Préparé Par Mr Ben Abdallah Marouan

Les solutions constructives associées aux liaisons

Les assemblages réalisant une liaison encastrement

Préparé Par Mr Ben Abdallah Marouan

Introduction
D’un point de vue du modèle cinématique, une liaison encastrement n’autorise aucun degré de mobilité entre deux pièces constitutives d’un mécanisme.
Degré de mobilité Symbole normalisé

-2-

Préparé Par Mr Ben Abdallah Marouan

Analyse fonctionnelle
1/2
1. Analyse de l’environnement : diagramme pieuvre
Pièce 1 Solution constructive

FP

Pièce 2

FC

Milieu environnant

Fonction Principale FP

Réaliser une liaison encastrement entre les pièces 1 et 2.

Fonction Contrainte FC Résister au milieu environnant
-3-

Préparé Par Mr Ben Abdallah Marouan

Analyse fonctionnelle
2. Décomposition de la fonction principale en fonctions techniques
Positionner de façon stable les deux pièces entre elles

1/2

Mise en FT11 position des deux pièces

FT1 Réaliser une liaison encastrement entre les pièces 1 et 2 FT2

FP

Maintien en position FT12 stable des deux pièces

Transmettre les efforts

L’objectif final de la décomposition consiste à déterminer les solutions constructives (association de composants technologiques) afin de réaliser ces fonctions techniques.
-4-

Préparé Par Mr Ben Abdallah Marouan

Principes et moyens mis en œuvre dans les solutions constructives
De nombreuses solutions constructives permettent de réaliser un même assemblage. Elles s’appuient sur différents principes et mettent en œuvre des technologies variées. Un aperçu de la diversité des solutions constructives associées à la liaison encastrement peut être mis en évidence par l’analyse d’un batteur mélangeur destiné au malaxage de pâtes industrielles.

-5-

Préparé Par Mr Ben Abdallah Marouan

Exemple : Batteur-mélangeur
B: Assemblage de l’arbre 7 et de la poulie 17 C : Assemblage du coussinet 47 sur le carter 9

A : Assemblage de la plaque 40 et du corps 9 E : Assemblage de la plaque constructeur 48 et de la traverse 50

D : Assemblage du pied 43 et de la traverse 50

-6-

Préparé Par Mr Ben Abdallah Marouan

Réalisations de liaison encastrement

Mise en position par un appui plan entre 9 et 40. Maintien en position par goujons 38. La liaison obtenue est une liaison encastrement démontable

Mise en position et maintien par surface de contact cylindrique associée à une clavette + épaulement sur l’arbre + rondelle + vis. La liaison obtenue est une liaison encastrement démontable

Frettage d’un coussinet 47 sur le corps 9. La liaison obtenue est une liaison encastrement permanente directe réalisée par frettage

Soudage du pied 43 sur la travers 50 La liaison obtenue est une liaison encastrement permanente directe réalisée par soudage

-7-

Frettage : action d’emmancher deux pièces cylindriques l’une dans l’autre avec serrage important.

Rivetage de la plaque constructeur 48 sur la traverse 50 par l’intermédiaire de rivets « Pop » 49 La liaison obtenue est une liaison encastrement permanente indirecte réalisée par rivetage

Préparé Par Mr Ben Abdallah Marouan

La construction d’assemblages démontables
A partir de surfaces de contact planes A partir de surfaces de contact cylindriques de révolution A partir de surfaces de contact coniques de évolution A partir de deux surfaces de contact ne laissant subsister qu’un seul degré de liberté en translation A partir de surfaces hélicoïdales
-8-

Préparé Par Mr Ben Abdallah Marouan

A partir de surfaces de contact planes
Solutions obtenues à partir d’un appui plan qui supprime dans le cas de la figure cicontre 3 degrés de liberté Rx, Rz et Ty.

Les degrés de liberté Tx,Tz et Ry sont supprimés par adhérence Les degrés de liberté Tx, entre les deux plans de contact qui Ty, Rx et Rz sont résulte de l’action de l’organe de Les degrés de liberté Tx, Ty, Rx et Rz sont supprimé supprimé par obstacles : serrage constitué par l’écrou 39. par obstacles : appui plan et centrage court. Le degré de appui plan et centrage liberté Ry est supprimé par adhérence les deux plans de Le maintien en position est court et pion de assuré par l’organe de serrage. contact qui résulte de l’action suivant l’axe y de l’organe positionnement. Le

maintien en position est assuré par les vis 2 -9-

de serrage constitué des boulons 3. Cer derniers assurent le maintien en position.

Préparé Par Mr Ben Abdallah Marouan

A partir de surfaces de contact cylindriques de révolution 1/2
Solutions obtenues à partir du contact entre deux surfaces cylindriques qui supprime dans le cas de la figure ci-contre 4 degrés de liberté Ry, Rz Ty et Tz.

Rx est supprimé par adhérence. Tx est supprimé par obstacle : épaulement à droite, vis et rondelle à gauche. Le maintien en position est assuré par la vis 1 - 10 -

Tx est supprimé par adhérence. Rx est supprimé par obstacle : vis de pression à téton. Le maintien en position est assuré par la vis 3.

Tx et Rx sont supprimés par obstacle : Tx par l’épaulement. Rx par la clavette 34. Le maintien en position est assuré par l’écrou 28.

Rx et Tx sont supprimés par l’obstacle constitué de la goupille 2. Cette dernière assure le maintien en position.

Préparé Par Mr Ben Abdallah Marouan

A partir de surfaces de contact cylindriques de révolution 2/2
Solutions obtenues à partir du contact entre deux surfaces cylindriques qui supprime dans le cas de la figure ci-contre 4 degrés de liberté Ry, Rz Ty et Tz.

Rx et Tx sont supprimés par adhérence sous l’action de serrage des deux tampons - 11 -

Rx et Tx sont supprimés par adhérence sous l’action de serrage du tampon entaillé

Rx et Tx sont supprimés par adhérence sous l’action de serrage provoquant la déformation de 3.

Préparé Par Mr Ben Abdallah Marouan

A partir de surfaces de contact coniques de révolution
Solutions obtenues à partir du contact entre deux surfaces coniques qui supprime 5 degrés de liberté Ry, Rz, Tx, Ty et Tz.

Rx est supprimé par adhérence. L’action de serrage permettant cette adhérence et donc le maintien en position est obtenu par l’écrou à encoche associé à un frein écrou constitué par la rondelle 2. - 12 -

Rx est supprimé par obstacle constitué par la clavette disque 2. L’action de serrage est obtenue par la vis 3 qui immobilise l’ensemble.

Préparé Par Mr Ben Abdallah Marouan

A partir de surfaces hélicoïdales
Le goujon 1 est vissé à fond de filetage dans la pièce 2.

Solution aussi retenue pour des éléments d’apport d’énergie comme des raccords hydrauliques

- 13 -

Préparé Par Mr Ben Abdallah Marouan

A partir de deux surfaces de contact ne laissant subsister qu’un seul degré de liberté en translation
L’association de deux surfaces prismatiques ne laisse subsister qu’un seul degré de liberté en translation.

La tige filetée 1 est munie d’un « carré » méplat sur quatre faces ne laissant qu’un seul degré en translation ; la pièce 2 ayant la forme complémentaire. Le degré de liberté en translation est supprimé par un épaulement et une rondelle 3 sur laquelle agit un écrou 4.

- 14 -

La solution existe aussi avec des arbres cannelés pour l’assemblage de roues dentées.