Histoire du Maghreb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Aller à : Navigation, rechercher Cet article est une ébauche concernant l’histoire. Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants. Cet article ou cette section doit être recyclé. Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion. Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2008). Si vous connaissez le thème traité, merci d'indiquer les passages à sourcer avec {{Référence souhaitée}} ou, mieux, incluez les références utiles en les liant aux notes de bas de page. (Modifier l'article) Le résumé introductif est absent ou ne respecte pas les recommandations. En discuter, s’en occuper

Sommaire
[masquer]

• • • • • • • • •

• • • •

1 Historiographie o 1.1 Les matériaux historiques  1.1.1 Sources écrites  1.1.2 Monuments et archéologie o 1.2 Les limites des sources au Maghreb 2 Définition géographique du Maghreb o 2.1 Les sous-ensembles o 2.2 Aspects géographiques 3 Grandes étapes chronologiques 4 Avant l'islamisation 5 L'islamisation (646-711) (en arabe : el fat'h) 6 711-1500 7 Période ottomane 8 Colonisation européenne 9 Seconde Guerre mondiale 10 Indépendances 11 La conquête arabe o 11.1 Administration. Les modalités de la conversion  11.1.1 Les motivations de la conquête  11.1.2 La question du butin et de l’impôt 12 Le Maghreb kharijite, entre révolte et intégration 13 Notes et références 14 Colonisations européennes 15 Voir aussi
o

15.1 Liens externes

Recueils de fatwas et de nawâzil : ce sont des textes juridico-religieux. sous le vernis littéraire. flo[Quoi ?]. centrée sur les vies de saints. mais essentielles. politiques (qui peuvent être juridiques aussi bien qu’« éthiques »). Les limites des sources au Maghreb [modifier] • Il est difficile d’accéder à une connaissance de l’économie intérieure du monde musulman. sur les petits bourgs. contrairement à l’Europe. Le nawâzil est un « cas d’espèce » : il décrit un cas très précis. portés sur l’intérêt géographique. Vatican. qu’elles présentent sous l’angle chronologique. bilingues . Archives makhzeniennes (c'est-à-dire des source étatiques) : dès le XVIIIe siècle. en revanche peu d’archives du côté musulman avant le XVIe siècle et la mise en place de la bureaucratie ottomane. ces documents sont des éléments de la culture savante dans un monde vaste et dynamique. par manque de registres et de comptes. qui renseignent diversement sur les personnages qui ont composé la société (dictionnaires de poètes. Souvent très précis et riches en descriptions. par lieux ou par époques. orientales. Dictionnaires biographiques (tabaqât) de tous formats. Le travail se fait sur l’original ou sur des copies. Ceux-ci. et compile les explications et les prises de position de toute une série de lettrés sur plusieurs siècles. par cause des ruptures dynastiques) Littérature de marchands. la vie populaire. sur la société entière (et non limitée au peuple). et sont un espace de débat. etc. Les manâqib en sont une catégorie particulière.Historiographie [modifier] Les matériaux historiques [modifier] L'historien du Maghreb dispose de plusieurs sources : Sources écrites [modifier] • • • • • • • Chroniques historiques. lesquelles sont traduites ou non. Elles sont essentiellement centrées sur un règne ou une dynastie. cités italiennes…-. elles sont une source immense d’informations « périphériques ». une problématique qui peut englober n’importe quel champ. Récits de voyage. de médecins…). et leurs biographies révèlent « un autre aspect » de la vie religieuse. Monuments et archéologie [modifier] • Sources épigraphiques (gravures) : monnaie. mémoires de captivité (de chrétiens ou de musulmans) regorgeant d’informations. De plus. les noms de monarques et de notables. les moussems. Il reste en ce domaine un immense travail à faire. culturel. navigateurs. Traités théologiques (en immense quantité).maghrébines et andalouses. scientifiques. eurent une aura réelle. la variété des coutumes et des paysages. et ce. polémiques. . et politique. commerciaux (conservés dans les chancelleries des royaumes chrétiens – Barcelone. etc. monuments. Les ouvrages peuvent être additionnés de textes justificatifs. waqf / habous (actes notariés des dons)… ces sources offrent des précisions sur les dates. évènementiel.

L’Atlas. Maghreb extrême. politiquement et religieusement déviant). Aspects géographiques [modifier] • • • • • L’espace du Maghreb est morcelé. n’ont pas été aussi attractives. potentiellement énormes mais qui se heurtent à la pauvreté des moyens mis en œuvre. que les colons ont assainies afin d’y développer l’agriculture. La littérature andalouse stigmatise fréquemment le berbère (insurgé. mais des communications est-ouest aisées (c’est le chemin que prirent les conquêtes). Le climat n’est pas méditerranéen. fruste. ouvert sur le Sahara. ni les plaines. l’autre vers le Sud. Deux versants. L’identité berbère. Définition géographique du Maghreb [modifier] Les sous-ensembles [modifier] • • • • L'Ifriqiyya correspond à l’actuelle Tunisie. le Maroc actuel Le Maghreb connaît alors une plus grande ouverture sur le Sahara qu’aujourd’hui. les recueils juridiques. aux questions du sacré et des sépultures. Les côtes. éclairent tous les champs de la vie sociale (y compris les femmes). marécageuses et inhospitalières. ce qui a joué un rôle capital dans la défense des particularismes. est-ouest). et à celle des moyens de construction de la période étudiée (pisé. littéralement Maghreb central Le Maghreb al-Aqsâ. mais des échanges. et positionné en intermédiaire (nord-sud. il n’y a pas de dynamique de confrontation. car l’altitude moyenne est élevée. Le relief est orienté est-ouest. Les archives testamentaires. Existence d’une littérature religieuse berbère indépendante. cependant. Grandes étapes chronologiques [modifier] Avant l'islamisation [modifier] • Vers 1100 av. et la Méditerranée. Le Maghreb voit cohabiter des populations arabe et berbère.-C. J. : expansion phénicienne en Afrique du nord et création de nombreux comptoirs le long des côtes dont Carthage . Au XVIe siècle.• • • Les possibilités offertes par l’archéologie. terre) qui laissent peu de traces). permettant le maintien des particularismes et des structures tribales. les découvertes de nouvelles routes commerciales déstabilisera les sociétés du Maghreb. ce qui signifie une pénétration nord-sud difficile. Le Maghreb al-Awsat. central et tempéré. Comment aborder la société ? L’essentiel des sources se rapporte à une société « d’en haut ». s’étendant sur la Kabylie vers l’ouest. assez peu urbanisé. L’espace maghrébin est compartimenté. et masculine. l’un orienté vers le nord. est un espace agricole. mais ce sont les structures tribales berbères qui nourrissent et construisent le fait politique. Néanmoins.

J. Les Vandales occupent Carthage et chassent l'occupant romain pour s'installer à sa place. religion officielle de l'empire. L'islamisation (646-711) (en arabe : el fat'h) [modifier] La Grande Mosquée de Kairouan fondée par Oqba Ibn Nafaa en 670. général byzantin occupe Carthage et le Constantinois. Il est originaire de Leptis Magna. : le numide Tacfarinas prend la tête d'une révolte contre l'occupation romaine dans l'actuelle Algérois 42 : Rome occupe toute l'Afrique du nord Ier et IIe siècles : les Berbères embrassent le christianisme comme symbole de résistance à l'occupant naguère païen. une guerre sans merci va se déclencher entre les deux parties et ne se terminera qu'avec la chute de Constantinople. 439-533 : Après la péninsule ibérique. • 534 : Bélisaire. Article détaillé : Royaume Vandale. Rome rase Carthage et crée sa première province sur le continent africain Africa correspondant au nord de la Tunisie actuelle. 395 : Augustin de Thagaste est élu évêque d'Hippone (actuelle Annaba en Algérie).-C. dont ceux des provinces d'Afrique deviennent citoyens romains (édit de Caracalla) 302-305 : persécution des chrétiens par l'empereur Diocletien 380 : le christianisme. Tunisie.-C. • 646 : Suite à l'attaque byzantine contre les musulmans au nord de la péninsule arabique et en Syrie. Les musulmans vainqueurs en . les berbères réussissent à résister aux vandales et s'organisent en royaumes. Articles détaillés : Carthage et Civilisation carthaginoise. Kairouan. le Maghreb souffre à son tour de l'invasion des peuplades germaniques. 193 : Septime Sévère devient empereur romain. • • • • • • • • • • 112-105 : révolte menée par le Berbère Jugurtha contre l'occupation romaine 17 après J. Les berbères choisissent le donatisme. Après la dernière guerre.• 264-146 av. Il sera l'un des plus important docteur de l'église catholique. : les 3 guerres puniques entre Carthage et Rome. est la plus ancienne mosquée du Maghreb. Entre temps. ville actuellement en Libye 212 : tous les habitants de l'Empire. autre marque de résistance et d'opposition à l'occupant.

après avoir fait la conquête de Tripoli (Libye actuelle). 695-705 : rébellion berbère contre les Arabes menées par la reine Kahena dans les Aurès 711 : les Arabes contrôlent tout le Maghreb. Juifs et musulmans sont expulsés vers le Maghreb 1505 . dont le royaume connaît une guerre civile (révolte des barons normands contre l'autorité du roi Guillaume le Mauvais. chassent définitivement les Normands. cherchant à contrôler l'Afrique du Nord 1148 : conquêtes normandes de Mahdia. les occupants byzantins sont chassés. Échec de l'expédition 1135 : les Normands dirigés par l'amiral Georges d'Antioche. Votre aide est la bienvenue ! • • • • • • • • • • • • 745 : les Berbères kharidjites s'emparent de Kairouan 1016 : début du règne de Muizz ibn Badis. de Sousse. Article détaillé : Afrique espagnole. le Penon en face du port d'Alger. où ils avaient l'habitude de fuir pour revenir à l'assaut. 711-1500 [modifier] Cette section est vide. . un Grec ou un musulman (nommé en arabe "Abdul-Rahman al-Nasrani") au service des Normands.1510 : tentatives espagnoles pour contrôler les côtes du Maghreb. 670 : fondation de Kairouan par Oqba Ibn Nafaa qui va servir de base pour l'islamisation de tout le Maghreb[1]. menace l'actuelle Tunisie. un Grec arabophone autrefois au service des Zirides. Article détaillé : Conquête musulmane du Maghreb. Fin du VIIe siècle : l'islam s'installe dans tout le Maghreb. pas assez détaillée ou incomplète. les Normands contrôlent tout le littoral de Sfax à Gabès 1153 : conquête normande de Annaba 1160 : les Almohades (Al-Muwaḥḥidun : ‫ . de la dynastie des Zirides 1062 : début du règne de Tamim ben al-Muizz. pillée. de Gabès. attaque Mahdia qui est prise.)نننننننن‬nouveaux maîtres de ‫ن‬ l'Afrique du Nord. et saccagée 1108 : mort de Tamim ibn Muizz 1123 : attaque navale normande sur Mahdia : la flotte est dirigée par Christodulus. fils est successeur de Muizz ibn Badis 1087 : une coalition chrétienne comprenant des Gênois. et des Normands d'Italie. fils et successeur du roi Roger. attaquent l'île de Djerba et s'en emparent 1140 : attaque normande sur Tunis 1146 : les Normands du roi de Sicile. En Egypte d'abord puis jusqu'au nord-ouest de la Libye. Votre aide est la bienvenue ! • • 1492 : l'Espagne est entièrement reconquise (prise de Grenade) par les chrétiens. Période ottomane [modifier] Cette section est vide. des Amalfitains. pas assez détaillée ou incomplète. Construction de la forteresse espagnole. et de Sfax . des Pisans.• • • • Syrie poursuivront les Byzantins là où ils se trouvent. Roger (Rudjar en arabe).

notamment les Kharijites et leur idéologie égalitaire. Les modalités de la conversion [modifier] Cette section est vide. pas assez détaillée ou incomplète. qui seront en général bien accueillis (les ennemis de mes ennemis…). Le Maghreb apparaît comme un terrain secondaire d’expansion. • • 1869 : la Tunisie passe sous contrôle d'une commission internationale présidée par la France 1881 : protectorat français sur la Tunisie (traité du Bardo) entrainant une révolte populaire Article détaillé : Histoire de la Tunisie. début de la colonisation 1838-1847 : résistance d'Abd el-Kader 1848 : l'Algérie est déclarée territoire français Article détaillé : Histoire de l'Algérie. • • • 1864 : ouverture du Maroc au commerce européen 1906 : le Maroc est placé sous tutelle des puissances européennes à la suite de la conférence d'Algésiras. C’est un lieu de fuite et de refuge. pour les groupes persécutés (Shiites. pas assez détaillée ou incomplète. • La naissance du kharijisme • Les modalités mêmes selon lesquelles s’est déroulée la conquête.Colonisation européenne [modifier] • • • • 1827 : crise diplomatique entre la France et l'Algérie 1830 : les troupes françaises prennent Alger. qui seront généralement d’exploiter ce territoire à leur profit. Votre aide est la bienvenue ! La conquête arabe [modifier] Administration. Tanger devient « ville internationale » 1912 : protectorat français sur le Maroc (traité de Fès) Article détaillé : Histoire du Maroc. Seconde Guerre mondiale [modifier] Cette section est vide. Votre aide est la bienvenue ! Indépendances [modifier] Cette section est vide. les moyens investis sont modestes et subissent les contrecoups des crises du pouvoir central. . membres de la famille du Prophète). Votre aide est la bienvenue ! Trois éléments entrent en jeu pour définir les modalités selon lesquelles le Maghreb va être administré par les conquérants arabes : • Les motivations des vainqueurs. pas assez détaillée ou incomplète. Kharijites.

malgré un statut souvent difficile. le Maghreb apparaît comme un pays perfide. qui sont la nécessité pour le pouvoir de trouver des fonds. en 754. leur permettant. en Égypte et au Maghreb. Le kharâj et la jiziya – Le premier est un impôt foncier sur les terres conquises . humains. Entre ces deux dates. et la réalité de l’exploitation des Berbères. des Berbères exploités et exaspérés. La fin de la conquête n’implique pas directement un changement d’administration des populations soumises. poussera les gouverneurs à étendre la Jiziya . L’exploitation peut prendre la forme de prélèvements variés. et l’élaboration d’un droit musulman. qui expliquera que la conversion à de fait aboli l’esclavage. et beaucoup moins prestigieux que la Syrie ou l'Iraq. ce qui de fait est illégal. de luxe. une insurrection généralisée. entre vainqueurs et vaincus. qui égare. En 739. celui-ci ne s’applique pas (en théorie) aux nouveaux convertis. et bénéficiaires du butin. Ces deux impôts vont figer les rapports de domination hérités de la conquête. et les ponctions restent massives. Berbères et Arabes. . à rebours. est survenu un évènement essentiel : entre 740 et 742. • Deux éléments entrent en contradiction. au nom de l’islam contestataire kharijite. accompagnés de leur famille. entre nouveaux convertis et plus anciens. Cette défiance peut. qui cependant sera refusée par le gouverneur de l’époque. les Abbassides feront la même demande. La situation présente un décalage vif entre l’aspect égalitaire porté par l’islam. et de monothéismes. La question du butin et de l’impôt [modifier] Quelques points [à classer peut-être] • • • • • La garnison du Maghreb comprend de 10 000 à 40 000 hommes. Issu du Coran. des résistances. la tentation sera d’imposer des mesures contraires au droit musulman. et se manifeste par une stigmatisation. le second est un impôt par capitation imposé aux « gens du Livre » et considéré comme un pacte de protection. et leur donner des répercussion encore des siècles plus tard en attisant les discordes. lorsque cela touche à des populations converties. mais en pratique il est prélevé au Maghreb et en Égypte. Cet aspect facilitera la diffusion du kharijisme. et soulève la méfiance générale des autorités et des chroniqueurs. Au contraire. selon les nécessités du pouvoir. être interprétée comme un écho des difficultés rencontrées. • la hausse des besoins du califat. de villes puissantes.Les motivations de la conquête [modifier] • • Le Maghreb est un pays peu connu des Arabes. Le point de rupture se fera entre 720 et 739 . les califes omeyyades exigent toujours des femmes berbères pour leur harem . le statut de ces dernières étant cristallisé durant la période de la conquête . Le statut des nouveaux convertis est en question. qui sont le berceau d’antiques civilisations. de conserver leur religion. à l’époque de sa conquête. de nourriture. Des rivalités apparaissent parmi les dirigeant et les soldats.

Tunisie. Professeur honoraire des universités. Membre de l’Institut. Votre aide est la bienvenue ! Notes et références [modifier] 1. L'Afrique vandale par Serge Lancel. de la « grande persécution » à l'invasion vandale par François Decret. Professeur honoraire des universités. pas assez détaillée ou incomplète. Ancien directeur du Centre d'études de l'Orient contemporain à l'université de Paris III-Sorbonne Nouvelle.wikipedia.org) [archive] Colonisations européennes [modifier] • • • Voir les articles Maroc. Afrique espagnole France Voir aussi [modifier] Liens externes [modifier] • • • • • • Le Maghreb sous domination française (1830-1962) par Philippe Conrad. entre révolte et intégration [modifier] Cette section est vide. Portail de l’histoire Portail du Maghreb • • Ce document provient de « http://fr.org/wiki/Histoire_du_Maghreb ». L'Afrique chrétienne. et exciteront au soulèvement . souvent au nom de l'islam « vrai » contre celui des occupants. de l'invasion vandale au Maghreb musulman par François Decret. ↑ (fr) Histoire de la ville de Kairouan (Kairouan. Professeur émérite de l’université de Grenoble. Historien. Le Maghreb kharijite. L'Italie et le Maghreb au Moyen Âge par Georges Jehel. Catégorie : Histoire du Maghreb | [+] Catégories cachées : Wikipédia:ébauche histoire | Article à recycler | Article manquant de référence depuis juin 2008 | Article à mieux introduire | Portail:Histoire/Articles liés | Portail:Afrique/Articles liés Outils personnels • Créer un compte ou se connecter . Professeur émérite des Universités. En 739. L'Afrique chrétienne.• les réfugiés kharijites seront bien accueillis. les insurrections kharijites des Berbères auront pour moteur la rébellion et le désir d’intégration à l’Umma. Algérie. Les particularités de l'islam au Maghreb par Paul Balta.

Espaces de noms • • Article Discussion Variantes Affichages • • • Actions Rechercher þÿ Lire Modifier Afficher l’historique Navigation • • • • • Accueil Portails thématiques Index alphabétique Un article au hasard Contacter Wikipédia Contribuer • • • • • Aide Communauté Modifications récentes Accueil des nouveaux arrivants Faire un don Imprimer / exporter • • • Créer un livre Télécharger comme PDF Version imprimable Boîte à outils • • • Pages liées Suivi des pages liées Importer un fichier Pages spéciales • Adresse de cette version .

organisation de bienfaisance régie par le paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis. Wikipedia® est une marque déposée de la Wikimedia Foundation. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails.. d’autres conditions peuvent s’appliquer. Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons paternité partage à l’identique . En cas de réutilisation des textes de cette page. Inc. ainsi que les crédits graphiques.• Citer cette page Autres langues • • • Català Dernière modification de cette page le 25 novembre 2010 à 13:28. . voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful