You are on page 1of 4

L’énergie des territoires

ÉDITO
Emmanuel Kessler, Président-Directeur Général

A
« ujourd’hui, Public Sénat n’était pas autant reconnu. « Questions aux sénateurs »
a vingt ans. L’âge de la Nous avons donné la prio- animé par Jean Massiet. Nous
maturité. Et surtout de rité aux territoires et aux parte- comptons désormais 100 000
la réaffirmation de ses fonda- nariats avec les médias régio- abonnés sur Youtube, notre site a
mentaux. En prenant le parti naux quand certains n’avaient gagné 240 % d’audience en trois
du temps long et de la rigueur, pas conscience que c’était là ans… Ainsi, nous touchons de
nous nous différencions par la que l’essentiel se jouait. Nous nouveaux publics et créons des
recherche de avons toujours formats plus agiles et attractifs.
la qualité et de
« Notre objectif : que cherché à retis- Ce mouvement s’accompagne
la pertinence.
la confiance accordée ser du lien entre aussi de l’expression plus forte
En contrepoint
par nos publics les citoyens et la de notre identité. Avec l’objectif
à la tyrannie
s’accompagne aussi sphère politique… de faire en sorte que la crédibi-
de l’urgence,
d’une plus grande Aujourd’hui, nous lité que nous avons et la confiance
attractivité. »
nous donnons accroissons cette accordée par nos publics s’ac-
à nos publics des repères pour dynamique en nous position- compagnent aussi d’une plus
mesurer toutes les nuances de nant en tant que média global grande attractivité. Notre nou-
l’actualité. et en misant sur une plus grande velle identité visuelle et sonore
Vingt ans est aussi l’âge de l’au- amplitude numérique. Public a contribué à ce tournant. Tous
dace et de l’envie d’innover. Sénat est le premier média au ces jalons font qu’aujourd’hui,
Public Sénat a toujours eu de monde à avoir été présent sur la à vingt ans, nous sommes plus
l’avance. Nous avons fait des plateforme Twitch, très suivie des que jamais prêts à nous tourner
documentaires quand le genre jeunes, grâce à notre programme vers l’avenir. »

SAISON 2020-2021
Temps fort /
Société /
Sénatoriales 2020 : une couverture Nouveaux rendez-vous :
exceptionnelle penser l’après-Covid
Pour donner de la visibilité à cette élection
peu connue du grand public, Public Sénat Pour mieux décoder les incertitudes de la période actuelle,
a mis en place une couverture d’envergure anticiper le rebond et valoriser des actions positives,
mobilisant son antenne et l’ensemble de Public Sénat met à l’honneur deux thématiques clés dans ses
ses plateformes numériques. nouveaux rendez-vous de rentrée : l’économie et la culture.
Le 27 septembre, un plateau a été
installé en salle des Conférences. Pourvu que ça dure Tourné en extérieur et
Tâm Tran Huy, Alexandre Poussart et itinérant, ce magazine mensuel, présenté par
Rebecca Fitoussi y ont mené des directs David Jacquot, questionne l’impact du corona-
d’analyse et de décryptage, accompagnés virus sur notre monde économique et le critère
d’experts et de sénateurs sur place et de durabilité comme facteur de succès pour les
en duplex depuis quatre villes clés : entreprises.
Marseille, Lyon, Bordeaux et Strasbourg.
Nouveauté technique : pour la première fois, Public Sénat a fait appel à de Cocorico Chaque mois, Yves Jégo ouvre les
la réalité augmentée pour proposer une vision éclairante des départements portes des usines pour inviter à découvrir ou
à scruter, des sénateurs élus ou battus et des « couleurs » du nouvel redécouvrir le patrimoine industriel français, ses
hémicycle. Parallèlement, en ligne et sur les réseaux sociaux, Public Sénat savoir-faire et les acteurs du made in France.
s’est mobilisée en amont avec des contenus pédagogiques et, le jour J,
avec des analyses et mises à jour en temps réel – notamment grâce à une L’art et la manière
carte interactive. Pour soutenir un secteur particulièrement touché
« Pour ce rendez-vous si important pour notre démocratie, nous avions par la crise, ce rendez-vous, présenté par
à cœur de réussir ce saut qualitatif tant sur le fond que sur la forme », Olivier Barrot, met en lumière des initiatives
commente Albert Ripamonti, directeur de l’information et des rédactions. culturelles menées dans les territoires.
Territoires / Témoignages /
Un ancrage au cœur de Aux côtés des élus locaux
l’ADN de Public Sénat Marie-Hélène Galin, Pierre Monzani,
chef du service directeur général
communication

Association des Maires de France Assemblée des Départements


Tout le monde aujourd’hui dit s’intéresser aux de France
Albert territoires. Leur vitalité est enfin reconnue.
Public Sénat est la seule chaîne à
Pour Public Sénat, c’est dans son ADN
Ripamonti, depuis toujours. Nous avons en partage
avoir un plateau permanent sur notre
directeur de congrès. Plus largement, ses journalistes
le sens de l’intérêt général et la volonté de
l’information et ont une connaissance très fine de nos
mieux informer sur l’action des élus. Les
problématiques – politique sociale, mobilité,
des rédactions équipes de Public Sénat répondent toujours
enseignement… Ils ne manquent pas de

L
présentes à nos grands rendez-vous, comme
e Sénat est la solliciter nos élus pour affiner ces questions
nos congrès depuis 2002, l’audition des
chambre des et leur apporter de nouveaux éclairages.
candidats à la présidentielle en 2017 ou
territoires. L’en- Ce sont des interlocuteurs de qualité pour
encore la production d’un documentaire
racinement de Public les territoires. Moi-même, je commence ma
“Les maires, sentinelles de la République”,
Sénat fait donc par- journée en regardant “Bonjour chez vous !”.
diffusé lors de notre Congrès 2019
Tie de son identité. C’est aussi important que pour un sportif de
(voir photo à gauche).
Par ses partenariats avec la presse et les lire “L’Équipe” !
médias régionaux, notre matinale, “Bonjour
chez vous !“, a ainsi trouvé une voix éditoriale
originale en mêlant actualité parlementaire, Emmanuel Georges-
politique et locale. C’est un rendez-vous Picot, conseiller Engagement /
qui s’est installé et a vraiment gagné en communication,
crédibilité. Nous étoffons également chaque Les partenariats culturels en régions
événementiel, digital
année nos relations avec les différentes Cette année, Public Sénat a décidé de
associations d’élus pour donner une visibilité Régions de France poursuivre sa dynamique de développement
plus étendue à leurs événements et leurs des partenariats dans les territoires à travers
actions. Et, bien sûr, il ne se passe pas une Au-delà de la couverture de nos congrès, le la culture.
semaine sans que nos journalistes ne partent partenariat avec Public Sénat nous apporte la Ainsi, un partenariat étendu avec la Réunion
en reportage sur le terrain. Tout ce panel garantie de la compréhension, de l’écoute et des musées nationaux – Grand Palais (RMN-
de contenus et de formats est finalement à du traitement de nos sujets et de nos élus. GP) a été mis en place à travers le soutien
l’image de la diversité et de la richesse de la Avec la nouvelle carte des régions de 2016, d’expositions dans les régions. Public Sénat
vie territoriale. le poids politique croissant de nos élus, le est également partenaire du Musée du
projet de réforme de la décentralisation, Luxembourg depuis 2015.
les récentes crises sociales et sanitaires ou
encore l’horizon des prochaines régionales,
les régions bénéficient d’une nouvelle
visibilité. Public Sénat contribue pleinement à
cette montée en puissance.

Témoignages /
Paroles de partenaires
Sandrine Thomas, Victor Vidilles, Valérie Alain,
directrice des rédactions, directeur général directrice Institutions
rédactrice en chef de La adjoint de la Mutuelle France et Territoires
Montagne, Groupe Nationale Territoriale chez Engie
Centre France (MNT)
Chaque semaine, un journaliste du Groupe La MNT est la mutuelle de ceux qui font Être parrain de “Bonjour chez vous !”
Centre France participe à l’interview de vivre le service public local, notamment est une évidence pour notre groupe
l’invité politique de “Bonjour chez vous !”. les collectivités. Nous sommes fiers d’être ancré dans les territoires. La matinale est
Nous y apportons notre regard de terrain et partenaire d’une chaîne qui est attachée un rendez-vous quotidien qui permet à
notre connaissance fine du parcours et des à tous les territoires de la République et la fois de mettre en valeur nos régions,
actions des élus de notre territoire. Nous qui sait le rôle majeur joué par les élus mais aussi les grands débats d’actualité.
avons également l’opportunité de mettre locaux au quotidien. En tant que partenaire des collectivités
en lumière régulièrement des initiatives La matinale amène une lecture de l’actu- locales, nous avons à cœur de participer à
locales. Notre approche se complète alité intelligente, approfondie, en lien avec leur dynamisme et “Bonjour chez vous !”
avec celle des équipes de Public Sénat. les enjeux du quotidien. Notre signature en est un excellent vecteur.
Cet enrichissement mutuel se déroule avec « Être utile est un beau métier » s’applique
respect et confiance. très bien à Oriane Mancini et à toute la
rédaction !
Travail parlementaire / Point de vue /
Un média au service de la démocratie La nécessaire
Perrine Tarneaud, recherche d’équilibre
directrice de l’information parlementaire Pascal Perrineau,
politologue,

D epuis trois ans, le Sénat défi sera de le rendre encore plus membre du Conseil
a fait la preuve de son lisible et accessible, afin de ramener
expérience. L’analyse des les citoyens à la source de la décision
d’Administration de
sénateurs, souvent des spécialistes politique, de la fabrication de la loi, et Public Sénat
des questions qu’ils traitent, a nourri de sortir de la défiance ambiante. En
le débat public. Les commissions renforçant la pédagogie, nous sommes
d’enquête – bien sûr Benalla, mais ainsi une alternative aux fake news

J
aussi sur la crise sanitaire, ou sur et aux raccourcis faciles. Dans cette e dirais que Public Sénat a
Lubrizol –, les textes déposés, ainsi que les auditions optique, notamment, nous proposons certaines vertus proprement « séna-
des commissions ont eu un écho important dans tous les mois d’approfondir un dossier toriales 
», telles que l’équilibre,
l’opinion publique. Cela a donné encore plus de relief à durant 26 minutes dans « Sénat en le calme et la sérénité. Depuis le début,
notre travail de décryptage parlementaire. Notre grand action ». elle les exprime au service d’un enjeu clé :
créer du lien avec les politiques. C’est fina-
lement l’un des seuls médias qui montre
Jean-Philippe
que les politiques ne sont pas simplement
Lefèvre, des femmes et des hommes sur un pla-
directeur teau de télé, à la recherche de la petite
de l’antenne et phrase. Ils sont enracinés dans leurs terri-
des programmes toires, leurs départements, leurs cantons,
Public Sénat est un leurs communes. Et ça se voit. Je pense
outil pour la démo- par exemple à « Sénateurs à domicile » ou
cratie. Le terme est à « Manger c’est voter ».
fort mais légitime, car
nous sommes un Public Sénat n’oublie pas non plus de
média sérieux, de donner un coup de projecteur sur des
référence, qui fait un travail de fond – à intérêts plus larges. Je dirais qu’elle est le
la hauteur du travail de fond réalisé par média du « glocal ». C’est-à-dire qu’elle
le Sénat. Mais ce n’est pas au détriment sait aborder les grandes problématiques
de la forme. Nous avons ainsi revu, il globales – la mondialisation, le réchauf-
y a un an, l’ensemble de l’habillage fement climatique, etc. – mais en les
des séances. Le travail parlementaire articulant aux préoccupations locales.
peut être technique et complexe. Cet exercice n’est pas toujours aisé tant
Notre mission est de le transmettre de le local apparaît souvent comme le bas-
manière plus simple et attrayante afin tion de défense contre le global, ou le
de rendre cette matière grand public. global comme le nivellement du local.
C’est un vrai défi car nous sommes les Public Sénat s’efforce de montrer
médiateurs entre ce qui se passe au comment les deux s’enrichissent et se
sein du Sénat et les citoyens. fécondent.

Égalité femmes-hommes /
Xavier Antoyé, David Diane, Gwenaëlle Thébault,
rédacteur en chef responsable de la directrice générale du
du Progrès et coordi- communication et du Groupe Marie Claire
nateur des rédactions digital chez Groupe
du groupe EBRA Mutualia

Ce partenariat avec Public Sénat est quasi Notre partenariat s’inscrit naturellement La coopération entre Marie Claire et Public
naturel ! L’information de proximité est dans l’histoire et les valeurs de nos deux Sénat en faveur de l’égalité femmes-
notre raison d’être. Le matin reste le grand structures. Nous partageons l’ambition de hommes était une évidence. Notre think
rendez-vous de l’info quand nos lecteurs promouvoir les territoires, les initiatives tank « Marie Claire Agir pour l’Égalité » a
découvrent leur journal dans leur boîte locales et les liens de proximité. Avec pour ambition de faire bouger les lignes et,
aux lettres ou ouvrent leur smartphone. chaque émission parrainée, Mutualia pour cela, nous avons besoin des pouvoirs
Avec la matinale “Bonjour chez vous !”, trouve un témoignage passionnant de publics.
nous partageons les sujets forts de notre la valeur de nos terroirs, en parfaite et Marie Claire est depuis sa création aux
actualité. Ce n’est pas de la promotion, naturelle résonance avec les actions que côtés des femmes, de leur émancipation
mais une invitation à la réflexion. Les nous menons au plus près des populations et de leurs combats. Cela rejoint la mission
invités politiques rebondissent souvent rurales et agricoles, et des élus locaux. de Public Sénat dont l’un des objectifs est
sur nos sujets. C’est vraiment intéressant Aujourd’hui, notre partenariat se renforce de former les citoyens à la vie civique. 
de prolonger et d’enrichir les débats que avec la participation de Public Sénat à Au-delà de la caisse de résonance auprès
font naître nos reportages. notre appel à projets Terres d’Idées pour des groupes parlementaires et des publics,
lequel nous avons créé un prix spécial des nous avons souhaité une coopération à
Territoires Mutualia/Public Sénat. long terme avec Public Sénat.
EXPLORER DE NOUVEAUX TERRITOIRES
TRANSFORMATION NUMÉRIQUE IDENTITÉ
De nouveaux formats pour des relations Une singularité
aux publics enrichies qui s’exprime
Élise Colette,
directrice adjointe en charge de la transformation numérique Mathieu Sakkas,
managing director

L
e numérique est désormais à tous les niveaux de l’entreprise : de l’agence Dragon
auprès de la rédaction, des équipes techniques et de production, Rouge
de la programmation, etc. Nous sommes un média global. Nous
sommes pleinement en phase avec notre mission de service public
d’information qui est de toucher le plus de personnes. Y compris celles

L’émission « 
qui s’éloignent de la télévision, notamment les plus jeunes.

Questions aux sénateurs  », Jean Massiet,


P ublic Sénat dispose d’un potentiel
immense car ses publics y
reconnaissent une forme de
qualité qu’on ne trouve pas ailleurs. Les
créée en 2018 par Jean Massiet, est emblé- streamer politique, enquêtes d’opinion le confirment. Mais
matique de cette tendance. Diffusée sur la si son image est perçue comme trop
animateur de
plateforme Twitch, prisée des jeunes, elle en retrait ou vieillissante, son fond et
« Questions aux
convie chaque semaine des sénatrices et sa ligne éditoriale ne pourront pas être
sénateurs » perçus à leur juste valeur. Nous avons
des sénateurs qui répondent aux questions
remontées par les internautes. Forts de ce
et de « Sénat Stream » donc accompagné Public Sénat en 2019
succès, nous lançons cette saison « Sénat dans sa réflexion sur l’expression de son
Stream ». Toujours sur Twitch, le principe identité. Avec un parti pris : les signes
reste le même, mais en amont de l’interview Dans «  Questions aux sénateurs  » et graphiques et verbaux sont d’abord là
du sénateur, Jean Massiet commente désor- maintenant « Sénat Stream », les jeunes pour traduire le fond. L’objectif était alors
mais en direct tous les mercredis après-midi internautes se retrouvent souvent pour de donner à voir la qualité, la différence
les questions au gouvernement. Celles-ci la première fois à écouter vraiment une et même l’émotion intellectuelle qui est
sont également retransmises à l’antenne sénatrice ou un sénateur. Ils se rendent propre à ce média. Cela a abouti à une
et relayées en temps réel sur les réseaux alors compte que nous sommes loin du nouvelle identité graphique et verbale qui
sociaux (via des live-tweets notamment). cliché. À l’inverse, les élus découvrent une exprime le dynamisme, car le monde est
Ce dispositif global montre ainsi que, pour manière très directe de les questionner, en perpétuel mouvement et les réponses
chaque canal, nous sommes en mesure de sans filtre et sans peur d’aborder les ne sont pas arrêtées. L’alliance des ronds
créer des formats spécifiques, au service sujets qui clivent. Investir les nouvelles (qui évoquent l’hémicycle) et des carrés
d’une information toujours plus enrichie et plateformes permet de créer un autre (pour renvoyer aux faits) composent des
adaptée à ses cibles. niveau de conversation entre les citoyens formes hybrides, symboles de la diversité
et les politiques. des points de vue. Enfin, parce que Public
Sénat est le média qui questionne et va
plus loin que la surface, sa signature est
devenue : « Des questions à toutes vos
PRODUCTION réponses. »

Un dynamisme qui s’affiche à l’antenne Virginie Duval,


Cédric Laveau, David Montagne, directrice de la
directeur réalisateur-conseil communication
de la production et et des partenariats
des services support
L
e travail sur l’identité
de Public Sénat
s’illustre pleinement

P
ublic Sénat ne cesse de progresser

T
techniquement pour gagner en à l’antenne. Pour cela, nous sommes allés outes les équipes ont contribué à
agilité dans la production de ses chercher de la légèreté et du mouvement. cette refonte de l’identité, car plus
contenus. Gestion des directs, organisation Les habillages ont été aérés, les valeurs qu’un travail sur la forme, c’est
de duplex, adaptation à l’actu… Cette de plan élargies pour voir davantage les une réflexion globale sur notre projet
adaptabilité s’est particulièrement exprimée gestuelles. Les présentateurs peuvent d’entreprise. Nous avons ainsi affirmé
durant le confinement. Nous y avons désormais marcher dans le décor, bouger, plus fortement notre différence, fait ces
beaucoup appris. L’un de nos prochains utiliser des tablettes graphiques reliées pas de côté pour marquer une singularité
défis sera de revoir l’ensemble de nos aux écrans… Tout cela met en scène le et devenir plus attractifs pour nos publics
outils de post-production et d’organiser la dynamisme et les ponts qui se créent dans et nos partenaires. Avec cette nouvelle
refonte de notre régie. Cela nous permettra la fabrique de l’information entre la chaîne identité de marque, nous avons misé
d’être toujours plus réactifs et pertinents et les plateformes numériques. Public Sénat sur l’audace pour devenir ce que nous
dans la fabrication de contenus à la fois est dans l’air du temps. sommes avec élégance et malice.
pour l’antenne et le numérique.

Direction de la communication et des partenariats : Virginie Duval – Conception et rédaction : Émilie Gouffier
PUBLIC SÉNAT – Novembre 2020 Graphisme : Sélim Mokhtari – Iconographie : Pauline Sortino – Photos : Capa Pictures pour Public Sénat /
Laurent Hazgui, Pierre-Olivier, Wlad Simitch ; Anthemius Prod ; DBB ; DR.
Ce document est imprimé dans une entreprise adaptée, Handiprint.