1

© 2010 IBM Corporation

AIX WPAR Update
Thibaud Besson – Architecte serveurs Power IBM

2

© 2010 IBM Corporation

AIX WPAR
Thibaud Besson – Architecte serveurs Power IBM

© 2009 IBM Corporation

Isolement applicatif par WPAR
WPAR = AIX dans AIX – Virtualisation à l'intérieur d'un AIX – Existe sur AIX 6.1 depuis 2007 et sur AIX 7 – Indépendant du processeur – Partage régulable des ressources OS, I/O, processeur, mémoire – L'hôte AIX reste un AIX standard Dans la WPAR – L'application croit être seule dans son propre AIX dédié – Isolement des utilisateurs, des processes, des InterProcess Communication (IPC), du réseau IP – Isolement d'une partie du système de fichiers : root, /tmp, /var /home, en option /usr et /opt – Contrôle des ressources consommées : CPU, mémoire, pagination
4 © 2010 IBM Corporation

AIX instance
Workload Partition
Workload Partition

Application Server
Workload Partition

BI

Workload Partition

Web Server

Workload Partition

Billing

Test

Intérêts des WPAR
Économie de mémoire car AIX unique pour plusieurs partitions Déploiement rapide : montage des FS AIX sans réinstallation du code Administration et sécurité au niveau des applications, pas de l'AIX global Encapsulation des applications pour une gestion simple des arrêts et des ressources Mobilité simplifiée vs LPM car appuyée sur AIX pas sur l’hyperviseur PowerVM Réduction de l'administration AIX – Réparation plus simple : un AIX est disponible pour travailler à la réparation – Mises à jour d'AIX unique pour un grand nombre de partitions – Backup plus simples car le code partagé avec l’AIX global n’est pas sauvegardé – Clonage simple par un fichier de spécifications

5

© 2010 IBM Corporation

WPAR ou LPAR ? LPAR Temps de déploiement Facilité de backup et espace nécessaire Facilité à réparer Délégation d’administration Impact sur le coût d’administration par image AIX Impact sur le coût de licence AIX Etanchéité des partitions Attribution des ressources physiques du serveur Efficacité de l’utilisation mémoire Facilité à mettre en œuvre la mobilité Résilience par PowerHA systemsMirror 6 WPAR © 2010 IBM Corporation .

ses systèmes de fichiers. déplacée Create AIX Remove Defined Run AIX Stop Active 7 © 2010 IBM Corporation . ses utilisateurs – Ne partage pas de système de fichier en écriture – Créée en quelques minutes – Peut être arrêtée. redémarrée.Deux types de WPAR Create and run appl Stop and remove Application Workload – Encapsule une application – Un seul process – Créé en quelques minutes – Peut être arrêtée – Peut être déplacée – S'arrête avec l'application – Système de fichier global – Orientée HPC pour les jobs très longs System Workload – Environnement complet virtualisé – Possède ses propres services.

00 /dev/livedump 256.00 /dev/hd9var 768.00 /proc /dev/hd10opt 512.63 1% 274.50 78% 249.68 62% 660.64 1% variable data (system Iused %Iused Mounted on logging files.62 68% 3585.00 /dev/hd2 2944.Rappel sur les systèmes de fichiers d’AIX Racine.71 16% 92.47 28% 127.00 /var/adm/ras/livedump AIX programs and data Free %Used 147.00 /dev/hd3 4224. transient 20636 30% / and temporary files) 51048 25% /usr 17847 23% /var 261 1% /tmp Temporary files lost at 12 1% /home system reboot 5 1% /admin .00 /dev/hd11admin 128./proc 9459 12% /opt process information 4 1% pseudo-file system software and add-on packages that are not part of the default installation 8 © 2010 IBM Corporation . home de root # df -m Filesystem MB blocks /dev/hd4 384.79 47% 255.00 /dev/hd1 128.

/wpars : contient les systèmes de fichiers privés des WPAR 9 © 2010 IBM Corporation ...Les systèmes de fichier de la WPAR FS global de l'hôte : /. .

Configuration des FS par défaut Namefs est un pseudo-filesystem • Permet de monter un répertoire d’un filesystem réel sur un autre point de montage • éventuellement des options de montage différentes # lsfs Name /dev/hd4 /dev/hd1 /dev/hd2 /dev/hd9var /dev/hd3 /dev/hd11admin /proc /dev/hd10opt /dev/livedump /usr /opt /proc /dev/fslv00 /dev/fslv01 /dev/fslv02 /dev/fslv03 10 Nodename ----------------- Mount Pt / /home /usr /var /tmp /admin /proc /opt /var/adm/ras/livedump /wpars/wpar0/usr /wpars/wpar0/opt /wpars/wpar0/proc /wpars/wpar0 /wpars/wpar0/home /wpars/wpar0/tmp /wpars/wpar0/var VFS jfs2 jfs2 jfs2 jfs2 jfs2 jfs2 procfs jfs2 jfs2 namefs namefs namefs jfs2 jfs2 jfs2 jfs2 Size 786432 262144 Options --- Auto Accounting yes yes yes no no no 6029312 -1572864 -8650752 -262144 -524288 ---262144 262144 262144 262144 ---ro ro rw ----- yes no Global no yes yes yes yes yes no no no no no no no no no no no no no no no © 2010 IBM Corporation 1048576 -- WPAR namefs no no WPAR private no .

Configuration par défaut Partage de /usr et /opt en lecture seule – Accélère la création. l’installation et la mise à jour des WPAR – Partage le code applicatif donc économise l’espace disque et simplifie les mises à jour – Protège de la suppression accidentelle des applications par l’administrateur de la WPAR – Economise la mémoire nécessaire au fonctionnement de la WPAR Grand nombre de WPAR ? – Réduire le nombre de filesystems – Rassembler les répertoires des WPAR dans un seul FS – Utiliser le specification file pour créer une configuration FS personnalisée mount: directory = "/" vfs = "jfs2" size = "406M" mount: logname = "INLINE" directory = "/var" vfs = "jfs2" size = "128M" 11 © 2010 IBM Corporation mount: directory = "/" vfs = "jfs2" size = "406M« mount: directory = "/var" vfs = "directory" .

255.255.171 interface=en0 netmask=255.0 12 © 2010 IBM Corporation .128.Création d’une WPAR Nombreuses possibilités : – Ligne de commande – smitty – WPAR manager de Systems Director Définition de la WPAR – Par les options de la ligne de commande – Par les panels du GUI smitty ou WPAR Manager – Par l’édition d’un fichier de spécifications mkwpar -O -c -l -n wpar1 -D devname=hdisk2 rootvg=yes -N address=9.137.

le clonage Utile à la création pour –spécifier en détails les paramètres de la WPAR –Cloner un grand nombre de WPAR Sources et modèles –/usr/samples/wpars/sample.Specification file .spec pour un modèle de référence –Création à partir d’une WPAR existante : •mkwpar –e <nom_wpar> -w –o <nom_de_fichier> 13 © 2010 IBM Corporation .Introduction Fichier texte qui regroupe tous les paramètres d’une WPAR Aide à la gestion des WPAR pour la création. la gestion.

255.128.0" © 2010 IBM Corporation Hdisk attribué à la WPAR rootvg = "yes" .Détails general: name = "myWPAR" checkpointable = "no" hostname = "myWPAR" privateusr = "no" directory = "/wpars/myWPAR" devices = "/etc/wpars/devexports" ostype = "0" auto = "no" rootvgwpar = « yes" preserve = "no" routing = "no" resources: active = "yes" device: devname = "/dev/null" devtype = "1" device: devid = "37213600A0B800016890A000009914C7B3C910817 42-90003IBMfcp" devtype = "2" 14 mount: dev = "/usr" directory = "/usr" vfs = "namefs" mountopts = "ro" mount: logname = "INLINE" directory = "/home" vfs = "jfs2" vg = "rootvg" size = "65536" security: privs = "PV_AU_.255.128.137.137.Specification file .176" netmask = "255.255" interface = "en0" address = "9.PV_ … network: broadcast = "9.

html SAP s’installe sans difficultés – http://www.luw.htm Oracle DB 10gR2 est certifiée pour WPAR 15 © 2010 IBM Corporation . SAP.7 s’installe sans difficultés – http://publib.server.ibm.do c/doc/c0053344.Installation de DB2.com/sap-installations-in-aix-6-1-wpars-508.boulder.com/infocenter/db2luw/v9r7/topic/com.db2.qb. Oracle DB2 9.sap2048.ibm.

Accès en écriture à /opt ou /usr L’accès en lecture seule peut poser des difficultés à l’application – Certaines applications écrivent dans /usr et /opt pendant leur fonctionnement – Installer un niveau de Logiciel différent dans la WPAR vs AIX Global Besoins Incompatibles avec /usr et /opt partagés en lecture seule dans le global OPTION 1 : Donner accès en écriture à un répertoire dans /usr et /opt – Si une application de la WPAR doit y écrire – Créer un FS dans l’AIX global – Monter ce FS dans la WPAR – Créer un lien symbolique depuis /usr ou /opt vers ce FS Un FS existant peut être utilisé dans une WPAR – Changer le mount group (groupe de montage) : chfs –u mypar /myprivatefs – Changer le point de montage du FS : chfs –m /wpars/mywpar/myprivatefs /myprivatefs 16 © 2010 IBM Corporation .

1/default.reg.1 Objectif : – Garder les binaires DB2 & WebSphere dans l’AIX Global – Seront en lecture seule pour les WPARs dans /opt et /usr – Déployer les instances DB2 v9.1 dans la WPAR Installer DB2 V9. et dans la WPAR : # mkdir /var/db2 # cp /opt/IBM/db2/V9.env ln -s /var/db2/profiles.1/default.1/default.reg /var/db2 Créer un lien symbolique dans /opt du fichier du répertoire /var : ln -s /var/db2/default.reg /opt/IBM/db2/V9.env 17 C’est un lien qui pointe vers vers /var/db2/default.Exemple de DB2 v9. mv /opt/IBM/db2/V9. en écriture donc.1/profiles.1 Dans AIX global : Déplacer les fichiers vers un répertoire disponible en écriture Créer le répertoire : mkdir /var/db2 Archiver les fichiers d’origine de /opt (read-only): cp /opt/IBM/db2/V9.reg # cp /opt/IBM/db2/V9.env /var/db2 .reg /opt/IBM/db2/V9.1/profiles.copy cp /opt/IBM/db2/V9.1/profiles.env est un lien symbolique qui pointe vers /var/db2/default.env.copy Créer la WPAR.1/profiles.env Déplacer les fichiers vers le répertoire /var : mv /opt/IBM/db2/V9.1/default.1/default.1/default.1/default.reg.env.env Dans le global : /opt/IBM/db2/V9.env interne à la WPAR.Accès en écriture à /opt sans private WPAR .copy /var/db2/default. .reg /opt/IBM/db2/V9.copy /var/db2/profiles.env /opt/IBM/db2/V9.env est en lecture seule © 2010 IBM Corporation Dans la WPAR : /opt/IBM/db2/V9.1/profiles.

ou dans un ordre précis différent de celui de leur création 18 © 2010 IBM Corporation .Ajout d’un FS à la WPAR A spécifier à la création ou ajout ultérieur d’un device Ajout de filesystem à la WPAR – crfs –v jfs2 –g rootvg –m /wpars/mywpar/myprivatefs –u mywpar –a logname=INLINE –a size=1G – -u <mount_group> : permet de grouper les FS pour les monter en une seule opération.

Private/detached WPAR – isolation des filesystems L’accès en lecture seule peut poser des difficultés – Certaines applications écrivent dans /usr et /opt pendant leur fonctionnement – Installer un niveau de Logiciel différent dans la WPAR vs AIX Global Besoins Incompatibles avec /usr et /opt partagés en lecture seule dans le global OPTION 2 : Private/detached WPAR – /usr et /opt privés pour la WPAR – Option à la création de la WPAR : mkwpar –l – Plus consommateur d’espace disque et de mémoire – Commande spécifique pour la mise à jour d’AIX : inuwpar – Commande spécifique pour la mise à jour des logiciels : syncwpar 19 © 2010 IBM Corporation .

] – cmdname [ option ... Syntaxe : /usr/sbin/inuwpar [ -d directory | -D ] [ -G ] { -A | -f wparnamesfile | -w wparname..inuwpar : installation et mise à jour de logiciel pour detached WPAR inuwpar met à jour les logiciels dans le Global puis les WPAR détachées.. ] est la commande d’installation : • geninstall • install_all_updates • installp • instfix • update_all • {sm_inst} – D | d directory : si la source de la mise à jour est déjà disponible dans la WPAR. 20 © 2010 IBM Corporation ... cette option permet de le désigner. ou –d pour spécifier le répertoire spécifique. } cmdname [ option .. D si il est identique.

GPFS ne peut pas être utilisé. Copier dans un répertoire les données nécessaires. 21 © 2010 IBM Corporation .Limitations de inuwpar La source de l’installation doit être un filesystem local montable dans la WPAR Les device de type bloc (cd0 ou rmt0) ne peuvent pas être utilisés.

N’effectue pas la tâche -v = Verbose mode -A = Applique l’opération à toutes les WPAR -f = Spécifie un fichier contenant la liste des WPAR -D = Synchronise les detached WPAR -d = device d’installation pour les detached WPAR (cf précédemment) 22 © 2010 IBM Corporation .Synchronisation de l’AIX Global et de la WPAR Syncwpar synchronise les logiciels entre AIX global et les WPAR detached ou pas Synchronisation d’une detached WPAR avec l’option –D : syncwpar -D [-d device ] [-p] [-v] { -A | -f wparNamesFile | wparName } Flags: -p = Preview operation.

il est possible d’attribuer device hdisk (FC ou vSCSI) à une WPAR – Tout type de disque supporté par AIX 6 et AIX 7 en MPIO – Les lecteurs de bande supporté par AIX 6 et AIX 7 qui utilisent le driver sctape (driver atape non supporté) Global /usr hdisk0 Rootvg WPAR /usr /opt hdisk0 /usr /opt / /var /home /tmp /admin /opt hdisk1 defined / /var /home /tmp /admin © 2010 IBM Corporation 23 .rootvg WPAR – gestion du device d’installation Les filesystems de la WPAR résident par défaut dans le Volume Group de l’AIX global rootvg Donc sur le même disque que l’AIX global Une WPAR standard est très liée à l’AIX Global Global hdisk0 /usr /opt /wpar/mywpar /wpar/mywpar/var /wpar/mywpar/home /wpar/mywpar/tmp /wpar/mywpar/admin WPAR Depuis fin 2009.

Il pourrait être un datavg si rootvg=no – O : écrase un VG existant sur le hdisk présenté – Plusieurs disques peuvent être utilisés pour rootvg Ajout d’un disque à une WPAR existante – chwpar [-K] –D devname=hdiskxxx [rootvg=<yes|no>] wpar_name – cfgmgr pour rendre de device disponible 24 © 2010 IBM Corporation . pas le global – L’administrateur de la WPAR a le contrôle de ses FS (contrairement à une WPAR std) Permet la mobilité sans montage NFS Défini à la création de la WPAR : – mkwpar –n wpar_name –D devname=hdiskxxx [rootvg=<yes|no>] –O – rootvg=<yes|no> : indique que le hdisk sera utilisé comme rootvg.Mise en œuvre d’une rootvg WPAR Ressemble plus à un AIX global – rootvg volume group dans la WPAR – Noms de LV standard dans la WPAR Isolation améliorée – Les FS de la WPAR sont détenus par la WPAR.

1 TL 6 SP1 Sur la WPAR – Mettre à jour l’ODM # cfgmgr – Lister les volumes physiques.vscsi à partir d’AIX 6.Ajout d’un LUN à une WPAR Sur la WPAR – Lister les volumes physiques avant les opérations dans l’AIX Global # lspv Global AIX Ajouter hdisk2 to WPAR: # chwpar –D devname=hdisk2 wp05 retirer de la WPAR: # chwpar –K –D devname=hdisk2 wp05 Vérifier la présence du LPP wio. le disque est visible # lspv hdisk2 00c1cd8f67d8a26d None – Importer les volumes groups du disque # importvg hdisk2 – or .mkvg hdisk2 # lspv hdisk2 00c1cd8f67d8a26d vg00 active Le nom de disque est identique dans la WPAR et dans l’AIX Global 25 © 2010 IBM Corporation .

Rootvg WPAR – quel est le disque attribué ? Dans l’AIX Global # lswpar Name State Type Hostname Directory RootVG WPAR -------------------------------------------------------------------wpar-demo D S wpar-demo /wpars/wpar-demo no wpar-test2 D S wpar-test2 /wpars/wpar-test2 no wpar0 A S wpar0 /wpars/wpar0 no wpar1 D S wpar1 /wpars/wpar1 yes # lswpar -D wpar1 Name wpar1 wpar1 wpar1 wpar1 wpar1 wpar1 wpar1 wpar1 wpar1 wpar1 wpar1 wpar1 wpar1 wpar1 wpar1 wpar1 wpar1 26 # lsdev -c disk Type pseudo pseudo pseudo pseudo pseudo clone clone clone clone clone clone clone pseudo pseudo pseudo pseudo disk yes Virtual Device RootVG Status ALLOCATED ALLOCATED ALLOCATED ALLOCATED ALLOCATED ALLOCATED ALLOCATED ALLOCATED ALLOCATED ALLOCATED ALLOCATED ALLOCATED ALLOCATED ALLOCATED ALLOCATED ALLOCATED ALLOCATED © 2010 IBM Corporation Device Name /dev/null /dev/tty /dev/console /dev/zero /dev/clone /dev/sad /dev/xti/tcp /dev/xti/tcp6 /dev/xti/udp /dev/xti/udp6 /dev/xti/unixdg /dev/xti/unixst /dev/error /dev/errorctl /dev/audit /dev/nvram hdisk4 hdisk0 Available C4-T1-01 MPIO Other DS4K Array Disk hdisk1 Available C4-T1-01 MPIO Other DS4K Array Disk hdisk2 Available C4-T1-01 MPIO Other DS4K Array Disk hdisk3 Available C4-T1-01 MPIO Other DS4K Array Disk hdisk4 Defined C3-T1-01 MPIO Other DS4K Array Disk hdisk5 Available C3-T1-01 MPIO Other DS4K Array Disk ------------------------------------------------------------------ .

Ajout d’une carte FC dans une WPAR Shared Adapter Model WPAR gets a LUN Real Adapter Device (NPIV) Global AIX manages MPIO & FC devices fscsi0 fscsi1 Virtual Protocol Device Real Protocol Device Global AIX export adapter to WPAR hdisk0 Real Storage Device WPAR-owned adapter WPAR gets the adapter so manages MPIO & FC devices fcs0 fcs1 fscsi0 fscsi1 hdisk0 Real Storage Device Supporte le partage d’un disque FC entre plusieurs WPARs Supporte AIX MPIO Supporte les disques vSCSI Supporte MPIO dans la WPAR Supporte toute forme de multi-pathing solution & any storage device # mkwpar -n wp1 -D devname=fcs1 # mkwpar -n wp1 -D devname=fcs1 -D devname=hdisk2 rootvg=yes Global AIX Available Defined Pas de Mobilité ou de Versionned WPAR © 2010 IBM Corporation 27 .

WPAR Checkpoint Permet de sauvegarder dans un fichier et redémarrer une WPAR en cours de fonctionnement – Sauvegardes intermédiaires sur des jobs longs – Gestion des priorités entre WPAR – Reprise du job au point d’arrêt Capacité à prévoir – Fait partie des commandes MCR – Défini à la création de la WPAR par l’option –c Lancement du checkpoint : /opt/mcr/bin/chkptwpar -k -d /checkpoint_dir mywpar Redémarrage de la WPAR /opt/mcr/bin/restartwpar -d /checkpoint_dir mywpar 28 © 2010 IBM Corporation .

Résumé des possibilités de configuration Tyes de WPAR disponibles – WPAR standard : lecture seule de /usr et /opt – Private WPAR : /usr et /opt privés pour la WPAR – Rootvg WPAR : FS de la WPAR sur hdisk séparé Les filesystems des WPAR peuvent résider dans : – Le volume group de l’AIX Global – Utilisation de NFS : le partage des données pour la mobilité – Utilisation de LUN pour rootvg et les données : mobilité et performance – Adaptateur FC dédié 29 © 2010 IBM Corporation .

rootvg – Arrêter les WPAR et savewpar pour sauvegarder les WPAR 30 © 2010 IBM Corporation . si une application tourne dans la WPAR. l’état sauvegardé peut être inconsistant suite à des modifications en cours de sauvegarde – Une rootvg WPAR ne sera pas sauvegardée car hors rootvg de l’AIX global – Une WPAR inactive n’a a pas ses FS montés dans l’AIX global. mksysb ne la sauvegarde pas sauf si option –N (nouvelle option) – Conclusion : OK pour sauvegarder AIX global.Sauvegarde de WPAR par mksysb depuis l’AIX global – si la WPAR est dans rootvg de l’AIX global et active au moment de la sauvegarde. mais pas pour les WPAR Pour chaque WPAR par savewpar – Lancé pour chacune des WPAR depuis l’AIX global – Si le /usr et /opt sont partagés avec l’AIX Global. elle est incluse dans le mksysb – Attention. la sauvegarde est très petite et très rapide – La sauvergarde est indépendante de l’AIX global et peut être restaurée dans un autre AIX Recommandation – AIX est un container à WPAR dont la sauvegarde est gérée indépendamment de lui – Utilisation de mksysb pour sauvegarder l’AIX global. automatiquement sans WPAR si elles sont des rootvg WPAR ou en utilisant le fichier /etc/exclude.

bkup Pour exclure des fichiers de la sauvegarde : /etc/exclude.data vgdata/ filesystems image.data image.Sauvegarde de WPAR : savewpar Savewpar sauve la wpar dans un fichier : savewpar -f /tmp/wpar0.WparName mkwpardata : Savewpar s’appuie sur les fichiers créés par la commande mkwpardata dans /tmp/wpardata – Lancée automatiquement par savewpar – Lancée au préalable puis les fichiers sont modifiés selon les besoins – Les fichiers sont écrasés si savewpar –i ou –m [root@workload-aix]> /tmp/wpardata/wpar0 # ls backup.bkup wpar0 Le fichier créé pour une WPAR “standard” est petit : 77 Mo # ls -al /tmp/wpar0.spec Pour lister le contenu d’une sauvegarde de WPAR : smit lssavewpar ou la commande lssavewpar 31 © 2010 IBM Corporation .bkup -rw-r--r-1 root system 77977600 Dec 6 16:26 /tmp/wpar0.info vgdata.files Pour restaurer une WPAR : smit restwpar déployer depuis NIM : définir une ressource de type savewpar wpar.

3.Gestion des ressources CPU / Mémoire Plusieurs WPARs peuvent être en compétition pour les ressources disponibles dans l’AIX global WLM : La gestion des ressources CPU & mémoire des WPAR s’appuie sur le Workload Manager d’AIX – Technologie incluse dans AIX depuis la version 4. Pas d’overhead mesurable Modifications sans interruption de fonctionnement – Dynamiquement sur les WPAR en fonction – Pas de destruction de threads/processes si une limite est ajoutée Attention aux limites sur les ressources mémoire pour éviter la pagination 32 © 2010 IBM Corporation .3 – Masquée pour l’utilisateur de WPAR – Utilisé au niveau de l’AIX global. pas dans la WPAR – intéressant pour la délégation d’administration – Implémenté dans le kernel d’AIX.

processes Il est possible d’influer sur les ressources liées aux processes directement – Nombre : – Mémoire : – CPU : Resource set : – Groupe de processeurs physiques – Utilisé à l’origine dans le calcul à haute performance (HPC) – Permet d’améliorer l’affinité processeur en liant un process à des processeurs physiques – sous-ensemble de processeurs Limiter le nombre de Processes et threads de la WPAR Limiter la quantité de mémoire virtuelle autorisée pour chaque process Utiliser un resource set 33 © 2010 IBM Corporation .Restriction des ressources .

le % étant prioritaire 34 © 2010 IBM Corporation . Si la WPAR utilise moins que ce %.Partage des ressources CPU et Mémoire entre WPAR Les CPU et la mémoire peuvent être répartis entre les WPAR en cours d’exécution selon 2 règles Shared-based – Basé sur une règle de proportion entre la WPAR et les autres WPAR actives – La valeur absolue attribuée varie en fonction de la consommation des autres WPAR – Valeur de part : 1 à 65535 – Une WPAR peut dépasser sa part si des ressources sont disponibles Percentage-based – Prioritaire sur le shared-based – Minimum % : minimum garanti à la WPAR. la priorité de ses processes est augmentée pour qu’ils récupèrent des ressources – Soft maximum % : maximum accessible pour la WPAR si les WPAR sont en concurrence pour les ressources – Hard maximum % : maximum accessible pour la WPAR quelque soient les conditions La somme des % ne doit pas dépasser 100% Minimum % ≤ soft max % ≤ hard max % Les deux méthodes peuvent être utilisées en parallèle.

la fraction de ressources pour la WPAR est constante 35 © 2010 IBM Corporation .Exemple de partage des ressources – shared based Création de 2 WPARs • WPAR_A : 5 shares • WPAR_B : 10 shares La répartition est faite sur les WPAR actives Pas de limites sur la consommation maximum de CPU Ajout d’une WPAR • WPAR_A : 5 shares • WPAR_B : 10 shares • WPAR_C : 15 shares WPAR_A perd 50% des ressources qui lui étaient assignées mais sa part reste constante WA _ P RA WA _ P RB WA _ P RA WA _ P RB WA _ P RC Si la répartition est basée sur des %.

Monitoring WPAR – topas Dans l’AIX global : topas sans option @ – Affiche les classes WLM – Dénombre les WPAR – Physc : nombre de coeurs physiques consommés – %Entc : pourcentage de CE consommé 36 © 2010 IBM Corporation .

Monitoring WPAR – topas -@ Dans l’AIX Global topas -@ – Monitore toutes les WPAR actives – Ajoute la colonne WPAR à la liste des processes 37 © 2010 IBM Corporation .

Topas dans la WPAR Relatif à la limite CPU de la WPAR. Inversion video : relatif au global. pas à la WPAR Dans la WPAR – %Resc mesure la consommation – Certains évènements sont relatifs à l’AIX global 38 © 2010 IBM Corporation . équivalent au %entc : quantité de l’EC consommé.

Administration des WPAR et Live Application Mobility Ligne de commande d'AIX et smitty – Création. arrêt des WPAR – Par défaut dans AIX6 et 7 WPAR manager : plugin de Systems Director – Gestion centralisée des WPAR des systèmes de l'infrastructure – Gestion de l'agent WPAR Manager sur les partitions – Permet Live Application Mobility par GUI – Gestion automatisée de la mobilité 39 © 2010 IBM Corporation . démarrage.

AIX # 3 Workload Partition Test Workload Partition Dev Workload Partitions Manager Workload Partition Training Policy 40 © 2010 IBM Corporation .Live Application Mobility Déplacer une WPAR active vers une autre machine – – – – – À chaud ou à froid : live ou statique Dans une même architecture processeur sauf si remove-deploy Attention aux pré requis du stockage ! Optimiser les ressources Libérer une machine AIX # 2 AIX # 1 Workload Partition EMail Workload Partition Web 1. Workload Partition App Srv Workload Partition Billing Workload Partition Data Mining 2.

rte Produit “IBM Workload Partitions Manager for AIX V2.2” – Facturé au cœur d’un Small. Large server – Disponible dans eConfig : PID 5765-G83 – Par exemple sur un p770 : 1200€ / coeur La mobilité peut être déclenchée – en ligne de commande par les commandes MCR – depuis IBM Systems Director et le plugin WPAR Manager (gratuit) WPAR Manager ajoute des fonctionnalités d’automatisation Sur une rootvg WPAR. Medium. donc des 2 AIX NFS est possible La documentation n’est pas toujours à jour sur ce point cf AIX7.Mise en œuvre de la mobilité La mobilité nécessite une licence spécifique et le fileset mcr.1 difference guide 41 © 2010 IBM Corporation . le disque attribué doit être visible des 2 WPAR.

Migration en ligne de commande MCR doit être installé sur les deux AIX Démarrage de la migration : /opt/mcr/bin/movewpar [-o <log location>] [-l <debug|err>] -s <WPAR> Eg : /opt/mcr/bin/movewpar -o /tmp/dep.log –l debug –s wpar1 Réponse : un identifiant <KEY> Achèvement de la migration sur le système d’arrivée /opt/mcr/bin/movewpar [-o <log location>] [-l <debug|error>] -k <KEY> <WPAR> <DEP_IP | DEP_HOSTNAME> Eg : /opt/mcr/bin/movewpar –o /tmp/arr.log –l debug –k a123220 wpar1 prod1 Pour interrompre une migration depuis le serveur de départ & d’arrivée /opt/mcr/bin/movewpar -x <WPAR> Eg : /opt/mcr/bin/movepwar –x wpar1 42 © 2010 IBM Corporation .

AIX 5.2 WPAR © 2009 IBM Corporation .

De nombreux clients utilisent encore AIX 5.2 – Ancien matériel – Anciennes applications – Peu payent une maintenance – AIX 5. ressources consommées) Une opportunité significative ! US CA EMEA AP AX5.2 44 © 2010 IBM Corporation .2 Environ 150 000 cœurs POWER utilisent encore AIX 5.2 (matériel supporté.2 retiré de commercialisation en mi-2008 – Dernier SP en mi-2009 AIX 5.2 Num ber of Cores in use by Geography Limitations empêchant la migration • Charge de l’administrateur • support de l’éditeur • Limitations d’AIX 5.

2 NO UV E AU ! Annonce 17 Août.1 permet d’utiliser AIX 5.2 existante vers une machine POWER7 AIX 5. le support d’AIX 5.AIX 7. VIOS. Live Application Mobility vs CPU Dédié. GA 10 Septembre 2010 Permet de migrer une partition AIX 5. etc.2 tourne à l’intérieur d’AIX 7 sur processeur POWER7 Valeur ajoutée – Simplifie la consolidation des charges de travail sur du nouveau matériel – Diminue l’espace au sol – Supprime la maintenance du matériel obsolète – Améliore l’investissement logiciel → moins de CPUs Autorise un saut technologique impossible sans WPAR : – SMT4 vs SMT1 – Virtualisation : micropartitionnement. DVD vs CD. Un nouveau produit soumis à licence. IOs dédiées.2 est inclus 45 © 2010 IBM Corporation . pas de virtual CD – RAS.

le support d’AIX 5. large server – Disponible dans eConfig : PID 5765-H38 – Par exemple sur un p770 : 187 € + SWMA 950 € = 1137 € / coeur 46 © 2010 IBM Corporation .Pré requis à AIX 5. medium.1 Installation existante d’AIX 5.2 n’est pas fourni ! Le client sauvegarde son instance AIX 5.2 versionned WPAR POWER7 et AIX7.2 TL10 SP8 uniquement – Le média d’installation d’AIX 5.2 existante Il la restaure dans une WPAR AIX7 d'un nouveau type : VERSIONNED WPAR Un nouveau produit soumis à licence.2 est inclus – Facturé au cœur d’un small.

Limites au support d’AIX 5. – Peuvent bloquer la migration matérielle Préparer l’infrastructure – Inventaire physique détaillé des machines à réaliser – Rendre disponible sous AIX 7.2 47 © 2010 IBM Corporation .1 les données utilisées par AIX 5.2 dans une WPAR Protocoles / cartes obsolètes – X25 token ring. disques SSA etc.

2 WPAR : principe de fonctionnement L’application tourne dans un environnement AIX 5. smitty.2 avec des bibliothèques AIX 5. 48 © 2010 IBM Corporation .2 legacy system /usr /opt WPAR D / /var /tmp /home WPAR A / /var /tmp /home WPAR C / /var /tmp /home Le kernel reste AIX 7 13 system calls sont adaptés Certaines commandes se superposent aux commandes AIX7 Des fixes peuvent être installés AIX 7 native syscalls 5.2 Les systèmes de fichiers d’origine y compris rootvg sont inchangés Gestion par ligne de commande.2 Versioned Environment /usr /opt /usr /opt WPAR B / /var /tmp /home Ce n'est pas une émulation ! Pas d'overhead mksysb backup from AIX 5.AIX 5. Some features require the purchase of additional software components. and represent goals and objectives only.2 syscall compatibility layer AIX 7 Kernel POWER7 *All statements regarding IBM's future direction and intent are subject to change or withdrawal without notice. ou Workload Partitions Manager d’IBM Systems Director AIX 7 Native Environment AIX 5.

Démo versionned WPAR Création : # mkwpar -C -B /tmp/AIX52TL08. mkwpar: 0960-390 To start the workload partition. execute the following as root: startwpar [-v] wpar-aix52 49 © 2010 IBM Corporation ..conf /etc/hosts /etc/netsvc. /etc/resolv..mksysb -n wpar-aix52 […] Copying network name resolution configuration.conf Workload partition wpar-aix52 created successfully.

DEMO 50 © 2010 IBM Corporation .

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful