www.maracanafoot.

com

les Harrachis à l’assaut de Yemma Gouraya
JSMB-USMH
10DA

MEZAÏR

N° 1419 du Jeudi 12 Mai 2011

Les Kabyles à Annaba pour un sursaut EL ORFI : «La victoire est impérative
face à l’USMAn»

«Rebondir à EL-HARRACH ! »

NAILI : «Je retrouverai rapidement mon meilleur niveau»

DEMAIN À 19 H /ESS-COTON SPORT

Une seule issue, l’attaque à outrance !

Le Mouloudia piégé à Bordj!
MCA

Retour de Rial et Yahia Cherif
Babouche, Douadi et Daoud absents face à l’USMA
Lavagne (ent. du Coton sport) :

«Nous sommes déterminés»
Ndjana Kana (capt,Coton sport ) :

«À Alger pour marquer et se qualifier»

02

Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011

La délégation de Coton Sport a atterri hier à 11h30 sur le tarmac de l’aéroport Houari-Boumediene en compagnie de celle de l’Entente de Sétif qui a passé avant-hier à Casablanca, la capitale économique du Maroc. C’est le secrétaire de l’équipe, Saïd Lakhlef, qui était à l’accueil de la délégation. Les Camerounais ont rejoint l’Algérie avec un groupe de 32 personnes, dont 22 joueurs, alors que l’ESS avait réservé à l’hôtel Palm Beach pour 25 membres dès leur arrivée hier matin. Deux bus attendaient les Camerounais pour les transporter vers leur lieu d’hébergement. C’est à bord d’un avion Airbus de la compagnie Air Royal que les deux délégations ont rejoint leur point de chute en attendant leur déplacement vers Sétif.

LES SÉTIFIENS ET LES CAMEROUNAIS SONT ARRIVÉS HIER

Une seule issue, l’attaque à outrance !
Demain à 19h : ESS-Coton Sport

LIGUE DES CHAMPIONS

L’HÉBERGEMENT À PALM BEACH À ALGER...

La direction de l’Entente de Sétif a décidé que l’hébergement de la formation camerounaise de Coton Sport à Alger se fera dans l’établissement hôtelier de Palm Beach avant de rejoindre la capitale des Hauts Plateaux ce matin.

Dès son arrivée ce matin à l’aéroport de Sétif, la délégation camerounaise du FC Coton Sport sera dirigée directement vers son lieu d’hébergement à l’hôtel Zidane, où la direction a réservé pour 25 membres seulement sur les 27 membres qui ont effectué le déplacement, et cela suite à la décision de la direction de Coton Sport prise lors du match aller de s’occuper de 25 membres sur les 29 de la délégation sétifienne qui s’est déplacée au Cameroun.

...ET L’HÔTEL ZIDANE À SÉTIF

Denis Lavagne (entraîneur du Coton Sport) :

«À ALGER POUR MARQUER ET SE QUALIFIER»

Le trio d’arbitrage seychellois designé par la Confédération africaine de football pour diriger cette rencontre, à sa tête l’arbitre central Eddy Maillet Allen, et le délégué du match, sont à l’hôtel Bachir.

...ET LES ARBITRES À L’HÔTEL BACHIR

La délégation camerounaise de Coton Sport s’envolera ce matin à 8h, par le vol quotidien entre Alger et la capitale des Hauts Plateaux après avoir passé la nuit à l’hôtel Palm Beach.

DÉPLACEMENT À SÉTIF AUJOURD’HUI A 8H

Les Camerounais de Coton Sport auront la possibilité d’effectuer une seule séance d’entraînement d’avant-match aujourd’hui à partir de 19h.

UNE SEULE SÉANCE AU STADE DU 8-MAI 1945 À 19H

Apparemment sûr des qualités de son groupe et conforté par l’avance acquise au match aller à Garoua, l’entraîneur de FC Coton Sport, le français Denis Lavagne, s’est voulu confiant quant à ce match retour qu’il espère tourner une nouvelle fois en faveur de ses troupes. A ce sujet, le coach camerounais a dit : «Certes, nous possédons une avance assez conséquente mais cela ne veut nullement dire que nous allons opter pour une tactique ultra défensive. Bien au contraire, on est venus ici pour marquer un but, voire deux pour assurer la qualification et rendre notre match plus facile. On sait que cela va être un véritable combat sur le terrain. A nous de nous montrer costauds pour bloquer notre adversaire.»

Sébastien Ndjana Kana (capitaine d’équipe) :

Les Sétifiens, dès leur arrivée hier à Sétif, à bord d’un vol spécial de l’aéroport Houari-Boumediene devront effectuer hier une séance d’entraînement à 18h au stade 8-Mai 1945.

UNE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT HIER POUR LES SÉTIFIENS

«NOUS SOMMES DÉTERMINÉS»

A

Depuis la fin du match aller qui a opposé l’Entente de Sétif à la formation camerounaise de FC Coton Sport au stade Roumdé Adjia de Garoua, le coach de l’ESS, Hadj Mansour, s’interroge sur la tactique la plus adaptée pour battre le FC Coton Sport sur un score large qui lui ouvrirait les portes de la phase des poules de la Ligue des champions.

Par YASSER MALKI

Garoua.

Une seconde séance, la dernière, demain à 11h au stade 8-Mai 1945, qui sera consacrée au schéma tactique qui sera appliqué sur le terrain et les consignes pour chaque joueur.

ET AUJOURD’HUI À 11H

Les arbitres seychellois et le délégué de match, qui sont arrivés hier à l’aéroport d’Alger, se sont déplacés à Sétif avec la formation sétifienne sur le même vol spécial.

LES ARBITRES DANS LE MÊME VOL QUE LES SÉTIFIENS

Le capitaine d’équipe, Sébastien Ndjana Kana, s’est à chaque fois fait remarquer par des déclarations fracassantes. Dès son arrivée à Alger, nous l’avons sollicité pour nous donner son avis sur le match retour de ce vendredi. Ndjana, très souriant, affichant parfois un optimisme béat, a dit : «Nous savons que l’Entente de Sétif est une bonne équipe qui avait bien joué au match aller. D’ailleurs, je ne comprends pas comment elle s’est écroulée durant le second half. Nous respectons beaucoup notre adversaire, mais nous sommes déterminés à poursuivre notre aventure en Ligue des champions. Bien que nous ayons un groupe de jeunes qui manque d’expérience, nous avons cette ambition d’aller loin dans cette compétition. A nous de tout faire pour y arriver. Il faudra trouver ce vendredi le juste milieu entre l’attaque et la défense.»

La direction appelle au fair-play

insi, on croit savoir que Hadj Mansour hésite entre le 4-4-2 classique, avec Metref et Delhoum dans la récupération, et le fameux 4-3-3, plus offensif mais qui doit sacrifier un milieu récupérateur. Hadj Mansour serait très tenté par un jeu très offensif en alignant Djallit, Ghazali, Hadj Aïssa et Djabou pour animer l’attaque. Une option qui exposerait l’Entente de Sétif aux contreattaques des Camerounais qui voudront mettre ce fameux but à l’extérieur qui serait assassin pour l’ESS. Il faudra donc attendre la séance d’aujourd’hui pour que Hadj Mansour puisse trancher sur la tactique choisie pour battre le club phare de

Youssef Ghazali, à l’instar de ses partenaires de l’attaque, a fait montre d’un manque de réussite déconcertant devant les buts adverses. Auteur de quatre réalisations depuis sa venue au club à l’intersaison, Sofiane avait inscrit un joli but en championnat contre le CRB avant de récidiver lors de la Ligue des champions contre l’Espérance de Tunis avec un doublé au stade de Radès suite à une longue chevauchée de trente mètres et un lob, et un but face au FC dynamos. On était très loin de ce joli tableau lors du dernier match disputé contre l’USMB au stade 8-Mai 1945, où c’est sous les sifflets et les insultes qui ont fusé de toutes parts que Sofiane avait quitté le terrain. Refusant de faire toute déclaration à ce sujet, il a promis qu’il allait tout faire pour permettre à son équipe de refaire son retard au tableau d’affichage. L’ex-joueur du WA Tlemcen n’a qu’une seule idée en tête, celle de tout mettre en œuvre pour secouer les filets de l’équipe camerounaise. Le rendez-vous de la Ligue des champions constitue un moment idéal pour se refaire une santé et reconquérir par là même le cœur des supporters. Y. M.

Ghazali promet le rachat

Que ce soit le staff technique, les joueurs ou les dirigeants, tous espèrent que les supporters joueront demain soir leur rôle de douzième homme. Seulement, du côté de la direction du club, on craint surtout les jets de fumigènes sur la pelouse, lesquels pourraient coûter cher à l’ESS. En effet, la FIFA et la CAF sont intransigeantes là-dessus, surtout lorsqu’il s’agit des fumigènes. «Il ne faut pas donner la moindre occasion aux Camerounais du FC Coton Sport d’émettre des réserves. Les équipes africaines sont très fortes dans l’art de la manipulation. Nous l’avons appris à nos dépens lors du match aller», a dit le président du club.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011 LIGUE 1 NAILI : «Je retrouverai

Le milieu récupérateur des Canaris, Billel Naïli, et ses coéquipiers sont déterminés à se racheter du dernier revers face aux Khroubis lors de la précédente rencontre de la mise à jour du championnat, estimant que ce résultat ne pourra influer sur l’état du groupe. Billel Naïli reste confiant quant à la suite du parcours de la JSK et tient à offrir la victoire ce samedi au large public kabyle.
Peut-on connaître vos sentiments après la défaite concédée à Khroub ? Nous avons fait de notre mieux pour revenir avec un bon résultat mais nous avons manqué de chance dans la mesure où nous aurions pu prétendre à mieux au vu de notre belle prestation. Il faut dire aussi que nous étions amoindris par des absences de marque auxquelles il n’a pas été facile de pallier. Dommage, car on pouvait même revenir avec une victoire si nous avions su gérer notre avance en seconde période. Vous devez quand même prendre des points à l’extérieur, et cela vous n’arrivez pas à le faire. Est-ce inquiétant ? Cela nous tracasse énormément et je ne pense pas qu’on puisse nous reprocher de ne pas faire les efforts nécessaires pour cela. Je pense que le plus important, c’est de ne laisser filer aucun point chez nous. A partir de là, et une fois en confiance, nous pourrons mieux négocier nos déplacements. Après votre défaite face à l’ASK, vous allez une fois encore vous déplacer. Cette fois-ci, ce sera à Annaba pour affronter la formation locale. Comment voyez-vous cette confrontation ? Elle sera difficile, bien entendu. Les Annabis, devant leur public, voudront sûrement s’imposer pour garder leur chance intacte pour le maintien. Mais soyez sûr que nous ne leur laisserons pas la moindre parcelle de terrain. Nous allons occuper tous les espaces et mettre une forte pression sur eux pour les pousser à l’erreur. Je crois que ce sera la meilleure façon de remporter ce match. Apparemment, vous êtes déterminés à

Par Entretien réalisé par SAÏD ABERKANE

rapidement mon meilleur niveau»

03

revenir avec un résultat positif ? Absolument. Certes, ce sera difficile, mais nous ferons tout ce qui est en notre possible pour satisfaire nos supporters. A l’instar de vos coéquipiers, vous paraissez très motivé à deux jours du match ? Il faut l’être. C’est un match au cours duquel nous devrions impérativement réaliser un résultat positif, et ce afin de nous racheter de notre dernier revers. On doit faire plaisir à nos supporters, lesquels attendent un probant résultat, eux qui le méritent vraiment. N’y aura-t-il donc aucune préparation spéciale pour ce rendez-vous ? Non, je ne le pense pas, mais le travail psychologique s’impose. C’est surtout de ce côté-là que l’entraîneur insistera sûrement. Il y a eu une défaite contre l’AS Khroub, il va donc falloir remonter le moral des joueurs. Le coach donnera plus d’importance au volet psychologique. Vous serez donc présent ce samedi face à l’USM Annaba… Ce n’est pas à moi de décider si je serai sur la liste du onze rentrant ou non. C’est au staff technique de le faire. Mais s’il me fait confiance pour ce rendez-vous, je répondrai présent pour défendre les couleurs de mon équipe. Un dernier mot ? Malgré cette défaite, nous devrons garder confiance en espérant que les choses s’amélioreront grâce au travail accompli par le staff technique et les joueurs. Je suis sûr que le groupe est capable de mieux faire et se racheter après-demain face à l’USM Annaba. Entr etien réalisé par S. A.

Ayant raté le match face à l’AS Khroub

TOUT POUR REMETTRE RIAL ET YAHIA CHÉRIF SUR PIED FACE À L’USMAAN

C

Deux jours après avoir été battus à l’extérieur par l’AS Khroub, un match entrant dans le cadre de la mise à jour du calendrier, les Jaune et Vert vont enchaîner ce samedi avec un nouveau match de championnat professionnel de Ligue 1.

Les Kabyles veulent se racheter à Annaba
APRÈS LA DÉFAITE CONCÉDÉE AVANT-HIER FACE À L’AS KHROUB
En effet, la plupart des joueurs que nous avons contactés ces derniers jours nous ont affirmé qu’ils étaient dans l’obligation de renouer avec les résultats positifs, afin de prouver que ce revers concédé à l’extérieur face aux Khroubis n’était qu’un accident de parcours, et que la JSK peut, elle aussi, décrocher des points en déplacement. Jusqu’à présent, les Kabyles sont prêts, et deux jours avant le match, Belhout devra sans doute faire tout son possible pour remonter le moral de ses troupes, et corriger les fautes commises avant-hier. Les partenaires de Kouceila Berchiche vont reprendre le service aujourd’hui et sont appelés à travailler d’arrache-pied. Ils n’ont qu’un objectif en tête : récupérer les points perdus. A deux jours seulement du prochain match face à l’USM Annaba, comptant pour la 22ème journée du championnat professionnel de Ligue 1, ce samedi au stade du 19-Mai 1956 d’Annaba, les Canaris du Djurdjura demeurent très fragiles à l’extérieur cette saison. Certes, les Jaune et Vert ont glané quelques points, mais jusqu’à présent ils n’ont décroché qu’une seule victoire hors de Tizi Ouzou. Des statistiques qui ne sont pas en leur faveur avant d’affronter l’USM Annaba, laquelle revient très fort.

samedi face à l’USM Annaba et le deuxième se jouera quatre jours plus tard, au stade du 20-Août, face au CR Belouizdad. Ce dernier revient très en forme ces derniers jours et vise, lui aussi, une place parmi les premiers. C’est dire que deux déplacements à haut risque attendent la bande à Belhout.

ette fois-ci, les coéquipiers de Billel Naïli iront encore une fois à Annaba pour défier l’équipe locale. La tâche des Canaris s’annonce difficile face à une équipe qui voudra s’éloigner de la zone rouge et remonter encore au classement général. Du côté de la JS Kabylie, et même si on sait très bien que l’adversaire de cette journée est un sérieux morceau, on parle quand même de rachat.

La JSK à la recherche d’une autre victoire à l’extérieur

Les Jaune et Vert, restés sur une amère défaite avant-hier devant l’AS Khroub (1-0), qui n’arrange guère leurs affaires, auront à effectuer deux autres déplacements périlleux. Le premier aura lieu après-demain

Deux autres déplacements délicats à Annaba et au 20-Août

Si la mission des Kabyles s’annonce plus ou moins facile, à domicile, face à l’USM El-Harrach, ils devront par contre donner le meilleur d’euxmêmes pour espérer revenir avec un résultat positif à l’occasion des deux déplacements à Annaba et chez le CR Belouizdad et récolter un maximum de points pour rester encore et toujours coller au trio de tête. Pour les Canaris, il s’agira de ne pas se faire distancer par les premiers classés. S. A.

Récolter un maximum de points

Après une journée de repos, les camarades de Sofiane Khellili se sont remis au travail aujourd’hui pour préparer leur match face à l’USM Annaba. Pour la prochaine rencontre du championnat de son équipe, Belhout bénéficiera du retour de son défenseur central Ali Rial et souhaite pouvoir compter sur l’attaquant Sid Ali Yahia Chérif. En effet, ce dernier souffre d’une légère blessure contractée lors du match retour des 8èmes de finale de la Coupe de la CAF face au FC Missile du Gabon. Pour Rial, qui n’est autre que le libéro de charme de cette équipe kabyle, il fut blessé aux adducteurs. Les deux joueurs vont se déplacer avec le reste du groupe à Annaba, et ce afin d’affronter l’équipe locale ce samedi. Le staff médical fera tout pour les remettre sur pied avant le match d’après-demain. Donc, il y a de fortes chances de voir Rial et Yahia Chérif sur le terrain face à l’USM Annaba. Pour Belhout, ces deux éléments sont incontournables, car une éventuelle absence de Rial le mettra dans une situation embarrassante même s’il pourra compter sur Berchiche. Yahia Chérif, grâce à son opportunisme face au but, représente un danger constant pour les défenseurs adverses. Le staff médical du club phare de la Kabylie, à sa tête Guillou, a entamé une course contre la montre pour que ces deux éléments soient rétablis à temps. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

04

Le milieu de terrain El Orfi est très déçu par la défaite concédée par son équipe face à l’ASK, toutefois, il reste confiant pour la suite du parcours. Joint par nos soins au retour de l’équipe sur Alger, il a bien voulu revenir sur cette défaite ainsi que sur la suite du parcours.
Avec du recul, qu’avez-vous à nous dire sur cette nouvelle défaite concédée face à l’ASK ? C’est une défaite amère vu le cours du jeu. On est partis avec la ferme intention de revenir avec un bon résultat, toutefois, on s’est inclinés à la fin du compte. Honnêtement, on est très déçus par le score final de cette rencontre. Je pense qu’on méritait un score meilleur que celui réalisé vu le cours du jeu. Pourtant, vous avez bien joué en créant beaucoup d’occasions… C’est pour cette raison que nous sommes très déçus. On s’est créé pas mal d’occasions de scorer sans toutefois arriver à les concrétiser. Vu le cours du jeu, je pense qu’on mérite un résultat meilleur mais qu’est-ce que vous voulez qu’on fasse, c’est ça le football, jouer bien ne veut pas dire gagner. On doit oublier ce match et penser aux prochaines rencontres. Ne pensez-vous pas aussi que disputer un grand nombre de rencontres en un laps de temps a causé

Entretien réalisé par MUSTAPHA LARFI

EL ORFI : «La victoire est impérative face à l’USMAn»
Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011
la fatigue à l’équipe ? C’est sûr que c’est très difficile, toutefois, on n’a pas le choix. En tout cas, on doit oublier cette défaite et penser au prochain match qui nous opposera à l’USMAn. Justement, comment se présente pour vous cette rencontre ? Ce sera une rencontre très difficile pour les deux équipes. L’USMAN est une très bonne équipe qui pratique du bon football et fera tout son possible pour nous battre et ajouter des points à son actif. Pour ce qui nous concerne, nous sommes conscients de ce qui nous attend et on fera tout pour revenir avec un bon résultat, ce qui nous permettra de continuer la suite du championnat dans de bonnes conditions. Pensez-vous que le championnat est toujours jouable ? Tout ce que je peux vous dire là-dessus, c’est qu’on doit jouer sans calculs. Le championnat est encore long et ce qui est sûr c’est qu’on va faire le maximum pour récolter le maximum de points et terminer la saison dans une position confortable. Vos fans attendent beaucoup de vous… Nos fans sont formidables et méritent tout le bien du monde. C’est leur droit absolu de réclamer des résultats. Une chose est sûre, c’est qu’on fera tout pour réaliser les meilleurs résultats possibles et leur procurer de la joie. J’espère qu’ils seront toujours derrière l’équipe pour nous soutenir. Avec leur soutien, on réalisera notre objectif à la fin de la saison. Entretien réalisé par M. Larfi

LIGUE 1

Une défaite et des regrets
Comme tout le monde le sait, les Canaris se sont inclinés avant-hier lors de la rencontre de la mise à jour qui les a opposéss à l’ASK, pour le compte de la mise à jour du calendrier par la plus petite des marges.

U

ne défaite amère pour les poulains de Belhout qui pourtant ont bien joué au cours de ce match en menaçant la défense de l’ASK qui a tenu le coup. D’ailleurs, ils ont créé pas mal d’occasions qu’ils pouvaient concrétiser. Or, la chance n’était pas de leur côté et Younes et ses camarades ont échoué pour marquer au moins un but. Cela veut dire tout simplement que les Canaris auraient dû revenir avec un résultat meilleur. Cependant, la fatigue a joué aussi un mauvais tour au club phare de Kabylie, ce dernier a joué plusieurs rencontres en un laps de temps court. En résumé, les Canaris n’ont pas démérité et avec un peu de chances, ils auraient dû glaner au moins un point. Toutefois, le championnat est encore long et la bande à Belhout pourra se racheter lors des prochains rendrez-vous.

CAF.

En dépit de la défaite, l’équipe a bien tourné en montrant un bon visage lors de cette rencontre. En effet, avec un peu de chances, les camarades de Remache auraient dû ramener un bon résultat qui sera la meilleure récompense vu les efforts fournis au cours de cette rencontre. En somme, les canaris ont fait ce qu’il fallait faire et cette défaite n’est pas la fin du monde en attendant de réagir d’une belle manière comme les poulains de Belhout l’ont fait devant le FC Missile pour le compte du match retour de la Coupe de la

L’équipe a bien tourné

Certes, les joueurs sont déçus par cet échec qu’ils auraient dû éviter, toutefois, ils promettent de réagir et de rattraper les points perdus lors de cette rencontres. Ils nous ont affirmé que c’est juste un incident de parcours et qu’ils feront tout leur possible afin de glaner le maximum de points possibles face respectivement à l’USMAn et au CRB, les deux prochains adversaires de la formation du Djurdjura.

Les joueurs déçus mais…

les a opposés à l’ASK. Hier, ils ont bénéficié d’une journée de repos, ce qui leur permettra de récupérer un peu afin de se préparer comme il se doit pour le prochain match qui les opposera à l’USMAn.

Après une journée de repos, les Canaris reprendront le chemin des entraînements aujourd’hui afin de préparer le match de l’USMAn. En dépit de la défaite concédée à Khroub, les camarades de Younes semblent déjà oublier cette défaite et pensent déjà au prochain match qui les opposera ce week-end à l’USMAN. Un match qu’ils doivent gagner impérativement s’ils veulent terminer la saison sur une bonne note. A cet effet, les poulains de Belhout sont conscients de ce qui les attend et promettent de faire le nécessaire pour revenir avec un bon résultat. En dépit de la difficulté de la mission, Belhout mobilisera certainement ses joueurs pour réagir de belle manière et se racheter après la défaite concédée à Khroub. Une chose est sûre, c’est que les Canaris feront tout leur possible pour réussir un bon résultat et ne pas revenir bredouilles. C’est aussi le souhait des amoureux des Jaune et Vert qui veulent que leur équipe termine la saison au moins en seconde position et retrouver ainsi la Champions League la saison prochaine.

Les Canaris pensent à l’USMAn

Ils veulent une victoire à tout prix

Les camarades d’El Orfi ont rejoint la capitale juste après la fin de cette rencontre qui

Retour juste après la fin de la rencontre

Après avoir bénéficié d’une journée de repos hier, les camarades de Naïli reprendront le chemin des entraînements aujourd’hui. Le staff technique axera son travail sur la récupération et l’aspect psychologique afin de permettre aux joueurs de préparer le match de l’USMAN dans de très bonnes conditions afin de revenir avec un très bon résultat. M. L.

Reprise des entraînements aujourd’hui

Sans doute que les camarades de Naïli veulent à tout prix oublier cet échec concédé devant l’ASK avant-hier. Pour cette raison, un bon résultat est impératif lors de ce long déplacement qui les conduira à Annaba afin de renouer avec les victoires et de garder leurs chances intactes pour cette fin de saison. Une chose est sûre c’est que seul un bon résulat leur permettra de se racheter. En résumé, les camarades de Hamiti veulent à tout prix battre Annaba et glaner les trois points de la rencontre. Arriveront t-ils à le faire? Réponse après le coup de sifflet final de cette rencontre. M. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LIGUE 1

ela a eu lieu avant-hier, lors du match de mise à jour du calendrier du championnat de Ligue 1 professionnelle (16e journée), ayant mis aux prises la JSK à l’AS Khroub. Le jeune milieu de terrain offensif, qui se retrouvait à chaque match exclu de la liste des 18, a, cette fois-ci, été retenu parmi le groupe ayant fait le déplacement à Khroub. Chokri Ouaïl ne cessait de redoubler d’efforts aux entraînements, en ne se décourageant guère, malgré sa marginalisation. Ouaïl n’a jamais baissé les bras et il a continué à se donner à fond, et ce, dans le but de gagner la confiance de Rachid Belhout afin que ce dernier puisse lui accorder une chance de jouer pour lui prouver de quoi il est capable. L’occasion lui a été offerte donc avant-hier, par le coach des Canaris du Djurdjura, Rachid Belhout, en l’incorporant à la 72e de la partie. Chokri Ouaïl a fait son apparition sur le terrain, une vingtaine de

C

Le jeune transfuge de la JSM Cheraga, Choukri Ouaïl, qui a rejoint les rangs de la JSK au mercato hivernal dernier, et qui n’a bénéficié d’aucune chance, a finalement fait son baptême du feu sous le maillot kabyle en compétition.

Baptême du feu pour Ouaïl
Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011
Entretien réalisé par AOMAR MOUSSI

05

minutes avant la fin de la rencontre, en remplacement de son coéquipier, Nassim Oussalah.

Il a remplacé Oussalah à la 72e

Selon les échos qui nous sont parvenus de Khroub, le jeune milieu de terrain Chokri Ouaïl, qui a fait sa première apparition sous les couleurs de son nouveau club, a réussi à gagner des galons auprès du staff technique, en particulier du coach Rachid Belhout. De l’avis des observateurs, si ce joueur bénéficie d’un temps de jeu un peu plus élevé, il pourra étaler toute sa classe et faire parler de lui. Toujours est-il que ces vingt minutes de jeu, suffissent dans un premier temps pour gagner la confiance de la grande famille de la JSK, bien qu’il soit largement capable d’apporter encore plus. Il a été crédité d’une belle prestation, et il ne compte pas s’arrêter là.

Il est crédité d’une belle prestation

IZRI :

«ON AURAIT PU TUER LE MATCH EN 1E MI-TEMPS»

C’

Mouassa-Bougherara et Hannachi, LES RETROUVAILLES

est un Chokri Ouaïl heureux de faire son baptême du feu avec la JSK, mais déçu par le résultat ayant sanctionné les débats, en nous déclarant ce qui suit : «tout d’abord je tiens à remercier l’entraîneur de m’avoir accordé cette chance de jouer et de faire mes débuts avec ma nouvelle équipe. J’attendais ce moment depuis belle lurette, je n’ai jamais douté de mes capacités, et Dieu merci j’ai bénéficié de cette chance» avant d’ajouter «certes je n’ai pas beaucoup joué, mais

«J’aurai aimé fêter ma 1 apparition avec une victoire»
er
l’essentiel pour moi, c’est d’avoir fait mon baptême du feu sous le maillot de la JSK en compétition officielle. Mais pour ne rien vous cacher, j’aurai aimé fêter ma 1e apparition avec une victoire face à cette équipe de l’AS Khroub». Le jeune transfuge de la JSMC, conclue «la rencontre face à l’ASK était à notre portée et on aurait pu revenir à la maison avec au moins le point du nul, et ce, vu les nombreuses occasions qu’on s’et procurées tout au long de la

L’ex-joueur de la JSM Cheraga ne compte pas lâcher prise, bien au contraire, il veut aller encore plus loin en gagnant davantage la confiance de son entraîneur. Chokri Ouaïl est déterminé plus que jamais, à cravacher dur aux entraînements pour bénéficier d’une nouvelle chance lors des prochaines sorties de son équipe en championnat. Alors, Ouaïl va-t-il bénéficier d’un temps de jeu plus élevé à l’avenir ? On le saura dès la prochaine rencontre face à l’USM Annaba. Nous y reviendrons…

Il veut bénéficier d’un temps de jeu plus élevé

rencontre. Sur une seule action les Khroubis ont réussi à nous marquer. Il faut dire que n’était la baraka de leur gardien de but, on aurait largement prétendu à la victoire, mais en vain on est revenus bredouilles. C’est vraiment dommage, mais on promet à nos supporters de nous racheter dès le prochain match qui va nous opposer à l’USM Annaba. Quant à moi j’espère bénéficier d’une autre chance lors de nos prochaines sorties». Propos recueillis par Aomar Moussi

ouassa l’actuel coach du MSP Batna, n’est autre que l’ex-entraîneur des Jaune et Vert. C’est le cas aussi pour l’ex-keeper des Canaris du Djurdjura Liamine Bougherara qui est à la tête de la barre technique de l’AS Khroub. Ces deux hommes qui ont

M

Kamel Mouassa, Liamine Bougherara et Moh Chérif Hannachi se sont rencontrés avant-hier au stade de Khroub.

marqué de leur empreinte l’histoire du club phare de la Kabylie, avec cette consécration en coupe de la CAF remportée haut la main contre l’Etoile de Sahel de Tunisie en 2001, ont été très contents et très heureux de revoir le boss des Canaris Moh Chérif Hannachi qui a fait le déplacement avec son équipe. Les trois hommes ont discuté longuement et ont remémoré les bons souvenirs. Kamel Mouassa pour ceux qui ne se souviennent pas de son passage dans le club phare de la Kabylie, il est cet homme qui a formé une équipe jeune,

après le départ massif des cadres de l’équipe. Sous sa houlette, en 99 Mouassa a pu réussir à disputer deux finales en l’espace d’une semaine. La première au stade Zabana d’Oran contre le MC Alger (finale du championnat) remportée par ce dernier, avec un but litigieux, pour une position d’hors jeu de l’attaquant Mouloudéen Rahmouni. Une semaine après et après cette défaite amère concédée contre le MCA, les Kabyles ont disputé une autre finale en coupe d’Algérie cette fois contre l’autre club algérois l’USMA, qu’ils

ont encore perdu. Mais deux ans après Mouassa qui est revenu aux affaires techniques du club, il a réussi à offrir la coupe de la CAF la seconde de suite. Hannachi était lui aussi très heureux pour Bougherara qui est en train de mener à bon port sa nouvelle mission en tant qu’entraîneur avec l’ASK, sans oublier de souhaiter à Mouassa bon chance avec le MSPB, cette équipe composée en majorité de jeunes joueurs âgés entre 19 et 22 ans. Les trois hommes étaient tous très heureux de se revoir. A. M.

Pour l’entraîneur des gardiens de but de la JSK Lyes Izri, cette défaite est amère à ses yeux, car l’équipe a raté une belle aubaine de revenir à Tizi-Ouzou avec les trois points de la victoire en estimant que «on a dominé notre adversaire de bout en bout, et on aurait pu tuer le match en première mi-temps, où nos joueurs ont raté beaucoup d’occasions à l’image de Saïdi, Tedjar et Hamiti. On pouvait marquer deux à trois buts en première période, mais en vain, la chance ne nous a pas souri» avant d’ajouter «en seconde période on a continué à presser l’adversaire dans ses derniers retranchements, en multipliant les actions, mais sans parvenir à trouver la faille, sachant qu’en face il y avait un gardien de l’ASK qui était dans son jour». Izri conclue en déclarant ce qui suit : «Les Khroubis ont eu la chance sur une seule action qu’ils ont créé en parvenant à nous marquer cet unique but de la rencontre. Pourtant on aurait pu éviter d’encaisser ce but. Sincèrement, vu la physionomie du match, on ne méritait pas de perdre et de revenir bredouilles à Tizi. Avec les occasions ratées, et le rendement présenté durant toute la rencontre, on aurait largement prétendu à une victoire ou à défaut à un match nul. Mais bon il faut vite oublier cet échec et se concentrer sur le prochain match qui nous attend face à l’USM Annaba au stade du 19 mai de Annaba ce samedi. Un match qu’on ne doit en aucun cas perdre». A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

06

Le Mouloudia piégé à Bordj!
Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011

LIGUE 1

Pour rester toujours dans la même foulée, la participation de deux autres cadres importants reste elle aussi, très incertaine. Cela concerne le milieu récupérateur Nassim Bouchema et le défenseur Brahim Boudebouda. Le premier souffre toujours d’une petite blessure à la cheville contractée lundi dernier à la veille du match CABBA-MCA. Contacté par nos soins, le joueur affirme qu’il fera tout pour être présent ce samedi contre l’USMA. «En toute franchise, j’espère de tout cœur jouer ce derby même si cela dépendra en premier lieu des résultats des radiographies», nous dira le concerné. Et si Bouchema reste incertain à cause de cette blessure à la cheville, c’est loin d’être le cas du défenseur Boudebouda qui se trouve toujours en Belgique pour y effectuer des éventuels tests avec le club de Germinal Beerschot. Mieux encore, la direction du club ainsi que le staff technique ne savent toujours pas la date de la venue du joueur en question ! Mounir Ben

BOUCHEMA ET BOUDEBOUDA INCERTAINS

«C’est inconcevable qu’un attaquant puisse rater le cadre alors qu’il est à cinq mètres du but. Mes joueurs ont été incapables de battre la plus faible équipe du championnat. Pour moi, c’est simple, le meilleur joueur sur le terrain, c’était Ferradji le gardien du CABBA qui a évité à son équipe de prendre un carton.

Par MOUNIR BENKRAMI

leurs ratages incompréhensifs. Des ratages qui ont incontestablement privé le Doyen d’une victoire logique sans que les Bordjiens crient au scandale.

I

l y a de quoi nourrir beaucoup de regrets car nous avons laissé filer une victoire indiscutable. Pour moi, ce match nul est une défaite pour notre équipe qui aurait dû dérocher les trois points.» C’est en ces termes que Zekri s’est confié à la presse juste après le très décevant 1 à 1 réalisé mardi soir au stade du 20-Août face au CA Bordj Bou Arréridj pour le compte de la mise à jour. Tous ceux ayant suivi ce match à huis clos étaient unanimes à dire que le CABBA a vraiment évité une lourde défaite. Et le mérite revient, en premier lieu, à son gardien Mohamed Seghir Ferradji qui était incontestablement, l’homme du match. Cependant, la palme revient aussi aux attaquants du MCA qui se sont une nouvelle fois illustrés par

Lors de cette fameuse rencontre dominée de bout en bout par les Vert et Rouge de la capitale devant une équipe du CABBA des plus prenables, quatre joueurs mouloudéens ont fait l’événement non pas par leur rendement extraordinaire mais tout simplement, par leur manque flagrant de réalisme devant la cage bordjienne. Il s’agit de Daoud, Hamrat,

Daoud, Hamrat, Douadi et Derrag ratent l’immanquable

Il faisait l’événement auparavant lorsqu’il était l’entraîneur de l’ES Sétif. Et le voilà refaire le coup sous les couleurs du MC Alger. Il s’agit bien évidemment, du coach Noureddine Zekri qui veut toujours rester sous les feux de la rampe de par sa méthode de travail, ses sorties fulgurantes et surtout, ses déclarations explosives. D’ailleurs, dès son installation à la tête de la barre technique du MCA, il est immédiatement passé à l’acte en ouvrant le feu sur tout le monde. En d’autres ter-

Discipline et…complaisance !
mes, il a fait de son mieux pour «collectionner» les ennemis et les rivaux. Mais l’autre fait marquant en dépit de ces attitudes, est cette guerre annoncée contre certains joueurs du club et la liste est longue avec les Bessghier, Amroune, Megherbi, Harkat, Slimani, Azzeddine et j’en passe. Des joueurs qui ne rentrent plus dans les calculs du coach et ils le savent très bien. D’ailleurs, certains d’entre eux, envisagent sérieusement de quitter le club dès la fin de l’exercice en cours à l’instar de Harkat, Besseghier et le gardien Slimani. Depuis son arrivée au MCA, Zekri insiste toujours sur la discipline et la rigueur. Entre-temps, le Batnéen fait aussi du social en accordant des bons de sortie à certains joueurs comme Youcef Sofiane qui est parti en Angleterre juste après la qualification du club pour la phase de poules de la Ligue des champions et Boudebouda qui est allé en Belgique pour y passer d’éventuels tests avec le Germinal Beerschot. Professionnellement parlant, l’entraîneur mouloudéen a vraiment failli en se passant de deux joueurs importants à la veille de deux matchs décisifs contre le CABBA et l’USMA. Apparemment, Noureddine Zekri n’est pas conscient que son équipe est plus que jamais menacée par le spectre de la relégation avec son petit capital de 22 points seulement. Donc, discipline et sanctions pour les uns et complaisance et indulgence pour les autres. Voilà la méthode Zekri ! M. B.

Le Mouloudia d’Alger, après avoir raté une belle victoire à Bordj Bou Arréridj ce mardi, est appelé à enchaîner avec le 5e et avant-dernier derby algérois contre l’USMA prévu ce samedi à Bologhine en sachant que ces retrouvailles auront lieu à huis clos. La mauvaise nouvelle pour la grande famille du Doyen et surtout, pour le staff technique, les Vert et Rouge livreront ce 75e derby amoindri de plusieurs joueurs clés (Babouche, Daoud, Douadi et fort probablement, Boudebouda), puisque le capitaine Babouche est suspendu pour deux matchs après son expulsion face au MC Oran à Zabana. De son côté, le milieu récupérateur Daoud sera retenu par la sélection espoirs drivée par l’entraîneur Aït Djoudi qui disputera deux matchs amicaux contre le Sénégal dont le premier est justement prévu le 14 mai, soit, le jour du derby USMA-MCA. Par ailleurs, le milieu offensif Douadi souffre toujours du genou et reste très incertain pour cette confrontation algéroise. Des absences qui risquent sérieusement de chambouler tous les calculs de l’entraîneur Noureddine Zekri qui aurait aimé jouer ce derby important avec tous ses cadres importants.

BABOUCHE, DOUADI ET DAOUD ABSENTS FACE À L’USMA

Douadi et Derrag qui ont raté pas moins de 6 buts inratables selon un avis unanime. Résultat, le Mouloudia d’Alger rate pour la énième fois, une victoire imparable qui aurait pu lui permettre de s’éloigner davantage de la zone rouge qui guette pas moins de 7 clubs qui sont directement concernés par le spectre de la relégation, à savoir CABBA, WAT, USMB, MCA, USMA, ASK et USMAn. D’ailleurs, 8 points seulement séparent la lanterne rouge, le CABBA et le 8e du classement, le MCEE. Le Doyen, quant à lui, compte 22 unités avec 2 matchs en moins contre respectivement, l’USM Alger et l’ASO Chlef. C’est dire que les deux points laissés à Bordj Bou Arréridj

auraient pu quand même mettre le Mouloudia dans une situation très favorable avec 24 unités. Malheureusement pour la grande famille des Vert et Rouge et contrairement à la saison précédente où il y avait un certain renard des surfaces nommé Bouguèche en dépit de la présence de Boumechra, le MCA version 2010-2011, n’a aucun attaquant capable de faire la différence lors des moments délicats. Sinon, comment expliquer le fait que le meilleur buteur du club cette saison n’est autre que Mokdad, un pur milieu offensif. Ainsi, le calvaire du Doyen continue en cette fin intense du championnat professionnel. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LIGUE 1

GAMONDI : «J’ai demandé à mes joueurs d’être concentrés»
Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011
Entretien réalisé par Hillal Aït Benali
Avec du recul, que pouvez-vous nous dire sur la dernière victoire face au MCO ? Je suis très heureux pour cette victoire. Et je suis très heureux pour la manière avec laquelle on a remporté le match. Ça fait longtemps qu’on na pas joué avec ce calme et cette maîtrise de ballons. En plus, on a réussi à marqué deux buts en première mi-temps. Je peux vous dire que si ce n’était pas la mauvaise organisation en deuxième mi-temps qui nous a empêchés de pratiquer notre jeu, on aurait pu terminer la partie sur un score plus large. En tout cas, c’est un résulta très positif et je suis très satisfait de la production de mes joueurs. Après le match nul concédé à domicile face à l’ASK, vous étiez dans l’obligation de réagir, n’est-ce pas ? Exactement. Vous savez après le match contre l’ASK, les joueurs commençaient à perdre confiance, alors seul un résultat probant contre le MCO pourrait remettre les choses à leurs places. Dieu merci, on a pu sortir vainqueurs et retrouver par la suite la bonne sérénité du groupe. On a repris le travail et j’avais confiance qu’on allait faire quelque chose à Oran. En tout cas, le grand mérite revient aux joueurs. Vous êtes à neuf matchs sans la moindre défaite. Que pouvez-vous nous dire sur ce parcours ? Un bilan très positif qu’on a réalisé avec une équipe très solide qui pratique un bon football. Je suis très satisfait de ce parcours et ce, malgré les quelques défaillances. Certes, on a perdu quatre points ici au 20-Août qu’il ne fallait pas en réalité perdre, mais, à la fin, on a réussi à les récupérer. C’est grâce à la stabilité et le travail de tout un chacun qu’on a pu arriver à ce stade. Actuellement, on est la deuxième meilleure défense du championnat et je ne peux que me réjouir de ce parcours. Parlant à présent du prochain match contre l’USMB, comment le voyez-vous déjà ? Il sera certainement difficile. Moi, j’ai toujours dit que je préfère jouer contre une équipe de haut du tableau que de jouer contre celle qui cherche sa survie en L1. Je préfère jouer contre l’ESS, la JSK que contre ces équipes du bas du tableau. Elles viennent pour chercher un nul. Elles jouent la défense à outrance et dans ces cas-là, vous ne pouvez jamais pratiquer votre football. C’est pour ça que je dis qu’il sera un match très difficile. En tout cas, on fera de notre mieux pour garder les trois points chez nous et ce, malgré le problème extérieur qui surgit ces derniers jours dans l’équipe. Justement, ne croyez-vous pas que ces problèmes que vous surnommez d’extérieur pourraient influer négativement sur le moral des joueurs ? On essaye au maximum de gérer la situation. Je dis toujours à mes joueurs que sur le terrain, il faut mettre de côté tous les problème et réfléchir uniquement à votre sujet. Vous devez vous comporter comme des professionnels. On est ici parce qu’on aime le football. Le problème d’argent connaîtra sa solution, cependant, lorsque un match est terminé, vous ne pourrez jamais revenir et porter des rectifications. Alors, une fois que vous êtes sur le terrain ne pensez qu’à la victoire. Je suis dans le même cas ou pire que les joueurs, mais une fois que le match a débuté j’oublie tout. Alors il faut qu’ils en fassent autant. H. A. B.

POUR UN DIXIÈME MATCH SANS DÉFAITE

V S

07

L

Après la défaite concédée le week-end dernier contre l’USMA, la formation blidéenne, qui occupe actuellement la place de premier relégable avec seulement 21 points au compteur, n’a fait que compliquer la situation que vit le club phare de la ville des Roses, et n’a pas laissé indifférents les milieux sportifs blidéens de voir les camarades de Chebira vivrent chaque saison les mêmes problèmes.

Par AHMED TAHI

Les Blidéens au 20-Août pour un exploit
re. Autant dire, d’ores et déjà, que le plus dur est à venir, l’USMB risque de vivre une fin de saison des plus difficiles. L’USMB est tenue à sortir le grand jeu demain au stade du 20-Août contre les poulains de Gaouaoui, de mettre toutes leurs forces dans la bataille pour ne pas connaître d’autres mésaventures.

Le CRB affrontera demain après midi au stade du 20-Août l’USMB pour le match comptant pour la 22e journée du championnat national. Une rencontre qui ne sera certainement pas une partie de plaisir pour les hommes du technicien argentin, Gamondi, face à cette équipe blidéenne qui cherche à sortir de la zone rouge et s’assurer son maintien parmi les équipes de l’élite. Cependant, les Rouge et Blanc du Chabab sont armés d’une volonté en acier et sont déterminés plus que jamais à sortir le grand jeu afin de terminer la partie en leur faveur. Cette motivation est soutenue par le dernier résultat probant enregistré par les camarades de Nassim Ousserir en leur déplacement à Oran. En effet, la victoire de la semaine passée contre le MCO au stade de ce dernier a redonné de la confiance à l’ensemble des joueurs, lesquels ne jurent que par la victoire. Il faut rappeler qu’après le match nul concédé at homme face à l’ASK, le moral était bas, mais fort heureusement, les trois points engrangés contre l’équipe oranaise, ont remis les choses à leurs places et l’équipe du CRB est bien partie pour enregistrer une deuxième victoire de suite. Mais pis encore, un dixième match sans la moindre défaite, car il est utile de rappeler que l’équipe de Laâqiba reste sur neuf rencontres sans le moindre faux pas. Un parcours le moins que l’on puisse dire satisfaisant. C’est pour cette raison que les équipiers du capitane Mameri rentreront sur le terrain rien que pour glaner les trois points mis en jeu. H. A. B.

ALIOUANE BLESSÉ À LA CUISSE

Le milieu de terrain blidéen, Hamza Aliouane, ne sera pas de la partie face au CRB, lors du match d’application d’avant-hier, sentant des douleurs au niveau de la cuisse, le joueur n’a pu continuer le match. Ce dernier devait passer une échographie afin d’être fixé sur la nature de la blessure.

es Vert et Blanc doivent redoubler d’efforts à partir d’aujourd’hui face au CRB pour sauver le club de la relégation. Un autre mauvais résultat projettera l’USMB au fond du gouffre, surtout que la mission des Blidéens est loin d’être une sinécu-

Ultime séance d’entraînement aujourd’hui

Le coach Ifticène, qui a programmé hier un match d’application entre ses joueurs, a fait participer les éléments susceptibles de former le onze rentrant qui croisera le fer contre le CRB au stade du 20Août, pour le compte de la 22e journée de championnat professionnel de la ligue 1. Il a diminué la charge de travail de façon à ce que les camarades de Gaouaoui gardent une certaine fraîcheur physique pour aborder cette rencontre dans les meilleures conditions et soulager certains joueurs qui reviennent de blessures, tels que les Yaghni,

Ifticène compte sur la volonté des joueurs

MISE AU VERT À L’HÔTEL EL FORSANE

Oussad, Anis et Rouag. Le seul point noir, c’est la défection du capitaine Chebira suspendu pour avoir écopé d’un 3e carton jaune face à l’USMA, samedi dernier, son remplacement sera pallié par le jeune Kherbache, et l’attaquant Mokhtari qui n’est pas au mieux de sa forme, le Franco-Algérien Rouag qui est le mieux placé pour le remplacer. A l’occasion de ce match face au CRB, le staff technique blidéen aura la lourde tâche de mettre en place une équipe

Aujourd’hui dans la matinée, les Vert et Blanc seront soumis à une séance légère au stade d’Oued El Alleug. Cela permettra au coach Ifticène de s’assurer que ses joueurs ont bien assimilé les différentes variantes à mettre en application contre le CRB. A. T.

L’équipe probable

capable de revenir avec le meilleur résultat possible du stade du 20Août-55. Le coach Ifticène nous dira à propos de ce match: «La rencontre de demain contre le CRB sera difficile dans la mesure où l’équipe se retrouve dans une situation inquiétante. Nous n’avons pas droit à l’erreur, comme ce fut le cas face à l’USMA, cette fois les joueurs doivent assumer leurs responsabilités. Il ne sera plus toléré de laxisme.» A. T.

La formation de l’USMB se déplacera aujourd’hui dans l’après-midi à Baraki pour passer la nuit d’avant-match à l’hôtel El Forsane, en prévision du match contre le CRB (22e j) qui aura lieu demain au stade du 20-Août-55.

HARIZI FACE À SES EX

Gaouaoui, Belkhiter, Kherbache, Defnoun, Zemmouchi, Belloucif, Benemra, Illoul, Harazi, Djemaouni, Rouag.

Le match de demain sera quelque peu spécial pour le joueur blidéen Harazi. Il affrontera le club de ses premières amours (CRB) et aura en face Rebih qui retrouvera lui aussi ses anciens coéquipiers de l’USMB. Les deux joueurs garderont les sentiments dans les vestiaires et s’adonneront dans ce match en professionnel. A. T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

08

VERS LA RECONDUCTION DE L’ÉQUIPE HABITUELLE
Face au MCS, Ighil reconduira sûrement la même équipe qui a réussi à gagner face au MCEE lors du dernier match. En effet, cette équipe a été alignée lors du match amical face au WAM disputé mardi et a joué 45’. L’équipe probable étant la suivante : Ghalem, Senouci, Zazou, Zaoui, Mellouli, Abdesklem, Djediat, Zaouche, Soudani, Messaoud, Seguer.

En plus des retrouvailles de l’ASO avec ses supporters après une absence de quatre semaines soit depuis le match face à l’USMB, trois joueurs de l’ASO, qui ont déjà porté les couleurs du MCS par le passé, retrouveront leurs anciens amis de Saida. Il s’agit de Senouci, Bentoucha et Seguer. Ces trois éléments, il faut le rappeler, ont même réussi à accéder avec le MCS. De l’autre côté, Bakhtaoui et El Hadjari ont joué à l’ASO et seront sûrement applaudis par les supporters de leur ancienne équipe sachant que ces deux joueurs ont laissé de bons souvenirs à Chlef.

QUE DE RETROUVAILLES !

V S

Après la JSMC , vous avez disposé du WAM d’une belle façon, un commentaire… Je crois que ces deux matches sont venus au bon moment pour nous permettre de nous imprégner dans la compétition. Nous avons quand même compensé le manque de contacts qui prévaut en compétition et c’est de bon augure pour le prochain match. Nous avons réussi à retrouver nos sensations à travers ces deux matches et la réussite a été totale sur tous les plans. Nous sommes prêts à la compétition officielle. Comment voyez-vous le match face au MCS ? Sachant que nous avons à préserver notre position de leader alors que les Saïdis qui ne viendront pas en victimes expiatoires feront tout pour réaliser un bon résultat à même de leur permettre de se hisser au classement, nous devrons être prudents mais seule la victoire nous intéresse et

SENOUCI : «Seule la victoire nous intéresse»
Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011
Entretien réalisé par ZOHEIR ZITOUN
nous ferons le maximum pour avoir les trois points qui consolideront notre position au classement. Nous ne devons pas décevoir nos supporters qui nous manquent terriblement. Le MCS, c’est votre ancienne équipe, comment seront les retrouvailles pour vous ? Il est vrai que j’ai porté les couleurs du MCS et ce sera avec plaisir de revoir mes amis de Saïda mais, sur le terrain, seul l’ASO compte pour le moment étant donné que je suis un professionnel qui défend les couleurs de ce club. Que d’atouts pour que l’ASO termine champion, un commentaire… Pourquoi pas, si Dieu le veut. Nous devons d’abord gagner ce match pour plus de confiance ensuite on pensera aux prochains matches qui ne manqueront pas de piment et ce sera difficile du moment que nous ferons face à des équipes qui ont leurs objectifs spéciaux.

LIGUE 1

En amical, l’ASO a battu le WAM par 8 à 3. Dans ce match, Ighil a aligné d’abord l’équipe titulaire avant de la remplacer en seconde période. La première équipe a terminé sa mi-temps sur le score de 5 à 1. Soudani d’un doublé, Messaoud, Djediat et Zazou ont été les buteurs. En seconde période, ce sont les remplaçants qui sont entrés en lice et ont inscrit trois autres buts grâce à Gherbi, Aït-Tahar et Mohamed-Rabah sur penalty. Les Mostaganémois ont réussi à inscrire deux buts en seconde période. Il faut rappeler que le staff technique chélifien a aligné 21 joueurs dans ce match.

FESTIVAL DE BUTS FACE AU WAM

V S
Par MILOUD TOUADJINE

Equipe new-look face au CABBA

Après un mois d’absence sur la scène de la compétition officielle, l’ASO, qui retrouvera ses fans après plus d’un mois d’absence, est déterminée à ne pas rater ces retrouvailles puisque la formation chélifienne sera dans l’obligation du résultat afin de préserver son fauteuil de leader.

LES CHÉLIFIENS DÉTERMINÉS À RÉUSSIR LEUR REPRISE
es Chélifiens, qui ont remporté toutes leurs sorties au stade Boumezrag ne vont pas faire de ce match une exception puisqu’ils comptent continuer sur leur lancée après le dernier match gagné à El Eulma. La bande à Ighil devra faire très attention face à la formation de la ville des Eaux qui ne manque pas d’atouts à faire valoir sachant que les camarades de Madouni envisagent de faire, encore une fois, bonne figure et tenter de grignoter ne serait-ce qu’un petit point afin d’atteindre

L

l’objectif immédiat qu consiste à se maintenir parmi l’élite pour une première saison après son retour. Le résultat de la phase aller entre les deux équipes n’a pu les départager même si l’ASO a raté le coche à Saida en ne sachant profiter de sa supériorité numérique alors qu’en coupe d’Algérie, les gars de la ville des Eaux ont su frapper au bon moment en profitant de l’usure physique des camarades de Zaoui. Pour un troisième face-à-face, l’ASO devra jouer le plus calmement du monde car, en

face, l’adversaire semble avoir jouer ses chances à fond. C’est dire que cette rencontre qui revêt de l’importance pour les deux équipes sera âprement disputée tout en étant un derby. Il faut rappeler que le MCS qui n’a pas encore assuré son maintien parmi l’élite compte engranger le moindre point en déplacement alors que le leader entend conforter sa position au classement voire creuser l’écart le séparant de ses concurrents. Z. Z.

E

Blessures, expulsions ont été les séquelles de la dernière défaite du Mouloudia à Oran devant le CRB.

n plus, la crise semble vraiment s’être installée dans la maison hamraouie. Le dernier entraînement effectué hier matin à la maison et plus exactement au stade d’El Kerma, où se prépare l’équipe loin de la pression insupportable des supporters, a montré un effectif diminué. Ainsi, l’équipe, qui a pris l’envol hier vers 17h à destination de Sétif via Alger, était amputée de Berradja, Aïssaoui et Tahar blessés, Benatia et Sebbah suspendus. Sid Ahmed Slimani n’avait d’autre choix que de faire confiance aux remplaçants de l’ère Cherif El Ouazzani, à savoir les Bentiba, Briki, Akram et autres. Avec 31 points engrangés depuis le début de la saison et au moins 17 perdus à domicile

surtout, le MCO n’est pas encore sorti de l’auberge et toute contreperformance risque de lui coûter très cher, surtout que ce mois de mai est très difficile. Le coach mouloudéen sait très bien que le match du CABBA sera un tournant décisif dans la saison du MCO. Car, c’est là que commencera l’opération «maintien». L’ère des espoirs de jouer le podium s’est évaporée depuis la venue du MCEE, reparti avec un point

précieux. Désormais, les Oranais ont peur pour leur avenir en Ligue 1, avenir qui n’est toujours pas assuré et ils risquent de connaître des lendemains pas enchanteurs. «Les problèmes surgis au sein de l’équipe et surtout la sortie défavorable des supporters, n’est pas pour nous permettre de travailler dans la sérénité et de savoir gérer nos matchs à Zabana. A l’extérieur, nous n’aurons pas cette pression négative et il est

impératif que nous réalisons un résultat positif à El Bordj, pour ne pas tomber dans une spirale négative. Je pense que monsieur Slimani maîtrise bien son sujet et qu’il va trouver les ingrédients nécessaires pour faire un très bon match. Nous avons les moyens de le faire, malgré l’absence de presque tout notre milieu de terrain», nous a déclaré Akram Benaoumeur avant le départ. En ce qui concerne les joueurs,

qui, malheureusement pour leur club, vivent en clans, selon leur président et au vu de ce qu’a constaté l’ex-entraîneur-adjoint Mechri, ils devront impérativement se ressaisir. Les supporters, qui suivent le moindre évènement de leur formation, ne leur pardonneront pas un autre écart, surtout avant la venue à Oran du leader du championnat, l’ASO Chlef. M. T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LIGUE 1

est un match qui revêt une grande importance pour les deux équipes, dans la mesure où chacune d’elles vise un meilleur résultat possible pour se replacer. C’est le cas pour les poulains de Djamal Menad qui se trouvent désormais dans l’obligation d’engranger les trois points afin de remonter dans le classement et aborder les matches restants avec un moral au beau fixe. En prévision de cette chaude empoignade, le staff technique sous la houlette de Djamal Menad a bien préparé sa troupe, disputant deux joutes amicales devant respectivement le HB Chelghoum Laïd et l’ORB Akbou. Ces matches ont été une belle opportunité pour le staff technique pour apporter les changements qui s’imposent et surtout trouver les bonnes formules pour aligner une équipe prête et capable de remporter une victoire.

C’

Après une trêve forcée de près de trois semaines, les joueurs de la JSM Béjaïa reprendront le chemin des entraînements demain vendredi, et ce pour préparer le match de la 22ème journée du championnat. Ils accueilleront au stade de l’Unité maghrébine la coriace équipe de l’USM El-Harrach.

Par SADEK AÏT SLIMANE

BÉJAÏA RÊVE DU FAUTEUIL DE DAUPHIN
Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011
deux victoires à domicile et un nul à l’extérieur, les Vert et Rouge doivent impérativement remporter ce match et engranger les trois points pour reprendre leur place sur le podium. Mieux encore, un faux pas est interdit dans la mesure où cela pourrait compliquer leur situation davantage, surtout lorsqu’on sait qu’ils seront appelés à disputer deux rencontres difficiles prochainement à l’extérieur, devant l’ESS et le MCS.

V S

09

ZAFOUR POURRAIT ÊTRE TITULAIRE

Par ailleurs, actuellement sur une belle série, les Béjaouis pourraient avoir une motivation de plus lors des matches à venir pour arracher le maximum de points et atteindre l’objectif assigné. C’est l’avis des joueurs que nous avons interrogés et qui sont unanimes à dire qu’un succès face à l’USM El-Harrach demain leur permettra d’avoir le moral au beau fixe et d’aborder les prochains matches avec plus de volonté et de détermination.

Se motiver pour le reste du parcours

Bien que Djamal Menad, que nous avons interrogé lundi dernier, n’ait pas voulu se précipiter pour incorporer le défenseur axial Brahim Zafour, tout en préférant attendre pour voir encore mieux son niveau de préparation, il n’en demeure pas moins que ce dernier pourrait bien être titulaire demain face à l’USMH. D’ailleurs, il a affiché une bonne forme lors de la dernière joute amicale disputée face à l’ORB Akbou. Comme il a bien réagi, ce pourrait être un bon signe pour l’entraîneur Menad de l’aligner face aux Harrachis.

Etant déjà sur une belle lancée de trois matches sans défaite, après

Faux pas interdit pour les Béjaouis

Maroci toujours indisponible

Lors des différentes séances d’entraînement effectuées durant toute la semaine, Djamal Menad a insisté sur la victoire, demandant à ses joueurs de prendre les choses très au sérieux et faire le maximum pour arracher les trois points de la victoire surtout que l’adversaire du jour est une équipe coriace, ce qui pourrait être une motivation pour les joueurs de la JSMB.

Menad insiste sur la victoire

MENAD :
«On doit gagner»

MEFTAH TOUJOURS INCERTAIN
Harrach revêt une grande importance pour nous car on doit impérativement engranger les trois points afin d’améliorer notre classement et aborder les prochains matches avec un moral au beau fixe. Pour cela, on n’a pas droit à l’erreur et on doit prendre les choses très au sérieux pour réaliser le résultat escompté et prendre les trois points de la victoire. S. A. S.

En attendant que les choses s’éclaircissent sur la participation de Meftah et Zafour, le milieu de terrain Maroci est toujours indisponible puisqu’il est toujours convalescent. Pour cela, il va rater aussi cette rencontre. Ce qui va contraindre Menad à chercher des solutions sur le banc pour combler ce vide.

Vers la titularisation de Zerdab

L

Interrogé sur la rencontre de demain face à l’USM El-Harrach, Menad nous a dit : «La rencontre de demain face à l’USM El-

Gasmi : un retour en force qui fait mal

En l’absence de Maroci, Zerdab devrait retrouver son poste de titulaire à l’occasion de la rencontre de demain face à l’USMH. D’ailleurs, après avoir été convoqué lors de la dernière rencontre à Tlemcen face au WAT, à laquelle il n’a pas participé, Menad pourrait procéder à son incorporation dès le début de la partie pour donner un coup de pousse à l’équipe.

On ne dira jamais assez, à propos de cet élément, que tous les observateurs sportifs avaient enterré, depuis qu’il a contracté sa blessure au début de la saison. Pourtant, avec une volonté de fer, de la patience et un travail continu, sérieux et rigoureux, Gasmi a réussi à retrouver ses repères pour, ensuite, se remettre en confiance et redevenir cet attaquant si terrible qui, à chaque rencontre, marque de son empreinte son passage, soit par des buts, soit par ses prestations : «Son début était difficile à cause de sa blessure. Maintenant qu’il a repris confiance et que tout est rentré dans l’ordre, Gasmi va faire mal en cette fin d’exercice et va rendre d’énormes services à la JSMB. Depuis qu’il a retrouvé toute sa forme, notre goléador est à son 6e but dans les compétitions officielles, derrière N’jeng. Son jeu de tête et son emplacement bien précis font actuellement de lui l’attaquant le plus dangereux à la JSMB. Mieux encore, son animation et ses passes décisives ont rendu de gros services à l’équipe : «Si je suis venu à la JSMB, c’est pour apporter un plus et pourquoi pas contribuer à arracher un titre. Pour cette saison, notre objectif est d’atteindre une place sur le podium, en attendant mieux», nous a récemment affirmé cet attaquant de charme. Avec N’jeng en attaque, Gasmi aura gagné, une fois de plus, son pari ainsi que la confiance de ceux qui étaient sceptiques à sa venue à la JSMB. Grâce à son expérience, son talent et son savoir-faire en tant que buteur, il a réussi à apporter un plus aux Vert et Rouge. Qui dit mieux ? A. Z.

* Chouieh mais… Djebarat n’est pas à écarter !

es Béjaouis vont livrer un match délicat face à l’USMH, pour le compte de la 22e journée du championnat professionnel de Ligue 1. C’est un match qui s’annonce plein de suspense et que Menad, lui-même, appréhende au vu de la force et la solidité d’un adversaire dont le parcours aura été satisfaisant jusque-là. Aussi, et pour ne pas rater, une fois de plus, sa sortie, le coach béjaoui pourrait faire confiance à des joueurs frais, bien préparés, tant sur le plan physique que sur le plan psychologique. Des joueurs qui sauront répondre au schéma tactique qu’il aura à leur imposer :

QUI ALIGNER ?

* Le milieu de terrain : la force de l’équipe !

sence de Zafour dans l’axe, il miserait sur Megatli et Maïza. A droite, ce sera le retour de Meftah, et à gauche, il ferait jouer Belakhdar. L’autre éventualité serait de placer Mebarakou pour renforcer l’axe et sacrifier alors Belakhdar.

Par ailleurs, si Zafour reprend la compétition officielle avec son équipe à partir de la rencontre de demain face à l’USM ElHarrach, ce n’est pas le cas pour l’autre défenseur Meftah qui n’est pas encore prêt à 100 %. C’est le constat fait par le responsable de la barre technique du club à l’issue de la joute amicale de lundi dernier : il a participé à la seconde mi-temps de cette rencontre. Pour cela, Menad devra statuer sur le cas de sa participation probablement aujourd’hui jeudi.

LA DIRECTION POURRAIT MOTIVER LES JOUEURS

En dépit de l’absence de Maroci, le milieu de terrain béjaoui restera la force de l’équipe. Aussi, Menad ferait confiance à Hamlaoui qui revient en force, Boucherit qui s’affirme de match en match, Bouder dont la forme ne cesse d’épater les puristes et… Zerdab.

* L’attaque : mission marquer !

Ayant procédé récemment au virement de deux primes aux joueurs, la rencontre de demain face à l’USM El-Harrach revêt une grande importance pour les Béjaouis. A cet effet, la direction du club compte procéder à des motivations sur le plan financier afin d’encourager les joueurs à fournir plus d’efforts pour engranger les trois points de la victoire.

Dans les bois, l’entraîneur des Vert et Rouge pourrait faire confiance, cette fois-ci, à Djebarat et cela après que Chouieh eut montré ses limites. Une éventualité à ne pas écarter, sauf si Menad persiste et prolonge le sursis de… Chouieh.

* Une défense renforcée !
Face à une équipe harrachie qui ne fait pas de cadeau, Menad opterait pour l’expérience. Aussi, en l’ab-

L’attaque, dont la mission est de marquer seulement des buts, serait garnie par Gasmi qui donne l’impression d’avoir retrouvé toutes ses capacités et qui a remis tout le monde en confiance, ainsi que… N’jeng. Des modification pourraient être apportées par Menad quelques heures avant le début de la partie. Toujours est-il que tous les joueurs sont décidés à faire une grande rencontre et, surtout, à sortir victorieux de cette grande et importante confrontation. A. Z.

LA RENCONTRE PROGRAMMÉE À 19H

Contrairement à la dernière rencontre à domicile, qui fut disputée à 18h, celle de demain entre la JSMB et l’USMH est programmée à 19h par la Ligue nationale, et ce sur la demande des dirigeants du club de la JSMB. Sadek Aït Slimane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

10

Pendant longtemps, ils avaient boudé leur équipe et, pendant longtemps, ils ont fait preuve d’une grande patience, vis-à-vis de leur fans. Combien de fois ont-ils été déçus, stressés et même tristes de voir leur équipe, avec un effectif si riche, rater des rendez-vous importants ? Le dernier en date fut, sans conteste, l’élimination en coupe d’Algérie devant le MCA. Une élimination mal digérée et qui a plongée, d’ailleurs, toute l’équipe dans une galère qui a failli remettre en cause tout ce qui a été fait de … positif. Depuis, ils boudent leur équipe, tout en ayant un œil sur elle. Les supporters de la JSMB, dit-on par-ci et par-là, sont tolérants et savent pardonner. Aussi, face à El-Harrach, on nous a promis qu’ils seront nombreux à reprendre contact avec leur équipe. «Les déceptions nous ont fatigués. Pourtant, on est convaincu de la richesse de notre effectif, mais on n’est pas arrivé à comprendre ce qui arrive à ces joueurs, qui, il faut l’avouer, possèdent tout pour réussir. On espère que les accidents de parcours ne se reproduisent plus et que le match d’El-Harrach sera celui du renouveau et du grand départ. C’est ce que nous souhaitons…», nous ont affirmé certains supporters, avant d’ajouter : «Nous allons venir en masse pour notre équipe et être le véritable 12e homme. On espère qu’on ne sera pas déçu, une fois de plus…». C’est dire que les supporters béjaouis sont animés d’une bonne volonté et semblent, même décidés à renouer contact avec leur équipe qui les a tant déçus dans un passé récent. Les échos qui nous parviennent font état d’un public nombreux, lors du match contre ElHarrach. Un public qui essayera de se donner à fond pour que les Vert et Rouge empochent les trois points et consolident leur 3e place, en vue d’atteindre l’objectif pour lequel tout le monde est en train de se mobiliser, d’une manière ou d’une autre. A. Z.

LES SUPPORTERS BÉJAOUIS SERONTILS AU RENDEZVOUS ?

V S

Tout pour ne pas perdre !

Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011

IL S’ENTRAÎNE AVEC LE GROUPE DEPUIS HIER

MEZAÏR : «À EL-HARRACH POUR REBONDIR !»
Entretien réalisé par LOTFI SALHI

LIGUE 1

P

C’est donc ce weekend qu’aura lieu ce rendez-vous tant attendu entre deux formations qui aspirent à une place sur le podium. Deux équipes qui ont les mêmes ambitions mais dont le parcours diffère.

our les Harrachis, il s’agit d’effacer carrément les affres d’une finale ratée. Pour les Béjaouis, il est question d’une victoire pour continuer sur la voie du salut afin d’atteindre un objectif pour lequel l’équipe a connu des moments douloureux qui ont failli la mener au désastre. «C’est un match que nous avons préparé minutieusement au vue de la valeur de l’adversaire. Nous avons été contraints à la coupure, mais elle nous a été, quelque peu, bénéfique dans la mesure où, on a pu récupérer une partie de nos joueurs qui étaient blessés, tout comme on a corrigé les carences sur tous les plans…», nous a-t-on confié, avant de poursuivre : «Aujourd’hui, les joueurs sont prêts à aborder ce match si important et sont même décidés à battre l’USMH». C’est dire que la rencontre s’annonce serrée, d’autant plus que les poulains de Boualem Charef n’ont pas

l’intention de se déplacer en simples touristes, mais bel et bien pour faire un résultat qui les propulserait vers une meilleure position et les conforterait à jouer, pleinement leurs chances quant à occuper une place sur le podium. Cependant, le coach béjaoui continue à se soucier de certains aspects: l’absence de quelques titulaires, la réaction de ses joueurs après plusieurs jours d’inactivité officielle et l’attitude du public vis-à-vis de son équipe, si cette dernière n’arrivera pas à développer le jeu tant escompté. Et même si l’entraîneur des Vert et Rouge persiste dans son raisonnement que pour atteindre l’objectif, la victoire face à ElHarrach reste impérative, il n’en demeure pas moins qu’en football tout peut arriver. Dans ce rendez-vous entre une équipe ayant traversé des moments difficiles et un malheureux finaliste, seule la victoire compte pour effacer les affres d’un passé proche quelque peu douloureux, tant pour l’une que pour l’autre. Si, pour les Harrachis, ce sera une véritable réhabilitation, pour les Béjaouis, par contre, ce sera le grand tournant dans le sprint final, qui lui ouvrirait les portes pour pouvoir occuper, effectivement, une place sur le podium. A. Z.

n effet, la nouvelle recrue du club banlieusard ne cache pas sa satisfaction quant à son arrivée à El-Harrach, d’autant que l’équipe dispose de très bons éléments qui faciliteront son intégration dans le groupe. «Il me faudra du temps pour m’adapter avec l’environnement mais il y a des joueurs que je connais déjà à l’instar de Chache qui était mon coéquipier au CRB» affirme le nouveau portier des jaune-et-noir. Le néo-Harrachi espère par la même relancer sa carrière car selon lui «l’âge ne constitue pas une barrière pour un gardien de buts» Sa venue a été motivée par le fait que l’USMH pourrait disputer une compétition africaine la saison prochaine «je ne vous cache pas que si l’USMH dispute une compétition africaine, j’en ferais mon affaire» ajoute-t-il.

E

l’ancien gardien de buts de l’équipe nationale, Hichem Mezaïr, qui s’est engagé avec l’USM El-Harrach, a débuté les entraînements du côté de Lavigerie.

Hichem Mezaïr a déclaré qu’il connaissait le gardien titulaire Doukha mais qu’il n’était venu prendre la place de personne car, tout en étant confiant en ses qualités, seul le terrain pourra départager les deux Keepers.

«Je connais Doukha et je crois en mes qualités»

Mezaïr a tenu à témoigner sa reconnaissance envers les dirigeants du club de Aïoun Turk pour avoir signé sa lettre de libération pour l’USMH.

«Je remercie les dirigeants de Aïoun Turk»

de la capitale passera, aujourd’hui, la traditionnelle visite médicale, nécessaire afin d’effectuer les démarches pour l’obtention de la licence professionnelle.

En effet, juste après être entré sur le terrain, Hichem s’est entretenu avec l’entraîneur en chef Boualem Charef, qui lui a souhaité la bienvenue au sein de l’USMH.

Il a parlé avec Charef

Boualem et Boumechra ont repris hier
La nouvelle recrue du club La paire de milieux de terrains de l’USMH, Boualem et Boumechra, qui n’ont pas assisté à la rencontre amicale d’avant-hier devant la formation de Kourifa, ont repris les entraînements hier avec le groupe. Ils seront d’attaque demain à Bejaïa.

Visite médicale aujourd’hui

Le secrétaire général du club, M.Saouli a déposé un dossier complet auprès de le Fédération Algérienne de Football pour obtenir une dérogation pour le gardien de buts et ce, conformément à la loi qui permet au club d’engager un gardien de buts. L. S.

Le dossier de la dérogation déposé hier

La déprime à cause des primes !

Doukha n’apprécie pas la venue de Mezaïr

Il paraît que l’arrivée de Hichem Mezaïr ne fait pas que des heureux du côté de Lavigerie. En effet, le gardien n°1 de l’équipe Doukha ne voit pas d’un bon œil ce geste de l’administration qui lui aurait fait comprendre EQUIPE PROBABLE : qu’on ne voulait Mahfoud, Djerbala, Legraa, rbi, plus de lui à Benabderrahmane, Demou, Ghe l’USMH, affaire mechra, Boualem, Yachir, Hindou, Bou à suivre… Touahri.

Selon des sources très bien informées dans l’entourage du club, les joueurs seraient remontés contre l’administration qui n’a toujours pas réglé le problème de la prime de la Coupe. De plus, le président de l’USMH, Mohamed Laïb n’a pas encore évoqué ce problème avec les joueurs, ce qui leur a sérieusement tapé sur le moral.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LIGUE 1
RENARD

Vaincre le Mouloudia et le signe indien
EFFECTUE LES DERNIÈRES RETOUCHES EN PRÉVISION DU DERBY
Par MUSTAPHA MEMOUD

Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011

11

E

Toujours à huis clos, les Rouge et Noir continuent la préparation du derby face au MCA. Le staff met en place son plan anti-Mouloudia avec de meilleures dispositions à tous les niveaux.

que c’est tout bon pour l’équipe en prévision du derby. Une chose est certaine, l’USMA disposera d’un effectif complet face au MCA, et l’attaque affûte ses armes pour l’occasion.

nfin débarrassés de la guigne qui les poursuivait depuis plus de cinq mois. La victoire face à l’USMB a eu le mérite d’avoir redonné des sensations au groupe. Avec un régime habituel, le staff n’a pas prévu de préparation spécifique, comptant sur la forme et la fraicheur physique des joueurs pour être prêts le jour J. avec l’effectif au complet, le staff aura le loisir de mettre en place la composante la plus performante face au MCA et, certainement que la confiance sera renouvelée aux acteurs qui ont arraché la victoire à Chlef ; mais des changements tactique sont prévus, vu la particularité et le contexte de la partie. Renard, de retour aux affaires après avoir laissé ses collaborateurs s’occuper du début de préparation, est en charge d’effectuer les dernière retouche en prévision de ce derby afin de se présenter dans les meilleures conditions. L’objectif est clair, la victoire pour la première fois dans un derby, et vaincre le signe indien, qui n’a que trop perduré au club cette saison et

confirmer le déclic amorcé a Chlef.

Le staff mise sur l’engagement physique

En ayant réussi leur baptême du feu face à l’USMB, inscrivant ainsi leur première victoire à la barre technique du club, le duo Aksouh-Dziri est aujourd’hui appelé à mettre sa touche personnelle face au MCA. Un défi pour les deux hommes, pour qui on a attribué le succès de Chlef, et dont les supporters attendent encore beaucoup face au voisin mouloudéen pour enregistrer ainsi la première victoire dans un derby algérois. L’échéance se présente sous de meilleures auspices et la touche des adjoints à Renard est attendue à

Le derby, l’autre défi d’Aksouh et Dziri

Bologhine, ce qui confirmerait le réveil des Rouge et noir.

Si un probable changement est pressenti, ce serait notamment au niveau du compartiment offensif, avec la concurrence qui monte d’un cran entre le trio Sayah-OuznadjiMeklouche. Les trois éléments affichent une forme optimale et aspirent tous les trois à prendre part au derby face au MCA ; la place aux cotés de Deham est sujette à toutes les convoitises. Les jeux ne sont pas fait, et chacun s’attèlle à convaincre le staff durant la préparation, sachant

Meklouche, Ouznadji et Sayah : Qui épaulera Deham ?

Complètement rétabli, l’attaquant et meilleur buteur de l’équipe la saison passée, à savoir Hamidi, attend sa chance pour les prochaines échéances, à commencer par le derby face au MCA. Le compartiment a toujours besoin de renfort vu les performances mitigés, jusqu'à présent, des attaquants. En possession de tous ses moyens, Hamidi attend une convocation pour ce samedi et pourquoi pas, renouer avec la compétition officielle.

Hamidi attend sa chance

LES DIRIGEANTS AUX PETITS SOINS
A l’instar de Mouldi Aissaoui, les responsables de l’USMA ont été présents tout au long de la préparation, dans l’optique de renforcer la mobilisation et de rester concentrés sur le reste du parcours. Ce derby, en particulier, tient a cœur les enfants du club, qui ont été aux petits soins ces derniers temps, et la révolution engagé par la direction semble bénéfique, vu la réaction qu’elle a suscitée au sein de l’équipe. Les responsables souhaitent que le derby soit une fête mais aussi un autre tremplin crucial, favorable à la suite du parcours des Rouge et Noir. M. M.

PUBLICITÉ

Véritable pièce maitresse et plaque tournante cette saison, Khoualed sera dans le bain en prévision du derby, en ayant travaillé avec beaucoup de détermination et de hargne aux entrainements d’hier. Touché aux côtés, le milieu défensif usmiste annonce la couleur à l’approche du derby, et donne le ton pour à ses poulains qui, comme le staff, peuvent compter sur un Khoualed régulier et performant le jour du match. M. M.

Khoualed dans le bain

Sachant que le MCA est en train de s’essouffler après les nombreux périples des deux dernières semaines, le staff usmiste compte beaucoup sur l’engagement et la fraicheur physique de son équipe pour prendre le dessus. Comme constaté face au CABBA, le Mouloudia a paru émoustillé en fin de partie, ce qui pourrait arranger les affaires de l’USMA dans ce derby.

W¥dz«e « W¥¸uNL « WO FA « WO©«dIL¥b «
Wº ¢ : W¥ôË s¥dI : …dz«œ

Les duels seront déterminants

Les derbys se caractérisent toujours par l’engagement des deux camps, et en perspective du derby face au MCA, le staff a notamment focalisé sur les duels, qui seront certainement déterminants pour l’occasion. L’effectif à la disposition du staff a, en plus d’avoir repris du poil de la bête face à l’USMB, semble être préparé pour la bataille physique. Le onze qui sera aligné face au Mouloudia aura comme tâche de gagner les duels, notamment au milieu du terrain, force majeur de l’équipe adverse.

s´ Êö‡‡‡‡‡‡‡´ WOM©Ë WBÆUM±
Ë wMI « ÊU{dF « ÂbI¥ CACOBATPH, I d± w UL ozU£u U° sOCASNOS, CNAS« v UNOK´ ‚œUB± W°uKDL « ÍbK « w FA « fK L « fOz¸ q§ w ÊUØd W¥bK )15( …dA´ WºLî ÁUBÆ ¸ËbÅ ‰Ë s± ¡«b ° U±u¥ n B « w Êö´ù« «c …dAM « «cØ Ë WOM©u « q±UF L « ‹UIHB WOLßd « ‹U ö´ W•u Ë w±uLF « sØU±_« Ë W¥bK « .WO±uLF « : W°uKDL « ozU£u « : wMI « ÷dF « »U ØùU° `¥dB¢ ͸U « q º « s± Wªº eØdL « ·d© s± UNOK´ ‚œUB± ͸U « q ºK wM©u « ͸Uß Vz«dC « nAØ Ãdª º± W B « X ¥ ‰uFHL « Âb´ Ë …bO « WO UL « WO u¥bL « ‹UI ºL « ¡«œ …œUN® ‰uFHL « W¥¸Uß ) ( WO bF « o°«uº « …œUN® jDªL « bOº ¢ ¸U© w 2011 WMº WOLM K ÍbK « w FA « fK L « fOz¸ sKF¥ s´ ÊUØd W¥bK ÍbK « WOM©Ë WBÆUM± ¡«d§ “U q§ s± W•u H± : sOO¢ü« sO´ËdAL « VBL « “U Ë j°¸ )w B « ·dB «( wºOzd « vK´ WO°dG « WN U° dDA «( rKØ 05 W Uº± )dOî_« Ë w U « s± WM¥bL « W¥UL• ‹U UCOH « ÁUO± dOî_« Ë Y U « dDA « w WK RL « ‹UºßRL « vKF WO±uLF « ‰UG®_« w «bO± Ë wºOz¸ UAMØ Íd « Ë w W ¨«d « Íu U£ Ác w WظUAL « d œ V ß WBÆUML « s± w UL « Ë wMI « ËdA « W±UF « W U±_« V J± l œ q°UI± ÊUØd W¥bK ° mK ± sO± Èb Ãœ 2000 .00 s¥dI W¥bK ° WM¥eª «

ALLÉLUIA !
POINT DE

PRESSE AUJOURD’HUI À

12H

Finalement, Renard et ses poulains vont s’exprimer et ce, en marge de la séance d’entrainements à Bologhine. Prévue à 12h, les supporters et proche du club attendent de connaître ce que dira le technicien français, notamment concernant l’avenir du club, mais aussi ses réactions après son premier succès depuis sa prise de fonction à la tête de la barre technique du club. Il aura certainement beaucoup de choses à dire, lui qui aura aussi à en faire savoir plus sur son avenir, suite aux sollicitations venues de l’hexagone et dont il confirme les propositions. Lié à l’USMA pour deux autres saisons, Renard se penchera avant tout sur le bilan de son parcours et ses prévisions pour le reste de la saison, à commencer par le derby face au MCA.

Boycott de la conférence par la corporation

Alors que les responsables du club phare de Soustara ont enfin décidé de rouvrir le champ d’expression autour de l’USMA aux médias, la corporation songe aujourd’hui à contre-attaquer. En effet, après avoir fermé le champ d’expression depuis deux semaines, le club usmiste a incité au boycott qui se profile à l’horizon. Outre le droit à l’information qui a été bafoué, le droit à l’expression, qui est une liberté dans un pays de droit, semble avoir été piétiné bon gré mal gré, sachant que les joueurs et autres responsables technique auraient souhaité vider leur sac. Certes, l’USMA est une entité privée, et la direction s’est focalisée en priorité sur cet aspect, mais le club reste néanmoins redevable à ses amoureux et en principe à ses clients qui semblent, aujourd’hui, s’éloigner de son véritable objectif, à savoir attirer la demande. Reniée, la presse reste aujourd’hui médusée par les procédés peu communs pour un club professionnel et songe au boycott pour faire respecter son éthique et surtout son devoir vis-à-vis des lecteurs qui, depuis des semaines, guette l’info sur l’USMA qui sombre doucement. M. M.

Maracana N° 1419 - Jeudi 12 Mai 2011 - Anep N° 855 034

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

12

TIAIBA : «Nous devons battre l’USMA»
Entretien réalisé par YASSER MALKI
Votre succès face à l’USM Annaba vous a permis de quitter les profondeurs du classement, n’est-ce pas ? C’est vrai que nous avons réalisé une bonne performance en remportant les trois points de la victoire qui nous ont permis de nous hisser à la neuvième place. Toutefois, il faut garder les pieds sur terre, car l’écart reste toujours très serré avec nos concurrents pour la lutte au maintien. Mais on imagine que c’est excellent pour le moral ce genre de performance, non ? J’espère juste que ce succès va souder davantage notre relation avec notre public car il n’était pas présent en force pour nous soutenir face à l’USM Annaba alors que nous avions vraiment besoin de lui pour le reste de la saison. Sur le plan personnel, vous étiez le sauveur de votre équipe en inscrivant le but victorieux… Le plus important à mes yeux, c’est d’avoir réussi à marquer le second but et offert une précieuse victoire à mon équipe. Ceci même si je ne vous cache pas que je suis au fond de moi-même très heureux d’avoir marqué mon troisième but en Ligue 1. Vous aviez éclaté en larmes en fin de match. Est-ce que cela est dû aux multiples critiques reçues ces derniers temps ? J’ai pleuré car nous étions dans une situation très difficile avec beaucoup de pression autour du groupe et nous n’avions pas d’autre choix que de remporter ce match. C’est pour cela que j’ai craqué en fin de match. Vous avez pourtant beaucoup souffert en première période, non ? Je pense que notre début difficile est dû à la grande pression qu’il y avait sur nous avant le match. Toutefois, après les conseils de l’entraîneur à la mi-temps, nous avons su montrer un visage plus séduisant en seconde période avant de réussir à inscrire deux buts et remporter le gain de la partie. A vous le soin de conclure… Il faut profiter de l’euphorie de ce succès pour réussir une belle série de succès, ce qui va à coup sûr nous permettre d’assurer le maintien. Entretien réalisé par Y. M.

Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011

LIGUE 1

MATCH D’APPLICATION AUJOURD’HUI
Profitant du report de la rencontre face à l’ESS en raison de la participation de l’Aigle noir à la Ligue des champions, le staff technique du MCEE, à sa tête le coach Bira Abdelkarim, vient de programmer un match d’application entre les joueurs aujourd’hui. C’est une belle occasion pour l’entraîneur eulmi de donner la chance à certains éléments en manque de temps de jeu de prendre part à ce match, tout en préparant son groupe avant d’affronter l’USM Annaba pour le compte de la 23e journée du championnat.

En dépit de la peu reluisante place qu’occupe son équipe au classement général après cet énième semi-échec face à la JSMB, Bachiri ne semble nullement inquiet de la mauvaise posture de l’équipe, estimant que rien n’est encore perdu, il suffit d’y croire et d’aller jusqu’au bout. Ca sera délicat car les matches sont considérés, à juste titre d’ailleurs, comme de véritables matches de coupe, nous a confié l’enfant de Maghnia.«Tous les matches qui nous attendent seront très difficiles à négocier. Nous allons jouer sur deux tableaux avec d’abord les équipes qui jouent le titre et celles qui luttent pour leur survie en Ligue 1. Ce sera une tâche des plus compliquées dans la mesure où ces rencontres se joueront à couteaux tirés.» Revenant sur la crise financière qui a secoué le club phare de Sidi boumediene, Bachiri avoue qu’elle a influé négativement sur le moral de l’équipe. Les joueurs ne pouvaient plus supporter le poids de cette crise et à force de patienter ils ont fini par craquer, ce qui a créé un élément de stress. Maintenant, tout est rentré dans l’ordre et la situation s’est améliorée. Les joueurs sont conscients que le club est réellement en danger et ce n’est nullement le moment de continuer dans cette voie suicidaire. Le mieux est de préparer tous les matches avec sérénité et de sauver le WAT. S. T. S.

BACHIRI : «NOUS DÉFENDONS NOS COULEURS JUSQU’AU BOUT»

Les Widadis face à leur destin
e Widad de Tlemcen, qui se remet du choc après la défaite inattendue face à l’USMH, à Alger, lors de la précédente journée, devra désormais réviser ses batteries en vue des prochaines échéances qui s’annoncent difficiles. La troupe à Amrani, mal au point ces dernières semaines et qui ne sait pas à quel saint se vouer, continue de broyer du noir. Les camarades de Boudjakdji doivent se ressaisir s’ils veulent garder leur place parmi l’élite et refaire le coup de la saison dernière, réussissant à occuper une honor-

L

Par SMAIN TANI SEBAÏHI

Chaïb : «Seule la victoire…»
A propos de la rencontre décisive WAT-ASK au complexe Akid-Lotfi, le milieu de terrain Chaïb, qui revient d’une méchante blessure, a bien voulu nous livrer ses impressions.
Un match décisif vous attend face au onze khroubi, n’est-ce pas ? En effet, à ce stade de la compétition et compte tenu de notre position actuelle au tableau, il paraît évident que toutes les rencontres revêtent pour nous une importance capitale. Alors, comment va l’équipe ? Eh bien, si vous parlez de l’ambiance qui règne au sein de l’équipe, je vous dirai que cela n’a jamais changé. Nous partageons le

able place au classement final. Les joueurs tlemcéniens sont condamnés à réagir pour vaincre le signe indien qui les poursuit. La tâche des hommes d’Amrani s’annonce donc extrêmement difficile, sachant que le moral de la troupe n’est pas au beau fixe et qu’il va falloir aux camarades de Belgherri sortir le grand jeu pour espérer sortir indemnes. Pour ce faire, le coach tlemcénien sera forcé de remanier son équipe et sa stratégie et, pourquoi pas, donner une chance aux absents, tels Chaïb, Hadji, Boukhiar, Boulahia, lesquels ont longtemps chauffé le banc. En clair, Amrani n’a que l’embarras

du choix pour aligner une autre formation capable de mieux s’exprimer sachant que la composante habituelle ne l’a à aucun moment satisfait et notamment lors de la rencontre d’El-Harrach. Les poulains d’Amrani, qui ont repris le chemin des entraînements pour préparer le match de l’ASK, veulent à tout prix le remporter : «Nous sommes en train de préparer cette rencontre dans la sérénité la plus absolue. Les joueurs sont conscients de l’importance de cette rencontre qu’ils doivent impérativement gagner pour s’éloigner de la zone dangereuse. S. T. S.

respect avec un air de famille qui nous permet d’avoir une meilleure communication. Sur un autre plan, le groupe travaille dans la sérénité et le sérieux.

Une victoire pourrait certainement augmenter vos chances d’assurer le maintien... Nous comptons aborder ce choc comme des guerriers, sans nous poser trop de questions, sachant que notre avenir en Ligue 1 passe inéluctablement par un succès devant l’ASK. Un mot sur l’adversaire. Durant cette dernière ligne droite, seule la réaction de mes coéquipiers m’intéresse. Nous comptons énormément sur ce match pour espérer le maintien. Entretien réalisé par S. T. Smaïn

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LIGUE 1

L

L’USM Annaba est en danger et semble n’avoir pas retenu la leçon, il y a quatre ans de cela. La 21e journée a confirmé l’enlisement des Tlemcéniens qui n’arrivent plus à gagner à domicile et encore moins en déplacement. Annaba ne voit plus le bout du tunnel, au contraire, elle s’enfonce dans les profondeurs du classement général et est menacée par la relégation.

La descente aux enfers
Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011
Par AMAR AÏT BARA

13

UN SURSAUT D’ORGUEIL OBLIGATOIRE
Les Annabis affronteront ce week-end les Canaris de la JSK au stade du 19-Mai1956 de Annaba et ce, pour le compte de la 22e journée du championnat de la ligue professionnelle 1. Les camarades de Bouterbiat doivent gagner pour s’éloigner de la zone dangereuse, car, réellement, ils sont menacés par le spectre de la relégation. L’adversaire du jour de l’USMAnnaba, à savoir la JSK, une équipe détentrice de la coupe d’Algérie édition 2010/2011 sur le score de 1-0 aux dépens de l’USMHarrach. Ainsi, les protégés de Mustapha Biskri ont été battus samedi dernier par le MCE Eulma à El Eulma sur le score de 1-0. Les camarades de Bouterbiat ne rateront pas cette occasion pour prendre le-dessus sur les Kabyles dont les joueurs sont saturés physiquement et moralement épuisés par le fait de jouer sur tous les plans et qualifiés en coupe de la CAF. La JSK occupe la 7e place avec 29 points et loin se classe Annaba avec 23 points et à la 11e place. Les enfants de Lalla Bouna enregistrent un passage à vide et ne savent pas gérer leur avance comme ça été le cas lors des précédentes journées qui ont été fatidiques pour les Annabis où ils ont encaissé des buts dans toutes les dernières minutes des matchs. Annaba aura à faire à une bonne équipe kabyle pas facile à manier et pour réussir cette épreuve, il faut jouer intelligemment, bien s’appliquer et prendre conscience qu’il y a réellement le feu. A. A. B.

es gars de la Seybouse occupent la 10e place avec 23 points, et le coach Mustapha Biskri n’a toujours pas trouvé la meilleure formule pour éloigner l’USM Annaba des profondeurs, le club de Lalla Bouna ne se réveille pas et continue sa traversée du désert et il risquera de compromettre son avenir parmi l’élite. Celui-ci ne retrouve pas le sourire et enregistre une série de matchs sans victoire, une situation jamais vécue au préalable par le club cher aux Annabis, le club des bords de la Seybouse ne s’est pas tiré d’affaires et demeure toujours sous la menace de la relégation tant qu’il n’a pas réalisé des résultats probants pour sortir de la zone rouge. L’attaque bônoise est stérile à plus d’un titre et aucun attaquant ne figure dans le tableau des chasseurs de buts hormis Bouaïcha Djamel qui compte (3 réalisations seulement). L’USM Annaba encaisse plus de buts qu’elle marque puisque l’attaque a inscrit 14 buts, et la défense en a encaissé 20 buts, soit une différence de moins 6 buts. Les supporters du club de Lalla Bouna sont fatigués d’apprendre à

chaque fois les défaites de leur club fétiche qui n’a jamais ramassé de points de l’extérieur sauf un seul face au MC Alger lors de la phase aller (22). Annaba enregistre une série de 5 matchs sans victoire et demeure le seul club qui n’a jamais été vaincu à domicile, même s’il n’assure que des défaites en déplacement. Cependant, il doit réussir un bon match en recevant la JS Kabylie pour le compte de la 22e journée, une équipe auréolée par la détention de la Coupe

d’Algérie et vainqueur pour la Coupe de la CAF. Les Annabis doivent mettre du cœur pour réussir leur mission face à la JS Kabylie et s’ils réussissent, ce sera certainement un exploit.

Ali Guechi, le défenseur international olympien, est conscient de ce qui attend les joueurs locaux face à la JSK. Ce dernier estime que les Annabis joueront sans complexe devant la JSK. Dans l’entretien qui suit, l’international olympien parle de cette rencontre et de l’atmosphère qui règne au sein de son équipe écoutons-le …

Ali Guechi : «Nous jouerons sans complexe…»
cette mission qui s’annonce difficile mais pas insurmontable. Pourquoi cette mission s’annonce-t-elle difficile ? L’USM Annaba est une équipe fébrile à l’extérieur malgré qu’elle joue bien. Il faut rajouter à tout cela que l’adversaire du jour, en l’occurrence l’USM Blida ne veut plus perdre de points car elle en a besoin. Donc, les Blidéens sont difficiles à manier, et il faut être prudents et surtout vigilants à l’arrière sans encaisser de buts. Allez-vous appréhender cette partie ? Nous appréhendons cette sortie avec beaucoup de sérénité, de sérieux, et surtout prendre de vitesse nos adversaires. Pour cela, il faut exercer la pression sur la défense kabyle que je qualifie très lente et qui commet beaucoup de bavures. Donc, l’occasion pour nous de surprendre est propice face à des défenseurs lourds et lents, et cela n’et pas évident, car la JSK dispose de grands défenseurs. Comment allez-vous jouer lors de cette confrontation ? Nous jouerons comme à l’accoutumée d’une manière simple avec un système de jeu cousu qui partira par des relances à partir de la défense. Nous essayerons d’attaquer avec rapidité à partir des deux flancs droit et gauche avec des centres sur le point de penalty et on s’en sortira inch’Allah. Etes-vous optimiste pour un bon résultat ? Optimiste oui du fait qu’on jouera une partie de football comme une autre et, évidemment, on cherche le résultat comme chaque équipe. Moi, j’aimerais bien qu’on gagne ce match, et ce, pour quitter la zone des turbulences. On doit gagner les matches à domicile, suite à tout cela Annaba peut se repositionner parmi le peloton de tête, c’ est le vœu de tous d’ailleurs. Le dernier mot… Nous avons assez perdu de points à domicile et au total 8 points qu’il faudrait récupérer. Pour cela, on doit et il le faut bien négocier les matches restants à l’extérieur, et surtout de ne plus perdre. Donc, on est tous appelés à fournir plus d’efforts pour réussir cette mission, et, pour sauver la saison, il faut y mettre du cœur et beaucoup suer. Ainsi, je lance un appel à tous les supporters pour nous aider, bien qu’ils soient fâchés et qu’ils boudent les matches de l’USM Annaba, la réconciliation est nécessaire. Entretien réalisé par Amar Aït Bara

C’est la crise à l’USMAnnaba et les joueurs boudent les entraînements pour des salaires impayés. Ainsi, nous avons appris que les joueurs de l’équipe des bords de la Seybouse ont refusé de s’entraîner mardi dernier en guise de protestation. Ces derniers ont décidé de faire la grève jusqu’à obtention de leurs dus de plusieurs mois de salaires. Pour information, l’USMAnnaba affrontera samedi 14 mai au stade du 19-Mai-1956 de l’Opow Annaba la JS Kabylie pour le compte de la 22e journée du championnat de la ligue professionnelle 1. L’adversaire de l’USMAnnaba avait été vaincu par l’AS Khroub (1-0), lors du match retard. Ainsi, l’USM Annaba occupe la 11e place avec 23 points, alors que la JSK est classée 7e avec dans son escarcelle 29 points. Enfin, on notera que les joueurs bônois poursuivent actuellement leur mouvement de grève sachant que les caisses du club n’ont pas été encore renflouées. A. A. B.

LES JOUEURS EN GRÈVE

La hantise du purgatoire est collée à la formation bônoise qu’il faudrait enlever surtout lors de la 22e journée

Les Canaris seront-ils déplumés par les Annabis ?

face à la mythique formation du Djurdjura même si elle enregistre des absences pour blessures à l’instar de Rial et Yahia Cherif. Annaba coule, et un sursaut d’orgueil est impératif pour sauver le club cher à tous les Annabis, et pour réussir cette mission tous les joueurs doivent fournir un maximum de rendement. Aussi, il est demander à tous les inconditionnels de faire preuve de conscience, car le laxisme est l’indifférence n’ont jamais servi.

La rencontre face à la JSK s’annonce difficile, n’est-ce pas ? Oui, effectivement, la JSK est un gros morceau que je respecte beaucoup et son palmarès est là pour le confirmer. A nous de prouver le contraire et de le faire tomber dans le sens où nous jouerons sans la pression des supporters annabis. Cela dit, nous essayerons au moins de glaner des points et c’est sûr, nous avons une revanche à prendre du fait que la JSK nous a vaincus à Tizi Ouzou sur le score de 1 à 0. Quel est le mental du groupe avant ce match ? Le moral est au beau fixe, on est motivés, nous avons un défi à gagner et tous les joueurs sont conscients de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

14
V S
Les blessures de certains joueurs avant ce match très relevé attendu samedi prochain au stade du 20-août face à la formation de l'O Médéa, inquiètent très sérieusement le coach du Nasria, Mustapha Heddane. Par RAOUF MESBAH

Les blessures inquiètent Heddane

Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011

E

n effet, il faut savoir qu'un certain nombre de joueurs ne sont pas encore rétablis des blessures dont ils souffraient depuis quelque temps. C'est le cas, par exemple, de Moundji qui souffre des adducteurs et qui n'avait repris les entraînements qu'hier seulement, en raison de ses douleurs atroces. Le staff technique avait décidé donc de lui accorder quelques jours de repos, le temps qu'il soit rétabli totalement. Ce joueur est très important dans le dispositif de l'entraîneur du Nasria qui compte beaucoup sur lui et qui ne souhaite pas le perdre pour cette rencontre. Autre joueur très important au niveau de l'effectif et qui se retrouve blessé aussi, le défenseur, Djamel Benamri, qui souffre d'un écrasement au mollet et qui n'a pas donc pris part au match amical face au CRB avec l'EN espoirs. Il faut savoir que ce dernier

V S
BOUHELLAL :« PLUS DROIT À L’ERREUR»

L’entraîneur Kamel Bouhellal, estime que les joueurs sont prêts pour réaliser un bon résultat qui les mettrait en confiance pour la suite. «Le groupe évolue quelque peu crispé à domicile avec cette pression sur les épaules de peur de rater son rendez-vous». Mais il est plus à l’aise à l’extérieur et l’a bien confirmé contre le MOC et l’USMB. Je pense qu’il en fera de même pour le match de demain pour, pourquoi pas, arracher la victoire» souhaite-t-il. Il enchaîne : «les joueurs sont conscients de l’importance de la rencontre pour la suite du championnat et feront le maximum pour la remporter. Ils n’ont plus le droit à l’erreur afin d’éviter toute mauvaise surprise». Les joueurs vont sûrement se surpasser dans ce match qui peut décider de leur avenir.

C

Les camarades de Klehnemer effectueront, aujourd’hui, un périlleux déplacement à Skikda pour affronter la JSMS dans une rencontre comptant pour la 25e journée.

Par OUKILI ALI

LES PACISTES EN APPEL À SKIKDA
domicile nous ont relégués dans cette peu enviable position. C’est à nous de tout faire pour bien gérer le reste du parcours et, pourquoi pas, terminer au milieu du tableau» espère-t-il. Maintenant, il faudra penser à la rencontre qui les mettra aux prises à la JSMS. En cas de succès, les Algérois amorceront un retour en force par la suite. «Il suffit d’un déclic et la situation se débloquera. Le Paradou pourrait ainsi réaliser des résultats probants», espère Miaz. Le Vœu de tous les inconditionnels de cette sympathique formation est de voir les joueurs redoubler les efforts pour demeurer dans ce championnat. A voir ses jeunes qui en veulent, le Paradou ne mérite pas de quitter la ligue 2 et aurait pu se distinguer si la préparation d’intersaison a été bien effectuée. Les joueurs doivent mettre les bouchées doubles pour procurer de la joie à leurs dirigeants qui sont toujours aux petits soins pour eux. Ces derniers souhaitent que leur équipe ne descende pas afin de préparer la saison prochaine dans de bonnes conditions.

a consulté le médecin de l'EN espoirs, Mourad Aït Tahar, qui lui a prescrit un repos de cinq jours, lui intimant l'ordre de ne pas jouer le match du championnat avec son équipe face à la formation de Médéa. C'est donc un autre coup dur pour les Sang et Or qui devront sans doute jouer sans leur solide défenseur et qui a avoué qu'il souhaitait disputer ce match et aider l'équipe à continuer sur cette lancée et décrocher d'autres points à domicile. Pour ce qui est d'Okbi, ce dernier se porte mieux, même s'il ressent encore des douleurs de temps en temps. Il faut dire que le joueur est trop fatigué d'autant plus qu'il joue deux matchs en moyenne durant la semaine, d'abord avec son club, le NAHD et avec l'EN espoirs. Néanmoins, il faudra attendre demain pour être fixé sur la forme du joueur et savoir s'il peut jouer ou pas, même s'il est fort probable qu'il soit avec le groupe. Enfin, le seul joueur qui est assuré, à cent pour cent, de jouer, c'est le défenseur, Imadeddine Mellouli qui s'est rétabli et qui devrait donc prendre sa place le plus normalement du monde avec le groupe ce samedi. R. M.

a direction du Nasria a, ainsi, reçu une autre correspondance de la part de la LNF lui annonçant que le match a été avancé à 16 h, au lieu de 18h, comme il lui avait été communiqué auparavant. Cela est dû au fait que le staff technique de l'EN a souhaité que le match face au Sénégal se joue en pleine fraîcheur.

L

Un autre changement est intervenu quant à la la programmation du match qui devrait opposer le NAHD à l'Olympique de Médéa.

LIGUE 2 Le match face à l'OM avancé à 16 h
La direction du Nasria a décidé de réserver deux nuitées à l'hôtel «l'hirondelle» de Bordj El Kiffan au lieu d'une seule. C’est ainsi que la mise au vert débutera demain aprèsmidi. Cette décision a été prise en concertation entre la direction et le staff technique et ce, pour permettre aux joueurs de se concentrer sur le match de samedi prochain face à l'OM et surtout, récupérer de la fatigue après avoir joué de nombreux matchs dans un laps de temps très court.

d'autant plus qu'ils ne seront pas perturbés à l'hôtel, ce qui n'aurait pas été le cas, s'ils étaient restés à la maison.

La direction décide de réserver deux nuitées à l'hôtel «L'hirondelle»…

Toutefois, il faut avouer que la décision n'a été prise qu'après en avoir parlé aux joueurs pour se prononcer définitivement. Ainsi, ces derniers ont accepté cette proposition surtout qu'ils estiment que ce sera en leur faveur et leur permettra de se préparer dans de meilleures conditions,

…Les joueurs acceptent la proposition

Le médecin de l'EN espoirs, Mourad Aït Tahar, a refusé au joueur Djamel Benamride jouer le prochain match du championnat face à la formation de Médéa, lui indiquant qu'il n'est nullement prêt et qu'il lui faut une période de repos de cinq jours au moins pour qu'il puisse récupérer. Le joueur souffre d'un écrasement du muscle au niveau du mollet, ce qui l'obligera à effectuer des soins au niveau d’un cabinet à Chevalley. Benamri nous dira qu'il est pris entre deux feux puisqu'il veut aider son équipe dans ce match important et dans le même temps, il ne veut pas compliquer sa situation, surtout que la blessure risque de s'aggraver s'il joue aussi. R. M.

Aït Tahar refuse que Benamri joue

La délégation paciste prendra ce matin la route en direction de Skikda pour donner la réplique, le lendemain, à la formation locale. Les joueurs prendront leur quartier dans un hôtel de la ville et seront de retour à Alger, juste après la rencontre.

DÉPART AUJOURD’HUI

e ne sera pas pour eux une partie de plaisir face aux locaux qui se débattent pour sauver leur saison. Elle ne sera pas de tout repos pour les Jaune et Bleu devant cet adversaire qui ne veut pas signer sa condamnation. Mais les Pacistes ne doivent en aucun cas rater cette rencontre, sinon ils mettront un pied en championnat national amateur. Le groupe n’a maintenant qu’une seule et unique idée en tête : la victoire, pour garder l’espoir intact afin de poursuivre leur aventure en ligue 2. «C’est une rencontre très importante pour nous, on sait qu’elle ne sera pas facile face à cette formation de Skikda en quête de victoire pour éviter le purgatoire», estime Hamidi. Les Pacistes sont appelés à faire le maximum pour engranger les trois précieux points et fuir cette zone de turbulence. Ils sont unanimes à dire qu’ils iront à Skikda pour gagner et montrer à ce ceux qui ont déjà enterré le Paradou, qu’ils relèveront le défi. «Les points concédés bêtement à

Kedjour et Messaoudi absents
Le défenseur Billel Kadjour et l’attaquant Abdelkader Messaoudi seront les grands absents pour cette importante rencontre. Le premier, à cause de sa suspension, le second

est toujours en soins pour se remettre sur pied, suite à une blessure à la cuisse. Bouhellal doit puiser dans son réservoir pour remplacer ces deux éléments qui comptent beaucoup sur son échiquier.

Forte prime en cas de victoire
Il parait que la direction du club a

promis une prime conséquente aux joueurs en cas de victoire. Ils seront donc motivés pour aller de l’avant afin de revenir avec les points mis en jeu dans leurs bagages. Ils sont confiants qu’ils dameront le pion à la JSMS sur son terrain. Un succès leur donnera plus d’appétit pour les prochaines échéances. O. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LIGUE 2

Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011

15
V S
Sur le plan technique oui, je n'ai pas à me plaindre, les joueurs sont là, ils s'entraînent aux heures prévues, ils suent sur le terrain, mais le côté financier est un volet que je ne peux gérer. Vous savez, des joueurs qui n'ont pas perçu leurs salaires depuis longtemps et qui sont las de promesses, sont faciles à approcher par le club adverse et restent incontrôlables. Il faut faire vite et régler les joueurs. La balle est dans le camp des Biskris, ils peuvent encore sauver leur club. Sinon… A travers vos propos, on sent que votre mission risque d’être écourtée à Biskra? Si le problème financier des joueurs n'est pas résolu dans les prochains jours, comment voulezvous que je tienne encore un groupe qui ne croit plus aux promesses sans lendemains. La situation est trop critique pour que je puisse continuer à la gérer ainsi. Je suis prêt à céder une partie de mon dû et quitter Biskra à l'amiable. J'ai ma carrière à préserver. Je ne suis pas là pour gagner mon argent de façon malhonnête. S. S.

W

SID ROUHOU : «Le plus en forme jouera»
Par SALIM SEGHOUANE

HAMMOUCHE : «La situation de l'USB est critique»
Entretien réalisé par SALIM SEGHOUANE
Un point de Témouchent. C'est un exploit ? Nous aurions pu rentrer avec les 3 points, n'eut été l'arbitrage. L'arbitre nous a privés d'un penalty flagrant dans les dernières minutes et l'accueil des Témouchentois n'a pas été correct, on a été caillassés, insultés et on nous a même reproché le fait d’avoir joué sans tricher. Comment se porte le groupe après ce match ? Si je vous disais que tout va bien, je mentirai. Le groupe est perturbé. On a promis de leur régler leurs arriérés, ou au moins leur verser les primes de Skikda et de Témouchent, mais rien n'est venu à ce jour (lundi). Le CSC arrive avec des intentions claires ce vendredi... Oui, le CSC est leader il n'y a plus rien à dire. Nous ne nageons, hélas, pas dans le même bonheur, mais si dans les prochaines heures on arrive à rassurer les joueurs par des primes ou une partie de leurs salaires, je peux vous affirmer que les choses ne seront pas faciles pour le CSC. Cette équipe est capable de se régénérer. L'équipe réalise des résultats sous une forme discontinue ; où se situe le vrai problème de l'USB ? Le problème du club biskri est un problème de finances. Comment expliquez-vous qu'en l'espace d'une semaine, les joueurs font un match excellent sur tous les plans face au MOC et dégradent subitement 5 jours après face au NAHD, le message paraît clair, je crois... Le retard des salaires n'est pas uniquement posé aux joueurs biskris… Celui de Biskra est vraiment particulier, il se chiffre à plus de 3 mois, certains joueurs en sont à leur 5e mois ! C'est intenable. Peut-on encore motiver ce groupe ? Ce sera difficile, j'ai déjà fait l'impossible pour les faire déplacer et jouer à Témouchent, mais je ne peux continuer à les tenir ainsi avec de fausses promesses. A présent, le seul dirigeant que je vois activer et se démener comme un forcené pour taper aux portes, c'est Saou, mais une équipe n'a jamais été constituée d'un seul homme. Comment maîtriser la situation ?

alid Gaha doit se décider, il ne peut rester toujours second gardien.» Abordé pour donner son avis sur les gardiens biskris, le coach Sid Rouhou parlera avec passion de son travail, avant de revenir sur les efforts et les sacrifices consentis par le gardien Azioune, qui s'est métamorphosé en peu de temps ; il restera toutefois prudent sur le cas de Gaha, qui depuis plusieurs saisons semble se complaire dans son statut de second gardien. «Il faut que ce gardien trouve une solution à sa carrière. On doit parfois reculer pour mieux sauter. Walid peut jouer comme gardien principal dans un autre club, même en division inférieure et revenir au premier plan par la suite.»

L'ex- président du CSA, Ali Mekihel, n'a toujours pas déposé les bilans moral et financier promis pour le 19 mars 2011. Selon la réglementation en vigueur, sans le dépôt de ces documents auprès de la DJS, le CSA ne peut prétendre à aucune subvention pour la saison 2011. Autour du club, les supputations vont bon train et on parle de «situation délibérée créée par Mekihel», alors que d'autres parlent d’anciennes factures restées impayées et qui expliquerait ce retard... Une situation qui bloque le nouveau président du CSA, Ali Houhou, dans son programme de travail tracé pour la saison prochaine.

Ali Mekihel piège tout le monde

Saïd Hammouche devra-t-il préparer deux équipes pour rencontrer le CSC ? Oui, si l'on se réfère au malaise que vit le groupe. Non payés depuis des mois, les joueurs pourraient ne pas jouer face au CSC. Le coach devrait à ce moment sortir un onze local formé de joueurs du cru. Un entraîneur transformé en Merlin l'enchanteur ? On aura tout vu à Biskra. S. S.

Face au CSC, avec quelle équipe jouer ce vendredi ?

Merazga absent face au leader
Le goleador des Vert et Noir biskri ne sera pas parmi les onze rentrants face au CSC ce vendredi. Hichem suivra le match USB-CSC des tribunes pour avoir contesté une décision de l'arbitre la semaine dernière face à Témouchent.

V S
Comme annoncé, le gardien Boultif a repris les entraînements comme il l’a promis ; le retour du gardien titulaire intervient au bon moment, car son remplaçant, Litim, souffre du poignet et semble se diriger vers une intervention chirurgicale qui mettra très certainement fin à sa saison.

BOULTIF A REPRIS

UN CHANGEMENT RADICAL
Par WAHAB YEFSAH

SAÏDI : «Assurer les trois points»
Par WAHAB YEFSAH

V S
FEZZANI DANS LE GROUPE

Le capitaine du Mouloudia est de nouveau à Alger pour récupérer les résultats de son IRM, et son retour aux entraînements dépendra de la conclusion du médecin spécialiste et de l’état de son genou.

ZIAD DE NOUVEAU À ALGER

D

C’est un changement radical que les supporters veulent voir au Mouloudia...

Les deux défenseurs se sont entraînés en solo en raison de légères blessures, l’entraîneur Mouassa les a ménagés afin de les récupérer en meilleure forme pour le match contre l’ESM de vendredi.

ZEGHIDI ET CHOUATI MÉNAGÉS

C’est en présence de Zidani que le jeune Yacoub a rencontré son entraîneur, avec qui il a eu un entretien pour dissiper tous les malentendu suite à sa non-convocation pour le derby ; il semble que tout soit rentré dans l’ordre grâce au grand cœur de Mouassa, ce qui a permis au joueur de reprendre l’entraînement.

YACOUB A RENCONTRÉ MOUASSA

es comptes bloqués, des querelles intestines à longueur de saison, une société commerciale qui n’a brillé que par son nom : toute cette situation, les fans n’en veulent plus, ils exigent le départ de tout le monde. Jusqu’à quand le MSPB restera-t-il otage d’une poignée de personnes ? nous ont déclaré les supporters. Décidés à en découdre pour assainir la situation, les supporters ont désigné des représentants qui ont rencontré le DJS, avec qui ils ont discuté de l’avenir du club, ils envisagent même d’organiser une rencontre avec le wali pour lui

demander d’intervenir personnellement pour mettre un terme à ce marasme qui dure depuis longtemps. L’autre initiative des supporters consiste à rencontrer le président du conseil d’administration pour lui demander des comptes après que ce dernier ait gelé l’activité de la société commerciale dont il est le premier responsable ; on prévoit même de l’obliger à déposer sa démission et dissoudre la structure pour permettre à ceux qui ont des intentions de travailler et de servir le Mouloudia de constituer une nouvelle société commerciale qui répondra aux aspirations des supporters et sauver la réputation du MSPB. Ça bouge sérieusement au sein de la famille du Mouloudia pour réaliser ce changement radical espéré. W. Y.

En l’absence de Bahloul, il a été désigné comme capitaine, et c’est lui qui a porté le brassard contre le CSC. A 30 ans, Saïdi jouit d’une grande expérience en matière d’accession, il nous parle des chances du CAB de retrouver l’élite et du match de vendredi.

Belaïdi et Amaouche hors champ
Aucun signe du côté de Belaïdi et Amaouche, les deux joueurs semblent décidés à ne plus revenir au club ; cela fait deux semaines qu’ils boudent les entraînements. Malgré les mises en demeure de l’administration, aucun des deux joueurs ne s’est manifesté ; le divorce est-il consommé ? On le saura bientôt. W. Y.

En l’absence de Bahloul, vous avez porté le brassard, et mené vos camarades contre le CSC ; comment avez-vous vécu ce match ? C’était un match très difficile, on avait quatre joueurs titulaires absents, en plus, les conditions du déroulement de la rencontre étaient très difficiles ; figurez-vous qu’au lieu de nous concentrer sur la rencontre, il fallait aussi gérer les menaces d’agression, depuis qu’on est descendus sur le terrain pour l’échauffement, on ne l’a plus quitté jusqu’au coup de sifflet final, même à la mi-temps on est restés sur le terrain, pour vous dire que le nul est un exploit.

Vendredi, vous aurez la à affronter lanterne rouge ; estce un match facile ou un match piège ? C’est un match qui va être difficile, le CRT n’a plus rien à perdre, il viendra jouer les trouble-fête ; on va le prendre très au sérieux pour assurer les trois points. Selon vous, quelles sont les chances du CAB pour l’accession ? Personne n’a assuré son accession, il reste encore six journées, soit dix-huit points en jeu, le CAB a son destin entre les mains, il a aussi l’expérience des accessions, je peux vous dire que le CAB sera sur le podium. Vous allez bien sûr le choc suivre NAHD-OM, n’est-ce pas ? Quel que soit le résultat de cette rencontre, le CAB en tirera bénéfice ; donc, on n’a pas à s’inquiéter de ce côté-là, ce qui nous intéresse le plus, ce sont nos propres matchs, on doit collecter 15 sur les 18 points qui restent en jeu. W. Y.

Après l’aval donné par le médecin, Fezzani a intégré le groupe mardi lors de la séance du matin. Sa blessure au mollet semble guérie, mais sa participation, vendredi, contre le CRT n’est pas encore acquise, il sera peut-être sur le banc.

BRAHIM SALEM TITULAIRE

En l’absence de Bitam, c’est Brahim Salem qui jouera le rôle de meneur de jeu aux côtés de Maïdi, c’est ce que l’entraîneur Tebib a expérimenté lors du match d’application entre les jeunes.

CHEBANA GARDERA SA PLACE

Toujours selon le match d’application joué mardi, c’est Chebana qui gardera sa place dans l’axe, aux côtés de Karboua, quant à Kefaïfi, il se contentera du banc des remplaçants. Un choix qui confirme l’esprit conservateur du coach Tebib.

L’ÉQUIPE PROBABLE

Contre le CRT, Tebib prévoit d’aligner l’équipe suivante : Babouche, Benamara, Chebana, Karboua et Daïra en défense, Saïdi, Bahloul, Maïdi et Brahim Salem formeront le quatuor du milieu, quant au duo d’attaque, il sera formé par Bouharbit et Bourahli. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

16
V S
MADI ET CHOUIEB OUT

COUP DUR

Les Koubéens pour la confirmation
Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011

Coup dur pour les Koubéens… La formation koubéenne sera privée lors de la rencontre de demain des services de ses deux joueurs clés, à savoir le meneur du jeu Ayman Madi et le capitaine Abdelouahid Chouieb. En effet, le premier ne s'est pas entraîné cette semaine, parce pris par ses études, tandis que le deuxième est suspendu pour cumul de cartons. Il est donc suspendu automatiquement pour la rencontre de demain. Ces deux absences chamboulent les calculs du coach Rachid Hamada qui aura besoin de tous les joueurs pour la rencontre de demain.

L'entraîneur koubéen Rachid Hamada pense déjà aux successeurs de ces deux joueurs. Le milieu de terrain Rafik Boussaid enregistrera son retour dans l'équipe-type. Il remplacera son coéquipier Abdelouahid Chouieb, suspendu. L'attaquant Islam Aït Ali retrouvera lui aussi sa place de titulaire. Il succédera à son coéquipier Ayman Madi. Rachid Hamada compte beaucoup sur ces deux joueurs pour combler le vide laissé par leurs coéquipiers qui seront absents pour la rencontre de demain.

AÏT ALI ET BOUSSAID SUR LA BONNE PISTE POUR LEUR SUCCÉDER

U

La formation koubéenne sera appelée demain à affronter le SA Mohammadia, une rencontre comptant pour la vingtcinquième journée de Ligue 2.

Par ANIS SADOUNE

zéro, se trouve dans de bonnes conditions. Les capés de Rachid Hamada se sont entraînés cette semaine avec un moral au beau fixe, ils ont retrouvé la confiance après une période difficile et un passage à vide. Les coéquipiers du buteur Salim Hanifi veulent confirmer la large victoire de vendredi dernier et prouver qu'ils avaient retrouvé leur bonne dynamique.

ne rude épreuve et un périlleux déplacement pour les Vert et Blanc face à une équipe qui ferra tout pour garder les trois points chez elle. En effet, la formation koubéenne, qui a écrasé Merouana vendredi dernier par un large score de six buts à

Le SA Mohammadia occupe actuellement la onzième place au classement. Il est parmi les premiers menacés de relégation. Les Samistes feront leur possible pour arracher la vic-

Ne pas sous-estimer l'adversaire

toire vu que la rencontre aura lieu dans leur jardin. Les Koubéens ne doivent surtout pas prendre les choses à la légère. Ils devront tenter le tout pour le tout pour revenir avec un résultat probant et confirmer ainsi la large victoire de vendredi dernier face à Merouana. Les Vert et Blanc sont eux aussi dans l'obligation d’engranger les trois points de la victoire et assurer le maintien. La rencontre de demain sera donc une belle affiche entre deux clubs ambitieux.

LIGUE 2 GHARICHE : «On fera tout pour empocher les 3 points»
Le jeune milieu récupérateur samiste, Ghariche Riad, affirme dans cet entretien que la dernière défaite face à l’USMBA est déjà oubliée et que ses coéquipiers et lui sont concentrés sur le match de demain face au RC Kouba et que le SAM n’a plus le droit de céder le moindre point à Mohammadia.
Dans quel état d’esprit se trouve le groupe à la veille du match face au RCK ? Le groupe se porte bien et notre dernière défaite est maintenant loin derrière, nous n’avons pas trop à nous plaindre. En réalité, le revers contre l’USMBA ne nous a pas empêchés pour autant de nous remettre petit à petit de notre déception. Nous effectuons nos entraînements dans une bonne ambiance, et c’est tant mieux pour tout le groupe, on est maintenant concentrés sur le match de demain. Sur quel volet votre entraîneur a axé son travail durant la semaine ? Sans négliger le côté technico-tactique, le coach a misé sur le côté psychologique. Il a fait en sorte de nous mobiliser afin de sortir la tête de l’eau. Comment voyez-vous le match contre le RC Kouba ? Nous devons remporter ce match pour éviter toute surprise. Je pense que tous les joueurs sont mobilisés pour faire la différence. On fera tout pour engranger les 3 points de la victoire car on n’a plus le droit de céder le moindre point chez nous. Avez-vous un message pour les supporters ? Je leur dirai seulement d’être derrière nous en ces moments difficiles car on a vraiment besoin de leur soutien. A. L. B.

Entretien réalisé par AOUN LAÏD BOUALEM

Hamada renouvellera sa confiance à Mokrani
Auteur d'une belle prestation face à Merouana, le jeune gardien de but du Raed, Seddik Mokrani, devrait enregistrer sa rentrée comme titulaire demain à l'occasion de la rencontre qui opposera son équipe au SAM. Le coach Rachid Hamada devrait renouveler sa confiance à ce jeune portier qui affiche une grande forme ces deniers temps.

Mise au vert à Relizane
La délégation koubéenne devrait rallier demain la ville de Relizane. Les Koubéens passeront la nuit là-bas avant de prendre la route le lendemain vers Mohammadia pour affronter la formation locale. Il est à noter que Brinis et consorts effectueront à Relizane une séance de relaxe. A. S.

Joint par téléphone, l'entraîneur koubéen Rachid Hamada affirme que la rencontre de demain s'annonce difficile pour eux. «Ce sera difficile pour les deux formations. Les Samistes feront leur possible pour garder les trois points chez eux. La pression sura du côté de Mohammadia puisqu’ils joueront dans leur jardin. Nous sommes aussi dans l'obligation d'arracher la victoire pour assurer le maintien. Et que le meilleur gagne», a confié le coach koubéen. A. S.

Hamada : «La pression sera du côté du SAM»

V S

Pour l'honneur
Par MILOUD TOUADJINE

Stephane Durin : «Nous devons gagner»
« On a perdu nos dernières illusions pour jouer la course à l'accession, mais ce n'est pas une raison suffisante pour qu'on entre déjà en vacances ? Je l'ai expliqué aux joueurs et je leur ai demandé d'être conscients de leurs responsabilités de footballeurs professionnels et de jouer à fond jusqu'à la dernière journée. Maintenant, en ce qui concerne le match, nous nous sommes préparés comme d'habitude et l'équipe de Merouana, je ne la connais pas très bien. Je pense que comme c'est un club qui joue son maintien, il va lutter de toutes ses forces pour s'imposer. Nous ne devons pas le laisser faire et ne pas tomber dans les sentiments négatifs. Un match de football est fait pour être joué et gagné. Je souhaite que mes joueurs comprennent la situation et obtiennent les 3 points ».

n effet, leurs espoirs d'accession s'étant évaporés à Batna devant le MSPB de l'intelligent Kamel Mouassa, la semaine dernière, leur seul objectif, du moins celui de leur entraîneur français, est de terminer à une place honorable. Durant les derniers entraînements au stade Bouakeul, Stephane Durin, devant le peu de volonté affichée par certains de ses poulains à redoubler de travail et être assidus aux entraînements, a sermonné l'ensemble de l'effectif, demandant aux coéquipiers de Bouhafer de se comporter en professionnels et de gagner au moins tous leurs matches à domicile afin de démontrer qu'ils sont capables de faire une carrière de footballeurs. Il a aussi demandé aux dirigeants de faire intégrer 6 juniors pour créer un semblant de concurrence et les préparer pour la saison prochaine.

E

Les pensionnaires du club de M’dina D’dida, dont certains veulent partir en vacances dès à présent, aborderont le match de ce vendredi avec un profil bas.

L'équipe qui foulera le tartan du stade Zabana, un stade où les Asémistes n'ont perdu aucun match, au contraire de Bouakeul, où ils ont laissé filer 13 précieux points, ne sera connue que cet après-midi après le dernier entraînement et la mise au vert. Mais il est certain dès à présent que Saoula sera le titulaire du poste de gardien de but, en l'absence prolongée de Bouhedda qui se consacre totalement à ses études. En défense, Durin n'aura d'autre choix que de reprendre les mêmes, sauf peut-être pour le poste de latéral gauche qu'occupera Bouhafer, revenu de sa suspension. Au milieu du terrain, l'absence de Chaouti, blessé aux adducteurs, de Oumamar Hamza, suspendu, laissera la place à Bentaleb qui reviendra se positionner dans un rôle qu'il affectionne. Quant à l'attaque, elle ne devra pas connaître de changements avec la présence du duo Mebarki-Ameur. Le staff technique oranais sait que la tâche sera rude face à un adversaire qui lutte bec et ongles pour son maintien en Ligue deux. M. T.

RÉSULTATS DE LA 24E JOURNÉE
Rencontre OM/ESM CSC/CAB CRT/USB PAC/NAHD RCK/ABM MSPB/ASMO JSMS/MOC Résultats 3-0 0-0 1-1 0-1 6-0 2-1 2-1

Lieu MEDEA (Opow Imam-Lyes) CONSTANTINE (Hamlaoui) A.TEMOUCHENT (Opow) BARAKI KOUBA (Benhdad) SIDI BEL AB-Novembre) SKIKDA Opow

Equipes 1 CS Constantine 2 NA Hussein Dey 3 CA Batna 4 O Médéa 5 USM Bel Abbès 6 RC Kouba 7 ES Mostaganem 8 ASM Oran 9 MSP Batna 10 US Biskra 11 SA Mohammadia 12 JSM Skikda 13 Paradou AC 14 MO Constantine 15 AB Merouana 16 CR Témouchent

Pts 44 44 40 38 36 34 34 33 32 30
27 26 26 23 19

J 24 24 24 24 24 24 24 24 24 24 28 24 24 24 24 24

G 11 12 11 10 10 09 10 08 08 08 24 07 06 05 05 05

N 11 08 07 08 07 07 04 09 09 06 08 06 08 11 08 04

P 01 04 06 06 07 08 10 07 07 10 04 11 10 08 11 15

BP 24 32 26 29 30 31 25 29 29 25 12 19 22 27 25 25

BC 07 14 21 24 24 23 27 21 24 27 25 28 25 32 37 49

Diff 17 18 05 05 06 08 -02 08 05 -02 40 -09 -03 -05 -12 -24

-15

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LES CRABES POUR UN AUTRE EXPLOIT
E COLLO - MO BÉJAÏA

NATIONALE AMATEURE

Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011

17

es Colliotes, imprévisibles à plus d'un titre, en témoigne cette ascension fulgurante au classement général, de la lanterne rouge à la 5e place qu'ils occupent en compagnie du WR M'sila, avec 29 points, c'est-à-dire à un petit point du duo JS Djidjel-AS Aïn M'lila, de quatre points du dauphin, le NARB Réghaïa. Tout compte fait, l'écart qui sépare l'E Collo du Mob n'est que de cinq unités. Les locaux ont l'occasion de le réduire à deux petits points s'ils profitent de l'avantage du terrain et surtout du public pour engranger les trois points de la victoire. En effet, l'E Collo ne va pas rater une telle aubaine pour se relancer à la course au titre, dans un groupe où aucune équipe n'est arrivée à faire la différence pour le moment. Après avoir fait cavalier seul depuis le début de l'exercice, Enemra a éte détrônée par le MOB, avant que Collo ne le force au partage des points lors de la dernière journée à domicile, ce qui prouve que le résultat technique du match de demain entre le MOB et l'E Collo revêt une très grande importance, et où la défaite est interdite pour les deux teams. Toutefois, dans le pire des cas, le MOB pourra se contenter d'un point de son périlleux déplacement à Collo, alors que son adver-

L

Le Mouloudia de Béjaïa, dans sa course au titre, aura fort à faire, demain, au stade de Collo, pour défendre son statut de leader, pour le compte de la 21e journée du championnat amateur Centre Est, face à un prétendant au sacre final, l'Entente de Collo.

Par LYES CHEKAL

YAYA, AKROUR, SOUAKIR ET MADI À SETIF DÈS AUJOURD'HUI

Quatre piliers de l'équipe du MOB, qui ont entamé les soins à Sétif chez un médecin spécialiste, yaya, Akrour, Souakir et Madi, vont passer aujourd'hui une visite de contrôle, et c’est sur la base du compte rendu médical que le staff technique béjaoui va décider de la participation ou non du quatuor au match de demain .

MADI : «ON IRA À COLLO EN CONQUÉRANTS»
Après avoir subi des soins intensifs à Sétif pendant presque une semaine, vu la déchirure musculaire de 13 mm qui a failli priver l'enfant du club, Fatah Madi, du dernier match de son équipe, et qui s'est vite cicatrisée, et lui a permis de jouer contre Mekhadma lors de la dernière journée. Encouragée par de telles performances, la direction du club a envoyé le trio YayaSouakir-Akrour à Sétif pour le même objectif. Cela dit, le quatuor sera du voyage à Collo, puisque la délégation va récupérer les 4 joueurs à Sétif avant de continuer son chemin vers Collo.

saire devra coûte que coûte gagner, faute de quoi il sortira définitivement de la course au titre . La direction du MOB, qui vient de recevoir la subvention de la ville de Béjaïa, 1,6 milliard de centimes, a entamé la procédure de régularisation

La subvention de l'APC reçue

de la situation financière des joueurs, sitôt le compte bancaire de l'équipe alimenté. En reprenant avec le groupe pour la majorité des blessés, et en solo pour d'autres, l'équipe du MOB s'est complétée hier lors de la dernière séance

L'équipe se complète

d'entraînement de l'équipe, avec le retour du trio blessé, Akrour-SouakirYaya. Pour tenter de jouer les trouble-fête, le Mob va compter sur l'expérimenté Karim Keras pour surprendre l'arrière-garde colliote. L. C.

Keras seul en attaque

Gagner pour garder la première place
Par ABDELLAH AÏT AMRANE
trois victoires et trois nuls, ne veut pas s'arrêter en si bon chemin et devra confirmer, ou en d'autres termes voudra rester sur sa lancée. Tertio, les Béjaouis devront éviter toute pression de leur galerie qui, même si les camarades de Madi gagnent ou enregistrent des résultats satisfaisants, il n'empêche que la pression est toujours là et les supporters, ou plutôt certains clans, n'attendent qu'un faux pas pour jeter de l'huile sur le feu. Toutes ces raisons nous poussent à dire que pour demain le seul et unique objectif des Crabes sera de revenir à la maison avec la totalité des points mis en jeu, sinon, c'est la place de leader qui risque de leur échapper. de confirmer le nul ramené de chez la JSD lors de la précédente journée, et aussi une manière de se rapprocher davantage du groupe de tête. Pour rappel, cette équipe de Collo possède cinq points de retard par rapport au MOB, et une victoire lui permettrait de gagner quelques places au classement, et surtout espérer rester collée au groupe de tête. Le coach Bouzidi devra présenter un véritable commando pour contrecarrer cette équipe de Collo dans son fief. Cette même équipe qui veut rendre la pareille aux Crabes qui l'ont battue au match aller sur le score de 3 à 0.

C

C'est demain après-midi que le MO Béjaïa, soit le leader incontestable du groupe Centre-Est du championnat de la Division Nationale Amateur donnera la réplique à l'Entente de Collo, dans une rencontre dont le résultat influera directement sur la place qu'occupe actuellement le Mouloudia.

par leurs propres moyens pour prêter main forte aux protégés de Bouzidi Youcef. Un avantage pour ces derniers, qui vont trouver les ressources nécessaires pour l'emporter et revenir à Béjaïa, tout en gardant la 1re place.

Akrour, le joueur par lequel le danger viendra
C'est un joueur par lequel le danger pourrait venir et la défense de Collo est avertie. Elle qui sait pertinemment que ce joueur est dangereux. Auteur de huit buts depuis le début de l'exercice en cours, l'enfant d'Amizour semble le joueur le plus en forme de son équipe. La preuve, c'est lui qui a marqué face à Khenchela en déplacement, face à Aïn M’lila à Béjaïa et vendredi passé face à Mekhadma à Béjaïa. Djebbar Akrour ne lésinera pas sur les efforts pour mettre le cuir au fond des filets, mais cela ne peut se concrétiser que si les autres joueurs font le jeu et prennent des initiatives. A. A. A.

OUSMAÏL, SEDDIK, YAYA, AKROUR, BELHADEF, LES HOMMES DU MILIEU

ela dit, on peut énumérer trois bonnes raisons qui pousseraient les Crabes à remporter ce match. D'abord, il y a le fait que cette équipe du MOB est plus que jamais menacée de perdre sa place au profit du NARB Réghaïa qui recevra chez lui, et qui fera de son mieux pour que les trois points restent à Réghaïa. Ce qui fait que le faux pas est interdit pour les Vert et Noir. Secundo, cette équipe du MOB, qui reste sur six matches sans défaite, ponctués par

Les supporters, l'atout majeur des Béjaouis
Il faut s'attendre à ce que les supporters les plus chauvins du MOB, c'està-dire ceux qui aiment réellement le club, se déplacent à Collo pour encourager les joueurs à aller de l'avant et surtout les stimuler pour qu'ils reviennent avec les trois points, indispensables dans ce match. On affirme qu'il y aura au moins 600 à 800 fans, si ce n'est plus, qui vont se déplacer

Bouzidi devra présenter un véritable commando
L'Entente de Collo n'est pas une équipe qui joue la figuration, mais celle qui joue les premiers rôles. La place qu'occupe cette équipe actuellement au classement la poussera à réagir comme il faut, une manière déjà

En optant pour un renforcement du milieu du terrain lors des dernières sorties de l'équipe, le staff technique va certainement composer son équipe demain avec cinq joueurs au milieu du terrain. Ousmaïl, Belhadef, Yaya, Akrour et Sedik auront pour tâche de gagner la bataille de cette importante zone du terrain.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

18

Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011

n bavardait de tout dans une ambiance bon enfant, quand une voix s'est élevée pour les inviter à se concentrer sur la scène. C'était l'ancien président du CSA, l'ex-driver de l'USMM Hadjout à une certaine époque, et l'actuel président de la commission des élections, M. Oudaine Mohamed, qui déclarait la séance ouverte de cette assemblée générale élective (AGE).

O

Mardi 10 mai 2011, l'heure indiquait 18 heures et 28 minutes. La salle appartenant à l'Assemblée populaire communale (APC) de Hadjout, colorée en beige, avec des retouches en marron foncé et bien aménagée pour la circonstance, grouillait de monde.
Par MOHAMED GRINI

UNE AG SANS PROBLÈME ET DANS LE CALME
«Tout d'abord, je souhaite la bienvenue à tout le monde. Je peux vous assurer d'une chose, cette assemblée va se dérouler dans la transparence la plus totale. Et, étant donné que le quorum est atteint, puisque sur les 76 membres permanents de l'assemblée 64 sont présents, ce qui veut dire que les 2/3 y ont répondu favorablement comme l'exige la réglementation en vigueur, maintenant on opte pour les dossiers des personnes qui veulent briguer le poste du président du CSA.». Et d'ajouter, en précisant : «Jusqu'à 16 heures aujourd’hui, ils étaient trois candidats pour ce poste de la présidence. Puis, ils en restait deux seulement après le rejet du dossier de M. Zougari Abdelkader, qui ne remplit pas quelques conditions inhérentes à ce poste. Il s'agit de Zidani Mohamed et Nedjar Abdelkader, respectivement responsable de la section football et du CSA de l'USMMH. Mais, tout juste à notre arrivée dans cette salle, une lettre nous a été remise par M. Nedjar, par laquelle il formule le retrait de sa candidature de ces élections.» Volte-face. La salle restera quand même calme et aucune contestation n'a été notée. Le président de la séance, Mohamed Oudaine, auprès duquel était assis un représentant de la DJS et un huissier de justice, et après un temps de tergiversation, continuera sa lecture. «Donc, il nous reste en fin de compte un seul candidat en la personne de Mohamed Zidani. Face à telle situation, on passe au plus vite au vote.» Les présents ont préféré voter à main levée.

NATIONALE AMATEURE

PUBLICITÉ

Il était prévisible que Mohamed Zidani allait remporter ces élections. Il s'est forgé une expérience dans le domaine sportif depuis qu'il est là. Même en présence du boss Meklati à l'époque, Zidani était considéré comme l'homme fort et influent de cette association du club amateur hadjouti. Il a beaucoup contribué à sa construction et à sa survie. Ce qui lui a permis de remporter des tas de suffrages auprès de l'opinion publique hadjoutie, notamment les supporters d'El Khadra. Ils savaient qu'il est l'homme providentiel et le sauveur du football hadjouti.

Zidani, nouveau président du CSA

PUBLICITÉ

Il aime passionnément le football et aime gérer ses affaires. «Qui dit oui pour Zidani ?» a lancé M. Oudani. Toutes les mains ont été levées. «Qui dit non pour Zidani ?» cria encore le président de la séance. Personne dans l’assistance ne lèvera la main puisque tout le monde avait voté pour lui en premier lieu. «Mabrouk aâlik monsieur Zidani», lâche finalement M. Oudani en guise de conclusion. Mais, avant la levée de la séance, M. Zidani a été invité pour dire quelques mots. «Je vous remercie tous pour la confiance que vous avez placée en moi, et malgré la lourdeur de cette tâche, je vais m'atteler pour être à la hauteur des aspirations du peuple hadjouti et replacer l'USMMH à la place qui est la sienne. Mais à une seule condition, que toute la famille footballistique hadjoutie m'aide et me donne un coup de main, surtout dans la préparation du dossier inhérent au professionnalisme. Et merci encore une fois.» C'est ainsi qu'il a été élu le président de l'association sportive amateur hadjoutie qui, dans un prochain avenir, va choisir les membres qui vont le seconder dans sa nouvelle mission.

Rencontré lors de l'assemblée générale élective (AGE) qui a été tenue au niveau du bâtiment de l'Assemblée populaire communale de Hadjout (APC) mardi dernier, l'entraîneur Fouzi Arbouche nous a aimablement répondu à la question relative à la contre- performance qu'a enregistrée son équipe face à la formation du Widad de Boufarik la semaine écoulée. «C'est l'arbitre Fetouche qui nous a battus. On le laisse à sa conscience, car Boufarik n'avait pas besoin de son coup de pouce pour remporter le gain du match. En tous les cas, cela ne nous empêchera pas de continuer à jouer et à gagner des matches, comme nous avons l'habitude de le faire.» Au sujet de la prochaine rencontre face à la solide équipe de Aïn Turck, il nous a livré ses impressions : «ça sera un match difficile, mais croyez-moi, on va jouer pour revenir avec un bon résultat, Inchâa Allah.» M. G.

Fouzi Arbouche : «On va réaliser un bon résultat à Aïn Turck»

PUBLICITÉ

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Urbanisme et de la Construction Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya d’Adrar NIF : 0002 0101 50054 7

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 40/DUC/2011
Opération : Amélioration urbaine et VRD primaire et secondaire/programme 2010 Opération N° : La Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya d’Adrar lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour : * CONTRÔLE ET SUIVI GÉOTECHNIQUE DES TRAVAUX DE REVÊTEMENT DE VOIRIE DE L’ANCIEN TISSU (CENTRE-VILLE D’ADRAR) Les laboratoires spécialisés et qualifiés intéressés peuvent retirer le cahier des charges auprès : La Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya d’Adrar Service administration et moyens - BP N° 103 Tél : 049 96 03 29 Les offres établies seront déposées sous un pli qui doit contenir deux enveloppes intérieures, offre technique et offre financière, comme suit : Le premier pli contient l’offre technique est composé de : Le dossier administratif comprenant les pièces fiscales et parafiscales (renouvelées et légalisées) suivantes : 1. Instructions aux soumissionnaires dûment signées et paraphées 2. Modèle de déclaration à souscrire dûment remplie et signée 3. Modèle de déclaration de probité 4. Extrait de rôle valide 5. Attestation de mise à jour CNAS, CASNOS, 6. Attestation de mise à jour CACOBATPH légalisée et en cours de validité 7. Attestation d’agrément (activité travaux publics) légalisée et en cours de validité 8. Registre du commerce 9. Statut de l’entreprise (quand il s’agit de société) 10. Attestation des comptes sociaux auprès du CNRC pour les sociétés, légalisée et en cours de validité 11. Casier judiciaire du signataire de la soumission 12. Matériel justifié par cartes grises et assurances 13. Projets similaires déjà réalisés durant les 5 dernières années justifiés par des attestations de bonne exécution 14. Moyens humains accompagnés des CV et diplômes et déclaration CNAS 15. Cahier des prescriptions spéciales (CPS) partie A et B signé et paraphé Le second pli contient l’offre financière est composé de : 01. Modèle de soumission dûment signé et rempli 02. Bordereaux des prix unitaires dûment remplis et signés 03. Devis quantitatif et estimatif Les deux enveloppes seront introduites dans une enveloppe extérieure anonyme ne portant que les mentions suivantes : Avis d’appel d’offres national ouvert N° /DUC/2011 Contrôle et suivi géotechnique des travaux de revêtement de voirie de l’ancien tissu (centre-ville d’Adrar) Les plis seront déposés au niveau de la Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya d’Adrar le vingtième (21) jours à compter de la première parution du présent avis d’appel d’offres sur le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (Bomop) où les quotidiens nationaux avant 12h. L’ouverture des plis des offres techniques et financières sera tenue en séance publique au siège de la DUC de la wilaya d’Adrar, le jour de dépôt des offres à 14h30 et sera reportée de 24h par jour férié à la même heure. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une période de cent onze (111) jours à compter de la date de dépôt des offres. Observation : Cet avis sera considéré comme une invitation aux soumissionnaires pour assister aux séances d’ouverture des plis techniques et financiers.

Maracana N° 1419 - Jeudi 12 Mai 2011 - Anep N° 855 022

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

DIVISIONS INFÉRIEURES
Le leader ne jure que par la victoire
DC BOGHNI - O TIZI RACHED

Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011

19

Le leader du championnat Honneur de la wilaya de TiziOuzou, le Djurdjura Club de Boghni, qui reste sur une précieuse victoire face à la JS Aït Yahia Moussa en dehors de ses bases, lors de la précédente journée, accueillera demain l’équipe de l’O Tizi Rached, pour le compte de la 25e journée. Les capés d’Ali Kadri, qui totalisent 59 points dans leur compteur, auront à cœur de confirmer leur dernier succès, en se présentant sur leur terrain et devant leurs supporters avec comme seul et unique objectif, empocher les trois points mis en jeu. Certes, leur mission ne s’annonce guère facile devant cette équipe de l’OTR, qui va se jeter dans la bataille pour remonter la pente et engranger les points du match pour espérer à mieux. Les coéquipiers de Bouzid Mahmoud, conscients de la lourde tâche qui les attend, sont décidés à sortir le grand jeu et fournir beaucoup d’efforts durant les 90 minutes pour s’offrir, au finish, un succès qui va leur permettre de conserver cette première place et entrevoir la suite du parcours sous de bons auspices. Les gars de Boghni sont animés d’une grande volonté et sont déterminés plus que jamais à aller de l’avant, en négociant comme il se doit cette rencontre et en misant sur le plein. Alors, pour y arriver, les locaux doivent tout d’abord confirmer avec une autre victoire dès demain face à l’OTR, avant de penser au reste du championnat. La balle est désormais dans le camp des joueurs, lesquels doivent cravacher dur et ne pas abdiquer ou sous-estimer l’adversaire, pour ne pas se faire piéger par l’équipe adverse, qui voudrait réussir un coup d’éclat. S. A.

Les Noir et Blanc de la JS Tadmaït, qui restent sur une éclatante victoire vendredi dernier face au voisin de l’USM Draâ Ben Khedda chez cette dernière, accueilleront ce vendredi un autre gros morceau, à savoir la formation du CRB Mekla, pour le compte de 25e journée du championnat Honneur de la wilaya de TiziOuzou.

Par SAÏD ABERKANE

LA CONFIRMATION S’IMPOSE POUR LES LOCAUX
U
n match très chaud et difficile pour les hommes de Rachid Meziane, qui auront à en découdre avec une bonne équipe, qui ne se présentera pas au stade Ahcene Aïboud pour faire du tourisme où de la simple figuration. En effet, les visiteurs vont tout faire pour ne pas repartir bredouilles à la maison. Les adversaires de la JS Tadmaït sauront comment faire face à la ruée des attaquants meklistes, et tenteront de les surprendre par des contres. Ces derniers comptent mettre à profit les brèches qui existent dans le compartiment défensif de cette formation du CRBM pour s’offrir la victoire. Ce que les coéquipiers d’Azibi ne veulent en aucun cas accepter, car ils sons armés et capables de repartir avec un probant résultat. Les locaux sont donc avertis et doivent se méfier de cette jeune équipe qui pourra les surprendre. Donc, la vigilance doit être de mise du côté des poulains de Meziane Rachid, qui sont interpellés à rester sur leurs gardes et ne pas tomber dans le piège de la facilité, car cela pourra leur coûter cher. Une victoire s’impose

HONNEUR DE TIZI-OUZOU 25E JOURNÉE JS TADMAÏT - CRB MEKLA

demain pour les Noir et Blanc, afin de confirmer leur dernier succès arraché face à l’US Draâ Ben Khedda et aborder la suite de la compétition sous de bons auspices. Ce qui donnera encore plus de courage et de détermination aux gars de Tadmaït pour rafler les points du match, demain à domicile. Ces derniers, qui ne jurent que par la victoire, sont condamnés à rester concentrés durant toute la partie pour pouvoir arracher les points du match. S. A.

EN AMICAL (CADETS) JS Aït Yahia Moussa 1 - US Allela 3

Les jeunes d’Iaâllalen avec l’art et la manière

Programme de la 25e journée
JS Tadmaït- CRB Mekla DC Boghni- O Tizi Rached ASC Ouaguenoun - CRB TiziOuzou US Sidi Belloua- USM Draâ Ben Khedda US Beni Douala - JS Aït Yahia Moussa ES Draâ El Mizan - US Tala Athmane ES Sikh Oumedour - KC Taguemount JS Boukhalfa- FC Mecghtras

Les cadets de la JS Aït Yahia Moussa, qui ont terminé le championnat, continuent de disputer des matchs, puisque les capés d'Arab ont donné la réplique, en amical, le week-end dernier, à leurs homologues de l'US Allela, drivés par le jeune Farid Naïli. Cette rencontre amicale qui a eu lieu au stade communal Méchi Amar a été très disputée des deux côtés. Le dernier mot est

CHERCHE
Cherche professeur de violon pour cours à domicile à Hydra entre 19h-20h Tél. : 0555 19-09-12

e stade communal de Béni Douala abritera ce week-end un match entre deux équipes mal en point. Une empoignade qui va opposer l'US Beni Douala à la JS Aït Yahia Moussa, pour le compte de la 25e journée de la Division Honneur de Tizi-Ouzou. La défaite est interdite pour les deux clubs, surtout si on sait que ces deux derniers ont trébuché la semaine passée à domicile et devant leurs supporters, en s'inclinant contre respectivement la JS Boukhalfa et le DC Boghni. Les gars d'Ath Yahia Moussa, qui sont menacés par la relégation, sont appelés à faire preuve de plus de sérieux, de volonté et de détermination sur le terrain et durant toute la partie pour espérer revenir à la maison avec un résultat probant. Mais, de leur côté, les gars d'Ath Douala ne comptent pas rater cette sortie et voudraient se racheter aux yeux de leurs supporters en leur offrant la victoire. Une chose est certaine, les débats seront chauds entre les 22 acteurs, et l’issue de ce match se jouera certainement sur de petits détails. L'équipe qui sera prête sur tous les plans aura le dernier mot. De toutes les façons, le faux pas est interdit pour les deux clubs. Alors, qui fera la différence, l'USB ou la JSAYM ? On le saura ce week-end après la fin du match. Saïd Aberkane

L

Un match à six points pour les deux équipes
US BÉNI DOUALA - JS AÏT YAHIA MOUSSA
PUBLICITÉ
RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITÉ DE MÉDÉA NIF: 0962.16.01.9058423

revenu aux camarades de Khoudir. Les cadets de l'US Allela ont terminé la première mitemps en leur faveur, avec un avantage de 2 buts à 0, buts signés par l'avant-centre Boudia Massi, aux 20e et 35e minutes. Au retour des vestiaires, les jeunes d'Ath Yahia Moussa ont réduit l'écart à la 55’. Mais ce n'était que partie remise, puisque les protégés de Farid Naïli

revienrent à la charge et portent l'estocade à 3 buts à 1. Une troisième réalisation signée par le petit lutin Aboud Sofiane, dit Malek. Pour rappel, le club de l'US Allela est un nouveau-né, et les quatre catégories se préparent activement pour la saison prochaine, pour s'engager en championnat de Tizi-Ouzou Division PréHonneur. Saïd Aberkane

AVIS D’INFRUCTUOSITÉ D’UN AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 02/2011
Conformément aux dispositions du décret présidentiel N° 10/236 du 07 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, et notamment l’article 44, l’Université de Médéa informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national restreint n°02/2011, relatif à l’entretien et nettoyage les différentes structures de l’université de Médéa, paru dans les quotidiens nationaux : Algérie News le 31/03/2010 et Maracana le 02/04/2011, que ce dernier a été déclaré infructueux. Et ce, pour motif : voir qualifier une offre techniquement dans chaque lot. Les soumissionnaires contestant ce résultat peuvent introduire leurs recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Médéa, dans un délai de dix (10) jours, à partir de la première parution du présent avis dans la presse quotidienne nationale ou le Bomop, conformément à l’article 114 du décret présidentiel n° 10-236 du 07 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics.

Maracana N° 1419 - Jeudi 12 Mai 2011 - Anep N° 854 793

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

20

Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011

DIVISIONS INFÉRIEURES
Le derby de la Soummam
ORB AKBOU ES TIMEZRIT

Une explication au sommet à Tichy

RÉGIONALE 2/GROUPE DE KABYLIE/26E JOURNÉE

ne rencontre où tous les pronostics seront ouverts et où la victoire est impérative pour les locaux qui recevront chez eux et devant leur public, et là, il faut dire que c’est la première fois que cette équipe de Tichy recevra chez elle, après un exil de plus de trois saisons à Aokas, pour la non-disponibilité de son terrain. Aujourd’hui, l’écart qui sépare le leader

U
A

Cette 26e journée verra le stade de Bakaro (Tichy) recevoir le big match entre les Littoraux de Tichy, qui sont dauphins du groupe, et les gars de la JS Azzazga, soit le leader actuel du groupe de Kabylie.

Par ABDELLAH AÏT AMRANE

près la JS Ighil Ouazzoug qui est rétrogradée d’office en groupe Honneur de Béjaïa, après avoir fait jouer un élément qui était suspendu (contestation de décision), voilà que quatre équipes se verront obligées de réagir ce vendredi pour ne pas descendre elles aussi en championnat Honneur de leur wilaya. Il s’agit de l’OCA, qui pointe à la 13e

La JSBM, l’OCA, l’ESBG et l’ASCEH jouent leur survie en Régionale 2
place, avec 24 points et qui devra faire des efforts pour l’emporter devant une équipe de Boumerdès qui voyage bien, de la JS Bordj Menaïel, 12e avec 25 points au compteur et qui ira en découdre avec le Hamzaouia de Aïn Bessam, une équipe du groupe de tête (4e avec 40 points), dans ce qu’on pourrait appeler une tâche risquée pour les Coquelicots, qui vont de mal en

de son dauphin, qui est de quatre points, poussera les locaux à se surpasser afin de glaner le gain du match et réduire l’écart à un point, et surtout espérer jouer cette première place, synonyme d’accession en Régionale 1, d’autant plus qu’après cette journée, il ne restera que quatre rencontres où tout reste possible pour les Littoraux, tout comme l’accession qui sera acharnée entre les deux équipes. La victoire est beaucoup plus importante pour les littoraux de Tichy, car dans le cas contraire, ils peuvent dire adieu à l’accession. C’est une chance inouie donc de se rapprocher davantage du leader et de lui faire peur. Pour rappel, les deux équipes ont enregistré des nuls lors de la précédente journée, la JSAZ à domicile face à Sidi Aïch, et la JST en déplacement face au LC Iflissen. A. A. A.

Ces deux équipes veulent soigner leurs places actuelles. Les Olympiens d’Akbou, qui ont laissé des plumes lors de la précédente journée en déplacement face à l’Olympique de Boumerdès, feront tout pour remporter ce match et se rapprocher davantage du peloton de tête. «Nous allons jouer face à Timezrit et nous allons tout faire pour que les trois points restent à Akbou. C’est la meilleure manière de pouvoir gagner quelques places au classement et espérer atteindre notre objectif», nous a déclaré le coach de cette équipe d’Akbou, Maadsi Nadir. Quant aux gars de Timezrit, cette rencontre face aux voisins ne leur fait pas peur, comme nous l’a déclaré le coach de cette équipe dans la soirée de mardi passé où Azeddine Irid dira : «On ira à Akbou pour revenir avec le gain du match. Nous allons tout faire pour rester sur notre lancée.» En effet, les gars d’Aït Yemmel, qui restent sur cinq matches sans défaite qui leur ont permis de prendre la 6e place, sont capables de revenir avec un bon résultat devant les jeunes d’Akbou qui manquent d’expérience.

La renaissance de l’ESEB !
NOUVEAU CLUB SPORTIF AMATEUR À EL BIAR

pis, de l’ES Birghbalou qui jouera en déplacement, mais devant le voisin du MCB, qui n’est pas bien loti lui aussi, et enfin des Hachimites de l’ASC El Hachimia de Bouira, soit la lanterne rouge avec 15 points au compteur, et qui aura fort à faire en déplacement face au Nadi de Sidi Daoud. A. A. A.

Programme de la journée :

OC Azzazga - O Boumerdès HC Aïn Bessam - JSB Menaïel JS Tichy - JS Azazga ES Azzeffoun - LC Iflissen NRB Sidi Daoud - ASC El Hachimia MC Bouira - ES Birghbalou ORB Akbou - ES Timezrit Exempte : SS Sidi Aïch

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

C

Une poignée d’anciens sportifs d’El Biar se sont mobilisés pour faire renaître le club sportif cher au défunt Ahmed-Chibane.

Par DJAMEL T.

e groupe d’anciens joueurs qui ont évolué dans les deux clubs d’El Biar, à savoir la JSEB et l’ESEB ont introduit un dossier auprès des instances concernées par la délivrance de l’agrément réglementaire. Ils viennent d’avoir le quitus des services du wali délégué de Bouzaréah. Présidé par l’ancien joueur de la JSEB, Mohamed Feddal, cette nouvelle association portera le nom, combien évocateur pour nombre d’El-Biarois, l’Entente Sportive d’El Biar (ESEB).

Le président Feddal est assisté par des anciens sportifs qui ont vraiment marqué leur nom au niveau du sport à El Biar. Ils ont marqué le sport par leur moralité, leur modestie, mais aussi par leur générosité. Nous pouvons citer entre autres, Hocine Lazri, Azzeddine Ouali, Mohamed Ouaguenoun, Rachid Lamara, Tarek Lazizi et bien d’autres. Le président de l’association Mohamed Feddal nous a remis un projet très ambitieux. Un projet, qui pour sa concrétisation réelle et effective sur terrain, doit bénéficier de l’apport de toutes les bonnes volontés, de l’aide et de l’assistance des autorités communales et aussi des bienfaiteurs. Ce projet s’articule sur plusieurs volets.

Réactivation de l’école de football que Kamel Lemoui avait créée lorsqu’il prit la direction technique de la JSEB un 1er août 1970. Pour cela, une feuille de route est déjà mise en place pour une opération de prospection et de détection de jeunes talents débute au niveau de tous les quartiers de la commune d’El Biar dès l’entame des vacances scolaires. Cette nouvelle école de football sera destinée au pourvoi de jeunes joueurs talentueux aux clubs de l’élite. A cet effet, l’association procédera à des protocoles d’accord en signant des conventions avec des sociétés sportives implantées au niveau de la capitale.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BISKRA DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHE
DTP/ NIF : 408015000007086 ENTREPRISE NIF /00060510139561
Conformément à l’article 49 alinéa 02 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifié et complété. La Direction des travaux publics de la wilaya de Biskra informe que le marché «Réhabilitation de la RN 46 B sur 08 km» Objet de l’appel d’offres du 13/03/2011 dans les quotidiens Maracana et An-Nasr le 30/03/2011. a été attribué provisoirement à l’entreprise EURL EL HADJ KADRI EGTR - BATNA avec un montant en TTC de 91.210.585,93 DA et un délai de 07 mois et 21 jours. Les éléments qui ont permis le choix de cette entreprise sont : - Offre financière moins disante - Moyens matériels - Encadrements techniques - Délai • Note technique : Note 94 Observation : Tout soumissionnaire qui conteste ce choix peut introduire un recours dans les dix (10) jours à compter de la publication du présent avis dans la presse nationale et ce, auprès de la commission des marchés de la wilaya de Biskra.
Maracana N° 1419 - Jeudi 12 Mai 2011 - Anep N° 854 851

Un projet ambitieux

Outre, la prise en charge de jeunes talents, la nouvelle association comprend une section sport pour vétérans. D’ailleurs, une équipe de football active régulièrement à partir des tournois qui se déroulent tant sur la pelouse du stade Abderrahmane-Ibrir qu’à la salle omnisports Mokhtar Aribi. Enfin, pour conclure cette présentation, nous pouvons avancer que cette nouvelle entente rassemblera tous les sportifs d’El Biar et d’ailleurs dans un cadre sain et convivial ! D. Touafek

Section vétérans

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Votre magazine

Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011

21

Vous-avez dit sommeil ?
SABLÉS FOURRÉS

Deux Français sur trois se plaignent de troubles du sommeil. Pourtant, le sommeil est un moment fort important pour les êtres humains : il représente en moyenne un tiers de leur durée de vie. Pendant le sommeil, l’activité psychique atteint son niveau le plus bas. Les dépenses caloriques diminuent alors fortement, le rythme cardiaque perd 10 % et la tension artérielle chute de 20 %. Le rythme respiratoire ralentit et le tonus musculaire s’affaiblit. Bonne nuit ! Le sommeil réparateur moyen est de 8 heures. Bien sûr, si la durée compte, la qualité du sommeil est plus importante encore. Il ne s’agit pas d’ailleurs d’une période compacte mais de plusieurs phases ou cycles de 90 à 120 minutes chacun. Rêve-t-on pour préserver le sommeil ou dort-on pour rêver ? Une énigme du sommeil parmi tant d’autres. LES CYCLES DU SOMMEIL Bâti sur une succession de cycles, le sommeil est réparateur si et seulement si ces cycles se succèdent harmonieusement. L’alternance veille/sommeil se trouve au coeur de la régulation des rythmes biologiques de l’organisme ; c’est de cette structure inscrite dans notre "horloge biologique" que dépend l’équilibre d’un individu. Chaque cycles se compose de 4 stades d’activité physiologique. A

chaque stade correspondent des rythmes cérébraux spécifiques. Pendant les 15 premières minutes, le dormeur passe par les 4 stades. Il reste ensuite une heure au stade n° 4, ou sommeil profond mais le sommeil n’est jamais aussi profond que lors du stade n° 4. Pendant celui-ci, le corps est détendu et le rythme cérébral ralenti. Puis, retour au stade n° 1, suivi pendant 10 minutes de la première période de "sommeil paradoxal" - découvert en 1953, il fut aussitôt la proie des psychanalystes, notamment Freud et Jung. On dénombre au total 4 à 7 cycles par nuit. Chaque période paradoxale s’allonge progressivement et s'accompagne de mouvements oculaires rapides provoqués par les ondes du cerveau. Simultanément, le tonus musculaire disparaît. La dernière période peut durer jusqu’à 40 minutes. LES ATOUTS DU SOMMEIL Aussi précieux pour le mental que le physique, le sommeil est le facteur majeur de notre équilibre. • Il permet d’évacuer tensions et fatigue. Ainsi, il conduit à la détente. En position allongée, la colonne vertébrale se relâche. Les jambes perdent alors de leur lourdeur ; les personnes souffrant de troubles de la circulation surélèvent d’ailleurs le pied de leur lit afin d’accroître leur bienêtre ; • Il déclenche la sécrétion de l'hormone de croissance. Cette hormone est essentielle.

Responsable de la synthèse des protéines, son champ d’action est vaste. Elle rend ainsi possible le renouvellement cellulaire, l'entretien des muscles, des tissus et des os. • En outre, elle permet à la mélatonine, située dans la glande pinéale , l’épiphyse, de se libérer pendant la nuit. On lui doit la régulation des rythmes biologiques veille/sommeil suivant les variations de la lumière. Par conséquent, elle conditionne le bon fonctionnement de notre horloge interne. LES DÉRÈGLEMENTS GRAVES Un individu privé de sommeil, et notamment de la phase de sommeil incluant les rêves, présente des changements radicaux de la personnalité. Son irascibilité peut rapidement évoluer vers des troubles psychologiques. Le sommeil est donc indispensable à l'équilibre mental. QUI SEXTA ? ET LA SIESTE À L’HEURE Le mot latin "sexta", qui s’est transformé en "sieste", signifie sixième heure (six heures après le lever, soit le milieu de la journée). Les pratiquants de ce temps de sommeil pris après le repas doivent dormir peu à cette occasion. Une dizaine de minutes suffisent pour retrouver un second souffle et une capacité d'activité optimum. Aussi éviter les siestes prolongées qui perturbent les rythmes circadiens.

INGREDIENTS : 1/2 tasse de farine 1/2 tasse de farine avec levure incorporée 2 cuil. à soupe de Maïzena 100 g de beurre doux, coupé en dés 2 cuil. à soupe de cassonade 60 g de beurre doux 1/3 de tasse de sucre glace 1 cuil. à soupe de gingembre confit finement haché PRÉPARATION : Préchauffer le four à 180 °C (th. 4). Tapisser de papier sulfurisé deux plaques à four. Mettre les farines, la Maïzena, le beurre et la cassonade dans un mixer. Appuyer 30 secondes sur le bouton pour obtenir une pâte. Poser sur une surface légèrement farinée et pétrir 20 secondes de plus en une pâte souple. Façonner des boulettes de 1 cuil. à café rase de pâte chacune. Poser sur les plaques. Tracer des croisillons à l'aide d'une fourchette. Faire dorer 15 minutes au four. Transférer les sablés sur une grille et laisser refroidir. Garniture : Avec un batteur électrique, battre le beurre et le sucre en pommade. Ajouter le gingembre et battre pour bien mélanger. Enduire la moitié des biscuits de garniture et leur accoler un biscuit nature.

PURÉ DE POMME DE TERRE AUX MERGUEZ

Qu’elle est la durée idéale du sommeil
Vous avez l’impression de ne pas dormir assez ? Au contraire, vous trouvez que vous restez trop longtemps dans les bras de Morphée ? Il est vrai que le manque de sommeil ou son excès ne sont pas sans conséquence pour la santé. QUELLE EST LA DURÉE IDÉALE DE VOS NUITS ? Peut-on réellement établir une durée idéale du sommeil ? il semblerait en tout cas que trop dormir soit peu recommandé… NOUS DORMONS TROP ! Dormir huit heures par jour ou plus, le rêve… Non ! Il faudrait au contraire dormir moins longtemps pour vivre vieux ! Telle est la conclusion d’une étude californienne* ayant porté sur plus d’un million d’américains pendant six ans. Selon les auteurs, les gros dormeurs (huit heures de sommeil par nuit) ont 12 % de risque de plus de mourir dans les 6 ans que ceux qui dorment entre 6 et 7 heures. Ce risque passe à plus de 15 % chez ceux qui dormaient plus de huit heures ou moins de quatre par nuit. PAS PLUS DE SEPT HEURES PAR NUIT ? Selon les scientifiques, la durée optimale de sommeil est en fait de 7 heures. Les auteurs mettent également en cause la prise de somnifères dans la diminution de la durée de vie. Mais de nouvelles études devront confirmer ces données, déjà controversées… Donc inutile pour l’instant d’essayer de vous lever aux aurores, en espérant gagner quelques années dans le futur ! A CHACUN SON DODO ! Au-delà de ces études, il faut bien comprendre qu’il n’existe pas de durée idéale du sommeil. Même si la moyenne se situe autour de 7 heures ou 7 heures trente, certains auront besoin de moins et d’autres de plus. La durée idéale est celle qui ne vous laisse pas fatigué le matin ou somnolent la journée. A vous de trouver votre rythme. Et si vous ne parvenez pas à vous reposer, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

INGRÉDIENTS : 2 kgs de pommes de terre 1 L et demi d'eau 1/2 L de lait 1 c. à café de sel 50 grs de beurre 1kg de merguez PRÉPARATION : Peler, laver et couper les pommes de terre en grosses rondelles. Mettre dans une marmite et couvrir d'eau salée, laisser cuire 40 mn. Dès qu'elles sont cuites, les égoutter et les passer à la moulinette à légumes, en arrosant peu à peu de lait chaud. Remettre la purée obtenue dans la marmite et mettre sur un feu doux, ajouter le beurre tout en travaillant avec un fouet. Eteindre et continuer de bien battre la purée pour la rendre plus légère. Servir la purée avec des merguez.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

22

Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011

Jeux-Détente
SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 708

MOTS FLÉCHÉS N° 710

LA BLAGUE
Un marocain cherche sa femme dans un marché, il heurte un français et lui dit: "tu peux faire attention?", le marocain: "dezoli, je chirche ma femme". Le français: "moi aussi", le marocain: "Elle est comment ta femme?. Le français: "blonde, yeux verts, 1,77m, mince, décolleté, ...mini-jupe noire, talon aiguille... Et t............oi ......, décri moi ta femme?! Le marocain: "tu si quoi,viens on chirche la tienne !! ". :)

LA CITATION
"Il n'y a de joueurs repentants que parmi les perdants." Philippe Bouvard

MOTS CROISÉS N° 710
A B C D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 E F G H I J K L
HORIZONTALEMENT 1 - Bleu 2 - Subira - Pas trés large 3 - Ralentissements de la circulation Chef-lieu savoyard 4 - Capucin Obligation - Bidasse américain 5 - Occasionnerai Ferraille japonaise 6 - Alcool fort - Fin 7 - Assembla bout à bout - Prendre la taille 8 - Patrie des rhétais Apprécié s'il est vierge - Guide de mine 9 - Eléments d'un ensemble - Diminuez la voilure 10 -Cité de Vénétie Postures méditatives VERTICALEMENT A - Service de transport B - Assommoirs C - Diminuaient les forces - Star extraterrestre D - Futurs torrents Point culminant E - Pas trés enthousiastes - Le meilleur dans le genre F - Clauses restrictives G - Fin de verbe Bothriocéphales H - Avancera par petits bonds I - Mère des Titans - Pif J - Patrie de Guillaume Tell - Cassant - Sigle de société K - Classe - Bonnes périodes pour le plagiste L - Etoufferez la flamme

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 709

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com
Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011
07h00 : Journal télévisé 10h30 : Bab El-Maqam 11h30 : Maqamat 12h05 : Nemour El-Abiadhe 12h35 : Technologia ElMoustaqbal 13h00 : Journal télévisé 13h40 : Hayati Aâdab 15h00 : Azizi al-mouchahid 16h30 : Wadie 17h00 : Qadha wa qadar 17h30 : Indjazat Bacharia 18h00 : Journal télévisé 18h30 : Aourak khadhera 19h00 : Chabab El-Tahadi 20h00 : Journal télévisé 20h40 : Laou Tahki Tlemcen 20h45 : Fi Dairati El-Dhaoue. 21h45 : film Tombstone 23h30 : Concert de Chant Andalous 00h00 : Journal télévisé 05:20 : Zoé Kézako 05:30 : Zoé Kézako 05:45 : TFou 07:20 : Météo 07:25 : Téléshopping 08:15 : Soeur Thérèse.com 10:05 : Brothers & Sisters 10:55 : Petits plats en équilibre 11:00 : Les douze coups de midi 11:50 : L'affiche du jour 12:00 : Journal 12:40 : Petits plats en équilibre 12:55 : Les feux de l'amour 13:50 : L'impossible pardon 15:35 : Dirty Sexy Money 16:25 : Ghost Whisperer 17:15 : Les experts : Miami 18:05 : La roue de la fortune 18:50 : Tout commence par une idée 19:15 : Parole directe 19:35 : C'est ma Terre 19:40 : Météo 19:45 : R.I.S. Police scientifique 20:35 : R.I.S. Police scientifique 21:25 : R.I.S. Police scientifique 22:20 : R.I.S. Police scientifique 05:45 : Karambolage 06:00 : Globalmag 06:30 : Toutes les télés du monde 07:00 : Ramnami 07:45 : X:enius 08:15 : Les arbres, ces grands malades 09:55 : Douceurs d'Orient 11:15 : Globalmag 11:45 : Arte journal 12:00 : Chapeau melon et bottes de cuir 12:50 : Balance 13:00 : Rêves de jardins 13:45 : Nourritures terrestres, nourritures célestes 15:15 : Tous les habits du monde 15:40 : Afghan Star 16:35 : X:enius 17:55 : Je vous souhaite la pluie 17:00 : Arte journal 18:30 : Globalmag 18:55 : Campagnes de rêves 19:40 : Les chansons d'amour 19:15 : Made in Hollywood 22:10 : La jet-set des sixties

Quelque chose d'important va survenir ce qui clarifiera certains points primordiaux dans votre vie. Mais comme le moral est bon vous n'aurez qu'à vous féliciter de ce qui arrive. Faites très attention à votre forme. Ne vous fatiguez pas trop et évitez les abus trop fréquents.

TAUREAU

B L I ER

Vous allez pouvoir vous débarrasser de préoccupations personnelles. Vous oublierez vos soucis. Vous pourrez ainsi vous donner à fond pour atteindre l'objectif que vous cherchez depuis longtemps. Les choses s'arrangeront à votre profit. Les choses ne sont pas toujours aussi claires que l'on aimerait les voir, C'est votre cas en ce moment mais la bonne humeur et votre forme auront raison de toutes les hésitations, Les difficultés s'estompent et le soleil brille pour vous très bientôt,

Une femme, professeur de musique dans un lycée-internat, est retrouvée morte dans sa salle de cours. Les premiers indices récoltés par les experts de la police scientifique laissent croire à un rendez-vous galant qui aurait mal tourné. Mais bientôt, les enquêteurs du R.I.S découvrent qu'il s'agit en réalité d'une savante mise en scène. Mais qui pouvait avoir intérêt à voir mourir cette femme, a priori appréciée de ses collègues comme de ses élèves ? Le mystère reste entier...

Les nouvelles intentions de Paul éclatent enfin au grand jour. Tous les habitants du quartier apprennent en effet qu'il prévoit d'ouvrir un centre de réinsertion pour anciens détenus à Wisteria Lane. Inquiet, le voisinage ne parle que de ça. Une grande réunion est organisée afin de faire capoter ce projet. De son côté, Gabrielle songe fermement à dénoncer Carmen aux services de l'immigration. Ce serait le meilleur moyen pour empêcher le départ de Grace. Pendant ce temps, Tom reproche à Lynette de ne pas assez vanter ses mérites devant leurs amis communs. Keith organise, quant à lui, une soirée très spéciale pour Bree. Mais son père, de plus en plus envahissant, vient contrarier ses plans...

GEMEAUX

Grâce à votre forme physique (et votre moral s'en ressent) vous n'aurez pas à attendre la fin de la journée pour atteindre le but. Vous aurez une vue très claire de la direction à prendre. Restez attentif aux signes particuliers et aux indices révélateurs tout le long de la semaine.

Vous ne connaissez pas votre chance d'avoir de vrais amis sur lesquels vous pourrez vraiment compter quand vous en aurez besoin. Cette richesse si rare que vous possédez, ne la gaspillez pas en discussions stériles et inutiles. Faites confiance à votre bonne étoile.

LION

07:50 : Des histoires et des vies 08:50 : Nous nous sommes tant aimés 09:50 : Consomag 09:55 : Midi en France 12:00 : Midi en France 12:40 : Keno 12:45 : En course sur France 3 13:05 : Inspecteur Derrick 13:55 : Questions au gouvernement 14:00 : Sénat info 15:20 : Avenue de l'Europe 15:40 : Culturebox 15:45 : Slam 16:15 : Un livre, un jour 16:25 : Des chiffres et des lettres 17:00 : Questions pour un champion 17:35 : Le geste parfait 18:00 : Tout le sport 19:10 : Plus belle la vie 19:35 : Quand j'étais chanteur 21:25 : Une histoire épique 21:30 : Soir 3 22:00 : Ce soir (ou jamais !)

05:55 : La matinale 07:20 : S.A.V. des émissions 07:25 : Departures 09:30 : Bienvenue à Cannes 09:40 : Tête de Turc 11:15 : Cannes 2011 11:20 : L'édition spéciale 1ère partie 11:45 : Cannes 2011 11:50 : L'édition spéciale 13:00 : The Damned United 14:30 : Surprises 14:40 : Un autre midi 15:25 : Un enfant pas comme les autres 17:05 : Album de la semaine 17:15 : Les Simpson 18:05 : Cannes 2011 18:10 : Le grand journal 19:00 : Les Guignols de l'info 19:10 : Le grand journal, la suite 19:50 : Desperate Housewives 20:35 : Desperate Housewives 21:15 : Nurse Jackie 21:40 : Nurse Jackie 22:10 : The Office 22:30 : The Office 22:55 : Gamines

LE SAVIEZ-VOUS ?
tique testée en 1961, déployait une puissance de 57 mégatonnes, soit 3800 bombes d'Hiroshima, ce qui en fait la bombe la plus puissante jamais construite par l'homme. Volontairement limitée, elle aurait pu atteindre une puissance de 100 Mégatonnes.

06:05 : M6 Clips 06:40 Télé-achat 06:15 : Météo 08:40 Flipper 06:20 : Disney Kid Club 09:30 M6 Kid 07:20 :Flipper 10:20 Météo 08:00 :Les sorciers de Waverly 08:05 : M6 boutique Place 09:10 :Les sorciers de Waverly 10:45 Météo 10:15 : Une famille presque parPlace faite 11:10 Sonny 09:35 : Une famille presque par11:35 faite Sonny 09:55 : Desperate Housewives 12:25 American Dad ! 10:45 : Desperate Housewives 12:50 American Dad ! 11:40 : Météo 13:15 Stargate SG-1 11:45 : Le 12.45 14:00 Scènes de ménages 12:00 :Stargate SG-1 14:45 24 heures pour 12:45 :Stargate SG-1 s'aimer 14:45 : Insoupçonnable vérité 15:35 Tellement vrai 16:30 :Les dossiers de :«Vis 19:00 Pékin express carnet de voyage ma vie» : la quotidienne 16:35 : Un dîner presque parfait 19:35 100% 17:45 :FriendsMag 20:35 A nous quatre, Cardinal 19:05 : Scènes de ménages 19:45 : Lie to Me ! 20:35 :Les quatre Charlots 22:15 Lie to Me 21:25 : Lie to Me mousquetaires 22:15 : Lie to Me

Vous vous mettrez dans une situation délicate ce qui vous vaut certaines remontrances qui tombent plutôt mal. Vous vous remettez facilement de cet inconvénient désagréable. Vous garderez la forme ce qui se révèlera indispensable au parcours que vous devez effectuer.

POISSON

VIERGE

VERSEAU

CAPRICORNE

CANCER

SAGITAIRE

SCORPI ON

BALANCE

HOROSCOPE

23

Votre bon sens et votre don de l'organisation devraient vous aider à réaliser une bonne opération pouvant vous apporter des satisfactions immédiates. Vous êtes à l'affût d'une affaire qui pourrait vous rapporter gros. Vigilance oblige ! Votre opinion très personnelle sur un sujet épineux pourrait choquer une personne sensible. Prenez soin de modérer votre position intransigeante pour éviter tout conflit. Votre talent pour joindre l'utile à l'agréable vous fera parvenir à une conclusion .

N'hésitez pas à utiliser votre pouvoir de persuasion pour obtenir ce que vous voulez, même s'il s'agit d'une personne importante. C'est le moment idéal pour demander une faveur car on sera à votre égard dans de bonnes dispositions d'esprit.

Vous pensez, sans doute à tort, que vous possédez une grande influence sur quelqu'un de très important pour vous. Pourtant vos sentiments ne sont pas très loin des siens. Vous allez devoir faire face pour résister à une intrusion dans votre vie.

Il y a des moments dans la vie où il faut faire un choix. On ne sait plus trop ce qu'il convient de faire ou de ne pas faire. C'est sans doute le moment d'envisager quelques changements indispensables et repartir à zéro. Pour vous, fort heureusement, le moral sera bon. Nul doute que vous parviendrez relativement facilement à vous imposer malgré les réticences répétées de quelqu'un que pourtant vous aimez bien. Le moral aidant vous arrivez à convaincre de vos capacités à gérer une situation qui se présentait plutôt mal que bien.

HORAIRES DES PRIÈRES

M ERCREDI
Ensoleillé Max : 27° Min : 14°

El-Fedjr 04h11 El-Dohr 12h47 El-Assar 16h35 El-Maghreb 19h45 El-Icha’a 21h24

L’explosion la plus puissante au monde
La bombe A d'Hiroshima n'était, comparativement aux bombes qui suivirent, qu'une petite explosion, même si ce fut la plus meurtrière des bombes dans l'histoire de l'humanité. A peine, pourrait-on dire, 15 kilotonnes (6,3*1013 Joules). La Tsar Bomba, une bombe sovié-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BALLE AU CENTRE

u moment où on apprend le départ de Hervé Renard, l'entraîneur de L'USM Alger, vers les cieux français où il est, semble-t-il, attendu pour parapher avec d'autres clubs, c'est un autre coach qui est sur la sellette, Djamel Menad en l'occurrence dont le staff de la JSMB aurait décidé de s'en séparer. Jusque-là, pas de quoi fouetter un chat tant nous avons pris l'habitude de voir partir et revenir et encore repartir des entraineurs. Non, ce qui surprend, c'est que la direction de l'équipe de Béjaia aurait sérieusement émis le souhait de s'attacher les services d'un technicien étranger et l'on s'y attellerait même avec beaucoup de sérieux. Ainsi, au moment où l'un des clubs les plus huppés en titres et en moyens financiers, se sépare d'un entraineur étranger qui n'a curieusement engrangé aucun résultat positif en quatre mois, hormis la victoire étriquée de la journée précédente et qui, de surcroît, est payé 30 000 mensuels -soit plus de 400 millions de centimes selon la bourse de square Port Saïd- au même moment donc, un autre club non moins huppé annonce la décision de recruter un entraineur étranger pour la saison prochaine. Nous nageons en plein surréalisme puisque l'échec consommé semble servir de référence. Pourquoi ne pas pister un entraineur algérien qui exigerait très certainement un salaire beaucoup plus modeste avec des garanties de résultats en sus? Le paysage du football serait-il à ce point tari de compétences locales pour que l'on se précipite vers la piste étrrangère? Inutile de citer ici des entainneurs de valeur qui sont en ce moment même, en train d'accomplir un travail de titan, tant ils sont nombreux. Nous évoquerons juste le magnifique déclic de l'équipe de l'AS Khroub qui connait un regain fulgurant sous la direction de...Boughrara, l'ancien portier de la JSK et de l'équipe nationale. Pour dire qu'on peut employer ces travailleurs locaux du foot au lieu d'en importer. Tout simplement. Qui sera le prochain coopérant à être recruté? A. B PS: L'équipe de Maracana a brillamment remporté le trophée de la presse pour la deuxième fois consécutive. Nos confrères de la presse sportive n'en ont pas parlé ou si peu jusquà ce quotidien qui cite pêle-mêle la Sonelgaz, les personnalités sportives et Maracana dans le lot des "honorés" lors d'une réception du reste très controversée. Merci, les confrères.

A

UN COOPERANT S'EN VA, UN AUTRE S'EN VIENT
Par ALI BOUACIDA

enchikha Abdelhak, qui a réussi à relancer l’équipe dans la course à la qualification à la prochaine édition de la CAN, aura du pain sur

B

Les Fennecs du désert qui vont entrer en regroupement à partir du 22 de ce mois en terre espagnole, plus précisément à Murcie, sont appelés à se préparer en conséquence afin d’être fins prêts pour le match de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2012, qui va les opposer à la sélection marocaine le 4 juin prochain, au nouveau stade de Marrakech.

attendus au Maroc le 1 Juin
er
Par AOMAR MOUSSI
la planche, et il mettra certainement à profit ce stage de préparation, qui va se dérouler en Espagne, pour bien préparer ses joueurs à cette deuxième bataille face aux Lions de l’Atlas qu’ils ont battu au match aller, le 27 Mars dernier au stade du 19-Mai de Annaba, sur le score d’un but à zéro, sur une réalisation signée sur penalty par le milieu de terrain de Naples, Hassan Yebda. Les Verts, qui vont effectuer un stage d’une semaine en Espagne, sont attendus au Royaume chérifien le 1e Juin prochain, selon une source proche de la FAF. Les camarades de Karim Ziani qui seront dans leur majorité, en fin de saison avec leurs clubs respectifs, rejoindront les uns après les autres, le lieu de regroupement de l’équipe nationale en Espagne. D’ailleurs, le dernier à rejoindre le groupe, sera le gardien Raïs M’Bolhi, ce dernier ayant deux matchs à disputer juste avant, au cours de la dernière semaine du mois courant. Les Verts, relancés dans la course à la qualification, comptent mettre à profit ce stage pour aborder donc ce prochain rendez-vous avec toutes leurs capacités et dans de bonnes conditions. stade de Marrakech.

Maracana N°1419 — Jeudi 12 Mai 2011

LES VERTS

24

Mostefa buteur face à Vannes
ses partenaires. Ils se sont en effet inclinés à Vannes sur le score de 3 buts à 1, compliquant davantage leurs chances de se maintenir en Ligue 2 française. Les Crocodiles nîmois ont pourtant ouvert la marque très tôt dans la partie (5'), par l’entremise de l’Algérien Mehdi Mostefa. Mais ce n’est que partie remise, puisqu’ils ont payé cash leurs erreurs avec ce but d’égalisation signé Ben Mohamed qui égalise ainsi à la 13', avant de s'offrir le doublé à la 33'. Les coéquipiers de Mehdi Mostefa ont essayé de remettre les pendules à l’heure, mais ils se sont fait surprendre par Reset qui triple la mise à cinq minutes de la fin de la rencontre.

Selon toujours la même source, les protégés d’Abdelhak Benchikha, attendus en terre marocaine le 1 juin prochain, devraient arriver à Marrakech vers 17h, en provenance d’Espagne, après un stage d’une semaine à Murcie. Les camarades de Medhi Lacen rallieront le Maroc par un vol spécial, trois jours avant le grand rendez-vous qui va les opposer aux Marocains le 4 juin, au nouveau

L’arrivée à Marrakech, en provenance d’Espagne, prévue à 17h

Une fois arrivés au Royaume chérifien les Anthar, Bougherra, Medjani, Lemmouchia et consorts se contenteront d’une séance de décrassage sur place. Le lendemain, les Verts auront à effectuer leur première séance de travail. Une séance d’entraînement qui aura lieu sur le terrain de l’ancien stade de Marrakech, El Harthi. Quant à la seconde séance, qui sera la dernière, elle se déroulera la veille de la rencontre au stade principal qui abritera cette chaude empoignade maghrébine, et à l’heure du match. Le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha, mettra à profit ces deux ultimes séances de travail, pour mettre en place le plan d’attaque qui sera mis ensuite à exécution le jour «J». A. M.

Deux séances au menu

Metz qui totalise 39 points. Cette place ne fera qu’aggraver les choses et la situation pour Mehdi Mostefa, Abderaouf Zarabi et Nîmes-Olympique, qui devront cravacher dur lors des trois derniers matchs pour sauver leur saison et se maintenir en Ligue 2.

Le buteur nîmois a été expulsé au cours de cette rencontre à la 54’, après un tacle très dangereux sur un joueur adverse. Une expulsion qui a fait beaucoup de mal au joueur algérien, mais qu’il aurait pu éviter. D’ailleurs son expulsion a laissé un grand vide, ce qui a permis à Vannes de porter l’estocade.

Il a été expulsé à la 54’

Ayant eu vent d’une rumeur concernant l’éventuel départ du Fennec, Mehdi Mostefa, en fin de saison, le président de NîmesOlympique, Jean-Louis Gazeau a démentie toute allégation, déclarant que ce n’était qu’une «fausse rumeur», et précisant qu’il n’a reçu «aucun appel d'aucun club». Même si le premier responsable du club de Nîmes-Olympique déclare que son joueur n’ira nulle part, cela ne veut nullement dire que Mehdi Mostefa ne veut pas changer d’air, surtout si son club n’arrive à se maintenir en Ligue 2 française. A. M.

Le président de Nîmes dément le départ de Mostefa

international algérien, Mehdi Mostefa du club français NîmesOlympique, où évolue aussi l’autre Algérien, le défenseur Abderaouf Zarabi, a réalisé une mauvaise affaire avec

L’ L

international algérien de Valenciennes FC Fouad Kadir, fait partie de l’équipetype de la 34e journée de la Ligue 1 française, après avoir contribué haut la main et de fort belle manière au dernier succès de son club, contre le Stade Rennais en marquant le 1e but de la partie (2 à 0), rapporte mardi la presse locale. Le joueur algérien, qui affiche une éblouissante forme depuis son rétablissement et son retour sur les terrains, a ouvert la marque pour Valenciennes à la 18è minute de jeu avant de prendre le large, grâce à un second but signé Danic à la 53’. Pour rappel, c’est la seconde réalisation de Fouad Kadir, qui

Kadir dans l’équipe-type de la 34e journée de Ligue 1

Après ce nouveau revers de 3 buts à 1 concédé contre Vannes, l’international algérien Mehdi Mostefa et son club NîmesOlympique se compliquent davantage leur tâche de se maintenir en Ligue 2 française. Ils sont désormais relégables, occupant la 18e place avec à leur actif 37 points, à deux longueurs du premier non relégable, le FC

Il est dans une situation de relégable avec Nîmes

Medjani titulaire face à Clermont Foot

sera rappelé en sélection par le coach national, Abdelhak Benchikha, en prévision de la prochaine empoignade qui va opposer les Verts aux Lions de l’Atlas au stade Marrakech, le 4 juin prochain, pour le compte de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2012, qui aura lieu conjointement en Guinée Equatoriale et au Gabon. Voici par ailleurs le onze de la 34è journée : Lloris (O.Lyon), Varane (Lens), Rami (Lille), Perquis (Sochaux), Dramé (Sochaux), Martin (Sochaux), Danic (Valenciennes), Kadir (Valenciennes), Hazard (Lille), Lisandro (O.Lyon), Rémy (O.Olympique).

Le joueur algérien de l’AC Ajaccio, Carl Medjani, qui a été laissé sur le banc des remplaçants lors du précédent match, a retrouvé sa place de titulaire avant-hier, lors de la réception de Clermont Foot, pour le compte de la 35e journée de Ligue 2 française. Medjani a joué d’entrée et il a disputé toute la rencontre. Il était au four et au moulin, annihilant toutes les tentatives des attaquants de Clermont Foot. Il a été crédité d’une belle prestation. Au finish, les coéquipiers de Carl Medjani se sont imposés par la plus petite des marges, 1 à 0, sur une réalisation signée Yohann Poulard à la 35e. A la faveur de cette victoire, l’AC Ajaccio de Carl Medjani occupe conjointement, avec Evian TG et Dijon, la première place avec à leur compte, 58 points chacun. Medjani est bien parti avec son club pour accéder en Ligue 1 française. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES