INTRODUCTION

Il est serte difficile d'évaluer exactement toute l'importance du rôle joué
par l'eau dans l'Ascension de vers la civilisation.
Mais il est certain que sans eau il n'y aurait pas la vic sur terre et que
faute d'eau des progrès humains est extraordinairement ralentie.
A la base de cela nous sommes amenés ii. filire une étude approfondie de
diagnostic: de système d'alimentation en eau potable des cités universitaires
Soumàa IJI el III >>
Actuellement: ces cités universitaires soufrent énonnémcnL de manque d'eau;
qui est dù à l'accroissement ct l'extension de l'université de BLIDA.
A travers notre travaiL nous allons procéder tout d'abord à
* 1 ."élaboration du plan de récolement des réseaux existants.
* 1 .eur diagnostic hydraulique à fin d'illustrer les carences et
l' insutiisance".
* Préconiser des solutions pour remédier à ces anomalies el de tàire une
réhabilitation du système d'alimentation en eau potable.
Afin de trouver une solution permettant une bonne exploitation et sa
capacité maximale.
Chapitre 1 lJas;ripOOn Gé?érale
CHAP 1:
Description générale des cités U.S. 1; Il; Ill et ENSH
1.1.Aperçu historique :
1.1.1: Cité universitaire SOUMAA Ill:
La composition actuelle de la cité u.s rn est issue du dernier découpage, d'après le décret
gouvernemental qui transfert la résidence de l'école nationale supérieure de l'hydraulique à
une cité universitaire appartenant à l'office nationale des œuvres univcrsitmes qui en
conséquence une augmentation de la capacités des lits jusqu'à 1726 lits.
1.1.2 : Cité universitaire SOUMAA (1, Ill :
La cité wtiversitaire S.l; constcuit en 1982 dont la capacité pratique de 2000 lits.
Le développement de l'wüversité de BLIDA provoque une augmentation dans le nombre
des étudiants résidents ; ce qui a nécessité la r6alisation d'une deuxième cité (CITE U.SII)
en 19% d'wte capacité de 3200 lits.
1.1.3 : Ecole nationale supérieure de l'hydraulique :
L'E.N.S.H est un établissement supérieur érige en lieu et en place de
l'ex- institut d'hydraulique et de bonification (I.H.B); pat décret n° 85-258 du 29 octobre
1985, cette école dépend du ministère de l'équjpement et de l'aménagement du territoire,
eUe est placée sous tuteUe du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche
scientifique.
1.2 . caractéristiques Géo-c/lmaüquea :
1.2.1 : Situlllion géographique :
Les cités universitaires Sl SII situées dans la zone de l'université de BLIDA dont la
première cité (Cité 1) sur la route nationale n° 29 à distance de 6km à l'Est du chef lieu de
la wilaya de BLIDA et la deuxième cité (cité U.Sll) située dans la zone supérieure de
l'université de BLIDA au coté inférieur de la village de Sidi Alssa.
L'ENSHetlacité U.Sill (ext; la résidence de l'ENSH) sont situés à 6.5 km de la ville de
BUDA et à 7km deBOUFARIK.
Chapitre 1
Description Générale
en Cpaissc:ur, ]\,;pclisseur moyenne de 200 rn les de marnes sont
visihles dans le Sahd d dans la région de régaai ils
constituent une partie de la femwtme du bassin.
® L'astien:
Débute par un ni v;: au li afanconic ct se pour suit par les dépôts suivants:
les mélasse
Les marnes jaunes
Une couchesgrêseuse
Une COUl'ht uu calcaire .e,'IaJseusc.
La formation de l'astienl. dont l'épaisseur est de 100 it 130 rn trouve en génêmloù
situant mtrc 251lm il JOOm , au dessous de l;i ùe la plaine lk la
l'vlitidja. Des al11euremcnts très importants de dép6ts de l'aqien nistcnt sur le enté suc du
sahd et à la périphérie d'Alger
@ Pliocènes continental :
Assimilé au villa francilien infàicur, il est servie Jçs marnes de" Maison carrée,,
C'est une altent<Hln: d'argiles de marnts jaunes collantes ct d'argiks graveleuse: Avec
quelques listes d<:gravieTSl't de sahks
Les argileux dominent 1'0paisseur tk la couche est variable il Outd-El-Alleug
elk atteint 340rn, etptndant qu·a l'aérodromt Blida-Joinville elle ts! 200m, au centre
r 6paisseur moymne 1.k lOOm
@ Dépôts quaternaires:
Ceux l'i des anciens qui comblent les chenaux des rmunes
de" Mai5on carré, des dépôts du quaternaire r0ccnt formation de la Mitidja ct des dépC>ts
duquatcrnairt actuel dans les lits des Oued.>
constitués de matériaux alluviaux graviers ct galets. avec
limons ou des argiles en quantik varictbk répaisseur moyenne des alluvions se >iluc entre
lOU ct 150m tl atteint au maximum de 2UOm au bas Mazatran
La formation lk la lvfitidja diminue en êpaisscur dctns l<1 direction cumact avtc J'atlas ct
vers k nord dans la haie d'alger
1.3.1.2 Aperçu tectonique:
En Lcctoniquc, on à deux bordures diHérentes_(voir N(Q: Rj)
Chapitre 1
Description Generale
1o/ Le bord nord: c'eq celle qui nous inLén.:ssc: dans notre dk est essenlidlcmenl
d'asticn ii pendage génêrak faible (100 sud) le devient • j
l'ouest.
Les fhciés sont répartis comme suit:
Formation ùuplivc mioc0nc: entre: llodjoute et El-Aftroun
Marne:- calcaires ct marnes schisteuses ent.re El-Affruun ct la Chiffa
Marne miocènes, crétacé tL schisks aux environs de Bli(l:i.
Calal!Îrcs et grés éoeènts dans la rCgion (k Botlinan à Sou mad
Marnu-calcaires, tlysch éocène: ou albo-ap1icn dctns la région d'd arabait.
2a /le bord sud :
La pleine ne pamel aut.:une observation du Lait que considérable des alluvions
anciennes (plus de 255 m dans forages)
1.3.2 Hydrogéologie :
1.3.2.1 : la nappe aquifère de rastien :
Celle nappe phréatique ne participe pas à l'alimc·ntation en cau des localités de la pkinc
1 .a nappe est constituée par des asticn, des points de vue dtimiquL'. les de
sont assez chargées, les sccs variants de SOO 7DO mg/1
L'épaisseur moyenw: de la nappe de 100m les toits de l'astienl est de 411tlm de
profondeur i1 oued- cl Aleug et 200m k maz:lfhn
1.3.2.2 la nappe de Mitidja :
Elk est cnnstiluée d'un réservoir yuaternaire at.:luellement très hien connu cetk ci
fom1ée park superposition alluvions réc<'nles. le suhstralum dt l'C réservoir est k toit
,, marnts de maisons carTCcs" qui présente une morphologie de hauts fonds sL'parés
par des poclles et ceux atkignent une épaiss..:ur de 80 j 100 m
Dans le de la cule du niveau d'eau tst très »ouvcnt au-dessous du toit
marnes jaunes
L'<mJont du piémont est pratiquement un réselv·nir
ISrnc:nviwns)
L'épaisseur Llu Vdri,• entre 50 te 70 m.
La nappe dt la Mitidja eq illimcnt&c par
à l'aval l'aquifoàt devient
lnfiltratinn des précipitations dans la pc'ine ct taux des nucds
en certains endroits de leurs lits
Chapitre 1 Description Générale
1.4.4 Secteur commerciaux et les œuvres universitaire :
· La consommation de cc secteur concerne essentiellement celle des volumes d'eau
nécessaire pour les. cantines universitaires ct le besoin en eau pour les équipements
COIIllllerciaux.
Tableau N°1.7: occupations commerciales et les œuvres universitaires
Nature
Chauffage central des cités
U.S(l,ll, Ill)
Cantine de la cité
U.S.I
nombre
4000 repas

de la cité
6000
repas
==----
Observatioii- -
Circuit fermé avec une perte
de 20% de la consommation
d'eau dans les douches et
les fuites
Repas du midi et soir
Repas du midi et
Repas du midi et soir

S Ill 4000 repas
IS cafétenas 280 m2 Avec extension
1Vers1t81re5 ===---- __ _L _______ _j
1.4.5 Secteur d'arrosage :
Cc secteur concerne le débit nécessaire pour l'arrosage des jardins ainsi que le lavage des
rues aux niveaux des trois cités universitaires.
Les surfaces arrosées sont déterminées à partir du plan de masse des cités universitaires.
Tableau N°1.8 : surface arrosée
Nature Rues (M
2
) Observation l
-- · :=---· =-----1
I
Cité U.S.tll ; ENSH;
ANRH 1600 M
2
Avec extension 1
Ecole primaire 200 M
2

_L __ ooo_M __ _j_ __ 400 M Sans extension 1
1.4.6 secteur sanitaire et socio-culturels et sportifs :
Le volume d'eau nécessaire pour ce secteur dépend des infrastructures existantes et à
prévoir.
Chapitre Il Présentation du système d'AEP ef évaluation de la
consommation journalière
11.1.5 Station de surpression :
la seule station de surpression est située dans la cité U.S.ll. Elle comporte (4) quatre pompes
• horiwntales destinées à refouler l'eau de la bâcffil d'eau v=120m
1
vers le réseau d' AEP de la
cité u.s.n.
La station de surpression est équipée comme suit :
Deux d'aspiratiun DN50.
Deux clapets à pieds d'aspiration DN60.
Quatre pompes horizontales de refoulements.
(02) deux divergents.
(02) deux convergents.
(02) clapets de refoulement anti·retour (DN60)
Un collecteur de refoulement (DN125).
(02) vannes de refoulement (DN60).
Un robinet de prc5lèvement (DN20).
Un anti-Bélier à vessie.
Les pompes de refoulements sont de deux types :
- Deux pompes de type SL 300 H, marque FORAS (J:taly).
• Deux pompes de type F40 1 200B ; marque PEDROLO (Italy).
Les caractéristiques de ces types de pompes est donnée dans le tableau suivant :
Tableau No : 11.4 : caractéristiques des pompes de refoulement
Caractéristiques Pompe N°1 et 2 PompeN"3 et4
Marque PEDROLO
Type SL300 H F 40/2008
Q(Vmin) 100 + 600 (!!min) 100 : 600 (llrnin)
,.
Hmt (m) 26+47(m) 3o+47(m- -J
--
p (kw)
2,2 kw 5,5kw
Fz(Hz) 50Hz 50Hz
c. (6) 28508"
1
29008"
1

230V; 13,5 A 230V; 20 A
- ---
y
Ne fonctionne pas en étoile
·---
400V;11,5A
Chapitre Il PrésentaOOn du systèmEI d'AEP et évaluation de la
jalmalièra
Tableau N* : ILS caracbMistiques du réservoir anti..séller
/-arqulll: e = Type GapadtéQ_) p::::n :;::
1 Max (bars) (bars)

Réserv_oirê
viss1e
300L
11.1.6 Qualité de l'eau de forage :
4bars
(bars)
?bars 7bars
Le tableau ci-.aprts la valeur moyenne de: l'analyse de notre eau.
Tableau 11.6 : bulletin de ranalyse de l'eau de forage
- Par8mètre Unité Résultats Nonnes admissibles
d'analyse
O.M.S GEE
111111&1· PH--
7.8 6.5 +8.5 6.5..;..8.5
Galcium Ca MQ'1 92 75-1-115 100
Magnésium Mg Mg/1 44
30
...
50
Sodium Na Mgn 69 200 150
Chlor CA Mg/1 50 250 200
Potassium k+ Mg/1 7.5 12
NO,
Mg/1
so:
MQ'1 35 250 250
CO,H MQ'1 350 30+2400
Conductivité à 250
MQ'1 Margat 1000 100
Résklusecà110
... g/1
457
rill : C.E.E : Communauté économique européenne
O.M.S : Organisation mondiale de la santé
3bars
Observation
Léger alcalin
--·Bonne
Bonne
Bonne
"Sème
<norme
< no!TTle
lliiiiiiiiillll
Selon le bulletin de l'analyse comparé aux nonnes de potabilité de: l'cau; nous pouvons
conclw-e que l'cau est assez potable ct ne nécessite qu'une simple désinfection au niveau du
forage ou au niveau du réservoir (à l'cau de javel).
Chapitre
III
~ e t ~
Chapitre Ill
Diagnostic et recommandation

Malgré le déficit d'cau, la durée de fonctionnement de la lX)mpe est assez cout1e
clk est de l'ordr;;de 1:: heures par jour
Diminution remarquable de débit d'txploitation de la pompe à caus;; de
de la crépine.
Existence de lors de pompage.
111.2.2 Forage de secours :
L.: torilge est réalisé en décembrç 149Y illO m de forage de 1'1-<:NSH: il comme
un forage de secours en l·as d'une panne: les tra\·aux de L1 réd!isat.i.on ont financés par
l'ONOU :mais le problème que sc pose comme suilt
Si on satisfait les besoins en eau de consommation par un deuxième forage d au cas ou cc
dernier tombe en panne, al le forage de secours ne peuvent pasjoutr rôle. parce que
Id distanct mire F1 (ancienne) d est beaucuup infériwr a rayon d'action exigé
entre deux puit
111.2.3 La surexploitation de nappe :
Le service d'hydrogéologie l"AN RH enregistré un de niveau piézomètrique
de la nappe libre; a ce litre dans le forage de l'usine lk "El sahel .. ; le niveau
hydrostatique est diminué de 21 rn ;de 51 m Octobre 1 1}7 1 à 72 men 1 99k
Cette diminution piàomi:trique due à l'exploitation intensive de l'aquifère ell<r sécha;;ssç
dans les dernières on que dans le nord 1.k la communt
(Guerouaou) on détecte plus de 12 forage privé sans compter les forages non

111.2.4 Les causes et les catégories de pollution :
d'habitude
1
Il aucune lutl1: contre la pollution et surtout la protection (]cs
nappts.
Dans la commune (Guerouaou) on peut déterminer les sources de pollution qui in11ucnccr
sur la de l'eau la nappe comme suite
Pollution agricole a un caractère permanelll représenté par une œ régulii:re
des tenelirS m nitrates é cause de l'épandage des pwduils fertilisent et
dom l'utilisation à double en 20 ans el par k lisitr d'élevage.
Cette pollution est souvent ii des mauvctis pratiqut çulturalc, par exemple :
1
1
Chapitra Ill Diagnostr; et œcommandaOOn
Tableau n• Hl.7 : consommation horaire de la cü6 U.S.I
1
Domestique
Arrosage
Consommation total
Heure
Q-.,=371,93 M
3
/J Q=5M
3
/J Q._J=376.93 M
3
/J
1

% Mlh % M/h % Mlh
01 0.75 2.79 0.74 2.79
1
1-2 0.75 2.79 0.74 2.79
2-3

3.72 0.99 3.72
1=== 34 -
1.00 3.72 0.99 3.72
4-5 3.00 11.16 2.96 11.16
5-6
5.50 20.46 5.43 20.46
6-7 5.50 20.46 5.43 20.46
7-8 5.50 20.46 5.43 20.46
B-9 3.50 13.02 3.45
13-·.02
9-10 3.50 13.02 20 3.72 14.02
1-
10-11 6.00 22.23 20 6.19 23.32
11.12 8.50 31.61 20 8.65 32.61
12-13 8.50 31.61 20 8.65 32.61
13-14 6.00 22.32 20 6.19 23.32
14-15 5.00 18.60 4.93 18.60
15-16
5.00 1860 4.93 18.60
16-17 3.50 13.02 3.45 13.02
17-18 3.50 13.02 3.45 13.02
18-19 6.00 22.32 5.92 22.32
19-20 6.00 22.32 5.92 22.32
20-21-
22.32 5.92 22.32
21-22 3.00 11.16 2.00 11.16

2.00 7.43 1.97 7.43
W 2•3L-2>4-
llll-·1.oo
3.72 0.99 3.72
Total 1ÔO% 371.93 100% 100% 376.93
Chapitre Ill Diagnostic et recommandation
Tableau no 111.8 : consommation horaire de la cité U.S.II
Domestique
Arrosage
Consommation total
Heure
Qmax.j=489.06 M
3
/j
Q = 6 M
3
~
Q=,=495.06M'ii
% M/h % M /h % M /h
0-1 0.75 3.67 0.74 3.67
1-2 0.75 3.67 0.74 3.67
2-3 1.00 4.89 0.99 4.89
3-4 1.00 4.89 0.99 4.89
4-5 3.00 14.67 2.96 14.67
5-6 5.50 26.90 5.43 26.90
6-7 5.50 26.90 5.43 26.90
7-8 5.50 26.90 5.43 26.90
8-9 3.50 17.12 3.46 17.12
9-10 3.50 17.12 20 1.20 3.70 18.32
1011 6.00 29.34 20 1.20 6.17 30.54
11-12 8.50 41.57 20 1.20 8.64 42.77
12-13 8.50 41.57 20 1.20 8.64 42.77
13-14 6.00 29.34 20 1.20 6.17 30.54
14-15 5.00 24.45 4.94 24.45
15-16 5.00 24.45 4.94 24.45
16-17 3.50 17.12 3.46 17.12
17-18 3.50 17.12 3.46 17.12
18-19 6.00 29.34 5.92 29.34
19 20 6.00 29.34 5.92 29.34
20-21 6.00 29.34 5.92 29.34
21-22 3.00 14.67 2.96 14.67
22--23 2.00 09.79 1.98 09.78
23-24 1.00 4.89 0.99 4.89
TOTAL 100% 489.06 100% 100% 495.06
Chapitre Ill Diagnostic et recommandation
Tableau nQ 111.9: consommation horaire de la cité U.S.III :
Domestique
Arrosage
Consommation total
Heure
Qmax,;"'441.32 M
3
~
Q =12.50 M
3
/j
Qrnax./"'453.82 M
3
~
% M/h % M /h % M/h
0-1 0.75 3.31 0.73 3.31
1-2 0.75 3.31 0.73 3.31
2-3 1.00 4.41 0.97 4.41
3-4 1.00 4.41 0.97 4.41
4-5 3.00 13.24 2.92 13.24
5-6 5.50 24.27 5.35 24.27
6-7 5.50 24.27 5.35 24.27
7-8 5.50 24.27 5.35 24.27
8-9 3.50 15.45 3.40 15.45
9-10 3.50 15.45 20 2.5 3.96 17.95
10-11 6.00 26.48 20 2.5 6.39 28.98
11-12 8.50 37.51 20 2.5 8.82 40.01
12-13 6.50 37.51 20 2.5 8.82 40.01
13-14 6.00 26.48 20 2.5 6.39 28.98
14-15 5.00 22.07 4.86 22.07
15-16 5.00 22.07 4.86 22.07
16-17 3.50 15.45 3.40 15.45
1718 3.50 15.45 3.40 15.45
18-19 6.00 26.48 5.83 26.48
19-20 6.00 26.48 5.83 26.48
20-21 6.00 26.48 5.83 26.48
21-22 3.00 13.24 2.92 13.24
22 23 2.00 6.63 1.95 6.63
23-24 1.00 4.41 0.97 4.41
TOTAL lOO% 441.32 100% 12.5 100% 453.82
Chapitre Ill Diagnostic et recommandation
Tableau n" 111.10: consommation horaire des trois cités universitaires.
Domestique
Arrosage
1.
Consommation total
Heure
Qm-<>)=1302.31 M
3
/j
Q=23.5 M
0
i]
Q111 axj=1325 .8] M
3
/j
Il
M/h
Il
T, __ M"/h
% M/h
0-1 0.75 9.77 0.74 9.77
1-2 0.75 9.77 0.74 9.77
2-3 1.00 13.02 0.98 13.02
3-4 1.00 13.02 0.98 13.02
11111 4-5
3.00 39.07 2.95

5-6 5.50 71.63 5.40 71.63
6-7 5.50 71.63 5.40 71.63
7-8 5.50 71.63 5.40 71.63
8-9 3.50 45.58 3.44 45.58
9 10 3.50
'
45.58 20 4.7 3.79 50.28
10-11 6.00 78.14 20 4.7 6.25 82.84
11-12 8.50 110.70 20 4.7 8.70 115.4
12-13 8.50 110.70 20 4.7 8.70 115.4
13-14 6.00 78.14 20 4.7 6.25 82.84
1415 5.00 65.12
___
4.91 65.12
1516 5.00 65.12 4.91 65.12
16-17 3.50 1 45.58 3.44 45.58
17-18 3.50 45.58 3.44 45.58
18-19 6.00 78.14 5.89 78.14
19-20 6.00 78.14 5.89 78.14
20-21 6.00 78.14 5.89 78.14
21-22
3.00 39.07 2.95
22-23 2.00 26.05 1.96 26.05
23-24 1.00 13.02 0.98 13.02
TOTAL 100% 1302.31 100% 23.5 100% 1325.81
Chapitre Ill Diagnostic et recommandation
-------------------------
n J 61

16

38
= 16

30

- 60
60
L N
34
N p
213
Q
R

33

56 '
IF.IE!III -s-T
llllll'!l!l 16'5 1 '
IIIEillllll s

v w
18,5 1
lil'lliillll v x
lllll! go

119

25
........ .......
102
40
80
50
66
50
50
60
102
80;60;50
50
60
66
66
50

50
50
llilll
125
8,53 1,14 259,04 257,90 229 227.40 30.04 .
0.18 0.02 259.1
1
259.11
0
228.05 227.80 31.08 31.31
1
• 1,16 0,10 ,259,03 258,92 225.60 224.40 33.43 34,53
258.67 224.40 224== --.3o =43,53 . 34,62
0,65 0.26 258,93 259,80 224,40 224,00 34,53 34,67
259,45 227.40 32.5 32.1
7.22 0,45 259,90 259,63 227.40 225,70 32.5 3!11!1!1 3,75

__257.24 225.70 224.00 33.75 32,63
0,07 0,00 257,24: 256,98 224,30 224.70 32.94 32.94
1.39 0,26
1
247,24-256,80 224.30 223,50 32,94 33.48
1.79 0 44_257 24 256 98 224 30 211fi1i1i1 22 55 lllitliill 32 94 34 25
0 18 0 00 256 98 256 41223 50 21iiii5iiiii!ii 23 00 33 48 33 48
o 85 o 56 256 98 256 79 223 50 223 oolli!!ll!l!l 33 48 lllllill 33 42
0 20 0 01 256 80 255 9 222 55 223 70 34 25 33 09
o 98 -oellll o IJ!l!l 256 8o 257 24 222 55 221 1 o 34E2·5w 3
1
4°s
1
o
4 53 2 21 259 45 259 22 22s 70 224 30 33 75!IIE!JI!Ili 32 94
0 1 0 oo•oo 259 22 259 22 229 50 229 40 29 72 29 82
111.3.4.3. détermination des vitesses de l'écoulement:
Tableau N"lll.18 répartitions des vitesses de l"écoulement dans tes conduites d'A.E.P.
iiiii Tronçon
Diamètre (mm} Débit (1/s) Vitesse(m/s) Vitesse limite (mis) i
1 A 125 11.88 0.97 0.82
B
125 0.10 0.01 0.82

50 0.65 0.33 o.i5

50 0.18 0.09 0.75

50 0.18 0.09 0.75

40 0.18 0.14
0.70--
60 0.65 0.23 0.75
M 60 0.65 0.23 0.75
p
80-60-50 2.32 0.42-0.82-1.18 0.75
R 50 0.07 0.00 0.75
____ [
Chapitre Ill Diagnostic et recommandation
Tableau N°1l1.19 : détermination de débit -,----=
O.,.,,;(Vs)
1 Heure d_e pointe I-Oro"'e (l/s) u_,2_2__
11ha13h 1310
__ _j
lll.3.5.1 détermination des débits de calcul (dlmensionnement)
Tableau Will 20 · détermination des débits de calcul
1 spécifJque route {1/s) ·. (1/s)
Débit de Calcul ou
de dimensionnement
:-tronçon longueur ·---l Débit de Déblt&Val
qsp(l/s/m) {Ils)
l--c1oc-2,-l----,s"'1-+- _ _,_o"',6"'9c-t---- --+---,0,69
1!1!1'= :391 3,32 7,11 ==ToTo ----1
D-6--1
1·3
34
3·5
137
--96
3-6 314
6-7
· 6·8 ·· IIIII!II!F.IIII - 190
0,81 0,81 1
2.66
0
-2
1
_-.,.
5
=-s:1 -

1,61 1,61
==== --
111.3.5.2.Determination des pression au sol: On a : PsoL=l0+4n; dMU:I notre Ga.-> nuus
avons n=S comme étant une bautem maximale des immeuble ; alors la pression nécessair.; qui
doît 6trc fOwni a ]\:au pour Son achemintntent vers les est ùe 2G m.
On admit que la pression minimal Pmin=l8
Tableau n• Ill. 21 : Determination des pressions au sol ( cas de pointe )
1
- =Press!Oi1aU
1 1 Pertes p1ezometnque naturel (m) sol 1
tronçon Longueur D1ametre Debit Des Lm)
m (mm) (1/s) lil!lli Amont j Av-al ""Aill.Ont aval affiont 1 A: [
1-2 81 50 069 040 21970 21930 19370 194__QQ_ ·_=26
• 1;oo
1
._ 3
3
-_s
6
96 so o.81 o.66 2fR24 2172fl-.1ê:_30i 1S.i:Go.., • ,.-s $1 .94--28.88 __
6·7 101 so o·.a6 o.78 21o.as "z10.o7 1auo 17·-9.00 29.75 31-:0i
314--- 80 5.1 7.39 218.24 ?1. 0.85 1118!91.3!0!1181.10 28.94 29.75
6-8 190 50 1.()1 _ 5.1111 4 181.10 29.75 r2ê:]iJ
Chapitre Ill
Diagnostic et recommandation
111.5 Diagnostique de la conduite d'adduction et de la conduite
dc'amenée:
111.5.1 Conduite d'adduction :
Le tf adduction est composé d'une conduite de refoulement pwvicnt du forage de
l'ENSH et débik Jans le réservoir v=SOO M' clk Jcier de diamdrc 200 mm ct ck
longueur JOlJ2 m :actuellement Cdli: conduite est fonctionnelle
111.5.2 Conduite d'amenée :
L:s conduites sont composées du trois (03) conduiles d'adductions gravi laires
a- la première provient du réservoir et dirigée vns k réseau de distribution de la
U.S.TTI: dk est en acier de Jiami:tre de 150 mm ct de longueur 1125 111 cette
conduik tsl en bon état.
h- La deuxiCmc: conduite du résnvoir et dirigée vers le réseau de distribution
de la cité t:.s.n; dk est c:n acier galvanisé de diamètre 80 mm cl lunguc:ur
512m
Les anomalies au niveau de cd le l·onduite sont:
l'inexistence d'un puni-route ou db ouvrages spéciaux (tasseau par c:xcmplc) lors
la conduite tr;Jversée l'oued Khemiss
Nous avons effectué une visite dans des œ travaux de réparation : on
remarque une d'un lit de gravier (.JU (k s;1ble k fond de la tfilnchéc : cl
l'épaisseur du remblai au dessus dt la génàJtrÎi;e supérieure de: la conduite n.:
dép;tsst mCmc pas 20cm et dans des œrtaincs régions on trouve que lJ conduite est
posé sur le sol c:tsansprokction
c- la troisième conduite démarre par un picage sur la conduite (résct-voir -cité U_S_ll):
est réseau Je distribution, elle: est en acier de diamètre :'Omm ct
de longuntr on a constaté les même problèmes que pour la deuxième
conduiLc (h): Plus l'existence des luilts au niveau des joinh de
raccordement ont été mal réalisés mauvais serrage, caoukhouc pinc'é ;
soudure ... cxt.
Chapitre Ill Diagnostic et recommandation
Tableau 111.26 : vérlftcatlon des vitesses et les pression dans l'aval des conduites
d'adduction.
Perte
cte u vrresse
Préssion à 1
Conduite
!
Longueurs des l'aval de la
d'amenée (m) charges
1 ecoulement r 't (
1
)
au sol
m
(m/s) l 1m1 e m s
Conduite 1 :
20,26 80 265 68,2 4,17 0,76 ·57,2
R-P
Conduite 2:
Il
R· cité 11,11 150 1125 3,01 0,63 0,85 36,29
U.S.iil
Conduite 3:
1
P-cité 11,88 80 247 20,42 2,36 0,76 -77,62
U.S.II
Conduite 4:

9,08 50 608 347 4,63 0,75 -384,70
1
111.5.4 Interprétation des résultats hydraulique :
Les pertes des charges et les vitesses de l'écoulement dans les conduites N°l ; 3 et 4 sont
très élevés; ces conduites ne peuvent pas véhicules les débits de pointe ou satisfaire les
pressions surtout dans les heures de pointe, car les diamètres sont posés aléatoires, sans
faire une moindre étude technique
111.6 Diagnostic de ta station· c!f!
Elle est composé de quatre (04) pompes destinées à refoulé l'eau à partir de la bâche d'eau
vers le réseau de distribution de la cité U.S.II; plusieurs anomalies sont à signalé:
manque d'entretient des pompes
la pompe qui est utilisé comme pompe de secours est en panne
le clapet anti-retour au niveau d'extrémité de la conduite d'aspiration est dans un
mauvais état (fatigue de joint; ce qui entraîne de fuite lors de l'arrêt ou démarrage
de la station de pompage)
Manque des dispositifs de protection contre les inondations (plate forme des
pompes; regard de drainage ... ext.)
l'inexistence des dispositifs de sécurité des types :
® arrêt échelonné par niveau
@ Alarme de niveau bas ; haut ; trop-plein
@ permutation automatique ou en secours des pompes
l'absence des appareils de mesure tels que :le manomètre; le débitmeue
Chanitre Ill DiagnostiC et recommandat/Oll
bruit:; d vibrations important..:s lors de de éleclropompe
é<.p!Îlibrage ; maWge du transport ; strrage trop fort ; résonance ave<.; le HOd..;
de pJ.Im-:: au niv.:au dt: l'anti-bdit'r à vi%ie (le m;momèlre n'indique
aucune variation pt11J.ant elle d6nlilnage des pompes)
inexistences dc:s appareils dû meBure 6lectri(lUt: (voltmi:tre; arnpi:rt:rni:Lrt:) au niveau
Ù<.:LU'!noirc0h;;;lfi(lUt:.
Ill. 7. recommandation:
•\pr0s avoir fait un diagnostic du sysleme d'alimentation en eau potable; les recommandation
oun!
111.7.1. recommandation concernant les points de captage :
111.7.1.1. captage par forage: (forage de l'ëNSH)
Dékmlli1er les para.mètnos de la nappe UJ/lllile k niveau statique ; k nivo.:au
dyn.1mique ; le débit spécifique et k débit maximum d'exploitation; pour qut: le choi.x
du groupe ékctropmnpc inunergèe soit adapté (refaire les essai8 de pompage en
moyenne une fois lous 5 ans).
Lumoirt: pa.r k wntrt' invt'niun ù..:s tl des
{ c·mtpurcs de courant très
R<èchachcr ct rtpouer le dCbut tk câble
L!:tblir un p.lmniug, pour le de pompc (ne pas 20h) pour b
ctW durée devie de ccttedcmièrc.
bu11d...: Jo.: uivt:au pmu vüiïio.;r Œ nivo.;aux W.: La n;tppc d
ti_y1WIUÎ(jUC)
k wmplo;;ur; gr<tissage; vidango;; (l fois par ;m)
Démontrer k moteur ct la pompe; faire une en mo}'ènnc Unè fois tous ks 5
ou les (1 fois tous les 2 Jll)! el dtmi)
Hl.7.1.2. développement de forage:
Le problème de ce fOrage t de I'ENSH) est l'existence de sable lors de pompage; on peut
amdion:1· la productivité de forage .::liminant le plus et St.:ul
dCvelopptment de forage
Plusieurs mélhodes sont utilisées pour le pompage de dé-veloppement ·
Chapitre !Il Diagnostic et recommandation
Plusieurs sont utilisées pour le pompage de Jêveloppement
a) le sur om>a e:
Flle consiste en un pompage d'un supàieur au dt bit ll'expk>ilalion
b) le om age aUcrl!f_;
Altemano.:tdtdtmarrageetd'arrêl
On md le forage en production par le tt on provoque plu>icurs reprises des arrêts
brusques de la pompe. On crêe ainsi d.:s variations brutales de pression sur la coucht
aquifère
dévelo ement par pistonnf!g!'_;_
l'outil est un piston actionné verticalement dans deux ù l'inlàieur d'un forage wbe
etcrtptne
Dano un mouvement de remontée; le piston cr6e une dépression au-dessous de lui qui
attire l'cau ct le sable fin de la formation la Ce sable la el
à l'intérieur; on ensuite par On peut prévoir sous hl
u11 tronçon de tubt 1.k même diamCtre pour recevoir le sal1le introduit par la source
ascendante du piston
d) dhelo_p ement à
c·est la méthode la Elle fait intervenir une alternance de phase de pompage
pin émulseur el Je J'envoi d'air sous pression a partir d'un dispositif (double
colonne). Cette méthode
dispositif d'air lift
quand même de dimensionner correetcmem son
c) contrôle de la tin du dévclo ement:
but du dévduppt'mcnt est. d'empêcher les de sable. Donc on peut que
l'opération ·sera achevée lorsque de 1 'ouvrage ne contiendra plus d'Clément
fin; indésirables et sortira da
111.7.1.3. traitement de forage de t'ENSH:
Le colmatage de cc forage se traJuit par un abaissemtnl prugrtssif Ju rendtment Je
l'o11vragt.
On peut sur un forage plusieuh types de colmatage tds que
_ch_ac_pi_t'e_m ____________ Dt_:ag:_n_ostic et recommandation
111.7.1.4. recommandation concernant le captage de sources:
Tl imporli.: de capter sources dans kur gîte géologique : en dehors tk wutc
contamination possibk par le milieu on distingue deux du
1) Captag<: par un ouvrage comporte un dçs.;;cndu par havage dans la
couche aquifère à partir duquel des drains sont dans la nappe (la figure
fiA; montre le sc:héma)
2) Caplagc: par un ouvrage constitué d'une chambre encastré dans l'aquifère si les
sources sont nombreuses et peuvent J'importance on JlCUt être arnen0 à comtitucr
lies drains par un canal étanché a l'ouvrage de tête du captagt: l'ouvr<1ge de
tête est une cuve entièrement dan<:héc dans laquelle implant<::cs dL'S pompes de
rdoulemenl ou bien d'où part la wnUui1e d'adduction gravilairc 1 voir figure JIL5)
:"-<cttoyagc total des bassins de décantation ; une fois par e1n; d nettoyage partiel
une fois le 4mois
Installer Jç dispositif de lavagc qui effecwé en géntrak à contre courant; En
envoyant de bas en haut un débit d'eau et un Jéhit d'air. 1 'air permettant d'agiter le
sable ct de détache les particules fixées sur ks
ffi. 7.1.5. protection des captages :
Lïnstallation dcs périmètres Jç protection à pour but d'cmpècher les pollutions
des J';;au potable. Les sont fixés par des hydrogeologues
agrées en matière d'hygiène publiqttc.
Les périmètres de protection sont :
ck rotcctinn immùliate: il pour but d"évitn tout risque de pollution à
proximité du puint de prdèvement Cette zone doit ac::'luisc m pkinc pwpriété et
clôturée
2.::.___k. périmèlrt de rotection ra 1 rochée: vise à prulégc:r d"unc façon efficace le
captage vis de la migra lion souterraine des subswnccs
3- le de_ éloiŒnée: il permet tk rcnlorœr la protection contre
po limions permanents ou diffuses il est facultatif( vuir Jigure N" 111.0)
_C_ha_p_itr_e et recommandation
111.7.3. recommandation concernant les conduites d'adductions et les reseaux de
distribution:
installer compteurs auxniveaux des conduites de distributions
modifier le réseau de distribution de la cité U.S.JJ en éliminant les ramifications
et en projeter un réseau maillé après une étude de rénovation qudques
diamètres des trom.;ons; yui ne sont pas adaptent :1 la <.:Unsommation maximak
journalière
modifier tous les diamètres du au dt distribution de la cité U.S.I
rénover les tronçons qui n';tdaptcnl pas
(pression -vitesse) pour la cité U.S.lll
conditions hydraulique
réhabiliter les conduites d'adductions gr;witaircs (conduites d'amenée): en projeté
des conduites en parallèles avec conduites d'amcnt<:: ;mciennes après .:tw;.k

111.7.4. la réparation des fuites:
perlts d'tau enr<::gistrées au niveau du réseau de distrihution sont au.\
fuites:il tautd,lncfaireuneréparation œ
Le mode de réparation est basé sur
1- la fuites.
2- La rtparatic,n.
111.7.4.1. la recherche des fuites:
Pour réparer ces fuites il faut les localistr, il y a des fuites visibles ct d'autre que ne le sun\
pas. Comme le réseau de distribution n"appartient pas au de cumptage_ Tl est
difficile de localiser: la seule méthode employée pour rechercher et ks fuites
consiste à cr d ;mal yser les bruits capl(s au niveau de la conduite à Lüdc J'appa1eils
bas0s sur le principe du stdhoscopc et wmpléter par des système d'amplifiuttiun
mécaniqucouélcctriquc.
a) les amplificateurs mécaniques :
ils sont composés d'une tige métallique servant de caplnrr d'une membrane vibrante et
d'une cloche métallique forman! caisse de résonancc rdite a une paire Ces
écouteurs isolent partiellement des bruits transmis par l'air
Chapitre IV stème en eau RBhabilitation
d'essai. ,, ;•n• •;lléc après arrŒt du pompage ,,
Tableau N" IV.1 : pompage _ ntatiun de pompage· •v
Donnéesohtrnut>Spi.lrl'experlme - - -
. -- - Pmfoodeoc
1
Horaire _/_+1 J d'eau (m) 1__ - --
' ·nlrte ITempS;'"f(heure} t _ -l _
21
-:-
30
_ -
Heure et m1 -i -O.OO - ----:- -
2
.?S
1 oo.oo 6.01,10' ='743 1 -2.74
7_, 0.12 555,10' 14-'' 268-
8- 1 -r----.:-8'>10' - r- __'_'sa_ ___L_ 2.63 '
- 9 1 _0:'5 - ' 425<10' - ,- -+ -2.46-
r--
10
- 1- 0.1? -
1
1 2Tsilll• - 7.30 _J_ ------,-,-.- J
l--,- -- '"'-'- 650 ___ 224-
1 -2 ·o· - o.ss- 1 Ü2<10' +-,_ffi -----j
1
- 25J-o_.,_ 14'''"' T -------=-0 +-,_10 1
1
- 30 - - 1.25<115' -, -----'""---- 1 203 -
----t- 0.58 1 - • - 545
35 ---t 0.67- =1- 1.99
1 _41l_ ---t -0.75 1=
1--'-"--- -, - 083 '"'_a_ +-5.17 -, __ -
50_- - 0"82 ; 7.9x10 _
5
.
10
_'_"B_
1 - 55 - - 7.3x10 1 - ·- 1.80
1 1 -6,"'10-I
1 =----"'- -----,33 1 -=1<10 - Ü5 _:::: '-69
1.50 - 490x10 , _4:4
2
l --
30__)_ 1.67 _:___"'4:4hiO
425
J j
4o 1 - ' "'4:o:Wo -- - - 1.57
- 50-------,------,.83 1 419_ - ,s,-
1200h ---,---__'011__ i - 4_')1 -1- 145 -
f- 15-- 225_E_2:9sx1o T ,--1.43 -1
1- 2.50 2.7 2x10 0- 1.46
- 2.75 -- - - 3.42 1
- 250x10 ·-
1
-
35
- -------+- 3.oo L - 3 1s
1 13.00h .L.__ __ - - - 2.26x10 __j_ - - 1.31
1
- ·------zo _+l r- 2.06x10 Î' - ' -,,, --c
-
40
- 4oo ï i . '--'
8
_
L.
14
.
00
h - - ' 1 .70-x10 1 _j_
-,0 -- 4.50
Chapitre IV Réhabilitation du système D'alimentation en Eau Potable
Les bouches et les poteaux d'incendie:
Ils permettent de prelever le débit d'incendie; ils sont places sur conduites maîtresses
(On ~ l O O mm) ; capables de fournir de 171 1 s ; sous une pression minimale de 1 Om au
niveau du réseau ; la distance entre deux bouches d'incendie est de 100 m à 300 rn
Les tés; les croix :
lis pennettcnt le raccordement des canalisations secondaires sur la canalisation principale.
Les compteurs :
Les réseaux de distribution nécessite l'emplacement des compteurs qui seront
installes en des points adéquats et servant l'évaluation du rendement du réseau de distribution
et le contrôle de la consommation
Remarque:
D'après le sondage aux niveaux des nœuds des réseaux; ils ont remarqué que les
equipements des réseaux sont en bons é1ats à part des quelques joints de raccordement du
réseau de distribution de la cité U.S.IJ
IV-4-3- Calcul de réseau de distribution de la cité U.S.I :
IV-4·3·1-Détermination des débits nodaux:
a) Cas de pointe :
Les débits des nœuds sont les mêmes qui on à calculés dans le paragraphe 1 1 1 ~ 3 ~ 3 ~ 1 de
chapitre n"lll
b) Cas de pointe+ incendie;
Tableau n°IV-5 :
NQ du
N" du
LongueUr·· === Débit
nœud tronçon (m) spécifique
(Us/m)
1-2 56
1-3 130
2-1 56
1
2-4 156
3-1 130
3-7 242
4-2 156
4-5 106
5 5-4 106
6-
5-6 136
6-5 136
6-7 280
7-3 242
7-6 280
90
Débit
0.5Lopr
Débit de Débits
de> (2/s) concentration des
route nœuds
(\fs1)
0.46 0.76 17 17.76
1.08
0.46 0.87 0.87
1.28
, = ·.52
1.06 1.52
1.98
1.28
llllll
1.08
0.87
0.87 099 0.99
1.11
1.11 1.70 1.70
2.29
1 ~ 9 8 2.14 12.14
2.29
.S> :: -E;,
.. ""'
.:::


CliAI'ITRE V
AUTOIIATlSA.TION DE lA STATIOn! DE POW.I'AGE
CHAPITRE V
AUTOMATISATION DE LA STATION DE PLOMPAGE
V -1- Organisation de fonctionnement de la station de pompage.
La de suprcssion comporte (04) quatre pompes horizontales deux pompes de type
1<'40/100R marque I'IWUOLO ct les autres de type SL 30011 marque l•'OltA.S.
Pour liitilît6l'entretienl des appareils et augmenter la sécurité de notre installation nous
choisissons deux pompes diffé:rcntcs ct fonctionnent en paraHélcs (F40/2008 ct SL 300H) et
une pompe de secours ou d'incendie ;(on pn:nd Je type .F40/200B).
D'après les graphes de couplage de deux pompes en parallélc {Petrole ct Foras): Les
de couplage de ces pompes est toujours superü:ur au débit de la consonmwtion horaire, ct vu
de l'impossibilité de confondre Je débit des pompes avec la demande horaire en eau de la
consommation; Ccst à dire on utilise un régulateur éléctronique de débit de œfoulem..:nt.
Le réglage des débits s'dféctué de maniére qui est proche il la consomation horaire en eau de
la cité U.S.ll.
tableau N° V -1 ; Donne les débits régularis és par le régulateur de d.:bit Programmable :
Tableau N°V-1 : Débit régularisé de la station de pompage.
U
Heure · 0 1 2 3 .. ----- -
ni 1 2 3 4 4-5 S-6 6-71 ·7-8 8-9 10 11 12
1 •
3.67 4.89 4.89 14.67 26.90 - 17.12 18.32 30.54 lfli
.. 29.7o FmJ. 29.70 29.70 29.7o lfli
•• Ml/h - --
11111 ,4
' Qhaela 1 • 1
-
consommation 42.77 30.54 24.45 24.45 1,1 E 29.34 29.34 29.34 14.67, 9.76 4.89
Q de la ----- -- -
cé.'."'.arisé, 42.77 20.99 20.99 20.99 20.991120.99 20.99 20.991 120.99 20.991120.99 20.991
= (M'illl h Il 1 Il
Le temps de fonctionnement périodique est éstimé de 21 heures par jour et la
lransmition des ordres de mise en marche ou J'arrêt de moteur de la pompe peut
s'éflëctué à l'aide d'une horloge à contacts prérégles.
Chapitre' VI
un pile pour protég,;or la conduite. Tl faut t\mner une pile avec
la \:onduitc et un métal dont Je potentiel est plus faible que celui de raL'icr (Zn, Al, Mg).
La conduite devra enduite d'un revèternent de protection isolant par des bandes de tissu
impr0gnc'es d 'un prodtJit bitumineux on synthétique.
Vl-1-3-2: corrosion interne:
caux minémlis0es provoquent dans les surt,Jut si la faihk dépùls
laL·onduitcd'ou attaque locales du métal ct pcrtlHatÎPn
Ll présence de fer dans l'eau rno?me à des doses inférÎeLtres il 0.1 mgil peut égéllement
cause de perforation. en tloeulant sous t0rme d"oxyde, il comtitue des Mpôts donc des piks
trés active sous les quelles apparait unc diminution mpidc d"épaisseur du mélal dc la çonduite
Pnurprokgcr la conduite umtrc la ctnn>sion, illi.lut
Eviter luuk les enlrél'S cl" air ou gazeux
l·aire unrevétt'ment trés soigné.
l.::viterksfaibb\"itcsscs.
Vl-1-4-: PRINCIPE DE LA PROTECTION CATHODIQUE:
Vl-1-4-1: Présentation cathodique par soutirage de courant:
Elle consiste :i partir d-Lme électrique de Cl)ltr:l.11l continu (altematifredresse _18 relier lJ
conduite D. la horne négative et mettTe une pièce métallique dans un milieu humide après
ra vu ir rdier ù la bome
Vl-1-4-2 :protection par onde réactive:
La pruteetion dssur2e lorsque k potentid de Id o..:.c>nduile plus nO:g,1tive <.JUC <:elui d11
milieu ékctrulyte en c1.>ntad
Cette protection n>nsisk à rdier de place ln conduite ù une plaque de métal très
CleetronégmiYe de thçon à tOrmer des piles nu la conduite joue un rOk de b cathode
Vl-2- PROTECTION DE CONDUITE CONTRE LE COUP DE BELIER :
Vl-2-1 Présentation du problème :
le coup de: bo:lier est un phCnomènc· oscillatoire qui sc manîfc:sle !ms d'une mudificnion
régime J- ..:coulcment (arrét <lU mise en mmche de la pompe, munœuvn: de
etc .... l
Ab suite d'un arrêt hrutal du gn)Upe déctro-pnmpc tcoupurc de courant). la veine liquide
p(>IJrsttit s1m ehenùn gr<ÎI:e ;l Sl>n inertit:. mais n'étant alimenke. il v;; t:n derrière
dit: un<: onde Je: pression yui sc pwpagc jusqu'au réservoir
Chaque tranche de la condt1ile sc contracte successivem<:nt par diminution élastique dtt
diamètre. Dés que ectk on\k de atteint le réservoir. une onde Clastique de
Clwpitrc VI
"' Soupape de décharge: Fllt: n'intervient yu<: pour limiter s0n
utilisation est phts au point de \Ue dk
implique d<" considérabl<" pertes d<" volume d'eau
Y Chemise d'équilibre Il peut limiter l<"s dépression ainsi que les surpressions. on ne
peut l'établir écc•nomiqucment que pom les h:mt<::urs géométriyucs très thiblcs
"' Réservoir d'air Il protège les installmions aussi \1ien contre les surpressions que
contre les dt>pressions. Son installation simple: parmi rnoyt>ns, nous rtvons opte
pour un réservoir tl" air t:Dmme dispositil' de protediun, car il très répandu pour ia
protection des cc•nduiks et de pomp::tge pour gamme de litres
secondaires débits ct de pressions rtllons rcspccti,;crnent jŒqu'ii quelques litres
secundcs( L's) pour les débits ct des centaines de mètres pom les pressions (.'!
dépressions_ De d'air sont simple de P<lint de vue
installation ctthcilem.:ntcnmr0\ah\c
Vl-2-3 :Principe de fonctionnement du réservoir d'air:
Ln fr>nctionnernent normalE\ la pression dt' la conduite s'équilihre celledel"airedrtnslc
rèsnvoir. A la tèrmdure brusque d'une vanne ou à l'occasiun d·mre disjonction él<"ctronique,
il s<: née altcrnati\Trncnt une suppression ct une dépression. Au rw,mcnt de la dépression, la
do: !'air d<ms le n::scnoir chasse reau H:rs la conJuitc pour combler œlle baisse de
dépression. ()uand la dcvi..:nt nullc, rondc r..:vicnt cn arrii.'re ct la ..:onduik reprend
lOrme nornwlc. prugr<:ssiwm.:nt par dasticik
La première lr:mchc arrètéc par le cbpct, qui sc lfüli\T l'Il principe· krmé. sera comprimée· par
ks tri.lncht's suivantes. ll s<: créc unc suppression qui prugrc:ssc du cbpd vers k d
le mouvement reprend dt: nouveau
Au moy<.:n d'une tuyère (ou d'w1 diaphragm.::) disposé sur le tuvau de raccordcmcnt
conduite -réservoir d'air. L"énc:rgie \k est dissipée par p<"rlc: de charg<" et l'on ohtient
un amortÎs&menl p<tr cumprt'ssion de ["air dans la rè;ervuir
Vl-2-4 : Calcul du réservoir d'air:
Pour déterminer les valeurs de suppt·cssion ct de le dépression maximales. ainsi que le Yolumc
de anti-hélier: on la méthode dt" HERGEIH)N après avoir détermine les
caradérisliquc:s du d'air. ainsi que k dispositif d'drangkmcnt. On proc.:dc à la
par ml'lhude de dtonnl'melll
Chapitre VIl ORGANISATION DE CHANTIER ET DEVIS ESTIMATIF
CHAPITRE VI/
ORGANISATION DE CHANTIER ET DEVIS ESTIMATIF
Vll-1- GENERALITE.
L'organisation d'tm chantier consiste à détet·mincr];] mise en œttvt·c des moyens nécessaires
pour m::complir dans le conditions pussihks ks travaux ù cx0nttc·r.
Pnur l'exécution des dilkrcni.s travaux sur des chantiers de réalisation des réseaux d"AJ-:1'
demande dittcrcntes opérations que
,.. lmpnrt3tion trand1és
:,.. Aml,nagcment du lit de pose' de cunduiks
,.. Pose des conduites
,.. 1-:pt·cuve de joints et de canalisation
,.. Rcmhbiement des tranchées
V/1-2) IMPLANTATION DES TRACES DES TRANCHES SUR LE
TERRAIN:
Vll-2.1) Matérialisation de l'axe:
On matérialise l'a;.:e de l;1 Lr<m<.:hée k Lerrain par des jalon nettes placées en ligne droite et
espdcées Je 50 <:m. On dkclue œ lravuil. .:n sur le pkm kurs par des
repérés tb:ésnucieshnmes.limitedechemin.etc
l.a direction a.xcs <.:t kurs cxtr0mités sont aittsi hien \klerntitK:es
Vll-2.2) Excavation des tranchées:
Sdon ks caranc"ristiqucs du L<::rrain, sera réaliséc mü:aniqucmcnt
La proümd.:urrninimalc de la tnmchl'e ù excaver atteint lm Pl' UT des suivantes
Pour garder la IT::üchcur dc l'cau pendant les grandcs chakurs
- Pour nc pas gêner le tmvail de la terre (cxploitmi,•n't
- Pour prukgcr la canali:;.;llion con11c lc gd
Ta l<irgeur de hi trancb;;:e doit ielk_ (\U"un homme y travailler dillicullé. el
cilc aug1111.:nll" avct: ks diamétn:s d<.:s conduites ù mcllrc m pluœ. Ln pratique au droit dooo
joints des ILJYCIUX. lks <.:t
1 dcs s'cŒ.:ctucm par tiun<,:ons c:n <.:UIIill!Cl\!fdnt par lcs points
lt;ll!ts pour assurer y a li.:u l'ét:uukment nawrcl de l'edu
Dun<: l'ex..:avatiun nc"..:cssitc· la d0temrination de parumètrcs tels que
Chapitre VIl ORGANISATION DE CHANTIER ET DEVIS ESTIMATIF
V/1-4- AMENAGEMENT DU LIT DE POSE DES CONDUITES :
Avant la pose de la conduite, on procédure aux opérations suivantes :
Eliminer les grosses pierres des déblais placées sur les côtes de la tranche de façon à
éviter leurs chutes accidentelles sur la canalisation nne fois posée.
Respecter les côtes du profil en long, que le chef du projet a pris soin de fixer.
Niveler soigneusement le fond de la tranchée pour que la pression soit constante entre
les points de changement des pentes prévues.
Etablir ensuite le niveau du fond de la fouille en confectionnent un lit de pose bien
damé avec la terre meuble du sable ou d'une couche maigre de béton, suivant la nature
du terrain rencontré avec épaisseur environ 10 cm.
H volwne total du sable pour le lit de pose. Il e:.1 calculer d'après le tableau suivant:
Tableau Vll-3 :
D mm 150 125 100 80 60 50 40
Jo(n1) 80 887,51 466,61 242 231 449 580
b D+ 0,6 m 0,75 0,725 0,70 0,68 0,66 0,65 0,64
s
0,1 b m ~
0,075 0,0725 0,07 0,068 0,066 0,065 0,064
v s .l m 6 64,34 32,66 16,46 15,25 29,19 37,12
~ V m l m r du sable
201,02 m
3
Vl/-5- pose des conduites :
Avant la descente des conduites en fouilles, on procède à nn treillage des conduites de
façon à écarter celles qui ont subit des chocs, elle sont débarrassées de tous corps étrangers
{terre, pierre, chiftOn, etc, ... ),et on les descend lentement à l'aide d'un engin de levage
(pose- tube) dans le fond de la fouille, au cours de pose on vérifie régulièrement des tuyaux
pour opérer correctement, on utilise des nivelettes et effet:tues de vissées tout les 80 cm
environ, s'il sera de caller les tuyaux pour les aligner.
A chaque arrêt de la pose, on bouche les extrémités du tronçon de la conduite en
attente de tampon solidement fixé.
Remarque:
La descente en fouille des canalisations en acier doit avoir lieu aux heures les plus fraîches de
la journée, (déformation de la conduite à cause de la dilatation).
La pose des conduites dans la tranchée est effectué par nn engin spécial appelé (( pose-tube » .
Comme il est indiqué dans la schéma suivant :
BIBLIOGRAPHŒ
W (1] Catalogue Générale Pedrollo élcctropompes (ltaly)
W (2] Catalogue Foras électrop<Jmpes (Ital y)
W (3) E.N.P.H (Algérie)
W 141 "Cou" d'A.KP"; B. Salah ENSH 1993
W (!'i)llydnullque Souterrain. :G.Schneebeli
W (7( Mémoin: de fin d'étude: Diagnostic du réseau d'AE.P de la ville de
Boufarik; "Benzine Toutik" 1999.
W (8) Mémoire de fm d'étude: Extension et Rénovation du réseau d'AE.P
de la ville de Mi la; "Yagoub Smafn" 1997.
W (9J Mémoire dr fin d',r.tude : Rénovation du réseau Je distribution de la
ville de Oued -El- Elleug; W.Biida ; "Moussaoui Malika" 1997
W (10) LJonnaise des eaux: Mémento du gestionnaire de l'alimentation en
eau ct de l'assainissement "Tome 1".

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful