Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010

QUE¡ AVEN¡R POUR
¡'¡NDUSTR¡E
MUS¡CA¡E ?
VoIIu 1o uns déju que Iu premIère vérILubIe buLuIIIe conLre Ie
LéIécIurgemenL IIIéguI u eu IIeu, uvec Iu IermeLure de Iu pIuLeIorme
NupsLer en zoo1.
Dès Iors, deux dIrecLIons sonL prIses pour suuver I`IndusLrIe musIcuIe
du nuuIruge. D`un côLé on conLInue u IuIre Iu guerre uux ¨pIruLes¨ de
I`uuLre, on cIercIe u meLLre en pIuce de nouveuux movens de
monéLIsuLIon noLummenL pur Iu créuLIon de pIuLeIormes de
LéIécIurgemenL IéguI.
SI I`IndusLrIe de Iu musIque esL uppurue en 18;; uvec I`InvenLIon du
pIonogrupIe pur TIomus EdIson esL en crIse, ruppeIons qu`eIIe ne
représenLe pus LouLe Iu musIque. SI ce débuL ugILe Ies IndusLrIeIs eL Ies
urLIsLes LruvuIIIunL pour ceLLe IndusLrIe, beuucoup de musIcIens ucLIIs
se reLrouvenL uvunLugés pur Ies movens de dIIIusIon qu`oIIre InLerneL.
MuIgré Iu progressIon consLunLe des revenus générés pur Iu venLe de
musIque numérIque, I`IndusLrIe esL bouIeversée eL une nouveIIe
orgunIsuLIon esL nécessuIre. ¡es uudILeurs ne veuIenL pIus puver
comme c`éLuIL Ie cus uupuruvunL, Ies gens purLugenL, recommundenL,
se IussenL, onL uccès u LouL, LouL de suILe eL n`ImporLe où.
2
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
EsL-ce Iu IIn des InLermédIuIres, eL sI ouI, quI décIderu de Iu musIque
muInsLreum de demuIn ? CommenL se servIr de ce nouveuu
pIénomène que sonL Ies réseuux socIuux? Qu`en pensenL Ies urLIsLes ?
DoIL-on vendre Iu musIque ou I`expérIence quI I`uccompugne? Que
vonL devenIr ces socIéLés donL Ies ressources prIncIpuIes provenuIenL
du dIsque? CommenL Ies urLIsLes de demuIn seronL-IIs rémunérés ?
CommenL Ies InsLILuLIons s`udupLenL-eIIes uux cIungemenLs ?
CommenL dIsLrIbuer Iu musIque sur une muILIpIIcILé de supporLs ?
3
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
POURQUO¡
¡'¡NDUSTR¡E
MUS¡CA¡E EST-E¡¡E
NEURASTHEN¡QUE?
PAR HUGO AMSELLEM LE 17 SEPTEMBRE 2010
¡nLerneL u IuIL évoIuer de Iucon rudIcuIe Ies usuges de consommuLIon
de Iu musIque en seuIemenL queIques unnées. MuIs I'IndusLrIe
musIcuIe sembIe Loujours uuLunL uccrocIé uux venLes de dIsque, eL
Lrès IrIIeuse en Lermes d'InnovuLIon. Hugo AmseIIem nous IIvre son
poInL de vue.
4
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
En ce momenL I`ucLuuIILé IIée u I`IndusLrIe musIcuIe esL
purLIcuIIèremenL puuvre, eL on se demunde ce qu`on vu enLendre uu
procIuIn M¡DEM en junvIer. ¡I sembIe que Iu pIupurL des busIness
modeIs ImugInés, unnoncés, LesLés uIenL écIoués duns Ieur quêLe
commune de rempIucer Ies revenus de Iu venLes de dIsques. MuIs II
esL muIIeureusemenL Lrès probubIe que Iu conIIguruLIon ucLueIIe ne
permeLLenL uucune Iorme rudIcuIe d`InnovuLIon duns Ies unnées u
venIr.
L'enjeu de l'innoootion
¡u gesLIon de I`InnovuLIon esL un encIevêLremenL de probIémuLIques
InLerconnecLées. ¡ong sLorv sIorL, Iorsque Ies ucLeurs d`un
écosvsLème d`uIIuIre purLugenL I`eIIorL d`expIoruLIon (InnovuLIon
rudIcuIe), IIs créenL un écosvsLème d`InnovuLIon. EL duns I`IndusLrIe
musIcuIe, pendunL de nombreuses unnées, Ies dIIIérenLs ucLeurs n`onL
pus purLugé I`eIIorL d`expIoruLIon, puIsque Ie busIness modeI en pIuce
- Iu venLe de dIsques - éLuIL un modeI purIuIL eL suns menuces
décIurées.
CeLLe gesLIon de I`eIIorL d`InnovuLIon esL muIudroILe puIsqu`eIIe
repose enLIèremenL sur I`expIoILuLIon d`un busIness modeI suns en
expIorer d`uuLres. ¡e résuILuL de ceLLe mvopIe orgunIsuLIonneIIe esL
I`ubsence d`unLIcIpuLIon de Iu secousse LecInoIogIque qu`esL I`urrIvé
du purLuge d`un nouveuu IormuL démuLerIuIIsé, Ie mp¤.
PourquoI ne pus uvoIr InvesLI duns I`expIoruLIon de nouveuux
busIness modeIs pour Iu musIque quund Ie cusI éLuIL dIsponIbIe? ¡I
sembIe que I`IndusLrIe musIcuIe n`uIL jumuIs réeIIemenL créé
d`écosvsLème d`InnovuLIon. En eIIeL, Ies ucLeurs de ceLLe IndusLrIe
gruvILuIenL IInuncIèremenL presque unIquemenL uuLour des mujors, eL
duns ce cudre I`eIIorL d`expIoruLIon ne peuL pus êLre InLégré.
5
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Je m`expIIque. ¡`eIIorL d`expIoruLIon, ou duns ce cus précIs Iu
recIercIe de nouveuux busIness modeIs, ne peuL pus se IuIre u
I`InLérIeur d`un écosvsLème muILrIsé pur des ucLeurs quI verruIenL Ieur
busIness modeI remIs en cuuse. ConcrèLemenL, quund Ie mec quI
InvenLe Ie mp¤ vu voIr Ies mujors, II se IuIL jeLer purce que ceL eIIorL
d`expIoruLIon vu remeLLre en cuuse Ies venLes de dIsques, eL c`esL
normuI. SI un mec vu voIr Ies consLrucLeurs uuLomobIIes eL Ieur dIL
qu`II u InvenLé Iu LéIéporLuLIon, II vu pus vIvre z jours de pIus.
Le court terme comme ligne strotégique
¡es mujors muILrIsenL, voIre conLrôIenL uIors enLIèremenL I`IndusLrIe,
eL ne prennenL en compLe que Ies résuILuLs u courL Lerme. CommenL
vendre pIus de dIsques, pIus rupIdemenL, pour moIns cIer? CommenL
IuIre pIus de résuILuLs Iors du LroIsIème LrImesLre pour LoucIer Iu
prIme? AjouLez u ce pIénomène un Lurn over éIevé cIez Ies execs de
mujors, eL LouL Ie monde se IouL de I`Innover, eL d`unLIcIper. Toujours
normuI, ou uIors Loujours ruLIonneI.
¡`InnovuLIon rudIcuIe n`esL jumuIs, ou Lrès ruremenL déveIoppée en
InLerne. EL pour cuuse, sI duns Iu même enLreprIse deux busIness
modeIs opposés, voIre concurrenLs se déveIoppenL, Iu buLuIIIe pour
I`uIIocuLIon des ressources vu êLre Iéroce eL vu pIomber Iu cuILure
d`enLreprIse eL Iu coIésIon. ¡e mp¤ n`uuruIL pus pu êLre déveIoppé ou
reprIs pur Ies mujors en InLerne. MuIs Ie mp¤ uuruIL pu êLre LesLé
conjoInLemenL uvec Ies muIsons de dIsques, uvec une déIInILIon
d`objecLIIs communs.
CIucun sur son coeur de méLIer, eL on Innove ensembIe, c`esL en gros
Iu déIInILIon d`un écosvsLème d`InnovuLIon. MuIs encore uujoud`IuI,
I`IndusLrIe musIcuIe esL IncupubIe de IoncLIonner de ceLLe Iucon. ¡es
ruIsons eL excuses sonL nombreuses (pus de sLundurds, de pIuLeIorme,
d`InIrusLrucLures purLugés) muIs I`envIe n`exIsLe pus. EnLre Ies mujors
6
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
I`écosvsLème d`uIIuIre de Iu musIque, Ie purLuge de I`eIIorL n`exIsLe pus
non pIus. ¡es mujors consIdèrenL Loujours Ieurs purLenuIres comme
des IournIsseurs eL des exécuLunLs.
¡u reIuLIon esL Loujours cenLrée sur Iu LucIe eL non pus sur I`objecLII
commun. RésuILuL, des reIuLIons conIIIcLueIIes eL conLrucLueIIes enLre
Ies ucLeurs InnovunLs eL Ies mujors, eL peLIL u peLIL LouLes Ies
InILIuLIves InnovunLes meurenL pur IuuLe de n`uvoIr pus Lrouver de
busIness modeIs renLubIes u courL Lerme (encore).
Donc du coup, I`IndusLrIe musIcuIe c`esL cIIunL...
Une IoIs Iu buIIe de Iu MusIque z.o écIuLée, une IoIs I`unIvers des
possIbIes déLruIL pur Ie reLour u une réuIILé ruLIonneIIe eL
économIque, I`InnovuLIon duns I`IndusLrIe musIcuIe esL quusI nuIIe. EL
Ie probIème c`esL que LunL que Ies mujors exIsLeronL duns ceLLe Iorme
orgunIsuLIonneIIe, rIen ne cIungeru. ConLruIremenL uu mec quI
InvenLe Iu LéIéporLuLIon eL déLruIL I`IndusLrIe uuLomobIIe, duns
I`IndusLrIe musIcuIe II IuuL Iu musIque eL Ies cuLuIogues. EL c`esL
Loujours Iors de prIx.
__
CeL urLIcIe u éLé InILIuIemenL pubIIé sur Ie bIog d'Iugo,
IndusLrIemusIcuIe.com
7
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
CC ¡IIckr : puLrIck I Iuuke , ¡errurI + cubuIIos + Iuerzu = cerebro
Humuno,
8
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
REDE¡¡N¡R ¡ES
MODE¡ES
ECONOM¡QUES DE
¡A MUS¡QUE?
PAR PHILIPPE ASTOR LE 10 DÉCEMBRE 2010
¡e journuIIsLe PIIIIppe AsLor couvre I'ucLuuIILé de I'IndusLrIe musIcuIe
pIus vILe que son ombre eL nous Ie suIvons de près. ¡I s'esL spécIuIIsé
duns I'ImpucL des nouveIIes LecInoIogIes sur I'économIe de Iu
musIque eL des médIus. Se reposunL sur Ies dIscours des vIsIonnuIres
umérIcuIns SeLI GodIn eL Terrv McBrIde, II nous IIvre IcI un bIIun de
ce quI uvuIL éLuIL prédIL eL nous écIuIre sur Ies éLupes u venIr.
9
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
QueIIe que soIL I'eIIIcucILé de Iu IoI CréuLIon eL InLerneL pour endIguer
Ie LéIécIurgemenL IIIéguI, ou Iu IégILImILé du messuge udressé pur Ies
uvunLs droIL uux InLernuuLes pur I'InLermédIuIre de ceLLe nouveIIe
IégIsIuLIon - LouL créuLeur doIL pouvoIr préLendre u une rémunéruLIon
équILubIe dès Iors que ses ouvres sonL mIses u Iu dIsposILIon du
pubIIc ou expIoILées, Iu quesLIon d'une redéIInILIon rudIcuIe des
modèIes économIques de I'IndusLrIe musIcuIe u I'Ieure d'InLerneL
resLe enLIère.
¡es conséquences de Iu rupLure LecInoIogIque IIée u Iu révoIuLIon
numérIque eL uu déveIoppemenL d'¡nLerneL, JoIn Perrv BurIow,
IonduLeur de I'EIecLronIc ¡ronLIer ¡ounduLIon eL uncIen puroIIer des
IégenduIres GruLeIuI Deud, Ies résumuIL déju en des Lermes on ne peuL
pIus cIuIrs en zoo¤ :
10
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
« ¡'énIgme u résoudre esL Iu suIvunLe : sI nos bIens peuvenL êLre
reproduILs u I'InIInI eL dIsLrIbués InsLunLunémenL duns Ie monde
enLIer suns Ie moIndre coûL, suns que nous en uvons connuIssunce, eL
suns même que nous en sovons dépossédés, commenL pouvons-nous
Ies proLéger ? CommenL uIIons-nous êLre rémunérés pour Ie LruvuII de
noLre esprIL? EL sI nous ne pouvons êLre rémunérés, qu'esL-ce quI vu
permeLLre de poursuIvre Iu créuLIon eL Iu dIsLrIbuLIon de ces bIens ? »
¡e dIsposILII de rIposLe gruduée mIs en pIuce pur Iu IoI CréuLIon eL
¡nLerneL LenLe d'upporLer une réponse u ce dIIemme, en essuvunL de
IImILer Iu munIère donL Ies ouvres peuvenL êLre reproduILes eL
dIsLrIbuées u I'InIInI sur ¡nLerneL, suns I'uuLorIsuLIon de Ieurs uuLeurs.
MuIs ce dIsposILII souIIre déju de nombreuses IuIIIes uvunL même
d'uvoIr éLé ucLIvé, eL LouL Ie monde en esL bIen conscIenL, v comprIs
ses déIenseurs Ies pIus urdus.
Aux généruLIons successIves de réseuux peer-Lo-peer (PzP), de
NupsLer u BILTorrenL, succèdenL désormuIs des svsLèmes d'écIunge
pIus prIvuLIIs - d'umIs u umIs ou IrIend-Lo-IrIend (¡z¡) -, comme Ie
IogIcIeI open source OneSwurm, quI IuIL uppeI u Iu crvpLogrupIIe eL
préserve I'unonvmuL de ses uLIIIsuLeurs.. « OneSwurm esL cupubIe de
résIsLer uu monILorIng svsLémuLIque quI esL devenu cIose courunLe
uujourd'IuI sur Ies réseuux PzP pubIIcs », conIIrmenL ses créuLeurs,
donL Ies Lruvuux de recIercIe sonL oIIIcIeIIemenL supporLés pur Iu
NuLIonuI ScIence ¡ounduLIon eL I'UnIversILé de WusIIngLon uux
ÉLuLs-UnIs.
Les limites de lo riposte groduée
¡es cunuux emprunLés pur Ies écIunges de bIens numérIques enLre
purLIcuIIers se sonL en ouLre IurgemenL dIversIIIés uu cours des
dernIères unnées : des newsgroups ou Iorums de dIscussIon du
réseuu UseneL uux DIrecL-Lo-downIoud IInks (IIens de LéIécIurgemenL
dIrecLs) vers des pIuLeIormes d'IébergemenL comme RupIdsIure, en
11
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
pussunL pur Ies IogIcIeIs de messugerIe InsLunLunée. ¡u IIsLe des
proLocoIes de communIcuLIon qu'II seruIL nécessuIre de surveIIIer
pour exercer un conLrôIe eIIIcuce sur Iu cIrcuIuLIon des ouvres sur
¡nLerneL s'uIIonge de jour en jour.
¡u surencIère de movens de surveIIIunce u meLLre en ouvre, ouLre Ie
IuIL qu'eIIe esL suscepLIbIe de souIever de munIère récurrenLe de
nombreuses quesLIons reIuLIves u Iu proLecLIon de Iu vIe prIvée eL uu
respecL des IIberLés pubIIques, rIsque d'engendrer des coûLs bIen pIus
rédIIbILoIres u Lerme que Ie munque u gugner des uvunL droIL IIé uu
pIruLuge en IIgne. ¡e seuI coûL de mIse en ouvre de Iu rIposLe gruduée
IruncuIse, évuIué enLre ;o MC eL 1oo MC, esL déju neLLemenL
supérIeur u LouLes Ies uIdes donL bénéIIcIe Iu IIIIère musIcuIe, quI n'esL
cerLes pus Iu seuIe concernée.
PourLunL, eIIe n'en uLLend pus un renversemenL mIrucuIeux de Iu
Lendunce quI u vu ses reLours sur InvesLIssemenL se réduIre comme
peuu de cIugrIn uu cours de Iu décennIe pussée. « Ce seruIL IrréuIIsLe
de penser que ceLLe IoI vu nous permeLLre de réuIIser + zo % I'un
procIuIn », nous conIIuIL II v u queIques moIs VIncenL ¡rérebeuu,
présIdenL de I'UpII (UnIon des producLeurs IruncuIs IndépendunLs) eL
p-dg du IubeI LôL Ou Lurd. TouL comme II seruIL IIIusoIre d'ImugIner
qu'un reLour uu sLuLu quo unLe, u Iu sILuuLIon quI prévuIuIL u Iu IIn des
unnées ¤o, Iorsque I'IndusLrIe du dIsque éLuIL IIorIssunLe, soIL encore
possIbIe. Cur Ie ressorL de ceL uge d'or esL déIInILIvemenL cussé.
« ¡e busIness du dIsque éLuIL purIuIL. C'éLuIL une IndusLrIe purIuILe »,
expIIque Ie gourou du murkeLIng en IIgne umérIcuIn SeLI GodIn duns
Iu LrunscrIpLIon, pubIIée sur Ie web, d'une conIérence donné u
I'occusIon de Iu puruLIon de son dernIer essuI, TrIbes, sur Ies
nouveIIes LrIbus du Web. EL d'énoncer Lous Ies IngrédIenLs quI
12
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
conLrIbuuIenL u ceLLe perIecLIon : enLre uuLres, un nombre IImILé de
médIus, donL LouLe une purLIe du specLre éLuIL consucrée u Iu
promoLIon de ce que I'IndusLrIe du dIsque produIsuIL ; queIques
puIssunLes compugnIes en sILuuLIon d'oIIgopoIe, InconLournubIes
pour produIre eL dIsLrIbuer un dIsque uu nIveuu nuLIonuI comme
InLernuLIonuI ; des cIuînes de déLuIIIunLs qu'eIIes ne posséduIenL pus
enLIèremenL dévouées u Iu venLe eL u Iu promoLIon de Ieurs produILs...
Suns purIer du IIorIIège de muguzInes spécIuIIsés dédIés u Ieur
prescrIpLIon ; d'un svsLème de mIse en uvunL du cIussemenL des
meIIIeures venLes IuvorIsunL essenLIeIIemenL Ie IuuL de Iu pvrumIde ;
ou d'un supporL pIvsIque quI ne pouvuIL pus êLre copIé eL uvuIL Lous
Ies uLLrIbuLs d'un bIen rIvuI, que I'on ne pouvuIL pus écIunger suns en
êLre dépossédé.
Les nouoeoux rouoges du morketing trihol
MuIs Iu LecInoIogIe du CD, donL Ie coûL de reproducLIon éLuIL
reIuLIvemenL murgInuI, porLuIL en eIIe-même ce quI uIIuIL précIpILer
son décIIn : Ie ver du numérIque éLuIL duns son IruIL. "DésormuIs, sI je
donne un enregIsLremenL, je Ie déLIens Loujours, poursuIL SeLI GodIn.
EL cu cIunge LouL. Je ne dIs pus que c'esL mIeux, je ne dIs pus que c'esL
pIre. Je ne dIs pus que c'esL moruI ou ImmoruI. Je dIs seuIemenL que
cu cIunge LouL eL que nous devons I'uccepLer."
13
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Pour SeLI GodIn:
« lc musique n'est pcs en crise. De plus en plus de qens ecoutent de
plus en plus de musique, comme celc n'c jcmcis ete le ccs
cupcrctcnt dcns l'histoire de l'humcnite. Probcblement cinq [ois
plus que tinqt cns en crriere. l...] Mcis l'industrie de lc musique est
en di[[iculte. Pcrce qu'elle se troute [cce c un noutecu pcrcdiqme. »
14
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
¡es nouveuux médIus, comme Ies déLuIIIunLs en IIgne, proIIIèrenL suns
uucune IImILe. ¡e murkeLIng de musse cède Ie pus u un mode de
communIcuLIon de puIr u puIr beuucoup pIus socIuI. ¡'uccenL esL mIs
de pIus en pIus sur Ies murcIés de nIcIe eL de moIns en moIns sur Ies
IILs. ¡es IronLIères enLre ceux quI produIsenL Iu musIque eL ceux quI
Iu consommenL sonL de pIus en pIus perméubIes. ¡e cvcIe de vIe des
produILs de ceLLe IndusLrIe esL beuucoup pIus courL. Ses IIgnes de
produILs eIIes-mêmes écIuLenL eL ne sonL pIus IImILées pur des
conLruInLes de IubrIcuLIon muIs pur I'ImugInuLIon. EL I'essenLIeI des
InvesLIssemenLs porLe uujourd'IuI sur I'InnovuLIon, pIuLôL que sur Iu
promoLIon.
« ¡I n'v uucun moven de pusser de I'uncIenne économIe de Iu musIque
u Iu nouveIIe uvec un reLour sur InvesLIssemenL gurunLI eL des
ussurunces écrILes, cu n'exIsLe pus », expIIque I'essuvIsLe umérIcuIn,
quI InvILe Ies IndusLrIeIs u s'InvesLIr duns I'unImuLIon de « LrIbus » de
Iuns, un mode d'orgunIsuLIon socIuIe IérILé d'un IoInLuIn pussé quI
reLrouve des IeLLres de nobIesse sur ¡nLerneL.
« J'uI Lous Ies dIsques de RIckIe ¡ee Jones, conIIe-L-II, v comprIs Ies
booLIegs qu'eIIe vend. Je Ies uI presque Lous ucIeLés sur son sILe.
RIckIe ¡ee Jones devruIL suvoIr quI je suIs ! Ses ugenLs, son équIpe,
devruIenL me connuîLre ! J'uLLends désespérémenL qu'eIIe m'envoIe
un messuge pour me dIre qu'eIIe se produIL en vIIIe. Je veux qu'eIIe
me demunde : 'DoIs-je IuIre un uIbum de duos uvec WIIIIe NeIson ou
uvec Bruce SprIngsLeen ?' Je veux uvoIr ceLLe InLerucLIon uvec eIIe. EL
je veux qu'eIIe me dIse : 'J'envIsuge de sorLIr un uuLre booLIeg, muIs
pus uvunL que 1o ooo personnes I'uIenL ucIeLé'. Purce que je
sIgneruIs. J'en ucIèLeruIs même cInq s'II Ie IuIIuIL. MuIs eIIe ne suIL pus
quI je suIs. EIIe ne me purIe jumuIs. EL quund son IubeI essuIe de me
crIer queIque cIose, je n'écouLe pus, purce qu'II pousse son crI duns
un IIeu |sur MTV, sur Ies rudIos du Lop qo, ndr| uuqueI je ne prêLe
pIus guère d'uLLenLIon. »
15
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Rupture psgchologique
Pour SeLI GodIn, I'essenLIeI n'esL pIus de vendre un dIsque u un
consommuLeur - « ¡I peuL I'ucIeLer pour 1o buIIes sur Amuzon ou se Ie
procurer gruLuILemenL » -, muIs de Ie connecLer u I'urLIsLe eL u su LrIbu
de Iuns : « ¡I v u un Lrès grund nombre de gens quI veuIenL se
connecLer u ceLLe LrIbu, eL de Iu où vous vous Lrouvez, vous uvez Iu
possIbIIILé de IuIre en sorLe que ceLLe connexIon uIL IIeu. |...| C'esL Lrès
ImporLunL pour Ies gens de senLIr qu'IIs uppurLIennenL u une LrIbu,
d'en ressenLIr I'udrénuIIne. Nous sommes prêLs u puver, u IruncIIr de
nombreux obsLucIes, u êLre pIéLInés pur Iu IouIe, sI nécessuIre, pour
nous reLrouver u I'endroIL où nous uvons Ie senLImenL que Ies cIoses
se pussenL. |...| ¡e procIuIn modèIe, c'esL de gugner voLre vIe en
gérunL une LrIbu... des LrIbus... des sIIos enLIers de LrIbus ».
Ce cIungemenL de purudIgme, Terrv McBrIde, Ie cIurIsmuLIque
puLron de NeLLwerk Records, IubeI IndépendunL cunudIen (TIe
Burenuked ¡udIes, TIe WeepIes, TIe OId Crow MedIcIne sIow, TIe
SubmurInes...), quI réuIIse 8o % de son cIIIIre d'uIIuIres duns Ie
numérIque eL duns Iu svncIro, uvec une croIssunce unnueIIe de ses
revenus de z= % duns Ie numérIque, I'u unLIcIpé dès zooz.
« Ce IuL queIque cIose d'InLuILII pour moI, expIIque-L-II duns une
InLervIew uccordée uu bIog umérIcuIn RoIIo & Grudv. De LouLe
évIdence, Ie numérIque envuIIssuIL noLre unIvers depuIs LroIs uns eL
I'eIIeL NupsLer se IuIsuIL senLIr. ÉLunL une peLILe compugnIe, quI
LruvuIIIuIL dIrecLemenL uvec Ies urLIsLes, nous uvons pu senLIr ce quI
commencuIL u se pusser. Essuver de I'empêcIer n'uuruIL mené u rIen ;
II IuIIuIL Ie comprendre eL êLre en mesure de I'uccompugner. C'éLuIL
une vérILubIe rupLure psvcIoIogIque pour nous. ¡I u IuIIu pIusIeurs
unnées pour que Ie resLe de Iu compugnIe eL Ies unuIvsLes IInIssenL pur
se concenLrer Iu-dessus. »
16
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Pour Terrv McBrIde, c'esL Loujours Iu pénurIe quI crée de Iu vuIeur,
muIs ¡nLerneL esL un pIoLocopIeur géunL, eL « dès qu'une cIunson esL
sorLIe, eIIe perd de su rureLé eL n'u pIus beuucoup de vuIeur
murcIunde ». Au seIn même de I'IndusLrIe musIcuIe, II exIsLe
cependunL de nombreuses uuLres Iormes de rureLé ou de pénurIe u
même de créer de Iu vuIeur.
« L'ccces c l'crtiste est unique. Et tout ce que tous poutez orqcniser
cutour de cet ccces peut creer de noutelles [ormes de rcrete.
Lorsqu'une chcnson est sur le point de sortir, elle ne conserte sc
rcrete que pendcnt cinq minutes. Mcis nous en contrôlons le
premier point d'entree sur le mcrche, nous poutons l'introduire de
lc mcniere que nous souhcitons, l...] creer une experience unique c
l'occcsion de sc sortie, qui peut cttirer :o millions de personnes
dcns un endroit unique - et esscuer de monetiser cette cttention. »
(T. McBrIde)
Loisser les gens portoger
¡e puLron de NeLLwerk, donL Ie IubeI IêLeru ses z= uns d'exIsLence
ceLLe unnée, rejoInL SeLI GodIn eL su LIéorIe des LrIbus : « Nous
uppurLenons Lous u des LrIbus, écrIL-II sur son bIog. EL Ies membres de
voLre LrIbu sonL ceux quI vous InIIuencenL Ie pIus. Gruce u ¡nLerneL eL
u Iu LéIépIonIe mobIIe, ces LrIbus sonL pIus ImporLunLes que jumuIs eL
permeLLenL de purLuger ses pussIons. Mu convIcLIon esL Iu suIvunLe :
IuIssez Ies gens purLuger. Créez un sILe où II peuvenL écIunger enLre
eux, meLLez de Iu pub uuLour - eL désormuIs, vous pouvez monéLIser
Ieur comporLemenL, pIuLôL que Iu musIque eIIe-même. Même sI c'esL
sur YouLube. |...| SI je peux umener AvrII ¡uvIgne u IuIre queIque
cIose sur YouLube quI vu Iu IuIre pusser de zoo mIIIIons de
connexIons u =oo mIIIIons, c'esL comme vendre un mIIIIon de
dIsques. »
17
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Un de ses crédos, IurgemenL urgumenLé duns un IIvre bIunc qu'II u co-
écrIL pour Ie cIub de réIIexIon ungIuIs MusIcLunk (MeeL TIe
MIIIenIuIs ; ¡uns, Brunds und CuILuruI CommunILIes) esL Ie suIvunL : «
AIors que Ies InIrusLrucLures des IubeIs se réLrécIssenL, un nouveuu
purudIgme esL en LruIn d'émerger, duns IequeI ce sonL Ies Iuns quI
consLILuenL Ieurs nouveIIes équIpes de murkeLIng, de promoLIon eL de
venLe ».
Terrrv Mc BrIde n'en éIude pus pour uuLunL Ie probIème posé pur Ies
écIunges suuvuges enLre purLIcuIIers sur Ies réseuux peer-Lo-peer :
« Mc contiction est qu'on ne peut pcs leqi[erer pour cller c
l'encontre de comportements socicux, ecrit-il dcns un cutre de ses
billets. Le seul endroit ou l'on puisse exercer une pression leqcle ou
leqislctite, c'est dcns les relctions business-to-business. 1e pense
que les ccblo-opercteurs et les [ournisseurs d'ccces detrcient pcuer
une tcxe pour remunerer les contenus qui circulent dcns leurs
tuucux. 1e ne pense pcs que l'on doite couper l'ccces c Internet des
jeunes, ils ne detrcient pcs etre poursuitis pcrce qu'ils pcrtcqent
leur pcssion pour lc musique, meme si je considere qu'ils detrcient
pcuer pour consommer le contenu produit pcr d'cutres. »
18
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Puver sous queIIe Iorme ? CeIIe d'un monLunL mensueI IorIuILuIre,
esLIme-L-II, d'un ubonnemenL uux pIuLeIormes des opéruLeurs ouvrunL
I'uccès u un cuLuIogue éLendu. Un modèIe uuqueI se rungenL de pIus
en pIus d'IndusLrIeIs de Iu musIque, observe-L-II. « A I'Ieure où
I'IndusLrIe se concenLre sur = % du murcIé (Iu purL IéguIe du guLeuu
numérIque), I'opporLunILé de monéLIser Ies ¤= % resLunL se
présenLe.» MuIs duns son esprIL, IournIr un uccès éLendu uux
cuLuIogues pour un monLunL IorIuILuIre n'esL qu'un premIer pus vers
I'uvenIr du busIness de Iu musIque.
« Ccr une cutre rupture technoloqique est c l'outre, qui detiendrc
selon lui reclite dcns les :8 c za mois qui tiennent. Des demcin, les
AppStores d'Apple, de Nolic, de ßlclberru, de Gooqle, tont
reqorqer d'cqents musiccux intelliqents conçus pcr des
deteloppeurs tiers, qui conncìtront les qoûts musiccux de chccun et
que l'on pourrc instcller sur les noutelles qenerctions de
smcrtphones ou de bclcdeurs ui-[i. Nous pourrons utiliser leurs
sertices d'ccces personnclise cux cctcloques pour quelques euros
pcr mois, et ils tont trcns[ormer en pro[ondeur le comportement
des consommcteurs de musique. »
Le contexte deoient roi
« ¡I ne seru pIus nécessuIre de LéIécIurger Iu musIque, ce seru devenu
une conLruInLe, expIIque Terrv Mc BrIde. QuunLILé d'uppIIcuLIons vonL
vous permeLLre, pour queIques doIIurs pur moIs, d'uccéder u LouLe Iu
musIque que vous vouIez, comme vous vouIez, quund vous vouIez, u
purLIr de n'ImporLe queI pérIpIérIque. Dès Iors, pourquoI voudrIez-
vous LéIécIurger ? PourquoI IrIez-vous sur ¡nLerneL pour cIercIer u
LéIécIurger ceLLe musIque gruLuILemenL ? D'uuLunL que ce que vous
uIIez LéIécIurger gruLuILemenL ne IoncLIonneru pus nécessuIremenL
19
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
uvec Ies uppIIcuLIons que vous uurez sur voLre smurLpIone. QueIques
doIIurs, ce n'esL pus cIer puvé pour un uccès IIIImILé. C'esL duns ceLLe
dIrecLIon que vonL Ies cIoses. »
Pour que LouLes ces uppIIcuLIons puIssenL IoncLIonner correcLemenL,
II Iuudru qu'eIIes dIsposenL de bonnes méLudonnées, uverLIL Ie
IonduLeur de NeLLwerk Records, u Iu producLIon desqueIIes II InvILe
Ies IndusLrIeIs de Iu musIque u se consucrer.
« Lc tcleur cjoutee d'un sertice de musique, celle que le
consommcteur serc dispose c pcuer, residerc dcns sc ccpccite c
delitrer un contenu en pcr[cite cdequction ctec un contexte, qui
pourrc etre une emotion ou une circonstcnce pcrticuliere. »
EL pIus Ies méLudonnées quI uccompugneronL une cIunson ou un
morceuu de musIque seronL rIcIes eL perLInenLes, pIus IIs uuronL
d'opporLunILés de ressorLIr duns un conLexLe purLIcuIIer eL d'êLre
écouLés.
« A I'Ieure qu'II esL, I'IndusLrIe de Iu musIque n'esL puvée que pour =
% de Iu consommuLIon de musIque duns I'envIronnemenL numérIque.
¡I v u Iu une IormIdubIe opporLunILé d'uugmenLer ce pourcenLuge de
munIère sIgnIIIcuLIve, uvunce Terrv Mc BrIde. Ce n'esL pus une
opporLunILé d'uugmenLer Ie prIx de Iu musIque, muIs d'uugmenLer su
vuIeur. » Un nouveuu purudIgme duns IequeI ce n'esL pIus Ie conLenu
quI esL roI, muIs Ie conLexLe duns IequeI II esL déIIvré.
__
CeL urLIcIe u éLé InILIuIemenL pubIIé sur MusIque ¡nIo
CrédILs pIoLo CC IIIckr : PIeLer BuerL, vIrLuuImusIcLv, muLIIus poujoI
rosL, roberLo
20
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
|¡NTERV¡EW|
PASCA¡ NÈGRE: « ¡E
DE¡¡ DE DEMA¡N?
QUE ¡A MUS¡QUE
SO¡T ÉCOUTÉE »
PAR LARA BESWICK ET LOÏC DUMOULIN-RICHET LE 8 DÉCEMBRE 2010
¡orsque PuscuI Nègre sorL un IIvre (Scns Contre[cçon, LILre
grucIeusemenL uccordé pur son umIe MvIène ¡urmer) quI revIenL sur
su currIère, de ses débuLs sur une peLILe rudIo de Iu régIon purIsIenne
u son uscensIon uu posLe de P-DG de Iu premIère mujor de ¡runce,
I`occusIon esL Lrop beIIe.
OWN¡musIc en u donc proIILé pour Ie renconLrer eL I`InLerroger sur
Ies quesLIons quI unImenL voIre secouenL I`IndusLrIe donL II esL une
des IncurnuLIons embIémuLIques. ¡`Iomme, uIIubIe, esL reIuLIvemenL
21
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
IucIIe d`uccès eL uccueIIIunL. Du IuuL de son bureuu du Vème
urrondIssemenL, nous ubordons des sujeLs quI IonL poIémIque eL
purIoIs même IucIenL. SI I`écIunge esL purIoIs unImé, M. Nègre nous
ussure qu`II n`esL ¨jcmcis en colere, mcis contcincu¨.
¡e purLI prIs de noLre InLervIew éLuIL moIns de purIer du IIvre eL de
I`uuLeur (sur IesqueIs vous pourrez Lrouver de nombreuses crILIques
pIus ou moIns éIogIeuses) que d`enLendre Ies posILIons de I`un des
Iommes Ies pIus puIssunLs de I`IndusLrIe musIcuIe en ¡runce. Une
IndusLrIe quI, comme cIucun suIL, subIL des muLuLIons
IondumenLuIes.
Nous uvons déIIbérémenL cIoIsI de vous donner uccès u I`InLégruIILé
de noLre enLreLIen |PD¡|, quI u duré près d`une Ieure quInze uu IIeu
de Iu demI-Ieure InILIuIemenL prévue. Preuve que même sI nos uvIs
dIvergenL (eL ce IuL souvenL Ie cus uu cours de ceL enLreLIen), rIen
n`empêcIe d`écIunger uvec un cIeI d`enLreprIse souvenL décrIé.
--
22
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Nous renconLrons PuscuI Nègre uu cours d`une semuIne quI
s`unnonce IIsLorIque pour Ies cIurLs ungIuIs. ¡`uncIen bovsbund Tuke
TIuL, reIormé eL revenu u son succès d`unLun, u sorLI son nouveI
uIbum queIques jours pIus LôL eL esL en pusse de buLLre Ies records de
venLes pour une premIère semuIne. ¡I s`en esL IInuIemenL vendu =zo
ooo en sepL jours, soIL Iu meIIIeure premIère semuIne depuIs Be Here
Now d`OusIs en 1¤¤;... un juckpoL pour UnIversuI, Iu muIson de
dIsques du quInLeLLe brILunnIque. C`esL un beuu préLexLe pour
InLerroger Ieur puLron sur ceLLe dIIIérence noLubIe enLre ungIuIs eL
IruncuIs: pourquoI ceux-cI ucIèLenL-IIs Loujours uuLunL de dIsques ?
« ¡es ungIuIs onL une reIuLIon LoLuIemenL dIIIérenLe u Iu musIque.
Posséder de Iu musIque esL queIque cIose de cuILureIIemenL
IondumenLuI. »
¨Alors etidemment cpres il u c des debcts mcis pourquoi ? Cc n'est
en tout les ccs pcs pcrce qu'on c loupe quelque chose puisque c'etcit
le ccs dcns les cnnees óo, dcns les cnnees ;o et cinsi de suite. 1'ci
soutent cborde le sujet en demcndcnt pourquoi. Certcines
personnes ont une cncluse cssez oriqincle qui consiste c dire que le
a= tours etcit un support surpopulcire en Anqleterre dcns les
cnnees óo, tcndis qu'en Ircnce c'etcit un support cchete pcr les
clcsses mouennes. Alors j'en rcjoute un peu et je n'cime pcs ces
termes, mcis lc musique, c'etcit trciment un truc de prolo en
Anqleterre. En Ircnce, ceux qui cchetcient un a= tours etcient dcns
lc clcsse mouenne. L'cutre crqument etrcnqe consiste c dire qu'en
Ircnce, nous ctons toujours eu besoin pour detelopper des
ccrrieres d'crtistes, d'ctoir des textes clors qu'en Anqleterre un 'lote
me uech uech uech' on s'en [out completement pourtu que çc bouqe.
Lc melodie est plus importcnte.¨
23
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
CerLes, muIs on peuL s`InLerroger sur Ie vIruge du numérIque,
IurgemenL prIs pur nos voIsIns d`ouLre-MuncIe (eL d`uIIIeurs), muIs
pIus poussII cIez nous. MonsIeur Nègre IeruIL-II preuve de muuvuIse
IoI Iorsqu`II évoque ¨Iu LuIIIe du guLeuu¨ pour expIIquer Ies dIIIérences
de cIIIIres enLre Ies deux murcIés ? CerLuInemenL. On ne suuruIL
Lrouver suLIsIuIsunL Ie IuIL de vendre ;ooo ou 8ooo LILres quund on
esL en pôIe posILIon des cIussemenLs quund duns d`uuLres puvs uux
murcIés compurubIes uu noLre Ie numéro 1 des cIurLs réuIIse 1oo
ooo venLes IebdomuduIres. ¡ogIque donc d`évoquer un LIème que
nous uvons déju IurgemenL ubordé sur OWN¡musIc : I`éducuLIon
musIcuIe.
On pourruIL ImugIner que Ies puLrons de mujors prennenL conscIence
qu`uvec un svsLème d`éducuLIon musIcuIe pIus eIIIcuce, IIs pourruIenL
proIILer d`un pubIIc pIus cuILIvé, demundeur de musIque eL bénéIIcIer
uInsI d`un vIvIer d`urLIsLes pIus compéLenLs. PuscuI Nègre déveIoppe
son unuIvse de I`envIronnemenL cuILureI duns IequeI II évoIue:
¨Lc, c'est un lonq combct et pourquoi l...] ? Eh bien pcrce qu'en
Ircnce, le culturel, (çc teut dire le respectcble) c'est etidemment lc
plupcrt du temps le litre. Et lc Ircnce est un pcus d'ecritcins.
Ensuite, c'est le [ilm. Pcrce qu'historiquement lc Ircnce, c juste titre
d'cilleurs, depuis le Iront Populcire, c mis en plcce des sustemes
d'cide cu cinemc pour que le cinemc [rcnçcis existe. Dcns lc
musique, le culturel, c'est lc musique clcssique. 1e me rcppelle de
mes cours en cinquieme ou sixieme ou on nous [ciscit ecouter les
qrcnds outres clcssiques, ce qui est tres bien d'cilleurs. Mcis toilc,
en Anqleterre, les ßectles [ont pcrtie du pctrimoine, c'est cussi
importcnt que pour nous Victor Huqo. Mcis clors lc mon pcutre,
pour chcnqer les mentclites, u'c du boulot.¨
24
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
¡`unuIvse éLunL pIuLôL perLInenLe, nous osons InLerroger noLre
InLerIocuLeur sur Iu possIbIIILé pour Ies IndusLrIeIs de Iu musIque de
purLIcIper u I`uméIIoruLIon du svsLème de I`éducuLIon musIcuIe en
¡runce (voIr noLre enLreLIen uvec DIdIer ¡ockwood). ¨Alors on peut
dire ctec notre petit nitecu '[cites des e[[orts'...mcis clors lc... l...]
1'explique dcns mon litre que notre poids economique est [cible
l...]¨.
PuscuI Nègre esL PDG de muIson de dIsque eL non conseIIIer du
mInIsLre de I`ÉducuLIon NuLIonuIe, II esL bIen pIus Ioquuce sur Ies
LIémuLIques orIenLées busIness. Nous ubordons uIors Ies sujeLs quI
nous unImenL cIez OWN¡musIc, purmI IesqueIIes Ie murkeLIng eL Iu
monéLIsuLIon u I`Ieure d`¡nLerneL. En commencunL pur Ie concepL du
¨puv wIuL vou wunL¨ (ou prIx IIbre), Ie cIeI d`enLreprIse se
réveIIIe : ¨çc ne [cit pcs reter¨, nous dIL-II Iorsque I`on prend
I`exempIe, pourLunL posILII, du groupe ungIuIs RudIoIeud.
25
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
« MoI je pense que Iu ¨vruIe¨ révoIuLIon de Iu dIsLrIbuLIon numérIque
c`esL I`ubonnemenL. »
"Donc u purLIr de ce momenL Iu, Ie Puv WIuL You WunL n`u même
pIus de sens purce qu`en IuIL c`esL, ¨puIe un uccès u LouL ce que Lu
veux¨. Ce n'esL pIus ¨Lu puIes pour LeIIe créuLIon¨, muIs ¨Lu puIes pour
uvoIr uccès u LouLes Ies créuLIons eL Lu prends ce que Lu veux¨. Çu c`esL
Ie premIer poInL, eL Ie deuxIème poInL quI esL InLéressunL pour moI
uvec I`ubonnemenL eL en purLIcuIIer uvec LouL ce qu'esL en LruIn de
déveIopper SpoLIIv, c`esL I`écIunge des pIuvIIsLs eL donc c`esL Ie
purLuge, quI éLuIL Iu deuxIème Idée. ¡u musIque, c`esL I`écouLer eL Iu
purLuger.¨
AIors que Ie peer-Lo-peer remeL en quesLIon Iu noLIon de purLuge
depuIs une dIzuIne d`unnées, que sIgnIIIe ¨purLuger¨ seIon PuscuI
Nègre ? ¡I esL ussez cIuIr que ceIu n`u rIen u voIr uvec une Idée
d`écIunge u I`InIInI enLre InLernuuLes consenLunLs: "Ducnd on
pcrtcqe, c'est tolontcire. 1e tcis pcrtcqer mon dìner ctec tous et
j'en suis rcti. Si tous deboulez chez moi et tous tous csseuez c mc
tcble clors que je ne tous ci pcs intite clors lc, çc ne s'cppelle pcs
du pcrtcqe. l...] Ensuite l...], et c'est sûrement mon côte eqoïste,
mcis je pcrtcqe ctec les qens que je conncis. Donc l...] ctec le Peer
to Peer tous ne pcrtcqez pcs.¨
On esL donc LenLé de nuuncer ce concepL de purLuge eL de Ie
reconsIdérer uu côLé de Iu noLIon pIus upproprIée de
recommunduLIon. Ce que M. Nègre IIe u ce quI consLILue pour IuI
I`uvenIr de Iu musIque enregIsLrée : I`ubonnemenL uux servIces de
sLreumIng. "(...) Moi, ce que j'cime, pcrce que dcns les propositions
d'cbonnements (n'oubliez pcs que ce mcrche diqitcl il est tout jeune,
il est tout petit) c'est que c'est pretu. C'est c dire que tous poutez
26
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
trciment pcrtcqer. Vous echcnqez des plculists et lc, pour moi, il u
c une notion de pcrtcqe.¨
On en vIenL enIIn u suIsIr Iu vIsIon de I`Iomme d`uIIuIres sur Ie IuLur
de son secLeur. Comme sI Iu buLuIIIe de Iu venLe de musIque en LunL
que produIL d`uppeI éLuIL presque perdue, II nous expIIque:
« lmon] metier cujourd'hui, c'est de tendre des disques et des
telechcrqements. Demcin, ce serc que ce soit ecoute. »
¡u nuunce n`esL pus InsIgnIIIunLe, puIsqu`eIIe InduIL Iu nécessILé d`une
réeIIe réIIexIon sLruLégIque donL on peuL douLer que Ies mujors uIenL
prIs Iu mesure. ¨on c une imcqe d'hommes prehistoriques, clors
qu'on est c l'interse des pionniers, c'est c dire qu'on est les premiers
c ctoir essuue les plctres, qu'on est en trcin de trctciller, de trouter
les modeles, c lc [ois de 'comment je tcis tendre, comment je tcis
di[[user et monetiser', pcrce qu'on c besoin de çc, et pcrcllelement c
çc, on est d'une modernite cbsolue dcns lc mcniere dont on trctcille
cujourd'hui, le communitu mcncqement... Pour tous dire, çc [cit un
certcin nombre d'cnnees que çc existe chez nous, comment on
trctcille, comment on cree des bloqs, comment on [cit monter lc
scuce...¨
Pus IruncIemenL convuIncus muIgré Iu verve cerLuIne de noLre IôLe
de Iu muLInée, nous conLInuons u croIre que Ies mujors LuLonnenL
encore duns Ieur uppréIensIon du dIgILuI, pIus de dIx uns uprès
I`uppurILIon de NupsLer eL consorLs. SI Ies InILIuLIves vuIorIsunL Ies
conLenus (LeIIe Iu web TV ¨O¡¡¨, Iuncée pur UnIversuI ceLLe unnée,
quI propose du conLenu excIusII de ses urLIsLes) commencenL u
uppuruîLre, eIIes resLenL des InILIuLIves IsoIées eL bIen LurdIves. ¡u
jusLIIIcuLIon de ce reLurd, sI eIIe peuL sembIer sIncère s`uvère queIque
peu muIudroILe :
27
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
« Créer des conLenus, c`esL IucIIe, muIs sI u un momenL je crée des
conLenus eL que cu me coûLe une IorLune... |...| EIIecLIvemenL, OII
c`esL peuL êLre pus Lrès orIgInuI muIs j`uI I`ImpressIon qu`on esL Ies
premIers u IuIre cu... »
SI nos uvIs respecLIIs dIvergenL quunL uux nouveuux usuges, nous
resLons persuudés que Iu noLIon de monéLIsuLIon, eL pur Iu-même Iu
rémunéruLIon des urLIsLes eL Ie muInLIen d`une réeIIe économIe uuLour
des conLenus cuILureIs, esL Ie nerI de Iu guerre duns ce débuL. Sur Ie
cIupILre prImordIuI de Iu monéLIsuLIon des conLenus eL de Iu
rémunéruLIon des uvunL-droILs, M. Nègre s`InscrIL en IuroucIe
opposunL u Iu IIcence gIobuIe.
¨Il u c deux rcisons. D'cbord, en tcnt que citouen, je ne tois pcs
pourquoi on me tcxercit clors que je n'ecoute pcs de musique
l...]" "Deuxieme rcison : cc [ctorise qui ? Les qros. Alors tous cllez
me dire, `tous etes completement cretin, tous etes lc plus qrosse
mcison de disque ctec les plus qros crtistes, tous pourriez en
pro[iter'. Dui, mcis non. Pcrce qu'on est le premier producteur de
musique clcssique dcns le monde, premier producteur de jczz dcns
le monde, on est le plus qros producteur de noutecux crtistes dcns
le monde. Dn est lc mcison de disque, en Ircnce et c l'internctioncl
qui siqne le plus de noutecux crtistes."
¡cI, M. Nègre IuIL uIIusIon uu svsLème de répurLILIon des revenus IIés u
I'expIoILuLIon de Iu musIque, quI, duns Ie cudre d'une IIcence gIobuIe,
s'eIIecLueruIL pur Ie bIuIs de sonduges eIIecLués uuprès des
InLernuuLes. Nous ne pouvons nous empêcIer de consLuLer que Iu
répurLILIon ucLueIIe des droILs percus uuprès des rudIos eL uuLres
usuges pubIIcs sonL upproxImuLIIs eL dépendenL IurgemenL de Iu
bonne IoI des décIurunLs. AIIez, uccordons LouL de même uu puLron
28
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
I'InLenLIon "IouubIe" de muInLenIr un cerLuIn nIveuu de dIversILé uu
seIn de su mujor. Crovez-Ie ou pus, UnIversuI ce n'esL pus que Ies
vucIes u IuIL de Lvpe BIuck Eved Peus ou MvIène ¡urmer :
« Chez nous et il u c pleins de disques qu'on tend c trois-cents
exemplcires et j'en suis tres [ier pcrce que çc [cit pcrtie de mon
trctcil editoricl, c'est c dire de position pcr rcpport c lc crection, c
lc culture... et lc culture c'est lc ditersite. »
On enLend souvenL que Ies revenus générés pur Ie IIve consLILuenL une
pIuncIe de suIuL pour Ies urLIsLes. PourruIenL-IIs uIors envIsuger de
déIuIsser Ies enregIsLremenLs sLudIo, eL, cussunL Ie modèIe
LrudILIonneI, se conLenLer de Lourner suns IIn pour uIIer cIercIer
I'urgenL Iu où Ies consommuLeurs veuIenL bIen encore Ie meLLre, suns
possIbIIILé de pIruLuge ? ÉvIdemmenL nous nous devIons d`évoquer
I`HADOP¡, quI même sI eIIe n`esL pus Ie IuIL des seuIes mujors, ne
pouvuIL êLre Ignorée duns ceL enLreLIen.
¡u IoI, donL on ne peuL objecLIvemenL pus mesurer Ies résuILuLs pour
Ie momenL, eL uu momenL où Ies pIuLeIormes IéguIes déveIoppées en
puruIIèIe commencenL u IuIre Ieurs preuves, consLILue I'un des sujeLs
que PuscuI Nègre u Incurné en ruIson de su posILIon LunL
proIessIonneIIe que médIuLIque. M. Nègre commence pur une mIse
uu poInL sur Iu genèse de Iu IoI : "Excusez-moi mcis HADDPI, ce ne
sont pcs les mcjors. Ce sont des deputes, des sencteurs qui ont mis
deux cns pour lc toter. Pcrce qu'entre les cccords de l'Elusee, c'est
loqique, il n'u c pcs que lc musique, il u c le [ilm, le cinemc, lc tele et
excusez moi mcis les [ournisseurs d'ccces cussi sont comptes dcns
cette liste. Donc toilc, premier point. Deuxieme point, l'HADDPI,
c'etcit l'idee que l'Etct o[[iciellement dise 'cttention, pircter, ce n'est
pcs leqcl.' C'est un point qui est importcnt et tisiblement, il u c des
29
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
qens qui l'ont entendu. Il s'cqit, c un moment, de dire 'si tous toulez
que lc crection existe, il [cut qu'elle soit [incncee et c un moment,
cller pircter, c'est pcs terrible'.¨
AInsI que nous nous v uLLendIons, II nous prône Iu dImensIon
pédugogIque de Iu IoI. CeIIe-cI s'uLLuquunL uvunL LouL uux réseuux de
peer-Lo-peer, des movens de pIruLuge déju obsoIèLes, déLournés voIre
supprImés (duns Ie cus de ¡ImewIre pur exempIe), Iu IégILImILé
d'enguger de LeIIes dépenses uux IruIs du conLrIbuubIe esL-eIIe
vruImenL jusLIIIée ?
"Dix millions, tous troutez çc becucoup pour scuter une industrie
dcns lcquelle ;= ooo [rcnçcis trctcillent ? (...) lIl u c] cinq millions
de personnes qui trctcillent dcns le milieu culturel en Europe. Cinq
millions de personnes qui sont liees c lc crection de contenus, c'est
qiqcntesque. Et se poser lc question de lc pircterie c'est cberrcnt ?
Non, ce n'est pcs cberrcnt. (...) Moi je tois de lc pub en permcnence
30
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
sur l'crtiscnct donc toilc, çc ne me choque pcs de toir de lc pub sur
¨cttention, lc crection c un sens, elle c une tcleur¨.
CeLLe somme n'uuruIL-eIIe pus pu êLre InvesLIe duns I'InnovuLIon
LecInoIogIque, servIr u déveIopper des servIces Iéguux upproprIés, quI
dès qu'IIs sonL suIIIsummenL quuIILuLIIs eL udupLés uux usuges,
déLournenL uuLomuLIquemenL Ies évenLueIs "pIruLes" des
LéIécIurgemenLs IIIéguux ? ¡u réponse Iuse :"1e teux bien que l'Etct
[incnce de l'innotction technoloqique et je troute çc tres bien. Mon
cnqoisse, c'est que mclheureusement, l'innotction technoloqique ne
tient pcs de chez nous." (...) Ducnd tous touez que tous etes sur
Deezer, sur INAC.com et Itunes.com en Ircnce, et qu'il u en c un
qui n`u pus Ie même Luux de TVA que I`uuLre..."
¡'InnovuLIon LecInoIogIque n'esL en eIIeL pus Luxée uux ÉLuLs-UnIs
comme eIIe I'esL en Europe.
Nous uvons rupporLé IcI Ies poInLs IondumenLuux de noLre Iong
enLreLIen uvec PuscuI Nègre. Nous vous InvILons u en IIre Iu
reLrunscrIpLIon compIèLe |PD¡|.
--
¡nLervIew réuIIsée eL édILée pur ¡uru BeswIck eL ¡oïc DumouIIn-
RIcIeL.
¡IIusLruLIons CC ¡IIckR pur CIé : ROB¡N ;
corps : JonuLIun_W, BeverIv &
Puck,SLeve.M-, ottonussur; MIjnderL SLuIj
31
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
|ENTRET¡EN| OXMO
PUCC¡NO, ART¡STE
CONNECTÉ
PAR VALENTIN SQUIRELO LE 15 NOVEMBRE
Oxmo PuccIno esL suns conLesLe un des urLIsLes IIp-Iop Ies pIus
LuIenLueux que compLe Iu ¡runce. DepuIs Dperc Puccino, en 1¤¤8, II u
murqué Iu scène uIbum uprès uIbum en munIunL Iu Iungue IruncuIse
en vIrLuose. Nous I'uvons renconLré u I'occusIon de Iu sorLIe de son
uIbum IIve.
32
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
On nous uvuIL prévenus. SI II v u un urLIsLe uvec quI on peuL purIer de
nouveIIes LecInoIogIes, d'InLerneL, eL des muLuLIons de I'IndusLrIe
musIcuIe, c'esL bIen IuI.
VuIeur de Iu musIque u I'Ieure du web, créuLIon musIcuIe, réseuux
socIuux ou IogIcIeI IIbre, renconLre uvec Ie "BIuck Jucques BreI".
"SI je suIs un geek ? CompIèLemenL !"
- Ðepois qound us-to perco l'otilité d'internet poor lu
mosiqoe ?
DepuIs 1¤¤=, Ie jour où je suIs uIIé cIez Iu mère d`un de mes umIs, eIIe
uvuIL pour son LruvuII un ordInuLeur uvec une grosse boILe u côLé, d`où
sorLuIenL pIeIns de IIIs connecLés uu LéIépIone, eL je suvuIs que c`éLuIL
ceIu donL on uvuIL besoIn pour uIIer sur InLerneL. J`uI uIIumé
I`ordInuLeur eL j`uI vu Ie Iogo NeLscupe, eL c`esL Iu que LouL u
commencé ! J`uI Lupé Mobb Deep sur Ie cIuvIer eL j`uI vu un de ses
cIIps, de Iu LuIIIe d`un LImbre posLe. ¡u je me suIs dIL, II se pusse
queIque cIose, je peux voIr Mobb Deep u Iu demunde !
J`uI du uLLendre deux uns, vers IIn ¤;, pour uvoIr mon premIer
ubonnemenL, en =6k. MuIs u I`époque c`éLuIL pus IucIIe, II n`v uvuIL que
Lrès peu de sILes InLerneL eL IIs éLuIenL en ungIuIs.
- Qound us-to commencé à te servir d'internet poor
propuuer tu mosiqoe, qound us-to créé ton premier site
internet ?
33
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
¡`Idée m`esL venue ussez vILe, dès I`urrIvée de NupsLer en ¤¤. ¡e seuI
probIème éLuIL qu`II n`v uvuIL pus encore de demunde, II u IuIIu que
j`uLLende que Ies gens commencenL u urrIver vruImenL sur InLerneL.
J`uI réeIIemenL créé mon premIer sILe en zoo1, pour Ie IuncemenL de
mon deuxIème uIbum, L'Amour est mort. Ce sILe éLuIL un LerruIn de
jeu, représenLunL une suIIe de cusIno, uvec déju des puges eL des
IoncLIonnuIILés cucIées, un Iorum, une vruIe expérIence uuLour de
I`uIbum. ¡I uvuIL éLé réuIIsé pur SoIeII NoIr.
- Ao delà de ton otilisution précoce d'internet, peot on dire
qoe to es on ueek ?
CompIèLemenL. MuIs c`esL un moL quI u éLé guIvuudé. ¡I ne suIIIL pus
d`uImer I`IPIone pour en êLre un, c`esL I`ImpressIon que donne ce moL
uujourd`IuI. Un geek pour moI, c`esL queIqu`un quI esL Loujours uu
IuIL des dernIères évoIuLIons de I`InIormuLIque, quI esL un pussIonné,
Loujours connecLé, queIqu`un quI esL InIormuLIsé.
- Je suis qoe to otilises beuocoop TwILLer et ¡ucebook. Qoel est
ton otilisution uo qootidien des réseuox sociuox et
d'internet ?
Pour moI ceIu permeL de purLuger des Idées eL de communIquer. On
peuL dIrecLemenL uccéder u moI pur ce bIuIs, muIs pus me joIndre. Je
Ie meLs d`uIIIeurs souvenL sur mes bIos "uccessIbIe muIs InjoIgnubIe".
Tu peux me donner une pIruse, n`ImporLe où duns Ie monde, eL je Iu
recoIs. On peuL même Lrouver une de mes udresses muIIs eL
m`envover des messuges, dIrecLemenL sur mon BIuckberrv. C`esL sûr
que répondre u LouL Ie monde esL un peu déIIcuL duns mu posILIon,
34
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
muIs c`esL en LouL cus duns ceLLe opLIque que j`uLIIIse Ies réseuux
socIuux, pour communIquer.
J`uLIIIse InLerneL uvunL LouL pour m`InIormer, eL non pus pour dIIIuser
mu musIque. J`uI Loujours IuIL de Iu musIque comme on jeLLe des
bouLeIIIes u Iu mer, eL ce n`esL pus InLerneL quI u cIungé cu. J`udore
voIr des morceuux prendre q ou = uns u émerger. C`esL ce quI esL
InLéressunL, II v u beuucoup de cIoses en sommeII, eL LouL d`un coup,
suns qu`on sucIe pourquoI, Ies gens se meLLenL u I`écIunger. Je Lrouve
que c`esL I`une des mugIes du réseuu.
- In qooi ces noovelles possibilités de commonicution
upportent-elles qoelqoe chose uo sein de tu créution ?
CeIu ne m`upporLe pus IorcémenL d`uIde uu nIveuu de Iu créuLIon en
eIIe même, muIs pIuLôL un poInL de vue, un reLour sur ce que j`uI créé.
Comme je compLe sur moI pour êLre InspIré, j`uLLends de pouvoIr
recueIIIIr Ies IruILs, ce que I`on pense de mon LruvuII. CeIu me donne
une meIIIeure Idée des gens quI me suIvenL, Ieurs goûLs eL queIs
uuLres urLIsLes IIs écouLenL.
"¡u vuIeur murcIunde de I'urL n'esL qu'un LurII"
- On enLend souvenL dIre uujourd`IuI que Ie concepL d`uIbum esL sur
Iu IIn, IIé u un supporL pIvsIque dépussé, eL qu`on urrIve duns une ère
de morceuux one shot, sorLIs IndépendummenL Ies un des uuLres ou
presque. CommenL percoIs-Lu cu, eL esL-ce que Lu prévoIs de sorLIr des
morceuux de ceLLe Iucon ?
J`uI Loujours vu Ies uIbums en Lermes d`ouvre, pus en Lermes d`un CD
35
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
uvec une pocIeLLe, c`esL u dIre des morceuux concus ensembIe, pour
êLre écouLés ensembIe eL IIés uuLour d`une LIémuLIque, Ie LouL uvec
une beIIe pIoLo eL sur un objeL. Aujourd`IuI, je voIs un objeL quI esL
préLexLe u uIIer sur scène, u écIunger. On pourruIL se poser Iu
quesLIon sous un ungIe commercIuI, de venLes, muIs uujourd`IuI Ie
débuL ne se sILue pIus Iu.
C`esL vruI que depuIs qu`InLerneL esL Iu on u Lendunce u penser en
Lermes de sIngIes, de morceuux coup pur coup, muIs je pense que
c`esL céder u Iu IucIIILé, purce que c`esL Lrès dIIIIcIIe de concevoIr un
uIbum. MuIs d`une cerLuIne munIère, réussIr un uIbum en Lermes
d`ouvre, c`esL rendre IndIssocIubIe un morceuu d`un uuLre. Tu
écouLes un morceuu quI Le pIuîL, eL sI Lu us envIe d`en uvoIr un duns Iu
même suveur, Ie même purIum, Lu ne peux que Le reLourner vers
I`uIbum. CIuque cIunson esL une couIeur, un éIémenL d`un LubIeuu.
Çu ne rIme pus u grund cIose d`upporLer jusLe queIques bouLs du
dessIn, c`esL un bon préLexLe pour Iu puresse queIque purL. ¡u vuIeur
murcIunde de I`urL n`esL qu`un LurII, I`urL n`u pus Loujours rupporLé de
I`urgenL.
36
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Créer one expérience, à l'heore où beuocoop
d'urtistes semblent livrer one murchundise ?
¡Is se LrompenL LeIIemenL ! EL cu, c`esL u cuuse de noLre époque, où
LouL doIL êLre mcinstrecm, LouL doIL êLre vendu, LouL doIL
correspondre u cerLuIns goûLs, uIors que ce n`esL pus ceIu du LouL.
On esL u I`Ieure de Iu céIébrILé InuLIIe, Lu es céIèbre purce que Lu n`us
rIen IuIL.
37
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
- On est à l'heore de lu "uénérution zuppinu¨, où si le
morceuo n'u pus uccroché duns les ±o première seconde on
pusse uo soivunt. Ist ce qoe celu inIloence tes créutions ?
ÉnormémenL ouI. C`esL pour ceIu que je meL pIus de Lemps u
concevoIr mes morceuux, eL que j`v uLLucIe une ImporLunce eL une
quuIILé que Ies uuLres ne donnenL pus IorcémenL. Duns ceLLe époque
du zuppIng, cerLuIns urLIsLes sonL Lombés duns Ie vIce de Iu quunLILé, u
croIre que c`esL en InondunL Ies gens que I`on vu uLLIrer Ieur uLLenLIon.
Je n`uImeruI pus êLre un urLIsLe quI débuLe uujourd`IuI, cur débuLer
sIgnIIIe êLre muIudroIL, êLre moIns perIormunL, eL Iu musse d`urLIsLe
uujourd`IuI L`obIIge u êLre bon LouL de suILe pour uLLIrer I`uLLenLIon.
MuIs cu n`u rIen cIungé duns Iu sLrucLure de mes morceuux, je prend
jusLe pIus de Lemps, eL pIus uu sérIeux, Iu concepLIon de Iu cIunson.
Duns Iu quunLILé, on L`oubIIe, eL InLerneL m`u IuIL prendre conscIence
de Iu rureLé. On u I`ImpressIon que I`on peuL LouL meLLre sur InLerneL
uIors que pus du LouL. TouL n`esL pus sur InLerneL, eL je ne meLs pus
LouL sur InLerneL purce qu`II IuuL gurder une purL de mvsLère, une purL
de rureLé. J`uI LweeLé I`uuLre jour une pIruse : ¨¡es gens n`uccordenL
pus de vuIeur u ce qu`IIs n`ucIèLenL pus¨. ¡I IuuL donc Lrouver Iu vuIeur
d`une uuLre munIère, queIque cIose de rure u Loujours de Iu vuIeur.
- Comment intèures-to les Iuns à ton onivers, à ton
uventore ?
¡Is onL conLrIbué u mon dernIer uIbum d`une cerLuIne Iucon. Non pus
urLIsLIquemenL eL dIrecLemenL, muIs pur ce que j`uI comprIs ce qu`IIs
uvuIenL ressenLI uvec mes précédenLs morceuux, mes uncIens
38
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
dIsques. J`uvuIs une Idée pIus précIse des gens quI m`écouLenL. Je
prends noLe de Ieurs ImpressIons.
- Comment uères-to cette urticolution entre le physiqoe et le
nomériqoe, comment réossis-to à recréer de lu vuleor en
joount sor ces deox tubleuox ?
On ne joue pus, je suIs enLouré d`une équIpe quI pusse son Lemps u
réIIécIIr, u Lrouver Ies soIuLIons pour IuIre Ies cIoses uu mIeux. Nous
sommes duns une pérIode où nous LesLons consLummenL, eL ce que
nous IuIsons esL I`objeL de nos recIercIe. Ce n`esL pus Loujours
queIque cIose de cuIcuIé muIs sI ce que I`on LesLe murcIe nous
poussons duns ceLLe dIrecLIon. Au IIeu de dIre u LouL Ie monde ¨on esL
perdus, on ne vend pIus de dIsques¨, on essuIe de Lrouver eL d`uvuncer
uvec ce que I`on u en muIn.
- Avec l'évolotion des osuues de consommution de lu
mosiqoe sor internet, lu mosiqoe est deveno de Iuit
purtuuée librement et urutoitement. Cependunt, lu qoestion
do droit d'uoteor, do copyriuht reste entière. Comment
percois-to cette dichotomie entre l'osuue et le droit ?
C`esL compIexe, purce que c`esL méIunger Ies urLIsLes eL Ies IndusLrIeIs.
SI jusqu`u présenL IIs onL eu besoIn Ies uns des uuLres pour exIsLer,
c`esL uujourd`IuI une quesLIon quI se pose uvec un grund poInL
d`InLerroguLIon. ¡`Indépendunce se révèIe uux urLIsLes comme une
possIbIIILé.
39
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
« ¡es urLIsLes eL I`IndusLrIe onL Loujours éLé en désuccord sI on
regurde bIen I`IIsLoIre de Iu musIque, donc queIque purL c`esL une
redIsLrIbuLIon des curLes. SI on enLends LeIIemenL purIer du pIruLuge,
du copvrIgIL, c`esL que ce sonL Ies IndusLrIeIs quI onL perdu, en
premIer IIeu, pus IorcémenL Ies urLIsLes. »
Nous n`uvons pus encore Lrouvé d`équIIIbre, muIs ceIu représenLe un
reLour u I`écIeIIe IumuIne, u un nIveuu communuuLuIre.
- Les opérutions de hronding, one murqoe qoi s'ussocie à
on urtiste, existent depois lonutemps, muis ces dernières
unnées ont u vo one uccélérution do nombre de ces
purtenuriuts. Ces opérutions sont soovent présentées
comme one noovelle soorce prépondéruntes duns les
revenos d'on urtiste. Qo'en est-il duns ton cus, t'es to déjà
ussocié à des murqoes ?
Je LruvuIIIe uvec des murques uu coup pur coup, j`uI des IIens uIIecLIIs
uvec queIques murques, muIs ce n`esL vruImenL pus queIque cIose de
prépondérunL pour moI. Je resLe cenLré sur I`urLIsLIque, eL uprès c`esL
uu gré des opporLunILés eL des renconLres. CeIu se pusse ruremenL
uvec une murque muIs pIuLôL uvec queIqu`un que je connuIs bIen eL
quI LruvuIIIe pour une murque. C`esL pour ceIu que c`esL pIuLôL u un
nIveuu uIIecLII. Je ne suIs pus uu nIveuu où une murque m`uppeIIe
dIrecLemenL.
- Considères-to qo'otiliser internet, commoniqoer uvec ses
Iuns pur ce biuis, Iuire do communitg monogement Iuit
uojoord'hoi purtis do métier d'urtiste ?
40
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Je ne pense pus que ceIu Iusse purLI du méLIer de I`urLIsLe, Ie méLIer de
I`urLIsLe esL de dIverLIr uvec de Iu quuIILé, eL d`êLre communIcuLII. Je
IuIs en sorLe que ceIu ne resLe que de Iu communIcuLIon. Je ne suIs
pus LouL Ie Lemps en LruIn de LweeLer mon LruvuII, je LweeLe pIuLôL des
éLuLs de pensée, des moLs.
"Duns I'IndusLrIe de Iu musIque, Ie pouvoIr pusse duns d'uuLre muIns"
- Comment vois-to l'évolotion de l'indostrie mosicule en ces
temps de motutions liées à internet ?
Je Ie voIs comme une sorLe de cIungemenL de conLrôIe, Ie pouvoIr
pusse duns d`uuLres muIns. ¡I n`v u pus sI IongLemps on vovuIL des
compugnIes LéIépIonIque InvesLIr duns Iu musIque, on peuL
s`uLLendre u LouL. Je ne suIs pus duns I`uLopIe d`un svsLème quI seruIL
unIquemenL conLrôIé pur Ies urLIsLes, Ie conLrôIe seru reprIs u un
momenL ou un uuLre. MuIs unIquemenL IndusLrIeIIemenL.
MuIs musIcuIemenL, nous sommes Iuce u une révoIuLIon. On vu êLre
LémoIn d`expIosIons IunLusLIques, uvec ces méIunges uvec Ie monde,
I`uccès u Iu cuILure de n`ImporLe queI puvs en queIques mIIIIsecondes,
Iu munIère donL on peuL upprendre sur InLerneL. ¡u musIque esL un
Iunguge unIverseI, c`esL IogIque que ceIu coIIe purIuILemenL uvec
InLerneL.
Ao niveuo de l'internutionul, développes-to uossi tu
currière à l'étrunuer ?
41
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
J`v uI pensé, muIs c`esL pIus compIIqué qu`on ne Ie croIL, noLummenL u
cuuse de Iu burrIère de Iu Iungue. Je resLe duns Iu dIrecLIon
IruncopIone, uvec I`espérunce d`êLre LruduIL pur mes puIrs. MuIs
m`InLernuLIonuIIser n`esL pus du LouL évIdenL même sI je resLe
concenLré duns I`opLIque de produIre une musIque quI s`écouLe bIen,
eL c`esL déju beuucoup.
¡I v u bIen sur Ie Québec, mon puvs de cour. J`uI vécu des cIoses
énormes Iu bus, Lrès IorLes, uu deIu du IroId bIen sûr !
42
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
- Ð'où provient uojoord'hoi lu mujorité de tes revenos ?
De Iu scène en premIer IIeu, eL ensuILe des Lruvuux exLernes, comme
Iu pubIIcILé ou Ie cInému. Ce n`esL pus en LouL cus pus de Iu venLe de
musIque, c`esL queIque cIose que j`uI ussImIIé depuIs IongLemps. ¡es
muqueLLes de mon deuxIème uIbum (L'cmour est mort) se sonL
reLrouvées sur InLerneL un un uvunL Iu sorLIe, ceIu IuIL donc un bouL de
Lemps que j`uI comprIs que mes revenus ne se sILuuIenL pus Iu. Je
pourruIs écrIre un bouquIn sur Ies déboIres IIés u InLerneL !
A ce sujeL, quund esL-ce que vous me posez Iu quesLIon sur HudopI ??
- On n'uvuit pus Iorcément prévo de te poser lu qoestion, to
y u déjà répondo récemment duns pIusIeurs InLervIews , muis
poisqoe to en purles, c'est uvec urund pluisir qoe noos
t'écootons à ce sojet!
¡I v u queIque cIose que je n`uvuIL pus dIL Iors des précédenLes
InLervIews, je me suIs rendu compLe que purIer d`HudopI c`esL nuI.
Aujourd`IuI I`HudopI n`esL pIus d`ucLuuIILé du LouL, uvec des sILes
comme MeguupIoud, RupIdsIure ou même Deezer. C`esL déju décuIé
LecInoIogIquemenL, cu v esL c`esL IInI ! On me purIe de IuLLer conLre
Ies LorrenLs, Ie PzP uujourd`IuI, je suIs morL de rIre, Ies gens sonL
déju pussé u uuLre cIose pour LéIécIurger eL écouLer de Iu musIque.
"EL vous, Muc ou PC ?"
43
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
- PC, toi uossi ?
Ben ouI, quund même. Muc cu pIunLe, cu pIunLe dur ! EL Lu es sous
¡Inux ou WIndows ?
- Windows en doul boot uvec Linox, netbook soos linox, et
Android poor le téléphone.
AI cu c`esL bIen, Lupe moI duns Iu muIn.
Tu voIs I`IPIone, c`esL séduIsunL, muIs Lu es super IImILé. C`esL cIer
puvé pour Ies gens quI n`onL pus envIe de s`embêLer, de bIdouIIIer un
peu.
- It toi, to es soos Linox ?
OuI, cu IuIL sIx uns que je suIs sous ¡Inux. En ce momenL je suIs
UbunLu MuverIck, Iu dernIère versIon. C`esL pIus sImpIe, c`esL Iu
versIon déveIoppée Iu pIus réguIIèremenL, muIs je Ies LesLe LouLes. J`uI
uussI InsLuIIé sur un de mes ordInuLeurs, en duuI booL, UbunLu
SLudIo. C`esL un svsLème IIbre, gruLuIL, pour IuIre de Iu musIque.
Quund Lu suIs que Pro TooIs vuuL pIusIeurs cenLuInes d`euros, ¡Inux
Le IournIL Iu même cIose muIs gruLuILemenL.
¡I v u uussI I`uspecL communuuLuIre, dès que Lu us un probIème, Lu
pose Iu quesLIon sur Ies Iorums eL on Le répond duns Ies deux
mInuLes.
44
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
- Voilà on bel exemple de lu commonicution qo'upporte
internet, non ?
Pus LunL que cu. Pour moI, ceIu revIenL quund même u des pIucebos de
communIcuLIon. ¡Is onL rendus encore pIus ImporLunL Ie conLucL
pIvsIque. On esL Iu u communIquer u dIsLunce, c`esL une bonne cIose,
muIs LôL ou Lurd II IuuL en urrIver uu conLucL pIvsIque, quI esL
I`ubouLIssemenL normuI de ceLLe prIse de conLucL u Lruvers InLerneL.
Ce que je voIs, c`esL que beuucoup de gens uLIIIsenL InLerneL pour LouL
ce qu`IIs ne peuvenL pus IuIre duns Iu vIe, donc c`esL pIus pour moI un
révéIuLeur de cerLuIns muux qu`un vruI ouLII de communIcuLIon.
Un ouLII, II IuuL suvoIr I`uLIIIser, eL Ies gens ne se rendenL purIoIs pus
compLe de ce qu`IIs IonL. ¡es gens s`éLonnenL de cerLuInes dérIves,
muIs ce n`esL pus du LouL nouveuu quund Lu connuIs bIen I`ouLII.
MuIs revenons sur ¡Inux. Tu voIs I`InLerIuce, eIIe u = unnées d`uvunce.
Muc Os eL WIndows, LouL ce qu`IIs IonL ce n`esL qu`une copIe de ¡Inux.
Muc Os ce n`esL qu`un svsLème ¡Inux sur mesure pour Ies ordInuLeurs
produILs pur AppIe qu`IIs vendenL u un cerLuIn prIx. MuIs sI LouLes Ies
murques déveIoppenL un svsLème busé sous ¡Inux, udupLé
unIquemenL u Ieur ordInuLeur, ceIu vu devenIr compIèLemenL dIngue !
AppIe u comprIs que Ies gens pouvuIenL se suLIsIuIre de Iu sImpIIcILé.
Un unIvers sLundurdIsé, où LouL sembIe IucIIe...
MoIns Lu comprends Ies cIoses uujourd`IuI, pIus Lu es conLrôIubIe.
J`uI quILLé WIndows purce qu`II v uvuIL Lrop de cIoses que je ne
comprenuIs pus, je LrouvuIs cu IoucIe. ¡es buses de regIsLres, LouL ce
quI L`esL cucIé, ce n`esL pus cIuIr !
45
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
- To purles soovent de cu uvec ton entooruue urtistiqoe ?
Ben non jusLemenL, je ne peux pus uvoIr ce genre de dIscussIons.
Quund j`urrIve uvec ce genre de dIscussIon je pusse pour un Iou. Je
n`en dIscuLe qu`uvec des gens quI sonL duns I`InIormuLIque.
- Lne petite qoestion en plos : et l'iPud duns toot cu ?
« Je ne suIs pus pro AppIe, purce que je suIs conLre Ies svsLèmes
Iermés. Pour moI AppIe, c`esL une murque quI proIILe d`une
déIuIIIunce de Iu curIosILé. Purce qu`uvec un peu de curIosILé, Lu peux
Le IuIre un muc. »
EL du Lemps !
EL du Lemps, muIs uussI uvec moIns d`urgenL. C`esL sur qu`AppIe c`esL
un Lruc quI se LIenL Lrès bIen, IIs onL créé un unIvers, de beuux desIgn,
un concepL, une sorLe de secLe même. QueIque purL, je Lrouve cu Lrès
IorL d`uvoIr réussI u créer cu, muIs je n`v udIère pus du LouL.
EL I`IPud pour moI, c`esL un pus de Lruvers. C`esL beuu, muIs c`esL
compIèLemenL InuLIIe.
Je IuIs Lrès uLLenLIon u ce quI peuL prendre Ie pus sur I`ImugInuLIon.
AuLunL II v u eu des urLIsLes quI onL prIs Ieur envoI gruce u I`ouLII
InIormuLIque, uuLunL I`InIormuLIque, eL I`InLerneL onL prIs Ie pus sur
I`ImugInuLIon de beuucoup.
46
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
« ¡es gens conIondenL ce qu`IIs onL vu eL ce qu`IIs créenL. CeIu se
ressenL cIez beuucoup de jeunes urLIsLes quI urrIvenL, quI sonL un peu
muIudroILs, eL quI ne sonnenL pus vruImenL muIs quI ruppeIIenL
Loujours queIque cIose. »
--
CeLLe InLervIew u éLé réuIIsée pur ¡uru BeswIck eL VuIenLIn SquIreIo
CrédILs pIoLos : DroILs réservés DuvId ¡russon (IIve) J Hugues AnIes
(porLruIL)
¡'uIbum IIve Minutes Mcqiques enregIsLré u Iu CIguIe esL dIsponIbIe.
47
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
CONTENUS,
¡'HEURE DU C¡OUD
A SONNÉ
PAR BENOIT DARCY LE 5 OCTOBRE 2010
Nous ussIsLons uujourd`IuI u un purudoxe éLonnunL : Ie dvnumIsme Ie
pIus IorL de I`IndusLrIe musIcuIe esL ces dernIères unnées observé
duns son secLeur Ie pIus voIuLII. ¡es concerLs. ¡I s`ugIL presque d`un
reLour uux sources. On uccorde désormuIs une pIus grunde vuIeur u
I`écouLe de musIque reproduILe pur des IumuIns, suns
enregIsLremenL. C`esL pourLunL bIen I`enregIsLremenL de Iu musIque
quI u depuIs des décennIes Iuconné son IIsLoIre. TouL uu moIns son
évoIuLIon.
48
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Une histoire jolonnée de réoolutions
SeIon WIkIpedIu, ¡u premIère InvenLIon permeLLunL I`enregIsLremenL
sonore IuL réuIIsée pur Ie IruncuIs Édouurd-¡éon ScoLL de MurLInvIIIe
quI mIs uu poInL eL breveLu en 18=; Ie pIonuuLogrupIe, uppureII quI
enregIsLre Ie son suns LouLeIoIs pouvoIr Ie resLILuer. ¡e
pIonuuLogrupIe se compose d`un puvIIIon reIIé u un dIupIrugme quI
recueIIIe Ies vIbruLIons ucousLIques LrunsmIses u un sLvIeL quI Ies
gruve sur une IeuIIIe de pupIer enduILe de noIr de Iumée (IuqueIIe esL
enrouIée uuLour d`un cvIIndre roLuLII). Un exempIuIre d`un
enregIsLremenL pupIer reLrouvé en zoo8 eL donL Iu réuIIsuLIon duLe de
186o, u éLé LruILé numérIquemenL pour pouvoIr êLre réécouLé
uujourd`IuI. ¡`enregIsLremenL d`une dIzuIne de secondes d`un uu cIuIr
de Iu Iune d`une voIx IémInIne esL Iu pIus uncIenne reproducLIon
sonore de I`IumunILé.
MuIs c`esL u TIomus EdIson que nous devons Ie pIus connu des
movens d`enregIsLremenL du 1¤ème sIècIe : Ie pIonogrupIe. EdIson
dépose un breveL sur son pIonogrupIe en 18;;. ¡e prIncIpe esL
sImpIe : une membrune de mIcu soIIduIre d`un sLvIeL esL mue pur Ies
ondes sonores eL gruve dIrecLemenL ces vIbruLIons sur une kIpu en
vInvI en mouvemenL roLuLII, IuIssunL un sIIIon s`enrouIunL sur Ie
pourLour de Iu kIpu. ¡u purLIcuIurILé du pIonogrupIe esL qu`II esL
réversIbIe : Ie même mécunIsme serL u Iu IoIs u enregIsLrer eL u
reproduIre Ies sons. Une évoIuLIon du pIonogrupIe, Loujours busée
sur un enregIsLremenL dIrecL mécunIque ubouLIru uu dIsque eL uu
grumopIone.
¡e vInvIe Ieru une bIen beIIe currIère duns I`IndusLrIe de Iu musIque. ¡I
esL même encore uLIIIsé de nos jours pur des pussIonnés, des
uudIopIIIes eL même des DJs. CenL uns uprès I`InvenLIon d`Édouurd-
49
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
¡éon ScoLL, duns Ies unnées 6o, Iu cusseLLe Ieru su percée eL upporLeru
son IoL d`InnovuLIons : enregIsLremenL pIus IucIIe, pIus uccessIbIe,
possIbIIILé d`éLendre Iu durée de musIque enregIsLrée, résIsLunce uux
cIocs eL copIe possIbIe.
Duns Ies unnées 8o, urrIve Ie numérIque. ¡u LecInoIogIe permeL de
converLIr des sources unuIogIques en données numérIques, c`esL
I`urrIvée du CD. Jusqu`uIors cIuque cIungemenL de LecInoIogIe
s`uccompugnuIL d`une vurIuLIon posILIve d`un purumèLre essenLIeI
pour I`uudILeur : Iu quuIILé d`écouLe. ¡e CD, en pIus de Iu quuIILé, u
umené bIen pIus. ¡I u révoIuLIonné - une premIère IoIs - Iu munIère
donL Iu musIque pouvuIL se LrunsporLer, s`écIunger.
¡orsqu`II esL devenu RecordubIe, Ie CD u conLInué su muLuLIon des
pruLIques d`écIunge. ¡I esL uIors devenu pIus sImpIe de copIer,
couper, coIIer, compIIer, pIuvIIsLer. MuIs ceLLe révoIuLIon n`éLuIL rIen
pur rupporL u ceIIe quI uIIuIL suIvre, ceIIe du MP¤ eL de Iu
démuLérIuIIsuLIon. Pour Iu premIère IoIs, II ne s`ugIssuIL pus de créer
de I`InnovuLIon LecInoIogIque pour uméIIorer Iu quuIILé de
reproducLIon de Iu musIque. MuIs de remeLLre en quesLIon Iu munIère
donL Iu musIque se consommuIL.
¡u musIque esL uujourd`IuI devenue pervusIve. EL sI ce ce Lerme n`esL
pus reconnu oIIIcIeIIemenL duns I`usuge en Iungue IruncuIse nous
précIse Ie WIkLIonnuIre, c`esL bIen uu sens IuLIn que ce Lerme
s`uppIIque u Iu musIque. PervusII esL uInsI svnonvme de « uIIer de
LouLe purL, s`InsInuer, se propuger, se pénéLrer duns, s`éLendre,
Imprégner, se répundre, IuIre répundre, envuIIr ».
50
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Le cloud computing oppliqué oux loisirs
numériques
ConnuIssez-vous Ie CIoud CompuLIng ? ¡I s`ugIL d`un concepL mujeur
de I`InIormuLIque moderne. Ce concepL u redéIInI Ies uxes de pouvoIr
duns Ie busIness des IogIcIeIs eL du Iurdwure depuIs Ie débuL des
unnées zooo. Des socIéLés comme GoogIe ou SuIes¡orce.com en onL
IurgemenL LIré purLI. WIkIpedIu en donne une déIInILIon ussez sImpIe
eL svnLIéLIque : duns Iu pruLIque, uvec une soIuLIon de CIoud
CompuLIng, Ies uppIIcuLIons eL Ies données ne se LrouvenL pIus sur
I`ordInuLeur IocuI, muIs - méLupIorIquemenL purIunL - duns un
nuuge (Ie C¡OUD) composé d`un cerLuIn nombre de serveurs dIsLunLs
InLer-connecLés uu moven d`une exceIIenLe bunde pussunLe
IndIspensubIe u Iu IIuIdILé du svsLème. ¡`uccès uu servIce se IuIL pur
une uppIIcuLIon sLundurd IucIIemenL dIsponIbIe, Iu pIupurL du Lemps
un nuvIguLeur Web.
DéporLer Ie sLockuge des conLenus, en ussurer I`uccès purLouL, LouL Ie
Lemps. SI Ie CIoud CompuLIng permeL de déporLer Ies cuIcuIs,
51
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
I`InLeIIIgence IogIcIeIIe, II IuuL éguIemenL déporLer Ie sLockuge.
¡u musIque, Iu vIdéo, Ies jeux sonL grunds consommuLeurs d`espuce.
MIeux, II IuuL en ussurer I`uccès u LouL momenL, uvec ou suns
connexIon ¡nLerneL. SI vous êLes un power-user de GmuII, vous
connuIssez suremenL GoogIe Geurs, quI permeL noLummenL vIu un
svsLème de cucIe d`uccéder u son WebmuII même en éLunL
déconnecLé du « nuuge ». ¡e modèIe esL uppIIcubIe u Iu musIque. Des
soIuLIons exIsLenL déju. SpoLIIv pur exempIe permeL vIu son svsLème
de peer-Lo-peer de s`uIIruncIIr des dépendunce pur rupporL u un
serveur cenLruIIsé où se Lrouve Iu musIque (= Ie modèIe de Deezer
busé sur du sLreumIng). Dès Iors, II esL uIsémenL ImugInubIe qu`un LeI
servIce puIsse, u I`uIde d`un svsLème de cucIe, êLre uLIIIsubIe sur un
LéIépIone mobIIe.
¡`usuge seru Lrès sImpIe : Ie LéIépIone mobIIe, gruce u su connexIon
InLerneL pourru se connecLer uu C¡OUD purLouL eL LouL Ie Lemps eL
uInsI dIIIuser Iu musIque u Iu demunde. SI jumuIs Iu connexIon venuIL
u s`InLerrompre, Ie svsLème de mémoIre cucIe pourruIL prendre Ie
reIuIs. EL commenL ussurer Iu perLInence de Iu musIque sLockée duns
Ie cucIe, pour êLre u peu près cerLuIn de répondre u Iu demunde
d`écouLe de I`uLIIIsuLeur même sI Iu connexIon esL coupé ? C`esL
sImpIe : en expIoILunL InLeIIIgemmenL Ies données de servIces
monILorunL Ies IubILudes d`écouLes. C`esL LouL I`objeL d`un servIce
comme ¡usL.Im, premIer sur Ie secLeur, eL quI u une énorme curLe u
jouer duns Ie domuIne ces z ou ¤ procIuInes unnées.
Avec un LeI svsLème, Ie LéIécIurgemenL n`u pIus su pIuce. Ou peuL êLre
pour Ies purunos de I`urcIIvuge, ou bIen pour LrunsmeLLre de Iu
musIque u une personne ne dIsposunL pus d`un C¡OUD. Duns Lous Ies
cus, Ie LéIécIurgemenL IéguI comme IIIéguI devIendru un usuge en
buIsse de régIme, puIs devIendru mInorILuIre, uvunL de s`éLeIndre
52
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
déIInILIvemenL. PuscuI Nègre ne seru peuL êLre pIus de ce monde pour
vIvre ceLLe révoIuLIon u IuqueIIe II uuru LunL rêvé pendunL Ies 1o
dernIères unnées de su currIère. ResLe que Iu jeune généruLIon n`uuru
uIors connu que cu. ¡e C¡OUD. Ce mode de consommuLIon
consLILueru Ieur usuge prIncIpuI. EL ceIu ne seru pus unIquemenL
resLreInL u Iu musIque.
¡u vIdéo, Iu musIque eL Ie jeu-vIdéo, en un moL : I`enLerLuInmenL
Nous venons de Ie voIr. ¡u musIque n`esL pus Ie seuI domuIne où Iu
révoIuLIon du C¡OUD esL en LruIn de s`opérer. ¡es grundes
munouvres sonL en murcIe duns bIen d`uuLres domuInes.
En TV pur exempIe, Iu mujorILé des grundes cIuînes se sonL
muInLenunL doLées de servIces de VIdéo u Iu demunde eL de cuLcI-up
TV. ¡I esL muInLenunL possIbIe de regurder u peu près n`ImporLe
queIIe émIssIon, u peu près u n`ImporLe queI momenL. AjouLez u ceIu
Ies progrès réuIIsés pur Ies boxes des ¡A¡ (un pIénomène Lrès
IruncuIs) eL des progrès réuIIsés sur Ie murcIé des LéIévIsIon ¡nLerneL.
Jusqu`u uujourd`IuI, Ies LenLuLIves de TV ¡nLerneL uvuIenL LouLes
écIoués (vous souvenez vous de I`écIec cuIsunL de Iu TIomson TAK ?
voIr ceL urLIcIe de zoo1 sur o1neL). ¡es consLrucLeurs remeLLenL sur Ie
murcIé des TV connecLé u ¡nLerneL, uvec encore une IoIs des
urgumenLs murkeLIng Iumeux (comme sI I`uccès u des wIdgeLs méLéo,
news, eLc. pouvuIenL révoIuLIonner I`usuge.), muIs quI IuIsseronL
53
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
rupIdemenL pIuce u de vruIs modèIes d`InnovuLIon eL de renLubIIILé.
VOD eL CuLcI up TV en sonL.
Duns Ie jeu vIdéo, cerLuInes InILIuLIves uIIunL duns Ie sens du CIoud
verronL peuL-êLre même Ie jour ceLLe unnée. AInsI, Ie
servIceOn¡Ive.com permeLLru de « sLreumer » des jeux vIdéo. Pus
besoIn de consoIe, pus besoIn de DVD, encore moIns de curLoucIe.
Une TV eL une box suIIIronL. Je vous encouruge vIvemenL u uIIer
regurder Iu vIdéo de présenLuLIon du servIce sur Ie sILe On¡Ive. Cu ne
murcIeru peuL êLre pus de munIère opLImuIe uu débuL (IIre des déLuIIs
sur GumekuIL). CeIu demunderu probubIemenL une bunde pussunLe
IuIIucInunLe, muIs On¡Ive permeL d`enLrevoIr Iu Iucon donL
I`IndusLrIe du jeu vIdéo peuL LIrer purLI du C¡OUD. NuI douLe que Ies
consLrucLeurs de consoIe IeronL LouL pour empêcIer ceLLe
révoIuLIon. |.|
Recommencer ò gogner de l'orgent ooec les
contenus
SI Ie CIoud redéIInIL Iu Iucon donL on consomme Ies conLenus eL
unnuIe Iu vuIeur du LéIécIurgemenL, II ne règIe pus pIus qu`un uuLre
svsLème Ie probIème de Iu renLubIIILé de LouL ce peLIL unIvers. A mon
sens, pour que Ie C¡OUD Lrouve Iu pérénILé eL ussure des revenus u Iu
IIIIère musIcuIe, nous devrons pusser pur une éLupe IndIspensubIe :
redéIInIr Iu munIère donL esL cuIcuIé Iu rémunéruLIon des droILs
d`uuLeurs. ¡I Iuudru buser Ies unuIvses sur de nouveIIes grundeurs u
mesurer : Ie nombre d`écouLes, Ie nombre de LéIécIurgemenL. ¡I
Iuudru enIIn uLIIIser u bon escIenL Ies méLu-données. Ce sonL ces
méLus quI sLrucLureronL Iu rémunéruLIon eL Iu répurLILIon des revenus
enLre Ies dIIIérenLs InLermédIuIres eL Ies producLeurs de conLenus.
54
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Vous I`uurez comprIs, u I`Ieure où Iu IoI HudopI occupe Ies esprILs,
LouL ceIu puruîL bIen IoIn. NuI douLe que ceLLe révoIuLIon prendru du
Lemps. J`emprunLeruI Iu dernIère pIruse de ce Iong posL (mercI de
m`uvoIr Iu jusqu`IcI !) u ¡Inus TorvuIds, Ie créuLeur du svsLème ¡Inux :
« Ies buckups c`esL pour Ies IIIIeLLes, Ies vruIs Iommes meLLenL Ieurs
données sur un serveur ¡TP eL IuIssenL Ie resLe du monde créer des
mIroIrs ». C`éLuIL en 1¤¤=, duns une dIscussIon sur comp.svs.IInux.
Une Ieureuse prémonILIon quI IuIsse songeur.
--
ArLIcIe InILIuIemenL pubIIé sur zdur.neL
CrédILs pIoLos : CC ¡IIckR murkIoeksLru, gregorv moIne, LunukuwIo
55
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
MUS¡QUE ET
RÉSEAUX SOC¡AUX:
UNE RE¡AT¡ON
AMOUR HA¡NE
PAR GARRETT GODMAN LE 5 DÉCEMBRE 2010
¡e sImpIe IuIL d`êLre un InLernuuLe uvIsé vIsILunL OWN¡musIc veuL
dIre que vous uvez éLé, d`une munIère ou d`une uuLre, vIcLIme de Iu
¨musIque socIuIe¨.
Vous uvez peuL-êLre vous même purLugé, supporLé ou vunLé un de vos
groupes, cIunsons ou urLIsLes préIérés uuprès de Lous vos umIs
vIrLueIs.
En IuIsunL ceIu, vous uvez peuL-êLre conLrIbué u Iu dIspurILIon de
56
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
I`expérIence bouIeversunLe, de Iu IrénésIe qu`engendre I`écouLe d`un
concerL IIve. Ou peuL-êLre uvez vous sImpIemenL purLugé une cIunson
génIuIe uvec vos connexIons sur ¡nLerneL. ¡u quesLIon esL donc de
suvoIr commenL voLre ucLIon ImpucLe ceux quI IonL de Iu musIque.
CeLLe musIque socIuIe, ceLLe musIque en réseuux, esL-eIIe Iu meIIIeure
umIe des groupes ou Ieur pIre ennemIe ?
Musique sociolisée
¡`IndusLrIe de Iu musIque en IIgne commence u prendre un sérIeux
LournunL. EIIe devIenL de pIus en pIus socIuIe, mobIIIsunL Ies
connexIons enLre Ies Iuns duns Ies réseuux pour dIIIuser Iu bonne
puroIe (Ie bon son, en I'occurence), eL IuIre en sorLe que Ies gens
ucIèLenL de Iu musIque pIuLôL que de Iu pIruLer. TouL esL quesLIon de
découverLe : uvec Ie décIIn de Iu rudIo, Ie murkeLIng LrudILIonneI eL Ies
reIuLIons presse se sonL LrunsIormées en sLruLégIes duns Ies médIus
socIuux, eL Ies groupes, grunds eL peLILs, uLIIIsenL Ies réseuux pour
uLLeIndre Ieurs Iuns. ExumInons queIques évoIuLIons récenLes.
57
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Ping [lop
AppIe u Iuncé PIng en sepLembre de ceLLe unnée, uvec pour InLenLIon
de créer un réseuu socIuI cenLré sur Iu musIque, en permeLLunL
uux 16o mIIIIons d`uLIIIsuLeurs d`ITunes de recommunder de Iu
musIque eL des urLIsLes u d`uuLres Iuns sur ITunes, eL de créer une
communuuLé de purLuge eL un Iorum de dIscussIon sur Iu musIque. ¡I
esL devenu possIbIe pour Ies groupes de se créer Ieur propre puge u
desLInuLIon des Iuns eL de posLer des pIsLes excIusIves ucIeLubIes
dIrecLemenL vIu ITunes. Ce quI u réeIIemenL éLé Iuncé éLuILIoIn d`êLre
socIuI eL de IucIIILer Ie purLuge.
Tuitter donne des oiles ò Ping
AppIe u LenLé de Iever ces IrusLrunLes IImILes en uuLorIsunL Ies
uLIIIsuLeurs u reIIer Ieur compLe PIng uvec Ieur compLe TwILLer, eL u
dIIIuser Lous Ieurs bIIIeLs, 'IIkes` eL cIronIques dIrecLemenL sur Iu
pIuLeIorme de mIcrobIoggIng. ¡es LweeLs IncIuenL des IIens vers des
exLruILs de Iu cIunson sur ITunes où II esL possIbIe d`ucIeLer eL de
LéIécIurger dIrecLemenL Iu cIunson. CeLLe évoIuLIon esL proIILubIe
pour Ies groupes, puIsqu`eIIe IIe un réseuu socIuI exLrêmemenL
popuIuIre uvec un mugusIn en IIgne u succès où Ies gens peuvenL
ucIeLer Ieur musIque.
58
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Spoti[g, le trésor de l'Europe est dons les
nuoges
SpoLIIv esL un servIce de sLreumIng musIcuI quI se vunLe de proposer
une expérIence proIondémenL socIuIe, eL quI compLe 1o,ooo
nouveuux vIsILeurs pur semuIne. ¡I uLIIIse ¡ucebook ConnecL pour
permeLLre un purLuge sImpIIIIé depuIs I`uppIIcuLIon. ¡I IoncLIonne sur
un modèIe ¨IreemIum¨ où Ies usugers puIenL pour Ie servIce uvec Ieur
Lemps (en écouLunL des pubIIcILés Insérées enLre Ies cIunsons). PuuI
Brown, Ie dIrecLeur généruI de SpoLIIv UK u décIuré que Ies IoncLIons
socIuIes onL éLé un énorme succès :
« ¡orsque nous uvons sorLIes Ies IoncLIons IocuIes eL socIuIes, Iu
souscrIpLIon uux ubonnemenLs premIum u doubIé. »
Seun Purker, Ie co-IonduLeur de NupsLer, récemmenL Incurné pur
JusLIn TImberIuke duns TIe SocIuI NeLwork, esL un des InvesLIsseurs
de SpoLIIv eL expIIque u merveIIIe pourquoI ce servIce esL sI séduIsunL
eL uLLIrunL.
CeLLe vIdéo esL en ungIuIs
59
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Tunecore + Spoti[g = un multi poss pour les
indépendonts
¡u nouveuuLé de SpoLIIv c`esL que ce servIce cenLruIIse des mIIIIons de
cIunsons duns un seuI IogIcIeI, en sLreumIng InsLunLuné eL gruLuIL.
Des dIscogrupIIes enLIères, IncIuunL Ies uIbums sur IesqueIs I`urLIsLe
IuIL des uppurILIons (IeuLurIng), Ies sIngIes eL même Ies bIogrupIIes,
IonL de SpoLIIv un endroIL exLruordInuIre pour découvrIr de Iu
nouveIIe musIque eL redécouvrIr de vIeux IuvorIs. VIu son
purLenuIre TuneCore, Ies groupes IndépendunLs peuvenL désormuIs
proposer Ieur musIque sur SpoLIIv pour un LurII de 1o doIIurs pur un
eL pur LILre. Non seuIemenL ceIu expose des peLILs groupes u une
uudIence gIgunLesque, muIs TuneCore se cIurge de proposer ces
mêmes LILres sur ¡Tunes eL d`uuLres mugusIns en IIgne. Tunecore u
coIIecLé pIus de ¤o mIIIIons de doIIurs I`unnée dernIère pour ses
urLIsLes, seIon Ie muguzIne WIred.
Découoerte musicole
CommenL Ies gens découvruIenL-IIs Iu musIque uvunL ¡nLerneL ? A
purL Ies queIques rures vruIs méIomunes quI suvuIenL duns queIs cIubs
Lrouver de nouveuux groupes, cIez queIs dIsquuIres dénIcIer Ies
vuIeurs monLunLes, I`umuLeur de musIque Iumbdu resLuIL u peu près
cunLonné uu boucIe u oreIIIe eL u Iu rudIo. Aujourd`IuI, II exIsLe des
servIces comme ¡usL.Im ou Pundoru (uccessIbIe unIquemenL uux
ÉLuLs-UnIs pour Ie momenL) quI suIvenL ce que vous écouLez, eL vous
propose de munIère uuLomuLIque eL InLeIIIgenLe de nouveIIes pIuvIIsLs
correspondunL u vos goûLs. ¡Is poussenL même Iu bonne vIeIIIe
LecInIque du boucIe-u-oreIIIe u un nIveuu supérIeur en IuIssunL Ies
uLIIIsuLeurs posLer dIrecLemenL Ieur IuvorIs sur ¡ucebook, eL ¡usL.Im
dIspose d'ouLIIs quI permeLLenL de vIsuuIIser joIImenL vos goûLs
60
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
musIcuux (InIogrupIIes quI peuvenL uussI êLre purLugées uvec LouLes
vos connexIons).
Mgspoce collohore ooec 1ocehook
¡e processus de découverLe esL devenue encore pIus socIuI uvec Iu
mIse en pIuce récenLe d'une coIIuboruLIon enLre Mvspuce eL ¡ucebook.
AppeIée MusIup wILI ¡ucebook, eIIe permeL uux membres de
Mvspuce d`ImporLer Lous Ieur 'IIkes` eL Lous Ieurs cenLres d`InLérêL
depuIs ¡ucebook, quI sonL ensuILe unuIvsés pur un uIgorILIme de
Mvspuce uIIn de suggérer des urLIsLes qu`IIs pourruIenL uImer (sur
Mvspuce, bIen sûr). TrudILIonneIIemenL, Iu préIérence des groupes
uIIuIL u Mvspuce, muIs u purLIr du momenL où Ies puges '¡un` de
¡ucebook se sonL déveIoppées (Ie. quund Ieurs mIses u jour
uppuruIssuIenL dIrecLemenL sur Iu puge d`uccueII), ceLLe Lendunce esL
uIIée en s'uIIuIbIIssunL. Mvspuce u éLé de nouveuu cuLupuILé sous Ies
projecLeurs, uvec un nouveuu desIgn eL ¡ucebook ConnecL, ce quI
sIgnIIIe, pour Ies urLIsLes, une pIus grunde vIsIbIIILé (Ies 'IIkes' sur
Mvspuce sonL posLés sur ¡ucebook, eL InversemenL). Mvspuce u
éguIemenL I`uvunLuge de proposer une pIus grunde séIecLIon eL de
cIoIx en Lermes d`uIIIcIuge eL de IoncLIonnuIILés du pIuver, ce quI esL
évIdemmenL Lrès ImporLunL pour Ies groupes.
61
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Du hon oieux groooe
TouL ce mouvemenL vers Iu musIque socIuIe u provoqué un reLour de
buLon duns cerLuIns cercIes musIcuux. AInsI, Ie qqème KenL SLuLe ¡oIk
¡esLIvuI u mené une cumpugne unLI-médIu socIuux pour son édILIon
de ceLLe unnée quI souIève queIques quesLIons IégILImes. Un des
posLers cIume que ¨[rcpper dcns ses mcins qucnd on cime un
qroupe c'est bien mieux que de cliquer sur un bouton¨. Un uuLre
presse Ies Iuns de IuIsser Ieur mémoIre LéIécIurger Iu musIque, pour
cIunger.
¡e IuIL que rIen ne rempIuceru jumuIs Iu musIque IIve, en LouL cus pus
uvec Iu LecInoIogIe ucLueIIe, esL IndubILubIe. QuI suIL, peuL-êLre que
62
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
nous verrons un jour des super concerLs ImmersIIs en ¤D muIs pour
Ie momenL, en Lermes de son, d`énergIe eL d`expérIence, II n`v u rIen
d`uuLre que Ie IIve eL II en vu de même pour Ies groupes. Se produIre
devunL une IouIe rempIIe de Iuns quI dunsenL, IruppenL duns Ies
muIns ou cIunLenL esL probubIemenL I`expérIence Iu pIus gruLIIIunLe
pour un musIcIen. ÉvIdemmenL, uvoIr des dIzuInes de mIIIIers de Iuns
en IIgne esL ugréubIe, muIs encore une IoIs, I`expérIence n`esL pus
uussI vIscéruIe. ¡es messuges murLeIés pur ces uIIIcIes sonL Lrès
cIuIremenL conLre Iu musIque ¨socIuIe¨, IIs se buLLenL pour Ie pouvoIr
du IIve, pus pour Ies connexIons en IIgne. MuIs esL-ce qu`un groupe
peuL uujourd`IuI renconLrer Ie succès en éLunL Iors-IIgne ?
Les nomhres [ont plus de hruit que les
occords
¡I esL Loujours uLIIe d`uvoIr queIques cIIIIres pour remeLLre Ies cIoses
en perspecLIve. Duns ce cus, Ies nombres purIenL d`eux-même.
SeIon Ie rupporL Ie pIus récenL de Iu RecordIng ¡ndusLrv AssocIuLIon
oI AmerIcu Ie nombre d`envoIs de CDs vendus uux ÉLuLs-UnIs u
dImInué de zo,= % enLre zoo8 eL zoo¤. PendunL ce Lemps, Ie nombre
d`uIbums LéIécIurgés u uugmenLé de zo,z % pendunL Iu même
pérIode. ¡I esL donc ussez cIuIr que Ies venLes en IIgne se muILILpIIenL
eL que Ies venLes pIvsIques sonL en cIuLe IIbre. QuId du
LéIécIurgemenL IIIéguI eL de son eIIeL sur I`IndusLrIe de Iu musIque en
IIgne ?
Duns Iu vIdéo cI-dessus, Seun Purker expIIque que 1o LrIIIIon de
morceuux sonL LéIécIurgées cIuque unnée, uIors que seuIemenL q
mIIIIurds Ie sonL IéguIemenL. C`esL un déséquIIIbre verLIgIneux, quI
souLIenL I`Idée que Ies méLIodes ussocIées uu LéIécIurgemenL IIIéguI
sonL encore bIen pIus popuIuIres que ceIIes ussocIées u Iu
consommuLIon IéguIe. Ce que je veux dIre c`esL que ceIu suggère que
63
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Ie purLuge des cIunsons esL bIen pIus eIIIcuce pour dIsLrIbuer de Iu
musIque que Ies movens de venLe cIussIques.
1llustrer le pouooir de lo recommondotion
sociole
On peuL jeLer un coup d`oeII u I`IndusLrIe des médIus pour voIr
commenL I`udopLIon d`une sLruLégIe de recommunduLIon socIuIe peuL
ubouLIr u une énorme uugmenLuLIon du LruIIc. ¡ucebook
expIIque duns su puge ¡ucebook + MedIu que ¨de nombreux medics
ont tu leur trc[ic cuqmenter lorsqu'ils ont cdopte des pluqins
socicux, comme AßC Neus (+ :ooº), Gculer (+ zooº)... Sportinq
Neus (+ =ooº)¨. ¡Is expIIquenL uussI que Ie ¨IIker¨ moven u en
movenne z,q IoIs pIus d`umIs que I`uLIIIsuLeur de ¡ucebook LvpIque.
Donc, en pIus d`uugmenLer Ie LruIIc, ImpIémenLer des bouLons de
recommunduLIon socIuIe uLLIre en IuIL des vIsILeurs mIeux connecLés.
¡e IucLeur boucIe u oreIIIe devIenL de IuIL encore pIus ImporLunL.
ÉvIdemmenL, sI Ies groupes veuIenL pIus de Iuns, IIs pourruIenL
upprendre des ugences de communIcuLIon eL commencer LouL de
suILe u déveIopper une sLruLégIe sur Ies médIus socIuux, muIs ce n'esL
pus Ieur LruvuII.
¡u cIé esL de suvoIr commenL Ies groupes peuvenL promouvoIr Ie
purLuge de Ieur musIque suns donner Ie IruIL de Ieurs enLruIIIes
gruLuILemenL. SI Ie purLuge de Iu musIque sembIe uugmenLer Ies
venLes je douLe qu'un jour, ces nouveuux usuges prennenL Ie pus sur
Ie IIve.
---
ReLrouvez GurreLL Goodmun sur TwILLer : OgurreLLgoodmun
CrédILs PIoLos CC ¡¡IckR pur oIIvercIesIer
64
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
¡A MUS¡QUE
COMME S¡MP¡E
PRODU¡T D'APPE¡?
PAR KEVIN LACROIX LE 15 NOVEMBRE 2010
Quel est l'ooenir de lo créotion musicole?
VoIIu Iu quesLIon quI LurIupIne Ies personnes quI, comme moI ,
espèrenL ne pus uvoIr u poInLer u PôIe EmpIoI d`IcI queIques moIs ou
queIques unnées. C`esL d`uIIIeurs ce que prédIsuIL déju Ie propIèLe
TIom Yorke. EnIIn bon, LouL dépend duns queIIe purLIe du verre on
se reLrouve. ¡I v u ceux quI respIrenL encore eL quI se dIsenL qu`II v u
encore vucIemenL d`uIr. EL puIs II v u Ies uuLres. Ceux quI s`v sonL déju
novés depuIs IongLemps. C`esL vruI que Ie dIsque se cusse Iu gueuIe.
65
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
En deIors des concerLs u 1zo euros Ie bIIIeL, Iu grunde mujorILé des
suIIes de concerL se vIde.
AIors, on u vu une muILILude de soIuLIons InLéressunLes, InnovunLes,
ou purIoIs même ussez IIIppunLes, voIr Ie jour. ¡I sembIe, ceIu dIL, que
LouLes ces expérImenLuLIons, quI seronL peuL êLre Ies busIness modeIs
de demuIn, se rejoIgnenL sur un poInL : Iu vuIeur de Iu musIque
dImInueruIL peLIL u peLIL pour n`uvoIr presque pIus qu'une sImpIe
vuIeur de produIL d`uppeI.
Vous suvez. Ies produILs d`uppeI : ces produILs souvenL bus de
gumme, vendus u bus prIx. Ces produILs sonL uLIIIsés pur Ies
commercunLs uIIn d`uLLIrer Ie cIIenL vers un poInL de venLe bIen
purLIcuIIer. Bon j`uvoue. II urrIve uussI que ce soIL un produIL de
quuIILé sur IequeI on pruLIque un Lronconnuge du prIx. CeLLe
LecInIque u pour prIncIpe une poIILIque de IuIbIe murge quI pousse Ie
cIIenL u s`InLéresser u d`uuLres produILs où Iu murge esL, eIIe,
neLLemenL pIus voIumIneuse (pus IoIIe Iu guêpe).
AppIe esL u mon sens I`un des exempIes Ies pIus InLéressunLs
IIIusLrunL ce propos. Prenez ITunes pur exempIe. ¡oIn de moI I`Idée de
dIre qu`AppIe sonL de vIIuIns mécIunLs quI ubusenL de Iu créduIILé des
cIIenLs (queI commercunL ne I`u jumuIs IuIL?) eL qu`IIs LIrenL des
proIILs juLeux du busIness cuILureI . Non ! ITunes esL beI esL bIen une
pIuLe-Iorme quI dIsLrIbue de Iu musIque (eL muInLenunL des IIIms) u
bus prIx, d`une quuIILé pus Lrop muuvuIse. MuIs queI InLérêL LIre ce
musLodonLe de Iu IIgI-LecI u vendre des produILs quI uujourd`IuI ne
se vendenL pIus ou muI ? (pur rupporL uux unnées gIorIeuses de Iu
musIque enregIsLrée) TouL ! EIIecLIvemenL, AppIe sembIenL uLIIIser Iu
musIque eL Ies bIens cuILureIs comme produILs d`uppeIs duns Ie
sImpIe buL de vendre des IPod, des IPIones eL muInLenunL des IPud.
EL uppuremmenL cu murcIe.
66
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Et les ortistes olors ?
¡I sembIe que Ies urLIsLes, donL beuucoup onL vu Ieurs revenus Iondre
comme neIge uu soIeII, onL décIdé de LrunsIormer eL d`uLIIIser Ieur
Imuge pubIIque comme vérILubIe Imuge de murque. ¡Is uLIIIsenL
désormuIs Ieur musIque, non pIus comme source de revenus, muIs
comme produIL vIsunL u vendre d`uuLres produILs u pIus IorLe vuIeur
ujouLée.
¡e mercIundIsIng pur exempIe devIenL Iu prIncIpuIe source IInuncIère
des urLIsLes de musIques ucLueIIes. ¡I n`v u encore pus sI IongLemps,
on ne vovuIL que des CDs, des DVDs, eL des Lee-sIIrLs sur Ies sLunds
de mercIundIsIng (comme on dIL quund on esL vruI uIIcIonudo des
suIIes de concerLs). Iu buse quoI. MuIs InLerneL u permIs u cerLuIns
urLIsLes de LrunsIormer Ieur propre sILe en vérILubIe vILrIne
commercIuIe.
67
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Prenez Ie groupe K¡SS pur exempIe. ¡eur bouLIque en IIgne esL
cerLuInemenL I`une des pIus sInguIIère en Lerme de revenus unnexes.
¡e groupe u réussI un Lour de Iorce en uLIIIsunL Ieur Imuge
mondIuIemenL médIuLIsée. Connue depuIs pIus de ¤o uns, ceLLe
dernIère esL devenue une murque u purL enLIère. A voIr Iu IIsLe
InLermInubIe d`objeLs eL de produILs proposés duns Iu bouLIque. KIss
n`esL pIus sImpIemenL un groupe, c`esL currémenL un
IvpermurcIé ! On peuL désormuIs ucIeLer du sImpIe Lee-sIIrL K¡SS,
uu vIn K¡SS, uu IIIpper K¡SS, eL même uu cercueII K¡SS (DImebug
DureII, Ie IégenduIre guILurIsLe ussussIné du groupe PunLeru, esL
d`uIIIeurs « I`Ieureux proprIéLuIre » d`un exempIuIre. ¡u cIusse !).
Même JónsI, surLouL connu pour êLre Ie cIunLeur du groupe SIgur
Rós vend désormuIs son propre cIocoIuL !
AussI Lrès sIgnIIIcuLIve, I`opéruLIon donL Iu sIgnuLure n`esL pus
Inconnue : How Lo DesLrov AngeIs, Ie nouveuu sIde projecL de TrenL
Reznor uvec su propre Iemme. ¡I onL proposé u Iu sorLIe de Ieur
premIer EP une opéruLIon Lrès Nine Inch Ncilsesque. En eIIeL, Ie Iun
pouvuIL LéIécIurger I`uIbum gruLuILemenL eL IéguIemenL conLre une
udresse emuII. MuIs II pouvuIL uussI, conLre une somme d`urgenL pIus
éIevée (1¤ euros en movenne), uvoIr Ie Iuxe de se puver un Lee-sIIrL
68
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
en pIus de Iu musIque gruLuILe. Pour vous dIre, j`uI moI-même IuIIII
cruquer.
EL sInon, êLes-vous I`Ieureux proprIéLuIre des écouLeurs ¡udv Gugu ?!
ÉcouLez-vous voLre musIque ¡udv Gugu sur voLre IPIone décoré uux
couIeurs ¡udv Gugu ? MoI non. muIs j`uuruIs Lrès bIen pu. ¡I IuuL
bIen I`uvouer, Iu jeune SLeIunI u IuIL de son personnuge un vérILubIe
empIre bIen IIceIé gruce u une sLruLégIe web des pIus convuIncunLes ,
uvec Loujours Iu musIque comme buse soIIde. ¡I n`v uvuIL pIus, pour
eIIe, qu`u se buIsser pour rumusser. Pour ceIIe quI u IuIL de « son »
Imuge une vérILubIe murque déposée, Iu créuLIon musIcuIe sembIe
êLre devenue un uccessoIre de second pIun. ¡I puruîL évIdenL que Gugu
ne cIercIe pus u IuIre du busIness musIcuI u I`uncIenne comme
I`uuruIL IuIL un cerLuIn MIckueI Juckson duns Iu IIeur de I`uge. eL
surLouL zo uns uupuruvunL. Non, Iu musIque pour ¡-Iu bIonde pIuLIne
de z¤ uns n`esL que Iu sImpIe IonduLIon d`un ImmeubIe Immense IuIL
de revenus unnexes eL de mercIundIsIng u proIusIon.
MvIène ¡urmer pourruIL presque dIre qu`eIIe IuI u LouL pIqué !
Muvnurd Jumes Keenun, Ie cIurIsmuLIque cIunLeur des groupes «
TooI » eL « A PreIecL CIrcIe », IuI non pIus ne sembIe pIus vruImenL
croIre uu poLenLIeI IInuncIer de su créuLIon urLIsLIque. EL pourLunL, Ie
LuIenL de ses groupes IuI onL vuIu queIques mIIIIons d`uIbums vendus
duns Ie monde enLIer eL des Lournées LouLes pIus ImpressIonnunLes
Ies unes que Ies uuLres. Keenun esL uppuremmenL un Iomme IucIde.
Après Iu sorLIe de I`exceIIenL « 1o ooo duvs », Ie cIunLeur décIde de
s`ImprovIser vILIcuILeur pour ussurer u su descendunce un uvenIr eL
un IérILuge soIIde. ¡es rovuILIes ne sonL-eIIes donc pIus suIIIsunLes ?
¡e dIsque ne consLILue-L-II pIus une buse soIIde de revenu ?
VruIsembIubIemenL non. EL d`uIIIeurs, non conLenL d`uvoIr InvesLI
duns un domuIne puremenL renLubIe, Ie vIn, Muvnurd J. Keenun u
monLé en puruIIèIe un projeL muILI-cuILureI, muILI-médIu eL muILI-
urLIsLes du nom de PuscIIer. EL Keenun ne s`en cucIe pus, pour IuI
69
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
PuscIIer esL uussI bIen un projeL musIcuI qu`une IIgne de vêLemenL,
donL Adum Jones (guILurIsLe eL prIncIpuI composLeur de TooI) n`esL
que Ie sImpIe desIgner.
Keenun eL Lous Ies uuLres urLIsLes, bIen que Lous Lrès LuIenLueux, ne
sembIenL jusLemenL ne pIus croIre que seuI Ie LuIenL Ieur ussureru une
currIère eL une vIe sLubIe, uInsI qu`une reLruILe exLruvugunLe. AIors,
pourquoI ne pus I`uLIIIser eL éIurgIr Ieur gumme de produIL ?
¡oIn de moI I`envIe de LIrer sur I`umbuIunce. Même sI de LeIIes
dIrecLIves n`uméIIorenL en rIen Iu sILuuLIon presque précuIre de
I`IndusLrIe musIcuIe, sI eIIes permeLLenL u nos urLIsLes LunL uImés de
conLInuer u produIre de Iu musIque, Iusse-L-II pour en vIvre
dIrecLemenL ou IndIrecLemenL, eL bIen vous m`en vovez ruvI ! Au Iond,
c`esL LouL ce qu`on Ieur demunde non ?
____
Ce bIIIeL u InILIuIemenL éLé pubIIé sur Ie bIog de KevIn
¡ucroIx,ILLp:JJkIxnowuv.LumbIr.com
CrédILs CC IIIckr : AbduIruImun`puo+ognopucn JonuLIun_W
70
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
SMARTPHONES ET
MUS¡QUE: À VOS
APPS
PAR BENOÎT DARCY LE 30 NOVEMBRE 2010
BenoIL Durcv nous IIvre IcI un bIIun de ce quI se IuIL de mIeux en
uppIIcuLIons LéIépIonIques u I'uube de zo11. CeL urLIcIe esL
IndIspensubIe u LouLe personne préLendunL s'InvesLIr duns Ie "musIc
busIness". BenoIL Durcv (Ozdur sur TwILLer) esL ucLueIIemenL
empIové cIez CBS InLerucLIve ¡runce. ¡I écrIL sur son bIog zdur.neL,
un vruI réguI pour Lous Ies umuLeurs de nouveIIes LecInoIogIes eL de
musIque.
71
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
EnIumeur pour cerLuIns, vIsIonnuIre pour d`uuLres. EnIumeur-
vIsIonnuIre pour moI. ¡orce esL de consLuLer que Jeun-MurIe MessIer
n`uuru pus IuIssé IndIIIérenL. PrésIdenL de VIvendI de 1¤¤8 u zooz -
uujourd`IuI IoIdIng d`UnIversuI MusIc, de CunuI+, S¡R eL
d`AcLIvIsIon - Jeun-MurIe MessIer uuru IuIssé derrIère IuI pIus de zo
mIIIIurds d`euros de deLLes, des ucquIsILIons muIIeureuses eL
survuIorIsées eL queIques vIsIons sLruLégIques jusLes, quI LrouvenL
Ieur sens uujourd`IuI. Au premIer rung d`enLre-eIIes : Iu convergence.
Convergence. Ce moL-vuIIse, Ies journuIIsLes I`uLIIIsenL depuIs envIron
1o uns pour désIgner u Iu IoIs I`uvuncée LecInoIogIque connue pur Ies
LéIépIones mobIIes ces dernIères unnées (uggIomérunL uInsI Ies
IoncLIonnuIILés), eL I`urrIvée des servIces Web de LouL ordre duns Iu
vIe de MonsIeur-LouL-Ie-monde. Aujourd`IuI, Iu convergence u
LeIIemenL opéré que I`expressIon Lend même u dIspuruîLre. Cur c`esL
un IuIL, Ie Web esL urrIvé duns nos mobIIes, en versIon IIIImILée eL u
IuuL débIL, eL uvec IuI, Ies comporLemenLs quI vonL uvec. De I`uvIs de
beuucoup, MessIer uvuIL vu jusLe. PeuL-êLre queIques unnées Lrop
LôL.
A qui opportient le morché ?
En ¡runce, eL seIon Iu dernIère éLude du GurLner Group (novembre
zo1o), Ies venLes de smurLpIones onL Ie venL en poupe. EIIes sonL
noLummenL dopés pur I`IPIone eL Ies dIIIérenLs LéIépIones Androïd,
muIs Iu réuIILé esL que ce sonL LroIs uuLres murques quI domInenL Ie
murcIé : NokIu, Sumsung, eL ¡G. AInsI, Ies purLs de murcIé des
LéIépIones mobIIes (Lous modèIes conIondus) sonL : NokIu (z8,z%),
Sumsung (1;,z%), eL ¡G (6,6%). SI on IsoIe Ie seuI segmenL des
smurLpIones (II IuuL uIors IcI ruIsonner en OS pIuLôL qu`en murques),
nous uvons comme LrIo de LêLe : SvmbIun (NokIu), Androïd (murques
dIverses), eL IOS (AppIe IPIone) uvec respecLIvemenL z¤%, zo% eL
1¤% de purLs de murcIé.
72
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
¡`IPIone esL donc IoIn d`êLre en LêLe. Androïd u Ie venL en poupe eL
progresse Lrès rupIdemenL, eL SvmbIun pourruIL bIen murquer son
reLour (ou du moIns consoIIder su posILIon) uvec Ies nouveuux
smurLpIones de NokIu, en purLIcuIIer Ie N8, dévoIIé récemmenL.
PourLunL, c`esL bIen I`IPIone quI IuIL I`objeL de LouLes Ies convoILIses.
EL pour cuuse, ses uLIIIsuLeurs sonL Ies pIus rIcIes, ceux donL Ies
comporLemenLs sonL Ie pIus Lournés vers Ie Web, eL Ie smurLpIone
IuI-même consLILue I`écrIn renIermunL Iu seuIe enLILé musIcuIe quI u
prouvé su cupucILé u générer du busIness de Iucon pérenne : ITunes
MusIc SLore. MIeux, une récenLe éLude umérIcuIne, GoIng MobIIe
(réuIIsée pur ¡H¡ Group), donne I`IPIone devunL AndroId en
InLenLIon d`ucIuL (eL de swILcI) de Iu purL des possesseurs de
smurLpIones : =6% veuIenL pusser u I`IPIone, qq% u un mobIIe
Androïd, zq% un BIuckBerrv eL 1o% un WIndows PIone.
¡es dIIIérenLes cuLégorIes d'upps
Dès Iors, I`uppIIcuLIon IPIone sembIe InconLournubIe. Au deIu des
coûLs, II esL IcI quesLIon de de reucI. PuIsque musIque eL IPIone
udressenL Iu même cIbIe, Iu producLIon d`une uppIIcuLIon devIenL
73
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
perLInenLe eL Ies upprocIes peuvenL vurIer. Après un Lour d`IorIzon
de I`InvenLuIre dIsponIbIe duns I`AppSLore, j`en urrIve u dénombrer
quuLre grundes Lendunces.
Les opplicotion d'imoge
¡I s`ugIL IcI de IuIre exIsLer I`urLIsLe eL su producLIon uu seIn d`une
uppIIcuLIon. ¡e rendre uccessIbIe eL « seurcIeubIe » duns I`AppSLore
eL rendre des éIémenLs promoLIonneIs dIsponIbIes u I`écouLe ou u Iu
vIsuuIIsuLIon. ¡`ucIuL de LILres ou de I`uIbum compIeL esL en généruI
proposé uu seIn même de I`uppIIcuLIon. ¡`uppIIcuLIon du ruppeur
Druke, Ie peLIL proLégé de ¡II`Wuvne récemmenL vu uux côLés de
RIIunnu, consLILue un exempIe purIuIL d`uppIIcuLIon d`Imuge.
AppIIcuLIon Druke (RéuIIsuLIon : MobIIe RoudIe, EdILeur : UnIversuI MusIc Group)
Les opplicotions ludiques
Suns meLLre en uvunL I`urLIsLe beuucoup pIus que I`uIIIcIuge du Iogo
du groupe ou du vIsueI du dernIer uIbum, II s`ugIL de proposer uu Iun
un dIverLIssemenL duns I`unIvers de I`urLIsLe en reprenunL cerLuIns
vIsueIs cIés ou, mIeux, en meLLunL en scène des uvuLurs des membres
du groupe. Un IIen vers I`ITunes SLore mobIIe n`esL jumuIs Lrès IoIn eL
permeL de quILLer I`uppIIcuLIon en douceur pour uIIer ucIeLer un ou
74
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
pIusIeurs LILres voIre I`uIbum en enLIer. Un exempIe IcI uvec Ie
IIIpper de GoIdIrupp, un groupe eIecLro-pop brILunnIque.
AppIIcuLIon GoIdIrupp PInbuII (RéuIIsuLIon : CorporuLIon Pop ¡Ld, EdILeur : MuLe Records)
D`uuLres exempIes IIgurenL duns I`AppsLore, en purLIcuIIer pour
GorIIIuz eL ¡InkIn`Purk, deux grosses murques sur IesqueIIes un
InvesLIssemenL sérIeux u éLé consenLI puIsqu`II s`ugIL IcI de jeux pIus
éIuborés. De Iu ¤D pour GorIIIuz, eL ¡InkIn Purk quI IuIL IIgure de cus
d`écoIe puIsqu`on dénombre pus moIns de quuLre uppIIcuLIons
dédIées u Iu IormuLIon cuIIIornIenne duns I`AppSLore : une
uppIIcuLIon d`Imuge (même prIncIpe que pour Druke), un jeu de Lvpe
« TupuIous », eL un jeu procIe des « SIms » en versIon gruLuILe eL
IImILée, eL puvunLe (IIIImILée).
Les opplicotions décolées
C`esL un sous-genre des uppIIcuLIons IudIques muIs eIIes sonL
LeIIemenL verLIcuIes qu`on peuL Ies IsoIer duns un segmenL u purL
enLIère. ¡`un des exempIes Ie pIus probunLs de ce Lvpe d`uppIIcuLIon
esL Incurné pur ISébusLIen , I`uppIIcuLIon IPIone de. PuLrIck
SébusLIen.
ConLre o,;¤ euros (vérIdIque), vous pourrez IuIre Lourner Ies IPIone
comme vous IuILes Lourner Ies servIeLLes. (vérIdIque uussI). Un
compLeur enregIsLre Ies Lours (pur Ie bIuIs du gvroscope InLégré u
I`IPIone) eL c`esL purLI pour des déIIs enLres umIs (ussumez ou
75
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
cIungez d`umIs.). ¡u encore, I`uLIIIsuLeur se Lrouve u un cIIc de
I`ITunes SLore où II pourru LéIécIurger LouLe I`oeuvre de PuLrIck.
AppIIcuLIon ISébusLIen (RéuIIsuLIon : Sonucom, EdILeur : UnIversuI MusIc ¡runce)
Les opplicotions immersioes
C`esL Iu cuLégorIe Iu pIus InLéressunLe. CeIIe où on renconLre Ies
uppIIcuLIons Ies pIus orIgInuIes eL éIuborées. ¡I s`ugIL d`uIIer beuucoup
pIus IoIn que Ie nIveuu d`ImmersIon que peuL procurer un jeu mobIIe
en ImpIIquunL IorLemenL I`uLIIIsuLeur. ¡es concepLs derrIère ce Lvpe
d`uppIIcuLIons peuvenL êLre Lrès vurIés. VoIcI deux exempIes
évocuLeurs.
SorLIe récemmenL, I`uppIIcuLIon de CussIus , duo éIecLro IncurnunL Ie
mouvemenL ¡rencI ToucI, s`InscrIL LvpIquemenL duns ceLLe veIne.
AInsI, CussIus u récemmenL sorLI un cIIp duns Ie buL de promouvoIr
TIe Ruwker, Ieur dernIer EP sorLI cIez Ed Bungers. VoIcI Ie cIIp, II
s`ugIL du LILre ¡ ¡ove You So eL I`IPIone v LIenL une beIIe pIuce.
|duIIvmoLIon|ILLp:JJwww.duIIvmoLIon.comJvIdeoJxIIu68_cussIus-I-
Iove-u-so_musIc#Irom=embed|JduIIvmoLIon|
En puruIIèIe de ce cIIp esL sorLI une uppIIcuLIon IPIone reprenunL
exucLemenL Ies même « vIdéos de boucIes » quI sonL mIses en scène
duns Ie cIIp. Dès Iors, I`uLIIIsuLeur peuL s`umuser u reIuIre Ie cIIp cIez
76
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
IuI, I`uppIIcuLIon peuL uIors procurer une vruIe expérIence socIuIe.
C`esL Iu Ie degré Ie pIus éIevé de I`ImmersIon. ¡I ne seruIL d`uIIIeurs pus
éLonnunL que des IIusImobs uLIIIsunL ceLLe uppIIcuLIon uIenL IIeu
procIuInemenL.
AppIIcuLIon CussIus ¡ <¤ U SO (RéuIIsuLIon : JuIIen Adum, EdILeur : Ed Bunger Records)
BIen que non-oIIIcIeIIe, I`upprocIe de I`uppIIcuLIon IDuIL s`uvère LouL
uussI créuLIve. EIIe permeL, muInLenunL duns su versIon z, de rejouer
Ies IILs InLerpIunéLuIres de DuIL Punk Hurder BeLLer ¡usLer SLronger
eL TecInoIogIc. SI I`uspecL socIuI esL IcI négIIgé, I`uppIIcuLIon jouIL
d`une beIIe popuIurILé uuprès de Iuns, eL pourruIL servIr de LrempIIn Ie
cus écIéunL u une versIon pIus éIuborée. NoLons qu`IDuILz resLe une
uppIIcuLIon gruLuILe.
77
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
AppIIcuLIon IDuILz (Non oIIIcIeIIe, réuIIsuLIon : Sum VermeLLe)
Crotuité, méconismes de recrutement, et
RO1
Au rIsque de m`uLLIrer Ies Ioudres de déLrucLeurs en muI de revenu (eL
ce seruIL IégILIme), je pose un posLuIuL :
« En zo1o, en musIque, Iu quesLIon essenLIeIIe n`esL pIus «
combIen un urLIsLe rupporLe L-II ? », muIs « queIIes sonL Ies
données en mu possessIon concernunL Iu Iunbuse de
I`urLIsLe eL commenL je peux uméIIorer Iu coIIecLe de ces
données en quunLILé eL en quuIILé ».
Au premIer rung de ces données IIgurenL Iu reIne, ceIIe quI IuIL I`objeL
de LouLes Ies convoILIses : I`udresse emuII. Une udresse emuII esL un
IormIdubIe moven de de communIquer uvec une buse de Iuns, muIs
éguIemenL, pour peu qu`eIIe soIL ussocIée u un LruvuII de murkeLIng
dIrecL ou de CRM, un moven de quuIIIIer eL de proIIIer une uudIence.
De receuIIIIr des données socIo-démogrupIIques, des uIIInILés pur
sLvIe, pur urLIsLe, pur sImIIILude.
Une uppIIcuLIon IPIone peuL uIder grundemenL u Iu coIIecLe. Purce
qu`II uuru uccès u du conLenu prIvIIégIé, purce qu`II pourru vIsuuIIser
78
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
un conLenu uvunL Ie « grund pubIIc », purce qu`II pourru purLIcIper u
un jeu concours donL Iu doLuLIon seru « premIum » (uccès V¡P,
renconLre uvec I`urLIsLe, vovuge pour ussIsLer u un gros concerL uu
bouL du monde, eLc), un Iun IuIsseru pIus IucIIemenL son udresse e-
muII. ¡e recruLemenL sur IPIone esL IucIIILé pur Iu sImpIIIIcuLIon des
InLerIuces. Une uppIIcuLIon vu en généruI droIL uu buL duns ses
IoncLIonnuIILés, Iu coIIecLe de données uussI. Un exempIe uvec ce que
propose MobIIe RoudIe duns LouLes ses uppIIcuLIons, IcI uvec ceIIe de
PInk.
AppIIcuLIon PInk (RéuIIsuLIon : MobIIe RoudIe - EdILeur : Sonv MusIc EnLerLuInmenL)
¡es LroIs pIIIers du recruLemenL sonL IcI représenLés : opL-In pour des
uIerLes pusI (Lrès uLIIe pour réucLIver une Iunbuse queIque peu
endormIe.), InscrIpLIon u Iu muIIIng-IIsL donnunL uccès u des
excIusIvILés, eL géoIocuIIsuLIon (Lrès uLIIe pour suvoIr où se sILuenL Ies
Iuns eL donc opLImIser des Lournées, prévoIr des progrummuLIons
sLruLégIques u des IesLIvuIs, vendre mIeux eL pIus de LIckeLs de
concerLs).
En d`uuLres Lermes, consIdérer une uppIIcuLIon IPIone comme un
cunuI de revenu ImporLunL esL u mon sens une erreur. MIeux vuuL Iu
consIdérer comme un coIIecLeur de données. ¡I n`empêcIe, dIIIérenLs
modèIes économIques sonL u Iu dIsposILIon des édILeurs pour LenLer
de réuIIser un coup-doubIe eL générer du revenu. Duns un premIer
Lemps, II s`ugIru d`umorLIr Ie coûL de déveIoppemenL de I`uppIIcuLIon
(compLez de = u z=.ooo euros en IoncLIon des presLuLuIres eL de Iu
79
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
compIexILé de I`uppIIcuLIon eL du puckuge quI peuL êLre IournI :
IPIone+IPud, pur exempIe). Duns un second Lemps, cup sur Ie proIIL.
Duns Ies deux cus, Ies busIness-modeIs ne sonL pus sI nombreux eL
IImILés pur Ies condILIons généruIes de soumIssIon d`une uppIIcuLIon
duns ITunes SLore.
L'opplicotion idéole
SI cerLuIns jeux en ¤D ou cerLuInes IIcences de IILs exIsLunLs
(TupuIous.) peuvenL jusLIIIer un prIx conséquenL duns I`AppSLore
(q,¤¤ C), Ie modèIe Ie pIus perLInenL sembIe êLre ceIuI de I`ucIuL de
conLenus puvunLs uu seIn d`une uppIIcuLIon gruLuILe (In-App
purcIuse) eL possédunL queIques IoncLIonnuIILés eL conLenus d`uccès
gruLuIL. C`esL pur exempIe ce quI u IuIL Ie succès d`un jeu comme
¡urmVIIIe.
« Aujourd`IuI - seIon Jesse ScIeII - II v u pIus de joueurs
sur FarmVille que de compLes sur TwILLer. »
¡`unIvers d`un groupe ou d`un urLIsLe u LouL pour coIIer uu pIus près u
ce modèIe. ¡I esL possIbIe de IuIsser en IIbre écouLe ou en IIbre
LéIécIurgemenL cerLuIns LILres, proposer des jeux pour débIoquer
d`uuLres cIunsons, LouL en proposunL I`ucIuL de I`uIbum compIeL sur
ITunes. Même ruIsonnemenL pour Iu venLe de LIckeLs de concerLs eL
pour Ie mercIundIsIng, même sI duns ce dernIer cus, II seru Loujours
ImpossIbIe de s`uIIruncIIr de Iu cIuîne de IIvruIson, uvec ses coûLs eL
ses ImpéruLIIs.
AjouLez u ceIu des IoncLIonnuIILés de sIoppIng socIuI, LeIIes qu`on
peuL en Lrouver sur Ie Lrès novuLeur SIop SocIuIIv eL vous déLIendrez
probubIemenL une uppIIcuLIon proIILubIe. Ce sILe, quI vIenL de réuIIser
une Ievée de Ionds de sérIe A (soIL un premIer Lour de LubIe de 1.1
mIIIIon de doIIurs uuprès de VuIIuIIu PurLners), propose de combIner
uvIs de consommuLeurs, ucIuLs, eL proIIIs socIuux, sur Iond
80
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
de gumIIIcuLIon. ¡u encore I`unIvers musIcuI u LouL u gugner u
s`InspIrer de ceIu.
« Aujourd`IuI, combIen de gens IonL un cIeck-In une IoIs
urrIvés duns une suIIe de concerL pour sIgnIIIer u Ieur
groupe d`umIs qu`IIs vonL ussIsLer uu sIow de LeI ou LeI
urLIsLe. Des cenLuInes de mIIIIers pur soIr. QueIIe
expIoILuLIon I`IndusLrIe réuIIse L-eIIe de ces précIeuses
données ? A peu près uucune. Aujourd`IuI, Ies Iorums
dédIés uux urLIsLes ne sonL-IIs pus rempIIs d`uLIIIsuLeurs u
quI des budges d`uncIenneLé, de comporLemenL sonL
décernés ? Où esL Ie ¡oursquure de Iu Iun-uLLILude ? NuIIe
purL. ¡I v u probubIemenL encore d`uuLres pIsLes u
creuser ! »
Comhien ço coùte ?
VoIIu. Des moLs, beuucoup de moLs, eL Loujours Ies même ucLeurs. ¡es
gros. UnIversuI MusIc, Sonv MusIc. EL Loujours Ies même exempIes,
uussI. ¡es gros. PInk, ¡InkIn Purk, GorIIIuz, DuIL Punk. MuIs duns Iu
réuIILé d`un urLIsLe uuLo-produIL, I`uppIIcuLIon esL-eIIe envIsugeubIe.
EL, en IuIL, serL-eIIe vruImenL u queIque cIose ? A ceLLe quesLIon, Iu
réponse esL déIInILIvemenL ouI, u condILIon d`uvoIr Ie Lemps d`en
expIoILer Ies bénéIIces. Duns Ie cudre d`une uuLoproducLIon, seuI uux
commundes, Ie Lemps pussé u unuIvser su buse de Iuns eL uuLunL de
Lemps en moIns pour composer, enregIsLrer, médIuLIser.
En ce quI concerne Iu IubrIcuLIon des uppIIcuLIons, suuI u vouIoIr une
uppIIcuLIon LeIIemenL orIgInuIe qu`II vous Iuudru pusser pur un
presLuLuIre, cerLuInes socIéLés proposenL uujourd`IuI des ouLIIs
IucIIILunL Iu créuLIon d`uppIIcuLIon pour des popuIuLIons non uguerrIes
uu code. AInsI, de Iu même Iucon que des ouLIIs comme WordPress
onL permIs u des mIIIIons de gens de monLer un sILe sur ¡nLerneL, des
81
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
CMS pour uppIIcuLIons IonL Ieur uppurILIon. Une socIéLé se déLucIe
purLIcuIIèremenL du peIoLon : MobIIe RoudIe. CerLuInes uppIIcuLIons
d`urLIsLes sIgnés en mujors sonL d`uIIIeurs réuIIsées gruce u Ieur
LecInoIogIe. VoIcI Iu vIdéo promoLIonneIIe de Iu versIon « pro ».
PromoLIonneI donc voIonLuIremenL ImpressIonnunL, muIs Ies Idées
IorLes sonL bIen réeIIes : « buIId un upp In mInuLes » eL « pubIIsI
once, upduLe evervwIere ».
OK pour Ies IoncLIonnuIILés eL Iu possIbIIILé de Ie IuIre moI-même,
muIs quId du coûL ? VoIIu ce quI ressorL d`un rupIde Lour d`IorIzon :
en movenne, de =oo u 1ooo euros pour une uppIIcuLIon « busIque » eL
jusqu`u =ooo euros pour une uppIIcuLIon pIus évoIuée. A ceIu peuvenL
s`ujouLer des coûLs d`ubonnemenL nécessuIres u Iu pubIIcuLIon de
mIses u jour de I`uppIIcuLIon ou Iu possIbIIILé de connecLer
I`uppIIcuLIon u des IIux de données : TwILLer, RSS, ¡IIckr, ¡ucebook
¡unpuge, eLc.
GrIIIe LurIIuIre de MobIIe RoudIe uu 1=.11.zo1o
¡`objeL de ceL urLIcIe n`éLunL pus de LruILer Iu IubrIcuLIon eIIe-même
des uppIIcuLIons, je me conLenLeruI IcI de vous IIvrer queIques IIens en
Iorme de poInL de dépurL pour creuser eL Lrouver un servIce quI vous
convIenL LunL sur Ie pIun des IoncLIonnuIILés que sur ceIuI du prIx.
MobIIe RoudIe
PIIzuu
ScrIbbIe
CusLom Bund Apps
82
Industrie Musicale - OWNIXMAS 2010
Mobbuse
GeL Sound Around
Cur Iu esL Iu réuIILé, LIruIIIée enLre ubsoIue nécessILé de cuIcuI de RO¡.
Un grund cIussIque économIque. IPIone en muIn, qu`en uuruIL pensé
MessIer ?
A décoovrir oo à redécoovrir à propos do murketinu
mosicul
MurkeLIng musIcuI : Ies 6 composunLes d`une promo réussIe
MurkeLIng musIcuI : MXPq eL SpoLIIv uu servIce de Murk Ronson
MurkeLIng musIcuI : du nouveuu cIez Sonv MusIc uvec un cIIp
YouLube InLerucLII pour TIe ¡osL ¡Ingers
MurkeLIng musIcuI créuLII : ¡udéuI, AIIez I`Amour !
MurkeLIng musIcuI eL réuIILé uugmenLée cIez JIve-EpIc
SkILLIes donne duns Ie murkeLIng u pus cIer
--
ArLIcIe InLIuIemenL pubIIé sur: Zdur.neL
CrédILs pIoLos: BenoIL Durcv Ozdur
CrédILs pIoLos CC IIIckr: csuIIu
83

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful