You are on page 1of 5
826 N.C. JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE 9 Flveler 1977 Por acrété du ministre do Véquipoment en date du 25 janvier 1977, ét didiated de Ja voile nationale ef seclsaé Gans ia voltle commit ‘Bble de Carnoules (Ver, pour dire incorpore au réseau des cheming Foraus, Fanclen taacé da ta, foute nationale 97 compris ete les ‘olotetalomctriques “encions ‘03860 et 31280, duno. longueur de Eroieres gun en Gente verte sure plan Gok reatera annexe St resent sri8ee (Ces opérations de classement, décessemont ot reclassement pron front effet a eomptar de is date de publication du present arrte (0) Le plan peut étze consulté aux archives du ministere de Péau- pemert. “TRANSPORTS ‘Budget de Vinstitut dé recherche des transports. Par arsété du ministre Waégué aupras du Premier ministce chargé do Wcenomie et des finanees, du ministre Tequipement et du était aBLat supees du minstre de Péguipement raneporie) fen dato do 19 janvier 1977, J prévicions de recoties du buuget de. Hiosttue do recherche des Gazsperis pour 1916 sont msjorees de ia"somme notte de 1081057 Pay serété du mipistro deiégué auprds du Piomior ministee chargé de Ficonomis "dee finances, du. minis. de Tequipement ot au ‘Sserdisice @'ELAt suprés da Tlotsre de equipement iransperts) ‘Se date ds 19 janvier 1071, ler provisions de rovoltes du budget 485 Mnsiiat de Peeherche deb Cansporis sont fees pour 1977 sla Somme netic de 3052657 F centrale, du, secrétariat général, do la Marine morchende: Gon, examen” captitods pour fe recrutement Fogunis techniques ‘de bureau (specalts Dactyiographie) Par arrsté du seorétatze Eat auprég du ministre de Véaulpe. meat (Hiatpstil en doe Gary avier Soh independanament Bes igicatlons relatives ‘aux omplotseswrvés’ ctx benelcielres u code, des” pensions. militares ‘Buesre et ‘tux “ravallonrs handieaDes, Bremer timestre I0'T, un examen “aptitudes Vadminitection Bontrafe du eecrctaciat'genéral de la marine. marchande” pour Ie ‘Feerutement do aur agents tecaniques de burest Eee emplois qui wauront pu tre sttrbues aux bénédlesires et égiattions fur les emploit sésorvés et aux travallleurs hand foes Scent pours par ia Canceats ayant satsttt ane dpreaves La date de Yexamen est tixée aun 1d mare 1097 Ih Gate de clélure dos inseriplions est fixe au 28 fEvrier 1977 Lexamen se déroulere 4 Paris et comprendta, conformément & varie Susvisé du 29 novembre 1971, Tes eprewves sulvantes A. = Eprewwer denseignement général. 1 Une éprewe Gorthographe de quarante- minutes environ ceagntcent 3 eee BSG eercices de mathématiques ou, Ylebliszement dua tabieat mumbrguetdutée "tne heufes esetfient p'U exelee de courtier administration Uno redaction (ue wie Nets coetisant 3 ‘Towle note infévieure & 6 sur 20 3 chacune de oes éprouves cost dtminstelre B. = Bprewwes techniques royenne Se"vingedng mats (lure quince mgnutes) mode sur on schema particulier, Dans un premier temps, il a. Delle les’ deux possbiutes en précisant que le chor, entre elles, oldve une intention: dens. un second lemps, ll tavite les cor Fesleurs Ane pat exiger des condidais 1 parfaite perception de fonaltés parfots delieates de la pensée ou du siyie. La folérance st introduite pat Ia suecession des deux formules = Lrusage 2dmet, felon intention,» st + On admettra.. dans tous los eas %. + Teeisidme type aa dernitre estégorie est celle des expressions auxquelles la gram. smaire, “dans ‘son elat actuel, impose des formes ou des accords Hrletement lini, sane ql’en dolve nécesssivemont consigérer tout angioment a ces normes ‘comme Tindles cuse -ceralllance dl Jngement; dans certains cas, ce sont les Norms ellesmémes au Sevsit ffcie ds. jusiier aves rigueur, tangis quo los transgres ‘ions. peuvent provédar un soucl de eohérence snalogique ou Tose, Dans’ les rubriques qul lustrent ces css, chaque exemple est conaitnd par une. stule phrase, 4 Vinteieur de laquelle slnscat entre parentheses la graphic qui est conselle de ne pas sanetionner, Selon!is nature. do fa question évoquée, lo commentaire enonce Simplemont ls folérance ou Texpllcte on rappelant 12 70gle Pani Jes indications qui igucent cbapris, i convient de distinguer calles qui préeisent Musaze et celles qul proposeat des tolerances, Les Prombres doivent sire enseignées. Les Secondes ne seront pests et ‘onsigration que pour l-correction des examens ou concours j elles Bont pas a olre udibes dans Tes classes et encore mains”) se Subelituer au connaissances grammiaicales ot orthographigues ae Penselgnement du fancals doit” satlaaher a developper 1 — Ls vem 1 Accord du vorbe piécéds de plusicure sujets a peu pres lgnonymes A la troiseme persoane du singuller juxiaposts Le joe, Ualléoresee sempara (sémpérérent) de tous lee ipec: teteurs Tiasage veut que, dans ce cas, lo verbe soit au singullen ‘on sdmettca Vaceord au pluriel 2 2a, Accord du verbe précddé de plusieurs sujets a la troisiéme personne du singuller unis par coma, etn! que et autres leeutions emploi equivalent: Le pire comme le file mangesiont de bon appetit Te pare comme le fils mangeait de bon appétt. Tusege adinei, selon Pntention, Paccord av pluriel ou au singuler ‘On sdriettca Yun! of Yautre accord dans tous les eas 2b, Accord ln verbe Srécédé de plusieurs suis a Ia troistame persone du singoller unis par ol ou par ni: Mi Pheure wi la saison ne eonviennent pour cette excursion, Ni Yneure wi la saison me convient pour cette ezeureon ‘Lasage admet, slon Pintention, Paceord au plusiel ov an singiler On adimettra Yun et tee accord dane tous les 38 & Accord du vert quand to sujet est un’ mot \colléetit aesom pegné d'un complément au. pluriel: A mon approche, une bande de moineauy steavoa. ‘4 mon-approche, une Yanda’ de monecux senvolerent, ‘Tiusage admet, selon Vintention, Taecord aves.le mot collect ou avee le complement ‘On admettca Pun et Youtre accord dans.tous les ets JOURNAL OFNICIEL DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE 4 Accord “du’ veihe quand lo sujet est plas eum actompagné ou non dun complement au plusiel Plus wr de ces hommes mrétait incor Plus dun de ces homes méaient incon, Zasage adel, selon Pintention, Faccord au plusiel ou au singuler 7 On adizettca Tun et Fautze accord “dans tous les cas 8. Accard du verbe précédé do un dos. gui, un do ceux que, tute deb aie, une de” cller gu, eto La Belle ow bois dormant est un des contes xt charment les fe La Belle aw bots dormant est wn des contes gut charme les fevfeatsecceeceaanesanr ‘usage adined, elon Pintention,.raccord au plusiel ow au singuller (On adractiza Pun et tre accord dans tous las cas. 6, Accord du présentatf c'est sulti Gun nom (ou dun pronom ea troisime ‘personne! au ploriel (co sont Me de beaws réoutats Cost 1b de becus résuitrs Cétaleny cour que nous attentions Catal cour que nous attendions Turage aidmet Vaccora au pluriel"ou au singulien 7. Concordance es temps: ovals soutaité qui vint (quit vlenne) sans tarder “Je ne pensais pas qu'il et oubli€ (qu'il alt oublig) te rendessous. ‘Poimerai qwil-fit (geil soit) avec met ‘Paurais cimé quit ett €t8 (quit ait &t8) avec mot ‘Dans une proposition eubofdonnée au subjonctif Aépendant dune proposition dont le verbe cst 8 un temps du passe ou fu conditionnel, on admettra que le verbe de ia subordonnée bie au présent quand Ia concordance striete demanderait Fimparfalt, au passé quand. ello demanderalt le- plusque parfait : 8 Purticipe présont ot sdjectif verbal sulvic d'un complément objet indireot ou cum compiémont.clreoastanciet 1a filete, obélssent ds mere, alla se coucher Le filletie,obsissante & su mere, ala se couche Lei récueill cette ehieane errant dans le quartle. ‘Poi recueili cette ehiemne ercante dans le quortier ‘usage admet que, selon Vintention, In forme en ant pulse fatre employée sans aesord comme forme a patticige ou avec Accord comme forme de Tadjecat qui lui correspond. ‘On admettra un et Pautre emplot dans tous les ca, 2. Partcipe’ passé conjugué avee etve “dans une forme verbal avant pour sujet on (On et restd (ress) bons emit ‘Lesage veut que le participe passé se rapportant au pronom cn se metie au asculin singuller Op admetira que ce participe prenne la marque, du genre et du nombre lorsque on désigne ane fexmme ov pluseurs Personnes 828 N.C. JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE 9 Févnier 1977 10, Partielpe possé conjugué avec avoir et sulvt d'un infiniti. Les musiciens que fal entendus (entendu) jouer “Les airs que fei entondu (ontendus) jouer. usage veut que le parllcipe Saccorde lorsqué le comple. ‘ment objet direst ee rapporte A le forme eonjuguée st avi resto invariable Joreque, le compiément objet cirect +0 Fappore 2 Fifi On. admettra Fabsence @accord danse premior cas, On sdmettra Taceord dans To Soeond, sau en ee qul concerne Ie ~ Putleipe passé du verbo forre 11, Accord du participe passé conjulgué avec avoir dans une forine vverbole présédée de on complement de celte forme verbale: "Poi iessé sur Varore plus de cerises que ie n'en'ef eusll: Tei lisse sur Porbre plus de cerises que je wen at eueites. ‘Wusage amet Fun of Petre accord, 12 Particige passé des verbes tls que: colter, valor, court, vivre, ete, lorsque ee partisipe est plaeé apres ua'complément: “Tene parle pos des sommes gue ces travaus wont oad ‘eoitees Toublirai vite les peines que ce travail ma coftées (cout), “sage amet gue ott yerbes normalument intransif ame secord du parleipe posse) pulssent Serployer transitivement (avec accord dans certains cs, ‘On sdmettra Yun et Hautre emplol dans tous Ies cas 18 Parllepes ot Tocutions tes. que compris, y compris, jon compris, excepts, 616, dant dow, eitnebs, cbjoint 13 a. Compris (y compris, non compris), excepté, O18: ‘ime tous tes sports, exeepté ta boxe (exceptée Ta boxe) aime tous lee eports,'la boxe exceptée da boxe except Trusaga veut que ces parlcipet et locations resient inv riables quand ils soat placés avant 12 nom avec lequel ils soutien Talat ob gw variont Quand Ii sont plats apres on sdmettra Facedrd dans le premier cas et absence accord dans te second. 18 0, Etat domn Biant dcnnées leg circonstences.. tant donné lee circonttance. Liusige admet, Vaccord aussi bion que Fabsense accord, 15 0, Chinelus, ebjoint: ictus (ottnotuse) le-pidce demondée, ‘Vous trowveres ottnstue (chinese) cople de 16 plice demandée Vous tronveree cette lettre ekieuse Vous trouserer cette lettre ebineus. ‘usage veut que cbincls, ebjoint son fnvarisbles en t6te dune phrase ou sls préstlént un nom sans déterminant; vorigbles ou invariables, selon Vintention, dans es autres et SARNIA Taecord ou absence Gastord dans tous Me = te now 14, Liberté dus nombre, a: De ls geld de gros De te pelée de grosties. Der pommier ex feu. ee pommiere en flours Tasage admet ie singuller et te pluriel me Ie ont dt leur chapea Ty ont ot@ leurs ehapezux Tramge admet, selon Plateation, lo singullor et Jo piuril, On admettrs Yun et Vautre nombre dans tous les cas 18, Double genre Itraits cingtuites) par Lexpérience, les vieiles gens sont trds pradents tprudentes): us (oles) ont t& {7op de chess “Arusage donne au mot gens le gente masculin, sauf dans des wapressione teller gue! lex bores gens, ee velles Dens, les petites gens Lorsqu'un adjectif ou un participe se rapporte a Pane aces. expressions. ou ‘pronom Ta repretd, on ima ae cet ashet, ce pti, ce pronom sole fur suse) su frainin, 16, Nome mssculins de titres ou de professions appligués } des omnes fs ° Le frangaie nows est enseigné por une dame, Now: aimons beau coup ce profess. Moist (elle) va nous quitler. ‘Peécidés on non de Madame, cos nome conaetvent le genre ‘nasculin insi que leace determinants et lee aajeolCe aul es accompagnent Quand ss sont repels par un pfonom, on admettra pout ce pronom le genre fémi 1, Plaga des nows : a, Noms propres de personnes Les Dupont Duponts). Les Maréchit (taréehal). ‘On adimetica que les noms propres de personnes prennent ia marque da pluriel. AT, Noms empruntés a @autzes langues : es mozima (des maximums), Des sandwiches (des sandwichs). ‘On admelira ave, dans tous 1e eas, Jo plusel de cos nme soit forme selon la gle générale da frangals, ML = Lanse 18 Article devant plus, moins, rien Les {Ader qui porvssent Yes plus justes sont souvent diseutabtes, Les ides qui paraissent te plus fustes cont souvent alscuabies. Dane Wes groupes fords’ Pub aneie asta Shin ae plas, mong, mivwr et dun adjectf ou d'un partieipe, Pusage admet ‘Guo, lon Pintenlion, Varticle varie. ou: rect invariable, ‘On admettra que Particle varie ow reste invariable dans tous hes oat JOURNAL - OFFICIEL -DE “LA REPUBLIQUE - FRANCAISE N.C. -829) TV. — Laosretw nesiina, 18, Vingt ot cent Quatrowingt dic (quatre vingts abe) ans. ‘ir cent trentequatre (six cents trente quatre) hovimes. En mil neuf cent soizantedinsept (mille neuf ents soixante dix sep0,| On, adimetira que vingt et cent, précédés un adjectit nombral 4 valeur de ‘oltipieateuz, proacent 1a marque: du Dlariel méme lorsaris sant suivis fam autce adjeclt numeral Dans la désignation d'un millsime, on admetira Ia graphic sulle dans toot les ers N.B. — usage place un trait dunion entre les éléments eur aajoctit mumérel gui forment un ensemble inteieur & (On sdmettra omission du trait union. V. = Luonenie quasneanis 20. 1, demi préeszant un nom ‘Ble coitait mxpieds (mas pied). Une dembheure (demie heure) séevula Tasage veut que wu, Qe resent précedent un nom augue is sont r ‘On admetira Peoeord variables quand ta is par un tralt union. 21, Plurel de grandmtre, prandtante, ete Des grand-mares Des grands-ires, * 24d. Dun ot Vaure embloyé comme idan Lien et Faure te alesis,” s Dun et Pautre 2 talsaient, ‘usage admet que, selon Vintention, lo yorbo préstad de + Yun ef Paxire employe: comme pronom se siete au singuller fou au pluriel On sdmcttza Yun et Yauire nombre dang tout tes eis, 25, Lien ou Poutre, ni Bun wi Fautre 250. Lum ov autre, Pun wi Fautre employés comme adjectits: Ln ou Yoxtre, projet me, convient. ‘Las ox Poutre projet me’ conviennent: Ni ene mi Fentre idée ne minguidte Ii Pune wi Poutre fdée ne minquitent —=Lyurage: veut. que-te nom préesas de Tun ou Vautte ou de ‘ai Pun ni Pautre se mette au singuller; $1 admet que, selon Motention, e verbe se metie au singuler ow au pluriet On admottr, pour le verbo, Yun et Fautre accord dans tous tes eat 25, Lun ow Foutre, ni Pun'si Youtre employés comme pronome: De cer deus projets, Pun ou autre me convient. De ees deus projets, Yun ox autre me convlennent. De ces deus idées, nt Pune ni Veutré ne minguitié. De ces deur iddes, ni Fune ni Poutee we milnguidlent, Tiusage admet que, selon Vintention, le verbe précéde de trun ou Voutre ow de’ nt Pun mi Lautre’ employes comme pro- rome se Tmette au Singuller ov au pluriel Oni adméttra Yun et Vautre-nombre dans tous les e2s, ‘Dusage admet Pune et Paulze graphie. 22, Se feire fort de Biles s¢ font fort (fortes) de réwsir, ‘On sdmetira Waecord de Pedjectif. 28 Avr ar Bile a Yair dour. Ble ¢ Pair douce, usage admet que, selon Vintention, Vadjectif waccorde avec le mot air ou. avee le sijet du vstbe voi, (On admetiza Yun ot Vautre accord dans tous les cas. VE — Les ndemne 24 Lun ot Pastre: 2a. Lun et Peuire employe comme adjectit 4 Fat consutté Ym et Foutre document Tat consuté Tun. ot Voutre doguments 2. Lun et autre document mia par intéréssans, Lun et Poutre document ‘wont parw intéressans. 1, Wasage admet quo, selon Hintantion, Je nom précéas Ge Yun et Veutie se metie au singuller ou at pluviel, ‘On admettra Yun et Fautre nombre dens tous les eas sage admet que le verbe 2 Avee Je nom au singuler, se mieite at singullee ou au. plaee 8 Chacun = Remets oes lores chacun a aa place. Remets ees lores coaewn & leur place Laraue ehecun, reprenant wa_nom (ou un pronom de Ta troisidme porsonne)-au pluril, est suv d'an potsoest,Tusage admet- que, selon Wotention, le postessit: renvole 2 check, fou au mot repris par chacur. (On admettra Tun et Yautre tour dant tous Jes eas. 1 a Mur > eb « tours a1, Meme: Dans Tes fables, les bétes mémes parlent, Dans les fobles, lee bétes memo parient. ‘pris in Rom ou on.pronom au plariel, Pasage admet que ‘méme, selon Pintention, prenne ou non Taccord. On admetira Yune ou Paatre graphle dans tous tes cas. 28, Tout: 28 a, Les proverbes sont de tout temps et de tout-paye Les proverbes sont de tous temps et de tous pave, Trusige admet, selon Vintention, fo singulier ou Je pluriel, ‘m8 b, Blle ext toute (tout) @ sa lecture, Dans Vexprestion dire tout @., on sdmettra que tout, ce rapporiant A un mat éminin, reste invariable, 830N. ¢ 28 &. Ble se montra tout (lute) stonnée, Toige veut que font, employs comme adverbe, presne a marque da genre et a) nombre devant sin mot feminin ‘commengant par ine consomne ou un h asplee ot reste Inv3- hablo dans tes autres eae ‘On admetira auif'prenne la marque du génte et du nombre devant un som féminin commengant par une Yoyelle ou un hime VIL — Laovenae « ne » ox xine 22. Je eraine quit ne plewwe. Je crains quit plevee Lrannée a été meilieure quion ne Pespératt Lonnée @ &6 meiltenre quen Vespérait Lrusage wimpose pas Vemplol de ne alt expltit. 7K Sy Actas : 8, Accent eigy ‘Assener“(asndner) referendum (référendum). ‘Bans certains mots, la ltlre «, sane accent algu, est pro noncée (a) a la fin’ Sune syllabe : ‘On admetira quelle, prenne cot accent — mbmne sif agit ae mots Worigine strangbre — sau dans Tes noms propres. 21, Accent grave Bofnement (évinement) ; Je clderai tje ebderal) Dane cortaine mots, ia jtire ¢ avec un socent algu est sséneralement prononeée’ (2) 4 la fn dune sylabe. ‘On admelira Femploi de Yacsent grave & la place de Vaccent ig 2. Accent circonflexe Crone (crane) ; éptre (ltr); erent (erumeat), ‘On admelira Vomission de Taccent, crconflexe sur tes ge, £0, % dans les mots of ces voyelles comporteat fement eet accent, sau Joroque cette tolérence. entra herait ane confusion entco deux mots ea. tes cendant bomo- {raphes. ‘par exemple’ tighe/tecke : foret/foret; sous alter) ‘ous dies rider/roder jul fei fu) X. — Trite ptomox 38, Arcenciel (are on eich; nowoeauné (nouveau né) ; erates? (eroie tu’) entoe erat? fest ce veal’); diton (dit on); dizcuit Gig" ult) ) ie Reatidme @ix buitieme) ; parei, parla’ (par Dar ia). “Dane tous les cas) on admetiva Vomission du trait union, svuf lorsque sa présence dvile ine ambigalté (peteste/ petite file) ou lorsguil dolt tre. place ayantet apres let Suphontgue interealé & In troisiome.perzonne du singulion faire une forme verbale ot un pronom sujet postposé.(vien arava, ‘opsenvaron Datis les exemons ou concours visés en téte de Is présente liste, lot correcieurs, graduant leurs. apprécations sblon le nivean dé connaissances qv'ily peuvent exiger des candidats, no compioront Deg comme tes graves calles qui, en dehors dep cas mentionnés ‘iedeseus, portent aun de subties"partieuartés grammaticales JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE, 9 Févrler 107 concours pour to recrotement de consellers principaux ef conseiiers dedueation staglaires, Pap arsété du ministre de Védicetion, et du seerétaire’ dat ‘aupigs du Promor'miniciz charge de a fonction publique, en gate SRPED vier AS" eatauirade ouertare do Goncoure poste eralenent ae eneilers principaux of de connor dedicates ‘Le nombre do places mises en compétlton est fxé alnst qui sut = Goncallers principaux : 170; Sonseillers education : 230 La répartition des places entre le premier et le second concours ae gongelles peineptay setait § faton ce 214 pour le premier de 86 pour Ersecond Nora — Tous. renseignements peuvent dire btenus aupres du saimittre ae }ceueation (bureau, Dr PE 10, drettion des personnes ‘Seselgnanis de lyotes), 28, rue Saint Lazare, 75009 Pasi CContati seadémiques. Par arrété du’ministre’de Yédueation en date du 21 sanyier. 1977, git somite nombres do const staddnigue de Teale. 1. Gauthier (Andro), provisear dy Iyote Corneil, & Rouen 2 up Boghet (aaah, easel ay college dnuelenaient i Rrounet CAndr, rincgal du college, denwsgnerient secon dalve G2 Maromme, en remplacement de At Gi sonore aes our ie readin contentious SRETERRT Seah be Pedttgneent bres 1. Tabbe Morin Bernard), directeur régionel de’ Yenstignément calhioigue eH Tabbe Gestin (Andre), directeur de Fécole soganastte privée SsintPrangoiedeSales, 2 Evreur, en replacement de Me Ehaneine Deveaux et do Mt To chanainé Rouget” ‘Administration cantate, Por arcite da Premier ministre, du ministre de Védueation et da sperdtaire @lat” au unfvorstés’ om date du 21 janvier 1077, Ia de de demisin prosenee par M.labegun chriia) athe ‘'adminittation centrale stagiace, ext accaptde. Colle mesute prend tet a compter du I” novembre i976 MINISTERE DE L’AGRICULTURE. Extenion.davenanty a, convention csllctive, de travall Ne" juin i966 concernant Tez entreprises ds. attages Travsus agricole des département de Malnectiore ot de ia" Mayenne,| ‘Le ministre de Wagtieuture, Sur la, proposition du ‘direciour des affaires’ sosiates, Vurto tilre it du livre {du code: du teavall partes Ieisative ef Heslementaire, et, nolamment log atiiclea L: 112, 1 {551 cb Shivante single ats. Ly 1562 "Yu Larrtie, dir 2 avril 1986 portant extension de 1a, convention ‘collective de travall du 1a Juin 06g conaernant les entreprises de SeGeey ot de ava, Sects eg adres ao aie Toirevet de le Ms Ensemble les arretes portant extension fieg“ayeoanis “4 late couvention eallcctive “yu'lt demande destension prsontee par les organisation, ga: alee "Va log onquetos, effestuses conformément aux: articles 1. 18936 oR Sot da cede du avails Vu tos avig motives de la seétion ageicole epécallsto de ta come mission ‘supérieure. des conventions collectives, "Vu Paceord donné parle minitre du Cav Arvite: an, Sont rendu obligatoire, ous fous ty employee ex tiariés compris dans ie champ apolcation professionel feavitomal dela convention colisove. dy ravell do asain 1983 neste fos enieeprzes Sige of de zava eytte der ieparioments do" MalneetLalre et de Jn Mayenne, fey dspostions Panter ckantexées arenant a? lien. dnte_da 17 marg 1978.8 we, convention cxligeive, 2 Yoxcision,es‘articies Toot 26 tels quis ont €te ‘odes "par Ie’ présont avenant