You are on page 1of 3

Ce document est un « raccourci » du guide officiel disponible à cette url :  https://www.jboss.org/community/docs/DOC‐12928  Il ne se veut pas LA référence pour l’installation de JBoss 5.0.

0 et ne traite que de l’installation sous  un environnement Windows.    Pré requis : Avoir installer la JRE ou le JDK java (à partir de 1.5) et avoir configuré les variables  d’environnement (JAVA_HOME). 

I.
 

Configuration  JBoss 5.0.0 GA 
A) Installation Rapide :  1) Télécharger l’archive du serveur d’application JBoss 5.0.0 GA  2) Dézipper  l’archive dans le répertoire de votre choix (exemple « C:\JBoss »).  3) Ajouter dans les variables d’environnement de votre serveur la variable système  « JBOSS_HOME » avec en valeur le chemin physique d’accès au dossier racine de Jboss  (exemple : « C:\JBoss »).  4) Ajouter dans la variable système « Path », à la suite des paramètres déjà  présents : « %JBOSS_HOME%\bin ».    B) Monter JBoss en service  1) Télécharger le package Jboss Native adapté à votre système sur  http://www.jboss.org/jbossweb/downloads/jboss‐ native/?action=a&windowstate=maximized )  2) Dézipper l’archive et déployer les fichiers comme ceci :  ‐  Tout les fichiers à la racine de « bin » dans le dossier « $JBOSS_HOME\bin »  ‐  Le fichier présent dans « bin\META‐INF\bin\...\openssl.exe » (pour windows) dans le  dossier « $JBOSS_HOME\bin »  ‐  Les fichiers présents dans « bin\META‐INF\lib\... » sont à déposer dans le dossier  « $JBOSS_HOME\bin\native » (à créer si il n’existe pas).  3) Dans une console, placer vous à la racine de « $JBOSS_HOME\bin » et lancer la  commande « service install ».  Le service JBoss est installé, il ne reste plus qu’à le configurer pour qu’il se lance de  manière automatique dans le gestionnaire de service Windows.    C) Pour ouvrir le serveur à l’extérieur (autre que localhost) : 

properties » et  « $JBOSS_HOME/server/default/conf/props/jbossws‐users.    E) Sécurisation de la JMX Console (http://www.bat ».   Installation des librairies JDBC  A) Déploiement des librairies JDBC  Les fichiers « .xml » et « WEB‐INF/jboss‐web.  B) Configuration de la connexion à un serveur de base de données  . rajouter à la suite de les paramètres « ‐ XX :PermSize=128m –XXMaxPermSize=512m».xml ».war ».  2) Les fichiers de gestion des utilisateurs et des rôles sont les fichiers  « $JBOSS_HOME/server/default/conf/props/jbossws‐roles.  3) Pour les rôles et utilisateurs.  2) Répéter l’opération pour le fichier « jmx‐console.      F) Sécurisation de la Web Console (http://www.0.jboss.    II. il faut aller dans les fichiers de configuration   « $JBOSS_HOME/server/default/conf/props/jmx‐console‐roles.bat » puis rechercher la  chaine « set JAVA_OPTS= %JAVA_OPTS% ‐Xms ». il faut éditer le fichier « run.jar » contenant les drivers JDBC nécessaires aux différentes bases de données  doivent être déposés dans le dossier « $JBOSS_HOME/common/lib ». rajouter à la suite de les paramètres « ‐b 0.    D) Augmenter la taille mémoire allouée à la VM Java :  Dans le dossier $JBOSS_HOME/bin.  il y a un administrateur admin/admin).sar/web‐ console.properties » et  « $JBOSS_HOME/server/default/conf/props/jmx‐console‐users.0 » (il existe 2 occurrences  de « run. il faut éditer le fichier « service.properties ». il faut réaliser les mêmes changements que précédemment sur les  fichiers « WEB‐INF/web.bat » puis rechercher la  chaine « run.Dans le dossier $JBOSS_HOME/bin.bat ».org/community/docs/DOC‐12190)     1) La méthode pour sécuriser la web‐console est similaire à celle‐ci : dans le répertoire  « $JBOSS_HOME/server/default/deploy/management/console‐mgr.0. il faut aller dans le dossier «  $JBOSS_HOME/server/default/deploy » et éditer le fichier « jmx‐console.org/community/docs/DOC‐12190)    1) Pour sécuriser jmx‐console par mot de passe.jboss. il faut décommettez le bloc de contrainte de sécurité.properties » (par défaut.xml » puis dans le fichier.war/WEB‐ INF/web.xml ».war/WEB‐INF/jboss‐web.

0" encoding="UTF-8"?> <!-.1 with "ping" support <valid-connection-checker-classname>org.MySQLValidConnectionChecker</validconnection-checker-class-name> --> <!-.html --> <datasources> <local-tx-datasource> <jndi-name>MySqlDS</jndi-name> <connection-url>jdbc:mysql://localhost:3306/NOM_DE_LA_BASE</connection-url> <driver-class>com.com/downloads/api-jdbc-stable.9 available from: http://www.Pour que les applications déployées sur le serveur puisse se connecter à un serveur de base  de données.    Le contenu du fichier « xxxx‐ds.mysql.xml 63175 2007-05-21 16:26:06Z rrajesh $ --> <!-.22.org/community/docs/DOC‐12928 (Clustering guide)  .jboss. vous devez créer un fichier « xxxx‐ds.jboss.   Références      http://www.xml » contenant les informations  nécessaires à cette connexion.jdbc.jboss.org/community/docs/DOC‐12927 (Administration et Configuration)  https://www.mysql.sql to call when connection is created <new-connection-sql>some arbitrary sql</new-connection-sql> --> <!-.adapter.should only be used on drivers after 3.jdbc.jboss.jboss.xml --> <metadata> <type-mapping>mySQL</type-mapping> </metadata> </local-tx-datasource> </datasources>     III.org/jbossas/docs/  (listing de la docs JBoss)  https://www.vendor.resource.jboss.MySQLValidConnectionChecker is preferred for newer drivers <check-valid-connection-sql>some arbitrary sql</check-valid-connection-sql> --> <!-.jdbc.sql to call on an existing pooled connection when it is obtained from pool .0.vendor.   Note : « xxxx » correspond au type de moteur de base de données auquel vous souhaitez  vous connecter.resource.Driver</driver-class> <user-name>login</user-name> <password>password</password> <exception-sorter-classname>org.corresponding type-mapping in the standardjbosscmp-jdbc.org/community/docs/DOC‐12923 (Installation en détails)  https://www.adapter.Datasource config for MySQL using 3.xml » doit être comme ci‐dessous (exemple pour MySql) :  <?xml version="1.$Id: mysql-ds.MySQLExceptionSorter</exceptionsorter-class-name> <!-.