METTHEY Nathanaëlle TVIA PAVEL Andreea SUCIU Iuliana NACEUR Lynda MEGLOULI Hacène DAHMANE Ismahane

M2

TP Purification II
Extraction solide-liquide des composés phénoliques à partir des fruits de caroube
I. Introduction

Le but de ce TP est de déterminer les conditions optimales pour l’extraction de polyphénols à partir des cosses de caroube. Les différents paramètres testés sont l’agitation, la température, les solvants, le rapport poids de l’échantillon/Volume de solvant et enfin l’utilisation de cosses ou de graines. Les extraits sont ensuite analysés par les méthodes de Folin et DPPH pour déterminer l’activité anti-oxydante ainsi que pour mesurer les phénols totaux.

II.

Matériels et Méthodes

Procédé d’extraction : Nous avons utilisé un système de chauffage à reflux pour extraire les polyphénols. Après avoir pesé une masse d’échantillon, nous l’avons introduite dans le ballon posé sur le chauffe-ballon. Nous avons ensuite introduit le solvant choisi puis nous avons fixé la colonne réfrigérante et mis en route l’alimentation en eau et le chauffage. Nous avons laissé le montage en place une heure à partir du début d’ébullition puis nous avons laissé refroidir le ballon. Nous avons ensuite prélevé 30mL d’échantillon que nous avons centrifugé 15 minutes à 10 000g et 22°C pour éliminer les molécules non solubles. Le surnageant a ensuite été analysé. Pour les expériences sur l’influence de l’agitation, les solutions n’ont pas été chauffées.

Matériel :

Eau Ethanol à 95% Colonne réfrigérante Agitateur magnétique Chauffe ballon Folin Solution de carbonate de sodium DPPH Verrerie Echantillons testés : N° Echantill on 1 2 3 4 5 6 Graines 7 8 Solvant Eau Ethanol Eau/Ethan ol 50/50 Eau Eau Eau/Ethan ol 50/50 Eau Eau m éch/V solvan t 1/20 1/20 1/20 1/20 1/20 1/20 1/10 1/50 Températ ure Ebullition Ebullition Ebullition Ambiante Ambiante Ebullition Ebullition Ebullition Agitatio n Oui Oui Oui Oui Non Oui Oui Oui V solvant M (mL) échantillon (g) 100 200 Eau : 95 EtOH : 105 200 200 Eau : 95 EtOH : 105 50 200 5 10 10 10 10 10 5 4 Techniques d’analyse : • • Matière sèche : Cette technique permet de déterminer le rendement de l’extraction choisie. . On utilise alors un dessicateur. Pour ce faire on utilise le DPPH qui est un donneur d’électron et qui permet de mesurer la capacité d’un composé à capter des radicaux libres. Activité anti-oxydante : On mesure l’activité anti-oxydante (ou acticité antiradicalaire) par la méthode de DPPH. Cette réaction entraine un changement de couleur qui se traduit par un changement d’absorbance.

56 1.22 0. nous observons que le rendement est de 1.633 0. Et le rendement est encore plus inférieur avec de l’éthanol seul.84 89. • Activité anti-oxydante : DO échantillon 0.19 0. Enfin.12 7.1 Activité antioxydante (%) 81.22 2. le rendement est moins important lorsque l’on utilise les graines. On utilise ensuite une courbe étalon établie avec de l’acide gallique.93 89. Cette technique permet d’évaluer la pureté des extraits (plutôt la concentration des phénols totaux).44% à température ambiante alors qu’il est trois fois plus important (3.87 Echantillo n 1 2 3 . III. Concernant l’effet de la température. Le rapport masse échantillon/ volume solvant qui permet d’obtenir le meilleur rendement (avec de l’eau) est 1/10.75 Rendement (%) 3.68%) à ébullition.17 1. le rendement est plus important qu’avec un mélange eau/éthanol.38 Echantillo n 1 2 3 4 5 6 7 8 Caroube Graine Rendement= % matière sèche échantillon / % matière sèche référence (caroube ou graine) x 100 Nous pouvons remarquer qu’avec l’eau seule.44 0. l’agitation permet d’obtenir un bien meilleur rendement (7 fois plus grand).11 6 1. Le rendement diminue avec la dilution de l’échantillon. Résultats • Matière sèche : Matière sèche (%) 3.07 35.12 0.17 84.187 0.16 0.19 2.68 0.• Phénols totaux : On utilise la méthode de Folin qui mesure l’absorption des polyphénols présents. De la même façon.07 1.

151 0.95 88. la quantité de la matière sèche est de 84.81 24. sèche de l’extrait est égale à .022 1.173 0.78 Pour calculer l’activité anti-oxydante on utilise la formule suivante : AR(%)= [(DO contrôle=0.018 0.à.151 0.74 87. • Phénols totaux : DO expérience 1 1.820 0.57 11.502 0. On a calculé la pureté des poly-phénols de la manière suivante : Pour échantillon N°1 On a le rapport 1/20 c.32)X100= On remarque que la meilleure concentration extraite est celle de l’eau à 1/10 et la matière extraite est corrélée avec la concentration initiale.28 29.29 31.4 5 6 7 8 0.56 65.177 0.535 0.178 DO expérience 2 1.971/1.45 161.42g/L La quantité de la matière (3.022 0.490 0.56 Echantill on 1 2 3 4 5 6 7 8 Pour calculer la concentration des poly-phénols totaux on utilise la formule suivante : Ctp(%)= [(A765+0.09 166.119 0.14 34.860 0.56 47.338 81.13 69.387 Valeurs admises 1.039 0.157 1.820 0.42)/100=1.064 0.90 1659.36 % des Phénol 73.12X42.182 0. sauf on niveau d’extraction avec l’eau ou l’activité est moins faible qu’avec le mélange eau / éthanol et cela du aux variétés des poly-phénols extraits avec le solvant mixte.988 contrôle-DO échantillon)/DO contrôle] x 100 avec DO Nous obtenons des activités anti-oxydantes dans le même ordre de grandeur l’activité est corrélé fortement avec la quantité extraite).32g/L La pureté= (0.170 0.d.008 1.872 0.496 0.0011] avec A765 c’est l’absorbance de chaque échantillon.006 1.84%X1/20= 42.110 0.3 31.540 920.61 47.81 40 455.387 Ctp (mg/L) 971.005)/0.113 0.

Il aurait fallu faire chaque expérience en triple pour pouvoir calculer la moyenne et l’écart-type des résultats et ainsi pouvoir conclure sur la variation et la validation statistique des conclusions établies précédemment.Par contre la pureté des poly-phénols est presque la même sauf avec l’eau a 1/20 et 1/50. Les meilleures conditions pour l’extraction des poly-phénols à partir de caroube sont l’eau comme solvant à une température d’ébullition avec agitation . En ce qui concerne les résultats de matière sèche. Discussion La fiabilité des résultats obtenus est discutable puisqu’un seul essai par expérience a été réalisé. Par conséquent une faible variation entre deux résultats entraîne rapidement une grande différence qui n’est alors pas forcément significative. IV. nous obtenons de faibles valeurs.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful