1. PARTIE: Qu'est-ce que la sociologie ?

La sociologie est la connaissance scientifique des phénomènes sociaux. 1. Connaissance o o o 2. Scientifique a. La sociologie est une science Décrire Mettre en évidence les relations qu’entretiennent les différents aspects Expliquer

Une discipline qui a pour l’objet l’étude de faits et de relations vérifiables. b. La sociologie est une science humaine

Un ensemble des disciplines qui ont pour l’objet l’être humain et ses comportements individuel et collectifs, passés et présentes. c. La sociologie est une science sociale

Intéressée à l’être humain dans ses relations avec d’autres êtres humains, à être humain dans sa relation avec des groupes, des collectivités. d. La sociologie est une discipline scientifique spécifique o o le point de vue, ou sa posture les méthodes

3.

Point de vue: Phénomènes sociaux a. L'action sociale (Weber)

Toute action humaine qu’elle soit individuelle ou collective qui prend sens dans le fait que les êtres humains vivent ensemble et tiennent compte de l’existence d’autrui pour agir. o o o o o o o b. Sens Condition Explicable Action rationnelle en finalité Action rationnelle en valeur Action affective Action traditionnelle

Le fait social (Durkheim)

Toute manière de faire, fixée ou non, susceptible d’exercer sur l’individu une contrainte extérieure ou bien encore qui est générale dans l’étendue d’une société donnée, tout ayant une existence propre, indépendante de ses manifestations individuelle. c. Action sociale et fait social: articulations o Pas d’action sociale sans fait social

4.

o Méthode a. b. c.

Pas de fait social sans action sociale

Les faits sociaux doivent être considérés comme des choses La règle de totalité La cause d'un fait social doit être recherchée dans d'autres faits sociaux

d. La règle de construction du fait    Méthodes quantitatives Méthodes qualitatives Réflexivité

2. PARTIE: Les fondations de la sociologie
1. Le contexte historique d'émergence de la sociologie (Ie I9eme siècle) a. b. c. Les révolutions politiques Les révolutions industrielles et l'émergence de la question sociale La révolution des idées   2. Cartésianisme, rationalité et sécularisation . Développement des sciences et des techniques

Les fondateurs a. Auguste Comte (1798-1857)

Loi des trois états o Théologie o Métaphysique o Positif ou scientifique Pouvoir o o b. Pouvoir temporel Pouvoir spirituel

Emile Durkheim (1858-1917)  La conscience collective L’ensemble des croyances et es sentiments communs a la moyenne des membres d’une société; qui forme un système détermine qui a sa propre vie. Les formes de solidarité : mécanique et organique (processus entre les 2: différenciation) Mécanique: pre-industrialisation (nous) Organique: industrialisation Les types de suicide Excessives Suicide altruiste Suicide fataliste  Le normal et Ie pathologique insuffisantes Suicide égoïste Suicide anomique

Intégration Régulation

 Type de solidarité Type de droit

Le crime et Ie droit Mécanique Répressif Organique Restitutif

 c.

Réforme proposée par Durkheim : le socialisme

Karl Marx (1817-1883)  Matérialisme o La superstructure o La infrastructure • Les forces productives o Les forces matérielles o Les forces humaines • Les rapports sociaux de production • Les modes de production Rapports sociaux Esclavagisme servage Modes de production Antique Féodal

Forces matérielles Galère Agriculture manuelle   

Aucun phénomène social ne peut être compris en dehors de son contexte matériel Matérialisme historique : la matière est en mouvement Matérialisme dialectique : Ie mouvement découle de la contradiction  Théorie de la plus-value  Première contradiction : la baisse tendancielle du taux de profit  Seconde contradiction : Ie décalage entre production et consommation  Troisième contradiction : la conflit de classes entre bourgeoisie et prolétariat La praxis : lien entre théorie et pratique

d. Max Weber (1864-1920)     Sociologie compréhensive Démarche historique Sciences de la culture Science et subjectivité  Sens visé subjectivement, significations culturelles et sens fonctionne!  Neutralité axiologique L'idéal-type L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme  L'idéal-type de l'éthique protestante o Rationalisation et Désenchantement o Dogme de la prédestination et promotion d'un esprit de travail ascétique  L'idéal-type de l'esprit du capitalisme  Les affinités électives entre l'esprit du capitalisme et l'éthique protestante Les formes de domination et la rationalisation o Domination traditionnelle o Domination charismatique o Domination légal ou statuaire La cage d'acier

 

Quel intérêt pour les étudiants en droit ?

3. PARTIE: Le vocabulaire sociologique : quelques notions
1. Les rapports sociaux a. b. c. Les rapports sociaux complémentaires Les rapports sociaux comme vecteurs de force Les rapports sociaux comme vecteurs de significations culturelles

d. Les rapports sociaux dits « positifs » et « négatifs » e. f. Les rapports sociaux communautaires et sociétaires Les rapports primaires et secondaires

2.

Groupes sociaux, organisations et actions collectives a. b. c. Ralph Dahrendorf: la notion de quasi-groupe et de groupe d'intérêt Le groupe comme force sociale Mancur Olson : la notion d'incitation sélective

d. Obershall: les formes de l'action collective 3. Rôles, statuts, stratification et mobilité sociale a. Les rôles sociaux o o o b. Les rôles institues Les rôles qui naissent au sein des rapports sociaux. Les rôles subjectifs

Les statuts sociaux o o Statut d’attribution Statut de réalisation

c.

La structure sociale

d. La mobilité sociale o o o 4. Mobilité provoque Mobilité collective Mobilité réelle

Normes, déviances et autorité a. b. Les normes Les déviances

  

Les explications en termes de déficit de socialisation Les explications en termes fonctionnalistes Les explications en termes de classes sociales  Adaptation et réaction à un ordre social inégalitaire  Du contrôle des inégalités a Inégalités des contrôles Les explications en termes interactionnistes  interactions entre soi et les autres  [interactions entre soi et les pairs

c.

Les transformations contemporaines du rapport a la norme et a l'autorité      Michel Foucault: structuralisme et société disciplinaire Ecole de Francfort : Théories critiques Ulrich Beck: Une société du risque vers une modernité réflexive Jürgen Habermas: L’agir communicationnel Ambivalences du droit contemporain: entre norme négociée, anciennes et nouvelles formes de contrôle