Travail de SPD : foire aux questions (FAQ

)

1) Est-ce que le travail peut porter sur une affaire jugée par défaut ? Comme il n'y avait pas de défendeur, vous n'avez pas de second écho ni d'argumentation pour contrer les prétentions du demandeur, donc, ce dossier n'est pas intéressant pour le compte-rendu que nous demandons de faire. Il convient d'aller voir un autre dossier. 2) Nous ne trouvons pas une troisième personne pour former notre groupe. Un groupe de deux est-il valable ? Les groupes doivent IMPERATIVEMENT être composés de trois personnes. Si vous n'êtes que deux, mettez un mot au valve afin de trouver un troisième étudiant. 3) Est-il permis que plusieurs groupes fassent un compte-rendu d'une même affaire ? Si plusieurs groupes se retrouvent à la même audience, ce n'est pas grave. Ce qui est important, c'est que le compte-rendu de chaque groupe soit rédigé de manière indépendante, sans consulter l'autre groupe présent à la même audience. 4) Est-il permis de faire le compte-rendu d'une affaire dans laquelle les parties sont d'accord ? A priori, pas d'exclusion. Notez cependant qu'il est préférable de vous baser sur une affaire qui présente un intérêt sur le plan juridique. Lorsqu'il n'y a pas de contestation, il est rare que des points de droit intéressants soient soulevés lors des débats. Soyez donc attentif à cet aspect lors du choix de l'affaire. 5) Est-il permis de faire le compte-rendu d'une affaire civile jugée devant le tribunal de police ? Les affaires pénales sont exclues, quelque soit la juridiction. En matière civile, les affaires relevant de la compétence du tribunal de police sont vivement déconseillées dans la mesure où elles portent rarement sur des questions de droit mais plutôt sur des contestations dans l'appréciation des faits. Vous ne pouvez vous baser sur une affaire traitée devant le tribunal de police que pour autant que cette affaire soulève une question de droit. 6) Le travail peut-il être rendu sous forme manuscrite ? Les travaux peuvent être rendus soit manuscrits, soit dactylographiés (un modèle du document se trouve sur le site et vous pouvez le compléter). ATTENTION : dans tous les cas, cela doit

être LISIBLE (times 12 interligne normal si dactylographié OU pas écrit en tout petit, si manuscrit), propre, sans rature, sans faute d'orthographe... 7) Qu'entend-on par "particularités procédurales" ? Il s'agit, par exemple, de : demandes reconventionnelles, expertise, vue des lieux, audition de témoins… 8) Si le jugement a été rendu dans l'affaire suivie, la réponse à la question personnelle (laquelle des thèses en présence devrait prévaloir selon vous ?) peut-elle consister à résumer le jugement prononcé ? NON, ce qu'on souhaite, c'est VOTRE opinion, après délibération du groupe, et pas le jugement prononcé par le tribunal. 9) Peut-on mettre certains éléments de l'affaire en annexe au travail (conclusions des parties, jugement) ? NON! Ce qu'on souhaite, c'est un compte-rendu d'audience et donc c'est très chouette d'avoir fait des démarches auprès des avocats et/ou du juge, expérience très fructueuse, mais le travail doit se limiter aux deux pages du document complété. 10) Si l'affaire suivie présente de nombreux aspects intéressants, est-il permis de dépasser la limite de deux pages ? La limite de 2 pages, identique pour tous, ne peut en aucun cas être dépassée. Il convient donc de choisir tel ou tel aspect plus important et/ou de laisser tomber tel ou tel pan de la demande ou de la défense, afin de ne pas dépasser les deux pages requises.