VOUS AVEZ LE TALENT...

NOUS AVONS LES MÉTIERS
GUIDE DES MÉTIERS DE LA BANQUE

SOMMAIRE
QUELQUES REPÈRES SE FORMER   Lesformationsinitiales  Lesformationsenalternance  Laformationprofessionnellecontinue LES MÉTIERS DE LA BANQUE DE RÉSEAU  Chargédeclientèleparticuliers  Responsabled’agence  Conseillerenpatrimoine  Chargédeclientèleprofessionnels LES MÉTIERS DE LA BANQUE DE L’ENTREPRISE  ChargédeclientèlePME-PMI  Analystecréditgrandesentreprises  Banquierconseil LES MÉTIERS DE LA BANQUE DE MARCHÉS   echniciensdelafinance:originateur,syndicateur, T structureur  Trader LES MÉTIERS DE TRAITEMENT ET D’APPUI  Techniciendesopérationsbancaires  Backetmiddleofficedelabanquedemarchés  Informaticien LES MÉTIERS SUPPORT  Ressourceshumaines  Contrôle:inspecteuretresponsabledelaconformité  Métiersduchiffre:comptabilitéetcontrôledegestion  Juristeetfiscaliste  Chefdeproduitmarketing POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES MÉTIERS DE LA BANQUE SITES UTILES 04 08 09 12 14 17 19 22 24 26 28 30 32 34 36 38 40 42 44 45 47 49 51 53 55 57 59 61 62

I

3

4

I

REPÈRES

QUELQUES

 elles peuvent donc aussi offrir des perspectives d’évolution  àl’international.MAIS IL EXISTE EN RÉALITÉ DES DIZAINES ET DES DIZAINES DE MÉTIERS DIFFÉRENTS. LESDÉBOUCHÉSSONTDONC NOMBREUX. Lerelationneletlecontactquotidienaveclesclientsfontpartiedu métierd’unegrandepartiedesbanquiers. ENEFFET.La banque. DEBAC+2ÀBAC+5.quifontpartiedesleadersmondiaux.EnFrancelenombredeconseillers par client est supérieur de 35 % à la moyenne européenne : 176 conseillerspour100000habitantsenFrance(130enEurope).QUELSQUESOIENT LESPROFILS. 5 REPÈRES QUELQUES SUR LES BANQUES Oncompte450banquesenFrance:desgrandsgroupesbancaires français. c’est aussi de la technologie de pointe : en un jour.I LESBANQUESFONTPARTIE DESENTREPRISESQUIRECRUTENT LEPLUSENFRANCE: MALGRÉ LA CRISE ELLES EMBAUCHENT PRÈS DE 30 000 PERSONNES CHAQUE ANNÉE. Les banques françaises sont implantées dans 85 pays différents.notammentceuxquitravaillentdansles40000agences. une banquetraiteautantd’informationsquenelefaitungroupeautomobile en un an ! Le secteur financier est ainsi un des premiers utilisateursdeservicesinformatiquesenFrance. .ONENTENDSOUVENT PARLERDE“BANQUIER”.desfilialesdebanques étrangèresetaussidesbanquesspécialisées.

6 I REPÈRES QUELQUES SUR LES SALARIÉS Lesbanquesemploientprèsde400000personnesenFrance. •escadresreprésententplusdelamoitiédeseffectifs.plusd’unquartdans letraitementdesopérations.juristes. Acompterdu1erjuillet2010lesbanquesappliquentunnouveaudispositifdecertificationprofessionnellepourtouslescollaborateurs nouvellementembauchésdanslabanqueouenmobilité. Qui sont les banQuiers ? Lesbanquesreprésententuneimportantevariétédeprofils: • 80 000 collaborateurs ont été embauchés ces cinq dernières 1 années.directeursd’agence ou analystescrédit–leursjournéesneseressemblentpas.il estpossibledeseprépareràdesdiplômesencontinuantàtravailler. Lesmétiersqu’exercentcespersonnessontnombreuxetrecouvrent unefortediversitédeprofilsetdefonctions.marketing. Lesprofilsrecherchéssontdeplusenplusqualifiés(bac+2auminimum)pourrépondreauxbesoinsdesclients.Ellesonten commund’êtreorientéesversleserviceauclient. l Que font-ils ? Qu’ilssoientchargés declientèle.et20%danslesfonctionssupportaux siègesdesbanques(juridique.plusparticulièrementceuxquitravaillentencontactaveclesépargnants.60%desconseillersde clientsparticulierssontdiplômésdel’enseignementsupérieur:c’est letauxleplusélevéd’Europe. • ourunpeuplusdelamoitiécesontdesfemmes(58%desemp bauches). • rèsdesdeuxtiersdesrecrutementsconcernentdesjeunesde p moinsde30ans.RH…). Plusdelamoitiédescollaborateurstravaillentdanslaforcedevente (chargédeclientèleparticuliersouentreprises).Danslabanque. .Lesbanquesinvestissentaussibeaucoupdanslaformationcontinuedeleurssalariés.

pourlemétier dechargéd’accueil(souventconsidérécommeuneported’entrée danslabanque)etdechargédeclientèleparticuliers. E Ils’agitessentiellementdeprofilsbac+5pourdespostestransversauxausiège:RH. .juridique. pour qu’ils puissent occuper par la suite les postes de niveaubac+2. • nfin.pourdes postesdeniveauminimumbac+2. •etprèsde42%desniveauxbac+4/5. ainsiquedespostesdansl’informatique.lesmétiersdesupportcomptentpour21%desembauches.marketing. • es banques recrutent toutefois plus de 14 % de leurs collaboL rateursavecun niveaubac. Ellesrecrutentenmajoritédesjeunesdemoinsde30ans. Ils suivent alorsdesformationsen alternanceouuneformationcontinueimmédiatementaprèsl’embauche. • es métiers de traitement des opérations comptent pour 27 % L desembauchesetlesrecrutementsdevraientsepoursuivredans lesprochainesannées. Q uels diplômes pour être recruté ? •Plusde43%desembauchesconcernentdesniveauxbac+2/3.lesbanquesrecrutentprèsde30000personneschaqueannéepourdévelopperleurs activitésetaussipourfairefaceauxnombreuxdépartsàlaretraite:  onestimequ’untiersdessalariésdelabanquepartiraàlaretraite dansles10annéesàvenir. Q uels sont les métiers Qui recrutent ? • esmétiersdelaforcedeventereprésentent52%desembauches.contrôledesrisques. L essentiellementdesniveauxbac+2/3commerciaux.I REPÈRES QUELQUES 7 SUR LES RECRUTEMENTS Dansuncontexteéconomiquetoujourssensible.

 LESBANQUESRECRUTENTAUSSIDES DIPLÔMÉSPOURDESFAMILLESDEMÉTIERS COMMUNESÀBEAUCOUPD’ENTREPRISES: INFORMATIQUE. PERMETTANTAUXCOLLABORATEURS D’ÉVOLUERDANSLEURCARRIÈRE.LESVOIESPOURINTÉGRER LABANQUESONTVARIÉES.LESBANQUES PROPOSENTENSUITEDENOMBREUX DISPOSITIFSDEFORMATIONCONTINUE. RESSOURCESHUMAINES… .COMMUNICATION.8 I I 8 SE FORMER FORMATIONINITIALEOUFORMATION ENALTERNANCE. SONTESSENTIELLEMENTPRÉSENTÉES LES FORMATIONS PRÉPARANT AUX MÉTIERS SPÉCIFIQUEMENT BANCAIRES.BIENSÛR.

oule conseilauxentreprises. pour les fonctions de siège. • écolesdecommerce.  notammentpourdespostescommerciaux. • … ..  DUTgestiondesentreprisesetdesadministrations(GEA). pour la banque de financement et  d’investissementouencorepourl’encadrementd’uneagence. • écolesd’ingénieurs.  BTSassurances.  BTSinformatiquedegestion.commechargésde  clientèleparticuliers.  BTScomptabilitéetgestiondesorganisations.I LES FORMATIONS INITIALES 9 Lesétudessupérieurescourtes Lesbanquesrecrutentdenombreuxprofilsdeniveaubac+2/3. • Les diplômes universitaires de technologie (DUT) :  DUTtechniquesdecommercialisation(TC). Plusieurs types de formation sont possibles : • universités. Lesformationsuniversitaires etlesécoles Lesbanquesrecrutentdesdiplômésdeniveaubac+3etbac+5.  BTSmanagementdesunitéscommerciales(MUC). • institutsd’étudespolitiques(IEP).  BTSnégociationetrelationclients(NRC).. Lesformationslespluscourantes: • Les brevets de techniciens supérieurs (BTS) :  BTSbanque.

le réseau iup LeRéseaunationaldesIUP/MastersBanqueFinanceAssurancese composede9IUPetdedeuxMastershorsIUP.enpartenariatavecleCFPB). • es magistères :diplômequiseprépareen3ansaprèsun L diplômebac+2ouéquivalent. . gestion patrimonialeetfinancière.Laplupartpréparent àlalicenceprofessionnelledebanqueChargédeclientèle(souvent enalternance. • es masters recherche:unedizainedeformations“banque/ L finance”sontpréparéesdanslesuniversités(économieetfinance internationales.financed’entreprise. banque. techniques financières et bancaires.10 I l es différents masters • es masters professionnels:plusde200formationsspécialisées L sontpréparéesdanslesuniversités(finance. financeinternationale)..carrièresbancaireset financières.).banqueet finance.financeetfiscalité.financeetnégoceinternational.Ilenexisteunedizaineenvironsur lesthèmesdel’économieetdelafinance.approchedesrisques.marchésetintermédiairesfinanciers.S’yajoutegénéralement unparcoursspécifiqueinsérédansunelicencegénéraled’économiegestionpourlesétudiantsquisouhaitentpoursuivreleursétudes auniveaud’unmaster...).management. • es mastères spécialisés :plusd’unecinquantainedecursus L sontproposésparlesécolesadhérantàlaConférencedesGrandes Ecoles(ingénieriefinancière..

Les connaissances théoriques acquises au sein de l’Université y sont complétées par la formation technique assurée par le CFPB et la certification de Conseil Patrimonial Agence. propose-t-elle ce en apprentissage depuis v ers Quels métiers conduit ce cursus ? Le contenu est à la fois généraliste et axé sur la gestion de patrimoine. notaires. Dans le même temps. les enseignements fondamentaux sont dispensés par des enseignantschercheurs... Il conduit les étudiants à diverses fonctions. conseiller en gestion de patrimoine. d’abord de conseiller de clientèle de particuliers ou de conseil en patrimoine financier. . Durant leur parcours. . Directeur du Master « Droit de la banque et des opérations patrimoniales » de l’Université Paul Cézanne d’Aix-Marseille 11 pourQuoi l’université master 2 2008 ? Nous avons voulu offrir aux étudiants tous les avantages de l’alternance entreprise/université. audit.I MARIE-LUCE DEMEESTER.). contrôle. . recrutés par des établissements de PACA. Les étudiants peuvent aussi se diriger vers les fonctions liées à la conformité ou à l’audit qui se développent fortement.. chargés d’affaires. les étudiants accomplissent de vrais stages. L’éventail des débouchés est large : postes de conseiller de clientèle particuliers ou professionnels. mais aussi dans d’autres régions. Président du Réseau national des IUP/ Masters Banque Finance Assurance e n Quoi consiste la formation en i nstituts u niversitaires p rofessionnalisés (iup) ? La spécificité des IUP est de conjuguer les compétences : à parts égales.).). .. les enseignements techniques par des professionnels reconnus (banquiers. dans les forces de vente comme dans les fonctions supports (traitement des opérations.). de longue durée.. salles de marché. a Quels métiers de la banQue peut-on se préparer en iup ? Les principales fonctions sont représentées. La pédagogie est individualisée (cours en effectifs réduits. e-learning. orientées vers la relation avec les clients. ... Tout ceci facilite l’intégration professionnelle de nos étudiants. CHRISTOPHE ALLEAUME.. avec une évolution rapide vers le conseil en gestion de patrimoine ou l’ingénierie patrimoniale. l’étudiant acquiert une expérience pratique répondant aux attentes des banques. et réalisent des projets professionnels (financements humanitaires.

Cesformationspréparentprincipalement. marché des a professionnels). .gestionnairedepatrimoine…. • laLicence professionnelle banque.Préparant a aux fonctions de conseiller de service client à distance ou de chargéd’accueil. soitdirectement. à • desMasters professionnelspréparantauxmétiersdeconseiller à clientèledeprofessionnels.quelquesoitleniveaudediplômepréparé. conseillerpatrimonialagencesoubackoffice.responsablepointdevente. des jeunes à bas niveaux de qualification ou des personnes en situationdehandicap. Oncompteaujourd’hui14CFABanque(Centredeformationd’apprentis).ilpermetd’intégrerdesdemandeursd’emploi.12 I S EN AL professi ANCE LES FORMATIONet contrats deTERNonnalisation) prentissage d’ap (contrats L’alternanceestunetrèsbonneformulepourintégrerefficacement unebanque.chargé d’affairesentreprises.Oncompteplusde8 000 personnes en alternancedans labanque.Ilestdestinéaux jeunesdemoinsde26ansdiplômésd’unbac+3/4sansexpérience de la banque qui souhaitent compléter leur formation initiale parunvoletprofessionnalisant(ilestaccessibleuniquementen contratdeprofessionalisation).selonlesCFA: • u BTS Banque (options marché des particuliers.debac+2 àbac+5. LesformationssontaniméesnotammentparleséquipesduCFPB.soitenpartenariataveclesuniversités. • uCycle d’Intégration Professionnelle Certifié(CIPC). • u Cycle de Développement Professionnel Certifié (CDPC) a 3 mentions possibles : conseiller de clientèle professionnels.

vous l ’ alternance ? L’alternance est une formation terrain reconnue dans le monde professionnel qui demande une solide motivation car le rythme de l’année est soutenu. j’ai choisi cette solution qui me permettait de continuer des études en étant indépendante. pour moi c’était l’analyse d’un produit. • chargédeclientèleprofessionnels. 1 semaine en CFA (Centre de formation d’apprentis) et 1 semaine à l’université et cela jusqu’au mois de juin. • chargéd’affairepme. • analysterisqueetengagement. Je conseillerai donc volontiers cette formation à quelqu’un qui souhaite devenir conseiller de clientèle. L’investissement en temps et l’implication personnelle sont importants. Grâce à une conseillère d’orientation qui m’a parlé de l’alternance et des opportunités du monde bancaire. Ilestpossibledepréparerenalternancedenombreuxmétiers: • chargédeclientèleparticuliers. Pendant l’année.I SARAH. • responsabled’agence. • conseillerpatrimonial. . • chargéd’accueiletdeserviceàlaclientèle. Ce projet consiste en une analyse théorique et terrain d’une problématique. Étudiante en alternance en licence banque / finance / assurances (mention chargée de clientèle) 13 p ourQuoi avoir choisi l ’ alternance ? Au départ j’ai fait des études de linguistique et je me suis rendue compte que ce secteur n’avait pas de débouchés. r ecommanderiez . c omment se déroule votre année ? C’est à la fois une formation pratique et théorique avec 2 semaines en banque. • conseillerbanqueàdistance. qui se termine par une soutenance orale au mois de mai. d’autant qu’elle est relativement courte. L’aspect commercial est bien présent dans cette formation et indispensable par la suite en agence. nous devons mener un projet avec un tuteur. • techniciendesopérationsbancairesetd’appuicommercial.

Cesformationsprofessionnellescontinuespeuvent êtreaccessiblesparlaValidationdesAcquisdel’Expérience(VAE) quipermetauxsalariésdefairevaliderlesacquisdesonexpérience professionnelle.grâceàdesdiplômesreconnus.surleplannational etinterprofessionnel.C’estle“legodebase”dela L formationdiplômante.Lescursussontalorsspécialementorganisés pourconcilieractivitéprofessionnelleetformation. .Lescourspeuventparexempleêtredispensésquelquesjoursparmois.14 I LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE Lesbanquessonttrèsactivesenmatièredeformationcontinue. Il comporte deux options : marché des parL ticuliers et marché des professionnels. Ainsi.demanière intensive.etcomplétéspardue-learningetdestravauxcollaboratifs. en unan. • e Brevet Professionnel Banque. trois salariés de banque sur quatre bénéficient d’au moins uneactiondeformationchaqueannéeetladépenseenformation parsalariédanslesecteurbancaireestledoubledelamoyennedes autressecteurs. • e BTS Banque. des formations diplômantes Denombreuxcursuspermettentauxsalariésdeprogresserdans leurcarrière. Il s’adresse aux jeunes embauchés titulaires d’un BTS ou d’un DUT et les prépare.l’enseignementestdiffuséparleCentre deformationdelaprofessionbancaire(CFPB).Ilpermetd’acquérirlesbasesdel’environnementetdestechniquesbancaires.Organisésouslaforme d’unitéscapitalisables. en vue de l’obtention d’un diplôme ou d’un titre professionnel.auxmétiersdechargédeclientèle.Ilpeutaussiaiderun collaborateurdéjàenposteàévoluerdanslabanque.

afindeformerdescollaborateursdehaut niveaucapablesd’accompagnerlamodernisationdesmarchés financiersetlacomplexificationdestechniquesetdesproduits.Cesformationsvisentàaccompagnerlesprisesdeposte surunmarchédeclientèleouunefilière. • ’Institut Technique de Banque(ITB)dispenseuneformation L d’enseignementsupérieurvisantaudéveloppementdescompétencesdecollaborateursappelésàexercerdesresponsabilités enqualitédetechnicienoudemanagerdeproximité.etc.I • La Licence Professionnelle Banque en formation continue estdélivréeparlesuniversitésenpartenariatavecleCFPB. • es Cycles de Développement Professionnel Certifiés (CDPC).Ilestessentiellementouvertauxprofessionnelsdisposantd’unniveau équivalent au BTS. L Créés en 2008.Le dispositif de formation s’adosse directement à l’apprentissage dumétierdechargédeclientèleparticuliers.Plusde1000 jeunesmanagerssontdiplôméschaqueannée. L Elaboré en commun par l’Association Française de la Gestion financière (AFG) et le CFPB. • Le Centre d’Études Supérieures de Banque(CESB).LeCFPBet HEContélaboréensembleuneformationtrèssélectivedédiée aumanagementbancaire.  -ediplômeduCFPB:leCESBCyclegénéral. 15 .reconnueparundoublediplôme:  - n diplôme d’HEC : le CESA (Cycle d’Études Supérieures des u Affaires)“ManagementdesActivitésbancaires”. Cet enseignement de deux ans peut être complétéparunmoduledespécialisationd’unan. • e Diplôme d’Expert en Administration de Fonds (DEAdF).lagestiond’actifs. ce diplôme de niveau bac +5 est destinéàformerdesexpertsenadministrationdefonds. ils concernent pour l’instant deux métiers : conseiller clientèle de professionnels et conseiller patrimonial agence. l • ’Institut des Techniques de Marchés (ITM)aétécrééavecles L acteursdelaPlace. Ils’adresseauxcollaborateurstravaillantdanslesactivitésde marché.

management…)ouàl’actualité(luttecontrele blanchiment…). avec le e-learning. àsonenvironnement.àdesdisciplinesplustransverses(droit.commel’acquisitiondumétierbancaire. ou se faire à distance. . Elles abordentdessujetstrèsvariés.16 I des formations Qualifiantes Lesformationscontinuesqualifiantesrépondentàplusieurspréoccupations.actioncommerciale.liésaumétierbancairelui-même. Elles peuvent être dispensées sous forme de séminaires inter ou intra entreprises.leperfectionnementdescollaborateursouencorel’adaptationauxévolutionsdes exigencesréglementairesetdéontologiques.

I 17 BANQUE DE RÉSEAU LESMÉTIERSDELABANQUE DERÉSEAU(AUSSIAPPELÉE BANQUEDEDÉTAIL) PERMETTENTUNEGRANDE PROXIMITÉAVECLECLIENT. AUJOURD’HUI. .LESTROIS QUARTS DES COLLABORATEURS DESBANQUES TRAVAILLENTDANSLABANQUE DERÉSEAUENFRANCE.

 . où l’aspectrelationnelrevêtune importanceparticulière.notammentpourles métierscommerciaux.18 BANQUE DE RÉSEAU I LE GOÛT DU CONTACT ET LE SENS COMMERCIAL Lesmétiersdelabanquederéseauontunefortecomposante commerciale:cesmétierscommerciauxreprésentent57%des embauchesdesbanquesen2009.cequiluidemandeunefortecapacité d’écoute.d’adaptationetbiensûruneexcellenteconnaissance desdifférentsproduits. chargés de clientèle particuliers. Il s’agit des métiers de chargés d’accueil.afindeproposerlesplusadaptésàses clients. ces métiers devraient continuer à représenter une grandepartdurecrutement.lesopportunités sontnombreuses.àlaformationuniversitairedutypemaster ouécoledecommerce(bac+5)pourlesmétierstechniqueset d’encadrement. UNE CHANCE POUR TOUS LES PROFILS Lesvoiespourintégrerlesmétiersdelabanquededétailsont variées:celavaducursuscourtbac+2/3. conseillers en patrimoine ou responsablesdepoint de vente. professionnels.grâceàl’alternanceouaux formationsinternesproposéesparlesbanques. A l’avenir.quelquesoitsonpérimètred’action. Pour des personnes extérieures au monde de la banque mais ayantuneexpériencecommerciale. Lechargédeclientèle.particuliers.artisansouprofessionslibéralespeutêtreencontact quotidienavecsonclient.

 relancesesinterlocuteurs…Maîtrisantparfaitementles produitsfinanciersetservicesdesabanque. créditsàlaconsommation. Dotéd’ungrandsenscommercial. IL PEUT ÉVOLUER VERS DES FONCTIONS DE CHARGÉ DE CLIENTÈLE PROFESSIONNELS OU PME OU DEVENIR DIRECTEUR D’AGENCE. MISSIONS Lechargédeclientèlesuitsesclientsauquotidien.ilprospecteenpermanencedenouveauxclientsàquiilproposetousles produits pouvant répondre à leurs attentes (épargne.iljoueun rôled’expertauprèsdesesclients.décès…)etquiimpacteraient leursituationéconomique.ils’informedeschangementsquipeuventseproduiredansleurvie(mariage.créditsimmobiliers.Proche d’eux.19 CHARGÉ DE CLIENTELE PARTICULIERS LE CHARGÉ DE CLIENTÈLE EXERCE À LA FOIS UN MÉTIER TECHNIQUE ET COMMERCIAL OÙ LE RELATIONNEL JOUE UN RÔLE DE PREMIER PLAN.Ilesten généralrattachéauresponsabledumarchédesparticuliersouaudirecteurd’agencesil’unitéestpluspetite. CE MÉTIER REPRÉSENTE 18. ENVIRONNEMENT Lechargédeclientèleexercesonmétierenagence.5 % DES EMBAUCHES DANS LES BANQUES EN 2009.Il disposed’untéléphoneetd’unordinateurpoursurveiller lesmouvementsdefondsoujoindresesclients.moyens depaiement…).Pourcelaildéveloppedesargumentaires. BANQUE DE RÉSEAU I .

LeCFPBetlesCFA desmétiersdelabanqueetdelafinancepermettentde préparerenalternanceundiplômeprofessionnalisé(BTS. CHARGÉ DE CLIENTÈLE PARTICULIERS Après un BTS et plusieurs années de petits boulots. les moyens de paiement. etc.Lechargédeclientèleestaussiuntechnicienqui doitconnaîtreparfaitementlesproduitsfinanciers. j’ai été promu comme chargé de clientèle particuliers.20 I PROFIL L’atoutprincipald’unconseillerdeclientèleestsacapacitéànouerdesrelationsavecsesclientsafindeleur proposerdessolutionsadaptéesàleursbesoins. ALI.unDUTtechniquede commercialisationoubienavecunelicenceprofessionnelleassurance. DUT. que ce soit pour l’épargne. C’est la dimension de conseil que j’apprécie particulièrement dans ce métier. j’ai été recruté par une banque comme chargé d’accueil. . le crédit. Un an après.finance.licencepro)danslecadred’uncontratd’apprentissageoudequalification.Rigueur etautonomieluisonttrèsutilesdanslagestiondesdossiers. Dans mon métier. Cetypedepostepeutêtreconfiéàdesjeunesdeniveau bac+2ou3avecunBTSbanque.banque. j’aide les clients dans leur gestion financière et je les conseille sur leurs projets tout au long de leur vie. Lescursusenalternancetiennentuneplaceimportante danslaformationàcetypedemétier.

Letéléopérateurdoitavanttoutécouteretcomprendre lesbesoinsdesclients. Letéléopérateurtravailleleplussouventenopenspace. Ileffectuedesopérationscourantescommelevirement interne ou l’envoi de chéquier.enlesorientantverslesservicesappropriés. il peut également aider à l’ouverture de comptes ou réaliser des transactions financièressimples.Ilapporteunevéritableaideen lesrenseignantsurlefonctionnementdesproduitsbancaires. De niveau bac +2/3. Ce métier s’est professionnalisé sous l’effet de la multiplication des services et tend vers le téléconseil.Danslecadredecampagnescommerciales.Ilpeutêtreenrelationfréquenteavecleconseillerclientèledel’agence. BANQUE DE RÉSEAU I . le téléopérateur a au maximum  troisansd’expériencecommeconseillertraditionnel.ilprospectedenouveauxclients. souslaresponsabilitéd’unsuperviseur.21 (TÉLÉOPÉRATEUR) Le téléopérateur travaille dans un environnement très avancé en nouvelles technologies.

Engénéral.veilleau développementdescompétencesdechacun.22 I RESPONSABLE D’AGENCE LE RESPONSABLE D’AGENCE A DES MISSIONS TRÈS VARIÉES ET SES JOURNÉES NE SE RESSEMBLENT JAMAIS.leresponsabled’agence gèrel’ensembledel’offredeproximité:produitsd’épargne.moyensdepaiement.eten . ENVIRONNEMENT Leresponsabled’unpointdeventebénéficied’unecertaineautonomie. Entantqueresponsabled’uneéquipe.Ilest aucontactdenombreuxinterlocuteurs:Ilfaitappelà l’ensembledesservicesfonctionnelsetdesexpertsdu siègepourmieuxservirsaclientèle.auseindesongroupebancaire.le responsabled’agencegardeunepratiquecommercialeet seconsacrepersonnellementauxclientsàfortpotentiel (entreprises.etc.administratifsouphysiquesets’assuredela qualitéduservice. MISSIONS Encontactdirectaveclaclientèle. ilestencontactquotidienavecsescollaborateurs.institutionnels…). Il est aussi responsable du compte d’exploitation de l’agenceetdesarentabilité. CE MÉTIER PEUT LUI PERMETTRE D’ÉVOLUER VERS D’AUTRES FONCTIONS D’ENCADREMENT TELLES QUE LA DIRECTION D’UN GROUPE D’AGENCES OU LA RESPONSABILITÉ D’UNE AGENCE PRO OU PME.Entantquemanager.gèrelepersonnel.ilrépartitlestâches.piloteles actions publicitaires locales et met en valeur l’agence entantquelieud’accueildelaclientèle.assurel’organisation.collectivités.crédits…Ilmetenoeuvrela stratégiecommercialedesonétablissement.Ildoitmaîtriserlesrisques financiers.

23

qualitédecommercial,ilestaucontactdesclients.Enfin, leresponsabled’agenceassureunefonctiondereprésentationdelabanqueauniveaulocaletàcetitrepeut avoirdescontactsaveclamunicipalité,desorganisations professionnelles,etc. PROFIL Le responsable d’agence doit avant tout avoir un bon relationneletlegoûtdudéveloppementcommercial.Il doitaussisavoirmanageretanimerunepetiteéquipe. Ilfautêtreapteàtravaillerenautonomieetàprendre desdécisions,toutenayantlesensdesresponsabilités. Lesformationsbancairesinternes(BPBanque,ITB)et commerciales(écoledecommerce,master)sontparmi lesplusappréciées.

VÉRONIQUE, RESPONSABLE D’AGENCE

Aujourd’hui responsable d’agence, j’ai été recrutée pour un premier emploi dans les services centraux. J’ai ensuite passé des diplômes en interne pour évoluer vers les fonctions de chargée d’accueil, puis de conseillère clientèle particuliers et d’adjointe au responsable d’agence. Management d’équipe, objectif de satisfaction des clients, aspects logistiques : j’aime la polyvalence de ce poste et la variété des missions. J’apprécie aussi les contacts quotidiens avec les clients et mes collaborateurs. Par la suite, j’aimerais évoluer vers un poste avec une dimension plus forte de management, en prenant par exemple la responsabilité d’une agence plus importante.

BANQUE DE RÉSEAU

I

24

I
CONSEILLER EN PATRIMOINE
DEPUIS UNE DIZAINE D’ANNÉES, CETTE PROFESSION A LE VENT EN POUPE. LES NOMBREUSES RÈGLES JURIDIQUES ET FISCALES ET LA MULTIPLICATION DES PRODUITS FINANCIERS RENDENT NÉCESSAIRE CE TYPE DE CONSEIL.

MISSIONS Le conseiller en patrimoine est chargé de prospecter et fidéliser ses clients, au même titre qu’un chargé de clientèle,etdepiloterlagestiondeleursplacements.Il jongleàlafoisentrelecommercial,lesaspectstechniquesetleconseil. Après avoir établi un bilan du patrimoine financier et immobilier de son client afin de bien le connaître, le conseillerenpatrimoinel’aideàdéfinirunestratégiesur l’ensembledesesbiensentenantcomptedelafiscalité etdescontraintesjuridiquesdechaqueinvestissement. Ilpeutl’orienterversdesplacementsclassiques(telsque l’immobilier,lesassurancesoulesvaleursmobilières)ou plussurmesure(achatd’œuvresd’art,demétauxoude pierresprécieuses,acquisitiond’uneforêt). Lesrendez-vousavecsesclientsfontpartiedestemps fortsdesesjournées:ilsattendentdeladisponibilité, dusuivietdel’écoutedelapartduconseillerenpatrimoine. ENVIRONNEMENT Leconseillerenpatrimoinetravailleenéquipeavecles juristes,lesfiscalistes,lesspécialistesdel’immobilier... Suivantlestypesdestructures,lesconseillersenpatrimoinesontsoitrattachésàladirectionduréseausoità ladirectionfinancière.

25

PROFIL Leconseillerenpatrimoinedoitfairepreuved’unvraitempéramentcommercial.Lestitulairesd’unMastergestion depatrimoinesontbienplacéspouroccupercespostes, lediplômed’uneécoledecommerceestégalementune bonneported’entrée.Lemétierdeconseillerengestion depatrimoinepeutaussireprésenteruneévolution,après avoirtravaillédansdesfilièresaussidiversesquelemarchédesparticuliers,celuidesentreprises,desfusions/ acquisitionsoudesmarchés. Ilestpossibled’évoluerenconseillantdesclientsdeplus enplusfortunésjusqu’àlagestiondefortuneetégalementdebifurquerversdesfonctionsd’encadrementau seind’uneagenceoud’unesuccursale.

BANQUE DE RÉSEAU

I

MISSIONS Le chargé de clientèle professionnels a pour mission deconseilleretdéveloppersonportefeuilledeclients.26 I CHARGÉ CLIENTÈ DEPROFESSIONNELSLE BOULANGER. ENVIRONNEMENT Auseindesonagence. Ilestégalementenrelationaveclesservicesdusiège pourlesopérationsdeprêt. Il établit avec chacun d’eux une convention qui définit l’ensembledesprestationsoffertesparlabanque:facilité de caisse. PHARMACIEN. CRÉATEUR DE BIJOUX SONT LES INTERLOCUTEURS PRIVILÉGIÉS DU CHARGÉ DE CLIENTÈLE PROFESSIONNELS.Ilpassebeaucoupdetempsenrendez-vous etrencontresesclientssurleurlieudetravail.Ileffectuedesopérationsdeplacementsetnégocielesconditionsfinancières.lesquestionsdecrédit-bail.Lechargé declientèleprofessionnelsgèreaussilesrisquesgrâceà desoutilsd’alerteperfectionnés. GRAPHISTE FREE-LANCE. d’affacturageetc… . Ilrendcomptedirectementaudirecteurd’agenceettravailleensynergieavecleschargésdeclientèleparticuliers etlesgestionnairesdepatrimoineafind’êtreencohérenceaveclesobjectifsfixésparlabanque. crédits.lechargédeclientèlepeutgéreraujourlejour lesaffairesdesesclients. assurances… Une fois la convention signée. IL LES ACCOMPAGNE AU QUOTIDIEN DANS LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR ACTIVITÉ ET LES AIDE À FAIRE GRANDIR LEUR ENTREPRISE. GARAGISTE. Ilanalysel’entrepriseetconseillelesdirigeants. FLEURISTE.ilmonte desdossiersdecrédits. MÉDECIN.lechargédeclientèleprofessionnelsestleplussouventencharged’unsecteurgéographiquedéfini.

leschargésdeclientèleprofessionnelsontplusieurspossibilités:sespécialiserdansle créneaudesPME/PMIouévoluerverslemanagementen devenantdirecteurd’agenceparexemple. Entermesd’évolution.desformationsinternessontàprévoir dans les domaines de la négociation commerciale.27 PROFIL Ce métier est souvent exercé par de jeunes diplômés d’écolesdecommerceoumunisd’unMasterspécialisé. voirepardescommerciauxdeniveaubac+2/3auterme d’unepremièreexpérienceàunpostedechargédeclientèleparticuliers.desaspectsjuridiquesetfiscauxde lagestiond’entreprise. BANQUE DE RÉSEAU I . de l’analysedurisque. Danslesdeuxcas.

QUECESOITENAIDANT LEDÉVELOPPEMENTDESPMEOU ENACCOMPAGNANTLACROISSANCE DESGRANDESENTREPRISES. .28 I BANQUE DE NTREPRISE L’E LESMÉTIERSDELABANQUE DEL’ENTREPRISEPERMETTENT D’ÊTREACTEURS À PART ENTIÈRE DE L’ÉCONOMIE.

vulesenjeux:miseen place de financements de toute nature (par exemple financementdegrandsprojetscommedesinfrastructuresdetransport. BANQUE DE L’ENTREPRISE . depuis la gestionfinancièreauquotidien(compte.letyped’école oudemasterdépendensuitedumétierchoisi.Lerythmedetravailestintense. AU CŒUR DE LA STRATÉGIE DES GRANDS GROUPES” Les métiers de la banque des grandes entreprises s’exercent danslescentresd’affairespourlesuividesopérationscourantes (viedescomptesetdescrédits. LemétierdechargédeclientèlePMEestunmétierdeterrain. leurs projets et leurs interrogations..etc. desjuniorstravaillentenéquipe.moyensdepaiement…) jusqu’auxoffresdefinancement:nouvelleimplantation.développementàl’export.Lechargédeclientèleest en contact direct avec les chefs d’entreprises.paiementsinternationaux.Unnouveaumétierestainsientrain desedessiner:spécialistedesproduitsfinancierscomplexespour lesentreprisesmoyennes. DES PROFILS BAC +5 Cesdeuxtypesdemétierstendentàserapprocherparcertains côtés..I “DU TERRAIN. laconstructiond’avions…).carmêmelesPMEs’intéressentaujourd’huiauxproduits complexessurlesmarchés. Unautrepointcommunpourentrerdanslabanqued’entreprise: lesmétiersrequièrentunniveauminimumbac+5. quipeuts’exercerpartoutenFrance.et ausiègedelabanquequandils’agitdedécisionsstratégiques concernantlacroissancedesgrandsgroupesfrançais..sousladirectiond’unbanquier expert.règlementsinternationaux…).investissementsmatériels. 29 29 .Pourcela.. Les missions sont très variées.émission d’actionsouencoregestiondefusionsentredeuxentreprises.lesentreprisesdecommerceenligne ouencorelapréparationd’uneentreprisepoursatransmission àunautredirigeant.Lechargé declientèlegèreaussidesproblématiquesspécifiquescommela créationd’uneentreprise.

 il argumente les propositionsetnégocielesconditionsfinancièresetles garanties.hautetechnologie. ENVIRONNEMENT  Piècemaîtressedelastratégiecommercialedesbanques vis-à-visdesentreprises. mais également avec les back-offices.. DÉVELOPPEMENT D’UN MODULE DE PAIEMENT SÉCURISÉ SUR INTERNET.). MISSIONS Le chargé de clientèle PME-PMI gère et développe un portefeuille de clients composé d’entreprises de taille intermédiairedesecteursvariés:BTP. LE CHARGÉ DE CLIENTÈLE RENCONTRE DES DIRIGEANTS D’ENTREPRISES DE TOUS LES SECTEURS ET IL LES ACCOMPAGNE DANS LEUR DÉVELOPPEMENT : CRÉATION D’UNE NOUVELLE USINE.enprésentantleséléments clés permettant la prise de décision .Celaimpliqueunebonnemaîtrisedelagestion desrisques. C’EST TRAVAILLER AU CŒUR MÊME DU TISSU ÉCONOMIQUE. la direction des .Danssamissioncommercialeildoitrechercher de nouveaux clients en fonction de la cible de la banque(taille.deconseillerlaPMEetsondirigeant etdegérerlarelationauquotidien. Eninterne.30 I CHARGÉ DE CLIENTÈLE PME-PMI ÊTRE CHARGÉ DE CLIENTÈLE PME-PMI.ilcogèrerelationclientèleavecsahiérarchie.logistique… Sesprincipalesmissionssontd’analyserl’entrepriseetsa situationfinancièrepourdéterminersesbesoins(financements.. commerce.lechargédeclientèlePME-PMI estencontactpermanentavecpresquetouslesservices internesdelabanquemaiségalementavecdenombreux intervenantsexternes.services…. INSTALLATION DANS D’AUTRES PAYS.activité).Lechargédeclientèle montelesdossiersdecrédit.

. Par la suite. CHARGÉ D’AFFAIRES PME J’ai complété ma formation juridique par un mastère en école de commerce.il peutaussichoisirdesespécialiseretd’intégrerunmétier ausiège.. Après avoir été en charge des petites entreprises. j’aimerais progresser vers un portefeuille de grandes entreprises.maisaussiavecdenombreuxorganismesspécialisésdecréditetdegaranties.ainsiquelaformation continuedanslabanque(typeITBouCESB). PROFIL  Le chargé de clientèle PME-PMI se distingue par ses connaissancessurlesentreprises(économiques.I engagements(renouvellementdedossiers. transport. négoce.selonl’organisationdelabanque etlatailledesentreprisesqu’ilgère.autorisations exceptionnelles…)etlesservicesspécialisésduréseauet dusiège.ouencorepréférerlemanagementetdevenir directeurd’agence. industrie. 31 THIERRY.fiscales). lesprospectsbiensûr. BTP.Al’extérieur. Aprèsquelquesannées.lechargédeclientèlePMEpeut prendreenchargelagestiond’entreprisesplusgrandes.. Ce que j’aime. BANQUE DE L’ENTREPRISE . j’ai évolué vers les grosses PME tout en devenant directeur adjoint d’un Centre d’affaires Entreprises. Lesmastersbanque/financeetlesécolesdecommerce sontdebonnesportesd’entrée. c’est la diversité du métier : je rencontre des dirigeants de PME de secteurs d’activité très différents : SSII.descompétencestechniques(analyseet montagededossiers)etderéellesqualitéscommerciales.juridiques.ilestenrelationaveclesclients. LechargédeclientèlePMEpeuttravaillerdansunCentre d’affairesspécialisédanslesentreprisesoubiendansune agenceplusgénéraliste. J’ai commencé comme sales assistant en salle de marchés avant de suivre une formation axée sur la clientèle PME dans une autre banque.

Ildoitpourcelasetenirenpermanenceinformédel’évolution économique et financière du type de client ou demarchédontilestchargé. ENVIRONNEMENT Enchargedel’analysedegrandesentreprisesvoirede multinationales. l’analystecréditétudielesbilansdessociétésclienteset leursdocumentsfinancierssousl’angledurisquecrédit:il évalueleursolvabilité. l’analyste travaille au siège. MISSIONS Souvent spécialisé par marché ou par type de client. ENFIN.Ilassistealors lesresponsablesdefinancementdesgrandesentreprises dans l’évaluation des volumes et les types de financementspouvantêtreconsentis. C’EST UN POSTE-TREMPLIN VERS LES MÉTIERS DE LA BANQUE DE FINANCEMENT ET D’INVESTISSEMENT.Ilcontrôlel’évolutiondes risques liés à l’encours de prêts accordés.Ilpeutpourcelatravailler aveclesexpertsproduitsvoirelesexpertsdumarché.Il a pour mission d’anticiper les besoins et les éventuellesdétériorationsdurisqueclient.Ils’appuiepourcelasurdesratios financiers.Ils’assuredurespect desengagementsdesentreprisesemprunteuses. dans des divisionsspécialisées(Corporatebanking). s’aidant de systèmesdesurveillanceetd’alerte. IL PERMET AUSSI DE COMPRENDRE LES DIFFÉRENTS SERVICES ET LES PRODUITS SPÉCIALISÉS.Ilpeutaccompagner leresponsabledanssesdémarchescommercialespour .32 I L DES EN EPRISES ANAANYSTETRCRÉDIT GR LE MÉTIER D’ANALYSTE CRÉDIT EST UN EXCELLENT POSTE D’OBSERVATION POUR APPRÉHENDER LE CŒUR DE MÉTIER DE LA BANQUE : LE CRÉDIT.maisaussisurdesanalyseséconomiques.

cespostespermettentauxjuniorsd’êtrepleinementimpliquésdanslaconstructiondestransactions.Ilestaussiimportantdebien savoircommuniqueretrédigeretd’avoirunbonrelationnel. avoir un bon esprit d’analyse et aimertravaillerenéquipe. 33 BANQUE DE L’ENTREPRISE .delarigueuretdel’excellenceexigéesparles équipes.Eneffet.L’analystecréditpeuteneffetêtreamenéànouer descontactspourobtenirtouteslesinformationsnécessairesàsonanalyse. Ils ont alors en charge les dossiersdecréditcomplexesd’entreprisesdetailleintermédiaire.avecdes institutions… Cemétiernécessiteunniveaubac+5enbanquefinance.I recueillirlesinformationsnécessairesàsesanalyseset préparel’analysemarketingutileauxrendez-vousclients desonresponsable.Trèsformateursenraisondeleur technicité. Il faut être rigoureux.quecesoitavecleclient. Onpeutaussitrouverdesanalystescréditdanslescentres d’affaires entreprises.leschargésd’affairesPMEgèrent eux-mêmeslesdossiersdecréditcourants. voire un diplôme d’école de commerce option finance pourlespostesdanslabanqued’investissement.le plussouventconfiésàdejeunesdiplômésrejoignantla banquedefinancement. PROFIL Lespostesd’analystecréditsontdespostesjuniors.

.d’émissionsd’actions). AUX CÔTÉS D’UNE PERSONNE EXPÉRIMENTÉE. Ilestresponsabledesonéquipedejuniorsetd’analystes.Ilconnaîttrèsbienles produitsfinanciersainsiquelesecteurd’activitédeses clients.soitundiplômed’écoledecommerce oud’ingénieurs.etc.Il imaginelesmeilleuressolutionsettentedegagnerdes mandats(defusions-acquisitions. ILS S’ENTOURENT DE COLLABORATEURS PLUS JUNIORS POUR LES TÂCHES D’ANALYSE. ilcollaboreétroitementaveclebanquierresponsablede l’exécutiondumandat. ENVIRONNEMENT Lebanquierconseiltravailleessentiellementdansunebanqued’affairesouausiègedesgrandsgroupesbancaires.Selonlescas.recentraged’uneentreprisesursesactivités etdoncvented’activitésjugéesnon-stratégiques.Lesjuniorsdontils’entoureontengénéralsoitun masterdefinance. C’EST L’OCCASION D’APPRENDRE BEAUCOUP.lebanquierconseilpeutaussitravailler aveclesspécialistesdesmarchés. MISSIONS Lamissiondubanquierconseilestdedétecterlesopportunitésd’affairesgrâceàunréseaudecontactsavecles décideursdesgrandesentreprises. DE MONTAGE ET D’EXÉCUTION DES TRANSACTIONS. pourensuitearrangeretexécuterlesopérations.Ilpartageaveceux lesréflexionsstratégiques:projetsd’acquisitiond’une entreprise. DES OPPORTUNITÉS SONT DONC À SAISIR POUR LES JEUNES DIPLÔMÉS.34 I BANQUIER CONSEIL SI LES BANQUIERS CONSEIL SONT DES PERSONNES DOTÉES D’UNE EXPÉRIENCE BANCAIRE DE HAUT NIVEAU.quiintervientquandlemandatest signé. PROFIL Lebanquierconseiladéjàungrandparcoursdanslabanqueetuncarnetd’adressesétoffé.

 sa missionestd’assisterlebanquierconseildanslaprospectioncommerciale.l’analyste s’occupedetouteslesmodalitéspratiques(valorisations.…).Ilmodélisepour valoriserdesciblesetpréparelesprésentationscommerciales. 35 BANQUE DE L’ENTREPRISE .Lamaîtrisecourantede l’anglaisestbiensûrnécessaire. préparationdesnégociations.Ildoitêtredotéd’uneforte compétencetechniqueenanalysefinancière. Membre junior d’une équipe de fusion-acquisition.I (ANALYSTE FUSION / ACQUISITION) Le métier d’analyste fusion-acquisition est un bon tremplin pour évoluer vers les métiers de la banque de financement et d’investissement.Lorsquelabanqueaobtenulemandat.Cemétiernécessiteun bac+4/5degrandeécoledecommerceoud’ingénieurs. L’analysteaunrythmedetravaildictéparl’urgencedes opérations à concluredans une activitéhyperconcurrentielleoùtouteslesbanquesluttentpourunnombre limitédegrandestransactions. ouunMaster2banque-finance.Ilfautêtre disponibleetrésistantaustress.d’effectuerdesanalysesd’évaluation desociétés.desanalysessectorielles.

36 I BANQUE E MARCHÉS D LESBANQUESFRANÇAISESSONT DESACTEURS DE TOUT PREMIER RANG SURLESACTIVITÉSDEMARCHÉS. LE NOMBRE DE RECRUTEMENTS PEUTDONC ÊTRE ASSEZ DIFFÉRENT SELON LES ANNÉES. . ELLESSECLASSENTPARMILES PREMIÈRES BANQUES MONDIALESPOUR DESACTIVITÉSCOMMELESCRÉDITS SYNDIQUÉS. L’ACTIVITÉDECESMÉTIERSDÉPEND ENREVANCHEFORTEMENTDELA SANTÉDEL’ÉCONOMIEENGÉNÉRAL ETDELAFINANCEENPARTICULIER.LESFINANCEMENTSDE PROJETSOULESDÉRIVÉSACTIONS.

ladimensioninternationaledesmétiersdelabanque demarchésesttrèsforte. Les profils spécialisés en mathématiquesouenphysiquesontparticulièrementappréciés.22500travaillentpourlebacketlemiddleoffice.etconcernentdesprofilsd’expertisetrèscibléset de haut niveau.lefinancementdeprojets… BANQUE DE MARCHÉS .structureurs. 37 37 DE NOMBREUSES OPPORTUNITÉS MÉCONNUES Globalement.10500 travaillentdanslefrontoffice:trader.analyste. Autrepointincontournablepourêtrerecrutédanslabanquede marchés:ilfautparlercourammentanglais.lecontrôle desrisques.I DES PROFILS POINTUS ET INTERNATIONAUX Dans la banque de marchés. Ainsi.carlesmarchéseux-mêmessontmondiaux. Eneffet. issus d’écoles d’ingénieurs ou de commerce ou encore de l’université. Les banques recherchent essentiellement des diplômés de niveau bac +5.etlamaîtrised’une autrelangueétrangèreesttoujoursun“plus”.banquierconseil….D’ailleurs.Leséquipes sont donc généralement multiculturelles et réparties sur plusieurspays.lesbanquesfrançaisesemploientdeséquipes àLondresetsurlesplacesfinancièresinternationales.au-delàdesmétierstrèsconnuscommeletraderoul’analystefinancier.maisaussidanslefinancementdes grandesentreprisesetdanslabanqued’investissement.l’informatique. les recrutements s’effectuent en petitnombre.lesmétiersdelafinanceoffrentdenombreusesopportunitésintéressantesdanslagestiondubackoffice.oncompteprèsde33000personnestravaillant danslabanquedefinancementetd’investissement:nonseulementenbanquedemarchés.

38 I ORIGINATEUR. STRUCTUREUR ET SYNDICATEUR DE LA FINANCE LES TECHNICIENS esoriginateurs.obligations.commeanalysteoutrader..Ce sont des postes très valorisés et très recherchés par les banques.Ilestaussi essentieldebien parler anglais.structureursetsyndicateurssont destechniciens de la finance.Cestechniciensdehautvoltravaillentenéquipeaveclesexperts produits.avecdeschallengesquotidiens.lesanalystes… Cesmétiersrecrutentessentiellementdesdiplômés des écoles d’ingénieurs.les postesconcernent en majorité des profils avec quelques années d’expérience. C’estleprixàpayerpourtravailleraucœurdel’économie mondiale! L ..Cesmétierssontaucœurdelafinanceetdel’économie. S’ilyaquelquesopportunitéspourlesjeunesdiplômés.lestraders.—quipermettent ensuiteàdenombreusesentreprisesdeleverdes fonds.maislesbanquesfrançaisesontégalementdes technicienssurlesgrandesplacesfinancièresetnotamment àLondres. Oncompteenviron800 personnes exerçant ces métiers en France. forte capacité de travail et bonne résistance au stress.uneexcellentemaîtrisedesproduitsfinanciersestunpré-requis.Eneffet.Cespostesexigentrigueur. de commerce ou des troisièmes cycles (avec option finance).Ilsfabriquentlesinstrumentsfinancierscomplexesàpartirdesbriques debase—actions.

C’estunspécialisteproduit. publiques ou privées). C’est pourquoilerelationnelesttrèsimportantdansceposte.fusion-acquisition). (SYNDICATEUR) Aprèsl’originationetlastructurationintervientlesyndicateur. 39 (STRUCTUREUR) Unefoisquel’originateuraobtenuunmandat.parexemple surlestitrisationsoulesOPA.Ces fonctionsexigentuneexcellenteconnaissancedumarchéet unegrandecapacitérelationnelle.l’originateurdoitpouvoirmonter desproduitscomplexesutilisanttouslesinstrumentsfinanciers.I (ORIGINATEUR) L’originateurconseillelesentreprisesenémissiondevaleur mobilière.l’originateurvoyagebeaucoup carilestencontactpermanentavecsesclients(entreprises internationales ou nationales. Sonmétierconsisteàévaluerleprixduproduitfinancier.ens’appuyantsurlesexpertsdesabanque.ilfaitappelau structureur. Celanécessiteuneexcellentemaîtrisetechniquedesproduits ainsiquedesmodèlesmathématiques.à évaluerlenombred’acheteurspotentielsetàlevendre. Danssamissiontechnique. BANQUE DE MARCHÉS . Danssamissioncommerciale.Ildétectelesbesoinsdesesclientsetleurpropose lessolutionsdefinancementlesplusadaptées(introduction enbourse. L’originateuradéjàunebonneexpérienceprofessionnelleet ilaunedoublemission:allerchercherlesmandatsetmonter lesopérations.quiconçoitetfabrique leproduitfinancierenpartantdesimplesactionspourdes montages de produits plus complexes (produits dérivés…).

Lamoyenned’âge destradersestassezjeune. Pour cela.letraderagit conformément aux objectifs et aux limites qui lui sont fixées.letraderfaitpreuveauquotidienderéactivitéet derigueur.untéléphone constammentàl’oreille.ilmaîtriseparfaitementlesmathématiques.cequi peuts’expliquerparlerythmedetravailetleniveaude stress. L’anglaiscourantestdemise.entre25et35ans.Ilpassesa journéelesyeuxrivéssurlesterminauxd’informations financièrescommeBloombergouReuters.40 I TRADER ON COMPTE AUJOURD’HUI ENVIRON 1 500 TRADERS EN FRANCE.etcontrôléesparladirectiongénérale. Sonactivitéimpliquantuneprisederisque.Iltravailleenéquipe. ILS JOUENT UN RÔLE FONDAMENTAL DANS UNE SALLE DE MARCHÉS. . LE RECRUTEMENT DANS CES MÉTIERS DÉPEND DE L’ÉVOLUTION DES MARCHÉS FINANCIERS. ENVIRONNEMENT Letradertravailledanslessallesdemarchés. PROFIL Diplôméd’écoledecommerce.biensûr.Faceàdesproduitsfinanciersdeplusenplus complexes. à l’achat et à la vente.notamment aveclesvendeurs(sales)etlesnégociateurs(salestraders). il doit êtreaufaitdel’actualitéetassimilerrapidementlesinformations. MISSIONS Lamissiondutraderestdegénérerdesprofitsparprise de position.d’ingénieursoud’université. sur les marchés financiers ou le marché des changes.

échangent avec les vendeurs. où j’ai commencé comme informaticien sur une bourse.Ilconsacreaussiunepartie desesjournéesàrechercheretdiffuserdesinformationssur lesinstrumentsfinanciersàsesclients.Le“sales trader”faitexécutersurlemarchélesordresdesesclients. Enfin. (QUANT) L’analyste quantitatif (“quant”) est une personne-clé dans unesalledemarchés.deprix. Il est d’ailleurs fréquent qu’il évolue vers des fonctionsdestructureuroudetrader. les traders téléphonent sans relâche. TRADER À PARIS 41 J’ai complété mon diplôme d’ingénieur par un master aux Etats-Unis.Ilcontribueàdéfinirlescomportementsdesinstrumentsfinanciers faceàunenvironnementaléatoire. etc. C’est un univers très stimulant.Ileffectueuneanalysemathématique pureàbasedemodèlesdecalculsdeprobabilités. assistants du middle office.onencompteenviron900enFrance. Un trader peut souvent observer les conséquences d’une décision prise dans la journée quelques heures plus tard.àdévelopperdesmodèles d’évaluation des prix de vente. Aujourd’hui. je suis en charge d’une équipe de plusieurs traders en France. informaticiens. Le “quant” travaille en équipeavecl’ensembledelasalledemarchésetaussiavec lecontrôledesrisquesetlesinformaticiensspécialisés. par les risques gérés. BANQUE DE MARCHÉS (SALES TRADER) Lemétierdenégociateur“salestrader”estdifférentdecelui detrader.dequalitédetraitement. .I OLIVIER. j’aime l’ambiance d’une salle de marchés. J’apprécie l’instantanéité du métier. Ildiscutedoncd’unestratégiedenégociationdesordresen accordaveclesvendeursetlesclientsets’assuredumode dedénouementdesopérations. est aussi particulièrement gratifiant. ingénieurs financiers. Samissionestdeleurassurerlesmeilleuresconditionspossiblesentermesdeliquidité.Son rythmed’actionestsoumisauxmêmescontraintesquecelui des traders. Le poids des responsabilités. L’information y circule très vite.pourlesaiderdans leurschoix.

 HAUTE TECHNOLOGIE…LESMÉTIERS DETRAITEMENTETD’APPUIONT DESINTÉRÊTSMULTIPLES. . ILSSONTENOUTREAU CŒUR DES MÉCANISMESDELABANQUE ETOFFRENTUNEVISIONUNIQUE DESONFONCTIONNEMENT.42 I MÉTIERS DE LES TRAITEMENT ET D’APPUI FORTETECHNICITÉ.

etc).delabanquededétailauxsallesdemarchés.21%desrecrutementsdesbanquesportent surcesmétiers.I DES MÉTIERS DANS LES COULISSES. 43 DE NOMBREUX RECRUTEMENTS DANS LES ANNÉES À VENIR Un quart des collaborateurs des banques travaillent pour les métiersdetraitementetd’appuien2009. l’automatisation des tâches répétitives permet aux collaborateursdeseconcentrersurdesactivitésàfortevaleur ajoutée.etlesembauchesdevraientsepoursuivredans lesprochainesannéespourcompenserlesbesoinsderenouvellementdémographiquesparticulièrementimportantsdansces domaines.quinécessitentdoncdesqualificationsplusélevées.Selonlesmétiers.gestiondestitres. MÉTIERS DE TRAITEMENT .lespostessontouvertsàdesprofils deniveaubacàbac+5. AU CŒUR DES MÉCANISMES BANCAIRES Lesactivitésdetraitementetd’appuiconcernenttouslesmétiers delabanque.souventaucontactdes clientspourlesuivietlebondéroulementdesdossiers(moyens depaiement.APPUI .etilsoffrentdenombreuxdébouchés. De même. Cesactivitéssesontprofondémenttransforméesetfontdeplus enplusappelàdestechnico-commerciaux.succession.

ou parlaformationcontinueinternedelabanque.chèques…).Laqualificationrequise estalorsobtenueparuneformationenalternance.). INTERNET).Maisuneentrée restepossibleavecleniveaubac.…. ENVIRONNEMENT Letechniciendesopérationsbancairestravailleausein d’équipesspécialisées.letechnicienaunefonctionde contrôleetderésolutiondesanomalies.pour résoudredesproblèmestechniques.ceuxquiles surveillent(lescontrôleurs).successions.prélèvements.contactsexternesaumonde destraitements. . S’agissantdesopérationsautomatisées(virements.Ilestencontactavectousceux quiinterviennentdanslacirculationdesdonnéesàtraiter : ceux qui alimentent les circuits (les commerciaux enagence).Desformationsdutypebac+2(BTS ouDUT)sontdeplusenplusrecherchées.créditsimmobiliers.etc. MISSIONS Letechniciengèrelesopérationsquinesontpasencore automatiséesets’attacheautraitementdecellesquiresteront“manuelles”enraisondeleurcomplexité(crédits documentaires.Illuiarrived’intervenirdirectementauprèsd’unconseiller.ceuxquilesfontévoluer(lesinformaticiens.44 I TECHNICIEN DES OPÉRATIONS BANCAIRES LE TECHNICIEN DES OPÉRATIONS BANCAIRES FINALISE LES OPÉRATIONS INITIÉES DANS UNE AGENCE. DANS UN CENTRE D’APPELS (TÉLÉPHONE) OU DIRECTEMENT PAR LE CLIENT (GUICHETS AUTOMATIQUES. SON RÔLE EST ESSENTIEL POUR FOURNIR AUX CLIENTS UN SERVICE RAPIDE ET DE QUALITÉ. lesresponsablesde“maîtrisesd’ouvrage”). PROFIL Cemétiers’enrichitaujourd’huidedimensionsnouvelles (résolutiondeproblèmesnécessitantuneconnaissance approfondiedesprocessus.voired’unclient.).

AU CONTACT DES CLIENTS. LE PERSONNEL DU BACK OFFICE ET CELUI DU MIDDLE OFFICE DE LA BANQUE DE MARCHÉS TRAVAILLENT AU BON FONCTIONNEMENT DES TRANSACTIONS DANS LES SALLES DE MARCHÉS. Il réalise le règlementetlalivraisondestitresouencores’assuredu versementdesdividendes.Ilanalyselespositionsaprèschaqueopérationdunégociateur. Ilmetenplaceunsuividesinformationspermettantle contrôledesrisquesprisparlasalledemarchésetétablit leniveaudeperteetdegaindufrontoffice.OPCVM. LUI. ENVIRONNEMENT Lemiddleofficeestsouventrattachéàuntypedetransactionsetàunmarché(“ledesk”). MÉTIERS DE TRAITEMENT .devisesetautresproduits financiers). Ilestdoncprésentdanslasalledemarchésetassurela relationaveclebackoffice.I DE LA BANQUE 45 BACK ET ICE MIDDLE OFFRCHÉS DE MA COMME LE TECHNICIEN DES OPÉRATIONS BANCAIRES INTERVIENT EN APPUI DES AGENCES BANCAIRES. “sales”) correspondent à celle du vendeur. MISSIONS Le back office assure le suivi administratif et comptabledesopérationseffectuéessurlesdifférentsmarchés (actions. EN LIAISON DIRECTE AVEC LE FRONT OFFICE QUI EST.APPUI . Il vérifie que les transactions enregistrées par le négociateur de marché (qu’il soit trader.Ilassureaussilelienavecles servicesinformatiques. Lemiddleofficeinterviententrelefrontetleback.obligations. broker.cartoutreposesurdessystèmes denouvellestechnologiesdel’information.Iltravailleenrelation directeaveclefrontofficequiintervientsurcesmarchés.

ilestunacteur importantdanslebonfonctionnementdestransactions surlesmarchés. Danstouslescas. PROFIL Travaillerdanslemiddleofficedemandeuneformation approfondieenfinance. Lebackofficedemandeaussiunebonneconnaissance desproduitsfinanciers.afindecomprendredestechniquesetdesproduitssouventcomplexes.46 I Même si le personnel du back office n’est pas directementprésentdanslasalledemarchés.Lesformations à l’université (bac+5) ou en école de commerce sont doncprivilégiées.Lesrecrutementspeuventdoncavoirlieuà desniveauxdetypeBTScomptabilitéougestion. .maisavecunemoindretechnicité desmarchés.ilfautfairepreuved’unefortecapacité à affronter le stress et savoir travailler dans l’urgence toutenconservantunegranderigueur.

Danslasalledemarchés. CAR LES BANQUES N’HÉSITENT PAS À INVESTIR.samissionest d’automatiserlesopérationsetdetrouverdessolutions informatiques adaptées aux différents produits financiers.Dansleréseau bancaire. L’INFORMATICIEN BÉNÉFICIE EN OUTRE DES DERNIÈRES INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES.APPUI .Selonsaspécialisationetlabanque.enassurantbiensûruneperformancemaximale et une disponibilité totale des ordinateurs.. ainsi que des évolutions technologiquesetréglementaires.delasignature électronique. le moindre arrêt ou ralentissement peut avoir de fortes conséquences. MISSIONS L’informaticienpeutavoirdifférentsrôles. ETC.I INFORMATICIEN LA BANQUE EST L’UN DES PREMIERS UTILISATEURS DE SERVICES INFORMATIQUES EN FRANCE ! L’INFORMATICIEN A DONC UN RÔLE-CLÉ POUR FAIRE FONCTIONNER LES MILLIONS DE PAIEMENTS EFFECTUÉS CHAQUE HEURE. ENVIRONNEMENT L’informaticienpeutinterveniràtouslesniveaux.àlasécuritéinformatique. Quelle que soit sa mission.ils’assuredelaremontéedesflux(virements…) dans les usines de traitement. de la sécurité des transactionsenlignesurlessitesinternet.quelquefoisdansl’urgence.ilpeutêtreaffectéauserviceenchargedelabanqueenligne.. En effet. LE SITE DE LA BANQUE EN LIGNE.danslasallede 47 MÉTIERS DE TRAITEMENT . LES SALLES DE MARCHÉS. il fait aussi preuve de vigilancequantàlagestiondesrisquesliésàl’utilisationde l’informatique. L’informaticiendoitaussifaireévoluerenpermanence les systèmes informatiques de la banque en fonction de ses objectifs stratégiques.

 Ce poste est ouvert aux professionnels ayantuneformationsupérieure.certainesbanquesproposantd’ailleursdes formationseninformatiquepourlespersonnesmaîtrisantlesmécanismesfinanciers.superviselaréalisation desprototypesetdestestsetpropose.qu’ilfassepartied’uneéquipeinterneou comme prestataire extérieur.Ilcoordonneensuiteleprojet. Les banques peuvent en effetfaireappelàdesSSII(sociétésdeserviceseningénierieinformatique)quienvoientdesinformaticiens.d’écouteetdecommunication. Ilestencontactpermanentavecl’ensembledesservices delabanque.L’AMOApréciselesbesoinsdesutilisateurset lescontraintes.etc.Ilfautaussiêtredotéde qualitésd’analyse. PROFIL Lesbanquesembauchentpourlesdeuxtiersdestitulaires d’undiplômedeniveaubac+4/5oudesingénieurs.Une formationcomplémentaireenfinanceestdeplusenplus recherchée. .des modifications.ilarrivequeles banquesrecrutentunepartiedeleurséquipesdansles effectifsdesSSII.sinécessaire. (L’ASSISTANCE À MAÎTRISE D’OUVRAGE) L’assistant à maîtrise d’ouvrage (AMOA) joue un rôle de conseil pour aider la banque à définir ses besoins en matière de système d’information. Il intervient en  généralquandlabanquesouhaitemenerungrandprojet complexe.Enfin. demanièreponctuelleoupourdesmissionsquidurent parfoisdesannées.rédigelecahierdeschargesduprojetet étudielesréponsesapportéesparlesprestatairesexternes.48 I marchésouencoresurungrandprojetstratégiquede labanque.

.GARANTISSENT LACOHÉRENCEETLEPILOTAGE DEL’ENSEMBLEDESACTIVITÉS DEL’ENTREPRISE. ILSPERMETTENTD’ACQUÉRIR UNEBONNECONNAISSANCE GLOBALE DEL’ENTREPRISE.RH…). CONTRÔLE.SOUVENT EXERCÉSAUSIÈGE DE LA BANQUE.I 49 ES MÉTIERS L SUPPORT LESMÉTIERSSUPPORT(JURIDIQUE.

parmilesplusimportantesen France:c’estlagarantiedemeneràbiendesprojetscomplexes etdereleverdeschallengesimportants.50 I DES PROJETS DE GRANDE AMPLEUR Ces métiers ne sont pas spécifiques au secteur bancaire.dufaitdes nombreusesnouvellesobligationsréglementairesdesbanques.Lesmétiers delacomptabilitéetducontrôleontleventenpoupe. DE RÉELLES OPPORTUNITÉS POUR LES DIPLÔMÉS BAC + 4/5 Lesmétierssupportreprésententdésormais20%deseffectifs desbanquesetplusde22%deleursrecrutements. La banque offre généralement l’opportunité de les exercer dans desentreprisesinternationales. MÉTIERS SUPPORT .Ils’agitde fonctionsd’expertisepourdespostesdeniveaucadre.

I RESSOURCES HUMAINES DANS UN SECTEUR OÙ LES COLLABORATEURS REPRÉSENTENT LE PLUS FORT DE LA VALEUR AJOUTÉE.de motivationetdefidélisation.Maisdanslaplupart descas.ontrouvelesmissionssuivantes: •Gestion du personnel:fairecoïnciderlasatisfactiondes besoinsqualitatifsetquantitatifsdel’entrepriseenmatière depersonnelaveclesattentesetlespotentielsdescollaborateurs.puisconcevoirlesactionsdeformation. LES MÉTIERS DES RH (RESSOURCES HUMAINES) TIENNENT UNE PLACE STRATÉGIQUE. RÉACTIVITÉ ET ANTICIPATION.etréaliserlesoutilsnécessaires.etlacompréhensiondemétiersnombreux.delasélectiondesCVàl’accueil dunouveausalarié.Prendreenchargetoutela chaînedurecrutement. 51 MISSIONS LesactivitésRHontundegrédespécialisationvariableselon latailleetl’organisationdesbanques.puis élaborerlesprofilsdeposteàpourvoiretchoisirlesfilières derecrutementàprivilégier. MÉTIERS SUPPORT .lancerlesactionsdecommunicationaccompagnantlaformation.formerles formateurs. •Formation :anticiperlescompétencesnécessairesàl’entreprise. ILS IMPLIQUENT ÉCOUTE.Ellesnécessitentbeaucoupde créativité. •Recrutement :évalueretanticiperlesbesoinsfuturs del’entrepriseenréalisantdesétudesprospectives.Cesfonctionsenglobentdesmissionsdemiseen placedeplansdemobilitéetd’outilsd’intéressement.

). .ouencoreàgérerunegrandevariétédecontrats(expatriation.àmettreenplacedesélémentspériphériquesde rémunération(participation.miseenplacedesdécisionsprisesparlespartenaires sociaux. formationexterne.animationdesinstitutionsparitaires. •Participation au dialogue social :préparationdesnégociations.écolesdecommerce.apprentissage.Unniveau bac+5estgénéralementdemandé(IEP.àproposer desavantagesennature.dechargédeformationoudechargé derecrutementsontégalementaccessiblesàdesniveaux bac+3. PROFIL L’intérêtpourledroitsocialdoitseconjugueravecdes qualitésd’écouteetlacapacitéàcommuniquer.Mais despostesd’assistant.plan destock-options.52 I •Rémunération et gestion administrative du personnel : cettefonctionconsisteàdéfiniretàexécuterlapolitique salariale.détachement.pland’épargneentreprise.intéressement.abondement).Lamaîtrisedel’anglaisestindispensablesil’on souhaiteorientersacarrièreversl’international.etc.masterengestiondesressourceshumaines).

L’inspecteureffectueégalementdesrapports etdesétudescibléspourladirectiondelabanque.ildoitsavoirs’adapterauxdifférentsmétiers qu’ilcontrôleetdoitsetenirinformédesévolutionsréglementaires. LES BANQUES SONT SOUMISES À DES CONTRAINTES RÉGLEMENTAIRES DE PLUS EN PLUS COMPLEXES.I CONTRÔLE 53 INSPECTEUR & RESPONSABLEÉ DE LA CONFORMIT LE CONTRÔLE DES FONCTIONNEMENTS INTERNES.Cettefonctionconstitueleplussouventun passageobligépouraccéderàdehautesresponsabilités dansl’établissement. CES MÉTIERS ONT POUR MISSION DE GARANTIR LA PÉRENNITÉ ET LA CRÉDIBILITÉ DE L’ENTREPRISE.Dans touslescas.ilvérifiequetouteslesprocéduresmisesenplaceparlabanquesontconnueset appliquées.Ilestdoncl’acteur-clédu contrôledel’applicationdesorientationsdelabanqueetde sasécurité. DE L’APPLICATION DES RÉGLEMENTATIONS ET DU RESPECT DE LA DÉONTOLOGIE GAGNE CONSTAMMENT EN IMPORTANCE. ET ADOPTENT EN INTERNE DE TRÈS STRICTES OBLIGATIONS DE SÉCURITÉ. Leresponsabledelaconformités’assuredurespectdela réglementationetdescodesdeconduitedelaprofession.Ilestparexempleaucentredelalutteantiblanchiment.Ilestresponsabledelaformationdessala- MÉTIERS SUPPORT .respect desnormesdel’établissement. Avecl’aidedudéontologue.“surpièceset surplace”.clientèle.Samissionconsisteàexaminerl’activitéd’une unitéoud’unefonctionàtouslespointsdevue:organisation.ressourceshumaines. dans les réseauxetdanslesfilialesdesbanques.résultats. MISSIONS L’inspecteur effectue des contrôles au siège.

lacomptabilitéetl’analysedes risques. à la demande de la direction générale.ainsiquedesréglementationsenvigueur.  SOFIA. Il connaîtbienlafinance. c’est la variété des missions. Ce que j’aime dans mon métier.ilaacquisàtraversunepremièrepratiqueuneconnaissancedesproduitsetdesprocéduresde labanque. grâce à laquelle je découvre de nouveaux métiers dans différents pays.Surtout. Paris-Dauphine.)Ilexiste. je suis rentrée dans la banque par un stage de fin d’études.desqualifications internationalesen“compliance”(Londres.NewYork)qui confèrentuneautoritéparticulièredanscettefonction. Aujourd’hui. écoles decommerce.demanièreàfaireconnaître lesrecommandationsdurégulateurauseindelabanque.Ilestsecondépardes assistants. Leresponsabledeconformitéestgénéralementuncadreconfirmédel’établissement. Inversement. PROFIL L’inspecteur.etc. afin de m’assurer de la qualité du dispositif de contrôle et de management. INSPECTRICE Avec un diplôme bac +5 en banque et finance. . qui peuvent êtres titulaires d’un troisième cycleendroitdesaffairesoudecertainesformationsen finance (masters. je réalise des missions d’audit interne.54 I riésdanstouscesdomaines. Sciences Po.àl’origine.auneformationsupérieuredu type diplôme universitaire ou école de commerce.deplus. il est en contact régulier avec l’autorité de tutelle des banques pour travailler aux évolutions réglementaires.

ilpeutavoirune grandeinfluence:sesdiagnosticsaurontbeaucoupde poidsdanslesdécisionsdeladirectiongénérale.Ilanalyselesrésultatspour éclairer les orientations stratégiques.lessystèmesdefacturationinternedontil alachargepermettentderesponsabiliserlesdifférentes unités.Dansdepluspetitesstructures.Son travail consiste à s’assurer que les canaux comptables sontalimentésàbonnedate.aunevued’ensemblesoitsuruneunité.maisildoitaussivérifier laqualitéetlafiabilitédesinformationsfinancièreset fiscales. A FORTIORI D’UNE BANQUE. MÉTIERS SUPPORT . MÉTIERS DU CHIFF RE 55 MISSIONS Lecomptableestresponsabledelachaînederecueilet de traitement de l’information qui permet d’établir les étatsfinanciersdel’entreprise.notammentdufaitdel’enrichissementet del’internationalisationdesnormescomptables.soitsurl’ensembledelabanque.I COMPTABILITÉ & CONTRÔLE DE GESTION LES “MÉTIERS DU CHIFFRE” SONT INDISPENSABLES DANS LA VIE D’UNE ENTREPRISE.Ilpeutêtreenchargeaussi biendelapaiequedesétatsdesynthèsecentraux.Lecomptablevoitsonchampd’actions’élargir deplusenplus. ILS PERMETTENT LE CONTRÔLE ET LE PILOTAGE DE L’ACTIVITÉ. Dans les grands établissements. Le contrôleur de gestion. par ses analyses de coût et d’organisation.Encontactavecla  directionfinancière. DANS UN SECTEUR OÙ LA BONNE GESTION DES OPÉRATIONS EST AU FONDEMENT DE LA CONFIANCE DE LA CLIENTÈLE.ilparticipeàlafixationdesobjectifs etàl’élaborationdesbudgets.

cesdeuxdiplômesremplacentlesDPECF.Danscecas.notamment enmatièrededroitsocialetd’informatique. Mais.DECF D etDESCF.ils’agitdedonnersensauxchiffres.c’est-à-dire debiencomprendrelesvisées stratégiquesdel’entreprise.dansles institutsd’étudespolitiquesouenécoledecommerce. . La maîtrise de l’anglais et des outils de reporting est souhaitablepourcettefonction.Un comptableexerçantàunniveausignificatifderesponsabilitéaurapassésonDSCG(diplômesupérieurdecomptabilitéetdegestion)deniveaubac+5(1). au-delà.l’aisanceavecletraitementdes données chiffrées est évidemment un préalable. (1) anslecadredelaréformeLMD. ilaétéinitialementforméàl’université(master).Lescomptables bénéficientdeformationcontinuetoutaulongdeleur carrièreafind’étendreleurscompétences.56 I PROFIL Danslesdeuxfonctions. Le comptable est généralement titulaire d’un DCG (diplômedecomptabilitéetdegestion)deniveaubac+3. Lecontrôleurdegestionquantàluipeutêtreunancien comptableouprovenird’uncabinetd’audit.

Ilintervientaussipour réglerlescontentieux.Ildonneparexempleson feuvertàtoutnouveauproduit. Dans les plus grands groupes. LES SPÉCIALISTES DU DROIT ET DE LA FISCALITÉ SONT DE PLUS EN PLUS RECHERCHÉS. il est spécialisé sur certains aspects quidemandentdescompétencespointues.Ilestgénéralementrattachéàladirectionfinancière. 57 MISSIONS Lejuristeestconsultéenamontdel’ensembledesopérationseffectuéespourlabanqueetpourlecomptedes clients.maisilades contactsavecdesdirecteursd’agencesoudesresponsablesrégionaux.Lejuriste estencontactpermanentavecleséquipesinterneset lemanagement.afinnotammentdevérifierleurconformitéavec ledroitbancaireetfinancier. LE JURISTE INTERVIENT À TOUS LES NIVEAUX DES ACTIVITÉS DE LA BANQUE TANDIS QUE LE FISCALISTE S’OCCUPE DE LA GESTION FISCALE DE L’ENTREPRISE BANCAIRE.ladéclarationd’impôts sur les sociétés) et des produits proposés aux clients.Ilestdeplusenplusspécialisépar secteurd’activitéouparzonegéographique.Ilpeutaussis’appuyersurdescompétencesexternescommedesavocatsspécialisésoudes spécialistesdel’immobilier. AINSI QUE DES PRODUITS PROPOSÉS À SES CLIENTS. Lefiscalistes’occupedesaspectsfiscauxdelabanqueen tantqu’entreprise(parexemple.I IS JURET TE FISCALISTE FACE À LA COMPLEXITÉ DE LA RÉGLEMENTATION ET À LA SOPHISTICATION DES ACTIVITÉS.  notamment en gestion de patrimoine. MÉTIERS SUPPORT .

Je travaille ainsi sur des dossiers liés à l’élaboration de partenariats commerciaux ou à la création de produits bancaires.Unebonneconnaissancedel’anglaisdonneunavantageappréciable. il faut en outre être réactif. car le droit de la banque de détail évolue très vite ! . Lefiscalistepeutcomplétersaformationinitialeparun diplômeendroitdesaffairesouenfiscalitéinternationale. ça change et on se renouvelle tous les jours. Je participe par exemple à la conception de la gamme de moyens de paiement européens pour ma banque. Le métier d’un juriste en banque de détail est très varié et concret. J’aime la curiosité intellectuelle que nécessite mon métier : ça bouge. j’ai travaillé dans les directions juridiques de plusieurs banques et aujourd’hui.58 I PROFIL Juristesetfiscalistesontundiplômed’uneuniversitéde droitd’unniveauaumoinsbac+5. ETIENNE. je suis responsable d’une équipe d’une dizaine de personnes.Ildoitavoirunebonneconnaissancedesdifférentes techniquesfinancièresmaisaussicomptables. car nous intervenons en appui des directions opérationnelles. JURISTE EN BANQUE DE DÉTAIL Diplômé en droit des affaires.notammentpourparticiperàdeséchangesetdesnégociations quisetiennentauniveaueuropéen.

I CHEF DE PRODUIT MARKETING LE CHEF DE PRODUIT MARKETING PARTICIPE À LA CONSTRUCTION DES PRODUITS BANCAIRES.ilconçoitetproposelesmodalitésdediffusiondescampagnes.Il réaliseaussilebilandescampagnescommerciales. 59 MISSIONS Lechefdeproduitmarketingparticipeàl’élaborationde lapolitiquecommercialedelabanque.ilréalisedesétudesdeclientèles quipermettentd’élaborerdenouveauxproduits.del’analysedemarchéjusqu’aulancement.ilutilisetouslesoutils demiseenplacedescampagnesdanslesréseauxetà l’extérieurdelabanque(affichagecommercial.Ilpiloteengénéral deAàZlacréationoul’évolutiondesproduitsdontila lacharge. • enfin au niveau de l’animation des réseaux. MÉTIERS SUPPORT . LES MÉTIERS DU MARKETING S’EXERCENT AINSI DANS UN CONTEXTE D’INNOVATION PERMANENTE : IL FAUT ANTICIPER.ilinforme etformelescollaborateurssurlesnouveauxproduits.entenantcomptedesproduitsde laconcurrence. • au niveau opérationnel.mail). SA FONCTION VISE À CRÉER L’OFFRE RÉPONDANT AUX ATTENTES DES CLIENTS ET À JOUER LA CARTE DE LA DIFFÉRENCE FACE AUX CONCURRENTS.ildéfinit lapolitiquetarifaire.plaquettes. ÊTRE CRÉATIF ET FORCE DE PROPOSITION. Ilintervientainsiàplusieursniveaux: • au niveau stratégique.

 ainsi qu’une aisance dans la communication orale et écrite.cepostepeutaussiconveniràdescollaborateurs ayant plusieurs années d’expérience dans la banque.ildoits’organiserdemanièretrèsautonome.  complétéesparuneformationspécifique.ainsiquelacapacitéàgérer desprojets.quil’aidentdansl’ensembledelachaînede conceptionetdemiseenplacedesnouveauxproduits. La maîtrise des nouvelles technologies et de  l’informatiqueestessentielle.Mais. PROFIL Cepostenécessiteunebonnemaîtrisedesstatistiques.60 I ENVIRONNEMENT Lechefdeproduitmarketingestenrelationconstante tantavecladirectiondel’établissementqu’avecleréseau commercial.spécialistes enmarketing.Ilestsouventépaulépardesassistants. .mêmes’iltravailleavecdenombreux interlocuteurs. Accessible à la sortie d’une école de commerce. d’une  formationenéconomieoud’uneformationspécialisée (parexempleMaster2“marketingetvente”àParis-Dauphine).

 Desprofessionnels. • Djamila.analystefusion-acquisition. • Juliette.chargéed’auditetcontrôle.POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES MÉTIERS DE LA BANQUE e n région : des f orums des métiers de la banQue DesForumsdesmétiersdelabanquesontorganiséeschaqueannée  dans différentes régions. afin d’informer les étudiants sur les  possibilitésoffertesparlesecteurbancaire.responsabled’agence. • Deborah.nouvellementembauchés.chargéed’affairesPME.fr(rubriqueagenda) I 61 7 métiers en vidéo Desvidéosmétiersdisponiblessurwww. Ces opérationssontconduitesenpartenariataveclesUniversitésetles autresétablissementsd’enseignementsupérieur.témoignentsurleur parcours d’études. • Tan.fbf.frprésententenimages lajournéede7professionnelsdelabanque: • Antoine. Pourconnaîtrelesdatesetlieuxdes Forumsdesmétiersdelabanque: www.chefdeprojetsystèmesd’information • etNicolas.techniciencommerceinternational.chargédeclientèleparticulier. . leur métier et leurs évolutions possibles.fbf. • Marion.

 www. www.desétudessurlesmétiersde labanque. listedescentresdeformationd’apprentis(CFA).62 I SITES UTILES www.leguidedesmétiersenligne.l’actualitédusecteurbancaire.etc.fr Lesitedel’Associationfrançaisedesbanques(AFB):laconventioncollectivedessalariésdelabanque.com LesitesurlaformationenalternanceduCFPB:présentationdes métiersetdesdiplômesquel’onpeutpréparerenalternance.observatoire-metiers-banque.lescrédits… .fr Lesitedel’Observatoiredesmétiersdelabanque:desanalyses surleseffectifsetlescarrières.fbf.desdossiers.afb.cfpb. www.deschiffressurl’emploi danslabanque… www.banque-apprentissage.lesclesdelabanque.lesaccordssignés.fr LesitedelaFédérationbancairefrançaise(FBF):7vidéossur lesmétiersdelabanque.com LesitegrandpublicdelaFBF:explicationspratiquespourmieux comprendrelabanqueetl’argent:lefonctionnementducompte bancaire.lesproduitsd’épargne.ainsi quedesstatistiquessurl’emploi… www.fr LesiteduCentredeformationdelaprofessionbancaire(CFPB): formations et diplômes pour entrer dans la banque ou pour progresserunefoisdanslabanque.

fr lesclesdelabanque.fr banque-apprentissage.com revue-banque.ISBN 978-2-86325-562-9 .fr cfpb.POUR ALLER PLUS LOIN : fbf.fr observatoire-metiers-banque.fr Conception graphique Allégories Créations .Edité par RB .fr afb.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful