You are on page 1of 10

La politique sociale vaudoise et la reconnaissance du travail et de la formation: en finir avec les effets de seuil

Conférence de presse de Pierre-Yves Maillard, chef du DSAS Lundi 4 avril 2011

Département de la Santé et de l’Action Sociale (DSAS)

L’évolution sociale dans le Canton de Vaud depuis les années 1990

Constats

1990-2005 : le revenu moyen des 50% des contribuables les moins riches diminue de 6%, celui des 20% des plus riches augmente de 7.2% 50% des contribuables possèdent 1.9% de la fortune totale, 4.6% des plus riches disposent de 57% de celle-ci 2010 : 26% des chômeurs sont des chômeurs de longue durée Emplois précaires : environ 10% des places de travail (CH) Près de 10% des personnes en âge de travailler sont pauvres 5% des personnes actives occupées sont des working poors Pas d’aides publiques pour 30% des personnes pauvres (pauvreté cachée)(CH)
2

    

Département de la Santé et de l’Action Sociale (DSAS)

L’évolution sociale dans le Canton de Vaud depuis les années 1990

Revenu d’insertion
   

Environ 19’600 dossiers, près de 34’000 bénéficiaires en 2010 44% des couples avec enfant(s) exercent une activité lucrative 20% des familles monoparentales du canton recourent au RI 46% des bénéficiaires n’ont pas achevé de formation professionnelle 49% des dossiers sont ouverts depuis plus de 2 ans : les enfants allongent la durée de prise en charge Augmentation des moyens consacrés aux mesures d’insertion Près de 60% des jeunes qui suivent une mesure d’insertion sociale pour jeunes adultes (MIS JAD) en sortent avec un résultat positif

 

Département de la Santé et de l’Action Sociale (DSAS)

3

L’élimination des effets de seuil

D’où on part: revenu disponible en 2005 d’un couple avec deux enfants (dont au moins un enfant de moins de six ans)
Au RI sans salaire en

2005
Revenu disponible* 28’500.-

Salaire avec allocations familiales 0.-

Hors RI avec salaire légèrement supérieur aux normes en Salaire avec allocations familiales 51’000.- (dont 3’840.- allocations familiales)

2005

Revenu disponible* 24’900.- (-13%)

*Après paiement du loyer, des primes d’assurance-maladie et des impôts
Département de la Santé et de l’Action Sociale (DSAS)

4

L’élimination des effets de seuil

Elimination des effets de seuil dans le Canton de Vaud depuis 2007

Depuis le 1.9.2007: élimination de l’effet de seuil pour les ménages monoparentaux au salaire modeste hors RI et avec droit à une avance sur pensions alimentaires Depuis le 1.1.2009: élimination de l’effet de seuil pour les ménages sans travail à la sortie du RI suite à la reprise d’un emploi pour un salaire légèrement supérieur aux normes du RI Depuis le 1.1.2010: élimination de l’effet de seuil pour les ménages avec un revenu inférieur au RI lors de l’entrée de leurs enfants en formation post-obligatoire

Département de la Santé et de l’Action Sociale (DSAS)

5

Le revenu des ménages vaudois: mesures adoptées depuis 2007

Dès le 1.1.2008: allocations familiales minimales de CHF CHF 200 par enfant contre CHF 160 en 2005 et extension des allocations familiales aux indépendants et aux personnes sans activité lucrative Dès le 1.1.2010: entrée en vigueur des modifications de la loi sur les impôts directs cantonaux:

Allègements de la charge fiscale pour les familles par le biais de nouvelles déductions générales favorisant notamment les bas revenus Augmentation de la déduction pour frais de garde

Département de la Santé et de l’Action Sociale (DSAS)

6

Le revenu des ménages vaudois: mesures adoptées depuis 2007

Dès le 1.1.2011: subsides LAMal

Subside partiel maximal à l’assurance-maladie de CHF 290/personne adulte contre CHF 220 en 2004 Hausse du revenu plancher donnant droit au subside partiel maximal Augmentation par étape des déductions pour enfants (CHF 10’000 pour le premier enfant contre CHF 7’000 auparavant) Aide mensuelle minimale de CHF 20/personne pour un éventail beaucoup plus large de ménages Augmentation des subsides partiels destinés aux ménages faisant partie de la population active de 68% entre 2005 et 2011

Département de la Santé et de l’Action Sociale (DSAS)

7

L’élimination des effets de seuil

Où on en est: revenu disponible en 2010 d’un couple avec deux enfants (dont au moins un enfant de moins de six ans)
Au RI sans salaire en

2010
Revenu disponible* 28’500.-

Salaire avec allocations familiales 0.-

Hors RI avec salaire légèrement supérieur aux normes Salaire avec allocations familiales 52’000.- (dont 4’800.- allocations familiales)

en 2010

Revenu disponible* 29’900 (+5%)

*Après paiement du loyer, des primes d’assurance-maladie et des impôts
Département de la Santé et de l’Action Sociale (DSAS)

8

Les PC Familles: de la suppression des effets de seuil à une vraie politique incitative

Les PC Familles s’adressent aux familles qui:
 

sont domiciliées dans le Canton de Vaud depuis au moins trois ans et vivent avec des enfants âgés de moins de 16 ans; disposent d’un revenu qui ne leur permet pas de couvrir les dépenses reconnues

Le barème proposé est calqué sur celui employé par les PC à l’AVS/AI. Il a toutefois été réduit de 15%. La PC maximale versée est plafonnée Sans apport d’un revenu salarial minimal, le cumul avec la PC Familles ne permet pas de dépasser les normes du RI Il est tenu compte d’une franchise sur le revenu provenant de l’activité lucrative à hauteur de 5%
9

Département de la Santé et de l’Action Sociale (DSAS)

Les PC Familles: de la suppression des effets de seuil à une vraie politique incitative

Résultat avec les PC Familles: revenu disponible en 2011 d’un couple avec deux enfants (dont un enfant de moins de 6 ans)
Au RI sans salaire en

2011
Revenu disponible* 28’500.-

Salaire avec allocations familiales 0.-

Hors RI avec salaire légèrement supérieur aux normes et PC Familles en Salaire avec allocations familiales 52’000.- (dont 4’800.- allocations) Revenu disponible* 33’300.- (+17%)

2011

*Après paiement du loyer, des primes d’assurance-maladie et des impôts
Département de la Santé et de l’Action Sociale (DSAS)

10