Entretien d'embauche

:

Lesquelles de ces 7 erreurs allez-vous commettre?
Ces erreurs sont classées: de la plus évidente... à la plus sournoise!
Pour plus de ressources: Pdf, Powerpoint, Audio, Video...

http://www.EntretienEmbauche.TV

Erreur 1/7: LE TOURISTE
Le candidat ne s'est pas documenté. Il ne sait pas précisément ce que fait l'entreprise dans laquelle il postule. Lors de l'entretien, le recruteur peut demander au candidat: Connaissez-vous nos produits? Nos services? Notre marque? Une absence de réponse fait mauvais effet, alors qu'une simple visite sur le site internet de l'entreprise aurait permis un début de réponse. Question: Comment parler de l'entreprise qui recrute de façon à se que le recruteur se dise "voilà un candidat qui a préparé son entretien et qui, en plus, ose une approche personnelle."

Erreur 2/7: LE ROBOT
Le candidat récite son CV. Sur la forme, le candidat se rassure en produisant des phrases apprises par coeur, difficiles à suivre, et son exposé manque de vie. Sur le fond, le candidat n'apporte pas d'informations nouvelles, il ne fait que paraphraser son CV... et ennuyer le recruteur! Nota: Le CV constitue le premier étage de la fusée, celui qui propulse la candidature. Le CV ne va pas faire la vente. Le CV, c'est le passé. Question: Comment, dès les premières minutes de l'entretien, réveiller le recruteur et l'amener à se dire "voilà quelqu'un qui sort de la masse des candidats et qui m'apporte de nouvelles informations pertinentes."

Erreur 3/7: LE BROCANTEUR
Le candidat déballe l'information en vrac, sans l'organiser. C'est au recruteur d'aller chercher les pépites d'or dans un torrent de boue. Cette situation fatigue le recruteur et ne le dispose pas à laisser passer la moindre faiblesses du candidat. Par ailleurs ce type de présentation donne l'impression d'un manque de crédibilité. A contrario, une présentation claire et organisée montre le respect du candidat pour le recruteur. Question: Comment structurer votre intervention d'une façon à faciliter le travail du recruteur, et surtout de façon à amener le recruteur aux conclusions que VOUS voulez.

Erreur 4/7: L'ENFUMEUR
Le candidat fournit des réponses floues, il semble entourer d'un écran de fumée la moindre de ses affirmations. Souvent le candidat se paye de mots, par exemple, il affirme "je suis très motivé," sans étayer cette déclaration par aucune preuve. Le recruteur va tout d'abord relancer le candidat... avant de se lasser. Nota: Lors d'un entretien d'embauche, vous venez pour prouver par A+B ce que vous avez écrit sur votre CV. Le temps de la méfiance est venu. On ne vous croira plus sur parole. Question: Comment donner le maximum d'impact à chacune de vos affirmations et impliquer émotionnellement le recruteur dans

Erreur 5/7: LE PANTOUFLARD
Le candidat reste strictement sur le terrain choisi par le recruteur. Pour des postes à responsabilité, un candidat passif, qui ne fait aucune proposition de sujet de conversation, ne peut pas intéresser un recruteur. Nota: Pour faire la différence, à un moment, il faut prendre des risques. Les postes à responsabilité - et à salaire élevé - ne se décrochent pas en jouant la sécurité comme monsieur tout le monde. Question: Comment choisir un terrain qui incite le recruteur à vous parler, comme si vous étiez DEJA dans le poste.

Erreur 6/7: L'HOMME TEFLON
L'entretien se déroule bien, le candidat est plaisant, il amène de la matière. Sa candidature est jugée intéressante. Mais... si sur le moment, le recruteur a apprécié le candidat, dans une semaine, il aura du mal a se rappeler de lui. Le style de communication du candidat est trop lisse, tout semble glisser sur lui, il est... l'homme Téflon. Or, les postes à responsabilité impliquent d'aller au contact, de savoir gérer des conflits... Question: Comment faire pour donner de la personnalité à votre candidature, de manière à marquer durablement le recruteur.

Erreur 7/7: LE NOMBRILISTE
L'erreur que l'on ne voit pas venir... Le candidat aborde l'entretien en étant centré sur lui-même, et pas sur la problématique qui se pose au recruteur. De ce fait, il a du mal à écouter le recruteur durant l'entretien. Le candidat est comme un vendeur de voitures d'occasion, uniquement concentré sur le fait de vendre la guimbarde qui traîne sur son parc depuis 6 mois, sans à aucun moment écouter la demande du client. Question: Dans quel état d'esprit arriver en entretien pour rester à l'écoute et répondre exactement à la demande du recruteur?

http://www.EntretienEmbauche.TV

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful