l’avant que des hommes (sur les photos comme dans le texte). Ilm Valuuta Päeval: Horoskoop TV-kava Öösel: Internet Reklaam Firmad Delfi Kontakt Telefonid Delfi avaleheks Kaart Kinnisvara Saada vihje Auto RSS 19 . page 1 Résumé : L’article aborde certaines des raisons expliquant la croissance économique de l’Inde et suggère que. Ka Tarmo Soomere lisas. de la santé et des finances. Le titre de l’émission sur tabas 52 mereväe ajateenijat viirusepuhang (7) 17:20 Nädalavahetusel 17:18 Rupert Grint keeldub ennast alasti näitamast (1) e-mööbel . et nende valitsused ei kaasanud teadlasi piisavalt otsustusprotsessi. 60 % des personnes se présentant sous la bannière des partis du centre-droit étaient des femmes. la croissance en Inde ne signifie pas que le progrès ait touché l’ensemble de sa population puisque qu’il existe un écart de genre considérable quant au revenu. ANNA TEADA: Kui õnnelikuna tunned ennast sina? (51) VIIMASED ENIMLOETUD 18:00 Neljapäeval on Tallinna Botaanikaaias lahtiste uste päev 17:58 Toomas Leito: Võrreldes igava Sirbiga on Nelli Teataja lugemine mõnus! 17:54 Laine Trapido: Inimväärsest meditsiinist. avaldas Mõis arvamust. Même si les hommes dominent encore la politique du pays. õigusteadlane Heiki Lindpere. Reportages sans référence au genre et occasions manquées Titre : « À la suite des réformes. kui Samaral katus mustaks võõbata? (5) Analyse : Le projet de gazoduc Nord Stream transportera le gaz de la Russie à l’Allemagne. kui öelnud. On n’évoque pas dans quelle mesure ces secteur ont été privatisés ou encore si les réformes ont généré des réductions dans les dépenses publiques. Seules les opinions des hommes sur les candidats sont citées et seuls les hommes sont photographiés. Foto: Ilmar Saabas ETV saate “Vabariigi kodanikud” stuudios olid täna mereuurija Tarmo Soomere. tunnen ennast Red Bullsis kindlalt 17:38 ERR: Teletorni uuele ehitushankele tuli neli pakkumist 17:31 Wikileaksi asutajat süüdistab ahistamises ülikooli töötaja? (2) 17:30 Riik toetab rahvusvähemuste pühapäevakoole (2) 17:23 PÄEVA KOMM: VAATA JA KLIKI Juhi kõrvale Tagaistmele Kuidas kunagi Ma ei sõida taksoga Sinu vastusevariant Flash EESTI KÖÖGID KOHE KÄTTE _ HIND ALATES 4590.suur valik ehteid parima hinnaga! BRONEERI LENNUPILETID JA HOTELL ONLINES PÄEV PILDIS Eesti teedel valitseb anarhiline egoism (11) VIDEO: Mis saab. Rootsi ja Taani koos Venemaaga tulu hakkavad saama. et Eesti pole teinud midagi rohkem. cette interprétation étroite des données est problématique.Tee Scandinavian Toursi kliendikaart tasuta ja VÕIDA! MATI KULLAÄRI .6. millest näiteks Soome. aux secteurs de l’éducation.. Section des affaires. de la rentabilité du secteur financier et de la viabilité fiscale du secteur public et l’amplification de l’écart de genre. Samuti tõi ta näite Eesti ja Soome vahel olevast Estlinki kaablist. Néanmoins. Si l’on considérait les impacts sexospécifiques de la croissance économique nationale et du rôle des femmes dans les processus économiques. en passant sous la mer Baltique et en contournant la Pologne. mis on tema väitel sama ohtlik kui gaasitoru. Le reporter chante les louanges des réformes mises en place par le gouvernement indien pour rationaliser les dépenses en éducation et en santé. de générer des débats desquels émanerait une citoyenneté plus critique et plus engagée. Analyse : On ne décrit et ne présente que les candidats masculins. PORTUGAL. L’Estonie n’a aucun engagement direct dans le projet. il n’existe ni candidates. en tant que nation balte. 22°C 15 . On n’établit pas le lien entre la croissance macroéconomique sur le plan de l’expansion du PIB. On n’y fait aucunement mention du fait que la main-d’œuvre bon marché. november 2009 21:51 LIITU DELFI POMMUUDISEGA saada sõbrale e-mailiga teade toimetajale loe kommentaare (208) prindi uudis Flash Päevauudised Eesti Kohalikud uudised Ilm Arvamus Kommentaaridest Delfi persoon Neljapäevik Maailm Krimi Päevapilt Päevavideo Kultuurileht e-Eesti Uut Delfis Reklaam Viimased uudised Uudiste arhiiv TÄNANE KÜSIMUS Kas istud taksos juhi kõrvale või tagaistmele? (5) Suurärimees Jüri Mõis leiab. Seulement quatre hommes sont interviewés dans le reportage – un déséquilibre de genre quant aux sources duquel il résulte la considération d’une seule perspective de la question. Internet news. la façon dont cet article est rédigé fait en sorte que telles éventualités sont hors de question. L’impact des réformes sur les femmes et d’autres explications derrière l’écart de genre dans l’accès au travail rémunéré. la ministre de la Justice et la présidente de la chambre des représentants au Parlement. le pipeline ne passant pas dans ce pays. on peut citer la mairesse de Sofia. le Bélarus et l’Ukraine. et jäädakse kõrvale Põhjamaade energeetika peamistest tegemistest. selgitas ettevõtja. Conclusion : En cette ère de mondialisation néolibérale.ee/news/paevauudised/ eesti/juri-mois-nord-stream-oleksloonud-tookohti. I OSA . aux salaires et aux postes de pouvoir dans le secteur privé ne sont pas explorés en dépit du fait que la question soit mise en lumière dans l’article. il est extrêmement risqué de faire abstraction de l’exploitation de la main-d’œuvre féminine et de la nature sexospécifique des coupures aux services publics. et Nord Streami küsimuses on Eestis teadlasi rakendatud poliitilise vankri ette ning Eesti oleks pidanud rajatava gaasitoruga võitlemise asemel hoopis sellest enda jaoks kasu lõikama. Cependant. on tiendrait là une belle occasion de sensibiliser des auditoires sur ces questions. l’Estonie se dit préoccupée par l’impact environnemental que le projet pourrait avoir sur l’écosystème de la mer Baltique. journal Résumé : Le reportage placé en page 2 du journal Struma fait état des élections locales au sud-ouest de la Bulgarie. “Jutud.kui patsient muudetakse asjaks 17:40 Joel Lindpere: 3.parimad hinnad garanteeritud Kõik uudised HISPAANIA. aux salaires et au statut. de sorte à rehausser la capacité de l’Inde à attirer des investissements étrangers et à favoriser la croissance du PIB. est l’un des facteurs clés dans la décision des entreprises de s’installer en Inde. vaid üritavad neid just riiki sisse tuua. de la santé et des finances. 18°C VEEBIKATALOOG Täpsem ennustus > E-poed Delfi Eesti E-mail RusDelfi Eesti kaart Majandus Autod Sport Kinnisvara Publik Forte Töö Raha Kataloog Rahva hääl Otsing Naljad Mängud TV Pilt Video Kasulik Esmaspäev. particulièrement aux femmes. Le déséquilibre de genre dans les sources de cette nouvelle affiche de manière évidente les stéréotypes voulant que la politique et la vie publique soient la chasse gardée des hommes. L’article est plutôt axé sur les réformes et les tentatives de remanier le secteur financier et d’attirer les investissements étrangers directs par le truchement d’une plus grande « capacité concurrentielle ». et Eestis kiusatakse kuidagi pahatahtlikult Nord Streami taga ei pea paika. siis varsti keelataks ka lennuliiklus. la croissance de l’Inde dans l’année suivante pourrait atteindre 9 % du PIB.ee 10. le reportage fait abstraction et manque de respect à l’égard de la participation et de la contribution des femmes aux processus politiques. Keskkonnariskidest rääkides nentis Mõis. Cependant. Études De Cas Titre : Élections locales au sud-ouest de la Bulgarie Pays : Bulgarie Source : Struma. See on jama. les mouvements d’autonomisation des femmes ont mené à une présence accrue des femmes dans la vie publique bulgare. ni femmes qui votent aux élections. et Nord Streami keskkonnamõjusid pole piisavalt uuritud. c’est-àdire les salaires peu élevés que l’on paie aux travailleurs. Praegu Rügeni saarel ehitust ootavad Nord Streami torud oleks pidanud olema hoopis Paldiski sadamas ja Eesti on sellise poliitika tõttu jäänud ilma paljudest töökohtadest. Analyse : Cet article constitue clairement une occasion manquée d’approfondir l’écart de genre manifeste dans les statistiques présentées sur la « nouvelle » économie de l’Inde. Titre : « Jüri Mõis : Nord Stream pourrait créer des emplois » Pays : Estonie Source : DELFI.DELFI. Aux élections au Parlement européen en 2009. Parmi les femmes occupant d’autres postes de pouvoir en Bulgarie. à l’emploi et au pouvoir.. 56 . http:// www.d?id=26814767 Résumé : L’article rapporte une discussion à la télé estonienne (ETV) sur le projet de gazoduc dans la mer Baltique. On traite davantage de ce qu’il est soi-disant souhaitable d’apporter de nouvelles réformes aux secteurs de l’éducation. sous prétexte que cette stratégie réduira l’écart de genre quant au revenu. Lotman ja Soomere Mõisa kriitikaga nõus ei olnud Roheliste ridades riigikokku kuuluv Aleksei Lotman seletab Rootsi ja Soome valitsuste poolt Nord Streamile antud rohelist tuld sellega. et kui teadlastele ja looduskaitsjatele võim anda. Considérant qu’il s’agit là des voies habituelles de réformer le secteur public et que de telles coupures ont le plus d’incidences sur les femmes pauvres qui travaillent.

L’inondation a causé des pertes matérielles et forcé l’évacuation de plusieurs communautés. particulièrement quand on y mentionne que les victimes sont en vaste majorité des femmes. la dignité et la sécurité des femmes. Titre : « Le chemin de l’école pour les enfants de la région inondée » Pays : Vietnam Source : Voice of Vietnam (VOV1). de la discrimination et de l’exclusion à l’égard des femmes. d’un point de vue plus vaste et tenant compte des questions de genre. les efforts de collaboration entre les femmes et les hommes d’une société donnée confrontés à des défis. en ne présentant que le point de vue des hommes. le fait qu’un tel reportage ne reflète pas cette diversité dans ses sources d’information renforce l’image traditionnelle des hommes comme intellectuels. on rate l’occasion de démontrer aux auditeurs les dynamiques entre les sexes. ceux qui sont issus d’une catastrophe naturelle. favoriserait la compréhension des lecteurs à propos des raisons pour lesquelles les femmes en particulier y sont piégées. sont interviewés dans le reportage. la traite des enfants que l’on assigne à des travaux forcés est aussi mentionnée comme problème social majeur auquel les autorités s’attaqueront en rehaussant la surveillance aux frontières. Études De Cas ETV est « Citoyens de la République ». Les principaux sujets du récit sont les enfants des régions inondées qui ne savent pas quand ils pourront retourner à l’école parce que tout le matériel a été emporté par l’inondation. Ce reportage attire l’attention sur cette question. Ce reportage reflète la culture sociale et politique du Vietnam où les décideurs sont fréquemment des hommes. Deux hommes hauts placés sont cités alors qu’ils discutent des solutions éventuelles aux problèmes causés par l’inondation. Ce type de violation des droits des femmes représente l’un des exemples les plus révoltants de la violence envers les femmes pour la seule unique raison qu’elles sont des femmes. Deux étudiants. La question est plutôt traitée du point de vue des autorités alors qu’elles tentent de mettre en œuvre des mesures juridiques de sorte à éviter le problème. de Quindio ou de Caldas faisant de ces endroits les principaux lieux desquels proviennent les femmes victimes de trafiquants de personnes? Un reportage plus complet aurait élargi la perspective du récit. page 8 Résumé : Cet article évoque la collaboration entre les autorités de la province équatorienne de Carchi et le département colombien de Nariño. mais elles reviennent travailler – c’est un cercle vicieux et c’est pourquoi nous prenons ces mesures ». favorisant la compréhension des lecteurs envers cette question. scientistes et personnes dont les opinions méritent toute l’attention du reste de la population. De son entrevue. Radio Résumé : Le reportage traite d’une catastrophe récente à An Ninh Tay. l’article ne va plus loin dans l’analyse de ce pourquoi il en est ainsi. interviewé par le reporter. Cependant. Dans un pays où l’on trouve de nombreuses femmes politiciennes et scientistes. Conclusion : Une plus grande attention portée sur les causes profondes de la traite des personnes. 57 . nous les expulsons. Selon le gouverneur de Carchi. Titre : « Plus de contrôle du trafic de personnes à la frontière nord : Les autorités de Carchi et de Nariño mettent en œuvre un plan conjoint pour ralentir le trafic de personnes dans la région » Pays : Équateur Source: El Telégrafo. qui vise à traiter du problème de trafic de personnes se produisant dans la région frontalière entre les deux pays andéens. qui estime que 95 % de tous les cas d’exploitation sexuelle (probablement en Équateur) impliquent des femmes et des filles. Il dépeint les hommes comme des gens d’action dynamiques et les femmes comme des victimes passives. Le reportage affirme également que les enfants n’ont ni souliers ni chapeaux. Conclusion : Le reportage relègue subtilement les femmes au rang de victimes et les hommes à celui de personnes importantes qui solutionnent des problèmes majeurs comme les catastrophes naturelles. une femme et un homme. Par exemple. En adoptant une perspective élargie attentive au genre. il est évident que sa voix tremble et qu’elle pleure alors qu’elle relate les dommages causés par l’inondation. L’article indique que 23 cas d’exploitation sexuelle envers des femmes colombiennes ont été rapportés en Équateur l’an dernier. qu’y a-t-il de particulier aux districts colombiens d’Antioquia. Cependant. Ainsi. par rapport aux hommes qui sont des décideurs qui s’occupent de résoudre les problèmes. En plus du trafic de personnes touchant les femmes à des fins d’exploitation sexuelle. Cependant. Elles auraient pu faire la lumière sur les conditions sociales. une région rurale du pays. cette femme est citée en tant que victime de la catastrophe. Les différentes fonctions dans lesquelles sont représentés la femme et les hommes perpétuent les stéréotypes sexuels voulant que les femmes soient des victimes émotives. le problème se résume comme suit : « Nous découvrons des filles sans papiers qui travaillent comme prostituées. Analyse : On ne cite qu’une seule femme dans le reportage. On estime que la plupart des femmes qui arrivent en Équateur sont originaires d’Antioquia. Une telle approche aurait évoqué divers éléments liés aux droits des femmes. l’émission suggère implicitement que seuls les hommes sont des citoyens ayant l’autorité de commenter les enjeux politiques et environnementaux qui touchent le pays. On a mis en place une surveillance accrue du tourisme et du trafic commercial et un moratoire sur les licences accordées aux bars ouverts et aux boîtes de nuit situés dans ces régions. Analyse : Il est largement convenu que la traite des femmes est la preuve la plus violente et la plus profonde des effets de la subordination. économiques ou culturelles qui en font des proies pour les trafiquants. On ne tente à aucun moment d’inclure la voix des femmes qui auraient fait l’objet de trafic et qui pourraient expliquer pourquoi elles sont prises dans ce cycle. l’article aurait pu fournir des renseignements qui amplifieraient le débat public entourant les droits. dans la province de Phu Yên. Efren Benavidez. Section « Zone citoyenne ». des enfants et des groupes vulnérables à risque d’être exploités. par exemple dans cette situation.6. de Caldas et de Quindio en Colombie. des enfants et d’autres groupes vulnérables aux prises avec des réseaux de trafic de personnes. Cet article cite également l’organisation non gouvernementale FUNDAPAZ.

La femme a l’occasion de commenter l’énoncé de l’homme qui affirme que certaines étudiantes du campus deviennent fréquemment la proie de « papasgâteaux ». La photo qui accompagne le reportage représente une section du campus appelée « le bassin du baiser ». des analyses statistiques ou des données complexes sont présentées. lorsque des études scientifiques. Conclusion : Le reportage illustre bien les récits qui sont attentifs aux questions de genre par l’équilibre des sources. une étudiante de l’Université d’Addis-Abeba (UAA) et un homme. Cela suggère que ce type de nouvelles n’est rendu disponible que lorsque l’information est tirée d’une agence de presse qui emploie des journalistes spécialisés en sciences et en santé publique. le reportage présente des femmes activement engagées dans des campagnes de santé et de sécurité publiques. le récit met en évidence les expériences sexuelles des étudiants et des étudiantes des milieux ruraux et urbains qui fréquentent l’université. ce reportage ne figure pas dans les autres journaux publiés le 10 novembre. On utilise une gamme de sources pour mettre en lumière les divers programmes de prévention du VIH/SIDA dans les universités et les autres institutions d’enseignement supérieur. Analyse : Il s’agit du premier reportage des nouvelles et il dure 40 secondes. Les données sont bien présentées et l’ampleur du problème est clairement démontrée. visant à prévenir le cancer du sein d’une manière qui démontre une conscience et une attention face aux préoccupations de genre. un domaine traditionnellement réservé aux hommes. la présentation de points de vue et d’expériences diversifiés et son utilisation des données. Les reporters ont interviewé un agent de police. avait mis beaucoup d’accent sur les politiques gouvernementales du point de vue de la justice tenant compte des sexes. chef de police de Curridabat. Curieusement. De plus. afin qu’ils prennent de mesures pour protéger leur santé et leur sécurité. Analyse : Dans l’ensemble. un ancien étudiant de l’université et maintenant coordonnateur de projet dans une organisation non gouvernementale (ONG) locale. Titre : « Les policières s’unissent pour lutter contre le cancer du sein » Pays : Costa Rica Source : Radio Columbia 98. l’information qu’il publie est liée aux intérêts du gouvernement. qui affirma que l’un des objectif de l’événement consistait à transmettre un message de prévention à la fois aux hommes et aux femmes. Ainsi. Le rassemblement comportait de la musique. Il situe les dangers de tels comportements dans le contexte plus large de la prévalence du VIH/SIDA en Éthiopie et aux taux particulièrement élevés de prévalence à Addis-Abeba. élargissant les responsabilités de la police au-delà de la lutte au crime. les rédacteurs et les journalistes ont rendu hommage au pouvoir des femmes de 58 . En dernier lieu. on y met en évidence la manière dont ces femmes utilisent une définition créative de la sécurité publique. clair et attentif aux questions de genre en représentant avec précision et exactitude les questions sexospécifiques auxquelles les femmes sont confrontées. Conclusion : L’événement mis en lumière est un excellent exemple des avantages sociaux qui découlent de la participation active des femmes dans les professions traditionnellement réservées aux hommes. L’administration précédente. Le journal est en partie la propriété de l’État chilien. Premièrement. le fait que le policier interviewé souligne que l’objectif de l’événement était de rejoindre à la fois les femmes et les hommes illustre toute l’importance de l’inclusion. on représente les femmes comme des défenseuses de leur propre santé et sécurité par des mesures visant à accroître l’éventualité de survivre au cancer. Troisièmement. dirigée par la présidente Michelle Bachelet. alors que sont cités Selam. notamment l’accès aux soins de santé. y compris les initiatives visant à freiner leur propagation. L’article fournit des données sur la prévalence du VIH/SIDA à l’échelle nationale et locale (urbaine). Il est important que cette partie ait été intégrée au reportage. les rédacteurs de journaux tendent à imprimer des renseignements tirés directement des fils de presse. Analyse : Le reportage affiche une utilisation équilibrée des sources. Journal Résumé : L’article décrit les résultats d’études scientifiques en épidémiologie et en santé qui ont conclu que la principale cause de mortalité et de morbidité féminines est le manque d’accès aux soins de santé et le manque de soins médicaux. Le reportage dépeint clairement les expériences sexuelles distinctes des étudiants et des étudiantes qui pourraient les mettre en danger de contracter le VIH. Le reportage démontre une sensibilisation à la question. sous le slogan « Notre sécurité commence par nous-mêmes ». de la part des sujets des nouvelles comme de celui des journalistes. Conclusion : L’article démontre qu’il est possible d’être bref.7 FM Résumé : Les policières se rassemblaient pour transmettre un message de sensibilisation sur la prévention du cancer du sein à la population de Curridabat. Il fait la promotion et applaudit une activité organisée par les agents de police. De plus. Études De Cas 4. Reportages où l’on est attentif aux questions de genre Titre : « La grande ville : endroit dangereux pour les étudiants » Pays : Éthiopie Source : The Daily Monitor. Deuxièmement. Titre : « Mortalité féminine : la cause principale est le manque de soins médicaux » Pays : Chili Source : La Nación. Journal Résumé : Ce reportage aborde la prévalence de comportements sexuels à risque chez les étudiants universitaires. En outre. Le style du reportage porte une grande attention aux questions de genre et cherche à conscientiser les lecteurs au sujet des femmes n’ayant pas un accès adéquat aux soins de santé. de la nourriture et des témoignages de femmes qui avaient survécu au cancer du sein. La légende se lit comme suit : « Le bassin du baiser au campus de Siddist Kilo d’Addis-Abeba ». on représente les femmes comme agentes de police.6. Le reportage présente un portrait et une compréhension plus approfondis de la question. Il tente également de corroborer l’hypothèse selon laquelle les étudiants seraient parmi les groupes à risque élevé pour le VIH/SIDA dans la ville. Le fait de compter sur une source de chaque sexe permet de présenter différents points de vue sur le VIH et le SIDA. pour y intégrer la lutte contre les maladies par la voie d’une hygiène de vie adéquate.

tels les soins aux malades. en plus de soutenir la sensibilisation du public au sujet de ces tendances changeantes. en attirant l’attention sur les tendances qui défient les stéréotypes. Titre : Sans titre Pays : Nicaragua Source : Radio Ya Résumé : Ce court reportage radio décrit la participation croissante des hommes dans les activités autrefois considérées comme la responsabilité des femmes. Il reflète adéquatement les changements relatifs aux rôles assignés à chacun des sexes et aux normes culturelles. plutôt qu’en utilisant un langage qui renforce les rôles assignés à chacun des sexes et les normes culturelles prédominantes. l’accompagnement pendant le travail lors d’un accouchement et les soins prodigués aux enfants. 59 . Études De Cas susciter le changement social par leur représentation attentive aux questions de genre. Analyse : Ce reportage démontre un journalisme attentif aux questions de genre. Il met de l’avant le changement d’attitude s’étant opéré dans la société face au rôle qui appelle à apporter des soins aux autres ou encore à accompagner des épouses ou des membres de la famille lors du travail et l’accouchement. Conclusion : Les journalistes peuvent soutenir les tentatives des femmes et des hommes pour surmonter les limites qu’imposent les stéréotypes sexuels traditionnels.6.

provocation. pratiques discriminatoires systémiques ou cachées (comme des couvre-feux ou l’absence de services de garde pour les enfants) et sexisme manifeste dans les pratiques d’embauche et de répartition du travail. temporaires ou de pigistes. de menaces envers leurs familles) que leurs collègues masculins lorsqu’elles font du journalisme d’enquête. il fait référence à ce qu’un journalisme de qualité est censé être. et/ou de se soumettre au statu quo. participent à créer des nouvelles à titre de reporters ou de présentatrices. comparativement aux hommes. où les menaces sont proférées par des groupes criminalisés ou des fonctionnaires corrompus.7. Par conséquent. Ailleurs dans le monde. sa mise en application particulière en fonction des sexes est un résultat plus récent. il reconnaît l’incidence et l’influence des médias sur la manière de façonner les normes sociétales. puisque la perpétuelle absence des voix. de soutenir et de renforcer les préjugés et la discrimination. leur ancienneté et dans certains cas. bien que la notion de l’éthique en relation aux divers éléments des médias ne soit pas nouvelle. la brutale réalité des statistiques est essentielle. de violence physique ou sexuelle. Chaque catégorie influence clairement l’autre. de nourrir les débats. sous quelle fonction. En cette ère de médias hyper expéditifs. En réalité. « Les planchers collants » et pire encore Quoique les statistiques démontrent que les femmes sont de plus en plus nombreuses à suivre des formations et à intégrer le domaine. qui présentent les nouvelles et leur contenu. qui sont embauchés. De plus. voire inexistant dans certains pays. les syndicats professionnels de journalistes et les fédérations syndicales représentent d’excellentes sources qui peuvent à la fois inspirer et façonner le débat. ❚ Inhérente à cette responsabilité. il importe de comprendre ce qui se cache derrière ces chiffres. Il est aussi crucial de comprendre les réalités et les circonstances humaines qui se meuvent derrière ces chiffres. ces conditions ne sont pas nouvelles et elles ne s’améliorent que très lentement. absence d’accès à la formation et à l’éducation. à la fois quant au traitement que l’industrie réserve aux femmes et quant à la manière de les représenter et de les décrire. qui ont des promotions. Le journalisme éthique évoque la prise de responsabilité face aux choix qui sont faits. en plus de ceux et celles qui ont accès à la formation. Dans les pays où l’on « protège » les droits maternels. en illustrant la tendance persistante des progrès à coups de bien faibles pourcentages. harcèlement. les décisions sur qui on interviewe. au Canada et en Australie. l’écart salarial augmente. encore plus que d’autres personnes. de créer un changement sur le plan de la conscientisation. des visages et des opinions des femmes ne peut jamais être éthique. Les statistiques et les études de cas du GMMP 2010 reflètent sans équivoque cette réalité. la manière de les représenter visuellement. de journalisme sur le Web et de blogues instantanés. non plus que symboliser des médias justes et équilibrés. Afin de saisir les mécanismes qui entrent en jeu quand le changement persiste à se produire à pas de tortue et qui semblent également renforcer le statu quo vers un magma encore plus stagnant et pratiquement immobile. les heures de travail antisociales et le manque de souplesse dans les horaires de travail peuvent aussi contribuer à obliger les mères qui travaillent. qui à son tour ne peut être atteint que par le truchement de l’équité. les femmes sont souvent plus vulnérables à l’intimidation et aux menaces (de mort. de situation juridique. Malheureusement. intimidation (y compris des menaces sexuelles et de violence). À cet égard. les femmes sont encore fréquemment pénalisées : elles perdent le temps accumulé vers leur retraite. de sorte à défricher de nouvelles avenues vers le changement. de sécurité d’emploi et de la capacité à jouir des mêmes droits que leurs collègues sous contrats. à occuper des postes à temps partiel. justes et équilibrés. équilibré est un journalisme éthique. suivantes qui sont toujours courantes dans l’ensemble de l’industrie à l’échelle mondiale et qui ont par conséquent des incidences sur la qualité et le contenu des nouvelles : niveaux de stress élevés. en dépit de mesures législatives visant la parité salariale mises en place depuis plus de 50 ans. la portée du Projet mondial de monitorage des médias peut être perçue sous deux angles interreliés : la manière dont les femmes sont représentées dans le contenu des nouvelles par rapport à la manière dont les hommes le sont et la manière dont les femmes. la notion qu’un journalisme juste. en Europe. Il résulte de cette situation qu’elles sont d’autant plus vulnérables en matière de promotion. Dans les rapports syndicaux au Comité du genre de la Fédération internationale des journalistes (la FIJ représente 600 000 journalistes syndiqués dans 125 pays du monde). particulièrement dans les domaines des droits humains et de la corruption. de bulletins d’information abrégés. on aborde les conditions 60 . alliée à une conscience des incidences de ces choix. à la fois dans le contenu des nouvelles et dans la salle de rédaction . Vers Un Journalisme Éthique Et L’équilibre De Genre : Un Point De Vue Syndical Mindy Ran Dans ce rapport. leur maternité devient une excuse parfaite pour les mettre à pied. charges de travail inacceptables. inégalités salariales. Aux États-Unis. le nombre de ces femmes qui atteignent le sommet de la profession demeure effroyablement bas. le journalisme éthique représente un idéal à l’ancienne – faisant la promotion de reportages de qualité. Ainsi. découlant d’un long parcours à la recherche de voies novatrices et plus efficaces de susciter le changement. ils évoquent les « planchers collants » et les « plafonds de verre » : les femmes de ces pays ne sont que rarement promues et à mesure qu’elles vieillissent.

Cet élément établit le rôle que les activistes peuvent jouer pour encourager les débats et augmenter la sensibilisation à l’égard du contenu et de l’impact des questions de genre sur les nouvelles et au sein du public. politique et culturelle. Chez les syndicats et les fédérations de journalistes. les rédacteurs. un énoncé d’intention cohérent s’infiltre vers les individus et les groupes locaux. Politiques et responsabilité des médias En tant qu’extension et composante complémentaire aux codes de conduite des syndicats. Ne produit aucun matériel susceptible de mener à la haine ou à la discrimination pour des motifs fondés sur l’âge. des sujets et du personnel. en équilibrant le plus possible les personnes admissibles à la formation de sorte que le nombre de femmes soit 61 . les éléments les plus simples et les plus évidents ont été modifiés (Organisation internationale du travail (OIT) et les instruments sur les droits humains. On peut notamment citer les chartes des femmes (qui établissent des plans d’action visant à générer le changement et qui sont adoptées par certains syndicats).7. qui utilisent les résultats du GMMP comme preuves tangibles sur lesquelles faire reposer les revendications. En procédant à un monitorage du contenu des nouvelles en fonction de l’équilibre de genre qu’on y trouve sur le plan des sources. La vérité c’est qu’après toutes ces années de lutte contre l’inégalité menée par les activistes.. puisque les directives et les objectifs cernés plus haut peuvent aisément devenir une histoire sans fin qui épuise et frustre toutes les personnes qui y sont engagées.1 les éléments suivants étaient mis en lumière : «Il est essentiel de s’appuyer sur des principes de reportages éthiques dans la lutte contre les stéréotypes liés au genre. de sorte à encourager plus de contenu médiatique qui soit attentif et sensible aux questions de genre. Vers Un Journalisme Éthique Et L’équilibre De Genre Initiatives : Anciennes et nouvelles Si la réponse résidait simplement dans un virage sur le plan des lois (bien qu’elles représentent un point de départ essentiel). les programmes sur les médias des universités et les écoles techniques devraient inclure à leur formation des directives sur le journalisme éthique et l’égalité des sexes. qui sont par la suite présentées dans chaque pays (syndicats de journalistes) y prenant part. informent et soutiennent les idéaux visant à créer un équilibre de genre dans la salle de nouvelles et dans le contenu des médias. alors l’écart salarial deviendrait tout bonnement une « histoire d’horreur » des temps anciens que nous raconterions à nos enfants. la formation et le salaire. les clauses de « dignité au travail » dans les conventions collectives (qui établissent des lignes directrices en matière de comportement au travail et des procédures pour traiter des situations de harcèlement ou d’intimidation) et les codes de conduite pour l’industrie. Les activistes des médias et de l’égalité des sexes devraient diffuser largement des directives qui tiennent compte des dimensions de genre et organiser des activités de lobbying auprès de tous les médias pour qu’ils élaborent ou encore qu’ils augmentent le contenu attentif aux questions de genre dans leurs directives. l’élaboration de directives rédactionnelles qui comportent une sensibilisation accrue quant au contenu tenant compte des questions de genre contribueront également à inspirer et à augmenter une image dans les médias qui soit équilibrée et juste sur ce plan. La National Union of Journalists au Royaume-Uni et en Irlande est l’un des syndicats de journalistes les plus anciens au monde. la couleur. Il sera toujours essentiel de compter sur ce type de données de sorte à répondre à ces personnes qui croient erronément que l’égalité est déjà atteinte. économique. la situation familiale ou l’orientation sexuelle d’une personne. afin de proposer un plan d’action révisé pour les cinq prochaines années. les producteurs et les éditeurs pour qu’ils sensibilisent. l’inégalité dans des domaines tels que la promotion. Par conséquent. non seulement pour mesurer le progrès mais également pour fixer des objectifs atteignables. Revue du plan d’action issu du GMMP 20052 Plaidoyer et lobbying Ce point d’intervention porte sur les changements favorisés par les activistes de l’égalité des sexes des groupes de la société civile. nous nous tournons maintenant vers l’avenir. comme c’est le cas des chartes des femmes. augmenter la formation à la fois sur l’éthique des droits égaux et également sur les questions de genre. qui évoque des idéaux comme le reportage juste et équilibré et la clause suivante [traduite librement] : « 10. En outre. pour respecter les droits et la dignité de toutes les femmes et pour s’assurer que les images des femmes dans les médias et la société reflètent la nécessité de mettre un terme à toute discrimination dans la vie sociale. y compris les syndicats et les fédérations de journalistes. tel qu’il a été énoncé à la suite du GMMP 2005. Ainsi. des initiatives plus anciennes contribuent lentement et silencieusement à susciter le changement. contre les comportements agressifs. la déficience. si elles ne détectent aucun changement. la race. la législation sur le salaire égal. on devrait veiller à ce que l’accès à la formation soit juste et équitable. le sexe. le harcèlement sexuel et l’intimidation. En outre. il est évident que des mécanismes plus subtils sont à l’œuvre qui exigent donc une approche différente et non moins subtile. les organisations médiatiques peuvent utiliser cette information.. la croyance. journalistes et syndicalistes devraient travailler ensemble pour améliorer le journalisme éthique. les actions concrètes incluaient : accroître les efforts visant à éliminer toutes les formes de violence. Elles devraient aussi être intégrées aux formations en milieu de travail et aux ateliers de perfectionnement professionnel destinés aux journalistes en poste actuellement. la situation juridique. En gardant en tête ces actions. Pour adhérer à ce syndicat. insister pour que ces questions soient intégrées aux efforts centraux du travail syndical. » Dans un énoncé produit à l’issue de la conférence de la FIJ intitulée Éthique et Genre : Égalité dans les salles de rédaction. Sensibilisation et formation des journalistes Les cours de journalisme. » En créant et en adoptant ce type de déclarations. on doit convenir de respecter le code de conduite (originalement rédigé en 1936 et ayant subi des modifications au fil du temps).). etc. Objectifs organisationnels et monitorage interne Ce point d’intervention demeure lui aussi valide. le harcèlement. les directives rédactionnelles portant sur les reportages démontrant un équilibre de genre admettent la responsabilité des médias de rendre des comptes. et dans la défense de la dignité dans notre travail de journalistes et de professionnels des médias… » « Tous les travailleurs des médias. On devrait également songer à former les gestionnaires.

de soutenir les groupes qui travaillent en compétences d’analyse des médias. on devrait être conscient et traiter des exigences et des pratiques qui pourraient avoir des incidences cachées. Qui figure dans les nouvelles? Projet mondial de monitorage des médias 2005.org. les méthodes utilisées par les chercheurs du GMMP peuvent être adaptées pour satisfaire aux besoins des organisations médiatiques. 2005:104-106. Les activistes des médias et de l’extérieur du domaine devraient encourager les syndicats à faire valoir certains droits parmi lesquels des horaires souples. Pour plus de renseignements. des journalistes.7. 62 . comme élément nécessaire à une citoyenneté informée. La capacité de réaliser le monitorage et de comprendre représente fréquemment le premier pas vers la présentation de preuves concrètes au soutien de la nécessité de changement. Il importe autant aujourd’hui qu’il y a cinq ans.whomakesthenews.org. Il existe une gamme de possibilités. ainsi que l’élaboration et l’adoption de dispositions liées à la « dignité au travail » pour lutter contre l’intimidation et la discrimination. 2 Gallagher. rendez-vous sur le site Web de la Fédération internationale des journalistes. Les compétences d’analyse des médias prennent d’autant plus d’importance alors que le temps et la cadence s’accélèrent. qui sont en mesure de nourrir le débat démocratique et de former le public à voir et à comprendre les messages qui lui sont transmis. nous sommes saturés comme jamais auparavant d’images qui deviennent en réalité difficiles à « voir » et à comprendre. Rapport disponible à www. 1 Tenue en 2009 et regroupant 60 participants de 45 pays. des possibilités de travail partagé. Ils devraient encourager les syndicats et les fédérations de journalistes à développer des plaidoyers favorisant le droit de s’organiser et soutenant l’amélioration des droits accordés aux personnes qui travaillent sur une base temporaire ou comme pigistes. To Tell You the Truth: The Ethical Journalism Initiative (par Aidan White) et les campagnes de la FIJ sur le journalisme éthique lancées lors de la conférence. Par conséquent. des services de garde accessibles et des congés parentaux. à www. jusqu’à une expansion vers le monitorage des nouveaux médias comme les nouvelles sur l’Internet ou les « fils de nouvelles » qu’utilisent les sites de « médias sociaux » comme Facebook et Twitter. Vers Un Journalisme Éthique Et L’équilibre De Genre égal à celui des hommes. De plus. Compétences d’analyse des médias Alors que le rythme des médias augmente. Margaret. notamment d’empêcher certains groupes de participer. Dans le cadre des programmes de formation. des universitaires et des groupes d’intérêt public. Un dernier mot : Améliorer l’équilibre de genre dans l’industrie Les efforts des cinq prochaines années devraient également porter sur le rôle des syndicats et des fédérations vers la création de milieux de travail plus sensibilisés et plus équilibrés en matière de genre. Développement du monitorage L’un des principaux domaines d’intervention soutenus par la recherche du GMMP est l’élaboration d’outils et de méthodes de monitorage.ifj. de la mise en œuvre d’un monitorage régulier de médias particuliers dans une région géographique précise. il devient essentiel que le public ait la capacité de critiquer ce qu’il voit et de réaliser un monitorage des messages reçus. Le plan d’action de 2005 fait valoir la nécessité pour les bailleurs de fonds de reconnaître l’importance et de soutenir le développement de l’esprit critique face aux médias.

la diminution du contenu injuste et stéréotypé en matière de genre. Mesures spécifiques : a. b. b. Compiler et faire la promotion d’annuaires régionaux identifiant les femmes expertes. Comme il le fait à juste titre remarquer. les producteurs et les animateurs d’émissions sur les questions de genre et sur le reportage équilibré en matière de genre. secrétaire général de la FIJ. Agir afin de renforcer les systèmes de mise en œuvre des politiques incitant les médias à développer et à faire la promotion de l’attention aux questions de genre et à l’égalité des sexes dans les médias. Travailler en collaboration avec les associations médiatiques nationales. font obstacle à l’institutionnalisation de pratiques médiatiques qui respectent l’équilibre de genre. Soutenir la création d’agences de nouvelles qui prennent source dans les réseaux et les organisations de femmes afin de favoriser l’émergence de nouvelles pratiques dans la description et la représentation des femmes dans les médias. vise non seulement à accélérer le rythme du changement. Sensibiliser les médias aux pratiques de reportage respectant un équilibre de genre : i. les associations de journalistes. 3. Adopter et mettre en application des politiques sur la parité de genre dans les médias : a. Former les propriétaires. les gouvernements. où l’on reconnaît pour la première fois l’importance du monitorage des médias comme outil de changement vers l’égalité des sexes. 6. Mesures spécifiques : a. mais également à réorienter les progrès vers les domaines des politiques et des pratiques médiatiques qui contraignent les avancées vers des médias plus équitables sur le plan des genres. Permettre aux femmes de mieux s’exprimer et de mieux participer à la prise des décisions dans le cadre et par l’intermédiaire des médias et des nouvelles techniques de communication En partenariat avec les rédacteurs. la relation entre d’une part la mise en œuvre de politiques et l’augmentation du nombre de femmes dans les médias et d’autre part. les institutions d’enseignement. Les préjugés profondément ancrés. En partenariat avec les rédacteurs. les associations de journalistes. Encourager la formation et le recyclage des femmes travaillant comme professionnelles dans les médias. les gouvernements. 63 . « Les femmes et les médias ». Une Feuille De Route Pour Accélérer Les Progrès Dans La Description Et La Représentation Des Femmes Dans Les Nouvelles La recherche du GMMP démontre une augmentation de 6 % de la présence des femmes comme sujets des nouvelles depuis l’an 2000. les directeurs. les agents du domaine des communications et de l’information et la société civile. pour développer des activités de formation et de sensibilisation à partir des résultats issus de la recherche fondée sur le monitorage comme le GMMP.8. n’est pas linéaire. Créer une version régionale en ligne et imprimée de l’annuaire des femmes expertes abordant divers domaines thématiques. Si les conditions demeurent les mêmes et que le rythme des progrès se maintient. Sous le leadership des associations de praticiens des médias. Encourager l’adoption et la mise en application de politiques sur la parité de genre. Distribuer l’annuaire aux médias de sorte que la présence des femmes augmente à titre de sources dans les nouvelles. les agents du domaine des communications et de l’information et la société civile. les rédacteurs en chef. afin de traiter de l’écart dans la représentation des femmes dans les nouvelles.2. de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing adoptés en 1995. 4. b. les éditeurs. Promouvoir une image équilibrée et non stéréotypée des femmes dans les médias Aidan White. des syndicats de journalistes et des propriétaires de médias. des établissements d’enseignement et des chercheurs de la sphère journalistique. Les interventions font référence aux objectifs stratégiques de la Section J. Les recommandations qui suivent visent à fournir des lignes directrices concrètes de sorte à instaurer une pratique médiatique caractérisée par l’éthique professionnelle quant à l’équité de genre. des organisations non gouvernementales internationales et du secteur privé : 7. c. les directeurs généraux de la radio et de la télévision. Objectif stratégique J. tiré des ententes adoptées lors de réunions régionales et mondiales1. entre autres Sous le leadership des organisations de la société civile et avec le soutien des gouvernements.1. les organismes de réglementation des médias. Doter les gestionnaires et les formateurs de compétences leur permettant de mettre en application les modules afin de former des professionnels des médias attentifs aux questions de genre. Établir des partenariats avec les réseaux et les contacts existants dans la région pour élaborer l’annuaire. Rectifier les écarts. régionales et internationales et les instituts d’enseignement de la sphère médiatique. les établissements et les centres de formation en journalisme. avec le soutien des gouvernements : 5. Créer des programmes éducatifs et des modules « genre et médias » dans les écoles. Promouvoir le leadership des femmes dans les médias : a. attribue la persistance du contenu des médias marqué par l’injustice en matière de genre et les stéréotypes aux « intérêts économiques et aux sempiternelles habitudes de travail2 ». entre autres : 1. il faudra plus de 40 ans pour atteindre la parité. les organismes de réglementation des médias. avec le soutien des gouvernements et des organisations régionales et internationales : 2. Sous le leadership des formateurs du domaine des médias. Le plan d’action qui suit. fréquemment non reconnus. les institutions d’enseignement. Réaliser des initiatives de sensibilisation à la question « genre et médias ». Objectif stratégique J.

des coalitions et des réseaux positifs. Instituer des prix annuels « genre et médias ». qui reconnaissent les meilleures pratiques médiatiques sur le plan de la justice et de l’équilibre de genre. 64 . Disséminer les résultats des études menées par les observatoires sur les médias. le divertissement. 2008. 1 Ces ententes ont été adoptées par des praticiens des médias. 2 White. c. pour déterminer s’ils tiennent compte des sexospécificités. valorisent. qui guideraient une couverture tenant compte des dimensions de genre. 13. glorifient. « Re-former » les consommateurs des médias afin qu’ils contestent les médias qui font la promotion. 2008. d. d. Kingston. avec les conseils des médias. avec le soutien d’organisations régionales et internationales : 14. Fédération internationales des journalistes. Declaration from the international consultation on ‘gender and media’. Aidan.8. 12. lors de rencontres conviées par la WACC. des organisations de la société civile et des personnes représentant des agences gouvernementales. Proposer des modifications aux codes pour les rendre plus réceptifs en matière de genre. de la dissémination et du renforcement de ces codes. des syndicats de journalistes et des propriétaires des médias. c. Mesures spécifiques : a. Former des formateurs en monitorage des médias. c. b. Mettre sur pied des groupes de travail en monitorage des médias qui se chargeraient d’un monitorage continu et constant des médias à l’échelle nationale. érotisent ou qui rendent triviale la violence à l’égard des filles et des femmes. utilisant les résultats du monitorage national comme preuves. g. les romans savon et les séries télévisées qui sont présentés pendant de longues périodes. afin de traiter des questions soulevées dans le rapport. e. 2007. b. 8. Établir des codes de pratique médiatique sensibles au genre. Rehausser la sensibilisation à l’égard des outils de plaidoyers relatifs aux politiques. Mesures spécifiques : a. Lancer des initiatives de monitorage sur le genre et les médias. Bâtir un nouvel imaginaire social qui place les médias justes et équilibrés en matière de genre au rang des droits humains des femmes. Sous le leadership des associations de praticiens des médias. la publicité. Outcomes statement of the Pacific Region Gender and Media Advocacy Training workshop. The Caribbean Region Gender and Media Advocacy Plan Of Action. 10. d. Former les communautés – femmes et hommes – en compétences d’analyse critique des médias. Propuesta De Plan De Incidencia Para La Region De America Latina Y El Caribe. Mettre en branle des campagnes de revendications en faveur de politiques qui respectent la liberté d’expression. Mettre en place un site Web de monitorage interactif sur le genre et les médias à l’intention des utilisateurs des médias. 9. Octobre 2007. Le Cap. 2008. incitent. les associations de médias et d’autres organisations. Une Feuille de Route ii. Suva. Partager les outils et les expériences en matière de politique et de monitorage des médias. Soutenir les médias de femmes comme alternatives. Travailler avec les conseils des médias et les associations de médias afin de mettre en œuvre des plans d’action. de sorte à élaborer des plans d’action nationaux et régionaux sur la question « genre et médias ». 2008. b. f. Quito. Présenter aux médias grand public et communautaires les instruments existants sur le genre. Il s’agit des ententes suivantes : Nairobi Declaration on Gender and Media Advocacy. Organiser des activités de lobby en faveur de l’adoption. à l’aide de produits audiovisuels qui démontrent le manque de cohérence entre les messages des médias. « Re-former » les consommateurs des médias afin qu’ils comprennent que la violence dans les médias contribue à une culture de violence et la renforce. Forger des partenariats. afin qu’ils « saisissent » les médias en fonction d’une perspective de genre. Passer en revue les codes de déontologie et les politiques relatives aux communications existantes dans les médias. b. e. 11. Mobiliser les médias autour de débats et de dialogues sur les résultats du GMMP. The Ethical Journalism Initiative. à titre de suivi au troisième GMMP en 2005. Déclaration de Dakar sur le Plaidoyer Genre et Médias. Mesures spécifiques : a. 2007. la réalité des pays et la nécessité d’être sensibilisé à une approche critique et réfléchie à l’égard des médias. parallèlement à leur travail visant à transformer les médias grand public. Élaborer un manuel de formation sur le monitorage relatif au genre et aux médias. Produire des statistiques et des bases de données de référence sur les dimensions de genre dans les nouvelles. Travailler avec les agences intergouvernementales et les ONG de femmes pertinentes.

Les directives aux moniteurs comprenaient des exemples illustrés de reportages en plus de fiches de codage complétées. des visées et des résultats du projet. alors qu’un pays où il n’y avait qu’une chaîne de télévision nationale était dans le niveau 1. plus complet et plus facile à comprendre pour les différents pays. mais en général. Tout comme en 2005. Le groupe de travail était composé d’une diversité d’experts internationaux sur le genre et les médias. Notes méthodologiques En 2010. chaque reportage était codé à titre d’élément distinct et pour chaque histoire. Ainsi. Les autres changements sont présentés plus loin. Notes méthodologiques Annexe 1. les défis ont été cernés et l’équipe de méthodologie a été en mesure d’apporter des changements faisant en sorte que les résultats soient encore plus fiables et précis. un pays comptant cinq chaînes de télévision nationales faisait partie du niveau 3. il fallait capter jusqu’à 20 éléments d’information sur la fiche de codage. En 2005. L’intégration d’une diversité d’approches et de perspectives à la méthode a généré encore plus de matériel de codage efficace. d’ONG et d’universitaires de partout au monde et il était coordonné en ligne par l’Association mondiale pour la communication chrétienne (WACC). On a distribué aux groupes participants des trousses d’information détaillées établissant les activités et ce qu’impliquerait la recherche. selon des critères établis. La rétroaction des moniteurs ayant participé à la recherche de 2005 a révélé des lacunes dans la formulation de cette question dans le guide monitorage. Les équipes de monitorage dans les pays sélectionnés en fonction de leur taux élevé d’accès à l’Internet par habitant étaient invitées à coder les sites Web de nouvelles nationales choisis. 65 . Pendant six mois. rachat et fusion d’entreprises. en 2010 on a résolu ce problème en passant la question en revue et en ajoutant des exemples illustrés tirés des inscriptions gagnantes au concours de photos 2009 de la WACC sous le thème Portraying Gender (Représenter le genre). on réalisait le quatrième Projet mondial de monitorage des médias (GMMP). Leur objectif consistait à réviser et à mettre à jour la méthodologie1 de sorte qu’elle reflète les nouvelles préoccupations thématiques et l’environnement actuel des médias d’information. En ce qui a trait au projet pilote de monitorage des nouvelles sur l’Internet. les coordinateurs nationaux menaient leurs propres formations de moniteurs dans leurs pays respectifs. Par exemple. ou ne faisait ni l’un ni l’autre. Pour ce qui est de la télévision et de la radio. où les coordinateurs régionaux du GMMP ont reçu une formation sur la méthodologie. La consultation en ligne a eu pour effet de résoudre plusieurs des défis de 2005 et d’inclure de nouveaux éléments. Les 52 sous-thèmes représentent un raffinement en plus d’une expansion. La trousse comportait notamment : un guide de sélection des médias. Le GMMP continue d’évoluer non seulement pour ce qui est du nombre de pays participants. ils devaient coder 12 à 14 reportages parmi les plus importants en commençant par les pages principales d’actualités. Ce GMMP a aussi vu l’introduction d’un projet pilote de monitorage des médias sur l’Internet. l’ensemble de la méthodologie est demeurée la même pour assurer la comparabilité entre les diverses versions de la recherche GMMP. Cette mesure visait à ajouter des éléments plus spécifiques et à refléter plus adéquatement les sujets de préoccupations actuels. les directives sur le choix des bulletins ou des émissions et de l’information contextuelle sur chaque pays. la WACC a tenu un atelier au Caire. discuté et débattu des critères. Par exemple. les niveaux de densité médiatique étaient déterminés à partir du nombre total de chaque type de média dans chacun des pays. sauvetage gouvernemental. le groupe de travail a procédé à une revue rigoureuse du matériel de codage et examiné. Les articles se situant au-delà de la troisième couche du site Web – à deux clics de souris de la page d’accueil – n’étaient pas codés. On a fourni des instructions claires et pratiques sur la manière de coder. chaque bulletin à la radio et à la télévision était enregistré. etc. On a fourni d’autres directives aux participants sur la sélection des principaux bulletins de nouvelles et journaux. Il s’agissait également de la seconde fois où Media Monitoring Africa (MMA) avait le privilège d’analyser les données. à la lumière de la crise financière dont les effets ont commencé à se faire sentir en 2007. » a été ajouté sous le thème « économie ». Les exemples de photos présentent des femmes et des hommes qui offrent de nouvelles perceptions de leurs rôles et de leurs responsabilités : elles contestent les notions conventionnelles de la « féminité » et de la « masculinité ». les participants devaient coder le bulletin au complet alors que pour les journaux. whomakesthenews. Dans le cadre de ce GMMP. le peaufinage du système de classification des reportages du GMMP. Les ressources de formation sur la méthodologie pour les formateurs et des tutoriels autogérés destinés aux moniteurs ont été rendus disponibles par le truchement du site Web du GMMP à www. de chercheurs. Pour chaque article. après que l’information sur chaque pays participant ait été vérifiée et mise à jour. Pour tous les médias. un système de niveaux de densité médiatique a été introduit pour assurer une meilleure distribution des données. permettant la capture des données dans chaque pays. Des ateliers nationaux et régionaux ont aussi eu lieu.Annexe 1. on codait de 12 à 14 reportages de la page d’accueil et des sections de nouvelles du site Web. Dans la foulée des efforts visant à promouvoir un monitorage encore plus uniforme et précis. le nombre de médias à coder.org. L’un des changements principaux consiste en une base de données mise à la disposition des moniteurs. avec le soutien technique de la WACC. On peut citer à titre d’exemple. Comme ce fut le cas lors des années précédentes. mais aussi sur le plan du raffinement et du perfectionnement de la méthodologie de monitorage. Un second exemple porte sur les efforts investis pour augmenter la clarté de la question à savoir si un reportage contestait ou renforçait les stéréotypes. le même système a été appliqué. « crise économique. Pour assurer l’exactitude du codage. Tout comme en 2005. Le système de 2010 classait les reportages sous sept thèmes principaux et 52 sous-thèmes. suggéré. Le processus L’une des innovations du GMMP 2010 est l’intégration d’un groupe de travail virtuel d’envergure internationale. puisque le GMMP précédent comptait 44 sous-thèmes.

en plus de reportages attentifs aux questions de genre. Tous les autres éléments d’information étaient codés de façon similaire. Des reportages qui contestent les stéréotypes : Parmi ces reportages figurent ceux qui renversent les idées reçues concernant les hommes et les femmes. Les bases de données de chaque pays. Puisqu’il s’agissait d’un nouvel élément. On y trouvait des exemples de reportages qui étaient ouvertement stéréotypés. 3. 5 pour le sexe. Cela favorisait la précision du codage. En plus des données quantitatives. Il existe de nombreux exemples d’actualités qui ne sont communiquées que dans une perspective masculine. Une série de plus de 5 000 requêtes ont été soumises afin de produire les résultats finaux. Sexe 8 . notamment le choix des sites Web et des reportages et la manière de les sélectionner pour le codage. (code 1 personne). qui présentaient des stéréotypes plus subtils. 4. c. par exemple le « plafond de verre » dans le domaine de l’emploi. tels que présentés ici et dans le guide de l’utilisateur : 1. dans la mesure du possible. De tels reportages pourront porter directeme nt sur un domaine d’inégalité. L’un était une personne. un journaliste peut opter de recourir à des expertes dans un reportage sur la politique économique nationale. Le groupe de travail virtuel a pris la décision d’inclure le monitorage Internet sur la base d’un projet pilote en vue de l’intégrer comme composante principale du GMMP 2015. et l’autre un rapport de l’ONU cité. Des reportages qui sont stéréotypés de manière flagrante. notamment des reportages qui comportent des hypothèses implicites concernant les rôles des femmes et des hommes (par exemple. ou à des pères dans un reportage sur les jardins enfants. Le reportage comportait une journaliste de sexe féminin (code du sexe 1). L’exemple suivant illustre le fonctionnement du système de codage.Annexe 1. ou en jetant une lumière sur les implications différentes pour les femmes et les hommes. les fiches de monitorage. les reportages faisant l’objet d’une analyse qualitative étaient examinés selon une série de critères établis. Il y avait deux sujets. permettant la capture de données dans chaque pays. qui rendent triviales les réalisations de femmes. la méthodologie existante soit utilisée afin de permettre une comparaison avec les autres médias. apportant ainsi de nouvelles perspectives à ces actualités. ou encore concernent des campagnes. le cas d’une femme qui a très bien réussi professionnellement et qui est « néanmoins une bonne épouse ») ou des reportages qui véhiculent des croyances stéréotypées. 2. des structures ou des processus visant à promouvoir l’égalité des sexes. les enregistrements de bulletins télévisés et radiophoniques ainsi que les captures d’écran de sites Web étaient soumis à la WACC et à MMA. Portée 4 . b. Les données issues des fiches de codage étaient entrées dans la base de données. Reportages ou récits faisant preuve d’équilibre des sources et démontrant l’impact différentiel de situations particulières sur les femmes et sur les hommes. Ainsi. tous les éléments d’information étaient codés numériquement à partir de listes définies. 7 pour l’âge et 27 pour l’occupation étaient tous des codes par défaut qui indiquaient qu’il s’agissait d’une source secondaire. Des reportages attentifs aux questions de genre. les exemples tirés des journaux. Âge – seulement si indiqué 9 . dans ces récits les hommes et les femmes sont également consultés. Des reportages portant une attention spécifique au genre : Des reportages qui mettent en lumière des problèmes touchant à l’égalité ou à l’inégalité entre les femmes et les hommes. Politiques pertinentes Journalistes/ Reporters 5 . les personnes dont il était question en plus d’éléments d’analyse étaient consignés. Personne ou source secondaire 7 . Sexe 1 Les personnes évoquées 6 . selon des critères semblables. Ils ont été placés sous trois catégories : a. par exemple des reportages usant d’un langage ou d’images visuelles qui dénigrent la femme. Seize pays ont participé au projet pilote de monitorage des nouvelles sur l’Internet. Dans l’exemple tiré d’un journal. Bien qu’il persiste certains défis qui seront étoffés dans le prochain GMMP – notamment l’ajout à la méthodologie de critères spécifiques à l’Internet – le projet pilote a réussi à adapter et à utiliser la méthodologie actuelle. Par exemple. Sujet 3 . Des reportages qui sont des occasions manquées ou sans référence au genre. Compte tenu de la nature changeante de l’environnement médiatique. Les bases de données des pays ont été soumises à une série de contrôles de la qualité avant que les données ne soient intégrées à la base de données centrale. Occupation/ position 1 2 2 5 0 7 5 27 66 . par exemple des reportages qui auraient pu être enrichis ou étendus par le recours à un éventail plus large de sources et de points de vue. qui glorifient ou justifient la violence masculine. telles que celles voulant que les femmes soient émotionnellement fragiles. La personne était un homme (code de sexe 2) dont on ne précisait pas l’âge (code de l’âge 0 – ne sais pas) et il était un universitaire (code occupation 5 – académicien). certaines questions ont dû être résolues. Numéro de page Reportage 1 24 4 2 2 . Pour veiller à l’uniformité. L’introduction d’une base de données représentait une autre innovation. il a aussi été décidé de réaliser un monitorage des médias sur l’Internet dans le cadre du GMMP 2010. Au contraire. Les codes de sources secondaires. Des reportages qui sont stéréotypés de manière plus subtile. les participants ont soumis des études de cas fournissant des données qualitatives en suivant le modèle proposé par le GMMP2. Il importait également que. (code 2 – source secondaire). des occasions manquées ou des histoires qui ne faisaient aucune référence au genre. Notes méthodologiques des renseignements sur l’histoire. 1 . On ne faisait aucune référence au genre et/ou à une législation/une politique concernant l’égalité des sexes/les droits humains (code 2 – il s’agit d’un nouveau critère en 2010). l’histoire portait sur le réchauffement climatique (code sujet 24) et la portée du reportage était internationale (code 4).

Pour la presse écrite. Pour remédier à ce problème de pondération. On peut donc conclure que la précision des résultats n’est absolument pas mise en cause. Les données ont ensuite été envoyées aux membres dévoués de l’équipe du GMMP au MMA. on effectuait une vérification auprès du coordinateur national. Il convient de noter que tous les groupes qui ont participé l’ont fait sur une base bénévole. en conformité avec la méthodologie du GMMP. il fallait compiler l’ensemble des résultats en les agrégeant selon la taille de chaque pays. c’est-à-dire le nombre de lecteurs. Par exemple. Dans chaque niveau. Les rares fois où ce n’était pas le cas. Notes méthodologiques La précision La précision et la fiabilité sont des caractéristiques essentielles à tout projet de monitorage des médias. On a recensé les journaux et les stations nationales de radio et de télévision dans chaque pays. En outre. les données ont été vérifiées à nouveau alors que chacun des résultats était produit. Dans la plupart des cas. mais que leur impact. on s’est basé sur le nombre de personnes qui étaient en mesure de capter la chaîne. les données soumises par un pays comme le Swaziland portant sur six médias. chacun des pays devait observer un nombre maximum et minimum de médias devant faire l’objet de monitorage. on a effectué des vérifications en sélectionnant des échantillons et en les comparant avec ce qui avait été saisi dans la base de données. voire aucun. Par conséquent. l’Inde soumettait des résultats pour cent médias. Lorsque MMA recevait une base de données complétée de la part d’un pays donné. Tout comme en 2005. on effectuait une vérification auprès des coordinateurs nationaux. Avec un tel système. le monitorage aurait été mené par des chercheurs sur le genre et les médias spécialement formés. Si par exemple. afin de détecter toute anomalie apparente et pour s’assurer que chaque participant avait sélectionné un nombre adéquat de médias pour le monitorage. Pour remédier à cette situation. soit des échantillonnages aléatoires et des vérifications de conformité. ce chiffre approchait 100 % de la population nationale. Cependant. on doit poser certaines hypothèses. Il importe de souligner certains des critères fondamentaux à l’utilisation d’un tel système. la télévision et la presse écrite. ce qui illustre un niveau de précision extrêmement élevé. Idéalement. MMA a apporté des corrections substantielles à moins de 10 % de toutes les données. on a utilisé les taux d’ensemble relatifs à la diffusion dans chaque pays. Cependant. Parfois. L’un des plus grands défis que pose le GMMP consiste à ce qu’il implique des centaines de personnes de partout au monde. Comme dans tous les autres processus GMMP. les différences significatives entre le nombre d’habitants et le nombre de médias des différents pays constituaient toujours un problème pour la pondération. mis à jour et testé à nouveau pour garantir sa fiabilité et sa précision. les données ont été vérifiées à quatre reprises pendant le processus d’analyse. en moyenne. Il s’agit d’un système largement utilisé par les organismes internationaux pour déterminer le nombre de voix des participants lors des votes. moins de 0. Et c’est sans compter sur le fait que la participation favorise le perfectionnement de nouvelles habiletés et l’autonomisation des groupes de la base. il faut s’attendre à certaines erreurs d’interprétation et de codage. Il faut d’emblée convenir que la simple addition des résultats de tous les pays participants signifierait que les pays ayant soumis le plus de données seraient ceux qui. Pour faire en sorte de garantir la précision. au sein La pondération Le GMMP 2010 a utilisé le même système de pondération qu’en 2005. sur les résultats. Dans le cadre d’un projet mondial de cette nature et de cette envergure. Leur rôle était primordial sur le plan de la précision du codage. le nombre de médias dans chaque pays en plus de la diffusion de ces médias (dans le cas de la presse écrite) ont été tenus en compte dans le calcul de la pondération. afin d’éviter qu’une grande organisation n’écrase les plus petites. En cas de divergence. un pays comme le Swaziland aurait le même impact que l’Inde sur les résultats. il est possible que deux pays aient le même nombre de journaux. À l’instar du GMMP 2005. on a décidé d’appliquer le système de la racine carrée. Dans l’ensemble. On a ensuite classé les pays séparément en fonction du nombre de journaux et de chaînes de radio et de télévision. Afin de réduire les erreurs éventuelles de saisie des données. puisqu’ils veulent développer de nouvelles habiletés et obtenir leur propre information. l’approche de la WACC à l’égard du GMMP assure une participation diversifiée. n’auraient que bien peu d’impact. il était crucial que ces critères guident chacune des étapes de la démarche. ces erreurs étaient rapidement détectées et rectifiées. détermineraient les résultats d’ensemble. Certains pays comme la Chine et l’Inde avec des centaines de millions de personnes et des milliers de médias auraient tout simplement submergé les résultats des pays beaucoup moins peuplés comptant moins de médias. Pour la radio et la télévision. des renseignements et des exemples détaillés sur le codage ont été fournis aux moniteurs. Les codes ont été conçus avec soin et des renseignements sur le codage ont été acheminés aux participants afin d’assurer une approche uniforme du codage. Finalement. où on effectuait de nouvelles vérifications. Les fiches de codage reçues et les bases de données des pays reçues par MMA démontraient que le codage s’est effectué. une série de requêtes automatisées de contrôle de qualité étaient menées. Les données de 2005 sur le nombre de stations de radio et de télévision et de journaux d’envergure nationale dans chaque pays ont été vérifiées et mises à jour. Par exemple. L’un des défis rencontrés était lié aux différences mineures dans l’information sur le codage qui ont exigé que MMA procède à une nouvelle vérification de toutes les données issues des participants espagnols. les fiches de codage étaient soumises et les données saisies à nouveau pour assurer une plus grande précision. Lorsqu’une quelconque incompatibilité paraissait. De même. serait aussi injuste de normaliser tous les résultats de telle sorte que les résultats de chaque pays se voient accorder la même valeur et le même poids. Compte tenu de l’ampleur du GMMP. s’avère radicalement différent. qui parlent plusieurs langues différentes et qui ont une gamme diversifiée de champs d’intérêt et d’expertise. ils tendent plutôt à manifester un engagement indéfectible envers le projet. élément qui a été clairement énoncé à chacun des coordinateurs nationaux. il 67 . on a établi dans chaque niveau un facteur de pondération pour la radio. en plus de la taille de la population. Les données étaient examinées par MMA dès leur réception. La population et le nombre de médias ne permettent pas à eux seuls d’établir les différences en termes d’accès aux médias. le système de pondération a été examiné. Dans la plupart des cas. Au contraire. dans la très grande majorité des cas. L’expérience de 17 ans de monitorage des médias que compte MMA a démontré que ces groupes diversifiés ne nuisent pas à la précision et à la fiabilité des données. les données ont été rejetées de façon à ne pas compromettre la fiabilité de l’étude. Pour générer des résultats internationaux.5 % de tous les résultats ont été exclus de la série de données finales. en plus de soutien par courriel. La responsabilité de l’organisation du monitorage relevait des coordinateurs nationaux du GMMP.Annexe 1. puis on les a regroupés par niveau.

on a demandé à plusieurs chercheurs de coder le même matériel. une étude de cette nature comporte obligatoirement un certain nombre de limites. on ne disposait pas de chiffres sur la pénétration ou la diffusion des médias.7 %. dont notamment le World Press Trends 2008 et le Southern African Media Directory 1 Les matériaux de monitorage sont disponibles sur le site Web du GMMP www. pour un petit nombre de pays. mais particulièrement de Florence Stuart. MMA remercie les personnes qui ont saisi. Les facteurs de pondération ont été utilisés à l’échelle régionale et internationale. Paul Fatti. En conformité avec les pratiques conventionnelles d’analyse du contenu. développé par Gender Links pour l’étude de ligne de base Southern Africa Gender and Media. toujours aussi patientes et passionnées par le GMMP et plus récemment. Les chiffres utilisés pour le calcul des facteurs de pondération sont issus de plusieurs sources. Pour le GMMP 2010. on s’est assuré que chacun des pays ait bien retenu le nombre de médias exigé pour le monitorage en fonction de son niveau de densité médiatique.org 2 Le cadre de classification a été adapté d’après le système Genre et Médias (GEM).Annexe 1. si les voix étaient accordées sur la seule base des pays qui ont le plus grand nombre de membres. Cet exercice a été réalisé en Afrique du Sud avec une équipe très compétente de six moniteurs (trois paires) et a généré un taux de précision de 97. le succès du GMMP tient également aux nombreux coordinateurs nationaux et régionaux. le GMMP n’aurait pu se dérouler sans l’appui indispensable de centaines de bénévoles de partout au monde. Sa croissance et son succès continu témoignent de leur dévouement et de leur engagement à l’égard du monitorage des médias et de la promotion de l’égalité des sexes.whomakesthenews. et non pour les données nationales. Encore une fois. William Bird. en plus de recherches individuelles sur l’Internet d’au moins trois sources par pays. on a donc obtenu trois facteurs de pondération pour chaque pays : un pour la presse écrite. le facteur pondéral a été revu à la baisse en proportion du nombre de médias qui aurait dû être retenu. Les résultats du GMMP ont été rendus possibles grâce aux efforts inlassables de toute l’équipe MMA. Ces chiffres ont été utilisés dans le système de pondération en partant du principe que leurs propres limites et hypothèses ne compromettraient pas leur validité et leur précision globale. Directeur et Ashoka Fellow chez Media Monitoring Africa Analyste de données pour l’Afrique du Sud Membre du Groupe de travail virtuel sur la méthodologie du GMMP Les limites À l’instar des autres éditions du GMMP. Lors de l’élaboration du système de pondération. Prinola Govenden et Albert van Houten. l’œil de lynx Dermot O’Connor. on s’est rendu compte que. Il fallait donc les générer en se basant sur la moyenne du niveau de densité médiatique correspondant. bien que tous les efforts aient été investis pour garantir la précision et la fiabilité des résultats. on a également tiré des renseignements sur le nombre précis de médias de la part des coordinateurs des pays participants. les contraintes logistiques nous ont empêchés de réaliser d’autres tests et aucun chiffre global n’est disponible. à l’instar des GMMP précédents. Tout comme en 2005. professeur émérite en statistiques à l’Université du Witwatersrand. Avant de livrer les résultats. Le nouveau système de pondération mis en place pour le GMMP 2005 s’efforce de remédier aux limites que posent la taille de l’échantillonnage et des données que l’on trouvait dans les éditions précédentes. 2007 publié par le MISA. nous tenons également à remercier Sarah Macharia et Lilian Ndangam. Notes méthodologiques d’une organisation d’envergure. l’impact des limites du GMMP 20092010 est négligeable et n’affecte pas matériellement l’ensemble des résultats et des conclusions. Le niveau de précision élevé obtenu en Afrique du Sud démontre que la méthodologie est claire. même s’il faut tenir pour acquis qu’il y aura un faible niveau d’erreur. De toute évidence. tout en répondant à nos questions et étant patients face aux résultats. Pour les pays qui ont retenu plus de médias que prévu. les pays comptant des centaines de milliers de membres submergeraient ceux qui n’ont que quelques milliers de membres. on a augmenté le facteur pondéral de façon proportionnelle. puis on a calculé un niveau d’erreur en se basant sur les différences observées entre les deux résultats. un pour la radio et un pour la télévision. Tel qu’indiqué dans les versions précédentes du GMMP. En outre. Et de la WACC. il est impossible de déterminer une erreur de mesure exacte pour les données. le système de la racine carrée consistait essentiellement à utiliser la racine carrée des facteurs de pondération de chaque média. Pour ce qui est des pays qui n’ont pas retenu suffisamment de médias. vérifié et analysé les données. En dernier lieu. 68 . lorsque cela était possible. En définitive. qui ont manifesté un engagement et un dévouement exceptionnels et qui ont veillé à ce que nous recevions les données. Le système de pondération a été mis à jour et vérifié avec l’appui du professeur L.

Notes méthodologiques Système de classification des reportages GMMP Politique et gouvernement: 1 2 3 4 5 6 7 8 Le rôle des femmes dans la politique et la prise de décisions Les femmes en tant que candidates aux élections Paix. bien-être social… La participation des femmes au processus économique Autres questions liées au travail (grèves. décès de célébrités… Arts. Partenariats globaux Politique étrangère/internationale. etc . ONU. prix. traités Autres politiques nationales. écologie… Autres sujets concernant la science ou la santé (préciser dans les remarques) Personnes célèbres. activisme. etc . maintien de la paix Défense nationale. etc . Autres événements politiques et gouvernementaux (préciser dans les remarques) Social et Juridique: 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 Problèmes de développement. contagions. livres. etc . manifestations sportives. inondation. hygiène. fécondité. Sports. (préciser dans les remarques) La jeune fille 51 Actualités sur la jeune fille. Violence contre la femme. réfugiés. racisme… Mouvements. nature. mannequins. sécurité nationale. etc . négociations. université. politiques. santé. (préciser dans les remarques) Sciences et Santé 19 20 21 22 23 24 25 Science. mariages. Pauvreté. trafic. santé. Autres événements économiques (préciser dans les remarques) Criminalité et violence: 37 38 39 40 41 42 43 44 Crimes non-violents. dépenses militaires. en faveur de la femme Évolution des relations homme-femme (en dehors du foyer) Droit et codes de la famille. festivités… Migrations. conflit ethnique. (hormis VIH/SIDA) VIH/SIDA. Autres épidémies. rachat et fusion d’entreprises. négligence Guerre. tremblements de terre. loisirs et divertissements. modèles économiques Indicateurs et statistiques économiques Crise économique. terrorisme. Contrôle des naissances. développement communautaire… Éducation. chômage…) Économie rurale. les arts. de l’homme. médias. controverses. agriculture. harcèlement sexuel. découvertes… Médecine. stérilisation… Environnement. routes. virus. recherche médicale. équipement… Autres sujets concernant des personnalités. minorités… Religion. fraudes… Transport. y compris attitudes et pratiques culturelles. Crimes violents. technologie. cinéma. versement de pots de vin. gouvernement. etc . femicide. vol. pratiques. danse… Représentation par les médias (y compris internet) des hommes et/ou des femmes… Concours de beauté. etc . législation (hormis famille) Autres sujets sociaux ou juridiques (préciser) Économie: 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Politiques. naissances. etc . financement. viol. accident aérien… Autres sujets touchant à la criminalité. de l’enfant. personnes affectées. manifestations. pollution. enlèvement. rapt. famines. sports 45 46 47 48 49 50 Nouvelles. culture. etc . violence sexuelle contre les enfants. etc . droit de la propriété… Système juridique/judiciaire. fréquence. logement. ressources durables. traitement. violence sous l’égide de l’État… Émeutes. éducation. accidents. etc . jardins d’enfants. etc . meurtres. tradition. mutilation génitale Violence contre les enfants. troubles publics Catastrophes. etc . préscolaire. exploitation économique Autre sujet 52 N’utiliser qu’en dernier ressort et expliquer 69 . mode. arts. Droits de la femme. conflit entre les générations. syndicats. Questions de consommation. stratégies. recherches. etc .Annexe 1. grippe. pneumonie. etc . sauvetage gouvernemental d’entreprises. alphabétisme Relations familiales.

. . . . . selon l’âge de la présentatrice: 2010. . . . .7 7. . . . . . 2000-2010. . . . .5 4. . Le sexe des sujets des nouvelles dans divers thèmes de reportages: 2010.8 8. .24 27. Fonction des sujets identifiés d’après leur situation familiale. . . . . . . . . . . . selon le sexe du reporter: 2010 . 1995-2010. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . selon le sexe: 2000-2010 . . . . . . .25 30. . . . par région : 1995-2010.13 13. . . . . Reportages par des femmes journalistes. selon la portée. . . . . . . . . . . .25 70 . . . . . . Fonction des sujets dans les nouvelles. . . . .16 19. 2010 . par région.13 14. selon le sexe : 2010. . . . . . . . . Les thèmes évoqués dans les nouvelles: 2005-2010 . . . . . . .15 18. . . . . . . . . . . . . selon le sexe: 2005-2010 . . . . . . . . . . . . . . . . . .12 12. . . . . . . . Constatations principales: 1995-2010 . . . Sujets des nouvelles identifiés selon leur situation familiale. . . . . . Index des tableaux et des graphiques 1. . . .8 9. selon le sexe des annonceurs/présentateurs. .17 21. . . . . . . . . . . . . . . . . . selon le sexe. . . . . . . . . . . . . . . . . .24 29. . . Reportages à la télévision par des présentatrices. . . . . . . . . . . . . Reportages par des femmes journalistes. . . 2005-2010. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4 3. . . Sujets des nouvelles photographiés dans les journaux. . . . . . . . . Âge des sources des nouvelles (personnes interviewées). . . . . Les médias ayant fait l’objet de monitorage dans le cadre du GMMP 2010. . . . . nationaux et internationaux : 1995-2010. . . . . . . . selon les thèmes principaux. . . . . . . Fonction des sujets féminins dans les nouvelles: 2005-2010. . . . . . . .24 28. . Reportages par des présentatrices et des reporters féminines. . Les thèmes évoqués dans les nouvelles : Comparaisons régionales. .15 17. . . . Sujets féminins dans les reportages locaux. . . . . . . . par région. . .10 11. . Reportages par des femmes journalistes. . . . . . .14 15. . . . . . . . .7 6.xiii 2.24 26.9 10. . . . . . . . . . . . . . . Reportages présentés à la radio et à la télévision. . . . . . . . . . . Sujets des nouvelles cités dans les journaux : 2000-2010 . . . . 2010 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .23 24. . . . . . . . . . . .17 20. .6 5. . . . Présence générale des femmes dans les nouvelles: 1995-2010 . . . . . . Sujets féminins dans les nouvelles par région: 1995-2010 . . . . . . . . . . par région: 2000-2010. . . . . Reportages par des présentatrices et des reporters féminines: 1995-2010. . . . . . . . . . . .Annexe 2. selon le sexe: 2005-2010. . Journaux : Âge des sujets dans les nouvelles. . . . . Sujets féminins dans les nouvelles par média: 1995-2010. . . . Télévision : Âge des sujets dans les nouvelles. . . . . . .14 16. . . . . selon le sexe: 2000-2010. . Sujets des nouvelles présentés comme victimes. Reportages par des femmes journalistes. . . . . .23 25. . . . . . . . . . . . selon le sexe : 2005-2010 . . . . . . . . . . . . selon le sexe: 2005-2010 . .. . . . . . . Occupation des sujets féminins dans les nouvelles: 2000-2010. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sujets des nouvelles selon le sexe.17 23. . . . . selon le sexe. . . . . . . Sujets des nouvelles présentés comme survivants. . par occupation: 2010.17 22. identifiés d’après leur situation de famille. . . . par média: 2010. .

. . . .46 53. . par région : 2010. . . Stéréotypes sexuels dans les reportages. Reportages et stéréotypes sexuels. . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . .32 35. . . 2010. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Index des tableaux et des graphiques 31. . . . . . .33 38. . . . . . 2010. . . . . . . . . . . . . .38 44. . . . . . . . . . . 2010. . . Sujets des nouvelles sur l’Internet dans les photos et les composantes vidéo. . . . . . . . . . .48 56. . . Résultats du GMMP 2010 relativement aux objectifs du Millénaire pour le développement sélectionnés. . . . Reportages sur l’Internet. . . . . 2010. . . . . . . . . . . . . Stéréotypes sexuels dans les sous-thèmes des reportages: 2010. . . . . . . . . . . 2010. . . . . . . . . . . . . par région. . . .39 46. Reportages qui soulignent les questions d’(in)égalité des sexes.26 32. . . . . . . . . . selon le sexe du reporter. . . . . . selon le sexe des sujets des nouvelles. La place centrale des femmes dans les reportages sur l’Internet.37 43. . . .46 52. Reportages qui soulignent les questions d’(in)égalité des sexes. . .36 41. . . . . . . 2010.47 55. . . .45 50. . . selon le sexe des sujets des nouvelles: 2010. . Stéréotypes sexuels dans les reportages. . . . . . par thème. 2010. . . . . . . . . . selon le thème: 2010. . . .32 36. . . . . selon le sexe du reporter. . . . selon le sexe du reporter. . . . . . . Nouvelles sur l’Internet et stéréotypes sexuels. . . . . . . . . . . .26 33. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nouvelles sur l’Internet et stéréotypes sexuels. . . . . .44 48. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Reportages qui font référence aux instruments relatifs à l’égalité des sexes. . . . . . . . . . . . . . . . .44 47. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Principaux thèmes des nouvelles sur Internet. . . selon l’âge du reporter: 2005-2010. . . . . . . . . . . . . .36 40. . . . . selon le sexe. . . . . . . . . . . . Principaux thèmes dans les nouvelles sur l’Internet. .31 34. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . selon le sexe du reporter. . . . . .47 54. . . . . . . . . . 2010. . . . par région. . . . . . . Représentation des sujets des nouvelles sur Internet comme victimes. . .. .Annexe 2. .39 45. . . . . . . . . . . . . . . selon le sexe du reporter: 2005-2010. . . Reportages qui soulignent les questions d’(in)égalité des sexes. . .50 71 . . . . . . . Reportages par des femmes journalistes dans les nouvelles télévisées. . . . . . . . . . aux droits humains ou aux droits des femmes. . selon le sexe. . Reportages qui soulignent les questions d’(in)égalité des sexes. . . .45 49. . Incidence où le reportage soulève des questions d’(in)égalité des sexes. . . . selon le sexe du reporter: 2000-2010 . . . . . . . . . . . . . . . .37 42. . . . . . . par région: 2005-2010. .. . . . . . . .34 39. . . . 2010. . Sujets féminins dans les nouvelles. . . . Pays participants et nombre de sites Web de nouvelles ayant fait l’objet de monitorage. . . . . . . . . . . 2010. . . 2010 . . . selon le sexe du reporter: 2010. . . par région. . . . . . . . . . . . . .45 51. . . . . . . . . . . . 2010 . . La place centrale des femmes dans les nouvelles. . Principaux thèmes des nouvelles sur l’Internet. . . . . . .32 37. . . . . . 2010. . . Cadre de classification des études de cas du GMMP . . . . Reportages et stéréotypes sexuels. . 2010. . . .

et sujets des nouvelles RÉGION Afrique PAYS Bénin Botswana Burkina Burundi Cameroun Congo Congo (Rép .Annexe 3. Résultats nationaux A NOTER: ‘Sujets des nouvelles’ dans les tableaux des résultats nationaux se réfèrent uniquement aux personnes de qui traitent les nouvelles. dans tous les tableaux dans l’annexe «sujets des nouvelles» se réfèrent aux personnes interviewées et celles dont traite le reportage. Cela exclue les personnes interviewées autre que les personnes dont traitent les reportages. reporters. C’est uniquement dans le tableau 5 que le terme ‘sujets des nouvelles’ fait référence à toutes les personnes dans les nouvelles – celles qui sont interviewées et celles dont traitent les reportages. Sexe des présentateurs. 1 . Dans le rapport GMMP 2005.) (Brazzaville) Éthiopie Ghana Guinée Kenya Lesotho Libéria Madagascar Mauritanie Maurice Namibie Niger Nigeria Sénégal Afrique du Sud Soudan du Sud Tanzanie Togo Ouganda Zambie Zimbabwe Bangladesh Chine Inde Japon Kirghizistan Malaisie Népal Pakistan Philippines Corée du Sud Taiwan Thaïlande Viêt Nam Belize République dominicaine Grenade Guyana Haïti Jamaïque Porto Rico Sainte-Lucie Présentateur Féminin N 12 13 9 1 24 7 0 13 12 36 15 4 0 15 3 3 30 1 8 4 14 0 0 0 4 0 9 60 172 38 49 42 105 22 23 147 21 187 91 31 5 5 12 9 28 76 17 4 % 60% 62% 53% 3% 62% 70% 0% 41% 100% 92% 47% 40% 0% 56% 43% 21% 75% 8% 44% 14% 64% 0% 0% 0% 24% 0% 100% 35% 51% 45% 64% 49% 51% 25% 92% 48% 38% 83% 62% 41% 36% 3% 46% 69% 44% 74% 49% 80% mAScuLin N 8 8 8 31 15 3 8 19 0 3 17 6 0 12 4 11 10 11 10 25 8 18 0 0 13 50 0 113 162 47 28 43 99 65 2 157 34 37 56 45 9 169 14 4 35 27 18 1 % 40% 38% 47% 97% 38% 30% 100% 59% 0% 8% 53% 60% 0% 44% 57% 79% 25% 92% 56% 86% 36% 100% 0% 0% 76% 100% 0% 65% 49% 55% 36% 51% 49% 75% 8% 52% 62% 17% 38% 59% 64% 97% 54% 31% 56% 26% 51% 20% N 8 9 13 13 7 6 5 6 9 10 25 5 0 17 4 14 7 8 18 17 41 0 14 7 13 12 13 12 215 56 11 31 55 0 2 116 22 152 34 36 5 20 9 12 12 26 52 1 Reporters Féminin % 29% 39% 25% 27% 54% 17% 56% 30% 47% 17% 27% 50% 0% 43% 13% 45% 30% 20% 24% 20% 29% 0% 25% 64% 26% 32% 38% 16% 48% 29% 20% 69% 49% 0% 11% 44% 18% 48% 69% 47% 33% 28% 82% 80% 27% 41% 54% 100% mAScuLin N 20 14 38 35 6 29 4 14 10 50 68 5 0 23 26 17 16 33 57 67 98 16 42 4 37 25 21 65 237 135 44 14 57 42 17 146 98 165 15 40 10 51 2 3 33 37 44 0 % 71% 61% 75% 73% 46% 83% 44% 70% 53% 83% 73% 50% 0% 58% 87% 55% 70% 80% 76% 80% 71% 100% 75% 36% 74% 68% 62% 84% 52% 71% 80% 31% 51% 100% 89% 56% 82% 52% 31% 53% 67% 72% 18% 20% 73% 59% 46% 0% Féminin N 5 2 34 8 2 3 1 2 4 6 3 3 0 11 5 5 4 2 6 7 26 0 0 0 8 1 4 20 101 114 15 17 64 32 23 59 5 69 109 36 20 28 1 18 30 36 32 1 % Sujet mAScuLin N 15 18 90 27 13 20 2 29 17 34 24 15 0 22 22 4 8 16 48 25 111 6 3 8 26 7 8 65 416 307 53 66 352 168 64 129 15 296 610 107 22 93 21 36 91 165 88 6 % 75% 90% 73% 77% 87% 87% 67% 94% 81% 85% 89% 83% 0% 67% 81% 44% 67% 89% 89% 78% 81% 100% 100% 100% 76% 88% 67% 76% 80% 73% 78% 80% 85% 84% 74% 69% 75% 81% 85% 75% 52% 77% 95% 67% 75% 82% 73% 86% TOTAL 25% 10% 27% 23% 13% 13% 33% 6% 19% 15% 11% 17% 0% 33% 19% 56% 33% 11% 11% 22% 19% 0% 0% 0% 24% 13% 33% 24% 20% 27% 22% 20% 15% 16% 26% 31% 25% 19% 15% 25% 48% 23% 5% 33% 25% 18% 27% 14% 68 64 192 115 67 68 20 83 52 139 152 38 0 100 64 54 75 71 147 145 298 40 59 19 101 95 55 335 1303 697 200 213 732 329 131 754 195 906 915 295 71 366 59 82 229 367 251 13 Asie Caraïbes 72 . C’est uniquement le tableau 5 qui fait référence aux ‘sujets des nouvelles’ qui est strictement comparable dans les rapports de 2005 et 2010.

Sexe des présentateurs. reporters. pays de Galles) Argentine Amérique Latine Bolivie Brésil Chili Costa Rica Équateur Salvador Guatemala Mexique Nicaragua Paraguay Pérou Uruguay Moyen-Orient Égypte Israël Jordanie Liban Tunisie Émirats arabes unis Canada Amérique du Nord États-Unis Australie Pacifique Fidji Nouvelle-Zélande PapouasieNouvelle Guinée Tonga Présentateur Féminin N 0 7 6 16 28 59 60 12 27 53 46 0 63 31 129 34 49 88 35 21 0 145 35 79 20 4 40 15 22 22 129 33 28 0 114 % 0% 30% 14% 35% 37% 30% 85% 67% 48% 47% 57% 0% 39% 39% 50% 30% 34% 55% 38% 23% 0% 69% 83% 75% 91% 27% 69% 33% 79% 69% 65% 47% 49% 0% 51% mAScuLin N 7 16 37 30 48 141 11 6 29 60 35 61 98 49 127 79 97 71 57 69 0 66 7 27 2 11 18 31 6 10 71 37 29 5 111 % 100% 70% 86% 65% 63% 71% 15% 33% 52% 53% 43% 100% 61% 61% 50% 70% 66% 45% 62% 77% 0% 31% 17% 25% 9% 73% 31% 67% 21% 31% 36% 53% 51% 100% 49% N 6 3 23 33 22 51 41 23 35 44 65 37 54 49 113 42 50 73 30 25 6 101 16 33 7 19 28 62 66 70 85 86 41 45 112 Reporters Féminin % 100% 14% 56% 38% 46% 29% 58% 74% 53% 39% 49% 30% 45% 40% 47% 42% 29% 34% 38% 33% 60% 43% 18% 37% 58% 22% 30% 28% 55% 59% 44% 52% 37% 19% 32% mAScuLin N 0 19 18 55 26 127 30 8 31 69 67 85 65 73 127 58 120 139 49 51 4 136 75 56 5 68 65 161 53 49 108 80 71 188 236 % 0% 86% 44% 63% 54% 71% 42% 26% 47% 61% 51% 70% 55% 60% 53% 58% 71% 66% 62% 67% 40% 57% 82% 63% 42% 78% 70% 72% 45% 41% 56% 48% 63% 81% 68% Féminin N 4 5 3 36 0 95 28 40 19 17 57 21 22 22 63 3 76 85 59 16 5 108 12 9 1 24 41 72 25 55 55 48 24 51 150 % Sujet mAScuLin N 10 12 41 153 1 270 85 35 46 69 261 59 128 61 181 50 218 183 192 54 1 479 73 49 16 65 91 181 111 119 137 104 99 162 353 % 71% 71% 93% 81% 100% 74% 75% 47% 71% 80% 82% 74% 85% 73% 74% 94% 74% 68% 76% 77% 17% 82% 86% 84% 94% 73% 69% 72% 82% 68% 71% 68% 80% 76% 70% TOTAL 29% 29% 7% 19% 0% 26% 25% 53% 29% 20% 18% 26% 15% 27% 26% 6% 26% 32% 24% 23% 83% 18% 14% 16% 6% 27% 31% 28% 18% 32% 29% 32% 20% 24% 30% 27 62 128 323 125 743 255 124 187 312 531 263 430 285 740 266 610 639 422 236 16 1035 218 253 51 191 283 522 283 325 585 388 292 451 1076 36 25 21 0 29 112 8 19 4 26 52 31 64 7 63 14 55 162 0 45 3 47 16 39 18 22 32% 45% 47% 0% 25% 62% 29% 23% 8% 30% 49% 29% 39% 54% 44% 93% 60% 62% 0% 40% 33% 27% 30% 36% 100% 59% 76 31 24 0 86 70 20 65 49 62 55 77 99 6 79 1 37 99 7 68 6 130 37 69 0 15 68% 55% 53% 0% 75% 38% 71% 77% 92% 70% 51% 71% 61% 46% 56% 7% 40% 38% 100% 60% 67% 73% 70% 64% 0% 41% 30 16 84 6 16 53 30 37 39 38 34 30 27 2 63 19 26 16 14 76 29 51 21 47 18 11 42% 53% 45% 26% 32% 37% 41% 31% 41% 64% 35% 38% 30% 67% 27% 61% 43% 29% 35% 42% 29% 34% 75% 46% 38% 61% 42 14 102 17 34 92 43 83 57 21 62 48 64 1 170 12 34 40 26 105 71 98 7 55 30 7 58% 47% 55% 74% 68% 63% 59% 69% 59% 36% 65% 62% 70% 33% 73% 39% 57% 71% 65% 58% 71% 66% 25% 54% 63% 39% 32 10 137 26 11 27 1 13 27 45 18 54 33 6 43 2 38 53 6 67 34 73 7 72 7 1 28% 27% 29% 30% 20% 25% 25% 17% 30% 31% 16% 35% 16% 38% 15% 13% 5% 22% 10% 30% 23% 25% 25% 23% 21% 10% 82 27 328 61 45 80 3 63 62 98 93 102 174 10 239 14 694 183 53 159 112 221 21 248 27 9 72% 73% 71% 70% 80% 75% 75% 83% 70% 69% 84% 65% 84% 63% 85% 88% 95% 78% 90% 70% 77% 75% 75% 78% 79% 90% 298 123 696 110 221 434 105 280 238 290 314 342 461 32 657 62 884 553 106 520 255 620 109 530 100 65 73 . Irlande du Nord. et sujets des nouvelles RÉGION PAYS Saint-Vincent-etles-Grenadines Suriname Trinité-et-Tobago Autriche Europe Biélorussie Belgique BosnieHerzégovine Bulgarie Europe Croatie Chypre République tchèque Danemark Estonie Finlande France Géorgie Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Italie Kosovo Malte Monténégro Pays-Bas Norvège Pologne Portugal Roumanie Espagne Suède Suisse Turquie Royaume-Uni (Angleterre. Écosse.Annexe 3. Résultats nationaux 1 .

Sujets des nouvelles à la télévision.) (Brazzaville) Éthiopie Ghana Guinée Kenya Lesotho Libéria Madagascar Mauritanie Maurice Namibie Niger Nigeria Sénégal Afrique du Sud Soudan du Sud Tanzanie Togo Ouganda Zambie Zimbabwe Bangladesh Chine Inde Japon Kirghizistan Malaisie Népal Pakistan Philippines Corée du Sud Taiwan Thaïlande Viêt Nam Belize République dominicaine Grenade Guyana Haïti Jamaïque Porto Rico Sainte-Lucie Saint-Vincentet-lesGrenadines Suriname Trinité-etTobago Autriche Biélorussie Belgique BosnieHerzégovine Bulgarie TéLéviSiOn Féminin N 0 1 2 5 0 0 0 0 0 3 3 2 0 0 0 0 0 1 1 4 3 0 0 0 0 0 0 2 38 23 9 2 35 4 2 13 0 33 52 0 0 0 0 1 0 12 13 0 0 1 0 6 0 27 7 4 % 0% 14% 50% 38% 0% 0% 0% 0% 0% 38% 33% 50% 0% 0% 0% 0% 0% 50% 20% 25% 9% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 20% 20% 21% 23% 40% 12% 12% 50% 22% 0% 27% 20% 0% 0% 0% 0% 20% 0% 17% 41% 0% 0% 20% 0% 20% 0% 35% 23% 44% mAScuLin N % 1 100% 6 86% 2 50% 8 62% 3 100% 9 100% 1 100% 0 2 5 6 2 0 3 6 0 0 1 4 12 30 0 0 0 0 0 1 8 154 85 31 3 249 30 2 47 1 91 204 2 0 0% 100% 63% 67% 50% 0% 100% 100% 0% 0% 50% 80% 75% 91% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 80% 80% 79% 78% 60% 88% 88% 50% 78% 100% 73% 80% 100% 0% Féminin N 0 0 2 2 2 2 0 RAdiO mAScuLin N % 0 0% 4 100% 11 85% 10 83% 10 83% 5 71% 1 100% 1 7 9 11 4 0 0 2 2 5 0 13 3 0 2 0 5 8 3 0 8 94 44 1 7 53 56 9 52 2 91 26 26 7 64 100% 78% 100% 100% 80% 0% 0% 100% 50% 71% 0% 100% 75% 0% 100% 0% 100% 73% 100% 0% 73% 81% 83% 100% 88% 80% 79% 90% 60% 50% 91% 93% 74% 54% 76% JOuRnAux Féminin N 5 1 30 1 0 1 2 2 3 0 0 0 10 5 3 2 1 5 2 23 0 0 0 5 1 4 15 41 82 6 14 16 13 20 12 3 27 55 27 14 8 1 15 0 15 17 1 3 2 3 30 0 57 17 33 % 26% 11% 28% 10% 0% 14% 7% 20% 13% 0% 0% 0% 34% 26% 60% 40% 6% 14% 17% 22% 0% 0% 0% 22% 20% 36% 23% 20% 32% 22% 20% 24% 14% 27% 29% 20% 19% 13% 25% 48% 23% 7% 38% 0% 23% 23% 33% 33% 29% 14% 20% 0% 24% 26% 67% mAScuLin N 14 8 77 9 0 6 0 28 8 20 7 9 0 19 14 2 3 15 31 10 81 4 3 3 18 4 7 49 168 178 21 56 50 82 53 30 12 114 380 79 15 27 % 74% 89% 72% 90% 0% 86% 0% 93% 80% 87% 100% 100% 0% 66% 74% 40% 60% 94% 86% 83% 78% 100% 100% 100% 78% 80% 64% 77% 80% 68% 78% 80% 76% 86% 73% 71% 80% 81% 87% 75% 52% 77% Féminin N 5 2 34 8 2 3 1 2 4 6 3 3 0 11 5 5 4 2 6 7 26 0 0 0 8 1 4 20 101 114 15 17 64 32 23 59 5 69 109 36 20 28 1 18 30 36 32 1 4 5 3 36 0 95 28 40 TOTAL mAScuLin N 15 18 90 27 13 20 2 % 75% 90% 73% 77% 87% 87% 67% % 0% 0% 15% 17% 17% 29% 0% % 25% 10% 27% 23% 13% 13% 33% 6% 19% 15% 11% 17% 0% 33% 19% 56% 33% 11% 11% 22% 19% 0% 0% 0% 24% 13% 33% 24% 20% 27% 22% 20% 15% 16% 26% 31% 25% 19% 15% 25% 48% 23% 5% 33% 25% 18% 27% 14% 29% 29% 7% 19% 0% 26% 25% 53% 1 100% Asie Caraïbes 0 0% 2 22% 0 0% 0 0% 1 20% 0 0% 1 100% 0 0% 2 50% 2 29% 0 0% 0 0% 1 25% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 3 27% 0 0% 0 0% 3 27% 22 19% 9 17% 0 0% 1 13% 13 20% 15 21% 1 10% 34 40% 2 50% 9 9% 2 7% 9 26% 6 46% 20 0 2 30 9 2 0 24% 0% 22% 30% 14% 13% 0% 29 94% 17 81% 34 85% 24 89% 15 83% 0 0% 22 67% 22 81% 4 44% 8 67% 16 89% 48 89% 25 78% 111 81% 6 100% 3 100% 8 100% 26 76% 7 88% 8 67% 65 76% 416 80% 307 73% 53 78% 66 80% 352 85% 168 84% 64 74% 129 69% 15 75% 296 81% 610 85% 107 75% 22 52% 93 21 36 91 165 88 6 10 12 41 77% 95% 67% 75% 82% 73% 86% 71% 71% 93% 2 100% 5 100% 4 80% 16 100% 60 83% 19 59% 4 100% 4 100% 4 0 24 0 51 24 5 80% 0% 80% 0% 65% 77% 56% 2 100% 7 78% 69 70% 55 86% 13 87% 0 0% 0 3 0% 60% 14 93% 25 63% 6 100% 50 77% 56 77% 2 67% 6 5 18 67% 71% 86% 1 100% 2 0 0 0 11 4 3 40% 0% 0% 0% 22% 24% 18% 23 100% 10 100% 0 0% 40 78% 13 14 76% 82% Europe 119 80% 1 100% 179 76% 48 16 74% 33% 153 81% 1 100% 270 74% 85 35 75% 47% 74 . Résultats nationaux 2 . à la radio et dans les journaux RÉGION Afrique PAYS Bénin Botswana Burkina Burundi Cameroun Congo Congo (Rép .Annexe 3.

Annexe 3. Écosse. pays de Galles) Argentine Bolivie Brésil Chili Costa Rica Équateur Salvador Guatemala Mexique Nicaragua Paraguay Pérou Uruguay Égypte Israël Jordanie Liban Tunisie Émirats arabes unis Canada États-Unis Australie Fidji NouvelleZélande PapouasieNouvelle Guinée Tonga TéLéviSiOn Féminin N 11 8 20 2 3 4 18 1 34 41 9 6 0 41 0 4 1 0 10 6 10 4 21 5 6 1 48 11 8 11 0 3 8 0 6 0 16 1 15 30 5 9 1 17 25 2 21 2 28 2 17 2 0 % 38% 17% 26% 11% 10% 31% 39% 7% 30% 38% 26% 26% 0% 22% 0% 11% 7% 0% 26% 43% 22% 27% 34% 19% 18% 25% 31% 21% 35% 46% 0% 25% 22% 0% 26% 0% 33% 20% 31% 19% 36% 15% 33% 6% 27% 22% 48% 18% 32% 18% 13% 40% 0% mAScuLin N 18 38 57 % 62% 83% 74% Féminin N 2 0 3 0 4 1 23 1 6 5 5 6 0 10 0 1 0 2 1 12 1 7 14 0 3 0 41 9 2 2 0 1 0 0 3 6 22 5 13 2 0 18 1 7 28 0 3 0 13 1 11 1 0 RAdiO mAScuLin N % 3 60% 10 100% 42 93% 0 0% 46 92% 3 75% 66 74% 23 96% 20 77% 22 81% 21 81% 20 77% 0 0% 92 90% 0 0% 7 88% 3 100% 7 78% 8 89% 34 74% 19 95% 7 50% 39 74% 7 100% 18 86% 0 0% 120 75% JOuRnAux Féminin N 6 9 34 19 15 17 22 1 36 39 45 4 5 57 12 4 0 22 30 54 14 44 20 43 15 50 61 12 0 124 26 7 19 1 4 21 7 12 26 1 1 16 0 14 0 4 43 32 32 4 44 4 1 % 19% 30% 17% 31% 21% 26% 20% 7% 23% 30% 24% 19% 83% 19% 16% 31% 0% 29% 36% 28% 20% 30% 26% 36% 22% 24% 33% 32% 0% 29% 30% 24% 30% 25% 36% 38% 28% 14% 45% 4% 50% 22% 0% 5% 0% 8% 28% 24% 22% 40% 29% 17% 17% mAScuLin N 25 21 162 43 55 49 87 14 120 93 145 17 1 244 63 9 0 54 54 139 56 101 57 76 53 159 126 % 81% 70% 83% 69% 79% 74% 80% 93% 77% 70% 76% 81% 17% 81% 84% 69% 0% 71% 64% 72% 80% 70% 74% 64% 78% 76% 67% Féminin N 19 17 57 21 22 22 63 3 76 85 59 16 5 108 12 9 1 24 41 72 25 55 55 48 24 51 150 32 10 137 26 11 27 1 13 27 45 18 54 33 6 43 2 38 53 6 67 34 73 7 72 7 1 TOTAL mAScuLin N 46 69 261 59 128 61 181 50 218 183 192 54 1 479 73 49 16 65 91 181 111 119 137 104 99 162 353 82 27 328 61 45 80 3 63 62 98 93 102 174 10 239 14 694 183 53 159 112 221 21 248 27 9 % 71% 80% 82% 74% 85% 73% 74% 94% 74% 68% 76% 77% 17% 82% 86% 84% 94% 73% 69% 72% 82% 68% 71% 68% 80% 76% 70% 72% 73% 71% 70% 80% 75% 75% 83% 70% 69% 84% 65% 84% 63% 85% 88% 95% 78% 90% 70% 77% 75% 75% 78% 79% 90% % 40% 0% 7% 0% 8% 25% 26% 4% 23% 19% 19% 23% 0% 10% 0% 13% 0% 22% 11% 26% 5% 50% 26% 0% 14% 0% 25% 38% 33% 20% 0% 7% 0% 0% 7% 18% 32% 28% 26% 11% 0% 12% 11% 4% 20% 0% 11% 0% 21% 14% 28% 17% 0% % 29% 20% 18% 26% 15% 27% 26% 6% 26% 32% 24% 23% 83% 18% 14% 16% 6% 27% 31% 28% 18% 32% 29% 32% 20% 24% 30% 28% 27% 29% 30% 20% 25% 25% 17% 30% 31% 16% 35% 16% 38% 15% 13% 5% 22% 10% 30% 23% 25% 25% 23% 21% 10% 16 89% 27 90% 9 69% 28 61% 13 93% 78 70% 68 62% 26 74% 17 74% 0 0% 143 78% 10 100% 33 89% 13 93% 4 100% 29 74% 8 57% 36 78% 11 73% 41 66% 21 81% 28 82% 3 75% 107 41 15 13 0 9 29 0 17 0 33 4 33 131 9 52 2 292 68 7 23 9 60 9 113 3 69% 79% 65% 54% 0% 75% 78% 0% 74% 0% 67% 80% 69% 81% 64% 85% 67% 94% 73% 78% 52% 82% 68% 82% 87% 60% Amérique Latine MoyenOrient 15 63% 4 67% 8 80% 0 0% 14 93% 6 100% 0 0% 39 93% 27 82% 47 68% 13 72% 37 74% 16 89% 0 0% 129 88% 8 89% 152 96% 109 80% 0 25 0 48 6 28 5 0% 89% 0% 79% 86% 72% 83% 26 68% 8 100% 307 71% 61 70% 22 76% 45 70% 3 75% 7 64% 35 63% 18 72% 76 86% 32 55% 27 96% 1 50% 58 78% 4 100% 250 95% 6 100% 46 111 103 113 6 107 19 5 92% 72% 76% 78% 60% 71% 83% 83% Amérique du Nord Pacifique 3 100% 1 100% 75 . Sujets des nouvelles à la télévision. Irlande du Nord. à la radio et dans les journaux RÉGION PAYS Croatie Chypre République tchèque Danemark Estonie Finlande France Géorgie Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Italie Kosovo Malte Monténégro Pays-Bas Norvège Pologne Portugal Roumanie Espagne Suède Suisse Turquie Royaume-Uni (Angleterre. Résultats nationaux 2 .

Résultats nationaux 3 .Annexe 3.) (Brazzaville) Éthiopie Ghana Guinée Kenya Lesotho Libéria Madagascar Mauritanie Maurice Namibie Niger Nigeria Sénégal Afrique du Sud Soudan du Sud Tanzanie Togo Ouganda Zambie Zimbabwe Bangladesh Chine Inde Japon Kirghizistan Malaisie Népal Pakistan Philippines Corée du Sud Taiwan Thaïlande Viêt Nam Belize République dominicaine Grenade Guyana Haïti Jamaïque Porto Rico Sainte-Lucie Saint-Vincent-etles-Grenadines Suriname Trinité-et-Tobago Autriche Biélorussie Belgique BosnieHerzégovine Bulgarie Politique et gouvernement Féminin N 1 1 3 3 0 1 0 % 25% 25% 11% 25% 0% 8% 0% mAScuLin N % 3 75% 3 75% 25 89% 9 75% 5 100% 11 92% 0 15 2 26 8 2 0 11 9 0 4 8 13 13 13 5 2 7 4 2 1 13 179 133 22 38 77 103 26 42 9 104 226 25 2 29 0% 94% 67% 93% 80% 67% 0% 85% 90% 0% 80% 89% 93% 87% 76% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 65% 86% 77% 85% 83% 90% 91% 96% 65% 75% 84% 98% 93% 100% 81% économie Féminin N 1 0 2 1 0 0 0 % 33% 0% 15% 20% 0% 0% 0% mAScuLin N 2 0 11 4 0 0 0 0 2 0 1 6 0 2 2 0 2 0 13 3 27 0 0 1 0 0 0 1 41 21 1 0 53 18 1 8 0 39 100 32 6 9 % 67% 0% 85% 80% 0% 0% 0% 0% 67% 0% 100% 100% 0% 100% 100% 0% 67% 0% 87% 100% 82% 0% 0% 100% 0% 0% 0% 50% 84% 84% 100% 0% 95% 90% 100% 67% 0% 80% 85% 89% 67% 90% Sciences et Santé Féminin N % 2 100% 1 100% 3 21% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 1 33% 0 0% 0 0% 0 0% 2 67% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 1 25% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 5 19% 4 67% 0 0% 2 67% 1 9% 5 45% 0 0% 2 50% 0 0% 2 17% 5 28% 4 25% 3 100% 0 0 0 0 1 7 0 0 0 0 6 0 2 1 8 0% 0% 0% 0% 17% 78% 0% 0% 0% 0% 32% 0% 33% 50% 80% mAScuLin N % 0 0% 0 0% 11 79% 3 100% 2 100% 2 100% 0 5 2 3 2 1 0 1 1 0 0 1 1 1 3 0 0 0 0 0 0 1 21 2 3 1 10 6 1 2 0 10 13 12 0 0% 100% 100% 100% 67% 100% 0% 100% 33% 0% 0% 100% 100% 100% 75% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 81% 33% 100% 33% 91% 55% 100% 50% 0% 83% 72% 75% 0% Social et Juridique Féminin N % 0 0% 0 0% 22 48% 4 40% 1 100% 0 0% 0 0 1 3 0 1 0 2 0 1 1 0 3 5 1 0 0 0 1 0 0 3 24 18 1 1 9 2 3 2 1 17 7 6 2 7 1 4 10 6 5 0 4 0 1 0 11 4 4 0% 0% 17% 60% 0% 33% 0% 100% 0% 100% 33% 0% 15% 83% 8% 0% 0% 0% 17% 0% 0% 17% 39% 38% 33% 25% 14% 20% 25% 33% 100% 31% 9% 46% 100% 39% 33% 67% 59% 46% 24% 0% 57% 0% 7% 0% 35% 29% 80% mAScuLin N % 4 100% 5 100% 24 52% 6 60% 0 0% 3 100% 0 3 5 2 5 2 0 0 3 0 2 1 17 1 11 0 0 0 5 2 2 15 38 30 2 3 55 8 9 4 0 38 68 7 0 11 2 2 7 7 16 0 0 0% 100% 83% 40% 100% 67% 0% 0% 100% 0% 67% 100% 85% 17% 92% 0% 0% 0% 83% 100% 100% 83% 61% 63% 67% 75% 86% 80% 75% 67% 0% 69% 91% 54% 0% 61% 67% 33% 41% 54% 76% 0% 0% Asie Caraïbes 1 6% 1 33% 2 7% 2 20% 1 33% 0 0% 2 15% 1 10% 2 100% 1 20% 1 11% 1 7% 2 13% 4 24% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 7 35% 30 14% 40 23% 4 15% 8 17% 9 10% 10 9% 1 4% 23 35% 3 25% 20 16% 5 2% 2 7% 0 0% 7 0 1 18 0 3 0 1 0 0 11 0 22 13 7 19% 0% 17% 23% 0% 12% 0% 33% 0% 0% 17% 0% 17% 25% 27% 0 0% 1 33% 1 100% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 1 33% 1 100% 2 13% 0 0% 6 18% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 1 50% 8 16% 4 16% 0 0% 0 0% 3 5% 2 10% 0 0% 4 33% 0 0% 10 20% 18 15% 4 11% 3 33% 1 0 4 0 8 2 0 1 0 0 0 0 5 3 3 10% 0% 57% 0% 28% 13% 0% 25% 0% 0% 0% 0% 21% 38% 60% 2 100% 0 0% 3 100% 0 0% 5 83% 2 22% 1 100% 0 0% 0 0% 2 100% 13 68% 0 0% 4 67% 1 2 50% 20% 0 0% 5 83% 59 77% 11 100% 22 88% 0 0% 2 67% 3 100% 9 100% 55 83% 1 100% 110 83% 38 19 75% 73% 4 100% 3 43% 0 0% 21 72% 14 88% 0 0% 3 75% 1 100% 3 100% 4 100% 0 0% 19 79% 5 2 63% 40% 2 100% Europe 3 43% 4 100% 13 93% 0 0% 20 65% 10 1 71% 20% 76 . Sujets des nouvelles par thème principale RÉGION Afrique PAYS Bénin Botswana Burkina Burundi Cameroun Congo Congo (Rép.

Résultats nationaux Personnes célèbres.) (Brazzaville) Éthiopie Ghana Guinée Kenya Lesotho Libéria Madagascar Mauritanie Maurice Namibie Niger Nigeria Sénégal Afrique du Sud Soudan du Sud Tanzanie Togo Ouganda Zambie Zimbabwe Bangladesh Chine Inde Japon Kirghizistan Malaisie Népal Pakistan Philippines Corée du Sud Taiwan Thaïlande Viêt Nam Belize République dominicaine Grenade Guyana Haïti Jamaïque Porto Rico Sainte-Lucie Saint-Vincent-etles-Grenadines Suriname Trinité-et-Tobago Autriche Biélorussie Belgique BosnieHerzégovine Bulgarie N 1 0 4 0 0 2 0 1 0 0 0 1 0 3 1 2 0 0 0 0 9 0 0 0 5 1 2 6 21 43 8 0 26 9 17 6 1 8 36 14 11 12 0 6 1 17 5 1 0 0 1 14 0 40 4 16 % 50% 0% 80% 0% 0% 50% 0% 17% 0% 0% 0% 20% 0% 33% 50% 40% 0% 0% 0% 0% 21% 0% 0% 0% 29% 25% 33% 16% 20% 32% 35% 0% 21% 47% 40% 12% 25% 8% 19% 40% 44% 23% 0% 22% 11% 13% 20% 17% 0% 0% 5% 19% 0% 39% 14% 67% mAScuLin N % 1 50% 8 100% 1 20% 5 100% 4 100% 2 50% 0 5 4 1 1 4 0 6 1 3 0 1 3 2 34 1 1 0 12 3 4 32 86 93 15 6 100 10 25 46 3 88 156 21 14 41 0% 83% 100% 100% 100% 80% 0% 67% 50% 60% 0% 100% 100% 100% 79% 100% 100% 0% 71% 75% 67% 84% 80% 68% 65% 100% 79% 53% 60% 88% 75% 92% 81% 60% 56% 77% La jeune fille Féminin % 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 100% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 67% 0% 0% 100% 0% mAScuLin N 0 0 0 0 0 0 0 % 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% Autre TOTAL Féminin N % 25% 11% 27% 23% 13% 13% 33% 6% 19% 16% 11% 17% 0% 33% 19% 56% 33% 11% 11% 22% 19% 0% 0% 0% 21% 13% 33% 24% 20% 27% 22% 20% 15% 16% 26% 31% 28% 19% 15% 25% 48% 23% 5% 33% 24% 18% 27% 14% 29% 31% 7% 19% 0% 26% 25% 53% mAScuLin N 15 17 90 27 13 20 2 % 75% 89% 73% 77% 87% 87% 67% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 1 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 0 4 0 0 0 2 0 0 0 0 0 1 2 1 1 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 5 2 34 8 2 3 1 2 4 6 3 3 0 11 5 5 4 2 6 7 26 0 0 0 7 1 4 20 101 114 15 17 62 32 23 59 5 68 109 36 20 28 1 17 29 36 32 1 4 5 3 36 0 95 28 40 0 0% 1 50% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 3 60% 1 14% 0 0% 1 100% 0 0% 0 0% 0 0% 5 18% 0 0% 0 0% 0 0% 1 17% 0 0% 2 67% 3 50% 12 20% 4 13% 2 17% 6 25% 14 21% 4 15% 2 50% 22 45% 0 0% 7 32% 38 45% 6 38% 0 0% 1 50% 0 0% 2 100% 0 0% 3 50% 9 39% 0 0% 0 1 2 4 0 14 3 2 0% 50% 50% 33% 0% 21% 30% 40% 0 0% 1 100% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 1 100% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 2 33% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 67% 0% 0% 29 94% 17 81% 32 84% 24 89% 15 83% 0 0% 22 67% 22 81% 4 44% 8 67% 16 89% 48 89% 25 78% 111 81% 6 100% 3 100% 8 100% 26 79% 7 88% 8 67% 65 76% 414 80% 307 73% 53 78% 66 80% 348 85% 168 84% 64 74% 129 69% 13 72% 296 81% 610 85% 107 75% 22 52% 93 20 34 90 164 88 6 10 77% 95% 67% 76% 82% 73% 86% 71% 2 100% 21 78% 8 89% 117 87% 20 80% 5 83% 5 100% 3 100% 21 95% 60 81% 0 0% 62 61% 24 8 86% 33% 12 100% 0 0% 16 100% 3 50% 14 61% 0 0% 0 1 2 8 0 53 7 3 0% 50% 50% 67% 0% 79% 70% 60% 0 0% 0 0% 0 0% 1 100% 1 100% 0 0% 0 0 0 0 0 1 0 0 0% 0% 0% 0% 0% 33% 0% 0% 11 69% 41 93% 153 81% 1 100% 270 74% 85 35 75% 47% 77 .Annexe 3. arts et médias Féminin N 0 0 0 0 1 0 1 % 0% 0% 0% 0% 33% 0% 33% mAScuLin N 5 1 18 0 2 2 2 1 1 0 7 0 0 2 6 0 0 5 1 5 23 0 0 0 5 0 1 3 49 28 10 18 53 23 2 27 1 15 47 10 0 1 % 100% 100% 100% 0% 67% 100% 67% 100% 50% 0% 100% 0% 0% 40% 86% 0% 0% 100% 100% 100% 82% 0% 0% 0% 83% 0% 33% 50% 80% 88% 83% 75% 79% 85% 50% 55% 100% 68% 55% 63% 0% 50% N 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1 0 0 0 0 0 0 0 4 0 0 1 0 criminalité et violence Féminin PAYS Bénin Botswana Burkina Burundi Cameroun Congo Congo (Rép.

pays de Galles) Argentine Bolivie Brésil Chili Costa Rica Équateur Salvador Guatemala Mexique Nicaragua Paraguay Pérou Uruguay Égypte Israël Jordanie Liban Tunisie Émirats arabes unis Canada États-Unis Australie Fidji Nouvelle-Zélande PapouasieNouvelle Guinée Tonga Politique et gouvernement Féminin N 7 4 18 3 5 7 17 1 33 36 19 3 1 41 7 3 0 7 14 11 5 10 15 6 9 11 30 13 6 30 6 3 0 0 1 2 6 0 0 11 1 9 0 35 23 1 18 14 11 0 24 1 0 % 21% 12% 10% 13% 9% 25% 20% 4% 23% 27% 16% 33% 50% 14% 10% 25% 0% 26% 32% 15% 17% 17% 23% 30% 20% 17% 18% 35% 30% 15% 16% 16% 0% 0% 7% 11% 30% 0% 0% 10% 50% 7% 0% 5% 16% 5% 25% 33% 23% 0% 22% 11% 0% mAScuLin N 26 29 170 % 79% 88% 90% économie Féminin N 0 0 1 0 4 0 8 0 6 3 1 5 0 1 3 1 0 1 5 5 1 4 7 9 5 0 3 8 0 13 0 0 5 0 0 3 2 3 3 2 1 3 0 1 0 0 4 % 0% 0% 6% 0% 20% 0% 27% 0% 15% 12% 6% 25% 0% 11% 75% 33% 0% 25% 33% 31% 17% 22% 47% 45% 24% 0% 21% 42% 0% 27% 0% 0% 26% 0% 0% 20% 25% 38% 75% 40% 20% 15% 0% 20% 0% 0% 80% mAScuLin N % 2 100% 1 100% 16 1 16 2 22 5 34 23 16 15 0 8 1 2 1 3 10 11 5 14 8 11 16 4 11 11 0 35 0 2 14 0 2 12 6 5 1 3 4 17 2 4 18 94% 100% 80% 100% 73% 100% 85% 88% 94% 75% 0% 89% 25% 67% 100% 75% 67% 69% 83% 78% 53% 55% 76% 100% 79% 58% 0% 73% 0% 100% 74% 0% 100% 80% 75% 63% 25% 60% 80% 85% 100% 80% 100% Sciences et Santé Féminin N 5 1 0 0 0 4 9 0 10 9 9 0 0 5 0 0 0 4 5 6 1 5 3 5 1 2 3 % 63% 20% 0% 0% 0% 40% 45% 0% 43% 56% 43% 0% 0% 25% 0% 0% 0% 44% 63% 38% 20% 31% 33% 24% 25% 50% 27% mAScuLin N 3 4 2 1 6 11 2 13 7 12 1 0 15 4 0 2 5 3 10 4 11 6 16 3 2 8 3 0 35 2 0 1 0 1 2 10 6 5 1 0 19 2 8 1 % 38% 80% 100% 100% 60% 55% 100% 57% 44% 57% 100% 0% 75% 100% 0% 100% 56% 38% 63% 80% 69% 67% 76% 75% 50% 73% 75% 0% 49% 100% 0% 33% 0% 33% 100% 56% 67% 71% 100% 0% 86% 100% 100% 100% Social et Juridique Féminin N 1 3 11 % 33% 38% 33% mAScuLin N 2 5 22 % 67% 63% 67% 1 100% 21 88% 49 91% 21 75% 68 80% 22 96% 112 77% 95 73% 100 84% 6 67% 1 50% 246 86% 62 90% 9 75% 6 100% 20 74% 30 68% 60 85% 24 83% 48 83% 49 77% 14 70% 36 80% 54 83% 141 24 14 175 32 16 10 1 14 17 14 31 6 99 1 116 9 636 121 20 53 82% 65% 70% 85% 84% 84% 100% 100% 93% 89% 70% 100% 100% 90% 50% 93% 100% 95% 84% 95% 75% 1 50% 7 58% 1 17% 11 69% 0 0% 1 8% 8 33% 1 7% 0 0% 1 100% 9 15% 0 0% 2 40% 0 0% 4 27% 4 50% 11 44% 10 38% 2 22% 4 50% 2 9% 3 60% 4 14% 33 49% 1 50% 5 42% 5 83% 5 31% 0 0% 11 92% 16 67% 14 93% 3 100% 0 0% 52 85% 4 100% 3 60% 2 100% 11 73% 4 50% 14 56% 16 62% 7 78% 4 50% 20 91% 2 40% 24 86% 34 51% Amérique Latine Moyen-Orient 1 25% 0 0% 36 51% 0 0% 1 100% 2 67% 0 0% 2 67% 0 0% 8 44% 3 33% 2 29% 0 0% 1 100% 3 14% 0 0% 0 0% 0 0% 0 2 0% 13% 2 14% 0 0% 31 34% 4 33% 0 0% 6 24% 0 0% 3 100% 0 0% 6 27% 4 40% 8 50% 3 50% 1 25% 8 28% 1 50% 1 5% 9 53% 2 13 4 13 1 10 3 0 50% 39% 31% 20% 20% 29% 38% 0% 12 86% 3 100% 60 66% 8 67% 0 0% 19 76% 0 0% 0 0% 12 100% 16 73% 6 60% 8 50% 3 50% 3 75% 21 72% 1 50% 18 95% 8 47% 2 20 9 53 4 24 5 50% 61% 69% 80% 80% 71% 63% 11 100% 1 1 8 0 20 1 20% 33% 80% 0% 83% 50% 6 100% 13 6 2 0 10 0 0 87% 75% 40% 0% 63% 0% 0% Amérique du Nord Pacifique 28 67% 37 77% 7 100% 87 78% 8 89% 5 100% 2 67% 2 20% 1 100% 4 17% 0 1 0% 50% 2 25% 3 60% 1 100% 6 38% 1 100% 0 0% 4 100% 3 100% 78 .Annexe 3. Écosse. Irlande du Nord. Résultats nationaux 3 . Sujets des nouvelles par thème principale RÉGION Europe PAYS Croatie Chypre République tchèque Danemark Estonie Finlande France Géorgie Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Italie Kosovo Malte Monténégro Pays-Bas Norvège Pologne Portugal Roumanie Espagne Suède Suisse Turquie Royaume-Uni (Angleterre.

Résultats nationaux Personnes célèbres. Irlande du Nord. pays de Galles) Argentine Bolivie Brésil Chili Costa Rica Équateur Salvador Guatemala Mexique Nicaragua Paraguay Pérou Uruguay Égypte Israël Jordanie Liban Tunisie Émirats arabes unis Canada États-Unis Australie Fidji Nouvelle-Zélande PapouasieNouvelle Guinée Tonga N 5 4 19 % 38% 14% 32% mAScuLin N 8 25 41 % 62% 86% 68% La jeune fille Féminin % 0% 0% 0% mAScuLin N 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 % 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 40% 0% 0% 33% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 33% 0% 0% 0% 0% Autre TOTAL Féminin N % 28% 20% 18% 27% 15% 26% 25% 6% 26% 32% 23% 23% 83% 18% 14% 16% 6% 27% 31% 29% 18% 32% 29% 32% 20% 25% 28% 28% 27% 29% 29% 15% 25% 25% 17% 30% 31% 15% 33% 15% 40% 15% 13% 5% 23% 10% 30% 23% 25% 25% 22% 21% mAScuLin N 46 69 257 58 128 61 180 50 216 179 191 54 1 479 73 49 16 65 91 180 111 118 137 104 99 147 340 79 27 328 61 44 80 3 62 62 98 93 102 172 9 237 14 694 182 53 156 112 221 21 248 26 % 72% 80% 82% 73% 85% 74% 75% 94% 74% 68% 77% 77% 17% 82% 86% 84% 94% 73% 69% 71% 82% 68% 71% 68% 80% 75% 72% 72% 73% 71% 71% 85% 75% 75% 83% 70% 69% 85% 67% 85% 60% 85% 88% 95% 77% 90% 70% 77% 75% 75% 78% 79% 1 0 1 0 0 1 3 0 0 2 2 0 0 3 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 3 19 2 0 0 1 3 0 0 0 0 0 1 3 2 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 4 1 0 0 1 0 2 4 1 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 1 0 0 0 15 13 3 0 0 0 1 0 0 1 0 0 0 0 2 1 2 0 0 1 0 3 0 0 0 0 1 0 18 17 56 21 22 21 60 3 76 83 57 16 5 105 12 9 1 24 41 72 25 55 55 48 24 48 131 30 10 137 25 8 27 1 13 27 45 17 51 31 6 43 2 37 53 6 67 34 73 7 71 7 7 39% 3 9% 6 29% 8 13% 1 5% 17 44% 7 44% 16 44% 4 17% 2 100% 42 25% 0 0% 2 11% 1 33% 2 22% 5 14% 28 30% 7 13% 6 35% 20 32% 12 46% 2 7% 24 37% 37 3 4 27 12 4 14 1 4 7 20 7 17 10 0 15 0 0 0 3 23 7 36 2 23 0 0 30% 43% 31% 54% 44% 15% 29% 33% 11% 39% 31% 13% 27% 24% 0% 21% 0% 0% 0% 19% 28% 10% 35% 22% 46% 0% 0% 11 61% 32 91% 15 71% 52 87% 18 95% 22 56% 9 56% 20 56% 20 83% 0 0% 124 75% 2 100% 17 89% 2 67% 7 78% 32 86% 64 70% 45 87% 11 65% 42 68% 14 54% 28 93% 41 63% 87 70% 10 31% 3 11% 3 20% 7 24% 1 25% 9 27% 20 41% 11 28% 4 31% 0 0% 7 17% 2 100% 1 5% 0 0% 6 24% 8 40% 8 30% 1 6% 28 51% 4 13% 14 33% 4 22% 7 24% 25 30% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 1 100% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 3 60% 0 0% 0 0% 2 67% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 4 57% 9 69% 23 46% 15 56% 22 85% 34 71% 2 67% 34 89% 11 61% 45 69% 45 87% 47 73% 32 76% 0 0% 55 79% 0 0% 6 100% 13 100% 13 59 64 67 7 27 0 81% 72% 90% 65% 78% 54% 0% 3 11% 0 0% 0 0% 2 33% 0 0% 0 0% 0 0% 3 21% 15 65% 3 30% 0 0% 21 38% 5 13% 2 67% 5 36% 1 100% 0 0% 20 49% 0 7 4 6 2 4 2 0 0% 41% 50% 10% 40% 5% 40% 0% 0 0% 0 0% 0 0% 1 100% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 1 100% 0 0 0% 0% 1 100% 10 4 53 3 80 3 0 59% 50% 90% 60% 95% 60% 0% 1 100% 2 67% 0 0% 0 0% 0 0 0% 0% 6 100% 79 . arts et médias Féminin N 0 5 7 % 0% 50% 50% mAScuLin N % 5 100% 5 50% 7 50% 22 69% 25 89% 12 80% 22 76% 3 75% 24 73% 29 59% 29 73% 9 69% 0 0% 34 83% 0 0% 18 95% 3 100% 19 76% 12 60% 19 70% 17 94% 27 49% 27 87% 29 67% 14 78% 22 76% 59 25 1 0 4 4 2 0 11 8 7 0 35 34 1 9 0 22 21 70% 89% 100% 0% 67% 100% 100% 0% 79% 35% 70% 0% 63% 87% 33% 64% 0% 100% 51% N 0 0 0 criminalité et violence Féminin PAYS Croatie Chypre République tchèque Danemark Estonie Finlande France Géorgie Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Italie Kosovo Malte Monténégro Pays-Bas Norvège Pologne Portugal Roumanie Espagne Suède Suisse Turquie Royaume-Uni (Angleterre. Écosse.Annexe 3.

Santé Féminin N % 1 100% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 1 100% 1 100% 0 0% 1 25% 0 0% 0 0% 1 50% 0 0% 0 0% 0 0% 1 50% 0 0% 0 0% 0 0% 11 38% 2 67% 7 70% 0 0% 2 18% 0 0% 0 0% 2 11% 2 100% 7 41% 4 13% 0 0% 0 0% 0 0 2 0 3 5 0 0 1 0 2 0 3 1 0% 0% 40% 0% 43% 71% 0% 0% 50% 0% 22% 0% 43% 50% mAScuLin N % 0 0% 0 0% 9 100% 1 100% 0 0% 1 100% 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 3 1 0 1 0 0 0 1 0 0 1 18 1 3 1 9 2 0 16 0 10 27 2 0 0% 0% 100% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 75% 100% 0% 50% 0% 0% 0% 50% 0% 0% 100% 62% 33% 30% 100% 82% 100% 0% 89% 0% 59% 87% 100% 0% Asie Caraïbes 0 0% 0 0% 0 0% 1 50% 1 33% 0 0% 2 67% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 4 40% 0 0% 0 0% 0 0% 5 71% 0 0% 2 100% 4 67% 27 45% 9 35% 2 29% 2 33% 15 43% 0 0% 1 50% 0 0% 1 100% 2 33% 10 42% 0 0% 2 33% 3 0 1 3 2 2 1 0 0 0 9 0 12 0 12 2 2 43% 0% 14% 50% 13% 29% 33% 0% 0% 0% 31% 0% 46% 0% 86% 40% 13% 1 6% 2 20% 3 10% 2 17% 1 33% 0 0% 2 18% 0 0% 2 100% 2 29% 0 0% 3 18% 2 13% 5 28% 0 0% 0 0% 0 0% 1 17% 1 17% 0 0% 10 20% 7 6% 38 24% 1 5% 4 17% 16 9% 11 10% 2 8% 21 38% 1 13% 20 12% 12 5% 5 13% 0 0% 2 0 1 25 3 7 0 1 1 0 11 0 31 13 5 7 3 6% 0% 9% 29% 8% 14% 0% 20% 25% 0% 17% 0% 22% 23% 25% 20% 8% 9 100% 2 100% 3 60% 2 100% 4 57% 2 29% 0 0% 0 0% 1 50% 3 100% 7 78% 0 0% 4 57% 1 2 0 1 50% 40% 0% 50% 3 100% 10 91% 62 71% 34 92% 43 86% 0 0% 4 80% 3 75% 10 100% 53 83% 1 100% 112 78% 44 15 28 37 77% 75% 80% 93% 0 0% 1 33% 0 0% 3 100% 4 100% 0 0% 0 0% 2 100% 0 0% 0 0% 0 0% 1 100% 3 0 0 0 60% 0% 0% 0% 1 100% 0 0% 0 0% 1 100% 0 0% 0 0% 2 40% 1 100% 1 100% 3 100% Europe 3 60% 1 100% 1 50% 80 .) (Brazzaville) Éthiopie Ghana Guinée Kenya Lesotho Libéria Madagascar Mauritanie Maurice Namibie Niger Nigeria Sénégal Afrique du Sud Soudan du Sud Tanzanie Togo Ouganda Zambie Zimbabwe Bangladesh Chine Inde Japon Kirghizistan Malaisie Népal Pakistan Philippines Corée du Sud Taiwan Thaïlande Viêt Nam Belize République dominicaine Grenade Guyana Haïti Jamaïque Porto Rico Sainte-Lucie Saint-Vincent-etles-Grenadines Suriname Trinité-et-Tobago Autriche Biélorussie Belgique BosnieHerzégovine Bulgarie Croatie Chypre Non indiquée Féminin N 0 0 1 1 0 0 0 % 0% 0% 50% 33% 0% 0% 0% mAScuLin N % 0 0% 2 100% 1 50% 2 67% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 1 100% 1 50% 2 67% 0 0% 1 33% 0 0% 3 100% 0 0% 0 0% 2 100% 0 0% 6 60% 0 0% 0 0% 0 0% 2 29% 0 0% 0 0% 2 33% 33 55% 17 65% 5 71% 4 67% 20 57% 0 0% 1 50% 0 0% 0 0% 4 67% 14 58% 0 0% 4 67% 4 57% 2 100% 6 86% 3 50% 13 87% 5 71% 2 67% 1 100% 0 0% 2 100% 20 69% 0 0% 14 54% 1 100% 2 3 14 14% 60% 88% Politicien Féminin N 0 0 8 2 2 1 0 % 0% 0% 22% 14% 25% 8% 0% mAScuLin N % 3 100% 7 100% 29 78% 12 86% 6 75% 12 92% 0 17 8 27 10 2 0 9 9 0 5 9 14 14 13 6 1 3 5 5 1 41 116 122 19 19 163 102 24 35 7 151 249 33 0 30 0% 94% 80% 90% 83% 67% 0% 82% 100% 0% 71% 100% 82% 88% 72% 100% 100% 100% 83% 83% 100% 80% 94% 76% 95% 83% 91% 90% 92% 63% 88% 88% 95% 87% 0% 94% Fonctionnaire du gouvernement Féminin N 2 1 1 2 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 2 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 7 6 0 0 0 3 0 4 0 0 9 8 1 0 0 2 0 0 0 0 % 50% 50% 9% 25% 0% 0% 0% 17% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 40% 0% 0% 0% 0% 0% 11% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 10% 17% 0% 0% 0% 12% 0% 19% 0% 0% 10% 16% 25% 0% 0% 67% 0% 0% 0% 0% mAScuLin N % 2 50% 1 50% 10 91% 6 75% 1 100% 1 100% 0 5 2 4 1 5 0 4 3 0 1 0 10 2 8 0 0 0 2 0 1 3 65 29 0 6 9 23 2 17 0 2 84 41 3 0 0% 83% 100% 100% 100% 100% 0% 100% 60% 0% 100% 0% 100% 100% 89% 0% 0% 0% 100% 0% 100% 100% 90% 83% 0% 100% 100% 88% 100% 81% 0% 100% 90% 84% 75% 0% Éducation. Sujets des nouvelles par catégorie d’occupation RÉGION Afrique PAYS Bénin Botswana Burkina Burundi Cameroun Congo Congo (Rép. Résultats nationaux 4 .Annexe 3.

Annexe 3. Droit Féminin N % 0 0% 0 0% 4 22% 1 50% 0 0% 0 0% 0 0 1 3 0 0 0 0 0 0 1 0 1 0 2 0 0 0 0 0 0 2 4 4 0 0 1 0 0 1 0 4 12 2 4 0 2 1 8 3 0 0% 0% 100% 100% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 50% 0% 100% 0% 8% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 67% 14% 10% 0% 0% 4% 0% 0% 100% 0% 12% 18% 25% 33% 0% 50% 25% 47% 27% 0% mAScuLin N 3 2 14 1 0 0 0 0 0 0 2 2 0 0 3 0 1 0 0 1 22 0 1 0 2 0 0 1 25 36 2 7 26 2 4 0 1 29 55 6 8 1 2 3 9 8 0 0 2 8 17 0 9 % 100% 100% 78% 50% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 100% 0% 0% 100% 0% 50% 0% 0% 100% 92% 0% 100% 0% 100% 0% 0% 33% 86% 90% 100% 100% 96% 100% 100% 0% 100% 88% 82% 75% 67% 100% 50% 75% 53% 73% 0% 0% 50% 89% 100% 0% 82% Célébrité Féminin N 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 3 0 0 0 0 0 2 1 7 6 0 1 8 0 1 18 0 5 10 0 1 0 % 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 25% 0% 0% 0% 0% 0% 67% 100% 33% 67% 0% 20% 89% 0% 33% 56% 0% 71% 59% 0% 100% 0% mAScuLin N Activiste. Résultats nationaux Personnalité sportive Féminin N 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 4 1 2 0 7 4 0 1 0 0 1 0 0 0 % 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 33% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 5% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 17% 4% 20% 0% 10% 20% 0% 9% 0% 0% 17% 0% 0% 0% mAScuLin N 0 2 9 0 2 1 0 2 0 0 0 0 0 2 0 0 0 0 0 0 18 0 0 0 0 0 0 2 20 23 8 3 66 16 0 10 0 4 5 2 0 % 0% 100% 100% 0% 100% 100% 0% 100% 0% 0% 0% 0% 0% 67% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 95% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 83% 96% 80% 100% 90% 80% 0% 91% 0% 100% 83% 100% 0% % 1 100% 0 0% 4 100% 0 0% 0 0% 1 100% 2 100% 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 2 1 1 9 0 0 0 1 0 1 0 14 3 5 4 1 0 2 14 0 2 7 0 0 3 0 2 4 8 0 0 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 0% 0% 100% 100% 100% 75% 0% 0% 0% 100% 0% 33% 0% 67% 33% 100% 80% 11% 0% 67% 44% 0% 29% 41% 0% 0% 100% 0% 67% 67% 62% 0% 0% Affaires. ONG Féminin N % 0 0% 0 0% 8 62% 1 50% 0 0% 0 0% 0 0 1 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 4 0 0 0 1 2 0 0 2 1 0 0 0% 0% 50% 0% 0% 50% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 67% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 0% 0% 0% 17% 100% 0% 0% 33% 9% 0% 0% mAScuLin N 1 0 5 1 2 0 0 1 1 1 0 1 0 0 1 0 0 0 6 1 0 0 0 2 0 0 0 2 1 0 0 6 2 5 0 1 0 4 10 4 0 % 100% 0% 38% 50% 100% 0% 0% 100% 50% 100% 0% 50% 0% 0% 100% 0% 0% 0% 100% 33% 0% 0% 0% 100% 0% 0% 0% 100% 100% 0% 0% 100% 100% 83% 0% 100% 0% 67% 91% 100% 0% Autre Féminin N 2 1 12 1 0 2 0 0 0 0 0 0 5 2 2 1 1 2 3 9 0 0 0 1 0 0 3 34 44 3 10 15 13 17 12 1 29 50 21 12 1 8 0 15 9 0 0 % 29% 20% 57% 20% 0% 33% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 45% 29% 67% 50% 33% 13% 33% 21% 0% 0% 0% 7% 0% 0% 19% 22% 37% 21% 38% 21% 42% 35% 25% 13% 24% 24% 53% 63% 17% 40% 0% 13% 43% 0% 0% mAScuLin N 5 4 9 4 2 4 0 4 5 1 10 3 0 6 5 1 1 2 14 6 34 0 1 3 13 2 5 13 124 76 11 16 56 18 31 36 7 90 159 19 7 5 12 6 97 12 4 3 17 44 0 81 % 71% 80% 43% 80% 100% 67% 0% 100% 100% 100% 100% 100% 0% 55% 71% 33% 50% 67% 88% 67% 79% 0% 100% 100% 93% 100% 100% 81% 78% 63% 79% 62% 79% 58% 65% 75% 88% 76% 76% 48% 37% 83% 60% 100% 87% 57% 100% 75% 94% 81% 0% 71% TOTAL Féminin N 5 2 34 8 2 3 2 4 6 3 3 0 11 5 5 4 2 6 7 26 0 0 0 8 1 4 20 101 114 15 17 64 32 23 59 5 69 109 36 20 1 18 30 36 32 1 % 25% 10% 27% 23% 13% 13% 6% 19% 15% 11% 17% 0% 33% 19% 56% 33% 11% 11% 22% 19% 0% 0% 0% 24% 13% 33% 24% 20% 27% 22% 20% 15% 16% 26% 31% 25% 19% 15% 25% 48% 5% 33% 25% 18% 27% 14% mAScuLin N 15 18 90 27 13 20 29 17 34 24 15 0 22 22 4 8 16 48 25 111 6 3 8 26 7 8 65 416 307 53 66 352 168 64 129 15 296 610 107 22 21 36 91 165 88 6 12 41 153 1 270 % 75% 90% 73% 77% 87% 87% 94% 81% 85% 89% 83% 0% 67% 81% 44% 67% 89% 89% 78% 81% 100% 100% 100% 76% 88% 67% 76% 80% 73% 78% 80% 85% 84% 74% 69% 75% 81% 85% 75% 52% 95% 67% 75% 82% 73% 86% 71% 93% 81% 100% 74% 1 100% 1 33% 2 67% 4 57% 3 43% 1 100% 2 100% 5 100% 0 0% 13 100% 0 0% 5 83% 0 0% 0 0% 0 0% 1 100% 6 75% 0 0% 18 78% 4 100% 1 100% 4 100% 3 75% 2 25% 0 0% 2 50% 0 0% 2 67% 0 0% 0 0% 1 33% 0 0 0 0 0 0% 0% 0% 0% 0% 6 75% 0 0% 2 50% 0 0% 1 33% 1 100% 0 0% 2 67% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 2 100% 5 71% 0 0 0 0% 0% 0% 17 31% 38 69% 28 23% 93 77% 0 0% 0 0% 1 33% 2 33% 5 38% 0 0% 0 0% 0 0% 1 100% 1 14% 0 0% 9 24% 2 40% 3 50% 0 0% 2 40% 0 0% 0 0% 0 0% 1 100% 1 17% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 2 25% 0 0% 5 22% 0 0% 0 0% 0 0% 1 25% 1 100% 2 50% 1 11% 0 0% 0 0% 2 18% 1 25% 3 60% 0 0% 0 0% 3 100% 4 29% 5 29% 3 7% 36 19% 0 0% 95 26% 28 25% 40 53% 19 29% 17 20% 10 71% 1 100% 0 0% 6 86% 0 0% 29 76% 3 60% 3 50% 0 0% 3 60% 1 25% 1 6% 10 19% 0 0% 33 29% 7 25% 12 55% 8 44% 5 38% 3 75% 2 40% 1 100% 3 100% 2 29% 1 100% 0 0% 0 0% 21 75% 10 45% 10 56% 8 62% 85 75% 35 47% 46 71% 69 80% 81 .

Irlande du Nord.Annexe 3. Écosse. Santé Féminin N 6 % 26% mAScuLin N 17 0 7 1 7 1 3 6 9 1 0 5 4 0 1 3 1 3 1 2 2 0 3 0 6 % 74% 0% 88% 100% 54% 100% 43% 67% 75% 100% 0% 83% 80% 0% 100% 60% 17% 60% 50% 50% 50% 0% 75% 0% 29% 1 50% 0 0% 7 54% 3 60% 1 100% 8 47% 2 40% 3 38% 0 0% 2 100% 19 37% 0 0% 4 80% 1 33% 0 0% 0 0% 18 64% 9 53% 8 62% 14 67% 8 32% 3 30% 18 69% 35 3 0 12 10 1 7 0 1 2 11 0 6 4 0 13 0 1 0 13 4 21 2 17 0 0 37% 60% 0% 41% 67% 20% 58% 0% 5% 40% 33% 0% 40% 24% 0% 43% 0% 25% 0% 32% 44% 48% 33% 63% 0% 0% 11 79% 39 85% 20 71% 98 83% 24 96% 108 80% 115 73% 118 84% 11 58% 1 50% 285 89% 63 88% 15 100% 10 100% 30 77% 41 71% 74 80% 31 76% 49 84% 57 75% 26 81% 39 81% 56 97% 82 82% 2 40% 3 20% 0 0% 1 25% 0 0% 1 33% 4 31% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 1 17% 3 60% 10 53% 1 9% 0 0% 1 50% 1 50% 2 100% 0 0% 4 0 1 4 0 0 1 0 2 3 2 1 0 1 0 2 0 1 3 0 3 0 1 0 3 1 0 57% 0% 14% 17% 0% 0% 17% 0% 50% 38% 22% 33% 0% 14% 0% 14% 0% 4% 50% 0% 60% 0% 17% 0% 27% 25% 0% 1 100% 1 13% 0 0% 6 46% 0 0% 4 57% 3 33% 3 25% 0 0% 0 0% 1 17% 1 20% 0 0% 0 0% 2 40% 5 83% 2 40% 1 50% 2 50% 2 50% 1 100% 1 25% 0 0% 15 71% Amérique Latine Moyen-Orient 2 40% 0 0% 17 59% 5 33% 4 80% 5 42% 0 0% 19 95% 3 60% 22 67% 0 0% 9 60% 13 76% 0 0% 17 57% 0 0% 3 75% 2 100% 0 28 5 23 4 10 0 0 0% 68% 56% 52% 67% 37% 0% 0% 31 58% 11 65% 154 86% 31 89% 16 70% 20 95% 3 75% 18 100% 26 93% 22 88% 30 81% 16 84% 95 91% 6 86% 112 97% 3 100% 535 95% 136 85% 6 86% 43 77% 18 69% 64 79% 4 100% 100 84% 9 90% 7 100% 1 20% 0 0% 9 32% 2 67% 1 100% 3 75% 0 0% 0 0% 0 0% 1 100% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 3 30% 0 0% 2 25% 0 0% 0 2 7 0 1 4 0 0% 15% 41% 0% 50% 67% 0% 4 80% 0 0% 19 68% 1 33% 0 0% 1 25% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 2 100% 2 100% 0 0% 7 70% 0 0% 6 75% 0 0% 0 0% 11 85% 10 59% 4 100% 1 50% 2 33% 0 0 0% 0% 1 100% Amérique du Nord Pacifique 2 40% 1 100% 5 83% 0 0% 8 73% 3 0 75% 0% 1 100% 82 . pays de Galles) Argentine Bolivie Brésil Chili Costa Rica Équateur Salvador Guatemala Mexique Nicaragua Paraguay Pérou Uruguay Égypte Israël Jordanie Liban Tunisie Émirats arabes unis Canada États-Unis Australie Fidji Nouvelle-Zélande PapouasieNouvelle Guinée Tonga Non indiquée Féminin N 9 % 45% mAScuLin N 11 1 2 6 2 0 9 3 5 5 0 33 0 1 2 3 1 10 8 5 7 17 7 8 60 % 55% 50% 100% 46% 40% 0% 53% 60% 63% 100% 0% 63% 0% 20% 67% 100% 100% 36% 47% 38% 33% 68% 70% 31% 63% Politicien Féminin N 24 3 7 8 20 1 27 42 22 8 1 37 9 0 0 9 17 18 10 9 19 6 9 2 18 22 6 26 4 7 1 1 0 2 3 7 3 9 1 3 0 31 24 1 13 8 17 0 19 1 0 % 16% 21% 15% 29% 17% 4% 20% 27% 16% 42% 50% 11% 13% 0% 0% 23% 29% 20% 24% 16% 25% 19% 19% 3% 18% 42% 35% 14% 11% 30% 5% 25% 0% 7% 12% 19% 16% 9% 14% 3% 0% 5% 15% 14% 23% 31% 21% 0% 16% 10% 0% mAScuLin N 123 % 84% Fonctionnaire du gouvernement Féminin N 1 % 7% mAScuLin N 13 3 12 2 3 3 2 9 3 0 0 6 0 1 0 5 2 9 10 6 1 1 0 0 3 1 6 20 1 6 5 0 2 5 7 2 0 6 2 12 0 24 3 0 % 93% 60% 80% 100% 75% 100% 67% 69% 100% 0% 0% 100% 0% 100% 0% 83% 40% 47% 91% 100% 50% 50% 0% 0% 43% 100% 86% 83% 100% 100% 83% 0% 50% 63% 78% 67% 0% 86% 100% 86% 0% 96% 50% 0% Éducation. Sujets des nouvelles par catégorie d’occupation RÉGION Europe PAYS République tchèque Danemark Estonie Finlande France Géorgie Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Italie Kosovo Malte Monténégro Pays-Bas Norvège Pologne Portugal Roumanie Espagne Suède Suisse Turquie Royaume-Uni (Angleterre. Résultats nationaux 4 .

ONG Féminin N 0 0 0 0 0 0 6 1 0 0 0 3 0 0 0 1 0 0 0 1 0 2 0 0 % 0% 0% 0% 0% 0% 0% 75% 50% 0% 0% 0% 60% 0% 0% 0% 33% 0% 0% 0% 33% 0% 100% 0% 0% mAScuLin N % 1 100% 0 0 0 3 1 2 1 0 1 0 2 0 0 0 2 1 2 0 2 0 0 0 2 0% 0% 0% 100% 100% 25% 50% 0% 100% 0% 40% 0% 0% 0% 67% 100% 100% 0% 67% 0% 0% 0% 100% Autre Féminin N % mAScuLin N % TOTAL Féminin N % mAScuLin N % 11 79% 3 12 2 10 12 26 2 7 14 0 32 2 5 0 3 5 12 14 14 14 9 7 17 100% 86% 100% 77% 100% 96% 67% 88% 93% 0% 82% 100% 83% 0% 60% 100% 100% 100% 82% 88% 75% 88% 77% 13 14% 6 3 3 24 0 20 11 19 4 2 35 2 4 0 9 11 18 3 9 14 16 4 20 19% 10% 14% 39% 0% 32% 34% 39% 20% 100% 27% 33% 29% 0% 53% 28% 24% 11% 31% 31% 40% 11% 25% 81 86% 25 28 19 37 7 43 21 30 16 0 96 4 10 1 8 29 56 25 20 31 24 33 61 81% 90% 86% 61% 100% 68% 66% 61% 80% 0% 73% 67% 71% 100% 47% 73% 76% 89% 69% 69% 60% 89% 75% 57 18% 21 22 22 63 3 76 85 59 16 5 108 12 9 1 24 41 72 25 55 55 48 24 51 26% 15% 27% 26% 6% 26% 32% 24% 23% 83% 18% 14% 16% 6% 27% 31% 28% 18% 32% 29% 32% 20% 24% 261 82% 59 128 61 181 50 218 183 192 54 1 479 73 49 16 65 91 181 111 119 137 104 99 162 74% 85% 73% 74% 94% 74% 68% 76% 77% 17% 82% 86% 84% 94% 73% 69% 72% 82% 68% 71% 68% 80% 76% 4 36% 0 0 7 2 0 2 0 0 0 0 2 6 1 0 1 1 2 0 1 1 0 1 4 0 0 0% 0% 13% 25% 0% 20% 0% 0% 0% 0% 14% 38% 20% 0% 7% 33% 10% 0% 11% 11% 0% 50% 20% 0% 0% 7 64% 5 0 49 6 0 8 0 0 14 1 12 10 4 2 14 2 19 2 8 8 15 1 16 0 100% 0% 88% 75% 0% 80% 0% 0% 100% 100% 86% 63% 80% 100% 93% 67% 90% 100% 89% 89% 100% 50% 80% 0% 13 37% 2 0 21 1 1 0 0 2 11 1 0 9 3 2 5 0 0 0 0 2 2 5 0 1 0 0 67% 0% 68% 100% 20% 0% 0% 40% 85% 50% 0% 47% 43% 100% 63% 0% 0% 0% 0% 29% 50% 45% 0% 20% 0% 0% 22 63% 1 0 10 0 4 1 0 3 2 1 0 10 4 0 3 0 0 7 0 5 2 6 0 4 0 33% 0% 32% 0% 80% 100% 0% 60% 15% 50% 0% 53% 57% 0% 38% 0% 0% 100% 0% 71% 50% 55% 0% 80% 0% 25 93% 22 1 3 3 4 2 0 6 2 7 0 31 26 0 1 0 22 13 0 1 5 43 3 71 0 100% 100% 27% 75% 100% 100% 0% 86% 100% 78% 0% 86% 96% 0% 100% 0% 100% 81% 0% 50% 100% 98% 75% 97% 0% 1 50% 0 0 2 0 0 0 0 0 0 2 0 1 0 0 4 0 0 1 0 0% 0% 25% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 40% 0% 100% 0% 0% 67% 0% 0% 100% 0% 1 50% 5 0 6 0 0 1 0 0 0 3 8 0 0 0 2 0 10 0 0 100% 0% 75% 0% 0% 100% 0% 0% 0% 60% 100% 0% 0% 0% 33% 0% 100% 0% 0% 58 28% 4 3 48 6 1 13 0 7 9 23 8 24 14 3 12 1 1 22 2 30 11 28 2 19 27% 25% 49% 30% 8% 26% 0% 32% 47% 40% 16% 50% 37% 100% 14% 10% 1% 52% 4% 33% 15% 32% 20% 36% 147 72% 11 9 50 14 11 37 0 15 10 35 41 24 24 0 71 9 75 20 61 63 60 8 34 73% 75% 51% 70% 92% 74% 0% 68% 53% 60% 84% 50% 63% 0% 86% 90% 99% 48% 67% 85% 68% 80% 64% 150 30% 32 10 137 26 11 27 1 13 27 45 18 54 33 6 43 2 38 53 67 34 73 7 72 28% 27% 29% 30% 20% 25% 25% 17% 30% 31% 16% 35% 16% 38% 15% 13% 5% 22% 30% 23% 25% 25% 23% 353 70% 82 27 328 61 45 80 3 63 62 98 93 102 174 10 239 14 694 183 159 112 221 21 248 72% 73% 71% 70% 80% 75% 75% 83% 70% 69% 84% 65% 84% 63% 85% 88% 95% 78% 70% 77% 75% 75% 78% 2 67% 1 33% 46 96% 6 10% 53 90% 1 50% 0 0% 1 2% 1 25% 2 3% 1 50% 0 0% 2 100% 1 100% 0 0% 0 0% 3 50% 0 0 0% 0% 0 0% 0 0% 1 100% 0 0% 3 50% 0 0 0% 0% 4 100% 1 100% 1 50% 3 25% 1 33% 9 75% 2 67% 7 21% 1 10% 27 79% 9 90% 83 . Droit Féminin N % 3 21% 0 2 0 3 0 1 1 1 1 0 7 0 1 0 2 0 0 0 3 2 3 1 5 0% 14% 0% 23% 0% 4% 33% 13% 7% 0% 18% 0% 17% 0% 40% 0% 0% 0% 18% 13% 25% 13% 23% mAScuLin N % Célébrité Féminin N % 1 33% 7 3 3 6 1 9 17 3 1 0 5 0 0 0 0 3 5 1 16 2 9 4 5 54% 13% 27% 33% 33% 36% 59% 20% 100% 0% 28% 0% 0% 0% 0% 23% 33% 14% 46% 17% 50% 36% 31% mAScuLin N Activiste.Annexe 3. Résultats nationaux Personnalité sportive Féminin N 0 1 3 1 0 0 0 4 8 2 0 1 0 0 0 0 2 1 0 7 1 2 0 1 2 0 0 8 1 0 0 0 1 0 2 0 5 1 0 0 0 0 3 0 % 0% 9% 30% 25% 0% 0% 0% 22% 50% 25% 0% 13% 0% 0% 0% 0% 67% 17% 0% 78% 6% 10% 0% 13% 7% 0% 0% 73% 25% 0% 0% 0% 14% 0% 22% 0% 14% 4% 0% 0% 0% 0% 19% 0% mAScuLin N % 2 100% 10 7 3 9 0 9 14 8 6 0 7 0 17 0 2 1 5 16 2 15 18 3 7 91% 70% 75% 100% 0% 100% 78% 50% 75% 0% 88% 0% 100% 0% 100% 33% 83% 100% 22% 94% 90% 100% 88% % 2 67% 6 21 8 12 2 16 12 12 0 0 13 0 0 2 9 10 10 6 19 10 9 7 11 46% 88% 73% 67% 67% 64% 41% 80% 0% 0% 72% 0% 0% 100% 100% 77% 67% 86% 54% 83% 50% 64% 69% Affaires.

Fonction des sujets des nouvelles RÉGION Afrique PAYS Bénin Botswana Burkina Burundi Cameroun Congo Congo (Rép.) (Brazzaville) Éthiopie Ghana Guinée Kenya Lesotho Libéria Madagascar Mauritanie Maurice Namibie Niger Nigeria Sénégal Afrique du Sud Soudan du Sud Tanzanie Togo Ouganda Zambie Zimbabwe Asie Bangladesh Chine Inde Japon Kirghizistan Malaisie Népal Pakistan Philippines Corée du Sud Taiwan Ne sais pas Féminin N 1 1 0 1 0 0 0 0 0 1 0 0 0 % 17% 50% 0% 50% 0% 0% 0% 0% 0% 5% 0% 0% 0% mAScuLin N 5 1 % 83% 50% Sujet Féminin N 5 2 34 8 2 3 1 2 4 6 3 3 0 11 5 5 4 2 6 7 26 0 0 0 8 1 4 20 101 114 15 17 64 32 23 59 5 69 % 25% 10% 27% 23% 13% 13% 33% 6% 19% 15% 11% 17% 0% 33% 19% 56% 33% 11% 11% 22% 19% 0% 0% 0% 24% 13% 33% 24% 20% 27% 22% 20% 15% 16% 26% 31% 25% 19% mAScuLin N 15 18 90 27 13 20 2 29 17 34 24 15 0 22 22 4 8 16 48 25 111 % 75% 90% 73% 77% 87% 87% 67% 94% 81% 85% 89% 83% 0% 67% 81% 44% 67% 89% 89% 78% 81% Porte-parole Féminin N 6 1 5 12 3 2 % 17% 7% 26% 24% 27% 10% mAScuLin N 30 14 14 38 8 19 0 46 7 42 53 7 0 30 % 83% 93% 74% 76% 73% 90% 0% 96% 78% 78% 88% 70% 0% 88% Expert ou commentateur Féminin N 0 3 4 2 0 2 0 1 1 0 8 0 0 1 1 11 5 0 2 5 13 2 5 2 5 1 8 6 4 19 1 19 9 4 10 7 10 6 % 0% 30% 25% 25% 0% 20% 0% 11% 9% 0% 15% 0% 0% 13% 50% 28% 45% 0% 17% 33% 19% 13% 25% 10% 31% 4% 42% 9% 7% 18% 11% 26% 14% 16% 19% 13% 33% 16% mAScuLin N % 7 100% 7 12 6 0 8 0 8 10 70% 75% 75% 0% 80% 0% 89% 91% 5 100% 1 50% 1 100% 1 100% 0 0 0 21 0% 0% 0% 95% 1 100% 2 2 12 7 3 0 4 0 1 4 4 8 12 19 2 9 0 15 3 11 38 6 26 7 1 8 8 7 29 4 35 4% 22% 22% 12% 30% 0% 12% 0% 13% 31% 40% 12% 17% 18% 7% 12% 0% 28% 8% 18% 23% 21% 13% 10% 5% 8% 7% 12% 27% 18% 18% 5 100% 44 0 0 7 1 29 6 85% 0% 0% 88% 50% 73% 55% 2 100% 0 0 0 4 0 6 14 0% 0% 0% 80% 0% 75% 82% 2 100% 1 0 2 3 0 3 9 0 1 0 0 1 0 1 20% 0% 25% 18% 0% 60% 50% 0% 20% 0% 0% 20% 0% 20% 13 100% 7 9 6 57 57 87 26 67 88% 69% 60% 88% 83% 82% 93% 88% 2 100% 10 10 57 13 15 19 11 22 11 58 54 89 8 55 56 21 43 45 20 32 83% 67% 81% 87% 75% 90% 69% 96% 58% 91% 93% 82% 89% 74% 86% 84% 81% 87% 67% 84% 2 100% 2 9 0 4 0 40% 50% 0% 80% 0% 6 100% 3 100% 8 100% 26 7 8 65 416 307 53 66 352 168 64 129 15 296 76% 88% 67% 76% 80% 73% 78% 80% 85% 84% 74% 69% 75% 81% 8 100% 38 36 51 130 22 168 63 20 96 101 50 80 18 163 72% 92% 82% 77% 79% 87% 90% 95% 92% 93% 88% 73% 82% 82% 4 100% 4 0 4 0 27 1 0 7 0 0 8 6 0 80% 0% 80% 0% 93% 50% 0% 70% 0% 0% 47% 75% 0% 1 100% 2 1 0 3 0 7% 50% 0% 30% 0% 1 100% 9 2 0 53% 25% 0% 84 . Résultats nationaux 5 .Annexe 3.

Résultats nationaux Expérience personnelle Féminin N 0 0 2 3 0 1 0 1 0 6 2 0 0 2 0 7 0 2 1 0 7 0 3 2 1 3 2 16 20 16 4 7 2 4 1 13 5 27 % 0% 0% 67% 50% 0% 50% 0% 50% 0% 46% 33% 0% 0% 100% 0% 44% 0% 67% 20% 0% 32% 0% 30% 50% 50% 15% 50% 31% 32% 31% 31% 25% 13% 16% 7% 48% 38% 36% mAScuLin N 0 0 1 3 0 1 0 1 0 7 4 0 0 0 0 9 1 1 4 2 15 0 7 2 1 17 2 36 42 35 9 21 14 21 13 14 8 49 % 0% 0% 33% 50% 0% 50% 0% 50% 0% 54% 67% 0% 0% 0% 0% 56% 100% 33% 80% 100% 68% 0% 70% 50% 50% 85% 50% 69% 68% 69% 69% 75% 88% 84% 93% 52% 62% 64% Témoin oculaire Féminin N 1 0 0 5 2 0 0 0 0 1 0 0 0 1 0 0 1 0 3 1 11 0 1 0 0 1 1 2 2 2 4 1 5 2 0 2 1 1 % 20% 0% 0% 25% 33% 0% 0% 0% 0% 9% 0% 0% 0% 33% 0% 0% 100% 0% 75% 25% 34% 0% 17% 0% 0% 100% 50% 10% 17% 12% 22% 25% 36% 40% 0% 17% 25% 13% mAScuLin N 4 1 0 15 4 0 0 1 0 10 1 0 0 2 2 1 0 0 1 3 21 1 5 0 2 0 1 18 10 15 14 3 9 3 5 10 3 7 % 80% 100% 0% 75% 67% 0% 0% 100% 0% 91% 100% 0% 0% 67% 100% 100% 0% 0% 25% 75% 66% 100% 83% 0% 100% 0% 50% 90% 83% 88% 78% 75% 64% 60% 100% 83% 75% 88% Opinion populaire Féminin N 0 1 0 1 0 0 1 0 0 7 2 0 0 0 0 1 0 2 1 1 1 0 0 0 5 1 5 0 5 6 4 4 0 0 0 5 1 1 % 0% 25% 0% 33% 0% 0% 100% 0% 0% 35% 29% 0% 0% 0% 0% 13% 0% 100% 100% 33% 20% 0% 0% 0% 28% 8% 71% 0% 31% 55% 40% 44% 0% 0% 0% 38% 17% 13% mAScuLin N 0 3 0 2 0 0 0 0 1 13 5 0 0 0 0 7 0 0 0 2 4 0 0 0 13 11 2 9 11 5 6 5 1 0 0 8 5 7 % 0% 75% 0% 67% 0% 0% 0% 0% 100% 65% 71% 0% 0% 0% 0% 88% 0% 0% 0% 67% 80% 0% 0% 0% 72% 92% 29% 100% 69% 45% 60% 56% 100% 0% 0% 62% 83% 88% Autre Féminin N 0 1 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 1 0 0 1 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 7 1 0 1 0 1 5 0 1 % mAScuLin N 4 3 0 2 1 0 0 0 2 0 0 0 0 0 4 0 0 1 0 0 10 0 0 0 3 0 3 3 0 24 12 0 3 0 27 10 5 4 % TOTAL Féminin N 13 8 45 32 7 8 3 6 7 33 22 6 0 21 7 25 16 13 21 29 86 4 19 4 34 11 31 83 139 185 36 49 91 50 42 124 28 139 % 18% 15% 27% 26% 21% 14% 60% 7% 17% 20% 14% 21% 0% 26% 14% 30% 35% 25% 15% 22% 22% 8% 16% 10% 26% 10% 29% 21% 20% 22% 19% 22% 15% 14% 19% 30% 27% 20% mAScuLin N 61 44 122 92 26 49 2 85 35 132 133 22 0 61 42 57 30 39 122 101 304 46 101 37 95 97 75 320 555 646 154 170 535 314 175 294 75 554 % 82% 85% 73% 74% 79% 86% 40% 93% 83% 80% 86% 79% 0% 74% 86% 70% 65% 75% 85% 78% 78% 92% 84% 90% 74% 90% 71% 79% 80% 78% 81% 78% 85% 86% 81% 70% 73% 80% 85 .Annexe 3.

Résultats nationaux 5 .Annexe 3. Fonction des sujets des nouvelles RÉGION Asie PAYS Thaïlande Viêt Nam Caraïbes Belize République dominicaine Grenade Guyana Haïti Jamaïque Porto Rico Sainte-Lucie Caraïbes Saint-Vincent-etles-Grenadines Suriname Trinité-et-Tobago Europe Autriche Biélorussie Belgique BosnieHerzégovine Bulgarie Croatie Chypre République tchèque Danemark Estonie Finlande France Géorgie Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Italie Kosovo Malte Monténégro Pays-Bas Norvège Ne sais pas Féminin N 1 1 % 11% 50% mAScuLin N 8 1 0 9 0 % 89% 50% 0% 75% 0% Sujet Féminin N 109 36 20 28 1 18 30 36 32 1 4 5 3 36 0 95 28 40 19 17 57 21 22 22 63 3 76 85 59 16 5 108 12 9 1 24 41 % 15% 25% 48% 23% 5% 33% 25% 18% 27% 14% 29% 29% 7% 19% 0% 26% 25% 53% 29% 20% 18% 26% 15% 27% 26% 6% 26% 32% 24% 23% 83% 18% 14% 16% 6% 27% 31% mAScuLin N 610 107 22 93 21 36 91 165 88 6 10 12 41 153 % 85% 75% 52% 77% 95% 67% 75% 82% 73% 86% 71% 71% 93% 81% Porte-parole Féminin N 40 2 2 8 5 7 9 14 17 0 4 6 4 13 8 20 19 11 26 2 26 44 49 31 22 21 61 32 9 13 0 18 7 17 4 5 27 % 13% 9% 20% 10% 19% 37% 18% 20% 23% 0% 44% 26% 31% 25% 16% 19% 15% 69% 28% 5% 33% 30% 40% 27% 24% 20% 18% 17% 16% 28% 0% 17% 24% 12% 27% 21% 33% mAScuLin N 277 20 8 71 21 12 42 56 58 % 87% 91% 80% 90% 81% 63% 82% 80% 77% Expert ou commentateur Féminin N 8 2 5 12 0 1 8 17 8 0 0 5 1 12 25 38 27 4 5 30 13 16 39 27 30 0 9 24 15 8 0 15 4 4 1 9 10 % 24% 11% 50% 26% 0% 20% 22% 63% 36% 0% 0% 42% 9% 15% 29% 27% 35% 33% 10% 14% 16% 28% 33% 29% 23% 0% 14% 28% 25% 29% 0% 12% 11% 31% 50% 23% 19% mAScuLin N 25 17 5 35 % 76% 89% 50% 74% 1 100% 3 0 0 10 25% 0% 0% 25% 5 100% 4 29 10 14 80% 78% 37% 64% 2 100% 30 0 4 4 0 1 0 4 75% 0% 80% 57% 0% 50% 0% 67% 1 100% 1 3 0 1 0 2 0 2 1 0 1 5 11 2 1 0 0 0 7 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 20% 43% 0% 50% 0% 33% 0% 67% 25% 0% 50% 25% 29% 50% 17% 0% 0% 0% 29% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 33% 0% 0% 0% 4 100% 5 17 9 40 41 84 111 5 68 42 53 103 73 84 69 83 281 155 46 34 0 90 22 122 11 19 56 56% 74% 69% 75% 84% 81% 85% 31% 72% 95% 67% 70% 60% 73% 76% 80% 82% 83% 84% 72% 0% 83% 76% 88% 73% 79% 67% 3 100% 0 7 10 67 62 103 51 8 45 190 67 41 79 65 103 0% 58% 91% 85% 71% 73% 65% 67% 90% 86% 84% 72% 67% 71% 77% 1 100% 1 3 0 1 15 27 2 5 0 0 33% 75% 0% 50% 75% 71% 50% 83% 0% 0% 1 100% 270 85 35 46 69 261 59 128 61 181 50 218 183 192 54 1 479 73 49 16 65 91 74% 75% 47% 71% 80% 82% 74% 85% 73% 74% 94% 74% 68% 76% 77% 17% 82% 86% 84% 94% 73% 69% 2 100% 17 71% 27 100% 54 62 46 20 86% 72% 75% 71% 8 100% 6 100% 0 0 0% 0% 1 100% 108 33 9 1 30 44 88% 89% 69% 50% 77% 81% 5 100% 2 100% 2 0 67% 0% 4 100% 2 100% 86 .

Annexe 3. Résultats nationaux Expérience personnelle Féminin N 2 4 3 30 0 4 3 6 14 2 0 2 0 30 16 21 3 0 20 2 14 9 9 21 22 9 11 28 21 3 1 19 0 1 0 15 19 % 15% 40% 75% 38% 0% 44% 16% 67% 58% 100% 0% 25% 0% 47% 67% 26% 23% 0% 43% 25% 37% 23% 56% 46% 33% 64% 39% 26% 49% 38% 100% 44% 0% 20% 0% 75% 61% mAScuLin N 11 6 1 49 0 5 16 3 10 0 0 6 0 34 8 59 10 2 27 6 24 30 7 25 45 5 17 78 22 5 0 24 0 4 0 5 12 % 85% 60% 25% 62% 0% 56% 84% 33% 42% 0% 0% 75% 0% 53% 33% 74% 77% 100% 57% 75% 63% 77% 44% 54% 67% 36% 61% 74% 51% 63% 0% 56% 0% 80% 0% 25% 39%

Témoin oculaire Féminin N 4 1 0 6 0 2 2 4 4 0 0 0 0 1 0 10 0 4 2 0 8 3 1 5 26 1 3 1 0 1 0 16 0 1 1 1 0 % 50% 33% 0% 30% 0% 50% 10% 57% 50% 0% 0% 0% 0% 14% 0% 48% 0% 67% 25% 0% 31% 50% 20% 50% 32% 17% 20% 14% 0% 25% 0% 31% 0% 50% 25% 100% 0% mAScuLin N 4 2 1 14 0 2 19 3 4 2 0 0 0 6 0 11 6 2 6 0 18 3 4 5 55 5 12 6 1 3 0 36 1 1 3 0 1 % 50% 67% 100% 70% 0% 50% 90% 43% 50% 100% 0% 0% 0% 86% 0% 52% 100% 33% 75% 0% 69% 50% 80% 50% 68% 83% 80% 86% 100% 75% 0% 69% 100% 50% 75% 0% 100%

Opinion populaire Féminin N 10 4 1 0 0 0 0 0 5 0 1 1 0 6 2 6 2 0 5 5 4 7 5 7 16 0 11 5 7 3 0 2 0 1 0 1 7 % 38% 40% 50% 0% 0% 0% 0% 0% 50% 0% 100% 100% 0% 86% 100% 60% 25% 0% 71% 25% 67% 70% 63% 58% 52% 0% 42% 38% 70% 60% 0% 67% 0% 50% 0% 50% 50% mAScuLin N 16 6 1 5 0 0 0 2 5 0 0 0 0 1 0 4 6 0 2 15 2 3 3 5 15 0 15 8 3 2 0 1 0 1 2 1 7 % 62% 60% 50% 100% 0% 0% 0% 100% 50% 0% 0% 0% 0% 14% 0% 40% 75% 0% 29% 75% 33% 30% 38% 42% 48% 0% 58% 62% 30% 40% 0% 33% 0% 50% 100% 50% 50%

Autre Féminin N 0 0 0 0 0 0 1 0 9 0 0 0 0 3 1 12 0 0 1 2 1 0 0 2 7 0 1 6 2 5 0 0 0 6 1 5 1 % mAScuLin N 0 0 0 2 0 0 5 1 29 0 0 0 0 3 1 69 0 0 1 0 4 0 0 3 2 0 5 9 12 6 0 5 0 24 0 9 0 %

TOTAL Féminin N 174 50 32 87 6 32 62 78 81 6 9 20 8 100 51 192 80 59 78 61 133 102 126 113 179 34 178 175 111 44 6 178 23 34 7 55 104 % 15% 24% 46% 24% 11% 34% 21% 25% 31% 24% 38% 32% 12% 25% 31% 27% 23% 53% 29% 15% 23% 30% 30% 32% 28% 17% 22% 26% 26% 27% 75% 19% 15% 15% 18% 31% 33% mAScuLin N 951 159 38 276 47 61 227 239 183 19 15 43 60 305 113 532 272 52 195 337 452 241 299 245 468 172 614 500 316 118 2 743 131 188 33 124 213 % 85% 76% 54% 76% 89% 66% 79% 75% 69% 76% 63% 68% 88% 75% 69% 73% 77% 47% 71% 85% 77% 70% 70% 68% 72% 83% 78% 74% 74% 73% 25% 81% 85% 85% 83% 69% 67%

87

Annexe 3. Résultats nationaux

5 . Fonction des sujets des nouvelles
RÉGION Europe PAYS Pologne Portugal Roumanie Espagne Suède Suisse Turquie Royaume-Uni (Angleterre, Irlande du Nord, Écosse, pays de Galles) Amérique Latine Argentine Bolivie Brésil Chili Costa Rica Équateur Salvador Amérique Latine Guatemala Mexique Nicaragua Paraguay Pérou Uruguay Moyen-Orient Égypte Israël Jordanie Liban Tunisie Émirats arabes unis Amérique du Nord Canada États-Unis Pacifique Australie Fidji Nouvelle-Zélande PapouasieNouvelle Guinée Tonga

Ne sais pas Féminin N 0 0 8 3 4 2 0 7 % 0% 0% 73% 20% 67% 33% 0% 78% mAScuLin N % 4 100% 5 100% 3 12 2 4 27% 80% 33% 67%

Sujet Féminin N 72 25 55 55 48 24 51 150 % 28% 18% 32% 29% 32% 20% 24% 30% mAScuLin N 181 111 119 137 104 99 162 353 % 72% 82% 68% 71% 68% 80% 76% 70%

Porte-parole Féminin N 41 19 7 36 40 16 11 39 % 29% 15% 22% 20% 27% 20% 13% 26% mAScuLin N 102 110 25 141 106 63 77 111 % 71% 85% 78% 80% 73% 80% 88% 74%

Expert ou commentateur Féminin N 53 8 10 7 11 24 6 54 % 27% 17% 16% 14% 24% 31% 21% 26% mAScuLin N 140 39 51 42 35 54 22 151 % 73% 83% 84% 86% 76% 69% 79% 74%

10 100% 2 22%

0 0 21 1

0% 0% 30% 17%

6 100% 5 100% 49 5 0 70% 83% 0%

32 10 137 26 11 27 1 13 27 45 18 54 33 6 43 2 38 53 6 67 34 73 7 72 7 1

28% 27% 29% 30% 20% 25% 25% 17% 30% 31% 16% 35% 16% 38% 15% 13% 5% 22% 10% 30% 23% 25% 25% 23% 21% 10%

82 27 328 61 45 80 3 63 62 98 93 102 174 10 239 14 694 183 53 159 112 221 21 248 27 9

72% 73% 71% 70% 80% 75% 75% 83% 70% 69% 84% 65% 84% 63% 85% 88% 95% 78% 90% 70% 77% 75% 75% 78% 79% 90%

18 10 40 7 19 31 23 23 17 18 11 15 8 1 19 1 0 6 4 43 17 47 9 28 1 7

29% 16% 31% 20% 22% 17% 25% 32% 13% 25% 12% 19% 9% 20% 17% 10% 0% 9% 8% 28% 26% 23% 18% 23% 4% 18%

45 51 88 28 68 155 69 50 114 55 83 62 80 4 96 9

71% 84% 69% 80% 78% 83% 75% 68% 87% 75% 88% 81% 91% 80% 83% 90%

8 2 26 4 8 11 5 7 13 7 3 2 2 0 12 3 0 31 8 37 19 7 6 9 5 0

24% 9% 29% 8% 26% 15% 17% 19% 36% 25% 19% 5% 15% 0% 9% 30% 0% 52% 15% 29% 24% 14% 24% 20% 15% 0%

26 20 63 46 23 60 25 30 23 21 13 35 11

76% 91% 71% 92% 74% 85% 83% 81% 64% 75% 81% 95% 85%

1 100% 0 2 4 0 3 1 3 3 0 1 0 0 12 1 2 3 1 3 0 0% 67% 40% 0% 27% 17% 38% 43% 0% 13% 0% 0% 44% 33% 40% 30% 25% 60% 0%

3 100% 1 6 33% 60%

6 100% 8 5 5 4 0 7 73% 83% 63% 57% 0% 88%

1 100% 124 7 91% 70%

1 100% 2 100% 15 2 3 7 3 2 0 0 56% 67% 60% 70% 75% 40% 0% 0%

9 100% 64 45 112 49 154 40 93 26 31 91% 92% 72% 74% 77% 82% 77% 96% 82%

2 100% 29 46 90 59 44 19 35 29 48% 85% 71% 76% 86% 76% 80% 85%

1 100% 0 0%

1 100%

1 100%

88

Annexe 3. Résultats nationaux Expérience personnelle Féminin N 22 25 17 24 26 9 3 44 % 35% 52% 45% 35% 47% 30% 14% 48% mAScuLin N 41 23 21 45 29 21 18 47 % 65% 48% 55% 65% 53% 70% 86% 52%

Témoin oculaire Féminin N 12 5 3 12 1 4 1 7 % 80% 71% 33% 41% 33% 100% 6% 47% mAScuLin N 3 2 6 17 2 0 17 8 % 20% 29% 67% 59% 67% 0% 94% 53%

Opinion populaire Féminin N 7 0 0 11 2 1 41 19 % 54% 0% 0% 35% 29% 50% 67% 56% mAScuLin N 6 1 5 20 5 1 20 15 % 46% 100% 100% 65% 71% 50% 33% 44%

Autre Féminin N 2 0 0 2 0 0 1 2 % mAScuLin N 14 0 0 6 3 3 29 3 %

TOTAL Féminin N 207 82 100 148 132 80 113 320 % 30% 22% 30% 26% 32% 25% 26% 32% mAScuLin N 477 291 230 414 283 242 326 687 % 70% 78% 70% 74% 68% 75% 74% 68%

7 16 26 2 12 37 30 3 3 4 9 2 10 0 20 0 0 2 2 43 14 18 3 7 0 0

44% 64% 41% 33% 40% 41% 54% 38% 14% 29% 35% 20% 28% 0% 34% 0% 0% 50% 20% 36% 39% 37% 38% 41% 0% 0%

9 9 38 4 18 54 26 5 19 10 17 8 26 0 38 1 1 2 8 77 22 31 5 10 0 1

56% 36% 59% 67% 60% 59% 46% 63% 86% 71% 65% 80% 72% 0% 66% 100% 100% 50% 80% 64% 61% 63% 63% 59% 0% 100%

7 4 18 3 0 4 8 0 0 6 0 13 7 0 7 0 0 5 1 7 7 4 0 4 1 1

47% 80% 47% 50% 0% 27% 57% 0% 0% 38% 0% 39% 54% 0% 44% 0% 0% 71% 25% 37% 32% 50% 0% 50% 17% 20%

8 1 20 3 1 11 6 6 0 10 0 20 6 0 9 0 0 2 3 12 15 4 4 4 5 4

53% 20% 53% 50% 100% 73% 43% 100% 0% 63% 0% 61% 46% 0% 56% 0% 0% 29% 75% 63% 68% 50% 100% 50% 83% 80%

3 0 25 0 0 12 9 0 3 3 4 2 5 0 6 0 7 0 1 7 0 8 1 9 0 0

43% 0% 57% 0% 0% 36% 60% 0% 60% 38% 80% 100% 29% 0% 40% 0% 30% 0% 11% 35% 0% 29% 100% 82% 0% 0%

4 0 19 0 0 21 6 2 2 5 1 0 12 0 9 0 16 0 8 13 1 20 0 2 2 0

57% 0% 43% 0% 0% 64% 40% 100% 40% 63% 20% 0% 71% 0% 60% 0% 70% 0% 89% 65% 100% 71% 0% 18% 100% 0%

2 0 0 3 0 3 2 1 0 0 1 1 0 0 0 4 0 0 4 6 8 0 2 0 1 0

4 1 1 4 2 8 5 3 2 0 6 7 2 4 24 12 0 0 30 16 16 2 5 0 0 0

75 42 293 43 51 122 78 50 63 86 46 91 68 7 108 6 45 109 23 206 94 158 29 129 15 9

29% 27% 33% 23% 25% 24% 36% 24% 22% 29% 18% 28% 18% 32% 17% 16% 6% 27% 12% 31% 26% 25% 24% 25% 14% 16%

180 113 605 147 155 384 136 162 226 207 212 232 313 15 522 32 724 295 165 466 265 477 91 392 89 47

71% 73% 67% 77% 75% 76% 64% 76% 78% 71% 82% 72% 82% 68% 83% 84% 94% 73% 88% 69% 74% 75% 76% 75% 86% 84%

89

Annexe 3. Résultats nationaux 6 .) (Brazzaville) Éthiopie Ghana Guinée Kenya Lesotho Libéria Madagascar Mauritanie Maurice Namibie Niger Nigeria Sénégal Afrique du Sud Soudan du Sud Tanzanie Togo Ouganda Zambie Zimbabwe Bangladesh Chine Inde Japon Kirghizistan Malaisie Népal Pakistan Philippines Corée du Sud Taiwan Thaïlande Viêt Nam Belize République dominicaine Grenade Guyana Haïti Jamaïque Porto Rico Sainte-Lucie Saint-Vincent-et-lesGrenadines Suriname Trinité-et-Tobago Autriche Biélorussie Belgique Bosnie-Herzégovine vicTime Féminin mAScuLin n’eST PAS une vicTime Féminin mAScuLin Féminin TOTAL mAScuLin N 1 0 0 0 0 2 0 0 2 0 1 1 0 2 1 2 0 1 1 0 3 0 0 0 4 0 1 4 23 48 7 0 15 6 9 12 0 11 17 3 11 3 0 4 1 13 4 1 0 2 0 13 0 30 9 % 100% 0% 0% 0% 0% 29% 0% 0% 40% 0% 33% 33% 0% 50% 50% 100% 0% 100% 13% 0% 18% 0% 0% 0% 24% 0% 50% 18% 38% 40% 64% 0% 48% 60% 43% 26% 0% 25% 47% 43% 65% 13% 0% 36% 13% 18% 36% 25% 0% 40% 0% 36% 0% 52% 39% N 0 6 0 7 3 5 0 1 3 0 2 2 0 2 1 0 0 0 7 0 14 0 0 0 13 0 1 18 38 71 4 2 16 4 12 35 3 33 19 4 6 20 2 7 7 58 7 3 4 3 9 23 0 28 14 % 0% 100% 0% 100% 100% 71% 0% 100% 60% 0% 67% 67% 0% 50% 50% 0% 0% 0% 88% 0% 82% 0% 0% 0% 76% 0% 50% 82% 62% 60% 36% 100% 52% 40% 57% 74% 100% 75% 53% 57% 35% 87% 100% 64% 88% 82% 64% 75% 100% 60% 100% 64% 0% 48% 61% N 4 2 34 8 2 1 1 2 2 6 2 2 0 8 4 3 4 1 3 7 22 0 0 0 4 1 3 15 78 63 8 17 48 26 13 45 5 58 92 33 9 25 1 14 29 23 28 0 4 3 3 22 0 64 19 % 22% 14% 27% 29% 17% 6% 33% 7% 13% 15% 8% 13% 0% 29% 16% 43% 33% 6% 7% 22% 19% 0% 0% 0% 25% 13% 30% 25% 17% 21% 14% 21% 13% 14% 20% 34% 31% 18% 13% 24% 36% 26% 5% 33% 26% 18% 26% 0% 40% 27% 9% 15% 0% 21% 21% N 14 12 90 20 10 15 2 28 14 34 22 13 0 20 21 4 8 16 40 25 95 6 2 8 12 7 7 44 378 231 49 64 334 164 51 86 11 263 591 103 16 72 18 29 83 106 81 2 6 8 30 129 1 241 71 % 78% 86% 73% 71% 83% 94% 67% 93% 88% 85% 92% 87% 0% 71% 84% 57% 67% 94% 93% 78% 81% 100% 100% 100% 75% 88% 70% 75% 83% 79% 86% 79% 87% 86% 80% 66% 69% 82% 87% 76% 64% 74% 95% 67% 74% 82% 74% 100% 60% 73% 91% 85% 100% 79% 79% N 5 2 34 8 2 3 1 2 4 6 3 3 0 10 5 5 4 2 4 7 25 0 0 0 8 1 4 19 101 111 15 17 63 32 22 57 5 69 109 36 20 28 1 18 30 36 32 1 4 5 3 35 0 94 28 % 26% 10% 27% 23% 13% 13% 33% 6% 19% 15% 11% 17% 0% 31% 19% 56% 33% 11% 8% 22% 19% 0% 0% 0% 24% 13% 33% 23% 20% 27% 22% 20% 15% 16% 26% 32% 26% 19% 15% 25% 48% 23% 5% 33% 25% 18% 27% 17% 29% 31% 7% 19% 0% 26% 25% N 14 18 90 27 13 20 2 29 17 34 24 15 0 22 22 4 8 16 47 25 109 6 2 8 25 7 8 62 416 302 53 66 350 168 63 121 14 296 610 107 22 92 20 36 90 164 88 5 10 11 39 152 1 269 85 % 74% 90% 73% 77% 87% 87% 67% 94% 81% 85% 89% 83% 0% 69% 81% 44% 67% 89% 92% 78% 81% 100% 100% 100% 76% 88% 67% 77% 80% 73% 78% 80% 85% 84% 74% 68% 74% 81% 85% 75% 52% 77% 95% 67% 75% 82% 73% 83% 71% 69% 93% 81% 100% 74% 75% Asie Caraïbes Europe 90 . Sujets des nouvelles qui sont des victimes RÉGION Afrique PAYS Bénin Botswana Burkina Burundi Cameroun Congo Congo (Rép .

Annexe 3. Écosse. Sujets des nouvelles qui sont des victimes RÉGION Europe PAYS Bulgarie Croatie Chypre République tchèque Danemark Estonie Finlande France Géorgie Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Italie Kosovo Malte Monténégro Pays-Bas Norvège Pologne Portugal Roumanie Espagne Suède Suisse Turquie Royaume-Uni (Angleterre. pays de Galles) Argentine Bolivie Brésil Chili Costa Rica Équateur Salvador Guatemala Mexique Nicaragua Paraguay Pérou Uruguay Égypte Israël Jordanie Liban Tunisie Émirats arabes unis Canada États-Unis Australie Fidji Nouvelle-Zélande Papouasie-Nouvelle Guinée Tonga vicTime Féminin mAScuLin n’eST PAS une vicTime Féminin mAScuLin Féminin TOTAL mAScuLin N 13 6 4 3 5 0 8 11 1 20 8 18 2 3 34 0 5 1 1 6 18 8 5 14 6 6 24 57 4 2 43 4 3 13 0 2 8 23 3 9 5 1 6 0 1 0 1 22 10 26 3 14 3 0 % 72% 55% 19% 27% 50% 0% 35% 52% 25% 59% 73% 51% 18% 100% 46% 0% 36% 50% 13% 46% 34% 53% 50% 56% 24% 29% 55% 37% 50% 40% 59% 40% 19% 50% 0% 9% 47% 38% 43% 28% 36% 100% 17% 0% 13% 0% 50% 31% 29% 46% 23% 54% 43% 0% N 5 5 17 8 5 5 15 10 3 14 3 17 9 0 40 1 9 1 7 7 35 7 5 11 19 15 20 98 4 3 30 6 13 13 0 21 9 38 4 23 9 0 29 0 7 2 1 50 24 31 10 12 4 0 % 28% 45% 81% 73% 50% 100% 65% 48% 75% 41% 27% 49% 82% 0% 54% 100% 64% 50% 88% 54% 66% 47% 50% 44% 76% 71% 45% 63% 50% 60% 41% 60% 81% 50% 0% 91% 53% 62% 57% 72% 64% 0% 83% 0% 88% 100% 50% 69% 71% 54% 77% 46% 57% 0% N 26 13 13 54 16 22 14 51 2 56 77 40 14 1 72 12 2 0 23 35 52 17 50 41 42 18 21 92 28 7 93 21 8 14 1 11 19 20 15 45 28 5 36 2 37 53 5 41 20 47 4 58 4 1 % 46% 24% 20% 18% 23% 15% 23% 23% 4% 22% 30% 19% 24% 50% 14% 14% 5% 0% 28% 29% 27% 14% 30% 25% 33% 18% 13% 27% 26% 24% 24% 28% 20% 17% 25% 21% 26% 25% 14% 37% 15% 33% 15% 13% 5% 23% 9% 28% 19% 20% 27% 20% 15% 10% N 30 41 52 253 54 120 46 171 47 204 180 175 45 1 438 71 38 15 58 84 143 104 114 126 84 83 140 249 78 22 298 54 32 67 3 42 53 60 89 78 165 10 205 14 687 176 52 104 86 190 11 236 23 9 % 54% 76% 80% 82% 77% 85% 77% 77% 96% 78% 70% 81% 76% 50% 86% 86% 95% 100% 72% 71% 73% 86% 70% 75% 67% 82% 87% 73% 74% 76% 76% 72% 80% 83% 75% 79% 74% 75% 86% 63% 85% 67% 85% 88% 95% 77% 91% 72% 81% 80% 73% 80% 85% 90% N 39 19 17 57 21 22 22 62 3 76 85 58 16 4 106 12 7 1 24 41 70 25 55 55 48 24 45 149 32 9 136 25 11 27 1 13 27 43 18 54 33 6 42 2 38 53 6 63 30 73 7 72 7 1 % 53% 29% 20% 18% 26% 15% 27% 26% 6% 26% 32% 23% 23% 80% 18% 14% 13% 6% 27% 31% 28% 18% 32% 29% 32% 20% 22% 30% 28% 26% 29% 29% 20% 25% 25% 17% 30% 30% 16% 35% 16% 38% 15% 13% 5% 23% 10% 29% 21% 25% 25% 23% 21% 10% N 35 46 69 261 59 125 61 181 50 218 183 192 54 1 478 72 47 16 65 91 178 111 119 137 103 98 160 347 82 25 328 60 45 80 3 63 62 98 93 101 174 10 234 14 694 178 53 154 110 221 21 248 27 9 % 47% 71% 80% 82% 74% 85% 73% 74% 94% 74% 68% 77% 77% 20% 82% 86% 87% 94% 73% 69% 72% 82% 68% 71% 68% 80% 78% 70% 72% 74% 71% 71% 80% 75% 75% 83% 70% 70% 84% 65% 84% 63% 85% 88% 95% 77% 90% 71% 79% 75% 75% 78% 79% 90% Amérique Latine Moyen-Orient Amérique du Nord Pacifique 91 . Irlande du Nord. Résultats nationaux 6 .

Sujets des nouvelles par relations familiales RÉGION Afrique PAYS Bénin Botswana Burkina Burundi Cameroun Congo Congo (Rép .Annexe 3.) (Brazzaville) Éthiopie Ghana Guinée Kenya Lesotho Libéria Madagascar Mauritanie Maurice Namibie Niger Nigeria Sénégal Afrique du Sud Soudan du Sud Tanzanie Togo Ouganda Zambie Zimbabwe Bangladesh Chine Inde Japon Kirghizistan Malaisie Népal Pakistan Philippines Corée du Sud Taiwan Thaïlande Viêt Nam Belize République dominicaine Grenade Guyana Haïti Jamaïque Porto Rico Sainte-Lucie Saint-Vincent-et-lesGrenadines Suriname Trinité-et-Tobago Autriche Biélorussie Belgique Bosnie-Herzégovine Féminin – ReLATiOn menciOnnée nOn N 3 2 27 8 2 2 1 2 3 6 3 2 0 7 3 5 3 1 3 6 21 0 0 0 3 1 3 14 84 68 12 16 36 23 18 44 4 55 108 36 6 23 0 12 28 29 30 1 3 5 1 33 0 66 23 % 60% 100% 79% 100% 100% 67% 100% 100% 75% 100% 100% 67% 0% 64% 60% 100% 75% 50% 50% 86% 81% 0% 0% 0% 38% 100% 75% 70% 83% 60% 80% 94% 56% 72% 78% 75% 80% 80% 99% 100% 30% 82% 0% 67% 97% 81% 94% 100% 75% 100% 33% 92% 0% 69% 82% N 2 0 7 0 0 1 0 0 1 0 0 1 0 4 2 0 1 1 3 1 5 0 0 0 5 0 1 6 17 45 3 1 28 9 5 15 1 14 1 0 14 5 1 6 1 7 2 0 1 0 2 3 0 29 5 Oui % 40% 0% 21% 0% 0% 33% 0% 0% 25% 0% 0% 33% 0% 36% 40% 0% 25% 50% 50% 14% 19% 0% 0% 0% 63% 0% 25% 30% 17% 40% 20% 6% 44% 28% 22% 25% 20% 20% 1% 0% 70% 18% 100% 33% 3% 19% 6% 0% 25% 0% 67% 8% 0% 31% 18% mAScuLin – ReLATiOn menciOnnée nOn N 14 18 90 25 10 20 2 29 15 34 23 14 0 20 21 3 6 16 41 24 96 6 3 5 20 7 8 60 405 279 48 65 325 163 58 113 13 282 606 107 18 87 18 27 86 154 84 5 7 12 33 139 1 234 83 % 93% 100% 100% 93% 77% 100% 100% 100% 88% 100% 96% 93% 0% 91% 95% 75% 75% 100% 85% 96% 86% 100% 100% 63% 77% 100% 100% 92% 97% 91% 91% 98% 92% 97% 91% 88% 87% 95% 99% 100% 82% 94% 86% 75% 95% 94% 95% 83% 70% 100% 80% 91% 100% 87% 98% N 1 0 0 2 3 0 0 0 2 0 1 1 0 2 1 1 2 0 7 1 15 0 0 3 6 0 0 5 11 28 5 1 27 5 6 15 2 14 4 0 4 6 3 9 5 10 4 1 3 0 8 14 0 36 2 Oui % 7% 0% 0% 7% 23% 0% 0% 0% 12% 0% 4% 7% 0% 9% 5% 25% 25% 0% 15% 4% 14% 0% 0% 38% 23% 0% 0% 8% 3% 9% 9% 2% 8% 3% 9% 12% 13% 5% 1% 0% 18% 6% 14% 25% 5% 6% 5% 17% 30% 0% 20% 9% 0% 13% 2% TOTAL N 20 20 124 35 15 23 3 31 21 40 27 18 0 33 27 9 12 18 54 32 137 6 3 8 34 8 12 85 517 420 68 83 416 200 87 187 20 365 719 143 42 121 22 54 120 200 120 7 14 17 44 189 1 365 113 Asie Caraïbes Europe 92 . Résultats nationaux 7 .

Résultats nationaux 7 .Annexe 3. pays de Galles) Argentine Bolivie Brésil Chili Costa Rica Équateur Salvador Guatemala Mexique Nicaragua Paraguay Pérou Uruguay Égypte Israël Jordanie Liban Tunisie Émirats arabes unis Canada États-Unis Australie Fidji Nouvelle-Zélande Papouasie-Nouvelle Guinée Tonga Féminin – ReLATiOn menciOnnée nOn N 27 16 16 50 15 18 16 32 1 64 78 43 15 2 97 12 2 0 20 35 55 21 42 39 39 19 37 90 27 9 122 12 10 19 0 10 19 24 12 47 25 6 30 2 37 31 5 49 25 33 5 53 5 0 % 68% 84% 94% 88% 71% 82% 73% 52% 33% 84% 92% 73% 94% 40% 90% 100% 22% 0% 83% 85% 76% 84% 76% 71% 81% 79% 73% 60% 84% 90% 89% 46% 91% 70% 0% 77% 70% 53% 67% 87% 76% 100% 70% 100% 97% 58% 83% 73% 74% 45% 71% 74% 71% 0% N 13 3 1 7 6 4 6 29 2 12 7 16 1 3 11 0 7 1 4 6 17 4 13 16 9 5 14 60 5 1 15 14 1 8 1 3 8 21 6 7 8 0 13 0 1 22 1 18 9 40 2 19 2 1 Oui % 33% 16% 6% 12% 29% 18% 27% 48% 67% 16% 8% 27% 6% 60% 10% 0% 78% 100% 17% 15% 24% 16% 24% 29% 19% 21% 27% 40% 16% 10% 11% 54% 9% 30% 100% 23% 30% 47% 33% 13% 24% 0% 30% 0% 3% 42% 17% 27% 26% 55% 29% 26% 29% 100% mAScuLin – ReLATiOn menciOnnée nOn N 32 42 68 255 53 120 49 134 49 201 181 181 49 1 469 73 44 16 63 83 172 103 107 127 96 89 145 283 80 26 314 53 43 72 3 57 58 73 86 86 169 10 210 14 687 183 49 124 101 175 19 236 26 6 % 91% 91% 99% 98% 90% 94% 80% 75% 100% 92% 99% 94% 91% 100% 98% 100% 90% 100% 97% 91% 95% 93% 90% 93% 92% 91% 90% 81% 98% 96% 96% 87% 96% 90% 100% 90% 94% 74% 92% 84% 97% 100% 88% 100% 99% 100% 92% 78% 90% 79% 95% 95% 96% 67% N 3 4 1 6 6 8 12 44 0 17 2 11 5 0 10 0 5 0 2 8 9 8 12 10 8 9 17 67 2 1 14 8 2 8 0 6 4 25 7 16 5 0 29 0 7 0 4 35 11 46 1 12 1 3 Oui % 9% 9% 1% 2% 10% 6% 20% 25% 0% 8% 1% 6% 9% 0% 2% 0% 10% 0% 3% 9% 5% 7% 10% 7% 8% 9% 10% 19% 2% 4% 4% 13% 4% 10% 0% 10% 6% 26% 8% 16% 3% 0% 12% 0% 1% 0% 8% 22% 10% 21% 5% 5% 4% 33% TOTAL N 75 65 86 318 80 150 83 239 52 294 268 251 70 6 587 85 58 17 89 132 253 136 174 192 152 122 213 500 114 37 465 87 56 107 4 76 89 143 111 156 207 16 282 16 732 236 59 226 146 294 27 320 34 10 Amérique Latine Moyen-Orient Amérique du Nord Pacifique 93 . Sujets des nouvelles par relations familiales RÉGION PAYS Bulgarie Croatie Chypre République tchèque Danemark Estonie Finlande France Géorgie Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Italie Kosovo Malte Monténégro Pays-Bas Norvège Pologne Portugal Roumanie Espagne Suède Suisse Turquie Royaume-Uni (Angleterre. Écosse. Irlande du Nord.

Sujets des nouvelles cités dans les journaux RÉGION Afrique PAYS Bénin Botswana Burkina Burundi Cameroun Congo Congo (Rép . Résultats nationaux 8 .) (Brazzaville) Éthiopie Ghana Guinée Kenya Lesotho Libéria Madagascar Mauritanie Maurice Namibie Niger Nigeria Sénégal Afrique du Sud Soudan du Sud Tanzanie Togo Ouganda Zambie Zimbabwe Bangladesh Chine Inde Japon Kirghizistan Malaisie Népal Pakistan Philippines Corée du Sud Taiwan Thaïlande Viêt Nam Belize République dominicaine Grenade Guyana Haïti Jamaïque Porto Rico Sainte-Lucie Saint-Vincent-et-lesGrenadines Suriname Trinité-et-Tobago Autriche Biélorussie Belgique Bosnie-Herzégovine N ciTé Féminin % 14% 0% 42% 0% 0% 14% 100% 11% 20% 4% 0% 0% 0% 45% 14% 33% 100% 7% 17% 10% 21% 0% 0% 0% 13% 50% 50% 25% 29% 37% 11% 10% 19% 0% 56% 14% 28% 19% 12% 25% 100% 29% 17% 30% 0% 30% 27% 50% 33% 0% 29% 34% 0% 34% 23% 1 0 14 0 0 1 1 1 1 1 0 0 0 5 1 1 1 1 3 1 11 0 0 0 1 1 2 5 12 25 1 1 4 0 5 1 5 6 28 26 2 7 1 3 0 6 9 1 3 0 2 12 0 21 7 mAScuLin N 6 5 19 5 0 6 0 8 4 23 5 9 0 6 6 2 0 13 15 9 42 0 2 1 7 1 2 15 30 42 8 9 17 4 4 6 13 25 209 78 0 17 5 7 1 14 24 1 6 4 5 23 1 41 24 % 86% 100% 58% 100% 0% 86% 0% 89% 80% 96% 100% 100% 0% 55% 86% 67% 0% 93% 83% 90% 79% 0% 100% 100% 88% 50% 50% 75% 71% 63% 89% 90% 81% 100% 44% 86% 72% 81% 88% 75% 0% 71% 83% 70% 100% 70% 73% 50% 67% 100% 71% 66% 100% 66% 77% N 4 1 16 1 0 0 0 1 1 2 0 0 0 5 4 2 1 0 2 1 12 0 0 0 4 0 2 10 29 53 5 13 11 13 15 9 0 21 27 1 12 1 0 12 0 9 8 0 1 2 1 18 0 36 10 nOn PAS ciTé Féminin % 33% 25% 22% 20% 0% 0% 0% 5% 20% 50% 0% 0% 0% 28% 33% 100% 25% 0% 11% 50% 24% 0% 0% 0% 27% 0% 29% 23% 17% 28% 28% 22% 28% 14% 23% 31% 0% 19% 14% 50% 44% 9% 0% 40% 0% 20% 20% 0% 20% 67% 7% 16% 0% 21% 29% mAScuLin N 8 3 58 4 0 0 0 20 4 2 2 0 0 13 8 0 3 2 16 1 39 4 1 2 11 3 5 34 138 136 13 47 28 78 49 20 2 89 169 1 15 10 9 18 5 36 32 1 4 1 13 96 0 138 24 % 67% 75% 78% 80% 0% 0% 0% 95% 80% 50% 100% 0% 0% 72% 67% 0% 75% 100% 89% 50% 76% 100% 100% 100% 73% 100% 71% 77% 83% 72% 72% 78% 72% 86% 77% 69% 100% 81% 86% 50% 56% 91% 100% 60% 100% 80% 80% 100% 80% 33% 93% 84% 0% 79% 71% TOTAL N 19 9 107 10 0 7 1 30 10 28 7 9 0 29 19 5 5 16 36 12 104 4 3 3 23 5 11 64 209 256 27 70 60 95 73 36 20 141 433 106 29 35 15 40 6 65 73 3 14 7 21 149 1 236 65 Asie Caraïbes Europe 94 .Annexe 3.

Annexe 3. Sujets des nouvelles cités dans les journaux RÉGION PAYS N ciTé Féminin % 80% 5% 33% 24% 35% 27% 32% 19% 0% 24% 32% 39% 33% 50% 22% 15% 29% 0% 24% 32% 25% 33% 33% 23% 42% 28% 35% 37% 35% 0% 35% 23% 8% 38% 0% 40% 39% 25% 20% 49% 0% 75% 23% 0% 4% 0% 17% 31% 38% 23% 75% 24% 19% 0% 4 1 3 16 7 3 7 14 0 12 20 13 1 1 29 11 2 0 6 15 13 14 16 10 27 5 8 34 11 0 50 11 1 3 0 4 16 2 10 23 0 3 7 0 4 0 2 14 20 7 3 11 3 0 mAScuLin N 1 20 6 52 13 8 15 61 5 39 42 20 2 1 102 60 5 0 19 32 40 28 32 34 37 13 15 57 20 0 91 37 11 5 2 6 25 6 40 24 17 1 24 1 104 1 10 31 33 24 1 34 13 0 % 20% 95% 67% 76% 65% 73% 68% 81% 100% 76% 68% 61% 67% 50% 78% 85% 71% 0% 76% 68% 75% 67% 67% 77% 58% 72% 65% 63% 65% 0% 65% 77% 92% 63% 100% 60% 61% 75% 80% 51% 100% 25% 77% 100% 96% 100% 83% 69% 62% 77% 25% 76% 81% 0% N 29 5 6 18 12 12 10 8 1 24 20 32 3 4 28 1 2 0 16 15 41 4 28 10 16 10 36 27 1 0 73 15 6 16 1 0 5 5 2 1 1 0 9 0 10 0 2 29 12 25 1 33 1 1 nOn PAS ciTé Féminin % 66% 50% 29% 14% 29% 20% 23% 24% 10% 23% 27% 20% 17% 100% 16% 25% 33% 0% 31% 41% 29% 11% 29% 30% 30% 20% 21% 28% 14% 0% 25% 38% 35% 29% 50% 0% 33% 29% 5% 11% 9% 0% 21% 0% 6% 0% 5% 27% 15% 22% 17% 31% 14% 17% mAScuLin N 15 5 15 111 30 47 34 26 9 81 54 125 15 0 143 3 4 0 35 22 99 31 69 23 38 40 138 68 6 8 216 24 11 40 1 0 10 12 36 8 10 5 34 3 146 5 36 80 69 89 5 73 6 5 % 34% 50% 71% 86% 71% 80% 77% 76% 90% 77% 73% 80% 83% 0% 84% 75% 67% 0% 69% 59% 71% 89% 71% 70% 70% 80% 79% 72% 86% 100% 75% 62% 65% 71% 50% 0% 67% 71% 95% 89% 91% 100% 79% 100% 94% 100% 95% 73% 85% 78% 83% 69% 86% 83% TOTAL N 49 31 30 197 62 70 66 109 15 156 136 190 21 6 302 75 13 0 76 84 193 77 145 77 118 68 197 186 38 8 430 87 29 64 4 10 56 25 88 56 28 9 74 4 264 6 50 154 134 145 10 151 23 6 Bulgarie Croatie Chypre République tchèque Europe Danemark Estonie Finlande France Géorgie Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Italie Kosovo Malte Monténégro Pays-Bas Norvège Pologne Portugal Roumanie Espagne Suède Suisse Turquie Royaume-Uni (Angleterre. Résultats nationaux 8 . Écosse. pays de Galles) Amérique Latine Argentine Bolivie Brésil Chili Costa Rica Équateur Salvador Guatemala Mexique Nicaragua Paraguay Pérou Uruguay Égypte Moyen-Orient Israël Jordanie Liban Tunisie Émirats arabes unis Canada Amérique du Nord États-Unis Australie Pacifique Fidji Nouvelle-Zélande Papouasie-Nouvelle Guinée Tonga 95 . Irlande du Nord.

Résultats nationaux 9 . Sujets des nouvelles qui figurent dans des photos de journaux RÉGION Afrique PAYS Bénin Botswana Burkina Burundi Cameroun Congo Congo (Rép .) (Brazzaville) Éthiopie Ghana Guinée Kenya Lesotho Libéria Madagascar Mauritanie Maurice Namibie Niger Nigeria Sénégal Afrique du Sud Soudan du Sud Tanzanie Togo Ouganda Zambie Zimbabwe Bangladesh Chine Inde Japon Kirghizistan Malaisie Népal Pakistan Philippines Corée du Sud Taiwan Thaïlande Viêt Nam Belize République dominicaine Grenade Guyana Haïti Jamaïque Porto Rico Sainte-Lucie Saint-Vincent-et-lesGrenadines Suriname Trinité-et-Tobago Autriche Biélorussie Belgique Bosnie-Herzégovine N PhOTO Féminin % 14% 25% 31% 0% 0% 25% 0% 0% 50% 0% 0% 0% 0% 13% 17% 75% 67% 10% 50% 17% 18% 0% 0% 0% 17% 0% 60% 27% 42% 32% 22% 17% 26% 31% 25% 43% 50% 25% 32% 27% 46% 17% 0% 50% 0% 22% 19% 100% 20% 33% 25% 27% 0% 24% 26% 1 1 23 0 0 1 0 0 2 0 0 0 0 1 1 3 2 1 1 1 6 0 0 0 2 0 3 4 10 27 2 5 6 4 1 6 4 12 10 3 6 1 0 6 0 4 5 1 1 1 2 9 0 18 5 mAScuLin N 6 3 51 3 0 3 0 4 2 8 2 4 0 7 5 1 1 9 1 5 28 2 1 3 10 2 2 11 14 57 7 24 17 9 3 8 4 36 21 8 7 5 6 6 1 14 22 0 4 2 6 24 1 57 14 % 86% 75% 69% 100% 0% 75% 0% 100% 50% 100% 100% 100% 0% 88% 83% 25% 33% 90% 50% 83% 82% 100% 100% 100% 83% 100% 40% 73% 58% 68% 78% 83% 74% 69% 75% 57% 50% 75% 68% 73% 54% 83% 100% 50% 100% 78% 81% 0% 80% 67% 75% 73% 100% 76% 74% N 4 0 5 1 0 0 1 2 0 3 0 0 0 9 4 0 0 0 4 1 17 0 0 0 3 1 1 11 31 55 4 9 9 9 19 5 1 15 45 24 4 7 1 9 0 9 12 0 3 1 1 21 0 36 11 PAS de PhOTO Féminin % 33% 0% 26% 14% 0% 0% 100% 8% 0% 15% 0% 0% 0% 43% 31% 0% 0% 0% 12% 17% 24% 0% 0% 0% 27% 33% 17% 22% 17% 32% 22% 22% 23% 11% 28% 22% 8% 16% 11% 25% 67% 24% 11% 32% 0% 20% 26% 0% 33% 25% 8% 18% 0% 24% 28% mAScuLin N 8 5 14 6 0 3 0 24 6 17 5 5 0 12 9 1 2 6 30 5 53 2 2 0 8 2 5 38 152 117 14 32 30 72 50 18 11 78 359 71 2 22 8 19 5 35 34 2 6 3 12 95 0 113 29 % 67% 100% 74% 86% 0% 100% 0% 92% 100% 85% 100% 100% 0% 57% 69% 100% 100% 100% 88% 83% 76% 100% 100% 0% 73% 67% 83% 78% 83% 68% 78% 78% 77% 89% 72% 78% 92% 84% 89% 75% 33% 76% 89% 68% 100% 80% 74% 100% 67% 75% 92% 82% 0% 76% 73% TOTAL N 19 9 93 10 0 7 1 30 10 28 7 9 0 29 19 5 5 16 36 12 104 4 3 3 23 5 11 64 207 256 27 70 62 94 73 37 20 141 435 106 19 35 15 40 6 62 73 3 14 7 21 149 1 224 59 Asie Caraïbes Europe 96 .Annexe 3.

Résultats nationaux 9 .Annexe 3. pays de Galles) Argentine Bolivie Brésil Chili Costa Rica Équateur Salvador Guatemala Mexique Nicaragua Paraguay Pérou Uruguay Égypte Israël Jordanie Liban Tunisie Émirats arabes unis Canada États-Unis Australie Fidji Nouvelle-Zélande Papouasie-Nouvelle Guinée Tonga N PhOTO Féminin % 63% 15% 43% 18% 31% 28% 21% 10% 8% 28% 40% 43% 22% 100% 20% 16% 0% 0% 44% 31% 40% 21% 37% 31% 43% 53% 42% 40% 42% 0% 45% 37% 0% 23% 0% 17% 58% 33% 7% 56% 5% 67% 23% 0% 7% 0% 0% 27% 36% 28% 100% 31% 29% 25% 10 3 6 4 15 8 7 3 1 9 18 22 2 3 17 9 0 0 14 15 22 6 15 8 25 9 23 34 8 0 41 16 0 3 0 1 14 1 1 25 1 2 6 0 4 0 0 9 12 11 2 9 2 1 mAScuLin N 6 17 8 18 34 21 27 27 12 23 27 29 7 0 68 48 2 0 18 34 33 22 26 18 33 8 32 51 11 1 50 27 2 10 1 5 10 2 14 20 20 1 20 1 51 5 16 24 21 29 0 20 5 3 % 38% 85% 57% 82% 69% 72% 79% 90% 92% 72% 60% 57% 78% 0% 80% 84% 100% 0% 56% 69% 60% 79% 63% 69% 57% 47% 58% 60% 58% 100% 55% 63% 100% 77% 100% 83% 42% 67% 93% 44% 95% 33% 77% 100% 93% 100% 100% 73% 64% 73% 0% 69% 71% 75% N 23 3 3 30 4 7 10 17 0 27 20 21 2 2 38 3 4 0 8 15 30 11 29 12 18 6 26 24 4 0 83 10 7 15 1 3 7 6 11 1 0 1 10 0 10 0 4 34 18 21 1 35 1 0 PAS de PhOTO Féminin % 70% 27% 20% 17% 31% 17% 31% 24% 0% 22% 24% 15% 17% 67% 18% 17% 36% 0% 18% 43% 23% 24% 28% 24% 30% 12% 17% 26% 22% 0% 24% 24% 27% 30% 33% 60% 23% 27% 15% 8% 0% 17% 21% 0% 5% 0% 12% 28% 18% 20% 14% 29% 7% 0% mAScuLin N 10 8 12 145 9 34 22 54 2 97 63 116 10 1 175 15 7 0 36 20 99 35 75 39 43 44 130 70 14 7 257 31 19 35 2 2 24 16 62 12 7 5 37 3 199 1 29 87 80 84 6 87 14 2 % 30% 73% 80% 83% 69% 83% 69% 76% 100% 78% 76% 85% 83% 33% 82% 83% 64% 0% 82% 57% 77% 76% 72% 76% 70% 88% 83% 74% 78% 100% 76% 76% 73% 70% 67% 40% 77% 73% 85% 92% 100% 83% 79% 100% 95% 100% 88% 72% 82% 80% 86% 71% 93% 100% TOTAL N 49 31 29 197 62 70 66 101 15 156 128 188 21 6 298 75 13 0 76 84 184 74 145 77 119 67 211 179 37 8 431 84 28 63 4 11 55 25 88 58 28 9 73 4 264 6 49 154 131 145 9 151 22 6 Europe Amérique Latine Moyen-Orient Amérique du Nord Pacifique 97 . Sujets des nouvelles qui figurent dans des photos de journaux RÉGION PAYS Bulgarie Croatie Chypre République tchèque Danemark Estonie Finlande France Géorgie Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Italie Kosovo Malte Monténégro Pays-Bas Norvège Pologne Portugal Roumanie Espagne Suède Suisse Turquie Royaume-Uni (Angleterre. Irlande du Nord. Écosse.

à la radio et dans les journaux RÉGION Afrique PAYS Bénin Botswana Burkina Burundi Cameroun Congo Congo (Rép. Présentateurs et reporters à la télévision. Résultats nationaux 10 .) (Brazzaville) Éthiopie Ghana Guinée Kenya Lesotho Libéria Madagascar Mauritanie Maurice Namibie Niger Nigeria Sénégal Afrique du Sud Soudan du Sud Tanzanie Togo Ouganda Zambie Zimbabwe Bangladesh Chine Inde Japon Kirghizistan Malaisie Népal Pakistan Philippines Corée du Sud Taiwan Thaïlande Viêt Nam Belize République dominicaine Grenade Guyana Haïti Jamaïque Porto Rico Sainte-Lucie Saint-Vincent-etles-Grenadines Suriname Trinité-et-Tobago Autriche Biélorussie Belgique Bosnie-Herzégovine TELEVISION Présentateur Reporter Féminin mAScuLin Féminin mAScuLin N % 0 100% 0 67% 1 100% 1 0% 0 91% 0 0% 0% 0 0 87% 0 0% 0 86% 1 43% 1 80% 0 0% 2 69% 0 100% 0 0% 0 92% 0 9% 0 47% 0 0% 4 53% 0 0% 0 0% 0 0% 5 0% 0 0% 2 0% 4 36% 27 67% 9 45% 2 73% 2 47% 15 50% 0 33% 1 50% 0 58% 1 45% 2 90% 10 61% 0 48% 2 0% 56% 3 0 100% 1 33% 3 36% 2 89% 2 61% 1 0% 0% 0 0 60% 0 0% 9 19% 0 43% 12 28% 0 100% N % N 6 2 5 4 7 1 2 4 4 3 13 0 0 6 2 2 5 3 0 3 3 0 0 0 1 4 9 5 125 27 10 13 39 0 1 57 4 82 30 17 0 3 % 50% 33% 45% 27% 54% 10% 40% 36% 67% 18% 45% 0% 0% 86% 25% 50% 38% 30% 0% 20% 30% 0% 0% 0% 25% 57% 43% 16% 48% 43% 31% 76% 57% 0% 10% 51% 18% 57% 71% 61% 0% 75% N 6 4 6 11 6 9 3 % 50% 67% 55% 73% 46% 90% 60% 0 0% 1 33% 0 0% 14 100% 1 9% 2 100% 6 100% 2 13% 0 0% 3 14% 16 57% 1 20% 0 0% 4 31% 0 0% 4 100% 2 8% 10 91% 8 53% 0 0% 8 47% 0 0% 0 0% 0 0% 5 100% 12 100% 0 0% 64 64% 33 33% 28 55% 11 28% 31 53% 76 50% 20 67% 2 50% 76 42% 11 55% 12 10% 53 39% 17 52% 0 0% 4 44% 0 0% 4 67% 9 64% 7 11% 11 39% 1 100% 7 100% 4 0 25 21 86 0 40% 0% 81% 57% 72% 0% RADIO Présentateur Reporter Féminin mAScuLin FÉMININ MASCULIN N 0 11 0 1 14 7 0 0 12 17 3 0 0 6 0 3 7 0 1 4 5 0 0 0 4 0 9 24 105 15 20 14 29 12 21 42 12 84 9 15 5 0 % 0% 61% 0% 6% 50% 88% 0% 0% 100% 100% 75% 0% 0% 43% 0% 30% 47% 0% 33% 14% 100% 0% 0% 0% 33% 0% 100% 33% 45% 44% 54% 54% 56% 21% 100% 34% 34% 77% 75% 35% 36% 0% N % N 0 0 0 2 0 3 1 % 0% 0% 0% 15% 0% 50% 50% N % 8 100% 7 39% 8 100% 17 94% 14 50% 1 13% 2 100% 17 0 0 1 5 0 8 4 7 8 1 2 25 0 18 0 0 8 38 0 49 129 19 17 12 23 45 0 81 23 25 3 28 9 165 100% 0% 0% 25% 100% 0% 57% 100% 70% 53% 100% 67% 86% 0% 100% 0% 0% 67% 100% 0% 67% 55% 56% 46% 46% 44% 79% 0% 66% 66% 23% 25% 65% 64% 100% 3 100% 0 0% 0 0% 11 85% 0 0% 3 50% 1 50% 7 3 7 1 0 0 0 4 1 0 3 9 17 0 0 0 2 0 1 5 4 21 42 2 0 0 10 0 51 15 18 2 6 2 0 88% 75% 88% 25% 0% 0% 0% 100% 50% 0% 60% 56% 61% 0% 0% 0% 25% 0% 33% 63% 50% 42% 100% 100% 0% 0% 100% 0% 66% 75% 39% 40% 75% 100% 0% Asie Caraïbes 7 64% 2 33% 14 82% 16 55% 0 0% 0 0% 1 14% 6 75% 2 50% 8 62% 7 70% 0 0% 12 80% 7 70% 13 100% 0 0% 0 0% 3 75% 3 43% 12 57% 26 84% 135 52% 36 57% 22 69% 4 24% 30 43% 2 100% 9 90% 54 49% 18 82% 63 43% 12 29% 11 39% 0 0% 1 25% 1 1 3 21 17 0 0 2 0 17 8 64 10 14% 11% 30% 60% 59% 0% 0% 67% 0% 59% 57% 71% 37% 1 13% 1 25% 1 13% 3 75% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 1 50% 0 0% 2 40% 7 44% 11 39% 1 100% 0 0% 0 0% 6 75% 0 0% 2 67% 3 38% 4 50% 29 58% 0 0% 0 0% 6 100% 0 0% 0 0% 0 0% 26 34% 5 25% 28 61% 3 60% 2 25% 0 0% 0 0% 3 75% 0 0% 5 17% 7 70% 4 31% 0 0% 6 100% 1 10% 1 100% 2 67% 4 50% 8 44% 15 56% 6 86% 8 89% 7 70% 14 40% 12 41% 1 100% 0 0% 1 0 12 6 26 17 33% 0% 41% 43% 29% 63% 0 0% 7 100% 23 47% 18 47% 0 0% 4 100% 0 0% 1 6 10 12 25 24 8% 14% 67% 31% 31% 69% 14 100% 0 0% 26 53% 20 53% 7 100% 0 0% 0 0% 12 37 5 27 55 11 92% 86% 33% 69% 69% 31% 1 25% 1 100% 25 83% 3 30% 9 69% 0 0% 0 0% 9 0 1 4 10 12 90% 0% 33% 50% 56% 44% Europe 98 .Annexe 3.

Annexe 3. Résultats nationaux JOURNAUX Reporter Féminin mAScuLin RÉGION Afrique PAYS Bénin Botswana Burkina Burundi Cameroun Congo Congo (Rép.) (Brazzaville) Éthiopie Ghana Guinée Kenya Lesotho Libéria Madagascar Mauritanie Maurice Namibie Niger Nigeria Sénégal Afrique du Sud Soudan du Sud Tanzanie Togo Ouganda Zambie Zimbabwe Bangladesh Chine Inde Japon Kirghizistan Malaisie Népal Pakistan Philippines Corée du Sud Taiwan Thaïlande Viêt Nam Belize République dominicaine Grenade Guyana Haïti Jamaïque Porto Rico Sainte-Lucie Saint-Vincent-et-lesGrenadines Suriname Trinité-et-Tobago Autriche Biélorussie Belgique Bosnie-Herzégovine N 2 7 8 7 0 2 2 1 4 6 9 5 0 11 2 11 2 3 11 3 37 0 14 1 12 6 1 3 61 29 1 12 16 0 1 33 13 42 1 17 5 17 0 4 0 5 36 0 0 1 22 19 12 17 9 % 15% 41% 20% 35% 0% 11% 100% 100% 44% 17% 15% 50% 0% 33% 11% 44% 20% 12% 19% 7% 29% 0% 25% 33% 26% 22% 20% 8% 43% 34% 5% 55% 37% 0% 11% 45% 17% 33% 50% 43% 38% 25% 0% 80% 0% 28% 67% 0% 0% 11% 55% 34% 46% 24% 53% N 11 10 32 13 0 17 0 0 5 29 51 5 0 22 16 14 8 23 48 38 91 3 42 2 34 21 4 35 81 57 20 10 27 30 8 41 65 84 1 23 8 50 0 1 5 13 18 0 0 8 18 37 14 53 8 % 85% 59% 80% 65% 0% 89% 0% 0% 56% 83% 85% 50% 0% 67% 89% 56% 80% 88% 81% 93% 71% 100% 75% 67% 74% 78% 80% 92% 57% 66% 95% 45% 63% 100% 89% 55% 83% 67% 50% 58% 62% 75% 0% 20% 100% 72% 33% 0% 0% 89% 45% 66% 54% 76% 47% TOTAL FÉMININ N 20 22 22 14 31 13 5 19 21 46 40 9 0 32 7 17 37 9 26 21 55 0 14 7 17 12 22 72 387 94 60 73 160 22 25 263 43 339 125 67 10 25 21 21 40 102 69 5 6 10 29 49 50 110 101 % 42% 50% 32% 18% 60% 29% 29% 37% 68% 46% 32% 45% 0% 48% 19% 38% 59% 17% 28% 19% 34% 0% 25% 64% 25% 14% 51% 29% 49% 34% 45% 56% 51% 17% 57% 46% 25% 63% 64% 44% 34% 10% 57% 75% 37% 61% 53% 83% 46% 22% 35% 37% 40% 29% 71% MASCULIN N 28 22 46 66 21 32 12 33 10 53 85 11 0 35 30 28 26 44 67 92 106 34 42 4 50 75 21 178 399 182 72 57 156 107 19 303 132 202 71 85 19 220 16 7 68 64 62 1 7 35 55 85 74 268 41 % 58% 50% 68% 83% 40% 71% 71% 63% 32% 54% 68% 55% 0% 52% 81% 62% 41% 83% 72% 81% 66% 100% 75% 36% 75% 86% 49% 71% 51% 66% 55% 44% 49% 83% 43% 54% 75% 37% 36% 56% 66% 90% 43% 25% 63% 39% 47% 17% 54% 78% 65% 63% 60% 71% 29% Asie Caraïbes Europe 99 .

à la radio et dans les journaux RÉGION Europe PAYS Bulgarie Croatie Chypre République tchèque Danemark Estonie Finlande France Géorgie Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Italie Kosovo Malte Monténégro Pays-Bas Norvège Pologne Portugal Roumanie Espagne Suède Suisse Turquie Royaume-Uni (Angleterre. Écosse.Annexe 3. Présentateurs et reporters à la télévision. pays de Galles) Amérique Argentine Latine Bolivie Brésil Chili Costa Rica Équateur Salvador Guatemala Mexique Nicaragua Paraguay Pérou Uruguay Moyen-Orient Égypte Israël Jordanie Liban Tunisie Émirats arabes unis Amérique Canada du Nord États-Unis Pacifique Australie Fidji Nouvelle-Zélande Papouasie-Nouvelle Guinée Tonga TELEVISION Présentateur Reporter Féminin mAScuLin Féminin mAScuLin N % N 2 24 51 16 37 22 31 43 37 66 62 35 31 0 66 0 11 2 1 18 2 6 0 40 37 14 5 51 % 25% 48% 64% 40% 100% 43% 57% 63% 53% 69% 51% 58% 76% 0% 43% 0% 17% 13% 100% 45% 100% 100% 0% 54% 76% 45% 100% 52% N 5 13 29 22 6 18 13 26 20 18 43 18 10 0 62 0 19 7 5 8 16 30 8 51 28 13 3 24 % 71% 52% 35% 41% 40% 35% 50% 37% 56% 29% 41% 49% 26% 0% 52% 0% 37% 58% 83% 32% 25% 52% 38% 62% 74% 38% 75% 30% N 2 12 55 32 9 33 13 45 16 44 63 19 28 0 58 0 32 5 1 17 48 28 13 31 10 21 1 55 % 29% 48% 65% 59% 60% 65% 50% 63% 44% 71% 59% 51% 74% 0% 48% 0% 63% 42% 17% 68% 75% 48% 62% 38% 26% 62% 25% 70% 12 75% 26 52% 29 36% 24 60% 0 0% 29 57% 23 43% 25 37% 33 47% 30 31% 59 49% 25 42% 10 24% 0 0% 88 57% 11 100% 54 83% 14 88% 0 0% 22 55% 0 0% 0 0% 16 100% 34 46% 12 24% 17 55% 0 0% 47 48% RADIO Présentateur Reporter Féminin mAScuLin FÉMININ MASCULIN N 6 1 24 22 0 34 8 104 1 19 29 10 11 0 57 24 25 6 4 18 15 22 6 95 21 11 0 67 % 60% 17% 73% 54% 0% 31% 31% 55% 2% 38% 76% 31% 22% 0% 100% 77% 61% 100% 29% 100% 34% 100% 38% 75% 100% 42% 0% 53% N % N % N % 4 40% 5 83% 9 27% 19 46% 24 100% 76 69% 18 69% 84 45% 42 98% 31 62% 9 24% 22 69% 38 78% 0 0% 0 0% 7 23% 16 39% 0 0% 10 71% 0 0% 29 66% 0 0% 10 63% 31 25% 0 0% 15 58% 0 0% 60 47% 5 83% 1 20% 2 67% 8 44% 4 57% 4 50% 5 31% 58 53% 5 18% 2 14% 3 18% 3 60% 12 52% 0 0% 13 34% 0 0% 13 62% 0 0% 1 100% 7 58% 22 38% 2 25% 3 60% 23 32% 12 67% 4 40% 0 0% 42 36% 1 17% 4 80% 1 33% 10 56% 3 43% 4 50% 11 69% 51 47% 23 82% 12 86% 14 82% 2 40% 11 48% 0 0% 25 66% 5 100% 8 38% 0 0% 0 0% 5 42% 36 62% 6 75% 2 40% 48 68% 6 33% 6 60% 0 0% 74 64% 16 42% 17 45% 20 48% 0 0% 1 10% 93 74% 8 73% 0 0% 0 0% 26 68% 12 24% 16 34% 54 47% 7 54% 24 86% 0 0% 13 30% 47 61% 0 0% 13 30% 3 33% 24 22% 10 26% 18 25% 3 100% 0 0% 22 58% 21 55% 22 52% 0 0% 9 90% 33 26% 3 27% 58 100% 0 0% 12 32% 37 76% 31 66% 62 53% 6 46% 4 14% 1 100% 30 70% 30 39% 7 100% 30 70% 6 67% 85 78% 28 74% 55 75% 0 0% 10 100% 2 17% 4 57% 9 38% 0 0% 12 32% 33 33% 6 21% 13 31% 0 0% 17 61% 27 43% 14 40% 20 31% 1 100% 15 21% 5 56% 19 46% 5 16% 1 20% 28 45% 2 14% 14 25% 7 64% 17 40% 5 71% 5 100% 10 3 15 0 25 67 23 29 0 11 36 21 44 0 55 4 22 26 4 34 12 43 4 25 2 0 83% 43% 63% 0% 68% 67% 79% 69% 0% 39% 57% 60% 69% 0% 79% 44% 54% 84% 80% 55% 86% 75% 36% 60% 29% 0% 20 27% 8 44% 1 33% 0 0% 28 27% 19 34% 0 0% 19 73% 4 8% 0 0% 40 69% 15 25% 10 21% 0 0% 39 34% 14 100% 42 86% 115 63% 0 0% 32 46% 0 0% 23 34% 6 40% 21 60% 15 100% 22 81% 54 73% 10 56% 2 67% 0 0% 77 73% 37 66% 17 100% 7 27% 49 92% 50 100% 18 31% 46 75% 37 79% 0 0% 75 66% 0 0% 7 14% 69 38% 0 0% 38 54% 0 0% 45 66% 9 60% 14 40% 0 0% 5 19% 9 43% 6 55% 0 0% 0 0% 0 0% 14 45% 5 45% 14 29% 4 57% 6 75% 6 22% 3 20% 3 25% 0 0% 26 25% 7 100% 4 67% 1 10% 0 0% 6 29% 0 0% 5 42% 0 0% 3 50% 2 33% 0 0% 12 5 0 0 0 17 6 35 3 2 21 12 9 0 76 0 2 9 0 15 0 7 0 3 4 0 57% 45% 0% 0% 0% 55% 55% 71% 43% 25% 78% 80% 75% 0% 75% 0% 33% 90% 0% 71% 0% 58% 0% 50% 67% 0% 100 . Résultats nationaux 10 . Irlande du Nord.

pays de Galles) Amérique Latine Argentine Bolivie Brésil Chili Costa Rica Équateur Salvador Guatemala Mexique Nicaragua Paraguay Pérou Uruguay Moyen-Orient Égypte Israël Jordanie Liban Tunisie Émirats arabes unis Amérique Canada du Nord États-Unis Pacifique Australie Fidji Nouvelle-Zélande Papouasie-Nouvelle Guinée Tonga TOTAL FÉMININ N 35 62 97 111 37 117 80 242 76 99 161 65 46 6 246 51 112 27 23 68 77 88 92 214 119 69 45 226 % 71% 51% 43% 52% 20% 42% 40% 49% 36% 31% 43% 38% 28% 60% 55% 38% 57% 79% 23% 45% 29% 60% 61% 54% 50% 41% 19% 39% MASCULIN N 14 60 129 102 146 163 122 254 137 217 210 106 120 4 202 82 83 7 79 83 192 59 59 179 117 100 193 347 % 29% 49% 57% 48% 80% 58% 60% 51% 64% 69% 57% 62% 72% 40% 45% 62% 43% 21% 77% 55% 71% 40% 39% 46% 50% 59% 81% 61% 19 6 75 6 4 6 19 10 35 15 1 13 4 1 22 7 3 10 13 42 27 32 14 27 11 6 49% 50% 46% 26% 31% 43% 58% 34% 39% 65% 17% 46% 27% 50% 36% 47% 23% 67% 37% 43% 31% 40% 82% 50% 31% 46% 20 6 87 17 9 8 14 19 54 8 5 15 11 1 39 8 10 5 22 56 59 48 3 27 24 7 51% 50% 54% 74% 69% 57% 42% 66% 61% 35% 83% 54% 73% 50% 64% 53% 77% 33% 63% 57% 69% 60% 18% 50% 69% 54% 66 41 105 6 45 165 38 56 43 64 86 61 91 9 126 33 81 178 14 121 32 98 37 86 36 33 36% 48% 45% 26% 27% 50% 38% 27% 29% 44% 42% 33% 36% 56% 34% 72% 53% 56% 30% 41% 29% 30% 46% 41% 55% 60% 118 45 126 17 120 162 63 148 106 83 117 125 163 7 249 13 71 139 33 173 77 228 44 124 30 22 64% 52% 55% 74% 73% 50% 62% 73% 71% 56% 58% 67% 64% 44% 66% 28% 47% 44% 70% 59% 71% 70% 54% 59% 45% 40% 101 . Irlande du Nord.Annexe 3. Écosse. Résultats nationaux JOURNAUX Reporter Féminin mAScuLin RÉGION Europe PAYS N 13 21 13 35 27 32 31 29 17 30 27 9 3 6 26 16 1 0 13 13 24 34 59 11 46 24 42 46 % 72% 58% 50% 58% 27% 53% 39% 48% 47% 32% 30% 24% 20% 60% 33% 19% 6% 0% 16% 23% 24% 64% 63% 28% 42% 35% 18% 30% N 5 15 13 25 73 28 49 31 19 64 62 28 12 4 53 70 16 0 67 43 77 19 34 29 64 44 187 107 % 28% 42% 50% 42% 73% 47% 61% 52% 53% 68% 70% 76% 80% 40% 67% 81% 94% 0% 84% 77% 76% 36% 37% 73% 58% 65% 82% 70% Bulgarie Croatie Chypre République tchèque Danemark Estonie Finlande France Géorgie Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Italie Kosovo Malte Monténégro Pays-Bas Norvège Pologne Portugal Roumanie Espagne Suède Suisse Turquie Royaume-Uni (Angleterre.

Reporters par thème principal RÉGION Afrique PAYS Bénin Botswana Burkina Burundi Cameroun Congo Congo (Rép.) (Brazzaville) Éthiopie Ghana Guinée Kenya Lesotho Libéria Madagascar Mauritanie Maurice Namibie Niger Nigeria Sénégal Afrique du Sud Soudan du Sud Tanzanie Togo Ouganda Zambie Zimbabwe Bangladesh Chine Inde Japon Kirghizistan Malaisie Népal Pakistan Philippines Corée du Sud Taiwan Thaïlande Viêt Nam Belize République dominicaine Grenade Guyana Haïti Jamaïque Porto Rico Sainte-Lucie Saint-Vincent-etles-Grenadines Suriname Trinité-et-Tobago Autriche Biélorussie Belgique BosnieHerzégovine Bulgarie Économie Féminin % 33% 0% 0% 0% 0% 0% mAScuLin N 4 0 10 7 2 2 0 5 2 6 7 2 0 1 2 3 4 14 12 15 28 0 11 0 3 2 7 12 58 16 2 4 13 12 2 35 16 41 2 9 3 12 % 67% 0% 100% 100% 100% 100% 0% 71% 40% 67% 88% 67% 0% 25% 100% 100% 50% 74% 86% 63% 74% 0% 100% 0% 75% 29% 70% 75% 51% 89% 100% 40% 65% 100% 100% 63% 80% 47% 20% 45% 75% 60% Sciences et Santé Féminin N 4 1 0 2 0 0 % 80% 50% 0% 29% 0% 0% mAScuLin N % 1 20% 1 50% 9 100% 5 71% 0 0% 0 0% 0 0 1 2 5 0 0 3 2 1 1 2 5 3 4 2 5 0 2 0 1 5 26 11 4 1 5 6 1 9 8 10 2 9 1 6 0 0 4 5 1 0 0 0 2 5 4 9 2 1 0% 0% 50% 100% 71% 0% 0% 60% 50% 50% 100% 100% 45% 43% 67% 100% 100% 0% 100% 0% 50% 71% 50% 85% 67% 13% 56% 100% 100% 50% 73% 45% 50% 75% 50% 60% 0% 0% 80% 56% 10% 0% 0% 0% 50% 45% 40% 50% 29% 50% Social et Juridique FÉMININ N % 2 40% 3 33% 5 36% 5 33% 1 100% 3 38% 0 0% 0 0% 3 43% 2 11% 9 23% 2 67% 0 0% 0 0% 1 33% 4 57% 2 20% 3 60% 5 19% 1 7% 3 17% 0 0% 3 30% 0 0% 2 14% 2 29% 0 0% 2 12% 33 56% 7 32% 0 0% 6 100% 18 72% 0 0% 1 33% 6 40% 4 18% 29 55% 3 60% 4 50% 0 0% 2 50% 2 100% 4 80% 2 18% 0 0% 11 69% 0 0% 3 100% 0 1 6 3 9 12 3 0% 17% 55% 38% 43% 71% 75% MASCULIN N 3 6 9 10 0 5 0 2 4 16 31 1 0 0 2 3 8 2 22 14 15 1 7 0 12 5 2 15 26 15 2 0 7 4 2 9 18 24 2 4 2 2 % 60% 67% 64% 67% 0% 63% 0% 100% 57% 89% 78% 33% 0% 0% 67% 43% 80% 40% 81% 93% 83% 100% 70% 0% 86% 71% 100% 88% 44% 68% 100% 0% 28% 100% 67% 60% 82% 45% 40% 50% 100% 50% 1 100% 2 29% 3 60% 3 33% 1 13% 1 33% 0 0% 3 75% 0 0% 0 0% 4 50% 5 26% 2 14% 9 38% 10 26% 0 0% 0 0% 1 100% 1 25% 5 71% 3 30% 4 25% 55 49% 2 11% 0 0% 6 60% 7 35% 0 0% 0 0% 21 38% 4 20% 47 53% 8 80% 11 55% 1 25% 8 40% 2 50% 3 100% 0 0% 4 27% 11 73% 0 0% 2 100% 0 4 1 9 3 9 0% 80% 17% 50% 20% 75% 3 100% 1 100% 1 50% 0 0% 2 29% 0 0% 0 0% 2 40% 2 50% 1 50% 0 0% 0 0% 6 55% 4 57% 2 33% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% 1 50% 2 29% 26 50% 2 15% 2 33% 7 88% 4 44% 0 0% 0 0% 9 50% 3 27% 12 55% 2 50% 3 25% 1 50% 4 40% 1 100% 0 0% 1 20% 4 44% 9 90% 0 0% 0 0 2 6 6 9 5 1 0% 0% 50% 55% 60% 50% 71% 50% Asie Caraïbes 3 33% 0 0% 5 19% 8 36% 0 0% 0 0% 5 29% 1 8% 3 38% 1 25% 0 0% 3 25% 3 13% 5 33% 0 0% 6 27% 3 43% 3 38% 1 9% 6 46% 1 8% 77 49% 21 30% 3 14% 5 38% 10 36% 0 0% 1 13% 25 46% 7 17% 24 36% 11 58% 7 54% 1 100% 2 29% 2 100% 2 67% 3 27% 3 43% 10 53% 0 0% 0 0 3 8 3 10 10 6 0% 0% 50% 28% 60% 19% 53% 50% 2 50% 0 0% 3 100% 11 73% 4 27% 0 0% 0 0% 4 100% 1 20% 5 83% 9 50% 12 80% 3 0 25% 0% 0 0% 1 20% 9 82% 8 100% 5 31% 0 0% 0 0% 5 100% 5 83% 5 45% 5 63% 12 57% 5 1 29% 25% Europe 5 100% 3 50% 21 72% 2 40% 44 81% 9 6 47% 50% 6 100% 102 .Annexe 3. Résultats nationaux Politique et gouvernement Féminin N 0 2 2 4 6 2 0 % 0% 33% 22% 29% 67% 14% 0% mAScuLin N % 6 100% 4 67% 7 78% 10 71% 3 33% 12 86% 0 6 0 22 14 1 0 12 12 5 3 8 9 20 10 11 16 4 5 10 7 12 80 49 18 8 18 15 7 29 34 42 8 6 0 5 0 1 8 4 9 0 0 0% 67% 0% 81% 64% 100% 0% 71% 92% 63% 75% 100% 75% 87% 67% 100% 73% 57% 63% 91% 54% 92% 51% 70% 86% 62% 64% 100% 88% 54% 83% 64% 42% 46% 0% 71% 0% 33% 73% 57% 47% 0% 0% N 2 0 0 0 0 0 11 .

Annexe 3. arts et médias Féminin N 0 3 2 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 3 0 0 0 0 0 0 2 0 0 0 2 1 0 0 12 5 0 5 2 0 0 23 1 15 2 4 1 2 0 1 6 1 3 0 0 2 1 2 1 4 1 1 % 0% 75% 40% 0% 0% 0% 20% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 60% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 13% 0% 0% 0% 40% 100% 0% 0% 36% 33% 0% 83% 100% 0% 0% 68% 10% 52% 100% 67% 100% 50% 0% 100% 55% 100% 27% 0% 0% 50% 25% 25% 33% 24% 14% 100% mAScuLin N 1 1 3 0 0 5 4 1 2 0 0 0 0 2 2 1 0 6 5 4 14 0 0 0 3 0 2 9 21 10 8 1 0 4 2 11 9 14 0 2 0 2 0 0 5 0 8 0 0 2 3 6 2 13 6 0 % 100% 25% 60% 0% 0% 100% 80% 100% 100% 0% 0% 0% 0% 40% 100% 100% 0% 100% 100% 100% 88% 0% 0% 0% 60% 0% 100% 100% 64% 67% 100% 17% 0% 100% 100% 32% 90% 48% 0% 33% 0% 50% 0% 0% 45% 0% 73% 0% 0% 50% 75% 75% 67% 76% 86% 0% N 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 1 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 0 0 0 0 0 1 1 0 0 0 0 0 0 4 0 0 La jeune fille Féminin % 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 0% 0% 0% 0% 100% 0% 0% 0% 0% 100% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 50% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 100% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 67% 0% 0% mAScuLin N 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 2 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 % 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 50% 0% 0% 100% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 33% 0% 0% Autre FÉMININ N 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 3 1 1 0 0 1 0 0 0 0 0 0 2 0 2 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 1 0 0 0 2 0 0 % MASCULIN N 1 0 0 1 0 0 0 0 0 2 0 0 0 0 3 1 0 0 0 1 1 0 0 0 0 2 0 0 2 0 0 0 1 0 0 4 2 1 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 2 0 1 0 0 0 0 % TOTAL FÉMININ N 8 9 13 13 7 6 5 6 9 10 25 5 0 17 4 13 7 8 18 17 41 0 14 4 12 11 13 12 214 56 11 31 55 0 2 114 22 150 34 36 5 20 9 12 12 26 50 1 6 2 23 33 22 49 41 23 % 30% 39% 25% 28% 54% 17% 56% 30% 47% 17% 27% 50% 0% 43% 15% 45% 30% 20% 24% 20% 30% 0% 25% 50% 24% 32% 38% 16% 48% 29% 20% 69% 50% 0% 11% 45% 19% 48% 69% 47% 33% 28% 82% 80% 27% 42% 53% 100% 100% 11% 56% 38% 46% 28% 58% 74% MASCULIN N 19 14 38 34 6 29 4 14 10 48 68 5 0 23 23 16 16 33 57 66 97 16 42 4 37 23 21 65 235 135 44 14 56 42 17 142 96 164 15 40 10 51 2 3 33 36 44 0 0 17 18 54 26 127 30 8 % 70% 61% 75% 72% 46% 83% 44% 70% 53% 83% 73% 50% 0% 58% 85% 55% 70% 80% 76% 80% 70% 100% 75% 50% 76% 68% 62% 84% 52% 71% 80% 31% 50% 100% 89% 55% 81% 52% 31% 53% 67% 72% 18% 20% 73% 58% 47% 0% 0% 89% 44% 62% 54% 72% 42% 26% 103 . Résultats nationaux Criminalité et violence Féminin N 0 0 4 2 0 1 0 0 1 0 5 2 0 3 0 5 0 0 1 0 19 0 5 0 4 2 3 3 11 19 6 2 14 0 0 30 3 21 8 7 1 2 2 2 0 13 5 1 1 0 12 10 0 10 4 6 % 0% 0% 100% 50% 0% 17% 0% 0% 50% 0% 31% 67% 0% 38% 0% 63% 0% 0% 20% 0% 42% 0% 63% 0% 25% 25% 60% 20% 31% 36% 38% 100% 52% 0% 0% 38% 23% 40% 89% 41% 25% 8% 100% 67% 0% 62% 23% 100% 100% 0% 75% 45% 0% 22% 44% 100% mAScuLin N 4 2 0 2 1 5 0 0 1 2 11 1 0 5 3 3 0 1 4 9 26 2 3 0 12 6 2 12 24 34 10 0 13 1 3 49 10 31 1 10 3 24 0 1 4 8 17 0 0 1 4 12 4 35 5 0 % 100% 100% 0% 50% 100% 83% 0% 0% 50% 100% 69% 33% 0% 63% 100% 38% 0% 100% 80% 100% 58% 100% 38% 0% 75% 75% 40% 80% 69% 64% 63% 0% 48% 100% 100% 62% 77% 60% 11% 59% 75% 92% 0% 33% 100% 38% 77% 0% 0% 100% 25% 55% 100% 78% 56% 0% Personnes célèbres.

Reporters par thème principal RÉGION Europe PAYS Croatie Chypre République tchèque Danemark Estonie Finlande France Géorgie Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Italie Kosovo Malte Monténégro Pays-Bas Norvège Pologne Portugal Roumanie Espagne Suède Suisse Turquie Royaume-Uni (Angleterre.Annexe 3. pays de Galles) Argentine Bolivie Brésil Chili Costa Rica Équateur Salvador Guatemala Mexique Nicaragua Paraguay Pérou Uruguay Égypte Israël Jordanie Liban Tunisie Émirats arabes unis Canada États-Unis Australie Fidji Nouvelle-Zélande PapouasieNouvelle Guinée Tonga Économie Féminin % 44% 25% 47% mAScuLin N 9 12 10 4 25 17 21 9 30 34 13 18 0 8 4 16 0 4 13 9 8 8 13 15 12 4 32 % 56% 75% 53% 44% 58% 61% 46% 64% 75% 72% 76% 58% 0% 50% 57% 59% 0% 80% 65% 50% 42% 33% 42% 47% 80% 67% 73% Sciences et Santé Féminin N 11 7 4 % 92% 58% 67% mAScuLin N 1 5 2 11 9 18 11 4 5 16 11 3 0 7 4 2 0 12 9 18 4 4 8 13 11 10 13 % 8% 42% 33% 79% 64% 51% 31% 57% 50% 62% 61% 50% 0% 32% 80% 50% 0% 63% 60% 58% 36% 31% 40% 46% 69% 91% 52% Social et Juridique FÉMININ N 2 4 4 % 40% 50% 57% MASCULIN N 3 4 3 % 60% 50% 43% 26 67% 9 56% 12 63% 38 62% 20 61% 55 65% 47 71% 14 58% 6 86% 1 33% 46 73% 63 88% 16 76% 3 75% 33 100% 14 78% 50 82% 10 53% 17 68% 27 75% 15 63% 26 60% 75 79% 85 13 2 34 4 2 16 5 16 6 2 11 2 25 0 70 7 26 13 5 28 19 20 0 16 7 85% 50% 33% 64% 80% 40% 62% 63% 62% 32% 15% 69% 40% 71% 0% 72% 39% 52% 93% 83% 67% 76% 77% 0% 53% 64% 5 56% 18 42% 11 39% 25 54% 5 36% 10 25% 13 28% 4 24% 13 42% 1 100% 8 50% 3 43% 11 41% 2 100% 1 20% 7 35% 9 50% 11 58% 16 67% 18 58% 17 53% 3 20% 2 33% 12 27% 3 21% 5 36% 17 49% 24 69% 3 43% 5 50% 10 38% 7 39% 3 50% 0 0% 15 68% 1 20% 2 50% 2 100% 7 37% 6 40% 13 42% 7 64% 9 69% 12 60% 15 54% 5 31% 1 9% 12 48% 3 21% 7 70% 1 14% 13 59% 9 50% 3 60% 10 43% 3 60% 2 33% 2 67% 12 32% 0 0% 2 33% 2 100% 2 33% 2 25% 6 18% 21 78% 11 79% 8 47% 10 45% 2 33% 5 26% 21 3 5 23 2 1 17 5 3 10 7 4 4 3 0 6 2 1 4 1 7 2 11 8 7 6 5 46% 43% 83% 51% 50% 25% 59% 83% 23% 67% 88% 50% 50% 43% 0% 18% 40% 25% 33% 20% 39% 22% 37% 80% 47% 50% 83% 11 79% 3 30% 6 86% 9 41% 9 50% 2 40% 13 57% 2 40% 4 67% 1 33% 26 68% 2 100% 4 67% 0 0% 4 67% 6 75% 27 82% 6 22% 3 21% 9 53% 12 55% 4 67% 14 74% 25 4 1 22 2 3 12 1 10 5 1 4 4 4 0 28 3 3 8 4 11 7 19 2 8 6 1 54% 57% 17% 49% 50% 75% 41% 17% 77% 33% 13% 50% 50% 57% 0% 82% 60% 75% 67% 80% 61% 78% 63% 20% 53% 50% 17% Amérique Latine Moyen-Orient 9 36% 0 0% 12 43% 2 50% 5 63% 7 24% 13 52% 11 50% 9 27% 3 43% 10 45% 3 27% 1 13% 1 50% 7 39% 1 100% 1 50% 2 22% 1 12 3 7 6 11 0 3 14% 46% 23% 29% 75% 65% 0% 75% 16 64% 4 100% 16 57% 2 50% 3 38% 22 76% 12 48% 11 50% 24 73% 4 57% 12 55% 8 73% 7 88% 1 50% 11 61% 0 0% 1 50% 7 78% 6 14 10 17 2 6 1 86% 54% 77% 71% 25% 35% 25% 2 40% 2 40% 20 54% 0 0% 2 67% 8 50% 1 33% 4 40% 2 25% 4 44% 3 60% 3 33% 0 0% 0 0% 11 34% 2 50% 0 0% 5 100% 7 50% 15 58% 4 22% 6 67% 2 100% 5 45% 1 1 17% 50% 3 60% 3 60% 17 46% 3 100% 1 33% 8 50% 2 67% 6 60% 6 75% 5 56% 2 40% 6 67% 1 100% 0 0% 21 66% 2 50% 2 100% 0 0% 7 11 14 3 0 6 5 1 50% 42% 78% 33% 0% 55% 83% 50% Amérique du Nord Pacifique 14 33% 6 24% 6 23% 1 100% 14 47% 4 0 36% 0% 7 100% 2 100% 104 . Résultats nationaux Politique et gouvernement Féminin N 8 14 34 13 7 7 23 13 30 19 10 1 2 17 9 5 1 0 4 11 9 8 9 9 17 20 15 13 4 19 1 3 10 3 10 13 11 5 3 10 0 27 11 24 1 1 % 53% 40% 56% 33% 44% 37% 38% 39% 35% 29% 42% 14% 67% 27% 13% 24% 25% 0% 22% 18% 47% 32% 25% 38% 40% 21% 15% 50% 67% 36% 20% 60% 38% 38% 38% 68% 85% 31% 60% 29% 0% 28% 61% 48% 7% 17% mAScuLin N 7 21 27 % 47% 60% 44% N 7 4 9 11 . Irlande du Nord. Écosse.

Annexe 3. Résultats nationaux Criminalité et violence Féminin N 7 7 9 8 6 6 14 6 1 6 3 4 1 33 1 7 0 3 9 17 16 8 22 20 4 3 21 1 5 9 1 3 11 8 6 2 13 12 9 6 0 6 0 0 2 3 17 9 17 3 5 4 1 % 58% 33% 33% 44% 38% 38% 35% 32% 10% 46% 33% 27% 50% 43% 50% 50% 0% 38% 39% 31% 57% 53% 40% 59% 25% 6% 30% 25% 71% 41% 20% 14% 30% 26% 19% 14% 59% 33% 35% 29% 0% 18% 0% 0% 33% 50% 37% 41% 55% 75% 56% 67% 33% mAScuLin N 5 14 18 10 10 10 26 13 9 7 6 11 1 44 1 7 1 5 14 38 12 7 33 14 12 48 48 3 2 13 4 18 26 23 26 12 9 24 17 15 0 27 0 0 4 3 29 13 14 1 4 2 2 % 42% 67% 67% 56% 63% 63% 65% 68% 90% 54% 67% 73% 50% 57% 50% 50% 100% 63% 61% 69% 43% 47% 60% 41% 75% 94% 70% 75% 29% 59% 80% 86% 70% 74% 81% 86% 41% 67% 65% 71% 0% 82% 0% 0% 67% 50% 63% 59% 45% 25% 44% 33% 67% Personnes célèbres. arts et médias Féminin N 0 8 3 5 10 6 12 6 1 11 3 2 0 12 2 6 0 6 0 6 2 18 14 15 10 6 24 1 0 1 0 1 0 0 3 3 0 0 7 5 1 3 2 0 2 1 10 4 3 1 5 3 1 % 0% 38% 38% 19% 53% 38% 40% 75% 6% 37% 50% 18% 0% 75% 67% 35% 0% 38% 0% 35% 13% 67% 44% 58% 63% 33% 48% 33% 0% 100% 0% 14% 0% 0% 19% 43% 0% 0% 41% 36% 100% 30% 100% 0% 20% 100% 45% 44% 12% 33% 25% 60% 100% mAScuLin N 5 13 5 22 9 10 18 2 16 19 3 9 0 4 1 11 1 10 9 11 13 9 18 11 6 12 26 2 2 0 2 6 7 0 13 4 0 8 10 9 0 7 0 2 8 0 12 5 23 2 15 2 0 % 100% 62% 63% 81% 47% 63% 60% 25% 94% 63% 50% 82% 0% 25% 33% 65% 100% 63% 100% 65% 87% 33% 56% 42% 38% 67% 52% 67% 100% 0% 100% 86% 100% 0% 81% 57% 0% 100% 59% 64% 0% 70% 0% 100% 80% 0% 55% 56% 88% 67% 75% 40% 0% N 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 La jeune fille Féminin % 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 0% 0% 0% 0% 33% 0% 0% 0% 0% 0% mAScuLin N 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 2 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 1 0 0 0 0 % 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 100% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 67% 100% 0% 0% 0% 0% Autre FÉMININ N 0 0 2 0 1 1 2 0 0 4 0 0 0 4 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 8 7 1 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 1 2 0 3 0 0 0 0 1 0 1 0 0 0 0 % MASCULIN N 1 0 2 1 0 0 4 1 3 3 0 0 0 1 0 0 0 0 0 6 0 1 0 0 0 25 7 0 0 0 0 1 1 0 1 0 0 1 1 3 0 6 0 0 0 1 0 1 1 0 0 1 0 % TOTAL FÉMININ N 35 44 63 37 53 48 111 42 50 69 30 25 6 97 16 33 7 19 28 62 66 70 85 86 41 37 105 29 16 84 6 15 53 30 37 39 38 34 29 25 2 60 19 26 16 14 75 29 50 21 47 18 11 % 54% 39% 49% 31% 45% 40% 47% 42% 30% 34% 38% 33% 60% 42% 18% 37% 58% 22% 30% 29% 55% 59% 44% 52% 37% 19% 31% 41% 53% 45% 26% 31% 37% 41% 31% 41% 64% 36% 38% 29% 67% 27% 61% 43% 29% 36% 42% 29% 34% 75% 46% 38% 61% MASCULIN N 30 69 65 84 65 73 123 57 117 136 49 51 4 135 75 56 5 68 65 155 53 48 108 80 71 163 229 42 14 102 17 33 91 43 82 57 21 61 47 61 1 164 12 34 40 25 105 70 97 7 55 29 7 % 46% 61% 51% 69% 55% 60% 53% 58% 70% 66% 62% 67% 40% 58% 82% 63% 42% 78% 70% 71% 45% 41% 56% 48% 63% 82% 69% 59% 47% 55% 74% 69% 63% 59% 69% 59% 36% 64% 62% 71% 33% 73% 39% 57% 71% 64% 58% 71% 66% 25% 54% 62% 39% 105 .

arts et médias Sciences et Santé Criminalité et violence Économie Social et Juridique 12 . Thèmes des reportages où les femmes occupent une position centrale RÉGION Afrique PAYS Bénin Botswana Burkina Burundi Cameroun Congo Congo (Rép .Annexe 3.) (Brazzaville) Éthiopie Ghana Guinée Kenya Lesotho Libéria Madagascar Mauritanie Maurice Namibie Niger Nigeria Sénégal Afrique du Sud Soudan du Sud Tanzanie Togo Ouganda Zambie Zimbabwe Bangladesh Chine Inde Japon Kirghizistan Malaisie Népal Pakistan Philippines Corée du Sud Taiwan Thaïlande Viêt Nam Belize République dominicaine Grenade Guyana Haïti Jamaïque Porto Rico Sainte-Lucie Saint-Vincent-et-lesGrenadines Suriname Trinité-et-Tobago Autriche Biélorussie Belgique Bosnie-Herzégovine La jeune fille Autre Asie Caraïbes 2 0 0 1 1 3 0 3 0 5 1 0 0 1 4 2 1 1 3 4 1 1 0 0 0 0 1 0 7 28 6 2 5 2 3 24 3 7 0 0 0 5 0 1 1 0 1 0 2 0 0 0 2 6 12 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 1 0 0 2 6 3 1 2 0 0 0 0 1 0 0 1 4 0 0 1 2 0 4 3 0 0 0 1 2 0 2 0 0 0 1 1 0 0 0 0 2 5 0 2 0 1 0 1 3 0 2 0 1 0 0 2 0 0 2 0 1 0 3 0 0 0 2 0 0 0 0 3 0 2 1 4 0 3 1 1 0 0 2 4 0 1 0 0 4 0 0 0 0 0 0 2 3 0 0 4 2 1 2 2 1 0 1 2 0 0 2 0 1 4 2 3 8 1 0 2 0 3 0 0 4 6 10 1 1 8 0 1 5 4 5 0 2 1 5 1 2 3 3 2 1 4 1 0 3 1 9 9 4 2 2 1 0 2 0 0 0 0 1 0 0 5 2 7 1 0 0 5 4 0 0 0 5 1 2 2 2 23 7 0 9 6 3 12 0 2 0 1 5 9 0 3 0 3 4 1 2 1 0 3 1 14 8 0 1 0 0 0 0 3 0 0 0 0 0 0 2 0 1 0 0 0 2 4 0 0 0 1 0 0 1 6 3 7 2 4 0 2 25 3 3 0 0 1 1 0 2 0 0 4 0 0 4 1 2 3 6 5 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 1 1 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1 0 0 0 0 0 0 1 1 0 0 1 0 0 0 0 1 1 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 TOTAL 6 5 6 5 2 8 9 4 2 6 5 0 0 14 6 12 10 9 11 21 15 1 2 0 12 2 3 7 23 72 22 7 28 14 9 73 15 19 0 3 11 26 1 11 4 7 16 3 9 7 1 8 7 40 42 Europe 106 . Résultats nationaux Politique et gouvernement Personnes célèbres.

pays de Galles) Argentine Bolivie Brésil Chili Costa Rica Équateur Salvador Guatemala Mexique Nicaragua Paraguay Pérou Uruguay Égypte Israël Jordanie Liban Tunisie Émirats arabes unis Canada États-Unis Australie Fidji Nouvelle-Zélande Papouasie-Nouvelle Guinée Tonga La jeune fille Autre Europe 0 3 0 1 2 3 5 3 3 26 25 2 1 0 6 2 3 0 7 0 4 2 1 2 0 3 1 12 7 5 75 4 1 1 0 2 2 3 3 1 2 3 3 6 1 10 0 3 12 9 0 1 1 0 3 0 0 0 0 1 0 6 0 2 2 1 6 0 1 0 1 0 0 2 1 0 1 0 4 2 0 4 1 1 25 1 1 0 1 1 3 3 2 2 1 1 2 0 0 1 0 2 2 2 2 0 1 0 3 1 1 2 0 0 2 10 0 4 8 0 0 0 1 0 0 0 7 2 3 1 2 4 4 3 3 2 2 0 24 2 3 3 1 1 1 4 0 4 0 1 2 1 0 1 0 2 6 2 0 3 1 0 0 0 1 3 2 1 3 10 0 1 4 0 1 0 7 0 1 0 3 1 4 1 1 8 2 3 1 16 5 3 41 1 1 6 0 4 2 3 1 9 4 2 4 2 0 5 2 0 3 8 4 2 0 0 4 8 3 5 0 0 6 5 2 10 4 8 3 1 25 0 4 1 0 0 11 6 2 14 6 1 18 23 5 1 26 4 7 10 3 5 7 16 5 13 3 1 3 0 0 0 2 11 11 21 1 6 1 1 1 1 3 1 6 0 1 5 0 2 12 3 5 0 5 2 0 0 0 0 4 0 10 3 4 3 2 6 4 0 1 0 1 0 0 3 12 0 0 19 2 3 3 0 0 3 0 2 5 3 3 1 4 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 1 1 0 4 1 0 0 0 0 0 1 0 1 0 0 1 1 0 0 3 2 0 0 3 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 1 2 0 0 0 0 0 1 2 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 TOTAL 11 14 8 13 10 5 18 40 5 45 58 16 16 1 48 4 9 1 17 5 27 10 17 31 20 15 25 63 26 10 192 14 16 20 5 16 27 29 12 50 14 11 17 10 1 21 5 20 43 46 10 13 8 1 Amérique Latine Moyen-Orient Amérique du Nord Pacifique 107 .Annexe 3. arts et médias Sciences et Santé Criminalité et violence Économie Social et Juridique 12 . Irlande du Nord. Écosse. Thèmes des reportages où les femmes occupent une position centrale RÉGION PAYS Bulgarie Croatie Chypre République tchèque Danemark Estonie Finlande France Géorgie Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Italie Kosovo Malte Monténégro Pays-Bas Norvège Pologne Portugal Roumanie Espagne Suède Suisse Turquie Royaume-Uni (Angleterre. Résultats nationaux Politique et gouvernement Personnes célèbres.

Annexe 3. Résultats nationaux

13 . Sexe du reporter dans des reportages avec des sujets féminins et masculins
RÉGION Afrique PAYS Bénin Botswana Burkina Burundi Cameroun Congo Congo (Rép .) (Brazzaville) Éthiopie Ghana Guinée Kenya Lesotho Libéria Madagascar Mauritanie Maurice Namibie Niger Nigeria Sénégal Afrique du Sud Soudan du Sud Tanzanie Togo Ouganda Zambie Zimbabwe Bangladesh Chine Inde Japon Kirghizistan Malaisie Népal Pakistan Philippines Corée du Sud Taiwan Thaïlande Viêt Nam Belize République dominicaine Grenade Guyana Haïti Jamaïque Porto Rico Sainte-Lucie Saint-Vincent-et-lesGrenadines Suriname Trinité-et-Tobago Autriche Biélorussie Belgique Bosnie-Herzégovine N

RePORTeR Féminine SuJeT du RePORTAge Féminin % 67% 33% 40% 20% 10% 22% 100% 0% 23% 23% 14% 14% 0% 55% 33% 100% 33% 100% 20% 25% 28% 0% 0% 0% 33% 0% 0% 11% 18% 19% 19% 30% 16% 14% 21% 35% 0% 23% 23% 27% 42% 0% 0% 38% 26% 17% 35% 0% 100% 0% 6% 12% 0% 32% 23% 2 2 19 1 1 2 1 0 3 3 3 1 0 6 2 2 2 1 2 1 18 0 0 0 4 0 0 1 81 22 6 11 47 4 3 33 0 84 46 18 5 0 0 6 19 20 23 0 1 0 1 6 0 35 12 mAScuLin N 1 4 28 4 9 7 0 0 10 10 18 6 0 5 4 0 4 0 8 3 47 0 1 4 8 0 1 8 375 93 25 26 249 24 11 62 4 282 157 48 7 5 7 10 54 101 43 2 0 2 15 45 1 74 40 % 33% 67% 60% 80% 90% 78% 0% 0% 77% 77% 86% 86% 0% 45% 67% 0% 67% 0% 80% 75% 72% 0% 100% 100% 67% 0% 100% 89% 82% 81% 81% 70% 84% 86% 79% 65% 100% 77% 77% 73% 58% 100% 100% 63% 74% 83% 65% 100% 0% 100% 94% 88% 100% 68% 77% N 3 0 23 10 1 2 0 0 1 5 5 2 0 2 3 4 1 1 4 7 23 0 0 0 3 1 0 6 99 45 22 6 29 22 1 25 4 48 8 23 9 48 0 0 26 9 7 0 0 4 2 17 0 82 5

RePORTeR mAScuLin SuJeT du RePORTAge Féminin % 17% 0% 26% 26% 14% 13% 0% 0% 20% 24% 19% 18% 0% 13% 13% 44% 17% 9% 9% 25% 16% 0% 0% 0% 12% 13% 0% 22% 16% 20% 30% 18% 11% 18% 5% 24% 24% 18% 7% 28% 56% 24% 0% 0% 23% 15% 15% 0% 0% 33% 7% 18% 0% 27% 15% mAScuLin N 15 6 67 29 6 14 2 1 4 16 22 9 0 14 21 5 5 10 39 21 118 7 2 4 22 7 2 21 527 181 52 27 232 97 19 81 13 216 106 60 7 156 2 4 87 53 39 2 4 8 26 77 0 223 28 % 83% 100% 74% 74% 86% 88% 100% 100% 80% 76% 81% 82% 0% 88% 88% 56% 83% 91% 91% 75% 84% 100% 100% 100% 88% 88% 100% 78% 84% 80% 70% 82% 89% 82% 95% 76% 76% 82% 93% 72% 44% 76% 100% 100% 77% 85% 85% 100% 100% 67% 93% 82% 0% 73% 85% 21 12 137 44 17 25 3 1 18 34 48 18 0 27 30 11 12 12 53 32 206 7 3 8 37 8 3 36 1 082 341 105 70 557 147 34 201 21 630 317 149 28 209 9 20 186 183 112 4 5 14 44 145 1 414 85

Asie

Caraïbes

Europe

108

Annexe 3. Résultats nationaux

13 . Sexe du reporter dans des reportages avec des sujets féminins et masculins
RÉGION PAYS Bulgarie Croatie Chypre République tchèque Danemark Estonie Finlande France Géorgie Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Italie Kosovo Malte Monténégro Pays-Bas Norvège Pologne Portugal Roumanie Espagne Suède Suisse Turquie Royaume-Uni (Angleterre, Irlande du Nord, Écosse, pays de Galles) Argentine Bolivie Brésil Chili Costa Rica Équateur Salvador Guatemala Mexique Nicaragua Paraguay Pérou Uruguay Égypte Israël Jordanie Liban Tunisie Émirats arabes unis Canada États-Unis Australie Fidji Nouvelle-Zélande Papouasie-Nouvelle Guinée Tonga N

RePORTeR Féminine SuJeT du RePORTAge Féminin % 53% 35% 12% 16% 50% 19% 28% 37% 7% 28% 34% 19% 23% 50% 19% 6% 13% 5% 17% 27% 25% 20% 29% 32% 31% 21% 31% 32% 36% 33% 33% 29% 20% 17% 0% 6% 9% 31% 22% 32% 20% 67% 15% 18% 4% 25% 0% 30% 26% 27% 33% 24% 22% 0% 23 17 6 36 12 12 9 58 1 29 49 15 5 1 73 1 5 1 1 16 13 17 31 51 21 13 11 101 15 15 48 2 2 10 0 3 3 19 8 21 26 4 18 2 12 56 0 28 11 27 4 34 4 0 mAScuLin N 20 31 44 190 12 52 23 100 14 75 97 63 17 1 305 15 35 18 5 43 38 69 75 108 46 50 24 217 27 30 97 5 8 48 0 46 32 43 28 45 103 2 100 9 258 164 10 64 31 72 8 106 14 3 % 47% 65% 88% 84% 50% 81% 72% 63% 93% 72% 66% 81% 77% 50% 81% 94% 88% 95% 83% 73% 75% 80% 71% 68% 69% 79% 69% 68% 64% 67% 67% 71% 80% 83% 0% 94% 91% 69% 78% 68% 80% 33% 85% 82% 96% 75% 100% 70% 74% 73% 67% 76% 78% 100% N 3 13 17 35 15 6 15 43 2 58 77 30 15 4 64 9 4 1 21 46 29 12 18 45 31 14 34 142 28 13 37 4 9 11 1 12 14 42 3 31 34 2 41 0 18 22 3 41 13 60 3 36 3 1

RePORTeR mAScuLin SuJeT du RePORTAge Féminin % 30% 36% 21% 18% 20% 11% 28% 28% 6% 25% 33% 20% 22% 100% 17% 17% 10% 17% 36% 33% 24% 15% 25% 29% 30% 16% 17% 28% 24% 32% 20% 24% 23% 23% 50% 19% 31% 35% 12% 30% 16% 20% 16% 0% 7% 21% 15% 30% 25% 23% 19% 15% 25% 25% mAScuLin N 7 23 65 165 59 51 39 112 31 177 154 121 52 0 323 44 38 5 37 92 90 67 53 110 74 76 161 373 87 28 152 13 30 37 1 50 31 77 22 72 181 8 223 1 238 81 17 96 40 197 13 209 9 3 % 70% 64% 79% 83% 80% 89% 72% 72% 94% 75% 67% 80% 78% 0% 83% 83% 90% 83% 64% 67% 76% 85% 75% 71% 70% 84% 83% 72% 76% 68% 80% 76% 77% 77% 50% 81% 69% 65% 88% 70% 84% 80% 84% 100% 93% 79% 85% 70% 75% 77% 81% 85% 75% 75% 53 84 132 426 98 121 86 313 48 339 377 229 89 6 765 69 82 25 64 197 170 165 177 314 172 153 230 833 157 86 334 24 49 106 2 111 80 181 61 169 344 16 382 12 526 323 30 229 95 356 28 385 30 7

Amérique Latine

Moyen-Orient

Amérique du Nord Pacifique

109

Annexe 3. Résultats nationaux

14 . Reportages qui contestent ou renforcent manifestement des stéréotypes
RÉGION Afrique PAYS Bénin Botswana Burkina Burundi Cameroun Congo Congo (Rép .) (Brazzaville) Éthiopie Ghana Guinée Kenya Lesotho Libéria Madagascar Mauritanie Maurice Namibie Niger Nigeria Sénégal Afrique du Sud Soudan du Sud Tanzanie Togo Ouganda Zambie Zimbabwe Bangladesh Chine Inde Japon Kirghizistan Malaisie Népal Pakistan Philippines Corée du Sud Taiwan Thaïlande Viêt Nam Belize République dominicaine Grenade Guyana Haïti Jamaïque Porto Rico Sainte-Lucie Saint-Vincent-et-lesGrenadines Suriname Trinité-et-Tobago Autriche Biélorussie Belgique Bosnie-Herzégovine

Renforcent des stéréotypes N 34 64 1 48 40 31 0 4 35 93 65 20 0 18 16 35 37 20 101 91 99 29 76 5 31 36 97 49 13 261 108 125 164 3 73 415 72 6 434 0 30 80 2 38 6 39 83 3 21 47 84 102 120 167 129 % 94% 90% 2% 71% 98% 46% 0% 5% 97% 100% 76% 100% 0% 27% 53% 73% 97% 43% 96% 91% 59% 97% 96% 38% 78% 60% 97% 16% 3% 63% 96% 97% 60% 2% 90% 76% 46% 2% 100% 0% 71% 56% 5% 79% 9% 24% 59% 38% 84% 92% 99% 73% 96% 53% 94%

contestent des stéréotypes N 2 4 1 5 1 12 21 1 0 0 5 0 0 3 4 11 1 3 4 3 7 1 1 0 6 0 1 3 6 37 1 1 8 1 4 101 28 4 0 0 2 9 0 0 3 14 5 0 4 2 0 7 1 16 5 % 6% 6% 2% 7% 2% 18% 88% 1% 0% 0% 6% 0% 0% 5% 13% 23% 3% 6% 4% 3% 4% 3% 1% 0% 15% 0% 1% 1% 1% 9% 1% 1% 3% 1% 5% 18% 18% 1% 0% 0% 5% 6% 0% 0% 4% 9% 4% 0% 16% 4% 0% 5% 1% 5% 4%

ni renforcent ni contestent des stéréotypes N 0 3 54 15 0 24 3 68 1 0 15 0 0 45 10 2 0 24 0 6 63 0 2 8 3 24 2 247 434 117 4 3 103 183 4 33 58 340 0 131 10 55 37 10 60 107 53 5 0 2 1 31 4 133 3 % 0% 4% 96% 22% 0% 36% 13% 93% 3% 0% 18% 0% 0% 68% 33% 4% 0% 51% 0% 6% 37% 0% 3% 62% 8% 40% 2% 83% 96% 28% 4% 2% 37% 98% 5% 6% 37% 97% 0% 100% 24% 38% 95% 21% 87% 67% 38% 63% 0% 4% 1% 22% 3% 42% 2%

TOTAL N 36 71 56 68 41 67 24 73 36 93 85 20 0 66 30 48 38 47 105 100 169 30 79 13 40 60 100 299 453 415 113 129 275 187 81 549 158 350 434 131 42 144 39 48 69 160 141 8 25 51 85 140 125 316 137

Asie

Caraïbes

Europe

110

Irlande du Nord. Reportages qui contestent ou renforcent manifestement des stéréotypes RÉGION PAYS Bulgarie Croatie Chypre République tchèque Danemark Estonie Finlande France Géorgie Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Italie Kosovo Malte Monténégro Pays-Bas Norvège Pologne Portugal Roumanie Espagne Suède Suisse Turquie Royaume-Uni (Angleterre.Annexe 3. Résultats nationaux 14 . pays de Galles) Argentine Bolivie Brésil Chili Costa Rica Équateur Salvador Guatemala Mexique Nicaragua Paraguay Pérou Uruguay Égypte Israël Jordanie Liban Tunisie Émirats arabes unis Canada États-Unis Australie Fidji Nouvelle-Zélande Papouasie-Nouvelle Guinée Tonga Renforcent des stéréotypes N 45 49 73 60 11 346 158 268 204 28 205 18 53 1 45 162 156 18 106 26 156 2 105 261 113 103 114 124 107 59 24 14 57 21 53 108 139 94 84 69 214 12 264 23 184 157 80 209 86 6 60 14 19 64 % 69% 49% 46% 39% 7% 100% 99% 70% 86% 9% 69% 11% 39% 13% 14% 100% 78% 82% 82% 28% 49% 1% 63% 84% 63% 69% 58% 29% 64% 74% 9% 23% 38% 9% 54% 65% 66% 86% 66% 49% 97% 46% 89% 44% 100% 62% 98% 75% 52% 2% 75% 8% 24% 100% contestent des stéréotypes N 16 7 2 4 4 0 1 17 4 4 17 5 17 1 18 0 4 0 2 4 16 5 8 27 13 9 10 9 10 10 54 11 11 3 9 7 23 9 7 23 6 10 9 27 0 8 0 12 21 3 8 5 8 0 % 25% 7% 1% 3% 3% 0% 1% 4% 2% 1% 6% 3% 13% 13% 6% 0% 2% 0% 2% 4% 5% 4% 5% 9% 7% 6% 5% 2% 6% 13% 20% 18% 7% 1% 9% 4% 11% 8% 6% 16% 3% 38% 3% 52% 0% 3% 0% 4% 13% 1% 10% 3% 10% 0% ni renforcent ni contestent des stéréotypes N 4 45 82 90 137 1 0 98 28 273 77 138 65 6 248 0 40 4 21 62 146 130 53 22 53 38 72 299 49 11 196 37 84 204 36 51 50 6 36 49 0 4 25 2 0 89 2 56 58 254 12 161 52 0 % 6% 45% 52% 58% 90% 0% 0% 26% 12% 90% 26% 86% 48% 75% 80% 0% 20% 18% 16% 67% 46% 95% 32% 7% 30% 25% 37% 69% 30% 14% 72% 60% 55% 89% 37% 31% 24% 6% 28% 35% 0% 15% 8% 4% 0% 35% 2% 20% 35% 97% 15% 89% 66% 0% TOTAL N 65 101 157 154 152 347 159 383 236 305 299 161 135 8 311 162 200 22 129 92 318 137 166 310 179 150 196 432 166 80 274 62 152 228 98 166 212 109 127 141 220 26 298 52 184 254 82 277 165 263 80 180 79 64 Europe Amérique Latine Moyen-Orient Amérique du Nord Pacifique 111 . Écosse.

ne parviens pas à me décider N 0 3 3 1 0 15 11 1 2 2 1 0 0 3 0 1 3 2 2 1 9 1 2 1 1 22 0 6 1 29 0 0 10 0 1 33 32 3 8 1 2 10 0 0 6 6 17 4 0 2 0 2 0 5 1 % 0% 4% 5% 1% 0% 21% 35% 1% 5% 2% 1% 0% 0% 4% 0% 2% 7% 4% 2% 1% 5% 3% 3% 8% 2% 27% 0% 2% 0% 7% 0% 0% 4% 0% 1% 6% 20% 1% 2% 1% 5% 7% 0% 0% 8% 4% 12% 40% 0% 4% 0% 1% 0% 2% 1% TOTAL N 36 72 57 72 41 72 31 73 37 93 86 20 0 67 32 49 41 56 105 103 178 31 79 13 55 82 100 304 455 428 113 130 280 189 82 570 163 352 442 132 44 150 39 48 80 165 142 10 25 51 86 143 125 323 139 Asie Caraïbes Europe 112 .) (Brazzaville) Éthiopie Ghana Guinée Kenya Lesotho Libéria Madagascar Mauritanie Maurice Namibie Niger Nigeria Sénégal Afrique du Sud Soudan du Sud Tanzanie Togo Ouganda Zambie Zimbabwe Bangladesh Chine Inde Japon Kirghizistan Malaisie Népal Pakistan Philippines Corée du Sud Taiwan Thaïlande Viêt Nam Belize République dominicaine Grenade Guyana Haïti Jamaïque Porto Rico Sainte-Lucie Saint-Vincent-et-lesGrenadines Suriname Trinité-et-Tobago Autriche Biélorussie Belgique Bosnie-Herzégovine ne mettent pas en évidence des problèmes touchant à l’inégalité N 34 61 54 65 40 50 3 71 35 91 80 20 0 63 27 33 34 52 100 97 162 29 76 10 49 58 99 295 454 374 112 128 258 185 78 491 125 348 434 130 41 109 39 39 69 157 115 5 24 48 83 138 125 303 134 % 94% 85% 95% 90% 98% 69% 10% 97% 95% 98% 93% 100% 0% 94% 84% 67% 83% 93% 95% 94% 91% 94% 96% 77% 89% 71% 99% 97% 100% 87% 99% 98% 92% 98% 95% 86% 77% 99% 98% 98% 93% 73% 100% 81% 86% 95% 81% 50% 96% 94% 97% 97% 100% 94% 96% manifestement mettent en évidence des problèmes touchant à l’inégalité N 2 8 0 6 1 7 17 1 0 0 5 0 0 1 5 15 4 2 3 5 7 1 1 2 5 2 1 3 0 25 1 2 12 4 3 46 6 1 0 1 1 31 0 9 5 2 10 1 1 1 3 3 0 15 4 % 6% 11% 0% 8% 2% 10% 55% 1% 0% 0% 6% 0% 0% 1% 16% 31% 10% 4% 3% 5% 4% 3% 1% 15% 9% 2% 1% 1% 0% 6% 1% 2% 4% 2% 4% 8% 4% 0% 0% 1% 2% 21% 0% 19% 6% 1% 7% 10% 4% 2% 3% 2% 0% 5% 3% ne sais pas.Annexe 3. Résultats nationaux 15 . Reportages qui mettent en évidence des problèmes touchant à l’égalité ou à l’inégalité entre les femmes et les hommes RÉGION Afrique PAYS Bénin Botswana Burkina Burundi Cameroun Congo Congo (Rép .

pays de Galles) Argentine Bolivie Brésil Chili Costa Rica Équateur Salvador Guatemala Mexique Nicaragua Paraguay Pérou Uruguay Égypte Israël Jordanie Liban Tunisie Émirats arabes unis Canada États-Unis Australie Fidji Nouvelle-Zélande Papouasie-Nouvelle Guinée Tonga ne mettent pas en évidence des problèmes touchant à l’inégalité N 49 96 157 151 154 347 153 349 231 302 288 156 131 7 300 162 198 24 130 89 279 131 160 258 175 141 199 417 125 24 230 43 122 223 96 141 132 101 115 119 216 19 298 44 183 218 82 262 135 260 75 173 62 63 % 75% 94% 99% 93% 100% 100% 96% 87% 96% 90% 94% 96% 96% 64% 96% 100% 99% 96% 95% 88% 82% 95% 96% 82% 95% 94% 91% 94% 74% 22% 76% 68% 79% 98% 98% 82% 62% 87% 76% 77% 97% 73% 98% 77% 99% 82% 100% 94% 78% 97% 93% 93% 77% 97% manifestement mettent en évidence des problèmes touchant à l’inégalité N 15 3 1 1 0 0 6 27 3 1 11 5 4 0 11 0 1 0 0 5 7 6 6 40 5 6 10 18 15 42 29 2 27 2 2 6 46 7 4 12 5 7 2 10 1 10 0 10 20 3 3 3 4 1 % 23% 3% 1% 1% 0% 0% 4% 7% 1% 0% 4% 3% 3% 0% 4% 0% 1% 0% 0% 5% 2% 4% 4% 13% 3% 4% 5% 4% 9% 39% 10% 3% 18% 1% 2% 4% 22% 6% 3% 8% 2% 27% 1% 18% 1% 4% 0% 4% 12% 1% 4% 2% 5% 2% ne sais pas. ne parviens pas à me décider N 1 3 0 10 0 1 0 25 7 33 9 2 1 4 1 0 1 1 7 7 55 1 0 17 5 3 9 8 28 42 43 18 5 3 0 24 34 8 33 23 2 0 5 3 1 39 0 7 18 6 3 11 15 1 % 2% 3% 0% 6% 0% 0% 0% 6% 3% 10% 3% 1% 1% 36% 0% 0% 1% 4% 5% 7% 16% 1% 0% 5% 3% 2% 4% 2% 17% 39% 14% 29% 3% 1% 0% 14% 16% 7% 22% 15% 1% 0% 2% 5% 1% 15% 0% 3% 10% 2% 4% 6% 19% 2% TOTAL N 65 102 158 162 154 348 159 401 241 336 308 163 136 11 312 162 200 25 137 101 341 138 166 315 185 150 218 443 168 108 302 63 154 228 98 171 212 116 152 154 223 26 305 57 185 267 82 279 173 269 81 187 81 65 Europe Amérique Latine Moyen-Orient Amérique du Nord Pacifique 113 .Annexe 3. Reportages qui mettent en évidence des problèmes touchant à l’égalité ou à l’inégalité entre les femmes et les hommes RÉGION PAYS Bulgarie Croatie Chypre République tchèque Danemark Estonie Finlande France Géorgie Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Italie Kosovo Malte Monténégro Pays-Bas Norvège Pologne Portugal Roumanie Espagne Suède Suisse Turquie Royaume-Uni (Angleterre. Résultats nationaux 15 . Irlande du Nord. Écosse.

Teresita Hermano Coordination nationale Bangladesh : Université de Dhaka. Blanca Cortés Robles Paraguay : Coordinación de Mujeres del pour les Femmes. Soonnim Lee 114 . The Philippines. Pays participants.Africain Nicaragua : Centro Inter-Eclesial de Estudio Teológicos y Sociales (CIEETS). Médias Genre et Développement (FAMEDEV). Dem Rep : Si Jeunesse Savait / Gender and Media Southern Africa (GEMSA). Rosemary Okello-Orlale. Sandra Duarte Souza / Rede Mulher de Educação e Associação Mulheres pela Paz. Africa (GEMSA). Genre et Développement (FAMEDEV). Alicia Stumpfs / Radio Viva. Lynda Garcia Corée du Sud : Olive Tree Production. Rosemary OkelloOrlale Association (Alga). Sarry Xoagus-Eises Latinoamericana.Africain pour les Femmes. Nhlanhla Ngwenya Paraguay. Flavienne Ramarosaona / Lalfine Papisy Tracoulat Mauritanie : Amadou Guisset Maurice : Gender and Media Southern Paulo. Apollonia Mathia Soudan : Association of Media Women in Tanzanie : Gender and Media Southern Africa (GEMSA). Sénégal Gender and Media Southern Africa (GEMSA). coordinateurs régionaux et nationaux AFRIQUE Coordination régionale African Woman and Child Feature Service (AWC). Ghana : Ghana Broadcasting Corporation. Afrique du Sud Coordination nationale Benin : Tchibozo K. Médias. Toshiko Miyazaki Kirghizistan : Rural Women’s Public AMERIQUE DU NORD Canada: Simon Fraser University. Dr. Francesca Casariego Initiative Group (NCIG). Rev. Nidia Fonseca / Vilma Peña Foundation for Asia. Olga Djanaeva Lesotho : Gender and Media Southern Africa (GEMSA). Carlos Léon Ramos Guatemala : Centro Evangélico de Estudios Pastorales en América Central (CEDEPCA) Ana Silvia Monzón / Elisabeth Carrera Paz / Maya Cu Mexique : Comunicación e Información Southern African (GEMSA) Network. Dr. Media and Resource Organisation. Françoise Mukuku / Anna Mayimona Ngemba General Board of Global Ministries. Claudia Florentín/ Marcela Gabioud Bolivie : Centro de la Mujer Gregoria Apaza. Hamadou Yvette Dovi Nigeria : Society and Media Initiative. Manju Thapa Pakistan : Uks Research Centre. Équateur : Grupo de Apoyo al Movimiento de Mujeres del Azuay (GAMMA). Glenda Muzenda et Lowani Mtonga Southern Sudan. Genre et Développement (FAMEDEV). Bangladesh. Rep (Brazzaville): Brigitte Makombo Cameroun : Nkong Hill Top Common ASIE Coordination régionale Université de Dhaka.Annexe 4. Charity Binka Guinée Conakry : Kadiatou Thiernor Diallo Kenya : African Woman and Child Feature Service (AWC). Teresita Hermano / Miriam College. Médias. Kenya Réseau Inter. Dr.Wilbert Kitima / Gladness Munuo Hamedi Togo : Francis Pedro Amuzun Uganda : Uganda Media Women’s Zambie : Gender and Media de la Mujer (CIMAC). Dr. Miriam González Africa (GEMSA). Pepertual Sichikwenkwe Zimbabwe : Media Monitoring Project. Gitiara Nasreen Chine : Media Monitor for Women Network. Mirian Candia Pérou : Asociación de Comunicadores Burundi : Association des Femmes Sociales Calandria. Ammu Joseph Japon : Forum for Children’s Television and Media (FCT). Saskia NaidooVirahsawmy Chili : ISIS Internaciónal. Gospel Nti Mabotiji / Cameroon Radio Television (CRTV) / Etoa Epse Nkono et Barbara Béatrice Congo. Nidya Pesantez-Calle et Sandra López Astudillo.Africain pour les Femmes. Genre et Développement (FAMEDEV) Habi Ouattara Journalistes du Burundi (AFJO). Glenda Muzenda et Lowani Mtonga. Vera Vieira Portugal Népal : Asmita Women’s Publishing House. Amie Joof-Cole Afrique du Sud : Gender and Media El Salvador : Instituto de Derechos Humanos de la Universidad Centroamericana ‘José Simeón Cañas’. Pelonomi LetshwitiMacheng Burkina Faso: Réseau Inter. Ana María Costa Rica : Universidad Bíblica Ahmar Les Philippines : Communication Namibie : Gender and Media Southern Africa (GEMSA). Glory Dharmaraj AMÉRIQUE LATINE Coordination régionale Grupo de Apoyo al Movimiento de Mujeres del Azuay (GAMMA). Zhang Qi Inde : Network of Women in Media. Sophia Tlali Madagascar : Gender and Media Southern Dr. India (NWMI). Bangladesh. Makeba Botswana : Gender and Media Southern Niger : Point focal genre du Réseau Inter. Gitiara Nasreen Communication Foundation for Asia. Cecilia Enriquez Brésil : Universidade Metodista de São Abebech Wolde Éthiopie : Women’s Media Association. Wang Lay Kim Malaisie : Universiti Sains Malaysia. Tasneem Africa (GEMSA). Kathleen Cross / Edouard Adzotsa États-Unis: United Methodist Church – Congo. Dorothée Bigirimana Association (UMWA). Médias. Équateur Coordination nationale Argentine : Instituto Movilizador de Fondos Cooperativos. Nidya Pesantez-Calle et Sandra López Astudillo Nkem Fab-Ukozor Sénégal : Réseau Inter.Africain pour les Femmes. Lizett Graham Uruguay : Cotidiano Mujer. Margaret Sentamu Southern Africa (GEMSA). Amie Joof Cole.

ProEquality Chypre : Mediterranean Institute of Bosnie-Herzégovine : United Women Belgique : University of Ghent. Aleksandra Kovacevic for Women / Fiji Media Watch Group. Sharon Bhagwan-Rolls / Violet Savu Pays-Bas : Radio Netherlands Training EUROPE Coordination régionale Be Aware. Brenda Murphy Monténégro : Anima Kotor NGO. Hazel Brown/ Stephanie Leitch Trinité-et-Tobago : Network of NGOS Suriname : Caribbean Association for Kosovo : Vjollca Krasniqi Malte : University of Malta. Birgitte Raben Estonie : Ruta Pels Finlande : Swedish School of Social Science.e. coordinateurs régionaux et nationaux Taiwan: National Chengchi University. Kate McMillan / Dr.B. Elzbieta Nouvelle-Zélande : School of Political Science and International Relations Victoria University of Wellington / Massey University. Birgitta Schulte (REFRAKA). Monia Azzalini / University of Padova. Dr. Belarus: Center for Gender Studies of the Suède : Media watch group Allt är Möjligt. RoyaumeUni. Puerto Rico. Tereza Wennerholm Caslavska MOYEN-ORIENT Coordination régionale Appropriate Communication Techniques for Development (ACT).). University of Stirling (Écosse) Centre. et Jen Birks. Joys Eggins Tonga: Ma’afafine mo e Famili. Wennerholm Caslavska Danemark : Kontrabande. University of Liverpool (Angleterre). Galina Petriashvili Allemagne : League of Women Journalists. Cynthia Carter. Corinne Barnes Puerto Rico : Universidad de Puerto Rico & Mass Communication. Azza Kamel Coptic Evangelical Organisation for Social Services (CEOSS). Dr. Angela Romano Fiji : FemLink Pacific: Media Initiatives Annette Carter Saint-Vincent-et-les-Grenadines : SVG Human Rights & Women in Support of Equity. Seferina de la Cruz of Women (GNOW). Dr. Corinne Barnes Universidad de Puerto Rico. Roula Mikhael Reka Safrany Hongrie : Hungarian Women’s Lobby. Dr. Azza Kamel / Coptic Evangelical Organisation for Social Services (CEOSS). Einat Lachover Jordanie : Arab Women’s Organisation. Jaana Hagelberg Belize. Égypte. Dr. Susanne Kassel Journalists. Cardiff University (Pays de Galles). Dr. Be Emancipated (B. Sheron Garraway Italie : Osservatorio di Pavia. Pham Kim Ngoc Van Bauwel / University of Louvain. of Centre Europa. Dr. République d’ : Women’s News. Catherine Strong / Dr. Desiree Haïti: Rezo Fanm Radyo Kominote Ayisyen Media Caucasus. Susana Pavlou République tchèque : Open Society ProEquality Centre Tereza. Hilary Nicholson / Dr. Karen Ross Coordination nationale Autriche : Salzburg University Dept. Margie Comrie Papouasie-Nouvelle-Guinée : Oleksy Portugal: Instituto de Estudos Jornalisticos. Betty Blake / Kalolaine Fifita Communication Studies. Dr. Sharon Bhagwan-Rolls Coordination nationale Australie : Queensland University of Technology. Tunisie : CAWTAR. Iliana Stoicheva Croatie : Open Society . Florence Goldson République dominicaine : Espacio Insular. Bernadette van Dijck Eide Norvège : University of Oslo. Dr. Sanja Sarnavka University of Liverpool. Elvira Altes 115 . Kellie Turtle. Daniela Frumusani Espagne : Association of Catalan Women Communication Arts Department at Divine Word University. Family and Environment in Development. Dr. Claudia Padovani Feminist Research and Action (CAFRA) Sandra Clenem of Trinidad and Tobago for the Advancement of Women. Jamaïque. Aristotle University of Thessaloniki. Égypte.a.Dr. Amany Latif Ebied Israël : Sapir College. Atidel Mejbri Émirats arabes unis : Zayed University. Dr. Elisabeth Pologne : University of Lodz. Lourdes Lugo-Ortiz Sainte-Lucie : Caribbean Association for Islande : University of Iceland. Fiji. Maximiliano Dueñas-Guzmán Coordination nationale Belize : Women’s Issues Network of Royaume-Uni : Dr. Badran Badran Lourdes. Karen Ross. Flavia Cherry PACIFIQUE Coordination régionale FemLink Pacific: Media Initiatives for Women. Queen’s University – Belfast (Irelande du nord). Laurence Mundschau (Udružene žene) Banja Luka Ms Natalija Petric / Aleksandra Petric Bulgarie : People & Borders Foundation. Marie Guyrleine Justin Grèce : Department of Journalism Layla Hamarneh Jamaïque : Women’s Media Watch Jamaica / Caribbean Institute of Media and Communication (CARIMAC). Jamaïque. Maria Joao Silveirinha Roumanie : University of Bucarest. Amany Latif Ebied Coordination nationale Égypte : Appropriate Communication Techniques for Development (ACT).Annexe 4. Dr. Elaine HenryMcQueen Edgehill Grenade : Grenada National Organisation Marlène Coulomb-Gully France : Université de Toulouse II. Maria Jacobson Suisse : Bureau de l’égalité entre les European Humanities University. Nien-hsuan Leticia Fang Thaïlande : Burapha University. Hilary Nicholson Caribbean Institute of Media and Communication (CARIMAC). Feminist Research and Action (CAFRA). Gender Studies (MIGS). Dr. Valgerður Jóhannsdóttir Irlande. Sofie femmes et les hommes. Croatia. Géorgie : Journalists Association Gender Guyana: Artists in Direct Support. Nezih Orhon CARAÏBES Coordination régionale Women’s Media Watch. Sylvie Durrer Turquie : Anadolu University. Dimitra Dimitrakopoulou Liban : Maharat Foundation. Dr. Pays participants. Dr. Irina Solomatina Ratchanee Vongsumitr Vietnam : Research Centre for Gender.

School of Political al Movimiento de Mujeres del Azuay (GAMMA). Radio OKAPI. Gitiara Nasreen. Southern African Media and Gender Institute (SAMGI). University Science and International Relations Victoria. General Board of pour la communication chrétienne. Afrique du Sud of Puerto Rico Francoise Mukuku. Dr . Grupo de Apoyo Dr . Équateur Dr . Kenya Nidya Pesantez-Calle. Dr . United Methodist Church. Bangladesh Hilary Nicholson. Shari Graydon. Appropriate Communication Technologies for Development (ACT). Caribbean Institute of Media and Communication. Membres du groupe de travail virtuel Tasneem Ahmar. Nouvelle-Zélande Nebojsa Radics. Sarah Macharia. Égypte University of Dhaka. Corrine Barnes.Annexe 5. Canada Dr . Médias. Fiji Media Watch. États-Unis Dr . Réseau Inter. Glory Dharmaraj. Women’s Media Watch (WMW). FemLINKPACIFIC Media Initiatives for Women. Jamaïque Rosemary Okello-Orlale. Kate McMillan. Pakistan Dr . Association mondiale Sharon Bhagwan-Rolls. African Woman and Child Feature Service (AWC). Jamaïque Afrique du Sud Colleen Lowe Morna. Uks – A Research Centre. Liban Violet Savu. Gender Links. Azza Kamel.Africain République démocratique du Congo pour les Femmes. Resource and Publication Centre on Women and Media. University of Wellington. Department of 116 . Amie Joof-Cole. Canada Global Ministries. Sénégal Mass Communication and Journalism. Genre et Développement (FAMEDEV). Media Action. Fiji Judith Smith-Vialva. Fiji Dr . Maximiliano Duenas Guzman.

Équateur. second mandat) et elle est membre de l’Amnesty Trade Union Network. Elle a siégé pendant neuf ans au Conseil exécutif national de la NUJ. activiste et directrice exécutive du Réseau Inter-Africain pour les Femmes. des traumatismes. de la torture ou de catastrophes naturelles. où elle produit et présente actuellement une émission hebdomadaire. aux droits humains. à la Fédération internationale des journalistes (Conseil sur l’égalité femmes-hommes. bureau de l’Afrique. Elle a régulièrement présenté des longs métrages et des documentaires sur une gamme de sujets pour Radio Netherlands Worldwide. à l’antimondialisation et à la liberté de presse. Elle est membre du groupe de travail sur la Communication pour l’éducation et le développement (COMED) de l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA).Annexe 6. Nidya Pesántez est diplômée en sciences de l’information de l’université de Cuenca en Équateur. notamment des groupes de théâtre et de musique dans le développement de la programmation à Radio Gambia. Amie est membre de la Gambia Press Union (GPU) et a agi à titre de personne ressource sur le genre et les médias auprès de la Fédération internationale des journalistes (FIJ). représentant l’Europe continentale et elle préside actuellement le Conseil pour l’égalité (troisième mandat). Genre et Développement (FAMEDEV). 5. Elle détient également un diplôme en budgétisation tenant compte des sexospécificités pour l’éradication de la pauvreté en Amérique latine et aux Caraïbes. Parmi ses réalisations à titre de pigiste. Elle a de plus obtenu un diplôme d’études supérieures en anthropologie et conflits sociaux de l’Université Bolivarienne de Santiago et de la Fundación Unida en Argentine. Médias. CHX Productions et Prospect Pictures (Royaume-Uni). un périodique sur les interventions psychosociales destinées aux survivants de la guerre. elle est spécialiste des questions relatives à l’égalité. Pesántez est une experte dans le domaine du genre et de la communication pour le développement. Elle est également rédactrice en chef d’Intervention. Elle a dirigé la mise en place de programmation radiophonique prodiguant de l’éducation aux adultes et aux femmes. de stations de radio communautaires de femmes et la formation et l’utilisation des médias traditionnels. une radio en ligne qui soutient le développement socioéconomique. Mme Ran est membre de l’Association néerlandaise des journalistes (NVJ) et de la British Journalists’ Union (NUJ). de l’Association des journalistes de l’Afrique de l’Est (AJAE) et de la Southern Africa Journalists Association (SAJA). 117 . (UK) Scotland and World Service). présidente. Elle représente aussi la NUJ à l’échelle internationale. de la Faculté des sciences sociales de l’Amérique latine (FLACSO). 4. des groupes d’écoute radiophonique. Observations : Notes biographiques des collaboratrices Amie Joof est journaliste. Elle coordonne actuellement « An Alternative Voice for Gambians ». Elle travaille actuellement comme coordonnatrice du Grupo de Apoyo al Movimiento de Mujeres del Azuay – Groupe de soutien au mouvement des femmes Azuay (GAMMA) à Cuenca. la Canadian Broadcasting Corporation et la National Public Radio (États-Unis). qui a conçu une boîte à outils novatrice pour former de façon convenable les journalistes et les chargés de communication qui couvrent l’éducation en Afrique. faisant aujourd’hui partie des Gambia Radio and Television Services (GRTS). Elle était auparavant directrice technique du Conseil national des femmes de l’Équateur. la liberté d’expression et les droits humains en Gambie.Radio 1. la British Broadcasting Corporation (BBC .Channel 4). Mindy Ran est une journaliste et réalisatrice de documentaires audio-vidéo et de longs métrages basée à Amsterdam. on peut citer : son rôle de « reporter locale/fixer » et assistante à la production pour Rapido TV (Royaume-Uni .

ON. Londres SW1P 4ST. ON M4C 4X7 Canada Téléphone: +1 416-691-1999 Fax +1 416-691-1997 INFO@waccglobal.whomakesthenews. enregistré au Royaume-Uni sous le numéro 296073.org www. M4C 4X7. C’est un organisme à but non lucratif enregistré au Canada et dont le siège social se situe au 308 Main Street.Association mondiale pour la communication chrétienne 308 Main Street Toronto.org www. Toronto.org La WACC (World Association for Christian Communication) est un organisme caritatif.waccglobal. . et une compagnie enregistrée en Angleterre et au pays de Galles sous le numéro 2082273 dont le siège social se situe au 36 Causton Street.