You are on page 1of 6

03/20/2011 LOGISTIQUE Page 6

AUDIT LOGISTIQUE En place

1. Suivi de la performance logistique


1.01 Un taux de service est défini, suivi régulièrement avec un objectif

1.02 Un indicateur de stock est défini, suivi régulièrement avec un objectif


1.03 une norme a été définie pour les coûts annuels de stockage

1.04 Le temps d'écoulement est défini et mesuré (par catégorie de produit)

1.05 Le temps de réactivité est défini et mesuré (par catégorie de produit)

1.06 Le coût de transport est défini et mesuré (par catégorie de produit)

1.07 Le taux de remplissage des unités de transport est défini et mesuré


1.08 Des indicateurs sont définis pour les coûts de manutention
1.09 Le délai de lancement des nouveaux produits est défini
1.10 Le taux de respect des dates de lancement des nouveaux produits est
mesuré
1.11 Les coûts d'obsolescence sont mesurés et suivi avec un objectif

1.12 les indicateurs-clés du T de B logistique sont diffusés aux personnes


concernées, analysés, traités par des mesures correctives et préventives
1.13 Les coûts logistiques sont mesurés
2. Fonctionnement de la chaîne logistique
2.01 Le délai commande-livraison est tenu à jour
2.02 Les règles de stocks pour assurer les livraisons sont définies
2.03 Des prévisions sont faites régulièrement
2.04 La fiabilité des prévisions est mesurée
2.05 Le transport pour livrer a été étudié et optimisé
2.06 Les modes de conditionnement ont été étudiés et optimisés
2.07 Les variations et la saisonnalité sont mesurées
2.08 Des règles sont établies pour les engagements de délai sur les nouveaux
produits et les modifications
2.09 Des procédures sont en place pour vérifier l'obsolescence lors de la fin de
vie des produits

2.10 Des analyses sont faites des opportunités de simplification de la diversité


2.11 La classification ABC des produits est faite
2.12 Des analyses complètes sont effectuées pour mesurer la qualité logistique
de la prestation aux clients
2.13 Les contrats avec les clients comportent les éléments logistiques
nécessaires
2.14 Si l'on doit faire des lots en production, des règles sont définies et
appliquées pour les optimiser
2.15 Les taux d'utilisation des équipements sont mesurés pour détectés les
goulots d'étranglement
03/20/2011 LOGISTIQUE Page 6

2.16 Des analyses sont faites pour limiter la diversité en production ou retarder
la création au plus tard dans le processus
2.17 L'organisation en ligne de produit ou par pôle technologique est étudiée et
optimisée

2.18 L'affectation et la localisation de la production sont étudiées et optimisées


2.19 Un plan existe pour la modulation des heures de MO nécessaires par type
de compétences
2.20 Une analyseendefonction de de
la fiabilité la demande
l'appareil de production est faite et les
dispositions nécessaires correspondantes, préventives et curatives, sont en
place

2.21 Le délai commande-livraison est défini pour chaque fournisseur (produit)


2.22 Le taux de service des fournisseurs est suivi
2.23 Les contrats avec les fournisseurs comprennent un volet logistique
suffisant
2.24 Une analyse de la diversité des produits approvisionnés est conduite en
vue d'une plus grande standardisation
2.25 Des visites des principaux fournisseurs sont organisées avec vérification
des points-clés de la logistique
2.26 Dans le choix des fournisseurs, les critères logistiques nécessaires sont pris
en compte

2.27 Les cahiers des charges avec les fournisseurs de services logistiques sont
suffisamment précis et suivis (les transports notamment)
3. Les processus logistiques
3.01 Les méthodes de calcul des besoins en production et en
approvisionnement sont définis pour chaque produit à chaque étape (MRP,
renouvellement de consommation, Kanban)

3.02 Des règles précises sont définies et appliquées pour les paramètres MRP,
(stocks de sécurité, quantités mini, multiples, délai d'anticipation)
3.03 Des règles précises sont définies et appliquées pour les seuils lorsqu'on
utilise le renouvellement de la consommation
3.04 Des règles précises sont définies et appliquées pour le nombre des
étiquettes Kanban lorsqu'on utilise cette méthode
3.05 Le programme directeur de production est établi suffisamment
régulièrement avec les analyses nécessaires et les décisions sont prises pour
garantir qu'il pourra être tenu
3.06 La planification des flux à court terme est suffisante pour garantir la
fiabilité en livraison et elle est suivie avec rigueur
3.07 Les procédures de saisie des flux et des stocks sont définies et permettent
une fiabilité suffisante
3.08 Des inventaires tournants réguliers sont réalisés
3.09 Les implantations de stockage sont optimisées pour limiter les
manutentions
3.10 Les conditionnements sont optimisés, des fiches précises sont réalisées et
respectées
03/20/2011 LOGISTIQUE Page 6

3.11 Les flux de transport sont organisés et optimisés dans leur ensemble
3.12 Pour le lancement de nouveaux produits ou les modifications, la
responsabilité de la coordination est clairement établie et le planning suivi avec
précision

3.13 Des règles appropriées sont en place pour l'introduction de nouveaux


produits dans les systèmes, pour les modifications et les fins de vie d'articles
3.14 Si l'on met en œuvre un système, l'équipe de projet est composée
d'experts informatiques, logistiques et opérationnels

3.15 Une formation suffisante est dispensée à tous les utilisateurs du système

3.16 Une documentation suffisante est à la disposition des utilisateurs du


système
3.17 Les règles de mise à jour des paramètres du système sont établies et
respectées : elles précisent fréquence, méthode et responsabilité

3.18 Les pratiques réelles d'utilisation du système sont analysées lorsqu'il y a


des problèmes et au cours d'audits systématiques

Etablissez vos formules de calcul pour mesurer la performance globale


03/20/2011 LOGISTIQUE Page 6

A mettre en Priorité de 1
Non approprié
place à5
03/20/2011 LOGISTIQUE Page 6
03/20/2011 LOGISTIQUE Page 6