La Préhistoire en général - 2

Le Moustérien
Une culture qui s'étend sur plus de 250.000 ans
complexes. Pour les méthodes les plus difficiles, le tailleur sait déjà exactement la forme et l e s caractéristiques qu’auront ses éclats au moment où il entame son bloc de matière première. Parfois, plus d'une centaine de gestes sont nécessaires avant d'obtenir l'éclat désiré. Pour les archéologues, cette complexité prouve que Neandertal avait une intelligence comparable à la nôtre et devait probablement disposer d'un langage élaboré pour transmettre ses techniques d'une génération à l'autre. endroit au monde que nous connaissons ou deux types humains différents partagent la même culture. Probablement au début de la dernière glaciation (vers 70.000 B.P.), les sépultures apparaissent en Europe, peuplée exclusivement par les Néandertaliens. Souvent, le corps est déposé dans une fosse en position fœtale. On soupçonne parfois la présence d’offrandes. Malheureusement, l'ancienneté et la qualité des fouilles ne permettent pas souvent de l'affirmer. Seul le site de Qafzeh (Israël) est un argument fiable. Le corps a été placé dans une fosse renforcée par des dalles de calcaire et un bois de massacre de cervidé a été déposé sur les mains du défunt.

En bref … • La sépulture de Tabun (Israël) date peut-être de 170.000 ans, mais nul ne sait si l'échantillon daté provient bien de la même couche stratigraphique que la sépulture! • Dans la tombe de Kebara (Israël), on a retrouvé le corps et la mâchoire inférieure, mais pas le crâne. Celui-ci a été détaché et emporté après la mort. • La Ferrassie (France) est le site qui a livré le plus de sépultures : au moins sept individus. • La Ferrassie 5 : trois bifaces auraient été déposés sur le corps d'un nouveau-né en offrandes. •A Shanidar (Israël), des offrandes de fleurs auraient accompagné le défunt.

En Europe, le Paléolithique moyen débute vers 300.000 B.P. et est caractérisé par l'Homme de Neandertal et sa principale culture, le Moustérien. Celle-ci eu une durée de vie exceptionnelle, s'est étendue sur un vaste territoire, et est caractérisée par deux phénomènes dont nous avons hérité : la complexité technique et les sépultures.

Sépultures
Vers 100.000 ans au moins, les premières sépultures apparaissent au Proche-Orient. Pendant tout le Paléolithique moyen, on en trouve uniquement chez les Moustériens et dans aucune autre région du monde. Et avant eux ? Nous n’avons actuellement aucune trace de sépultures antérieures au Moustérien, aucune preuve matérielle de rites funéraires, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y en a pas eu ! Au Proche-Orient, les sépultures contiennent parfois des Hommes modernes, parfois des Néandertaliens. A l’heure ce jour, c’est le seule

Long et loin !
Pendant 250.000 ans, les Moustériens ont occupé l'Europe mais aussi, à certains moments, tout le Proche-Orient, allant même jusqu'en Ouzbekistan. Il y a 40.000 ans environ, l'Homme moderne arrive en Europe. De sa rencontre avec Néandertal subsistent des industries lithiques qui montrent des échanges culturels entre les deux populations. Le Moustérien finit par disparaître il y a environ 30.000 ans, en même temps que Neandertal.

Techniques
Les pierres taillées sont les principales traces techniques qui nous soient parvenues pour cette période. Au début du Paléolithique moyen, les industries à bifaces laissent progressivement place à une production importante d’éclats, parfois aménagés en outils particuliers. Les techniques utilisées pour produire ces éclats sont nombreuses, souvent

Version du 24/01/07

© Archéologie Andennaise ASBL

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful