I.

Les principales catégories de plan marketing :
On classe souvent les plans marketing en catégories, soit en fonction de leur objet, soit en fonction de leur horizon.

1. La classification par objet :
Au degré de généralité de plus haut, la planification peu concerner l¶ensemble de la stratégie marketing de l¶entreprise. Il s¶agit alors, en partant d¶objectifs très généraux (rentabilité croissance,«) et en s¶appuyant sur une analyse prévisionnelle également très générale de l¶environnement, de décider à l¶avance à quels marchés s¶intéressera l¶entreprise et quelles produits ou services elle vendra. Exemple : A ce niveau de généralité, les plans marketing, se confondent avec le plan de politique générale de l¶entreprise.(Stratégique)

Plan à long terme de l entreprise

Plan globale annuel de marketing

Plan annuels de marketing par produit

Plan annuel de publicité, de promotion des ventes

Plan annuel des activités de la force de vente

Plan annuel d études commerciales

Figure1 : Types de plans
En fin au degré de généralité le plus bas, des plans marketing peuvent avoir comme objet la conduite d¶une opération ponctuelle, élément particulier de la politique globale de marketing ou de la politique de vente, distribution, de publicité. C¶est à cette catégorie qu¶appartient, notamment, un plan relatif à ne opération de couponing, ou à un concours publicitaire, ou à la mise en place d¶un produit nouveau chez les détaillants. ( Opérationnel) ;

à court terme. et le long terme se réfère à un horizon supérieur à cinq ans. 2. Les méthodes d¶optimisation Ces méthodes ont été proposées en vue d¶aider le responsable marketing à formuler un marketing mix efficace.Exemple : pour les chefs de ventes : fixer son programme d¶embauche et de formation des vendeurs. le principe général de ces méthodes consiste à :  Découvrir et mesurer les relations existant entre. de faire de calendrier détaillé de leurs opérations de vente et de promotion. de mettre en évidence les courbes de réponse du marché aux différents moyens d¶action du marketing étant donnée que le volume des ventes d¶un produit dépond non seulement de son propre prix et de son propre effort de communication et de distribution que les modèles d¶optimisation cherchent à calculer l¶élasticité des ventes d¶un produit . prix. le volume des ventes. Les méthodes d¶élaboration du plan marketing 1. de définir les circuits des vendeurs. fidélisation) et d¶autre part. le moyen terme va d¶un an à cinq ans.  À identifier sur la base de ces relations par des méthodes graphiques ou par le calcul la combinaison de moyens d¶action qui compte tenu du cout des moyens mise en uvre . distribution. pour le produit considéré. En d¶autres termes il s¶agit. malgré la diversité de leurs objets et de leurs horizons. objet horizon Politique générale de marketing de l¶entreprise Plan de marketing pour un produit Planification de chaque composante du mix ˜ ˜ ˜ ˜ ˜ Court terme Moyen terme long terme II. d¶une part. Classification par horizon On a coutume de distinguer entre trois modes de plan. Le cours terme concerne les plans dont le délai d¶application est inférieur à un an. etc. chacune des variables d¶actions dont on dispose (produit. les plan marketing présentent une unité qui tient au démarche intellectuelle et aux procédures communes que l¶on est amené à suivre pour les élaborer. à moyen terme ou à long terme. communication. Cependant.

Maximise la rentabilité du produit considéré. Les méthodes heuristiques d¶élaboration du marketing mix . Exemple : Prix Part de ventes ventes Budget de distribution ventes 2.

intermédiaires .concurrence . table des matières L'analyse de la situation Elle résume les données essentielles relatives au maro-environnement . 4) Pour pouvoir calculer rapidement les effets probables en termes de ventes de couts et de résultats financiers d¶un certain nombre de marketing mix alternatifs les responsables utilisent des programmes informatiques qui permettent d¶évaluer les alternatives mais dans le cadre des méthodes heuristiques l¶informatique n¶a pas d¶autre rôle que celui d¶un instrument rmettant rapidement de comparer des choix altérnatifs et il ne substitue en aucune maniere aux jugements subjectifs des responsables marketing quant qux reactions probables du marché . 2) Pour générer ce petit nombre de combinaison plausibles le responsable marketing procède par tâtonnements en s¶appuyant sur son bon sens son expérience et son imagination plutôt que sur des méthodes scientifiques. Elle dégage les principales opportunités et menaces .forces et faiblesses . Cette partie spécifie les buts que l'entreprise se propose d'atteindre en terme de volume d'affaires. III.produit . L'élaboration du plan marketing Rubriques Résumé managérial Rôle et Il synthétise les principales recommandations soumise à l'approbation de la direction générale . La stratégie marketing Elle identifie les choix fondamentaux faits dans le domaine du marketing pour atteindre les objectifs visés .la Marketing Analyse attraits /attouts Objectifs demande . les coûts et la rentabilité .Ces méthodes ont quatre caractéristiques principales : 1) Elles ne prétendent pas explorer d¶une manière exhaustive l¶univers entier du marketing mix possibles en vue d¶y découvrir la combinaison optimale mais se contentent de générer un petit nombre de combinaisons plausibles dans l¶espoir d¶en trouver une qui soit satisfaisante. 3) La comparaison entre les combinaisons envisagées se fait comme dans les modèles d¶optimisation à la lumière de leurs effets sur les ventes. mais à la différence des modelés d¶optimisation ces effets sont estimés d¶une manière relativement subjectif et non calculés à l¶aide de fonctions mathématiques. parts de marché et de profit .

la concurrence. objectif. Une seconde partie est consacrée aux besoins du client. par qui. Ils précisent le mode de suivi et d'évaluation de la Mise en oeuvre du plan . Les comptes de résultat Ils établissent une prévision quantifiées et financière des résultats attendus prévisionnel Les systèmes de contrôle .Les plans d'action Pour chaque action. y . le rédacteur du plan analyse successivement: le macro-environnement. 1. dans le cas de nouveaux produits. Le résumé managérial et la table des matières Un plan marketing devrait toujours débuter par un résumé d'une ou deux pages rassemblant les faits essentiels. répartition par segments. résultat (part de marché). y Le macro-environnement : les tendances lourdes d'évolutions démographique Technologique. Un tel résumé a pour but de fournir à la direction générale des éléments d'appréciations globales d e chaque plan ainsi qu'une indication des chiffres clés. les intermédiaires. évolution passée. la répartition probable par grandes catégories. y Les produits : on indique dans cette section des résultats commerciaux. quand. y La demande : il s'agit ici de présenter les données essentielles relatives au marché auquel l'entreprise s'adresse : taille (volume /valeur). accords de partenariat et tout autre caractéristique révélatrice de leurs intentions et comportements. y La concurrence : les principaux concurrents sont identifiés et étudiés du point de vue de leur taille. les buts et les principales recommandations. 2. et avec quels moyens et budget . les contributions et les bénéfices dégagés par chaque ligne de produit au cours des dernières années ou. ils indiquent ce qui sera fait. aux perceptions et images et aux tendances d'évolution du processus d'achat. stratégie marketing. économique politico-légale et socio-culturelle sont identifiées et commentées dans cette partie du plan. L'analyse de la situation marketing Dans cette partie. Ces données sont rassemblées au sein d'un " fact book ". les produits. la demande.

On y attache les implications correspondantes en termes de réponses envisageables. Reste la question essentielle: une entreprise devrait elle se limiter aux opportunités correspondantes à ses forces actuelles ou . production et ressources humaines) En notant chaque facteur sur une échelle. correspond à un besoin d'achat qu'elle peut satisfaire rentablement. récession économique 2. le responsable marketing précise les opportunités et menaces. Bien sûr. tous les facteurs ne sont pas d'égale importance aussi faut-il les pondérer.3. o Les menaces : une menace est un problème posé par une tendance défavorable ou une perturbation de l'environnement qui. conduirait à en l'absence d'une réponse marketing de la position de l'entreprise. compte tenu de leur degré de priorité. y Les opportunités et menaces : elles correspondent à des éléments externes susceptible d'affecter l'évolution du secteur. réglementation contraignante y Les forces et faiblesses : elles s'appuient sur un diagnostic interne. une détérioration Une menace est d'autant plus grave qu'elle affectera en profondeur la rentabilité de l'entreprise et qu'elle a de grandes chances de se réaliser. Exemple d'opportunité : 1. Toutes les faiblesses ne sont pas forcément pénalisantes. les plus inquiétantes sont celles qui handicapent le domaine d'activité de façon sensible. forces et faiblesses et axes de réflexion majeure qui caractérisent la situation de l'entreprise ou de l'entité spécifiquement concernée par le plan. celle ci dépend a son tour des compétences distinctives de l'entreprise. L'entreprise cherche a mettre au point un réseau étendu de distribution. La valeur d'une opportunité est liées à son attrait et à sa probabilité de succès. appropriée. Marché porteur 2. c'est à dire aux conditions de maîtrise de l'opportunité. Tout domaine d'activité a besoin d'être périodiquement évalué. c'est à dire des activités qu'elle exerce de manière particulièrement performante face aux facteurs clés du succès. Une matrice d'analyse en termes de forces et faiblesses est souvent utilisée à cet effet. Exemple de menaces : 1. On réexamine les compétences dans les différents domaines (marketing. L'analyse attraits / atouts A partir des données issues de l'environnement commercial. o Les opportunités : pour une entreprise. finance.

Ils peuvent être fixés en termes de profits. et en fin. . en terme de :  Volume des ventes . b. on doit décrire les décisions concernant les variables du marketing-mix. de rendement des capitaux investis«.bien acquérir les compétences qui lui faut à fin d'attaquer de nouveaux territoires ? Exemples de forces : o o o o grande notoriété et bonne réputation. Les principaux types d¶objectifs : a. les objectifs de ce type peuvent être formulés.etc.Les objectifs de rentabilité et de retour sur l investissement : La première catégorie d¶objectifs a trais aux objectifs financiers. Les objectifs Les objectifs de marketing constituent la partie la plus importante du programme de marketing Cette section décrit la décision finale de l'entreprise sur les objectifs et la stratégie de marketing pour la période de planification considérée. Position de leadership Stabilité financière Savoir faire technique exemples de faiblesse : o o personnel non qualifié absence de communication interne Les axes de réflexions : ils constituent les pôles de référence autour des quels vont s'articuler les objectifs. alternativement ou conjointement. stratégies et tactiques 4.Les objectifs de volume et de part de marche : Cette catégorie d¶objectifs a trais a la taille que l¶on compte atteindre sur le marche considéré. à l'aide des données de l'analyse des opportunités de marché. D'abord on doit définir les objectifs de marketing à long terme aussi clairement que possible et de façon opérationnelle Ensuite on doit cerner le marché cible avec précision.

prescripteurs ou distributeurs. Préciser " faire passer le taux de rentabilité de 9 à 12% en deux ans " constitue une nette amélioration . la répartition des risques . y Quantifiés : Dans toute la mesure du possible. Les plus courants sont la rentabilité. Par exemple. c. Le profit résulte lui même du chiffre d'affaire et des coûts. par exemple :   A l image de la marque auprès des clients. la pénétration des marchés existants et le développement des nouveaux marchés . Part de marche en volume et en valeur. Il est rare qu'une entreprise poursuive un seul but. ils doivent être : y Hiérarchisés. le responsable marketing ébauche les traits essentiels de la stratégie qu'il va être mise en uvre Une stratégie marketing n'est pas une collection d'actes isolés . En procédant ainsi.  chiffre d affaires . Toute entreprise doit donc trouver un équilibre entre la marge unitaire et la part de marché. Le CA s'obtient en multipliant un volume par un prix. La stratégie marketing Dans cette partie du plan. Ces objectifs peuvent directement découler de la mission ou bien en constituer des conditions d'accompagnement. et l'innovation. Adapter un taux de rentabilité impossible a atteindre engendre des frustrations . la conquête de part de marché. Pour être véritablement intégrés à un système de gestion par objectifs (GPO). la croissance du chiffre d'affaires.mais une . Les divers objectifs que l'on s'efforce d'atteindre dans un domaine d'activité ont rarement tous la même importance. on peut spécifier de plus en plus finement des objectifs globaux. Déclarer qu'il " faut accroître la rentabilité des investissements " n'est guère satisfaisant . Il faut donc s'efforcer de les classer par ordre de priorité.Les autres objectifs marketing : Des objectifs ayant trait. les objectifs financiers et les objectifs à caractère non lucratif (par exemple sociaux). A la satisfaction des clients. les objectifs doivent être quantifié. y Cohérent : L'entreprise ne peut à la fois optimiser tous ses objecifs. Le chois final devra se faire à partir de l'analyse des opportunités offertes sur le marché et les ressources internes de l'entreprise. y Réalistes : l'entreprise doit également faire preuve de réalisme dans le choix de ses objectifs. la croissance et la sécurité . un objectif de rentabilité peut être atteint en augmentant le bénéfice ou en réduisant le capital investi. 5.

Il faut ensuite. Examinons maintenant les différentes stratégies marketing dont dispose l'entreprise : y uvre du plan : production. on anticipe un développement progressif de l'entreprise . y Les stratégies de stabilité : elle peut s'appliquer lorsque le produit vendu est au stade de la maturité. que la clientèle est établie depuis longtemps.. 6. le contrôle par une autre entreprise ou une baisse des rendements. En élaborant sa stratégie. Par exemple il contactera les services d'achats et de production de façon à vérifier que les matières premières ont été commandées en quantité suffisante et que les programmes de production sont compatibles avec les objectifs commerciaux . y Les stratégies de marketing différencié : elles visent la satisfaction d'une large part de marché total. l'entreprise emploie tous ses efforts à satisfaire un segment de marché très précis. finance.orientation générale de l'ensemble des efforts mis en uvre pour atteindre les objectifs. Les stratégies de croissances : lorsqu'on utilise une stratégie de croissance. l'association avec une autre compagnie. Cette stratégie doit être décrite de façon aussi claire et concise que possible. y Les stratégies de retrait : elles visent la réduction des coûts. il s'entretiendra également avec la force de vente de façon à orienter ses efforts et avec les distributeurs afin de renforcer leur coopération. et ce part l'offre de plusieurs produits adaptés aux différents segments de marché. une diminution du nombre de produits vendus ou de services offerts. Donc la formulation des stratégies s'inspire fortement de l'information recueillie lors de l'analyse de la situation. achat. apporter des réponses aux questions suivantes : Quelle . Il est important de ce rappeler que les stratégies doivent toujours être cohérentes avec les objectifs. y Les stratégies de marketing concentré : dans ce genre de stratégie.. pour chaque décision concernée.les résultats généralement attendus sont l'augmentation de la part de marché et l'augmentation du chiffre des ventes. Les plans d'actions Le plan d¶action constitue un aboutissement opérationnel permet d¶identifier la route à parcourir pour atteindre les objectifs que l'on s'est fixés. que le chiffre des ventes annuel subit une augmentation constante ou que certains changements dans l'environnement se produisent lentement.. le responsable marketing s'efforcera de bénéficier du concoure des autres fonctions et partenaires impliqués dans la mise en personnel .

et un système qui permet de réajuster les activités pour les rendre compatibles avec les objectifs. il est un processus continu. on prépare plusieurs budgets correspondant à des hypothèses optimistes o u pessimistes. y y y garantir l'efficacité de l'emploi des ressources de marketing équilibrer les forces du marketing parmi les différents services . 8. la différence apparaît sous forme de profit ou de perte prévisionnelle. sous la forme d'un compte de résultat prévisionnel. réévaluer les buts et les normes de performance du marketing On voit donc que le contrôle ne peut être occasionnel. de distribution physique et de marketing. Du coté des produits. et ses résultats devraient fournir au responsable de marketing des connaissances qui deviendront une partie des intrants de la future planification . Parfois. Du coté des charges. 7. on reporte les coûts de production. des besoins en main d' uvre et des actions commerciales. Les comptes de résultat prévisionnels Le plan d'action permet au responsable marketing de préparer un budget présenté.action spécifique est envisagée ?quand sera-t-elle mise en place ? qui en la charge ? Quels moyens seront mis en oeuvre ? Combien cela coûtera-t-il ? Tel est le but du plan d'action. y figure le nombre d'unités que l'on espère vendre et le prix de vente nets. La nécessité d'un système de contrôle est destiné à : y s'assurer que les objectifs de l'entreprise et du service marketing seront atteints et que l'entreprise est engagée dans la bonne direction. le budget devient le document de référence pour l'achat de matière premières et la programmation de la production. eux mêmes subdivisés en plusieurs rubriques. Une fois approuvé. . le plus souvent. Le contrôle Le processus de contrôle implique un ou plusieurs objectifs. avec ou sans les modifications. Comme la planification. un système de retour de l'information qui compare les réalisations aux objectifs.

prospection persistante (dépliants publicitaires sans adresse) .Le manque des couleurs et des tailles -La diversité des modes de paiement (par chèque. Analyse SWOT Forces Rayon femme La concentration de la communication publicitaire : publicité sur le lieu de vente. différentes .La disponibilité permanente de provisions des produits . Le contact direct et la personnalisation de la relation avec la clientèle .Assortiment étroit . L'élaboration de plans de secours oblige le responsable marketing à anticiper les difficultés qui pourraient contrecarrer sa stratégie. . Des couleurs et des tailles différentes . . . . . . . promotion de vente.L'affichage des prix .L¶absence des offres promotionnelles . Marché traditionnel La diversité du choix : un assortiment . . . La possibilité de négocier les prix . un bon système de contrôle prévoit des plans de secours. Etude de cas : I. Ceux précisent les actions à -ci engager lorsque les obstacles spécifiques tel qu'une guerre des prix ou une rupture d'approvisionnement interviennent.Le prix élevé de quelques articles. L'adaptation aux besoins des clientes . .Le défaillance de contrôle des rayons du fait que certains produits ne reprennent pas leur emplacement. large des produits . espèce.La vente des produits de bas de gamme .Le rayon propose des produits de grandes quantités ce qui empêche quelques clientes à faire le shopping surtout celle qui aiment la différenciation. . carte monétique).La multiplicité des intermédiaires .L'absence du relationnel entre le personnel et la clientèle .Enfin. La proposition de plusieurs facilités boursières comme le système de crédit à la consommation sans crédit .La vente des produits d'imitation ce qui peut remettre en cause la crédibilité du commerçant et ses valeurs. Faiblesses . L¶exposition des produits d'import .

C'est pour cette raison les acheteurs de Marjane doivent prendre. . étroit chez les . ce critère. . Attirer les clients par l'assortiment des produits  Chercher d'autres fournisseurs : Le comportement d'achat d'un individu peut être influencé par plusieurs facteurs parmi eux on trouve le critère géographique. j'ai choisi de recommander les plus importants: 1.La multiplicité des intermédiaires .La vente des produits d'imitation ce qui peut remettre en cause la crédibilité du commerçant et ses valeurs.  La qualité: Les consommateurs de Marjane ont de plus en plus d¶exigenc en matière de es qualité des produits vendus. et ce critère se révèle très significatif lorsqu'il s'agit des achats en textile. Assortiment concurrents. Plan d'action du rayon textile femme Le rayon est une zone comprenant une famille de produits qui fait la rentabilité du magasin. L¶optimisation des coûts - La concurrence propose un assortiment large de produits . Ainsi. Marché traditionnel Le prix fixe dans les GMS. en considération et choisir des fournisseurs régionaux car sont les mieux placés pour connaître à la fois les attentes et les désirs des habitants de la région du nord. provisions des produits . puisque les besoins et les attitudes diffèrent d'une région à une autre.Opportunités Rayon femme La disponibilité permanente de - Menaces La centrale d'achat impose au rayon textile des couleurs et des tailles qui ne sont pas demandées par la clientèle . Alors. l¶objectif doit consister à trouver des solutions pour satisfaire les clientes à l'égard du rayon. Plusieurs facteurs doivent être considérés pour produire les plus fortes ventes et / ou les plus gros bénéfices. d'approvisionnement à travers la centrale d'achat . parce que pour quelques unes le textile est un moyen pour exprimer leurs positions sociales. II.

Le consommateur devient variées. Pour rivaliser la concurrence. ce n'est pas nécessairement celle qui a le plus fort taux de marge qui dégagera la plus forte marge brute totale. une collection nouvelle variée et en même temps limitée parce que la mode accentue considérablement le degré de volatilité de la demande et le passage d¶un type de produit à l¶autre. LENDREVIE.LINDON. Multiplier le nombre des articles de l'import . Mercator. ce qui a pour effet de réduire considérablement le cycle de vie des produits textiles. 1 J. Du coup.La raison pour laquelle. Ajouter des articles pour les femmes voilées (châles. l¶étendu de l¶assortiment constituent ici le critère qui peut guider le choix du point de vente. 2003. Le consommateur marocain préfère avoir un large éventail de choix pour bien méditer ses courses et avoir la possibilité d'en tester plusieurs. Elle dépend aussi du volume des vente qu'il s réalise sur ce produit. P. on conseille les responsables du rayon femme d'élargir l'assortiment en suivant les propositions suivantes: les responsables du rayon femme doivent présenter. c'est pour cette raison il faut baisser leur nombre et mettre à leurs places une nouvelle collection . pour chaque saison. J. Marjane doit améliorer la qualité des articles exposés et donner plus d'importance à ce facteur qui influence énormément la décision d'achat de quelques clientes surtout celles qui aiment la différenciation . la tendance est dirigée vers des séries plus limitées et 2.LEVY & D. chemises longues«) Ajouter des tailleurs pour les femmes . Le prix La rentabilité d'un produit d'un distributeur ne dépend pas seulement de la marge unitaire qu'il prélève sur ce produit ou même de sa marge totale. L'influence du volume de vente La marge brute totale dégagée par une référence sur une période déterminée est égale au produit de sa marge brut unitaire par son volume des ventes. Les pyjamas prennent un grand espace dans le rayon femme. Plus que jamais. a.  La diversification des articles: L'assortiment large des produits est un élément essentiel pour les clients dans la recherche du point de vente idéal. Diversifier les couleurs et les tailles . et de la vitesse de rotation de stock1. IL en résulte qu'entre deux références ayant un même prix d'achat et des taux de marge différents.407 .   zappeur ». 7éme édition.

et le second au prix de 90 DH (c'est-à-dire avec un taux de marge de [(95-80)/95]*100. A et B. soit 15%). Plus la vitesse de rotation des stocks est grande et plus le rendement du capital investi dans les stocks est élevé. L'influence de la vitesse de rotation Un second facteur très important de la rentabilité d'un produit. le produit B a un faible taux de marge et une forte rotation. On a revendu le premier au prix de 100 DH (c'est-à-dire avec un taux de marge de [(100-80)/100]*100. mais dont le taux de marque est la rotation varient en sens inverse: le produit A a un fort taux de marge et une faible rotation. sa marge brute totale sera de:   Pour le produit A : 300*20= 6000 DH Pour le produit B : 500*15= 7500 DH Toutes ces démonstrations nous montrent que la diminution de la marge unitaire est une action qui sera utile pour Marjane. On appelle vitesse de rotation d'un produit. Si son volume de ventes annuel est de 3 00 unités pour A et de 500 unités pour B. pour un distributeur. C'est pourquoi. le rapport entre son chiffre d'affaires annuel et la valeur de son stock moyen. L'exemple ci après illustre l'avantage que procure une rotation rapide des stocks. on peut diminuer le taux de marge si on augmente en même temps la vitesse de rotation des stocks. car elle lui permet de générer plus de profit et également satisfaire sa clientèle. b. Soit deux produits A et B pour lesquels le stock moyen ([Stock à l'inventaire+Stock à la fin de chacun des 12 mois]/13) est égal.Par exemple: Supposons qu'on a acheté deux produits. est sa vitesse de rotation. soit 20%). au même prix de 80 DH. Stock au prix d'achat (a) Taux De marque (b) Stock au prix de vente Taux de rotation (d) Marge brute en valeur (c-a)*d Rendement du capital (e/a) (c) .

pour toutes les personnes qui dépassent 400 DH d'achat de ce rayon. on a jugé important de proposer les actions suivantes : Regrouper les articles de l'import dans un seul élément et ne les confondre pas avec les autres articles locaux . Dans cette mesure. sans oublier ceux qui méditeront toujours d'en arriver à les gagner.A B 600 600 30% 16% 875 714 1 5 257 570 43% 95% Ce tableau montre que. Ces petits détails peuvent ajouter au rayon une plus value considérable. Selon les différentes opinions qu'on a collectées pendant l'enquête et pour rendre le rayon plus attractif. La promotion de vente est un véritable outil de communication qui recommande le distributeur aux clients qu'ils soient potentiels. 4. prospects ou encore suspects. l'augmentation du taux de rotation permet d'améliorer très sensiblement le rendement du capital immobilisé. je propose aux responsables du rayon femme d'offrir des bons d'achat de 100 DH. pendant une durée déterminée. Fasciner le client par une meilleure attractivité du rayon Afin de maintenir l'attractivité du rayon le personnel doit détecter les anomalies de présentation. . ces clients vont pouvoir renouer constamment leurs rapports avec Marjane Tétouan et en parler à d'autres. avec un réajustement en fonction des remarques des clients et demandes du responsable. 3. Développer les promotions Il existe différentes techniques de promotions de vente qui stimulent le choix de certains distributeurs de la place. Avec cette offre. malgré un taux de marge très inférieur pour le produit B.

Améliorer l'aménagement et la décoration du rayon en utilisant un matériel spécifique pour le textile. Minimiser le nombre des articles exposés pour faciliter la tâche aux clientes et aussi montrer à celles qui préfèrent la différenciation que Marjane offre une gamme réduite et limitée . . Ajouter une bijouterie au sein du rayon pour lui rendre plus fascinant et attirant .- Consacrer un élément pour les articles des femmes voilées . des broches« - Consacrer un élément pour les articles des femmes voilées . par exemple des mannequins.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful