5 Capteurs à ultrasons

5.1 Principe de mesure
La mesure de distance par ultrasons s'effectue par celle du temps qui sépare l'émission d'une impulsion ultrasonore et la réception de l'onde réfléchie par l'objet à mesurer. Transducteur émetteur Signal émis Générateur d ’impulsions compteur récepteur E(t) Onde émise écho E(t + ∆t /2) Objet à mesurer

Signal reçu E(t + ∆t )

Onde réfléchie Transducteur récepteur

Principe de mesure de distance par ultrasons d’un système utilisant un émetteur et un récepteur séparé

Transducteur émetteur récepteur Objet à mesurer Signal émis Onde émise E(t) Générateur d ’impulsions écho E(t + ∆t /2) E(t +∆t ) Signal reçu Signal réfléchi compteur récepteur Principe de mesure de distance par ultrasons d’un système utilisant un transducteur émetteur récepteur Les fréquences des ondes utilisées varient pour la plupart des applications entre 40 kHz et 300 kHz. Les basses fréquences sont utilisées pour obtenir les plus longues étendues de mesure. Les plus hautes fréquences sont utilisées pour effectuer des mesures de précision à courte portée. Une grande quantité de capteurs différents est disponible sur le marché. Ils diffèrent les uns des autres par les caractéristiques des transducteurs utilisés, l’excitation électrique et par l’électronique d’analyse et de traitement des signaux. La grande majorité des capteurs industriels utilisent le même transducteur à l'émission et à la réception. Les transducteurs peuvent être caractérisés par leur fréquence de résonance, leur diagramme de rayonnement ou de réception.

Tout de même. la justesse. et sur la taille minimale de la cible. l’un pour mesurer la distance du sol devant les roues du démonstrateur. La variation du diagramme de rayonnement du capteur (angle du faisceau) et des propriétés de détection du système complet. l’autre pour détecter les obstacles devant et à l’arrière de l’engin. les variables suivantes seront étudiées : • La variation de la longueur d’onde en fonction à la fois de la vitesse du son et de sa fréquence. La variation du bruit ambiant en fonction de la fréquence et comment cela influe à la fois sur la distance maximale de détection et sur la taille minimale de la cible à détecter. et comment cela affecte la distance maximale de détection et peut aider à éliminer les détections d’obstacles parasites ou les nondétections. . de la surface.Dans la grande majorité des cas. de la matière et comment cela influe sur la distance maximale de mesure ou de détection. λ= v f où λ est la longueur d’onde. les utilisateurs doivent être avertis des subtilités des propriétés de propagation acoustique qui ont une influence majeure sur l’utilisation et les résultats des mesures. La variation de l’amplitude de l’écho en fonction de la distance. La variation de l’atténuation en fonction de la fréquence et des phénomènes perturbateurs (pluie. de la forme. v la vitesse du son et f la fréquence. la taille minimum de la cible détectable et les distances minimales et maximales de mesure ou de détection. et l’influence sur la résolution. • • • • Il faudra tenir compte de ces propriétés pour choisir les deux types de capteurs dont nous avons besoin. il n’est pas difficile de choisir le capteur qui convient le mieux à l’application en fonction des conditions d’environnement et des impératifs de montage mécanique. La longueur d’onde est fonction de la vitesse de propagation du son et de la fréquence.). Plus particulièrement. etc.

3. Certains capteurs utilisent deux transducteurs.45 mm avec un capteur à 100 kHz.00 4.00 9. Les transducteurs magnétostrictifs qui permettent de générer de plus fortes puissances sont utilisées à basse et moyenne fréquences. 4. l'un optimisé pour l'émission l'autre pour la réception. 1.7 mm avec un capteur à 200 kHz.9 mm avec un capteur à 50 kHz. 6. fréquence (kHz) . 5. cette erreur sera de 6. de 1. de 3. 4.00 longueur d'onde (mm) 40 60 80 100 120 140 160 180 200 220 240 Longueur d’onde du son dans l’air en fonction de la fréquence à 20°C Pastille piézo-électrique Onde émise écho Signal électrique appliqué et reçu électrodes long d'onde 8. Les transducteurs piézo-électriques fréquence (kHz) 40 50 60 70 80 90 100 110 10.Si l'on considère qu'il est possible de faire une erreur d'une alternance lors de la détection de l'écho. 3. Une fréquence élevée permet réduire l'erreur absolue. Les transducteurs à membrane vibrante sont utilisés à basse fréquence pour transmettre une onde ultrasonore dans l'air et la recevoir.00 3.00 0.00 2.00 8.00 1. 1. Les systèmes de mesure unidimensionnels Les transducteurs piézo-électriques sont utilisés pour émettre et recevoir les ultrasons à moyenne et haute fréquence.00 5.00 6. 3.00 7.

Un réflecteur peut également être placé devant le capteur pour diriger le faisceau de mesure dans la direction adéquate. 3. Elle est fonction de la connaissance et de l'homogénéité de la vitesse de propagation des ondes. Elle principalement fonction de la fréquence de l’onde utilisée. une tension est ainsi générée à la sortie du transducteur. de la puissance de l'émission et de la sensibilité de la détection. une impulsion de tension leur est appliquée afin de créer un champ électrique pour faire entrer en vibration la pastille.Schéma d'un transducteur piézo-électrique Il est formé d'une pastille en matériau piézo-électrique sur laquelle sont placées deux électrodes. il provoque une déformation de la pastille piézo-électrique qui fait apparaître des charges électriques.1 mm à quelques dizaines de centimètres. Principales caractéristiques Etendue de mesure Elle est fonction de l'atténuation des ondes du milieu traversé. de la . Justesse Elle varie selon les conceptions et les étendues de mesure de quelques % à mieux que 0. l'un pour l'émission l'autre pour la réception. beaucoup plus rarement en utilisant deux axes de rotation. elle varie de quelques dizaines de centimètres à 50 mètres. 2. peuvent être utilisés afin de permettre d'optimiser leurs performances. Lorsque l'écho revient. Il n’existe néanmoins pas de systèmes industriels utilisant cette solution. Les systèmes de mesure bidimensionnels ou tridimensionnels Des systèmes de mesure bidimensionnels ou tridimensionnels peuvent être envisagés par des déplacements de la sonde suivant un ou deux axes rectilignes. à la réception comme un microphone. Les transducteurs à membrane vibrante Photographie d'un transducteur à membrane vibrante A l'émission il fonctionne comme un haut-parleur. soit par exemple dans l'air de l’ordre de 0. 2. Dans l'air.1 %. L’atténuation d’une onde ultrasonore est beaucoup plus élevée pour les ondes de fréquence élevée. Deux transducteurs séparés. suivant un axe de rotation auquel il peut être associé un déplacement linéaire.

Dans l'air. Elle se dégrade avec la distance mesurée principalement en raison de l'instabilité de l'air qui est toujours présente. Lobes de détection en fonction de la taille de l'objet à détecter .correction possible de ses fluctuations et de l'amplitude de l'écho renvoyé par la surface mesurée. la variation de vitesse des ondes ultrasonores est principalement fonction de la température. Répétabilité Elle peut atteindre 0. elle est influencée par les mouvements d'air. Dans l'air. elle est fonction des variations de la vitesse de propagation dans le fluide situé entre le capteur et la pièce à mesurer.1 mm pour les courtes distances et en utilisant un capteur à haute fréquence dans un air calme. le vent et le bruit. Comme pour la justesse. elle peut donc être très stable. de la pression et l'humidité. elle s'améliore très fortement avec l'augmentation de la fréquence de l'onde sonore utilisée et l'étendue de la surface émissive du capteur. On peut la représenter par les lobes d'émission ou des lobes de détection. Stabilité dérive La détermination de la distance se fait à partir d'une mesure de temps. Définition latérale Elle est fonction de la directivité du capteur. Il n'y a pas d'hystérésis.

la pièce mesurée par les télémètres ultrasonores doit posséder une surface perpendiculaire à la direction de propagation des ondes d'aire suffisante pour permettre le renvoi d’un écho vers le capteur qui soit détectable. le brouillard. Le vent. les fumées.Représentation tridimensionnelle des lobes d'émission d'un transducteur Lorsqu'un capteur a un cône d'émission ouvert. il est de 6 ms pour une distance de 1 m et de 0. ils sont aussi capables dans les cas extrêmes de rendre la mesure impossible en générant des signaux parasites trop importants ou en déviant les faisceaux ultrasonores.23 s pour une distance de 40 m. des panneaux de particules. . Les grandeurs d’influence Les grandeurs d'influence sur la vitesse de propagation des ondes sonores dans l'air sont principalement la température. l'humidité. Temps de réponse Le temps de réponse est proportionnel à la distance à mesurer. Mais. l'étendue de mesure en serait fortement réduite. Les essais suivants vont permettre d’évaluer l’influence de ces perturbations potentielles dans le cas des applications de détection d’obstacles ou d’irrégularités au sol en environnement travaux publics et manutention-levage. Influence de la température La justesse de mesure de mesure de distance est directement proportionnelle à la justesse de la vitesse de propagation du son utilisée pour calculer la distance. des difficultés peuvent donc apparaître sur des surfaces en mousse. 3. Limites d'utilisations de la technologie ultrasonore Plusieurs limites de la technologie ultrasonore ont déjà été mises en évidence et sont connues. en choisissant des fréquences d’émission différentes ou en excitant alternativement les transducteurs. la ventilation et le bruit peuvent réduire la justesse et la répétabilité. 5. l'écho en retour est plus faible. Dans le cas d’une mesure de distance. Les capteurs à ultrasons peuvent être perturbés par le bruit. Par exemple. notamment ceux utilisant une fréquence basse qui y sont plus sensibles. La surface ne doit pas absorber l'onde de mesure trop fortement. et éventuellement sa vitesse. Des capteurs placés trop près l'un de l'autre peuvent entrer en interaction et délivrer des fausses mesures. mais des conditionneurs intelligents existent pour supprimer l'influence de ces échos parasites qui sont fixes. Par exemple. dans l'air. 4. cela peut également arriver si le lobe d'émission d'un capteur atteint l'autre. la pression. et les poussières. l'énergie ultrasonore étant répartie dans un angle solide plus grand. les courants d'air. le fonctionnement du capteur peut être perturbé par la présence d'un obstacle dans le lobe d'émission entre lui est la pièce à mesurer. il est possible de limiter ce problème en synchronisant l’émission des capteurs.

8 360.3 343.8 % pour une variation de 40 °C).9 371.4 365.0 350.0 320. la connaissance de ces pertes par absorption ou atténuation permet de prévoir les variations de portée de cette méthode de mesure. La compensation en température peut être réalisée en mesurant la température de l’air et en apportant les corrections nécessaires ou en plaçant une cible fixe dans le lobe d'émission qui produira un écho supplémentaire et permettant de déterminer la vitesse de propagation. cela produit une réduction de la portée qui est plus sensible si des fréquences élevées sont utilisées.4 376. Il n’est donc pas nécessaire de mettre en place cette compensation. l’atténuation maximale pour toutes les humidités est donnée par l’équation : .4 %. T (°C) -30 -20 -10 0 10 20 30 40 50 60 70 80 vitesse (m/s) 312. Il sera nécessaire de mettre en œuvre une compensation en température si l’on a besoin d’une mesure plus précise.0 360.0 -10 vitesse (m/s) température (°C) 10 30 50 70 Tableau et graphique représentant l’influence de la température sur la vitesse du son dans l’air La relation entre la vitesse v (m/s) du son et la température T (°C) est donnée par la relation suivante : v(T ) = 331 . par exemple de –25 °C à +70 °C.6 319.31 1 + T 273 Si on veut utiliser un capteur à ultrasons dans une grande étendue de température.2 349.0 340. son amplitude est réduite à cause des frottements dans l’air. Jusqu'à 50 kHz.07% de la mesure de distance.Une augmentation de la température de 20 °C diminue la valeur mesurée d'environ 3. 4. Les capteurs ne peuvent pas fonctionner à trop haute température.0 -30 310. cela provoquera une erreur de mesure maximum de 16%.2 331. Pour la détection d’obstacles dans un environnement de travail extérieur standard.3 337.0 370. Lors de la propagation du son. L'augmentation de l'humidité produit celle du facteur d'amortissement de la propagation des ondes ultrasonores.0 330. mais des réalisations qui supportent 150 °C existent.7 vitesse (m/s) en fonction de la température 380. l’influence de variation de distance mesurée en fonction de la température reste limitée (6. Influence de l’humidité Une variation de l'humidité relative de 20 % provoque un changement de 0.0 325.0 354.

4 %. α ( f ) et l’atténuation maximale en dB/m. l’équation est : α ( f ) = 0. . 18 16 14 12 10 8 6 4 2 0 40 50 60 70 80 90 atténuation (db/m) fréquence (kHz) 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250 Atténuation maximale à température ambiante en fonction de la fréquence quelle que soit l’humidité. 12 10 8 6 4 2 0 0 20 40 60 Humidité (% ) 80 100 Atténuation (dB/m) 40kHz 63kHz 100kHz 160kHz 200kHz Atténuation du son pour des fréquences comprises entre 40 kHz et 200 kHz en fonction de l’humidité à 20°C 5.197 f est la fréquence en kHz.033 f De 50 kHz à 300 kHz. la vitesse du son diminue de 1%.072 f – 0.α ( f ) = 0. Influence de la pression Une élévation de la pression atmosphérique de 70 hPa provoque une variation de la mesure d'environ 3. Entre le niveau de la mer et une altitude de 3000 m.

Lorsque le son se propage dans l’air. Le niveau de pression du son à la distance D est donné par l’équation : NPS ( D ) = NPS ( D0 ) − 20. Mais il est possible de les protéger pour qu'il supporte des pressions plus élevées. log ( 2 D D0 ) − α ( f ). Onde ultrasonore réfléchie par un plan L’amplitude de l’écho retourné vers le capteur est : NPS ( D ) = NPS ( D0 ) − 20. l’amplitude du son est à la fois réduite par l’absorption et par l’étalement provoquée par l’expansion de la surface de radiation du faisceau. le faisceau entier est réfléchi. log ( D D0 ) − α ( f ). Influence combinée de la distance.Ces capteurs sont réalisés généralement pour fonctionner à la pression atmosphérique.( 2 D − D0 ) . 6. de la fréquence et l’atténuation sur l’amplitude du son L’amplitude du son émise par un capteur à ultrasons diminue en fonction de la distance parcourue. L’amplitude du son est généralement exprimée en décibel par l’équation suivante : NPS ( D0 ) = 20 log ( p ) Où NPS ( D0 ) est le niveau de pression du son à la distance D0 du capteur et p est la pression du son à la distance D0 en µPa.( D − D0 ) Si l’impulsion ultrasonore est réfléchie par une surface de grande dimension. La portée en sera généralement réduite.

Mais pour les cibles d’autre type ou d’autre taille.0. D .1 1 -10 atténuation (dB) -20 10 distance (m) 100 -30 40kHz -40 63kHz 100kHz -50 160kHz 200kHz -60 -70 -80 Atténuation relative de l’écho renvoyé vers le capteur en fonction de la distance d’une cible plane et de la fréquence ( 0dB à 30 cm) Le niveau relatif de l’écho retourné par une cible plane plus grande que le faisceau ultrasonore a été décrit dans le paragraphe précédent. le niveau doit être déterminé différemment. ce calcul est à utiliser quand on mesure la distance d’une cible plane dans le cas par exemple d’une mesure de niveau liquide.

Les sonars Ils sont constitués d'un ensemble de transducteurs pièzoélectriques ou magnétostricifs répartis sur une base verticale où horizontale de quelques dizaines de centimètres à plusieurs mètres. log ( 2 D D0 ) − α ( f ). pendant la rediffusion l’atténuation est la même que celle subie pendant le trajet du capteur vers la cible. ceux des extrémités le Onde focalisée seront plus tard. L'échographie . D. voir plus pour des applications basse fréquence et longue portée. les capteurs centraux sont vont être les premiers atteints. de sa distance de l’émetteur. Schéma d'un transducteur qui permet l'orientation du faisceau ultrasonore à l'émission. A l'émission le signal envoyé à chaque élément peut être décalé dans le temps au moyen de lignes à retard programmable. ce décrit la fraction de l’onde qui est retournée. L'émission des signaux par chacun des transducteurs et maintenant contrôlée par des microcalculateurs associé a des chaînes d'acquisition numérique qui se chargent aussi du traitement des signaux reçus et calculent l'image mesurée en effectuant automatiquement la compensation des distorsions provoquées par le profil vertical de célérité qui existe dans la mer. cela permet d'orienter la direction d'émission de l'onde ultrasonore.α ) où Se(C. NPS ( D ) = NPS ( D0 ) − 40. Il est aussi possible d'utiliser un grand nombre d'éléments et de sélectionner ceux qui correspondent à l'onde que l'on veut émettre. un déplacement linéaire du faisceau émis est ainsi réalisé. Comme on peut le voir la cible intercepte seulement une petite partie du faisceau ultrasonore et ensuite le rediffuse.Une petite cible sphérique réfléchie partiellement et rediffuse l’écho. α ) est fonction de la forme de la cible. l’atténuation totale est donc 40 log(D/D0). D. l'onde sphérique est vue par système de réception comme une onde plane. Retard entre l ’axe et le bord Point focal Barrette de cellules Pastille en forme de cuvette Schéma de la réception d'une onde ultrasonore par une barrette de cellules à partir d'un point de réflexion de l'objet analysé. en faisant l'amplitude de ces retards il est possible d'ajuster la focale du transducteur. f . de sa taille. f. Surface dPoint focal ’onde cylindrique A la réception les détecteurs reçoivent une onde sphérique provenant de la zone mesurée. En disposant à la sortie des lignes à retard qui compensent ces écarts. de la divergence et de la fréquence du faisceau ultrasonore. soit 20 log(D/D0).( 2 D − D0 ) − S e ( C .

Elles permettent de construire 20 à 30 images par seconde. A la sonde linéaire multiéléments il est associé un ensemble de dispositifs électroniques qui permettent soit de décaler latéralement. de la correction possible de ses fluctuations et de l'amplitude de l'écho renvoyé par la surface mesurée. Dans l'eau. les pixels les plus brillants représentent les points de l'organisme où l'impédance acoustique varie brutalement. Justesse Elle varie selon les conceptions et les étendues de mesure de quelques % à mieux que 0. ils correspondent aux contours des organes. 5. les sonars les plus couramment utilisés ont une portée de 1 à 2 km.Les dispositifs de visualisation appliqués à la médecine sont de deux types. soit dans l'air de 0. elle varie de quelques millimètres à plusieurs dizaines de km en fonction de la fréquence utilisée. Elle est fonction la connaissance et de l'homogénéité de la vitesse de propagation des ondes. des ondes très basse fréquence sont alors utilisées. si on considère les mesures faites dans le domaine géologique l'étendue de mesure peut atteindre plusieurs kilomètres voire le diamètre de la terre.1 mm à quelques centimètres.1 %. ceux qui utilisent une sonde linéaire multiéléments (ensemble transducteurs de 1 mm séparés de quelques dixièmes. ceux qui utilisent des sondes à balayage sectoriel. Dans les solides. Dans l'air elle varie de quelques centimètres à 50 mètres. elle varie du millimètre à quelques mètres les pièces à mesurer étant rarement plus importantes. . à la réception des lignes à retard permettent d'améliorer la définition latérale du dispositif de mesure. dans l'eau de 0. ils permettent de reconstituer une image de la zone analysée. soit d'orienter la direction d'émission l'onde ultrasonore.01 mm à quelques mètres. l'atténuation varie comme le carré de la fréquence.2 Principales caractéristiques Etendue de mesure Elle est fonction de l'atténuation des ondes du milieu traversé de la puissance de l'émission et de la sensibilité de la détection. Dans le domaine médical l'étendue de mesure nécessaire est de l'ordre de 20 cm. Schéma d'une sonde focalisée Les sondes à balayage sectoriel sont réalisées en plaçant un transducteur focalisé (sa face d'émission ayant la forme d'une coupelle sphérique) sur un axe de rotation. un moteur miniaturisé lui fait couvrir un secteur angulaire.

Une variation de l'humidité relative de 20 % provoque un changement de 0. le brouillard. La sensibilité de la vitesse de propagation . la pression. la ventilation et le bruit peuvent réduire la justesse.Stabilité dérive La détermination de la distance se fait à partir d'une mesure de temps. une élévation de la pression atmosphérique de 90 hPa provoque le même écart. l'étendue de mesure en serait fortement réduite. en microscopie acoustique elle peut atteindre le µm. 5. Les capteurs utilisant une fréquence basse sont plus facilement perturbé par le bruit. cela produit une réduction de la portée qui est plus sensible si des fréquences élevées sont utilisées. Elle est de l'ordre du mètre aux distances moyennes pour les mesures à l'aide de sonar de quelques millimètres pour le contrôle par ultrasons. et 0.3 s pour 40 m. mais des conditionneurs intelligents existent pour supprimer l'influence de ces échos parasites qui sont fixes. et les poussières. les fumées. des panneaux de particules. elle se dégrade avec la distance mesurée. les courants d'air. Répétabilité Elle peut atteindre 0. 0. La définition latérale Elle est fonction de la directivité du capteur.1 mm pour les courtes distance dans l'air. des variations de la salinité. la détermination de la distance d'une tige de 2 mm de diamètre est possible sur une étendue de mesure de 2 m. par exemple dans l'air de 10 ms pour une distance de 1 m. sa vitesse.3 Limites d'utilisations La pièce mesurée par les télémètres ultrasonores doit posséder une surface perpendiculaire à la direction de propagation des ondes d'aire suffisante. l'humidité. elle s'améliore très fortement avec l'augmentation de la fréquence de l'onde sonore utilisée. elle peut donc être très stable. Il n'y a pas d'hystérésis. dans l'eau de 0. La surface ne doit pas absorber l'onde de mesure trop fortement. Le fonctionnement du capteur peut être perturbé par la présence d'obstacle entre lui est la pièce à mesure. Les principales grandeurs d'influence sur la vitesse de propagation des ondes sonores dans l'air sont la température. Comme pour la justesse. ils sont aussi capable dans les cas extrêmes rendre la mesure impossible en générant des signaux parasites trop importants.5 %. Des capteurs placés trop près l'un de l'autre ou si le lobe d'émission d'un capteur atteint l'autre peuvent entrer en interaction et délivrer des fausses mesures. le vent et le bruit. Le vent. Temps de réponse Le temps de réponse est proportionnel à la distance mesurer. elle est fonction des variations de la vitesse de propagation dans le fluide situé entre le capteur et la pièce à mesurer. Pour les grandes distance on constate des phénomènes analogues dans l'eau auquel s'ajoute l'influence de gradients thermiques.07 ms pour 5 cm et de 7 s pour 5 km. Une augmentation de la température de 25 °C diminue la mesure d'environ 4.005 mm dans l'eau ou les solides. s'il se trouve dans le lobe d'émission. des difficultés peuvent donc apparaître sur des surfaces en mousse. l'augmentation de l'humidité produit celle du facteur d'amortissement de la propagation des ondes ultrasonores.07% de la mesure de distance. Dans l'air elle est influencée par les mouvements d'air.

4 Domaines d'application 5. Cette technologie est également utilisée pour la réalisation de systèmes d’aide au stationnement dans le secteur automobile. dans ces cas des protections doivent être mise en place. Une surface fortement agitée perturbe la stabilité. Pour effectuer des mesures de niveau le capteur peut être perturbé par la formation de dépôt. de colmatage des grilles de station d'épuration. Ces capteurs sont réalisés généralement pour fonctionner à la pression atmosphérique mais il est possible de les protéger pour qu'il supporte des pression plus élevées. 5. des mesures de position d'outil dans des machines agricoles. Il faut veiller à la méthode de remplissage des réservoirs ou des silos qui peut provoquer des projections dans le faisceau de mesure ou la formation de mousses.des ondes pour les solides et les liquides par rapport à la pression et à la température est beaucoup plus faible.4. la palettisation. le contrôle non destructif. des organes de sécurité ou des fins de course dans la manutention. de l'amplitude de houle. ces capteurs peuvent être étudiés pour permettre leur utilisation en atmosphère explosible. La compensation en température peut être réalisée en mesurant la température du fluide et en apportant les corrections nécessaire ou en plaçant une cible fixe dans le lobe d'émission qui produira un écho permettant de déterminer la vitesse de propagation. les mesures d'épaisseur (faible précision). Les capteurs ne peuvent fonctionner à trop haute température. la microscopie acoustique .2 Mesure d'épaisseur.4. ils ne supportent pas des salissures trop importante. la détection de pièces. L'utilisation de matières plastiques résistantes ou d'un boîtier en acier inoxydable permet de protéger le capteur des produits très corrosifs. le contrôle de diamètre de grosses bobines pendant l'enroulement ou le déroulement dans la sidérurgie ou l'industrie papetière. par contre en mer il faut tenir compte de la salinité. Ils sont utilisés aussi pour effectuer des mesures de débit à l'aide de mesure de niveau dans des déversoirs ou des canaux venturi. elle peut rendre la mesure impossible. la justesse. mais des réalisations qui supportent 150 °C existent. de niveau dans les écluses La méthode est bien adaptée pour la mesure sur des solides en vrac. émission acoustique dans les solides. L'atténuation des ondes dans l'eau Les capteurs pour le contrôle ultrasonore dans le domaine de la géophysique…. Une autre application assez répandue est la mesure de niveau pendant le remplissage ou le vidage de silo ou de réservoir pour le contrôle du stockage de matière en vrac ou de liquide dans les domaines de l'industrie chimique ou agroalimentaire. Les capteurs pour le contrôle ultrasonore des pièces mécaniques…. la mesure de la hauteur de produit et le volume transporté par des tapis roulants.1 Mesure de distance et de niveau dans l'air Les principaux domaines d'application de la technologie ultrasonore dans l'air sont la mesure de distance ou de présence pour la robotique ou la production automatisée. 5. la portée en sera généralement réduite.

la détection de la profondeur des bancs de poissons qui constituent les applications les plus larges. de hauteur de rail sur les voies ferrée Le contrôle non-destructif utilise largement les mesures dimensionnelles avec des capteurs ultrasonores pour détecter et localiser des défauts internes dans différents types de pièces. la détection sous-marine d'autres vaisseaux. sa mesure tridimensionnelle se faisant par balayage de la sonde autour de la pièce. Les ondes sonores permettent aussi de localiser les sources sismiques .4. soit la pièce est immergée dans l'eau ou un liquide moins corrosif. 5. C'est pour ce domaine que les matériels sont les plus développés. les moyens mis en œuvre permettent de traiter et de visualiser le plus complètement le résultat des mesures. l'onde acoustique étant dans la majeur partie des cas transmise par un produit couplant.5 Géophysique Dans le domaine de la géophysique.Les ultrasons permettent la mesure dimensionnelle de pièces. La micoscopie acoustique ( R 1402 ) tout comme la microscopie optique permet de visualiser des très petits détails. d'épaisseur de tôles de tubes. La cartographie des fonds marins pour la construction de structure (plate forme de forage).4 Domaine maritime Dans le domaine maritime. de son histoire. c'est la réalisation de sondeur ou sonar pour le guidage et la sécurité des bateaux. ils permettent de visualiser l'intérieur du corps humain en temps réel selon une présentation bidimensionnelle. le détecteur est soit posé à la surface.4.4. 5. mais aussi pour les prospections minières et pétrolières qui sont les principaux moteurs du développement des méthodes de mesure. il correspond à la part la plus importante du marché. l'archéologie sous-marine sont effectuées avec un sonar latéral. L'émission acoustique permet de détecter et de localiser des défauts interne aux structures qui évoluent sous l'influence de contraintes. 5.3 Echographie Le domaine médical est celui où le développement des matériels de mesure dimensionnel utilisant les méthodes ultrasonores est le plus avancé. c'est l'étude des couches géologiques pour la connaissance de la terre. la recherche océanographique. la pose tuyauteries ou de câbles.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful