Rallye culturel et linguistique

Étape nº 6

LA FRANCE
Langue française
Le français est une langue (…). Sa grammaire et la plus grande partie de son vocabulaire sont issues des
formes orales et populaires du (…) que l’usage a transformées depuis l’époque de la Gaule romaine. Les
Serments de Strasbourg, qui scellent en 842 l’alliance entre Charles le Chauve et Louis le Germanique (deux
petits-fils de Charlemagne), sont considérés comme le plus ancien document écrit en français.
Au Moyen Âge, la langue française est faite d’une multitude de dialectes qui varient d’une région à une autre.
On distingue principalement les parlers (…), au Nord, et les parlers (…), au Sud. Avec l’établissement et
l’affermissement de la monarchie capétienne, c’est la langue d’oïl qui s’impose progressivement.
Mais on peut dire que la France est, comme tous les autres pays d’Europe à cette époque, un pays bilingue :
d’une part, la grande masse de la population parle la langue vernaculaire, qui est aussi celle des chefs-d’œuvre
de la littérature ancienne (…); d’autre part, le latin est la langue (…) et c’est aussi l’idiome commun qui
permet la communication entre des peuples aux dialectes plus ou moins bien individualisés.
Malgré la progression continue du français, cette coexistence se prolonge jusqu’au XVIIe siècle, et même bien
plus tard dans le monde de l’Université et dans celui de l’Église.
En 1539, (…) décide que le français sera la seule langue écrite officielle (ordonnance de Villers-Cotterêts). Ainsi la
vie publique du pays était-elle indissociablement liée à l’emploi scrupuleux de la langue française. Ce texte
fondateur doit être rapproché d’un manifeste du groupe qu’on appellera plus tard (…) qui proclame,
l’excellence et la prééminence du français en matière de poésie.
C’est la même exigence qui conduit à la création de (…) en 1635. Richelieu l’a fondée pour «donner à l’unité
du royaume forgée par la politique une langue et un style qui la symbolisent et la cimentent». Le dispositif
imaginé par Richelieu était si parfait qu’il a franchi les siècles sans modification majeure : le pouvoir politique
ne saurait sans abus intervenir directement sur la langue ; il laisse donc à une assemblée indépendante de 40
membres le soin d’enregistrer, d’établir et de régler l’usage.

Le saviez-vous ?
Le verlan est une forme d'argot qui consiste en l'inversion des syllabes d'un mot, parfois accompagnée d'élision. C'est en
inversant les syllabes de la locution adverbiale « à l'envers » que le terme de verlan a été créé. Le développement des nouveaux
moyens de communication, le SMS en tête, a rendu pratique le verlan, notamment en raison du caractère raccourci des formes
verlanisées bien plus rapides à taper sur des claviers que leurs équivalents dans la langue française officielle. Cela a conduit des
représentants de couches sociales moyennes et élevées, grands consommateurs de ces nouveaux outils personnels de communication,
à utiliser le verlan et, partant, à le comprendre.
la chebou = la bouche / un Séfran = un Français / la turvoi = la voiture / c’est comme as = c´est comme ça
/ ça cheumar = ça marche / je tréren = je rentre / une teuf = une fête / la zic (ou zicmu) = la musique / un
tipeu = un petit (un enfant) / un rebeu = un beur / ché aps = je ne sais pas / zarb (ou zarbi) = bizarre / un
skeud = un disque / le deblé = le bled / un Cainri = un Ricain (un Américain) / géman = mangé

www.alsitiolenguas.com

Rallye culturel et linguistique

Étape nº 6

LA FRANCE
Langue française
- Lisez la liste ci-dessous et copiez, dans le texte, les numéros qui correspondent.
(1) romane
(2) François Ier
(3) d’oïl
(4) l’Académie française
(5) d’oc
(6) de l’Église, des savants, de l’enseignement,
(7) latin
(8) la «Pléiade»
(9) (la Chanson de Roland, le Roman de la rose...)
- Choisissez la formule correcte.
«La Disparition» de Georges Pérec. C’est un roman qui a été écrit sans que soit utilisée la lettre (…).
(1) «A»
(2) «E»
(3) «O»
(…) est un journaliste français, animateur d’émissions culturelles à la télévision. Il participe chaque année aux
Dicos d’or, un championnat d’orthographe, où il lit d’une voix claire et maîtrisée ses célèbres dictées.
(4) Olivier Barrot
(5) Julien Lepers
(6) Bernard Pivot
Ces 4 écrivains n’étant même pas français ont choisi la langue française pour écrire une grande partie de leur
œuvre : (…), (…), (…) et (…).
(7) Samuel Beckett, irlandais (8) Günter Grass, allemand (9) Eugène Ionesco, roumain (10) Milan Kundera,
tchèque (11) Jack London, américain (12) Andreï Makine, russe
- De la page blanche à la bibliothèque.
Classez les éléments suivants du plus petit au plus grand.
a. une page blanche; b. le refrain de «La vie en rose»; c. Leçon 80: «Les noms terminés par –OU au singulier
prennent un s. Exemple: un clou – des clous. SAUF: bijou, caillou, chou, hibou, joujou, genou et pou qui
prennent un x. Exemple: des poux»; d. un Petit Robert; e. une abréviation indiquant que le mot dont il s’agit
est un adverbe; f. «Je pense, donc je suis» écrit sur le mur d’un escalier de secours de la bibliothèque; g. un
mot en italique; h. la dédicace corrigée d’Antoine de Saint-Exupéry dans «Le Petit Prince»; i. «Jeune fille
cherche chambre à louer proximité Sorbonne, 01 42 76 24 12 (matin)»; j. la liste des verbes auxiliaires au
passé composé; k. une affiche «Bibliothèque Nationale de France – Entrée principale»; l. une pancarte:
«Livres d’occasion»; m. le dos courbé d’un lecteur couvert d’un tee-shirt sur lequel on peut lire en gros
caractères «Université René Descartes»; n. la liste des noms des membres de l’Académie française; o.la
définition du mot «livre» dans un dictionnaire étymologique; p. le présent du verbe «connaître» 1e personne
du pluriel; q. une pièce de théâtre de Samuel Beckett («En attendant Godot») en version bilingue; r. le poème
«Déjeuner du matin» de Jacques Prévert; s. le nom de l’émission présentée par Julien Lepers sur France 3; t.
«C’est en forgeant que l’on devient forgeron»; u. le dos d’un vieux livre où on ne peut lire que «Le malade
imaginaire – Molière »; v. le stand des Éditions Gallimard à la Foire du livre de Paris; w. le rayon Méthodes de
Français pour adultes, chez Didier; x. un bandeau par terre «Prix Goncourt 1995 – Le testament français
d’Andreï Makine, aux éditions Mercure de France»; y. la liste des adjectifs possessifs; z. une bibliothèque.
1

2 3

a

g

4 5 6 7 8

l

9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26

u

f

t

i

Nom étudiant-concurrent : ………………………..

www.alsitiolenguas.com

y

n

o

w

z

Total : ……../ 22 points