Chapitre 3 : les révolutions russes de 1917 et l’évolution de l’URSS, de Lénine à Gorbatchev (1917-1991) I.

antécédents 1) situation de la Russie au début du 20ème siècle A. le régime Tsariste Le Tsar est issu de la lignée des Romanov, c’est un roi absolu et autocrateil est roi parce qu’il est roi ! Ses atouts sont : • L’Okhrama, la police secrète. • Une lourde bureaucratie • L’appui des nobles et du clergé B. un état agricole • Il y a 150 millions de paysans= les moujiks. Ils vivent comme au Moyen Âge et travaillent pour des propriétaires fonciers sauf les Koulaks qui sont des paysans indépendants. • 3 millions de prolétaires C. les forces d’opposition au tsar et à la noblesse (doc. 1) L’opposition libérale (bourgeoisie), ils veulent : • Un régime parlementaire mais avec le tsar • Plus de pouvoir à la Douma (l’embryon parlementaire déjà existant) L’opposition révolutionnaire, les points communs : • Les social-révolutionnaires : ♠ Ce sont des intellectuels, principalement des milieux universitaires ♠ Ils s’adressent aux paysans ♠ Ils veulent des changements dans le domaine de l’agriculture (confiscation et redistribution des terres). • Les social-démoncrates, se séparent en 1903 : ♠ Points communs: ♦ Ils s’adressent au prolétariat ♦ Ils veulent une révolution sociale selon les idées de Marx : collectiviser les moyens de production et d’échange. ♠ Différences : ♦ Les Menchevik (Trotski), littéralement « minoritaires », veulent prendre le pouvoir d’une manière légale par un accord avec les libéraux ♦ Les Bolchevik (Lénine), littéralement « majoritaires », sont pour une révolution violente. Rappel : le principe du socialisme : Chacun mérite un salaire en rapport à son travail. 2) La révolution russe de 1905 A. causes • La crise économique, car l’industrialisation est dépendante de l’étrangerchômage et misère. • Défaire militaire contre le Japon dans les îles Sakhaline (défaite des européens contre des « jaunes »). B. conséquences • Le dimanche rouge : une grève ouvrière à Saint Petersbourg, un cortège d’ouvriers se dirige vers le palais pour porter une supplique, mais le tsar les voit arriver et donne l’ordre

de tirercentaines de morts et milliers de blessésle prestige du tsar s’est effondré concessions de Nicolas II : ♠ Libertés du peuple russe (liberté d’opinion, de presse, syndicale, de réunion,…) ♠ Création d’un Parlement élu : la Douma

 Naissance d’une monarchie constitutionnelle mais le Tsar ne tiendra pas parole
(exemple : la Douma ne votera pas les lois mais sera plutôt un conseil). 3) La Russie dans la guerre (1914-1918) A. l’armée Elle connaît de lourdes pertes et les soldats sont lassesmutineries et désertions B. situation à l’intérieur Le peuple est affamémécontent C. rapports entre le peuple et la famille royale Ils ont des mauvais rapports pour plusieurs raisons : • Le peuple les juge incapable de gouverner • La Tsarine est d’origine allemande (soupçonnée d’être pour les ennemis) • La présence de Raspoutine (un moine aux mœurs pas catholiques) : le peuple n’aime pas Raspoutinen’aime pas le Tsar. (mais ça les fans d’Anastasia le savaient déjà) D. l’union sacrée Au début de la guerre une union sacrée de tous les Russes est demandée. Un seul homme ne respecte pas cette union : Lénine. Depuis son exil (en Suisse) il incite les Russes à l’agitation car pour lui cette guerre est celle de l’argent. II. Les révolutions russes de 1917 1) La révolution de février 1917 A. le déroulement • Janvier 1917 : grèves et manifestations+ pillages de boulangeries (faim) de manière spontanée • Fin février 1917 : les slogans deviennent plus politiques • 27 février 1917 : les ouvriers font un défilé de mécontentements, l’armée se mutine et manifeste avec euxprennent d’assaut le palais. Aucun parti politique n’a eu le temps de participer à cette révolution. B. les résultats Nicolas II abdique pour son frère qui refusela Russie devient une République.