M E T H O D E D E S R A T I O S – Interprétations

Gilbert MASURE
Lauréat du Travail de Belgique Gr : Comptabilité.

La réponse au présent sujet est articulée sur la mise en équivalence du Plan comptable tunisien et du Plan comptable minimum normalisé belge. Les deux découlant sur la présentation des comptes annuels (bilan, compte de résultats et annexe). Le tout pour une bonne interprétation des ratios. Je recommande de télécharger la nouvelle version au 01.12.2008 des schémas de comptes annuels (site www.nbb-bnb.be). La codification des schémas correspond au Plan comptable PCMN belge indiquées entre ( ) dans mon texte. Je me permets de rappeler qu’il existe les - ratios de structure, - les ratios d’activité, - les ratios de rentabilité, Les ratios de liquidité, Les ratios de solvabilité, Les ratios de levier financier, Les ratios d’efficience, Les ratios du social de l’entreprise, Les ratios, STOP, il en reste encore, mais…

DONNEES : les premières étant celles du Plan tunisien (en italique), celles indiciées étant du plan belge. 1/ DEGRE DE LIQUIDITE Le ratio énoncé est de : 2,32. Actifs courant / passifs courant = Actifs circulants (29/58) / dettes à un an au plus (42/48) selon le plan belge. Ce ratio mesure le montant des liquidités permettant à l’entreprise de faire face à ses besoins immédiats Il donne une image de sa santé financière. Il est aussi nommé « ratio du fonds de roulement ». Interprétation : Le ratio doit être au moins de 1,0 ou supérieur pour être acceptable. Un ratio de 2,32 peut être considéré comme étant bon. S’il était plus élevé il y aurait crainte de sous utilisation des fonds propres, à vérifier selon les autres ratios de l’entreprise. S’il était inférieur à 1,0 il y aurait situation de faillite.

la couverture excédentaire étant de 26 %. 4 et 5 / pour demain. .26 est bon.2/ SOLVABILITE GENERALE Le ratio énoncé est de 1. En réponse au point 1 de ce sujet : « degré de liquidité ». Elle ne dispose donc pas d’une indépendance financière. elle serait surcapitalisée par des moyens à long terme. Le ratio de 1. Actifs réels totaux / T.26.00. » Interprétation : Le ratio doit naturellement être supérieur à 1. Interprétation : L’entreprise est endettée sur une longue durée pour un montant supérieur à ses moyens propres. Passif non courant / Capitaux propres = Dettes à un an au plus (42/48) / Capitaux propres (10/15) Il s’agit de comparer l’endettement à plus d’un an vis-à-vis des capitaux permanents de l’entreprise. Passif = Total de l’Actif (20/58) / Total du Passif (10/49) moins Capitaux propres (10/15) Ce ratio indique la solvabilité générale de l’entreprise. 3/ AUTONOMIE FINANCIERE Le ratio énoncé est de 1.20. « Il mesure la capacité à payer l’ensemble de ses dettes en utilisant l’ensemble de l’Actif. C’est un point important à faire remarquer au rapport à la Direction.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful