Þ8C!

L1
1

Þrogramme nat|ona| de róforme 2011-2013

1ab|e des mat|òres
Introduct|on ............................................................................................................................................................ 3
I. Þrósentat|on des ob[ect|fs ................................................................................................................................... 3
II. 5cónar|o macro-óconom|que .............................................................................................................................. 7
III. Þart|e macroóconom|e ...................................................................................................................................... 7
LD1 : garant|r |a qua||tó et |a v|ab|||tó des f|nances pub||ques .......................................................................... 7
Lncadró La róforme des retra|tes : prósentat|on et effets attendus ............................................................ 7
LD2 et 3 : rósorber |es dósóqu|||bres macroóconom|ques et |es dósóqu|||bres au se|n de |a zone euro ..... 9
IV. Þart|e m|croóconom|e/po||t|ques sector|e||es .................................................................................................. 9
LD4 : opt|m|ser |e sout|en à |a k&D et à |'|nnovat|on, renforcer |e tr|ang|e de |a conna|ssance et ||bórer |e
potent|e| de |'óconom|e numór|que .................................................................................................................. 9
4.1. lovotlset l´excelleoce Je l´eoselooemeot sopétleot et stlmolet lo tecbetcbe pobllooe .......................... 10
Iavor|ser |'exce||ence et |a qua||tó de |'ense|gnement supór|eur .......................................................... 10
ues oolvetsltés plos ootooomes et béoéflcloot Je Jovootooe Je moveos ........................................... 11
Accélétotloo Jes teotoopemeots oolvetsltoltes ................................................................................... 11
loocemeot Jes ptemlets cbootlets Je l´opétotloo compos .................................................................. 11
kenforcer |a ma|tr|se des conna|ssances techn|ques et sc|ent|f|ques et dóve|opper |e goût pour |a
recherche et |'|nnovat|on ......................................................................................................................... 12
le lloo « uoe ooovelle ombltloo poot les scleoces et les tecboolooles ò l´£cole » ............................... 12
le lloo « £toJloots £ottepteoeots » .................................................................................................... 12
5t|mu|er |a recherche pub||que par des dómarches d'exce||ence .......................................................... 12
lo sttotéole ootlooole Je tecbetcbe et J'looovotloo (2009-2012) et les « 5ttotéole et tettltoltes -
51kA1£k » ............................................................................................................................................ 13
lo stlmolotloo Je lo tecbetcbe pobllooe Joos le coJte Jo ptootomme Jes lovestlssemeots J'oveolt . 13
Amó||orer |a coopórat|on entre |es un|vers|tós, |es |nst|tuts de recherche et |es acteurs pub||cs et
pr|vós ........................................................................................................................................................ 13
lo Jeoxlème pbose Jes pôles Je compétltlvlté .................................................................................... 14
Moblllset les fooJs sttoctotels poot teofotcet le ttlooole Je lo coooolssooce Joos le coJte J´ooe
polltlooe Jes clostets téoovée .............................................................................................................. 14
uo teofotcemeot Jo ttlooole Je lo coooolssooce Joos le coJte Jo ptootomme lovestlssemeot J´oveolt
............................................................................................................................................................. 14
4.2. Optlmlset le sootleo ò lo k&u et l´looovotloo ........................................................................................ 13
!"#$#%&'%()*"#$&()*+,'-"#$./*,,+0'%*+,$12344523467 ............................................................................... 13
5t|mu|er |a k&D pr|vóe ............................................................................................................................ 16
O5£O looovotloo .................................................................................................................................. 16
8lloo et évolotloo Jo ctéJlt J´lmpôt tecbetcbe (clk) ............................................................................ 16
AlJes oox jeooes eotteptlses looovootes loteoslves eo k&u ................................................................ 17
Amotcooe Jes eotteptlses looovootes ................................................................................................. 17
coosollJet lo coottlbotloo Jes fooJs sttoctotels oo Jéveloppemeot Je lo copoclté J´looovotloo Jes
tettltoltes Joos lo ptootommotloo l£u£k 2007-201J ......................................................................... 17
Þromot|on de |a propr|ótó |nte||ectue||e et |utte contre |a contrefacon ............................................... 18
ctéotloo J´oo motcbé floooclet Je lo ptoptlété lotellectoelle .............................................................. 18
5eoslblllsotloo Jes octeots ................................................................................................................... 18
4.J. 5ootleo ò l'looovotloo sectotlelle et ootommeot le secteot Jo oométlooe .................................... 18
Þ8C!L1
2

Þromot|on de |'|nnovat|on sous toutes ses formes, y compr|s non-techno|og|que .............................. 18
Le Þ|an « Irance numór|que 2012 » ........................................................................................................ 19
le lobel « lotetoet boot Jéblt poot toos » et le Jéveloppemeot Jo ttès boot Jéblt ............................. 19
uéveloppemeot Je l´lotetoet moblle ò ttès boot Jéblt ......................................................................... 19
le ploo e-ooovetoemeot. ..................................................................................................................... 20
Le dóve|oppement de |'óconom|e numór|que dans |e cadre du programme Invest|ssements d'aven|r
.................................................................................................................................................................. 20
llbétet le poteotlel Je l´écooomle oométlooe ovec le l£u£k ............................................................... 20
Lncadró : programmat|on ILDLk 2007-2013 (otopblooes ò ptévolt) .......................................................... 22
LD5 : favor|ser une ut|||sat|on p|us eff|cace des ressources et ródu|re |es óm|ss|ons de gaz à effet de serre
.......................................................................................................................................................................... 23
!"$8$9&","--"$:$;$<$=,$>*-',$.?(%'@"$@+#*%*A$"%$",B+=&')"',% ....................................................................... 23
!'$C*#"$",$D=0&"$+@(&'%*+,,"--"$."#$",)')"C",%#$.=$9&","--"$<$-"$8$9&","--"$::$; ................................. 24
AccompaanemenL des enLreprlses vers une crolssance verLe eL souLlen a l'eco-lnnovaLlon .............. 24
coottlbotloo Je l'ootlcoltote oo Jéveloppemeot Jotoble .................................................................... 23
ltomotloo J'oo moJe Je coosommotloo Jotoble ................................................................................ 23
loftosttoctotes Je ttoospott Je ooollté ................................................................................................ 23
Mesotes flscoles eovltoooemeotoles opptofooJles eo 2011 ................................................................ 26
!'$&(0*#*+,$."$-'$E%&'%()*"$."$.(0"-+@@"C",%$.=&'>-" .......................................................................... 26
Acctoitte lo moblllsotloo Jes fooJs sttoctotels poot lo coovetsloo écoloolooe Jes tettltoltes et ooe
ctolssooce Jotoble ................................................................................................................................ 27
:,A&'#%&=B%=&"#$"%$'C(,')"C",%#$0"&%#$@+=&$@&(#"&0"&$+=$&(%'>-*&$-"#$#"&0*B"#$&",.=#$@'&$-"#$
(B+#F#%GC"# ............................................................................................................................................. 27
LD6 : amó||orer |'env|ronnement des entrepr|ses et des consommateurs et modern|ser |a base |ndustr|e||e
af|n d'assurer |e p|e|n fonct|onnement du marchó |ntór|eur .......................................................................... 29
6.1 MoJetolset lo bose loJosttlelle ............................................................................................................... 29
Amó||orer |a compót|t|v|tó et souten|r |'|nnovat|on des entrepr|ses |ndustr|e||es ................................ 30
lo compétltlvlté pot l´looovotloo ......................................................................................................... 30
A|der |es restructurat|ons et accompagner |a ró|ndustr|a||sat|on ..................................................... 30
uo ooovel ootll J´oppol oox lovestlssemeots ....................................................................................... 30
keofotcemeot Jes lotetveotloos locoles Je tevltollsotloo .................................................................... 30
6.2 Améllotet l´eovltoooemeot Jes eotteptlses et Jes coosommoteots ....................................................... 31
5t|mu|er |e dóve|oppement des entrepr|ses ........................................................................................... 31
lo flscollté oo setvlce Je lo compétltlvlté ............................................................................................. 31
Modern|sat|on des adm|n|strat|ons pub||ques et róduct|on des charges adm|n|strat|ves ............... 32
La modernlsaLlon de l'admlnlsLraLlon pour les enLreprlses ................................................................. 32
lo slmpllflcotloo oo setvlce Je lo compétltlvlté .................................................................................... 32
le sootleo ò l´eottepteootlot ................................................................................................................ 33
Accòs au f|nancement pour |es entrepr|ses et |es consommateurs ....................................................... 33
kéoolotloo Jo secteot floooclet ............................................................................................................ 33
5etvlces boocoltes oox pottlcollets ....................................................................................................... 34
6.J Assotet le fooctloooemeot Jo motcbé lotétleot ..................................................................................... 33
La reforme du marche de l'elecLrlclLe .................................................................................................. 33
SecLeur des LransporLs ......................................................................................................................... 33
SecLeur des posLes eL LelecommunlcaLlons ......................................................................................... 36
SecLeur aarlcole .................................................................................................................................... 36
Lncadró : |a róforme de |a f|sca||tó du patr|mo|ne (A dóf|n|r) .................................................................... 36
V. Lmp|o| et |utte contre |a pauvretó et |'exc|us|on ............................................................................................. 37
Þ8C!L1
3

LD7 : accro|tre |a part|c|pat|on des femmes et des hommes au marchó du trava||, d|m|nuer |e chðmage
structure| et promouvo|r |a qua||tó de |'emp|o|. ............................................................................................. 37
LD8 : Dóve|opper une ma|n-d'muvre qua||f|óe en mesure de rópondre aux beso|ns du marchó du trava|| et
promouvo|r |'óducat|on et |a format|on tout au |ong de |a v|e. ...................................................................... 37
7.1. Acctoitte lo pottlclpotloo oo motcbé Jo ttovoll ..................................................................................... 37
H'0+&*#"&$-?*,#"&%*+,$"%$-"$C'*,%*",$.',#$-?"C@-+*$."#$%&',BI"#$.?J)"$"K%&LC"# ................................... 37
l´losettloo Jes jeooes Joos l´emplol ..................................................................................................... 37
le molotleo Jes seolots Joos l´emplol .................................................................................................. 38
Iavor|ser |'|nsert|on et |e ma|nt|en dans |'emp|o| des catógor|es en d|ff|cu|tó ..................................... 39
le teveoo Je sollJotlté octlve (k5A) . ooe polltlooe octlve Jo motcbé Jo ttovoll ................................. 39
lovotlset l´losettloo Jes ttovollleots booJlcopés et lottet cootte les Jlsctlmlootloos .......................... 40
Assurer |'óga||tó profess|onne||e entre femmes et hommes .................................................................. 40
ltomoovolt lo ploce Jes femmes oo selo Je l´eotteptlse ..................................................................... 40
cooclllet lo vle fomlllole et lo vle ptofessloooelle ................................................................................. 41
kónover |a nógoc|at|on sa|ar|a|e ............................................................................................................. 41
7.2. cooteolt le coôt Jo ttovoll poot stlmolet lo JemooJe Je ttovoll ........................................................... 41
lo moJétotloo Jo coôt mlolmol Jo ttovoll ........................................................................................... 41
le teofotcemeot Jes olléoemeots oéoétoox Je cotlsotloos socloles .................................................... 42
7.4. 5écotlset les ttoosltloos sot le motcbé Jo ttovoll ................................................................................... 43
le coottot Je 1toosltloo ptofessloooelle (c1l) et lo teoéooclotloo Je l´ossotooce cbômooe .............. 43
lo fotmotloo ptofessloooelle Joos le coJte Jo looJs potltolte Je sécotlsotloo Jes potcoots
ptofessloooels (ll5ll) ......................................................................................................................... 43
7.5. Améllotet lo ooollté Je l'emplol et les cooJltloos Je ttovoll .................................................................. 44
le Jeoxlème lloo sooté oo ttovoll 2010-2014 ..................................................................................... 44
LD9 : amó||orer |a qua||tó des systòmes d'óducat|on et de format|on et |es rendre p|us performants à tous
|es n|veaux, et augmenter |a part|c|pat|on à |'ense|gnement supór|eur ou d'un n|veau óqu|va|ent ............ 46
9.1. Améllotet lo ooollté Jes svstèmes J´éJocotloo et les teoJte plos petfotmoots ò toos les olveoox ....... 46
Assurer une format|on |n|t|a|e de qua||tó pour tous .............................................................................. 46
Lutter contre |e dócrochage sco|a|re ....................................................................................................... 46
uo mellleot tepétooe Jes jeooes ool oot ooltté le svstème éJocotlf soos Jlplôme .............................. 47
l´losettloo ptofessloooelle Jes jeooes soos ooollflcotloo . les £coles Je lo ueoxlème cbooce ............. 47
ues Jlsposltlfs expétlmeotoox oo setvlce Je lo téosslte Je cboooe élève ............................................ 47
Va|or|ser |'ense|gnement et |a format|on profess|onne||e et dóve|opper |'apprent|ssage ................... 48
lo téfotme Je l´eoselooemeot ptofessloooel loltlol ............................................................................. 48
le Jéveloppemeot Je l´oltetoooce ............................................................................................................ 48
Adapter |es systòmes d'óducat|on et de format|on pour en assurer |a pert|nence ............................... 49
lo téfotme Jo lvcée oéoétol et tecbooloolooe ..................................................................................... 49
le Jéveloppemeot Jes osooes Jo oométlooe Joos l´éJocotloo et lo fotmotloo .................................. 49
l´oméllototloo Je l´oovettote et Je lo cobéteoce Je l´eosemble Jes flllètes Je fotmotloo ool
occoellleot les bocbellets ...................................................................................................................... 49
lo téfotme Je lo ptemlète oooée Je méJecloe .................................................................................... 49
Lncourager |a mob|||tó des apprenants et des ense|gnants ................................................................... 30
9.2. Aoomeotet lo pottlclpotloo ò l´eoselooemeot sopétleot oo J´oo olveoo éoolvoleot ............................. 30
lootsolte Jo lloo plotlooooel poot lo téosslte eo llceoce .................................................................... 30
keofotcemeot Je lo ptofessloooollsotloo Jes fotmotloos .................................................................... 31
Céoétollsotloo Jo pottoll « AJmlssloo lost-boc » ................................................................................ 31
le Jéveloppemeot Jes « cotJées Je lo téosslte » ................................................................................ 31
LD10 : promouvo|r |'|nc|us|on soc|a|e et |utter contre |a pauvretó ................................................................. 32
Þ8C!L1
4

L'ob[ect|f franca|s de róduct|on de |a pauvretó ...................................................................................... 32
Amó||orer |a part|c|pat|on au marchó du trava|| des personnes qu| en sont |e p|us ó|o|gnóes ............. 32
lo mlse eo oovte Jo k5A et soo évolotloo ........................................................................................... 32
l´loclosloo Joos le motcbé Jo ttovoll Je pobllcs spéclflooes ................................................................ 33
5out|ens f|nanc|ers aux personnes frag||es ............................................................................................. 33
Iavor|ser |'accòs et |e ma|nt|en dans |e |ogement des personnes sans abr| ou ma| |ogóes .................. 34
Assurer |'effect|v|tó des dro|ts fondamentaux aux popu|at|ons |es p|us vu|nórab|es et favor|ser a|ns|
|eur accòs à |'autonom|e et |'exerc|ce de |eur c|toyennetó .................................................................... 34
L'Lconom|e soc|a|e et so||da|re en Irance ............................................................................................... 33
Lncadró : |a róforme de |a dópendance ....................................................................................................... 33

Þ8C!L1
3


Introduct|on
(ò téJloet)
I. Þrósentat|on des ob[ect|fs
uo tobleoo svotbétlooe ptéseotoot lo Jéclloolsoo ootlooole Jes objectlfs eotopéeos olosl oo´ooe
cootte ptéseototloo setoot téollsés sot lo bose Jes élémeots clés Jo lNk ttoosmls ò lo commlssloo
eotopéeooe le 12 oovembte 2010.

Þ8C!L1
6

!"#$%"&'()'*'+&,-,'.%+'/#0%12,3+'.%'$"'+24"256,%'7&4/8%'9:9:'8/&4'$"';4"(1%'
<#0%12,3+'%&4/85%(+' 7-/$&2,/('.%+'/#0%12,3+'("2,/("&=''
2010 !"#$%&'&()*+&,--*%..%/& 2020
!"&='.>%?8$/,'.%'$"'8/8&$"2,/('@65%'.%''
9:'A'BC'"(+'.%'DEF'
69,3°

73°
G"42'.&'GHI'1/(+"145%'"&='.58%(+%+'.%'
4%1J%41J%'%2'.%'.5-%$/88%?%(2'.%'KF'
2,11°


L5.&12,/('.%+'5?,++,/(+'.%'6"M'A'%33%2'.%'
+%44%'.%'9:F'


14° (hors SCLCL)
G"42'.%+'5(%46,%+'4%(/&-%$"#$%+'."(+'$"'
1/(+/??"2,/('.>5(%46,%'3,("$%'.%'9:F'
12,73°

23°
N%4+'&(%'"&6?%(2"2,/('.%'9:F'.%'$>%33,1"1,25'
5(%4652,O&%'


P'2,24%',(.,1"2,3'
19°
L5.&,4%'$%'2"&='.%'.514/1J"6%'+1/$",4%'A'
?/,(+'.%'Q:F'
11,8°
(2008)

9,3°
P&6?%(2%4'$"'84/8/42,/('.%'8%4+/((%+'@65%+'
.%'K:'A'KC'"(+'.,8$R?5%+'.%'$>%(+%,6(%?%(2'
+&854,%&4'
41,3
(2008)

30°
L5.&12,/('.%'9:'?,$$,/(+'.%'8%4+/((%+'.%'
8%4+/((%'8"&-4%+'/&'%=1$&%+'SQBFT'
19°
(Laux de pauvreLe eL
d'excluslon en 2008)

8educLlon d'un Llers de la pauvreLe ancree dans
le Lemps enLre 2007 eL 2012 - correspondanL a
une reducLlon de envlron 1,6 mllllons de
personnes pauvres ou exclues a l'horlzon 2012*
*& 0,& 1#2.%& -,3#)-,.%& 4%& +54*13#)-& 4%& .,& 6,*7+%35& 6)+3%& $*+& .,& 6+%"#8+%& ")#3#5& 4%& .,& 65+#)4%& 4%& .,& $3+,359#%& :;<=<=& %3& 1)-3+#2*%& '& .,& 1#2.%& %*+)65%--%& 4%& +54*13#)-& 4%& .,& 6,*7+%35& %3& 4%&
.>%?1.*$#)-&'&"#&6,+1)*+$&@&%..%&A%+,&.>)2(%3&4>*-%&+57#$#)-&%-&<=B<C&1)++%$6)-4,-3&,*&"#&6,+1)*+$&4%&.,&$3+,359#%&;*+)6%&<=<=D
Þ8C!L1
7

!
!!"#$%&'()*+#,(%)+-&%+'+,*./0#
"#!$%&'()*#*+,)!-.!'/&)#%+,!0#/%,&/,),0+1.(!'(%#!+-()*+1.(!2!/(33(!-.!$%,4%#00(!-(!'*#5+3+*&6!
!!!"#1()2*0#,(%)+&%+'+,*0#
345#6#7()('2*)#8(#./(8*2&#02#8(#9*(:*8*2&#;0<#=*'('%0<#>/:8*./0<#
"(!/,)*().!-(!3#!3+4)(!-+%(/*%+/(!)78!'(%#!9+)#3+'&!#:(/!3(!$%,4%#00(!-(!'*#5+3+*&6!
?'%(;)&#3(#)&=+),0#;0<#)02)(*20<#6#>)&<0'2(2*+'#02#0==02<#(220';/<

La reforme adopLee en novembre 2010 repose en premler lleu sur une auamenLaLlon de l'âae de la
reLralLe. Llle auamenLe sLrucLurellemenL noLre rvLhme de crolssance eL conLrlbue de facon
lmporLanLe a resLaurer la souLenablllLe de nos flnances publlques.

1+/)./+*#/'0#)&=+),0#;0<#)02)(*20<#0'#@A5A#B#
#
!"#$"%&$&''&(($)$*+",$"'-"./.0'-+&/*1"(/023$",$",4(450&'&62$("7&*-*3&$2("./02"'$"(8(+9)$",$"2$+2-&+$"
L'allonaemenL de l'esperance de vle eL l'arrlvee a la reLralLe des aeneraLlons du babv boom
condulsenL a un desequlllbre crolssanL enLre nombre de coLlsanLs eL nombre de reLralLes.
Au[ourd'hul, le raLlo esL de 1,6 acLlf pour un reLralLe , en 2030, la slLuaLlon seralL proche de 1,2 acLlf
pour un reLralLe. La balsse de ce raLlo demoaraphlque pesera forLemenL sur les charaes de reLralLe
pour l'ensemble des realmes. Selon les dernleres pro[ecLlons du Consell d'CrlenLaLlon des 8eLralLes
(CC8), le deflclL annuel du svsLeme de reLralLe depasseralL 100 mllllards d'euros en 2030 (en euros
consLanLs).
!":$(".$2(.$3+&%$("7&*-*3&92$("$*3/2$".'0(",4;2-,4$("-.29("'-"32&($"
A la dearadaLlon sLrucLurelle des realmes de reLralLe, la crlse a a[ouLe un choc con[oncLurel bruLal eL
forLemenL deLerlore les prevlslons a courL Lerme du solde des realmes de reLralLes. Llle a noLammenL
pese sur les receLLes, en llen avec le ralenLlssemenL de la crolssance des salalres, la hausse du
chômaae eL de l'lnacLlvlLe. La crlse a accelere de plus de 20 ans la chronlque aLLendue de la
dearadaLlon des deflclLs des reLralLes : les deflclLs auparavanL prevus en 2040 (1,8 ° de Þl8) sonL
au[ourd'hul annonces pour 2013. CeLLe aaaravaLlon raplde du deflclL pese lourdemenL sur les besolns
de flnancemenL cumules : sous des hvpoLheses macroeconomlques comparables, en l'absence de
reforme, lls eLalenL esLlmes a 720 mllllards d'euros 2008 pour la perlode 2010-2030, conLre 430
mllllards d'euros 2008 pour la môme perlode d'apres les pro[ecLlons reallsees en 2007 par le CC8.

30<#7)(';<#>+*'2<#;0#8(#)&=+),0#
#
uans ce conLexLe, la reforme favorlse l'allonaemenL de la duree de la vle acLlve a Lravers le
relevemenL de l'âae de la reLralLe eL le souLlen a l'emplol des senlors. Llle apporLe alnsl une reponse
demoaraphlque eL durable au probleme du flnancemenL des reLralLes.

!"<0"3=02",$"'-"247/2)$1"+2/&(")$(02$("./02"-0;)$*+$2"'-",024$",$"%&$"-3+&%$"
- Pausse de 2 ans de l'âae d'ouverLure des drolLs, porLe de 60 ans a 62 ans en 2018 ,
- Pausse de 2 ans eaalemenL de l'âae d'obLenLlon d'une penslon compleLe sans condlLlon de duree,
porLe de 63 a 67 ans en 2023 ,
Þ8C!L1
8

- ÞoursulLe de la hausse de la duree d'assurance requlse pour l'obLenLlon du Laux pleln, qul passe de
40 annees pour la aeneraLlon 1948 a 41 annees pour la aeneraLlon 1932 eL conLlnuera d'evoluer par
la sulLe compLe Lenu des aalns d'esperance de vle.
!">*$"-0;)$*+-+&/*",$("2$((/023$(",$")-*&92$"3&6'4$"
Le aouvernemenL a refuse de flnancer les deflclLs des realmes de reLralLe par une hausse aenerallsee
des prelevemenLs pour ne pas penallser la crolssance eL l'emplol. 1ouLefols, des mesures de receLLes
clblees (a hauLeur de 3,3 mllllards d'euros en 2011) concourenL au redressemenL :
- Þour les menaaes : la Lranche la plus elevee de l'lmpôL sur le revenu sera auamenLee d'un polnL (de
40 ° a 41 °).
- Les revenus du caplLal seronL mls a conLrlbuLlon pour envlron 1 mllllards d'euros en 2011.
- Þour les enLreprlses : le dlsposlLlf d'alleaemenL de coLlsaLlons soclales sera raLlonallse.
Ces mesures auronL un effeL raplde sur les compLes. Llles renforcenL l'equlLe de la reforme sans
penallser la crolssance.

!">*"2-..2/3?$)$*+",$("29;'$("$*+2$"($3+$02".06'&3"$+"($3+$02".2&%4""
u'lcl a 2020, le Laux de coLlsaLlon des foncLlonnalres va ôLre allane sur celul du prlve,"passanL de 7,83
° a 10,33 ° solL une proaresslon de 0,28 ° par an." Þar allleurs, cerLalnes mesures deroaaLolres du
secLeur publlc seronL supprlmees" (deparLs anLlclpes des parenLs de Lrols enfanLs eL plus, reales
deroaaLolres pour"l'obLenLlon d'une penslon mlnlmale).

!">*$"247/2)$"@0(+$1";-;$",$"324,&6&'&+4"
- 1ous les secLeurs d'acLlvlLe seronL concernes par ce relevemenL de l'âae. La reforme s'appllque a
Lous, salarles du prlve, foncLlonnalres, aaenLs des realmes speclaux ou Lravallleurs lndependanLs.
- La reforme LlenL LouLefols compLe des parcours lndlvlduels (deparL anLlclpe pour carrlere lonaue)
ou des dlfflculLes de sanLe (prlse en compLe de la penlblllLe pour les personnes pour lesquelles elle
enLraine une lncapaclLe reconnue medlcalemenL).

C'0#)&=+),0#<*,/82('&,0'2#=(9+)(:80#D#8(#%)+*<<('%0#02#D#8(#,(E2)*<0#;0<#=*'('%0<#>/:8*./0<#
#
!">*"&).-3+".0&((-*+"(02"'-"24,03+&/*",0",47&3&+"$+",$"'-",$++$"
- Ln 2013, la reforme permeLLra de dlmlnuer le deflclL publlc de 0,3 ° du Þl8. A l'horlzon 2020, les
mesures annoncees permeLLronL de redulre de 1 x polnL de Þl8 le deflclL publlc. Les deux Llers de
ceLLe amelloraLlon seronL lles aux mesures d'auamenLaLlon de l'âae de la reLralLe , le dernler Llers
provenanL du rapprochemenL des realmes de reLralLes publlcs eL prlves eL des apporLs de receLLes
clblees.
- La deLLe publlque sera dlmlnuee de pres de 10 polnLs de Þl8 en 2020.
Lnvlron 8 polnLs de Þl8 de deLLe seralenL evlLes arâce a la reducLlon des deflclLs llee a la reforme.
Þar allleurs, la moblllsaLlon des acLlfs du londs de reserve des reLralLes (l88) pour couvrlr les deflclLs
accumules sur la perlode permeLLralL de dlmlnuer la deLLe d'envlron 2 polnLs de Þl8 supplemenLalres.
Le l88 a Lou[ours eu vocaLlon a flnancer le deflclL des reLralLes - l'horlzon de ceLLe lnLervenLlon eLanL
orlalnellemenL flxe a 2020.
uepuls la creaLlon du fond en 1999, le conLexLe a neanmolns senslblemenL evolue. Les deflclLs des
realmes de reLralLes se sonL aaaraves blen plus LôL qu'aLLendu. un decalssemenL anLlclpe du l88 esL
des lors [usLlfle. Ces effeLs de la reforme sur le deflclL eL la deLLe consLlLuenL des mlnlmas car lls ne
LlennenL pas compLe des effeLs favorables de la reforme des reLralLes sur la crolssance eL, par
consequenL, sur les compLes publlcs.

Au LoLal, ces mesures permeLLenL non seulemenL de remeLLre les compLes de nos realmes de reLralLe
a l'equlllbre des 2018 mals eaalemenL de LralLer les deflclLs pendanL la phase de monLee en charae
Þ8C!L1
9

de la reforme (moblllsaLlon du fonds de reserve des reLralLes), afln de ne lalsser aucune deLLe aux
aeneraLlons fuLures.

LD2 et 3 : rósorber |es dósóqu|||bres macroóconom|ques et |es dósóqu|||bres au se|n de |a zone euro


IV. Þart|e m|croóconom|e/po||t|ques sector|e||es

LD4 : opt|m|ser |e sout|en à |a k&D et à |'|nnovat|on, renforcer |e tr|ang|e de |a conna|ssance et
||bórer |e potent|e| de |'óconom|e numór|que

Selon la Lvpoloale reLenue par la Commlsslon europeenne, la lrance esL conslderee, comme un pavs
a « lnLenslLe de 8&u movenne », c'esL-a-dlre donL l'lnLenslLe de 8&u esL comprlse enLre 1,6 eL 2,3°.
Llle represenLe envlron 17,3 ° de la depense de 8&u LoLale de l'unlon europeenne, ce qul en falL le
second pavs en Lermes de depense derrlere l'Allemaane. Selon les dernleres donnees dlsponlbles
1
,
l'lnLenslLe de 8&u francalse a connu une balsse conLlnue depuls 2002 puls une amelloraLlon
slanlflcaLlve en 2008 eL 2009 : la depense lnLerleure de recherche eL developpemenL s'esL elevee a
2,21 ° du Þl8 en 2009, renouanL quaslmenL avec le nlveau aLLelnL en 2002.

uans ce conLexLe, la lrance se flxe pour ob[ecLlf d'aLLelndre d'lcl 2020 un nlveau de depenses de 8&u
represenLanL 3° du Þl8. Þour l'aLLelndre, les efforLs en faveur de l'enselanemenL superleur eL de la
recherche vonL ôLre poursulvls. La quallLe de l'enselanemenL superleur consLlLue en effeL une
condlLlon necessalre au processus de recherche eL d'lnnovaLlon. ÞarallelemenL, la recherche
conLrlbue au deplacemenL de la fronLlere Lechnoloalque eL produlL des exLernallLes poslLlves qul
[usLlflenL un souLlen publlc speclflque. L'exlaence de maiLrlse des compeLences sclenLlflques, la
poursulLe de l'auLonomle des unlverslLes, la consLlLuLlon de campus unlverslLalres eL le malnLlen d'un
souLlen lmporLanL a la recherche prlvee vonL permeLLre d'aalr sur ces dlfferenLs levlers.

Le developpemenL des capaclLes d'lnnovaLlon passe en parLlculler par le LransferL Lechnoloalque de
la recherche publlque vers les enLreprlses eL par l'arLlculaLlon enLre les oraanlsmes publlcs eL la
recherche prlvee. Þlus alobalemenL, le renforcemenL du Lrlanale de la connalssance, c'esL-a-dlre de
l'lnLeracLlon enLre educaLlon, recherche publlque eL enLreprlse esL lndlspensable pour creer une
dvnamlque de developpemenL de la recherche publlque eL prlvee. La deuxleme phase des pôles de
compeLlLlvlLe va pouvolr noLammenL aalr en ce sens.

Ln ouLre, l'auamenLaLlon de la depense de recherche eL developpemenL passe avanL LouL par un
accrolssemenL des depenses de 8&u des enLreprlses. L'effeL du souLlen publlc a la 8&u prlvee dolL
s'apprecler dans une perspecLlve de lona Lerme en ralson du Lemps d'adapLaLlon des enLreprlses eL
des delals necessalres aux evoluLlons de la sLrucLure secLorlelle de l'economle. Les auLorlLes
francalses conLlnuenL leurs efforLs pour favorlser la 8&u eL l'lnnovaLlon : lnclLaLlons flscales en faveur
de la 8&u eL aldes aux enLreprlses lnnovanLes, renforcemenL de la proprleLe lnLellecLuelle, souLlen
aux fllleres emeraenLes ou a forLe valeur a[ouLee Lechnoloalque, noLammenL l'economlque
numerlque.

Le proaramme des lnvesLlssemenLs d'avenlr consLlLue a ce LlLre une acLlon de arande ampleur en
faveur de la recherche eL de l'lnnovaLlon. Ce proaramme, coflnance par l'LLaL - a hauLeur de 33
mllllards d'euros - eL d'auLres acLeurs publlcs eL prlves, vlse a reallser des pro[eLs a hauL poLenLlel
pour l'economle, noLammenL Lournes vers l'enselanemenL superleur, la recherche publlque,

1
;,.%/(' : MLS8 : hLLp://clsad.adc.educaLlon.fr/reperes/publlc/chlffres/defaulL.hLm.
Þ8C!L1
10

l'lnnovaLlon eL les secLeurs lnnovanLs. Les pro[eLs, qul verronL leur concreLlsaLlon dans les annees a
venlr, conLrlbueronL a amellorer les capaclLes d'lnnovaLlon eL la compeLlLlvlLe de la lrance, eL
renforceronL alnsl son poLenLlel de crolssance. CeL efforL lmporLanL de la lrance consLlLuera une
conLrlbuLlon essenLlelle a l'aLLelnLe de l'ob[ecLlf europeen en maLlere de recherche eL de
developpemenL.

Lnfln, LouL ob[ecLlf d'lnnovaLlon ne peuL ôLre aLLelnL que par une comblnalson de mesures naLlonales
eL d'lnlLlaLlves de l'unlon europeenne (breveL communauLalre, levee des obsLacles a la moblllLe des
chercheurs, afflrmaLlon d'une pollLlque lndusLrlelle amblLleuse pour l'uL, eLc.). ll s'aalL donc d'une
responsablllLe parLaaee enLre chaque LLaL membre eL l'unlon europeenne.

<686!=#:,%+'(%!3>(?/(33()/(!-(!3>()'(+4)(0()*!'.$&%+(.%!(*!'*+0.3(%!3#!%(/@(%/@(!$.53+1.(!

La sLlmulaLlon de la recherche publlque eL l'excellence de l'enselanemenL superleur sonL des
condlLlons lndlspensables au developpemenL de la recherche eL de l'lnnovaLlon. Þour favorlser
l'excellence de l'enselanemenL superleur, l'acLlon des auLorlLes francalse porLe d'une parL sur
l'amelloraLlon du foncLlonnemenL des unlverslLes (auLonomle des unlverslLes [usqu'en 2012), d'auLre
parL sur l'lmmoblller unlverslLalre eL l'explolLaLlon des svnerales enLre unlverslLes (consLlLuLlon de
campus unlverslLalres de arande enveraure par l'operaLlon Campus). Lnfln, l'excellence de
l'enselanemenL superleur passe aussl par des acLlons en amonL, afln d'assurer la maiLrlse du socle de
compeLences permeLLanL de s'enaaaer vers des carrleres sclenLlflques (plan Sclence eL Lechnoloale a
l'Lcole) eL de developper le aoûL pour l'lnnovaLlon (plan LLudlanL-LnLrepreneur).

La sLlmulaLlon de la recherche publlque passe, quanL a elle, par l'accrolssemenL du nombre des
laboraLolres de recherche eL l'amelloraLlon de l'equlpemenL des lnsLlLuLs de recherche (laboraLolres
d'excellence eL equlpemenLs d'excellence du proaramme des lnvesLlssemenLs d'avenlr). ll s'aalL aussl
de renforcer le Lrlanale de la connalssance en favorlsanL la cooperaLlon enLre unlverslLes, lnsLlLuLs de
recherche eL enLreprlses (lnlLlaLlves d'excellence, deuxleme phase des pôles de compeLlLlvlLe).

L'evaluaLlon des eLabllssemenLs de recherche eL des chercheurs conLrlbue eaalemenL a
l'amelloraLlon conLlnue du Lrlanale de la connalssance. L'Aeres (Aaence d'evaluaLlon de la recherche
eL de l'enselanemenL superleur), charaee, de l'evaluaLlon des eLabllssemenLs d'enselanemenL
superleur eL de recherche, des oraanlsmes de recherche, alnsl que de la valldaLlon des procedures
d'evaluaLlon de leurs personnels, a adopLe un plan sLraLealque pour 2010-2014 sLrucLure auLour de
Lrols axes : aaranLlr la quallLe des evaluaLlons eL en repenser les flnallLes eL les meLhodes, parLlclper a
l'evoluLlon de l'enselanemenL superleur eL de la recherche, lnscrlre la dlmenslon lnLernaLlonale dans
LouLes ses acLlons. Le Lravall accompll par l'Aeres a par allleurs eLe salue par l'LnCA (Luropean
AssoclaLlon for CuallLv Assurance ln Plaher LducaLlon) lors d'une evaluaLlon en sepLembre 2010.
Ces dlfferenLes acLlons en faveur de l'enselanemenL eL de la recherche conLrlbuenL a amellorer
l'aLLracLlvlLe des unlverslLes eL du svsLeme de recherche francals, renforcenL la moblllLe des eLudlanLs
eL permeLLenL d'accroiLre le caplLal humaln. Ln favorlsanL le LransferL de connalssances vers les
enLreprlses, elles conLrlbuenL a elever le poLenLlel de crolssance de l'economle francalse.

O(9+)*<0)#8P0Q%0880'%0#02#8(#./(8*2&#;0#8P0'<0*7'0,0'2#</>&)*0/)#
!
"#!'*%#*&4+(!)#*+,)#3(!$,.%!3>()'(+4)(0()*!'.$&%+(.%!!

La SLraLeale naLlonale pour l'enselanemenL superleur a eLe lancee en 2008 afln de conLrlbuer a
l'emeraence d'un espace europeen de l'enselanemenL superleur. Llle vlse a elever le nlveau aeneral
Þ8C!L1
11

de connalssances eL de quallflcaLlons de la populaLlon, , promouvolr l'eaallLe des chances afln de
favorlser l'accesslblllLe du plus arand nombre a l'enselanemenL superleur , adapLer les formaLlons
aux exlaences d'lnserLlon professlonnelle eL de formaLlon LouL au lona de la vle
2
, favorlser
l'auLonomle des unlverslLes , accelerer le mouvemenL de rapprochemenL enLre unlverslLes, arandes
ecoles eL oraanlsmes de recherche.

A('!.)+:(%'+*&'!$3.'!#.*,),0('!(*!5&)&9+/+#)*!-(!-#:#)*#4(!-(!0,B()'!!

La lrance compLe acLuellemenL 73 unlverslLes auLonomes (90° de l'ensemble des unlverslLes) donL
24 unlverslLes supplemenLalres depuls le 1er [anvler 2011. La lol prevolL que LouLes les unlverslLes
francalses solenL auLonomes, dans les domalnes budaeLalres eL de la aesLlon des ressources
humalnes alnsl que dans leur aouvernance, avec un pouvolr accru des presldenLs, d'lcl a la fln 2012.
Ln effeL, les eLudes monLrenL que l'auLonomle permeL d'accrolLre les performances des unlverslLes
3
,
noLammenL en auamenLanL le deare de concurrence enLre les eLabllssemenLs.

Les unlverslLes dlsposenL desormals d'un budaeL alobal reparLl selon Lrols enveloppes
(remuneraLlons, foncLlonnemenL, lnvesLlssemenL), d'une prevlslon des movens sur quaLre ans, d'une
aesLlon des ressources humalnes eL de la masse salarlale. Le nouveau mode d'allocaLlon mls en place
au 1
er
[anvler 2009 permeL desormals de calculer la doLaLlon de l'unlverslLe a proporLlon de son
acLlvlLe (80°) eL de sa performance (20°).
#
uans ce conLexLe, l'annee 2011 s'lnscrlL dans la poursulLe d'une dvnamlque lmpulsee depuls 2007 eL
qul s'esL LradulLe par une auamenLaLlon lnedlLe des movens des unlverslLes. Ln 2011, les unlverslLes
verronL leurs movens de foncLlonnemenL proaresser de 3° en movenne, solL une hausse alobale de
78,4 mllllons d'euros par rapporL a 2010. Þar allleurs, les unlverslLes sonL exonerees de l'efforL de
non remplacemenL d'un deparL a la reLralLe sur deux lmpose aux eLabllssemenLs publlcs eL a l'LLaL.

C//&3&%#*+,)!-('!%(4%,.$(0()*'!.)+:(%'+*#+%('!

La consolldaLlon eL le developpemenL des pôles de recherche eL d'enselanemenL superleur (Þ8LS) se
poursulvronL en 2011. 19 Þ8LS rearoupenL acLuellemenL 31 unlverslLes eL 31 auLres eLabllssemenLs.
Les Þ8LS permeLLenL de aaranLlr un nlveau de quallLe eL de vlslblllLe au plan lnLernaLlonal, un
plloLaae plus efflcace eL un mode de aouvernance mleux lnscrlL dans l'envlronnemenL soclo-
economlque. Cf. carLe en annexe.

Þar allleurs, a côLe des Þ8LS, des rearoupemenLs d'unlverslLes se poursulvenL par la fuslon
d'eLabllssemenLs (creaLlon d'Alx-Marsellle unlverslLe en 2012). Ces unlverslLes auronL une dlmenslon
lnLernaLlonale couvranL la LoLallLe des champs dlsclpllnalres. Llles seronL un acLeur essenLlel du
developpemenL eL de l'aLLracLlvlLe de ces realons.
!
"#)/(0()*!-('!$%(0+(%'!/@#)*+(%'!-(!3>,$&%#*+,)!D#0$.'!

L'operaLlon Campus esL un plan de arande ampleur en faveur de l'lmmoblller unlverslLalre. Lancee en
2008, elle vlse a falre emeraer des campus d'excellence qul renforceronL l'aLLracLlvlLe eL le
ravonnemenL des unlverslLes francalses. Son flnancemenL lnlLlal s'eleve a 3 mllllards d'euros,

2
Cf. Llane dlrecLrlce n¨9.
3
volr Aahlon eL al.,E@(! 4,:(%)#)/(! #)-! $(%9,%0#)/(! ,9! %('(#%/@! .)+:(%'+*+('! F! (:+-()/(! 9%,0! G.%,$(! #)-! *@(! H6;6! n8L8
Worklna Þaper Serles, avrll 2009, alnsl que le rapporL du ComlLe de pollLlque economlque IJ($,%*!,)!*@(!(99(/*+:()(''!#)-!
*@(!(99+/+()/B!,9!$.53+/!(?$()-+*.%(!,)!*(%*+#%B!(-./#*+,)!+)!*@(!GHK 8 ocLobre 2010.
Þ8C!L1
12

consLlLuanL une doLaLlon non consommable aLLrlbuee aux slLes selecLlonnes, eL a eLe compleLe de
1,3 mllllards d'euros dans le cadre de plusleurs proarammes, donL celul des lnvesLlssemenLs d'avenlr.

Ln sepLembre 2010 onL eLe lance les appels d'offre eL a debuLe le dlaloaue compeLlLlf avec les
parLenalres prlves. lln 2011 seronL slanes les conLraLs de parLenarlaLs eL a parLlr de la ml-2012
debuLeronL les premlers Lravaux, avec un ob[ecLlf de llvralson en 2013. Þarml les pro[eLs d'ores eL
de[a reLenus, on peuL clLer le pro[eL de campus de Saclav
4
(le plaLeau de Saclav beneflclera en plus de
1 mllllard d'euros au LlLre des lnvesLlssemenLs d'avenlr), le pro[eL « Lvon ClLe Campus » ou le pro[eL
« Sorbonne Þarls-ClLe », premler resulLaL de la reoraanlsaLlon des eLabllssemenLs parlslens.

K0'=+)%0)# 8(# ,(E2)*<0# ;0<# %+''(*<<('%0<# 20%R'*./0<# 02# <%*0'2*=*./0<# 02# ;&908+>>0)# 80# 7+S2# >+/)# 8(#
)0%R0)%R0#02#8M*''+9(2*+'#

La maiLrlse des compeLences Lechnlques eL sclenLlflques dans l'enselanemenL prlmalre eL secondalre
esL un pre-requls lndlspensable a l'excellence de l'enselanemenL superleur. ll s'aalL eaalemenL de
conLrlbuer a developper les vocaLlons enLrepreneurlales des eLudlanLs. uans le cadre du plan des
lnvesLlssemenLs d'avenlr, 30 mllllons d'euros seronL consacres a la dlffuslon de la culLure sclenLlflque
en lrance, afln de renforcer la place de la sclence dans la socleLe.

"(!L3#)!M!H)(!),.:(33(!#05+*+,)!$,.%!3('!'/+()/('!(*!3('!*(/@),3,4+('!2!3>G/,3(!N!

Les dernleres evaluaLlons naLlonales eL lnLernaLlonales (eLude ÞlSA 2009 de l'CCuL) fonL apparaiLre
une balsse des compeLences en maLhemaLlques des eleves en lrance. C'esL pour luLLer conLre ceLLe
eroslon qu'a eLe presenLe, le 31 [anvler 2011, le plan « une nouvelle!amblLlon pour les sclences eL les
Lechnoloales a l'Lcole »
3
, qul vlse a amellorer les connalssances sclenLlflques des ecollers eL a susclLer
leur curloslLe pour la sclence eL la demarche sclenLlflque. ll s'aalL de renforcer les fondamenLaux des
sclences a l'ecole prlmalre , d'lnsLaller de la culLure sclenLlflque au cour de la culLure aenerale , de
developper l'orlenLaLlon eL les vocaLlons vers les meLlers sclenLlflques eL Lechnlques au lvcee eL
lmpllquer les enLreprlses dans ce Lravall.

"(!L3#)!M!O*.-+#)*'!G)*%($%()(.%'!N!

Le Þlan « LLudlanLs LnLrepreneurs », mls en place sur la perlode 2009-2014, a pour l'ob[ecLlf de
developper l'enLrepreneurlaL au seln des eLabllssemenLs d'enselanemenL superleur eL falre emeraer
une nouvelle aeneraLlon d'enLrepreneurs lssus de l'enselanemenL superleur.

Le plan envlsaae noLammenL de creer des pôles de l'enLreprenarlaL eLudlanL, fonde sur des
parLenarlaLs enLre le monde de l'enselanemenL superleur (unlverslLes eL ecoles) eL le monde
economlque (enLreprlses, chambres de commerce eL d'lndusLrles, flnanceurs). Ces pôles sonL
desLlnes a developper eL promouvolr chez les eLudlanLs l'envle d'enLreprendre eL l'esprlL
d'lnnovaLlon. lls onL eLe reLenus a la sulLe d'un appel a pro[eL eL seronL mls en place au cours de
l'annee 2011. Leur ob[ecLlf esL de senslblllser 380 000 eLudlanLs a l'enLrepreneurlaL dans les Lrols
prochalnes annees. 3 mllllons d'euros eLales sur Lrols ans sonL consacres a leur flnancemenL.

$2*,/80)#8(#)0%R0)%R0#>/:8*./0#>()#;0<#;&,()%R0<#;M0Q%0880'%0#

La sLlmulaLlon de la recherche publlque s'lnscrlL en premler lleu dans un cadre sLraLealque au nlveau
naLlonal eL realonal, qul permeL la coordlnaLlon des dlverses acLlons menees eL deflnlL les prlorlLes

4
hLLp://www.campus-parls-saclav.fr/
3
hLLp://www.educaLlon.aouv.fr/cld34824/une-nouvelle-amblLlon-pour-les-sclences-eL-les-Lechnoloales-a-l-ecole.hLml
Þ8C!L1
13

sLraLealques pour l'avenlr. 1els sonL les ob[ecLlfs de la sLraLeale naLlonale de recherche eL
d'lnnovaLlon eL des « sLraLeales eL LerrlLolres ». Au seln de ce cadre, les mesures en faveur de la
recherche publlque reposenL ma[orlLalremenL sur la mlse en ouvre du proaramme des
lnvesLlssemenLs d'avenlr.

lo sttotéole ootlooole Je tecbetcbe et J'looovotloo (2009-2012) et les « 5ttotéole et tettltoltes -
51kA1£k »

Llaboree en 2009, la SLraLeale naLlonale de recherche eL d'lnnovaLlon (Sn8l) desslne un cadre vlsanL
a renforcer le poLenLlel de recherche de la lrance eL a en Llrer le mellleur parLl en maLlere
d'lnnovaLlon eL d'lmpacL sur l'economle naLlonale. La Sn8l deflnlL de Lrols axes de prlorlLes sur la
perlode 2009-2012 : rareLe eneraeLlque eL de maLleres premleres (eco-Lechnoloales), sanLe eL blen-
ôLre (blo-Lechnoloales), socleLe de la connalssance (Lechnoloales de l'lnformaLlon eL
nanoLechnoloales).

La Sn8l a eLe compleLee par un exerclce de deflnlLlon de sLraLeales LerrlLorlales (« SLraLeale eL
1errlLolres - S18A1L8 »), pour ldenLlfler les arandes caracLerlsLlques de chaque realon francalse eL
alder a deflnlr des sLraLeales de slLes. La poursulLe de ceLLe sLraLeale realonale conslsLera en
l'elaboraLlon pour chaque realon d'une vlslon commune (« S18A1L8 2020 »), qul servlra de cadre de
reference dans la relaLlon enLre l'LLaL eL les acLeurs presenLs sur le LerrlLolre.

Ces deux lnsLrumenLs cadres procedenL Lous deux de la recherche publlque. lls sonL uLllemenL
compleLes par les sLraLeales realonales d'lnnovaLlon (2011-2013) davanLaae Lournees vers les
capaclLes d'lnnovaLlon des enLreprlses
6
.

lo stlmolotloo Je lo tecbetcbe pobllooe Joos le coJte Jo ptootomme Jes lovestlssemeots J'oveolt

Avec 21,9 mllllards d'euros desLlnes a l'enselanemenL superleur eL a la recherche, le proaramme
lnvesLlssemenLs d'avenlr consLlLue en parLlculler un plan Lres amblLleux pour sLlmuler la recherche
publlque. Ln 2011, 3,6 mllllards d'euros de credlLs nouveaux arrlveronL dans les unlverslLes ou les
oraanlsmes de recherche. Les acLlons en faveur de la recherche publlque concernenL la consLlLuLlon
de laboraLolres d'excellence eL la mlse en place d'equlpemenLs d'excellence.

Le pro[eL « LaboraLolres d'excellence », doLe de 1 mllllard d'euros, dolL favorlser l'emeraence de
laboraLolres d'excellence dans Lous les LerrlLolres eL dans LouLes les dlsclpllnes. ll vlse aussl a
encouraaer les mellleurs laboraLolres francals a renforcer leur poLenLlel sclenLlflque en recruLanL des
chercheurs eL en lnvesLlssanL dans des equlpemenLs lnnovanLs.

Le pro[eL « LqulpemenLs d'excellence », doLe de 1 mllllard d'euros, va permeLLre aux laboraLolres
francals d'acquerlr des equlpemenLs sclenLlflques de polnLe. ue naLure Lres varlee, ces pro[eLs
beneflcleronL aussl au Llssu lndusLrlel a Lravers des parLenarlaLs enLre les laboraLolres de recherche
publlcs eL les enLreprlses.

T,&8*+)0)# 8(# %++>&)(2*+'# 0'2)0# 80<# /'*90)<*2&<N# 80<# *'<2*2/2<# ;0# )0%R0)%R0# 02# 80<# (%20/)<# >/:8*%<# 02#
>)*9&<#

La cooperaLlon enLre les unlverslLes, les lnsLlLuLs de recherche eL les acLeurs publlcs eL prlves a eLe
favorlsee ces dernleres annees par la consLlLuLlon de dlverses formes de rearoupemenLs eL de
collaboraLlons : les pôles de recherche eL d'enselanemenL superleur, alnsl que les pôles de

6
Cf. lnfra presenLaLlon des sLraLeales realonales d'lnnovaLlon.
Þ8C!L1
14

compeLlLlvlLe eL la labelllsaLlon des lnsLlLuLs CarnoL ou encore les dlplômes naLlonaux en co-
hablllLaLlon, eL les laboraLolres mlxLes assoclanL unlverslLes, arandes ecoles eL oraanlsmes de
recherche.

Le renforcemenL des llens enLre educaLlon, recherche eL lnnovaLlon se poursulL : une LrenLalne de
nouvelles fondaLlons unlverslLalres ou parLenarlales sonL en cours de creaLlon , les pôles de
compeLlLlvlLe vonL enLrer dans une deuxleme phase de developpemenL , le proaramme des
lnvesLlssemenLs d'avenlr, quanL a lul, comporLe plusleurs acLlons en faveur du rapprochemenL enLre
unlverslLes, lnsLlLuLs de recherche eL enLreprlses.

"#!-(.?+X0(!$@#'(!-('!$Y3('!-(!/,0$&*+*+:+*&

un pôle de compeLlLlvlLe se deflnlL comme la comblnalson, sur un espace aeoaraphlque donne,
d'enLreprlses, de cenLres de formaLlon eL d'unlLes de recherche ouvranL auLour d'un môme marche,
d'un môme domalne Lechnoloalque ou d'une môme flllere, eL enaaaes dans une demarche
parLenarlale desLlnee a deaaaer des svnerales auLour de pro[eLs lnnovanLs communs.

Apres une evaluaLlon poslLlve
7
de la premlere phase de la pollLlque des pôles (2006-2008), une
deuxleme phase a eLe lance en 2009 eL s'achevera en 2012 par une evaluaLlon exLerne. uoLe d'un
flnancemenL de 1,3 mllllards d'euros compleLe de 300 mllllons d'euros dans le cadre du proaramme
des lnvesLlssemenLs d'avenlr, ceLLe deuxleme phase comporLe Lrols prlorlLes : le plloLaae sLraLealque
des pôles, le developpemenL d'un ecosvsLeme d'lnnovaLlon eL de crolssance, avec noLammenL le
recours plus lmporLanL aux flnancemenLs prlves eL la recherche de mellleures svnerales LerrlLorlales,
eL la consLlLuLlon des plaLes-formes d'lnnovaLlon. une plaLe-forme d'lnnovaLlon se deflnlL comme le
rearoupemenL de movens muLuallses desLlnes a offrlr des servlces (locaLlon d'equlpemenLs,
presLaLlons, eLc.) permeLLanL a une communauLe ouverLe d'uLlllsaLeurs, noLammenL des enLreprlses,
de mener a blen leurs pro[eLs de 8&u eL d'lnnovaLlon mals aussl de proceder a des LesLs ou de
developper des preserles.

Z,5+3+'(%! 3('! 9,)-'! '*%./*.%(3'! $,.%! %()9,%/(%! 3(! *%+#)43(! -(! 3#! /,))#+''#)/(! -#)'! 3(! /#-%(! ->.)(!
$,3+*+1.(!-('!/3.'*(%'!%&),:&(!

Le renforcemenL de la moblllsaLlon du lLuL8 eL des flnancemenLs naLlonaux dans la pollLlque des
pôles de compeLlLlvlLe consLlLue une prlorlLe des auLorlLes francalses. u'ores eL de[a le lLuL8
lnLervlenL a hauLeur de 30 mllllons d'euros sur la perlode 2007-2013 pour l'anlmaLlon des pôles de
compeLlLlvlLe, au LlLre noLammenL d'acLlons de sLrucLuraLlon de la aouvernance des pôles. Llle sera
en ouLre essenLlelle a l'ancraae LerrlLorlal des pôles de compeLlLlvlLe en lrance par le blals d'acLlons
d'lnLerclusLerlna,, llees a la proprleLe lnLellecLuelle, au developpemenL de parLenarlaLs europeens, ou
a la aesLlon prevlslonnelle des emplols eL des compeLences. une acLlon de reflexlon alobale sur les
clusLers (pôles eL arappes) a eLe enaaaee par la lrance en 2010 afln de proposer pour ml-2012 une
pollLlque alobale renovee de l'ensemble des clusLers.

H)!%()9,%/(0()*!-.!*%+#)43(!-(!3#!/,))#+''#)/(!-#)'!3(!/#-%(!-.!$%,4%#00(![):('*+''(0()*!->#:()+%!

Le proaramme lnvesLlssemenLs d'avenlr conLrlbue a renforcer les llens enLre educaLlon, recherche eL
lnnovaLlon eL a favorlser le LransferL de connalssance vers les acLeurs prlves.

Le pro[eL « lnlLlaLlves d'excellence », doLe de 7,7 mllllards d'euros, dolL permeLLre de falre emeraer
en lrance 3 a 10 pôles d'excellence plurldlsclpllnalres d'enselanemenL superleur eL de recherche.

7
hLLp://www.compeLlLlvlLe.aouv.fr/lMC/pdf/svnLhese_8CC-CMl_evaluaLlon_des_poles_de_compeLlLlvlLe.pdf
Þ8C!L1
13

Les lnlLlaLlves d'excellence reunlronL, dans une loalque de LerrlLolre, des eLabllssemenLs
d'enselanemenL superleur eL de recherche. Llles se sLrucLureronL auLour de pro[eLs sclenLlflques
amblLleux, en parLenarlaL avec leur envlronnemenL economlque. 17 candldaLures onL eLe adressees
par les eLabllssemenLs d'enselanemenL superleur eL de recherche. Llles seronL evaluees par un [urv
lnLernaLlonal. Les lnlLlaLlves d'excellence eL les laboraLolres d'excellence, clLes precedemmenL, se
renforcenL l'un l'auLre : les pro[eLs sclenLlflques du proaramme « laboraLolres d'excellence » dolvenL
accelerer la sLrucLuraLlon des eLabllssemenLs d'enselanemenL superleur eL de recherche qul les
porLenL , les « lnlLlaLlves d'excellence » conLlendronL par deflnlLlon des laboraLolres sclenLlflques de
Lres hauL nlveau.

Þar allleurs, les lnsLlLuLs de recherche Lechnoloalques, doLes de 2 mllllards d'euros seronL des plaLes-
formes lnLerdlsclpllnalres rassemblanL les compeLences de l'lndusLrle eL de la recherche publlque
dans une loalque de co-lnvesLlssemenL publlc-prlve eL de collaboraLlon eLrolLe enLre Lous les acLeurs.
Les premlers resulLaLs de l'appel a pro[eL (clos fln [anvler 2011) sonL aLLendus pour mars 2011.

Lnfln, la creaLlon d'un fonds naLlonal de valorlsaLlon, doLe de 1 mllllard d'euros, devralL permeLLre de
flnancer des acLlons de valorlsaLlon de la recherche publlque, eL en parLlculler, souLenlr la creaLlon
de SocleLes d'AcceleraLlon du 1ransferL de 1echnoloale. Ces socleLes, deLenues ma[orlLalremenL par
des aroupemenLs d'eLabllssemenLs eL d'oraanlsmes de recherche, devronL condulre a une plus forLe
professlonnallsaLlon de la valorlsaLlon de la recherche, en aeranL les acLlvlLes de valorlsaLlon au plus
pres des laboraLolres eL de l'ecosvsLeme d'enLreprlses, en llen avec les pôles de compeLlLlvlLe.
!
<6R6!\$*+0+'(%!3(!',.*+()!2!3#!J]A!(*!3>+)),:#*+,)!
#
Le souLlen a la 8&u eL a l'lnnovaLlon des enLreprlses s'lnscrlL dans les prlorlLes de l'unlon pour
l'lnnovaLlon. Au plan naLlonal, les concluslons des G*#*'!^&)&%#.?!-(!3>[)-.'*%+( en mars 2010, eL leur
voleL lnnovaLlon dolvenL permeLLre d'amellorer les condlLlons dans lesquelles se developpenL les
enLreprlses francalses. Les concluslons ldenLlflenL l'lnnovaLlon lndusLrlelle comme l'un des clnq
levlers d'acLlon eL des secLeurs sLraLealques comme le numerlque, les eco lndusLrles eL les lndusLrles
de l'enerale eL des LransporLs, ou encore la chlmle eL les maLerlaux lnnovanLs.

Þar allleurs, le souLlen s'lnscrlL eaalemenL dans le cadre sLraLealque des sLraLeales realonales
d'lnnovaLlon, qul coordonnenL l'alde a l'lnnovaLlon. Au flnal, l'alde a la 8&u eL l'lnnovaLlon se LradulL
par l'acLlon sur les condlLlons-cadres, pour lnclLer les enLreprlses a lnvesLlr dans les depenses de 8&u
eL les accompaaner dans leurs demarches lnnovanLes. Lnfln, le souLlen a l'lnnovaLlon passe aussl par
le renforcemenL de la proprleLe lnLellecLuelle eL la luLLe conLre la conLrefacon.
!
#$("(+2-+4;&$("24;&/*-'$(",A&**/%-+&/*"BCDEE!CDEFG"

uans le cadre de la pollLlque de coheslon europeenne sur 2007-2013, chaque realon francalse s'esL
doLee d'une sLraLeale realonale d'lnnovaLlon (S8l) en vue d'accroiLre l'efflclence des svsLemes
realonaux d'lnnovaLlon. Les S8l, au[ourd'hul en cours de mlse en ouvre dans les 26 realons
francalses, onL permls de deaaaer des orlenLaLlons sLraLealques pour les annees a venlr. ll s'aalL
d'abord d'elaralr la sphere des enLreprlses lnnovanLes. Þar exemple, dans la realon Alsace, un
dlsposlLlf des Compaanons de l'lnnovaLlon a eLe cree : ll s'aalL d'enLrepreneurs accompaananL des
1ÞL-ÞML dans des premleres demarches d'lnnovaLlon (sLrucLuraLlon du pro[eL, ldenLlflcaLlon des
parLenalres.). Le deuxleme defl conslsLe a focallser les movens realonaux dedles a l'lnnovaLlon sur
des fllleres porLeuses, vlslbles en parLlculler a l'lnLernaLlonal. Alnsl, la realon Þrovence-Alpes-CôLe-
u'azur encouraae les pro[eLs lles aux enerales nouvelles eL a la aesLlon des ressource eL de
l'ecosvsLeme. Lnfln, les S8l vlsenL a amellorer la sLrucLuraLlon du svsLeme realonal d'lnnovaLlon.
Þ8C!L1
16


u'lcl 2013, la mlse en ouvre des sLraLeales realonales d'lnnovaLlon devralL conLrlbuer eaalemenL a
renforcer eL a opLlmlser la moblllsaLlon des fonds sLrucLurels au servlce de la 8&u, de l'lnnovaLlon eL
de l'aLLracLlvlLe des LerrlLolres
8
.
#
$2*,/80)#8(#KL4#>)*9&0#

Les dernleres annees onL vu le souLlen publlc a la recherche conslderablemenL renforce avec le
developpemenL de nouveaux lnsLrumenLs (noLammenL les pôles de compeLlLlvlLe, le label CarnoL,
l'Alde aux pro[eLs des [eunes enLreprlses lnnovanLes) eL la reforme du credlL lmpôL recherche de
2008.

une place parLlcullere esL accordee au ÞML dans la pollLlque d'lnnovaLlon, en LouL premler lleu vla
Cseo, mals eaalemenL vla le dlsposlLlf d'alde aux pro[eLs des [eunes enLreprlses lnnovanLes ou le
remboursemenL accelere des creances du Cl8 (/96!+)9%#). Ln 2008, le Laux de subvenLlon des depenses
de 8&u s'elevalL a 40° pour les enLreprlses de molns de 230 salarles, 29° pour celles avanL enLre
230 eL 2000 salarles eL 23° pour les plus lmporLanLes. Ces efforLs flnanclers vonL ôLre poursulvls au
Lravers du proaramme des lnvesLlssemenLs d'avenlr. neanmolns ll s'aalL plus, a presenL, d'evaluer ces
dlsposlLlfs eL d'amellorer sl besoln leur efflcaclLe que de creer de nouvelles lnclLaLlons en faveur des
depenses de 8&u.
!
\;G\![)),:#*+,)!

CSLC lnnovaLlon a pour mlsslon de promouvolr eL de souLenlr le developpemenL lndusLrlel eL la
crolssance des ÞML par l'lnnovaLlon, noLammenL Lechnoloalque, alnsl que de conLrlbuer au LransferL
de Lechnoloales. Þarml les ob[ecLlfs d'CSLC lnnovaLlon sur la perlode 2009-2012, dans son
proaramme Aldes a l'lnnovaLlon (Al), ll s'aalL d'orlenLer les souLlens a l'lnnovaLlon en dlrecLlon des
enLreprlses de plus de 30 salarles, avec un ob[ecLlf de 30 ° des monLanLs d'alde aLLrlbues en 2011 ,
eL vers des pro[eLs rlsques porLanL sur une lnnovaLlon de rupLure, avec un ob[ecLlf de 60 ° des
monLanLs d'aldes aLLrlbues a ces pro[eLs en 2012.

_+3#)!(*!&:,3.*+,)!-.!/%&-+*!->[0$Y*!%(/@(%/@(!QD[JV!

Le Lrolsleme « 8apporL au ÞarlemenL sur le credlL d'lmpôL recherche » lndlque que noLammenL que
« -#)'!3>@B$,*@X'(!3#!$3.'!%('*%+/*+:(!Q`V!8!(.%,!-(!D[J!()4()-%(!()*%(!8aS8!(*!8a8R!(.%,!-(!-&$()'('!
-(! J]A! '.$$3&0()*#+%('! ». S'll esL dlfflclle de conclure en l'absence d'evaluaLlon quanLlLaLlve
rlaoureuse sur les effeLs de la reforme du Cl8, ll convlenL de soullaner qu'en deplL d'une con[oncLure
parLlculleremenL defavorable, les depenses prlvees de 8&u onL auamenLe de 1 ° en valeur en 2009.

Þar allleurs, une analvse prospecLlve
9
des effeLs economlques de la reforme du Cl8 de 2008 monLre
que, sous l'hvpoLhese d'un effeL d'addlLlon a courL Lerme eL d'un effeL de levler de 2 a moven Lerme
(1 euro de Cl8 supplemenLalre enaendre 2 euros de 8&u prlvee supplemenLalres) eL d'un malnLlen
de l'aLLracLlvlLe de la lrance sur la perlode, pour les flux d'lnvesLlssemenLs lnLernaLlonaux, l'lnLenslLe
des depenses de 8&u des enLreprlses devralL aLLelndre 1,73 ° du Þl8 en 2020 (conLre 1,32 ° en
2008) eL accroiLre le nlveau d'acLlvlLe de la lrance de 0,6 polnL de Þl8 a l'horlzon 2022. Sous
l'hvpoLhese plus conservaLrlce d'un slmple effeL d'addlLlon, la hausse de l'acLlvlLe seralL de 0,3 polnL
de Þl8.

8
Cf. lnfra.
9
Cahu, Þ., uemmou, L. eL Masse L. (2009) Les effeLs economlques de la reforme du CredlL d'lmpôL 8echerche de 2008, la
LeLLre de 1resor-Lco n¨60, [anvler 2009.
Þ8C!L1
17


Le dlsposlLlf du Cl8 a evolue dans le cadre de la lol de flnances 2011. A parLlr de 2011, le
remboursemenL accelere des creances ellalbles au Cl8, mls en place dans le cadre du plan de relance
de l'economle de 2009, esL perennlse pour les seules ÞML. Les condlLlons d'ellalblllLe au Cl8 sonL
eaalemenL afflnees de manlere a resLrelndre les evenLuels effeLs d'aubalne.
!
C+-('!#.?!b(.)('!()*%($%+'('!+)),:#)*('!+)*()'+:('!()!J]A!

Les [eunes enLreprlses lnnovanLes (!Ll) beneflclenL d'exoneraLlons flscales eL, surLouL, d'une
exoneraLlon de coLlsaLlons soclales sur les salalres des personnels parLlclpanL aux pro[eLs de
recherche de l'enLreprlse.

uans le cadre de la lol de flnances pour 2011, le dlsposlLlf d'alde aux !Ll evolue de manlere a assurer
une mellleure arLlculaLlon avec le Cl8. Les !Ll sonL en effeL forLemenL beneflclalres du Cl8 qul, lul-
môme, a eLe conslderablemenL ampllfle ces dernleres annees. Le nouveau dlsposlLlf resLe lnLeressanL
pour les [eunes enLreprlses lnnovanLes : le pro[eL de reforme preserve la duree de l'alde (pendanL les
7 annees sulvanL celle de la creaLlon de l'enLreprlse) eL menaae une sorLle proaresslve du dlsposlLlf,
evlLanL alnsl de condulre les !Ll a de brusques desequlllbres de Lresorerle. ll malnLlenL les
exoneraLlons a Laux pleln dans les phases les plus crlLlques pour les !Ll, eL sl le Laux d'exoneraLlon
dlmlnue ensulLe, ll resLe lnclLaLlf les annees sulvanLes. L'economle reallsee par ces aalns d'efflclence
esL evaluee a 37 mllllons d'euros solL une balsse de 36 ° du coûL budaeLalre du dlsposlLlf (v comprls
exoneraLlon flscale).
!
C0,%c#4(!-('!()*%($%+'('!+)),:#)*('!!

Malare l'exlsLence d'lnclLaLlons flscales favorables au caplLal rlsque, celul-cl resLe lnsufflsanL en
lrance compare aux auLres pavs (0,08 ° du Þl8 en 2008, conLre 0,12 ° aux LLaLs-unls ou 0,21 ° au
8ovaume-unl), en parLlculler en ce qul concerne l'amorcaae. Môme sl les 5.'+)(''! #)4(3'
8S
onL eLe
mulLlplles par clnq enLre 2000 eL 2010, les acLeurs en place resLenL peu nombreux eL les lnvesLlsseurs
lnsLlLuLlonnels sonL peu Lournes vers ce seamenL compLe Lenu de sa falble llquldlLe, de son nlveau de
rlsque eL de sa falble renLablllLe.

La mlse en place d'un fonds naLlonal d'amorcaae publlc aere par le londs sLraLealque
d'lnvesLlssemenL, esL une vole cholsle pour palller ceLLe defalllance de marche. Ce fonds lnvesLlra
dans des fonds d'amorcaae exlsLanLs ou en creaLlon solL de manlere auLonome, solL en llen avec des
sLrucLures de valorlsaLlon de l'lnnovaLlon placees aupres de arands oraanlsmes de recherche eL
permeLLanL un «pre-amorcaae». Le fonds compleLera uLllemenL les flnancemenLs apporLes par les
5.'+)(''! #)4(3' eL par le concours naLlonal d'alde a la creaLlon d'enLreprlses lnnovanLes. Ce fonds
d'amorcaae lnLervlendra prlorlLalremenL sur les secLeurs a forL conLenu Lechnoloalque.

D,)',3+-(%! 3#! /,)*%+5.*+,)! -('! 9,)-'! '*%./*.%(3'! #.! -&:(3,$$(0()*! -(! 3#! /#$#/+*&! ->+)),:#*+,)! -('!
*(%%+*,+%('!-#)'!3#!$%,4%#00#*+,)!=GAGJ!RSSdURS8e!

La proarammaLlon lLuL8 Cb[ecLlf « CompeLlLlvlLe realonale eL emplol » esL marquee depuls 2007 par
la parL preemlnenLe des pro[eLs relevanL de la LhemaLlque prlorlLalre « 8u1, lnnovaLlon eL esprlL
d'enLreprlse »
11
. Les pro[eLs de souLlen a l'lnnovaLlon parLlclpenL de facon lmporLanLe a la dvnamlque

10
un _.'+)(''! C)4(3 esL une personne phvslque qul lnvesLlL une parL de son paLrlmolne dans une enLreprlse lnnovanLe a
poLenLlel eL qul, en plus de son araenL, meL araLulLemenL a dlsposlLlon de l'enLrepreneur, ses compeLences, son experlence,
ses reseaux relaLlonnels eL une parLle de son Lemps.
11
« 01 » dans la nomenclaLure de l'unlon europeenne.
Þ8C!L1
18

de proarammaLlon des proarammes operaLlonnels, aussl blen en MeLropole que dans les uCM
(Cuadeloupe, Cuvane). Au 20 [anvler 2011, ce Lheme represenLe 31° de la proarammaLlon (1,237
mllllards d'euros de credlLs uL eL 4,984 mllllards d'euros de coûL LoLal) pour les ÞC lLuL8
CompeLlLlvlLe realonale eL emplol eL pres de 23° pour les ÞC lLuL8 des realons Converaence
(127Mt de credlLs uL eL 284Mt de coûL LoLal). Ln movenne, l'lnnovaLlon represenLe pres de 32° de
la proarammaLlon des realons.

1)+,+2*+'#;0#8(#>)+>)*&2&#*'20880%2/0880#02#8/220#%+'2)0#8(#%+'2)0=(U+'#

ctéotloo J´oo motcbé floooclet Je lo ptoptlété lotellectoelle

La lrance a souhalLe se doLer d'un fonds permeLLanL d'amellorer les condlLlons d'explolLaLlon de la
proprleLe lnLellecLuelle des laboraLolres eL oraanlsmes de recherche, alnsl que des enLreprlses
francalses, par l'explolLaLlon de arappes de breveLs eL la deflnlLlon de sLraLeales de valorlsaLlon
favorlsanL la LransversallLe enLre la aesLlon des breveLs publlcs eL prlves. lrance 8reveLs, fonds
naLlonal des breveLs doLe de 100 mllllons d'euros, esL donc en passe d'ôLre cree sous forme de
socleLe par acLlons slmpllflee avec la Calsse des uepôLs eL ConslanaLlons.

5eoslblllsotloo Jes octeots

ues mesures de senslblllsaLlon a la proprleLe lndusLrlelle sonL mlses en ouvre afln de favorlser la
creaLlon dans les secLeurs lnnovanLs (mlse en ouvre de pre-dlaanosLlcs, lnsLrumenL a desLlnaLlon des
1ÞL eL ÞML lnnovanLes leur permeLLanL d'evaluer leurs besolns en maLlere de proprleLe lndusLrlelle).

La luLLe conLre la conLrefacon falL aussl l'ob[eL de sesslons de senslblllsaLlon realonales pour la
perlode Lrlennale 2010-2012, a desLlnaLlon des ÞML, en s'appuvanL noLammenL sur les acLeurs
lmpllques dans la luLLe conLre la conLrefacon eL en les eclalranL sur l'exlsLence de dlsposlLlfs anLl-
conLrefacon pour proLeaer leurs produlLs.

4.J. 5ootleo ò l'looovotloo sectotlelle et ootommeot le secteot Jo oométlooe

A côLe des mesures aenerales qul vlennenL d'ôLre presenLees, le souLlen a l'lnnovaLlon se LradulL
aussl par l'accenL porLe a des secLeurs porLeurs ou a forLe valeur a[ouLee Lechnoloalque. Alnsl,
envlron 1,33 mllllard d'euros sera ocLrove a l'Aaence naLlonale pour la recherche (An8) pour le
lancemenL de proarammes de recherche amblLleux dans le domalne des bloLechnoloales, de
l'aaronomle, de la blo-lnformaLlque eL des nano bloLechnoloales. Ln parLlculler, des plaLeformes
Lechnoloalques dedlees, noLammenL dans le domalne de la bloloale, conLrlbueronL a l'emeraence eL
a la sLrucLuraLlon des proarammes de recherche.
#
1)+,+2*+'#;0#8P*''+9(2*+'#<+/<#2+/20<#<0<#=+),0<N#V#%+,>)*<#'+'-20%R'+8+7*./0#
#
La promoLlon de la proprleLe lnLellecLuelle dolL s'accompaaner de demarches speclflques vlsanL a
promouvolr les pro[eLs d'lnnovaLlon dans Lous les secLeurs eL non seulemenL les pro[eLs d'lnnovaLlon
Lechnoloalques.

une serle d'acLlons en faveur de la creaLlon, du deslan eL du markeLlna onL de[a eLe mlses en ouvre,
afln d'encouraaer l'uLlllsaLlon du deslan dans les enLreprlses eL de promouvolr le deslan francals a
l'lnLernaLlonal. Þar allleurs, des efforLs sonL eaalemenL reallses dans le domalne des servlces eL
conLenus culLurels, afln de souLenlr les modes de producLlon eL de dlffuslon des conLenus arLlsLlques
eL culLurels. Alnsl, dans le cadre du proaramme des lnvesLlssemenLs d'avenlr, 730 mllllons d'euros
Þ8C!L1
19

seronL affecLes a la numerlsaLlon de blens culLurels, sclenLlflques eL educaLlfs. Ln parLlculler, on peuL
clLer le pro[eL de#numerlsaLlon des llvres lndlsponlbles du xxe slecle sous drolLs. A Lerme ce sonL 400
000 llvres qul seronL numerlses. Lnfln, une Commlsslon ÞermanenLe de ConcerLaLlon des Servlces,
noLammenL charaee de reflechlr a la problemaLlque du souLlen a l'lnnovaLlon dans les servlces eL de
formuler des recommandaLlons a eLe creee en 2010.
#
30#18('#W#O)('%0#'/,&)*./0#@A5@#X#

Le developpemenL de l'economle numerlque a eaalemenL prls un essor lmporLanL, noLammenL
depuls 2008 avec le lancemenL du plan « lrance numerlque 2012 ». L'ob[ecLlf esL de rendre le hauL
deblL flxe eL moblle alnsl que la 1elevlslon numerlque 1erresLre accesslbles a Lous les lrancals d'lcl
2012. Le proaramme des lnvesLlssemenLs d'avenlr conLrlbue lul aussl au developpemenL de
l'economle numerlque.

"(!3#5(3!M![)*(%)(*!@#.*!-&5+*!$,.%!*,.'!N!(*!3(!-&:(3,$$(0()*!-.!*%X'!@#.*!-&5+*!

L'annee 2010 a eLe celle du lancemenL du label « lnLerneL hauL deblL pour Lous », l'une des mesures
phares du plan « lrance numerlque 2012 » : ce label offre la aaranLle a Lous les francals
meLropollLalns qu'lls dlsposenL d'un acces lnLerneL a hauL deblL (plus de 312 kblL/s) sur l'lnLearallLe
du LerrlLolre a un Larlf abordable (molns de 33 euros par mols). A la fln du 3eme LrlmesLre 2010, le
nombre d'acces hauL deblL (hors Lres hauL deblL) en lrance a aLLelnL 20,4 mllllons, solL une
proaresslon de 8° par rapporL a l'annee precedenLe (source A8CLÞ).

Ln maLlere de Lres hauL deblL, l'ob[ecLlf esL de raccorder 70° des fovers d'lcl a 2020 eL 100° d'lcl a
2023. A ceLLe fln, un Þroaramme naLlonal pour le Lres hauL deblL a eLe lance en [uln 2010 eL doLe de 2
mllllards d'euros. Les premlers pro[eLs seronL selecLlonnes au premler semesLre de 2011. Ce
proaramme conLrlbue a la mlse en ouvre de l'Aaenda numerlque europeen eL noLammenL de son
4
eme
plller relaLlf a l' « acces a l'lnLerneL raplde eL ulLra raplde ».

Þar allleurs, le label « Zone d'AcLlvlLe 1res PauL ueblL » desLlne a l'ldenLlflcaLlon des zones d'acLlvlLes
pre-equlpees en Lres hauL deblL devralL ôLre lance en 2011. Ce label repond a un double ob[ecLlf :
valorlser les efforLs des amenaaeurs de zones d'acLlvlLes eL des collecLlvlLes LerrlLorlales qul onL
declde d'offrlr du Lres hauL deblL sur leurs LerrlLolres , apporLer une vlslblllLe aux enLreprlses
presenLes ou deslranL s'lnsLaller sur une zone d'acLlvlLe munle de reseaux a Lres hauL deblL.

A&:(3,$$(0()*!-(!3>+)*(%)(*!0,5+3(!2!*%X'!@#.*!-&5+*!

une parLle du « dlvldende numerlque » llbere par l'exLlncLlon de la Lelevlslon analoalque au 30
novembre 2011 va ôLre affecLee a l'lnLerneL moblle des 2011. La lrance sera alnsl l'un des premlers
pavs en Lurope a llberer ces bandes de frequences. L'aLLrlbuLlon aux operaLeurs de communlcaLlons
elecLronlques d'auLorlsaLlons dans la bande 800 MPz du dlvldende numerlque eL dans la bande
2,6 CPz devralL permeLLre de repondre aux besolns en specLre pour l'lnLerneL moblle qul, avec
l'essor des « smarLphones », connaiL un developpemenL raplde. Les premlers servlces dans ces
bandes devralenL pouvolr ôLre lances a parLlr de fln 2012 - debuL 2013.

Þar allleurs, l'aLLrlbuLlon d'une llcence a un quaLrleme operaLeur moblle de 3
eme
aeneraLlon devralL
permeLLre d'accroiLre la concurrence sur le marche du moblle
12
.
#
#

12
Cf. lnfra, Llane dlrecLrlce n¨6, polnL relaLlf a la concurrence dans les servlces des posLes eL LelecommunlcaLlons.
Þ8C!L1
20

le ploo e-ooovetoemeot.

L'admlnlsLraLlon elecLronlque esL le prlnclpal levler du proaramme de slmpllflcaLlon francals
13
. Les
arandes orlenLaLlons flxees couvrenL une cenLalne de mesures d'lcl a 2012 parml lesquelles plusleurs
porLenL sur l'accesslblllLe en llane des demarches admlnlsLraLlves (un ob[ecLlf de 80° a eLe flxe pour
2012) eL la promoLlon des aulcheLs unlques vlrLuels.

CeL efforL comprend une raLlonallsaLlon des slLes lnLerneL de l'LLaL a l'horlzon 2012 qul a eLe valldee
en ocLobre 2010. un ob[ecLlf clble d'une clnquanLalne de slLes maxlmum a eLe flxe comprenanL un
slLe lnsLlLuLlonnel par mlnlsLere eL un ensemble de porLalls LhemaLlques proposanL les lnformaLlons
eL servlces en llane dedles par Lvpe d'usaaers (clLovens, enLreprlses, assoclaLlons). un chanLler de
redeflnlLlon des conLenus eL de refonLe des porLalls LhemaLlques a eLe lance en fevrler 2011. Ln
2010, ceLLe raLlonallsaLlon a condulL a la fermeLure effecLlve de 63 slLes lnLerneL.
#
30# ;&908+>>0,0'2# ;0# 8P&%+'+,*0# '/,&)*./0# ;('<# 80# %(;)0# ;/# >)+7)(,,0# !'90<2*<<0,0'2<#
;P(90'*)#
#
2,3 mllllards d'euros du proaramme des lnvesLlssemenLs d'avenlr sonL consacres aux usaaes, servlces
eL conLenus numerlques lnnovanLs. u'ores eL de[a, des appels a pro[eLs vlennenL d'ôLre lances pour la
nanoelecLronlque, l'lnformaLlque en nuaae (ou «clooJ compotloo»), la numerlsaLlon des conLenus eL
la securlLe des reseaux eL la LelesanLe. Ces acLlons se decomposenL en deux voleLs : le souLlen a la
8&u eL l'lnvesLlssemenL dans des pro[eLs, solL sous forme de subvenLlons, solL sous forme de prlses
de parLlclpaLlon dans des enLreprlses ou des consorLlums d'lndusLrlels, de cenLres de recherche eL de
laboraLolres publlcs ou prlves.

llbétet le poteotlel Je l´écooomle oométlooe ovec le l£u£k

u'lcl 2013, le lLuL8 consLlLuera un levler flnancler lmporLanL pour le developpemenL des
1echnoloales de l'lnformaLlon eL de la communlcaLlon qul esL une depense ellalble prlorlLalre. Au 20
[anvler 2011, les 1lC represenLenL un lnvesLlssemenL de pres 760 mllllons d'euros de proarammaLlon
(en coûL LoLal), solL envlron 11° de la proarammaLlon LoLale.

Le Cadre de 8eference SLraLealque naLlonal (C8Sn) a eLe modlfle en decembre 2010 eL elaralL
desormals les posslblllLes d'lnLervenLlon du lLuL8 dans le domalne des 1lC eL de la socleLe de
l'lnformaLlon en coherence avec la sLraLeale naLlonale pour le Lres hauL deblL. Ce nouveau cadre
permeLLra de mleux moblllser le lLuL8 au seln des Þroarammes operaLlonnels realonaux pour le
deplolemenL des lnfrasLrucLures de reseaux de Lres hauL deblL eL l'elaralssemenL de leur acces eL
usaaes aux menaaes eL a LouLes les enLreprlses. ll vlsera noLammenL a assurer une couverLure
exhausLlve des LerrlLolres , a aaranLlr la flablllLe eL la securlLe des reseaux, des echanaes eL des
LransacLlons a dlsLance , a favorlser l'approprlaLlon du numerlque par les admlnlsLraLlons naLlonales
eL LerrlLorlales au beneflce des usaaers (formaLlon eL e-lncluslon) LouL en promouvanL le malnLlen
d'un cadre realemenLalre eL flscal sLable qul aaranLlsse la quallLe de servlce pour les usaaers.

?'%(;)&#6#80#>)+7)(,,0#;0#;&>0'<0<#;P*'90<2*<<0,0'2<#;P(90'*)

uans sa conLrlbuLlon aux Lravaux de la Commlsslon pour la llberaLlon de la crolssance dlLe « ALLall l »
en 2007, l'CCuL soullanalL que l'economle francalse souffre d'une lnsufflsanLe capaclLe a lnnover. La
molndre producLlvlLe qul lul esL assoclee llmlLe noLre rvLhme de crolssance pour les prochalnes
annees eL pourralL menacer noLre modele economlque. Ln brldanL la compeLlLlvlLe, l'lnsufflsance

13
Cf. Llane dlrecLrlce n¨6, ModernlsaLlon des admlnlsLraLlons publlques.
Þ8C!L1
21

d'lnnovaLlon fraalllse aussl nos enLreprlses.

L'lnLervenLlon de l'LLaL esL necessalre pour flnancer des pro[eLs a hauL poLenLlel pour l'economle.
CerLalns lnvesLlssemenLs lourds ne peuvenL en effeL pas ôLre reallses par le secLeur prlve alors qu'lls
aenerenL des rendemenLs Lres lmporLanLs pour l'economle. Ce Lvpe d'lnvesLlssemenL possede des
effeLs durables sur le Laux de crolssance d'une economle (cf. rapporL du Consell d'Analvse
Lconomlque (CAL)
14
sur les « levlers de la crolssance » publle en 2007). La recherche economlque a
mls en evldence depuls plus de deux decennles l'lmporLance des rendemenLs economlques eL
soclaux lles aux lnvesLlssemenLs dans les secLeurs Lechnoloalques eL dans le caplLal humaln. A la
dlfference d'effeLs mulLlpllcaLeurs sLandards de courL Lerme, l'lnfluence de ces lnvesLlssemenLs sur
l'acLlvlLe esL durable eL souvenL lmporLanLe. Les lnvesLlssemenLs d'avenlr peuvenL relever le
poLenLlel de crolssance parce qu'lls dlmlnuenL durablemenL cerLalns coûLs de producLlon (coûLs
d'echanaes d'lnformaLlon, de 8&u.) eL/ou renforcenL de facon perenne la producLlvlLe du Lravall.

ll peuL s'aalr de cerLalnes acLlvlLes de 8&u, d'lnfrasLrucLures de LelecommunlcaLlons, du
developpemenL de l'economle de la connalssance. uans le domalne de l'enselanemenL superleur,
l'efforL flnancler n'eLalL en lrance au mllleu des annees 2000 que de 1,3 ° du Þl8 conLre 2,8 ° dans
les pavs analo-saxons eL 2,0° dans les pavs scandlnaves, selon le CAL. L'efforL masslf du proaramme
des lnvesLlssemenLs d'avenlr vlse a palller ce deflclL.

C'esL dans ceLLe perspecLlve qu'a eLe voLee en mars 2010 la mlse en place du proaramme
d'lnvesLlssemenLs d'avenlr. Ce proaramme flnancera des pro[eLs a hauL poLenLlel pour l'economle,
preclsemenL Lournes vers l'enselanemenL superleur eL la formaLlon, la recherche, l'lnnovaLlon eL le
developpemenL durable. ll flnancera alnsl des lnvesLlssemenLs dans des secLeurs sLraLealques eL
souLlendra noLammenL les peLlLes eL movennes enLreprlses.

Les pro[eLs sonL coflnances par l'LLaL - a hauLeur de 33 Mdt -, d'auLres acLeurs publlcs (collecLlvlLes
locales) eL le secLeur prlve. Ce coflnancemenL publlc-prlve permeL de demulLlpller les efforLs de
l'LLaL, creanL un « effeL de levler » par rapporL aux seuls fonds publlcs. lls s'appulenL sur 10
operaLeurs exlsLanLs (CSLC, CuC, An8, An8u, AuLML, CnLS, AnAP, CLA, Anu8A, CnL8A), ce qul
permeL une mlse en ouvre raplde : la quasl-LoLallLe des convenLlons onL d'ores eL de[a eLe slanees.

Les depenses reallsees souLlendronL lmmedlaLemenL la demande de blens eL servlces. Ce
proaramme parLlclpe aussl a la reallsaLlon de la pollLlque lndusLrlelle deflnle par la lrance.
"
H/0+&$*"I"'-"J$3?$23?$"K":4%$'/..$)$*+"BL1M"N,OG"
A LlLre lllusLraLlf, le CouvernemenL avalL presenLe a l'occaslon de la reforme du credlL d'lmpôL
recherche (Cl8) en 2008 des evaluaLlons de l'effeL sur la crolssance d'un souLlen a la 8&u. L'effeL de
la seule reforme du Cl8 avalL eLe evalue a + 0,03 ° de crolssance par an sur la base de la llLLeraLure
dlsponlble en maLlere d'effeL d'enLrainemenL des mecanlsmes de souLlen a la 8&u (effeL d'addlLlon a
courL Lerme
13
eL effeL de levler a lona Lerme
16
).

Le svsLeme de doLaLlons en caplLal mls en place dans le cadre des lnvesLlssemenLs d'avenlr esL
parLlculleremenL suscepLlble de aenerer ces effeLs d'enLrainemenL. ll aaranLlL des receLLes

14
Aobloo l.. cette C.. cobeo £.. llsool-lettv I., Les levlers de la crolssance francalse, koppott Jo coosell
J´ooolvse écooomlooe. lo Jocomeototloo ftoocolse. 2007.
13
uoooet. £.. 2008. « L'effeL du credlL d'lmpôL recherche sur le flnancemenL prlve de la recherche », étoJe téollsée poot le
compte Jo mlolstète Je l´eoselooemeot sopétleot et Je lo tecbetcbe (M£5k).
16
Molkov et Moltesse (2004). « uoe évolootloo Jo ctéJlt J´lmpôt tecbetcbe eo ltooce (1970-1997) ». kevoe J´£cooomle
lolltlooe oº114 (6) oovembte-Jécembte.
Þ8C!L1
22

recurrenLes sur le lona Lerme eL favorlse alnsl des parLenarlaLs durables avec le secLeur prlve.
"
H/0+&$*"I"'P$*($&;*$)$*+"(0.42&$02"$+"-0Q"&*&+&-+&%$(",P$Q3$''$*3$"BED"N,OG"
un rapporL de 2007 du CAL suaaere que l'ln[ecLlon de 1,3°de Þl8 dans l'enselanemenL superleur
francals auamenLeralL la crolssance de + 0,4 ° au bouL de 10 ans. une eLude de l'CCuL
17
suaaere
aussl qu'une hausse du caplLal humaln evaluable a un surcroiL d'une annee de duree d'educaLlon en
movenne de la populaLlon releveralL le nlveau du Þl8 de 3 ° a 6 ° au bouL de 40 ans. L'effeL moven
sur le Laux de crolssance esL donc d'envlron + 0,1 ° par an. CeL ordre de arandeur esL comparable a
celul avance par les economlsLes du CAL.
"
H/0+&$*" -0Q" R/0%$''$(" S$3?*/'/;&$(" ,$" 'PT*7/2)-+&/*" $+" ,$" '-" U/))0*&3-+&/*1" I" 'P&*,0(+2&$" $+" -0Q"
VNW"BEL1E"N,OG"
Les lnvesLlssemenLs d'avenlr dans le secLeur des Lechnoloales numerlques (4,3 Mdt) eL au beneflce
de l'lndusLrle eL des ÞML (6,3 Mdt) permeLLronL aux enLreprlses d'alleaer leurs coûLs, de flnancer
leur crolssance eL de aaaner en compeLlLlvlLe au cours des prochalnes annees. lls flnancenL
eaalemenL un proaramme sur le developpemenL durable a hauLeur de 3,1 Mdt (enerales
decarbonnees, vllle de demaln, nuclealre) alnsl qu'un proaramme sur la formaLlon eL l'eaallLe des
chances (1 Mdt)
u'auLres beneflces des lnvesLlssemenLs d'avenlr peuvenL ôLre aLLendus : des svnerales sonL rendues
posslbles auLour de fllleres lndusLrlelles, de campus, d'lnsLlLuLs ou de cenLres de recherche (effeL dlL
« d'aaalomeraLlon ») , l'amelloraLlon de la quallLe eL de la renommee de nos unlverslLes ou de
cerLalns secLeurs d'acLlvlLe leur permeLLralenL aussl, enLre auLres, d'avolr acces a plus de movens
humalns eL flnanclers (effeL dlL « de repuLaLlon »).

Ce nouveau poslLlonnemenL de la lrance auralL eaalemenL des effeLs sur l'emplol, sur la place de la
lrance dans la concurrence mondlale eL les parLenarlaLs avec les arandes enLreprlses eLranaeres,
noLammenL dans les pavs emeraenLs (plus arand dvnamlsme aLLendu dans les secLeurs lnnovanLs
eL/ou beneflclanL d'une forLe demande mondlale relaLlvemenL aux auLres secLeurs de l'economle).
Lnfln, une plus arande efflcaclLe de l'unlverslLe eL de la recherche favorlseralL un foncLlonnemenL
plus flulde du marche du Lravall.

?'%(;)&#6#>)+7)(,,(2*+'#O?4?K#@AAY-@A5F#Q),*#00()*!4%#$@+1.('!2!$%&:,+%V#

17
^,)#)-! =6j! E@(! +0$#/*! ,)! 4%,k*@! ,9! @+4@(%! (99+/+()/B! ,9! $.53+/! '$()-+)4! ,)! '/@,,3'a! \GDA! G/,),0+/'! A($#%*0()*!
l,%h+)4!L#$(%'a!m7n<d6!
Þ8C!L1
23

34Z#6#=(9+)*<0)#/'0#/2*8*<(2*+'#>8/<#0==*%(%0#;0<#)0<<+/)%0<#02#)&;/*)0#80<#&,*<<*+'<#;0#7(G#D#
0==02#;0#<0))0#

Au[ourd'hul, la lrance flaure parml les economles lndusLrlallsees les molns emeLLrlces de aaz a effeL
de serre, LanL en Lermes d'emlsslons par hablLanL que d'emlsslons par unlLe de Þl8. Ces resulLaLs
s'expllquenL noLammenL par la falble uLlllsaLlon du aaz ou du charbon pour produlre de l'enerale, une
forLe proporLlon d'elecLrlclLe d'orlalne nuclealre eL hvdraullque, la place lmporLanLe de la blomasse
dans la producLlon de chaleur eL un parc auLomoblle relaLlvemenL sobre.

CeLLe bonne performance n'empôche pas la poursulLe des efforLs vers une economle durable eL
respecLueuse de l'envlronnemenL. Le prlnclpal cadre sLraLealque qul sLrucLure les acLlons de la
lrance en Lerme de aesLlon durable des ressources naLurelles esL le Crenelle de
l'envlronnemenL, lance fln 2007 eL resulLaL d'une larae concerLaLlon enLre l'LLaL, les parLenalres
soclaux, les enLreprlses, les assoclaLlons envlronnemenLales eL les collecLlvlLes LerrlLorlales. L'ob[ecLlf
pour la lrance esL d'abouLlr a une dlvlslon par 4 de ses emlsslons de aaz a effeL de serre a l'horlzon
2030. Au plan europeen, la mlse en ouvre du Crenelle de l'envlronnemenL conLrlbuera alnsl a
l'aLLelnLe de l'ob[ecLlf de reducLlon de 20° des emlsslons de l'uL enLre 1990 eL 2020
18
.

La lrance prevolL en ouLre de porLer a 23 ° la parL des enerales renouvelables dans la consommaLlon
flnale d'enerale en 2020, conformemenL aux ob[ecLlfs de la dlrecLlve eL a Lransmls a la Commlsslon
son Þlan naLlonal d'acLlon pour les enerales renouvelables
19
.

S'aalssanL de l'efflcaclLe eneraeLlque, la lrance a falL le cholx de reLenlr des ob[ecLlfs secLorlels
(bâLlmenL, LransporLs par exemple), chlffres en enerale flnale, eL a eaalemenL mls en place le
dlsposlLlf des cerLlflcaLs d'economles d'enerale, qul esL l'un des plllers de la pollLlque d'efflcaclLe
eneraeLlque francalse. La noLlon d'enerale flnale apparaiL en effeL mleux apprehendee par les
consommaLeurs. uans le cadre du Crenelle de l'envlronnemenL, ces ob[ecLlfs secLorlels sonL par
allleurs decllnes en lndlcaLeurs, faclllLanL leur approprlaLlon par les acLeurs concernes, secLeur par
secLeur, eL permeLLanL de developper une pollLlque d'efflcaclLe eneraeLlque davanLaae moblllsaLrlce.


Apres une phase de deflnlLlon d'enaaaemenLs eL de premleres mesures (lol dlLe « Crenelle l » du 3
aoûL 2009), le Crenelle de l'envlronnemenL offre un bllan Lres encouraaeanL eL vlenL de monLer en
pulssance avec la mlse en ouvre operaLlonnelle de ses dlfferenLs enaaaemenLs pour les annees a
venlr (lol dlLe « Crenelle ll » du 12 [ullleL 2010). CeLLe dvnamlque prend place, de manlere plus
aenerale, dans la SLraLeale naLlonale de developpemenL durable, donL la Leneur eL les ob[ecLlfs onL
eLe renoves.

#$"X"Y2$*$''$"T"Z"["0*"6&'-*",P4+-.$"./(&+&7"$+"$*3/02-;$-*+"

L'acLuallsaLlon du plan CllmaL en 2010 a eLe l'occaslon d'evaluer l'lmpacL du Crenelle sur les
pro[ecLlons d'emlsslons de aaz a effeL de serre de la lrance : la mlse en ouvre eL l'aLLelnLe de
l'ensemble des ob[ecLlfs eL enaaaemenLs du Crenelle devralenL permeLLre a la lrance d'aLLelndre
l'ob[ecLlf de reducLlon des emlsslons de -14 ° enLre 2003 eL 2020 pour les secLeurs non soumls a la
dlrecLlve SCLCL, conformemenL a son enaaaemenL europeen dans le cadre du « ÞaqueL enerale
cllmaL ».

18
Cf. LlemenLs cles du Þn8 du 12 novembre 2010.
19
volr hLLp://www.developpemenL-durable.aouv.fr/lMC/pdf/0823_plan_d_acLlon_naLlonal_Ln8verslon_flnale.pdf

Þ8C!L1
24


ue manlere plus aenerale, le rapporL d'evaluaLlon du Crenelle de l'envlronnemenL
20
de novembre
2010 soullane les avancees poslLlves de la dvnamlque en marche. ll noLe que 96 ° des demarches
prevues onL eLe enaaaees. Les premlers resulLaLs auaurenL un chanaemenL de rvLhme dans Lous les
domalnes du developpemenL durable. lls coincldenL alnsl avec les orlenLlons de l'lnlLlaLlve-phare
relaLlve a « une Lurope efflcace dans l'uLlllsaLlon des ressources » qul menLlonne la necesslLe de
condulre des pollLlques s'appllquanL aussl blen a la demande qu'a l'offre.

#-")&($"$*"=0%2$"/.42-+&/**$''$",$("$*;-;$)$*+(",0"Y2$*$''$"["'$"X"Y2$*$''$"TT"Z"

La lol porLanL enaaaemenL naLlonal pour l'envlronnemenL, dlLe lol « Crenelle 2 » du 12 [ullleL 2010,
permeL la mlse en ouvre operaLlonnelle d'une arande parLle des enaaaemenLs du Crenelle. Llle
adopLe une approche lnLearee du developpemenL durable, en aalssanL sur dlfferenLs levlers
d'acLlon : accompaanemenL des enLreprlses vers une economle plus verLe, souLlen a l'eco-
lnnovaLlon, mlse en place de praLlques de developpemenL durable dans le domalne aarlcole,
promoLlon d'un mode de consommaLlon plus durable eL lnclLaLlons flscales vlsanL a promouvolr des
comporLemenLs plus ecoloalques.

AccompaanemenL des enLreprlses vers une crolssance verLe eL souLlen a l'eco-lnnovaLlon

Le Þlan naLlonal de moblllsaLlon des fllleres eL des LerrlLolres pour les emplols eL les meLlers dans une
crolssance verLe
21
a pour ob[ecLlf de renforcer les capaclLes de la lrance a operer le LournanL de
l'economle verLe. ll s'aalL noLammenL d'adapLer les compeLences de la populaLlon acLlve aux besolns
d'emplols dans le cadre de l'economle verLe. Lance en 2009, le plan a produlL en 2010 une serle de
mesures concreLes comme la creaLlon d'un observaLolre naLlonal des emplols eL des meLlers lles a
l'economle verLe, l'lnLearaLlon des compeLences de l'economle verLe dans les proarammes de
formaLlon professlonnelle, le souLlen a la creaLlon eL au developpemenL d'enLreprlses de l'economle
verLe.

Þar allleurs, le developpemenL durable a alnsl eLe ldenLlfle comme l'un des clnq secLeurs prlorlLalres
du proaramme d'lnvesLlssemenLs d'avenlr
22
, avec une doLaLlon de 3,1 mllllards d'euros. ll se Lradulra
noLammenL dans le domalne des enerales renouvelables
23
, en maLlere de moblllLe
24
(deplacemenLs
quoLldlens eL LransporL des marchandlses), eL d'economle clrculalre ou de reseaux elecLrlques
lnLelllaenLs. Þar allleurs, au LlLre de la prlorlLe recherche du proaramme des lnvesLlssemenLs d'avenlr,
des « lnsLlLuLs d'excellence dans le domalne des enerales decarbonees » (lLLu) eL les « lnsLlLuLs de
8echerche 1echnoloalque » (l81) feronL l'ob[eL d'accompaanemenLs, en LanL que parLenarlaLs
sLraLealques publlc-prlve en maLlere de recherche, de formaLlon eL d'lnnovaLlon.

ÞarallelemenL, en mars 2010, une lnlLlaLlve relaLlve aux « fllleres lndusLrlelles sLraLealques de
l'economle verLe »
23
a eaalemenL eLe sLrucLuree, afln de consLrulre un svsLeme economlque qul, a
lona Lerme, uLlllse efflcacemenL les ressources naLurelles eL noLammenL les ressources eneraeLlques.
CeLLe lnlLlaLlve a permls d'ldenLlfler 18 fllleres qul porLenL des en[eux lmporLanLs en Lermes de
poLenLlel de developpemenL de marche eL d'evoluLlons Lechnoloalques. CerLalnes conLrlbuenL a

20
www.developpemenL-durable.aouv.fr/lMC/pdf/L?_LvaluaLlon_Crenelle_8apporL_llnal_101026_enLler.pdf
21
hLLp://www.developpemenL-durable.aouv.fr/Les-Lravaux-du-plan-naLlonal-de.hLml
22
hLLp://www.aouvernemenL.fr/de/node/63673
23
hLLp://www.developpemenL-durable.aouv.fr/splp.php?paae=arLlcle&ld_arLlcle=20336
24
hLLp://www.developpemenL-durable.aouv.fr/lnvesLlssemenL-d-avenlr-lancemenL,20406.hLml
23
hLLp://www.developpemenL-durable.aouv.fr/lMC/pdf/rapporL.pdf
Þ8C!L1
23

llmlLer les emlsslons de aaz a effeL de serre (enerales renouvelables, CCS) , d'auLres vlsenL a llmlLer
les besolns en enerale eL a en amellorer la aesLlon (bâLlmenL a falble lmpacL envlronnemenLal,
vehlcule decarbone) , d'auLres enfln conLrlbuenL a une economle sobre en ressources (chlmle verLe,
opLlmlsaLlon des procedes lndusLrlels). Les feullles de rouLe eL les plans d'acLlons de chacune des
fllleres dolvenL ôLre approuves au premler semesLre 2011. Leur mlse en ouvre dolL se Lradulre par le
developpemenL, dans les 3 ans, d'offres lndusLrlelles compeLlLlves au plan lnLernaLlonal.

D,)*%+5.*+,)!-(!3P#4%+/.3*.%(!#.!-&:(3,$$(0()*!-.%#53(!

uans le domalne aarlcole, plusleurs plans d'acLlon onL pour ob[ecLlf de falre evoluer les praLlques
aarlcoles vers un mode de producLlon plus efflcace dans l'uLlllsaLlon de ses ressources. Le L3#)!
O/,$@B*,!RS8g a pour ob[ecLlf de redulre de 30° l'uLlllsaLlon des produlLs phvLopharmaceuLlques en
10 ans. Le budaeL prevlslonnel de ce plan s'eleve a plus de 200 Mt sur la perlode 2009-2011. Le L3#)!
#4%+/.3*.%(! 5+,3,4+1.(! $%&:,+*! ->#**(+)-%(! aLLelndre 6 ° de la surface aarlcole uLlllsee en aarlculLure
bloloalque d'lcl 2012 eL 20° d'lcl 2020. Lnfln, le L3#)! -(! $(%9,%0#)/(! &)(%4&*+1.( permeL
d'accompaaner la LranslLlon eneraeLlque des enLreprlses aarlcoles afln d'aLLelndre 30°
d'explolLaLlons aarlcoles a falble dependance eneraeLlque en 2013.

La 3,+!-(!0,-(%)+'#*+,)!#4%+/,3(, adopLee le 13 [ullleL 2010, amblLlonne arâce a un cerLaln nombre de
dlsposlLlons d'lnscrlre l'aarlculLure dans le developpemenL durable des LerrlLolres. Llle procede
noLammenL a l'lnsLauraLlon d'un observaLolre de la consommaLlon des Lerres aarlcoles (decreL en
preparaLlon), afln dans un premler Lemps de redulre de molLle la perLe de surfaces aarlcoles d'lcl
2020. Ses mlsslons conslsLeronL noLammenL a analvser la reducLlon de ces surfaces, fournlr des
polnLs de repere aux collecLlvlLes LerrlLorlales eL LenLer d'endlauer ceLLe reducLlon. Llle lmpose
eaalemenL l'elaboraLlon dans chaque realon d'un plan realonal de l'aarlculLure durable, lnLearanL
LouLes les dlmenslons du developpemenL aarlcole.
!
L%,0,*+,)!-P.)!0,-(!-(!/,)',00#*+,)!-.%#53(!

L'afflchaae envlronnemenLal des produlLs de consommaLlon consLlLue un en[eu ma[eur en maLlere
de reducLlon de nos lmpacLs sur l'envlronnemenL alnsl qu'en maLlere de producLlon durable (eco-
concepLlon, efflcaclLe de la ressource)
26
.

uans le cadre de la lol Crenelle ll, une experlmenLaLlon naLlonale esL alnsl mlse en place sur 2011-
2012 : a parLlr du 1er [ullleL 2011 eL pour une duree mlnlmum d'un an, des enLreprlses, producLeurs
eL/ou dlsLrlbuLeurs, fournlronL, sur une base volonLalre, des lnformaLlons relaLlves a l'lmpacL
envlronnemenLal des produlLs aux consommaLeurs
27
. CeLLe experlmenLaLlon permeLLra de LesLer de
nombreuses modallLes Lelles que les meLhodoloales de calculs, les donnees envlronnemenLales, les
coûLs de mlse en ouvre, la communlcaLlon envers le consommaLeur. un bllan sera Lransmls au
ÞarlemenL naLlonal qul evaluera alors l'opporLunlLe d'une aenerallsaLlon du dlsposlLlf.

[)9%#'*%./*.%('!-(!*%#)'$,%*!-(!1.#3+*&!

L'evoluLlon vers un mode de producLlon eL de consommaLlon durable passe necessalremenL par
l'evoluLlon des lnfrasLrucLures de LransporL. ues lnfrasLrucLures de LransporL de quallLe, quanL a elle,
consLlLuenL un facLeur de performance, d'aLLracLlvlLe eL de compeLlLlvlLe, necessalres pour la
crolssance eL l'emplol.


26
hLLp://www.developpemenL-durable.aouv.fr/lMC/pdf/LÞS39b-.pdf
27
hLLp://www.developpemenL-durable.aouv.fr/splp.php?paae=arLlcle&ld_arLlcle=19201
Þ8C!L1
26

Ln ce qul concerne les lnfrasLrucLures de LransporL de quallLe, le Crenelle de l'envlronnemenL prevolL
la deflnlLlon d'un schema naLlonal des lnfrasLrucLures de LransporLs (Snl1)
28
, ouLll qul permeLLra la
mlse en ouvre des orlenLaLlons du Crenelle en maLlere d'lnfrasLrucLures de LransporLs. L'avanL
pro[eL de Snl1 falL l'ob[eL de consulLaLlons publlques eL lnsLlLuLlonnelles au cours du premler
semesLre 2011 eL devralL ôLre publle avanL l'eLe 2011.
"
Z('.%('!9+'/#3('!():+%,))(0()*#3('!#$$%,9,)-+('!()!RS88!

Les mesures flscales envlronnemenLales voLees dans la lol de flnances pour 2011 vlsenL a poursulvre
le verdlssemenL de la flscallLe francalse enaaae dans le cadre du Crenelle de l'envlronnemenL.

A LlLre d'lllusLraLlon, la reforme en profondeur de la flscallLe sur l'accesslon a la proprleLe prend en
compLe des conslderaLlons envlronnemenLales. ll esL alnsl prevu d'appllquer un malus sur le monLanL
du Þ1Z+
29
pour les loaemenLs qul ne sonL pas eneraeLlquemenL performanLs. Le verdlssemenL du
Þ1Z+ reconnaiL alnsl la « valeur verLe » des loaemenLs. ue ce falL, ll devralL lnclLer les beneflclalres a
acquerlr un loaemenL performanL, ce qul devralL condulre a une dlfferenclaLlon de la valeur des blens
sur le marche.

ue plus, parml les 70 mesures de flscallLe ecoloalque mlses en place depuls deux ans dans le cadre du
Crenelle de l'envlronnemenL, cerLalnes necesslLenL d'ôLre adapLees pour Lenlr compLe de l'evoluLlon
des comporLemenLs ou des evoluLlons realemenLalres eL alnsl renforcer le verdlssemenL de la
flscallLe francalse. Le credlL d'lmpôL developpemenL durable (Cluu) a permls de modernlser 4,2
mllllons de resldences prlnclpales en 4 ans, pour deux loaemenLs sur Lrols consLrulLs avanL 1973. ll a
permls le developpemenL de nouvelles fllleres. A LlLre d'exemple, en 2009, envlron 700 000 fovers
onL eLe equlpes en enerale renouvelable donL plus de 430 000 lnsLallaLlons de chauffaae
domesLlques au bols eL envlron 200 000 pompes a chaleur. Þour llmlLer le coûL budaeLalre eL evlLer
les effeLs d'aubalne, le Cluu esL adapLable pulsqu'll subvenLlonne les equlpemenLs en foncLlon des
crlLeres de performance donL celul du rendemenL eneraeLlque.
"
#-"24%&(&/*",$"'-"H+2-+4;&$",$",4%$'/..$)$*+",02-6'$"

La dvnamlque enaaaee par les lols Crenelle l eL ll a eLe enLerlnee par une renovaLlon de la sLraLeale
naLlonale de developpemenL durable (Snuu) adopLee en comlLe lnLermlnlsLerlel en [ullleL 2010 pour
la perlode 2010-2013
30
.

La Snuu vlse, en developpanL une economle verLe eL equlLable, a falre de la lrance un des acLeurs
ma[eurs d'une l'economle sobre en ressources naLurelles eL decarbonee. ldenLlflanL neuf defls (donL
consommaLlon eL producLlon durables, socleLe de la connalssance, chanaemenL cllmaLlque eL
enerales, LransporL eL moblllLe durables, aesLlon durable de la blodlverslLe eL des ressources
naLurelles), elle propose un bllan de la slLuaLlon francalse eL de nos en[eux, alnsl qu'un cadre de cholx
sLraLealques pour relever ces defls. Llle flxe eaalemenL pour ces 9 defls des ob[ecLlfs concreLs eL
quanLlflables (par exemple, d'lcl 2020, uLlllser 10 ° de blocarburanLs dans la consommaLlon

28
hLLp://www.developpemenL-durable.aouv.fr/Le-schema-naLlonal-d.hLml
29
Le prôL a Laux zero (Þ1Z) esL un prôL donL les lnLerôLs sonL prls en charae par l'LLaL pour l'achaL d'une premlere resldence
prlnclpale. Le Þ1Z+ esL le resulLaL de la fuslon du Þass-loncler, du Þ1Z anLerleur eL du credlL d'lmpôL sur les lnLerôLs
d'emprunL. Son monLanL esL eaal a une quoLlLe du monLanL de l'operaLlon d'accesslon a la proprleLe, dans la llmlLe d'un
plafond. Lorsque la performance eneraeLlque alobale du loaemenL esL lnferleure a un nlveau flxe par decreL, la quoLlLe ne
peuL pas ôLre superleure a 30 ° eL ne peuL pas ôLre lnferleure a 10 °.
30
hLLp://www.developpemenL-durable.aouv.fr/SLraLeale-naLlonale-de,17803.hLml
Þ8C!L1
27

d'essence eL de aazole, aLLelndre 10 ° d'enerale renouvelable dans les LransporLs) permeLLanL la
Lenue d'un Lableau de bord mls a [our annuellemenL, a l'aLLenLlon du ÞarlemenL.

C//%,o*%(! 3#! 0,5+3+'#*+,)! -('! 9,)-'! '*%./*.%(3'! $,.%! 3#! /,):(%'+,)! &/,3,4+1.(! -('! *(%%+*,+%('! (*! .)(!
/%,+''#)/(!-.%#53(!

Au 21 [anvler 2011, les pro[eLs relevanL des LhemaLlques prlorlLalres « Lnerale, envlronnemenL eL
prevenLlon des rlsques » plus de 2,3 mllllards d'euros en coûL LoLal, ce qul represenLe pres de 10° du
LoLal de la proarammaLlon lLuL8. Le succes des mesures en faveur de l'efflcaclLe eneraeLlque dans le
loaemenL soclal eL enerales renouvelables (phoLovolLaiques) conLrlbuenL forLemenL a la bonne
moblllsaLlon du lLuL8 en maLlere d'envlronnemenL. Þour la seconde parLle de la proarammaLlon
(2011-2013), la prlse en compLe de la loalque de developpemenL durable dans les proarammes
operaLlonnels sera renforcee en llen avec l'ensemble des acLeurs realonaux par des acLlons de
communlcaLlon clblees, d'anlmaLlon LerrlLorlale eL d'appul a maiLrlse d'ouvraae aux porLeurs de
pro[eLs. Þar allleurs, dans le cadre de la luLLe conLre les emlsslons de aaz a effeL de serre, la neuLrallLe
carbone alobale des ÞC lLuL8 demeure un ob[ecLlf lmporLanL. L'ouLll de mesure nLCA1L8 permeL de
mesurer ceLLe neuLrallLe au reaard de la reallLe des pro[eLs flnances. un plan de formaLlon en realon
a en ouLre eLe deplove au deuxleme semesLre 2010 orlenLe sur l'uLlllsaLlon de l'ouLll eL
l'lnLerpreLaLlon de ses resulLaLs, afln de permeLLre aux acLeurs d'eclalrer leur reflexlon sur les
modlflcaLlons des proarammes a ml-parcours eL de fournlr une evaluaLlon dans le couranL de l'annee
2011.

T*72-(+203+02$(" $+" -)4*-;$)$*+(" %$2+(" ./02" .24($2%$2" /0" 24+-6'&2" '$(" ($2%&3$(" 2$*,0(" .-2" '$("
43/(8(+9)$("

Le Consell europeen a conflrme en mars 2010 l'uraence d'lnverser les Lendances conLlnues de
l'eroslon de la blodlverslLe eL la dearadaLlon des ecosvsLemes. L'acLlon de la lrance en ce domalne
correspond a des flnallLes mulLlples, noLammenL la conservaLlon d'un paLrlmolne unlque eL
lrremplacable, mals aussl la prlse en compLe des servlces d'approvlslonnemenL eL de reaulaLlon
rendus par les ecosvsLemes
31
. Ces ob[ecLlfs s'lnscrlvenL dans le cadre des Lravaux de recherche
lnLernaLlonal du 1LL8
32
souLenus par l'unlon europeenne alnsl que ceux lssus d'analvses naLlonales
33
.

La preservaLlon eL la resLauraLlon des conLlnulLes ecoloalques s'exprlmenL noLammenL dans le cadre
de la lol Crenelle ll, a Lravers l'lnsLauraLlon d'une « 1rame verLe eL bleue (1v8)
34
». ll s'aalL d'une
demarche sLrucLuranLe qul conslsLe a lnscrlre la preservaLlon de la blodlverslLe dans les declslons
d'amenaaemenL du LerrlLolre. Llle lncluL une composanLe verLe qul falL reference aux mllleux
naLurels eL seml-naLurels LerresLres eL une composanLe bleue qul falL reference au reseau aquaLlque
eL humlde (fleuves, rlvleres, zones humldes...).

La 1v8 a une double dlmenslon soclo-economlque en malnLenanL des blens eL servlces
lrremplacables (maLleres premleres, polllnlsaLlon, epuraLlon de l'eau, prevenLlon des lnondaLlons...)
eL en offranL des perspecLlves de malnLlen d'emplols en zones rurales ou perl-urbalnes
(dlverslflcaLlon des acLlvlLes des menaaes aarlcoles, lnaenlerle de pro[eL de aesLlon des LerrlLolres,
par exemple), volre en creanL de nouveaux emplols. Alnsl la flllere des meLlers du « aenle
ecoloalque », qul falL parLle du Þlan de moblllsaLlon des meLlers eL emplols de l'economle verLe, va

31
hLLp://www.developpemenL-durable.aouv.fr/La-preservaLlon-de-la-blodlverslLe,19292.hLml
32
hLLp://www.Leebweb.ora/
33
hLLp://www.sLraLeale.aouv.fr/lMC/pdf/rapporL_blo_v2.pdf
eL hLLp://www.developpemenL-durable.aouv.fr/lMC/uCALn_SvnLhese_8apporL_llnal_MLA20100204.pdf
34
hLLp://www.developpemenL-durable.aouv.fr/lMC/pdf/uCALn_1rame_verLe_eL_bleue_6_p_web.pdf
Þ8C!L1
28

prlorlLalremenL Lravalller sur le developpemenL de fllleres de fournlLures eL d'equlpemenLs
ecoloalques.
Þ8C!L1
29

34[# 6# (,&8*+)0)# 8M0'9*)+''0,0'2# ;0<# 0'2)0>)*<0<# 02# ;0<# %+'<+,,(20/)<# 02# ,+;0)'*<0)# 8(#
:(<0#*';/<2)*0880#(=*'#;M(<</)0)#80#>80*'#=+'%2*+''0,0'2#;/#,()%R&#*'2&)*0/)
Le souLlen au developpemenL des enLreprlses, l'amelloraLlon de leur envlronnemenL eL le pleln
foncLlonnemenL du marche lnLerleur sonL des prlorlLes du aouvernemenL pour favorlser la crolssance
eL l'emplol, mals aussl la compeLlLlvlLe des ÞML. Les analvses exlsLanLes de la performance de la
lrance a l'exporLaLlon onL en effeL de[a soullane la necesslLe d'amellorer la compeLlLlvlLe hors prlx
des enLreprlses francalses
33
. Þarml les causes de ce deflclL de compeLlLlvlLe, on peuL clLer la falble
Lallle des ÞML, qul enLrave leur propenslon a exporLer
36
. La speclallsaLlon secLorlelle [oue aussl un
rôle : les exporLaLlons allemandes monLrenL par exemple des aalns d'avanLaaes comparaLlfs dans des
secLeurs a forL conLenu Lechnoloalque, alors que ce falL esL molns vlslble pour la lrance
37
. Ln
parLlculler dans le secLeur de l'lndusLrle, les enLreprlses francalses sonL dlrecLemenL affecLees par
l'lnLenslflcaLlon de la concurrence lnLernaLlonale dans la mesure ou elles resLenL encore Lrop
speclallsees sur des acLlvlLes manufacLurleres LradlLlonnelles, forLemenL exposees. L'amelloraLlon de
la compeLlLlvlLe hors prlx flaure noLammenL parml les defls a relever au LlLre de l'ldenLlflcaLlon des
frelns a la crolssance (cf. annexe 1).

Ces dlfferenLs dlaanosLlcs sous-LendenL la sLraLeale des auLorlLes francalses en maLlere
d'envlronnemenL des enLreprlses eL de souLlen a leur developpemenL. ll s'aalL en premler lleu de
modernlser la base lndusLrlelle en rendanL les enLreprlses lndusLrlelles plus compeLlLlves eL
lnnovanLes (pôles de compeLlLlvlLe) mals en accompaananL aussl la resLrucLuraLlon des enLreprlses eL
l'evoluLlon vers un Llssu lndusLrlel d'avenlr.

Þlus aeneralemenL, l'amelloraLlon de l'envlronnemenL des enLreprlses falL l'ob[eL de plusleurs acLlons
de la parL des auLorlLes francalses. Cela passe par l'amelloraLlon du cadre flscal des enLreprlses
(reforme de la Laxe professlonnelle), la reducLlon des charaes admlnlsLraLlve eL le souLlen a l'auLo-
enLreprenarlaL. L'amelloraLlon de l'acces au flnancemenL pour les enLreprlses eL les consommaLeurs,
par une mellleure reaulaLlon flnanclere eL par plus de concurrence dans les servlces bancalres aux
parLlcullers, conLrlbue eaalemenL au developpemenL des enLreprlses.

Lnfln, l'amelloraLlon du foncLlonnemenL du marche lnLerleur, par l'lnLenslflcaLlon de la concurrence
dans les secLeurs qul en onL besoln, esL un aaae de compeLlLlvlLe. Þlusleurs reformes d'enveraure onL
eLe menees dans le secLeur de l'enerale, des LransporLs eL des LelecommunlcaLlons afln de rendre la
concurrence dans ces secLeurs plus operaLlonnelle.
#
i68!Z,-(%)+'(%!3#!5#'(!+)-.'*%+(33(!
!
Le dlaanosLlc
38
de l'lndusLrle francalse meL en evldence un declln qul se falL senLlr depuls le debuL de
la decennle 2000, eL ce, avanL môme que la crlse ne se produlse. La parL de l'lndusLrle (emplols
dlrecLs, c'esL-a-dlre sans lnLearer des effeLs d'exLernallsaLlon de servlces) dans la populaLlon acLlve
esL alnsl passee de 16° en 2000 a 13° en 2008, solL une dlmlnuLlon de 300 000 emplols. Le Laux de
marae de l'lndusLrle manufacLurlere, qul esL l'un des plus falbles en Lurope, a enfln recule de 3,4
polnLs enLre 2000 eL 2007, alors qu'll a auamenLe de 9,1° en Allemaane.

33
Þ. ArLus eL L. lonLaane (2006), « LvoluLlon recenLe du commerce exLerleur francals », 8apporL du Consell d'Analvse
Lconomlque, la uocumenLaLlon francalse. L. lonLaane eL C. Cauller (2008), « Þerformances a l'exporLaLlon de la lrance eL
de l'Allemaane », 8apporL du Consell d'Analvse Lconomlque, la uocumenLaLlon francalse.
36
8. Cance (2009), « L'apparell exporLaLeur francals : une reallLe plurlelle », LeLLre du 1resor-Lco n¨34, mars 2009.
37
n. Madarlaaa (2009), « SpeclallsaLlons a l'exporLaLlon de la lrance eL de l'Allemaane : slmlllLude ou dlveraence ? », LeLLre
du 1resor-Lco n¨68, decembre 2009.
38
8apporL flnal des LLaLs aeneraux de l'lndusLrle, « 8llan de la concerLaLlon », fevrler 2010.
Þ8C!L1
30


C'esL dans ce conLexLe qu'onL eLe oraanlses en 2009 les LLaLs aeneraux de l'lndusLrle (LCl), donL
l'ob[ecLlf esL de parvenlr a une renovaLlon de la base lndusLrlelle francalse. Sur les 23 mesures
reLenues par les LCl, la quasl-LoLallLe sonL de[a operaLlonnelles. Sous l'lmpulslon des LCl eL d'auLres
acLeurs, la modernlsaLlon de la base lndusLrlelle passe par la compeLlLlvlLe eL l'lnnovaLlon d'une parL
eL l'alde aux resLrucLuraLlons eL a la relndusLrlallsaLlon d'auLre parL.

T,&8*+)0)#8(#%+,>&2*2*9*2&#02#<+/20'*)#8P*''+9(2*+'#;0<#0'2)0>)*<0<#*';/<2)*0880<#

"#!/,0$&*+*+:+*&!$#%!3>+)),:#*+,)!
!
Þour conLlnuer a conforLer la compeLlLlvlLe de l'lndusLrle francalse a lona Lerme, les pollLlques de
souLlen a l'lnnovaLlon sonL poursulvles. Þarml les mesures decrlLes precedemmenL
39
pour lesquelles
l'lndusLrle esL plus parLlculleremenL concernee, on peuL clLer la mlse en place en 2011 du fonds
lrance 8reveLs, la deuxleme phase des pôles de compeLlLlvlLe, eL les mesures du proaramme
lnvesLlssemenLs d'avenlr porLanL sur le souLlen a l'lnnovaLlon eL l'amelloraLlon de la quallLe de la
maln d'ouvre. Þar allleurs, le rapporL sur les Lechnoloales cles a l'horlzon 2013, remls en fevrler
2011, ldenLlfle les Lechnoloales exlsLanLes ou emeraenLes donL la dlffuslon sera sLraLealque.
"
T*;0)#80<#)0<2)/%2/)(2*+'<#02#(%%+,>(7'0)#8(#)&*';/<2)*(8*<(2*+'#
"
L'annee 2009 a eLe marquee par un nlveau eleve de resLrucLuraLlons, noLammenL en ralson des
suppresslons de posLes de la flllere auLomoblle. uans le secLeur lndusLrlel (hors lndusLrle aaro-
allmenLalre), les defalllances d'enLreprlse onL proaresse en 2009 de 20° avec 3 300 defalllances
conLre 4 600 en 2008. Les premlers slanes de redressemenL percus au dernler LrlmesLre 2009 onL pu
LouLefols ôLre conflrmes au premler semesLre 2010. uans ce conLexLe, l'alde a la resLrucLuraLlon eL a
la relndusLrlallsaLlon esL fondamenLale, afln de permeLLre aux secLeurs slnlsLres de se revlLallser
rapldemenL eL de falre evoluer les salarles des secLeurs en declln vers les fllleres porLeuses en
emplols.

H)!),.:(3!,.*+3!->#$$.+!#.?!+):('*+''(0()*'!

uans le cadre des LCl, ll a eLe declde de moblllser 200 mllllons d'euros pour la mlse en place d'un
dlsposlLlf en faveur de la relndusLrlallsaLlon, dlsposlLlf operaLlonnel depuls [ullleL 2010. ll permeL
l'ocLrol d'avances remboursables (sans lnLerôL) pouvanL represenLer [usqu'a 60 ° de l'lnvesLlssemenL
de l'enLreprlse eL remboursables sur clnq ans avec un dlffere posslble de deux ans.

J()9,%/(0()*!-('!+)*(%:()*+,)'!3,/#3('!-(!%(:+*#3+'#*+,)!

Les lnLervenLlons locales de revlLallsaLlon onL pour ob[ecLlf de sLlmuler le developpemenL d'emplols
sur des LerrlLolres Louches par des muLaLlons economlques, en v accompaananL flnancleremenL la
creaLlon eL la crolssance d'enLreprlses de producLlon ou de servlces. CependanL, sur des LerrlLolres
aravemenL affecLes par des perLes d'emplols, la mlse en ouvre d'acLlons de revlLallsaLlon depasse,
par son ampleur, le slmple cadre LerrlLorlal. C'esL dans ce buL qu'a eLe cree le londs naLlonal de
revlLallsaLlon des LerrlLolres (ln81), dlsposlLlf publlc, operaLlonnel depuls mars 2009, donL la aesLlon
esL conflee a CSLC llnancemenL, eL qul concerne des LerrlLolres Louches par des resLrucLuraLlons
economlques ne donnanL pas lleu a la slanaLure de convenLlons de revlLallsaLlon. L'ob[ecLlf du
dlsposlLlf, a Lerme, esL de moblllser, arâce a un fonds de aaranLle de 43 mllllons d'euros doLe a parlLe

39
Cf. 4.2 «\$*+0+'(%!3(!',.*+()!2!3#!J]A!(*!3>+)),:#*+,)!N6!
Þ8C!L1
31

par l'LLaL eL la Calsse des depôLs eL conslanaLlons, 133 mllllons d'euros de prôLs sans aaranLles eL plus
de 400 mllllons d'euros de flnancemenLs prlves eL publlcs au beneflce de ces LerrlLolres. !
!
i6R!C0&3+,%(%!3>():+%,))(0()*!-('!()*%($%+'('!(*!-('!/,)',00#*(.%'!

L'envlronnemenL des enLreprlses esL un facLeur ma[eur de leur compeLlLlvlLe. La lrance a de[a
enaaae des reformes afln d'lnLenslfler l'envlronnemenL concurrenLlel des enLreprlses eL de lever les
barrleres dans les secLeurs poLenLlellemenL compeLlLlfs. L'amelloraLlon de l'envlronnemenL des
enLreprlses resLe neanmolns un ob[ecLlf de la lrance dans le cadre de la suppresslon de ses frelns a la
crolssance
40
. Þour relever ce defl, la sLraLeale du aouvernemenL repose, d'une parL, sur la sLlmulaLlon
du developpemenL des enLreprlses, d'auLre parL sur l'amelloraLlon de leur acces au flnancemenL.

$2*,/80)#80#;&908+>>0,0'2#;0<#0'2)0>)*<0<#

Les acLlons vlsanL a sLlmuler le developpemenL des enLreprlses porLenL sur l'amelloraLlon de leur
envlronnemenL flscal eL de leur envlronnemenL admlnlsLraLlf. Þar la reforme de la Laxe
professlonnelle, l'envlronnemenL flscal vlenL d'ôLre rendu plus favorable a l'lnvesLlssemenL eL aux
capaclLes d'lnnovaLlon eL permeL aux enLreprlses de aaaner en compeLlLlvlLe. La renovaLlon de
l'envlronnemenL admlnlsLraLlf passe par une slmpllflcaLlon des charaes eL demarches admlnlsLraLlves
remplles par les enLreprlses. Llle permeL, en abalssanL les coûLs admlnlsLraLlfs, de renforcer la
producLlvlLe des enLreprlses eL, la aussl, d'amellorer leur compeLlLlvlLe. Lnfln, des acLlons speclflques
en faveur de l'enLreprenarlaL sonL prlses pour sLlmuler la creaLlon d'enLreprlses, noLammenL en
encouraaeanL l'enLreprenarlaL.
!
"#!9+'/#3+*&!#.!'(%:+/(!-(!3#!/,0$&*+*+:+*&!!

La lrance se dlsLlnaue de ses volslns europeens par un nlveau eleve de prelevemenLs obllaaLolres
pesanL sur les enLreprlses eL par des Laux nomlnaux d'lmposlLlons eleves (le Laux nomlnal de l'lmpôL
sur les socleLes esL par exemple le plus eleve de l'unlon europeenne apres MalLe). Môme sl ces Laux
dolvenL ôLre lnLerpreLes avec prudence en comparalsons lnLernaLlonales, eL môme sl la lrance resLe
Lres aLLracLlve pour les lnvesLlsseurs lnLernaLlonaux, lls peuvenL consLlLuer des facLeurs defavorables
a la compeLlLlvlLe des enLreprlses
41
.

La suppresslon de la Laxe professlonnelle en 2010 eL son remplacemenL par la conLrlbuLlon
economlque LerrlLorlale permeL d'abalsser le coûL du caplLal eL donc de favorlser l'lnvesLlssemenL
des enLreprlses. A Lerme, ce sonL pres de 3 mllllards d'euros qul sonL alnsl Lransferes aux enLreprlses,
pour un aaln moven evalue a pres de 23 ° de la charae d'lmpôL a Lerme. Þlus preclsemenL, ce sonL
les enLreprlses les plus peLlLes qul volenL leur charae d'lmpôL balsser le plus, du falL de la
proaresslvlLe du Laux de coLlsaLlon sur la valeur a[ouLee eL de l'abaLLemenL de 1000 euros pour les
enLreprlses reallsanL molns de 2 mllllons d'euros de chlffre d'affalres. uu polnL de vue des secLeurs, la
reforme beneflcle davanLaae aux enLreprlses de l'lndusLrle qu'a celles des servlces, les enLreprlses de
l'lndusLrle eLanL les plus caplLallsLlques eL beneflclanL le plus de la suppresslon de la parL de la Laxe
professlonnelle qul pesalL sur les equlpemenLs eL les blens moblllers.

uu polnL de vue macroeconomlque, la reforme subsLlLue a une lmposlLlon sur le caplLal producLlf une
lmposlLlon sur le caplLal foncler, beaucoup molns dlsLorslve. La reforme, en auamenLanL l'lnLenslLe

40
Cf. annexe 1 eL LlemenLs cles
41
volr le dossler « llscallLe eL compeLlLlvlLe des enLreprlses » du 8apporL sur les prelevemenLs obllaaLolres eL leur evoluLlon
annexe au ÞLl 2011 dlsponlble sur :
hLLp://www.performancepubllque.aouv.fr/flleadmln/medlas/documenLs/ressources/ÞLl2011/8ÞC2011.pdf
Þ8C!L1
32

caplLallsLlque eL par ses effeLs lndulLs sur les coûLs de producLlon devralL accroiLre la compeLlLlvlLe
des enLreprlses eL, a lona Lerme, auamenLer durablemenL l'acLlvlLe eL l'emplol en lrance.
!
\+;0)'*<(2*+'#;0<#(;,*'*<2)(2*+'<#>/:8*./0<#02#)&;/%2*+'#;0<#%R()70<#(;,*'*<2)(2*90<#

La modernlsaLlon de l'admlnlsLraLlon pour les enLreprlses

ues reformes dlrecLemenL orlenLees vers les servlces aux enLreprlses onL eLe adopLees, Lelles que la
reforme des reseaux consulalres, depuls [ullleL 2010, qul vlse a accroiLre l'efflcaclLe des servlces
rendus aux enLreprlses par les chambres de commerce. Þar allleurs la mlse en place du aulcheL
unlque pour les enLreprlses esL operaLlonnelle depuls le 1
er
[anvler 2010 eL la creaLlon d'un porLall
unlque d'acces aux donnees publlques, a compLer de 2012, faclllLera la llbre reuLlllsaLlon de ces
donnees par les acLeurs prlves.

u'une parL, ll s'aalL de clarlfler les relaLlons enLre les enLreprlses eL les admlnlsLraLlons deconcenLrees
de l'LLaL. uans la loalque du aulcheL phvslque unlque, les admlnlsLraLlons de l'LLaL deconcenLrees a
l'echelon realonal, qul LralLenL les quesLlons concernanL les enLreprlses, onL eLe unlflees avec la
creaLlon en 2010 des dlrecLlons realonales des enLreprlses, de la concurrence, de la consommaLlon,
du Lravall eL de l'emplol (ulreccLe). Alors qu'elles eLalenL auparavanL face a neuf servlces dlfferenLs,
les enLreprlses n'onL plus qu'un seul lnLerlocuLeur, qu'll s'aalsse de quesLlons concernanL la
realemenLaLlon du Lravall, la concurrence ou les aldes publlques.

u'auLre parL, la slmpllflcaLlon eL la demaLerlallsaLlon des demarches pour les enLreprlses se poursulL.
Les prlnclpales reformes en cours porLenL noLammenL sur la demaLerlallsaLlon des demarches llees a
la creaLlon d'enLreprlses : un dlsposlLlf unlfle rearoupanL l'ensemble des demarches en llane eL
federanL les dlfferenLes admlnlsLraLlons concernees esL en cours de creaLlon en 2011. un compLe
unlque d'acces a l'ensemble des demarches admlnlsLraLlves en llane (« voLreCompLeÞro ») a
eaalemenL eLe lance en novembre 2010, s'adressanL prlorlLalremenL aux ÞML.
!
"#!'+0$3+9+/#*+,)!#.!'(%:+/(!-(!3#!/,0$&*+*+:+*&!

SulLe aux LLaLs aeneraux de l'lndusLrle, une mesure aenerale de slmpllflcaLlon de la realemenLaLlon
appllcable a l'lndusLrle a eLe decldee afln que les en[eux de compeLlLlvlLe de l'lndusLrle francalse
solenL mleux prls en compLe au momenL de l'elaboraLlon des LexLes qul l'lmpacLenL.
une mlsslon a alnsl eLe lancee le 7 mal 2010 afln d'ldenLlfler les plsLes de slmpllflcaLlon
envlsaaeables. Le rapporL a remls le 10 ocLobre 2010. ll comporLe une serle de proposlLlons afln de
favorlser la prlse en compLe des exlaences de performance economlque dans l'acLlvlLe
realemenLalre. SulLe a ces Lravaux, une demarche aenerale de slmpllflcaLlon a eLe enLreprlse qul
concerne LanL le « flux » que le « sLock » de realemenLaLlon concernanL les enLreprlses.
ConcernanL le « sLock », une mlsslon esL acLuellemenL menee par le ÞresldenL de la commlsslon des
lols de l'Assemblee naLlonale afln de proposer le conLenu d'un nouveau mouvemenL de
slmpllflcaLlons au beneflce des acLeurs economlques, en parLlculler les ÞML. Les premleres
concluslons sonL aLLendues pour le 31 mars 2011. ll en resulLera une lnlLlaLlve lealslaLlve d'lcl l'eLe
prochaln eL un ensemble de mesures realemenLalres pour slmpllfler le drolL en vlaueur dans les
prochalns mols. ÞarallelemenL, les M!#''+'('! -(! 3#! '+0$3+9+/#*+,)!N permeLLronL de falre remonLer du
Lerraln un ensemble de proposlLlons concernanL les ÞML eL enLreprlses lnLermedlalres avanL
vocaLlon a allmenLer le processus.

S'aalssanL du flux de nouveaux LexLes concernanL les enLreprlses, un « Commlssalre a la slmpllflcaLlon
de la realemenLaLlon » avanL pour mlsslon de velller au caracLere proporLlonne des pro[eLs de lol eL
Þ8C!L1
33

des mesures realemenLalres eL place aupres du SecreLalre aeneral du CouvernemenL a eLe nomme.
ll esL charae de velller a ce que l'lmpacL des nouvelles normes solL correcLemenL anLlclpe eL evalue.
1ouL LexLe lealslaLlf eL realemenLalre creanL des charaes nouvelles pour les enLreprlses sera alnsl
soumls a la reallsaLlon d'une analvse d'lmpacL.

Ces nouvelles orlenLaLlons permeLLenL de franchlr une eLape nouvelle dans la svsLemaLlsaLlon de la
dlsclpllne des eLudes d'lmpacL sur les pro[eLs de lol, devenue effecLlve sulvanL les exlaences de la
ConsLlLuLlon depuls le 1er sepLembre 2009.

Þar allleurs, le recours aux processus de consulLaLlon peuL laraemenL conLrlbuer a la slmpllflcaLlon
des LexLes concernanL les enLreprlses. Ln parLlculler, la Conference naLlonale de l'lndusLrle velllera a
assurer une mlsslon de vellle realemenLalre efflcace , elle pourra ôLre salsle pour avls, a l'lnlLlaLlve du
Þremler mlnlsLre, sur des LexLes pouvanL avolr un lmpacL slanlflcaLlf sur l'lndusLrle. L'avls porLera sur
le pro[eL de LexLe lul môme eL son eLude d'lmpacL.

"(!',.*+()!2!3>()*%($%()#%+#*!

Þarml les mesures de souLlen a l'enLreprenarlaL lndlvlduel, la creaLlon du sLaLuL d'auLo-enLrepreneur
a renconLre un succes conslderable pulsqu'envlron 680 000 personnes afflllees a ce realme onL eLe
recensees en 2010. uepuls le 1
er
[anvler 2011, un deuxleme sLaLuL a eLe cree : l'enLrepreneur
lndlvlduel a responsablllLe llmlLee. Ce second sLaLuL, Lres novaLeur au plan naLlonal, parLlculleremenL
proLecLeur pour les enLrepreneurs exercanL leur acLlvlLe en nom propre, permeL aux enLrepreneurs
de separer leur paLrlmolne enLre le paLrlmolne affecLe, aaae des creanclers professlonnels, eL le
paLrlmolne non affecLe, suscepLlble de consLlLuer le aaae des auLres creanclers, sans avolr a passer
par la creaLlon d'une personne morale.
!
T%%]<#(/#=*'('%0,0'2#>+/)#80<#0'2)0>)*<0<#02#80<#%+'<+,,(20/)<#

L'acces au flnancemenL esL un en[eu lmporLanL pour la crolssance des ÞML. Les ÞML francalses se
caracLerlsenL par un falble Laux d'endeLLemenL bancalre (un quarL des ÞML en lrance auralL un
endeLLemenL bancalre quasl nul) eL en conLreparLle un nlveau relaLlvemenL eleve de caplLaux
propres. Les ÞML ne renconLrenL pas en movenne de dlfflculLes pour acceder aux emprunLs
bancalres ou au marche des caplLaux propres. Ln revanche, l'acces au flnancemenL des ÞML [eunes
eL/ou lnnovanLes, dlsposanL du plus forL poLenLlel de crolssance, peuL souffrlr d'lmperfecLlons de
marche (asvmeLrles d'lnformaLlon, exLernallLes poslLlves de 8&u).

A côLe des dlsposlLlfs mls en place pour souLenlr l'acces au flnancemenL des enLreprlses, la reaulaLlon
du secLeur flnancler esL un des ob[ecLlfs du aouvernemenL. L'ampleur des coûLs economlques eL
soclaux que represenLe la recenLe crlse flnanclere a en effeL demonLre l'lmporLance de la sLablllLe du
flnancemenL de l'economle. CeLLe sLablllLe esL une condlLlon lndlspensable au bon acces des
enLreprlses aux dlfferenLes sources de flnancemenL eL a leur developpemenL. Þar allleurs, l'acLlon des
auLorlLes francalses porLenL sur l'acces au flnancemenL des consommaLeurs, par l'amelloraLlon de la
concurrence des servlces bancalres aux parLlcullers eL la reforme du credlL a la consommaLlon.

J&4.3#*+,)!-.!'(/*(.%!9+)#)/+(%!

Au nlveau lnLernaLlonal ou europeen, de nombreux enaaaemenLs onL eLe prls pour amellorer
l'encadremenL des marches. Afln de refonder ceLLe reaulaLlon, la lrance a adopLe, le 22 ocLobre
Þ8C!L1
34

2010, la lol de reaulaLlon bancalre eL flnanclere
42
. Llle place la lrance en premlere llane en maLlere
de reaulaLlon flnanclere, eL LralLe a la fols de la reaulaLlon des marches, de la supervlslon des
banques eL des assurances eL de la prevenLlon des rlsques svsLemlques.

Le reaulaLeur des marches flnanclers a eLe doLe de mlsslons eL de pouvolrs supplemenLalres. Alnsl,
l'auLorlLe des marches flnanclers (AMl) esL desormals compeLenLe pour sancLlonner des abus de
marche sur les produlLs derlves echanaes de are a are (non reaules [usque la). Les marches du
carbone sonL aussl places sous sa survelllance. Lnfln, l'AMl peuL lnLerdlre la venLe a decouverL pour
LouL Lvpe d'lnsLrumenL flnancler qu'elle [uaera opporLun, la venLe a decouverL a nu eLanL declaree
lnLerdlLe. Lnfln, les aaences de noLaLlons, [usque la non reaulees, volenL leur responsablllLe
renforcee.

Les supervlseurs des banques eL des assurances, [usque la lndependanLs l'un de l'auLre, onL eLe
rassembles au seln de l'AuLorlLe de conLrôle prudenLlel (ACÞ), qul pourra des lors avolr une vlslon
lnLearee de ces deux secLeurs essenLlels au flnancemenL de l'economle, eL, par la môme, deLecLer
plus rapldemenL eL plus efflcacemenL les rlsques svsLemlques.

Lnfln, la lol cree un Consell de la reaulaLlon flnanclere eL du rlsque svsLemlque, rassemblanL des
personnallLes quallflees eL les prlnclpaux acLeurs de la reaulaLlon flnanclere auLour du mlnlsLre de
l'Lconomle. Ln effeL, sl les causes de la dernlere crlse apparalssenL (?!$,'* relaLlvemenL clalres, ll esL
probable que les rlsques a venlr ne se developperonL pas sous la môme forme. CeLLe sLrucLure de
vellle permeLLra donc de crolser les reaards des dlfferenLs reaulaLeurs eL d'anLlclper les evenLuelles
zones d'ombres.

;(%:+/('!5#)/#+%('!#.?!$#%*+/.3+(%'!

Ln lrance, l'lnLenslLe de la concurrence sur le seamenL des servlces bancalres aux parLlcullers esL
alobalemenL saLlsfalsanLe, mals caracLerlsee par des dlfferences senslbles selon les Lvpes de
produlLs : concurrence Lres lnLense pour le credlL lmmoblller, molns lnLense sur le seamenL des
servlces de banque au quoLldlen (Lenue eL aesLlon du compLe, movens de palemenLs), ce qul provlenL
du falL que ces servlces sonL souvenL vendus a des cllenLs qul onL de[a eLe acquls par la banque au
moven d'un credlL lmmoblller.

Le renforcemenL de la concurrence sur ces dlfferenLs seamenLs falL l'ob[eL de plusleurs lnlLlaLlves en
cours de la parL des pouvolrs publlcs francals. CeLLe demarche s'appule noLammenL sur la mlse en
place de reales de proLecLlon eL d'lnformaLlon des consommaLeurs pour ellmlner les praLlques
anLlconcurrenLlelles ou abuslves. Alnsl, dans le domalne de la banque au quoLldlen, une serle
d'enaaaemenLs a eLe prlse par les banques, le 21 sepLembre 2010, pour renforcer la Lransparence eL
la comparablllLe des Larlfs, alnsl que pour llmlLer le coûL des lncldenLs de palemenL pour les cllenLs
fraalles. Leur mlse en ouvre s'eLale sur l'ensemble de l'annee 2011. A LlLre d'exemple, ll s'aalL de
prevolr des sLandards de presenLaLlon des plaqueLLes Larlfalres eL de renforcer l'lnformaLlon des
cllenLs sur le nlveau des frals donL lls s'acqulLLenL effecLlvemenL.

Þar allleurs, une reforme du credlL a la consommaLlon esL acLuellemenL en cours qul dolL noLammenL
permeLLre de renforcer l'lnformaLlon eL l'analvse de la solvablllLe sur le lleu de venLe : eLabllssemenL
d'une flche d'analvse de la solvablllLe remplle con[olnLemenL par le prôLeur eL l'emprunLeur en
maaasln , obllaaLlon d'offrlr un credlL amorLlssable en alLernaLlve a un credlL renouvelable pour un
flnancemenL superleur a 1000 t , reforme de l'usure pour ellmlner un blals realemenLalre en faveur

42
LCl n¨ 2010-1249 du 22 ocLobre 2010 de reaulaLlon bancalre eL flnanclere :
hLLp://www.lealfrance.aouv.fr/afflch1exLe.do?cld1exLe=!C8l1Lx1000022940663&daLe1exLe=
Þ8C!L1
33

du credlL renouvelable. L'ensemble de ceLLe reforme enLrera en vlaueur au prlnLemps 2011 eL ses
effeLs feronL l'ob[eL d'un sulvl approfondl dans les deux annees a venlr.
!
i6e!C''.%(%!3(!9,)/*+,))(0()*!-.!0#%/@&!+)*&%+(.%!
!
Ln movenne, le deare de concurrence en lrance dans l'lndusLrle eL les servlces n'esL pas
senslblemenL dlfferenL des auLres pavs de l'unlon europeenne
<e
mals ll exlsLe neanmolns de arandes
dlsparlLes au seln des servlces. ues mesures onL d'ores eL de[a eLe prlses afln de renforcer la
concurrence dans les lndusLrles de reseau (marche de l'elecLrlclLe, LransporLs, LelecommunlcaLlons).

La reforme du marche de l'elecLrlclLe

La lrance a adopLe en novembre 2010 la lol pour une nouvelle oraanlsaLlon du marche de l'elecLrlclLe
(lol nCML). La reaulaLlon du marche sera profondemenL refondue afln de souLenlr le developpemenL
de la concurrence. uans la praLlque, le dlsposlLlf conslsLe a permeLLre aux fournlsseurs alLernaLlfs
d'elecLrlclLe d'acceder a une parLle de l'elecLrlclLe produlLe par le parc nuclealre hlsLorlque d'Lul. CeL
acces (A8LnP) se fera a un prlx eL pour des quanLlLes reaules refleLanL les condlLlons economlques
du parc, de Lelle sorLe que les fournlsseurs alLernaLlfs pulssenL ôLre en mesure de concurrencer
l'operaLeur hlsLorlque. La fournlLure sera dlmenslonnee sur les porLefeullles de cllenLs en lrance afln
qu'lls pulssenL conserver le beneflce du cholx des auLorlLes francalses d'un mlx eneraeLlque a forLe
composanLe nuclealre, eL devra permeLLre d'assurer la securlLe d'approvlslonnemenL vla la mlse en
place d'un marche de capaclLes dans les prochalnes annees. Þar allleurs, les Larlfs realemenLes de
venLe dlsparaiLronL en 2013 a l'excepLlon des Larlfs realemenLes bleus qul concernenL les
consommaLeurs resldenLlels eL peLlLs consommaLeurs.

Le prlnclpal en[eu reslde desormals dans la redacLlon des decreLs d'appllcaLlon dans le respecL de
delals permeLLanL une mlse en ouvre effecLlve en [ullleL 2011. Le decreL prlnclpal decrlL noLammenL
le dlsposlLlf d'allocaLlon eL de calcul des drolLs d'A8LnP, preclse a quelles frequences se feronL les
llvralsons eL sera accompaane d'arrôLes flxanL son prlx de deparL, les parameLres de calcul du volume
de drolL de chaque fournlsseur d'A8LnP eL l'accord-cadre conclu avec Lul aaranLlssanL les modallLes
selon lesquelles les fournlsseurs alLernaLlfs peuvenL exercer leur drolL d'acces. Le cholx des opLlons
de prlnclpes resulLe d'une concerLaLlon avec les acLeurs du marche enLre decembre 2010 eL fevrler
2011.

La deLermlnaLlon du prlx esL une quesLlon ma[eure : sur la perlode de reaulaLlon, le prlx de l'A8LnP
dolL refleLer les condlLlons economlques du parc nuclealre hlsLorlque. Afln d'lnsLrulre ceLLe quesLlon
du prlx dans des condlLlons de Lransparence eL d'lmparLlallLe, une nouvelle mlsslon d'experLlse a eLe
conflee a Þ. Champsaur qul conselllera l'usaae d'une meLhodoloale pour sa flxaLlon a lona Lerme.
uans l'aLLenLe de la deLermlnaLlon de ceLLe meLhodoloale, la lol nCML prevolL que le prlx de deparL
solL coherenL avec le 1a81AM dans le cadre d'une LranslLlon proaresslve des mulLlples references de
prlx acLuel vers celle du prlx de l'A8LnP au plus Lard en 2013.

SecLeur des LransporLs

uans le secLeur des LransporLs, l'ouverLure a la concurrence du LransporL lnLernaLlonal de vovaaeurs
avec posslblllLe d'assurer des desserLes lnLerleures eL le polds crolssanL des nouveaux enLranLs sur le
marche du freL a necesslLe la mlse en place d'une auLorlLe de reaulaLlon forLe: la lol du 8 decembre
2009 relaLlve a l'oraanlsaLlon eL a la reaulaLlon des LransporLs ferrovlalres eL porLanL dlverses

43
8ouls, 8. eL C. kleln (2008), « La concurrence favorlse-L-elle les aalns de producLlvlLe ? une analvse secLorlelle dans les
pavs de l'CCuL », Lconomle eL SLaLlsLlque n¨ 419-420, pp. 73-99, 2008.
Þ8C!L1
36

dlsposlLlons relaLlves aux LransporLs a cree l'AuLorlLe de reaulaLlon des acLlvlLes ferrovlalres (A8Al).
CeLLe AuLorlLe dlspose de l'lndependance eL de pouvolrs approprles pour aaranLlr le bon
foncLlonnemenL du marche ferrovlalre. L'A8Al esL alnsl compeLenLe sur les quesLlons d'acces au
reseau. Llle peuL LralLer LouLe plalnLe a ce su[eL eL sancLlonner, d'offlce ou lors du LralLemenL d'une
reclamaLlon, les manquemenLs consLaLes. Llle donne eaalemenL son avls sur le caboLaae a l'occaslon
des servlces lnLernaLlonaux de vovaaeurs.

SecLeur des posLes eL LelecommunlcaLlons

Le passaae de 3#! L,'*(, depuls le 1
er
mars 2010, du sLaLuL d'enLreprlse publlque a celul de socleLe
anonvme a caplLaux publlcs permeL a l'enLreprlse de falre face a l'ouverLure LoLale a la concurrence
du marche europeen du courrler de molns de 30 arammes effecLlve depuls le 1er [anvler 2011.

Þar allleurs, l(! secLeur des LelecommunlcaLlons a aussl eLe l'ob[eL de plusleurs mesures. La lol du 3
[anvler 2008 (dlLe « lol ChaLel ») a lnLrodulL des conLralnLes pour les operaLeurs de Lelephonle moblle
en Lermes de duree d'enaaaemenL. Ces dlsposlLlons vonL dans le sens d'une dlmlnuLlon des coûLs de
chanaemenL d'operaLeur eL d'une plus arande fluldlLe du marche. uans un ob[ecLlf d'lnLenslflcaLlon
concurrenLlelle du marche de la Lelephonle moblle, le cholx a eLe en ouLre falL de reserver a un
nouvel enLranL un loL de 3 MPz parml les 13 MPz reslduels de la bande 2,1 CPz, cholx qul a condulL a
l'aLLrlbuLlon de la quaLrleme llcence moblle ocLrove en [anvler 2010. Lnfln, un crlLere de quallLe des
enaaaemenLs vls-a-vls de l'accuell des operaLeurs vlrLuels (MvnC) a eLe lnLeare dans les procedures
d'aLLrlbuLlon des frequences reslduelles de la bande 2,1 CPz, l'ob[ecLlf eLanL d'lnclLer les operaLeurs
de reseau a accorder sufflsammenL d'auLonomle Lechnlque eL Larlfalre aux operaLeurs vlrLuels afln
qu'lls pulssenL lnnover llbremenL eL developper des offres 3,k!/,'*.

SecLeur aarlcole

La 3,+! -(! 0,-(%)+'#*+,)! -(! 3P#4%+/.3*.%( lnLrodulL un cerLaln nombre de mesures desLlnees a
amellorer l'envlronnemenL economlque des explolLaLlons aarlcoles. Llle lmpose des conLraLs ecrlLs
enLre producLeurs eL acheLeurs, de[a rendus obllaaLolres par decreL dans le secLeur du lalL eL des
frulLs eL leaumes. Llle consollde le rôle des oraanlsaLlons de producLeurs eL des lnLerprofesslons afln
de renforcer le pouvolr de neaoclaLlon collecLlve des aarlculLeurs. Llle eLend le champ d'acLlon de
l'observaLolre de la formaLlon des prlx eL des maraes a Lous les produlLs allmenLalres (produlLs lssus
de l'aarlculLure, de la pôche ou de l'aquaculLure). CeL observaLolre eLudlera eaalemenL les coûLs de
producLlon aarlcole alnsl que les coûLs de LransformaLlon eL de dlsLrlbuLlon. Llle prevolL par allleurs
l'elaralssemenL du fonds de aaranLle des calamlLes aarlcoles aux rlsques sanlLalres eL
envlronnemenLaux. Lnfln, la pollLlque de l'lnsLallaLlon esL encore renforcee arâce a l'affecLaLlon du
produlL de la Laxe sur la sesslon de Lerralns nus devenus consLrucLlbles.
?'%(;)&#6#8(#)&=+),0#;0#8(#=*<%(8*2&#;/#>(2)*,+*'0##
G)/#-%&!2!0(**%(!2!b,.%!
#
Þ8C!L1
37

#
H"#?,>8+*#02#8/220#%+'2)0#8(#>(/9)02&#02#8M0Q%8/<*+'#
34Y#6# (%%)+E2)0# 8(# >()2*%*>(2*+'# ;0<# =0,,0<# 02# ;0<# R+,,0<# (/# ,()%R&# ;/# 2)(9(*8N# ;*,*'/0)# 80#
%R^,(70#<2)/%2/)08#02#>)+,+/9+*)#8(#./(8*2&#;0#8P0,>8+*"##
34_#6# 4&908+>>0)# /'0# ,(*'-;P`/9)0# ./(8*=*&0# 0'# ,0</)0# ;0# )&>+';)0# (/Q# :0<+*'<# ;/# ,()%R&# ;/#
2)(9(*8#02#>)+,+/9+*)#8P&;/%(2*+'#02#8(#=+),(2*+'#2+/2#(/#8+'7#;0#8(#9*0"#
Ln lrance, le Laux d'emplol de la populaLlon âaee de 20 a 64 ans a aLLelnL 69,3 ° en 2010. La lrance
s'enaaae a poursulvre ses efforLs afln d'aLLelndre l'ob[ecLlf de 73 ° qu'elle s'esL flxe dans le cadre de
la sLraLeale Lurope 2020. Þour aLLelndre ceL ob[ecLlf eL lever les obsLacles au bon foncLlonnemenL du
marche du Lravall, la prlorlLe esL donnee a une parLlclpaLlon au marche du Lravall la plus larae
posslble de Lous les publlcs.

La pollLlque de l'emplol mlse en ouvre repose sur une approche comblnee permeLLanL d'aalr sur des
populaLlons donL l'lnserLlon ou le malnLlen dans l'emplol necesslLe d'ôLre amellore ([eunes, senlors,
Lravallleurs handlcapes.) eL de securlser les LranslLlons eL les parcours professlonnels afln d'evlLer
les slLuaLlons de rupLure de lonaue duree qul rendenL dlfflclles le reLour sur le marche du Lravall eL
peuvenL condulre a des slLuaLlons perennes d'excluslon du marche du Lravall (chômaae de lonaue
duree).

Þar allleurs, le developpemenL d'une maln d'ouvre quallflee esL en llane avec l'ob[ecLlf naLlonal
relaLlf a l'enselanemenL que s'esL flxe la lrance a l'horlzon 2020, qul correspond a l'aLLelnLe d'un Laux
de 30° de dlplômes de l'enselanemenL superleur parml les 30-34 ans. La formaLlon professlonnelle
LouL au lona de la vle acLlve dolL permeLLre d'accompaaner les evoluLlons des meLlers, favorlsanL
alnsl le malnLlen dans l'emplol. Llle dolL pouvolr beneflcler a ceux qul en onL le plus besoln : les
demandeurs d'emplol, les salarles peu quallfles, les LerrlLolres en reconverslon lndusLrlelle. Les
pro[eLs mls en ouvre dans le cadre du dlsposlLlf du londs parlLalre de securlsaLlon des parcours
vlennenL par allleurs abonder ceLLe prlorlLe (cf : paraaraphe sur lÞSÞÞ).

d686!C//%,o*%(!3#!$#%*+/+$#*+,)!#.!0#%/@&!-.!*%#:#+3!

La lrance meL la sLlmulaLlon a la fols de la demande eL de l'offre de Lravall au cour de sa pollLlque
economlque. une aLLenLlon souLenue esL noLammenL accordee aux pollLlques a desLlnaLlon des
caLeaorles d'acLlfs les plus fraalles : [eunes, senlors, chômeurs de lonaue duree, Lravallleurs
handlcapes. Þar allleurs, la aaranLle de l'eaallLe professlonnelle enLre les hommes eL les femmes esL
une condlLlon lndlspensable a la parLlclpaLlon des femmes au marche du Lravall.
"
\-%/2&($2"'P&*($2+&/*"$+"'$")-&*+&$*",-*("'P$).'/&",$("+2-*3?$(",P];$"$Q+2^)$("

La falblesse des Laux d'emplol des Lranches d'âae exLrômes, [eunes eL senlors, consLlLue un freln a la
crolssance pour l'economle francalse. Le Laux d'emplol des senlors de 33 a 64 ans esL en effeL
neLLemenL lnferleur a la movenne des 27 pavs membres de l'uL (38,9° pour la lrance conLre 46,0°
pour l'uL 27 en 2009). Le Laux d'emplol des [eunes, quanL a lul, esL eaalemenL plus falble en lrance
que dans l'uL27 : en 2009, le Laux d'emplol des 20-24 ans eLalL de 30,6° conLre 31,8° dans l'uL27.
lace a ce consLaL, ll lmporLe que la lrance amellore l'uLlllsaLlon des ressources en maln d'ouvre, en
auamenLanL la parLlclpaLlon au marche du Lravall de ces caLeaorles.

">+)'(%*+,)!-('!b(.)('!-#)'!3>(0$3,+!
Þ8C!L1
38


L'lnserLlon des [eunes sur le marche du Lravall, eL en parLlculler l'lnserLlon des [eunes sans
quallflcaLlon eL sans dlplôme esL une quesLlon ma[eure pour les pollLlques d'emplol : chaque annee,
133 000 onL pour dlplôme le plus eleve le dlplôme naLlonal du breveL ou n'onL aucun dlplôme
44
.

La LranslLlon du svsLeme educaLlf vers l'emplol esL ldenLlflee comme l'obsLacle ma[eur a l'lnserLlon
des [eunes dans l'emplol. A ceL eaard, le recours a l'alLernance par les deux dlsposlLlfs que sonL le
conLraL d'apprenLlssaae eL le conLraL de professlonnallsaLlon a monLre leur efflcaclLe
43
. uans ce
conLexLe, en [anvler 2011, le aouvernemenL a flxe comme ob[ecLlf le doublemenL du nombre de
[eunes en slLuaLlon d'alLernance eL le renforcemenL des dlsposlLlfs d'alLernance onL eLe ldenLlfles
comme prlorlLalres pour l'annee 2011. L'ob[ecLlf vlse esL de porLer le nombre de [eunes formes en
alLernance de slx cenL mllle a 800 000 en 2013.

Þlusleurs mesures nouvelles ou reformes de dlsposlLlfs exlsLanLs desLlnees a auamenLer le nombre de
[eunes en slLuaLlon d'apprenLlssaae sonL envlsaaees .Les mesures nouvelles lnsLaurees dolvenL lnclLer
les enLreprlses a recourlr davanLaae a l'alLernance eL rapprocher le sLaLuL des apprenLls de celul des
eLudlanLs pour encouraaer les [eunes a poursulvre ce Lvpe de formaLlon. Alnsl, la reforme de la Laxe
d'apprenLlssaae (0,3° de la masse salarlale des enLreprlses, solL 2 mllllards d'euros) permeLLra de
modlfler la dlsLrlbuLlon enLre les flnancemenLs affecLes aux formaLlons en apprenLlssaae eL les
flnancemenLs affecLes llbremenL par les enLreprlses aux premleres formaLlons Lechnoloalques eL
professlonnelles. ConcernanL les enLreprlses de plus de 230 salarles, un svsLeme de bonus-malus
dans le calcul de la conLrlbuLlon supplemenLalre a l'apprenLlssaae eL l'auamenLaLlon du quoLa
d'alLernanLs de 3 a 4° seronL lnsLaures. un souLlen accru aux ÞML (de molns de 230 salarles)
comporLanL une exoneraLlon des charaes soclales pendanL slx mols pour l'embauche d'un [eune en
alLernance supplemenLalre par rapporL a l'annee precedenLe esL eaalemenL prevu. Lnfln, le sLaLuL
des apprenLls sera mleux valorlse noLammenL par un eaal acces aux presLaLlons offerLes aux
eLudlanLs de l'enselanemenL superleur dans le domalne du loaemenL, du LransporL ou des lolslrs.

L'apporL de movens flnanclers supplemenLalres deaaaes par les lnvesLlssemenLs d'avenlr, alnsl que la
slanaLure avec les realons de convenLlons d'ob[ecLlfs eL de movens, dolvenL eaalemenL concourlr a
l'auamenLaLlon du nombre de [eunes en apprenLlssaae.

Les [eunes qul demeurenL dans les quarLlers de la pollLlque de la vllle sonL confronLes a de mulLlples
dlfflculLes d'lnserLlon professlonnelle qul necesslLenL un accompaanemenL personnallse renforce.
C'esL pourquol le dlsposlLlf experlmenLal du conLraL d'auLonomle esL poursulvl pour 2011 eL clble sur
les deparLemenLs ou le dlsposlLlf a eLe le plus efflcace. 13 000 conLraLs dolvenL ôLre slanes en 2011.

Þar allleurs, l'emplol des [eunes a eLe ldenLlfle par les parLenalres soclaux comme la premlere prlorlLe
de l'Aaenda des neaoclaLlons soclales pour 2011. ll s'aalL d'abouLlr avanL l'eLe 2011 a des mesures
concreLes pour faclllLer l'acces des [eunes au marche du Lravall en abordanL un ensemble de su[eLs
complemenLalres : loaemenL, LransporL, orlenLaLlon professlonnelle, sLaaes.

"(!0#+)*+()!-('!'()+,%'!-#)'!3>(0$3,+!

Le Laux d'emplol des senlors esL parLlculleremenL falble au-dela de 60 ans : en 2009, sl 38,4° des 33-
39 ans sonL en emplol, seuls 17° des 60-64 ans le sonL. ConsclenLe de ce consLaL, les auLorlLes
francalses onL prls un ensemble de mesures en faveur de l'emplol des senlors. Llles vlennenL

44
Source : « 8eperes eL references sLaLlsLlques sur les enselanemenLs, la formaLlon eL la recherche »- p. 232 - MLn-MLS8,
2010. Þour les mesures de luLLe conLre le decrochaae scolalre, cf. parLle 9.1.
43
Cf parLle 9.1 pour plus deLalls sur le bllan de ces deux formes d'alLernance.
Þ8C!L1
39

compleLer les mesures passees (reforme des reLralLes de 2003, quasl-exLlncLlon des prereLralLes
publlques) qul onL de[a permls de relever de 6 polnLs le Laux d'emplol des 33-64 ans (corrlae des
effeLs de sLrucLure demoaraphlque) enLre 2003 eL 2010
46
.

La reforme des reLralLes adopLee a l'auLomne 2010 (volr encadre Lu 1) consLlLue, a plusleurs LlLres,
une acLlon ma[eure en faveur de l'emplol des senlors. Ln effeL, en reculanL l'âae leaal de deparL a la
reLralLe de 60 a 62 ans eL l'âae d'acqulslLlon auLomaLlque du Laux pleln de 63 a 67 ans, mals aussl en
poursulvanL le relevemenL de la duree de reference selon les reales de 2003 ou en fermanL les
cessaLlons proaresslves d'acLlvlLe, elle encouraae les senlors a prolonaer leur acLlvlLe professlonnelle,
le consLaL acLuel eLanL celul d'un Laux d'emplol des senlors parLlculleremenL bas au-dela de 60 ans.

La reforme sLlmule aussl la demande de Lravall qul esL adressee aux senlors car, en reculanL leurs
perspecLlves de deparL a la reLralLe, elle modlfle les represenLaLlons des emploveurs pour ceLLe
caLeaorle de salarles.

A ceLLe reforme de arande ampleur s'a[ouLenL des accords de branche vlsanL a lnclLer les enLreprlses
a malnLenlr en emplol leurs salarles senlors. SolxanLe-dlx neuf branches onL conclu un accord relaLlf a
l'emplol des salarles âaes. Þarml les domalnes d'acLlon concernes, on peuL clLer le developpemenL de
l'acces a la formaLlon pour les plus de 43 ans, l'anLlclpaLlon de l'evoluLlon des carrleres
professlonnelles, l'amelloraLlon des condlLlons de Lravall eL la prevenLlon des slLuaLlons de penlblllLe.

Le nouveau souLlen des enLreprlses a l'embauche d'un demandeur d'emplol âae de 43 ans eL plus en
conLraL de professlonnallsaLlon faclllLe une demarche de reposlLlonnemenL professlonnel du
demandeur d'emplol a un momenL qul peuL ôLre consldere comme le mllleu de la carrlere
professlonnelle. Ln ce sens, ceLLe nouvelle mesure vlenL favorlser le vlellllssemenL acLlf.

O(9+)*<0)#8P*'<0)2*+'#02#80#,(*'2*0'#;('<#8P0,>8+*#;0<#%(2&7+)*0<#0'#;*==*%/82&#

Les demandeurs d'emplol de lonaue duree vonL beneflcler d'un accompaanemenL renforce, arâce a
la moblllsaLlon accrue de Þôle emplol avec l'lnsLauraLlon d'un enLreLlen svsLemaLlque dans un delal
de Lrols mols ou encore un accompaanemenL speclflque dans le cadre du proaramme « Cap vers
l'enLreprlse ». ues conLraLs aldes supplemenLalres vonL ôLre eaalemenL moblllses. !

"(!%(:().!-(!',3+-#%+*&!#/*+:(!QJ;CV!F!.)(!$,3+*+1.(!#/*+:(!-.!0#%/@&!-.!*%#:#+3
<d
!

Le 8evenu de SolldarlLe AcLlve (8SA), aenerallse fln 2008 en lrance meLropollLalne, esL enLre en
vlaueur en [uln 2009. uepuls sepLembre 2010, ll a eLe ouverL aux [eunes acLlfs de molns de 23 ans eL,
depuls le 1
er
[anvler 2011, a eLe aenerallse aux deparLemenLs d'CuLre-mer. Le 8SA vlse a encouraaer
l'acLlvlLe professlonnelle, en aaranLlssanL que le reLour a l'emplol donne lleu a une auamenLaLlon
durable des revenus, arâce au cumul posslble des revenus du Lravall eL de la solldarlLe. C'esL donc
une allocaLlon dearesslve qul se LradulL par une auamenLaLlon durable du revenu alobal des
menaaes. ll consLlLue eaalemenL un souLlen flnancler non neallaeable aux menaaes modesLes en
emplol eL peuL alnsl favorlser le malnLlen dans l'emplol eL donc l'emplovablllLe. Au-dela d'une alde
flnanclere, le 8SA ouvre drolL a un accompaanemenL renforce. Les premlers resulLaLs du rapporL
d'evaluaLlon sur le 8SA monLrenL que 630 000 fovers on beneflcle du 8SA acLlvlLe en sepLembre
2010. Le Laux d'lnscrlpLlon sur les llsLes de demandeurs d'emplol des beneflclalres du 8SA « socle »
seralL superleur a celul observe auparavanL pour les beneflclalres du 8Ml eL de l'AÞl.

46
LnLre les 3 premlers LrlmesLres de 2003 eL les 3 premlers de 2010, le Laux d'emplol des 33-64 ans, corrlae de la sLrucLure
demoaraphlque (fln de l'arrlve du babv-boom a ces âaes), esL passe de 36,1 ° a 41,9 ° (source : lnsee).
47
volr eaalemenL Lu 10 « Þromouvolr l'lncluslon soclale eL luLLer conLre la pauvreLe ».
Þ8C!L1
40


Þlus d'un an apres sa aenerallsaLlon, le 8SA conLlnue d'evoluer. Ln concerLaLlon avec ses parLenalres,
le aouvernemenL a en effeL mls en place un plan de slmpllflcaLlon du dlsposlLlf qul s'arLlcule auLour
de Lrols voleLs : la slmpllflcaLlon des demarches eL l'amelloraLlon de l'acces des publlcs clbles a
l'lnformaLlon , l'opLlmlsaLlon du plloLaae du dlsposlLlf , la deflnlLlon du 8SA comme un ouLll clef de
l'lnserLlon professlonnelle. Ln ouLre, la conference naLlonale du 8SA, fln 2011, ldenLlflera les
evoluLlons subsLanLlelles du dlsposlLlf sur la base des Lravaux du comlLe d'evaluaLlon du 8SA. Ln
parLlculler, une enquôLe quanLlLaLlve reallsee sur un echanLlllon de menaaes suscepLlbles de pouvolr
beneflcler du 8SA permeLLra d'analvser les causes du non recours d'lcl la fln de l'annee 2011.

CependanL, les caracLerlsLlques nouvelles du 8SA n'onL pas a ce [our deplove LouLes leurs
poLenLlallLes. ll s'aalL donc d'assurer sa monLee en charae duranL les prochalnes annees eL
d'amellorer la aouvernance du dlsposlLlf noLammenL par le developpemenL des plans LerrlLorlaux
d'lnserLlon.

=#:,%+'(%!3>+)'(%*+,)!-('!*%#:#+33(.%'!@#)-+/#$&'!(*!3.**(%!/,)*%(!3('!-+'/%+0+)#*+,)'!

ueux ans eL deml apres la conference naLlonale du handlcap de [uln 2008, les enaaaemenLs prls dans
le cadre du ÞacLe naLlonal pour l'emplol des Lravallleurs handlcapes onL eLe Lenus, noLammenL en ce
qul concerne l'emplovablllLe des personnes handlcapees ou encore leur lnclLaLlon a reprendre un
emplol. Þar allleurs, pour lnclLer les enLreprlses a recruLer des personnes handlcapees, l'obllaaLlon
d'emplol des Lravallleurs handlcapes a eLe slmpllflee (suppresslon de la reale des slx mols mlnlmum
de presence dans l'enLreprlse). Lnfln, pour rapprocher l'offre eL la demande d'emplol, la nouvelle
convenLlon de coLralLance pour 2010-2011 enLre le Þôle Lmplol eL les Cap Lmplol, oraanlsmes de
placemenL speclallses, permeL une plus arande complemenLarlLe de l'lnLervenLlon de ces deux
acLeurs en dlrecLlon de ce publlc. Au plan local, une mellleure coordlnaLlon des lnLervenLlons en
dlrecLlon de ces publlcs se meL eaalemenL en place : alnsl, les nouveaux plans realonaux d'lnserLlon
professlonnelle des Lravallleurs handlcapes (Þ8l1P), federanL les lnLervenLlons auLour d'ob[ecLlfs eL
d'un plan d'acLlons parLaaes, devralenL ôLre formallses debuL 2011.

T<</)0)#8P&7(8*2&#>)+=0<<*+''0880#0'2)0#=0,,0<#02#R+,,0<#

L'lneaallLe enLre hommes eL femmes face aux perspecLlves d'emplol esL un facLeur penallsanL pour la
crolssance. Llle empôche une parLle de l'offre de Lravall d'exercer plelnemenL ses capaclLes
producLlves, vla la seamenLaLlon de l'emplol eL les dlfflculLes llees a la conclllaLlon enLre vle famlllale
eL vle professlonnelle. Alnsl en 2009, le Laux d'emplol des hommes de 13 a 64 ans eLalL de 8 polnLs
superleur a celul des femmes (68,3 ° conLre 60,1 °) eL le Laux de chômaae des femmes resLalL
superleur de 0,3 polnL a celul des hommes
48
(9,4 ° conLre 8,9 °). lace a la perslsLance de ces
lneaallLes professlonnelles la lrance poursulL les acLlons enaaaees eL developpe un cerLaln nombre
d'acLlons nouvelles fondees noLammenL sur le developpemenL du dlaloaue soclal.
!
L%,0,.:,+%!3#!$3#/(!-('!9(00('!#.!'(+)!-(!3>()*%($%+'(!

uepuls 2006, daLe d'enLree en vlaueur de la lol relaLlve a l'eaallLe salarlale enLre les femmes eL les
hommes, le bllan de la neaoclaLlon collecLlve monLre une auamenLaLlon modesLe du nombre
d'accords collecLlfs slanes, LanL dans les enLreprlses que les branches professlonnelles.

Afln d'appuver ceLLe demarche de fond, la lol de novembre 2010 porLanL reforme des reLralLes, qul
renforce l'obllaaLlon pour les enLreprlses d'au molns 30 salarles d'eLabllr un rapporL de slLuaLlon

48
;,.%/(!F!lnsee, uonnees « Lmplol, chômaae eL acLlvlLe au sens du 8l1 dans la populaLlon de 13 ans ou plus ».
Þ8C!L1
41

comparee des condlLlons aenerales d'emplol eL de formaLlon des femmes eL des hommes. La lol
preclse noLammenL que le rapporL devra conLenlr un plan d'acLlon desLlne a assurer l'eaallLe
professlonnelle. A compLer du premler [anvler 2012, une sancLlon flnanclere, au maxlmum de 1° de
la masse salarlale des remuneraLlons eL aalns bruL, s'appllquera aux enLreprlses d'au molns 30
salarles, qul n'auralenL pas conclu d'accord d'eaallLe professlonnelle ou, a defauL d'accord, n'auralenL
pas deflnl d'ob[ecLlfs eL de mesures consLlLuanL le plan d'acLlon.

Þar allleurs, la lol du 27 [anvler 2011, relaLlve a la represenLaLlon equlllbree des femmes eL des
hommes au seln des consells d'admlnlsLraLlon eL de survelllance dans les enLreprlses coLees, les
enLreprlses emplovanL au molns 300 salarles eL reallsanL un chlffre d'affalres d'au molns 30 mllllons
d'euros alnsl que dans les enLreprlses publlques, parLlclpe eaalemenL de ceL efforL. Ce LexLe flxe un
pourcenLaae mlnlmum de femmes dans les consells d'admlnlsLraLlon eL de survelllance de 40° a
horlzon de slx ans (20° a horlzon de Lrols ans).

D,)/+3+(%!3#!:+(!9#0+3+#3(!(*!3#!:+(!$%,9(''+,))(33(!

Afln de permeLLre une mellleure conclllaLlon de la vle professlonnelle eL de la vle famlllale, un
ob[ecLlf de creaLlon de 100 000 places supplemenLalres pour l'accuell collecLlf eL 100 000 auLres pour
l'accuell chez une asslsLanLe maLernelle a eLe flxe d'lcl 2012. Les pro[eLs d'amelloraLlon de l'offre
d'accuell de la peLlLe enfance s'lnscrlvenL dans un conLexLe de forL Laux de fecondlLe des femmes. Le
developpemenL de l'offre passe par la creaLlon de places de creche, la dlverslflcaLlon des modes
d'accuell eL l'adapLaLlon des normes. Alnsl, 40 000 soluLlons d'accuell devralenL ôLre Lrouvees avec la
modlflcaLlon des dlsposlLlons relaLlves aux eLabllssemenLs d'accuell du [eune enfanL, eL 60 000 places
devralenL ôLre creees avec l'experlmenLaLlon des [ardlns d'evell, nouveau mode d'accuell desLlne aux
enfanLs de 2 a 3 ans.

K&'+90)#8(#'&7+%*(2*+'#<(8()*(80#
#
Afln d'accroiLre l'aLLracLlvlLe du Lravall eL de l'acLlvlLe, la neaoclaLlon salarlale dolL permeLLre une
dlsLrlbuLlon [usLe des frulLs de la crolssance. La neaoclaLlon salarlale conLrlbue eaalemenL a la
revlLallsaLlon du dlaloaue soclal. uans un conLexLe de moderaLlon du rvLhme d'evoluLlon du SMlC (cf.
cl-apres), l'acLlon du ComlLe de sulvl de la neaoclaLlon salarlale de branche se poursulL. Mls en place
en 2003 dans le cadre de la Commlsslon naLlonale de la neaoclaLlon collecLlve (CnnC), ce comlLe a
pour ob[ecLlf d'lnclLer les branches professlonnelles a neaocler des arllles de salalres donL les
premlers nlveaux solenL au molns eaaux au SMlC. Þarml les 291 branches couvranL plus de 3 000
salarles, 88 ° des branches du secLeur aeneral, c'esL-a-dlre hors meLallurale eL 81Þ, dlsposalenL en
2010 d'une arllle demarranL au molns au nlveau du SMlC.

d6R6!D,)*()+%!3(!/,p*!-.!*%#:#+3!$,.%!'*+0.3(%!3#!-(0#)-(!-(!*%#:#+3!

Les pollLlques de maiLrlse du coûL du Lravall s'arLlculenL en lrance auLour de deux plllers, la
moderaLlon du SMlC eL les alleaemenLs aeneraux de coLlsaLlons soclales. Llles vlsenL a redulre le coûL
du Lravall pour sLlmuler la demande de Lravall au nlveau des bas salalres.

"#!0,-&%#*+,)!-.!/,p*!0+)+0#3!-.!*%#:#+3!

une fols achevee en 2003 la converaence avec les CaranLles Mensuelles de 8emuneraLlon (CM8), les
aouvernemenLs successlfs onL falL le cholx d'une moderaLlon du SMlC, pollLlque poursulvle de
nouveau en 2010 : le aouvernemenL a alnsl declde de ne pas ocLrover de « coup de pouce » eL de
s'en Lenlr aux reales mlnlmales de revalorlsaLlon, pour la 3
eme
annee consecuLlve. ll s'esL appuve a
Þ8C!L1
42

ceLLe occaslon sur les recommandaLlons du aroupe d'experLs lndependanLs lnsLlLue en 2008, qul
parLlclpe desormals a raLlonnallser la aesLlon du SMlC. CeLLe pollLlque de moderaLlon du salalre
mlnlmum porLe ses frulLs pulsque la parL de salarles a ce nlveau de remuneraLlon a forLemenL decru :
au 1
er
[anvler 2010, la revalorlsaLlon du Smlc ne concernalL plus que 9,8 ° des salarles, conLre 10,6 °
au 1
er
[ullleL 2009. CeLLe proporLlon devralL ôLre de nouveau plus falble pour la revalorlsaLlon du 1
er

[anvler 2011 (donnees non encore dlsponlbles).#
#
Le aouvernemenL a prlvlleale des dlsposlLlfs alLernaLlfs (8SA, prlme pour l'emplol) qul presenLenL
l'lnLerôL de souLenlr le pouvolr d'achaL des menaaes modesLes eL de rendre aLLracLlf l'exerclce
d'emplols falblemenL remuneres, LouL en eLanL davanLaae clbles eL en ne pesanL pas sur le coûL du
Lravall. Þar allleurs, dans un conLexLe de crlse, pour la defense du pouvolr d'achaL des Lravallleurs
pauvres, le aouvernemenL a prlvlleale au salalre mlnlmum des mesures non perennes.

"(!%()9,%/(0()*!-('!#33&4(0()*'!4&)&%#.?!-(!/,*+'#*+,)'!',/+#3('!

Le renforcemenL des alleaemenLs aeneraux de charaes sur les bas salalres vlse eaalemenL a conLenlr
le coûL du Lravall. uans le cadre de la lol de flnancemenL de la SecurlLe Soclale de 2011, le
aouvernemenL a raLlonnallse le dlsposlLlf d'alleaemenLs de coLlsaLlons soclales par la mesure
d'annuallsaLlon de leur calcul. CeLLe mesure clarlfle les lnclLaLlons pour les emploveurs en evlLanL des
posslblllLes d'opLlmlsaLlon :+# des varlaLlons lnfra-annuelles de la remuneraLlon (13
eme
mols,
prlmes.).

Þour ceLLe ralson, le CouvernemenL envlsaae de proceder a la « baremlsaLlon » de ces alleaemenLs,
mesure qul conslsLe a lnLearer dans le bareme des coLlsaLlons soclales - au[ourd'hul unlforme - ces
alleaemenLs aeneraux. L'lnLerôL de ceLLe mesure esL double : perennlser la pollLlque [uaee efflcace de
balsse de charaes sur les bas salalres eL clarlfler l'arLlculaLlon de ceLLe pollLlque de l'emplol avec le
flnancemenL de la securlLe soclale.

Þ8C!L1
43

!
d6<6!;&/.%+'(%!3('!*%#)'+*+,)'!'.%!3(!0#%/@&!-.!*%#:#+3!!
!
Les reformes du marche du Lravall enaaaees en lrance depuls ces dernleres annees se slLuenL dans
une volonLe de securlser les parcours professlonnels LouL en offranL plus de souplesse dans
l'a[usLemenL de l'offre eL de la demande de Lravall. CeLLe demarche de « flexlcurlLe a la francalse » se
poursulL au[ourd'hul par la aenerallsaLlon d'un dlsposlLlf qul a demonLre son efflcaclLe : le ConLraL de
LranslLlon professlonnelle (C1Þ). La securlsaLlon des parcours professlonnelles passe par allleurs par
le developpemenL de la formaLlon professlonnelle afln d'amellorer l'emplovablllLe des emploves eL
leur permeLLre de se relnserer rapldemenL dans l'emplol.
"
"(!D,)*%#*!-(!E%#)'+*+,)!$%,9(''+,))(33(!QDELV!(*!3#!%()&4,/+#*+,)!-(!3>#''.%#)/(!/@Y0#4(!
!
Le C1Þ esL un dlsposlLlf experlmenLal d'accompaanemenL speclflque pour les salarles llcencles
economlques. ll s'adresse aux salarles donL le llcenclemenL economlque esL envlsaae dans une
enLreprlse non soumlse a l'obllaaLlon de proposer un conae de reclassemenL. u'une duree maxlmale
de 12 mols, le C1Þ peuL comprendre des mesures d'accompaanemenL, des perlodes de formaLlon eL
des perlodes de Lravall au seln d'enLreprlses ou d'oraanlsmes publlcs. ÞendanL la duree de ce conLraL,
eL en dehors des perlodes duranL lesquelles ll exerce une acLlvlLe remuneree, le LlLulalre du C1Þ
percolL une « allocaLlon de LranslLlon professlonnelle » eaale a 80 ° du salalre bruL.

Mls en place en 2006 a LlLre experlmenLal dans 7 basslns d'emplols, le C1Þ a eLe proaresslvemenL
elaral eL esL au[ourd'hul ellalble dans 32 basslns d'emplol : le C1Þ a compLe plus de 13 000 adherenLs
en 2010, conLre un peu plus de 1 900 en 2008. Þlus de 73 ° des adherenLs au C1Þ onL pu beneflcler
d'une formaLlon. 1emolananL de l'efflcaclLe du dlsposlLlf, les cohorLes pour lesquelles le C1Þ esL
arrlve a echeance connalssenL un Laux de reLour de 48 ° a l'emplol durable.

un nouveau dlsposlLlf desLlne a securlser les salarles llcencles pour un moLlf economlque esL en cours
de neaoclaLlon enLre les parLenalres soclaux eL en coordlnaLlon avec l'LLaL. Ce nouveau dlsposlLlf sera
plus slmple eL plus efflcace. ll s'lnsplrera forLemenL du mode de plloLaae LerrlLorlal experlmenLe dans
les 32 basslns d'emplol du C1Þ.

Þar allleurs, dans le cadre de la securlsaLlon des LranslLlons professlonnelles, la reneaoclaLlon par les
parLenalres soclaux de la convenLlon d'assurance chômaae qul arrlve a explraLlon le 31 mars 2011,
s'esL ouverLe le 24 [anvler 2011.
!
"#! 9,%0#*+,)! $%,9(''+,))(33(! -#)'! 3(! /#-%(! -.! =,)-'! $#%+*#+%(! -(! '&/.%+'#*+,)! -('! $#%/,.%'!
$%,9(''+,))(3'!Q=L;LLV!

Le londs parlLalre de securlsaLlon des parcours professlonnels (lÞSÞÞ) a eLe cree en 2009 avec
l'adopLlon de la lol porLanL reforme de la formaLlon professlonnelle. Le lÞSÞÞ dolL conLrlbuer au
flnancemenL d'acLlons de formaLlon professlonnelle concouranL a la quallflcaLlon eL a la
requallflcaLlon des salarles eL demandeurs d'emplol sur la base d'appels a pro[eLs. Þour cela ll recolL
pour cerLalnes acLlons le concours du londs soclal europeen (volr encadre). Ln 2010, le londs a
accompaane 100 000 demandeurs d'emplol eL 230 000 salarles.

Þour l'annee 2011, les flnancemenLs de pro[eLs du lÞSÞÞ seronL consacres en prlorlLe a l'emplol des
[eunes, au defl de l'llleLLrlsme, a la relnserLlon au Lravers des dlsposlLlfs du ConLraL de LranslLlon
professlonnelle (C1Þ) eL de la convenLlon de reclassemenL personnallsee (C8Þ). Le budaeL du londs
s'eleve a 800 mllllons d'euros pour 2011. Þlusleurs Lvpes d'acLlons sonL envlsaaes : u'une parL, des
Þ8C!L1
44

acLlons permeLLanL aux demandeurs d'emplol d'acceder a des formaLlons repondanL a un besoln du
marche du Lravall a courL ou moven Lerme , d'auLre parL, des acLlons llees a la valldaLlon des acquls
de l'experlence (vAL), vlsanL l'acqulslLlon d'un socle de connalssances eL de compeLences pour
l'ensemble des acLlfs, salarles ou demandeurs d'emplol.

7.5. Améllotet lo ooollté Je l'emplol et les cooJltloos Je ttovoll
#
L'amelloraLlon des condlLlons de Lravall consLlLue un champ de Lravall lmporLanL pour les auLorlLes
francalses, qul onL enaaae de nombreuses acLlons sur ce Lheme, dans un ob[ecLlf aeneral
d'amelloraLlon de la quallLe de l'emplol. Þar allleurs, la luLLe conLre les prlnclpaux rlsques (Lroubles
musculo squeleLLlques (1MS), Canceroaenes, muLaaenes eL reproLoxlques (CM8) eL rlsques
psvchosoclaux) resLe une prlorlLe pour les auLorlLes francalses. une campaane Lrlennale
d'lnformaLlon du arand publlc sur les 1MS a eLe lancee des 2008. Le Lrolsleme voleL de ceLLe
campaane a eLe lance en 2010 dans l'ob[ecLlf de souLenlr eL d'accelerer les demarches enaaaees par
les enLreprlses. Les deux premlers voleLs avalenL permls de senslblllser le arand publlc, les salarles eL
les chefs d'enLreprlses a l'en[eu economlque eL humaln que represenLenL les 1MS.

Þar allleurs, la lol porLanL reforme des reLralLes de novembre 2010 conLlenL des dlsposlLlons relaLlves
a la penlblllLe du parcours professlonnel, ce qul conLrlbue a ampllfler les efforLs enaaaes par le
aouvernemenL en maLlere d'amelloraLlon des condlLlons de Lravall, vlsanL noLammenL a encouraaer
les demarches de prevenLlon dans les enLreprlses. Ces dernleres sonL forLemenL lnclLees a enaaaer
des neaoclaLlons sur ce Lheme.

le Jeoxlème lloo sooté oo ttovoll 2010-2014

un deuxleme Þlan sanLe au Lravall pour les annees 2010-2014 a eLe lance le 12 [ullleL 2010, eL falL
sulLe au Þlan 2003-2009
49
. ll esL flnance a hauLeur 31,3 mllllons d'euros par an de 2010 a 2013. ll
prevolL la mlse en ouvre d'acLlons vlsanL a prevenlr les rlsques professlonnels eL le mal-ôLre au
Lravall, a redulre les accldenLs eL maladles professlonnels eL a prevenlr la penlblllLe eL la dearadaLlon
de la sanLe alnsl que leurs consequences en Lermes de deslnserLlon professlonnelle.

Ce plan esL sLrucLure auLour de quaLre arands axes. ll s'aalL d'abord a developper la recherche eL
l'experLlse en sanLe au Lravall. Alnsl, une carLoaraphle des cenLres, des proarammes eL des equlpes
de recherche sera reallsee dans le couranL du second semesLre 2011 afln d'ldenLlfler les ressources
eL les plsLes d'amelloraLlon. Le deuxleme axe conslsLe a meLLre en ouvre une pollLlque de
prevenLlon des rlsques plus clblee. Cela concerne noLammenL les rlsques prlorlLalres, les secLeurs
accldenLoaenes, comme le 81Þ, des publlcs fraalles ou soumls a des condlLlons de Lravall speclflques
(nouveaux embauches, salsonnlers). ll s'aalL ensulLe de renforcer l'accompaanemenL des enLreprlses
dans leurs acLlons de prevenLlon afln de compleLer les acLlons du premler plan. Lnfln, le dernler axe a
pour ob[ecLlf de renforcer la coordlnaLlon eL la moblllsaLlon des dlfferenLs parLenalres au nlveau
naLlonal eL realonal.

#
1)+7)(,,0#W#%+,>&2*2*9*2&#02#0,>8+*#X#@AAY-@A5F#;/#O$?#
#
L'lnLervenLlon europeenne, en lrance, vla le proaramme « CompeLlLlvlLe realonale eL emplol » pour
2007-2013 a pour prlnclpal ob[ecLlf de souLenlr les pollLlques publlques naLlonales, realonales eL
locales en maLlere d'emplol, de formaLlon, d'lnserLlon professlonnelle eL d'lncluslon soclale pour
renouer avec la crolssance eL l'emplol eL permeLLre aux acLeurs de s'adapLer aux chocs economlques

49
volr Þn8 2008-2010.
Þ8C!L1
43

eL aux processus de LransformaLlon soclale en cours. Ce proaramme esL doLe d'une enveloppe
flnanclere de 4,3 mllllards d'euros pour sepL ans. ll a pour vocaLlon de remedler, a son echelle, aux
falblesses sLrucLurelles du marche du Lravall francals. Les domalnes d'lnLervenLlon reLenus
s'lnscrlvenL dans les nouvelles llanes dlrecLrlces lnLearees qul auldenL l'acLlon des LLaLs membres de
l'unlon europeenne.

<332/_+2$"'-".-2+&3&.-+&/*"-0")-23?4",0"+2-%-&'"$+",&)&*0$2"'$"3?`)-;$"(+203+02$'""

Afln de conLrlbuer a l'ob[ecLlf naLlonal d'un Laux d'emplol de la populaLlon âaee de 20 a 64 ans de
73°, l'acLlon du lSL s'adresse aux caLeaorles de populaLlons donL l'lnserLlon sur le marche du Lravall
s'avere plus dlfflclle : les senlors, les [eunes, les Lravallleurs mlaranLs, les personnes vlcLlmes de
handlcaps ou de dlscrlmlnaLlons. Þour evlLer les slLuaLlons de chômaae de lonaue duree, les
demandeurs d'emplol les plus exposes a ce rlsque fonL l'ob[eL d'un accompaanemenL renforce. Les
domalnes d'acLlon recouvrenL alnsl des domalnes varles : vlellllssemenL acLlf, developpemenL de
l'apprenLlssaae eL de l'alLernance, souLlen a la creaLlon d'enLreprlses, acLlons en faveur des hablLanLs
des zones senslbles.

Ln parallele, pour evlLer les rupLures de lonaue duree eL favorlser les reconverslons, l'acLlon du lSL
vlse la securlsaLlon des LranslLlons eL des parcours professlonnels. Cela concerne a la fols les
lnlLlaLlves de requallflcaLlon des demandeurs d'emplol eL des salarles (dans le cadre, noLammenL du
londs parlLalre de securlsaLlon des parcours), des acLlons de reconverslon eL de reclassemenL des
salarles professlonnels, l'anLlclpaLlon des muLaLlons economlques alnsl que les mesures desLlnees a
favorlser l'eaallLe professlonnelle enLre les femmes eL les hommes.
!
:4%$'/..$2" 0*$" )-&*" ,P=0%2$" 50-'&7&4$" ./02" 24./*,2$" -0Q" 6$(/&*(" ,0" )-23?4" ,0" +2-%-&'1" $+"
.2/)/0%/&2"'P4,03-+&/*"$+"'-"7/2)-+&/*"+/0+"-0"'/*;",$"'-"%&$""

L'acces dlfflclle eL lneaallLalre a la formaLlon professlonnelle consLlLue un freln a la quallflcaLlon de la
maln d'ouvre. La conLrlbuLlon du lSL vlse a favorlser l'acces a la formaLlon des salarles eL des
demandeurs d'emplol qul en sonL les plus elolanes eL les mesures acLlves eL prevenLlves sur le
marche du Lravall.
"
"V2/)/0%/&2"'P&*3'0(&/*"(/3&-'$"$+"'0++$2"3/*+2$"'-".-0%2$+4"

La pollLlque de coheslon soclale vlse le reLour a l'emplol des [eunes eL adulLes renconLranL des
dlfflculLes soclales eL professlonnelles alnsl que des personnes beneflclanL du 8SA, dans le cadre des
pollLlques condulLes par l'LLaL eL les collecLlvlLes LerrlLorlales. Alnsl, l'acLlon du lSL porLe sur
l'lnserLlon eL le reLour a l'emplol des personnes defavorlsees.


Þ8C!L1
46

34a#6#(,&8*+)0)#8(#./(8*2&#;0<#<V<2],0<#;P&;/%(2*+'#02#;0#=+),(2*+'#02#80<#)0';)0#>8/<#>0)=+),('2<#
D# 2+/<# 80<# '*90(/QN# 02# (/7,0'20)# 8(# >()2*%*>(2*+'# D# 8P0'<0*7'0,0'2# </>&)*0/)# +/# ;P/'# '*90(/#
&./*9(80'2#
La quallLe de la formaLlon de la maln d'ouvre eL la capaclLe d'lnnovaLlon, mals aussl plus laraemenL
la coheslon soclale d'un pavs dependenL eLrolLemenL de la quallLe du svsLeme de formaLlon lnlLlale.
C'esL pourquol les auLorlLes francalses se sonL flxe a l'horlzon 2020 deux ob[ecLlfs amblLleux en
maLlere d'educaLlon : d'une parL, en s'aLLachanL a redulre le Laux de decrochaae scolalre a molns de
9,3°, afln de renforcer le rôle d'lnLearaLlon soclale [oue par le svsLeme educaLlf eL de redulre les
lneaallLes des chances llees au mllleu soclal d'orlalne , d'auLre parL en porLanL a 30° au molns la
proporLlon de personnes âaees de 17 a 33 ans dlplômees de l'enselanemenL superleur afln de
conLrlbuer a developper une maln d'ouvre quallflee. La reponse a ce double ob[ecLlf repose sur
l'amelloraLlon du svsLeme de formaLlon lnlLlale, noLammenL aux nlveaux prlmalre eL secondalre, eL
le developpemenL de l'accompaanemenL lndlvlduallse des parcours [usque dans l'enselanemenL
superleur, avec noLammenL le renforcemenL de dlsposlLlfs professlonnallsanLs comme
l'apprenLlssaae eL l'alLernance.
!
T686!C0&3+,%(%!3#!1.#3+*&!-('!'B'*X0('!->&-./#*+,)!(*!3('!%()-%(!$3.'!$(%9,%0#)*'!2!*,.'!3('!)+:(#.?!
#
T<</)0)#/'0#=+),(2*+'#*'*2*(80#;0#./(8*2&#>+/)#2+/<#

Les auLorlLes francalses prennenL en compLe dans l'elaboraLlon de la pollLlque d'educaLlon les
resulLaLs de l'eLude ÞlSA 2009 (2010) qul soullanenL une blpolarlsaLlon accrue des resulLaLs des
eleves francals.

A ce LlLre, le aouvernemenL francals se flxe pour ob[ecLlfs de aaranLlr a Lous l'acqulslLlon des
fondamenLaux eL de luLLer conLre les lneaallLes. uans ceLLe perspecLlve, un plan de prevenLlon de
l'llleLLrlsme esL mls en ouvre depuls la renLree de l'annee scolalre 2010-2011. ll comprend
noLammenL la mlse en place de modules de remlse a nlveau en lecLure obllaaLolres pour chaque
eleve donL la scolarlLe pourralL se Lrouver enLravee par des compeLences lnsufflsanLes. Ln ouLre,
LrenLe correspondanLs academlques pour la prevenLlon de l'llleLLrlsme onL eLe deslanes. lls relalenL
les acLlons naLlonales, meLLenL en place des acLlons academlques eL conLrlbuenL a la muLuallsaLlon
naLlonale des lnlLlaLlves eL des ressources. Le Þlan M!H)(! ),.:(33(! #05+*+,)! $,.%! 3('! '/+()/('! (*! 3('!
*(/@),3,4+('! #! 3>&/,3(!N a eLe presenLe en [anvler 2011
30
afln de renforcer l'acqulslLlon des
connalssances Lechnlques eL sclenLlflques eL d'encouraaer les vocaLlons sclenLlflques. L'alde aux
eleves en dlfflculLe a eLe renforcee afln de dlverslfler l'acces a l'excellence eL de redulre les ecarLs de
performance dus a l'envlronnemenL famlllal eL soclal.

L'amelloraLlon du dlsposlLlf de formaLlon lnlLlale passe eaalemenL par un renforcemenL de la
formaLlon des enselananLs. Alnsl, depuls la renLree 2010, les enselananLs sonL recruLes au nlveau du
dlplôme de masLer (3 annees d'eLudes). CeLLe reforme consLlLue un lmporLanL pas en avanL dans le
recruLemenL eL la formaLlon des enselananLs. ll apparaiL malnLenanL necessalre de consollder le
dlsposlLlf d'accuell, d'accompaanemenL eL de formaLlon des professeurs sLaalalres eL, a plus lona
Lerme, d'amellorer l'accompaanemenL des enselananLs LouL au lona de la vle.

3/220)#%+'2)0#80#;&%)+%R(70#<%+8(*)0#

La luLLe conLre le decrochaae scolalre esL un domalne dans lequel les auLorlLes francalses onL reallse
d'lmporLanLs proares ces dernleres annees. A ce [our, la slLuaLlon de la lrance esL plus favorable que

30
Cf. Lu 4.2 « auamenLer le nombre de dlplômes en sclences, en maLhemaLlques eL en Lechnoloale ».
Þ8C!L1
47

celle de la movenne europeenne. ue plus, sa performance s'esL amelloree enLre 2000 eL 2008 : le
pourcenLaae des 18-24 ans! qul onL seulemenL le nlveau de l'enselanemenL secondalre lnferleur ou
molns eL qul sonL sorLls du svsLeme scolalre! s'esL redulL de 13,3° en 2000 a 11,8° en 2008. Le plan
M!C4+%! $,.%! 3#! b(.)(''(!N, lance en 2009, a falL de la luLLe conLre le decrochaae scolalre une prlorlLe
naLlonale. Les efforLs se poursulvenL au[ourd'hul eL dans les annees a venlr eL se parLaaenL en Lrols
axes : le reperaae des [eunes avanL qulLLe le svsLeme educaLlf sans dlplôme, l'lnserLlon de ces [eunes
dans l'emplol, avec noLammenL les ecoles de la deuxleme chance, eL la mlse en place de dlsposlLlfs
speclflques en vue d'encouraaer les [eunes a reusslr leur parcours scolalre.

H)!0(+33(.%!%($&%#4(!-('!b(.)('!1.+!,)*!1.+**&!3(!'B'*X0(!&-./#*+9!'#)'!-+$3Y0(!

un des axes d'acLlon pour luLLer conLre le decrochaae scolalre conslsLe a mleux ldenLlfler les [eunes
qul onL qulLLe le svsLeme educaLlf sans dlplôme afln de prevenlr le decrochaae scolalre eL d'apporLer
des soluLlons aux decrocheurs. ues plaLes-formes de sulvl eL d'appul aux decrocheurs seronL alnsl
aenerallsees en 2011 sur l'ensemble du LerrlLolre. Llles vlsenL a relnscrlre le [eune decrocheur dans
un parcours de formaLlon, d'accompaanemenL ou dans des acLlvlLes desLlnees a preparer au mleux
son enLree dans la vle acLlve.

">+)'(%*+,)!$%,9(''+,))(33(!-('!b(.)('!'#)'!1.#3+9+/#*+,)!F!3('!O/,3('!-(!3#!A(.?+X0(!D@#)/(!

Le reseau des Lcoles de la 2
e
Chance en lrance (L2C) a pour vocaLlon l'lnLearaLlon professlonnelle eL
soclale des [eunes sorLls du svsLeme educaLlf sans dlplôme. Ces ecoles sonL developpees en prlorlLe
dans les quarLlers les plus dlfflclles avec l'ob[ecLlf d'accuellllr 12 000 [eunes a l'horlzon 2012. Ln 2010,
on denombre 62 slLes L2C en acLlvlLe, reparLls sur 14 realons eL 32 deparLemenLs auxquels s'a[ouLenL
une clnquanLalne de pro[eLs en cours.

A('!-+'$,'+*+9'!(?$&%+0()*#.?!#.!'(%:+/(!-(!3#!%&.''+*(!-(!/@#1.(!&3X:(!
!
Les auLorlLes francalses onL mls en place des dlsposlLlfs experlmenLaux afln d'encouraaer les [eunes a
reusslr leur parcours scolalre. Ces dlsposlLlfs consLlLuenL les premlers exemples d'experlmenLaLlon
svsLemlque, couvranL, a l'echelle de l'eLabllssemenL, les champs de la pedaaoale, de la vle scolalre eL
des ressources humalnes.

Le proaramme CLAl8 (Colleaes eL lvcees pour l'amblLlon, l'lnnovaLlon eL la reusslLe) a eLe
experlmenLe a la renLree 2010 dans 103 eLabllssemenLs qul accuelllenL un publlc soclalemenL
defavorlse. Ce proaramme a pour ob[ecLlf, d'une parL, de se concenLrer sur la reusslLe de chaque
eleve (maiLrlse du socle commun de connalssances, developpemenL de l'amblLlon scolalre eL
professlonnelle) eL, d'auLre parL, d'aalr sur la reusslLe collecLlve (lnsLaurer un cllmaL scolalre apalse
dans les eLabllssemenLs eL dans les classes). ll repose sur la sLablllsaLlon des equlpes educaLlves
fondee sur une pollLlque de recruLemenL adapLee. Ce proaramme sera eLendu aux ecoles prlmalres a
la renLree 2011.

Les lnLernaLs d'excellence consLlLuenL un dlsposlLlf d'accuell desLlne a favorlser la reusslLe scolalre
des eleves lssus de mllleux defavorlses, en leur offranL un parcours scolalre compleL du colleae aux
classes preparaLolres ou au breveL de Lechnlclen superleur. CeLLe pollLlque volonLarlsLe s'lnLeare
dans un schema plus alobal de developpemenL des lnLernaLs dans chaque academle. un ob[ecLlf de
20 000 places d'lnLernaL d'excellence a eLe flxe eL pour l'annee scolalre 2010-2011, 28 academles
offrenL 6200 places en « lnLernaLs d'excellence ».

Þ8C!L1
48

Les eLabllssemenLs de relnserLlon scolalre (L8S) sonL un dlsposlLlf cree a la renLree scolalre 2010eL
desLlne a accuellllr des eleves en dlfflculLe qul onL falL l'ob[eL d'un consell de dlsclpllne au molns une
fols eL peuvenL ôLre en slLuaLlon d'absenLelsme ou de decrochaae. Les L8S proposenL, pour au molns
un an, une rupLure avec le cadre de vle hablLuel eL offrenL de preference un heberaemenL en
lnLernaL. L'ob[ecLlf flnal esL la relnserLlon dans le svsLeme scolalre. 11 L8S onL de[a eLe ouverLs.
L'ob[ecLlf esL d'en ouvrlr 20 d'lcl la fln 2011.

H(8+)*<0)#8M0'<0*7'0,0'2#02#8(#=+),(2*+'#>)+=0<<*+''0880#02#;&908+>>0)#8M(>>)0'2*<<(70#

La valorlsaLlon de l'enselanemenL eL la formaLlon professlonnelle se slLue a deux nlveaux : au nlveau
scolalre avec la reforme de l'enselanemenL professlonnel lnlLlal, au nlveau de l'enselanemenL
superleur avec la mlse en place des dlfferenLes formes d'alLernance.
#
"#!%&9,%0(!-(!3>()'(+4)(0()*!$%,9(''+,))(3!+)+*+#3!
"
La renovaLlon de l'enselanemenL professlonnel de nlveau secondalre, qul accuellle un Llers des
[eunes a la sorLle du colleae, a eLe enaaaee en 2007. Sa mlse en ouvre a demarre a la renLree
2009 eL devralL ôLre plelnemenL effecLlve a compLer de la renLree 2011. Llle vlse a elever le nlveau
aeneral d'obLenLlon des quallflcaLlons eL a luLLer conLre le decrochaae eL les sorLles sans
quallflcaLlons. CeLLe reforme du lvcee professlonnel passe noLammenL par l'allanemenL de la duree
du cursus d'acces au baccalaureaL professlonnel sur la duree des cursus menanL aux baccalaureaLs
aeneral eL Lechnoloalque(Lrols ans au lleu de quaLre), de nouveaux proarammes d'enselanemenL, un
accompaanemenL personnallse renove..

"(!-&:(3,$$(0()*!-(!3>#3*(%)#)/(!

Les voles de l'alLernance, dlsposlLlfs de formaLlon caracLerlses par des perlodes de formaLlon
parLaaee enLre l'eLabllssemenL d'enselanemenL eL l'enLreprlse, favorlsenL la maiLrlse par l'eLudlanL
d'un ensemble de compeLences dlsclpllnalres eL Lransversales. Llles le famlllarlsenL avec
l'envlronnemenL professlonnel, faclllLenL sa fuLure lnserLlon dans un meLler eL lul permeLLenL aussl
d'acceder aux eLudes superleures. Ces voles onL eLe forLemenL developpees au cours des dlx
dernleres annees, sous la forme de deux Lvpes de conLraLs : le conLraL d'apprenLlssaae (formaLlon
lnlLlale) eL le conLraL de professlonnallsaLlon (formaLlon conLlnue).

S'aalssanL du conLraL d'apprenLlssaae, la proaresslon des effecLlfs de l'apprenLlssaae dans
l'enselanemenL superleur se poursulL de manlere reaullere eL le nombre de places offerLes
conLlnuera d'auamenLer en 2011
31
. ue 2001 a 2008, les effecLlfs onL enrealsLre un accrolssemenL
slanlflcaLlf de 82° de plus en 7 ans
32
. La proaresslon la plus lmporLanLe concerne les dlplômes de
masLer eL de docLoraL.

L'ob[ecLlf annonce esL d'auamenLer le nombre d'apprenLls de 600 000 a 800 000 d'lcl 2013 (solL de
7° a 10° des [eunes). uans ceLLe perspecLlve, plusleurs plsLes sonL a l'eLude : l'abalssemenL de Lrols
a clnq ans de la duree d'experlence requlse dans une enLreprlse pour devenlr maiLre d'apprenLlssaae,

31
une convenLlon speclflque vlsanL a auamenLer le nombre de places offerLes dans les voles d'apprenLlssaae, adossee a la
CharLe pour l'eaallLe des chances dans l'acces aux formaLlons d'excellence du 17 [anvler 2003, a eLe slanee le 2 fevrler 2010
par le aouvernemenL, la Conference des arandes ecoles (CCL) eL la Conference des dlrecLeurs d'Lcole eL formaLlons
d'lnaenleurs (CulLl).
32
Source : « 8eperes eL references sLaLlsLlques sur les enselanemenLs, la formaLlon eL la recherche », p. 139 - MLn-MLS8,
2010
Þ8C!L1
49

la modulaLlon de la Laxe d'apprenLlssaae selon que les enLreprlses sonL proches ou Lres elolanees du
seull de 3° d'apprenLls, ou la revalorlsaLlon de l'lmaae de l'apprenLlssaae.

Ln ce qul concerne le conLraL de professlonnallsaLlon, en 2009, sur les 146 000 nouveaux conLraLs
enrealsLres, plus de 10° concernenL des dlplômes bac+3 eL au-dessus, plus de 18° des dlplômes de
nlveau bac + 2 eL ces parLs sonL en crolssance consLanLe. La proaresslon reaullere du nombre
d'apprenLls dans les unlverslLes LlenL noLammenL au renforcemenL des relaLlons que ces
eLabllssemenLs onL su nouer avec leur envlronnemenL soclo-economlque
33
.
#
T;(>20)#80<#<V<2],0<#;M&;/%(2*+'#02#;0#=+),(2*+'#>+/)#0'#(<</)0)#8(#>0)2*'0'%0#
!
"#!%&9,%0(!-.!3B/&(!4&)&%#3!(*!*(/@),3,4+1.(!

uans l'enselanemenL scolalre, la mlse en ouvre de la reforme du lvcee enaaaee depuls la renLree
2010 s'appllquera a la renLree 2011 a la classe de premlere eL a la renLree 2012 a la classe de
Lermlnale. Llle vlse a lnsLaurer une orlenLaLlon plus personnelle, proaresslve eL conLlnue :
reequlllbraae enLre la vole aenerale eL la vole Lechnoloalque eL enLre les serles de la vole aenerale,
souplesse accrue des reorlenLaLlons enLre fllleres (noLammenL arâce a des sLaaes de remlse a nlveau
eL des « sLaaes passerelles »), plus arande ouverLure du lvcee sur son epoque, par l'apprenLlssaae des
lanaues vlvanLes noLammenL.

"(!-&:(3,$$(0()*!-('!.'#4('!-.!).0&%+1.(!-#)'!3>&-./#*+,)!(*!3#!9,%0#*+,)!

Le 23 novembre 2010, un « plan de developpemenL des usaaes du numerlque a l'ecole » a eLe lance,
pour un budaeL de 60 mllllons d'euros sur Lrols ans. Ce plan prevolL noLammenL la aenerallsaLlon du
cahler de LexLes numerlque au lleu du cahler de LexLes papler a compLer de la renLree 2011, le
developpemenL des espaces numerlques de Lravall, eL un appel a pro[eLs sur les Lechnoloales
lnnovanLes de l'e-educaLlon, lance en [anvler 2011 dans le cadre du proaramme des lnvesLlssemenLs
d'avenlr. L'usaae des nouvelles Lechnoloales faclllLe l'lndlvlduallsaLlon de la formaLlon, arâce a
l'enrlchlssemenL des modallLes d'apprenLlssaae, LouL en developpanL l'acqulslLlon de compeLences
numerlques.

">#0&3+,%#*+,)!-(!3>,.:(%*.%(!(*!-(!3#!/,@&%()/(!-(!3>()'(053(!-('!9+3+X%('!-(!9,%0#*+,)!1.+!#//.(+33()*!
3('!5#/@(3+(%'!
#
L'ob[ecLlf esL de Llrer parLl de la dlverslLe des voles d'enselanemenL superleur, en developpanL les
passerelles, les voles de reorlenLaLlon eL les parLenarlaLs lnnovanLs. A ce LlLre, la renLree 2011 se
caracLerlsera par la mlse en place des parLenarlaLs enLre les classes preparaLolres eL les unlverslLes
d'une parL, eL le developpemenL de la vole Lechnoloalque d'auLre parL. L'ouverLure de 44 nouvelles
classes preparaLolres esL prevue a la renLree 2011, donL pres de la molLle concernera la vole
Lechnoloalque (20 ouverLures).

"#!%&9,%0(!-(!3#!$%(0+X%(!#))&(!-(!0&-(/+)(!

La reforme de la premlere annee de medeclne a parLlr de la renLree de sepLembre 2010 a pour
ob[ecLlf de meLLre fln au « aâchls humaln » de 80° de Laux d'echec. Llle vlse a mleux preparer les
eLudlanLs aux concours, en les lnformanL mleux sur les perspecLlves d'avenlr des meLlers de la sanLe
(medeclne, odonLoloale, pharmacle, saae-femme), eL a leur offrlr des passerelles enLre ces quaLre
fllleres de formaLlon. La mlse en ouvre de la premlere annee commune des eLudes de sanLe se

33
Cf. Lu 4.1 « 8enforcer le Lrlanale de la connalssance ».
Þ8C!L1
30

poursulvra a la renLree 2011. Les dlsposlLlons concernanL la reorlenLaLlon des eLudlanLs seronL mlses
en place au plus Lard a la renLree 2012-2013.
!
?'%+/)(70)#8(#,+:*8*2&#;0<#(>>)0'('2<#02#;0<#0'<0*7'('2<#

LPacLlon Lrasmus consLlLue le plvoL du proaramme communauLalre « educaLlon eL formaLlon LouL au
lona de la vle » (Ll1Lv). Ln 2009-2010, 30 200 eLudlanLs francals sonL parLls a l'eLranaer arâce a une
bourse Lrasmus. Ces moblllLes sonL en proaresslon de 6,3° par rapporL a 2008-2009.

A ce LlLre, les masLers con[olnLs eL les accords bllaLeraux de reconnalssance de dlplômes (en cours de
flnallsaLlon avec la 8epubllque Lcheque, la 8oumanle eL l'lnde) se mulLlpllenL. uans le domalne
scolalre, le proaramme francals de moblllLe enselananLe !ules verne - qul permeL a des professeurs
de Lous nlveaux eL dlsclpllnes de passer une annee enLlere a l'eLranaer - se developpe. Ln 2010-2011,
lors de sa deuxleme edlLlon, ll beneflcle a 162 professeurs accuelllls dans une vlnaLalne de pavs.

T6R6!C.40()*(%!3#!$#%*+/+$#*+,)!2!3>()'(+4)(0()*!'.$&%+(.%!,.!->.)!)+:(#.!&1.+:#3()*!

Ln 2010, l'enselanemenL superleur eL la recherche consLlLuenL la premlere prlorlLe budaeLalre
francalse, avec un efforL supplemenLalre annuel de 1,8 mllllard d'euros en 2008, 2009 eL 2010.
L'auamenLaLlon des movens budaeLalres eL flscaux sera de pres de 17° sur la perlode 2009-2011. Ce
budaeL propre esL compleLe par ceux de proarammes Lransversaux donL l'enselanemenL superleur
esL un elemenL-clef (lnvesLlssemenLs d'avenlr, operaLlon Campus
34
, conLraLs de pro[eLs LLaL-realon).

Ces dernleres annees, des mesures speclflques onL eLe adopLees pour favorlser la reusslLe des
eLudlanLs : Þlan plurlannuel pour la reusslLe en llcence (2008-2012), mlse en place de l'orlenLaLlon
acLlve eL de dlsposlLlfs d'accompaanemenL pour promouvolr l'eaallLe des chances (plan «uvnamlque
Lspolr 8anlleues»), amelloraLlon du loaemenL eLudlanL (pres de 44 0000 chambres consLrulLes ou
rehablllLees en quaLre ans) eL un efforL sans precedenL en maLlere de bourses (auamenLaLlon des
bourslers de 20° depuls 2008, revalorlsaLlon de leurs allocaLlons Lrols fols superleure a l'lnflaLlon,
ocLrol d'un dlxleme mols de bourse).
!
L,.%'.+*(!-.!L3#)!$3.%+#)).(3!$,.%!3#!%&.''+*(!()!3+/()/(

Appele a monLer en pulssance, ce plan represenLe un efforL cumule sur 3 ans de 730 mllllons d'euros
pour la perlode 2007-2012 afln de consollder les dlsposlLlfs en faveur de la reusslLe des eLudlanLs
llcence : 32,4 mllllons d'euros onL eLe aLLrlbues en 2008, 103 mllllons d'euros en 2009, 170 mllllons
d'euros en 2010, 211 mllllons d'euros en 2011 eL en 2012.!Les unlverslLes vonL poursulvre la mlse en
place, a desLlnaLlon des eLudlanLs de llcence, d'un ensemble d'acLlons relevanL prlnclpalemenL du
renforcemenL de l'encadremenL pedaaoalque, de l'oraanlsaLlon d'un dlsposlLlf d'accuell des
nouveaux eLudlanLs a l'unlverslLe comprenanL noLammenL des sesslons de mlse a nlveau pour les
eLudlanLs presenLanL des lndlces de fraalllLe, des mesures de souLlen speclflque en faveur des
eLudlanLs en dlfflculLe, ou encore de la professlonnallsaLlon des cursus.

une refondaLlon de la Llcence a eLe enaaaee en fevrler 2011. un « ComlLe d'orlenLaLlon de la
nouvelle llcence », charae d'elaborer un cadre commun des referenLlels de formaLlon arLlculanL
savolrs academlques eL compeLences professlonnelles eL presenLanL une plus arande dlverslLe de
parcours, a eLe lnsLalle a ceL effeL. L'ob[ecLlf esL de falre de la llcence un dlplôme de reference pour
l'emplol eL la poursulLe d'eLudes.


34
volr Llane dlrecLrlce n¨4.
Þ8C!L1
31

J()9,%/(0()*!-(!3#!$%,9(''+,))#3+'#*+,)!-('!9,%0#*+,)'!
!
La lol du 10 aoûL 2007 relaLlve aux llberLes eL responsablllLes des unlverslLes avalL consacre la mlsslon
d'lnserLlon professlonnelle au cour de l'ensemble des acLlvlLes des unlverslLes. Les unlverslLes
avalenL eLe lnvlLees a elaborer un schema dlrecLeur de l'alde a l'lnserLlon professlonnelle.
Au[ourd'hul, ll s'aalL de svsLemaLlser les ob[ecLlfs de formaLlon en Lermes de compeLences a acquerlr
eL d'lnscrlre des unlLes d'enselanemenL professlonnallsanLes. L'lnLroducLlon de sLaaes au seln des
cursus eL la parLlclpaLlon de professlonnels dans la concepLlon des formaLlons eL dans
l'enselanemenL compleLe ce dlsposlLlf.

^&)&%#3+'#*+,)!-.!$,%*#+3!M!C-0+''+,)!L,'*U5#/!N!
Ln 2010, deuxleme annee de la aenerallsaLlon du porLall Admlsslon ÞosL-8ac, la demaLerlallsaLlon du
dossler candldaL eL la remonLee auLomaLlque des noLes onL eLe les deux prlnclpaux axes d'evoluLlon
de l'ouLll. Þlus de 630 000 candldaLs se sonL prelnscrlLs. CeLLe procedure sera poursulvle en 2011
avec un accrolssemenL du nombre de formaLlons proposees en llane.#

"(!-&:(3,$$(0()*!-('!M!/,%-&('!-(!3#!%&.''+*(!N!
Les « cordees de la reusslLe », lnlLlalemenL developpees dans le cadre des quarLlers prlorlLalres de la
« uvnamlque Lspolr 8anlleues », lnsLlLuenL un parLenarlaL enLre des eLabllssemenLs de
l'enselanemenL superleur (arandes ecoles, unlverslLes ou lvcees a classes preparaLolres) eL des lvcees
slLues dans des quarLlers prlorlLalres. Ce parLenarlaL peuL prendre la forme d'acLlons mulLlples :
LuLoraL, accompaanemenL academlque eL scolalre, accompaanemenL culLurel, lnLernaL. ll vlse a
aulder les eleves qul en onL la moLlvaLlon eL les capaclLes vers des parcours d'excellence. Ce dlsposlLlf
donL le budaeL esL evalue a un mllllon d'euros devralL ôLre eLendu en 2011, avec un ob[ecLlf de 300
« cordees de la reusslLe ».
Þ8C!L1
32

345A#6#>)+,+/9+*)#8P*'%8/<*+'#<+%*(80#02#8/220)#%+'2)0#8(#>(/9)02&#
Ln 2008, la lrance se slLualL dans le aroupe des pavs europeens connalssanL a la fols un nlveau
relaLlvemenL falble de Laux de pauvreLe moneLalre relaLlf (13°) eL de Laux de pauvreLe eL d'excluslon
deflnl selon l'lndlcaLeur relaLlf a la nouvelle clble europeenne (18°), nlveaux neLLemenL lnferleurs a
ceux observes en Lurope (de respecLlvemenL 16° eL 23°). Le profll des personnes pauvres s'esL peu
modlfle sur la perlode recenLe : le Laux de pauvreLe moneLalre resLe plus eleve pour les famllles
monoparenLales, les personnes lsolees eL les famllles nombreuses. Le rlsque de pauvreLe decroiL avec
l'âae, excepLe au-dela de 73 ans ou perslsLe une poche de pauvreLe assoclee a la frequence elevee de
femmes âaees avanL peu coLlse duranL leur vle acLlve. Les effeLs de la crlse economlque mondlale onL
eLe aLLenues en lrance par les dlsposlLlfs de proLecLlon soclale (presLaLlons soclales ou assurance
chômaae) eL par les mesures clblees de souLlen au pouvolr d'achaL des menaaes modesLes prlses
dans le cadre du Þlan de relance de l'economle.

3P+:b0%2*=#=)('U(*<#;0#)&;/%2*+'#;0#8(#>(/9)02&#

Le CouvernemenL poursulL une sLraLeale alobale vlsanL a remedler aux dlfflculLes des clLovens les
plus vulnerables eL a aaranLlr leur lncluslon soclale eL leur acces aux drolLs. CeLLe pollLlque recouvre
Lrols en[eux ma[eurs : l'amelloraLlon de la securlsaLlon des parcours vers l'emplol eL la parLlclpaLlon
au marche du Lravall des personnes qul en sonL le plus elolanees , la favorlsaLlon de l'acces eL du
malnLlen dans le loaemenL des personnes sans abrls ou mal loaees , la aaranLle de l'effecLlvlLe des
drolLs fondamenLaux aux populaLlons les plus vulnerables eL la favorlsaLlon de leur acces a
l'auLonomle eL a l'exerclce de leur clLovenneLe.

Afln d'amellorer l'efflcaclLe des pollLlques de luLLe conLre la pauvreLe, la lrance a adopLe en 2007 un
ob[ecLlf chlffre de balsse d'un Llers de la pauvreLe d'lcl 2012. Þour mesurer l'aLLelnLe de ceL ob[ecLlf,
un Lableau de bord annuel donL les lndlcaLeurs meLLenL en avanL le caracLere mulLldlmenslonnel des
phenomenes de pauvreLe eL d'excluslon a eLe mls en place en 2008
33
. A l'aune du crlLere reLenu pour
apprecler la reducLlon d'un Llers de la pauvreLe d'lcl 2012 (Laux de pauvreLe de 60° du revenu
medlan ancre dans le Lemps), la parL de personnes en slLuaLlon de pauvreLe auralL dlmlnue de 11°
enLre 2006 eL 2008.

A côLe des revenus de remplacemenL que sonL les allocaLlons chômaae ou les penslons de reLralLe, la
lrance presenLe la parLlcularlLe d'avolr mls en place de lonaue daLe des mlnlma soclaux verses sous
condlLlons de ressources eL vlsanL noLammenL a assurer un revenu mlnlmum. neanmolns, l'acces a
l'emplol consLlLue une des clefs essenLlelles de luLLe conLre la pauvreLe. Le rlsque d'une slLuaLlon de
chômaae prolonaee, pour les personnes les plus vulnerables, esL en effeL de les exclure
lrremedlablemenL du marche du Lravall. une pollLlque d'lncluslon soclale efflcace se dolL donc d'aalr
de fronL sur les deux lnsLrumenLs que sonL le reLour a l'emplol eL les mlnlma soclaux.

T,&8*+)0)#8(#>()2*%*>(2*+'#(/#,()%R&#;/#2)(9(*8#;0<#>0)<+''0<#./*#0'#<+'2#80#>8/<#&8+*7'&0<#

"#!0+'(!()!q.:%(!-.!J;C!(*!',)!&:,3.*+,)!

La lrance s'esL enaaaee dans un processus de raLlonallsaLlon eL de slmpllflcaLlon des aldes aux
personnes les plus demunles. Alnsl, enLre en vlaueur en meLropole en [uln 2009, le revenu de
solldarlLe acLlve (8SA)
36
remplace le revenu mlnlmum d'lnserLlon (8Ml), l'allocaLlon de parenL lsole
(AÞl) eL les dlsposlLlfs d'lnLeressemenL Lemporalres eL lnsLaure la posslblllLe d'un cumul perenne

33
Le rapporL de sulvl de l'ob[ecLlf de reducLlon de la pauvreLe esL dlsponlble sur le slLe sulvanL : hLLp://www.onpes.aouv.fr/
36
volr Llane dlrecLrlce 7.
Þ8C!L1
33

enLre revenus d'acLlvlLe eL allocaLlon. CeLLe demarche vlse la recherche d'un equlllbre enLre la
necessalre securlsaLlon des ressources d'exlsLence eL un encouraaemenL des beneflclalres a l'exerclce
ou au reLour a une acLlvlLe professlonnelle dans une vlsee d'lnserLlon soclale.

Le dlsposlLlf du 8SA s'ancre proaresslvemenL sur le LerrlLolre: les deparLemenLs onL adapLe les
oraanlsaLlons aux speclflclLes locales, prls des orlenLaLlons sLraLealques sur les champs de l'enLree
dans le dlsposlLlf, de l'accompaanemenL eL de la pollLlque d'lnserLlon. Le 8SA « acLlvlLe » a auamenLe
le nlveau de vle de ses beneflclalres de facon slanlflcaLlve : ll amellore de 18° le nlveau de vle, avanL
flscallLe, de ses beneflclalres.

">+)/3.'+,)!-#)'!3(!0#%/@&!-.!*%#:#+3!-(!$.53+/'!'$&/+9+1.('!

Malare les dlsposlLlfs Lels que le 8SA, la selecLlvlLe du marche du Lravall ne permeL pas a cerLalns
demandeurs d'emplol d'acceder dlrecLemenL a l'emplol. C'esL pourquol l'LLaL condulL dlfferenLes
acLlons vlsanL a lnserer dans l'emplol les publlcs qul en sonL les plus elolanes.

u'lcl 2013 plusleurs levlers seronL acLlves pour faclllLer l'lnserLlon professlonnelle de ces publlcs.
Alnsl, la mlse en ouvre de nouvelles dlsposlLlons quallLaLlves en vue d'amellorer la performance du
ConLraL unlque d'lnserLlon (Cul) en Lermes d'lnserLlon durable dans l'emplol esL a l'eLude. La
poursulLe du plan de modernlsaLlon du secLeur de l'lnserLlon par l'acLlvlLe economlque, la mlse en
ouvre de la convenLlon cadre slanee en 2010 sur les publlcs prlorlLalres, lssue de la reforme de la
formaLlon professlonnelle, eL la promoLlon de la pollLlque condulLe en faveur des chômeurs
creaLeurs ou repreneurs d'enLreprlses, sonL auLanL de plsLes posslbles pour le renforcemenL de
l'accompaanemenL de ces publlcs.

$+/2*0'<#=*'('%*0)<#(/Q#>0)<+''0<#=)(7*80<#

Les mlnlma soclaux desLlnes aux personnes supposees ôLre le plus loln de l'emplol (AAP eL mlnlmum
vlelllesse) fonL l'ob[eL d'un plan de revalorlsaLlon, de +23° en 3 ans, qul s'achevera en 2012. Alnsl, en
plus des mesures relaLlves a l'emplovablllLe de ses beneflclalres, l'AllocaLlon adulLe handlcape (AAP)
sera revalorlsee en 2011 eL en 2012. L'allocaLlon de solldarlLe aux personnes âaees sera eaalemenL
auamenLee pour les personnes vlvanL seules. Lnvlron 400 000 allocaLalres sonL concernes par ceLLe
mesure (Lres ma[orlLalremenL des femmes) solL pres de 3 ° de l'ensemble des personnes âaees de
plus de 60 ans.

ConcernanL les personnes âaees en slLuaLlon de precarlLe, la quallLe du svsLeme de reLralLes, mals
aussl l'exlsLence de presLaLlons de loaemenL, de sanLe eL de perLe d'auLonomle alnsl que des
dlsposlLlfs flscaux
37
condulsenL de[a a ce que le Laux de pauvreLe moneLalre des personnes âaees solL
lnferleur en lrance a la movenne de l'uL (10,7° en lrance conLre 17,8° pour l'uL27, pour l'annee
2008).! CeLLe performance relaLlve de la lrance devralL ôLre renforcee avec une reforme de la
dependance acLuellemenL a l'eLude (cf. encadre) vlsanL a amellorer la prlse en charae de la
dependance (solns de lonaue duree) pour Lous les clLovens.

ue plus, des mesures recenLes conLrlbuenL a amellorer slanlflcaLlvemenL la slLuaLlon des personnes
âaees precalres. Alnsl, depuls 2010 les con[olnLs survlvanLs, aux penslons modesLes eL ressources
falbles, beneflclenL d'un relevemenL de leur penslon de reverslon de base dans la llmlLe d'un plafond

37
AbaLLemenL pour les personnes de plus de 63 ans ou lnvalldes, deml-parL supplemenLalre accordee au LlLre de l'lnvalldlLe,
reducLlon d'lmpôL au LlLre des depenses llees a la dependance eL des frals d'heberaemenL, credlL d'lmpôL au LlLre des
depenses d'equlpemenL de l'hablLaLlon prlnclpale en faveur de l'alde aux personnes, reducLlon d'lmpôL pour l'emplol d'un
salarle a domlclle.
Þ8C!L1
34

(800 t en 2010) eL les « peLlLes penslons aarlcoles » onL eaalemenL falL l'ob[eL d'amelloraLlons en
2009 eL 2010.

O(9+)*<0)#8P(%%]<#02#80#,(*'2*0'#;('<#80#8+70,0'2#;0<#>0)<+''0<#<('<#(:)*#+/#,(8#8+7&0<

La lol du 3 mars 2007 lnsLlLuanL le drolL au loaemenL opposable (uALC) eL porLanL dlverses mesures
en faveur de la coheslon soclale a marque un LournanL slanlflcaLlf pour la pollLlque d'acces au
loaemenL a desLlnaLlon des menaaes les plus modesLes. L'effecLlvlLe du uALC repose sur une
pollLlque d'auamenLaLlon de l'offre de loaemenL soclal, en parLlculler dans les zones urbalnes
senslbles eL celles ou l'offre de loaemenL esL lnsufflsanLe, eL sur une aesLlon efflclenLe du parc de
loaemenL soclal. Ce socle lealslaLlf a eLe compleLe par la lol de moblllsaLlon pour le loaemenL eL la
luLLe conLre l'excluslon du 23 mars 2009 puls par la sLraLeale naLlonale d'heberaemenL eL de l'acces
au loaemenL des personnes sans abrl (2009-2012).

uans le cadre de ceLLe sLraLeale, de nouveaux ouLlls onL eLe concus en 2010 eL se deploleronL d'lcl
2013, afln d'offrlr une nouvelle sLrucLuraLlon du dlsposlLlf d'accuell, d'heberaemenL eL d'lnserLlon des
sans abrls. Cn peuL clLer par exemple la creaLlon d'un servlce lnLeare de l'accuell eL de l'orlenLaLlon
qul coordonne, dans les deparLemenLs, l'ensemble des acLeurs de l'heberaemenL eL du loaemenL,
alnsl que la proarammaLlon LerrlLorlale de l'offre avec la mlse en place du Þlan deparLemenLal pour
l'accuell, l'heberaemenL eL l'lnserLlon des personnes sans abrl ou mal loaees.

CeLLe pollLlque esL a la [oncLlon des dlfferenLes pollLlques lnLermlnlsLerlelles (lmmlaraLlon, sanLe,
[usLlce, loaemenL, securlLe) donL cerLalnes sonL decenLrallsees. Llle necesslLe la mlse en place d'une
nouvelle aouvernance pour plloLer eL sLrucLurer le servlce publlc de l'heberaemenL eL de l'acces au
loaemenL, dans un ob[ecLlf de coheslon LerrlLorlale.

T<</)0)#8P0==0%2*9*2&#;0<#;)+*2<#=+';(,0'2(/Q#(/Q#>+>/8(2*+'<#80<#>8/<#9/8'&)(:80<#02#=(9+)*<0)#(*'<*#
80/)#(%%]<#D#8P(/2+'+,*0#02#8P0Q0)%*%0#;0#80/)#%*2+V0''02&#
#
Les echanaes avec l'ensemble des parLles prenanLes, dans le cadre de l'Annee Luropeenne 2010 de
luLLe conLre la pauvreLe eL l'excluslon soclale, onL revele que le socle de drolLs exlsLanL en lrance esL
sufflsanL mals qu'll convlenL d'en assurer l'effecLlvlLe. lalre acceder l'ensemble de la populaLlon a
Lous les drolLs communs consLlLue donc un en[eu prlorlLalre qul suppose de reperer les obsLacles a
leur usaae. Alnsl, dans le prolonaemenL des reflexlons sur l'acces pour les personnes pauvres aux
blens essenLlels (enerale, Lelephone, lnLerneL.) sera mls en place une reflexlon sur la noLlon de «
resLe a vlvre ». une reflexlon esL d'ores eL de[a enaaaee, a la demande du aouvernemenL, par le
Consell naLlonal des ÞollLlques de LuLLe conLre la ÞauvreLe eL l'Lxcluslon Soclale (CnLL) eL a
l'CbservaLolre naLlonal de la ÞauvreLe eL de l'Lxcluslon Soclale (CnÞLS).

Þar allleurs, afln de favorlser l'acces de l'ensemble de la populaLlon a Lous les drolLs communs, une
analvse des causes du non recours, dans les dlfferenLs champs, sera condulLe. ll s'aalra noLammenL
d'accompaaner les reformes sLrucLurelles Lelles que celle de 2009 sur le svsLeme de sanLe LerrlLorlal
(Lol PôplLal, paLlenL, sanLe eL LerrlLolre) afln que solenL prlses en compLe les problemaLlques d'acces
aux solns eL de prevenLlon aupres des personnes en slLuaLlon de precarlLe.

Lnfln, en maLlere d'alde allmenLalre, la lol du 27 [ullleL 2010 de modernlsaLlon de l'aarlculLure
38
flxe
le cadre [urldlque de la mlse en ouvre de ceLLe alde, afln d'opLlmlser sa dlsLrlbuLlon, son sulvl eL la
LracablllLe des denrees collecLees. CeLLe alde, a desLlnaLlon de plus de 3 mllllons de personnes, se
LradulL en effeL par la dlsLrlbuLlon d'envlron 700 mllllons de repas par an.

38
Cf. Llane dlrecLrlce n¨3.
Þ8C!L1
33


3Pc%+'+,*0#<+%*(80#02#<+8*;(*)0#0'#O)('%0#
#
Le secLeur de l'Lconomle soclale eL solldalre (LSS) en lrance rassemble 200 000 enLreprlses
(cooperaLlves, assoclaLlons, muLuelles, fondaLlons, eL enLrepreneurs soclaux). Ces sLrucLures
parLaaenL des prlnclpes communs, parml lesquels la prlmauLe de la personne sur le proflL, la [usLe
reparLlLlon des excedenLs, le conLrôle democraLlque par les membres eL enfln l'lndependance vls-a-
vls de l'LLaL ou de LouLe collecLlvlLe publlque.

La lrance s'aLLache au developpemenL de l'LSS compLe Lenu LanL de sa conLrlbuLlon au
developpemenL d'acLlvlLes lnnovanLes eL creaLrlces d'emplols, qu'a sa conLrlbuLlon a la coheslon
soclale.. Les sLrucLures qul la consLlLuenL [ouenL un rôle de premler plan dans plusleurs secLeurs
comme l'acLlon soclale, la banque, l'assurance, l'aarlculLure, la sanLe ou la dlsLrlbuLlon. Les
orlenLaLlons de la pollLlque francalse en maLlere d'economle soclale
39
vlsenL prlnclpalemenL
l'amelloraLlon de l'acces aux flnancemenLs eL le renforcemenL des fonds propres des assoclaLlons eL
des cooperaLlves. A ce LlLre 100 mllllons d'euros onL eLe deaaaes dans le cadre du proaramme des
lnvesLlssemenLs d'Avenlr
60
pour lever les frelns flnanclers au developpemenL des sLrucLures de l'LSS.
L'ob[ecLlf du proaramme LSS esL de souLenlr plus de 2 000 enLreprlses eL de creer ou de consollder
60 000 emplols. Les flnancemenLs reallses a parLlr de ce proaramme s'eLaleronL [usqu'en 2014. Llles
onL eaalemenL pour ob[ecLlf de rendre plus vlslble le secLeur de l'LSS noLammenL par l'evaluaLlon de
l'lmpacL economlque eL soclal de ses acLeurs ou la creaLlon d'un label. Le souLlen de l'acLlvlLe du
secLeur eL de ses emplols flaure eaalemenL parml les prlorlLes (reprlse de ÞML en dlfflculLe par des
salarles sous forme de cooperaLlves, proaramme !eun'LSS » noLammenL). Lnfln, des
experlmenLaLlons donL le bllan sera dresse en 2011 sonL en cours afln d'amellorer l'ancraae
LerrlLorlal du secLeur eL favorlser l'lnnovaLlon.

?'%(;)&#6#8(#)&=+),0#;0#8(#;&>0';('%0#

Afln de falre face aux en[eux demoaraphlques lles au vlellllssemenL de la populaLlon francalse, le
svsLeme de prlse en charae de la dependance dolL ôLre reforme. ll s'aalL de permeLLre aux personnes
âaees de conLlnuer a exercer plelnemenL leur llbre cholx enLre malnLlen a domlclle eL enLree en
lnsLlLuLlon, mals aussl d'alder l'enLouraae des personnes âaees a falre face a leurs responsablllLes,
parfols Lres lourdes, en Lermes d'alde eL de souLlen en leur offranL des reponses accesslbles eL de
quallLe.

uans ce cadre, la reforme dolL, d'une parL, deflnlr l'arLlculaLlon opLlmale enLre responsablllLe
lndlvlduelle ou famlllale, muLuallsaLlon prlvee eL solldarlLe naLlonale dans la prlse en charae eL le
flnancemenL du rlsque que represenLe la perLe d'auLonomle. Llle dolL eaalemenL Lenlr compLe de
l'auamenLaLlon du nombre des personnes âaees dependanLes en assuranL pour les prochalnes
annees a la fols l'adequaLlon enLre demande eL offre de servlces de quallLe eL la souLenablllLe du
mode de flnancemenL cholsl pour les dlfferenLs flnanceurs. Lnfln, le renforcemenL de la prevenLlon
dolL permeLLre de prolonaer la duree de vle en bonne sanLe eL sans perLe d'auLonomle.

#
#
#

39
8apporL « L'economle soclale eL solldalre, enLreprendre auLremenL pour la crolssance eL l'emplol » remls au Þremler
mlnlsLre en avrll 2010.
60
Lol de flnances recLlflcaLlve du 9 mars 2010.
!"#$%&'
MK'
'
T''0Q0<#
T"5"#!;0'2*=*%(2*+'#;0<#=)0*'<#D#8(#%)+*<<('%0#
T"@"#1()2*0<#>)0'('20<#d'+2(,,0'2#34#[e#
T"F"#f(:80(/#;0<#:+''0<#>)(2*./0<#
'

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful