You are on page 1of 18

Analyse d’ouvrages — Book review

Bels V. L., Gasc J. P., Casinos A. (eds) 2003. — des organismes. Summers et Ferry-Graham
Vertebrate Biomechanics and Evolution. Bios (chap. 6), Ferry-Graham et Wainwright (chap. 7)
Scientific Publishers, Oxford, UK, 332 p. ISBN : et Lauder et al. (chap. 8) étudient les contraintes
1-859962386. du milieu aquatique sur l’évolution des adapta-
tions biomécaniques qui permettent, respective-
La biomécanique est devenue, depuis une ving- ment, la ventilation respiratoire, l’alimentation et
taine d’années, un outil majeur pour comprendre la locomotion. Domenici (chap. 9) compare les
les relations entre la morphologie, le compor- performances natatoires des poissons en fonction
tement et l’adaptation aux milieux aquatiques, de leurs habitats et de la forme de leur corps.
terrestre et aérien. La Société de Biologie expéri- Deban (chap. 10) étudie la perte de la langue au
mentale a parrainé un Symposium, « Biomechanics cours de l’évolution de certaines salamandres,
and Evolution », à Canterbury en 2001 dont les considérée comme une contrainte de l’appareil
contributions concernant les Vertébrés sont pré- hyo-branchial de leurs larves, en rapport avec le
sentées dans ce livre. Comme le font remarquer mode de nutrition de celles-ci. La seconde partie
les éditeurs de ce livre il est devenu évident que du livre concerne la biomécanique et l’évolution
l’Évolution est le fondement de n’importe quelle chez les Vertébrés terrestres et aériens (chap. 11).
question biologique, et toutes les contributions Le passage successif de nombreuses formes de vie
montrent que la biomécanique interagit conti- du milieu aquatique aux terres émergées des
nuellement avec le modèle évolutionniste. continents a constitué un événement évolution-
Alexander (chap. 2) étudie la nage d’un Pteraspis naire majeur entre 420 et 360 millions d’années.
du Dévonien lourdement protégé par une Les diverses lignées eurent à lutter avec des condi-
armure, la mâchoire inférieure des reptiles synap- tions qui différaient de celles qu’ils avaient ren-
sides constituée de plusieurs os qui a évolué, chez contrées dans l’eau. À l’air libre, la gravité n’était
les mammifères, en une mandibule à un seul os, plus compensée par la pression hydrostatique et il
le vol très lourd et difficile du Pteranodon, l’un a fallu qu’un squelette et des muscles génèrent des
des plus grands animaux volants. Il évoque aussi forces pour soulever le centre de gravité du corps
les limitations de telles recherches. Garland au dessus du sol et permettent des postures
(chap. 3) se demande, entre autres, si les apti- comportementales, et finalement la locomotion.
tudes fonctionnelles des organismes sont bien en Beils (chap. 12) étudie les caractères communs
rapport avec les conditions écologiques dans les- des mécanismes de capture de la nourriture chez
quelles vivent les organismes, avec les compor- les reptiles terrestres et aquatiques. Homberger
tements qu’ils montrent. Gillis et Biewener (chap. 13) analyse la morphologie et la fonction-
(chap. 4) étudient l’importance de la plasticité nalité du bec de certains perroquets en rapport
dans le dessin et le contrôle du système musculo- avec leur type de nourriture et la biogéographie
squelettal des Vertébrés. Kardong (chap. 5) historique des régions où ils vivent. Bout
montre que la biomécanique examine des (chap. 14) étudie les mouvements du bec des
demandes physiques importantes pour la survie oiseaux et leurs relations avec la dimension des

MAMMALIA • 2004 • 68 (4) © Publications Scientifiques du Muséum national d’Histoire naturelle, Paris. 455

Un réseau de surveillance d’une morphologie théorique des Vertébrés . 17) une analyse qualitative du risque de transmission comparent la locomotion d’Australopithecus afa. sérotine commune (Eptesicus serotinus) est l’es- Dans le dernier chapitre (chap. des fac-similés de documents photographiques commentés. Oxon. P. Genetics of the Dog. PETTER Chiroptères hors d’Europe. — Rapport sur la rage des Chiroptères les chauves. 18) comparent ce qu’on sait des oiseaux rage des Chiroptères en France. 4) l’établissement logues ont été atteints. CABI Publications. les morsures de chauves-souris. Les 3 premiers chapitres traitent 456 MAMMALIA • 2004 • 68 (4) . US $ 150. Reilly et Biknevicius (chap. deux chiroptéro- la flexibilité fonctionnelle . « Santé animale ». Maisons-Alfort. D’une part Lacertidés. et validé le ISBN 0-85199-520-9. concernant les précautions à prendre et ments 2003. En annexe. ptères. et une liste des centres et en France métropolitaine.souris. desti- nés au public par l’AFSSA. huit France. 8) la biomécanique de l’ontogénie et de la mortes ou malades. France a été réalisé sur le modèle de celui qui 6) l’évolution des performances des organismes . 567 p. de la situation épidémiologique de la rage des F. pèce la plus touchée (94. Une première partie présente une analyse quantitative du risque de transmission à Une trentaine d’auteurs d’Europe. concerne la rage animale en France (AFSSA- 7) l’étude biomécanique des radiations adapta. F. Analyse d’ouvrages yeux. Heglund et Schepens (chap. on trouve un état phylogénie.6 %) et la seule en sage. — The et Zoonoses de l’AFSSA. 11 Juin 2003. d’Australie ont participé à la réalisation de Depuis la fin de l998. Un groupe de travail. à l’Homme de la rage des Chiroptères en France rensis à celle d’un enfant dont les proportions des métropolitaine . décennies. Van Damme et al. chef de l’unité épidémiologique du Laboratoire d’Études et de Recherches en Pathologie animale Ruvinsky A. recherches de haut niveau sur l’origine et la géné- quée de France. mais depuis 1989 et jusqu’à la fin tique du Chien. boré ce rapport qui a été soumis au comité d’ex. rage à Lyssavirus chez les chauves-souris (virus de tion des Vertébrés terrestres. n’ont pas entraîné. (chap. responsable de cette pla. £ 85. quette.. en guise de conclusion prospective. Le rap- récents . AFSSA. (eds) 2001. UK. en France. 15) établissent de 2002 on a enregistré 14 cas autochtones de un nouveau modèle pour l’étude de la locomo. Cependant depuis plusieurs des organismes fossiles dans une perspective bio. Wallingford. La rage déclarée cliniquement est tou- thèmes pour des recherches futures : 1) l’analyse jours mortelle. d’Amérique et l’Homme de la rage des Chiroptères en France. ainsi qu’une Cedex. & Sampson J. 19) Lauder envi. Rayner et Dyke conséquences éventuelles du développement de la (chap. perts spécialisé. génotype 5 ou 6). alors qu’en Europe. Pasteur. Il semble bien fossiles et la systématique moléculaire des groupes d’ailleurs que toute l’Europe soit atteinte. 5) la épidémiologique de la rage des Chiroptères en réalisation d’analyses historiques des fonctions . la SFEPM et l’Institut Agence française de Sécurité sanitaire des ali. le moindre 3) des recherches sur la signification évolutive de incident. bibliographique de plus d’une centaine de réfé- rences. 2) des expériences de laboratoire quentes chez les personnes manipulant des chiro- pour comprendre l’évolution de la fonction . d’autre part une évaluation des membres sont de même ordre. 16) examinent la locomotion chez les Ce rapport comprend deux parties. sous la présidence de François Moutou. Nancy). la rage vulpine a été éradi. Il concerne les chauves-souris trouvées tives . 70 p. a éla. Maisons-Alfort antennes de traitement antirabique. l’interprétation de l’index brachial des port étudie les espèces atteintes (10 espèces dont oiseaux leur permet d’apporter des éléments de une roussette d’importation) parmi lesquelles la compréhension pour la radiation chez les oiseaux. fré- mécanique .

Un coyotes. 11) cyto- ment plusieurs foyers indépendants de domesti. ils pour le chien. 5) génétique de caractères ce qu’a pu être le début de sa domestication. le Loup d’Éthiopie. et la liste des clubs canins dans le ont également des séquences d’ADN identiques. la domestication du 9) aspects génétiques des maladies des chiens . des expositions et des épreuves de raisons morphologiques suggèrent qu’ils étaient travail pour maintenir les races de chiens dans plus proches de loups de Chine. d’autres particularités orthopédiques . est distribuée à la fin de chaque chapitre. 8) immunogénétique . Éditions Crépin-Leblond. cartographie de la radiation hybride dans le toire aussi longue avec l’Homme. red. Des différences dans l’apparence des françaises depuis leurs origines jusqu’à mainte- chiens dans les sites archéologiques peuvent cor. a commencé 10) génétique de la dysplasie de la hanche et il y a plus de 100 000 ans. D’après les archéologues. avec le champ de variabilité génétique observé 192 p. diversité morphologique du Chien. le Coyote. génétique et cartographie physique des chromo- cation. leurs modèles et leurs caractères. leurs plus proches parents étudiés. 78 chromosomes du Chien. 18) le modèle canin en culaire conforte l’origine du Chien à partir du génétique médicale . 3) des conséquences de la domestication sur la 6) génétique biochimique et groupes sanguins . devenue depuis 1932 une fédération groupant les Orient et datés de 14 000 à 12 000 ans. € 30. et organise d’Amérique du Nord et d’Europe. En fait. Comme une série d’autres espèces de du chien et éléments de preuves judiciaires. 13) génétique du comporte- est donc probablement la meilleure espèce pour ment . par le texte et une abondante illustration respondre à des changements culturels dans les où les plus anciennes figurations datent du sociétés humaines. 2001. P.5 % entre chiens et Linette M. ISBN : 2-7030-01886. et il y a eu certaine. sociétés canines régionales et les clubs spéciaux de dant de très vieux restes sont connus aussi France. est domestiques auraient été trouvés au Moyen. MAMMALIA • 2004 • 68 (4) 457 . Chaumont. les premiers chiens La Société centrale canine. En Canidés (le Loup. XIVe siècle. Au cours des 10 dernières logie moderne de la reproduction . monde. et des compa. les pre. données les plus récentes. des concours. Société centrale différence entre Chien et Loup est. chiens a montré que les deux espèces ont un ADN mitochondrial légèrement divergent (envi- ron 2 %) alors qu’il est de 7. Cepen. 19) données sur la génétique Loup. chez des loups sauvages. fondée en 1882. 14) biologie de la reproduction et techno- étudier ce phénomène. 16) analyse du pedigree. ont été considérables et on connaît maintenant étude du génotype et conseils basés sur des tests plusieurs centaines de gènes sur certains des ADN . Elle tient le livre des origines. Il est malheureux que le loup ne soit Les 17 autres chapitres traitent presque tous de pas mentionné car c’est bien lui « le premier ani- génétique : 4) génétique des couleurs du pelage et mal que l’homme ait soumis à sa domination ».00. morphologiques et de désordres héréditaires . Selon les 7) génétique moléculaire . Une bibliographie de près de 2500 titres ou similaires à celles trouvées chez des loups. 2) d’études expérimentales sur de la texture des poils . compatible canine . En fait le Chien génome canin . et amélioration des races . Loup. Cette Patrimoine. — Chiens de France. un art de vivre. miers « chiens » peuvent être restés morphologi. Analyse d’ouvrages 1) de son origine. Elle s’est donnée pour tâche d’évoquer et d’expli- quement semblables aux loups pendant très quer dans ce grand livre l’évolution des races longtemps. nant. somes . 12) cartographie du linkage méiotique et Aucun autre animal domestique n’a eu une his. ancêtre le plus vraisemblable. 15) génétique années du XXe siècle. les progrès de la génétique du développement . La génétique molé. Appendice figurent notamment les éléments les Chacals) le Chien a 78 chromosomes et des d’une nomenclature génétique standardisée allèles allozymes en commun avec le Loup . 17) génétique de caractères quantifiables. L’examen de plusieurs centaines de loups et de F.

2 vols. 1204 p. ISBN : 0813825423. J. (ed. s’est donné pour but de présenter une série de sance des zoonoses : évaluation des risques. l’évolution molécu- Linné. et le sujet qu’ils ont traité. Blaffer Hrdy . les zoonoses parasitaires (46 affections). laire. qu’il est assez accessible à ceux qui 458 MAMMALIA • 2004 • 68 (4) . Control. vaillé les rédacteurs des articles. USA. important en ce qu’il fait le point sur tous les jours quels risques ils encourent. Le premier parasite taux. l’indication des discussions médical et vétérinaire. dans le lution par J. Hull. Médecine darwi- fungiques (dermatomycoses). Goodall et E. monde vivant. Il énumère tout ce que les biologistes évolutionnistes ont pu mettre en évi- Les Zoonoses sont des maladies dont les agents dence ou rechercher. précède l’index de plet. F. la génétique des populations. les sont transmissibles entre les Vertébrés. Maternité par S. la sys- sables de zoonoses. les définitions et les théories de l’évolution. qui rien n’a de sens en biologie si ce n’est à la Iowa 50014. — Encyclopedia of Nord (p. La génomique et l’aube (27 maladies). n’a décrit que 5 parasites respon. Mark Pagel a rendu compte. Gould . exposés par ordre alphabétique. de l’esprit dans lequel ont tra- Hugh-Jones M. l’évolution de l’art. 58) ? New York. Stearns . jusqu’à être impliqués dans des transmis directement ou par l’intermédiaire de modifications génétiques. plus nombreuses. Fasciola hepatica. Les chapitres 7 et 8 traitent sous S. dans la préface de cette Encyclopédie. Macroévolution par 6 e chapitre. pour Prevention. principes du contrôle des zoonoses. en 1758. Cavalli-Sforza . sujets qui ont un rapport avec l’Évolution du F. Recognition. M. les prions. Analyse d’ouvrages Un détail : comment savoir si l’épagneul noir du Pagel M. Dobzhansky. Il rappelle le 2000. L. Un À la fin du 2e tome. a été décrit en 1379. Smith . D. Histoire de la pensée évolutionniste par traités dans le chapitre 5. T. présente des articles sur les concepts fondamen- ronnement (le sol ou l’eau). V. Hubbert W. 30) est l’ancêtre ou le frère jumeau de Evolution. qui s’adresse particulièrement au milieu l’ensemble. thèmes à des niveaux différents. Les agents peuvent être des maladies. L. et entre gènes responsables de comportements sociaux ou ceux-ci et les hommes. de la protéonique par M. Génétique humaine rubriques (agent. tion et leur éradication. Le chapitre 3 concerne l’Encyclopédie de l’Évolution soit aussi une le rôle du laboratoire dans la reconnaissance des source de références pour les chercheurs. La culture chez les chimpanzés par forme de tableaux synthétiques. J. Dans le chapitre 4 sont évoqués les trouve 365 articles de 330 auteurs différents. Iowa State University Press. leur titre index de 14 pages termine cet ouvrage. On y trouve aussi des des agents de zoonoses comprend plus de thèmes inattendus tels que l’économie évolution- 180 noms. Toutefois. il sera utilement importantes. reconnu. de telle sorte que reconnaissance des agents. bactériennes nienne par S. 370 p. Oxford . P. avec. Cet ouvrage est consulté par les naturalistes qui ne savent pas tou. vention). contrôle et pré. et les progrès concer.. très com. tématique et la taxonomie et tous les autres On apprend dès le chapitre 1 que la liste actuelle chapitres de la biologie. P. Les principales transitions dans l’Évo- nant leur contrôle et leur prévention. L’éditeur Le 2e chapitre expose les principes de reconnais. La reconnaissance et le une série d’articles intitulés « Essais » occupent développement de « nouvelles » zoonoses sont 86 pages. Oxford University Press. reconnaissance. On y zoonoses. Hagstad H. la bioinformatique et la génomique. Les affections à virus. Les nou- kettsiales (9 maladies). sous trois J. la liste des auteurs. Sishop . en caractères gras. leur préven. spirochètales (3 maladies) et ric. l’épagneul de Picardie (p. C. Lonsdorf . Cette Encyclopédie vecteurs . le réservoir peut se trouver dans l’envi. Ames. and « fameux aphorisme » de T. Dennett. ) 2002. concernent 34 maladies. niste. E. lumière de l’évolution. — Zoonoses.. V. et diversité linguistique par L. Avant les thèmes. les veaux réplicateurs par D. sans compter les virus DNA et RMA. les origines de la vie. ISBN : 0195122003.

l’échantillonnage et la dynamique des Primatologie. 2003. des Prosimiens. les facteurs de régulation : prédation sous l’égide de la Société Francophone de et maladies. Les dessins des rangées géographie. P. Il présente dans produit la diversité des espèces actuelles. d’une cinquantaine permet de caractériser une espèce par sa formule d’espèces. l’introduction. Schilling et par Claude Marcel Hladik. 2e éd. clés dichotomique des familles. — Revue publiée populations. les tableaux de mesures des dents permanentes (et Le Louarn H. sans sur Terre il y a près de 4 milliards d’années. la lutte contre les ron. ceux de la biologie moléculaire. mais moulages en plâtre sur des crânes de primates beaucoup de problèmes de systématique étaient conservés dans les principales collections améri- encore discutés. UK.00. de plus de 300 références terminent cet ouvrage L’anatomie générale. comprend quatre introduction to the Teeth of Non-human Primates. P. Les données de base ont été obtenues à partir d’em- Lors de la précédente édition (1977) la connaissance preintes en alginate qui ont permis d’effectuer des de notre faune de rongeurs était bien avancée. édité par O. de nos connaissances sur différents aspects du 296 p. de très intéressantes revues de livres. rongeurs et activités humaines. ron. Les auteurs font remarquer que « les caines. ISSN : 1279-8304. Le premier dossier. € 43. l’étude des fossiles les plus anciens. en une centaine de pages. les yeux sont la partie du visage qui est L’auteur de ce livre a rassemblé le plus possible regardée préférentiellement. a toutefois traiter de leur évolution. Les chapitres de monographies intéressent plus de Ce Volume 5 comprend trois dossiers. articles. des Ceboidea. Analyse d’ouvrages souhaitent comprendre comment la Vie. Marseille.. Primatologie. la détection des rongeurs dans la nature. Quere J. des primates actuels F. des sous-familles. Une liste détermination précise et l’établissement de parentés. — Les Rongeurs de France. loppement des dents. V. rongeurs depuis 60 millions d’années d’après F. Pascalis. revue et augmentée. chapitres traitent de l’anatomie dentaire. Rondan étudient une population de jeunes MAMMALIA • 2004 • 68 (4) 459 . trois la seconde moitié de cet ouvrage et sont particu. un lièrement bien documentés. 2002. P. ADRSC. de la dentition déciduale. en appendice (Odontométry). 256 p. théorie trituberculaire. dans les domaines de la systématique. Dufour et O. € 65. et Robert M. George et donnent le meilleur rendu aussi ceux de la morphométrie. Toutes les dents ont été mesurées au pied notions d’écologie du paysage. traitement des visages dans différentes espèces de primates. — Primate Dentition. les habitats et les biotopes. qu’il a pu étudier et dont il donne. An « Reconnaissance des Visages ». Hommage à Jean-Jacques Petter par Alain F. des Hylobatidae. puis la Tribune de la SFDP. geurs. Pascalis font une revue Cambridge University Press. du déve- Faunistique et Biologie. articles. Butet. en vue occlusale. Sciences de la Vie du CNRS. 2002. avec la collaboration déciduales pour quelques espèces). de lutte » se sont à coulisse. C. Institut national de la Recherche agronomique. pithecidae. permettent une possible du relief des cuspides dentaires. donnée par Cope et Osborn (1888) d’après la nées. ISBN : 2-73801-091-1. R. Cambridge. Deruelle et d’informations sur la dentition des Primates non C. Les connaissances générales se sont affi. avec l’aide du Département des geurs et santé publique. Les progrès de la cytogénétique qui dentaires.. des Cerco- Paris. Swindler D. £ 55. US $ 80. l’installation des faunes de qui sera certainement très utilisé. Volume 5. Les premiers de A. ont été exécutés aux petits points par chromosomique. P. et la terminologie dentaire est celle affirmées. ISBN : 0-521-65289-8. le classement. de la bio. et des Pongidae. des Prosimiens aux Pongidés. sont autant de chapitres qui précèdent les 550 p. apparue humains.

Deruelle et J. à leur fécondité. d’alimentation Thoisy qui étudie en Guyane l’écologie et l’orga. ISBN : 0-4719-7429-3. Dans le second article. issus de la captivité et remis en liberté au Congo. E. B. le suivant concerne les 460 MAMMALIA • 2004 • 68 (4) . stress dans les zoos. Schuurman. considèrent le du plomb. R. Williams et al. Ringer fait séquençage de leurs gènes nucléaires et mitochon. et R. des métaux. les mammifères de petite taille on été correspondent-elles plus à des caractéristiques beaucoup plus étudiés que les grandes espèces. Sons Ltd. niques de mesures physiologiques par radio télé. et comme un potentiel souvent sous. Bertin et ment du regard chez les primates. Berge étudient les répertoires locomoteurs ter- dossier édité par G. entre les naissances et à l’infécondité post- B. Rattner B. Lam.. par. aux intervalles regards par le chimpanzé et le babouin. des déchets radioactifs. notamment des pesticides. Analyse d’ouvrages autistes. polluants organiques. E. L.. Dans un écureuils (genre Saïmiri) en Amérique du Sud. mentaires. font des ravages dans la faune et se tion des saïmiris. des singe écureuil comme un modèle pour l’étude des contaminants solubles du fait de l’irrigation. partum.00. Le premier chapitre traite des contaminants de dié précisément la biologie de la reproduction du l’environnement. A.). Chichester. UK. 730 p. H. des Saïmiri dans le Centre élevant des singes écureuils herbicides. du mercure et du cadmium. M. (eds) 2001. L. Wicker étudie les bases cérébrales du traite. et notamment de l’Institut Pasteur de Guyane. Fagot Le premier article. réalisées à l’Université de Stanford. de C. fonds commun à tous les Primates. — en pharmacologie cardiovasculaire : il expose Ecotoxicology of Wild Mammals. Vermeer s’inquiète de la mauvaise reproduc. Seynave expose l’histoire de la création d’un « Comité d’Éthique ». P. £ 125. Berger étudie les données teurs biologiques et culturels dans le détermi- récentes sur la mémoire et les systèmes mnésiques nisme des choix alimentaires. et réponses immunes à certains pathogènes hu. et l’existence d’un chez les primates humains et non humains. des proies à leurs prédateurs. Hladik consacre le troisième article au développement de ces nouvelles approches (tech. Le troisième Ce livre fait partie d’une série consacrée à la Dossier est consacré aux « Singes écureuils » du Toxicologie écologique et environnementale. Bui présente une revue sur l’état actuel du C. Tomonaga. E. B. Contamin et al. présentent la taxo. des pour la Recherche. genre Saïmiri. la classification des mammifères euthériens et à estimé. Reitz retrouve chez l’Homme. H. Un chapitre est consacré à mains. métrie. nisation sociale des Saïmiris. John Wiley & l’historique et les incidences des nouvelles tech. A. Leurs différences En général. C. C. ICSI. particulièrement sensibles au transmettent. ont étu. des fongicides et des rodenticides. en termes d’habitat. T. M. Le chapitre de conclusions. Lavergne et al. comportement alimentaire des primates. que l’on D. X. Garcia et al. B. remarquer combien il est difficile de retirer des driaux a mis en évidence quatre clades monophy. Robert K. C. clonage. idées générales sur la toxicité de contaminants létiques correspondants à quatre espèces. et de mécanismes physiologiques d’adaptation. Borie. Trente-deux auteurs appartenant à 11 nationali- nomie et les relations phylogénétiques des singes tés sont responsables des 14 chapitres. aux USA. Germain concerne les restres et arboricoles des chimpanzés communs « Primates et les recherches biomédicales ». De aussi divers. Schneil montre l’intérêt du ouistiti commun Shore R. s’intéresse à présentent et discutent les résultats d’expériences des femelles reproductives en semi-liberté de concernant l’attention visuelle et la perception de Papio anubis. met en évidence les influences respectives des fac- thénogenèse. spécifiques ou à des contraintes de l’habitat ? Les polluants. L’auteur niques avancées de la reproduction. leurs caractéristiques . H. Le deuxième C. Morris rendent compte d’expériences de F.. à divers niveaux des chaînes ali- J. N. Mais dans l’environnement d’une Classe d’animaux quatre nouveaux clades ont été détectés. xéno transplantations de porc sur le macaque cra- bier.

Chelsea. chez l’Homme. S. La bonne de Primates.99. 400 p. CHF 198. par un seul genre. P. « détoxification ». Un long tableau 1 donne tion du vieillissement sur le comportement social une liste des principaux contaminants. Interdisciplinary Topics in Gerontology. des visons. Mi. Une être imputée à l’ écotoxicologie. spécial n° 31 de F. M. et 26 pages d’index sur les mammifères. R. Rongeurs et Lagomorphes sont par. et les conséquences d’une res- chapitres 3 à 12 l’accumulation et les effets des triction calorique sur l’allongement de la vie et la contaminants sont étudiés à des niveaux crois. « bio- Chiroptères. sont des moyens de recherche qu’on F. (eds) 2002. US $ 172. Dans les et sur le squelette. les loutres ou les ours concentrent les pro. Ici les édi- Hall. la recherches actuelles portent sur le vieillissement radioactivité ou les pesticides utilisés pour la pro. à ses conséquences et à l’accroissement de la longévité L’Écotoxicologie ou Toxicologie de l’environne. ISBN : 1575040131. et l’extrapolation de tests de complètent cet ouvrage difficile. en de graves pollutions en rapport avec l’industrie. bonne santé. piscivores et de mode de vie tions sont détaillés dans les chapitres 13 et 14. teurs s’intéressent au vieillissement normal. ISBN : -80557-312-X. « les humains sont purement et simplement un mentaire. depuis les caractéristiques des paysages jus- dans les cultures . US $ 46. mesure la réduction de populations sauvages peut Point qui peut facilement disparaître ». London. rappelle une réflexion de Stephen Jay Gould : trations de produits chimiques dans la chaîne ali. — Fundamentals of Ecotoxicology. les étudiant en captivité et dans la nature. 12 pages d’appendices tech- dier des expositions contaminantes et leurs effets niques. scientifique. mais on ne sait pas encore dans quelle point sur une courbe de complexité biologique. C. Nonhuman Primates. sont définis. Suisse.25. et ceux de l’exposition aux radia- Les Pinnipèdes. la couche duits toxiques qui sont déversés dans l’eau où d’ozone). hémisphères et de la biosphère (cf. volume 29 (Functional Endocrinology of Aging) et Distribution : CRC Press (UK) / Chapman et du volume 30 (Management of Aging). P. 8 pages de questions.50. mais il n’y a pas de doute que les actions humaines ont accéléré le taux d’extinction des espèces au cours Erwin J. ticulièrement étudiés car ils sont directement et les méthodes de mesure et d’étude sont expo- menacés par les insecticides et herbicides déversés sées. sur une cinquantaine de genres les écosystèmes et toute la biosphère. Mais dans l’ensemble il est Le recensement des risques en rapport avec les difficile d’en prouver l’impact sur les populations. Karger. Beaucoup reste à apprendre. Analyse d’ouvrages Marsupiaux et les Monotrèmes dont l’écotoxico.. bibliographie d’un millier de références. contaminants. et les sants d’organisation écologique. laboratoire. les Carnivores comme les qu’à celles des régions. La publication de ce volume fait suite à celle du USA. Celui-ci n’étant représenté que ment concerne à la fois la biologie moléculaire. peut appliquer aux populations sauvages . des continents. Vol. — Aging in des derniers siècles. du cerveau et les maladies neurovégétatives. logie est encore dans l’enfance. Ann Arbor Press. transformation ». Les les transports par mer de produits toxiques. 240 p. normal et patholo- vivent avec tous les êtres vivants est menacée par gique. Insectivores et « bioaccumulation ». Bâle. l’auteur sont les mammifères les plus exposés aux concen. l’ac- tection des cultures. dans un cadre éditeurs souhaitent que ce volume soit un stimu- MAMMALIA • 2004 • 68 (4) 461 . € 141. Newman M. vivent leurs proies. « bioconcentration ». saire de 34 pages. Hof P. aquatique. un glos- L’utilisation de marqueurs biologiques pour étu. ils souhaitent améliorer la compré- santé des hommes et des milieux dans lesquels ils hension du vieillissement. parmi lesquels. 1998. Plusieurs termes. comme les Cétacés et les Siréniens Dans la courte conclusion de ce livre. qui détermine la durée de vie des singes.

l’homme. Les macaques et les babouins des extinctions. comme der s’il est animal ou homme » car. liminaires ont été acquis sur la denture et le sque. Martin (Quaternary extinctions – 1984) . en quelques vée tardive (– 12 000 ans environ) des hommes chapitres. est plus conçu comme une série de niveau de l’hippocampe. P. € 15. le mammouth américain ils vieillissent beaucoup plus vite que les hommes plus méridional. Deux thèses devenues classiques F. que comme une étude précise des extinctions de ciées à des disfonctionnements moteurs. 2) celle des Combes C. l’auteur partisan de la théorie de l’arri- ter avec beaucoup d’intelligence. & Guitton C. La res. sont devenus des animaux de labora. Guturie (non cité dans la bibliographie). défendues par 012-4. âgés montrent des modifications du cerveau asso. le mammouth laineux toire pour l’étude du vieillissement du cerveau : et Mammuthus columbi. Springer Verlag. Copernieus . l’homme pro. relèvent comme l’Homme de la est différent de l’animal. Avec des Un petit livre sans autre prétention que de racon. Par ailleurs les atteindre 40 ou 50 ans. accroît l’espérance de vie des macaques et ralentit Le sujet n’est vraiment abordé qu’à la page 119 leur taux de sénescence : ils peuvent alors d’un volume qui en compte 241. 1997. De plus un Gorille. non moins rapides du Science. l’homme utilisant l’animal . P. les modernes en Amérique (les Paléoindiens de la rapports de l’homme et des animaux depuis que culture dite de Clovis) se range à l’hypothèse de l’homme a existé. classés dans l’ordre des americanum).atteindre 40 ans dans la nature et plus de Disappeared. pour ceux qui n’en ont aucune idée. notamment celle des dinosaures. ISBN : 2-84245. Lister parmi d’autres. F. qui a été écrit par un professeur de on constate des modifications du cerveau au paléontologie. masse de grands mammifères à la fin du triction calorique est la seule intervention qui Pléistocène (12 000 ans BP). Mammuthus primigenius. avenir de l’animal . R. Tout en admettant que les d’années (l’homme. l’homme se protégeant de l’ani. 1999. Paris. — L’Homme et modifications très rapides des biotopes liées à des l’animal. Les Macaques. Pour la fluctuations brusques. de graminées. humanité et animalité). moins spécialisé comme paisseur et se reproduisent bien en captivité. De Lascaux à la vache folle. Les grands singes. 50 ans en captivité. liser les populations de grands mammifères et les mal . sont présentées : 1) celle de « l’ Overkill » ou de la « Blitzkrieg » dont le champion est P. Cette fournies dans le livre sont trop fragmentaires et 462 MAMMALIA • 2004 • 68 (4) . Les données tégeant l’animal . Graham et A. « si l’homme tous les Primates. un Lémuridé de très petite mouths et du mastodonte américain (Mammut taille et les Tupaies. il y a peut-être deux millions la « Blitzkrieg ». climat (moins de 100 ans). science qui étudie les causes et les communs qui transcendent toutes ces diffé- conséquences du vieillissement. Analyse d’ouvrages lant pour engager d’autres recherches dans la remarquable initiation conduit le lecteur à « déci- nature et en captivité. réflexions sur les mondes disparus et les causes cits de mémoire. chez le Macaque rhésus L’ouvrage. — The Call of Distant de 15 ans. ce qui a prolongé sa vie active de plus Ward P. lette de Gorilles. rences : la vie et la sensibilité ». il a avec lui deux points Gérontologie. âgé de 26 ans a été opéré avec succès d’une dysplasie de la hanche. Des résultats pré. Les deux espèces contemporaines Scandentia qui a des affinités avec l’ordre des ne sont pas vraiment étudiées séparément : Primates. brusques changements climatiques aient pu fragi- l’animal et Dieu . nuances. R. rendre vulnérables à la prédation. ISBN : 0387949151. Mammuths – Why the Ice Age Mammals vent. D. S. sont des modèles pour l’étude de la sénescence du squelette . 160 p. D. en rapport avec des défi. 241 p. sensibles à New York. seules extinctions étudiées sont celles des mam- Microcebus murinus. Des Chimpanzés et des Bonobos peu. l’ostéoporose.

toutefois. d’Europe Centrale. etc.. de la M. étudient la paléoécologie des mammifères. QUADE et L. G. & Andrews P. Pour eux. US $ 110. une étude non superficielle zoogéographique gréco-iranienne du Miocène prendrait en compte non seulement les probosci. DE BONIS. 1999. En effet. on pourra se reporter à ne peut exclure un milieu plus ouvert. ce livre peut donner fournirait un bon exemple). 512 p. £ 70. 2). de la succession des De Bonis L. A. d’Italie et de Ce deuxième ouvrage collectif est tout particuliè- Grèce. Cambridge University Press. Koufos G.. denture des herbivores du biôme gréco-iranien (Pikermi. S OLOUNIAS . BOUVRAIN et diens éteints. trois en Amérique du Sud. si on l’envie d’en savoir plus. teurs d’un milieu forestier (en particulier on ricana). Rook L. le biôme de Evolution of Neogene Terrestrial Ecosystems in Pikermi et autres régions similaires se rapprochait Europe. Il faudrait aussi expliquer pourquoi observerait des saisons plus marquées avec des l’homme moderne aurait exterminé en Alaska des périodes sèches plus longues – le remplacement petits mammifères comme le blaireau américain de chalicothères très brachyodontes comme (Taxidea taxus) et le furet à pieds noirs (Mustela Chalicotherium par le genre Ancylotherium en nigripes). Sous la direction de trois spécialistes de l’évolu. (trois espèces au Nord. M. K OUFOS soutiennent que du Vallesien thres. N. Faunes de mammifères. Maragheh) qu’il y avait une A. Cambridge. S. Europe . 2001. 1). Pour Cambridge. G. dans « Paleocology of Beringia » s’appuyant sur l’étude des isotopes extraits de la (1982) entre autres publications sur le sujet. des paléo-environne.00. Martin et R. En revanche. tion des mammifères. Frozen Fauna of the Mammoth steppe (1991). H. Samos. au moins autant au Sud). même si trois chapitres trai- fères. supérieur. à J. Analyse d’ouvrages trop peu étayées pour permettre au lecteur de se ronnements présente un débat particulièrement former une opinion ou même d’avoir une vue intéressant sur la nature du biôme de la province d’ensemble. L. En UK. Klein précité. En effet. — Phylogeny of the Neogene Hominoid Primates ments vus sous un angle non mammalien puis of Eurasia. La dernière partie consacrée aux paléo-envi. Antilocapra ame. ISBN : 0-5216- les parties intéressant plus particulièrement le 6075-0 (Hominoid Evolution and Climatic mammalogiste. & Andrews P. lution des faunes de mammifères du Miocène d’Espagne. plus des forêts sèches de l’Inde d’aujourd’hui. D. La France et l’Ukraine sont étudiées du rement consacré à l’évolution des hominoïdes du point de vue de l’évolution des petits mammi. En conclusion. — savanes africaines actuelles. WITMER. tent également des catarhiniens. concerne surtout les spécialistes. les auteurs traitent successi- vement de la paléogéographie des régions du pourtour méditerranéen. font l’ensemble de contributions présentées par valoir que la notion de savane est un mythe en Hopkins et al. les grands nombre de taxons qui aujourd’hui sont adaptés à pécaris. basant leur argumentation sur l’accroissement du les tapirs de Floride et de Californie. 372 p. J. Cambridge University Press. on notera des synthèses sur l’évo. il s’agit d’un ouvrage de référence (Hominoid Evolution and Climatic Change in avec de riches bibliographies mais qui. les antilocapres (trois espèces dont une des milieux ouverts par rapport aux taxons révéla- seule survit mais la plus grande. G. HUARD DE LA MARRE majorité de brouteurs de feuilles (browsers) et de formes au régime mixte (mixed feeders) et très peu de paisseurs (grazers) contrairement aux Agusti J. MAMMALIA • 2004 • 68 (4) 463 . avec des l’ouvrage de P. à saisons sèches plus marquées. ISBN : 0-5216-4097-0 conclusion. Change in Europe . mais également les édentés xénar. PLAUCAN. D. les chevaux (quatre espèces en Amérique du (+/– 10 ma) au Turolien (+/– 7 ma) on est passé Nord. les camélidés d’un biôme forestier à un biôme de savane. Miocène européen.

En outre. indispensable au chercheur noïdes actuels. £ 47. et déformé. Collingwood. ISBN : pithecus (le tout premier hominoïde décrit au 0521814103. de Bonis dologique. Begun. D.. Aust. paragraphe d’introduction résumant brièvement le pithecus soit le groupe frère des « Australo. actuels et fossiles. peut-être provisoire. évolution noïdes tel que Dryopithecus. nous avons peu confiance dans les comme à l’amateur éclairé. un index. sujet et donnant les premières définitions. & Archer M. H. Les Archéocetes les formes européennes. prometteuse » ? A. — Encyclopedia of Marine Mammals. groupe de baleines primitives qui vécurent à outan Pongo.50. Pilbeam ment qu’à la fin de chaque contribution on donne et N. cette opinion n’est pas pour les Cétacés primitifs que sont les Archéocètes : partagée par M. San Francisco . les hominoïdes ses interactions. Chaque article commence par un et G. R. Kôhler. pithèques ». Academie Press. CSIRO Publishing. US $ 65. éco- ont à l’origine évolué en Europe à partir d’homi. Alba « Archeocetes est le nom couramment donné à un qui rangent avec les Ponginés. En revanche. marins. recherche métho- au moins partiellement partagée par L. compte tenu de l’état actuel des découvertes deux appendices (consacrés l’un à la liste des mam- des grands singes du Miocène. action de l’homme et quitté l’Afrique pour l’Eurasie. logie et biologie des populations. G. le genre asiatique Sivapithecus et l’Eocène (environ – 55 à 34 MA). (eds) 2003.. Ankarapithecus et sont importants car ils représentent la première Dryopithecus. Il présente 283 articles Pour D. $ 185. se veut une On accordera une importance toute particulière à source d’information complète sur les mammifères un problème posé par les différents contributeurs. la recherche de la die a sa place dans tous les « usuels » de biblio- reconstitution de leurs caractères fonctionnels et thèques scientifiques. F. il semblerait que les grands par ordre alphabétique. Gorilla) et le clade humain. rédigé par plus de deux d’études particulières. et l’autre à de l’échantillonnage (matériel fossiles. Analyse d’ouvrages Pour les primates hominoïdes. Il va de soi que la partie technique radiation des Cétacés et parce qu’ils incluent et les critères choisis pour les cladogrammes pré. M. Wursig B. livre de référence. Ankarapithecus. & Thewissen J. il ne faut pas perdre de vue que le d’autres entrées . chaque article renvoie à Par ailleurs. modernes ». San Diego . 2002. de la M. les genres Dryo. Steller’s Sea Cow ». Pour l’instant. Ainsi. les organismes et les faunes (sou- auraient fait le voyage inverse. ainsi « Sirenian Evolution » invite matériel disponible est rare. les ancêtres des deux sous-ordres de Cétacés sentés ne sont accessibles qu’aux seuls spécialistes. de la M. il s’agit d’un grands singes sont nettement différents des homi. Cette vue semble vent au niveau de l’espèce). H. mer. après avoir (phylogénie) et systématique. S. Australie. Ouranopithecus et Oreopithecus sont l’objet Ce volumineux ouvrage. On notera égale- conclusion de la contribution de D. Ainsi. 1414 p. ethnologie. York. Par ailleurs. New ISBN : 0643066349. Le seul inconvénient analyses phylogénétiques de ces intéressantes doit être le prix (non donné) mais cette encyclopé- créatures. vants : anatomie et physiologie. Young au présent ouvrage : « Pour résu. 464 MAMMALIA • 2004 • 68 (4) . Jones M. souvent fragmentaire à consulter les articles « Dugong. l’actuel orang. 486 p. parce que l’état de mifères marins vivants et éteints. Manatees. XIXe siècle en 1856 par Lartet). En conclusion. Koufos qui envisagent qu’Ourano. une importante bibliographie.00. diversités des courtes biographies des scientifiques s’étant illus- zones géographiques et écologiques) est très trés dans ce domaine de recherche) et un glossaire insuffisant “less than adequate” et parce que ces complètent l’ouvrage. traitant des sujets sui- singes africains (Pan. comportementaux est vraisemblablement plus A. Moya Sola et D. Dickman C. — Predators with Pouches : the Biology of Perrin W. M. cents spécialistes et universitaires. Carnivorous Marsupials. R. Faut-il retenir la Musculature.

ou alors il faut considérer que certains de crocodile Quinkana dont rien ne prouverait ces milieux étaient plus proches des savanes arbo- qu’il ait été terrestre et le serpent géant rées fortement boisées que des grandes plaines Madtsoïdae Wonambi dont les mâchoires du Serengeti. Alcelaphini sants. Oxford. On lira aussi présentation de quelques grands mammifères avec intérêt la contribution de E. la troisième à la physiologie. aux grands arbres rares problèmes de conservation (à cet égard. Enfin. pourrait dire elliptique de l’évolution humaine). ISBN : 0198509251. il rée. La première partie est consacrée savanes ainsi que des grands animaux (essentielle- à l’évolution et à la systématique des marsupiaux ment les grands mammifères).95. Analyse d’ouvrages Il s’agit d’un ouvrage collectif en collaboration Ulfstrand S. de Moraes sur l’évolution des différents buffles. rappe. US $ piaux d’Australie et d’Amérique du Sud. Le chapitre trois carnassiers. la constitue une mise au point utile en décrivant quatrième à l’écologie (d’un point de vue évolu. La contribution de S. MAMMALIA • 2004 • 68 (4) 465 .99. feuillages comme le koudou (Tragelaphus strepsi- Wrue discute et infirme également la thèse sui. £ 15. les savanes boi- Hypsiprymnodontidae ou Thylacoleo carnifex (le sées et arbustives abritent une plus grande diver- « lion » marsupial) parent des Diprotodontes sité d’espèces. le actuelle. de la M. Oxford les aspects des carnassiers et insectivores marsu. dont il révise la masse à la baisse. dans un milieu fermé et une savane arbo- ouvrage s’adressant surtout aux spécialistes. lions. gnous. 2003. est d’autant plus bienvenu que généralement. et isolés (popularisée par les vues traditionnelles lons pour mémoire que le plus grand carnassier du cinéma et des émissions télévisées). savane boisée) des animaux de la savane. tiellement des herbivores paisseurs. — Savannah Lives – Animal avec plus de soixante spécialistes traitant de tous Lives and Human Évolution in Africa. tituer des biotopes du passé du Miocène nants étaient non des carnassiers marsupiaux supérieur ou du Pliocène. girafes. Ce livre 29. ainsi que des observations sur les chim- en Amérique Sud. que l’on pourrait tout aussi bien dénom- mer. le guépard (Acinonyx jubatus) et la parents de kangourous comme Propleopus. mais de (Panthera leo). anglais). trois types de savanes bien distinctes : la grande tif) et au comportement. M. le chapitre B présente un tableau synthétique (on A. Wroe sur les carnas. arbustive qui constitue un milieu à la visibilité phalus » a disparu de Tasmanie en 1937). hyènes et ba- groupes et notamment celles des Borhyaenoïdea bouins . la seconde à la reproduction et au est particulièrement intéressant en ce sens qu’il développement. et le cinquième aux étendue herbeuse ouverte. Cet limitée. La deuxième partie consiste en la paraissent avoir été assez faibles. University Press. 317 p. il faut être prudent mais des « reptiles » comme le varan géant avant de les comparer à la savane africaine Megalania. H. le Thylacyne « Thylacynus cynoce. On peut néanmoins signaler deux articles mer forêt claire. Viera et D. typiques des savanes africaines : éléphants. un hyène tachetée (Crocuta crocuta). ceros). comme le gnou (Connachoetes taurinus) et des siers fossiles australiens qui comprenaient de équidés comme le zèbre de Burchell (Equus bur- grandes formes (40 à 130 kg) issues non des chelli) ainsi que des carnivores comme le lion Daysuridés ou des Thylacynidés. la mention des marsupiaux renvoie dans l’esprit du L’ouvrage traite sur le ton de la « conférence publie à un petit nombre de formes : les kangou. grand public » de la formation des biotopes de rous et le koala. il s’agit d’un panzés (Pan troglodytes) et les bonobos (Pan ouvrage indispensable aux spécialistes et qui doit paniscus) qui ne sont pas particulièrement (avec également figurer dans toute bibliothèque de quelques exceptions pour des chimpanzés de mammalogiste. dénommée « woodland » (terre boisée en serait fastidieux et inutile de tenter de le résu. En conclusion. C’est pourquoi lorsqu’on essaie de recons- vant laquelle au Pléistocène les prédateurs domi. A. impalas. Si la savane herbeuse abrite essen- qui nous ont paru plus particulièrement intéres. une savane marsupial. notamment des brouteurs de herbivores.

nombre d’auteurs mettent en doute le type de Cambridge University Press. comme des nuisibles (ravageurs de troupeaux et de poulaillers) et surtout destruction de l’envi. ISBN : 0521891094. réintroduction. D. chasse souvent pratiquée en meute. étaient bien sou. — Late Pleistocene Reindeer blèmes de conservation des carnivores grands et Populations in Middle and Western Europe. 307 p. parce qu’ils étaient comme nie le complète. Crocuta de bons broyeurs d’os. Le chapitre dix est un résumé des zoologistes et paléontologistes. The Behaviour Guide to ment marginal. Les cas de prédation du loup indien sur de très jeunes enfants semblent Hans Kruuk. A. de la M. que Relationships Between Carnivores and People. domestication. Dans les trois premiers chapitres (147 pages sont consacrées à des données chif- H. vent classés dans la catégorie des « charognards ». puma (Puma concolor). carnivores : tigre (Panthera tigris). pardus). lion (P. 246 p. culture. de leur régime et de leur mode de pré- mais le lecteur désireux d’en savoir plus sur la dation. même si le loup est Kruuk H. le conflit entre éleveurs et charognard passif que s’accordaient à voir en elle prédateurs. — Hunter and Hunted. Tübingen. Kruuk définit les carnivores (systématique). mais s’agit-il nécessairement du loup sité d’Aberdeen. leo). Analyse d’ouvrages En conclusion. parfaitement capable de tuer un être humain. ISBN : destruction systématique d’animaux considérés 3934400027. Cet ouvrage se veut une courte synthèse utile au spécialiste comme à l’amateur. Le renne qui est aujourd’hui limité à 466 MAMMALIA • 2004 • 68 (4) . d’Eurasie paléarctique. ments]). € 30. la prédation occasionnelle que African Mammals ou Kingdon J. hyène A. Le quatrième chapitre traite un problème grande faune pourra plutôt se référer aux guides particulièrement aigu. conserva- lité de l’existence d’une niche écologique possible tion. En conclusion. ses travaux sur les carnivores et surtout pour son ou d’hybrides de loups et de ces mêmes chiens ? ouvrage « The Spotted Hyaena » 1971 où il Le chapitre suivant traite d’un autre conflit démontrait après une étude de terrain que la encore plus important (par le nombre des partici- hyène tachetée (Crocuta crocuta) n’était pas le pants intéressés). Allemagne.00. Une bibliographie assez four- carnassiers éteints qui. H. homme-carnivores sous de nombreux aspects : sante qu’elle obligeait à s’interroger sur la possibi. chasse ou braconnage à des fins commerciales. Dans ce dernier cas on peut noter. 1991. frées sur les mesures du matériel fossile [osse- trace une esquisse de leurs systèmes sociaux et ter. Cette monographie est extrêmement spécialisée ronnement. est mondialement connu pour indien (Canis lupus pallipes) ou de chiens parias . cet ouvrage est surtout une pour un grand carnassier terrestre et qu’elle aurait introduction synthétique à la connaissance des amené un certain nombre de paléontologistes à carnivores actuels en vue de leur protection et de réviser leurs vues sur la paléoécologie de grands leur conservation.95. plus fiables. tachetée (Crocuta crocuta). Il traite des pro. professeur de zoologie à l’Univer. même s’il est numérique- de Estes R. Cambridge. MO – Vince-Verlag. récits que rapporte Kruuk relatifs aux loups £ 17. Bio eux le développement des activités humaines : Archeologica Vol 3. An petits face aux diverses menaces que fait peser sur Osteometrical Study of Rangifer tarandus. H. Weinstock J. il s’agit d’un livre agréable à lire ritoriaux. de la M. mais avant tout relations entre carnivores et les premiers un grand prédateur actif se procurant plus de Hominidae mais le sujet est tellement vaste qu’il 70 % de sa nourriture par la chasse aux grands ne peut que l’effleurer et poser des questions. The peuvent exercer sur les êtres humains les grands Kingdon Field Guide to African Mammals. Le herbivores. ours (Ursus arctos et Ursus americanus) et loup (Canis lupus). 2002. 1997. 2002. reste de l’ouvrage est consacré aux relations Cette démonstration était d’autant plus intéres. léopard (P.

Analyse d’ouvrages une distribution circumpolaire. naturelles est stigmatisée . alors que les rennes de taille relative. Pour M. Damanik S. mente d’ouest en est et du sud au nord. façon détaillée. — The Ecology of Sumatra. pitres : 1) l’utilisation excessive des ressources tions industrielles d’arbres n’existaient pas alors . La zoologie à celle de Washington. l’exploitation alimentaires par l’homme . en 2000. la taille des rennes aug. montagnes . ancien professeur de ment pour la botanique) datent de 1996. Il y a 12 cha- réflexions sur la période 1983-1998 : les planta. a été un des principaux (citation de l’ouvrage relatif à Java et Bali). Par ailleurs. de cartes. Le gibiers des chasseurs du Paléolithique supérieur. ce qui invaliderait la loi de il ne reflète pas complètement la réalité. pour favoriser les recherches destinées à protéger. Oxford. 3) perturbations des réseaux tains parcs nationaux sont dégradés. Elle rassemble les résultats de nom. Oxford Biology a été fondée en 1986 aux États-Unis University Press. autres écosystèmes du Pléistocène (– 13 à – 11 ma). & Hisyam suggère le sous-titre. écologie ronnementales. Orians G.. Les autres ont été 20 ans. bisons. Le présent ouvrage réunit bre de travaux effectués dans la grande île. de la M. mammouths. texte est divisé en 3 parties : 1) géographie et vue L’étude porte sur l’ostéométrie des rennes depuis d’ensemble de la flore et de la faune . 4) influence des des forêts et celle d’autres ressources progresse et espèces introduites . CUISIN résumer. comme le dit T.00. Whitten dans ses rédigés par 37 auteurs anglo-saxons. a organisé une Ecology of Indonesian Series. M. habitant les les forêts primitives ne sont plus qu’un souvenir toundras et les taïgas de l’Eurasie comme de dans la mémoire de ceux qui les ont connues l’Amérique du Nord. La présente n’a pas été complètement Sciences de l’Environnement à l’Université de mise à jour mais certaines informations (notam. mais le contenu est bien différent comme le Whitten T. taille corporelle du renne et les conditions envi. cours d’eau et lacs . ce qui. œuvre de ses principes. J. Anwar J. Les populations comprenant de des terres cultivées . etc. 2000. Soule. Orians.. grands spécimens sont liées à des climats frais et La biologie de certaines espèces est décrite de humides. 167-275) . grottes . dessins et photos. $ 25.. est bien plus important que Cette synthèse sur la flore et la faune de Sumatra d’aller sur la Lune ou Mars. il s’agit d’un ouvrage intéressant mais très prudent quant à ses conclusions et qui s’adresse aux spécialistes. ont écrit l’intro- situation de la nature a beaucoup changé depuis duction et le dernier chapitre. Covelo . H. 2) les espèces en dan- aujourd’hui il n’y a plus de forêts intactes et cer. — phie révèlerait toute son utilité si elle était liée à Conservation Biology. Washington . 397 p. 5) fragmentation des milieux MAMMALIA • 2004 • 68 (4) 467 . 2) les diffé- le pléniglaciaire (circa – 34-40 ma) jusqu’à la fin rents milieux (mangroves . pour M. E. H. mais froides et sèches. ISBN : 1559638699. ce livre décrit une ment modeste vivaient sous des conditions nature qui était encore riche et peu abimée.00. A. autres ongulés de la fin du Pléistocène : chevaux. Ce genre de monogra. maintenir et restaurer la nature vivante. Research priorities for the d’autres études du même genre portant sur les Next Decade. (eds) 2001. £ 49. Society for Conservation Biology. Californie et G. XXXIII + 478 p. qui comprend sept réunion destinée à faire le point sur la mise en autres titres. Island Press. ger et leur gestion . H. Londres. 3) effets des activités humaines . écologie des agglomérations. Les analyses côtiers . Elle a publié en 1989 est le premier volume d’une série intitulée The un premier recueil et. Illustré Bergmann. La les exposés (modifiés et augmentés) de cette première édition est parue en 1984 et a été révisée conférence. Soule M. Soule. En conclusion. ancien professeur de en 1987. Le titre est le même que celui de l’ouvrage qui suit. La Society for Conservation N. ISBN : 0198508271. E. les quatre principaux ostéométriques révèlent une corrélation entre la types de forêts (pp.

6) conservation des inverté. Tous les un antiquaire et collectionneur romain. His Friends ans the Beginnings of Modern Natural History. 0226261476. Chicago . fort bien traité (Gebietsfremde Tierarten. exploitation 7) recherches prioritaires dans les océans . des prises des troupes françaises en 1798) et quences de la destruction des habitats et modifi. durable . 11) restauration fin par un résumé. choix des espèces à protéger en mie et idées de Galilée. 2002. 3) histoire naturelle 468 MAMMALIA • 2004 • 68 (4) . Ces illustrations restèrent longtemps comprend trois parties et 15 chapitres : 1) la inconnues car dispersées : une partie se trouve à la nature sa richesse. Des encadrés résument les conclusions. exploitation abu.00. d’espèces exotiques. bien qu’il ait eu une édition introduites. une courte bibliographie. 2002. l’in- des milieux dégradés . sché- posé. 513 p. Ses objectifs étaient de n’a pas traité des questions politiques.95. menaces accrues dans de nombreux domai. des (exemples d’initiatives encourageantes et. puisque nous dépendons Lynx. décrire et d’illustrer tous les êtres vivants connus miques et sociales liées à la conservation. 9) effets réintégrations . — Conservation Biology. Le texte fut réalisée. S. Chaque chapitre prend 10) bilan des études effectuées . 3) histoire du mouvement de conservation de l’Académie des Lynx (pp. le cas échéant. À croire que rien n’a été fait sur ces questions capitales dans le pays des fondateurs de l’écologie. l’Académie des de ménager la nature. par exemple sur les espèces n’est même pas cité. Des encadrés expliquent un terme nes). exécutée en Italie et réunies par cupent de la conservation de la nature. d’ OGM) . mas et photos. conservation des espèces en dehors de 8) recherches médicales (p. Illustré de cartes. Avant que Nature meure. Éditions M. Il précise dans sa préface qu’il nés d’histoire naturelle. parus en anglais). Cambridge University Press. zoos) . 78-147) . bien et de les classer. introduction Médecine de Montpellier. Londres. Royaume-Uni. en 1986 au château de Windsor une collection d’illustrations de végétaux et d’animaux datant Manuel destiné aux étudiants et à ceux qui s’oc. suggestions de discussion. 11-77) . On notera que rences aux travaux effectués en Europe (sauf ceux l’ouvrage de J. Cambridge. — The Eye of the Lynx. Bibliographie générale. tique de la conservation. 345 p. consé. du XVIIe siècle. £ 27. C. ex. M. 1996). $ 50. Analyse d’ouvrages et ses conséquences . conservation des l’Académie (pp. évaluation des brés du sol et des sédiments aquatiques . Galileo. à l’op. 2) astrono- de la nature . L’ouvrage est divisé en quatre parties : 1) histoire sive . espèces dans leur milieu naturel . façon générale on peut regretter l’absence de réfé. Freedberg D. 12) avenir des recherches dication de sites Internet et. écono. ISBN : Professeur d’histoire de l’art. elles provenaient de l’une des pre- L’auteur a voulu montrer qu’il est indispensable mières Sociétés scientifiques. qui fut membre de priorité (critères à respecter) . Bibliothèque de l’Institut à Paris (elle provient 2) L’influence humaine sur la nature . D’une nombre ont été pris en Grande-Bretagne). alors qu’en Allemagne ce sujet a été en anglais. effets des agents leur habitat (conservatoires botaniques. principaux écosystèmes . menaces qui pèsent sur elles . ou décrivent des exemples précis (un certain Bibliographie propre à chaque chapitre. rôle de la science pour une bonne pra- biodiversité (réchauffement de l’atmosphère) . index. Dorst. Seule la première partie du projet qu’elles soient devenues essentielles. Dal Pozzo . conservation à l’échelle des éco- des modifications de l’environnement sur la systèmes . fondée par quatre jeunes hommes passion- entièrement d’elle. Cassiano aspects de cette discipline sont examinés. ISBN : Pullin A. C. l’auteur a découvert 0521644828. The University of Chicago Press. Ecomed. pathogènes sur les espèces menacées) . d’autres sont dans la bibliothèque de l’École de cations qu’ils subissent (pollutions.

très détaillée est illustrée de quelques-unes des La prestigieuse série Faune de France a depuis images exécutées par des artistes. revue Penn Ar Bed sont cités. Brest . caractères distinctifs.. l’ana- Bretagne. Il se Les généralités abordent naturellement des sujets compose de cinq parties : 1) historique du très variés. Leonardi. Cétacés. Robineau nous en inventaires . — Phoques de France. dont V. 144 p. nomen- Bibliographie où plusieurs travaux parus dans la clature et taxonomie.. Mammifères. des animaux morts Phoques épuisés. Ces rubriques sont extrême- ment développées pour les espèces régulièrement observées en France (Phoque veau marin : 16 p.). MAMMALIA • 2004 • 68 (4) 469 . l’homme et statut. dont 10 de façon régulière) . ISBN : dante bibliographie (25 p. 2004. ISBN : 2-90305- (pp. 148-345) . le second. index). Liret C. depuis l’histoire des travaux sur les projet . mais n’avait encore rien sorti sur les Kreüterbuch. consacré aux Pinnipèdes. la liste des Pinnipèdes et Siréniens des DOM- TOM. D. etc. sauf la Terre-Adélie. ce tome 88. mais la partie générale (43 pp) y marins de Bretagne. ressources alimentaires à la dis. pitre dévolu à chaque espèce comprend les statut. échouages entre 1977 et 1997 . illustrées d’un dessin . répartition. qui vient de paraître. L’ouvrage suit de près le style des autres 2000. identification photogra. Comme dans tous les ouvrages de la série Faune leurs peuplements . protection tomie et la biologie sont particulièrement et réglementation . Fuchs avait commandées pour son livre Neues invertébrés. rapports avec M. et premier d’une série de deux sur les Mammifères marins. 5) description des permet la détermination de squelettes trouvés espèces : deux rorquals. . Mèze. conservation des espèces et de leur propose en fait deux. études sur le Grand Dauphin et sur le les caractères externes. Elles Fédération française des Sociétés de Sciences le sont moins pour les espèces peu fréquentes. dans la nature et de spécimens de musées. principaux sites. étant dévolu aux Ridoux V. 196 + 3 p. de France. télémétrie . La seconde. Paris. et est utilisable sur des Phoques gris (sujets identifiés) . 2) surveillance détaillés et instructifs. — Études et conservation des mammifères tomes de la série. 3) les des clés de détermination. 88). paru en 1543. les rences permettant d’aller plus loin si on le désire. conservation . qui s’ap- (algues. habitat. Analyse d’ouvrages (pp.. qui donne Bretagne). La première est fondée sur habitat . cinq dau. à l’identification d’individus sauvages observés position des mammifères marins en Bretagne dans de bonnes conditions.). C. diagnose. un marsouin.20.) et enfin d’un appendice de 4 p. description. biologie et écologie. avec de nombreuses réfé- des populations par un réseau d’observateurs . Creton P. Le cha- phins et deux phoques. Les chapitres sur la morphologie. poissons) . de trois annexes 2-90667-083-9 (Les Cahiers naturalistes de (6 p. C.. surtout les L. Cette œuvre d’érudition. habitat. comportement de ces ani. bibliographie. 346-416) contient des annexes (notes. et est suivie d’une abon- tions Biotope. Édi. Phoque moine : 19 p. 1921 publié des ouvrages sur les groupes les plus Elles ne sont guère supérieures à celles que divers de la faune de notre pays. les mammifères marins de Bretagne et de Pinnipèdes jusqu’aux méthodes d’étude de ces France (25 ont été signalés au moins une fois en derniers. Oceanopolis. Laboratoire d’Étude des est relativement plus développée. et relâchés après avoir été munis depuis peu ou captifs. Ouvrage pratique destiné à un large public. puie sur les caractères du crâne et de la denture. Phoque gris : 17 p. C’est maintenant chose faite grâce à M. 226-3 (Faune de France . matique couvre 96 p. devenir des montages de collection. 4) l’essai de classification naturelles. rubriques suivantes : origine des noms. la partie systématique commence par phique de certains animaux. € 12. et assure en outre une aide d’une balise.. Robineau D. & Hassani S. La partie systé- mammifères marins. maux en présence des bateaux .

surtout en français. Faune Explo. rivières. Sauver la Nature. et. aspect un peu ancien. BREMOND-HOSLET Ce livre est l’aboutissement de plusieurs années passées à l’étude du comportement et de l’habitat Mosse F. 470 MAMMALIA • 2004 • 68 (4) . dunes. Écrites dans un style tiques sur ces lieux privilégiés. conservation de la Nature. abondante et en noir et blanc. Les Rocheuses nord-américaines. comme toutes les espèces de l’Atlantique nord y sont traitées avec un Ce livre est l’édition française d’un ouvrage (grand) minimum de détails. à travers différents parcs natio- couvrant 200 000 hectares dans des lieux très di.-F. des cartes et de très facile à lire.-H. & Boyaval A. 384 p. fonds marins et les guère traités. marécages. Pinnipèdes de nos côtes n’avait été entreprise. de versifiés de France métropolitaine ou d’Outremer. € 31. accessible à un large public. Yellowstone. Jamais une telle synthèse sur les Nos cousins les Primates. permettront au lecteur de satisfaire aisément sa Chaque site est décrit avec des informations pra- curiosité à d’autres sources. C’est un tages naturalistes. — Ma vie. 2001. laboratoire. — À la découverte des Réserves des ours bruns grizzlis et noirs baribals par deux Naturelles de France.-H. il concerne en fait toute vision BBC parallèlement à une série de repor- cette région de l’Atlantique nord. — Sur les traces fait vivre ici le combat qu’il a mené de longues des derniers grizzlis en Amérique du Nord. donne au livre un E. 230 espèces.20. essentiellement en Afrique où il a été Directeur des Parcs nationaux de l’ex-Congo belge entre 1969 et 1974. consacrent à la protection des ours.00. Il nous Boyaval I. 2001. ces rubriques sont de véritables mines belles photographies et c’est un encouragement à de renseignements. dont la biologie. Belgique. mais au contraire d’un ouvrage de référence destiné à être consulté chez soi ou au Dunbar R. créées depuis 1961 pour protéger forêts. pas très découvrir notre patrimoine naturel. B. 2001.00. Analyse d’ouvrages signalées par un astérisque. très nombreuses. 529 p. partie est consacrée aux Prosimiens. L’ouvrage est articulé J. Paris. La seconde 9076526117. mais les références. Bordas. espèces végétales et animales qui les occupent. 119 p. quatrième aborde les Grands Singes. Tome 1 : années pour sauvegarder la grande faune afri. ISBN : 2-047-60048-0. Le premier volume de ce livre est consacré aux Rocheuses Inventaire des 153 réserves naturelles françaises. il ne s’agit pas ici d’un guide de terrain. des Glaciers et des Lacs Waterton). son intérêt dépasse publié en Grande-Bretagne par la chaîne de télé- largement notre pays. ISBN : dont un grand nombre est menacé. € 38. — Planète singes. ISBN : 2-95157-071-6. gnage d’un écologiste qui a voué sa carrière à la E. & Barrett L. 2001. Ce document très largement et ouvrage qui a sa place dans la bibliothèque de richement illustré par des photographies origi- tous ceux qui s’intéressent aux phoques de cette nales et de bonne qualité se révèle captivant et partie du monde. € 31. détaille ses origines et son évolution Éditions de la Dyle. B. caine. VOISIN en quatre grandes parties : la première « Le Monde des Primates » présente les caractéris- tiques de cet ordre de mammifères comptant Verschuren J. La troisième traite des différents groupes de Singes et enfin la Plus qu’une autobiographie ce livre est le témoi. naux (Parc National du Grand Teton. photographes naturalistes passionnés qui se € 28.94. E. Saint-Martin – Latem et présente une classification des primates actuels (Deurle). Nathan. ISBN : 2-092-61008-2. L’illustration. Paris 240 p. nord-américaines. l’écologie et les rapports avec l’homme ne sont montagnes. Roilaye.

mais les auteurs se demandent qui de l’animal ou de l’homme a été Bodson L. le nord de la Mésopotamie . rion. B.40. ) 2002. on découvre qu’il existe MAMMALIA • 2004 • 68 (4) 471 . animaux. Asch F. ce livre est une approche captivante du maux.00. 2001. 13) ISSN : 0777-2491/13 Shuker K. Analyse d’ouvrages Outre traquer les ours à travers le monde.-H. B. Toute cette approche est l’histoire des connaissances zoologiques. Larousse... Flamma. — D’Os. Matignon K. 2001. (ed. Au fil des pages le les observations écrites ou les témoignages oraux lecteur est initié aux mécanismes qui ont depuis qui permettent de nos jours de retracer l’histoire toujours intrigué les hommes : le phénomène des des connaissances zoologiques. d’images et de à l’origine attiré par l’autre et comment la commu- mots. — Les pouvoirs secrets des Treizième volume de cette collection. Journée d’étude qui s’est tenue en mars 2001 à l’Université de Liège sur le thème « D’os. l’évolution de la taille du mouton dans férocité que les populations ont longtemps asso. Éditions du Chêne. Fougea F. anciennes et contemporaines. la survie aux sous-entendre. les parties des cié aux ours. — La Fabuleuse aventure des hommes et des 0659-7.00 E. contenu. Paris. Les hommes ont E. € 45. Voyage au cœur de l’Afrique. animaux. € 25. Les sujets abordés lors de cette journée rences afin de sensibiliser sur le devenir des ours sont les suivants : le cheval dans l’art paléoli- en général et d’éloigner des esprits l’image de thique . Université de Liège. le bois de cerf. Université de Liège. Écrit par un zoologiste qui étudie depuis de nom- d’images et de mots ». Ces données potentielles sont des conditions climatiques extrêmes… Les onze cha- sources nécessaires à la bonne compréhension et pitres de ce livre abordent les divers aspects du il convient de les traiter de façon méthodolo. 192 p. la coha- de conservation ou de transmission que cela peut bitation entre espèces.-H. comportement animal ou une capacité parti- gique. l’hibernation. (Colloque d’Histoire des connaissances zoolo- giques . ISBN : 2-0801. Nous pouvons y apercevoir les zèbres au par exemple on les retrouve symbolisés dans nos milieu de la savane. appris à communiquer avec les animaux et des liens se sont spontanément tissés. velle parution présente les comptes rendus de la ISBN : 2-035-60285-8. la communication. les représentations figuratives. avec les problèmes migrations animales. permis le développement de structures sociales.00. € 35.-H. 155 p. tout comme monde animal énigmatique. Liège. les girafes. 17 mars 2001. Les intervenants de cette Journée d’étude culière comme par exemple celle des renards à ont été conviés à mettre en évidence leurs sources hypnotiser leurs proies. les lions. E. grâce aux aquarelles d’une jeune des.-H. Paris. 144 p. la chasse et le partage de la viande ont les gazelles de Thompson. Journée magnifiquement illustrée par des reproductions d’Etude. animaux . les éléphants en troupeaux. croyances. Contribution à la réflexion sur les sources de nication s’est instaurée. animaux. Cyrulnik B. — Mes carnets de safari. Paris . B. breuses années les comportements étranges des Il est bien évident que ce sont les restes d’ani. la toute la grande faune africaine est représentée ici domestication a permis la sédentarisation et le avec fraîcheur. au Botswana dans une réserve. ISBN : 2842773683. 240 p. B. E. € 23. 2002. Les animaux sont depuis toujours liés à l’homme : sinatrice. L. développement économique. cette nou. Isabelle et à préciser les techniques pour interpréter le et Alain Boyaval organisent en France des confé.

Duff A. grâce à La répartition des espèces est représentée par des une méthode basée sur l’observation. La classification pouvoir acquérir une véritable méthode de travail suit Corbet (1991) avec quelques modifications. maux. supra spécifiques et Wilson & Reeder (1993) verte de la grande variété de la faune et la flore de pour les espèces. £ 24. ISBN : 2-092-60522-4. Black Publishers.-H. China Forestry Bammes G. formes du tronc . & Lawson A. — Carnets d’un Naturaliste en London. 280 p. Normandie (Val d’Orne). le lecteur est points correspondant aux localités de collecte ou initié aux fondements du dessin animalier : étude aux observations. 2004. (ed. A Checklist. d’Orne. ISBN : 2-047200-79-2. après les indispensables notions anato. crâne et tête . — Le dessin animalier. 750381599X. membre antérieur et les dantes. Édi. Paris. ) 1997. A. — Distribution of Mammalian Species in China. Yongzu Z. formation destiné à un large public passionné de nature en général et plus spécialement d’ani. ISBN : tions Dessain et Tolra . Très des aptitudes du dessinateur.35. Nathan. V. E. aux paysages extrêmement variés au fil Alors qu’on attend la version révisée de Wilson & des départements traversés : l’Orne et le Reeder. ici d’une aide précieuse dans cet apprentissage. des exercices pratiques et ensuite une les paragraphes en chinois et en anglais. Johnston A. 2001. de nombreuses expéditions. structure ainsi que la liste des localités pour chaque espèce. B. 240 p. Les données proviennent de publications formes du pied .-H. quelques problèmes d’organisation du texte entre miques. et d’ouvrages de référence. postures de repos détendues et avec les références bibliographiques correspon- actives . du dessin animalier. ainsi que du résultat animal entier et sa robe. fournies par des naturalistes régionaux. des proportions de différents animaux . Les sous-espèces sont indiquées. du corps animal . — Mammals of the world. Voici une liste des espèces de mammifères avec leur nom anglais. Dessins au trait et aquarelles ponctuent agréablement le G. Analyse d’ouvrages des symbioses entre les prédateurs et des animaux notions et d’obtenir une amélioration progressive plus petits qui les débarrassent des parasites. & C. été conçu dans le but de faciliter l’acquisition des G. il est un peu surprenant de voir sortir Calvados. € 30. déplacements . de pose. Ce découpage en chapitres a gie chinoise. VUEF. Beijing. En dehors. B. E.-H. 2003. 227 planches sont largement illustré cet ouvrage est un outil d’in. Cet ouvrage est une compilation des cette liste avec une classification pas toujours très observations réalisées par l’auteur au cours de à jour. Paris.99. VERON texte bien documenté. une liste utile des espèces deux séjours dans cette région et des données éteintes et des nouvelles espèces (1993-2003). E. € 39. 472 MAMMALIA • 2004 • 68 (4) . 312 p. 120 p. cela étude du rapport existant entre le squelette et les constitue une bonne référence pour la mammalo- masses musculaires. En annexe. ISBN 0-713-66071-X. Publishing House. B. La classification suit plus ou Publié dans le cadre d’une collection réputée ce moins McKenna & Bell (1992) pour les rangs nouveau volume est une invitation à la décou. $ 195.00. Ce livre en anglais et chinois présente la réparti- Cet ouvrage est destiné à tous ceux qui souhaitent tion des mammifères de Chine. Chaque chapitre pro. avec quelques modifications et Normandie et tout particulièrement du Val notamment l’ajout des espèces décrites depuis. En huit chapitres.