Constitution 1791

ROI
Choisit /révoque les ministres – inviolable – soumis à la loi séparation stricte des pouvoirs

Véto suspensif du roi possible / invitation à légiférer possible / pas de dissolution

Ministres
Contresignent actes du roi – responsables pénalement devant AN

Assemblée nationale
1 chambre – législative de 2 ans – durée illimitée – dépenses / taxes / lois / guerres / traités

Electorat

– suffrage censitaire

Constitution An I (1793) – non adoptée
Conseil exécutif
Soumis à la loi – peu d’autonomie

Corps Législatif
Assemblées électorales établissent une liste – le CL choisit sur cette liste les membres du CE

Session d’un an (méfiance de Rousseau contre PL)

Electorat

SU direct

Projets peuvent être commentés dans les départements – « démo. directe »

Constitution An III (1795)
Séparation très stricte – pas de dissolution – pas d’intiative législative en collaboration

Directoire (5)
Nomme et révoque les ministres – présidence tournante

nomme

Ministres
Pas de conseil – simple organe d’exécution

Corps Législatif
division des tâches entre les 2 groupes

Conseil des 500
Inititiative législative

Conseil des Anciens (250)
Accepte ou rejette

Electorat

– vote censitaire

Constitution An VIII (1799) Consulat et Empire
Conseil d’Etat
Système de nomination qui tourne sur lui-même

Consulat
Premier Consul +2

Porte la parole du PE au CL

Initiative législative du Consulat

Ministres
Agents d’exécution simples – responsabilité pénale

Sénat – 80 pers. à vie
Nomme sur base de la liste nationale – cooptation sur base liste établie par CL, Tribunat et I Consul. Choisit aussi les membres Tribunat, CL et Consulat sur base liste nationale – contrôle constitution. des lois – (Sénatus Consultes)

Tribunat –
discute les projets de loi du PE et émet OUI/NON mais ne vote pas

Corps Législatif –
vote mais pas de discussion ni d’amendement

Etablit la liste nationale
Nomme sur base de la liste nationale

Electorat

- SU

An X (1802) et An XII (1804)

• 1802 – Consulat à vie – renforcement régime – pratique de actes sénatus-consultes (dissolution CL et Tribunat – nomination des Consuls) – composition : Consuls, 2 ministres, 2 sénateurs, deux conseillers d’Etat, deux grands officiers de la légion d’honneur.

• 1804 – Bonaparte Empereur – descendance mâle

Acte additionnel aux constitutions de l’Empire (1815) Empereur
Evolution vers parlementarisme – collaboration PE et PL pour initiative législative

Empereur peut prolonger, dissoudre, ajourner

Ministres
Responsables devant le parlement (embryon) Nommés par l’Empereur – irrévocables – descendants mâles

Chamb re des pairs
héréditaire

Chambre des représenta nts

Initiative législative partagée avec PE

Electorat choisit rep.

Electorat

Chartes constitutionnelles de juin 1814 et août 1830
Restauration – contient néanmoins une « redite » des droits fondemantaux acquis en 1789 – NB : après la révision de 1830, le Roi ne peut plus gouverner uniquement par ordonnance.

Roi
Inviolable, sacré, chef du PE, monople de l’initiative législative (1830 – Chambres peuvent « supplier »

Ministres
Responsabilité pénale devant les pairs Nommé par le Roi

Chamb re des pairs

Chambre des députés

Ministres peuvent être issus des chambres et peuvent y être entendus

Discutent, acceptent, sanctionnent

Electorat choisit députés

Electorat – suffrage censitaire

Constitution Novembre 1848 (II REP.)
Séparation stricte des pouvoirs – pas de dissolution et pas de responsabilté claire devant PL

Président
Élu pour 4 ans

Ministres
Nommés et révoqués par le président – responsabilité floue Contresignent les actes du Pr.

Assemblée unique
Initiative législative

Electorat

SU direct et secret

Constitution de 1852
Conseil d’Etat
Plébiscite de LouisNapoléon Bonaparte – réplique de la constitution de l’An VIII

Président
10 ans – initiative du PL

Plus important que le CL – rédige les projets de lois

Soumet des amendements

Ministres
Agents d’exécution

Sénat
Cardinaux, maréchaux, amiraux

Responsable devant électorat via plébiscite

Sénateur nommé par LouisNapoléon Bonaparte

Corps Législatif

Sénatus-consultes et contrôle constitutionnalité

Electorat

- SU

Sénatus-consultes de 1869 • Initiative législ. partagée entre PE (devenu Empereur) et CL • Ministres complètement soumis à l’Empereur mais peuvent provenir du PL Sénatus-consultes de 1870 • Empereur gouverne avec CL, Sénat, Conseil d’Etat, etc. (vers collaboration des pouvoirs) • Initiative législative devient collective (Sénat, CL, Empereur, etc.)

Loi Rivet de 1871
Après départ Empereur – III REP – commence par République provisoire de 1870 à 1875 – Thiers sous le contrôle de l’AN

Président (Thiers)

Conseil des ministres
Nommés et révoqués par le président

Thiers est contrôlé par AN
Contresigne les actes du Pr.

Assemblée nationale

Ministres responsables devant AN

Lois constitutionnelles de février 1875
Initiative législative partagée par Pr. et deux chambres prépondérance AN jusque 1914

Président (7 ans)
AN choisit Pr.

Conseil des ministres

Contresigne les actes du Pr. Peut dissoudre avec accord du Sénat

Assemblée nationale
Chambre des députés

Sénat

Ministres responsables devant Ch. députés