Le mensuel indépendant d’information locale et gratuite • www.gaillacinfo.

fr

Gaillacinfo.fr ag m
mensuel et gratuit

Juin 2011 - n°2

le

VIE LOCALE

A la découverte de la Calandreta

PORTRAIT

Pilar Lopez vies argentiques

VIGNOBLE

Le bio, c’est maintenant !

Spécial Immobilier
achat, vente, location, foncier... toutes les réponses à vos questions

HISTOIRE

La Saint-Barthélémy et les guerres de religion à Gaillac

L’AGENDA DES SORTIES - JUIN 2011
Biocybèle, le Printemps de Gaillac, Fête de la Musique, pique-nique chez les vignerons...
Concerts - théâtre - expositions - conférences - vide-greniers...
1 Gaillacinfo.fr

DÉCOUVREZ NOS LOCATIONS

SUR GAILLAC ET SES ENVIRONS !

Résidence CLOS DES VIGNES GAILLAC - 21 rue des Vignes Proche école et centre-ville Appartements T2 au T3 Villas T4

LOYERS à partir de 360€CC(2)

Résidence PRINTEMPS GAILLAC Appartements du T2 au T3 Balcon, parking

Résidence DOMAINE DE FLOURIES GAILLAC Quartier calme Appartements du T2 au T3

LOYERS à partir de 330€CC(2)

Résidence CÉZANNE GAILLAC Maisons individuelles T4

Résidence CLOS DES MARGUERITES GAILLAC Appartements du T2 au T3 Proche centre ville Ascenseur

Résidence CLOS DE LA TREILLE GAILLAC Appartements du T2 au T3 Villas T3 et T4

LOYERS à partir de 600€CC(2)

LOYERS à partir de 450€CC(2)

LOYERS à partir de 365€CC(2)

FINANCEMENTT DE VOTRE DÉPO EC DE GARANTIE AV

LOCAPASS
UE
Z

(1)

Résidence ÉGALITÉ GRAULHET Appartements du T2 au T3 Proche centre-ville

LUC

VA ILE ZQ
CONTACT

LOYERS à partir de 365€CC(2)

Résidence DOMAINE DU PRÉSIDENT SAINT SULPICE Quartier calme Proche centre-ville Appartements du T2 au T3

RENSEIGNEMENTS LOCATION
0 810 400 434 akerys-immobilier.com
PRIX APPEL LOCAL

27

61 36

(1) Sous réserve d’acceptation de votre dossier. Voir conditions en agence. - (2) Loyer charges comprises. FA : 1 mois de loyer HC. Dépôt de garantie : 1 mois de loyer HC.- Valeur énergétique de chaque lot consultable en agence. -AKERYS Services Immobiliers, s.a.s. au capital de 186 210 € - RCS Toulouse n° 400 158 572 -Membre ORIAS n° 07 038 396 - Siège social : 10 rue Claude-Marie Perroud - Immeuble ATRIUM - Hall A&B - BP 15718 - 31100 Toulouse - Carte professionnelle mention «Gestion immobilière» n° G0378 et «Transactions immobilières» n° T0875 avec maniement de fonds (Préfecture de la Haute Garonne) - Caisse de Garantie de l’Immobilier CGAIM - 89 rue de la Boétie - 75008 Paris - Document non contractuel. - studiohookipa.com - Mai 2011

10

06

Merci ! Le premier numéro de Gaillac Info le mag a reçu un accueil très favorable et nous tenons à remercier tous ceux qui nous ont encouragé. Merci à tous les commerçants et à tous ceux qui ont accepté de diffuser notre magazine. Merci aussi à tous nos annonceurs sans qui ce magazine ne pourrait pas être financé. Un nouveau numéro qui se penche sur la situation immobilière gaillacoise. Un secteur en pleine évolution, bien loin des hausses vertigineuses de Paris. Nous découvrirons aussi la calandretra de Gaillac, l’école occitane, et nous nous pencherons sur le développement du bio dans le vignoble gaillacois. Bonne lecture ! Christophe Coquis gaillacinfo@gmail.com

Mini édito

Sommaire
4 La photo du mois Biocybèle se déroulera cette année le dimanche 12 et le lundi 13 juin au Parc de Foucaud. La rencontre de toutes les alternatives ! 6 - 8 Dossier du mois Gaillac Info fait le point sur la situation locale de l’immobilier. Neuf, ancien, location, foncier... Toutes les réponses pour bien acheté et bien vendre par les professionnels du secteur. 10 - 11 Vie locale L’école primaire en occitan, c’est possible à Gaillac à la Calandreta. Une école où l’occitan est la langue enseignante et la langue enseignée. A découvrir. 12 - 13 Histoire et patrimoine La Saint-Barthélémy et les guerres de religion à Gaillac avec une Pentecôte sanglante. Un épisode de l’histoire gaillacoise raconté par Alain Soriano. 14 - 15 Vignoble C’est l’heure du Bio dans le vignoble gaillacois ! De plus en plus de vignerons franchissent le Rubicon et passent au vert. Le point sur la situation. 16 - 17 Gaillac rétro L’année 1988, avec l’école du Parc déjà en travaux et un poisson d’avril du Dégourdy’s Club 18 - 21 Agenda des sorties Que faire au cours du mois de juin dans le Gaillacois ? Expositions, vide-greniers et une multitude de manifestations pour organiser vos sorties ! 22 Portrait Pilar Lopez est une photographe colombienne. Elle s’est installée à Gaillac depuis quelques années avec une passion pour l’argentique quelle essaie de transmettre, notamment sous la forme d’ateliers pour les adolescents et les adultes.

4 6 12 14 16 22
3 Gaillacinfo.fr

Gaillacinfo.fr mag
n°2 - juin 2011 Tirage : 3 000 exemplaires

le

Mensuel gratuit publié et distribué par : Média Local Conseil 7, petite rue Cabrol - 81600 Gaillac Tél. : 06.83.07.55.68 www.gaillacinfo.fr Directeur de la Publication : Christophe Coquis, gaillacinfo@gmail.com Conception graphique et mise en page : Mariel Coquis Ont collaboré à ce numéro : Alain Soriano (rubrique Histoire et Patrimoine) Crédits photos et Copyright : tous droits réservés textes et images sauf mention contraire. Remerciements : Gontran Bosteaux, Pilar Lopez, Alain Soriano, Agnès et Jean Gervais, Michel Issaly, toute l’équipe de l’Imprimerie Rhode, Guillaume Mermet de Raynaud Photo, Mathilde Espinasse, Geneviève Marois, Laurence Issartel, Luciel Medel, Annie Goral, Olivier Millet, Thierry Rastoul, Alain Costes, Boris Andrieu, Laeticia Coron, Sandrine Escarboutel, Michel Issaly, Jean-Luc Fabre, Christian Alcouffe, Agnès Gervais, Jean Gervais, Véroniques Marbert, tous nos annonceurs qui nous ont fait confiance et à tous ceux qui nous ont encouragé. Dépot Légal : à parution Ce magazine a été imprimé par l’Imprimerie Rhode (Gaillac)

Vous voulez annoncer dans Gaillac Info le mag ? Un seul numéro de téléphone : 06 83 07 55 68

Prochain numéro le 30 juin 2011 Gaillac vue du ciel

La photo du mois

Biocybèle se déroulera cette année le dimanche 12 et le lundi 13 juin au Parc de Foucaud. Deux jours de foire, de forums, de conférences, de débats, 4 Gaillacinfo.fr de spectacles et de musiques. Un évènement devenu incontournable à Gaillac.

Biocybèle !

Toutes transactions immobilières

Vente Location Gestion

Votre agent immobilier de famille

1 Avenue Jean Calvet 81600 Gaillac Tél. : 05 63 58 00 00
E-mail : imo.group.gaillac@wanadoo.fr

Consultez notre site internet

www.imogroup-tarnnord.com

Dossier

Immobilier, retour à la raison
Loin de la surchauffe parisienne, le Sud-Ouest observe une reprise fragile. Gaillac et ses alentours n’échappent pas à la règle avec un volume de transactions légèrement à la hausse mais une stabilité des prix dans le neuf et dans l’ancien. Le marché gaillacois profite d’un parc immobilier très varié et sans tension importante. Un marché apaisé, un retour à la raison des acheteurs et des vendeurs, des taux encore bas, c’est le moment de réaliser votre projet !
st-ce le moment d’acheter ou de vendre ? Cette question taraude régulièrement les français alors que la situation immobilière est très contrastée. Le Gaillacois a dû, comme partout ailleurs, s’adapter à un marché de crise après la très forte hausse des prix des années 2000 - 2007. Et si la reprise des transactions a bien été enregistrée par les Notaires du Tarn et par la plupart des agences immobilières, elle ne s’accompagne pas d’une hausse des prix. Gaillac Info a interviewé plusieurs agents immobiliers gaillacois pour essayer de vous proposer une photographie actualisée et juste de la situation de l’immobilier de Gaillac et de sa région ; une situation stabilisée mais qui reste dépendante de la situation économique, de l’évolution des taux et du comportement des banques. Gaillac, un parc immobilier diversifié Rappelons que Gaillac possède un parc

E

immobilier varié, passant du de la maison de ville ou de village à la maison de campagne, du contemporain à l’ancien rénové où à révoner. « Il y a plus de biens en vente que de demandes, il n’y a pas de pénurie sur le secteur » indique Mathilde Espinasse directrice de l’agence Imogroup. Si la crise a fait baisser les prix, ce n’est pas non plus la chute observée dans d’autres régions, « on peut estimer la baisse entre 10% et 15% en moyenne par rapport au plus haut observé en 2007 » indique Annie Goral de Century 21. Une demande essentiellement locale D’un avis général, les acheteurs sont revenus et la demande est repartie à la hausse. Mais, le profil des acheteurs s’est modifié. « C’est une clientèle locale qui fait le marché, les toulousains ne viennent plus » affirme Mathilde Espinasse. Ce que confirme Alain Costes,

adjoint au Maire de Gaillac et chargé de l’urbanisme : « L’offre commerciale sur Toulouse s’est reconstituée avec de nombreux programmes en cours, les Toulousains ont moins besoin de chercher loin pour trouver un logement abordable ». « La crise et l’augmentation rapide du coût de l’essence ont changé la perception des choses. Dans le montage financier, les acheteurs - et les banques - incorporent le coût des transports » ajoute Annie Goral. De son côté, Thierry Rastoul de Pierres du Sud affirme que les anglais sont bien moins nombreux et avec un budget moins important qu’avant : « le profil est différent, la crise a touché davantage l’Angleterre, le cours de la livre anglaise s’est effondrée face à l’euro. Les anglais qui viennent dans la région sont plus jeunes, actifs, recherchent une maison à moins d’une heure de Blagnac et dotée de l’ADSL. On est plus dans un mouvement de départs d’anglais plus âgés, car ils perçoivent

6 Gaillacinfo.fr

une retraite en livre avec un coût de la vie en euro ». « Les jeunes retraités reviennent aussi depuis quelques mois. Ils ont vendu leur maison dans le nord de la France où dans la région parisienne et recherche une qualité de vie et un climat plus agréable.» note Laurence Issartel et Luciel Medel de Gaillac Immobilier. Mais c’est une clientèle plus exigente qui recherche une maison de plein pied et plutôt sur Gaillac même, proche des services. Par ailleurs, l’ensemble des acteurs pense que l’effet Unesco et l’éclairage national sur la ville d’Albi n’a pas pour l’instant une influence sur le marché gaillacois. Il faudra attendre au moins une année pour savoir si Gaillac en profitera. « Mais la demande est à la hausse depuis la fin d’année 2010 avec des budgets supérieurs à l’année 2009. Les banques se sont remises à prêter » affirme positivement Genneviève Marois de Laforêt Immobilier. Elle précise toutefois qu’elle observe « un retour à la raison des acheteurs et des vendeurs. Les marges de négociation entre le prix affiché et le prix réel de vente se sont réduites ». « C’est là que notre métier prend tout son sens ; nous devons évaluer le bien au juste prix. Mais il faut être clair, le marché reste pour l’instant à l’achat même s’il n’est pas figé » précise Olivier Millet de l’agence Les Clés du Tarn. Le foncier ne connait pas la crise C’est un avis unanime, le foncier n’a pas subi la crise et les prix restent élevés pour acquérir un terrain. « C’est finalement normal pour Gaillac, nous dit Alain Costes, le PLU (Plan Local d’Urbanisme) n’a pas subi d’extension depuis des années, et le nombre de terrains constructibles n’a pas explosé ». Il faut compter pour un terrain en lotissement à Gaillac de 500 m2 à 1200 m2 entre 45 000 et 80 000 € (frais d’agence inclus et terrain viabilisé). En dix ans, le foncier a progressé de 165 % dans le Tarn selon les notaires du département. Du coup, pour une maison neuve, il faut, terrain compris, une enveloppe minimum de 150 000 €. Le budget moyen d’acquisition d’une maison ne dépasse pas la plupart du temps les 180 000 €, que ce soit dans le neuf ou l’ancien, et 140 000 € pour les primo-accédants. Les constructions neuves sont reparties à la hausse, avec 158 permis de construire délivrés sur la commune de Gaillac en 2010, même si on ne retrouve pas encore le niveau de 2007 (198 permis de construire délivrés). Le service urbanisme note, lui aussi, un accroissement du volume des transactions immobilières en 2010. Le problème est que le prix du foncier étant assez élevé, cela limite le budget pour la

partie construction. Dès lors, il est difficile pour les acheteurs de constructions neuves de sortir du pavillon classique qui parsème les lotissements. Les constructions d’architecte ou les éco-constructions sont exceptionnelles. Des produits en centre ville difficiles à trouver. La demande de biens en centre ville ou à proximité augmente aussi mais le nombre d’offres est limité. « Le stock est faible dans l’hyper-centre, confirme Genneviève Marois, les biens sont souvent destinés à la location. Il y a une demande d’une clientèle à la retraite qui veut une maison de plein pied et proche du centre ville et de ses commodités ; mais l’offre ne suit pas et de nombreuses maisons de ville sont à étage ». « Il manque une résidence de qualité, avec ascenseur, à proximité du centre-ville pour une population plus âgée » précise Annie Goral. Au sujet des appartements, autant le stock de T2-T3 répond à la demande, autant les appartements plus grands sont plus compliqués à trouver. Certains jugent que trop de résidences pour la défiscalisation ont été construites sur Gaillac. Mais ces systèmes de défiscalisation, qui peuvent perturber le marché, sont désormais pratiquement à l’arrêt. La campagne ne fait plus recette Dès que l’on sort de Gaillac, les maisons sont plus difficiles à vendre. Le coût de l’essence et la recherche de commodités à proximité pour une population vieillissante produisent un désintérêt pour la maison de campagne loin de tout. Même des biens dans des villages proches de Gaillac ont du mal à séduire s’il n’ont pas un minimum de commerces de proximité. Les prix peuvent alors se négocier plus facilement et vous pouvez trouver des maisons de plein pied avec terrain pour 150 000 €. De même, Graulhet, qui ne se trouve qu’à un quart d’heure de Gaillac, propose des biens à la vente pour un prix de 15 à 20 % plus bas. « Nous voyons régulièrement le cas de couples dont l’un travaille sur Toulouse et l’autre sur Albi. Gaillac est alors un bon compromis géographique » nous dit Mathide Espinasse. La location, un secteur dynamique Le marché de la location se porte bien sur Gaillac centre. Avec une moyenne d’un divorce pour deux mariages en France, les besoins en T2-T3 son importants et ils partent vite alors que les T4-T5 sont moins nombreux à la location. Le programme du quartier des Sept-Fontaines

7

Gaillacinfo.fr

(anciennement appelé quartier de Pouille) est presque terminé. Les appartements en location en centre ville sont mis en concurrence désormais avec les résidences. Alain Costes nous confie que seuls des petits programmes sont en projet à court terme comme celui prévu là où se trouve actuellement l’ancien cinéma L’Olympia. Pour l’habitat social, toujours selon Alain Costes, pour la commune de Gaillac, la demande est à peu près satisfaite. Quelle va être l’évolution de l’immobier dans les prochains moins dans le Gaillacois ? « C’est vraiment le moment d’acheter ; la situation est favorable avec des taux encore bas et le nouveau prêt à taux zéro (PTZ) » affirme Mathilde Espinasse. Les prix sont stables et « il faudrait qu’ils le restent, espère Annie Goral qui ajoute que tous les facteurs sont réunis pour acheter. Un climat de confiance est de retour ». Mais le marché reste fragile selon Olivier Miller et conseille aux vendeurs : « mieux vaut accepter une proposition aujourd’hui que demain ». Tout dépendra notamment de la capacité de financement des acquéreurs. « Contrairement aux années d’avant crise, la clientèle d’acquéreurs est souvent en auto-financement.» souligne Thierry Rastoul avant d’ajouter : « tout dépendra aussi de l’évolution de la ville et de sa capacité à se doter d’infrastructures suffisantes pour rester attractive ». De ce point de vue, les travaux sur la ligne TER (prévus jusqu’en 2013), devraient permettre d’améliorer la régularité et la fiabilité des trains en

direction de Toulouse et d’Albi. Avec le doublement des voies entre Toulouse et Saint-Sulpice, la ligne sera sur un régime de fonctionnement qui se rapproche de celui des RER parisiens. Est-ce à dire que Gaillac deviendra une cité dortoire ? Les projections INSEE sur l’évolution démographique jusqu’en 2040 prédisent en tout cas que le Tarn accueillera plus de 100 000 habitants supplémentaires en 30 ans, soit une croissance démographique de 27 %. Seul le Tarn-Garonne et la Haute-Garonne feront mieux selon l’INSEE. Autre interrogation sur la pression immobilière, l’arrivée du TGV dans les dix années à venir à Toulouse. L’expérience dans le Sud Est montre qu’être à moins d’une heure d’une gare TGV est un critère important pour les acheteurs, notamment pour l’acquisition d’une maison secondaire. Enfin le comportement du marché toulousain et l’évolution des coûts de l’énergie sont d’autres critères à mettre dans la balance pour évaluer le marché gaillacois. Agent immobilier, un métier qui évolue « Avec un climat apaisé, on peut réellement faire notre métier d’agent immobilier, nous avons affaire à des vrais vendeurs en face de nous et non pas à des personnes qui veulent profiter d’une situation favorable de l’immobilier pour faire une bonne opération financière » affirme Thierry Rastoul. L’agent doit faire preuve de pédagogie face à des acheteurs et des vendeurs qui lisent les gros titres des médias et pensent que le marché est repartie comme en 2007. « Beaucoup d’informations circulent qui

ne correspondent pas à la réalité du marché » confirme Geneviève Marois. Mais acheteurs comme vendeurs sont de mieux en mieux informés. « 8 contacts sur 10 viennent par internet » ajoute Geneviève Marois. « Notre métier change » confirme Thierry Rastoul. Et de nouveaux services s’ajoutent aux missions traditionnelles des agences. « Nous proposons désormais un service de home staging pour mettre en scène son intérieur avec un but précis : celui de vendre son bien immobilier » nous apprennent Laurence Issartel et Luciel Medel de Gaillac Immobilier. Le mot de la fin revient à Olivier Millet : « n’oublions pas que l’immobilier reste une valeur refuge ». Liste des personnes interviewées pour la réalisation de cet article (merci à elles) : • Mathilde Espinasse (Imogroup) • Geneviève Marois (Laforêt Immobilier ) • Laurence Issartel et Luciel Medel (Gaillac Immobilier). • Annie Goral (Century 21). • Olivier Millet (Les Clés du Tarn). • Thierry Rastoul (Pierres du Sud). • Alain Costes, adjoint au maire de Gaillac en charge de l’Urbanisme. • Boris Andrieu, responsable Urbanisme (Mairie de Gaillac). Sources documentaires : • Supplément Immobilier 2011 - La Dépêche du Midi. • Compte rendu situation de l’Immobilier par les Notaires du Tarn. • Article Touléco : Immobilier, où va-t-on ? du 8 mai 2011. • Projectionsdepopulationdépartementales en Midi-Pyrénées à l’horizon 2040 - INSEE

8 Gaillacinfo.fr

l’immobilier
ACHAT, ACHAT, VENTE, LOC A AT LOCATION
11 rue des Frères Delga

Pour construire ensemble votre projet,

GAILLAC

LISLE SUR TARN
2 rue Por Peyrole Porte
lis lislesurtarn lislesurtarn@laforet.com i t tar

05 63 42 33 33
gaillac@laforet.com gaillac@laforet.com aill ailla laf r l l

05 63 4 06 33 42

Consultez nos exclusivités sur la vitrine tactile à l’agence de Gaillac et toutes nos annonces actualisées en permanence sur

www.laforet-gaillac.com

la vie, la maison, laforêt.

RCS Albi 462 615 051

Vie Locale

Qu’es aquò Calandreta ? Une école occitane à Gaillac
Depuis novembre 2008, la calandreta de Gaillac est ouverte. Située dans des locaux de l’hôpital de Gaillac, cette école primaire accueille pour l’année scolaire en cours 21 élèves de primaire, de la petite section de maternelle au CP. Une école où l’occitan est la langue enseignante et la langue enseignée.

C

’est une école maternelle comme les autres. Des dessins d’enfants, un espace de jeux, des crayons pour colorier et écrire les premières lettres de l’alphabet. Dehors, une cours ombragée. Quand les enfants rentrent en classe, ils enlèvent leurs chaussures pour mettre leurs petits chaussons, comme à la maison. On se dit que les pitchouns qui sont dans cette école ont bien de la chance. Située dans des locaux de l’hôpital de Gaillac, dans un espace lumineux et calme, la calandreta de Gaillac accueille vingt-et-un enfants pour cette troisième année scolaire. «L’occitan est langue enseignante et langue enseignée ; la méthode utilisée est l’immersion linguistique. Le bilinguisme précoce ouvre plus facilement par la suite à d’autres langues » nous explique Laeticia Coron, une des deux enseignantes avec Sandrine Escarboutel. « Les programmes officiels

de l’Education Nationale sont respectés bien sûr ». Ecole associative, les parents d’élèves sont les gestionnaires du projet et n’hésitent pas à mettre la main à la pâte. La Federacion Regionala de las Calandretas de Miègjorn-Pirenèus finance - avec notamment des fonds de la Région Midi-Pyrénées - le matériel pédagogique et les salaires des deux enseignantes. L’association locale finance pratiquement sans aide les charges de fonctionnement (loyers, entretiens, matériels…) et le salaire des deux aides maternelles par l’organisation d’évènements culturels et festifs (vide-greniers, bal occitan…). « Nous sommes en voie de contractualisation avec l’Education Nationale. Dans deux ans, nous pourrons obtenir du coup davantage de moyens. » En attendant, les élèves et le corps enseignant vont pouvoir profiter de lo-

caux tous neufs dans le même bâtiment à partir de début 2012 normalement. « Nous aurons trois classes séparées pour les trois cycles, et un endroit pour la sieste des petits. En tout, nous aurons 300 m2 et gardons la même cours. L’Hôpital et son directeur nous ont toujours soutenu. » Le fait d’être à l’intérieur d’un hôpital n’est pas un problème, plutôt un atout supplémentaire. Les échanges entre les malades et les enfants permettent un enrichissement mutuel d’expériences et d’émotions. L’entrée de l’école est indépendante, ce qui permet aux enfants de bien se sentir “à l’école”. Et les enfants ? « Ils viennent de milieux et d’origine différents. La grande majorité des parents ne parle pas elle-même l’occitan. Certains prennent d’ailleurs des cours d’occitan. Les enfants qui

10

Gaillacinfo.fr

sont depuis le début dans l’école sont désormais vraiment bilingues et se parlent entres-eux en occitan. Ils tirent les plus petits vers l’expression dans cette langue.» ajoute Laeticia Coron. L’usage du français n’est pas oublié. En CE1 par exemple, 3h par semaine sont consacrées à cette langue « étrangère » et si familière en même temps. L’occitan est enseigné par la suite en option dans les collèges publics de Gaillac. La Calandreta de Gaillac est l’une des trois écoles occitanes du Tarn avec celle d’Albi et de Castres. Les inscriptions sont ouvertes pour l’année scolaire 2011/2012.

Calandreta du Gaillacois Rue René Cassin (dans l’hôpital de Gaillac) – 81 600 Gaillac Tél. : 05 63 42 50 41 Email : calandreta.galhac@gmail.com Federacion regionala de Miègjorn Pirenèus Ostal d’Occitània 11, rue Malcousinat – 31000 Toulouse Tél. : 05 61 22 19 77 Site web : http://c-oc.org/calandreta/mp/

Contactez-nous : 05 63 34 62 80

Gaillac Rabastens Lisle-sur-Tarn Graulhet...

www.qualetvie.fr

Donner à la proximité une vraie valeur !
*Selon art.199.sexdecies

Solutions de garde modulables Garde en journée, périscolaire, soirée Assistantes parentales qualifiées et diplômées Aides au financement (CAF, MSA...) 50 % de déduction fiscale*

Garde d’enfant à domicile
Qual&Vie, c’est aussi l’Aide au maintien à domicile

Agrément qualité préfectoral N/260908/F/081/Q/116

15, rue Joseph Rigal 81600 Gaillac - qualetvie@orange.fr
11 Gaillacinfo.fr

Histoire et patrimoine

Par Alain Soriano

La Saint-Barthélémy et les guerres de religion à Gaillac
La montée en puissance du protestantisme De 1560 à 1562, les protestants s’organisent dans Gaillac. Ils représentent près de 10% de la population et comptent dans leurs rangs des notables, en particulier la majorité des consuls (trois sur quatre). Conscients de leur force, ils font venir de Rabastens le ministre Salicet qui les exhorte à chasser les prêtres et à faire des adeptes.

Massacre des Religionnaires - 1562

L

e 15 janvier 1562, les protestants s’emparent de l’église Saint-Pierre qu’ils occupent pendant quinze jours et laissent dans un triste état lorsqu’ils la quittent après la parution à Gaillac de l’Edit de la Reine qui leur permet de célébrer leur culte extra-muros. Jusqu’à la Pentecôte 1562, ils vont se livrer à une série de coups de mains pour essayer de déstabiliser les catholiques et prendre le pouvoir. Ils incendient la porte de l’église Saint-Michel, pénètrent dans l’église mais doivent s’enfuir à l’arrivée des soldats catholiques. Le soir, ils reviennent, démolissent une grande croix dans le cimetière tout proche. Plus tard, ils dérobent une statue de la Vierge située dans une niche au-dessus de la porte du château du Roi et la pendent au collier des voleurs sur la place. Quelques jours après, ils font venir un marchand vendant des livres de Genève sur la place, ce qui a pour effet de faire naître une échauffourée qui sème le tumulte dans la ville. Ils en viennent même à jeter la statue en bois d’un ecce homo de l’église Saint-Jean dans le ravin du Cruchou. Les catholiques la récupèrent et, en grande procession, la remettent en place. À l’époque du Carême, ils font venir frère Sesquières, un moine augustin gagné à leur cause dont les prêches entraînent la colère des fidèles de Saint-Jean. Sesquières doit son salut à la fuite.

La Pentecôte sanglante Enfin, le dimanche de la Pentecôte, ils prennent pour la deuxième fois l’église Saint-Pierre et y célèbrent la Cène. Le lendemain, lundi de Pentecôte, quelques jeunes protestants essaient de semer le trouble au moment des vêpres dans l’église Saint-Michel. Personne ne répond à leur provocation ; ils se retirent et, en sortant, tirent des coups de pistolet sur les gardes catholiques qui ripostent. Deux protestants sont tués. L’un près de la tour clocher de Saint-Michel, l’autre, grièvement blessé près de la fontaine de la Suspèze, est achevé à coups d’escabeau par des femmes catholiques qui sortent des vêpres. C’est le début de l’insurrection. Les cloches sonnent à toute volée. Chaque camp s’organise ; des barricades sont dressées. Longtemps le combat reste indécis. Le consul Cabrol est tué d’une flèche d’arbalète par Mirou, fervent catholique. Les uns et les autres demandent des renforts. Les catholiques au cardinal Strozzi, les protestants au vicomte d’Arpajon. Strozzi envoie le capitaine Michel qui, avec ses hommes, arrive à Gaillac à marche forcée. Après quelques heures de repos et avoir entendu la messe à l’église Saint-Jean, les troupes du capitaine Michel, renforcées par les habitants du faubourg du Château de l’Hom, se lancent à l’assaut de la ville, par les rues de l’Anguille et de la Lauze. Combats terribles. Le sang coule dans le ruisseau des ruelles mais

les catholiques progressent et parviennent à gagner la place de la fontaine. Les protestants reculent et s’enfuient en dépit des exhortations de leur chef Cazeaux. La répression est terrible. Les protestants sont massacrés. Leurs corps dénudés sont jetés dans la rue. Certains sont précipités dans le Tarn depuis les fenêtres de l’abbaye SaintMichel. Leurs maisons sont détruites. La paix d’Amboise, le 19 mars 1563, leur permet de revenir dans la ville. L’exécution de deux jeunes protestants Mais, en octobre de la même année, à l’occasion de la venue du gouverneur du Languedoc, Henri de Montmorency, seigneur de Damville, le cardinal Strozzi réclame la tête de deux jeunes protestants, Sabuc et Pasquet. Strozzi veut se venger car les deux Gaillacois l’ont souvent traité de vache rouge… Sabuc et Pasquet sont arrêtés, enfermés dans la prison du Château du Roi, pendus le lendemain sur la place de la fontaine en dépit des prières de leurs familles. Ces deux familles accumulent leur rancœur pendant sept ans et un frère de Sabuc va permettre aux protestants de s’emparer de Gaillac. Les protestants maîtres de Gaillac Le 5 septembre 1568 à la nuit, les protestants, conduits par le capitaine Pasquet, se glissent dans la ville en passant par la maison de Sabuc située sur les remparts près de la porte de la

12

Gaillacinfo.fr

Gastouille. Surpris et après une brève résistance, les catholiques sont vaincus et se réfugient dans le faubourg du Château de l’Hom. Comme ils ne veulent pas se rendre, le vicomte de Paulin, chef des protestants, fait brûler le faubourg. C’est une véritable désolation. Suit la répression. Les catholiques sont massacrés, leurs maisons sont détruites et certains, par vengeance, sont précipités du haut des lucarnes de l’abbaye Saint-Michel dans le Tarn. Pendant deux ans, 1568-1570, les protestants sont maîtres de la ville. Les catholiques doivent se conformer à leur morale rigoureuse. Les prostituées, attachées aux piliers des couverts de la place de la fontaine, sont exposées pendant deux heures. Le bourreau leur coupe une oreille et les relâche ensuite. Obligation est faite aux habitants d’assister aux prêches. De nombreux édifices religieux sont détruits : église Saint-Jean, église de la Madeleine, hôpital Saint-André... Par contre, les remparts sont renforcés. La paix de Saint-Germain, le 11 août 1570, permet aux catholiques de revenir à Gaillac. Les capitaine Lestoile, gouverneur de la ville, avec sa compagnie

de Gascons catholiques, ne favorise pas les protestants. Il profite même de la situation pour soutirer de l’argent aux uns et aux autres. Quand il est envoyé à Sommières pour lutter contre les protestants, c’est le soulagement général. La Saint-Barthélémy gaillacoise Le capitaine Lestoile est remplacé par le gouverneur Mons aux mœurs moins brutales. Pourtant, au mois d’octobre 1572, sur des ordres dit-on envoyés par le parlement de Toulouse, il fait enfermer 80 catholiques, pour leur sécurité, dans trois tours de la ville : la tour Palmata, la tour du Tarn et la tour de Davalle. La nuit du 5 octobre 1572, 74 sont impitoyablement massacrés. Quelquesuns sauvent leur vie en payant une forte rançon et en promettant de renoncer à leur religion, certains tentent en vain leur chance en sautant du haut des tours. Le protestantisme est éradiqué à Gaillac qui, sans tarder, se donne à la Ligue, décidée à lutter jusqu’au bout contre les huguenots. Il faudra attendre l’Edit de Nantes en 1598 sous le règne de Henri IV pour que cessent ces luttes fratricides.

Pour mieux comprendre ces luttes religieuses, mais aussi politiques car il s’agit de contrôler le pouvoir, vous pouvez vous procurer l’ouvrage « La Saint-Barthélémy et les guerres de religion à Gaillac » auprès de l’auteur : tél. 05 63 57 18 14 ou par email : alain.soriano@wanadoo.fr Professeur de Lettres, écrivain et poète, Alain Soriano est aussi un passionné d’Histoire et de Patrimoine. Il a réalisé plusieurs ouvrages sur l’histoire de Gaillac.

Venez découvrir et déguster les produits du Nord «Fricadelle, frites du Nord, sandwichs Maroilles, etc.. » Le midi de 11h30 à 14h (lundi, mardi, jeudi) De 11h30 à 14h et de 18h30 à 22h (vendredi, samedi) Dimanche de 18h30 à 22h Restaurant accessible aux personnes handicapées
Sur pla ce ou àe mp ort er

2, Avenue Rhin et Danube - 81600 Gaillac
13 Gaillacinfo.fr

Vignoble

c’est maintenant !! c’est maintenant
La conversion du vignoble français en agriculture biologique s’accélère. Le gaillac n’échappe pas à la règle. L’appellation est plutôt un « bon élève » avec plus de 10 % de l’appelation qui se dirige vers le bio. Et cela ne concerne pas uniquement des petits domaines, les caves coopératives se penchent elles-aussi sur la question. Mais, si cette tendance suit la demande de plus en importante des consommateurs, elle soulève certaines questions quant au modèle économique de l’agriculture biologique, au prix des vins bio et à la coexistence avec la production conventionnelle.
a Maison des Vins recense sept vignerons en bio et neuf en conversion. Mais le vignoble gaillacois comporterait pas loin d’une quarantaine de domaines qui se dirigent vers une production biologique des raisins. Car attention, le « vin bio » n’existe pas à proprement parler puisque la qualité « biologique » ne s’applique qu’à la partie viticulture, c’est-à-dire jusqu’à la vendange. Donc en théorie, rien n’empêche un viticulteur bio d’utiliser une multitude de produits chimiques au chai et d’apposer une étiquette bio sur ses bouteilles. En pratique, ce n’est pas un gros problème car les viticulteurs bio mettent un soin particulier à ne pas détruire tous leurs efforts par une vinification approximative. Toutefois, il ne faut pas écarter l’hypothèse du développement probable du « bio industriel » (on en voit déjà les prémices) si la pression des consommateurs pour le bio et le naturel se poursuit. « Ceux qui produisent en bio le font par philosophie pour la très grande majorité » nous explique Michel Issaly, Président

Le bio,
national des Vignerons Indépendants et propriétaire du Domaine de la Ramaye à Sainte Cécile d’Avès. « Et l’appellation profite d’une bonne configuration pour produire en bio avec des surfaces et un bon emplacement des vignes bien adaptés » rajoute-t-il. « Mais produire en bio demande un investissement en temps et en matériel supplémentaires. Il faut être attentif à ses vignes tous les jours » nous indique Agnès Gervais du Domaine de Pialentou qui commercialise cette année ses premiers vins avec le fameux label AB. En effet, le travail sur la vigne est surtout préventif. Jean-Luc Fabre, Président de la Cave de Labastide confirme : « Il faut beaucoup d’observation, un suivi très pointu des techniciens ». Signe des temps, la coopérative va commercialiser sa première cuvée en bio. « Nous avons un producteur en bio et deux autres en conversion » ajoute Jean-Luc Fabre. Le bio n’est plus en effet réservé aux petits domaines. Le Château de Saurs avec ses 42 ha est en conversion. « La récolte 2012 sera en bio » nous informe Christian Alcouffe, chef de culture au Château.

L

14

Gaillacinfo.fr

« Nous avons dû changer notre matériel et recruter un salarié supplémentaire. Le rendement est resté sensiblement le même. Il faut dire que nous étions déjà sur des rendements relativement faibles pour proposer des raisins de qualité » précise-t-il. Agnès Gervais du Domaine de Pialentou confirme : « Le rendement est légèrement en-dessous, mais on voit une amélioration des vignes au bout de trois ans. Et le vin gagne en complexité. Mais on apprend tous les jours ! ». Mais le vin bio est-il viable économiquement ? Jean-Luc Fabre émet des craintes sur le modèle économique du bio : « on

trouve du vin bio étranger à bas prix et la concurrence est rude ». Or les vins issus de raisins bio coûtent plus cher à produire. Autre problème, la guerre des chapelles entre ceux qui ont le label AB et ceux qui adhèrent à des chartes plus exigeantes comme Demeter, Nature & Progrès, FNIVAB ou Biodyvin. « Le problème est que le label AB n’est pas reconnu au niveau européen, ce qui pose des difficultés pour exporter nos vins » nous dit Michel Issaly. « La bataille est âpre entre les différents pays européens car nous n’avons tous la même conception du vin et de l’agriculture biologique. Un des points d’achoppement est la question

du souffre. Mais il faudra d’une manière ou d’une autre que le cahier des charges de l’AOC tende vers le bio. Car le bio va devenir la norme basique des vins de qualité» ajoute-t-il. Des grands crus classés bordelais annoncent d’ailleurs la couleur comme les Châteaux Pontet et Guiraud qui sont certifiés en agriculture biologique. A noter enfin que Gaillac a la chance d’accueillir chaque année depuis 8 ans début décembre le « petit salon des vins bio du Tarn ». Un salon organisé par Nature & Progrès et qui a regroupé en 2010 quatorze producteurs. L’occasion de découvrir les vins bio !

15

Gaillacinfo.fr

Gaillac rétro

1988 :
Gaillac au printemps 1988. François Mitterrand est réélu à la Présidence avec 54% des voix face à Jacques Chirac. Michel Rocard devient Premier ministre. C’est aussi l’année de l’adoption du revenu minimum d’insertion instituant un revenu pour 570 000 foyers défavorisés. Au cinéma, le film de Luc Besson « Le Grand Bleu » est regardé par neuf millions de spectateurs. A Gaillac, les frères Pradelles donnaient déjà un concert à la salle de spectacle.

Le Dégourdy’s Club fait déjà parler de lui et ses poissons d’avril investissent les vitrines de la ville.

Photos :
Des tirages sont possibles sur demande au magasin Raynaud Photo : 20, rue Joseph Rigal – 81600 Gaillac Tél. : 05.63.57.02.16 1, promenade des lices PROMENADE DES LICES 81800 Rabastens Tél. : 05.63.33.71.08 Email : raynaudphoto@orange.fr

16

Gaillacinfo.fr

... et les travaux au parc de Foucaud

www.brasserieimagincinema.com

rasserie B
N I C O L A S R AVA S I O

imagin’cinema
5, rives Thomas - 81600 GAILLAC

Tél. 05 63 400 526
17 Gaillacinfo.fr

Agenda des sorties
Mercredi 1 juin 2011 Brens
A 10h30 à la médiathèque «Mercrd’histoires». Tél. : 05 63 57 90 64

Gaillacois

«Printemps du Gaillac» portes ouvertes dans le vignoble avec de nombreuses animations. Renseignement sur le site web : www.vins-gaillac.com

Lavaur

A la salle du Pigné à 21h «Tout va pas bien» jeux de langage et jeux de scène, qui font découvrir l’univers du théâtre. Mise en scène Phillipe Kaisin

Jeudi 2 juin 2011 Gaillac
«Pause café, pause musée» de 12h30 à 14h. Techniques de la peinture par Marc Destors. Tarif : 2.50€, café offert.

Marssac

Jounée occitane de 16h30 à 22h au profit de l’école; contes, bal trad’...

Vendredi 10 Juin 2011 Parisot
Paquita part en live ! à 20h soirée irlandaise. Festival gratuit . Info, réservations : 06 48 52 08 49

Salvagnac

Montans Lavaur Lavaur

Concours officiel de pétanque en doublette

Fêtes générales du 2 au 5 juin au centre du village. Thé dansant à la Halle aux Grains animé par l’orchestre Valérie. A la Halle d’Occitanie, 11ème bourse aux jouets anciens.

Dimanche 5 juin 2011 Gaillac
A 17h à l’Imagin’ Cinéma «Ma petite planète chérie». Tarif : 5€, gratuite enfants moins 15 ans.

Brens

A 18h30 à la médiathèque «Apérilivres». Tél. : 05 63 57 90 64

Lavaur

Salvagnac

A 18h à la médiathèque «Club de lecture». Réunion autour des romans de l’été et de la poésie actuelle.

Salvagnac

Concert par le Chœur Orthodoxe Bulgare Saint-Jean de Rila. 17h30 en l’église Notre-Dame de Salvagnac. Organisé par Culture et Tourisme en Pays Salvagnacois. Tél. 06 83 56 08 85

Bourse Auto - moto - tracteurs avec exposition de véhicules des années 1960 à 1970 – Entrée gratuite - salle omnisports. Organisée par l’APSA : 06 82 22 93 55

Lavaur

A 20h45 à l’école de musique «Les lagides» conférence animée par Louis Grand. Entrée libre.

Mardi 7 juin 2011 Gaillac
De 10h à 17h au local AVF Gaillac « Cercle de lecture », actualité littéraire. Renseignements : 05 63 57 29 24

Samedi 11 juin 2011 Parisot
Paquita part en live ! à 20h30 apéro concert. Festival gratuit. Info, réservations : 06 48 52 08 49

Le Verdier

Fête équestre à partir de 11h30. Apérogrillades, présentation d’attelages, sepctacle équestre, bandas. Organisé par le Train du Ciel.

Mercredi 8 juin 2011 Lavaur
De 10h à 15h à la médiathèque, atelier de calligraphie médiévale. Animé par Michel Rédal, pour petits et grands dès 7 ans. Places limitées, incription obligatoire au 05 63 58 03 42

Briatexte

A 10h à la médiathèque atelier «Instruments du monde». Tél. : 05 63 57 90 64

Vendredi 3 juin 2011 Gaillac
Spectacle de danse orientale par l’association «Les Ghayssana» à 21h, à la salle des spectacles. Tarif : 10 e (8 € pour les moins de 18 ans). Info et réservation : 06 26 98 24 70.

Dimanche 12 juin 2011 Gaillac
Biocybèle «Foire aux produits de l’agriculture biologique et aux alternatives» au Parc de Foucaud. Entrée libre de 10h à 19h.

agenda

Jeudi 9 juin 2011 Gaillac
A 20h30 au Muséum d’Histoire Naturelle, conférence «Le souffle et la pousière» par Dominique Laugé. Entrée gratuite.

Albi

Parisot

«Printemps du Gaillac». A partir de 18h dans 7 lieux situés au coeur d’Albi, 7 artistes seront associéschacun à un des 7 vins de Gaillac.

Paquita part en live ! à 20h apéro concert/feu d’artifice/concert. Festival gratuit. Info, réservations : 06 48 52 08 49

Parisot

Vignoble gaillacois

«Le cancer, on en parle», rencontre avec Pascale Vialard, responsable du Kiosque Info Cancer dans le Tarn à 20h30 à la salle des associations. Tél. 05 63 57 98 35

Samedi 4 juin 2011 Gaillac
Au parc de Foucaud à 20h30, théâtre «Cent ans de solitude» avec la compagnie Ivan Morane. Tarifs : 10€, 5€, à partir de 15 ans. Réserv. : 05 63 57 14 65

Opération Pique-Nique chez les vignerons indépendants. Chaque visiteur, muni de son panier-repas est accueilli par le vigneron avec tables, chaises, animations et boissons pour accompagner le pique-nique !

Gaillac

Lundi 13 juin 2011 Gaillac
Biocybèle «Foire aux produits de l’agriculture biologique et aux alternatives» au Parc de Foucaud. Entrée libre de 10h à 19h.

A 20h30 à l’auditorium Dom Vayssette conférence «A la découverte des fossiles de la Grésigne» par René Cubaynes. Entrée gratuite.

18

Gaillacinfo.fr

Vignoble gaillacois

Opération Pique-Nique chez les vignerons indépendants. Chaque visiteur, muni de son panier-repas est accueilli par le vigneron avec tables, chaises, animations et boissons pour accompagner le pique-nique !

Jeudi 16 juin 2011 Gaillac
A 20h30 au théâtre Antonin Artaud, 2 impasse Toulouse-Lautrec, par la compagnie Ivan Morane, présentation du spectacle de fin d’année de l’atelier théâtre.

BD fait des bulles». Tél. : 05 63 81 20 23

Samedi 18 juin 2011 Gaillac
A 15h à la médiathèque «Goûters musicaux». L’école de musique Maestro vous propose une rencontre à la découverte des instruments, goûter offert par la médiathèque.

Mercredi 15 juin 2011 Brens
A 10h30 à la médiathèque «En avant la musique» Contes et chansons pour les enfants sur le thème de la musique. Tél. : 05 63 57 90 64

Vendredi 17 juin 2011 Gaillac
A 20h30 à l’auditorium Dom Vayssette théâtre «Chocolat piment» à partir de 15 ans. Tarif : 5€. Réservation : 05 63 57 14 65.

Montdurausse Salvagnac

Spectacle de danse de fin d’année à 21h à la salle des fêtes. Contact. 05 63 40 57 90 Journée du Conservatoire de l’Outillage

Gaillac

A 18h30 à la médiathèque, apérilivres «La

T.A. CHARPENTE et FILS
Charpente - Couverture - Zinguerie - Rénovation - Ramonage

Devis gratuit

SARL T.A.Charpente et fils - THEMINES Alain «Camp Grand» - 81600 Tecou Tél. / Fax : 05 63 81 50 44 - Portable : 06 45 89 05 84 Web : www.ta-charpente.com - Email : ta.charpente@live.fr
19 Gaillacinfo.fr

Agenda des sorties

Gaillac

à découvrir jusqu’au 30 juin 2011 à la Librairie-galerie loin-del’oeil, 3, rue Max de Tonnac. Peintures, gravures, photographie, Instruments de Pierre en exposition - Musée de l’Abbaye livres, découpages… Vous découvrirez toute la singularité de Saint-Michel à Gaillac jusqu’au 19 septembre. Levez les yeux chacune des trois artistes. Rens. : 05 61 21 95 96 sur les chapiteaux, les frontons et les tympans des églises, les artistes de cette époque ont sculpté des instruments de musique, Voyage en Toscane, une exposition de Michel Ger à l’imprimepour la plupart oubliés. L’association Arimp vous propose de rie Rhode, 79 av. Charles de Gaule jusqu’au 30 juin 2011. découvrir ces instruments de pierre. Tél. : 05.63.57.23.56 Exposition “Les Cormouls-Houlès, Une dynastie d’industriels Mazamétains” du 6 avril au 30 juin 2011 à l’Archéocrypte. L’exposition a été réalisée en partenariat avec les archives professionnelles et personnelles de la famille. Quelques pièces ont pu être extraites d’un vaste ensemble afin de présenter cette famille qui a profondément marqué l’histoire industrielle de la « Les 8 de la Réalité Poétiques » au Musée des Beaux-Art du région de Mazamet des XIX° et XX° siècle. 25 juin au 19 septembre. Brianchon, Caillard, Cavaillès, Legueult, Limouse, Oudot, Planson, Terechkovitch. Giroussens Exposition au Centre Céramique de Terre et Terres autour de « La tête en bulles » du 1er juin au 22 juillet à la médiathèque la Terre féconde. Place Lucie Bouniol à Giroussens. « La terre, de Gaillac. Exposition de Claude Godart, libraire à la librairie les terres, le tellurisme » jusqu’au 19 juin. Renseignement : «Les petits ruisseaux» à Toulouse, spécialiséee, BD. Il a réalisé 05 63 41 68 22 une exposition de dessins à partir de photos d’auteurs qu’il a rencontrés : Labiano, Jean-Louis Mourier, David Prudhomme, Andillac Nicolas Dumontheuil, Gibrat, Eric Stalner etc. Exposition les Bacchantes du 14 mai au 30 octobre au Château Musée du Cayla. Renseignement : http://musee-cayla. Expositon « Fairy Tales », présentation des oeuvres de trois ar- tarn.fr. Esposition autour d’un Maurice de Guérin écrit en 1835 tistes : Diane de Bournazel, Eva Kristeva et Claire de Soissons «La Bacchante» un poème en prose qui constitue le versant féminin du poème «Le Centaure». du Pays des Bastides « La vigne et le vin » 05.63.33.55.07/06.86.79.87.72. Courriel : contact@copb81.fr « Le souffle et la poussière » Exposition de photographies de Dominique Laugé au Muséum d’Histoire Naturelle, du 28 mai au 19 septembre. L’artiste a puisé son inspiration dans les réserves des Muséums de Gaillac et de certains muséums italiens pour faire revivre des trésors oubliés et redonner à voir des objets historiques.

Expositions de juin
Lagrave

Gaillac

Gaillac. Tél. : 05 63 57 20 61.

A 18h30 à la médiathèque concert de Jeff Zima en live.

Lagrave

agenda

Lisle-sur-Tarn

A 14h30 à la médiathèque conférence «Fleurs de Basch», leur utilisation à des fins thérapeutiques.

Mercredi 22 juin 2011 Lisle-sur-Tarn
A 14h à la médiathèque, atelier «Je réalise mon herbier» par l’association Les petits débrouillards de Midi-Pyrénées explique aux enfants comment réaliser leur propre herbier.

Lagrave

A 14h30 à la médiathèque animation «La main à la pâte», préserver sa forme naturellement.

«Fête Médiévale» marché médiévale, animations, spectacles, repas médievale (10 € par personne et sur réservation au : 05 63 81 44 47 ou 05 63 44 45 ou 06 86 54 55 63), feu de la St Jean près du site de Ste Sigolène en bordure du Tarn animé de chants de tradition médiévale.

Lagrave

Mardi 21 juin 2011 Gaillac
Dans la ville «Fête de la musique» une dizaine de concerts gratuits sur les places et dans les bars.

Vendredi 24 juin 2011 Gaillac
Gala de danse de l’association «Les SYLPHIDES» à 21h salle des spectacles de Gaillac. Tarif : 12€. Réduit : 8€.

De 15h à 17h à la médiathèque, spectacle «Si le Moyen Âge m’étais conté».

Saint Sulpice

Gaillac

Samedi 25 juin 2011 Gaillac
Premier Place aux livres ! organisé par l’Association de Malfaiteurs, place du Griffoul. Quand le livre et les auteurs investissent la place dans une ambiance festive. Pour tout renseignement : librairie Noir sur Blanc, rue Jean Jaurès, à

Noctambio, artiste et producteur fêtent l’été. Les oeuvres prendront place au sein du marché : chaque stand de producteur accueillera une proposition artistique. Contacts, informations et inscriptions des artistes : 05 63 81 46 34 ou 06 60 85 69 31

Le Plus petit festival du Mondeau Parc Municipal à partir de 18h, buvette et restauration rapide sur place. Entrée : 5€, gratuit pour le - de 12 ans. Artistes de qualité, ateliers variés aux petits comme aux grands

Dimanche 26 juin 2011 Lagrave
«Fête Médiévale» marché médiévale (voir Samedi 25 juin)

20

Gaillacinfo.fr

Vide-greniers de juin
Dimanche 5 juin Albine Puygouzon Albi
Place de village en extérieur sur les parkings devant la mairie

Cahuzac-sur-Vère
sur le terrain de camping

Saint-Urcisse

Parking ecole des mines

Brens

place de l’église (spécial enfants)

au centre Inéopole Formation sur la place de la mairie

Dénat

dans le centre ville

Monestiès Sorèze

Dimanche 19 juin Gaillac

Labastide-Rouairoux Pont-de-Larn
sur la Place du Moulin

1ères Puces de la Couturière Marche aux livres

à l’hôpital, dans la cour de l’école La Calandreta

Cahuzac-sur-Vère
sur le terrain de Camping

Dimanche 12 juin Gaillac
Brocante

Castelnau-de-Montmiral Lautrec
dans le village

à la base de loisirs de Vère-Grésigne

Cahuzac-sur-Vère
sur le terrain de camping organisé par l’A.P.E.

Castelnau-de-Montmiral Castelnau-de-Montmiral Cordes-sur-Ciel
au stade municipal de Cordes à la base de loisirs de Vère-Grésigne

Dimanche 26 juin Cahuzac-sur-Vère
sur le terrain de Camping

Castelnau-de-Montmiral Albi
dans le stade de Mazicou

à la base de loisirs de Vère-Grésigne

Achat Vente

Location Estimation

Home staging
pour vous aider à vendre votre bien plus rapidement

Nouveau à Gaillac :

14, rue des Frères Delga - 81600 Gaillac
Lucie : 06 67 81 10 43 - Laurence : 06 59 10 57 90 - Agence : 05 63 33 63 03 Site web : www.gaillac-immobilier.com - Email : contact@gaillac-immobilier.com

Notre équipe vous accueille dans une nouvelle ambiance Pour nous contacter :

21

Gaillacinfo.fr

Portrait

Pilar Lopez vies argentiques
Pilar Lopez est une photographe colombienne. Elle s’est installée à Gaillac depuis quelques années avec une passion pour l’argentique quelle tente de transmettre, notamment sous la forme d’ateliers pour les adolescents et les adultes.

L

a vie de Pilar Lopez s’est construite en trois étapes : Medellín, la Belgique et le Tarn. La première étape s’est terminée brutalement quand on lui a expliqué que sa sécurité n’était plus assurée dans une ville qui, dans les années 80, était en proie à une féroce bataille entre cartels de drogue et paramilitaires. Etudiante en photojournalisme, Pilar était membre du Comité des Droits de l’Homme de Medellín et les paramilitaires ne voyaient pas d’un bon œil cette ONG qui dénonçait ses agissements. Elle due partir du jour au lendemain, destination la France puis la Belgique. « Je fais partie des trois membres du comité de cette époque-là encore en vie, je n’ai pas vraiment eu le choix, je devais partir ». Deuxième étape, la Belgique où, durant les années 90, elle s’oriente vers la photographie d’art après la reprise d’études dans une école d’art plastique à Bruxelles. « La photo d’art m’est apparue comme une respiration par rapport à la situation colombienne et l’école d’art m’a permis de mieux connaître l’histoire de l’art ». Elle commence alors à alterner expositions, travaux de commande, notamment pour la commission Culture du Parlement Européen et toujours son implication militante pour le respect des Droits de l’Homme en Colombie. Son travail photographique tourne notamment autour de la condition de la femme en Amérique Latine.

Troisième étape, le Tarn, pour construire une vie de famille. Elle continue alors son travail sur le corps avec l’exposition « Corps de femme » qu’elle présentera à Gaillac lors de la journée de la femme en 2009. Elle expose aussi à Bruxelles et à Medellín en 2007. « Je travaille en ce moment sur le thème de l’eau. Ce qui m’intéresse, c’est le rapport quotidien que nous avons avec l’eau, le contact physique avec l’eau. Mon travail se construit sur du long terme. Quand j’explore un thème, il faut parfois plusieurs années ». Pilar préfère utiliser l’argentique que le numérique. « Je peux maîtriser ainsi mon travail du début jusqu’à la fin, car je fais mes tirages moi-même. L’argentique demande aussi une véritable rigueur dans la prise de vue. Avec l’argentique, on se sert de la technique et ce n’est pas la technique qui nous impose ses choix ». Autre aspect de son travail, l’animation

d’ateliers photos. Elle intervient à la MJC de Gaillac dans le cadre de l’atelier Créados. « J’aime beaucoup ces ateliers avec les adolescents. J’avais déjà fait cela à Bruxelles. Dans ces ateliers à la MJC, l’idée est de leur montrer le côté ludique de la photographique mais aussi leur expliquer comment se forme une image. Et travailler avec les adolescents c’est très intéressant car ils sont à un moment où ils se cherchent, un moment magnifique». Durant ces ateliers, elle leurs explique aussi le travail du développement photo. « Avec l’argentique, on retrouve ce travail avec la matière qu’on a perdu avec le numérique ». L’exposition « L’image une arme de poing » a été réalisée en une semaine (pendant les vacances d’avril 2010) durant laquelle les jeunes ont appris les techniques de la photographie (prise de vue, développement et tirage), réfléchi à la place de l’image dans notre société et effectué les tirages exposés. Le travail des adolescents a été exposé au collège Jean Jaurès à Castres et à la médiathèque de Gaillac. A partir de septembre, Pilar compte proposer des stages d’intitiation pour les adultes ainsi que des ateliers personnalisés. Contact : piloncha@voila.fr Photos : Véronique Malbert

22

Gaillacinfo.fr

S.A. GAILLAC AUTO
Avenue de Saint-Exupéry - 81 600 Gaillac Tél. : 05 63 81 18 18 - Fax : 05 63 81 18 24

CONSESSIONNAIRE RENAULT

VEHICULES D’OCCASIONS

Votre contact : Karim REMRAM : 05 63 81 18 23 Lundi et samedi : 9h à 12h et 14h à 19h et du mardi au vendredi : 8h à 12h et 14h à 19h Retrouvez l’ensemble de nos occasions sur :
FORD FOCUS 1.8 TDCi 115 Titanium Juillet 2010 avec 21000km. Clim Auto, Feux Auto, Essuie Glace Auto,Régulateur de vitesse, Vitres teinté, Autoradio MP3 BLUETOOTH, Jante ALU... 15900€ GARANTIE OR 12 MOIS CLIO III PH2 1.2 16v GPL Authentique Mars 2011 avec 20km. VE, DA, FC, Airbag, GPL... 11900€ GARANTIE OR 24 MOIS REF : VO510435

www.autotransac.fr

MEGANE II Coupé DCi 130 BVA Juin 2007 avec 61810km. Clim AUTO, REGUL VITESSE, FEUX AUTO, ESSUIE GLACE AUTO, BOITE AUTO, JANTE 17» 9500€ GARANTIE 3 MOIS REF : VO510432

MODUS dCi 65 Expression Juin 2009 avec 41400km. Clim,Da,Ve,Fc,CD 9190€ GARANTIE 6 MOIS REF : VO500642

CLIO III dCi 85 Privilège Mars 2008 avec 71900km. Clim AUTO, Feux Auto, Essuie Glace AUTO, CD... 9500€ GARANTIE 3 MOIS REF : VO501502

GAILLAC AUTOMOBILE VOUS PROPOSE L’ENSEMBLE DE SES SERVICES POUR L’ACHAT, LE SUIVI ET L’ENTRETIEN DE VOTRE VEHICULE
SERVICE APRÈS-VENTE
L’entretien et la réparation de votre véhicule. Votre contact : 05 63 81 18 29 Chef d’atelier : Christophe LACOUR Réceptionnaire : Mimoun AFKIR

SERVICE CARROSSERIE
Agréments : MACIF, MAAF, MATMUT, AMF, MMA, GROUPAMA, GMF, AXA, MAIF, BCA... Manu PAYRASTRE : 05 63 81 18 12

RENAULT RENT LOCATION DE VEHICULES
Personnalisez votre location de véhicules particuliers et utilitaires : Béatrice RAFFI : 05 63 81 18 26

SERVICE COMMERCIAL
VEHICULES NEUFS Grégory COMBES : 05 63 81 18 27 VEHICULES D’OCCASIONS Karim REMRAM : 05 63 81 18 23

«

VOTRE CORPS EST
IL MERITE

QU’ON S’OCCUPE

UNIQUE, »
DE
Vincent REVEILLON

LUI.

(Ostéopathe - Gérant Sport&Form)

®

* offre soumise à conditions, voir CGV à l’accueil du club.

photos non contractuelles

Un encadrement personnalisé par des professionnels de la santé et du sport diplômés qui vous accompagnent dans votre programme sportif pour un résultat optimal.
rtir à pa de

/

Sport&Form et MyAbsolutCoach marques déposées © 2011

25

/ mo

is

*

/

Rte de Toulouse «les Brisses» - GAILLAC

05.63.41.78.34 - contact@sport-et-form.fr

www.sport-et-form.fr