You are on page 1of 5

Le suivi de la qualité Tpco11.doc Révisé le 03 mai 05 par M.

RICHARD

Le suivi de la qualité
La politique qualité d’une entreprise impose que celle maîtrise sa fabrication. Pour cela, elle doit être
capable d’évaluer la « qualité » de son processus de production et ceci parfois en temps réel.
Cette démarche consiste à faire un suivi de la qualité. Un des outils est le contrôle statistique.

Méthode MSP : généralités


MSP signifie : Maîtrise Statistique du Procédé.

Définition
C’est un procédé de contrôle en
cours de fabrication basé sur l’analyse statistique qui a pour
objectif la maîtrise du procédé. C’est une méthode d’auto contrôle qui permet à un opérateur de vérifier
en continu le niveau de qualité de son poste.
Elle doit permettre :
• D’intervenir sur le procédé avant de produire de la non qualité
• De mesurer la
capacité d’un procédé à fabriquer ce qu’on lui demande
• D’agir sur des variations pour assurer la stabilité dans le temps du procédé.

Domaine d’application
Cette méthode s’applique principalement aux moyennes et grandes série (statistique oblige). Elle
n’est pas réservée aux procédés de production mais également aux procédés mis en œuvre dans les différents
services (facturation, transport, etc.).

Démarche de mise en oeuvre


Elle consiste à prélever un échantillon représentatif dans un lot de produits (population) et à
contrôler certaines caractéristiques de tous les individus de l’échantillon au moyen de graphiques appelés
carte de contrôle. Celles-ci permettent de signaler la présence de phénomènes anormaux qui
compromettent la qualité du processus.

La démarche de mise en place de ces cartes est la suivante :


• Mettre le procédé sous contrôle statistique (ou vérifier qu’il l’est grâce aux histogrammes)
• Choisir le domaine d’application (machine, atelier, etc.)
• Choisir les paramètres à surveiller (spécifications, nombre de défauts constatés, etc.)
• Choisir le type de carte (en déduire ses différents paramètres) et les moyens de contrôle
• Détecter, à l’aide des cartes, les dérives du procédé et intervenir en conséquence

Lycée P. Duez Cambrai Cours N°11 : version professeur page 3 sur 3


Le suivi de la qualité Tpco11.doc Révisé le 03 mai 05 par M. RICHARD

Mise en place d’une carte de contrôle


Mise sous contrôle statistique du procédé
Les cartes de contrôle utilisant des règles statistiques, il faut s’assurer que le procédé suive bien ces
règles. Pour vérifier que le procédé suive bien ces règles, on utilise soit l’histogramme soit la droite de Henry
(méthode non développé ici).

Vérification de la capabilité machine (utilisation de l’histogramme)


La procédure est la suivante :
Collecter les données
Exemple : Lors de la fabrication d’un axe, l’opérateur a prélevé dans la fabrication un
échantillon de 100 pièces (aucun ordre et aucune intervention ni réglages pendant l’essai). La cote à respecter
est 3,5±0,2
3,56 3,59 3,46 3,63 3,48 3,59 3,50 3,47 3,42 3,38 3,43 3,52 3,52 3,45 3,48 3,48 3,44 3,31 3,50 3,52
3,48 3,40 3,56 3,54 3,50 3,46 3,52 3,51 3,47 3,48 3,48 3,50 3,46 3,68 3,50 3,60 3,56 3,46 3,38 3,56
3,41 3,48 3,37 3,50 3,47 3,56 3,49 3,50 3,45 3,52 3,44 3,46 3,50 3,48 3,49 3,46 3,46 3,52 3,46 3,41
3,55 3,52 3,52 3,48 3,44 3,46 3,50 3,45 3,45 3,46 3,44 3,54 3,48 3,54 3,46 3,48 3,52 3,30 3,46 3,47
3,48 3,41 3,48 3,45 3,32 3,34 3,40 3,44 3,52 3,47 3,34 3,47 3,46 3,41 3,43 3,48 3,30 3,56 3,46 3,46

Choisir le nombre de classe


Taille Nb de classe
La classe est une plage de données. Le nombre de classe échantillon
varie en fonction de la taille de l’échantillon. ≤ 49 5à7
La largeur (intervalle) d’une classe doit être un multiple de 50 à 99 6 à 10
l’unité de mesure et la valeur mini est prise comme valeur centrale de la
100 à 259 7 à 12
1ère classe
≥ 250 10 à 20
Exemple :
Nombre de classe choisi : 10 étendue W = 0,38 mm
Valeur mini de l’échantillon : Xm=3,30 Î Intervalle théorique ht = 0,38/10 =
0,038mm
Valeur maxi de l’échantillon: XM = 3,68 Intervalle pratique hp =(4 x unité) = 0,04 mm

Tableau récapitulatif
Classe n° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Limite inférieure inclue
3,28 3,32 3,36 3,40 3,44 3,48 3,52 3,56 3,60 3,64
Limite supérieure exclue
3,32 3,36 3,40 3,44 3,48 3,52 3,56 3,60 3,64 3,68
Effectif de cette classe
3 2 5 12 39 24 10 3 1 1
Effectif
Graphique 50
39
L’allure du graphique suit 40
une distribution normale (loi statistique 24
30
de Laplace Gauss)
20 12 10
10 3 2 5 3 1 1
0
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Classes

Lycée P. Duez Cambrai Cours N°11 : version professeur page 4 sur 4


Le suivi de la qualité Tpco11.doc Révisé le 03 mai 05 par M. RICHARD

La carte de contrôle
Composition
Les démarches concernant le choix du domaine d’application, les paramètres à surveiller ainsi que le
type de carte à utiliser ne seront pas développés ici.
Les cartes de contrôle permettent d’avoir une image du déroulement du processus de fabrication et
d’intervenir rapidement et à bon escient.
Pour suivre l’évolution du procédé, des prélèvements d’échantillons sont effectués régulièrement
(exemple : 5 pièces/heure). Sur chaque prélèvement est calculé la moyenne et l’étendue (ou d’autres
paramètres). Les résultats sont reportés dans un graphique dont l’allure permet un diagnostic quant à
l’évolution du processsus.
C A R T E D E C O N T R O L E (M o ye n n e , E te n d u e ) (N F X 0 6 -0 3 1 ) N ° d e c a r te :
P iè c e : C a ra c té ris tiq u e : S p é c ific a tio n : F ré q u e n c e d 'e c h a n tillo n n a g e : O p é r a tio n : M a c h in e :
E x e m p le Longueur L IT = 2 5 ,0 0 L S T = 2 5 ,2 0 5 p / h e u re s D re s s a g e T o u r //
2 5 ,1 4
2 5 ,1 3 R é c a p itu la tif d e s ré s u lta ts
LCSX = X + A'c . R
2 5 ,1 2
LSSX = X + A's . R M oyennes
σ =des échantillons
CARTE DES
MOYENNES

2 5 ,1 1 X = 2 5 ,1X0=2moyennes 0 ,0 2 0
2 5 ,1 0 X = moyenne = moyennes0 ,0 5 2
R des
2 5 ,0 9
LSIX = X - A's . R
2 5 ,0 8 LCIX = X - A'c .In
R d ic e s d e c a p a p a b ilité
2 5 ,0 7 Cp = 1 ,6 8 3
2 5 ,0 6 Cpk = 1 ,6 4 4
2 5 ,0 5
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
L im ite s d e s u rv e illa n c e e t d e c o n trô le
0 ,1 2
P o u r la c aLCS =e
rteR d D'c2
s m . Ro y e n n e s :
0 ,1 0 L C I (X ) 2 5 ,0 8 0 L C S (X ) 2 5 ,1 2 5
LSS R = D's2 . R
CARTE DES
ETENDUES

0 ,0 8
LS I (X ) 2 5 ,0 8 8 L S S (X ) 2 5 ,1 1 6

0 ,0 6 RP=omoyenne
u r la cdes
a rte d e s é te n d u e s :
L C I (R é) d 0 ,0 1 3 L C S (R ) 0 ,1 0 9
0 ,0 4 R= étendues des échantillons
L S I (R ) 0 ,0 2 4 L S S (R ) 0 ,0 8 3
0 ,0 2 LSIR = D's1 . R
LCIR = D'c1 . R O b s e rv a tio n s :
0 ,0 0
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

O p é ra te u r :
H e u re :
D a te : C o n s ta n te s
X1 2 5 ,0 5 2 5 ,0 5 2 5 ,0 8 2 5 ,0 8 2 5 ,1 0 2 5 ,0 8 2 5 ,1 0 2 5 ,1 1 2 5 ,1 2 2 5 ,0 9 2 5 ,1 3 2 5 ,1 2 2 5 ,1 0 n V o irAc'ca rte dAe's c o n D 'cle
trô 1 d éDta'cillé
2 e D 's 1 D 's 2 dn
X2 2 5 ,0 8 2 5 ,0 8 2 5 ,1 3 2 5 ,1 0 2 5 ,1 4 2 5 ,0 8 2 5 ,1 1 2 5 ,0 7 2 5 ,1 0 2 5 ,0 7 2 5 ,1 1 2 5 ,1 4 2 5 ,1 1 2 1 ,9 3 7 1 ,2 2 9 0 ,0 0 0 4 ,1 2 0 0 ,0 4 0 2 ,8 1 0 1 ,1 2 8
X3 2 5 ,1 5 2 5 ,1 0 2 5 ,1 2 2 5 ,0 8 2 5 ,1 2 2 5 ,1 3 2 5 ,0 9 2 5 ,0 8 2 5 ,0 6 2 5 ,1 4 2 5 ,1 2 2 5 ,1 3 2 5 ,0 9 3 1 ,0 5 4 0 ,6 6 8 0 ,0 4 0 2 ,9 9 0 0 ,1 8 0 2 ,1 7 0 1 ,6 9 3
X4 2 5 ,0 8 2 5 ,0 8 2 5 ,0 8 2 5 ,0 9 2 5 ,0 9 2 5 ,1 3 2 5 ,1 1 2 5 ,1 3 2 5 ,0 7 2 5 ,1 3 2 5 ,1 3 2 5 ,1 4 2 5 ,1 1 4 0 ,7 5 0 0 ,4 7 6 0 ,1 0 0 2 ,5 8 0 0 ,2 9 0 1 ,9 3 0 2 ,0 5 9
X5 2 5 ,0 7 2 5 ,0 7 2 5 ,0 9 2 5 ,0 7 2 5 ,1 3 2 5 ,0 8 2 5 ,0 8 2 5 ,1 0 2 5 ,0 8 2 5 ,1 1 2 5 ,1 4 2 5 ,1 3 2 5 ,0 8 5 0 ,5 9 4 0 ,3 7 7 0 ,1 6 0 2 ,3 6 0 0 ,3 7 0 1 ,8 1 0 2 ,3 2 6
X6 2 5 ,1 1 2 5 ,1 1 2 5 ,1 0 2 5 ,0 7 2 5 ,1 2 2 5 ,1 3 2 5 ,1 2 2 5 ,1 1 2 5 ,0 9 2 5 ,1 3 2 5 ,1 2 2 5 ,1 1 2 5 ,1 2 6 0 ,4 9 8 0 ,3 1 6 0 ,2 1 0 2 ,2 2 0 0 ,4 2 0 1 ,7 2 0 2 ,5 3 4
X7 7 0 ,4 3 2 0 ,2 7 4 0 ,2 6 0 2 ,1 2 0 0 ,4 6 0 1 ,6 6 0 2 ,7 0 4
X8 8 0 ,3 8 4 0 ,2 4 4 0 ,2 9 0 2 ,0 4 0 0 ,5 0 0 1 ,6 2 0 2 ,8 4 7
M oyennes 2 5 ,0 9 2 5 ,0 8 2 5 ,1 0 2 5 ,0 8 2 5 ,1 2 2 5 ,1 1 2 5 ,1 0 2 5 ,1 0 2 5 ,0 9 2 5 ,1 1 2 5 ,1 3 2 5 ,1 3 2 5 ,1 0 9 0 ,3 4 7 0 ,2 2 0 0 ,3 2 0 1 ,9 9 0 0 ,5 2 0 1 ,5 8 0 2 ,9 7 0
E te n d u e s 0 ,1 0 0 0 ,0 6 0 0 ,0 5 0 0 ,0 3 0 0 ,0 5 0 0 ,0 5 0 0 ,0 4 0 0 ,0 6 0 0 ,0 6 0 0 ,0 7 0 0 ,0 3 0 0 ,0 3 0 0 ,0 4 0 10 0 ,3 1 7 0 ,2 0 2 0 ,3 5 0 1 ,9 4 0 0 ,5 4 0 1 ,5 6 0 3 ,0 7 8

Les cartes de contrôle sont composées de différentes zones qui sont :


• L’entête : on y retrouve le nom de la pièce, le contrôle effectué, etc..
• Un graphique « moyenne » où l’on y retrouve :
ƒ la courbe des moyennes de chaque prélèvement
ƒ les droites de Limites de Surveillance. Elles indiquent, lorsqu’elles sont franchies par la courbe
moyenne, une dérive du processus (il faut surveiller d’avantage et peut être effectuer des
réglages)
ƒ les droites de Limites de Contrôle. Elles indiquent, lorsqu’elles sont franchies par la courbe
moyenne, un risque potentiel d’avoir dans le lot (du prélèvement) des pièces non conformes
• Un graphique « étendue » où l’on y retrouve :
ƒ la courbe des étendues de chaque prélèvement
ƒ La (les) droites de Limites de Surveillance et de Contrôle (pour les mêmes raisons que
précédemment).
ƒ Remarque : les limites inférieure
• Un tableau de données où l’on y retrouve les valeurs des échantillons
• Une zone de calcul où l’on y retrouve les calculs des limites et des capabilités (machine ou procédé)

Lycée P. Duez Cambrai Cours N°11 : version professeur page 5 sur 5


Le suivi de la qualité Tpco11.doc Révisé le 03 mai 05 par M. RICHARD

Calcul des limites


Les limites des différents graphiques se calculent en fonction de la taille de l’échantillon. Il existe alors
plusieurs formules que l’on peut utiliser. Elles dépendent de :
• Du type de carte de contrôle (modèle Ford, NF 06-031, etc.)
• Des paramètres statistiques connus (si l’écart type est connu ou non, etc.)

Nous étudierons ici la carte de contrôle Moyenne – Etendue (l’écart type de la fabrication non connu)

Sachant que :
X : Moyenne de l’échantillon, X : moyenne des X , W : étendue de l’échantillon et W : moyenne des W

Limites de Décision Notation Valeurs Les coefficients sont


(σo inconnu) (NF 06-031)
Effectif A’c A’s D’c2 D’s2
Limite de Contrôle Supérieure de la moyenne LCSX X + A’c. W échantillon
2 1.937 1.229 4.12 2.81
Limite de Contrôle Inférieure de la moyenne LCIX X - A’c. W 3 1.054 0.668 2.99 2.17
4 0.750 0.476 2.58 1.93
Limite de Surveillance Supérieure de la moyenne LSSX X + A’s. W 5 0.594 0.377 2.36 1.81
6 0.498 0.316 2.22 1.72
Limite de Surveillance Inférieure de la moyenne LSIX X - A’s. W 7 0.432 0.274 2.12 1.66
Limite de Contrôle Supérieure de l’étendue LCSW 8 0.384 0.244 2.04 1.62
D’c2. W 9 0.347 0.220 1.99 1.58
Limite de Contrôle Supérieure de l’étendue LSSW D’s2. W 10 0.317 0.202 1.94 1.56

Exercice de calcul de limite


Il s’agit de contrôler un diamètre 32f8. Le tableau ci-dessous donne les écarts en micron
• Complétez le tableau de relevés ci-dessous (calculez les moyennes, étendues).
Ech 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

X1 51 50 46 52 51 49 50 52 49 47 46 50 48
X2 49 47 49 49 48 46 47 48 48 48 47 47 49
X3 51 48 52 52 47 51 49 50 49 47 54 45 49
X4 46 46 48 48 49 48 43 50 50 49 48 47 50
X5 49 47 48 48 49 46 45 46 49 46 46 49 48
X 49.2 47.6 48.6 49.8 48.8 48 46.8 49.2 49 47.4 48.2 47.6 48.8
W 5 4 6 4 4 5 7 6 2 3 8 5 2

• Calculez les limites de contrôle et de surveillance de la moyenne et de l’écart type


X = 48,385 W = 4,692

LCSX = 48,385 + 0,594.4,692 = 51,172 LCIX = 48,385 -0,594. 4,692= 45,598


LSSX = 48,385 + 0,377. 4,692= 50,154 LSIX = 48,385 – 0,377. 4,692= 46,616
LCSW = 2,36. 4,692= 11,074 LSSW = 1,81. 4,692= 8,493

Lycée P. Duez Cambrai Cours N°11 : version professeur page 6 sur 6


Le suivi de la qualité Tpco11.doc Révisé le 03 mai 05 par M. RICHARD

Compléter la carte de contrôle


CARTE DE CONTROLE (Moyenne, Etendue) (NF X 06-031) N° de carte :
Pièce: Caractéristique : Spécification : Fréquence d'echantillonnage : Opération : Machine:
Axe Diamètre 32f8 LIT= 36,00 LST = 75,00 5 pièces par heure alésage Tour CN
52,00
Récapitulatif des résultats
51,00

50,00 Moyennes
σ=
CARTE DES
MOYENNES

X= 48,385 1,887
49,00 W= 4,692
48,00

47,00 Indices de capapabilité


Cp = 3,444
46,00 Cpk = 2,187
45,00
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
Limites de surveillance et de contrôle
12
Pour la carte des moyennes :
10 LCI (X) 45,597 LCS (X) 51,172
CARTE DES
ETENDUES

8
LSI (X) 46,616 LSS (X) 50,154

6 Pour la carte des étendues :


LCI (W) 0,751 LCS (W) 11,074
4
LSI (W) 1,736 LSS (W) 8,493
2
Observations :
0
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

Opérateur : STI STI STI STI STI STI STI STI STI STI STI STI STI
Heure : 9 10 11 12 12,5 14,5 16 17 9 9,5 10,5 11,5 12,5
Date : 10-déc 10-déc 10-déc 10-déc 10-déc 10-déc 10-déc 10-déc 11-déc 11-déc 11-déc 11-déc 11-déc Constantes
X1 51 50 46 52 51 49 50 52 49 47 46 50 48 n A'c A's D'c1 D'c2 D's1 D's2 dn
X2 49 47 49 49 48 46 47 48 48 48 47 47 49 2 1,937 1,229 0,000 4,120 0,040 2,810 1,128
X3 51 48 52 52 47 51 49 50 49 47 54 45 49 3 1,054 0,668 0,040 2,990 0,180 2,170 1,693
X4 46 46 48 48 49 48 43 50 50 49 48 47 50 4 0,750 0,476 0,100 2,580 0,290 1,930 2,059
X5 49 47 48 48 49 46 45 46 49 46 46 49 48 5 0,594 0,377 0,160 2,360 0,370 1,810 2,326
X6 6 0,498 0,316 0,210 2,220 0,420 1,720 2,534
X7 7 0,432 0,274 0,260 2,120 0,460 1,660 2,704
X8 8 0,384 0,244 0,290 2,040 0,500 1,620 2,847
Moyennes 49,20 47,60 48,60 49,80 48,80 48,00 46,80 49,20 49,00 47,40 48,20 47,60 48,80 9 0,347 0,220 0,320 1,990 0,520 1,580 2,970
Etendues 5 4 6 4 4 5 7 6 2 3 8 5 2 10 0,317 0,202 0,350 1,940 0,540 1,560 3,078

La capabilité machine
La capabilité machine est l’aptitude qu’a la machine à réaliser l’opération qu’on lui demande. Elle se
calcule de la façon suivante :

Ts − Ti Ts − X X − Ti avec Ts-Ti = IT et
Cm = Cmk = min( ; ) σ0 = écart type de la population entière
6σ 0 3σ 0 3σ 0
(Cmk tient compte en plus du centrage de la valeur moyenne)

Cm ≥ 1,33
Graphe de décision
Oui Non

Cmk ≥ 1,33 Cmk ≥ 1,33

Oui Non Oui Non

Machine capable pour la Machine capable pour la Situation impossible Machine non capable pour la
dispersion et bien centrée dispersion mais mal centrée dispersion mais bien centrée
(mauvais réglages)

Lycée P. Duez Cambrai Cours N°11 : version professeur page 7 sur 7