You are on page 1of 12

000

TREATIES AND STATES PARTIES

Batougur, Etxillac, Gridar and Okunid are members of the United Nations and are parties
to ail universal international humanitarian law and human rights treaties, except the
following:

• Batougur is neither party to the International Convention relating to Economie


Statistics, signed in Geneva on 14 December 1928, amended by the Protocol signed in
Paris on 9 December 1948, !!!!!: to the International Convention on the Safety of Tax
Inspectors and Associated Personnel of 8 February 1974.
• Etxillac is neither party to the Additional Protocol to the Geneva Conventions of 12
August 1949, and relating to the Protection of Victims of International Arrned Conflicts
(Protocol 1) of 8 June 1977, !!!!!: to the Treaty on the Non proliferation of Nuclear
Weapons of 1968.
• Okunid is not party to any of the Additional Protocols to the Geneva Conventions of 12
August 1949. It is not party to the Treaty on the Non proliferation of Nuclear Weapons
of 1968.

**********

TRAITES ET ET ATS PARTIES

Batougur, Etxillac, Gridar et Okunid sont membres des Nations Unies et sont parties à tous
les traités universels de droit international humanitaire et de droits de l'homme, avec les
exceptions suivantes:

• Batougur n'est pas partie à la Convention internationale concernant les statrstiques


économiq ues, signée à Genève le 14 décembre 1928, amendée par le Protocole signé à
Paris le 9 décembre 1948, ni à la Convention internationale sur la sécurité des inspecteurs
des impôts et du personnel associé du 8 février 1974.
• Etxillac n'est pas partie au Protocole additionnel aux Conventions de Genève du 12
août 1949 relatif à la protection des victimes des conflits armés internationaux (Protocole
1) du 8 juin 1977, ni au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires de 1968.
• Okunid n'est partie à aucun des Protocoles additionnels aux Conventions de Genève du
12 août 1949. Il n'est pas partie au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires de
1968.

Date and time of distribution of trus document: SUNDA y, 15.00 or 16.] 5


Date et horaire de distribution de ce document: DIMANCHE, 15.00 ou 16.15
001

0 C HA
UnIted Nat ons Office


BATOUGUR - Crise Humanitaire
for the COOf'drnetron
Hum.nlta,.an
0'
Aff •• rs

Rapport de situation #5
21 mars 2010

Ce rapport a été publié par OCHA New York. Le prochain rapport sera publié le ou autour du 25
mars 2010.

• Le Programme alimentaire mondial (PAM) et ses partenaires ont distribué de la


nourriture à plus de 120,000 personnes déplacées dans la province de Shina et dans la
zone au sud de la frontière administrative de la province dans le cadre d'une distribution
de nourriture ciblée.

• Le Groupe sectoriel (Cluster) Abri couvre un total de 70,000 personnes, avec une
fourniture immécHate de matériaux d'abri. La distribution des boites à outils de
réparation demeure aussi vitale.

• Le PAM est en train de conduire une identification des besoins des moyens de
subsistance pour les populations déplacées par les combats entre le Front pour une
Egale Redistribution et la compagnie de sécurité privée VUe Services_ A la suite
d'accrochages entre les forces armées du Batougur et le Front pour une Egale
Redistribution la semaine dernière, on estime que 20,000 personnes ont été déplacées.

• Le Groupe sectoriel (Cluster) Education a indiqué que 35,000 enfants ont été déplacés
dans la province de Shina et dans la zone au sud de la frontière administrative de la
province, avec en plus 15,000 enfants affectés par les hostilités mais qui demeurent
dans leurs communautés d'origine. Sur ce nombre, 22,500 enfants vivent à l'heure
actuelle dans des sites d'installation temporaires spontanés, qui manquent de services
sociaux de base.

Date et horaire de distribution de ce document :Lundi 22 mars 2010. 08 :00


Document OE1, dimanche après-midi

Date et heure de distribution du document OE1 : dimanche, 14:00, pour toutes les
équipes.

Date et heure de distribution du document OE2 :


Dimanche, 14:00 pour les équipes dont le code se termine par 1 ou 2 (p.ex. A1,
81, A2, 82 ... )
Dimanche, 15:15 pour les équipes dont le code se termine par 3 ou 4 (p.ex. A3,
83, A4, 84 ... )

Début de l'épreuve:
Dimanche, 15:00 pour les équipes qui ont reçu le document OE2 à 14:00.
Dimanche, 16:15 pour les équipes qui ont reçu le document OE2 à 15:15.

Durée et format de l'épreuve: 1 heure, groupes de 4 équipes, jury actif.

Fin de l'épreuve: 17: 15.

Les contacts entre les équipes et les tuteurs ne sont pas autorisés entre 14:00 et
17:15.

Contexte: Vous prendrez part à la réunion convoquée par le 8ureau du Premier


ministre de l'Okunid qui est mentionnée dans le document OE2. Le Chef de Cabinet du
8ureau du Premier ministre (joué par le jury) présidera cette réunion.

Salle Abénakis Appalaches Chéribourg Du Parc Memphré ... Montagnais


Conseillersjuridiques du
Ministère Okunidiendes A1 C1 E1 G1 11 K1
~ffaires étrangères
Conseillersjuridiques du
Ministère Okunidiende la A2 C2 E2 G2 12 K2
Justice
Conseillersjuridiques du
Ministère Okunidiende la 81 01 F1 H1 J1 L1
Défense
Conseillersjuridiques du
Ministère Okunidiende la 82 02 F2 H2 J2 L2
Sécurité intérieure
Document OE1, dimanche après-midi

Salle Abénakis Appalaches Chéribourg Du Parc Memphré ... Montagnais


Conseillers juridiques du
Ministère Okunidien des A3 C3 E3 G3 13 K3
IAffaires étranaères
Conseillers juridiques du
Ministère Okunidien de la A4 C4 E4 G4 14 K4
Justice
Conseillers juridiques du
Ministère Okunidien de la 83 03 F3 H3 J3 L3
Défense
Conseillers juridiques du
Ministère Okunidien de la 84 04 F4 H4 J4 L4
Sécurité intérieure

Veuillez noter que, contrairement à ce qui est indiqué dans le


programme de la semaine, il n'y aura ~ de débriefing ce soir à
18h00.
Document OE2, dimanche après-midi

- Email-

De: Bureau du Premier ministre d'Okunid


À: Conseillers juridiques du ministère des Affaires étrangères, du ministère de la
Justice, du ministère de la Défense et du ministère de la Sécurité intérieure.
Date: 21 mars 2010,10:10

Niveau de confidentialité: HAUTEMENT CONFIDENTIEL

Collègues,

Nous en savons maintenant un peu plus sur l'avion Hercules batougurien RIC-51 qui a
été forcé d'atterrir sur notre territoire plus tôt ce matin. Cet appareil a été conçu, vous le
savez sûrêmenr,pour le transport de troupes. Au moment de son interception par nos
chasseurs, il était aux pris'es avec des problèmes technlques.

Alors qu'il était escorté, l'appareil a déversé des substancesuqurdes au-dessus d'une
de nos zones militaires, la zone Berger, située près de la mer Shimel. Nos services
tentent toujours d'identifier ces substances mais pour des raisons techniques il semble
que cela s'avèrera difficile. Par ailleurs, le pilote et l'équipage refusent de parler et
d'expliquer ce qu'Ils faisaient exactement. Évidemment, nous les questionnerons de
.fa~n plusàpprotondle d'ici peu de temps. En tous les cas, nous sommes certains que
le Rl~ aussi pris des photos aé~nnes de cette z~e.

Nous devons impérativement étudier les conséquences de ces actes du Batougur. Mais
avant qu'une décision soit prise au niveau politique, il nous faut considérer la situation
juridique. Un aspect qui nous intéresse particulièrement est l'application dl! droit de la
uerre, ainsi que la position que nous devons prendre à cet égard. Veuillez noter que
pour l'instant, nous ne nous pencherons pas sur la question du statut de l'équipage.

Vous êtes donc conviés à une réunion cet après-midi avec les conseillers des
ministères susmentionnés.

Réglons ce problème.

Vizpa Tagrot-Maya
Chef de cabinet du Premier ministre
Document lEl, lundi matin

Date et heure de distribution du document 1E 1 et du document 1E2 : lundi, 8:00,


pour toutes les équipes.

Début de la première épreuve:


Lundi,8A5

Durée et format de la première épreuve: 10 mn, épreuve bilatérale, 1 équipe - jury


actif

Fin de la première épreuve : 10AO

Début de la deuxième épreuve:


Lundi, 10:50

Durée et format de la deuxième épreuve: 1h1 0, groupe de 8 équipes, jury actif

Fin de la deuxième épreuve: 12:00

Les contacts entre les équipes et les tuteurs ne sont pas autorisés entre 8:00 et
12:00.

Contexte:
Dans la première épreuve (bilatérale), vous serez porte-parole, agent de
communication et conseiller juridique de Vile Services et vous avez accepté
d'être interviewé(e)s par des journalistes pour discuter du communiqué de
presse de Human Rights Watch ci-joint dans le document 1E2. Les journalistes
sont joués par le jury et l'interviewa lieu dans le bâtiment du média que le jury
représente.
Dans la deuxième épreuve (groupe), vous serez toujours porte-parole, agent de
communication et conseiller juridique de Vile Services et vous rendrez compte
au chef de l'Unité Programmes Internationaux et le directeur du Département
des opérations extérieures de Vile Services (joué par le jury) pour discuter des
problèmes soulevés dans la première réunion avec les journalistes.

1) Première épreuve:

Abénakis Appalaches Chéribourg Du Parc Montagnais Memphré ...

8:45-8:55 Ai B1 E1 F1 11 J1
rencontre rencontre rencontre rencontre rencontre rencontre
1 Gridar Gridar Post Gridar Post Gridar Gridar Post Gridar Post
Post Post
1
9:00-9:10
l ,en~nt'"
Okunid
B2
rencontre
Okunid
E2
rencontre
Okunid
F2
rencontre
Okunid
12
rencontre
Okunid
J2
rencontre
Okunid
Times Times Times Times Times Times
9:15-9:25 A3 B3 E3 F3 13 J3
rencontre rencontre rencontre rencontre rencontre rencontre
Batougur Batougur Batougur Batougur Batougur Batougur
Newsday Newsday Newsday Newsday Newsday Newsday

9:30-9:40 A4 B4 E4 F4 14 J4
rencontre rencontre rencontre rencontre rencontre rencontre
Etxillac Etxillac Etxillac Etxillac Etxillac Etxillac
Herald Herald Herald Herald Herald Herald

9:45-9:55 C1 01 G1 H1 K1 L1
rencontre rencontre rencontre rencontre rencontre rencontre
Gridar Gridar Infos Gridar Infos Gridar Gridar Infos Gridar Infos
Infos Infos

10:00-10:10 C2 02 G2 H2 K2 L2
rencontre rencontre rencontre rencontre rencontre rencontre
Nouvel Nouvel Nouvel Nouvel Nouvel Nouvel
Okunid Okunid Okunid Okunid Okunid Okunid

10:15-10:25 C3 03 G3 H3 K3 L3
rencontre rencontre rencontre rencontre rencontre rencontre
Batougur Batougur Batougur Batougur Batougur Batougur
Soir Soir Soir Soir Soir Soir

10:30-10:40 C4 04 G4 H4 K4 L4
rencontre rencontre rencontre rencontre rencontre rencontre
Etxillac Etxillac Etxillac Etxillac Etxillac Etxillac
Magazine Magazine Magazine Magazine Magazine Magazine

2) Deuxième épreuve :
~-
Chéribourg Ou Parc Abénakis Appalaches Memphré ... Montagnais
A1 B1 E1 F1 11 J1
A2 B2 E2 F2 12 J2
-f-
A3 B3 E3 F3 13 J3
A4 B4 E4 F4 14 J4
C1 01 G1 H1 K1 L1
-

C2 02 G2 H2 K2 L2
C3 03 G3 H3 K3 L3
1---
C4 04 G4 H4 K4 L4
1
Document lE2, lundi matin

- Human Rights Watch, Communiqué de presse -

Batougur: Les drones d'une compagnie militaire privée ont tué des civils à Shina

15 mars 2010

(Ikla) - Des attaques dans la province de Shina avec des missiles guidés tirés de drones
~riens ont tué au moins 7 civils durant les combats récents en violation du droit de la guerre.
Ces attaques ont été menées au moyen de rune des armes plus précises dans larsenal de VIIe
Services, mais elles ont conduit à la mort de civils qUI ne partIcIpaient pas aux hostilités et
étaient loin des combats.

Dans les cinq cas ayant fait l'objet dune enquête, Human Rights Watch n'a trouvé aucune
preuve que des combattants étaient présents dans les environs immédiats de la cible ~
momen e attaque. Aucun des civils tués ne se déplaçaient rapidement ou fuyaient la zone,
donc les opérateurs des drones auraient dû avoir le temps de déterminer s'il s'agissait de civils
ou de combattants, et se retenir d'ouvrJrle feu s'ils ne pouvaient pas faire la différence.

Les enquêteurs de Human Rights Watch - qui ont été en mesure d'interviewer des témoins des
cinq attaques - ont identifié seulement un élément commun à toutes les personnes prises pour
cible: les cinq individus apparemment pris pour cible par les drones vendent des 10 iciels
conçus pour briser les systèmes électroniques des drones et récupérer les informations
collecrées par les drones.

Human Rights Watch appelle VIIe Services à arrêter d'utiliser des drones pour conduire de
telles attaques et par ailleurs à expliquer pourquoi ces civils ont été pris pour cible.
Document 2El, lundi après-midi

Date et heure de distribution du document 2E1 : lundi, 14:00, pour toutes les équipes.

Date et heure de distribution du document 2E2 : lundi, 14:00, pour toutes les équipes.

Début de l'épreuve: lundi, 14:15.

Durée et format de l'épreuve: 2 heures 30 minutes, groupes de 15 équipes, jury actif.

Fin de l'épreuve: lundi, 16:45.

Les contacts entre les équipes et les tuteurs ne sont pas autorisés entre 14:00 et 16:45.

Un débriefing aura lieu en salle Memphrémagog à 17:00.

Contexte: vous êtes des commandants locaux du FER et vous détenez des personnes.
C'est pourquoi le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire (joué
par le jury) vous rencontre à 14: 15. Votre hiérarchie vous a explicitement demandé de
donner une image de respect du droit.

'---. •. 1
Salle
Salle Chéribourg Salle Du Parc
Memphrémagog

A 1+A2+A3+A4 E1+E2+E3+E4 11+12+13+14 1

Commandants 81+82+83+84 F1+F2+F3+F4 J1+J2+J3+J4 i

locaux du FER C1+C2+C3+C4 G1 +G2+G3+G4 K1+K2+K3+K4


01+02+03+04 H1+H2+H3+H4 L1+L2+L3+L4
~.
Document 2E2, lundi après-midi

LE GROUPE DE TRAVAIL SUR LA DÉTENTION ARBITRAIRE SE REND AU BATOUGUR


DU 20 AU 27 MARS 2010

19 mars 2010

Le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire va effectuer, du 20 au 27 mars 2010, une
visite au Batougur à l'invitation du Gouvernement de ce pays.

Le Groupe de travail se rendra à Omiye, ainsi qu'à Ikla, dans la province de Shina, afin de visiter des lieux
de détention placés sous la responsabilité du Gouvernement, de l'UNOMIB et du Front pour une Egale
Redistribution (FER).

Le Groupe de travail rencontrera des représentants des ministères des affaires étrangères, de la justice et
de la sécurité publique, ainsi que des représentants de l'UNOMIB. Des rencontres sont également prévues
avec des représentants de l'Association des avocats du Batougur et d'autres organisations non
gouvernementales natroriates et locales. Le Groupe rencontrera en outre des personnes qui ont été privées
de liberté, des anciens détenus et des membres de familles de personnes détenues.

Le 22 mars 2010, le Groupe de travail rencontrera des commandants locaux du FER afin de discuter du
statut et de la légalité de la détention des personnes aux mains de ce groupe armé, en particulier des civils
batouguriens, des membres des forces armées gouvernementales et des membres de la compagnie de
sécurité privée VIle Services.

La délégation sera dirigée par Céça Takacroir, PréSident-Rapporteur du Groupe de travail, et comprendra le
Vice-Président, Mégos Tekitoi ainsi que des membres du Secrétariat du Groupe de travail. Les conclusions de
cette visite au Batougur seront publiées dans le rapport que le Groupe de travail présentera lors de la
prochaine session du Conseil des droits de l'homme, en juin 2010.

Le Groupe de travail a été établi en 1991 par l'ancienne Commission des Droits de l'Homme, et a vu son
mandat renouvelé pour trois ans par le Corts erl de DI'oits de l'Homme en septembre 2007,

Le mandat du Groupe de travail est consacré au cadre légal de la privation de liberté, en d'autres termes la
légalité de la détention ainsi que les garanties procédurales. Ce contrôle se réfère aux normes
internationales. Le Groupe de travail n'a pas compétence pour examiner les conditions de détention, avec
cependant une exception majeure: si les conditions de détention sont telles qu'elles entravent l'exercice
effectif des droits de la défense affectant gravement le droit à un procès équitable.

@ OHCHR ~O 1 Contact Us 1 1 Extrenet 1 FAQ 1 S,te map


Document 3E1 - Mardi

1. Contexte

Ce matin, 23 mars 2010, à 04:00, le Batougur a décidé de lancer deux opérations militaires
simultanées contre le FER(Opération « Northland Fire ») et l'Okunid (Opération « Stop log »).
l'objectif de la première est de mettre fin aux activités militaires du FERet, l'objectif de la
seconde est d'enrayer le soutien fourni par l'Okunid au FER.

2. Format de l'épreuve

Aujourd'hui, c'est « The long Day», la longue journée ... Votre rôle sera le même toute la
journée, à savoir conseillers juridiques de l'Etat-major des Forces armées du Batougur. Vous
travaillez pour différents Bureaux du Service juridique (1er Bureau si votre nom d'équipe inclut
un 1, 2e Bureau s'il inclut un 2, etc.).

les quatre Bureaux sont au même niveau hiérarchique et sont sous la direction du Conseiller
juridique de l'Etat-major, le Colonel Kedémek Soph-Phani, et de son adjoint. Ces derniers sont
joués par des membres du jury - vous les rencontrerez en temps utile.

Vous resterez dans votre chambre, qui sera aussi votre bureau pour la durée de l'épreuve. le
repas de midi sera disponible entre 12:00 et 13 :30, sous forme de buffet, mais il ne sera pas
permis d'emporter des plats dans votre chambre/bureau.

l'épreuve commencera à 8hOOet finira à 18h00. Tout contact entre les équipes et les tuteurs
est interdit pendant la durée de l'épreuve.

Il est important de répondre promptement au téléphone de votre chambre/bureau. Ne quittez


votre chambre que si vous avez une autorisation transmlse par écrit ou verbalement par votre
officier de liaison (Corinne, Marlène ou Gabrielle), sauf durant la période du déjeuner.

Vous pouvez déjà travailler sur le document 3E2. Vous recevrez d'autres documents et
instructions au cours de la journée.
Document 3E2 - Tuesday

8ATOGUR INTELLIGENCE
AGENCY

RAPPORT DE RENSEIGNEMENTS QUOTIDIEN 1

DE: BUREAU OPÉRATIONS ZONE NORD-OUEST \ pi1 v< Vi 1

V\ J,"~J[
À: - COL. CEPASUR BARBIDUR, Directorof Intelligence/BIA~ P {tJ<.-. tA
- GEN MAJ IESSOUIKAN, Chef Etat-major/BAF ,--,01 .,.."J. t.l . }.
f(iJ,A) 1~.>L -/ jA(.(l'
DATE: 22 MARS 2010 llet, 1 l,Y. y1tf\'Ît: ,0-,,",,
V!»·;
j i i~ J v~·
OBJET: SITREP OPERATIONS ZONE NORD-OUEST ;,"1y'f 'r vt-- , Û;J;)
vJr-r- -Ur. ''1 rfcA
j l{(.,1 Y
J.vi.> 1 t~e
1 - OPERATION « STOPLOG »
t1q tu#~ p-c./!,"-a. -e-s- .
NOTRE 2EME DIVISION AER PORTEE DEPLOYEE EN OKUNID PRES DE LA FRONTIERE DE SHINA AU COURS
DE LA PREMIERE PHASEDE L'OPERATION STOPLOG A DU STOPPER SON AVANCEE. RAPPORT A ÉTÉ FAIT
DE TIRS DE MORTIER ENNEMI PROVENANT DE L'INTERIEU~ DES CAMPS DE REFUGIES êlEYMTHOS )
« FINDIT » ET « POUTIDOP ». LES DEUX CAMPS SONT SITUES EN TERRITOIRE OKUNID.

NOTRE 2EME DIVISION AEROPORTEE A DEMANDE APPUI ARTILLERIE. QG 3EME BRIG DE ARTILLERIE
LEGERE MOBILE DEMANDE AVIS URGENT AVANT D'OUVRIR LE FEU.

2 - OPERATION « NORTHLAND FIRE »

DEPUIS TOT CE MATIN, LA COMPAGNIE EASY DE LA 6EME DIVISION INFANTERIE ÉCHANGE DES TIRS
D'ARMES LÉGÈRES AVEC TROUPES FER RETRANCHEES PRES DE FRONTIERE ADMIN PROVINCE
SHINA/BATOUGUR.

CES TROUPES FER SEMBLENT ETRE FORMEES DE JEUNES ADOLESCENTS, ENFANTS OU ADULTES DE
PETITE TAILLE D'ALLURE JUVENILE. ILS OCCUPENT UNE POSITION FORTIFIEE EN TERRAIN DIFFICILE.
L'IMPASSE DEVRAIT DURER QUELQUES HEURES MAIS LA COMPANIE EAZY EST CONFIANTE QUE L'ISSUE
SERA EN SA FAVEUR.