CAS CLINIQUE N°

:
Mr SH, 57 ans, tabagique chronique, consulte pour des

lomboradiculalgies bilatérales de type L4 d’allure inflammatoire, insomniantes, d’installation progressive avec notion d’amaigrissement de 9 kg au bout de 3 mois. A noter que le patient rapporte la notion récente de dysurie. - L’examen retrouve : - Un patient en mauvais état général, apyrétique. - Taille= 1,77m ; poids= 65kg. - Signe de Léri positif et bilatéral. - Réflexes ostéotendineux rotuliens abolis. - Hypoesthésie superficielle sur le trajet de la radiculalgie. - Toucher rectal : prostate dure, disparition du sillon médian. - Le reste de l’examen est sans particularités.

Quels diagnostics à évoquer ? Quels sont les examens para cliniques qu’il faut demander ? Quel est l’examen clé pour confirmer le diagnostic ?

Les diagnostics à évoquer : - Localisations secondaires à partir d’un néo de la prostate, du poumon.

- Myélome multiple. - Tumeurs primitives vertébrales. - Origine infectieuse.

Les examens à demander : - Radiographies du rachis lombaire face et profil : Aspect chiffonné de la vertèbre L4. Aspect flou du psoas. Tassement unilatéral de L4. - Tomodensitométrie lombaire : Processus lésionnel lytique du corps vertébral L4, latéralisé à gauche avec rupture de la corticale. Masse de densité tissulaire antérieure et latérale gauche en regard de L4 refoulant le psoas. Composante épidurale réduisant le diamètre antéropostérieur du fourreau dural. Disques sous et sus jacents intacts. Echographie abdominopelvienne : prostate de contours irréguliers,

d’échostructure hétérogène avec nodule apical de 21 mm destructure hypoéchogène. - Scintigraphie osseuse : en cours. - Bilan biologique : VS= 103 mm/ 1ère h, CRP négative, EPP normale, bilan phosphocalcique normal, protéinurie de Benes Jones en cours. LDH= 800 UI/l soit 2 fois la normale, PSA= 2ng/ml.

CAS CLINIQUE N° :
Mme E.F, 70 ans, thyroïdectomisée il y a 12 ans, ménopausée, multipare.

Consulte pour des lombalgies aiguës, inflammatoires, d’installation brutale, a la suite d’une chute sur le dos, sans radiculalgies et sans autres signes associés.

L’examen retrouve : - Une patiente en bon état général. - Poids= 41 kg ; Taille= 1,42 m ( par rapport à 1,50m 3 ans auparavant). - Scoliose dorsolombaire à convexité droite et hyper cyphose dorsale. - Rachis souple.

Quels diagnostics à évoquer ? Quels examens para cliniques à demander ? Quels traitements à préconiser ?

CAS CLINIQUE N° :

Mr R.B, 62 ANS, ATCD= 0.

Consulte pour une mono arthrite du genou droit d’installation brutale survenant il y a une semaine, précédée par une sensation fébrile, sans autres signes associés. A noter que la patiente rapporte la notion de furonculose au niveau des deux pieds 15 jours auparavant.

L’examen retrouve : - Un patient fébrile : T° à 38,5. - Poids= 65 kg ; taille= 1, 67 m. - Marche avec boiterie à droite. - Genou tuméfié avec un choc rotulien, chaud, rouge et douloureux à la mobilisation. - Cicatrices de furoncles au niveau des pieds. - Le reste de l’examen physique est normal.

Quel est le diagnostic le plus probable ? Quel est le premier geste à faire en premier? Quels sont les examens para cliniques à demander ? Quel traitement proposez-vous ? Quelles sont les complications a craindre chez ce patient ?